Sermons

Sujet 22: L’Evangile de Luc

[PARTIE 19-6] Menez la vie d’un serviteur pour prêcher l’évangile (Luc 19:11-27)

Menez la vie d’un serviteur pour prêcher l’évangile(Luc 19:11-27) 
“Ils écoutaient ces choses, et Jésus ajouta une parabole, parce qu’il était près de Jérusalem, et qu’on croyait qu’à l’instant le royaume de Dieu allait paraître. Il dit donc: Un homme de haute naissance s’en alla dans un pays lointain, pour se faire investir de l’autorité royale, et revenir ensuite. Il appela dix de ses serviteurs, leur donna dix mines, et leur dit: Faites-les valoir jusqu’à ce que je revienne. Mais ses concitoyens le haïssaient, et ils envoyèrent une ambassade après lui, pour dire: Nous ne voulons pas que cet homme règne sur nous. Lorsqu’il fut de retour, après avoir été investi de l’autorité royale, il fit appeler auprès de lui les serviteurs auxquels il avait donné l’argent, afin de connaître comment chacun l’avait fait valoir. Le premier vint, et dit: Seigneur, ta mine a rapporté dix mines. Il lui dit: C’est bien, bon serviteur; parce que tu as été fidèle en peu de chose, reçois le gouvernement de dix villes. Le second vint, et dit: Seigneur, ta mine a produit cinq mines. Il lui dit: Toi aussi, sois établi sur cinq villes. Un autre vint, et dit: Seigneur, voici ta mine, que j’ai gardée dans un linge; car j’avais peur de toi, parce que tu es un homme sévère; tu prends ce que tu n’as pas déposé, et tu moissonnes ce que tu n’as pas semé. Il lui dit: Je te juge sur tes paroles, méchant serviteur; tu savais que je suis un homme sévère, prenant ce que je n’ai pas déposé, et moissonnant ce que je n’ai pas semé; pourquoi donc n’as-tu pas mis mon argent dans une banque, afin qu’à mon retour je le retirasse avec un intérêt? Puis il dit à ceux qui étaient là: Ôtez-lui la mine, et donnez-la à celui qui a les dix mines. Ils lui dirent: Seigneur, il a dix mines. — Je vous le dis, on donnera à celui qui a, mais à celui qui n’a pas on ôtera même ce qu’il a. Au reste, amenez ici mes ennemis, qui n’ont pas voulu que je régnasse sur eux, et tuez-les en ma présence.» 
 


Un homme noble s’en alla dans un pays éloigné pour recevoir un royaume pour lui-même


Aujourd’hui nous lisons la Parole de l’Evangile de Luc chapitre 19. Le Seigneur nous parle de la façon dont Il évalue la vie de foi à travers ce passage.
Il est écrit qu’un certain homme noble est parti dans un pays lointain pour recevoir un royaume. Et avant de partir, il a distribué son argent à ses serviteurs en leur disant de faire des affaires et en tirer du bénéfice. C’est ce que le maître noble voulait. Mais alors qu’il est parti après avoir donné son argent aux serviteurs, une foule a dit dans son dos qu’elle ne voulait pas de l’homme comme roi. Néanmoins, le maître est toujours parti pour ce pays lointain.
Ce récit désigne l’Eglise et le Seigneur Jésus Christ. Le maître a confié des mines à ses serviteurs pour faire des affaires. De même, Dieu est descendu sur terre sous la forme humaine, a remis nos péchés et nous a sauvés de nos péchés, et Il fait que l’œuvre du salut continue à travers Son Eglise. Il nous a aussi donné un talent. Dans le passage d’aujourd’hui la monnaie est la mine, mais dans d’autres Livres d’Evangile comme Matthieu, “talent” est un équivalent. Ce “talent” signifie capacité. Donc ce mot désigne aussi une personne qui possède une capacité innée inhabituelle dans un domaine ou une activité. Quoi qu’il en soit, le mot “talent” a pour origine la monnaie de la Bible. Notre Seigneur nous a sauvés et nous a donné des talents pour que nous puissions vivre pour l’évangile et vivre par la foi sur terre. Il nous a donné non seulement la foi, mais aussi la capacité et le talent.
Revenant à l’Ecriture, nous voyons des gens grognons qui ne voulaient pas du noble comme leur roi; indépendamment de ce que pensent les gens, le Seigneur est venu sur la terre pour nous et nous a sauvés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et nous a bénis de la capacité et du talent pour vivre par la foi. Même si nous avons tous reçu de tels talents, un ou deux sur dix ne voulaient pas que Jésus soit leur roi en disant: “Nous ne laisserons pas cet homme régner sur nous” (Luc 19:14). Par contre, il y a des gens qui servaient et suivaient le maître. Ils étaient fidèles dans une question très petite que le maître leur avait confiée lorsqu’il est parti à un endroit lointain. Il y avait deux sortes de gens comme vous pouvez le voir ici. 
De même, le Seigneur, qui n’est pas avec nous physiquement mais réside dans le cœur des justes, nous demandera avec quelle fidélité nous avons fait notre travail et Il comptera notre travail quand Il reviendra sur cette terre comme Il l’a promis. Il demandera à ceux qui ont reçu la rémission des péchés: “Comment avez-vous géré Mes affaires dans ce monde avec le talent, la force, et les autres choses que je vous ai données?” Alors, nous devrons rendre compte de notre travail en disant: “j’ai fait ceci et cela avec les talents et les dons que j’ai reçus de Toi.” Tout le monde devra résumer son travail. Nous rapporterons à notre Maître: “Tu m’as donné tant, et j’ai fait ceci et cela.”
L’un des dix serviteurs a sorti son mouchoir avec assurance et a dit: “Voici ton argent” quand on lui a demandé de rendre compte. Il a sorti le mouchoir devant son maître et a dit: “Voici ce que tu m’as donné quand tu es parti, et je l’ai gardé dans le mouchoir et te l’ai ramené tel quel.” Ce serviteur est l’une des personnes déloyales qui ne voulaient pas que le noble devienne leur roi. Il disait: “Tu es un homme austère comme un tyran. Tu m’as donné seulement une mine et attendu que je fasse du bénéfice. Je ne suis pas membre d’un gang et je ne t’aime pas.” Il peut avoir pensé de lui-même qu’il devait rendre exactement ce qu’il avait reçu. L’argent était dans le mouchoir. Et il a dit: “Seigneur, voici ta mine, que j’ai gardée dans un linge; car j’avais peur de toi, parce que tu es un homme sévère: tu prends ce que tu n’as pas déposé, et tu moissonnes ce que tu n’as pas semé” (Luc 19:20-21). Il a dit avec assurance au Seigneur qu’Il retire ce qu’Il n’a pas déposé, et moissonne ce qu’Il n’a pas semé.
Et le maître a dit: “Je te juge sur tes paroles, méchant serviteur; tu savais que je suis un homme sévère, prenant ce que je n’ai pas déposé, et moissonnant ce que je n’ai pas semé; pourquoi donc n’as-tu pas mis mon argent dans une banque, afin qu’à mon retour je le retirasse avec un intérêt?” (Luc 19:22-23). Le serviteur considérait que le maître était un maître injuste, qui ne lui donnait pas beaucoup, mais qui essayait d’obtenir davantage de sa part. Il se plaignait que son maître essaie de moissonner ce qu’Il n’avait pas semé. Il pensait: “Oh, comment dois-je faire du bénéfice sans rien à la base? Quel genre d’homme est-il? Je n’ai jamais voulu que cet homme ne devienne mon roi, depuis le début.” Alors que tout le monde a reçu une mine, il a gardé l’argent dans un mouchoir et l’a rendu à son maître quand il est rentré. Dans sa pensée, il n’avait rien fait de mal. Il avait fait ce qu’il pensait être juste. Il a donné son rapport sans honte et a dit: “Tu es un homme sévère, et tu essaies de moissonner ce que tu n’as pas semé et d’obtenir ce que tu ne mérites pas.”
 


Le Seigneur a dit à Ses serviteurs de tuer l’homme


“Au reste, amenez ici mes ennemis, qui n’ont pas voulu que je régnasse sur eux, et tuez-les en ma présence.” (Luc 19:27). Le Seigneur leur a dit de tuer ces ennemis devant Lui. Le jugement sur ce serviteur sans honte a une grande signification pour ceux qui ont reçu la rémission des péchés et les autres aussi. Nous devons méditer sur ce passage au moins une fois dans notre vie, et nous devons vérifier notre propre foi en examinant si nous avons un état d’esprit comme celui du méchant serviteur ou non. Nous devons observer si le Seigneur nous demande réellement de faire quelque chose qui est au-dessus de notre capacité, s’Il ne nous a réellement rien donné, et s’Il est un bon Roi ou un mauvais Roi. Nous devons découvrir si nous avons de telles plaintes envers Lui. 
Quand nous voyons les choses avec les yeux de la foi, il n’y a rien qui ne vienne pas du Seigneur peu importe que nous soyons nés de nouveau ou pas. Toutes les créatures sont ce que Dieu a fait et nous a donné? Nous sommes démunis nous-mêmes si Dieu décide de reprendre et de nous laisser ainsi même une courte période de temps. Les êtres humains sont des créatures si faibles que même une infection d’une bactérie mineure peut nous tuer. De nos jours la grippe est une épidémie, et dans l’histoire des centaines de millions de gens sont morts du virus de la grippe. Il y a des temps où des millions de gens et même dix millions sont morts de la grippe en une seule année. Même alors que nous parlons, il y a des gens qui meurent de la grippe, et de la maladie de Creutzfeldt-Jakob qui a pour origine la maladie de la vache folle; les gens ne savent pas comment la maladie est entrée dans le corps humain, mais il y a beaucoup de gens qui sont infectés par la maladie. Une fois qu’ils sont infectés, le corps entier devient raide et incapable de bouger; des gens ont des spasmes soudains et meurent la même année. Les êtres humains sont de telles créatures faibles. Si Dieu décide d’enlever notre vie durant la nuit, nous ne pouvons rien y faire; si Dieu fait des changements dans le climat et fait descendre la température à 22 degrés Fahrenheit en dessous de zéro (40 degrés Celsius en dessous de zéro), nous serons tous gelés à mort; si Dieu augmente la température à 110 degrés Fahrenheit (43 degrés Celsius) ou au-delà, nous mourrons tous de chaud.
Nous sommes des gens démunis sans Dieu. Dieu a ajusté la température juste pour nous pour que nous puissions vivre; Dieu nous a aussi tout donné sur terre pour nos besoins. Ce que vous avez ce sont des talents; même la capacité de bouger vos mains et doigts c’est un talent. De même pour la capacité de marcher. Savez-vous combien de gens ont deux jambes mais ne peuvent pas marcher? Vous seriez surpris. Et notre santé est aussi un don de Dieu. La capacité de gagner de l’argent est un don aussi.
Tous les gens n’ont pas ce don de gagner de l’argent. Comme vous le savez tous, il y a tant de sans domicile et même de grandes entreprises font banqueroute. Beaucoup de PDG de grandes entreprises finissent à la plonge dans un restaurant. Pour ne pas mentionner notre pays, il y a des gens comme cela dans le monde entier. Tous ces gens ont perdu leurs talents. Ils sont dépassés dans le monde de la compétition. Nous voyons beaucoup de ces gens-là chaque jour.
Après tout, nous devons savoir que ce que nous avons vient de Dieu. Dieu donne et enlève. La capacité de réfléchir est aussi un don. C’est aussi de Dieu. Pensez-vous que nous puissions contrôler nos pensées? Croyez-vous que nous puissions penser de la façon dont nous le voulons? Même nos pensées sont sous le contrôle de Dieu; si Satan verse des pensées souillées et malsaines en nous et que nous avons le sentiment que quelqu’un nous poursuit avec un poignard pour nous tuer, ou que nous devrions nous tuer nous-mêmes, nous verrons la mort. Ceux qui commettent le suicide passent par ce genre de pensées. Donc, nous devons savoir que nous avons des pensées saines grâces à Dieu. Ainsi, il n’y a rien qui ne vienne pas de Dieu. Nous devons aussi savoir que rien ne restera quand Dieu enlèvera tout ce qu’Il nous a donné. Nous devons reconnaître que Jésus Christ est le propriétaire de tout.
Frères et sœurs, qui est votre maître? C’est Dieu, Jésus Christ, qui nous a sauvés. Il est notre Dieu et notre Sauveur. Qu’est-Il pour nous? Il est notre Maître et notre Roi. Même s’Il est le Créateur, Dieu, le Maître de toute vie et tout talent. Il y a des gens qui refusent de Le servir comme leur Roi. Nous ne devons pas être comme eux. Nous devons Le reconnaître comme notre Roi et Le servir. Qu’arrive-t-il à ceux qui ne Le reconnaissent pas comme leur Roi? Ils sont brisés. Il y a tant de mendiants. Même dans les pays avancés comme les Etats-Unis, au Royaume Uni, particulièrement en France, vous pouvez voir beaucoup de mendiants. En Italie, où se trouve le célèbre Colisée et la ville du Vatican, vous pourriez penser que les gens y vivent une vie confortable parce qu’ils ont des sites historiques célèbres. Cependant, la plupart des pays Européens ont de nombreux mendiants et des endroits où il ne fait pas si bon vivre. J’ai entendu que la France est le fief des pickpockets. Quand ils voient des touristes compter leur argent, ils suivent les touristes et les dépouillent dans des endroits cachés. Ils le font même pour de petites sommes d’argent égales à 20$US. Si vous ne leur donnez pas l’argent tout de suite, vous avez des problèmes. Les agences de voyages avertissent toujours leurs clients pour qu’ils ne prennent pas d’argent liquide, et dans le cas où ils prennent de l’argent sans avoir le choix et qu’ils sont volés, de donner leur argent aussi vite que possible; autrement, leur vie serait en danger et ils pourraient même être tués. 
J’ai entendu qu’il y a beaucoup de mendiants en Europe. Le Japon aussi a beaucoup plus de mendiants qu’on ne l’imagine; donc, certains Japonais font une blague disant que les mendiants ne prennent même pas froid. Ce que je veux souligner c’est que nous pouvons nous retrouver sans le sou à tout moment si Dieu ne nous aide pas. Que vous soyez né de nouveau ou pas, ceux qui ne reconnaissent pas Jésus comme Roi seront ruinés.
Frères et sœurs, vous pouvez voir une foule de sans abri à la Gare de Séoul à la télévision. Le gouvernement a construit des abris et des loges où ils peuvent dormir et manger, et les a recommandés à des employeurs. Le gouvernement les met aussi dans des services publics. Parmi ces sans abris il y a pas mal de personnes décentes. Certaines personnes géraient des petites entreprises. Beaucoup sont diplômées et certaines ont même des doctorats. Des choses que nous ne pouvons pas comprendre arrivent tout le temps dans la communauté. Certains sans abri ne peuvent pas croire ce qui leur est arrivé. Ils n’ont jamais planifié une vie si mauvaise, mais ils ont été forcés à vivre dans la rue comme cela. Des gens riches et pères de famille ont perdu leur travail tout à coup et ont fait banqueroute; donc ils ne peuvent plus rien amener à la maison et n’ont pas le courage de rentrer dans leur famille donc ils restent dans les rues. Comme ceci, il y a tant de sans abri dans notre pays.
Donc, vous devez garder à l’esprit que ceux qui ne reconnaissent pas Jésus comme Roi seront dénués de tout ce qu’ils ont, pour ne pas dire qu’ils deviendront des sans abri ou des mendiants. Le maître a dit à ceux qui s’opposaient: “Ôtez-lui la mine et donnez-la à celui qui a les dix mines” (Luc 19:24). Quand le serviteur qui avait dix mines a dit: “J’ai déjà dix mines”, le maître, qui était désormais un roi, a dit: “on donnera à celui qui a, mais à celui qui n’a pas on ôtera même ce qu’il a. ” (Luc 19:26). C’est ce que le roi pensait et ordonnait.
Que nous dit cette parabole? Elle nous dit que reconnaître le Roi pour qui il est nous apportera une grande faveur. Par contre, qu’arrive-t-il à ceux qui ne reconnaissent pas le roi comme roi? Le Seigneur dit que même ce qu’ils ont est trop pour eux. Même la capacité la plus basique, et les bénédictions générales, sont plus qu’ils ne méritent.
Pensez-vous que le roi est un cœur froid? Est-il réellement sans pitié et sans cœur? Vous pouvez penser cela, mais qu’auriez-vous fait si vous étiez le roi ou le maître? N’auriez-vous pas voulu tout prendre à votre serviteur qui ne vous reconnaissait pas comme son maître? Vous seriez ainsi. Notre Seigneur, Jésus Christ, nous a donné la vie, nous a sauvés des péchés, nous a délivrés de l’enfer et de la destruction, et nous a confié tant de talents. Je vous assure que vous avez tous des talents. Que vous croyiez en Jésus ou pas, les talents physiques et les pensées sont donnés par le Seigneur. Il n’y a rien qui ne vienne pas de Lui. Tout vient de Lui. Serait-il alors convenable que nous ne reconnaissions pas un Seigneur si miséricordieux comme notre Roi? Cela ne peut pas être correct. La même chose est vraie pour les non croyants. 
En dehors de cela, comment sont ces non croyants lorsqu’ils ont été déloyaux au Maître? Ceux qui ne croient pas en Dieu vont mourir, mais qu’en est-il de ceux qui croient en Dieu? Qu’en est-il de ceux qui ont reçu la rémission des péchés en croyant en ce que Jésus Christ a fait? Qu’arrive-t-il à ceux qui ne servent pas Jésus comme Roi même s’ils ont reçu la rémission des péchés à travers Jésus? Comment le Roi traitera-t-il ces gens qui ne le reconnaissent pas? Il prendra tout ce qu’ils ont. Il leur enlèvera tout et donnera à ceux qui ont déjà beaucoup. La Bible a tant d’exemples similaires.
Au temps du Roi David, il y avait un homme riche nommé Nabal qui vivait en Israël. C’était un homme d’une grande richesse dans la région qui élevait du bétail et cultivait aussi. David avait beaucoup aidé cet homme. David a découvert qu’une bande de brigands venait souvent tuer les gens et les voler dans cette région. Donc il a envoyé son armée pour protéger les gens, y compris Nabal. Mais quand l’homme a méprisé David, il est mort. Après sa mort, sa femme Abigail est allée avec David. C’était une femme qui servait David comme son roi. Quand son mari est mort, elle a couru vers David aussi vite qu’elle le pouvait. Dans la perspective de la moralité, ce qu’elle a fait semble mal. Nous pouvons supposer qu’elle détestait son mari; quoi qu’il en soit c’est un exemple. Des choses similaires à cela sont arrivées souvent à ceux qui ne reconnaissaient pas leur roi comme roi. 
 


Jésus-Christ est-Il notre Roi? 


Jésus est-Il notre Roi ou pas? Jésus Christ est notre Roi. Il nous a donné tout ce qui est autour de nous avant même notre nouvelle naissance. N’est-ce pas? Oui, Il donne toujours. Il est le Roi qui nous donne tout. Alors que sont ceux qui ne Le servent pas comme Roi ni ne Le portent dans leur cœur? Ces gens ne sont pas différents de ceux qui ne sont pas nés de nouveau. Ils seront non seulement ruinés mais ils mourront aussi spirituellement.
Même ceux qui ne sont pas nés de nouveau chantent des cantiques à Noël: “Noël, Noël, Noël, Il est né le Roi d’Israël”. Comment notre histoire humaine a-t-elle débuté? Elle a commencé en Jésus Christ. Le mot anglais “histoire” le prouve. L’histoire humaine est “Son histoire”. Sur quoi l’année dominicale que nous utilisons tous est-elle basée? Elle est basée sur le temps de la naissance de Jésus. Quand est-Il venu sur la terre? Les historiens l’ont étudié et ont fixé ce point de référence pour les années, comme nous l’utilisons aujourd’hui. Ce facteur nous montre clairement que Jésus Christ est le Maître de l’univers. Même les gens qui ne sont pas encore nés de nouveau pensent et croient cela. Il n’y a rien de faux là-dedans. 
Toute créature a une mort, est enterrée quelque part, et attend la résurrection. Cependant, il n’y a pas de tombeau pour Jésus. Il n’en a pas besoin. La mort attend toutes les créatures, mais pas Jésus, qui n’a pas de tombeau. Jésus est Celui qui a tout créé et qui gère et administre Sa création. “Jésus” signifie le Sauveur, et “Christ” signifie le Roi. Nous L’appelons Jésus Christ. Cela signifie que notre Roi est devenu notre Sauveur.
Ceux qui ont reçu la rémission des péchés ne peuvent que reconnaître Jésus comme leur Roi. Pourquoi cela? Qui ne peut pas servir Celui qui l’a sauvé de la mort, du péché, la destruction, et du Diable comme son Roi puisque Jésus a répandu une telle grâce merveilleuse? S’ils ne servent pas Jésus comme leur Roi alors qu’ils connaissent cette vérité, ils sont fous. Ils sont absolument stupides. Si ceux qui ne sont pas nés de nouveau ne reconnaissent pas Jésus comme Roi, c’est plutôt excusable; mais qu’en est-il de ceux qui sont nés de nouveau mais ne servent toujours pas Jésus comme leur Roi? Ce sont réellement des idiots.
S’ils ne servent pas Jésus comme leur Roi, qui peut être leur roi? Pouvez-vous trouver un roi que vous respectez, admirez et suivez, qui peut réellement vous aider et vous conduire dans la bonne voie? Ne serait-il pas bon d’avoir un roi qui soit comme cela? Evidemment, y a-t-il quelqu’un d’autre que Jésus Christ qui mérite la royauté sur nous? Non. Je ne vous force pas à servir Jésus comme votre roi. Je veux que vous observiez s’il y a quelqu’un d’autre que Jésus Christ qui soit digne de notre service en tant que roi. Dans le passage des Ecritures d’aujourd’hui, le serviteur qui n’a pas reconnu son maître comme son roi a été dépouillé de tout et a été tué.
La Bible ne contient rien qui ne soit pas important et chaque ligne est la Parole de vie. Ce n’est pas juste une histoire. Le passage d’aujourd’hui particulièrement est vrai pour tout le monde, qu’on soit né de nouveau ou pas. Ceux qui ne sont pas encore nés de nouveau, mais reconnaissent Jésus comme Roi accepteront la vérité quand quelqu’un apporte le message de Dieu s’ils ont de la compréhension. Ils finiront par entrer dans la maison de Dieu et de Jésus Christ. Pourquoi? C’est parce qu’ils auront reconnu Jésus comme Roi. 
Alors qu’arrive-t-il à ceux qui ne reconnaissent pas Jésus comme leur Roi? Tout leur sera enlevé et ils seront tués. Je crois que cela se passera tel que c’est écrit. C’est pour cela que nous, Chrétiens nés de nouveau, devrions avoir l’attitude de reconnaître Jésus comme notre Roi plus que quoi que ce soit d’autre. Je ne suis pas déraisonnable ici, si? N’est-Il pas notre Roi? Jésus Christ est le Roi pour ceux qui sont nés de nouveau. Il est notre Maître. Il est le Maître qui nous donne toujours tout et le Sauveur qui nous a sauvés de tous nos péchés. Croyez-vous cela?
Grâces à notre Roi, nous pouvons vivre et nous avons le désir de vivre. Et tout ce que nous avons est donné par notre Roi, Jésus Christ; s’Il décide de prendre tout ce que nous avons, nous serons laissés sans espoir et sans aide.
Nous sommes vraiment faibles et insuffisants. Peu importe ce qui arrive, le fait que Jésus soit notre Roi ne changera jamais, éternellement. Alors que nous regardons à notre passé sur l’année, il y a eu beaucoup de bonnes choses tout comme de mauvaises choses qui sont arrivées; et il y a une chose qui n’a jamais changé dans notre cœur. C’est le fait que Jésus Christ soit notre Roi. Nous sommes heureux et reconnaissants de ce que Jésus Christ ait aidé Son peuple et ait pris soin de nous comme notre Roi. 
Je peux dire avec assurance que je n’ai aucun regret de Le servir comme mon Roi et je n’ai jamais eu à hésiter à être pour Lui. C’est parce qu’Il est vraiment notre Roi, notre Berger, qui nous protège, nous conduit dans la voie la meilleure et bénie. Alors que nous accueillons une Nouvelle Année, je sais qu’Il pourvoira à tout ce dont nous avons besoin. Il nous accordera tout selon nos besoins. Nous ne devons pas changer notre pensée à ce sujet. Si vous ne L’avez pas servi comme votre Roi; si vous avez refusé de Le reconnaître comme votre Roi, vous devez reconnaître votre mauvaise voie et Le reconnaître comme votre Roi à partir de maintenant même. Je crois fermement qu’Il vous aidera toujours une fois que vous Le reconnaitrez comme votre Roi et viendrez à Lui en demandant Son conseil et aide. Jésus Christ est le Roi. Il est le Roi qui est avec nous. Il est le Roi qui sera notre Roi jusqu’au jour où cette terre passera et au jour où nous irons au Ciel. Bien sûr, Il est aussi le Roi de ceux qui ne sont pas nés de nouveau.
Frères et sœurs, nous connaissons notre Roi, Jésus Christ. D’une certaine façon nous L’avons connu, L’avons rencontré personnellement par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, sommes devenus Son peuple, devenus résidents de Son Royaume, et avons commencé à faire Son œuvre. Ceux qui font l’œuvre royale pour le Roi reçoivent des talents particuliers pour l’œuvre tout comme l’homme à qui l’on a donné une mine. Il est dit que ceux qui travaillent pour le Roi souperont avec Lui et Lui avec eux. Quand nous faisons Son œuvre, Il prend soin de nous, comble nos besoins et nous bénit. Ceux qui sont les ouvriers du Royaume de Dieu sont vraiment bénis. Puisqu’ils sont consacrés à l’œuvre du Roi, le Roi prend l’entière responsabilité de les diriger et de les protéger.
Ne pensez pas que montrer de la bonté envers les gens, servir le Seigneur, et faire Son œuvre soit une perte de temps. Ne pensez pas comme le serviteur qui a gardé la mine dans un mouchoir et l’a ramenée au maître en disant: “Tu es un homme austère. Tu essaies de récolter où tu n’as pas semé.” Si vous donnez votre cœur et Le servez, Il vous remboursera de multiples fois. Il est le donateur le plus généreux, et Il ne manque pas de nous récompenser pour notre service pour Lui. Il n’est pas un misérable. Il n’est pas une créature non plus. Quand nous recevons capacité et force de Sa part pour tout faire, pouvons-nous être avares à Son service avec ce que nous avons reçu, juste en retour?
Alors que nous passons la fin de cette année, nous devons nous demander à nous-mêmes si nous avons reconnu et traité Jésus comme notre Roi pendant l’année passée. Si nous ne l’avons pas fait, nous pouvons prendre comme résolution de Nouvelle Année de Le servir sincèrement et fidèlement comme notre Roi. Tout doit être autorité par Dieu; à moins qu’Il ne l’approuve, il n’y a rien que nous puissions faire. Nous servons Dieu et menons notre vie avec ce que Dieu nous a donné. Nous jouissons aussi des choses que Dieu nous a données. 
A nouveau, le Maître de notre vie n’est pas nous mais Jésus Christ. Il est notre Roi. Cependant, nous avons souvent l’illusion que nous sommes nos propres rois nous-mêmes. Notre vie devient misérable quand nous essayons de prendre Sa place et de devenir maître de notre propre vie. Les choses ne vont pas bien non plus alors. Mais qu’arrive-t-il quand le vrai Maître devient notre Roi? Notre vie devient plus riche. Pourquoi cela? Le Roi Lui-même est riche, donc Il nous bénit pour devenir riche de cœur en faisant l’œuvre bonne et beaucoup d’œuvre de Dieu avec les bénédictions physiques et spirituelles de Sa part. Puisque Jésus Christ est notre Roi, j’espère que vous Le traiterez de tout votre cœur, même si nos corps physiques sont toujours faibles. Je crois que vous pensez la même chose. 
Menons une vie significative année après année. Regardons en arrière et voyons combien nous avons reconnu Jésus comme notre Roi; si nous n’en avons pas fait assez, décidons-nous à Le servir comme notre Roi et à le faire fidèlement. Je prie que Dieu nous donne le désir de servir Jésus Christ comme notre Roi pour notre vie entière. C’est la source de vie et de bénédictions. Je vous dis cela parce que le cœur qui se soumet au Roi Jésus Christ rend notre vie bénie. Nous sommes insuffisants à bien des égards, mais je veux que vous placiez Jésus Christ sur le trône de votre cœur et travailliez pour Lui seul.
J’espère que dans votre Nouvelle Année vous communiquerez avec Dieu efficacement pour que nous gagnions de l’argent pour Le servir, pour faire Son œuvre, et pour vivre une vie d’influence. Je prie que Dieu nous donne de telles bénédictions abondamment, à nous Ses serviteurs, l’Eglise, le corps de Christ.