Sermons

Sujet 20: Le Notre Père

[20-7] Nous devrions être délivrés d’un tel mal plutôt que de tomber dedans (Matthieu 6:13)

Nous devrions être délivrés d’un tel mal plutôt que de tomber dedans
( Matthieu 6:13 )
“Ne nous induis pas en tentation, mais délivre-nous du malin.”
 

Chers croyants, comment était votre repas? Nous avons chanté quelques chants de louange avant le sermon d’aujourd’hui, et l’un de ces chants de louange est intitulé “les guerriers de notre Seigneur.” Dans la dernière phrase, les mots “guerriers de l’armée céleste♪” étaient sur des notes hautes et j’ai parfois du mal à atteindre ces notes élevées. La plupart de nos saints soit font du playback ou alors font un son grinçant, mais je pense que mes efforts étaient remarquables aujourd’hui. Donc, j’étais assez fier de moi, mais notre dirigeant de la louange a dit que même ceux qui chantent bien ne font que du playback sur ces parties. Ses paroles ont fait tomber ma fierté un moment. Je suis reconnaissant de ce que nous, justes, nés de nouveau, peuple de Dieu, puissions louer Dieu, que nous chantions bien ou pas. Je crois que nos louanges sont belles devant Dieu, même si tout ce que nous faisons c’est chanter en harmonie.
Cet après-midi, des croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit recevront leur baptême. Heureusement, le temps est plutôt magnifique pour donner et recevoir le baptême. Après avoir fini notre cérémonie de baptêmes, vous pourrez nager dans la piscine. Faites juste attention à l’eau froide. Je pense que l’eau de notre piscine est trop froide pour les gens âgés et faibles. Je conseille à ceux qui vont jouer dans l’eau de surveiller le temps qu’ils passent dans l’eau. Avant tout, la sécurité est notre plus grand souci. Nous aurons environ une heure de temps pour jouer dans l’eau, et ensuite nous reprendrons avec nos communions en groupe. 
Pendant l’été, les jeux d’eau sont amusants. Particulièrement, nos élèves de l’école du dimanche aiment jouer avec l’eau. Nos enfants de l’école du dimanche ont demandé à leurs enseignants quand ils vont aller nager depuis qu’ils sont arrivés ici. Ils veulent essayer leurs nouveaux maillots de bain et donc, ne peuvent pas attendre l’occasion de se plonger dans l’eau. Ils ont vu les jeunes aller à la piscine pour la nettoyer et ils ont demandé pourquoi ils n’avaient pas le droit d’y aller. Ils voulaient aller dans l’eau au point qu’ils ont proposé d’aider à nettoyer la piscine eux-mêmes. 
Nos enfants ont tant de talent pour danser. Vous seriez surpris des mouvements de leur danse. De la break dance au hip hop, il n’y a pas un style de danse qu’ils ne puissent pas faire. Je pensais que j’étais un bon danseur, mais comparé à nos enfants, ce que j’ai fait ne peut même pas s’appeler danse. Leurs mouvements de danse sont vraiment magnifiques. Une fois que vous les voyez danser, vous voulez les récompenser avec des bonbons. 
Il y a un enfant qui est particulièrement enthousiaste pour la danse. Si un autre enfant montre un meilleur mouvement de danse que lui, il est jaloux et essaie encore plus dur de mieux danser que cet enfant plus âgé. Son grand père vit dans un quartier d’Injae. Il y a un programme télévisé appelé “Concours des Chanteurs Amateurs” qui fait le tour du pays pour trouver des gens talentueux dans la danse et le chant. Ce grand père est apparu dans le show et a obtenu la coupe de la popularité quand le show est arrivé à Injae. Il a pu gagner le prix de la popularité avec ses twists incroyables. 
Mais personne dans la famille ne l’a accueilli à son retour à la maison, quand il est rentré avec le prix de popularité du concours. Il attendait une grande fête d’accueil avec des bannières. Mais quand il n’a vu aucune réaction de sa famille, il était un peu déçu. Il en a eu assez et a conclu que cela ne servait à rien d’élever des enfants.
Son petit-fils a peut-être hérité du sang de son grand père et du talent pour danser. Cet enfant est déjà un maître danseur en twist et maintenant il maîtrise le break dance. Aussi, le père de cet enfant est un excellent chanteur. Il peut chanter toutes les chansons de ce monde. Il a un talent pour chanter une chanson pop appropriée à n’importe quel sujet de nos conversations. Je ne pense pas que c’était inné naturellement chez lui mais plutôt qu’il a entendu tant de chansons depuis son enfance. Le grand père du garçon de l’école de dimanche, qui est le père du connaisseur de chansons pop, était un fabriquant de tofu. Il faisait du tofu de 4 heures du matin en écoutant des chansons pop à la radio. Puisqu’il a été élevé en écoutant des chansons pop depuis son enfance, il pouvait devenir une autorité en la matière, le pop, jusqu’à ce jour. Bien que nous n’enseignions aucune chanson pop à l’église de Dieu, il est capable de chanter n’importe quelle ancienne chanson pop à la demande. Vraiment, vous ne pouvez pas mentir sur la lignée de quelqu’un puisque nous héritons les gênes de nos parents. Nous louons le Seigneur pour cet homme qui utilise ses talents non pour chanter dehors dans le monde mais pour louer Dieu. Dieu est vraiment merveilleux.
Aujourd’hui, nous allons insister sur le verset 13 du Notre Père: “Ne nous induis pas en tentation, mais délivre-nous du malin.” J’ai dit que nous tombons en tentation, dans les difficultés, et dans le mal parce que nous suivons notre propre envie. Si un saint en particulier commet des actes méchants devant Dieu et devient une personne méchante, c’est parce qu’il poursuit sa prospérité charnelle. 
 


Nous devons prier pour ne pas tomber dans le mal dans lequel Jéroboam est tombé


Si nous regardons aux Écritures dans 1 Rois chapitre 12 versets 25 à 33, nous pouvons lire au sujet du règne du Roi Jéroboam. Cette personne, Jéroboam, n’était pas à l’origine d’une famille royale, mais un subordonné du Roi Salomon. Cet homme est devenu roi d’Israël par hasard. 
David, le roi d’Israël, était une personne qui marchait avec Dieu et pour cela il a reçu de grandes bénédictions de Dieu. Après sa mort, son fils Salomon est devenu roi d’Israël à cause de la foi de David. Salomon reçut à son tour de grandes bénédictions pour acquérir tout ce qu’il voulait. Cependant, Salomon a servi beaucoup d’idoles au lieu du seul vrai Dieu. Il a attiré la colère de Dieu en vivant selon sa propre envie et non la Parole de Dieu. Cependant, Dieu a reporté Son jugement pour Salomon à une autre génération par considération pour David. 
Le fils de Salomon, Roboam, n’a pas changé son cœur et a commis des actes méchants encore pires que son père au lieu de suivre Dieu. Dieu n’a pas retenu Sa colère plus longtemps et l’a maudit. Quand Roboam, fils de Salomon, est devenu roi, Dieu a donné 10 des 12 tribus d’Israël à Jéroboam, qui n’était même pas de famille royale, pour punir Salomon et Roboam. 
Cependant Jéroboam ne craignait pas Dieu en dépit de son humble origine. Bien qu’il ait reçu la royauté à cause de la punition de Dieu sur la famille royale, il a perdu de vue ce fait et a essayé de défendre sa gloire en tant que roi. Bien qu’il aurait dû croire, suivre et servir Dieu Jéhovah pour l’avoir ordonné roi, Jéroboam ne l’a pas fait.
Une fois qu’il est devenu roi, Jéroboam n’aimait pas le fait que le Temple soit à Jérusalem, qui était encore gouvernée par Roboam. Il a pensé que l’adoration de son peuple au Temple, dans une région gouvernée par Roboam, minimiserait et nuirait à son autorité. Au dixième jour du septième mois de chaque année, les gens allaient dans le pays gouverné par Roboam pour adorer et participer aux sacrifices du Jour de l’Expiation. Jéroboam pensait que ce pourrait être un tort pour sa royauté et a donc planifié de nouvelles organisations pour défendre son pouvoir.
Il était toujours conscient quelque part dans sa tête qu’il n’était pas d’une famille royale. Il y avait deux rois dans une nation à ce moment-là, et si l’un d’entre eux devait perdre le trône, Jéroboam savait très bien que ce serait lui. “Je n’étais pas supposé légitimement devenir roi et pourtant je suis le roi. Ainsi, mon peuple pourrait naturellement former un mouvement pour me détrôner. Si cela se produisait, je perdrai tout ce que j’ai y compris ma propre vie.” Une fois que Jéroboam s’est senti comme cela, il a fait des plans pour rester au pouvoir par peur que sa royauté garantie par Dieu ne soit en porte à faux. 
Ainsi, Jéroboam a bâti des sanctuaires au sud et au nord du royaume d’Israël. Il a construit des sanctuaires à Dan et à Bethel et a placé un veau d’or dans chacun d’eux. Au lieu du Temple de Jérusalem, il a construit des sanctuaires à Dan et Bethel. Au lieu de l’arche de l’alliance du Seigneur, il a placé des veaux d’or et a amené son peuple à les adorer. Montrant les veaux d’or, il a dit: “Voici le dieu qui vous a fait sortir d’Égypte.” Il a fait que les gens servent une idole visible. C’était un acte outrageant de tricherie contre Dieu, si immense qu’il était impardonnable. 
 


Puisqu’il a suivi seulement les désirs de la chair


Le Seigneur nous enseigne à prier “ne nous induis pas en tentation, mais délivre-nous du malin.” Les gens tombent dans la tentation et le mal parce qu’ils suivent seulement leur propre chair. La source de toutes nos tentations, difficultés, et maux c’est suivre l’envie de notre chair. Jéroboam est tombé dans le mal de s’opposer à Dieu parce qu’il voulait combler l’envie de sa propre chair. Il a commis des actes mauvais devant Dieu pour qu’il ne perde pas la royauté, la célébrité, et l’honneur dans la chair. 
Jéroboam n’aurait pas commis un mal si hideux s’il avait connu et cru en Dieu correctement. Dieu a donné à Jéroboam les 12 tribus à l’exception des tribus de Juda et Benjamin, donc Jéroboam aurait dû recevoir cela avec foi. C’est Dieu qui peut donner et reprendre ainsi que soutenir cette gloire et cet honneur. En dépit de cela, Jéroboam n’a pas cru en Dieu. Il aurait dû vivre sa vie en adorant Dieu qui lui avait donné la royauté et la richesse, la gloire, le pouvoir, et l’honneur. Au lieu de cela, aveuglé par la convoitise de sa chair, il a commis le grand péché de s’opposer à Dieu. Jéroboam, qui avait reçu 10 tribus d’Israélites, avait peur de perdre sa royauté au profit de Roboam et essayait de soutenir sa position par des efforts humains. Il ne croyait pas que toutes ces œuvres étaient arrivées pour accomplir la volonté de Dieu. 
Peu importe combien notre foi peut être faible, nous ne devons jamais commettre le mal qui cherche la gloire humaine plutôt que donner la gloire à Dieu. S’il manquait de foi, il aurait dû aller au Temple de Dieu et rencontrer Dieu pour Lui demander de soutenir sa position. Mais, Jéroboam a fini par s’opposer à Dieu à cause de son envie humaine de défendre toute sa gloire. Par peur de perdre sa royauté et ses serviteurs, il a commis le péché impardonnable d’adoration des idoles devant Dieu.
Les Israélites ont alors commis le péché d’adoration de toutes sortes d’idoles aussi bien que les veaux d’or devant Dieu à cause de Jéroboam. Le péché que Jéroboam a commis était méchant et atroce parce que c’est devenu l’origine d’une hérésie collective des Israélites qui les a fait s’opposer à Dieu tout le temps. Ainsi, une histoire de subordonnés s’élevant au- dessus de leurs rois pour devenir rois eux-mêmes s’est poursuivie. Les gens continuaient d’adorer dans les sanctuaires. Les gens croyaient aux sculptures de bois, aux formes humaines. Et les gens s’inclinaient devant l’idole d’Astarté, une déesse gentille, au lieu de leur vrai Dieu. Ils commettaient toutes sortes de mal tout en invoquant le nom du Seigneur Dieu dans leurs sanctuaires. Ils s’inclinaient devant des dieux gentils et des idoles de fertilité et priaient pour la naissance d’enfants tout comme pour leur prospérité. De plus, il y avait des prostitués hommes et femmes autour des sanctuaires pour faire toutes sortes d’actes obscènes. Les péchés de Jéroboam ont fait oublier aux Israélites que Dieu Jéhovah est le vrai Dieu. Il les a amenés à quitter Dieu et a commis toute sorte de mal. Ses péchés étaient un mal atroce qui méritait toutes sortes de malédictions. 
Le Seigneur nous a enseigné à prier: “Ne nous induis pas en tentation”, dans le Notre Père. Puisque nous pouvons dévier si nous tombons trop dans la difficulté, Il nous dit de prier pour être délivrés du mal afin de ne pas tomber dans de grandes difficultés. Ainsi, nous devons agir par notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit face à tout mal. 
 


Pensons au fait de prier “Délivre-nous du malin”


Nous commettons beaucoup de péchés personnels dans ce monde. Nous commettons tant de péchés que nous ne pouvons pas nous rappeler de chacun nous-mêmes. Nous sommes des méchants qui ne peuvent que commettre toute sorte de péchés. Bien que nous ne puissions que commettre ces péchés, nos péchés sont entièrement lavés par notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Puisque nous vivons maintenant dans notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit devant Dieu, nous ne devons pas prier pour le pardon de tous nos péchés chaque jour, mais pour la force de ne pas trahir notre foi en l’évangile. 
“Mais délivre-nous du malin!” En d’autres termes, nous devons prier pour ne pas tomber dans le mal de s’opposer directement à Dieu, ce qui détériore l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Et notre Seigneur nous dit que nous devons prier aussi pour la force de partager l’évangile de l’eau et de l’Esprit avec ceux qui n’ont pas encore reçu la rémission des péchés. 
Alors que nous regardons le passage “mais délivre-nous du malin” dans le Notre Père, nous examinerons ce que Dieu nous dit et comment cela se passe dans le domaine du monde spirituel. Le salut de la rémission des péchés dans la Bible est révélé par le système sacrificiel du Tabernacle dans l’Ancien Testament, et par le ministère de Jésus sur la terre, c’est-à-dire Son baptême, Son sang, Sa mort, et Sa résurrection marqués dans le Nouveau Testament. 
Nous pouvons réaliser la raison pour laquelle les Israélites ont été ruinés, c’était à l’origine à cause des péchés de Jéroboam. Les Israélites ont perdu leur pays pendant deux mille ans et sont encore pris par des séries de disputes parce que Jéroboam a corrompu le système sacrificiel établi par Dieu et parce qu’il a conduit les Israélites à lui plutôt qu’à Dieu. Israël était divisé en deux royaumes. Le royaume du nord d’Israël était dirigé par Jéroboam alors que Roboam dirigeait le royaume du sud de Juda. Ils ont cru en Dieu séparément par eux-mêmes et adoré Dieu, chacun en ses termes. Le Temple désigné par Dieu était à Jérusalem, en Juda, gouvernée par Roboam. Jéroboam établit des sanctuaires à la place du Temple de Dieu dans la région qu’il gouvernait. Jéroboam a commis un péché incroyablement terrible devant Dieu en mettant un veau d’or dans chacun de ces sanctuaires. 
Nous aussi pouvons commettre le péché d’adorer dans un sanctuaire au lieu du temple et le péché de mettre des idoles dans notre cœur au lieu de Dieu. En d’autres termes, nous pouvons commettre le péché de corrompre la Vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit pour combler l’envie de nos cœurs. Dieu nous dit que le péché de détériorer le système sacrificiel de Dieu en suivant nos propres pensées au lieu de la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, c’est dégrader le christianisme en une religion du monde, et le résultat final d’un tel péché amène un conflit éternel avec Dieu et nous conduit à dévier de Lui. Ainsi, nous devons prier “mais délivre-nous du malin” et nous devons vaincre le mal qui croit aux faussetés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
Ceux qui n’ont pas reçu la rémission des péchés doivent servir les idoles comme Jéroboam parce qu’ils ne croient pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. De plus, certains qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit peuvent trahir la Vérité du salut et dérouter d’autres dans la mauvaise direction. Nous devons vaincre cela. Ceux qui ne sont pas encore nés de nouveau doivent recevoir la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Ceux qui ont déjà reçu la rémission des péchés par l’eau et l’Esprit doivent délivrer ceux qui sont toujours dans le mal sans avoir reçu la rémission des péchés.
Cela m’attriste qu’il y ait tant de chrétiens qui ont une foi similaire à celle de Jéroboam. Maintenant, comparons la foi de ceux qui sont tombés dans le mal et s’opposent à Dieu comme Jéroboam et la foi de ceux qui croient vraiment en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Le fils biologique de Salomon était Roboam. Ainsi, Roboam était le vrai roi qui devait hériter de la royauté comme déterminé par Dieu. Cependant, cela ne pouvait pas se dire de Jéroboam. Puisque Jéroboam était seulement un subordonné, il était naturel qu’il soit anxieux du fait qu’il pourrait y avoir des révoltes contre son règne, car il n’était pas de famille royale désignée par Dieu. Donc, il pensait qu’il ne pouvait faire autrement que s’opposer à Dieu pour préserver sa royauté. Ainsi, Jéroboam a fini par commettre le grand péché qui s’oppose à Dieu afin d’accomplir sa propre ambition. A la fin, il a commis le grand péché d’altérer complètement le système sacrificiel que Dieu avait établi. Mais, il aurait dû entrer dans le Temple de Dieu et L’adorer selon le système sacrificiel que Dieu avait donné. 
Dieu nous a instruits sur Son salut à travers le système sacrificiel du Tabernacle depuis le temps de l’Exode. Les Israélites ont vraiment adoré Dieu en accord avec la loi donnée par Dieu du système sacrificiel dans le Tabernacle. Ainsi, ils croyaient selon le système sacrificiel du Tabernacle et recevaient la rémission de leurs péchés. Les Israélites écoutaient la Parole de Dieu et suivaient Ses instructions. 
Les Israélites étaient gouvernés par la théocratie. Dieu était leur Roi et tous les gens étaient serviteurs de Dieu. C’était la théocratie d’Israël. Israël était un tel pays. Ainsi, désobéir au système sacrificiel du Tabernacle c’était enfreindre la loi de la nation. De plus, cela ne finissait pas comme une violation de la loi de la nation, mais constituait un péché d’avoir enfreint la Loi de Dieu et de s’être opposé à Dieu. Particulièrement, un roi n’aurait jamais dû ignorer la Loi de Dieu et devait être le premier à adhérer à la Loi de Dieu à tout prix. 
Ainsi, Roboam a fait des offrandes selon le système sacrificiel du Tabernacle comme Dieu l’a dit et a reçu la rémission de ses péchés. Roboam représente les justes qui ont reçu la rémission des péchés en croyant au baptême que Jésus a reçu et au sang de la Croix. Par contre, qui sont ceux qui ont enfreint la Loi du système sacrificiel du Tabernacle donnée par Dieu et commettent des actes injustes et illégaux comme Jéroboam l’a fait dans le monde d’aujourd’hui? Ce sont ceux qui croient seulement au sang de la Croix, en ignorant le baptême que Jésus a reçu de Jean Baptiste.
 


Observons la fausse foi devant Dieu


Les dieux de Jéroboam étaient deux veaux d’or. Il fit deux veaux d’or, les plaça chacun dans deux sanctuaires différents, et dit à son peuple que ces veaux d’or étaient leurs dieux. Jéroboam plaça les veaux d’or dans les sanctuaires et amena les Israélites à les adorer en disant: “C’est le dieu qui vous a fait sortir du pays d’Égypte.”
Que signifient ces veaux d’or pour nous? Ce n’est autre que la “puissance” et la “richesse” des humains. Notre sport traditionnel de “lutte coréenne” n’est autre que se vanter de la force de quelqu’un. Nous nous vantons de la force humaine de la chair et de nos capacités individuelles. Les humains aiment se vanter de la puissance qu’ils ont. En d’autres termes, un veau d’or est un dieu pour ceux qui n’ont pas encore reçu la rémission des péchés. 
Jéroboam adorait les veaux d’or comme son Dieu. Et il fit que 10 tribus qui étaient sous son règnent adorent les veaux d’or comme leur dieu. Il leur a fait croire que les veaux d’or sont leur dieu et les a amenés à les servir et à les suivre. Si le roi d’une nation suit et croit en la volonté de Dieu, son peuple suivra aussi Dieu. Par contre, si le roi ne croit pas, son peuple servira et suivra les puissances de ce monde. Ceux qui servent un roi dans la chair ne peuvent que s’opposer à Dieu dans leur vie. 
Nous pouvons voir ce phénomène même dans l’église de Dieu. Si le dirigeant de l’une des églises de Dieu suit Dieu, les saints de l’église feront de même. Au contrait, si le dirigeant ne possède pas une foi sincère devant Dieu et poursuit la prospérité du monde, les saints de l’église finiront par servir les idoles peu importe combien ils essaient de garder leur foi et de vivre des vies sincères envers Dieu. 
Les Psaumes disent: “C’est comme une huile précieuse qui répandue sur la tête,
descend sur la barbe,
sur la barbe d’Aaron,
Qui descend sur le bord de ses vêtements” (Psaume 133:2).
Dieu laisse couler Ses bénédictions à travers un dirigeant qui craint Dieu et suit Sa volonté. Si le dirigeant vit avec une foi sincère et digne devant Dieu, cela coulera vers les saints et ils seront naturellement baignés dans la bonne foi et l’huile, c’est-à-dire le Saint Esprit. Cependant, si le cœur d’un dirigeant qui conduit les saints est plein de mauvaises ambitions qui s’opposent à Dieu, les saints seront baignés dans de l’huile corrompue et souillée et il n’y aura pas de moyen d’éviter de recevoir cela. Ainsi, le dirigeant d’une église doit mener une vie correcte devant Dieu et conduire les saints dans une foi qui plaît à Dieu. Pour cette raison, les saints doivent prier pour les dirigeants pour que Dieu les conduise et les garde. Cela bénéficiera aux saints eux-mêmes à leur tour. 
Le roi Roboam était différent du roi Jéroboam. Roboam croyait et servait Dieu Jéhovah le Roi des rois: il croyait en Dieu comme le Dieu d’Abraham, d’Isaac, et de Jacob et il croyait que Dieu les avait délivrés du pays d’Égypte. Ainsi, le Dieu en qui le roi Roboam croyait était différent du Dieu en qui le roi Jéroboam croyait.
 


Différences entre la vie dans le Tabernacle et celle des sanctuaires


Ils avaient différents endroits pour adorer Dieu. En quoi étaient-ils différents? Le roi Roboam faisait les sacrifices dans le Temple. Cependant, le roi Jéroboam faisait ses sacrifices dans les sanctuaires. Le Temple avait été construit selon le modèle du Tabernacle que Dieu leur avait donné. Dieu leur a donné le système sacrificiel et leur a ordonné de bâtir le Tabernacle pour Le servir selon le système sacrificiel. Dieu plaça des sacrificateurs dans le Tabernacle et faisait que les gens adorent en accord avec la Loi, qu’Il avait fixée. Cependant, les sanctuaires étaient une faute. Ils offraient des sacrifices déchus dans les sanctuaires, et les sacrificateurs n’étaient pas désignés selon les qualifications que Dieu avait fixées. Tout dans les sanctuaires était fait sans considération de Dieu, alors qu’ils étaient supposés être un endroit pour adorer Dieu.
Le sanctuaire était un endroit similaire au sanctuaire du village de notre pays, que l’on appelait “Sunghwangdang.” Un Sunghwangdang est construit soit au milieu d’une colline ou sur une route fréquemment empruntée, en empilant des pierres naturelles. Parfois, un chaman y vient et fait ses rituels. “Hui, hui! Tu manques de sincérité pour que toutes les tartes à la citrouille soient à moitié bouillies.” Vous entendez le son du tambour battre. “Une fois que le jour se lève, toute la nourriture sur la table est à moi.” Le tambour bat encore: “Plus vite le soleil se lèvera, plus vite ce sera à moi... Vous manquez de sincérité. Mettez plus d’argent sur la table.” Et le tambour continue de battre. Puisque les esprits viennent dans le Sunghwangdang, les gens se rassemblent là en attentant comme s’ils étaient hantés par quelque chose. 
Le fait que Jéroboam et son peuple adoraient dans les sanctuaires indique qu’ils ne basaient pas leur foi sur le système sacrificiel de Dieu. C’est un point très crucial pour nous qui croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, que nous devons connaître correctement. Les gens ne reconnaissent pas la différence entre adorer au Temple et dans les sanctuaires et considèrent les deux comme analogues. Mais vous devez avoir une foi basée sur une connaissance précise. L’écart entre adorer au Temple et dans les sanctuaires est aussi important que les cieux sont élevés au-dessus de la terre. La différence est une question de savoir si une personne croit en la vérité ou non. Dans la question de connaître et de croire en Dieu, que l’on croit ou non en Lui selon le système sacrificiel, c’est-à-dire, la loi de la rémission des péchés, détermine le fait que Dieu accepte notre foi ou non. Dieu a fait que Son peuple L’adore dans le Tabernacle selon le système sacrificiel qu’Il a établi. Dieu a accepté cette méthode d’adoration. Cependant, Dieu n’acceptera jamais l’adoration donnée dans les sanctuaires et des rituels sacrificiels établis par les humains. Plutôt, Dieu dit qu’Il enverrait le feu dans ces endroits. 
Les actes mauvais de Jéroboam ne se sont pas arrêtés à la construction de sanctuaires et de veaux d’or à l’intérieur. Les actes pécheurs qu’il a commis devant Dieu n’avaient pas de fin et étaient plus atroces à mesure que le temps passait. Jéroboam a nommé des sacrificateurs parmi ceux qui n’étaient pas des Lévites et les a placés dans les sanctuaires. Par contre, le roi Roboam faisait sacrificateurs seuls ceux qui étaient de la lignée d’Aaron parmi les lévites, en accord avec le système sacrificiel que Dieu avait établi à travers Moïse. Roboam plaçait ces sacrificateurs dans le Temple pour qu’ils fassent les sacrifices à Dieu et Le servent. Seuls les hommes de la tribu des Lévites, particulièrement les membres de la famille d’Aaron, pouvaient servir au devoir saint qui offre la rémission des péchés. Ils ordonnaient aux israélites de poser leurs mains sur les animaux à sacrifier pour transférer leurs péchés et recevoir la rémission de leurs péchés. Au jour de l’Expiation, le Souverain Sacrificateur de la famille d’Aaron posait sa main sur le bouc émissaire selon le système sacrificiel pour transférer les péchés de l’année de tous les israélites une fois pour toutes. Il versait son sang et en aspergeait l’arche du témoignage sept fois pour payer le salaire de ces péchés. C’est le cœur du système sacrificiel que Dieu a établi. 
Et, Jéroboam désignait des gens ordinaires qui ne pouvaient pas être qualifiés comme sacrificateurs. Il les envoyait à sa propre discrétion. Il était naturel que ces sacrificateurs ne connaissent pas bien le système sacrificiel que Dieu avait établi. Ils faisaient des sacrifices selon leurs propres termes dans les sanctuaires qu’ils avaient construits, qui n’étaient pas approuvés par Dieu. C’était assez pour enrager Dieu. 
Puisque le but de l’adoration à Dieu et la foi de ces deux peuples différaient, ces différences ont eu pour résultat des sacrifices différents. Le roi Jéroboam adorait ses veaux d’or fabriqués par lui-même comme son Dieu pour la gloire de sa chair, comme la célébrité, la richesse, et la puissance. Par contre, le roi Roboam offrait des sacrifices avec un cœur reconnaissant selon le système sacrificiel que Dieu avait établi parce qu’il croyait en Dieu qui avait sauvé et dirigé ses ancêtres. 
 


Nous devons comparer les deux évangiles et croire correctement


Comment pouvons-nous discerner la vraie foi de la fausse? Nous pouvons savoir cela très définitivement quand nous comparons ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit à ceux qui ne croient pas. C’est-à-dire que nous pouvons savoir qui suit les péchés de Jéroboam et qui a hérité de la foi de Roboam. Ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit maintenant sont des suiveurs de Roboam, et ceux qui ne croient pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit sont tombés dans les péchés de Jéroboam. 
Ainsi, nous qui croyons au baptême de Jésus et en Son sang devons prier que nous ne tombions pas dans les péchés de Jéroboam. Et si nous sommes déjà dans ces péchés par hasard, nous devons nous occuper de ces péchés selon l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Le seul évangile qui est capable de nous délivrer de tout le péché est le vrai évangile donné par Dieu, celui de la rémission des péchés, qui est l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
Croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit et triomphons du Diable. Que nous ayons reçu la rémission des péchés ou non, aucun de nous ne devrait tomber dans le mal que Jéroboam a fait. Ceux qui ont reçu la rémission de leurs péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit doivent prier comme Dieu nous l’a enseigné parce qu’ils sont encore vulnérables à une chute dans ce mal. Nous devons tous vaincre le mal dans lequel Jéroboam est tombé par notre foi au vrai évangile.
Les limites dans nos actions ne sont pas un problème devant Dieu. C’est le manque de foi qui est le grand problème. L’énorme péché devant Dieu c’est quand Jéroboam a fait que les israélites donnent une adoration illégale à Dieu. Ce mal par perte de la foi est le problème. De temps en temps, Jéroboam lui-même entrait dans les sanctuaires et faisait des sacrifices pour son peuple en tant que roi. C’était de la folie, venue de son illusion qu’il était égal à Dieu. Jéroboam faisait tout ce qui lui plaisait. 
Il y a eu beaucoup de perversions de la foi chrétienne, qui croit en Dieu. Nous devons réaliser que ces détériorations ont commencé avec l’altération du système sacrificiel par Jéroboam pour garder sa royauté et son pouvoir: bien que l’adoration devait être faite au Temple (ou au Tabernacle), il adorait dans les sanctuaires. A la place de l’arche du témoignage, il a substitué deux veaux d’or. Bien que seuls les Lévites pouvaient devenir sacrificateurs selon la Loi établie par Dieu, il a choisi des sacrificateurs parmi des gens ordinaires. C’était un grand mal devant Dieu. Cependant, malheureusement, il y a ceux dans le christianisme d’aujourd’hui qui commettent ce mal. 
Ces chrétiens qui commettent ce mal recherchent seulement la prospérité de leur propre chair insatiable. Ils prient: “S’il te plaît, fais prospérer mon petit fils. Fais que mes descendants prospèrent. Fais-moi réussir dans mes affaires.” Les succès qu’ils demandent sont tous liés aux questions de la chair, et la plupart sont liés à l’argent. Ainsi, bien qu’ils crient le nom de Dieu et Le cherchent, ce qu’ils servent en réalité ce n’est pas le vrai Dieu mais les veaux d’or de Jéroboam. Le symbole de la puissance c’est le veau d’or! Les gens essaient d’obtenir du pouvoir en tirant avantage du nom de Dieu. Ainsi, ils prient Dieu de leur donner du pouvoir. Ils prient pour le pouvoir de la chair. 
Ils n’adorent pas en accord avec le système sacrificiel déterminé par Dieu. Ils ne mènent pas les batailles de la foi en tant que soldats chrétiens nés de nouveau par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Bien qu’ils invoquent de façon rituelle le nom de Dieu et Lui font des offrandes, ils cherchent seulement Dieu pour leur propre bénéfice de la chair tout en prétendant croire en Dieu. Pour parler précisément, ils prétendent croire en Dieu, s’appuient sur Dieu, prient Dieu, adorent Dieu pour accomplir leurs propres buts. C’est le plus grand mal devant Dieu. Donc, nous devons prier pour ne pas tomber dans ce mal. “Seigneur, garde-nous de ce mal.” Notre Seigneur nous a dit de prier ainsi. 
Il y a ceux qui ont d’abord été délivrés de ce mal et qui adorent maintenant Dieu, dépendent seulement de Dieu, et suivent Dieu. Ils sont ces justes qui ont reçu la rémission des péchés par leur foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Ils méprisent le mal et ceux qui sont tombés dans le mal alors qu’ils travaillent par leur foi. Aussi, en tant que ceux qui ont reçu la rémission des péchés avant les autres, ils partagent l’évangile de l’eau et de l’Esprit, qui délivre ces gens du mal, et les fait revenir vers Dieu. Bien sûr, ils font cela en s’opposant au mal et en suivant la bonté de Dieu. 
Si nous disons de nos bouches “Délivre-nous du mal”, mais suivons le mal dans nos actions, il n’y a pas de plus grand mal que cela. Nous ne devons pas tomber dans les œuvres du mal qui ne sont pas bénéfiques pour nous, et nous ne devons pas non plus parler de la bouche sans actions qui suivent. Plutôt, nous devons vivre par notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, alors que nous prions simultanément Dieu de nous délivrer du mal et suivons vraiment en faisant l’œuvre de Dieu. 
Il y a beaucoup de chrétiens comme Jéroboam qui sont tombés dans les péchés en croyant qu’ils peuvent naître de nouveau par leur foi au sang de la Croix. Cependant, le vrai évangile, c’est l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Nous qui avons la vraie foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit devons reprendre et nous opposer à ceux qui clament le sang de la Croix comme la seule vérité absolue du salut.
“Délivre-nous du malin.” Nous avons été délivrés du péché de Jéroboam en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Aussi, il y a ceux qui sont tombés dans le mal comme Jéroboam mais ne réalisent pas encore leurs péchés. Nous devons les reprendre et nous opposer à eux dans le nom de Jésus Christ. C’est parce que nous ne devons jamais retomber dans le même mal à nouveau. Nous pouvons gagner et échapper à ce mal en marchant avec Jésus Christ. Il n’y a pas d’autre moyen de le faire. Nous pouvons faire cela simplement en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
 


L’évangile de l’eau et de l’Esprit est la Vérité qui expie tous les péchés des gens


Notre Seigneur est venu dans ce monde dans la chair humaine par la Vierge Marie. Quand Il a eu l’âge de 30 ans, Il a pris tous nos péchés sur Lui en recevant Son baptême de Jean Baptiste. Notre Seigneur a reçu le baptême de Jean Baptiste par lequel Il a pris tous nos péchés puis s’est immergé dans l’eau. Puis, Il est sorti de l’eau. Quand Jésus est sorti de l’eau, les cieux se sont ouverts et Dieu le Père a témoigné de Son Fils: “Celui-ci est Mon fils bien aimé, en qui j’ai mis toute mon affection” (Matthieu 3:17).
Jésus Christ est né dans ce monde par le corps de la Vierge Marie pour nous délivrer de tous les péchés de ce monde. Notre Seigneur est venu dans ce monde comme notre Sauveur pour délivrer l’humanité entière de ses péchés et du Diable. La raison pour laquelle Jésus Christ a reçu le baptême quand Il a eu l’âge de trente ans était d’accomplir les prophéties de l’Ancien Testament. Notre Seigneur a volontairement reçu le baptême de Jean Baptiste pour enlever tous les péchés de tout l’humanité, y inclus vous et moi. Il a complètement expié tous nos péchés en accomplissant le but de Sa venue par le fait de recevoir Son baptême. Il a reçu le baptême pour prendre tous nos péchés comme Il en avait l’intention quand Il est venu dans ce monde. 
Beaucoup de chrétiens croient faussement que Jésus a pris les péchés du monde à la Croix. Ils ne connaissent pas la Vérité du baptême que Jésus a reçu avant qu’Il ne soit crucifié à la Croix. Jésus Christ est allé à la Croix, prêt à être crucifié, parce qu’Il avait déjà enlevé tous nos péchés par Son baptême. Puisqu’Il avait reçu le baptême, Il a versé Son sang à la Croix, prêt à recevoir le jugement de tous nos péchés à notre place. À la place de notre ancienne personne qui était prise dans les péchés et méritait le jugement de tous ces péchés, Jésus a enlevé les péchés du monde par Son baptême. Ainsi, Il a réglé le prix de nos péchés par Son sang précieux. Jésus est mort à la Croix en payant la rançon pour tous nos péchés, qu’Il a enlevés par Son baptême qu’Il a reçu sur Son corps innocent et immaculé. Notre Seigneur a reçu le baptême et est mort pour le jugement de nos péchés, afin de payer la rançon, pour le prix de nos péchés. 
Jésus est ressuscité d’entre les morts et est monté au Ciel. Il est maintenant assis à la droite du Père. Il attend que Son temps vienne, alors qu’Il nous regarde attentivement d’en haut. Notre Seigneur attend le temps du jugement pour séparer ceux qui ont reçu la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit que Jésus Lui-même a accompli, et ceux qui croient seulement au sang de la Croix ou ne croient pas du tout en Lui. Il espère que tout le monde reçoive la rémission des péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit et que tout le monde entre dans le Royaume de Dieu avec un grand applaudissement. Cependant, ceux qui sont tombés dans le mal de Jéroboam en tenant à leur ambition et à leur pensée recevront le jugement pour leurs péchés de la part de Dieu. Ainsi, ces gens doivent se détourner du mal rapidement. 
Jésus Christ est mort, crucifié à la Croix, ayant déjà pris tous nos péchés sur Lui par Son baptême. Autrement dit, Jésus Christ a pris tous nos péchés sur Lui par Son baptême avant qu’Il ne soit crucifié à la Croix ayant reçu le jugement de tous nos péchés. Nous devons savoir que c’est pour cela qu’Il est mort à la Croix. Aussi, nous devons savoir et croire la raison pour laquelle Jésus a reçu Son baptême. 
Alors que nous recevons la rémission des péchés et vivons notre foi, nous devons appliquer la mort de Jésus à la Croix à nos vies de foi. Quand nous nous détestons, quand nous sommes trop fatigués pour triompher de nous-mêmes, et quand nous sommes incapables de vaincre les ambitions de notre chair, nous devons appliquer la Parole: “notre ancienne personne est morte à la Croix” à nous nous-mêmes. Nous devons l’appliquer dans ces moments-là.
L’apôtre Paul dit qu’il a été crucifié avec Christ: “J’ai été crucifié avec Christ; ce n’est plus moi qui vis, mais Christ vit en moi; et si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m’a aimé et s’est donné Lui-même pour moi” (Galates 2:20). Avec sa foi au baptême de Jésus, l’apôtre Paul croyait que la crucifixion de Christ servait à le crucifier lui-même jusqu’à la mort. Il pouvait croire qu’il avait été crucifié avec Christ quand Jésus est mort à la Croix ayant déjà été uni à Lui par sa foi au baptême de Jésus. 
Nous devons appliquer cette Parole à nos vies. “Mon ancien être avant que je ne sois né de nouveau d’eau et d’Esprit – c’est-à-dire tout mon système de valeurs, ma volonté, mon égo, et mes habitudes – est mort avec Christ. Ainsi, je suis devenu une nouvelle personne en croyant en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Je suis né de nouveau après avoir cru en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Tous mes péchés ont été transférés par Son baptême, et tous mes anciens paradigmes et valeurs et relations ont déjà pris fin à la Croix.” Nous devons croire en appliquant cela à nos vies. 
Notre foi en la Croix tient ferme vraiment quand nous avons foi au baptême de Jésus qui a transféré tous nos péchés sur le corps de Jésus Christ. Notre Seigneur a reçu le baptême puis a reçu le jugement pour tous nos péchés en versant Son sang à la Croix. S’Il n’avait pas enlevé tous nos péchés par Son baptême, il n’y aurait pas eu besoin qu’Il meure. De plus, dans un tel cas, Sa mort aurait été insignifiante. Cependant, notre Seigneur et Sauveur a payé le prix de nos péchés en versant Son sang à la Croix, puisqu’Il avait enlevé tous nos péchés en recevant Son baptême de Jean Baptiste. 
Jésus est ressuscité des morts. La résurrection de Jésus était la preuve finale qu’Il est notre Seigneur et notre parfait Sauveur. À travers la résurrection du Seigneur, nous avons cru que nous sommes devenus de nouvelles créations, que nos corps ressusciteront au jour de la seconde venue du Seigneur, et que notre Seigneur est notre Sauveur parfait. 
1 Jean 5:6 dit: “C’est lui Jésus Christ qui est venu par l’eau et le sang; non seulement avec l’eau seulement, mais par l’eau et le sang. Et c’est l’Esprit qui rend témoignage, parce que l’Esprit est la vérité” et il continue: “Car il y en a trois qui rendent témoignage: l’Esprit, l’eau, et le sang, et les trois sont d’accord” (1 Jean 5:8). L’eau (le baptême de Jésus), le sang de la Croix, et le Saint Esprit (la divinité de Jésus) ont fait de nous les enfants de Dieu qui ont été parfaitement délivrés de tous nos péchés. Cela constitue l’œuvre juste de délivrance des croyants de tout mal par notre Seigneur. Nos prières “Délivre- nous du malin” ont été exaucées à travers l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Ceux d’entre vous qui n’ont pas encore reçu la rémission des péchés doivent vaincre tout mal en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
Les gens peuvent toujours tomber dans les péchés de Jéroboam même après avoir reçu la rémission des péchés. Mais, ils doivent surmonter cela par leur foi de conversion. Ils doivent échapper à ce piège. Ils doivent le rejeter. Si quelqu’un ignore le baptême que Jésus a reçu, nous devons réaliser que c’est le péché qui s’oppose à Dieu et nous éloigner de lui.
Évidemment, le christianisme d’aujourd’hui est terriblement détérioré. Les chrétiens pensent qu’ils ont une foi parfaite en croyant seulement au sang de la Croix. Ils disent que leur foi est bien parce qu’ils croient en Jésus comme leur Sauveur, Jésus comme le Fils de Dieu, et en Sa mort à la Croix. Cependant, ce n’est pas une foi complète. De plus, si nous regardons au fond de leur cœur, quel est la motivation de leur foi? Ce n’est rien de plus que suivre un veau d’or. Ils viennent dans leurs églises respectives en espérant qu’ils seront bien dans leur chair. Et, ils ne reconnaissent pas le mal énorme dans lequel ils sont tombés. Ainsi, ils commettent des atrocités outrageantes continuellement. Ce qui est pire c’est qu’ils sont si à l’aise, sans aucun remords. 
Mais, que dit la Bible au sujet du vrai salut? La Bible dit que non seulement il inclut le sang de la Croix, mais aussi la venue de notre Seigneur dans le monde et le fait qu’Il reçoive Son baptême pour délivrer l’humanité toute entière de tous les péchés une fois pour toutes. Jésus a pris tous nos péchés sur Son propre corps en recevant le baptême et s’est soumis Lui- même au jugement de tous nos péchés à la Croix. À notre place, notre Seigneur s’est offert Lui-même silencieusement, comme une brebis devant ceux qui la tondent (Esaïe 53:7). Il a pris tous nos péchés sur Lui par Son baptême. Il a versé Son sang à la Croix et Il est mort calmement, et est ressuscité d’entre les morts pour devenir notre vrai Seigneur et Sauveur. 
 


Même l’Ancien Testament témoigne de l’évangile de l’eau et de l’Esprit comme étant la Vérité


Cette Vérité est clairement révélée dans l’Ancien Testament aussi. Au temps de l’Ancien Testament, avant que l’offrande des sacrifices ne puisse se faire dans le Tabernacle, les pécheurs devaient poser leur main sur l’agneau ou le bouc sacrificiel et transférer leurs péchés sur le sacrifice. Dans l’Ancien Testament, le sang d’un sacrifice était aspergé seulement après l’imposition des mains dans le Tabernacle. Le sang du sacrifice était alors aspergé sur les cornes de l’autel et sa chair était brûlée sur l’autel.
Un animal sacrificiel devait être sans défaut. Il devait être examiné de près avant d’être offert. Il ne pouvait pas avoir de défauts. Les animaux qui avaient des taches, marchaient en boitant, avaient des cicatrices, étaient aveugles, estropiés, aux os fracturés, ou tordus ne pouvaient être utilisés dans le but d’un sacrifice. 
Jéroboam, le corrompu, faisait des offrandes en imitant le système sacrificiel déterminé par Dieu pour la rémission des péchés. Il adorait dans les sanctuaires. Les gens apportaient des animaux au sacrificateur pour que les sacrificateurs fassent des offrandes à leur place. Cependant, les animaux étaient aveugles, marchaient en boitant, étaient défigurés, et étaient trop répugnants pour ceux qui les apportaient pour qu’ils les mangent dans leur propre maison. Et pour les sacrificateurs, il choisissait des gens ordinaires à la place des lévites. 
Ainsi, en Malachie, la colère de Dieu a éclaté: “Voici, je détruirai vos semences, Et je vous jetterai des excréments au visage, Les excréments des victimes que vous sacrifiez, Et on vous emportera avec eux. Vous saurez alors que je vous ai adressé cet ordre, Afin que mon alliance avec Lévi subsiste, Dit l’Éternel des armées.” (Malachie 2:3-4). “Vous devriez oublier le fait de faire toutes sortes d’offrandes. Ne faites pas tort à mon nom. Vous êtes si mauvais que vous avez déjà votre malédiction. Ceux qui ne me craignent point ne continueront pas à faire tort à mon nom, mais ils me quitteront. Vous qui commettez les péchés de Jéroboam! Si vous ne vous détournez pas pour purifier vos cœurs, vous serez maudits et jetés dans le feu éternel.” C’est ce que Dieu a donné comme avertissement encore et encore.
Mais, ce péché n’a pas pris fin avec le mal de Jéroboam. Après sa mort, ses descendants ont commis le même mal. Son fils a agi comme son père, et ainsi fit le fils de son fils, et ainsi de suite. De plus, tout ce mal s’est répandu dans le peuple du royaume du sud gouverné par le roi Roboam. Dans les jours suivants, la vraie adoration et la fausse adoration étaient mélangées dans la confusion, et Juda et Israël ont fléchi. Ils ont été détruits devant Dieu. Dieu a utilisé le Général Titus de Rome pour les exterminer. Son armée a capturé les israélites et les a vendus loin dans les nations et les a éparpillés. Tout ceci s’est passé parce que Dieu était furieux contre eux. Le Temple a aussi été entièrement détruit et aucune pierre n’est resté l’une sur l’autre (Luc 21:6). 
Ainsi, le Temple n’existe plus dans ce monde. Il n’y a pas non plus de Tabernacle dans ce monde. Personne ne sait où est l’arche du témoignage. Ils devaient offrir le sacrifice selon la Loi déterminée par Dieu. Ils devaient reconnaître, respecter, craindre, et aimer Dieu. Alors, comment Dieu pouvait-Il recevoir la gloire, les aider, et être leur Dieu, s’ils avaient seulement usé, abusé, et trahi Dieu pour leur propre gloire et pour l’honneur de leur chair? Au lieu de cela, Dieu les a divisés et a fait d’eux une nation sans pays pendant une longue période de temps. C’est le jugement de Dieu et la malédiction pour ceux qui sont tombés dans le mal. 
Nous pouvons tomber dans le mal à cause des faiblesses de nos corps. Mais nous devons vaincre par notre foi. Les soldats chrétiens doivent vaincre tout le mal qu’ils peuvent rencontrer par leur foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Certaines personnes qui sont tombées dans les péchés de Jéroboam pourraient dire: “J’ai reçu la rémission des péchés, et je ne commets pas de péché parce que je suis mort en Christ. Je ne porte pas de fruit de péché dans la chair car je suis rempli du Saint Esprit.” Cependant, une telle foi est loin de la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Le juste qui vit par la vraie foi ne peut pas s’associer à ces gens. 
Chers croyants, nous commettons des péchés dans ce monde à cause de notre chair faible, bien que nous ayons reçu la rémission des péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Mais, en ces temps-là, nous pouvons vaincre le mal par notre foi, transférer même ces péchés, et nous purifier entièrement en méditant sur l’évangile de l’eau et de l’Esprit parce que nous avons le Saint Esprit dans nos cœurs 
 


Même les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit continuent à pécher jusqu’au jour de leur mort


En croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nos cœurs sont devenus purs. Et en tant que soldats chrétiens, nous sommes devenus des outils justes pour l’œuvre de Dieu. Nous pouvons devenir neufs chaque jour en méditant sur l’évangile de l’eau et de l’Esprit même si nous ne pouvons que commettre des péchés tous les jours à cause de nos faiblesses. Donc, nous ne devons pas oublier l’évangile de l’eau et de l’Esprit même un moment. Même si nous l’oublions juste une seconde, ce serait assez pour que nos cœurs soient souillés par les péchés de ce monde. Bien que cela ne ferait pas de nous à nouveaux des pécheurs, nous aurions des problèmes avec notre propre conscience. 
Même les justes qui ont reçu la rémission des péchés ne sont pas immunisés contre le péché. C’est une évidence que même eux commettent des péchés personnels. Même Dieu Lui- même a dit qu’il n’y a pas un seul homme juste qui ne commette aucun péché du tout (Ecclésiaste 7:20). C’est par la puissance de l’évangile de l’eau et de l’Esprit que nous n’avons pas de péché en dépit du fait que nous commettons encore des péchés. C’est aussi la bénédiction de Dieu aussi bien qu’un secret caché de la Vérité. Chers croyants, avons-nous des péchés ou non en dépit du fait que nous commettons continuellement des péchés personnels? Nous sommes sans péché. Ainsi, c’est le secret du salut que Dieu nous a donné. 
Mais, certaines personnes osent dire: “Puisque j’ai été crucifié avec Christ à la Croix pour la mort et suis ressuscité avec Lui, je ne commets plus aucun péché.” Dire cela serait un acte contre Dieu par la grande erreur de pensée de quelqu’un. 
 


La vérité de la cuve préparée pour les péchés des sacrificateurs

 
Dans la cour du Tabernacle, la cuve de bronze était placée entre l’autel et le Lieu Saint. Pourquoi Dieu aurait-Il placé la cuve en cet endroit spécifique? Dieu ne l’a pas placé parce qu’Il n’avait rien d’autre à mettre à cet endroit.
Quand les sacrificateurs faisaient les holocaustes, ils coupaient d’abord le sacrifice en morceaux, enlevaient les intestins, prenaient toute la graisse sur les entrailles, et plaçaient la graisse avec la chair dans le feu. Ils faisaient ce que Dieu leur avait dit en mettant l’offrande à sacrifier sur l’autel et en mettant le feu comme un holocauste. Alors qu’ils coupaient le sacrifice en morceaux, ils étaient facilement couverts de parties souillées du sacrifice. S’ils entraient dans l’endroit où Dieu demeurait avec leur souillure ainsi, ils auraient été frappés de mort. Même si c’était un sacrificateur qui avait fait beaucoup de sacrifices devant Dieu, Dieu aurait tué une personne souillée dans hésitation. Si une personne entrait sans crainte dans la présence de Dieu avec sa souillure, Dieu aurait tué cette personne en un instant. Ainsi, la cuve était placée en face du Lieu Saint pour que les sacrificateurs puissent nettoyer la souillure qui les avait tachés à l’autel des holocaustes avant d’entrer dans la présence de Dieu dans le Tabernacle.
La cuve de bronze était une grande bassine pleine d’eau jusqu’au bord. Pourquoi avaient-ils besoin d’une telle cuve dans la cour du Tabernacle? La cuve placée dans la cour du Tabernacle y était-elle pour qu’ils puissent y élever du poisson? Non. La cuve était placée dans la cour du Tabernacle et pleine d’eau pour que les sacrificateurs puissent effacer la souillure, à savoir les excréments, l’urine, ou d’autres choses souillées qui les tachaient accidentellement. Elle était là pour qu’ils puissent entrer dans la présence de Dieu en étant purs. 
Alors que nous servons l’évangile de l’eau et de l’Esprit dans ce monde, nous rencontrons une myriade d’événements. Parfois nous nous sentons mal quand nous sommes préoccupés par l’œuvre de l’évangile. Devant le comportement de certaines personnes, nous n’avons pas de mots. D’autres agissent d’une façon que nous ne pourrions pas comprendre dans un million d’années. Quand nous voyons ceux qui ne sont d’aucune utilité au service de l’évangile et sont plutôt un obstacle à cette cause, nous sommes furieux et des mots peuvent échapper de nos lèvres. 
Par exemple, je peux vous raconter un épisode à notre imprimerie. J’ai signé une fois un contrat avec une imprimerie de notre ville pour imprimer nos livres. Le jour prévu pour notre publication est arrivé, donc je leur ai demandé si les livres étaient prêts. Ils ont dit que les livres étaient prêts. Alors, je leur ai fait confiance et j’y suis allé pour les chercher. A ma surprise, les livres n’étaient pas encore prêts. Le même genre de déconvenue est arrivé trois fois. 
Cela m’a rendu furieux. Je ne pouvais plus supporter cela. “Pourquoi nous avez-vous dit de venir, si les impressions ne sont même pas encore prêtes? Vous auriez mieux faire de me dire que le travail allait prendre un peu plus de temps au lieu de me faire aller et venir plusieurs fois pour rien. Allez-vous continuer à mentir comme cela? Si vous n’avez pas fini, alors vous auriez dû nous appeler pour nous le dire. Pourquoi nous faites-vous aller et venir comme cela? Et pourquoi trouvez-vous des excuses pour ne pas avoir respecté le délai? Si vous continuez comme cela, comment pouvons-nous vous faire confiance pour le travail?” Alors, il m’a demandé pourquoi j’étais si fâché et m’a dit qu’il pourrait de toute façon le faire à un moment ou un autre. J’étais encore plus furieux d’entendre cela. 
Chers croyants, je suis mort en Christ à la Croix en Lui donnant ma confiance. L’apôtre Paul a dit: “J’ai été crucifié avec Christ.” Nous avons besoin de cette phrase quand nous sommes incapables de contrôler nos pulsions de la chair plus longtemps. Quand nous sommes si énervés que nous ne pouvons pas nous contrôler, nous pensons en nous-mêmes: “Je suis mort en Christ. Je ne dois pas agir ainsi si je suis mort et ai rencontré Dieu.” J’arrête ma colère dans la foi que je suis déjà mort. 
Commettez-vous ou pas des péchés personnels? Bien sûr, vous commettez des péchés personnels. Le travail doit être fait, et ce n’est pas comme s’il n’y avait pas d’œuvres du mal non plus. Mais nous ne pouvons que commettre des péchés quand quelqu’un nous empêche de faire l’œuvre de Dieu. Une personne remplie du Saint Esprit peut sembler ne pas commettre de péché quand elle est remplie du Saint Esprit, mais au moment où elle dévie vaguement vers sa chair, elle tombe dans la convoitise de la chair. Comme Jésus était simultanément Dieu et homme, nous possédons aussi le Saint Esprit tout comme notre nature humaine. Évidemment, notre nature humaine pèse plus lourd sur nous. Jésus a seulement porté la chair d’un homme mais en essence restait totalement Dieu. Par contre, nous sommes sans péché dans nos cœurs en naissant de nouveau d’eau et d’Esprit, mais nous sommes nés pécheurs depuis notre naissance. 
Le Saint Esprit témoigne que nous n’avons pas de péché dans nos cœurs parce que nous avons reçu la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. “J’ai expié tous tes péchés par l’eau et le sang. Tu es un enfant de Dieu.” Le Saint Esprit dans nos cœurs nous enseigne le discernement du bien et du mal quand nous lisons la Bible. Et, nous avons notre chair. Parfois, nous jouons tellement que nous oublions l’heure qu’il est et manquons une réunion. D’autres fois, nous sommes si fatigués d’avoir fait la fête toute la nuit que nous ne nous réveillons pas tôt pour la prière matinale. Ainsi, les humains sont restreints par leur chair faible et par le temps aussi. À cause de ces faiblesses que nous avons, notre Seigneur est venu dans ce monde et a reçu Son baptême de Jean Baptiste pour délivrer des gens comme cela de leurs péchés. 
Nous n’avons pas de péché même si nous n’avons pas prié fort avec des voix hurlantes comme le font les fanatiques. Nous n’avons pas de péché si nous croyons seulement selon la loi du salut de Dieu indépendamment de qui nous sommes; nous n’avons pas de péché si nous croyons la Vérité telle qu’elle est, que Jésus est venu dans ce monde et a expié tous nos péchés une fois pour toutes selon la volonté du Père. Mais il y a tant d’anges de lumière qui ne sont pas de Dieu. Il y a ceux qui essaient de devenir encore plus saints parce qu’il ne leur suffit pas que notre Seigneur ait expié tous leurs péchés. Nous les appelons des anges. La Bible les appelle “anges de lumière” (2 Corinthiens 11:14). Nous ne les appelons pas seulement anges mais anges possédés du démon.
Nous devons être reconnaissants dans notre foi parce que notre Seigneur a expié tous nos péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, a remis tous nos péchés, et a envoyé le Saint Esprit dans nos cœurs. Oui, notre chair elle-même ne peut pas devenir sainte jusqu’au jour où nous mourrons. 
Si nous ne commettions jamais aucun péché, regarderions-nous les autres comme des humains? Nous les regarderions probablement comme si c’étaient des bêtes. Dans l’ancien temps, les serviteurs devaient crier: “Reculez. Reculez” quand leurs maîtres nobles venaient se promener. Alors, les passants ordinaires s’inclinaient devant les nobles quand ils les dépassaient. Si notre chair était parfaite, nous agirions comme cela et serions traités comme les nobles. Nous dirions “Éloignez-vous de moi. Reculez” aux pécheurs et les regarderions de haut comme s’ils étaient un genre de microbe. 
Cependant, puisque nous avons toujours notre propre chair, nous pouvons comprendre, rencontrer, et partager l’évangile avec les pécheurs de ce monde. Notre Seigneur est venu dans ce monde dans la chair d’un homme pour qu’Il puisse être avec nous. Il est venu dans ce monde dans la chair d’un homme. Il a enlevé nos péchés et les a portés sur Lui en recevant Son baptême de Jean Baptiste. En mourant à la Croix, Il nous a délivrés de tous nos péchés. 
Chers croyants, vous ne devriez jamais agir à l’extrême. Nous devons croire dans les limites déterminées par Dieu. Aller au-delà ou manquer serait fatal à notre salut. Faire cela c’est commettre les péchés de Jéroboam. Voulez-vous devenir quelqu’un comme Jéroboam?
Nous devons prier “Délivre-nous du malin” parce que nous sommes en danger de tomber dans le mal. Nous ne pouvons pas mener nos propres voies parce que nous avons nos corps faibles dans la chair. Ainsi, il y a un ordre déterminé par Dieu, et nous avons ceux qui sont devant nous aussi comme dirigeants spirituels. De quelle utilité serait l’Église si nous étions si parfaits que nous n’ayons pas besoin d’un dirigeant puisque nous pourrions nous diriger nous-mêmes? De quelle utilité serait l’Église de Dieu et le Royaume de Dieu sur cette terre? De quelle utilité seraient les autres saints ainsi que ceux qui sont devant nous?
La Bible dit: “Voici, oh! qu’il est agréable, qu’il est doux Pour des frères de demeurer ensemble! C’est comme l’huile précieuse qui, répandue sur la tête, Descend sur la barbe, sur la barbe d’Aaron, Qui descend sur le bord de ses vêtements.” (Psaume 133:1-2).
C’est vraiment un plaisir d’être avec notre Seigneur ayant foi en notre Seigneur. Puisque toute personne juste qui a reçu la rémission des péchés est unie, nous pouvons être couverts par Sa grâce et avec l’huile précieuse, le Saint Esprit. Dieu prend vraiment plaisir quand les saints qui ont reçu la rémission des péchés unissent leurs cœurs dans la loi de la foi déterminée par Dieu. Il prend plaisir à nous voir recevoir la rémission des péchés dans l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et diffuser cette foi.
Une personne ne cesse pas de commettre des péchés par un moyen quelconque juste parce qu’elle a reçu la rémission des péchés. C’est un grand mal méritant la malédiction de Dieu que de dire je ne commets jamais plus aucun péché. Bien que cela semble noble de dire “Je n’ai jamais commis aucun péché après être né de nouveau”, combien cela serait-il faux devant Dieu? Qui sur terre n’a pas un cœur méchant et ne commet aucun péché? Encore, c’est un acte de tromperie devant Dieu de prétendre être noble et ne pas commettre de péché du tout. Nous devons réaliser combien c’est un péché d’agir ainsi devant Dieu. Prétendre être trop noble et trop saint est un défi direct contre Dieu.
Savez-vous pourquoi un certain ange est devenu le Diable? C’est arrivé parce que cet ange a défié Dieu et essayé de devenir plus saint que Dieu. Par son propre orgueil, cet ange, qui était un serviteur de Dieu, a dégénéré pour devenir le Diable, qui s’oppose à Dieu et mérite la damnation éternelle de Dieu. Nous en devons jamais tomber dans un tel péché en gardant notre foi de tout cœur. Et si nous sommes tombés dans ce péché momentanément par hasard, nous devons rapidement sortir de ce péché par notre foi. 
Nous devons reconnaître notre nature fondamentale ainsi que la vérité de la Parole de Dieu. Aussi, le Notre Père nous enseigne à prier “Délivre-nous du malin”. C’est ainsi parce que nous pouvons tomber dans le mal de Jéroboam à tout moment. Nous devons être honnêtes devant Dieu et nous reconnaître tels que nous sommes. Nous devons essayer de donner gloire à Dieu pour avoir pris sur Lui toutes nos faiblesses. Aussi, nous devons toujours méditer et pratiquer dans nos vies l’évangile de l’eau et du sang de Jésus qui est mort pour nous. 
Vous et moi devons croire et partager l’évangile de l’eau et de l’Esprit non passivement mais activement et progressivement. Nous devons faire que ceux qui ne croient pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit mais croient seulement au sang de la Croix comme suffisant pour recevoir la rémission de leur péché, sachent que leur action est un grave péché contre Dieu. Pour ce faire, nous devons d’abord ruminer l’évangile de l’eau et de l’Esprit au quotidien. Quand nous sommes forts dans notre foi en faisant l’œuvre de Dieu et en prenant notre pain quotidien, nous pouvons avoir de la compassion pour les gens qui souffrent de leurs péchés et les amener à recevoir la rémission des péchés en partageant l’évangile. Si une personne insiste pour rester dans la course à la suite de Jéroboam en dépit de nos nombreuses tentatives de partager l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous devons la laisser et nous tenir le plus loin possible d’elle. Si nous restons en compagnie d’une telle personne, nous pouvons être marqués par le mal de l’adoration comme l’a fait Jéroboam. 
Ceux qui ne savent pas combien c’est un péché sérieux recevront le jugement dû. Comme le dit le vieux dicton, un petit chien n’a pas peur du tigre. De même, il y a ceux qui s’amusent de Dieu avec leur connaissance infantile de Dieu. Ils n’ont pas idée de combien Dieu est réellement effrayant. 
Voici la dernière phrase du Notre Père. “Ne nous induis pas en tentation, mais délivre-nous du malin.” Le Notre Père nous enseigne à prier comme cela parce que nous sommes capables de le faire.
Combien une personne pourrait-elle être sainte? Peu importe combien nous prétendons être saints, notre nature fondamentale ne change jamais. C’est amusant de voir les gens prétendre être saints. Au lieu d’avoir une foi correcte dans leur cœur, les gens disent qu’ils sont saints comme un non-sens et qu’ils ne commettent plus aucun péché parce qu’ils sont morts en Christ. 
Qui dans le monde ne commet aucun péché? Qui dans le monde est parfait dans sa chair? Même les plus grandes personnes de l’histoire ont toutes commis beaucoup de péchés et sont finalement mortes. Si les gens ne commettaient plus aucun péché, à quoi servirait la cuve? Aussi, pourquoi Jésus aurait-Il dû venir dans ce monde et recevoir Son baptême, si tel était le cas? Jésus aurait pu laisser le baptême et aller droit à la Croix, disant: “Je meurs pour vous, donc croyez en moi. Et ne commettez plus de péché.” Mais Jésus a reçu Son baptême avant de mourir à la Croix. 
Pourquoi Jésus a-t-Il reçu le baptême? N’a-t-Il pas reçu le baptême pour enlever tous nos péchés? Il a reçu le baptême pour prendre les péchés que nous commettons tout au long de notre vie entière comme les péchés que l’humanité entière a commis tout au long de l’histoire humaine. Il a remis tous les péchés du monde une fois pour toutes en prenant tous ces péchés sur Lui par Son baptême. Notre Seigneur a pris tous ces péchés sur Lui une fois pour toutes parce qu’Il en était capable. Mais nous sommes faibles et donc, nous continuons à commettre des péchés au quotidien. Ainsi, nous qui commettons des péchés tous les jours avons besoin de l’effet de l’évangile qui déclare que notre Seigneur a pris tous nos péchés une fois pour toutes. L’évangile de l’eau et de l’Esprit par lequel Jésus nous a délivrés une fois pour toutes est efficace chaque jour pour nous qui commettons des péchés au quotidien. Bien sûr, je ne vous dis pas de commettre des péchés intentionnellement. 
 


En tant que soldats de Christ, nous devons délivrer ceux qui sont tombés dans le mal


Nous devons reprendre ceux qui sont tombés dans le mal plusieurs fois. S’ils persistent à garder une foi différente de la nôtre, nous devons nous éloigner d’eux. Comment pouvons-nous coexister avec eux s’ils ont une foi différente de la nôtre? Nous n’avons d’autre choix que nous tenir loin d’eux. 
Ne soyez pas trompé par les gens qui disent qu’ils ne pèchent plus parce qu’ils sont morts en Christ. Ils vous mentent pour vous utiliser afin de satisfaire l’envie de leur chair à travers vous. “Je suis si saint. Suis-moi.” Allez-vous suivre une telle personne? Comment une personne peut-elle prétendre être parfaite et ne plus commettre de péché quand Dieu la regarde? Cela n’a aucun sens. N’avons-nous pas reçu le salut parce que nous étions trop faibles et avec beaucoup de défauts? Alors, comment peuvent-ils prétendre être saints et parfaits? Nous sommes devenus saints seulement parce que le Dieu saint nous a rendus saints en esprit. Nous devons nous rappeler que nous ne sommes pas saints par nos propres mérites. 
Non seulement c’est un problème des églises évangéliques, mais beaucoup d’individus partout clament aussi que croire au sang de la Croix en lui-même va expier leurs péchés et qu’ils ne commettent plus de péché. Il y a en tant qui disent que Jean Baptiste a échoué sans aucune mention du baptême de Jésus. D’autres disent que la voie du salut peut se trouver dans beaucoup de religions différentes. D’autres encore sont contents de dire que telle et telle doctrine de différentes dénominations chrétiennes sont toutes correctes. C’est pour dire que l’adoration offerte par Jéroboam et Roboam étaient toutes les deux correctes. Comment quelqu’un peut-il dire que l’adoration de Jéroboam était correcte? Si les deux étaient vraiment corrects, pourquoi Dieu a-t-Il dit à répétition que quelqu’un est tombé dans le péché de Jéroboam? 
Après la mort de Jéroboam, son fils est devenu roi. Son fils comme son père a commis les péchés de Jéroboam devant Dieu. Non seulement le roi a pratiqué l’iniquité et est tombé dans les péchés de Jéroboam, mais il a aussi fait que son peuple adore de la sorte. Ainsi, la population entière est tombée dans les péchés de Jéroboam, mettant tous les israélites à mort. 
Ainsi, la nation israélite entière a été ruinée. Non seulement ils ont été ruinés spirituellement, mais aussi dans leur chair. Aussi, la plupart d’entre eux sont partis ça et là sans un pays à eux pendant des milliers d’années. Bien qu’ils aient maintenant retrouvé leur patrie, ils sont toujours en hostilité avec leurs voisins et luttent constamment avec les Palestiniens. Cependant, les plus conservateurs des Juifs insistent sur la restauration du Tabernacle des temps anciens dans tous ses menus détails. Ils n’acceptent toujours pas ni ne reconnaissent Jésus Christ comme leur Seigneur et Sauveur. 
Nous ne devons pas tomber dans ce mal. Et nous devons vaincre par la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, si nous ne voulons pas tomber dans ce mal. Nous devons vaincre tous les péchés de Jéroboam, qui ont mis Dieu en colère et nous séparent de Lui. “Un humain ne commet aucun péché s’il reçoit la rémission des péchés.” Si quelqu’un dit quelque chose qu’un humain ne devrait pas pouvoir dire, nous devons l’effacer de nos cœurs. C’est-à-dire que nous devons l’ignorer en pensant: “Ouah, tu es intelligent. Sois saint et parfait tout seul.”
Les soldats de Christ doivent chercher ce qui est bénéfique à l’évangile. Les gens disent des choses et agissent ainsi parce qu’ils cherchent leurs propres intérêts plutôt que les intérêts de l’évangile. Ils ne marchent pas sur le mauvais chemin, seuls mais trompent beaucoup d’autres personnes du peuple de Dieu. Les soldats de Christ doivent examiner leur foi chaque jour à travers l’Église. “C’est ce que j’ai réalisé. Est-ce la foi correcte?” Une fois que nous examinons et découvrons que nous avons cru de façon incorrecte, nous devons le rejeter. Et alors, nous devons savoir et croire correctement pour que nous puissions partager la foi correcte avec d’autres. Si nous ne tenons pas à la Bible et croyons à toute foi qui vient dans nos pensées, nous serons sur la ligne terminale de notre mort certaine. 
“Je ne commettrai plus de péché.” Ce n’est pas ce que ceux qui sont nés de nouveau peuvent dire. “Je ne te quitterai pas mon Seigneur, même si cela signifie que je dois payer de ma propre vie.” L’apôtre Pierre qui a fait de telles déclarations fortes a maudit et trahi Jésus. S’il était juste que nous ne  devons pas pécher après avoir reçu la rémission des péchés, la foi de Pierre aurait été fausse. Non seulement cela, mais tous les disciples de Jésus qui ont commis des péchés par faiblesse auraient eu une fausse foi. Mais, ils ont partagé l’évangile dans le monde entier comme des soldats de Christ, ont vécu en accord avec la volonté de Dieu comme des serviteurs fidèles, et ont offert leur vie à la fin alors que certains ont été martyrs. Vraiment, qui a une fausse foi ici? 
Dans le Catholicisme, il y a une personne du nom de Saint Thomas Francis. Il a donné aux pauvres et aux nécessiteux tout ce qu’il avait, même le dernier habit et sous vêtement, et est entré dans un monastère entièrement nu. Mais, Dieu appelle ces gens enfants du Diable. Comment une telle personne peut- elle être louée comme un saint? Comment un acte qui a élevé le statut de quelqu’un au lieu de celui de notre Seigneur doit-il être considéré comme pieux? Le péché de s’élever soi-même est le péché de Jéroboam, que Dieu jugera en conséquence. 
Celui qui n’élève pas Dieu bien qu’il croie en Dieu est tombé dans le mal. Qu’une personne ait fait le bien ou le mal jusqu’alors, Dieu prend plaisir en lui seulement s’il chérit la justice de notre Seigneur, médite sur l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et donne la louange à Jésus tous les jours. 
Il y a des temps dans nos vies où nous commettons des péchés et faisons des actes mauvais. À ces occasions, la bonne chose à faire pour nous c’est immédiatement confesser nos fautes, admettre les péchés que nous avons commis, et ruminer sur la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. “Je suis vraiment sans péché parce que notre Seigneur a déjà pris même ces péchés par Son baptême et Son sang. Une fois encore, je Te remercie et je Te donne toute la gloire.” Chaque jour, nous devons vérifier notre foi, confesser notre foi, et être courageux devant notre Seigneur comme soldats du Christ. Notre Seigneur nous a donné la foi pour nous sanctifier. 
Notre Seigneur nous a donné le Notre Père pour que nous puissions tous vivre de cette façon. Notre Seigneur qui prend plaisir dans cette vie nous a enseigné le Notre Père. Notre Seigneur nous a enseigné le Notre Père pour que nous puissions vivre par la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Bien sûr, cela ne signifie pas qu’énumérer des titres de prière constitue le Notre Père. Puisque notre Seigneur nous a clairement montré comment nous devons vivre nos vies à travers le Notre Père, la vraie foi nous demande de croire en ce que notre Seigneur nous a dit et vivre vraiment nos vies en conséquence. Chers croyants, croyez-vous? 
Nous rendons grâces à Dieu. Ce soir, ceux qui sont nouvellement nés de nouveau dans la classe de l’évangile, qui viennent de recevoir la rémission des péchés, donneront leur témoignage. Aussi, nos enfants montreront leurs talents. Ce soir, nous aurons une célébration. Une célébration du Camp de Formation de Disciples d’été de 2002! J’ai envie de faire quelques feux d’artifices. Je rends grâces à Dieu de nous avoir fait expérimenter ces célébrations au quotidien.