Проповеди

Sujet 22: L’Evangile de Luc

[PARTIE 19-8] Nous devrions être conscients du Roi de tous les rois et Lui être loyaux (Luc 19:12-27)

Nous devrions être conscients du Roi de tous les rois et Lui être loyaux(Luc19:12-27)
“Il dit donc: Un homme de haute naissance s'en alla dans un pays lointain, pour se faire investir de l'autorité royale, et revenir ensuite. Il appela dix de ses serviteurs, leur donna dix mines, et leur dit: Faites-les valoir jusqu'à ce que je revienne. Mais ses concitoyens le haïssaient, et ils envoyèrent une ambassade après lui, pour dire: Nous ne voulons pas que cet homme règne sur nous. Lorsqu’il fut de retour, après avoir été investi de l'autorité royale, il fit appeler auprès de lui les serviteurs auxquels il avait donné l'argent, afin de connaître comment chacun l'avait fait valoir. Le premier vint, et dit: Seigneur, ta mine a rapporté dix mines. Il lui dit: C'est bien, bon serviteur; parce que tu as été fidèle en peu de chose, reçois le gouvernement de dix villes. Le second vint, et dit: Seigneur, ta mine a produit cinq mines. Il lui dit: Toi aussi, sois établi sur cinq villes. Un autre vint, et dit: Seigneur, voici ta mine, que j'ai gardée dans un linge; car j'avais peur de toi, parce que tu es un homme sévère; tu prends ce que tu n'as pas déposé, et tu moissonnes ce que tu n'as pas semé. Il lui dit: Je te juge sur tes paroles, méchant serviteur; tu savais que je suis un homme sévère, prenant ce que je n'ai pas déposé, et moissonnant ce que je n'ai pas semé; pourquoi donc n'as-tu pas mis mon argent dans une banque, afin qu’à mon retour je le retirasse avec un intérêt? Puis il dit à ceux qui étaient là: Otez-lui la mine, et donnez-la à celui qui a les dix mines. Ils lui dirent: Seigneur, il a dix mines. - Je vous le dis, on donnera à celui qui a, mais à celui qui n'a pas on ôtera même ce qu'il a. Au reste, amenez ici mes ennemis, qui n'ont pas voulu que je régnasse sur eux, et tuez-les en ma présence.”
 


Avec quelle attitude devrions-nous servir le Seigneur?


Le Seigneur est venu sur cette terre et a sauvé du péché ceux qui sont comme des enfants. Alors que signifie le fait qu’Il ait sauvé ceux qui sont comme des enfants? Cela signifie que Dieu a sauvé ceux qui ont simplement cru et suivi ce que le Seigneur a dit sans aucun doute. Ceux qui croient en Dieu de tout cœur n’ont pas de désirs mondains. Puisqu’ils n’ont pas d’attachement au monde, ils pensent ainsi:“Qu’est-ce que la vie? Que suis-je? D’où suis-je venu et où vais-je? Pourquoi suis-je en vie? Est-ce que je vis pour manger? Et est-ce que je mange pour vivre? La vie que je vois de la naissance jusqu’à la mort est comme l’aurore au matin, comme la rosée du matin qui disparaît rapidement. La vie semble si insignifiante. Les choses qui sont dans ce monde sont insignifiantes. Comme l’a dit l’auteur du Livre de l’Ecclésiaste: “Vanité des vanités, tout est vanité” (Ecclésiaste 1:2).
Quand nous avons compris la vanité de la vie et écarté tous nos désirs charnels, nous pouvons avoir un cœur d’enfant. Nous sommes sauvés en croyant que Jésus le Fils de Dieu est venu sur la terre, a porté nos péchés, est mort à la Croix pour éradiquer tous les péchés du monde. Il est ressuscité des morts et monté au Ciel après avoir accompli toute justice. Le Seigneur est maintenant assis à la droite du Père Céleste, et Il se prépare à revenir comme Roi et Juge.
Selon le passage des Ecritures d’aujourd’hui, Dieu a assigné Son œuvre à ceux qui ont reçu la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit; quand Il reviendra et évaluera notre travail, certaines personnes seront récompensées pour leur travail mais d’autres ne le seront pas. Découvrons ce que Dieu nous dit à ce sujet.
Luc 19:12 et 19:13 disent: “Il dit donc: Un homme de haute naissance s'en alla dans un pays lointain, pour se faire investir de l'autorité royale, et revenir ensuite. Il appela dix de ses serviteurs, leur donna dix mines, et leur dit: Faites-les valoir jusqu'à ce que je revienne.” Le noble qui allait recevoir le royaume désigne notre Seigneur Jésus-Christ. Quand Jésus est venu sur la terre, Il est venu en tant qu’être humain, non en tant que roi. Même s’Il est le Dieu Tout-Puissant, Il a revêtu la chair humaine pour sauver les êtres humains du péché. Il est venu en tant que serviteur, Sauveur, et propitiation. Il n’est pas venu comme Juge au commencement. Le Seigneur a dit: “Car le Fils de l'homme est venu, non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie comme la rançon de plusieurs” (Marc 10:45). Le Seigneur a fait exactement ce qu’Il a dit: Il a enlevé tous les péchés des êtres humains par l’eau et le sang, puis est parti pour le Ciel pour recevoir le royaume de Dieu le Père et revenir dans ce monde.
Quand Il est parti, Il a donné à chacun de Ses serviteurs une mine. Et Il leur a dit de faire des affaires avec. Quelle autre chose dit le passage d’aujourd’hui? Parmi Son peuple, certains ont dit: “Nous ne voulons pas que cet homme règne sur nous.” Qu’est-ce que cela signifie? Tous les gens qui sont nés de nouveau ne veulent pas servir Jésus comme leur vrai Roi. En d’autres termes, parmi ceux qui ont reçu la rémission des péchés, certains veulent suivre et obéir à Jésus comme leur Roi et Dieu, confiants en la justice de Jésus-Christ; mais il y a des gens dont ce n’est pas le cas. Même s’il est évident que Jésus-Christ est le Roi de tous ceux qui ont reçu le salut, il y a toujours des gens qui ne le pensent pas. C’est pour cela que le Seigneur nous dit ce dont leur résultat aura l’air: comment ceux qui auront servi Jésus-Christ comme leur Roi s’en sortiront; et comment ceux qui n’ont pas servi Jésus s’en sortiront.
Alors que j’ai regardé les fleurs coupées sur cette table hier soir, j’ai pensé: “Mes chers saints sont bons pour décorer de façon appropriée à chaque saison.” Tout comme nous avons quatre saisons, le Christianisme a aussi des saisons et des vacances. Noël, le Carême, Pâques, Pentecôte, le Thanksgiving et beaucoup d’autres jours sont célébrés au fil de toutes les saisons. J’insiste sur la prédication au sujet de Jésus-Christ tout au long de l’année sans fixer le message de la résurrection de Jésus pour Pâques et le message de la venue de Jésus sur la terre pour Noël, donc je ne connais pas grand-chose de ces jours fériés. Je pense que le Diacre Young-ae Kim est bon pour relever nos esprits avec l’arrangement floral selon la saison.
Quoi qu’il en soit, nous qui avons reçu la rémission des péchés devrions considérer Jésus comme notre Roi. Il est vraiment votre Dieu, mon Dieu et notre Roi. Il a créé l’univers et les êtres humains, et nous a sauvés entièrement du péché. Il nous a relevés de la mort. Donc, Il est digne d’être notre Roi. Il ne manque de rien. C’est vrai. Jésus est vraiment notre Roi. Quand l’apôtre Pierre a dit à Jésus: “Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant” (Matthieu 16:16), il voulait dire: “Seigneur Jésus, Tu es mon Roi, et mon Créateur.” Il est le Roi de toute l’humanité. Nous devrions croire cela fermement.
Y a-t-il quelqu’un parmi nous qui ne veuille toujours pas qu’Il soit notre Roi? Y a-t-il quelqu’un qui ne veuille pas Le servir comme le Roi? Si vous êtes cette personne, repentez-vous, reconsidérez les choses et servez Jésus comme votre vrai Roi. C’est la bonne chose à faire. Si vous refusez de reconnaître Jésus comme votre Roi, le résultat et le parcours de vie sont si évidents. 
 


Le Seigneur veut savoir si nous faisons du bénéfice pour les affaires de l’évangile de l’eau et de l’Esprit


Revenant au passage, nous pouvons voir le noble revenir avec la royauté. Et il a appelé les serviteurs à qui il avait donné son argent. Quand le premier serviteur est venu vers le noble, il a dit: “Seigneur, ta mine a rapporté dix mines.” Alors le maître a dit: “C'est bien, bon serviteur; parce que tu as été fidèle en peu de chose, reçois le gouvernement de dix villes.” Quand le second serviteur est venu, il a dit: “Seigneur, ta mine a produit cinq mines.” Qu’est-ce que cela signifie? Il y a des gens qui ont multiplié une mine dix fois, et des gens qui en ont gagné cinq fois. Ils auraient pu amener le même résultat avec leur talent. Quoi qu’il en soit, le maître les a récompensés sur la base du travail qu’ils ont fait. Il a donné aux serviteurs l’autorité de gouverner sur dix villes et cinq villes chacun.
Alors, un autre serviteur est venu devant le maître. Il a dit: “Seigneur, voici ta mine, que j'ai gardée dans un linge; car j'avais peur de toi, parce que tu es un homme sévère; tu prends ce que tu n'as pas déposé, et tu moissonnes ce que tu n'as pas semé.” C’est-à-dire que cet homme a ramené la même mine, qu’il avait reçue. Alors quel genre de personne est-il? Il est l’un de ceux qui n’ont pas reconnu Jésus comme le Roi. Il ne croit pas que Jésus soit le Roi de tous les rois, qui est vraiment miséricordieux, saint, plein de grâce et Tout-Puissant. Il ne croit pas non plus que Jésus soit le Juge et le Sauveur qui l’a sauvé. Il ne croit pas non plus à l’autorité, l’amour, et les bénédictions de Dieu. Même s’il a l’évangile, il ne croit pas de tout son cœur. C’est vrai. Il ne veut pas être auprès de Jésus comme son Roi. C’est pour cela qu’il a dit: “Tu es un homme sévère. Tu cherches à retirer ce que tu n’as pas déposé, et moissonner ce que tu n’as pas semé.”
Il a traité Jésus le Roi comme un voleur. Evidemment, Jésus est venu sur la terre pour sauver l’homme. Il a reçu le baptême, porté le péché du monde, pris toute la punition et humiliation pour nous, est ressuscité des morts et devenu le Sauveur. En dépit de cette grâce, il a ramené la seule mine qu’il avait reçue de Jésus-Christ. Le Seigneur lui a fourni de l’air pour respirer, et le soleil. Il a non seulement pourvu à toutes les nécessités pour la vie, mais aussi à la nourriture spirituelle et physique. Ce qu’il avait appartenait entièrement au Roi. En d’autres termes, tout ce qu’il avait était au Roi. Mais que pensait l’homme au sujet du Roi? Il a considéré son maître comme un homme dur. Il a dit simplement à son maître: “Que m’as-tu donc donné après tout? Tu veux quelque chose que tu ne m’as jamais donné. Tu es vraiment très semblable à un voleur.” Et le Roi lui a dit avec colère: “Je te jugerai sur les paroles de ta propre bouche. Penses-tu que je suis un homme austère, qui retire où il n’a pas déposé et moissonne où il n’a pas semé? Ne t’ai-je rien donné du tout.”
Frères et sœurs, tout ce que nous avons appartient au Seigneur. Nos pensées doivent être transformées après que nous soyons nés de nouveau. Avant que nous ne naissions de nouveau, nous gérions nos vies selon nos parents, que nous ayons hérité de l’argent de nos parents ou non. Nous avons étudié et fait des efforts pour gagner ce dont nous avons besoin sur cette terre. C’est ainsi que nous avons meublé nos endroits. Il y a des gens qui ont des maisons très bien équipées; il y a des gens pour qui ce n’est pas le cas, bien sûr. Après cela nous avons tous reçu la rémission des péchés. Une fois que nous recevons la rémission des péchés, nous devons réaliser que tout ce que nous avons vient du Seigneur. Néanmoins, il y a toujours certaines personnes qui pensent qu’ils n’ont rien obtenu du Seigneur, et qu’ils ont tout obtenu et tout réalisé à travers leurs propres efforts.
Ils ont tort. Il n’est pas juste de penser: “Quelle faveur Dieu m’a-t-Il faite? De quel genre de grâce parle-t-on? C’est par mes efforts, études et le fruit de ma persévérance dans le monde humiliant que je gagne ma vie. Qu’est-ce qui vient de Dieu?” C’est le plus grand problème qu’ont les gens après avoir reçu la rémission des péchés. Il est naturel pour des gens qui ne sont pas nés de nouveau de penser qu’ils peuvent gagner leur vie par leurs propres efforts. Cependant, une fois que vous êtes né de nouveau, vos pensées doivent être transformées. Quand nous observons comment étaient les choses avant de naître de nouveau, tout dans l’environnement y compris le soleil et l’air ont existé juste parce que le Seigneur l’a permis. Pour nous, il n’y a rien qui n’ait pas été donné par le Seigneur. Le Seigneur nous a tout donné. Que nous soyons nés de nouveau ou pas, tout vient du Seigneur. Il est mal de considérer:“Qu’est-ce que le Seigneur m’a donné? Il essaie de me prendre des choses. C’est un homme vraiment austère. Il essaie de prendre ce qui est à moi sans me donner quoi que ce soit.”
 

L’homme avec une mine pensait comme cela

En même temps, que disaient l’homme avec les dix mines et l’homme avec les cinq mines? Que disaient-ils et croyaient-ils? Chacun a dit:“J’ai gagné dix mines avec la mine que Tu m’as donnée,” et “Ta mine a produit cinq mines.” Que voulaient-ils dire? Ils voulaient dire que tout ce qu’ils avaient venait du Seigneur. Ils ont cru que ce qu’ils avaient appartenait au Seigneur, et même l’environnement, les proches, les enseignements, l’air, le soleil, et la nourriture, et tout le reste venait du Seigneur. C’est pour cela que nous rendons grâces avant nos repas. Nous prions: “Merci, Père céleste, de nous avoir donné notre pain quotidien. Veuille nous donner ce pain quotidien jusqu’au jour du retour du Seigneur. Nous mangeons ce que tu nous as donné avec un cœur reconnaissant.” Comme vous pouvez le voir dans des films comme “Quo Vadis,” les occidentaux font toujours des prières simples comme “Dieu le bénisse” même pour un morceau de pain. Ils ne disent pas une longue prière avant les repas comme nous. Mais un chrétien sincère ferme toujours les yeux et remercie Dieu pour la nourriture qui est devant lui, pensant: “Cela vient de Dieu et c’est vrai.” C’est parce qu’il croit que Dieu lui a donné tout cela.
Alors je veux vous demander quelque chose. Croyez-vous que tout ce que vous avez comme la famille, l’église, la santé, l’argent, les enfants, l’air et le soleil vient de Dieu? Dieu nous a-t-Il réellement donné tous ces arbres et fleurs? Oui, Il l’a fait. Je crois qu’il n’y a pas besoin d’ajouter d’explication supplémentaire à cela. 
Je vous dis cela au cas où il y aurait quelqu’un parmi vous qui vive et pense comme l’homme qui a gardé la mine dans son mouchoir et l’a rendue au Seigneur. Nous devons réfléchir en profondeur là-dessus dans nos cœurs. Pensons-nous par hasard que Dieu soit un Dieu austère? Pensons-nous que Jésus soit dur envers nous? Le considérons-nous comme Celui qui nous demande seulement des choses? Nous devons veiller sur nous-mêmes. Vérifions nos pensées pour voir si nous avons de faux concepts sur ce que nous avons comme: “Cela ne vient pas du Seigneur, mais c’est ce que j’ai obtenu par mes efforts.”
Ne faisons pas la même erreur en pensant que Jésus soit austère. Nous devrions être comme ceux qui ont fait du bénéfice avec une mine qu’ils ont reçue en disant:“J’ai gagné dix mines avec la capacité (talent) que tu m’as donnée.” Ou nous devrions penser: “Tu m’as donné une mine, la capacité de faire des affaires, donc j’en ai gagné cinq.” Je prie sincèrement que nous devenions de tels serviteurs bons et fidèles et bénis avec “cinq villes et plus.” J’espère et prie que vous deveniez les saints qui croient que tout vient de Dieu, et qui font davantage d’offrandes à Dieu et rendent davantage gloire à Dieu. Vraiment, Dieu nous a donné plus que nous ne pouvons imaginer, et Il ne cesse jamais de donner.
Si nous faisons des affaires fidèlement, faisons du bénéfice et servons le Seigneur avec le bénéfice, Dieu nous donnera davantage. Il le fait pour que nous Le servions encore mieux. Je veux que vous croyiez à travers ce message que tout ce que vous avez, y compris votre vie, est au Seigneur. Nous devons tous avec la foi correcte en cela. Y a-t-il quelqu’un qui planifie d’amener une mine du salut au Seigneur après l’avoir gardée dans un mouchoir quand le Seigneur reviendra? Il ne doit y avoir personne avec une telle foi pathétique et faible. Les autres serviteurs ont gagné dix et cinq mines chacun d’ici que le maître ne soit revenu. Ils ont aussi remercié le maître: “Tu m’a donné pleinement. J’ai pu gagner autant grâce aux nombreux talents que tu m’as donnés. J’ai mené une vie confortable avec ces talents. Merci, Maître.”
Nous devrions être en mesure de plaire à Dieu avec une telle foi. Nous devrions professer: “Le Seigneur est miséricordieux, plein de grâce, Tout-Puissant et aimant. Il est le Dieu du salut, qui nous a donné des talents, le Dieu de la vérité et le Dieu de grandeur. Il est le Roi de tous les rois et le vrai Roi pour nous.” Ainsi, nous devons authentiquement admirer le Seigneur et L’aimer comme Il nous aime. Alors que nous servons Dieu avec ce qui nous est donné, nous devons penser:“J’ai vécu une telle vie abondante grâce à tes bénédictions, non à cause de mes efforts seuls.” Ayons une telle foi pour que nous puissions recevoir davantage du Seigneur, et recevoir Ses louanges pendant notre vie. 
 


Nous devons vivre par la foi correcte


J’espère qu’il n’y a personne ici qui se méprenne sur Dieu et cette Eglise même après avoir reçu la rémission des péchés. J’ai prêché sur le passage des Ecritures d’aujourd’hui si souvent. Ce que je veux souligner aujourd’hui c’est que nous devrions graver la parole de Dieu sur nos cœurs. Sans une telle attitude, nous ne sommes pas différents de l’homme qui a dit: “Nous ne voulons pas que cet homme règne sur nous.” Nous serons comme l’homme qui a gardé la mine et l’a rendue au maître.
Maintenant, regardons la fin de ce serviteur déloyal. Il est écrit en Luc 19:26-27: “Je vous le dis, on donnera à celui qui a, mais à celui qui n'a pas on ôtera même ce qu'il a. Au reste, amenez ici mes ennemis, qui n'ont pas voulu que je régnasse sur eux, et tuez-les en ma présence.”
C’est le résultat final de ceux qui ne veulent pas servir Jésus-Christ comme leur Roi. Ils n’éviteront pas cette conséquence. Il disait cela à tous ceux qui ont l’évangile. Il dit à tous ceux qui sont nés de nouveau de faire des affaires avec “l’évangile.” Le Seigneur dit à ceux qui ne veulent pas faire d’affaires avec l’évangile:“Amenez-mois ces ennemis, qui n’ont pas voulu que Je règne sur eux, et tuez-les devant Moi.” Ceux qui ne veulent pas servir Jésus comme leur Roi sont vraiment ennemis de Jésus. Ceux qui ne veulent pas suivre le Seigneur après avoir reçu la rémission des péchés, et disent plutôt: “Seigneur, sois mon tremplin pour que j’arrive au succès. Sois mon socle”, sont semblables au serviteur déloyal qui a amené la seule mine telle quelle. 
Malheureusement, il y a beaucoup de gens qui pensent comme cela même après que leurs péchés aient été remis par le Seigneur. Ils ont reçu la rémission des péchés. Ils ont compris l’évangile du Seigneur et l’ont accepté. Ils y ont cru. Néanmoins, ils n’ont pas voulu que Jésus soit leur Roi. Ils essaient de faire les choses à leur propre façon. Ils prêchent l’évangile à la façon dont ils en ont envie. Ils prêchent l’évangile sans discerner la méthode ou le temps. Ils s’appuient sur Jésus pour accomplir leurs rêves, mais ils n’ont aucun désir de Le suivre comme leur Berger ni ne Le servent comme leur Roi. Evidemment, beaucoup plus que quelques-uns sont comme cela. 
Même s’ils ont reçu la rémission des péchés, ce sont les ennemis de Dieu. Ces gens agissent en ennemis de Dieu alors qu’ils prétendent servir le Seigneur. Ils se rebellent contre le Seigneur. Que leur arrivera-t-il quand le Seigneur reviendra? Quand le Seigneur appellera l’un d’eux pour juger son œuvre en disant: “Comment as-tu fait tes affaires?” le serviteur déloyal répondra comme ceci: “les voici”. Il rendra exactement ce qu’il avait reçu, pensant que Jésus est un homme austère, un homme comme un voleur, qui essaie de retirer ce qu’Il n’a pas déposé, et moissonner ce qu’Il n’a pas semé. Qu’est-ce que cela signifie? Simplement, il n’a fait aucune affaire avec. En d’autres termes, il n’a jamais prêché l’évangile, ni n’a servi le Seigneur. C’est vrai. Il a ramené exactement ce qu’il avait reçu. Il l’a rendu tel quel. 
Le Seigneur l’a appelé méchant ennemi. Ceux qui ont l’évangile mais ne le partagent pas avec d’autres; ceux qui ne travaillent pas avec l’Eglise; ceux qui ne prêchent pas l’évangile; ceux qui n’obéissent pas à la Parole de Dieu sont évidemment les ennemis de Dieu. Qu’est-ce que Dieu fait d’eux à la fin? Il a dit:“amenez ici mes ennemis, qui n'ont pas voulu que je régnasse sur eux, et tuez-les en ma présence.” Puis ils seront finalement jetés dans l’étang de feu et de souffre (Apocalypse 20:10).
J’espère que nous ne ferons pas face à une telle punition. Cependant, c’est triste qu’il y ait encore beaucoup de gens comme cela dans ce monde. Il y a beaucoup de gens qui ont reçu la rémission des péchés, mais ne veulent pas que Jésus règne sur eux.
Qu’est-ce que cela signifie de servir le Dieu Tout-Puissant comme notre Roi? C’est notre plus grande fortune. Quand nous servons le Seigneur et Le suivons de tout cœur, qu’arrive-t-il? Ne veillera-t-Il pas en tant que Berger sur Son troupeau? Oui. Il prend soin de nous encore davantage quand nous Le servons. Nous devons réaliser cette vérité. Nous ne connaissons pas bien le secret de Dieu et de la vie de foi, mais quand nous y réfléchissons, nous réalisons que notre passé et présent sont la grâce de Dieu. C’est vrai. Nous ne pouvons mener notre vie sans Sa grâce.
 


Nous ne pourrions pas avoir vécu jusqu’à maintenant sans Sa grâce


Le Seigneur nous a bénis beaucoup plus que nous ne le méritons pour L’avoir servi. Il nous a donné plus que nous ne pouvons même contenir. Je ne sais pas comment vous avez servi Dieu. Que vous L’ayez servi beaucoup ou pas, cela ne compte pas tant que vous L’avez servi de tout cœur. Mais je vais superviser tous les ouvriers du ministère de nos églises dans le pays entier pour voir comment ils servent le Seigneur. Quand nous pensons à Sa grâce, nous avons tous tellement reçu; cependant, il y a certains ouvriers qui ne servent pas le Seigneur de tout cœur. Certaines personnes ont davantage de listes de courses à demander à Dieu que ce qu’ils peuvent donner à Dieu. Ils peuvent avoir les bonnes raisons de demander. Mais nous devons être équilibrés entre servir le Seigneur et recevoir les bénédictions du Seigneur. Car nous devons combler nos besoins en équilibrant les deux.
Je pense comme ceci: “Nous avons tant reçu du Seigneur, et nous continuerons de recevoir des faveurs corps et esprit de la part du Seigneur. Alors, combien Lui donnons-nous en retour?” Comment servons-nous le Seigneur? Je voudrais me poser cette question à moi-même et aux autres Co-ouvriers: “Combien Le servons-nous? La grâce du Seigneur est si grande, de même que Son amour, mais comment est-ce que je Le sers?” Nous devons aussi réfléchir combien nous avons reçu de Lui, et combien nous allons Le servir à l’avenir.
Même si nous nous sentons insuffisants par moments, nous savons que nous vivons pour l’évangile et le Seigneur en dépit de nos manques. J’essaie fort de faire du bénéfice en utilisant mes dons spirituels et ma connaissance, tout comme les serviteurs qui ont gagné du bénéfice de dix fois ou cinq fois chaque mine. Parfois je gère juste l’œuvre de Dieu avec l’aide de mes Co-ouvriers, quand je me sens épuisé et que je sais qu’il vaut mieux assigner le travail à d’autres. Néanmoins, je n’ai jamais pensé que je Lui aurais donné davantage de service que la bénédiction qu’Il me donne à moi ainsi qu’aux Chrétiens autour de moi. Je sais certainement que l’amour et la grâce du Seigneur sont au-delà de notre service pour Lui.
Donc, nous ne devons pas devenir quelqu’un comme le serviteur déloyal qui a gardé la mine et l’a rendue sans faire aucun bénéfice. Nous devons gagner au moins cinq mines quand il a été impossible d’en avoir dix. Si nous ne pouvons pas prêcher l’évangile et servir l’évangile à cause de nos incapacités, nous devons pouvoir faire quelque chose en offrant nos corps comme serviteurs actifs et fidèles au moins. Je veux que vous réfléchissiez à ce message de ne pas agir comme ennemi de Dieu, comme celui qui a gardé la mine dans un mouchoir et l’a rendue à Dieu telle quelle. Je ne veux vraiment pas qu’un de nos saints ou ouvriers du ministère ne finisse comme cet homme.
Si vous avez reçu la rémission des péchés, faites-Le asseoir sur le trône de votre cœur et servez-Le comme votre Roi. Considérez-Le comme votre vrai Roi, et croyez qu’Il est de loin meilleur d’avoir un roi que de ne pas en avoir. Nous devons avoir confiance dans le fait que notre Roi nous protégera, nous montrera de la faveur quand nous nous sentirons seuls, ou quand nous serons dans des problèmes. “Tu me sers davantage que je ne Te sers. Même si ce n’était pas le cas, Tu es certainement mon Roi et mon Maître.” J’espère que vous serviez tous le Seigneur comme votre Roi de la sorte. Voulez-vous également cela?
Comment pouvons-nous garantir que nous ne serons pas comme l’homme qui a rendu une seule mine? Cependant, je crois que nous ne vivrons pas en ennemis de Dieu quand nous comprenons vraiment Sa grâce; quand nous savons que le Seigneur nous a sauvés, nous a montré Sa grâce dans chaque partie de nos vies et qu’Il nous aide et nous bénit. Je crois fermement cela. Même si nous avons tous des faiblesses, j’espère que nous pourrons tous plaire à notre Maître en gagnant dix ou cinq mines. Je prie que nous recevions l’autorité de gouverner dix ou cinq villes après avoir servi le Seigneur fidèlement. J’espère que vous recevrez tous une telle bénédiction.
Quand nous servons la justice du Seigneur, le service n’est pas la fin. Ceux qui servent réellement le Seigneur fidèlement recevront les bénédictions en conséquence. Le Dieu vivant est vraiment le Roi de nous tous. Il est le Roi pour vous et moi. Je prie sincèrement que nous recevions tous des bénédictions abondantes dans tout le travail que nous faisons pour Lui. Je prie que vous soyez tous aidés et bénis par Dieu. Je crois que nos maisons et notre Eglise seront bénies avec cette foi. Je prie que Dieu nous donne de telles bénédictions.