Sermons

Sujet 22: L’Evangile de Luc

[PARTIE 18-2] Le riche de cœur ne peut entrer dans le Royaume des Cieux (Luc 18:18-27)

Le riche de cœur ne peut entrer dans le Royaume des Cieux(Luc 18:18-27)
«Un chef interrogea Jésus, et dit : Bon maître, que dois-je faire pour hériter la vie éternelle ? Jésus lui répondit : Pourquoi m’appelles-tu bon? Il n’y a de bon que Dieu seul. Tu connais les commandements : Tu ne commettras point d’adultère ; tu ne tueras point ; tu ne déroberas point ; tu ne diras point de faux témoignage ; honore ton père et ta mère. J’ai, dit-il, observé toutes ces choses dès ma jeunesse. Jésus, ayant entendu cela, lui dit : Il te manque encore une chose : vends tout ce que tu as, distribue-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans les cieux. Puis, viens, et suis-moi. Lorsqu’il entendit ces paroles, il devint tout triste ; car il était très riche. Jésus, voyant qu’il était devenu tout triste, dit : Qu’il est difficile à ceux qui ont des richesses d’entrer dans le royaume de Dieu ! Car il est plus facile à un chameau de passer par le trou d’une aiguille qu’à un riche d’entrer dans le royaume de Dieu. Ceux qui l’écoutaient dirent : Et qui peut être sauvé ? Jésus répondit : Ce qui est impossible aux hommes est possible à Dieu.»
 

Le Seigneur a-t-Il dit cela?

Dans le passage des Ecritures d’aujourd’hui, le Seigneur a dit: “ il est plus facile à un chameau de passer par le trou d’une aiguille qu’à un riche d’entrer dans le royaume de Dieu.” C’est si dur pour le riche d’entrer dans le Royaume de Dieu que Jésus a dit qu’il est plus facile qu’un chameau passe par le trou d’une aiguille qu’un riche n’entre dans le royaume de Dieu. Cela signifie-t-il qu’il n’y ait aucun riche au Ciel? Est-ce inutile que les riches de ce monde croient en Jésus? Ne sont-ils pas autorisés à être sauvés du péché? La Bible dit qu’il est plus facile à un chameau de passer par le trou d’une aiguille qu’à un riche d’entrer dans le Royaume de Dieu. Cependant, ce passage a une signification spirituelle, et donc en réalité, il y a beaucoup de riches dans ce monde qui ont reçu la rémission des péchés pour entrer dans le Ciel en croyant en la justice de Dieu. 
 


Le riche dont le Seigneur parle ici désigne ceux qui sont riches de cœur 


Cette Parole a en réalité été donnée au riche jeune homme qui avait demandé: “Bon Maître, que dois-je faire pour hériter la vie éternelle?” Ce jeune homme était dans la loi. Sa foi était liée par ses propres actes. Jésus a dit: “Pourquoi m’appelles-tu bon? Personne n’est bon, si ce n’est Un seul, Dieu.” Bien sûr, Jésus a dit cela ici parce qu’aux yeux de l’homme, Jésus était un bon enseignant. Le riche a vu Jésus juste comme l’un des sages respectés de ce monde, comme Socrate, Platon, Bouddha ou Confucius. C’est pour cela que Jésus a dit: “Personne n’est bon sinon Dieu.” En d’autres termes, Il a montré clairement que les humains sont absolument dénués de vertu.
Voyez-vous aussi Jésus juste comme un être humain? Jésus est Dieu Lui-même. Il est aussi le Fils de Dieu le Père.
Notre Seigneur a dit au riche jeune homme: “Tu connais les commandements: tu ne commettras point d’adultère, tu ne tueras point, tu ne déroberas point, tu ne rendras point de faux témoignage, honore ton père et ta mère.” Le riche jeune homme a alors soutenu qu’il avait observé tous ces commandements. Cela signifie qu’il avait observé toutes les Paroles de la Loi de Dieu dans ses actes. Il n’avait pas commis d’adultère, ni tué quelqu’un, ni volé, ni porté de faux témoignage, et avait honoré ses parents.
Cependant, loin de louer cet homme, notre Seigneur lui a dit: “Il te manque encore une chose. Vends tout ce que tu as et distribue-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans les cieux; puis viens, et suis-Moi.” La Bible dit: “ lorsqu’il entendit ces paroles, il devint tout triste parce qu’il était très riche.” C’est pour cela que Jésus a dit: “ il est plus facile à un chameau de passer par le trou d’une aiguille qu’à un riche d’entrer dans le royaume de Dieu.” Le sujet de Jésus était que le jeune homme devait être pauvre de cœur. En d’autres termes, pour ceux dont le cœur est plein des choses de ce monde, le salut de l’évangile de l’eau et de l’Esprit offert par notre Seigneur ne peut pas entrer dans leur cœur. Il n’y a pas non plus de place pour la Parole de vie du Seigneur, la Parole de la rémission des péchés qui ne peut entrer. Le jeune homme du passage des Ecritures d’aujourd’hui était riche dans la chair et dans ses actes. Il avait sa propre justice d’homme. Donc c’était une conclusion prévisible que cet homme n’accepte pas Jésus comme son Sauveur, ni n’ait les yeux qui lui permettent de le reconnaître en tant que tel. Après tout, son cœur était déjà rempli des choses du monde, donc comment Jésus pouvait-Il entrer dans son cœur? Comment la Parole de l’évangile, qui proclame que Jésus a sauvé tout le monde par Son baptême et Son sang, de tout péché du monde, pouvait-elle entrer dans un tel cœur?
Le jeune homme riche essayait d’obtenir la rémission de ses péchés et la vie éternelle par ses propres actes. Pour Jésus, au contraire, le salut du jeune homme ne reposait pas sur ses propres actes, mais sur le baptême de Jésus et Son sang. Ils ont insisté sur des choses différentes. Le jeune homme pensait qu’il pouvait finalement obtenir la vie éternelle s’il faisait beaucoup de bonnes œuvres et observait la Parole de Dieu et Ses commandements, alors que Jésus, dans un contraste complet, était le Sauveur qui était venu délivrer ceux qui connaissent leur nature pécheresse et se reposent donc sur l’amour de Dieu et Sa justice. 
Quiconque vit dans ce monde est complètement dénué de vertu. Jésus voulait que le jeune homme dise qu’il n’y avait personne de bon sinon Dieu, et que tout être humain était un pécheur méchant et inapproprié. Mais l’accent du jeune homme était ailleurs. C’était un homme riche matériellement et spirituellement, avec le cœur rempli de sa propre justice et d’hypocrisie. Donc ceux dont le cœur est riche – c’est-à-dire ceux qui ont leur propre justice – ne peuvent entrer au Ciel, tout comme un chameau ne peut pas passer par le trou d’une aiguille. Cependant, le Seigneur prêche un message d’espoir en disant: “Ce qui est impossible à l’homme est possible à Dieu.” Personne ne peut entrer dans le Ciel en s’appuyant sur sa propre justice et sa vertu ou en observant les commandements par ses propres actes. Cependant, Jésus dit que ce qui est impossible à l’homme est “possible à Dieu”. 
Effectivement, le Seigneur est mort pour cet homme riche, pour cet homme méchant. Il l’a rendu sans péché en étant baptisé au Jourdain par Jean Baptiste, le représentant de toute l’humanité, et en prenant ainsi tous ses péchés. Il a aussi porté la condamnation que le jeune homme riche devait porter devant Dieu à cause de ses péchés. Notre Dieu a sauvé tout le monde – les riches, les pauvres, les vieux, et les jeunes aussi, et même ceux qui ne savent pas que Dieu existe.
 


Tout le monde est toujours insuffisant en corps et esprit


Toute personne de ce monde ne commet-elle pas le péché jusqu’à la fin de sa vie? Tout le monde commet le péché jusqu’à sa mort. Qu’en est-il de vous alors? Croyez-vous que vous commettiez vous-même le péché jusqu’au jour de votre mort, ou croyez-vous que vous puissiez éviter de commettre le péché à l’avenir? Nous commettons tous le péché jusqu’à la fin de nos vies sans aucune exception. Vous savez qu’en tant qu’être humain, c’est dans votre nature de commettre le péché de votre naissance jusqu’à votre mort. Si Socrate était là, il vous aurait recommandé, puisqu’il a dit “Connais-toi toi-même.” Donc tous les humains sont pauvres, complètement dénués de toute vertu ou justice devant Dieu. C’est pour cela que vous devez croire que Jésus vous a sauvé par Son baptême et Son sang. Effectivement, l’homme n’a rien de quoi se vanter dans ses actes.
Le Seigneur a dit: “Ce qui est impossible aux hommes est possible à Dieu.” Nous pouvons être sauvés de tous nos péchés en croyant que le Seigneur les a portés par le baptême qu’Il a reçu de Jean Baptiste et le sang qu’Il a versé à la Croix, mais à moins de faire cela, nous ne pouvons pas dire nous-mêmes: “Je n’ai pas de péché; je suis une personne juste.” Il n’y a pas de moyen que quelqu’un soit confiant en cela à moins de croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Même si tout le monde commet le péché du jour de sa naissance au jour de sa mort, ceux qui ne connaissent pas leur nature pécheresse promettent encore à Dieu: “Si Tu me pardonnes cette fois-ci, je ne commettrai plus de tels péchés.” Les gens disent ces choses seulement parce qu’ils ne se connaissent pas eux-mêmes; s’ils se connaissaient eux-mêmes, ils n’auraient pas d’autre choix que remercier le Seigneur de les avoir sauvés. Donc la Bible dit: “Que Dieu soit trouvé vrai et tout homme menteur. Personne n’est bon si ce n’est un Seul, Dieu.” Si vous connaissez et comprenez cette Parole, je suis certain que votre foi va grandir et que vous mènerez une vie de foi droite dans votre relation personnelle avec le Seigneur.
Nous humains n’avons pas de vertu authentique mais seulement une fausse bonté. Ce n’est rien de plus que de l’hypocrisie. Nous sommes dénués de toute bonté authentique. Vous pouvez alors demander: “Beaucoup de gens font de bonnes œuvres dans leur vie, donc qu’est-ce si ce n’est de la vertu?” C’est de l’hypocrisie. C’est seulement un mensonge. Nous pouvons voir cela quand nous regardons la Bible qui dit: “Personne n’est bon sinon un Seul, Dieu.” Quelqu’un peut-il réellement abandonner sa vie pour quelqu’un d’autre et tout abandonner pour la cause des autres? Si quelqu’un fait cela, cela se fait vraiment pour lui-même, pas parce qu’il est bon de façon inhérente. Personne ne peut tout abandonner pour quelque chose qui n’est pas en rapport avec lui. Les gens pratiquent la vertu parce que c’est en rapport avec eux.
Il y a juste un moment je vous ai demandé: “Tout le monde commet-il du péché du jour de sa naissance au jour de sa mort?” Votre réponse était oui, que tout le monde commet effectivement le péché de sa naissance à sa mort. C’était la réponse correcte à la bonne question, et si tel est le cas, alors cela signifie que nous n’aurions jamais pu être sauvés à moins que Jésus n’ait porté, au Jourdain, tous les péchés que nous commettons tout au long de la durée de notre vie. Même si nous sommes maintenant sauvés, nous commettons encore du péché, donc si le Seigneur n’avait pas enlevé tous les péchés que nous commettons depuis maintenant jusqu’à notre dernier souffle, alors il ne nous aurait pas été possible d’être réellement sauvés, et nous ne serions pas non plus capables de le dire.
Cependant, par Son baptême, notre Seigneur a porté tous les péchés que vous et moi commettrons jusqu’au jour de notre mort, et par là Il est devenu notre Sauveur parfait. Si cela est vrai, alors l’on doit admettre que Dieu seul est bon. La Bible dit: “il est plus facile à un chameau de passer par le trou d’une aiguille qu’à un riche d’entrer dans le royaume de Dieu. Ceux qui l’écoutaient dirent : Et qui peut être sauvé ? Jésus répondit : Ce qui est impossible aux hommes est possible à Dieu” Cela signifie que personne ne peut atteindre le salut par ses actes parfaits, en ne commettant pas de péché et en observant la Loi de Dieu. 
Cependant, la Bible dit que c’est possible avec Dieu. Etant venu sur la terre, Jésus nous a sauvés vous et moi de tous les péchés du monde – c’est-à-dire de notre péché originel, nos péchés personnels, et nos péchés futurs – par le baptême qu’Il a reçu au Jourdain par Jean Baptiste et le sang qu’Il a versé à la Croix. Quand nous méditons tranquillement sur cet amour du Seigneur qui nous a sauvés, nous pouvons voir que Jésus connaissait même tous nos péchés futurs, les a tous portés par Son baptême, et nous a ainsi sauvés de tous les péchés du monde. Et l’alliance que nous avons faite avec notre Seigneur ne change jamais, elle est assurée et sécurisée, au point qu’une fois que nous réalisons le salut du Seigneur, nous ne pouvons que Le remercier. En nous sauvant par le baptême qu’Il a reçu au Jourdain et le sang qu’Il a versé à la Croix, le Seigneur nous a donné la possibilité d’entrer au Ciel juste par notre foi en Sa justice. Nous allons tous mourir une fois à la fin de nos vies sur cette terre, mais ceux qui saisissent ce salut par la foi entreront dans le Royaume des Cieux. Donc, nous qui croyons au baptême de Jésus et en Son sang avons été sauvés des péchés du monde pour entrer au Ciel. La rémission des péchés est si précieuse que lorsque nous pensons à ces bénédictions de Dieu, nous ne pouvons que Lui rendre grâces.
Le salut ne peut s’acheter à prix d’argent. Le jeune homme riche n’aurait pas pu être sauvé même s’il était revenu à Jésus et avait dit: “J’abandonne toutes mes possessions, donc sauve-moi du péché. Utilise mes possessions pour aider les pauvres, mais en retour, envoie-moi au Ciel et donne-moi la vie éternelle pour vivre toujours.” Les riches qui essaient d’obtenir la vie éternelle avec un tel état d’esprit ne seront pas approuvés par Jésus, mais plutôt jetés en enfer pour leur manque de foi. Le salut du péché que Dieu nous a donné est si précieux que personne ne pourrait l’accomplir par lui-même, mais Dieu l’a accompli une fois pour toutes par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Nous devons tous reconnaître que tout être humain désobéit à Dieu jusqu’à sa mort. 
 


Même des chrétiens s’opposent à Sa justice


Quand nous regardons à l’Ancien Testament, nous voyons comment le peuple d’Israël a désobéi à Dieu jusqu’à sa destruction, et dans le Nouveau Testament, nous voyons que ceux qui ont désobéi à Jésus étaient en réalité ceux qui prétendaient croire en Dieu. Qui a créé l’agitation pour faire crucifier Jésus? C’étaient les souverains sacrificateurs, les Pharisiens, et les scribes, les trois classes les plus élevées en Israël et les dirigeants, qui prétendaient tous croire en Dieu fidèlement. La Parole que Jésus a donnée n’était pas une parole de la terre. C’était la Parole du Royaume des Cieux. Donc ceux qui étaient pauvres de cœur croyaient en Lui. Et les marginaux de ce monde, les malades, les infirmes, et les veuves croyaient aussi en Lui.
Cependant, les dirigeants d’Israël ont livré Jésus pour être crucifié, disant: “Libère Barrabas et crucifie ce jeune Homme Jésus.” Et comme si cela n’était pas suffisant, ils ont soulevé le peuple en disant: “Que Son sang soit sur nous et sur nos enfants.” Prenons un moment pour observer les souverains sacrificateurs, les Pharisiens, et les scribes. Les souverains sacrificateurs étaient les responsables de la Loi de Dieu. Ces gens faisaient le sacrifice au Jour de l’Expiation une fois par an et présidaient le système légal de la nation d’Israël. Ils étaient les juges, en d’autres termes.
Les souverains sacrificateurs croyaient qu’ils étaient qualifiés pour remettre des péchés des autres ainsi que les leurs à tout moment. Les Pharisiens croyaient qu’ils préservaient la Loi conservatrice fidèlement et invariablement, adhérant à la Parole de Dieu non seulement par eux-mêmes mais aussi en amenant les autres à l’observer, et donc ils croyaient qu’ils étaient qualifiés. Les scribes étaient des hommes d’autorité. Ils avaient leur propre justice et pensaient qu’ils croyaient en Dieu fidèlement et protégeaient leur nation. Donc ces trois classes étaient des gens riches. 
Cependant, les scribes, les Pharisiens, et les souverains sacrificateurs ont rejeté Jésus. Quand nous regardons en Jean chapitre 3, nous voyons paraître un homme nommé Nicodème, qui était un dirigeant religieux de l’époque. Cet homme cherchait Dieu et attendait le Messie. Lui non plus ne réalisait pas que Jésus était le Fils de Dieu et le Sauveur. Donc il appelait juste Jésus maître. Cependant, Jésus lui a expliqué le salut, en lui disant: “l’on peut voir et entrer dans le Royaume de Dieu seulement si l’on naît de nouveau d’eau et d’Esprit”. Donc Nicodème est finalement né de nouveau, et quand Jésus est mort à la Croix, lui et Joseph d’Arimathée ont placé le corps de Jésus dans un tombeau neuf où personne n’avait encore été mis. Nicodème était un Pharisien, mais c’est quelqu’un qui cherchait Dieu. 
Jésus est-il en réalité juste un homme ou Dieu Lui-même? Il est Dieu. Même si dans Son essence Il est l’égal de Dieu, Il est venu sur la terre à l’image d’un homme pour sauver l’humanité. Ceux qui ont reconnu ce Jésus comme Dieu Lui-même et leur Sauveur étaient dénués de leurs propres mérites. Seuls ceux qui n’avaient pas de mérites par eux-mêmes ont reconnu Jésus entièrement. Et seuls ces gens ont été sauvés en croyant au baptême de Jésus, qui a effacé les péchés du monde, et en Son sang à la Croix.
Les scribes, les Pharisiens, et les souverains sacrificateurs étaient pleins de leurs propres mérites. En cette époque aussi, beaucoup de gens sont d’accord sur le fait que Jésus soit le Sauveur, et que l’on est sans péché si l’on croit en Jésus; Cependant, ils ne sont pas d’accord lorsque nous disons: “Jésus a expié tous nos péchés par Son eau et Son sang.” Pourquoi? Parce qu’ils ne sont pas d’accord sur le fait qu’ils sont si méchants et sans mérite, et ils ignorent ce que le Seigneur a fait pour des êtres méchants comme eux. C’est parce qu’ils ne connaissent pas la Vérité disant que Jésus a été baptisé par Jean Baptiste au Jourdain afin de porter les péchés de l’humanité. Donc, ils croient seulement au sang de Jésus. Cependant, la vérité du salut c’est que Jésus a expié tous les péchés de l’humanité, tous les péchés de chaque être humain, en étant baptisé puis condamné à la Croix.
Ceux qui croient seulement au sang de Jésus ont trop de leur propre justice. Ce n’est pas par Son sang seul que Jésus nous a sauvés, mais c’est par le baptême qu’Il a reçu au Jourdain aussi bien que par Son sang qu’Il nous a sauvés. Ceux qui ont leur propre justice ne reconnaissent pas ce que Jésus a fait pour eux – c’est-à-dire le baptême de l’alliance qu’Il a reçu afin de porter les péchés de l’humanité, et le sang de l’alliance qu’Il a versé à la Croix (Matthieu 26:26-28, Lévitique 16:21). Aujourd’hui aussi, ceux qui ont leur propre justice même s’ils prétendent croire en Jésus – les hommes d’apparence, ceux qui font beaucoup d’offrandes, ceux qui ont des positions élevées dans l’église, en bref, les dits dirigeants des communautés chrétiennes – sont incapables de naître de nouveau, parce qu’ils ne croient pas au baptême que Jésus a reçu afin de nous sauver nous pécheurs de tous les péchés du monde, le baptême de l’alliance préfiguré par l’imposition des mains de l’Ancien Testament. De tels Chrétiens ne peuvent pas croire en ce baptême de Jésus parce que leur cœur est trop riche. Quiconque veut croire en Jésus doit être dénué de ses propres mérites et vertus, et c’est alors seulement que cette personne peut accepter le salut qui est venu par l’eau et le sang de Jésus.
Le Seigneur dit: “Heureux les pauvres en esprit, car le royaume des cieux est à eux” (Matthieu 5:3). Pour devenir pauvre en esprit, vous devez réaliser combien vous êtes insuffisant et combien de péchés vous allez commettre à l’avenir, et seuls ces gens-là peuvent pleinement accepter Jésus comme leur Sauveur et ce qu’Il a fait pour eux. Ceux qui sont confiants dans le fait qu’ils ne commettraient pas beaucoup de péchés à l’avenir sont des pécheurs et des Pharisiens des temps modernes qui s’opposent à Jésus. 
Un autre genre de dirigeants Chrétiens se vantera des hautes positions dans les dénominations, disant: “Je suis à la tête de cette dénomination!” Puisqu’ils ont fait beaucoup de choses pour leurs églises, ils ont confiance par eux-mêmes dans le fait qu’ils iront au Ciel même s’ils ont du péché. Mais ces gens iront tous en enfer, parce qu’ils ne sont pas nés de nouveau. Néanmoins, Jésus a expié même leurs péchés par Son baptême et Son sang. Tout ce qu’ils doivent faire c’est croire en cette Vérité. Le salut de la vie éternelle est obtenu en croyant au baptême de Jésus et en Son sang. Ce n’est pas suffisant de croire au sang de la Croix seul.
La Bible dit: “Ceci est un mal parmi tout ce qui se fait sous le soleil, c’est qu’il y a pour tous un même sort ; aussi le cœur des fils de l’homme est-il plein de méchanceté, et la folie est dans leur cœur pendant leur vie ; après quoi, ils vont chez les morts. Car, qui est excepté?” (Ecclésiaste 9:3). Réfléchissez-y un moment. Réfléchissez à la façon dont vous avez vécu jusqu’à présent, combien vous avez été infantile et n’avez pas réellement mûri ensuite. N’avez-vous pas vécu tout ce temps en ayant des pensées folles et en faisant des choses folles? Y a-t-il quelqu’un ici qui veuille objecter et dire: “Peut-être que c’est vrai pour vous, mais je n’ai jamais vécu comme cela”? Je suis certain que plusieurs parmi vous veulent dire cela. Mais aux yeux de Dieu, tout pécheur qui ne transfère pas ses péchés sur Jésus en croyant en Son baptême ne peut pas croire en la crucifixion de Jésus non plus, et donc il sera puni plus tard sur le chemin.
Mes chers croyants, n’avez-vous pas eu des pensées folles assez fréquemment? Non seulement des pensées folles, mais n’avez-vous pas fait aussi des choses folles? Nous l’avons tous fait devant Dieu. De plus, nous sommes tous destinés à continuer à commettre le péché jusqu’au jour de notre mort. Etes-vous confiant dans le fait que vous ne commettriez aucun péché de toute votre vie? Non? Alors vous êtes vraiment honnête. Maintenant donc, êtes-vous reconnaissant à Jésus sachant qu’Il a expié non seulement vos péchés passés mais aussi vos péchés futurs? Si vous répondez oui, alors ce ne sont autres que les gens comme vous qui sont pauvres en esprit, et ce sont ces gens-là qui peuvent être sauvés. Et c’est notre Dieu qui sauve ces gens-là. Il est écrit: “Ce qui est impossible aux hommes est possible à Dieu.” Autrement dit, c’est Dieu qui nous a sauvés. 
Mais dans la Bible, Jésus dit au jeune homme riche: “Vends tout ce que tu as et distribue-le aux pauvres, et suis-Moi.” Le cœur du jeune homme a été troublé quand il a entendu cela. Même s’il avait dit à Jésus: “J’ai tout fait pour observer la Loi qui m’ordonne de ne pas tuer, de ne pas voler, de ne pas commettre l’adultère, et d’honorer mes parents”, notre Seigneur savait ce qui était dans sa pensée et lui a dit: “Vends tout ce que tu as et distribue-le aux pauvres, et suis-Moi.” Le Seigneur savait que ce jeune homme riche avait essayé de son mieux d’obéir à la Loi, et qu’il était sincère dans son désir d’observer tous les commandements. Mais Jésus savait aussi que dans son cœur, la richesse était son dieu. En d’autres termes, même si le jeune homme prétendait pratiquer et observer la Loi dans sa vie, il ne suivait pas réellement la Parole de Dieu; plutôt, il recherchait les richesses. Sachant très bien cela, Jésus lui a dit: “Vends tout ce que tu possèdes et distribue-le aux pauvres, et suis-Moi.” Autrement dit, Jésus disait au jeune homme: “Ce n’est pas Dieu en qui tu crois, et ce n’est pas Dieu que tu suis non plus. Tu n’observes pas non plus la Loi ni n’essaie de le faire pour la cause de Dieu, donc tu ne peux pas entrer au Ciel. A moins de rejeter les richesses qui sont dans ton cœur, tu ne pourras jamais aller au Ciel. Tu ne pourras pas recevoir la vie éternelle ni obtenir le salut. Cependant, même si cela vous est impossible, si vous vous découvrez vous-même, réalisez que la richesse que vous chérissez comme si c’était votre dieu n’est pas le vrai Dieu, et désirez véritablement croire en Dieu, alors vous, aussi, pouvez être sauvé.” Donc notre Seigneur nous dit que nous devons croire en Son baptême et en Son sang.
 


L’évangile de l’eau et de l’Esprit a remis tous les péchés de ce monde 


Il y a beaucoup de gens qui vivent dans ce monde. La question qui les touche tous est de savoir s’ils croient réellement en la justice de Dieu, ou, comme ce jeune homme riche, s’ils croient en mammon comme leur dieu. Si nous croyons en Dieu, nos possessions ne signifient rien. Aussi longtemps que nous utilisons ces possessions pour une bonne cause comme l’économe fidèle, nos richesses en elles-mêmes ne constitueront jamais un péché devant Dieu. Mais si nous considérons et croyons en cette richesse comme si c’était notre dieu, alors la richesse elle-même deviendra une idole.
La pensée de tout le monde est préoccupée par les richesses du monde, et tout le monde cherche la richesse du monde. Cependant, si vous voulez réellement suivre Dieu, vos possessions ne doivent pas signifier grand-chose pour vous. Vous devez écouter la Parole de Dieu qui dit: “L’argent m’appartient, et l’or m’appartient.” Tout ce que vous avez appartient à Dieu, et vous gérez seulement ce que Dieu vous a confié. Et si vous croyez réellement en Dieu comme votre Dieu, alors vous devriez vous soumettre vous-mêmes à Sa Parole écrite et reconnaître son enseignement. Si la Parole dit que vous êtes un pécheur, que vous allez commettre le péché jusqu’au jour de votre mort, et que vous aurez des pensées folles et ferez des choses folles, alors vous devriez tout admettre en entier et dire: “Oui, je suis effectivement un tel pécheur; c’est ce que je suis réellement.”
La Bible dit: “L’Ethiopien peut-il changer sa peau ou le léopard ses tâches?” (Jérémie 13:23). Ce passage signifie que puisque nous avons tous été conçus pécheurs dans le sein de notre mère, nous ne pouvons simplement pas nous changer nous-mêmes. Nous pouvons être sauvés seulement si Dieu nous sauve Lui-même de tous nos péchés par l’eau de Son baptême et Son sang à la Croix. Donc les pauvres en esprit peuvent dire au Seigneur: “Seigneur, c’est Ton salut qui m’a délivré. C’est l’eau de Ton baptême et Ton sang à la Croix qui m’a sauvé. J’accepte le salut que Tu m’offres.”
La Bible que nous avons maintenant est la Parole sainte écrite par le Dieu saint. Dieu a fait écrire Sa Parole par Ses serviteurs. Donc nous disons que cette Parole des Ecritures est la Parole de Dieu. La Bible est aussi appelée Ecritures parce qu’elle transcrit la Parole sacrée. Croire en cette Parole comme la Parole de Dieu c’est croire en Dieu Lui-même.
Comme on le voit en Matthieu 3:15, croyez-vous que Jésus a été baptisé au Jourdain pour accomplir ainsi toute justice, et qu’Il nous a tous sauvés ainsi? Croyez-vous que le Seigneur a effacé tous vos péchés? Croyez-vous qu’Il a été condamné à la Croix à notre place? Croyez-vous que Jésus est mort à notre place, et qu’Il est ressuscité des morts afin de nous ramener à la vie? Et croyez-vous en ce Dieu qui est maintenant assis à la droite du trône du Père, et qui reviendra à l’avenir? Si oui, alors cela signifie que vous êtes sauvé. 
Notre Seigneur nous a sauvés de tous les péchés du monde par le baptême qu’Il a reçu et le sang qu’Il a versé à la Croix afin de nous délivrer de tout péché. Je donne toute ma reconnaissance au Seigneur pour nous avoir donné l’évangile de l’eau et de l’Esprit et la justice de Dieu.