Sermons

Sujet 22: L’Evangile de Luc

[PARTIE 19-5] Le Seigneur est le Roi éternel (Luc 19:11-27)

Le Seigneur est le Roi éternel(Luc 19:11-27) 
“Ils écoutaient ces choses, et Jésus ajouta une parabole, parce qu’il était près de Jérusalem, et qu’on croyait qu’à l’instant le royaume de Dieu allait paraître. Il dit donc : Un homme de haute naissance s’en alla dans un pays lointain, pour se faire investir de l’autorité royale, et revenir ensuite. Il appela dix de ses serviteurs, leur donna dix mines, et leur dit : Faites-les valoir jusqu’à ce que je revienne. Mais ses concitoyens le haïssaient, et ils envoyèrent une ambassade après lui, pour dire : Nous ne voulons pas que cet homme règne sur nous. Lorsqu’il fut de retour, après avoir été investi de l’autorité royale, il fit appeler auprès de lui les serviteurs auxquels il avait donné l’argent, afin de connaître comment chacun l’avait fait valoir. Le premier vint, et dit : Seigneur, ta mine a rapporté dix mines. Il lui dit : C’est bien, bon serviteur ; parce que tu as été fidèle en peu de chose, reçois le gouvernement de dix villes. Le second vint, et dit : Seigneur, ta mine a produit cinq mines. Il lui dit : Toi aussi, sois établi sur cinq villes. Un autre vint, et dit : Seigneur, voici ta mine, que j’ai gardée dans un linge ; car j’avais peur de toi, parce que tu es un homme sévère ; tu prends ce que tu n’as pas déposé, et tu moissonnes ce que tu n’as pas semé. Il lui dit : Je te juge sur tes paroles, méchant serviteur ; tu savais que je suis un homme sévère, prenant ce que je n’ai pas déposé, et moissonnant ce que je n’ai pas semé ; pourquoi donc n’as-tu pas mis mon argent dans une banque, afin qu’à mon retour je le retirasse avec un intérêt ? Puis il dit à ceux qui étaient là : Ôtez-lui la mine, et donnez-la à celui qui a les dix mines. Ils lui dirent : Seigneur, il a dix mines. — Je vous le dis, on donnera à celui qui a, mais à celui qui n’a pas on ôtera même ce qu’il a. Au reste, amenez ici mes ennemis, qui n’ont pas voulu que je régnasse sur eux, et tuez-les en ma présence. ”
 


Le Seigneur est-Il réellement le Roi des Justes? 


Alors que nous passons les dernières heures de l’année, nous ne devrions pas le faire dans la profusion, mais nous devons réellement calculer combien nous avons pu accomplir l’œuvre qui nous a été confiée et accueillir la Nouvelle Année avec une nouvelle résolution. Si nous vérifions la note de notre vie spirituelle durant l’année passée, nous pouvons nous donner à nous-mêmes de bonnes notes dans certaines tâches mais pas dans d’autres tâches, et je veux que ce temps soit un moment pour observer nos propres devoirs selon la Parole d’aujourd’hui.
A travers le passage des Ecritures d’aujourd’hui, le Seigneur a dit qu’un certain noble devait aller dans un pays très lointain pour recevoir un royaume. Ce noble, le maître, a compté 10 mines et a donné une mine à chacun de ses dix serviteurs. Le maître a dit aux serviteurs de faire des affaires diligemment avec cet argent comme capital de départ. Tous les serviteurs ont obéi au maître, mais un serviteur ne l’a pas fait. Il semble que le serviteur ait décidé de désobéir à la direction du Seigneur à l’écart. Il ne voulait probablement même pas que son maître ne devienne un roi. Il a peut-être même défendu la félonie des citoyens de son maître qui haïssaient le maître, et envoyé une délégation après lui disant: “Nous ne laisserons pas cet homme régner sur nous.”
Cependant, le roi a fini par revenir après avoir reçu le royaume. Le maître qui est rentré du voyage voulait vérifier comment les serviteurs avaient géré les affaires avec une mine qu’il avait donnée à chaque serviteur. A ce moment-là, un certain serviteur avait augmenté dix fois et un autre cinq fois et l’ont amené au maître. Et le maître les a loués pour avoir été fidèles dans la plus petite tâche. Et le maître a donné à chacun l’autorité de régner sur dix villages et cinq villages respectivement. Le maître voulait tester les serviteurs avec un petit sujet pour voir s’ils étaient fidèles en vue de découvrir s’ils seraient dignes de se voir confier une plus grande responsabilité.
Cependant, le serviteur qui a désobéi au maître dès le départ a juste ramené une mine qu’il avait reçue du maître. Qu’implique un tel comportement? Il trace le portrait du cœur qui dit: “Je ne te reconnais pas comme roi. Ta demande est déraisonnable. Tu me donnes une mine et tu veux que je l’augmente. C’est un non-sens.” Le serviteur infidèle a critiqué le maître: “Tu es une personne qui retires où tu n’as pas placé et qui récoltes où tu n’as pas semé.” Alors, le maître a dit qu’il était un méchant serviteur et lui a reproché de ne pas obéir à ses paroles. Le maître l’a repris et a dit qu’il aurait au moins dû déposer l’argent à la banque pour avoir des intérêts s’il voulait au moins suivre la volonté du maître. 
Ce serviteur ne voulait rien faire pour le maître parce qu’il ne voulait pas à l’origine que le maître devienne le roi. Donc, que s’est-il passé? Finalement, le maître a pris cet argent au serviteur désobéissant et l’a donné au serviteur qui avait fait fructifier sa part dix fois. De plus, le maître a ordonné de tuer ce méchant serviteur qui avait interféré dans le fait qu’il devienne roi. 
A travers le récit ici, nous pouvons réaliser que Dieu voit comment nous sommes fidèles même aux plus petites choses pour Lui. Dieu dit qu’une personne qui a le désir de servir Dieu comme Roi sera fidèle même dans la plus petite chose qu’Il demande. Nous devons comprendre la volonté de Dieu. Nous devons comprendre que cette Parole de la parabole est donnée à nul autre que vous et moi aujourd’hui.
Notre Seigneur est le Sauveur qui est venu dans ce monde et a expié tous nos péchés, nous a fait recevoir le salut, et nous donne le Saint Esprit dans nos cœurs. Et Il est le Seigneur qui donne différents dons précieux de la foi à chacun de nous pour que nous puissions accomplir l’œuvre du Seigneur. Le Seigneur nous a donné le pouvoir de servir l’évangile et de faire Son œuvre. Le Seigneur nous donne toutes ces choses et attend une seule chose de notre part: Il veut étendre le Royaume de Dieu par l’évangélisation selon les dons que nous avons reçus de Lui. C’est comme faire des affaires et augmenter cet argent.
Comme le maître qui est revenu après avoir reçu le royaume et a récompensé le résultat accompli par ses serviteurs par leur travail fidèle et dur dans le passage des Ecritures d’aujourd’hui, le Seigneur nous demandera quand Il reviendra: “As-tu bien fait les choses? M’as-tu suivi avec foi et fait Mon œuvre fidèlement?” Quand le Seigneur nous demandera cela, certains frères et sœurs diront heureux et confiants: “Seigneur, regarde. J’ai récolté dix avec ce seul don que tu m’as donné.” Et certains saints Lui apporteront les cinq qu’ils auront récoltés.
Cependant, les gens qui se sont opposés au Seigneur comme le serviteur qui n’a pas reconnu le maître comme le roi ne seront pas en mesure de faire quoi que ce soit d’autre que Lui apporter honteux la seule mine qu’ils avaient reçu telle qu’elle est. La différence entre une personne qui apporte juste une mine que Dieu lui a confiée sans en avoir rien fait et ceux qui apportent l’argent après l’avoir augmenté par cinq ou par dix n’est pas moindre du tout. Quelle est la leçon du passage d’aujourd’hui? La taille du don que Dieu donne est la même pour tout le monde, mais il y a une grande différence dans les fruits de la foi en fonction de ce qu’on ait le cœur pour vraiment adorer Dieu comme le Roi ou pas.
Les différents résultats que les serviteurs qui avaient reçu l’ordre du maître ont récoltés dépendaient du fait de servir le maître comme roi ou non. La personne qui a augmenté l’argent par dix et la personne qui l’a augmenté par cinq ont vraiment servi le maître comme leur roi. Cela signifie qu’ils ont reconnu le maître comme leur roi et le dirigeant qui les conduisait et avait autorité sur tout. Pour ces fidèles serviteurs, la somme d’argent que le maître leur avait confiée n’est pas importante, que ce soit une mine ou 100 mines. Puisque cet argent est l’argent du roi, et puisque le roi a donné l’ordre de faire des affaires avec l’argent, ils ont été absolument fidèles à l’ordre seulement. Ce n’est pas qu’ils soient plus fidèles quand le maître leur confie cent mines et moins fidèles quand on leur donne une seule mine. Plutôt, ils suivent la volonté du roi de tout son cœur parce que c’est l’ordre du roi. Au contraire, dans le cas du serviteur qui ne reconnaît absolument pas le maître comme son roi, il ne peut qu’être infidèle indépendamment de la somme d’argent que le maître lui confie. C’est parce qu’un tel serviteur méchant pense seulement à la raison d’augmenter l’argent et d’apporter du bénéfice au maître seul, et calcule seulement que le retour pour lui serait faible. Cependant, Dieu ne nous a pas seulement sauvés des péchés, il nous a aussi donné la capacité de faire Son œuvre. Cela signifie que Dieu nous a donné la capacité de faire l’œuvre de Dieu, la foi de l’obéissance, la foi du dévouement, et la foi qui grandit correctement dans l’Eglise.
La Parole correspondante dans l’Evangile de Matthieu désigne la mine de ce passage comme un talent. Le talent signifie la capacité. Il y a beaucoup de talents différents comme le talent de donner gloire à Dieu par la louange, le talent de s’occuper des enfants par l’éducation et l’exhortation, le talent de prendre soin d’autres croyants avec compréhension et du travail bénévole, le talent de la capacité financière et le talent d’accumuler des richesses, et le talent de servir l’Eglise.
Dieu ne nous a pas seulement accordé la grâce du salut, mais nous a aussi donné beaucoup de “capacités” comme celles-ci pour servir le Seigneur alors que nous vivons dans ce monde. Dieu nous a donné la sagesse de comprendre la Parole correctement et le talent de transmettre la vraie foi avec assurance. Le maître a donné une mine à tous les serviteurs, c’est-à-dire un talent, dans le passage des Ecritures d’aujourd’hui. Cela signifie que le Seigneur a donné la plénitude du Saint Esprit à chacun de nous qui croyons en Lui. Le fait que le maître ait donné une mine à chaque serviteur signifie que le Seigneur a donné à la base et de façon égale le Saint Esprit à chaque croyant. C’est parce que les saints qui ont reçu le Saint Esprit ont reçu la capacité de faire l’œuvre de Dieu avec le don du Saint Esprit.
Alors, quelle est la raison pour laquelle les serviteurs ont récolté des résultats différents alors que le Seigneur a distribué les dons équitablement comme cela? C’est le résultat de ce que les serviteurs avaient le cœur qui reconnaît et sert le maître comme leur roi ou non. Alors que le maître était parti dans un pays lointain pour recevoir le royaume, certains serviteurs ont suivi la directive du maître avec toute leur fidélité, mais le serviteur qui ne voulait pas servir le maître comme son roi n’a fait aucun travail pour le maître.
Finalement, quand le maître est rentré en tant que roi, le sort des deux genres de serviteurs a pris des voies séparées. Si l’on considère vraiment le commandement de celui que l’on sert comme celui d’un roi et si l’on considère l’œuvre du maître, alors la volonté et l’attitude du serviteur qui s’est vu confier cela ne peut pas être différente. Cela signifie que l’ordre du roi devient un ordre absolu et la parole que le roi a dite devient le but de sa vie. Donc, la personne qui place la parole du roi et la pensée du roi comme but pour lui-même et se rend totalement fidèle à ce but, c’est l’attitude de la personne qui reconnaît et sert le roi.
C’est pareil dans notre vie spirituelle. Nous devons regarder en nous-mêmes et voir si nous croyons vraiment et servons le Seigneur comme le Roi. Il est le Seigneur qui nous a sauvés et le Seigneur qui est devenu notre Roi. Dieu est le Seigneur qui a créé l’univers et tout ce qu’il contient, y compris vous et moi, et le Seigneur qui nous a donné la vie éternelle à vous et moi. Quand vous et moi sommes tombés dans le péché et allions droit vers la destruction, Dieu qui est notre Maître est venu, nous a sauvés des péchés, et nous a donné une nouvelle vie.
Le Seigneur est devenu notre maître comme cela, nous a délivrés de la mort, et nous a donné une nouvelle vie. De plus, le Seigneur est le maître qui nous dirige avec beaucoup de bénédiction dont nous pouvons être reconnaissants. Comme dans la relation entre un roi et son sujet, le roi ne doit rien à ses sujets, mais les sujets sont redevables au roi, et nous vivons aussi redevables envers le Seigneur. Les sujets peuvent vivre parce que le roi donne l’autorité et les choses matérielles, et les sujets ne vivent pas avec quelque chose qu’ils peuvent montrer par eux-mêmes, n’est-ce pas? Dieu, notre Roi, nous a donné l’air, les chauds rayons du soleil, les grains et toutes les choses de ce monde, et l’environnement correct qui bénéficie à notre vie. C’est pour cela que nous pouvons continuer à vivre. Quand nous réalisons que Dieu a tout permis pour que nous en jouissions comme cela, alors nous ne pouvons que confesser Dieu comme notre Roi. Serions-nous nés du ventre de notre mère par nous-mêmes, sans Dieu? De plus, après que nous soyons nés du ventre de notre mère, avons-nous fabriqué l’air nous-mêmes pour le respirer, fait le soleil pour recevoir les rayons du soleil? Avons-nous fabriqué l’environnement naturel? Toutes les bénédictions de la nature nous ont été données par la grâce de Dieu qui est notre Roi. Nous humains avons juste fait nos propres cultures spécifiques pour vivre un peu plus confortablement. Cependant, Dieu, notre Roi, est aussi le Seigneur qui donne les ressources elles-mêmes pour faire des cultures pour les humains. Vraiment, parmi les choses dont nous avons besoin pour vivre, il n’y a rien que nous n’ayons pas reçu de Dieu.
Toute l’humanité peut seulement vivre avec toutes les choses reçues de Dieu. Même notre pensée et notre sagesse, notre santé et notre foi aussi, ne pourraient pas être à nous si nous n’avions pas reçu la rémission des péchés. Vous avez tout reçu du Seigneur – même le Saint Esprit en vous, votre vie elle-même, et même tous les plans et les garanties de bonheur pour votre avenir. Nous devons toujours nous rappeler qu’il n’y a rien que nous n’ayons pas reçu du Seigneur. 
 


Alors, quelle attitude de cœur devons-nous avoir pour servir Dieu comme le Roi? 


Le comportement qui se voit extérieurement diffère d’un extrême à l’autre selon que nous adorons Dieu comme le Roi de tout cœur ou non. Dans le passage des Ecritures d’aujourd’hui, le méchant serviteur qui n’a pas servi le maître comme le roi selon l’ordre du maître était injuste. Il pensait que le maître était un escroc et une personne indécente. Il pensait qu’il était injuste que le maître donne une mine et attende d’en recevoir cinq ou dix en retour. Ce serviteur n’a même pas pensé à servir le maître comme son roi et n’a même pas eu à cœur d’être fidèle au maître parce qu’il ne croyait pas au maître. Il pensait juste que l’ordre que le maître lui avait donné était injuste, et n’avait pas foi en la récompense et la compensation que le maître allait lui donner quand il aurait rempli sa responsabilité.
Cependant, qu’est-il arrivé par conséquent? Quand les autres serviteurs ont vraiment cru au maître qui leur a confié le travail, indépendamment du petit travail dont il s’agissait, et ont travaillé fidèlement avec tous leurs efforts, le maître a répandu sur eux une grande bénédiction et récompense, n’est-ce pas?
Parmi les choses dont nous jouissons, il n’y a rien que nous n’ayons pas reçu de Dieu. Même la relation entre parent et enfant a été permise par Dieu, n’est-ce pas? De plus, les frères et sœurs, l’Eglise et les ministères dans l’Eglise, l’œuvre de Dieu, l’amour en Christ, et toutes autres choses nous sont données par le Seigneur. Quand nous reconnaissons et servons Dieu comme notre Roi, alors, nous ne pouvons que confesser que toutes les choses dont nous jouissons comme cela viennent, avec reconnaissance, de Dieu. 
 


Nous sommes des gens inappropriés


Indépendamment du fait que nous soyons nés de nouveau en croyant en Jésus, nous ne pouvons être parfaits tant que nous sommes des êtres humains. Même si nous voulons toujours bien faire, nous faisons des erreurs de temps en temps parce que les êtres humains sont des êtres faibles. Les comportements humains ne peuvent qu’être imparfaits. Si le comportement humain pouvait être parfait d’une façon, alors il n’y aurait aucun conflit entre les gens, et les gens ne souffriraient pas de difficultés. Cependant, en contraste aux comportements humains, la foi qui croit du cœur peut être parfaite et complète. Donc, le Seigneur regarde nos cœurs, non nos œuvres. Si nous laissons toujours l’espace de nos cœurs vide pour le Roi et concentrons notre attention sur la volonté et la gloire du Seigneur seul, alors un tel cœur peut être considéré comme parfait dans la présence du Seigneur. Quiconque est né de nouveau et veut servir le Seigneur, en lui peut avoir un tel cœur.
Nous sommes des gens qui avons ces qualifications et des gens qui pouvons vivre comme cela. Même si nos comportements ne peuvent pas être à 100% satisfaisants parce que notre chair est faible, tout le monde peut recevoir le talent du Saint Esprit et recevoir la bénédiction en accomplissant le ministère de Dieu avec ce talent s’il accepte juste Dieu dans son cœur au lieu de penser que le Seigneur qui nous a sauvés vous et moi serait un Dieu strict et horrible et rester à distance de Lui dans la peur. Cependant, si quelqu’un est fatigué de l’œuvre de Dieu et ressent que Dieu en attend trop et se plaint seulement, alors cette personne ne peut pas servir Dieu comme le Roi et déteste faire quelque travail que ce soit pour Lui.
Dieu possède tout dans ce monde. Dieu nous donne volontairement toutes ces choses, pour que nous puissions les recevoir dans le Seigneur, en jouir, et servir le Seigneur avec reconnaissance. Nous servons le Seigneur avec ce qui appartient au Seigneur, et nous mangeons, buvons, et continuons la vie avec les possessions du Seigneur. Nous donnons gloire au Seigneur et nous faisons l’œuvre de Dieu avec Ses biens, et nous les partageons aussi avec nos prochains.
Dieu est vraiment notre Créateur et le Roi. Le Seigneur devient notre Roi, le Roi pour vous et moi, quand nous croyons que le Seigneur nous a sauvés. Nous ne pouvons pas Le servir comme le Roi correctement et Le traiter comme le Roi parfaitement seulement parce qu’il nous manque de la foi. Le Seigneur devient notre Roi quand nous invitons le Seigneur pleinement dans nos cœurs. Jésus Christ est le Roi pour nous qui avons reçu la rémission des péchés. Vous et moi devons absolument croire en ce fait. Le Seigneur qui est notre Roi est le Christ et le Fils du Dieu vivant. Nous ne sommes pas en mesure de Le servir à 100% parfaitement, mais néanmoins, le Seigneur est notre Roi. 
Cependant, quand nous commençons à mener la vie spirituelle avec un cœur qui dit: “je suis si fatigué et frustré des demandes irraisonnables pour Te servir chaque jour. Je T’ai tellement donné, mais Tu me demandes de me donner à Toi continuellement, et je ne peux plus le faire” quand nous servons le Seigneur, alors le Seigneur ne veut plus être notre Roi. Nous devons donc croire que plus nous sommes dévoués et plus nous faisons l’œuvre du Seigneur, plus de bénédiction et de récompense pourront nous être données par le Seigneur. Si nous n’avons pas une telle foi, le Seigneur ne reste plus notre Roi et ne nous donne plus la bénédiction.
Si nous faisons face à Dieu avec une foi vacillante et une pensée charnelle au lieu des yeux de la foi, Dieu pourrait un jour nous regarder comme un tyran. Cependant, comme le maître a confié une mine à chacun des serviteurs, nous devons comprendre que si nous considérons comme précieux le petit talent qui nous a été donné et Lui sommes fidèles, alors tout devient grâce et reconnaissance. Nous vivons dans ce monde avec le talent que Dieu nous a confié.
Ce talent n’est pas une responsabilité. Ce n’est pas un fardeau que nous devons porter laborieusement. Ce talent est la semence de la foi qui nous conduit vers les bénédictions célestes. Tout est un don que le Seigneur nous a fait. Quand nous regardons attentivement les choses qui nous sont données, il n’y a rien que le Seigneur ne nous ait pas donné. Le Seigneur nous a même donné notre vie et nous serions juste une poignée de poussière si le Seigneur prenait cette vie. 
Dans le passage des Ecritures d’aujourd’hui, la raison pour laquelle certains serviteurs qui ont reçu une mine ont récolté beaucoup et certains autres non n’est pas autre que la différence entre celui qui a servi le maître comme roi de tout cœur et obéi au maître absolument, ou pas. Le serviteur qui a récolté cinq, le serviteur qui a récolté dix, et celui qui n’a rien récolté ont chacun récolté ce fruit en utilisant leur capacité respective. Alors que nous recevons le salut par une foi aussi petite qu’un grain de moutarde, le résultat du travail que nous faisons avec nos capacités peut être différent comme cela en fonction de la taille de notre foi. Cependant, le méchant serviteur qui a ramené une mine intacte a reçu la conséquence malheureuse finalement parce qu’il n’a pas fait de travail et n’a pas servi Dieu comme le Roi. 
 


Le cœur qui ne veut pas de Jésus comme Son Roi doit se repentir


Cette année s’écoule, et comme je l’ai dit au début, nous ne devons pas juste passer cette année de façon insignifiante, mais nous devons plutôt évaluer notre foi selon le grand ou petit fruit que nous avons récolté. De plus, je veux réellement que vous invitiez Dieu comme votre vrai Roi dans l’année à venir. Même si nous L’avons servi comme le Roi, nous avons pu récolter peu de fruit et faire peu de l’œuvre qu’Il nous a confiée à cause de nos manques. Cependant, je crois que Dieu comblera nos manques si nous invitons Dieu comme Roi dans nos cœurs. Dieu nous a réellement choisis vous et moi parmi beaucoup de gens qui sont plus nombreux que les grains de sable, nous a sauvés, et nous a donné cet évangile de Vérité. Dieu nous a fait recevoir le salut en entendant et en croyant l’évangile de Vérité.
Le Saint Esprit est dans nos cœurs. Il est évident que Dieu nous conduit même si nous dévions parfois parce que nous ne suivons pas la Parole du Saint Esprit fidèlement. Avez-vous le Saint Esprit, ou pas? Vous êtes touché quand vous écoutez la Parole parce que vous avez le Saint Esprit. Vous ne pourriez pas être assis ici si vous n’aviez pas le Saint Esprit parce qu’une personne qui n’a pas le Saint Esprit ne peut pas recevoir la bénédiction des paroles du prédicateur et cela ne touche pas son cœur. Nous qui avons reçu la rémission des péchés devons croire au Seigneur et croire au fait que le Seigneur nous a sauvés en recevant le baptême, mourant à la Croix, et ressuscitant des morts. Et nous devons toujours rendre grâces à Dieu quand nous vivons dans ce monde. 
Le Seigneur regarde nos cœurs, et Il ne regarde pas la splendeur de notre apparence extérieure. Le Seigneur demande si nous Le servons comme le Roi de tout cœur ou pas, et nous juge sur la base de ce critère. Dans la Parole du passage d’aujourd’hui, le maître a loué les serviteurs qui ont augmenté l’argent en faisant des affaires. C’est parce qu’ils ont été des serviteurs fidèles qui reconnaissaient le maître comme le roi même s’il y avait quelques différences dans les résultats qu’ils ont récoltés. Nous ne pouvons pas avoir autre chose ou quelqu’un d’autre comme notre Roi. Les choses matérielles ou la sagesse humaine, les plaisirs charnels et les honneurs du monde ne peuvent pas être notre Roi. Nous devons reconnaître et servir seulement notre Seigneur comme le Roi. 
Dans la Parole des Ecritures d’aujourd’hui, parmi beaucoup de choses, la partie que nous devons voir avec une attention particulière est celle qui parle de la fin pitoyable de la personne qui n’a pas voulu que le maître devienne le roi. Ce méchant serviteur a finalement souffert d’une mort terrible à la fin. Le fait qu’il ait juste gardé la seule mine de façon infidèle et a ramené au maître exactement une mine est une des raisons, mais, à la base, c’est probablement parce qu’il a voulu interférer dans le fait que le maître ne devienne le roi. Ce serviteur a dit: “Car j’ai eu peur, puisque tu es un homme austère.”
Dieu n’est pas un tyran étroit d’esprit. Le Seigneur est le Berger d’amour et le Dieu tout puissant qui panse notre situation et nos plaies. Il n’est absolument pas le Seigneur qui nous oppresse même s’Il est puissant, et Il est le Seigneur qui nous conduit vers l’eau de la vie et un pâturage paisible. Il est le bon Dieu qui nous permet de bien nous en sortir et d’être en mesure de recevoir la bénédiction.
Refuser de servir Dieu comme le Roi est donc l’attitude la plus mauvaise. S’il y a par hasard quelqu’un qui ait un tel cœur, alors il doit s’en détourner. Nous devons activement servir Dieu comme notre Roi. Si vous croyez que vous avez reçu la rémission des péchés et que vous êtes une personne précieuse, et si vous croyez que vous êtes un enfant de Dieu, alors vous ne pouvez que confesser Jésus Christ comme le vrai Roi et Le servir. Les gens qui ne croient pas ni n’acceptent encore ce fait doivent vraiment servir le Seigneur comme le Roi à partir de maintenant. Nous ne pouvons qu’être traités comme le méchant serviteur si nous ne servons pas le Seigneur comme le Roi. Cela signifie que nous serons jetés dans une situation honteuse en amenant seulement une mine si nous ne servons pas le Seigneur comme le Roi et allons contre Lui et ne faisons aucun travail pour Lui. Même si vous avez reçu la rémission des péchés, vous perdez tout honteusement à la fin si vous n’acceptez pas le fait que Jésus Christ est votre Roi. Par conséquent, vous serez détruit.
Cette année se termine maintenant, et l’année prochaine approche, et l’année suivante viendra aussi rapidement. Mais je veux que vous sachiez que le temps qui passe ne se répète pas éternellement et qu’il viendra finalement un temps de jugement un jour. Nous devons inviter Jésus Christ comme le vrai Roi dans nos cœurs à ce moment précis pour nous préparer à ce jour-là. Nous devons prendre la décision rapidement. Jésus Christ est vraiment notre Roi. Jésus Christ est le Seigneur qui nous donne tout à vous et moi. Quelle serait la raison pour que vous ne receviez pas le Seigneur comme le Roi dans votre cœur? Quelle serait la raison de refuser de servir le Seigneur comme le Roi? Seul notre Seigneur est le vrai Roi. 
Si nous reconnaissons le Seigneur comme le Roi, je crois que le Seigneur répandra finalement sur nous l’autorité et la bénédiction que le maître de la Parole d’aujourd’hui a accordée à ses serviteurs. Croyez-vous? Si nous reconnaissons juste le Seigneur comme le Roi, alors le Seigneur qui est notre Roi nous donnera le pouvoir, l’Eglise, un conjoint, du travail à faire, et toutes choses même si nous sommes un peu insensés et avons des manques. Le Seigneur n’est pas un tyran, mais un Roi bon et sage.
Le fait que le maître ait donné une mine à chacun des serviteurs signifie que le Seigneur a donné la grâce du salut à tous de la même manière. Cependant, le méchant serviteur ne reconnaît pas le Seigneur comme le Roi et ne peut que périr à la fin. Je sais qu’il n’y a personne parmi nous qui ne veuille pas servir le Seigneur comme le Roi. Je crois qu’il n’y a pas de saint qui amènerait juste un seul talent qu’il aurait reçu dans la présence de Dieu parce qu’il n’aurait voulu faire aucun travail pour Lui. Il n’y a aucun méchant serviteur parmi nous. Si vous êtes tous des gens qui venez à l’Eglise, suivez la Parole de Dieu, désirez toujours suivre le Seigneur qui est notre Roi même si vous avez des manques, et confessez le Seigneur comme Christ dans votre cœur, alors il n’y a pas de saint qui finirait avec un résultat si malheureux que celui du serviteur méchant. Notre confession est toujours comme celle de l’apôtre Pierre: “Tu es le Christ, le Fils du Dieu Vivant.”
Nous croyons en Dieu qui est le Sauveur, le Roi, le Créateur, et le Seigneur qui nous donne tout. Qui a une telle foi? Croyez-vous comme cela? Le Seigneur nous a donné une telle foi à vous et moi. Il a absolument donné toute chose et nous les avons reçues. Qui en dehors de Dieu nous donnerait l’air, nous donnerait un bon environnement, nous donnerait la paix dans nos cœurs, expierait nos péchés, et nous donnerait de la nourriture. Seul le Seigneur nous donne de telles choses. Nous sommes juste reconnaissants au Seigneur.
Même si nous sommes tous des gens qui reconnaissons que le Seigneur est devenu notre Roi, il doit y avoir eu beaucoup de manquements dans l’année écoulée. Et nous ne pouvons pas dire que nous n’aurons aucun manquement à l’avenir non plus. Les Ecritures disent: “Ne jurez, ni par le ciel ni par la terre ni par aucun autre serment” et donc, nous ne pouvons prêter serment à la légère. Et nous ne serons pas non plus en mesure de tout bien faire à l’avenir. Cela signifie qu’il n’y a pas de telle garantie.
Cependant, une chose que nous pouvons confesser avec confiance c’est que seul le Seigneur est le Roi et Dieu qui nous a sauvés. Je crois que le Seigneur connaît tout de notre situation et nous aide absolument si nous reconnaissons Jésus Christ comme notre Roi de la sorte. De plus, je crois que le Seigneur vous donnera la force de servir le Seigneur fidèlement, vous bénira, et accomplira tout pour vous. Il le fera absolument. Les Ecritures disent: “Demandez, et l’on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l’on vous ouvrira.” Qui est le Seigneur qui nous dit cela et accomplit toutes choses de la sorte? Qui est le Seigneur qui agit comme cela lorsque nous cherchons et demandons? Ce n’est autre que Jésus Christ.
Donc, nous devons servir et reconnaître le Seigneur dans nos cœurs. Même si nous Le reconnaissons comme le Roi dans nos cœurs, il y a des moments où nos actions ne coïncident pas avec nos cœurs. Malgré cela, le Seigneur nous nourrit et nous dirige si nous servons le Seigneur au fond de notre cœur. Je prie que le Seigneur vous donne toute la foi et le talent précieux de Le servir fermement comme le Roi. Je prie que le Seigneur vous donne un tel environnement, les choses matérielles, et les bénédictions pour que vous rendiez grâces et soyez fidèles au Seigneur. Je crois que Dieu connaît notre cœur et qu’Il nous donnera toutes choses comme cela.
Alors que nous regardons dans nos cœurs au moment de revoir l’année passée, nous devons confesser que nous n’étions pas parfaits dans le service et le culte au Seigneur comme notre Roi. Confessons à nouveau avec un cœur nouveau et reconnaissons le Seigneur comme le Roi de nouveau. Alors que nous passons une autre année comme cela, ayons un temps pour cela et prenons la résolution dans nos cœurs de servir le Seigneur comme le Roi encore plus fidèlement même si nous avons des manques. Je veux que vous croyiez à la direction du Seigneur dans l’année à venir aussi, croyez en l’aide du Seigneur, et confessez le Seigneur comme le Roi éternel alors que vous vivez pour le Seigneur dans l’année à venir aussi.
Je crois que nous serons capables de rendre gloire au Seigneur par une telle résolution. Même si nous n’avons pas récolté dix talents, je crois que nous deviendrons des gens fidèles aux choses même les plus petites et nous consacrerons à récolter encore davantage de fruit dans l’année à venir, et recevrons davantage d’autorité et de bénédiction du Royaume des Cieux. Je donne gloire et louange au Seigneur qui nous a accordé un tel cœur et un tel temps.