Sermons

Sujet 20: Le Notre Père

[20-6] Nous ne devons pas mener une vie qui poursuit seulement les désirs de la chair (Matthieu 6:13)

Nous ne devons pas mener une vie qui poursuit seulement les désirs de la chair
( Matthieu 6:13 )
“Ne nous induis pas en tentation, mais délivre nous du malin. Car c’est à Toi qu’appartiennent dans tous les siècles, le règne, la puissance, et la gloire. Amen.”
 

Le passage des Écritures d’aujourd’hui vient de la fin du Notre Père. L’expression “Car c’est à toi qu’appartiennent dans tous les siècles, le règne, la puissance et la gloire.” ne se trouve pas dans le texte de la version “NU”. Et, je vous parle du Notre Père verset par verset. Si le temps le permet, je voudrais partager la vérité correcte avec vous en le faisant avec beaucoup de détails sur la Parole qui reste dans le Notre Père.
Juste pour vous rappeler ce que j’ai partagé avec vous jusqu’ici, je vous ai dit que ceux qui ont reçu la rémission des péchés une fois pour toutes en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit n’ont pas besoin de recevoir la rémission des péchés au quotidien. Notre Seigneur a effacé même tous nos péchés personnels par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Chers croyants, croyez-vous cela? Je suis certain que oui.
La Bible dit: “Car la lettre tue, mais l’Esprit vivifie” (2 Corinthiens 3:6). Cette Parole nous dit que nous devons croire ce que le Seigneur a dit en connaissant Ses intentions et nous ne devons pas juste interpréter Sa Parole littéralement. Si nous interprétons la Parole de Dieu seulement littéralement, nous ne  pouvons que tomber dans la moralité et l’éthique humaines. Si nous interprétons le passage “Notre Père qui es aux cieux, que Ton nom soit sanctifié” seulement littéralement, nous ne pouvons que vivre avec un enthousiasme légaliste pour que le nom de notre Père dans le Ciel soit rendu glorieux.
Cependant, la Bible ne nous dit pas d’abord de faire quelque chose, mais elle dit que notre Seigneur a d’abord effacé tous nos péchés pour notre sanctification. Notre Seigneur ne nous a pas demandé le pouvoir, que nous sommes incapables de produire. Plutôt, notre Seigneur nous dit de croire en l’évangile de la rémission des péchés, que notre Seigneur a accompli, et de garder notre sainteté par notre foi.
Le second sujet de prière du Notre Père c’est “Que Ton règne vienne. Que Ta volonté soit faite sur la terre comme au Ciel”. Si nous essayons d’accomplir la sainteté qui ne peut se trouver que dans le Royaume des Cieux, et la rémission des péchés par notre propre chair, nous souffrirons beaucoup et deviendrons finalement les ennemis de Dieu. Mais ceux qui sont dans la Vérité doivent bâtir le Royaume de Dieu par leur foi. Le Royaume de Dieu est accompli non par nos propres mérites mais par notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit et notre prédication du vrai évangile.
Le troisième sujet de prière du Notre Père c’est “Donne- nous aujourd’hui notre pain quotidien.” En accord avec cette Parole, nous devons croire et méditer sur l’évangile de l’eau et de l’Esprit chaque jour. De plus, nous devons faire l’œuvre de Dieu. Cette parole ne nous prescrit pas un sujet de prière pour chercher les choses de la chair. Vous pouvez penser que nous devons chercher en premier les choses pour notre chair, en regardant la Parole ci-dessus. S’appuyant sur cette Parole, certaines personnes prient dans la chair “Seigneur, donne-nous ceci et cela pour que nous n’ayons pas faim. Aide-moi à vendre beaucoup de légumes dans mon affaire aujourd’hui. Aide-nous dans nos affaires. Donne-nous à manger chaque jour pour que nous n’ayons pas faim. Fais grandir mon affaire. Aide nos parents à rester en bonne santé. Et aide nos enfants à aller au lycée.” Et, il y a tant de gens dans ce monde qui ont une fausse foi. Cependant, notre Seigneur nous a donné l’évangile juste de Dieu, nous a bénis par notre foi en Sa justice, et nous a donné notre pain quotidien en nous faisant faire l’œuvre juste de Dieu.
Le quatrième sujet de prière du Notre Père c’est “Pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensé.” Nous tombons dans une grande erreur dans la foi en interprétant la Parole de Dieu pour dire que nous devons nous pardonner seulement dans notre perspective humaine. Alors, cela demandera beaucoup de bonnes œuvres de notre chair. Pouvons-nous nous comporter vertueusement dans la chair tous les jours? Je dis que nous ne pouvons pas le faire. Si nous vivons selon un tel enseignement, nous devons parler tout le temps en disant: “C’est ok. Ne t’en fais pas pour moi. Je vais bien”, encore et encore sans s’énerver d’aucune situation. Les chrétiens sentent qu’ils doivent donner leur joue droite quand quelqu’un les frappe sur la gauche. Cependant, nous ne devons pas croire que ce sujet de prière nous est donné pour mener nos vies sans caractère. Si nous vivons ainsi, nous serons sans tenue, comme des vers. Et nous vivrions pourtant ainsi si nous interprétions toute Parole de Dieu littéralement. 
Ceux qui sont bien dans leur fondement de foi insistent sur la droiture de Dieu. Parmi toute l’humanité, seuls les justes croient absolument en Dieu correctement et élèvent la justice de Dieu. Ainsi, nous ne devrions jamais être trompés par ce que ceux qui croient à tort disent. Certaines personnes disent que nos péchés personnels doivent être remis tous les jours par des prières de repentance puisqu’il est écrit “Pardonne-nous nos offenses” dans le Notre Père. Mais, ce n’est pas le cas. Ce n’est pas ainsi parce que notre Seigneur a expié tous nos péchés par le baptême qu’Il a reçu de Jean Baptiste et Son sang à la Croix. Vraiment, la Parole de Dieu est comme suit: sur la base de la pré-condition de la rémission de tous nos péchés qui a été accomplie par notre Seigneur à travers Son baptême et Son sang, nous devons nous pardonner les uns les autres comme il est écrit “comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensé.”
Ici, “nous” désigne les justes qui ont reçu la rémission des péchés de notre Seigneur. Nous devons interpréter le Notre Père en présupposant qu’il est donné spécifiquement aux justes qui croient en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Dans ce monde, seuls les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit peuvent appeler Dieu “notre Père qui es aux Cieux.” Quand le Seigneur nous demande de prier: “Notre père qui es aux Cieux”, cela est donné seulement aux enfants de Dieu qui ont reçu la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Ainsi, les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit doivent glorifier le nom de notre Père en croyant en cette Vérité d’évangile. Toute personne juste peut rendre gloire à Dieu seulement quand elle vit sa foi.
Si ceux qui ne sont pas encore nés de nouveau veulent faire une prière correcte à Dieu selon les leçons du Notre Père, ils doivent d’abord recevoir la rémission des péchés. Ils doivent d’abord prier le Seigneur d’expier tous leurs péchés. En d’autres termes, ils doivent d’abord recevoir la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. C’est alors seulement qu’ils peuvent devenir enfants de Dieu et appeler Dieu leur Père.
 


“Ne nous induis pas en tentation”


Vraiment, où et par quoi sommes-nous tentés? Cette tentation désigne les difficultés. En d’autres termes, nous devons d’abord savoir ce qui amène des difficultés au juste, saints et serviteurs de Dieu, qui ont reçu la rémission des péchés par l’eau et l’Esprit. Dans Jacques, il est dit que les gens souffrent de difficultés à cause de leur propre convoitise (Jacques 1:14).
Toute personne juste souffre de la tentation à cause de la chair. Les justes ne doivent pas vivre à la manière de leur envie mais pour faire les œuvres qui révèlent la gloire de Dieu en cherchant la justice de Dieu. Aussi, quand leur propre envie se lève, ils tombent dans la tentation et les difficultés. Ainsi, notre Seigneur nous a dit de prier “Ne nous induis pas en tentation.” Il nous a dit que nous devons prier devant le Seigneur pour ne pas tomber dans les difficultés à cause de nos cœurs très mauvais. 
Si nous croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit et vivons pour la diffusion de la vraie foi, nous pouvons être délivrés même si nous tombons dans les difficultés. Ainsi, les justes, en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ne tombent pas dans ces difficultés extrêmes. De temps en temps, il y a des gens parmi les justes qui tombent dans des difficultés extrêmes. Quel genre de personnes est-ce alors? Ce sont ceux qui cherchent seulement leur propre envie de la chair. La ligne séparatrice entre la vie spirituelle et la vie dans la chair c’est de savoir si nos cœurs sont fixés pour suivre la volonté de Dieu ou non. Tout est déterminé par la foi dans le cœur des gens. Ainsi, nous devons fixer nos pensées pour vivre pour l’œuvre juste de Dieu.
Nous devons d’abord chercher et suivre le Royaume de Dieu et Sa justice. Cependant, nos âmes sont promptes à tomber dans la tentation parce que nous ne le faisons pas. Notre Seigneur dit que les gens ne vivent pas de pain seulement mais de toute Parole qui sort de la bouche de Dieu. C’est-à-dire que nous tombons dans les difficultés parce que, liés par notre envie, nous nous soucions de ce que nous allons vivre et de ce que nous allons manger, et de quoi nous vêtir, au lieu de penser aux questions spirituelles même après être nés de nouveau. C’est parce qu’ils poursuivent la convoitise de leur chair que les saints et les serviteurs de Dieu sont pris dans la profondeur du cynisme. Alors, les âmes perdent leur force et tombent dans le désespoir. En bref, ils tombent dans les difficultés parce que leur cœur est rempli de convoitise de la chair et a laissé Dieu.
 


Naomi a souffert de difficultés dans ce monde pendant qu’elle poursuivait ses ambitions


Pensons aux difficultés que Naomi a rencontrées dans le Livre de Ruth. Au temps des Juges, la famille de Naomi a fait face à une famine extrême quand elle était à Bethléhem. Donc, Elimelec, le mari de Naomi, est allé dans le pays de Moab avec ses deux fils nommés Machlon et Kiljon. Comme  les grains ne poussaient pas bien à Bethléhem et que les gens souffraient de famine, ils ont entendu que la pluie était abondante à Moab et que le grain poussait abondamment. Donc, ils sont allés à Moab. Elimelec et Naomi regardaient leur environnement, et pour préserver leur chair ils ont laissé le lieu que Dieu avait décidé pour eux.
Cependant, Naomi a perdu tout ce qui lui restait au pays de Moab. Il est écrit: “Elimelec, mari de Naomi, mourut; elle resta avec ses deux fils. Ils prirent des femmes Moabites: l’une se nommait Orpa, l’autre Ruth. Et ils habitèrent là pendant environ dix ans. Machlon et kiljon moururent aussi tous les deux; et Naomi resta privée de ses deux fils et de son mari.” (Ruth 1:3-5).
Naomi était incapable de vaincre sa pauvreté spirituelle, et elle souffrit encore plus dans la chair. Naomi ne pouvait que regretter. Si un homme de foi est incapable de vivre par sa foi en Dieu et suit la convoitise de sa chair pour survivre dans la chair, tout ce qu’il verra à la fin c’est sa propre ruine. Si un homme de foi ne suit pas sa foi mais seulement sa chair, il aura des difficultés corps et esprit, tuant son âme et appauvrissant sa chair. 
Méditons sur la Parole de Dieu qui dit de prier “Ne nous induis pas en tentation.” Le Seigneur nous a dit de prier ainsi parce que nous ne devons pas tomber dans des difficultés extrêmes. Pour ne pas tomber dans ces tentations, nous ne devons pas nous arrêter à recevoir la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, mais nous devons aussi vivre comme soldats de Christ. Évidemment, puisque tous ceux qui ont reçu la rémission des péchés sont citoyens des Cieux, ils sont aussi les soldats recrutés par Dieu. Tout comme les armées de ce monde enrolent leurs soldats au temps approprié, tous les saints doivent être listés pour servir dans l’armée de Dieu en temps voulu. 
Ainsi, quand ceux qui ont reçu la rémission des péchés sont appelés à vivre pour l’évangile comme soldats de Dieu, ils doivent répondre “oui” et vivre pour la diffusion de Son évangile. Ce chemin de foi nous permettra de vivre dans le Royaume de Dieu pour l’éternité sans mener nos âmes dans la tentation. C’est seulement quand nous vivons par notre foi que nous pouvons expérimenter l’accomplissement de la Parole de notre Seigneur: “Cherchez premièrement le Royaume de Dieu et Sa justice, et toutes choses vous seront données en plus” (Matthieu 6:33). Notre Seigneur nous enseigne qu’Il ne nous laissera pas tomber dans la tentation si nous vivons comme soldats de l’évangile.
Même parmi nos saints et nos ministres, il y a probablement ceux qui sont esclaves d’ambitions comme “Comment puis-je m’élever? Comment moi et ma famille pouvons-nous avoir une vie sécurisée? De quoi ai-je besoin pour devenir riche? De quoi ai-je besoin pour m’occuper de mes besoins quotidiens et ne pas avoir à m’en soucier encore?” Pensant dans ce sens, ces gens cherchent seulement leur confort dans la chair. Ils ne mènent pas la guerre spirituelle et s’occupent peu de ce qui se passe avec l’évangile. Certainement, ces gens seront conduits dans des tentations et auront beaucoup de difficultés. 
Vraiment, ceux qui sont devenus soldats de Christ dans l’Église en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit verront leurs besoins couverts de la tête jusqu’à leurs pieds, quand ils participent à toute œuvre que l’Église fait. Ceux qui vivent pour Dieu en dépit de leurs faiblesses seront pris en charge, au moins dans leurs besoins quotidiens. Et à l’avenir, ils recevront progressivement les bénédictions de Dieu comme le soleil levant. Notre Seigneur les bénira de la tête aux pieds. Cependant, ceux qui se préoccupent seulement des questions de la chair finiront par vendre leur âme tout comme leur foi, comme le soleil à son déclin. 
S’il y a parmi nous qui avons reçu la rémission des péchés des gens qui quittent l’église de Dieu et les serviteurs de Dieu pour suivre la prospérité de leur chair, ils souffriront de difficultés dans la chair et mèneront une vie maudite. Si quelqu’un vient vers vous et dit: “Sors de cette Église et suis- moi. Je te garantis le succès”, au moment où votre cœur est plein de pensées égoïstes pour votre chair, si vous vous mettez à le suivre en laissant Dieu de côté, vous serez retranché de Dieu comme un orphelin et verrez des difficultés sans aucune protection. Si une telle personne quitte l’église pour vivre bien dans la chair, et si elle a vraiment du succès en rassemblant beaucoup de gens dans sa propre église, l’évangile qu’il prêche est corrompu en disant que croire en le sang de la Croix seul les rendra sans péché et justes. S’il administre une église avec succès par ces moyens, c’est un échec. S’il échoue dans la chair, il est maudit. De plus, s’il a du succès dans la chair, il est aussi maudit. “Vous êtes le sel de la terre; mais si le sel perd sa saveur, avec quoi la lui rendra-t-on? Il ne sert alors à rien qu’être jeté et foulé au pieds des hommes” (Matthieu 5:13). Ainsi a parlé Dieu.
C’est une vie vraiment bénie pour ceux qui sont nés de nouveau d’adorer ensemble dans l’église de Dieu, d’avoir de la communion avec d’autres saints et les serviteurs de Dieu, d’être instruit, guidé, de prier ensemble, et de participer aux œuvres qui bâtissent le Royaume de Dieu comme soldats de Christ. Cette vie sera une vie vraiment bénie. 
Il y un hymne intitulé “Il m’a fait vivre les yeux ouverts.” Il y avait une personne aveugle spirituellement sans joie dans sa vie. Elle désirait pouvoir vraiment servir notre Seigneur durant sa vie, sans aucun péché. Quand elle découvrit l’évangile de l’eau et de l’Esprit, elle pouvait voir notre Seigneur clairement et Le servir dans sa vie. L’un de nos ministres à écrit et composé cet hymne. Il a été élevé dans l’Église et diffuse maintenant l’évangile dans le monde entier.
Ce bonheur n’est pas nécessairement limité seulement à nos ministres. Que ce soit un saint ou un ministre, si une personne fait de son mieux spirituellement dans l’œuvre qui lui est confiée dans l’Église, elle verra toutes les bénédictions spirituelles avec les yeux ouverts. C’est une grande bénédiction pour nous de faire les œuvres que Dieu nous a confiées dans le Royaume de Dieu, c’est-à-dire dans l’Église où tous les saints ont la même foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
De plus, Dieu s’est occupé de nos besoins quotidiens aussi. Bien que nous gagnions toujours notre vie dans le Royaume de Dieu, si nous y pensons attentivement, nous réalisons que nous pouvons vivre parce que nous sommes dans le Royaume de Dieu, que nous pouvons jouir de tout parce que Dieu nous l’a donné, et que nous allons vivre en première place parce que notre Seigneur comble nos besoins. Ainsi, celui qui essaie de vivre périra, et celui qui essaie de mourir vivra dans la prospérité. Si nous sommes déterminés pour rester dans l’Église que nous vivions ou mourions, Dieu nous donnera les mêmes bénédictions qu’Il a données à Naomi et Ruth. C’est-à- dire que tout comme Dieu a donné des bénédictions à Ruth, qui était une femme de Moab; tout comme Dieu a fait que Ruth rencontre Boaz et obtienne sa faveur, notre Seigneur nous bénira nous qui nous attachons à Lui avec toute notre foi. 
Cependant, si nous nous inquiétons et nous préoccupons de pensées comme “Comment ma chair peut-elle survivre? Comment puis-je travailler moins et montrer mes richesses et mes succès? Comment puis-je être respecté par les autres”, nous finirons dans les difficultés en peu de temps. A la fin, ceux qui mettent leurs pensées seulement sur la vie splendide dans la chair finiront par vendre leur foi et mourir. 
Tout notre regard doit être centré sur Christ notre Dieu. Et nous devons mener nos vies en accord avec la volonté de Dieu qui nous est donnée. C’est pour notre Seigneur et pour notre propre bien aussi. Strictement parlant, nous ne vivons pas par l’évangile pour quelqu’un d’autre, mais ce n’est pour rien que notre propre bien.
Si vous quittez l’église de Dieu, ce sera comme quitter le Royaume de Dieu. Si vous quittez l’église de Dieu, votre cœur sera marqué par le monde rapidement parce que vous n’aurez pas l’approvisionnement de la Parole de Dieu. Votre cœur deviendra méchant parce que vous n’aurez pas de communion, et Satan le Diable construira sa maison dans votre cœur. De plus, Satan le Diable commencera à travailler dans le cœur de ceux qui ont quitté l’Église de Dieu. Satan le Diable prendra plaisir à élaborer ses plans méchants parce que leur cœur n’est pas purifié, sans défaut.
Ensuite, Satan le Diable les conduira dans ses voies mauvaises. Une fois que Satan le Diable aura pris le contrôle total sur eux, ils seront esclaves du Diable et utilisés pour faire des choses mauvaises. Peu importe combien ils peuvent avoir cru une fois en l’évangile, ils n’auront pas le pouvoir de vaincre Satan le Diable une fois qu’ils se seront eux-mêmes portés vers la tentation de Satan. Et quand ils verront les justes qui sont en union avec l’église de Dieu, du dépit montera de leur cœur et ils voudront s’opposer aux justes et à l’église de Dieu. 
Chers croyants, devons-nous devenir ce genre de personnes? Cela serait-il vraiment bénéfique pour nous? Ce serait le moyen le plus certain de nous tuer nous-mêmes. Ainsi, notre Seigneur nous a enseigné à prier “ne nous induis pas en tentation”. C’est-à-dire que nous devons vivre par la foi pour que nous ne tombions pas dans les tentations. Il est écrit “le juste vivra par la foi” (Romains 1:17). Nous avons besoin de foi pour vivre en union avec l’église de Dieu comme soldats de Christ en dépit de toutes nos faiblesses. C’est-à-dire que la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit et la foi qui suit la justice de Dieu sont essentielles pour les justes nés de nouveau. Nous devons consacrer nos vies au but de bâtir le Royaume de Dieu. Cette orientation est la vie d’un chrétien après qu’il soit né de nouveau.
Si nous ne vivons pas pour un tel but, nos vies seront remplies de complaintes et d’insatisfactions. “Bien, ce gars prétend être pasteur. Regarde-le. Un pasteur porterait-il un short et se comporterait-il ainsi? Un pasteur doit avoir de la dignité, mais cet homme n’en a pas. Il peut avoir l’air bien quand il monte au pupitre parce qu’il porte son costume, mais il est pire qu’une personne ordinaire une fois qu’il en descend.” C’est tout ce qu’ils voient chez les serviteurs qui sont devant eux. Ainsi, ils se plaignent de l’Église et de ceux qui sont avant eux spirituellement. Au lieu de regarder au spirituel, tout ce qu’ils voient ce sont les choses de la chair. Ils jugent faussement et ignorent l’Église et ceux qui sont avant eux. Que se passera-t-il si leurs plaintes débordent? Ils vont défier. Ces comportements vont les conduire à leur propre perte. 
Chers croyants, nous sommes tous des êtres très précieux. Aussi, nous sommes soldats de Christ. Les soldats ne combattent pas seuls mais unis avec d’autres soldats. Si un soldat meurt dans une bataille, cette mort blesse nos cœurs. Nous sentons le vide derrière nous laissé par ceux qui sont morts dans les batailles. Et nous sommes frappés par le fait que nous pourrions avoir une fin similaire. Vous mentez si vous dites que vous pensez: “Bien que le soldat à côté de moi soit mort, je ne mourrai pas. Je suis très bien. Je suis invincible.” Nous devons réaliser le fait que, une fois que les soldats autour de nous meurent, nous devrons faire face à encore plus d’ennemis par nous-mêmes et le risque de perdre nos vies va dramatiquement augmenter. Ainsi, les autres soldats sont très précieux. La vraie camaraderie dans la guerre se met en place quand nous nous jetons dans la bataille à cause de la perte d’un proche soldat.
Voici une histoire. Deux des plus proches amis d’enfance sont allés dans la même unité militaire. Ils avaient vraiment un genre spécial d’amitié. L’unité dans laquelle ils étaient s’est engagée dans une bataille urgente. L’un des amis faisait face directement à l’ennemi au milieu du champ de bataille. A cet instant, une balle a transpercé son corps. L’autre ami a vu son ami blessé fatalement et respirant difficilement. Il ne pouvait pas laisser son ami là. Personne ne voulait se lancer sous une pluie de balles pour sauver son ami. Bien que tout le monde lui ait conseillé le contraire, il a couru vers son ami pour le sauver. Quand il a porté son ami hors du champ de bataille, son ami était déjà mort et il avait été lui-même sérieusement blessé.
Beaucoup de gens demandent pourquoi il a risqué sa vie pour un effort si infructueux sachant ce qui pouvait lui arriver. A cela, il a répondu: “J’ai obtenu quelque chose de si précieux. Les derniers mots que mon ami m’a soufflé c’est ‘je savais que tu viendrais’”. C’est la vraie camaraderie, l’amitié et une amitié durable.
Spirituellement, nous sommes les soldats de Christ. Si quelqu’un est un soldat de Christ, il est une personne précieuse qui ne peut pas être perdue. Tous les saints sont précieux parce que nous les regardons non seulement en apparence, mais aussi dans leur cœur et leur foi. Ainsi, nous les respectons. Nous travaillons unis les uns aux autres. Nous remercions Dieu pour les œuvres dont ils ont la charge. Nous nous respectons les uns les autres, même si nous avons chacun un rôle différent à jouer. Nous prenons soin les uns des autres. Pourquoi cela? Parce que nous savons que nous pouvons exister à cause d’eux. Sans eux, nous ne serions pas là non plus. Sans vous, je n’existerais pas. Sans moi, vous ne seriez pas non plus. 
Ainsi, Satan le Diable essaie constamment de nous tirer hors du Royaume de Dieu. Quand il nous tire, il nous trompe avec de doux mensonges. “Je garantirai tout.” Il peut dire cela ou juste nous faire penser que nous aurons de grandes richesses si seulement nous le suivons. Bien qu’il nous trompe avec ces doux mensonges d’abord, Satan le Diable demandera une compensation appropriée à la fin. “J’ai fait cela pour toi, donc tu dois me rembourser en payant tel et tel prix.” N’est-ce pas cela? Oui, il en est ainsi. Satan le Diable nous demande une énorme compensation. Une fois que nous payons la compensation que Satan le Diable nous demande, il ne reste rien pour nous. Un tel cas bénéficie seulement à Satan le Diable, toujours. Nous ne pouvons jamais bien vivre de la sorte. C’est l’endroit appelé le monde où Satan règne.
“Ne nous induis pas en tentation.” Vraiment, nous ne devons jamais tomber dans la tentation. Nous devons vivre par la foi et donner gloire à Dieu. Bien que nous soyons faibles, nous devons réconforter et être réconfortés les uns par les autres de même que nous encourager les uns les autres. Quand nous vivons ainsi, nous vivons en goûtant abondamment aux fruits de la justice tout comme aux récompenses de la justice. C’est ce que Dieu demande. Nous devons vivre cette vie par la foi. Le Notre Père nous dit de vivre par la foi du début à la fin. Il nous dit de devenir tel et tel en vivant par la foi. 
 


La vie des justes est la vie de foi et de prière


Ainsi, nous devons prier. Non seulement nous devons prier, mais en plus nous devons tenir dans la foi. La foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit est la puissance pour vaincre le monde. La Parole de 1 Jean chapitre 5 dit: “Car tout ce qui est né de Dieu triomphe du monde. Et la victoire qui triomphe du monde, c’est votre foi. Qui est celui qui triomphe du monde, sinon celui qui croit que Jésus est le Fils de Dieu? C’est Lui Jésus Christ qui est venu par l’eau et le sang; non seulement par l’eau, mais par l’eau et le sang. Et c’est l’Esprit qui rend témoignage, parce que l’Esprit est la vérité” (1 Jean 5:4-6). La foi en Jésus Christ qui est venu par l’eau, le sang, et l’Esprit triomphe du monde.
Pensez-vous que cette foi est ordinaire? Cette foi nous permet d’aller dans le Royaume des Cieux et elle ouvre les portes du Royaume des Cieux. Cette foi que nous possédons est quelque chose qui n’est pas ordinaire. Nous ne pouvons pas prendre l’évangile à la légère. Chers croyants, croyez-vous cela? Bien sûr que oui. 
Pour moi, chacun de mes partenaires et les saints sont très précieux. Bien que nous soyons tous distincts dans la chair, je sais que nous apparaissons tous comme les mêmes aux yeux les uns des autres. Dans notre perspective de la chair, nous sommes faibles et inappropriés, à l’identique. Cependant, je sais et je crois que nous sommes tous très précieux spirituellement. Je crois vraiment cela dans mon cœur Pourquoi? Si nous n’unissons pas nos efforts pour servir l’évangile, comment pourrons-nous diffuser l’évangile dans le monde entier? Si nous ne nous unissons pas pour servir l’évangile, comment cet évangile sera-t-il partagé? Si chacun de nous ne vit pas pour le Seigneur et l’évangile, comment tous les gens de ce monde pourront-il entendre l’évangile et recevoir une nouvelle vie? Ces choses ne pourraient jamais arriver. 
Chers croyants, nous ne devons jamais nous sous estimer, nous qui avons reçu la rémission des péchés. Nous ne devons jamais mépriser l’église de Dieu. Même si nous comptions jusqu’aux élèves de l’école du dimanche qui fréquentent notre Église, nous n’avons pas plus de 300 membres. Mais, nous diffusons l’évangile dans le monde entier. Nous ne faisons pas cela parce que nous avons un pouvoir excellent dans notre chair. Tout ce que nous avons c’est l’évangile de l’eau et de l’Esprit que notre Seigneur nous a donné. 
Bien que nous soyons en petit nombre, nous pouvons diffuser l’évangile dans le monde entier car nous avons le Saint Esprit dans nos cœurs, en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Notre Seigneur nous a enrôlés comme Ses soldats en nous donnant la Parole et la foi. Nous pouvons faire les œuvres de Dieu parce que nous avons la vraie foi. Et nous sommes si précieux parce que nous faisons l’œuvre de Dieu. Dieu est capable de faire Son œuvre à travers nous. 
Le terme “guerrier” s’applique à ceux qui combattent bien. Mais, qu’ils aient du talent ou non, les soldats sont identiquement des soldats. Quand ils entendent l’ordre “chargez”, ils chargent sur le terrain avec des armes à la main. Quand ils entendent “escaladez”, ils escaladent même si l’ennemi lance des pierres et verse de l’eau chaude sur eux. Ce sont des soldats. Comment quelqu’un peut-il escalader cela s’il voit de l’eau bouillante être versée? Si nous étions dans une telle bataille, je m’enfuirais probablement le plus loin possible. C’est un courage incroyable que d’escalader en dépit des pierres aussi grandes que des maisons entières qui tombent, de l’huile bouillante qui coule, et des flèches enflammées envoyées sur eux. Bien qu’ils puissent voir le danger de leurs yeux, les soldats chargent sur le champ de bataille au commandement de leur dirigeant. Puisque tous les soldats veulent se sacrifier, ils peuvent capturer une ville et gagner la guerre. 
Bien que nous ne combattions pas de cette manière, nous menons des batailles spirituelles chaque jour. Nous avons pris des armes de haute technologie pour diffuser l’évangile. Nous ne perdons pas de temps en allant dans des lieux isolés sans plan mais nous travaillons très efficacement avec le peu de gens que nous avons. Je crois que tout cela c’est la sagesse de Dieu. Si nous avions plus de soldats de notre côté pour faire le travail de l’évangile, nous aurions ignoré la puissance de Dieu et pensé que nous avions du succès à cause de nos talents et de notre force. Cependant, Dieu n’a pas permis une telle distraction pour nous. Vraiment, tout ce que nous devons faire c’est regarder Dieu faire Son œuvre alors que nous vivons dans notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
Dieu aime travailler à travers Son Église. L’église de Dieu n’est pas un autre endroit, mais un endroit où ceux qui ont reçu la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit se réunissent pour diffuser cet évangile donné par Dieu dans le monde entier. Dieu agit à travers nous quand nous croyons en la Parole de Dieu et nous unissons les uns aux autres pour travailler comme soldats de Dieu.
Bethléem signifie “la maison du pain.” La maison qui donne le pain de vie n’est autre que l’église de Dieu. Je ne comprends pas quel autre pain les gens cherchent dans le monde. Si nous sommes séduits par Satan le Diable ou par un autre pain que le pain de vie de Dieu, nous ne pourrons pas partager la gloire de Dieu mais nous perdrons plutôt nos vies. Je vous pousse à croire. Bien que vous puissiez trouver l’attrait du Diable doux en ce moment présent, il vous torturera en vous demandant beaucoup en retour. Ainsi, nous ne devons pas tomber dans ces tentations qui ne nous permettent plus de revenir à la maison, l’Église. 
 


Si les justes servent l’évangile de Dieu dans l’Église de Dieu, c’est la vie la plus appropriée


Je vous ai dit que si vous restez à Bethléem, qui est la maison du pain, vous aurez beaucoup de provisions. Si vous êtes dans la maison du pain, vous n’aurez pas faim même si la famine vous frappe. Le riche viendra à nous avec sa farine pour nous demander de cuire. En compensation de la cuisson, la boulangerie prend une partie de la farine. Ainsi, même dans les temps anciens où tout le monde était pauvre, mes amis qui étaient fils et filles de boulangers ne manquaient jamais un repas et mangeaient le meilleur des pains. Non seulement ils mangeaient du pain blanc, mais aussi du pain complet. En ce temps là, j’étais un garçon dur parce que je ne pouvais même pas avoir un bol de farine de blé pour manger.
Bien sûr, la famille de mes amis qui avaient la boulangerie n’était pas beaucoup plus riche que la mienne. Mais ils pouvaient manger le meilleur des pains à tous les repas parce qu’ils faisaient du pain avec la farine qu’ils prenaient dans ce que chaque consommateur apportait. De même, ils faisaient des pains aux céréales. La farine et les autres ingrédients assemblés d’une façon devenaient de délicieux pains de différentes sortes. Vous pouvez ajouter un peu de beurre sur le dessus. Bien sûr, ce n’était pas n’importe quel beurre, mais le plus doux. Des pains blancs et aux céréales sortaient du four, et une fois que vous mettiez du beurre dessus, c’était délicieux au delà de toute description. Ma famille vivait à quelques portes de la boulangerie. Je pouvais sentir le doux parfum depuis chez moi. Vous ne pouvez pas savoir à quel point je voulais manger ces pains. Tout ce que nous pouvions faire c’est saliver à l’odeur. 
Je décrirai de quoi ma famille avait l’air à l’époque. Mon père me faisait des signes avec sa longue pipe pour que je vienne et tire sur sa pipe vide quelques fois. Cela signifiait que je devais remplir sa pipe de tabac. J’étais jeune mais je savais qu’il voulait qu’on remplisse sa pipe de tabac. Une fois que j’avais fini, il tirait sur sa pipe quelques fois de plus. Cette fois- ci, il voulait dire que je devais allumer la pipe. J’allumais sa pipe. Quand j’ai grandi, probablement vers l’âge de 6 ans, je devais aspirer jusqu’à ce que le tabac dans la pipe prenne feu. Mon père était un gentleman à l’ancienne, qui ne pouvait pas sortir pour mendier du pain, même si cela voulait dire que sa famille allait mourir de faim.
Je ne pouvais me permettre de me soucier des bonnes manières comme mon père le faisait. La moitié du temps, ma famille aurait manqué un repas, sans rien à manger. Ainsi, je ne pouvais pas laisser passer une occasion de manger par orgueil. C’était le désir de ma vie jusqu’à ce que je sois en quatrième de pouvoir manger une miche de pain entière tout seul. Je n’ai jamais mangé autant de pain que je l’aurais voulu quand j’étais jeune. Même quand ma famille préparait des pains pour l’adoration des ancêtres, c’était vide comme un ballon. Deux bouchées et la miche entière était terminée. Mon cœur s’écroulait quand je regardais le vide à l’intérieur du pain. Dans le passé, vous ne pouvez pas imaginer dans quel genre de misère j’étais quand il était question de nourriture, à cause de cela. De nos jours, nous avons tant à manger que nous nous soucions de faire des régimes. Mais dans le passé, nous nous lamentions de la nourriture qui disparaissait dans nos estomacs parce que nous voulions toujours manger plus. Nous avons traversé des temps comme cela. 
De nos jours, puisque j’ai rencontré notre Seigneur, je ne m’inquiète plus de ces choses et vis plutôt bien. Avant de rencontrer notre Seigneur, ma famille était décomposée. Mais de nos jours, nous vivons plutôt une vie abondante. C’est dû à la grâce de Dieu. Bien sûr, je n’ai pas accumulé mes richesses comme Bill Gates, mais je ne sors jamais sans avoir pris un repas et j’ai assez pour servir l’évangile. Donc je suis riche ou quoi? Je ne veux pas amasser des richesses à mon nom et je ne vis pas à cette fin. Je ne suis pas une exception mais quasiment tous ceux qui sont nés de nouveau d’eau et d’Esprit vivent de la même façon. Nous les serviteurs de Dieu ne travaillons jamais pour obtenir des richesses pour nous-mêmes. Nous gagnons seulement le matériel nécessaire pour servir l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
Aujourd’hui ce peut être ici et demain ailleurs, mais où que j’aille pour diffuser l’évangile, c’est chez moi. Ainsi, je n’ai pas besoin d’une grande maison. Si nous les saints qui sommes nés de nouveau avons assez de place pour adorer, ce lieu est notre église. Ainsi, je n’envie pas les grandes églises bâties en briques rouges. Vous les saints, ne vous sentez-vous pas comme cela aussi? Bien sûr que oui. 
“Ne nous induis pas en tentation.” Si nous quittons l’église de Dieu et quittons le Royaume de Dieu, nous ne pouvons que tomber dans la tentation. En d’autres termes, nous tombons dans les tentations parce que nous suivons l’envie de notre chair. Le mot tentation signifie “souffrir de difficultés”. Combien est-ce grand que nous servions l’évangile ensemble, unis dans le Royaume de Dieu, combattions ensemble, plaisantions ensemble, et jouions ensemble au ballon? Qui dans le monde pourrait donner naissance à 280 enfants? Cependant, puisque nous sommes en Dieu, nous avons Dieu comme parent de 280 enfants et formons une famille de 280 frères et sœurs.
Comme le dit le vieux dicton: “Le vent ne s’arrête jamais à cause d’un arbre ayant beaucoup de branches”, il peut y avoir beaucoup de choses dans la famille de beaucoup d’enfants. Cependant, nous sommes heureux d’avoir une famille qui sert purement notre Dieu le Père, unis les uns aux autres dans nos cœurs. Où sur terre pouvez-vous trouver une autre famille qui ait autant d’amour que nous? Il n’y a personne de plus heureux que nous. Nous sommes vraiment des gens heureux. 
Chers croyants, si nous les ministres ne servons pas l’évangile mais essayons plutôt de nous faire de l’argent pour nous-mêmes dans ce monde, aurions-nous tant à économiser? Pourrions-nous avoir le repos du corps et du cœur au Camp Biblique et permettre à nos corps et nos cœurs d’être en bonne santé? Si nous travaillions vraiment dur dans le monde, nos cœurs seraient-ils comblés et nos vies satisfaites? Nous ne pourrions jamais faire cela dans le monde. 
Mais, Dieu nous a permis d’avoir des vies richement bénies. Si Dieu nous a donné des vies si bénies, pourquoi certains d’entre nous sont-ils volontaires pour la difficulté en tombant dans la tentation? Ceux qui jouissent de tout ce que Dieu donne et vivent heureux sont vraiment sages et heureux. Si nous vivons en Celui qui nous donne la force et dans les bénédictions de Dieu par notre foi, nous pouvons être satisfaits. Dieu comble nos besoins en Son temps, si nous vivons et prions pour l’établissement du Royaume de Dieu, prions pour combler nos nécessités de la vie, et faisons face au défi en tout par notre foi et tenons ferme dans l’église. Pourquoi seriez-vous volontaire pour des difficultés, alors que Dieu pourvoit avec la pluie de la première et de l’arrière saison? Nous ne devons pas vivre dans ces difficultés. 
Même si vous devez avoir des difficultés dans votre vie, je souhaite que vous y fassiez face pour le Seigneur. Et vivons heureux et dignes en Christ et dans le Royaume de Dieu par notre foi. Dieu nous a donné Sa grâce pour que nous vivions une telle vie. Notre Seigneur nous a délivrés en venant dans ce monde, recevant Son baptême, mourant à la Croix, et étant ressuscité d’entre les morts. Il nous a recrutés pour être Ses soldats. Il nous a placés dans le Royaume de Dieu et a permis que nous vivions dans l’église de Dieu. Dieu Lui-même a béni nos vies et nous fait établir l’œuvre digne ici sur terre. Et Il nous fait finir nos vies dans l’église de Dieu, alors que nous vivons dans ce monde.
Croyons que c’est la volonté de Dieu. J’espère que vous croirez que c’est notre destinée donnée par Dieu de vivre en faisant l’œuvre juste dans l’Église et le Royaume de Dieu alors que nous bâtissons aussi le Royaume de Dieu. Comprenez-vous? Bien sûr que oui. J’exhorte chaque citoyen de Dieu né de nouveau par l’eau et l’Esprit à avoir foi et vivre en fonction pour qu’ils ne tombent pas dans la tentation.