Sermons

Sujet 21: L’Evangile de Marc

[PARTIE 10-4] La foi de Bartimée le mendiant aveugle (Marc 10:46-52)

La foi de Bartimée le mendiant aveugle
(Marc 10:46-52)
“Ils arrivèrent à Jéricho. Et, lorsque Jésus en sortit, avec ses disciples et une assez grande foule, le fils de Timée, Bartimée, mendiant aveugle, était assis au bord du chemin. Il entendit que c'était Jésus de Nazareth, et il se mit à crier; Fils de David, Jésus aie pitié de moi! Plusieurs le reprenaient, pour le faire taire; mais il criait beaucoup plus fort; Fils de David, aie pitié de moi! Jésus s'arrêta, et dit: Appelez-le. Ils appelèrent l'aveugle, en lui disant: Prends courage, lève-toi, il t’appelle. L'aveugle jeta son manteau, et, se levant d'un bond, vint vers Jésus. Jésus, prenant la parole, lui dit: Que veux-tu que je te fasse? Rabbouni, lui répondit l'aveugle, que je recouvre la vue. Et Jésus lui dit: Va, ta foi t’a sauvé. Aussitôt il recouvra la vue, et suivit Jésus dans le chemin.”


Salutations chaleureuses à vous tous! Une réunion de réveil a eu lieu dans cette ville avec la bénédiction du Seigneur du 21-24 septembre sous le thème suivant: “La rémission des péchés qui se reçoit seulement par la Parole”. Parmi ceux qui étaient présents à cette réunion dans la grâce de Dieu se trouvaient Sœur Hyesook Heo, sa mère et sa sœur, et frère Sungrok Hong. Bien que certains membres de leur famille n’aient probablement pas reçu la rémission des péchés encore, Dieu nous a donné une occasion de prêcher Son évangile à tous ces gens. Sœur Heo ne pouvait pas être avec nous aujourd’hui, mais j’ai eu plaisir à la voir se réjouir de l’évangile du Seigneur, et j’ai partagé sa joie quand elle a dit “Je sais maintenant ce que cela signifie vraiment de croire en Jésus.” Comme elle est encore jeune dans sa foi, elle n’a probablement pas la compréhension spirituelle pleine et détaillée du salut que Dieu a accompli par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Elle a quand même réalisé clairement qu’elle n’a plus aucun péché, et donc je suis certain que sa pensée va rapidement atteindre cette compréhension totalement. Bien qu’elle ait dit qu’elle va continuer de fréquenter son église actuelle pour le moment, si elle vient ici même une fois par mois, elle va réaliser ce qu’est réellement la vraie Parole de Dieu. Le Saint-Esprit qui demeure dans son cœur lui enseignera clairement que l’évangile de l’eau et de l’Esprit est le vrai évangile. 


C’est toujours bon de tenir des réunions de réveil qui prêchent le vrai évangile 

 
Comme la réunion de réveil s’est tenue sur plusieurs jours, c’était physiquement dur et fatiguant pour nous de la préparer, mais l’œuvre de Dieu qui a été suscitée à cette occasion a rendu notre travail digne. Beaucoup d’âmes sont venus à ces réunions pour avoir vu les tracts que nous avons distribués et les affiches que nous avions collées. Et ces gens ont entendu l’évangile du Seigneur et beaucoup ont reçu la rémission des péchés dans leur cœur Je suis certain que Dieu les attachera fermement à notre Eglise. C’est parce que ceux qui ont reçu la rémission des péchés savent que leur propre sagesse est complètement inutile devant Dieu peu importe combien ils peuvent être sages, et donc finalement, ils ne peuvent que demeurer dans l’Eglise de Dieu par la foi. Je vous exhorte à demander à Dieu de conduire tous ces nouveaux croyants sur la bonne voie pour qu’ils tiennent ferme dans l’évangile de l’eau et de l’Esprit aussi rapidement que possible.
Nous planifions de poursuivre de telles réunions de réveil dans l’avenir. Elles seront tenues sous des thèmes variés. D’autres églises qui tiennent seulement une ou deux réunions de réveil par an se demandent pourquoi nous en faisons autant, mais nous continuerons d’en tenir aussi souvent que nous pourrons jusqu’à ce que le Seigneur revienne sur la terre. Dans chaque coin de chaque ville et cité, nous permettrons à chacun de savoir que nous prêchons effectivement la Parole de Dieu. Pour nos critiques et ennemis aussi, nous ferons de notre mieux pour nous assurer que tout le monde entende la Parole d’évangile du Seigneur.
A cette fin, nous devons faire différents achats la semaine prochaine. Comme cela demande des finances de tenir des réunions de réveil, comme payer le chauffage en hiver, je voudrais vous demander de prier diligemment à ce sujet cette semaine pour voir ce que vous pourriez faire pour le Seigneur, et considérer la possibilité de faire un don financier. Ce serait bon si vous pouviez trouver dans votre cœur de donner volontairement au ministère du Seigneur. Donc je vous demande de vous résoudre à servir le Seigneur fidèlement et prêcher Son évangile diligemment, et de vous joindre à nous en faisant un don la semaine prochaine.
Sur un autre ton, les sermons prêchés pendant cette dernière réunion de réveil ont été enregistrés sur cassettes. Comme le thème de la réunion a été l’évangile, les sermons ne touchent pas réellement les sujets qui concernent la vie quotidienne des saints, mais quiconque veut les cassettes doit les demander au Frère Wongi Choi, un étudiant de l’Ecole de la Mission. Il vous les donnera alors gratuitement. De plus, avant que cette année ne se termine, nous avons prévu d’établir des églises dans plusieurs régions en Corée, y compris Wonjoo, et je vous demande aussi de prier pour cela autant que possible.
J’ai passé toute la journée d’hier à me reposer. Je pense que c’est bon de dire que nous tous à la réunion de réveil étions épuisés à la fin de ces réunions. Pendant les réunions de réveil, je ne me suis pas senti fatigué du tout, mais une fois que c’était fini, je me suis senti si épuisé que je pouvais difficilement me lever, et donc je me suis couché et j’ai pris davantage de repos nécessaire. La réunion s’est terminée jeudi, et j’ai pris deux jours vendredi et samedi pour me reposer. Peut-être que c’était trop long, comme ma routine semble avoir été brisée. Ce matin, en copiant la lettre de nouvelles de l’église, j’ai fait quelques erreurs d’inattention et j’ai fini par gaspiller du papier. Mais une fois que je reviens à ma routine, je suis certain que tout reviendra à la normale.
Dans notre Eglise, chaque sermon est transcrit mot pour mot par le Frère Jaedong Park plutôt que juste le résumer, et après environ un mois, il devrait y avoir suffisamment de sermons compilés pour faire un nouveau livre. Il y a une grande différence entre écouter un sermon juste une fois et le lire attentivement par écrit. Bien que cela puisse sembler ennuyeux si vous écoutez ou lisez un sermon que vous venez d’entendre, si vous le retrouvez après un certain temps, quand votre cœur est lourd, vous verrez pour vous-même comment le sermon fortifie votre cœur et conduit vos pensées vers Dieu. 


Nous sommes des êtres fragiles devant le Seigneur


Ce monde essaie constamment de voler nos cœurs, mais si nous combattons le combat spirituel pour le Seigneur, nous pouvons toujours demeurer dans le Seigneur. Si, cependant, nous ne menons pas nos combats spirituels, alors notre chair s’affaiblira et nous ne pourrons que tomber dans le monde. C’est pour cela que nous tenons continuellement des réunions de réveil, pour que nos puissions donner aux gens de la force spirituelle. Je vous demande de prier pour cela. Cette dernière réunion de réveil a été fréquentée par relativement peu de gens, y compris nos frères et sœurs nouvellement rachetés et les étudiants de l’Ecole de la Mission, mais je vous exhorte à ne pas manquer de rassemblements de l’église à l’avenir. Notre Eglise est telle que si vous manquez une seule semaine, vous pouvez être comme un étranger. Cela fait une grande différence. Peu importe que vous soyez devant ou derrière maintenant. Cela ne prend que quelques semaines de réunions manquées pour vous pour traîner derrière les autres au bout du chemin. C’est toute la différence que cela fait dans le désir de votre cœur de courir vers le Seigneur et vivre pour Lui.
Permettez-moi de saisir cette occasion pour vous présenter un nouveau membre de notre Eglise. Accueillez-la avec de chaleureux applaudissements. Elle a récemment déménagé dans l’immeuble voisin, et en tant que quelqu’un qui a reçu la rémission des péchés, elle est votre propre sœur Quand cette sœur à déménagé, elle a échangé son combiné TV/VCR avec la télévision de chez moi. Je prévois de l’utiliser quand des réunions de réveil par vidéo seront faites dans l’Eglise. Jusqu’à maintenant, il n’y a pas vraiment eu d’utilité d’une caméra vidéo même si nous l’avions, mais quand je regarde à la façon dont Dieu nous a donné cette télévision avec un lecteur vidéo intégré, je pense qu’Il nous dit de l’utiliser pour les réunions de réveil. Je crois aussi que le fait que Dieu nous ait donné un copieur indique qu’Il veut que nous travaillions encore plus diligemment à notre ministère de littérature. Donc nous ferons nos réunions de réveil dans différents formats.
Comme mentionné, la semaine prochaine nous vous demanderons de faire des dons pour les réunions de réveil. Dans la semaine à venir, priez tous dur et servez le Seigneur diligemment. Nous avons besoin de différents équipements et matériels pour faire les réunions de réveil, y compris l’équipement de chauffage et des toners d’encre pour le copieur. Rien n’est plus tragique que ne pas pouvoir faire ce que nous devons faire pour servir le Seigneur juste parce que nous n’avons pas assez de ressources financières.
Récemment, en lisant Romains 11:36, j’ai prié Dieu comme suit: “Seigneur, remplis notre coffre de centaines de millions de dollars pour faire Ton œuvre, pour que nous ne nous trouvions jamais incapables de Te servir à cause d’un manque de ressources.” Puisque tout dans le monde appartient au Seigneur, j’ai toute confiance que si les ressources financières sont nécessaires pour diffuser l’évangile, Dieu pourvoira pour nous. Je suis certain que le Seigneur résoudra tout pour que nous ne soyons jamais incapables de diffuser Son évangile juste parce que nous n’avons pas assez de ressources financières. Il est déjà 11:30. Je vais finir ma longue préface ici et entrer dans le passage des Ecritures d’aujourd’hui.


Bartimée le mendiant aveugle


Il est écrit en Marc 10:46-47: “Ils arrivèrent à Jéricho. Et, lorsque Jésus en sortit, avec ses disciples et une assez grande foule, le fils de Timée, Bartimée, mendiant aveugle, était assis au bord du chemin. Il entendit que c'était Jésus de Nazareth, et il se mit à crier; Fils de David, Jésus aie pitié de moi!”
Un homme aveugle nommé Bartimée apparaît dans ce passage. Dans ce monde il y a beaucoup de gens aveugles comme Bartimée. Comment sont leurs vies? D’abord, ils ne peuvent pas voir la beauté naturelle de ce monde. Ils ne sont pas capables d’apprécier la beauté intrinsèque du merveilleux domaine naturel que Dieu a créé, du ciel bleu profond d’automne aux pins verts, les mers qui éclaboussent, et les fleurs sauvages qui fleurissent dans les champs, ni ne peuvent louer Dieu pour cette beauté. Ils vivent aussi une vie très inconfortable et pleine d’inconvénients.
Comme les aveugles ne peuvent pas voir, ils s’appuient sur leur sens du toucher, et leur toucher et si sensible que juste en s’appuyant sur une canne, ils peuvent dire la différence entre un trottoir et une route. Certains peuvent même faire du vélo tout comme nous. Ils savent comment se déplacer à vélo par le ressenti, calculant combien de fois ils doivent pédaler avant de tourner dans quelle direction; bien sûr, il y a une limite à la distance qu’ils peuvent faire à vélo. En dépit de leur sens du toucher élevé, ne pas être capable de voir avec ses propres yeux est indescriptible en termes d’inconvénient et de malchance. Les aveugles pourraient mieux se préparer à ce qui arrive s’ils pouvaient voir, mais puisqu’ils n’ont que le sens du toucher sur lequel s’appuyer, il est inévitable qu’ils fassent des erreurs quand il y a les moindres changements dans leur environnement.
Pour ceux qui ont une paire d’yeux qui fonctionne, cela peut être difficile de sympathiser avec l’histoire de l’aveugle Bartimée. Nous pouvons juste penser que c’est une histoire sur un aveugle qui a ouvert les yeux. Cependant, dans cette histoire, Dieu nous dit quelque chose de grand. Avant tout, nous devons être reconnaissants d’être capables de voir, et de pouvoir utiliser notre perception pour discerner, réaliser, et préparer à l’avance. Considérant que certaines personnes sont nées aveugles, le fait même que nous ayons nos deux yeux qui fonctionnent est en soi une grande bénédiction. Bien sûr, il y a aussi des aveugles spirituellement, mais avant tout autre chose nous ne sommes pas nés aveugles physiquement et c’est en soi quelque chose pour lequel nous devrions être extrêmement reconnaissants au Seigneur.
Imaginons que vous soyez vraiment né aveugle physiquement. Si vous étiez assis ici, personne aveugle, vous écouteriez ce sermon avec la plus grande attention. Vous seriez tout ouïe, espérant un petit miracle, et pensant que peut-être vous pourriez ouvrir les yeux si vous écoutiez attentivement. Cela peut être difficile pour vous de réellement apprécier cela puisque vos yeux sont ouverts, mais lorsque ce passage est prêché aux aveugles, ils montrent un énorme intérêt. Nous devons aussi y accorder une grande attention, car ce passage n’est pas donné juste à ceux qui sont aveugles physiquement.


L’aveugle a appelé Jésus: “Jésus, Fils de David”


Les événements décrits dans le passage des Ecritures d’aujourd’hui sont arrivés quand Jésus et Ses disciples ont fait un court arrêt à Jéricho sur leur chemin vers Jérusalem. Revenons rapidement un peu en arrière pour voir ce qui est dit aux versets 33 et 34: “Voici, nous montons à Jérusalem, et le Fils de l'homme sera livré aux principaux sacrificateurs et aux scribes. Ils le condamneront à mort, et ils le livreront aux païens, qui se moqueront de lui, cracheront sur lui, le battront de verges, et le feront mourir; et, trois jours après, il ressuscitera.” Le Seigneur a dit aux disciples quelque chose d’extrêmement important – précisément, qu’Il irait à Jérusalem, serait crucifié à mort, et ressusciterait des morts après trois jours.
Mais comment les disciples ont-ils réagi à ce moment-là? Il est écrit: “Les fils de Zébédée, Jacques et Jean, s'approchèrent de Jésus, et lui dirent: Maître, nous voudrions que tu fisses pour nous ce que nous te demanderons.” Ils dirent aussi: “Accorde-nous, lui dirent-ils, d'être assis l'un à ta droite et l'autre à ta gauche, quand tu seras dans ta gloire.” Même si le Seigneur leur a parlé de la mort sacrificielle qu’Il allait endurer pour accomplir l’œuvre du salut et donner la vie éternelle, les disciples s’intéressaient seulement à atteindre des positions de pouvoir, Lui disant “Permets-nous d’être assis dans Ta gloire. A Tes yeux, qui est plus grand parmi nous deux?” En dépit du fait qu’ils marchaient avec Jésus leur Sauveur, leurs cœurs n’étaient pas fixés sur la même chose que celui du Seigneur. Donc vous pouvez imaginer combien notre Seigneur devait être triste dans Son cœur.
Les deux disciples qui ont demandé à Jésus de permettre que l’un d’eux soit assis à Sa droite et l’autre à Sa gauche n’étaient autres que Jacques et Jean. C’étaient deux des meilleurs disciples de Jésus, souvent considérés comme des hommes à la bonne foi. Avec Pierre et André, ils étaient particulièrement chers à Jésus. La seule consolation c’est que Pierre n’est pas entré dans ce travers, mais il pensait probablement la même chose aussi. Jacques et Jean l’ont battu et ont parlé à Jésus avant qu’il ne le fasse, pensant “Soyons les premiers à demander à Jésus de nous nommer à des positions de pouvoir quand Son Royaume sera accompli.”
Après cet épisode, Jésus et les disciples ont rejoint Jéricho. Vous rappelez-vous de ce qui s’est passé à Jéricho au temps de l’Ancien Testament? Etes-vous familiers avec la ville de Jéricho? Qui a reçu la rémission des péchés dans cette ville là? Jéricho est le lieu où Rahab la prostituée a reçu la rémission des péchés. Le mot Jéricho signifie arôme, parfum, ou le monde, et c’est une ville située en dessous de Jérusalem, qui est élevée dans les montagnes.
Jésus passait par cette ville pour aller à Jérusalem, et dans cette ville se trouvait un mendiant nommé Bartimée. Il était assis et mendiait sur le même chemin que le Seigneur empruntait. Alors Bartimée le mendiant a entendu que Jésus passait par là. Pour voir ce qu’il a fait quand il a entendu cela, regardons Marc 10:47 dans le passage des Ecritures d’aujourd’hui: “Il entendit que c'était Jésus de Nazareth, et il se mit à crier; Fils de David, Jésus aie pitié de moi!” Comme c’est écrit ici, Bartimée à crié au Seigneur. S’il n’avait pas crié et demandé à Jésus d’avoir pitié de lui, Jésus serait juste passé devant lui, et la Bible aurait juste rapporté: “Bartimée passa le restant de sa vie en mendiant jusqu’à sa mort.” Mais Bartimée a crié au Seigneur et a trouvé Son écoute, et par conséquent sa vue a été rétablie.
Ce récit de la façon dont Bartimée a été en mesure d’ouvrir les yeux a une profonde signification pour nous tous. Bartimée le mendiant aurait-il pu ouvrir les yeux s’il avait été trop réservé? Non, bien sûr que non! Il n’a pas fait attention à ce que les autres auraient pu penser, et il a crié fortement: “Fils de David, Jésus aie pitié de moi!” Bartimée était-il un homme éduqué? Il semble fortement que non, puisqu’il n’y avait pas d’école spéciale pour les aveugles, et donc il semble bien qu’il n’ait pas engagé quelque formalité qui soit et ait crié à l’aide à cause de son cœur désespéré. Ceux qui se sont considérés comme éduqués à l’époque appelaient généralement Jésus “Jésus de Nazareth” en référence à Sa patrie, mais Bartimée a écarté Nazareth et L’a juste appelé “Jésus, Fils de David.” Il ne savait pas que Jésus avait grandi dans une petite ville appelée Nazareth, mais il avait entendu par dessus les épaules que le Sauveur devait naître de la lignée de David.
C’était en effet correct. Comme il est écrit “ Le sceptre ne s'éloignera point de Juda” (Genèse 49:10), Dieu a effectivement dit que parmi les douze fils de Jacob, des rois continueraient de naître de la maison de Juda. Donc les descendants de Juda ont formé la plus importante tribu du peuple d’Israël. C’est de cette lignée que David est né, et Jésus Lui-même est né comme descendant de ce David. Dieu a promis par les prophètes que le Sauveur serait né de cette lignée royale, et Bartimée, ayant entendu cela, y a ainsi cru. Et ayant gardé sa foi toute sa vie, un jour il entendit que Jésus passait réellement près de lui.
Comme Bartimée croyait dans son cœur que Jésus-Christ, qui était venu comme descendant de David, était le Messie, il a rassemblé suffisamment de courage pour crier Son nom, et à travers cela Jésus a été en mesure d’ouvrir ses yeux. Quand il a appelé Jésus si fort, les disciples lui ont probablement dit “Tais-toi! Pour qui te prends tu de crier si fort comme cela? Tu n’es qu’un mendiant! Que penses-tu que tu feras si tu rencontrais Jésus? Silence! Jésus a déjà beaucoup d’autres gens à rencontrer. N’essaie rien d’amusant; écarte-toi de là!” Mais qu’a fait Bartimée en réalité? La Bible dit qu’il a crié le plus possible. Il avait un courage remarquable. Si vous voulez réellement de l’aide, vous devez être au moins aussi sûrs que Bartimée. Si vous êtes intimidé par ce que les autres vous disent, alors vous n’avez pas de chance de trouver Jésus. Donc Bartimée a crié encore plus fort. “Qui êtes-vous pour m’arrêter? Je veux voir le Fils de David! Pourquoi me retenez-vous? Laissez-moi!”
Comme Bartimée était aveugle, il ne pouvait rien voir, mais il essayait quand même de se frayer un chemin vers Jésus sans se relâcher. Jésus entendit alors sa voix, se tint silencieux, et dit à Ses disciples de l’appeler. Quand les disciples ont amené l’aveugle, il jeta son vêtement, sauta, et se précipita vers Jésus. Jésus lui dit alors: “Que souhaites-tu? Souhaites-tu retrouver la vue? Ta foi t’a sauvé.” Le résultat de tout cela est tel que c’est écrit dans la Bible: Bartimée a fini par voir.
Pour un mendiant aveugle comme Bartimée, ses habits étaient sa possession la plus importante. Pour un mendiant, sa boite pour collecter l’argent peut être aussi une possession précieuse, bien que pour nous cela ne fasse pas de différence de l’avoir ou non. Sans la boite le mendiant ne peut pas recevoir de nourriture, donc pour lui c’est un moyen de survie. Un mendiant a aussi besoin d’un habit pour se protéger des éléments, et quand Bartimée a entendu que Jésus l’appelait, il a quand même tout jeté de côté y compris son vêtement, sa boite, et le peu d’argent qu’il avait, et il a couru vers Jésus.
C’était un homme remarquable. Si vous voulez vraiment trouver Jésus, vous devez avoir autant de passion que cet homme. Sans ce genre de courage et de décision qu’avait Bartimée, vous ne pouvez pas réellement trouver Jésus. Beaucoup de gens aujourd’hui désirent aussi rencontrer Jésus. Mais s’ils veulent vraiment rencontrer Jésus, ils doivent d’abord traiter avec ceux qui les empêchent de Le rencontrer, tout comme Bartimée a crié vers le Seigneur encore plus fort quand on lui a dit de se taire.
Ailleurs en Marc chapitre 2, il y a un récit similaire de quatre hommes qui ont essayé d’amener un paralytique à Jésus mais ont été bloqués par la foule tout autour. Il y avait tant de gens qu’il n’y avait même pas facilement la place de poser le pied à terre, mais si le paralytique et les quatre hommes qui le portaient avaient abandonné là, il n’aurait jamais été guéri et serait resté paralysé pour le restant de sa vie jusqu’à la mort. Cependant, les quatre hommes portant le paralytique ont dépassé la foule oppressante, sont montés sur le toit, l’ont découvert, et ont fait descendre le paralytique dans son lit vers Jésus pour qu’il soit en mesure de Le rencontrer. Et par conséquent, il a été guéri de son handicap.
La même persistance se trouve aussi dans le passage des Ecritures d’aujourd’hui. Quand Bartimée a crié le nom de Jésus, non seulement les gens ordinaires mais aussi les disciples ont dit à Bartimée de se calmer. Ils lui ont dit “Tais-toi! Tu n’es qu’un mendiant; comment oses-tu faire tant de bruit!” Mais il cria encore plus fort. Alors Jésus le vit, et Il fut conscient que beaucoup de gens l’empêchaient de venir à Lui. Quand le Seigneur dit aux disciples de l’amener vers Lui, Bartimée jeta son vêtement, sa boite, son tout, et courut vers Jésus.
Le Seigneur lui demanda alors “Que veux-tu que je te fasse?” L’homme aveugle répondit en disant: “Que je recouvre la vue”. Quand Bartimée se tint devant Jésus, il ne demanda pas d’argent, ni aucun vêtement cher, encore moins une maison. Son seul vrai souhait était d’ouvrir les yeux en présence de Jésus, le Fils de David.
En comparaison aux souhaits des disciples qui voulaient juste du pouvoir et de hautes positions pour eux-mêmes, la demande de Bartimée était vraiment honorable. Quelle bénédiction est-ce pour un aveugle d’ouvrir les yeux, de voir le monde magnifique de la création de Dieu, et d’aller ensuite dans Son Royaume? Bartimée ne voulait rien d’autre de Jésus que ses yeux ouverts. Même si cet homme était un mendiant et aveugle, il a fait tout son possible pour rencontrer Jésus-Christ. S’il avait abandonné l’idée de rencontrer Jésus juste parce que beaucoup de personnes le retenaient, ou s’il avait fait une autre demande à Jésus, il n’aurait jamais ouvert les yeux. Cependant, il a dit à Jésus qu’il voulait ouvrir les yeux, et Jésus lui dit: “Va, ta foi t’a sauvé.” Jésus avait ouvert ses yeux pour son courage et sa foi.


Ceux qui avaient deux yeux qui fonctionnaient étaient-ils meilleurs que Bartimée le mendiant aveugle?


Les gens de l’époque avaient deux yeux qui fonctionnaient parfaitement. Et avec ces yeux ils ont vu Jésus passer. Cependant, c’est l’aveugle qui a couru vers Jésus et Lui a demandé d’ouvrir ses yeux, et c’était son désir qui a été réalisé. L’aveugle Bartimée représente tout pécheur qui est né spirituellement aveugle. Donc, la leçon réelle de cette histoire c’est que tout pécheur peut recevoir la rémission des péchés par la Parole de puissance que Jésus a donnée. Vous devez saisir ici que personne aujourd’hui n’a de péché, qu’il croie en Jésus ou non.
Beaucoup ne comprennent pas quand je dis cela, mais je peux le proclamer par la foi. Les gens n’ont pas de péché. Tout comme ils sont nés les yeux ouverts, ils sont aussi nés avec les péchés déjà remis. Cependant, beaucoup de gens vivent dans un état aveugle spirituellement, comme s’ils avaient du péché alors qu’en fait ils sont sans péché. Ceux qui ne connaissent pas le domaine de Dieu pensent qu’il n’y a que des pécheurs dans ce monde. S’il y a de tels gens parmi nous, ils doivent avoir le courage comme Bartimée de recevoir la rémission des péchés du Seigneur.
Tous les péchés dans ce monde ont disparu grâce à Jésus. Nous vivons dans un monde brillant dans cet état sans péché. Cependant, beaucoup de gens vivent encore dans leur état pécheur incapables d’ouvrir les yeux, dans leur état déprimé. Puisqu’ils croient qu’ils ont du péché, combien ils doivent être sombres, tristes, et tourmentés? Combien ce doit être frustrant de vivre en pensant qu’il y a du péché dans ce monde?
Il y a une grande différence entre ceux qui vivent les yeux ouverts et ceux qui vivent les yeux fermés. Ceux qui ont ouvert leurs yeux pensent que ce monde est un endroit brillant et merveilleux. Ils savent que ce monde que Dieu a fait est bon et merveilleux. Par contre, ceux qui n’ont pas ouvert les yeux pensent tout le contraire. Pour eux, ce monde n’est rien qu’un endroit lourd, frustrant, et déprimant.
Ceux qui ont ouvert leurs yeux spirituels croient que Jésus-Christ a expié tous leurs péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et ils confirment dans leur cœur qu’ils sont effectivement sans péché. Ils sont alors capables de vivre dans ce monde dans la joie et le bonheur, car tous leurs péchés ont disparu. Par contre, ceux qui croient qu’il y a encore du péché dans leur cœur ne peuvent que vivre dans la frustration, la souffrance, et les ténèbres. Cependant, l’humanité n’a réellement pas de péché. Il n’y a pas de péché dans ce monde. Comme nous vivons dans un monde sans péché, nous aussi sommes sans péché.
Lorsque quelqu’un me demande “Pasteur, n’as-tu pas de péché?” Je réponds avec confiance “Oui, bien sûr que je n’ai pas de péché.” Puisque ma réponse vient si naturellement, certaines personnes réagissent parfois par opposition. Le fait que je n’aie pas de péché ne signifie pas que je ne commets plus de péché. Plutôt, cela signifie qu’indépendamment que je commette du péché ou non, le Seigneur a porté tous mes péchés et a été condamné pour eux, et donc je n’ai pas de péché. Et puisque je suis sans péché, je peux rire et louer le Seigneur même dans mes circonstances les plus difficiles. C’est ainsi que je mène ma vie.
Quand Bartimée le mendiant était aveugle – c’est à dire quand il était pécheur – combien sa vie devait-elle être misérable? Les choses de routine que nous prenons pour acquises doivent avoir été un combat constant pour lui, même ces choses banales comme aller aux toilettes et essayer de manger son repas. Cependant, une fois qu’il a rencontré le Seigneur, a ouvert les yeux, et reçu la rémission des péchés pour le salut, il n’avait plus besoin de souffrir plus longtemps.
La même chose est vraie pour nous aussi. Une fois que nous recevons la rémission des péchés, toutes les douleurs et souffrances du passé sont parties. Bien sûr, il y a toujours des temps dans nos vies où nous nous sentons déprimés, tristes, sombres, et frustrés. Mais est-ce cela qui constitue nos vies? Nos âmes doivent-elles réellement souffrir comme cela? Non, bien sûr que non! En tant que ceux qui ont reçu la rémission des péchés par le Seigneur, nous ne sommes pas de telles personnes. Nous devons réaliser ici que lorsque nous trouvons que ce monde est déprimant et sombre, ce n’est pas réel, mais c’est juste le Diable qui nous trompe. Nous sommes ceux qui ont ouvert les yeux de l’âme. Nous sommes les justes. C’est si merveilleux de vivre dans ce monde les yeux ouverts, de marcher avec le Seigneur, et de mener nos vies pour Lui. Je suis certain que Bartimée, qui a été sauvé par le Seigneur, a aussi vécu le reste de sa vie dans le bonheur avec les yeux ouverts. 


Le fait que nous ayons ouvert nos yeux spirituels ne signifie pas que les circonstances du restant de notre vie aient changé soudainement et entièrement


C’est juste notre angle de vue qui a changé. Avant, nous pouvions dire qu’il y avait une fleur seulement en la touchant, mais maintenant, nous pouvons la trouver avec les yeux. Mes chers croyants, si quelqu’un reçoit la rémission des péchés et ouvre complètement ses yeux spirituels par le Seigneur, alors son cœur changera profondément, même si son environnement naturel créé par Dieu reste inchangé, comme son apparence extérieure reste aussi inchangée. Puisque cette personne a ouvert ses yeux, si elle fait un peu d’effort, elle sera plus que capable de vivre une vie merveilleuse dans ce monde sombre, de conduire beaucoup de gens à Jésus-Christ, et de rendre le restant de sa vie digne. Je crois qu’une telle vie a été donnée au mendiant Bartimée, et elle est aussi donnée pour vous et moi.
En vivant dans ce monde, si nous croyons invariablement dans nos cœurs qu’il n’y a pas de péché dans ce monde, alors nous pouvons tous vivre heureux dans une lumière brillante et éclatante. Quand nous réalisons et croyons qu’il n’y a pas de péché, ce monde devient vraiment un endroit beau, sans défaut, et propre. Cependant, si nous pensons que ce monde est rempli de péché, alors c’est un monde sombre, déprimant, sale, et invivable de partout. La foi de nos cœurs fait une si grande différence. Ce monde est souvent lourd ou déprimant comme endroit non seulement pour ceux qui n’ont pas reçu la rémission des péchés, mais aussi pour ceux qui l’ont reçue. Cependant, ceux qui ont reçu la rémission des péchés par le Seigneur, ceux qui ont ouvert leurs yeux spirituels, savent qu’il n’y a pas de péché dans ce monde, et donc ils voient ce monde comme un bel endroit. Pensez-y. Pensez au ciel bleu, aux étoiles brillantes et créatures qui débordent de vie, les belles fleurs qui poussent avec le temps sans que personne ne le leur dise, et à la moisson abondante à l’automne. Ne pouvez-vous pas voir combien ce monde est merveilleux? Notre vision de ce monde change de cette façon.
Parmi ceux qui insistent sur le fait qu’ils ont reçu la rémission de leurs péchés, il y en a qui mènent une vie pathétique dans ce monde. C’est parce qu’ils pensent qu’il y a toujours des péchés dans ce monde. Même après avoir ouvert leurs yeux spirituels par le Seigneur, ils jugent le monde de la même façon qu’avant lorsqu’ils étaient aveugles, et donc ils ne peuvent pas voir la vraie beauté de ce monde. En d’autres termes, ils sont incapables de vivre dans un monde brillant spirituellement. Vous et moi devons réaliser dans quel beau et merveilleux monde nous vivons.
Cependant, s’il y avait encore des péchés, combien ce monde serait sale et souillé? L’on serait sans espoir dans un tel monde, puisque l’on voit tout le monde, y compris soi-même, comme rien d’autre qu’un tas de péché. Nous devons avoir la bonne vision du monde. Il n’y a plus de péché. Il n’y a pas de péché dans ce monde. Si vous pensez qu’il y a du péché, ce n’est pas réel, mais vous êtes juste trompé par le Diable. Cela signifie que vous avez les yeux du Diable et restez aveugle spirituellement, même s’il n’y a pas de péché. Il y a une grande différence entre rester aveugle spirituellement et ouvrir vos yeux spirituels pour voir qu’il n’y a pas de péché dans ce monde. Pour ceux qui savent et croient qu’il n’y a pas de péché dans ce monde, la condition de leur cœur est complètement différente de ceux qui croient que ce monde est rempli de péché. Mes chers croyants, je vous exhorte tous à réaliser qu’il y a un grand fossé entre ceux qui vivent par la foi et ceux qui ne le font pas, et ceux qui vivent avec les yeux spirituels ouverts et ceux qui vivent avec les yeux spirituels fermés.
Combien la vie de Bartimée était-elle mauvaise quand il était aveugle? Et combien déprimantes sont les vies des gens d’aujourd’hui qui n’ont pas encore ouvert leurs yeux spirituels? Ils s’intéressent seulement à la façon de gagner de l’argent et vivre une vie confortable. Et quoi qu’ils fassent, il n’y a pas de beauté dans leurs cœurs La seule joie de leur vie est de remplir leur estomac, et de vociférer sur les autres. Il n’y a pas d’œil dans leur cœur pour voir le monde clairement. Ils ne voient pas de beauté.
Mais en réalité, combien ce monde est merveilleux? Combien le Seigneur l’a fait beau? Combien nous a-t-Il rendus heureux et bénis? Dieu a fait ce monde et le monde à venir beaux. Il a fait tout l’univers beau, les cieux et la terre. Bartimée a vécu dans un monde déprimant et sombre, mais quand il a trouvé la Vérité, il a ouvert ses yeux et vu le beau monde de la création de Dieu. De même, plutôt que de regarder au monde de façon pessimiste, nous devrions aussi avoir des yeux spirituels et voir la vraie beauté du monde.
Bien que nous étions aveugles, nous n’avons pas ouvert nos yeux – c’est la vérité. Croire que nous n’avons pas de péché c’est croire la vérité. En dépit d’avoir les yeux de la chair, nous étions tous spirituellement aveugles. Mais maintenant que nous avons ouvert les yeux par le Seigneur, nous ne devrions pas regarder ce monde de la même façon que lorsque nous étions aveugles. Une fois que nos yeux spirituels sont ouverts, nous devons voir le monde comme un endroit beau et merveilleux. De façon similaire, quand nous agissons avec d’autres gens, nous devons croire qu’ils n’ont pas de péché, et nous devons faire briller la lumière de cette foi sur eux. Croyez du fond de votre cœur que vous et moi sommes purs et sans défaut, et qu’il n’y a pas de péché dans ce monde.
Vous et moi avons reçu la rémission des péchés. Cependant, parfois nous sommes encore déprimés. D’autres fois nous nous sentons malheureux. Pourquoi sommes-nous incapables de vivre heureux dans ce beau monde? Pourquoi trébuchons-nous comme si nous traversions un tunnel sombre, au lieu de bâtir notre bonheur? Pourquoi marchons-nous sur un chemin sombre quand il y a clairement une route brillante devant nous? En tant que gens nés de nouveau spirituellement, nous devons ouvrir les yeux de nos cœurs une fois de plus. Tout comme Bartimée a ouvert les yeux, nous devons aussi ouvrir nos yeux spirituels complètement, et c’est alors seulement que nous pouvons réaliser que ce monde est effectivement beau. Autrement, nous vivrons comme un aveugle qui ne peut pas voir devant, pris dans un monde sombre et frustrant de pessimisme.
La même chose compte quand nous rendons témoignage de l’évangile aux autres. Lorsque vous approchez les gens, vous ne devriez jamais voir personne dans une lumière négative ou sombre. Ne pensez pas de façon pessimiste: “Comment cette personne peut-elle recevoir la rémission des péchés?” Rejetez ces pensées cyniques. Ce sont des gens purs, sans péché. Peu importe ce que dit quelqu’un, vous devez vous approcher avec assurance et élever le voile qui couvre les yeux. Vous devez ainsi ouvrir leurs yeux spirituels et leur donner la possibilité de recevoir la rémission des péchés. Pour ceux qui ont ouvert leurs yeux spirituels, il y a un monde beau et étendu à couper le souffle devant eux. Dans leur vie il n’y a ni malédiction ni ténèbres. Il n’y a qu’un bonheur merveilleux qui les attend.
Si vous voyez ce monde par les yeux de la foi dans une lumière vive, vous verrez que le monde est vraiment plein de bénédictions. Bien sûr, même parmi ceux qui ont reçu la rémission des péchés, certains vivent dans les ténèbres comme si leurs yeux étaient encore fermés fortement. Mais c’est faux. Nous les rachetés ne devons jamais vivre comme cela. S’il y a de ces gens parmi les saints assemblés ici, ils doivent échapper à cette pensée souillée aussi rapidement que possible.
Beaucoup de gens ont reçu la rémission des péchés depuis que nous avons commencé notre ministère de littérature. Des myriades de gens viennent à la lumière du Seigneur, et Son Eglise devient encore plus belle. Nous devons croire dans nos cœurs que tous nos péchés passés ont disparu de nos vies, et que nous avons maintenant commencé à mener une vie nouvelle, heureuse, et joyeuse dans le Seigneur.
C’est précisément pour cette raison que le Seigneur nous a sauvés, et donc c’est complètement insensé pour l’un d’entre nous de vivre une vie misérable liée à nos péchés passés même après avoir reçu la rémission des péchés. Aucune belle fleur ne peut germer dans nos vies si nous vivons comme cela. C’est pareil que vivre dans la mentalité du passé comme esclaves en Egypte et trembler de peur, incapables de prendre le pays de Canaan que le Seigneur a ouvert pour nous, le monde merveilleux que le Seigneur nous a donné. Nous devons échapper à cette mentalité. Tout comme Bartimée le mendiant a échappé aux ténèbres, nous devons aussi les secouer et nous libérer.
Il est temps maintenant que j’arrive à la conclusion de ce sermon. Nous avons tous besoin de réaliser combien Dieu a rendu nos vies si bénies, et demeurer dans cette foi dans le Seigneur, nous avons besoin de réfléchir s’il y a réellement du péché dans ce monde ou pas. Je vous exhorte à croire du fond de votre cœur qu’il n’y a pas de péché dans ce monde, et à vivre et travailler dans ce monde sans péché comme la lumière, chez vous et au travail. Je vous demande de demeurer dans la foi au Seigneur, qui a illuminé le monde, à Le remercier pour ce qu’Il vous a déjà donné, et à rendre témoignage de la Lumière devant Dieu. Ce monde merveilleux que Dieu nous a donné est si grand que notre vie entière ne suffirait pas à jouir de tout. Tout ce qui nous reste à faire c’est d’en jouir par la foi et prendre ce que Dieu nous a donné.
Mes chers croyants, nous ne pouvons pas redevenir aveugles. Si nous avons effectivement ouvert nos yeux spirituels par le Seigneur, alors nous devons tous vivre une nouvelle vie. Bartimée a vécu dans la misère en mendiant dans la rue sale et poussiéreuse toute sa vie, mais une fois qu’il a ouvert ses deux yeux, il a vu ce monde merveilleux et a vraiment apprécié toute sa beauté. Donc nous devons aussi vivre comme lui. Donc ne nous attachons pas à notre passé. La Bible dit: “Les choses anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles.” Tout comme ce passage, Dieu a effectivement ouvert notre monde à nouveau, pour que nous puissions vivre toute son étendue, ses bénédictions, et sa beauté.
Croyez-vous cela? Alors vivez par cette foi. Les fleurs du bonheur vont alors fleurir dans votre maison, les fleurs de la Vérité dans l’Eglise, et les fleurs de la bénédiction dans vos vies.
Dieu nous a bénis pour jouir de tout dans ce monde. J’espère et prie que vous en jouirez dans la Lumière, porterez même davantage de fruits devant Dieu, et Lui donnerez encore davantage de gloire.