Sermons

Sujet 22: L’Evangile de Luc

[PARTIE 19-2] Servir l’évangile de l’eau et de l’Esprit est la chose la plus juste à faire (Luc 19:1-10)

Servir l’évangile de l’eau et de l’Esprit est la chose la plus juste à faire(Luc 19:1-10) 
«Jésus, étant entré dans Jéricho, traversait la ville. Et voici, un homme riche, appelé Zachée, chef des publicains, cherchait à voir qui était Jésus ; mais il ne pouvait y parvenir, à cause de la foule, car il était de petite taille. Il courut en avant, et monta sur un sycomore pour le voir, parce qu’il devait passer par là. Lorsque Jésus fut arrivé à cet endroit, il leva les yeux et lui dit : Zachée, hâte-toi de descendre ; car il faut que je demeure aujourd’hui dans ta maison. Zachée se hâta de descendre, et le reçut avec joie. Voyant cela, tous murmuraient, et disaient : Il est allé loger chez un homme pécheur. Mais Zachée, se tenant devant le Seigneur, lui dit : Voici, Seigneur, je donne aux pauvres la moitié de mes biens, et, si j’ai fait tort de quelque chose à quelqu’un, je lui rends le quadruple. Jésus lui dit : Le salut est entré aujourd’hui dans cette maison, parce que celui-ci est aussi un fils d’Abraham. Car le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu.»
 


Dieu recherche ceux qui désirent vivre de façon juste et les rencontre personnellement


Dieu sait très bien qui Le recherche. Il comprend le cœur de ceux qui désirent vivre de façon juste. Dans le passage des Ecritures d’aujourd’hui apparaît un chef des publicains nommé Zachée. Quand cet homme a entendu que Jésus venait dans sa ville, il a couru pour Le voir. Cependant, comme c’était un homme de petite taille, il ne pouvait pas voir Jésus à travers la foule, donc il est monté dans un sycomore pour L’apercevoir et a vu le Seigneur à partir de là.
Alors que Zachée était perché sur le sycomore, Jésus est passé sous l’arbre, a regardé Zachée qui était dans l’arbre, et lui a dit: “Zachée, hâte-toi de descendre; car il faut que je demeure aujourd’hui dans ta maison.” Zachée est alors descendu de l’arbre avec joie, a fait une fête pour Jésus, et Lui a dit: “Voici, Seigneur, je donne aux pauvres la moitié de mes biens; et si j’ai fait tort de quelque chose à quelqu’un, je lui rends le quadruple.” Ces paroles de Zachée étaient sa confession, admettant que bien qu’il n’ait pas pu vivre de façon juste en dépit de son souhait, maintenant que le Seigneur s’était approché d’un homme insuffisant comme Zachée et qu’il avait rencontré le Seigneur, il voulait vivre de façon juste désormais. Nous pouvons voir comment Zachée est devenu un homme changé.
Zachée était un chef des publicains. A l’époque, Israël était un état tributaire de l’Empire Romain. Donc quand les gens d’Israël payaient des impôts, une certaine partie du revenu des impôts était envoyée à Rome. Cependant, cela ne signifie pas que tout le revenu des impôts supposé pour Rome arrivait réellement jusqu’au trésor de Rome. Une partie de l’argent était détournée par les publicains. Par exemple, si l’on collectait 100$ d’impôts, seuls environ 50$ à 70$ étaient transmis à Rome, et le reste était détourné par les publicains. De cette façon, les publicains s’enrichissaient eux-mêmes en s’appropriant une part du revenu des impôts. 
En tant que chef des publicains, Zachée avait aussi mené une telle vie injuste. Donc quand Jésus est venu dans la maison de Zachée, les gens se sont plaints du fait que Jésus puisse visiter la maison d’un pécheur. Cependant, Zachée était monté sur le sycomore pour voir Jésus qui passait dans la ville. Et lorsqu’il a vu Jésus les yeux dans les yeux, à ce moment-là il a réalisé qui était Jésus, et un nouveau désir a paru dans son cœur pour vivre de façon juste.
Mes chers croyants, tout être humain a le désir de vivre de façon juste. Bien que dans nos cœurs nous voulions tous mener une vie juste, c’est vrai aussi qu’avant de rencontrer Jésus, toute notre vie déviait. Nous sommes comme Zachée. Nous avons vécu dans l’injustice, voulant seulement mener une vie confortable et nous justifiant nous-mêmes constamment. Mais comment Zachée a-t-il changé après avoir rencontré Jésus? Il a dit à Jésus: “Je donne la moitié de mes biens aux pauvres.” Cela signifie qu’il promettait de mener une vie droite désormais. En disant qu’il donnerait la moitié de ses richesses aux pauvres, Zachée confessait que son cœur désirait maintenant vivre de façon juste pour une cause juste. Son cœur a ainsi été transformé. Il a dit aussi: “si j’ai fait tort de quelque chose à quelqu’un, je lui rends le quadruple.” C’est la preuve qui montre la grande transformation qui s’est produite dans le cœur de Zachée, un homme qui avait toujours vécu dans l’injustice jusqu’alors. Un voleur déclarait maintenant qu’il allait se détourner de cœur et vivre de façon juste désormais. Une fois que Zachée a rencontré le Seigneur, son cœur a été changé de cette façon.
Mes chers croyants, c’est lorsque nous rencontrons le Seigneur que notre cœur désire vivre pour la justice de Dieu. De plus, c’est seulement après avoir rencontré le Seigneur que nous pouvons réellement mener une vie droite. Avant que nous ne rencontrions le Seigneur, aucun de nous n’était en mesure de vivre de façon juste. Cependant, maintenant que nous avons rencontré le Seigneur, nous désirons tous mener une vie juste. Grâces au Seigneur, nous avons maintenant le désir de vivre une vie réellement juste et droite. Ayant expié tous nos péchés, le Seigneur demeure maintenant dans nos cœurs par le Saint Esprit qui demeure en nous. Tout comme notre Seigneur a conduit Zachée l’injuste à désirer mener une vie droite, Il est aussi venu dans nos cœurs et a provoqué le désir de mener une vie juste en nous maintenant que nous L’avons rencontré. N’est-ce pas vrai, mes chers croyants? Dieu a donné de tels désirs à nos cœurs. Il a suscité ces désirs en nous. Nous voulons maintenant mener une vie droite. Nous voulons vivre pour ce qui est juste. Indépendamment de la façon dont nous avons vécu dans le passé, Dieu nous a amenés à désirer vivre une nouvelle vie avec un nouveau commencement, et consacrer nos vies à Son œuvre juste.
Ayant ainsi suscité le désir de mener une vie droite dans nos cœurs, le Seigneur nous guide maintenant pour que nous menions une telle vie juste. Notre Seigneur agit en nous. Il nous donne le désir de faire ce qui est juste, et Il nous aide à l’accomplir. Ainsi, Dieu nous soutient étant derrière nous. Dieu nous a clairement donné le désir de vivre pour ce qui est juste, mais nous devons nous demander si oui ou non nous avons déjà accepté la volonté du Seigneur. Etant donné le fait que le Seigneur a suscité la volonté de mener une telle vie dans nos cœurs, ce serait profondément mal d’ignorer la volonté du Seigneur. Nous ne devons pas prétendre ne pas L’entendre. Le Seigneur nous a donné le désir de mener une vie juste, et Il nous rappelle toujours ce désir. C’est alors notre devoir de répondre sincèrement à la Parole du Seigneur et à Son appel, et nous devrions vivre le reste de nos vies selon le désir donné par Dieu.
Avant que je ne rencontre le Seigneur, je pensais que je menais une vie juste pour une cause juste à ma propre façon. Quand vous regardez à votre vie, vous pensez probablement la même chose. Cependant, qu’est-il arrivé après que vous et moi ayons réellement rencontré le Seigneur? Nous ne pensons plus à notre propre justice que nous avions, ni à nos propres vertus, mais nous pensons au vrai désir que notre Seigneur Dieu nous a donné pour vivre réellement pour ce qui est juste en dépit du manque de notre propre force. Notre Seigneur nous a donné un tel désir digne de vivre pour ce qui est juste, nous conduisant à servir Son œuvre juste dans l’Eglise, à diffuser l’évangile, et à vivre le reste de nos vies pour le Seigneur et Son œuvre juste. Il nous a fait vivre de façon juste.
Ce n’est pas à cause de nos propres mérites que nous demeurons dans cette Eglise. Ce n’est pas parce que vous êtes bon et juste que vous êtes dans l’Eglise. Nous sommes ici maintenant parce que Dieu a suscité en nous le désir de vivre pour Son œuvre juste. C’est parce que Dieu nous a donné une telle justice et a suscité un tel bon désir dans nos cœurs que nous sommes venus dans l’Eglise et servons maintenant le Seigneur, menant une vie de foi et faisant Son œuvre bonne dans nos vies. Toutes ces choses sont arrivées grâces à Dieu. Le Seigneur sait très bien qui désire vivre de façon juste. Et ce sont ces gens-là qu’Il rencontre. Zachée connaissait très bien son être injuste. Et Jésus savait aussi très bien que Zachée était un homme injuste. Même si au fond de son cœur Zachée voulait vivre de façon juste, jusqu’alors il n’avait eu personne pour le conduire sur la bonne voie. Cependant, quand Zachée a entendu que Jésus venait dans sa ville, il a cherché à Le voir, se demandant qui était Jésus, et en conséquence de sa recherche, Zachée a vu Jésus.
Et une fois qu’il a rencontré Jésus, son cœur a été complètement changé. Une grande transformation a eu lieu dans le cœur de Zachée. Il désirait maintenant vivre pour ce qui était juste. Mes chers croyants, il y a des gens dans ce monde qui veulent vivre pour ce qui est juste. Bien sûr, ces désirs sublimes ne sont pas la possession exclusive de quelques personnes particulières, mais tout le monde, y compris vous et moi, a le même désir. Aussi longtemps que notre conscience n’a pas été scellée au fer rouge, nous avons tous au moins un certain désir de bonté.
Cependant, le problème c’est que même si nous voulons faire ce qui est juste, nous ne pouvons le faire à moins de rencontrer le Roi de justice. A moins que quelqu’un ne rencontre Jésus et ne soit conduit par Lui, personne ne peut faire ce qui est bon. Récemment, nous avons promis de faire des dons pour financer une nouvelle église. Ce dévouement est très bon dans notre vie spirituelle. Cet effort est poursuivi avec Jésus dans nos pensées, pour faire ce qui est bon, plutôt que seulement pour les ministres et les saints en eux-mêmes. C’est une chose merveilleuse de nous consacrer à la justice de Dieu. Cela nous donne une occasion de servir la justice du Seigneur devant Dieu. C’est une excellente occasion de faire ce qui est bon, de servir Dieu d’un cœur sincère, et de réorienter la disposition de notre cœur loin du monde. Si les saints sont exempts du service de l’œuvre juste, ils tomberont inévitablement dans le monde. Il n’y a pas de fin aux désirs du monde; quand un désir est satisfait, un autre désir apparaît, nous conduisant à être davantage envieux et tomber plus profondément dans le monde. 
Mes chers croyants, vous saurez ce que je veux dire une fois que vous commencerez réellement à servir le Seigneur. Vous réaliserez alors combien c’est gratifiant de servir le Seigneur. Jusqu’à ce jour nous avons servi le Seigneur fidèlement en dépit de nos difficultés. Par conséquent, notre Eglise s’est développée dans toute la Corée. Quels que soient les petits sacrifices que nous avons dû faire pour servir le Seigneur, le résultat de notre effort a dépassé toutes attentes, et nous sommes toujours forts pour relever de nouveaux défis et accomplir de nouvelles tâches. Si nous avions plutôt consacré notre énergie à augmenter nos possessions dans le monde et nous étions occupés de nos affaires du monde, cela n’aurait pas de fin, et cela n’apporterait aucune satisfaction. Cependant, cette œuvre du service du Seigneur est vraiment digne. Il n’y a rien qui ait plus de valeur que cette œuvre. Comme vous le savez probablement tous par votre propre expérience, servir le monde est insignifiant. Le monde ne peut nous apporter aucune satisfaction.
Cependant, si vous servez le Seigneur, votre cœur trouvera la satisfaction même si votre service est petit. Chaque branche de notre Eglise en Corée a promis de faire des contributions financières pour l’évangélisation même dans des circonstances difficiles avec peu de ressources, et grâces à ce dévouement, beaucoup d’âmes sont maintenant sauvées en Corée et au-delà. Dieu nous a bénis pour que nous vivions de façon juste. Même si nos offrandes à Dieu sont petites, Il nous a grandement bénis et nous a conduits fidèlement, pour que nous vivions de façon juste. Dieu nous a même permis d’implanter nos Eglises à l’étranger, et Il a suscité un désir juste dans nos cœurs et nous a conduits pour que nous puissions faire une telle grande œuvre de justice. 
 


Ayant rencontré le Seigneur, Zachée a dit: “Si j’ai fait tort de quelque chose à quelqu’un, je lui rends le quadruple”


Maintenant, à partir de ce passage nous pourrions très bien conclure ici que Zachée avait déjà perdu toutes ses possessions. C’est parce que la plupart de sa richesse avait été bâtie injustement comme chef des publicains. En fait, ce n’était pas juste la majorité de sa richesse qui avait été acquise en volant, mais littéralement toutes ses richesses étaient mal acquises, et il aurait donc fallu toute sa fortune pour rembourser ses victimes. Par là nous pouvons voir que le cœur de Zachée était profondément changé. Une fois qu’il a rencontré Jésus, son cœur a été complètement changé en un cœur nouveau. 
Quand Dieu nous a sauvés, nos cœurs ont aussi été entièrement changés grâces à la justice de Dieu qui a été installée en nous par Dieu. Mes chers croyants, vous ne devez jamais oublier ou mépriser cela. Notre Seigneur nous a donné un cœur nouveau. Il a fait que nous fassions des œuvres nouvelles. En dépit de cela, ne sommes-nous pas par hasard attirés par la chair, et méprisant ce désir que le Seigneur nous a donné de faire Son œuvre juste? Quand le Seigneur élève Sa justice dans nos cœurs et nous conduit à faire Son œuvre juste, nous devons Lui obéir. Dieu a provoqué un désir dans nos cœurs de faire beaucoup d’œuvres justes et Il nous fait faire ce qui est droit. C’est ainsi que Dieu agit en vous et moi.
Ne suivez pas seulement vos désirs de la chair. Si vous le faites, vous serez attiré dans une vie complaisante et finirez par penser que vous n’avez plus besoin d’écouter la Parole maintenant que vous avez reçu la rémission des péchés. Même après avoir reçu la rémission des péchés, si votre cœur est attaché au monde, vous pouvez tomber dans son fossé sans fond qui n’a pas de fin. Et une fois que votre cœur tombe dans le monde comme cela, la paix ne peut pas demeurer dans votre cœur. Plutôt, votre cœur sera toujours troublé et tourmenté. Vous souffrirez. C’est beaucoup plus dur que de servir le Seigneur. Il n’y a pas de satisfaction si votre cœur tombe dans le monde. Si vous ne pouvez pas garder votre cœur, la souffrance vous visitera rapidement. Il peut sembler que tout aille bien, mais rien n’ira bien. A la fin, vous tomberez dans un piège.
Cependant, si nous vivons selon le désir juste que le Seigneur a suscité en nous, travaillons et servons Son œuvre juste, et suivons le Seigneur en Le servant, alors en dépit de nos douleurs et de nos difficultés, le Seigneur nous conduira sur la voie bénie de la paix. Vous devez saisir le fait que Dieu a inspiré un tel désir dans nos cœurs. Nous devons tous réaliser que nous avons un tel désir non parce que nous sommes justes par nous-mêmes, mais parce que Dieu l’a implanté dans votre cœur et dans le mien. 
Même si vous avez reçu la rémission des péchés, n’êtes-vous pas encore lié au monde, vous inquiétant toujours de comment gagner votre vie, quoi manger et quoi boire? Ou, par hasard, y a-t-il quelqu’un parmi les rachetés qui ait tout parié sur lui-même? Mes chers croyants, vous ne pouvez pas vivre dans la prospérité juste en vous confiant en ce que vous avez maintenant. Pensez-vous que vous seriez dans l’opulence si vous aviez un million de dollars? Ceux qui sont pressés par l’argent peuvent penser qu’ils n’auraient jamais à s’inquiéter pour l’argent s’ils avaient un million de dollars. Mais tout dépend de la façon dont vous dépensez votre argent. Si vous pensez en vous-même: “Quoi que j’aie, je le gérerai bien et m’assurerai que cela suffise à assurer ma vie”, alors vous ne pourrez jamais faire d’œuvre juste durant toute votre vie; plutôt, vous finirez par dépenser tout votre argent juste pour vous-même.
Cependant, mes chers croyants, si vous vivez pour le Seigneur, alors vous serez en mesure de vivre dans la prospérité même si vos possessions présentes sont moindres. Même quand vous aidez votre prochain, vivez pour la justice de Dieu, et faites l’œuvre juste, vous mènerez le reste de votre vie comme une personne riche. Vous devez saisir cela. Nous devons réaliser clairement ce qu’est l’œuvre juste, et quelle est la vie juste que nous devons mener. L’argent n’a vraiment pas de valeur à moins d’être utilisé pour ce qui est juste. Si l’on devient esclave de l’argent, on devient une personne méprisable. Tout humain devrait pratiquer et faire l’œuvre juste avant que sa vie ne soit terminée.
Dans le cœur de Zachée, il y avait le désir de pratiquer la justice pour le reste de sa vie. La Bible dit: “Heureux ceux qui ont faim et soif de justice, car ils seront rassasiés” (Matthieu 5:6). Mes chers croyants, voulez-vous pratiquer la justice dans votre vie? Si c’est ce que notre cœur désire réellement, alors Dieu nous permettra de le faire. Je crois que si nous cherchons à vivre pour la justice de Dieu, alors Dieu nous confiera Son œuvre juste pour que nous vivions effectivement pour Sa justice et fassions Son œuvre juste, tout en abondant dans la prospérité. Les bénédictions de notre Dieu nous sont données en abondance. Si seulement nous avons le désir de vivre pour la justice, le Seigneur nous bénira abondamment.
En regardant aux 30 années de ma vie que j’ai vécues avant de rencontrer le Seigneur, et aux deux dernières décennies que j’ai vécues après L’avoir rencontré, je réfléchis à quelle vie est juste et digne. Bien que ce soit une bénédiction merveilleuse que j’ai reçu la vie éternelle du Seigneur pour vivre toujours, je suis encore plus réjoui par le fait que j’ai rencontré le Seigneur, et que grâces à cela, j’ai pu mener une vie plus juste. Même si quelqu’un vivait un seul mois sur cette terre, la vie qu’il mènera après avoir rencontré le Seigneur est de loin plus précieuse et juste que son entière vie passée. Notre Seigneur nous a permis de faire beaucoup plus d’œuvre juste chaque année depuis que nous L’avons rencontré que toute l’œuvre que nous avons faite pendant des décennies avant de L’avoir rencontré.
Nous sentons parfois que c’est un fardeau de faire ce qui est bien. Cependant, une fois que nous y réfléchissons un peu plus et arrivons à la conclusion que c’est la bonne chose à faire, alors nous devons participer à cette œuvre. Nous devons savoir si ce que nous faisons est bien ou mal, choisir de faire la bonne œuvre, et l’accomplir. Dieu implante sans ambiguïté des désirs justes dans nos cœurs. 
Cependant, le problème c’est que nous succombons trop facilement à la peur sans même y réfléchir attentivement, et c’est pour cela que les désirs justes disparaissent en nous, et à la fin, nous nous trouvons capables ni de pratiquer la justice ni d’accomplir notre volonté, et vivons à la place dans la tension pour le reste de nos vies. Nous ne devrions pas être trompés par Satan. Le Diable essaie toujours de nous induire dans les envies du monde tout comme il l’a fait pour Adam et Eve. Donc, nous devons réfléchir à ce qui est juste, en faire notre but, et courir pour la justice. 
 


Nous devons réaliser ce qui est juste aux yeux de Dieu


Il y a deux choses dans ce monde que le Seigneur nous a dit de commémorer sans faute jusqu’à la fin du monde. L’une d’elles c’est que nous devons nous rappeler comment le Seigneur nous a sauvés de tous nos péchés en venant sur cette terre et en nous donnant Son corps et Son sang. Pour cela, le Seigneur nous a dit de suivre le sacrement de la Sainte Cène.
Une autre chose dont le Seigneur nous a dit de nous rappeler est comment une femme nommée Marie, qui avait été possédée de démons, a brisé un pot d’huile parfumée et l’a versé sur la tête de Jésus. Sa consécration était de préparer l’ensevelissement de Jésus, et c’était la confession de sa foi qui déclarait: “Le Seigneur Jésus a expié tous mes péchés par Son baptême et Son sang à la Croix. Il a offert un sacrifice si merveilleux par Son propre corps pour moi que rien n’est plus précieux que ce salut.” Le Seigneur a pris plaisir à la foi de Marie et a dit: “ Je vous le dis en vérité, partout où la bonne nouvelle sera prêchée, dans le monde entier, on racontera aussi en mémoire de cette femme ce qu’elle a fait. ” (Marc 14:9).
Quelle est l’œuvre la plus juste dans ce monde? C’est servir l’évangile. Servir l’évangile est l’œuvre la plus précieuse. Croyez-vous cela? Servir l’évangile est ce qui plaît le plus au Seigneur. Aux yeux du Seigneur, c’est l’œuvre la plus digne. Ce que vous faites pour servir l’évangile est gardé comme récompense devant le Seigneur, et c’est aussi ce qui porte le plus de fruit vertueux. Implanter des églises, diffuser l’évangile aux âmes, et le servir de toutes les façons possibles, que ce soit avec nos possessions, nos prières, nos corps, nos services, ou notre temps – ce sont des œuvres justes que nous pouvons faire pour l’évangile, et c’est aussi ce qui plaît le plus au Seigneur.
En prêchant l’évangile, nous commémorons l’acte de Marie de Magdala, dont le Seigneur nous a dit de nous rappeler. Cette femme avait été possédée de démons, mais après avoir rencontré le Seigneur, elle a brisé son pot d’albâtre précieux avec l’huile pour l’ensevelissement du Seigneur. Et elle a versé tout le pot sur la tête de Jésus. A ce moment-là, ceux qui étaient autour ont pensé en eux-mêmes: “Cette femme doit être folle. Pourquoi a-t-elle brisé le pot d’albâtre d’huile parfumée pour la verser sur la tête de Jésus? Il aurait mieux valu qu’elle le vende et donne l’argent aux pauvres.” Ils ont critiqué Marie et ont fait des reproches comme cela. Et ils ont critiqué Jésus aussi, disant: “Comment peux-Tu juste regarder cette femme gaspiller autant et ne rien faire? Pourquoi la laisses-Tu tranquille?”
Jésus leur dit alors: “vous aurez toujours les pauvres avec vous, mais moi vous ne m’aurez pas toujours.” Il dit aussi: “ Je vous le dis en vérité, partout où la bonne nouvelle sera prêchée, dans le monde entier, on racontera aussi en mémoire de cette femme ce qu’elle a fait. ” Cela signifie que ce que Marie a fait était bon. A travers son acte juste, le Seigneur parle 
de la façon dont nous devons servir le Seigneur. Et Il nous encourage à Le servir de la bonne façon. Mes chers croyants, nous devons tous apprendre de l’exemple de Marie, réalisant que ce qu’elle a fait ici était la bonne chose à faire.
La pauvreté est un problème incurable qui ne peut pas être résolu peu importe à quel point nous essayons d’aider les autres. Même si les pays riches ont apporté de l’assistance économique à des pays pauvres pendant de nombreuses années, le problème de la pauvreté n’a pas été résolu encore. Regardez ce qui se passe dans des pays comme l’Ethiopie et la Somalie. En dépit du fait que le monde entier soit venu en aide à ces pays frappés par la famine, beaucoup de gens continuent encore d’y mourir de faim. Ces pays ont reçu une quantité gigantesque de nourriture et d’aide des pays du monde entier. Pourquoi donc tant de gens sont-ils encore en train d’y mourir de faim? Même si beaucoup de pays et d’organisations ont travaillé dur pour éradiquer la pauvreté, ces efforts ont difficilement produit du changement et peu de fruit. C’est un grave échec. En Corée, il y a un dicton qui dit que même les rois ne peuvent pas éradiquer la pauvreté. 
Cependant, bien que l’effort pour traiter le problème de la pauvreté perpétuelle ait eu pour résultat peu d’avancement, avec beaucoup de gens qui meurent dans une pauvreté abjecte, servir l’évangile de Jésus n’est pas en vain. La prédication de l’évangile porte du fruit. Si vous servez l’évangile, beaucoup de gens recevront la rémission des péchés. Servir l’évangile portera un tel fruit. Ce n’est autre que la bonne chose à faire. Même si les gens peuvent ne pas être secourus de la pauvreté par l’évangile, ils peuvent recevoir le salut spirituel. Quel fruit précieux est-ce là? Grâces aux services et aux sacrifices des prédécesseurs dans la foi, à cause de leurs actes justes, beaucoup de gens qui nous suivent sont sauvés.
Le Seigneur a recommandé les saints de l’Eglise de Philadelphie pour leur fidélité. Il a dit: “ Je connais tes œuvres. Voici, parce que tu a peu de puissance, et que tu as gardé ma parole, et que tu n’as pas renié mon nom, j’ai mis devant toi une porte ouverte, que personne ne peut fermer.” (Apocalypse 3:8). L’Eglise de Philadelphie avait peu de puissance, mais les saints avaient gardé la Parole de Dieu fidèlement. Le Seigneur prend vraiment plaisir à ce que nous gardions la foi jusqu’à la fin. Si cette foi est corrompue, nous serons jetés dans une souffrance énorme.
Ainsi, le Seigneur s’intéresse à la foi que nous soutenons et à l’évangile que nous servons. En d’autres termes, le Seigneur s’intéresse à ceux qui font ce qui est juste après L’avoir rencontré, ceux qui sont devenus Son peuple. La raison pour laquelle nous suivons Dieu et faisons ce qui est juste est que Dieu a dit qu’Il se rappellerait de tout, et que nous ne perdrions jamais notre récompense pour les plus petites des choses que nous aurons faites, même pour avoir donné un verre d’eau froide aux plus petits. 
Vous et moi devons réaliser clairement et nous rappeler combien Dieu nous approuve quand nous servons l’évangile. Il prend plaisir en nous. Quand le Seigneur a vu une pauvre veuve mettre deux pièces dans le tronc, Il a loué cette pauvre veuve en disant: “ mais elle a mis de son nécessaire, tout ce qu’elle possédait, tout ce qu’elle avait pour vivre.” Quoi que nous ayons, nous devons réaliser que ce qui est important c’est le désir de nos cœurs de faire la bonne chose et de suivre l’œuvre juste, le cœur qui a faim et soif de justice, et le désir de pratiquer la justice.
Mes chers croyants, je vous exhorte tous à participer à l’œuvre juste même si c’est petit. Et je vous demande de participer à de grandes œuvres aussi. Réjouissez-vous de servir le Seigneur. Je suis certain qu’il n’y a pas de fin au désir de votre cœur de servir Dieu. Il y a toujours davantage de choses que vous pouvez faire pour servir le Seigneur, et je sais que Dieu vous donnera tout ce dont vous avez besoin pour servir le Seigneur. Si nous servons le Seigneur de tout cœur, Dieu pourvoira à tous nos besoins. Il pourvoira non seulement à ce dont nous avons besoin pour servir le Seigneur, mais avec cela Il pourvoira aussi à tout ce dont nous avons besoin pour notre vie.
Une vie juste est celle qui est menée en faisant ce qui est juste. Dieu nous a donné une telle disposition. Tout comme Il a conduit le cœur de Zachée à rechercher la justice de Dieu, le Seigneur a aussi conduit le cœur des saints à soupirer après la justice de Dieu. Ne renions donc pas cela. Vivons plutôt pour la justice de Dieu dans l’obéissance. C’est la bonne chose à faire. Si vous vous attachez aux quelques choses que vous avez maintenant et vous appuyez dessus, vous n’aurez d’autre choix que vivre le restant de votre vie confiné dans les limites de vos possessions et vous ne porterez pas de fruit. Cependant, si vous servez le Seigneur, Le priez, et vivez par la foi, alors vous vivrez certainement une vie prospère même après avoir donné toutes vos possessions au Seigneur. Mes chers croyants, vous devez apprendre ce secret du service.
Si vous vous souciez de vos possessions, le Seigneur vous dira: “Vis le reste de ta vie avec ce que tu as maintenant.” Cependant, même si vous n’avez pas de possession, si vous servez le Seigneur de tout votre cœur, alors Il vous comblera encore davantage pour être servi et accomplir Sa volonté. C’est le secret du service. Ce n’est pas un mensonge. C’est la Parole de Dieu qui nous promet que si nous servons le Seigneur, le Seigneur prendra soin de nous. Si vous servez le Seigneur, alors le Seigneur vous servira. C’est le secret d’une vie de succès. C’est une vérité cachée. C’est la vérité appréciée uniquement par ceux qui ont vraiment servi le Seigneur.
Ceux qui vivent selon la Parole de Dieu sont capables de reconnaître la pierre blanche donnée par le Seigneur. Le Seigneur a dit dans le Livre de l’Apocalypse: “A celui qui vaincra, je donnerai de la manne cachée à manger. Et je lui donnerai un caillou blanc, et sur ce caillou est écrit un nom nouveau, que personne ne connaît sinon celui qui le reçoit” (Apocalypse 2:17). Seuls ceux qui ont servi le Seigneur sont en mesure d’expérimenter la façon dont le Seigneur les aide dans leur vie quotidienne. C’est la vie que nous devrions tous mener en tant que chrétiens. A moins que nous ne servions le Seigneur, nous resterons au niveau auquel nous nous trouvons. Mais si nous servons le Seigneur, alors nous serons capables de vivre dans une prospérité abondante. Saisissez-vous cela? Nous devons rendre grâces de tout cœur à Dieu. Une telle façon de servir est un mystère. Ce n’est pas juste la rémission des péchés qui est mystérieuse, mais cela aussi est un mystère béni.
Que feriez-vous si vous aviez un million de dollars? Si j’avais un million de dollars, je commencerais une affaire pour faire l’œuvre du Seigneur. Mais pour certaines personnes, un million de dollars signifie peu. Ce n’est pas assez pour eux, si ce n’est juste pour s’en sortir un peu dans la vie. Mais si j’avais un million de dollars, cet argent ne serait pas dépensé juste pour manger et boire. Plutôt, je l’investirais sagement pour augmenter le montant par douzaines et centaines de fois. Je maximiserai le retour pour servir le Seigneur. Sur la base de l’investissement d’un million de dollars, je produirais des millions de dollars en plus en retour.
C’est en cela que les gens de foi sont différents des gens ordinaires. Vous avez reçu la rémission des péchés. Comment devriez-vous donc vivre désormais? Si vous vous attachez à vos possessions comme Scrooge, votre richesse n’augmentera pas. Vous mènerez plutôt une vie sans le sou pour mourir à la fin. Cependant, si vous vivez pour servir le Seigneur, vous pourrez vivre dans la prospérité. Pour ceux qui servent le Seigneur, leur vie sera rendue plus riche encore après qu’ils aient abandonné toutes leurs possessions. C’est ce que le Seigneur nous dit à travers le passage des Ecritures d’aujourd’hui.
Nous ne savons pas exactement combien de richesse Zachée avait accumulée. Mais puisque c’était un chef des publicains, il doit avoir accumulé beaucoup de richesse mal acquise. Cependant, même si Zachée s’était enrichi injustement par envie, une fois qu’il a rencontré le Seigneur, il a confessé: “Je donnerai la moitié de mes biens aux pauvres.” Quelle vie riche est-ce là? Avant que Zachée ne rencontre le Seigneur, il était dans une misère comme un sans le sou qui ne donnait même pas un cent au pauvre en dépit du fait d’être un homme riche. Cependant, après avoir rencontré le Seigneur, il a dit qu’il allait donner la moitié de ses biens aux pauvres. Et il a dit aussi: “si j’ai fait tort de quelque chose à quelqu’un, je lui rends le quadruple.” Ayant rencontré le Seigneur, le cœur de Zachée avait découvert la justice de Dieu, et sa vie entière a été transformée pour mener une telle vie riche.
Quand vous regardez à la vie que Zachée menait avant de rencontrer le Seigneur et la vie qu’il a commencé à mener après avoir rencontré le Seigneur, laquelle est la plus riche? Quel Zachée est le plus riche – l’ancien Zachée attaché à l’argent ou le nouveau Zachée transformé? C’est le nouveau Zachée qui a mené une vie plus riche après avoir rencontré le Seigneur. C’est ce que cela signifie réellement être riche. 
Zachée était si petit qu’il devait monter sur un sycomore pour voir Jésus. Un sycomore n’est pas si grand. Combien devait-il donc être petit pour monter même dans un sycomore? Il n’était pas juste un peu plus petit qu’un homme moyen de l’époque, mais il était parmi les plus petits de tous. Donc il ne pouvait pas voir Jésus à travers la foule, et c’est pour cela qu’il est monté dans un sycomore. Qu’a fait Jésus alors? Il a vu et reconnu Zachée en dépit de sa petite stature. Il a appelé Zachée qui était perché dans l’arbre et s’est révélé Lui-même à lui en disant: “Zachée, hâte-toi de descendre ; car il faut que je demeure aujourd’hui dans ta maison.” Comment Jésus connaissait-Il Zachée alors? Il connaissait Zachée parce qu’Il était venu dans sa ville pour le rencontrer personnellement. Après avoir rencontré le Seigneur, Zachée a vécu dans la prospérité. Il a mené une vie juste et droite.
Une fois que nous recevons la rémission des péchés, au minimum nous devons servir le Seigneur dans nos vies. C’est ce en quoi consiste la vie de tout chrétien. Vous devez saisir ici que c’est la vie que les justes qui ont reçu la rémission des péchés devraient tous mener, et c’est la vie normale que toute personne juste est supposée mener. Si nous manquons de servir le Seigneur même si nous avons reçu la rémission des péchés, le Seigneur ne nous servira pas non plus. Le Seigneur sert ceux qui Le servent. Il a dit: “Tout ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le de même pour eux, car c’est la Loi et les Prophètes” (Matthieu 7:12). Si vous voulez être aimé par les gens du monde, alors servez le monde et ses gens. Si, par contre, vous voulez être béni par Dieu, servez Dieu. Vous récolterez ce que vous semez. Bien que la rémission de nos péchés soit reçue comme un don par la foi, notre récompense est obtenue selon ce que nous semons. Ceux qui sont persécutés à cause de la justice seront appelés fils et filles de Dieu, et ils seront récompensés pour leur souffrance. Le Seigneur servira ceux qui L’auront servi. Par contre, ceux qui servent le monde souffriront à cause du monde.
Nous devons tous saisir cette vérité élémentaire. La façon dont vous menez votre vie ne dépend pas de moi, mais je dois vous enseigner les principes de base que vous devez connaître en tant que chrétien. Le fait que vous, après avoir entendu la Parole de Dieu, pratiquiez ce que vous avez appris ou non dépend entièrement de vous. Cela dépend de votre relation personnelle avec Dieu. Essayez de servir le Seigneur pour changer. Alors le Seigneur ne vous laissera jamais seul. Il vous récompensera d’une façon ou d’une autre et vous vêtira de grâce abondante pour Le servir. Le Seigneur vous servira encore plus que ce que vous avez fait pour Le servir. Ceux qui ont vraiment servi le Seigneur savent cela. Essayez de ne pas être trop avare quand vous servez le Seigneur. Le Seigneur ne sera pas avare alors de Ses bénédictions non plus. 
Plutôt que travailler directement Lui-même, le Seigneur fait tout ce qu’Il veut à travers nous, dans le cœur des saints rachetés, en utilisant nos mains, nos lèvres, nos jambes, nos yeux, et nos oreilles. Dieu bénit ceux qui sont utilisés par Lui encore davantage, pour qu’ils portent davantage de fruit et soient utilisés encore plus. Croyez-vous cela, mes chers croyants? C’est le principe de Dieu.
Mes chers saints, je vous exhorte tous à vivre pour ce qui est juste. Le Seigneur a provoqué des désirs justes en nous. Je vous demande de vivre selon ces désirs justes. Je vous exhorte à vivre le reste de votre vie de façon juste et droite. Ne gaspillez pas votre vie en vain. Voulez-vous être heureux? Alors suivez le Seigneur. Votre bonheur est alors déjà assuré. Voulez-vous être béni dans votre vie? Suivez le Seigneur, et vous avez la garantie d’être béni. Dieu a placé des désirs justes en nous pour pratiquer la justice. Même en ce moment précis, Dieu suscite des désirs justes en nous.
Une fois que ces désirs sont provoqués, nous sommes poussés à servir le Seigneur de toute manière possible, au point que nos cœurs sont tourmentés si nous ne faisons pas l’œuvre juste du Seigneur et manquons de Le servir même un seul jour. Est-ce aussi vrai pour vous? Dieu a provoqué des désirs justes en nous. Il nous a donné à vous et moi le désir de mener une vie droite. 
Donnons donc tous louange et reconnaissance à notre Seigneur Dieu.