Sermons

Sujet 22: L’Evangile de Luc

[PARTIE 19-10] Le Seigneur a besoin de vous (Luc 19:28-40)

 Le Seigneur a besoin de vous(Luc 19:28-40)
“Après avoir ainsi parlé, Jésus marcha devant la foule, pour monter à Jérusalem. Lorsqu'il approcha de Bethphagé et de Béthanie, vers la montagne appelée montagne des oliviers, Jésus envoya deux de ses disciples, en disant: Allez au village qui est en face; quand vous y serez entrés, vous trouverez un ânon attaché, sur lequel aucun homme ne s'est jamais assis; détachez-le, et amenez-le. Si quelqu'un vous demande: Pourquoi le détachez-vous? Vous lui répondrez: Le Seigneur en a besoin. Ceux qui étaient envoyés allèrent, et trouvèrent les choses comme Jésus leur avait dit. Comme ils détachaient l'ânon, ses maîtres leur dirent: Pourquoi détachez-vous l'ânon? Ils répondirent: Le Seigneur en a besoin. Et ils amenèrent à Jésus l'ânon, sur lequel ils jetèrent leurs vêtements, et firent monter Jésus. Quand il fut en marche, les gens étendirent leurs vêtements sur le chemin. Et lorsque déjà il approchait de Jérusalem, vers la descente de la montagne des oliviers, toute la multitude des disciples, saisie de joie, se mit à louer Dieu à haute voix pour tous les miracles qu’ils avaient vus. Ils disaient: Béni soit le roi qui vient au nom du Seigneur! Paix dans le ciel, et gloire dans les lieux très hauts! Quelques pharisiens, du milieu de la foule, dirent à Jésus: Maître, reprends tes disciples. Et il répondit: Je vous le dis, s 'ils se taisent, les pierres crieront!”
 


Qui nous utilise?


Le passage des Ecritures que nous lisons aujourd’hui décrit ce que Jésus a dit après avoir donné la parabole des mines sur Son chemin vers Jérusalem pour recevoir la punition de la Croix. Il est écrit ici: “Après avoir ainsi parlé, Jésus marcha devant la foule, pour monter à Jérusalem. Lorsqu'il approcha de Bethphagé et de Béthanie, vers la montagne appelée montagne des oliviers, Jésus envoya deux de ses disciples, en disant: Allez au village qui est en face; quand vous y serez entrés, vous trouverez un ânon attaché, sur lequel aucun homme ne s'est jamais assis; détachez-le, et amenez-le. Si quelqu'un vous demande: Pourquoi le détachez-vous? Vous lui répondrez: Le Seigneur en a besoin.”Ici, le Seigneur dit aux disciples de chercher un ânon et que si quelqu’un demandait quelque chose de répondre “le Seigneur en a besoin.” Focalisons-nous sur cette partie et méditons sur la volonté du Seigneur qui est révélée ici.
Notre Seigneur dit aux disciples d’aller dans le village et libérer puis amener un ânon qui était attaché, et si quelqu’un demandait, Il leur a dit de répondre: “Le Seigneur en a besoin.”Du point de vue du sens commun, il est impossible de comprendre ce que Jésus a dit ici. Il est facile d’être troublés parce que Jésus a dit aux disciples de détacher et amener l’ânon de quelqu’un d’autre, et de dire si l’on demandait quelque chose que le Seigneur en avait besoin. Qu’auriez-vous pensé si quelqu’un vous disait cela? Vous auriez pensé que cela n’a pas de sens. Cependant, alors que cela puisse sembler un non-sens pour beaucoup de gens, si vous l’entendez avec vos oreilles spirituelles et le voyez avec les yeux de la foi, cela aura du sens pour vous. En bref, le passage des Ecritures d’aujourd’hui signifie que notre Dieu appelle à être Ses serviteurs ceux qui, comme cet ânon, n’ont pas servi le monde même s’ils y sont encore attachés. Bien sûr, Dieu appelle parfois aussi d’autres à être Ses ouvriers quand ils ont servi des affaires du monde pendant longtemps.
Quand le Seigneur a dit ici: “détachez-le, et amenez-le. Si quelqu'un vous demande: Pourquoi le détachez-vous? Vous lui répondrez: Le Seigneur en a besoin.” Ses disciples Lui ont obéi en conséquence. N’êtes-vous pas impressionné par ces disciples du Seigneur? Bien sûr, Jésus est le Maître. Il était leur Enseignant et leur Dieu, mais malgré cela, comment quelqu’un pourrait-il aller dans une ville étrangère et ramener l’ânon de quelqu’un d’autre juste parce qu’on lui a dit de le faire? Mais les disciples ont obéi au Seigneur et Lui ont amené l’ânon exactement comme on le leur a dit. Il est écrit clairement dans la Parole de Dieu: “Ceux qui étaient envoyés allèrent, et trouvèrent les choses comme Jésus leur avait dit. Comme ils détachaient l'ânon, ses maîtres leur dirent: Pourquoi détachez-vous l'ânon? Ils répondirent: Le Seigneur en a besoin.”Ce n’est pas une histoire fabriquée. C’est le récit exact de ce qui s’est réellement passé.
Si vous étiez dans les chaussures des disciples, auriez-vous été capable de faire ce qu’ils ont fait? Si je vous disais: “Allez à tel endroit et vous y verrez deux voitures. Amenez-les-moi,” quelqu’un parmi vous le ferait-t-il? Etes-vous certain que si on vous attraperait vous diriez: “Le Seigneur en a besoin”? Si je vous demandais de faire cela, vous me diriez probablement: “Je sais que nous croyons en Dieu et que nous sommes sans péché, mais comment toi, pasteur, peux-tu nous dire de prendre et ramener les affaires de quelqu’un d’autre? Je ne peux pas te suivre. Maintenant nous voyons que tu n’es pas un pasteur, mais un voleur. Demande-nous quelque chose de raisonnable, pas quelque chose qui n’a aucun sens du tout. C’est juste de trop!” Ainsi, vous auriez résisté et rejeté ma requête.
La Bible révèle la justice de Dieu, et il y a beaucoup de choses dans la Bible que les êtres humains ne peuvent simplement pas comprendre. Cependant, aussi longtemps que vous croyez en la justice de Jésus et menez votre vie de foi dans cette Eglise, ne pensez pas que vous croyiez juste et suiviez ce qui est compréhensible pour votre tête. Quoi que le Seigneur dise, vous devez croire clairement dans votre cœur même si cela dépasse votre compréhension humaine. La Parole de Dieu que nous lisons aujourd’hui est aussi difficile à comprendre pour l’esprit humain, mais elle est quand même juste.
Regardez à l’ânon qui apparait dans le passage d’aujourd’hui. Puisque personne n’était encore monté dessus, c’était encore un jeune ânon. Une fois qu’il aurait grandi un peu plus, il aurait dû porter des charges de chaque côté pour le reste de sa vie. Cependant, si cet ânon servait le Seigneur au lieu de porter seulement des charges, cela serait bien plus confortable et heureux que porter les fardeaux de ce monde. Donc pour faire simple, cet ânon qui a été appelé par le Seigneur a gagné le gros lot. S’il était resté où il était, il aurait dû porter les lourds fardeaux du monde durant toute sa vie, mais puisque le Seigneur a dit qu’Il en avait besoin et a dit aux disciples de l’amener, l’ânon a effectivement été utilisé par le Seigneur. En effet, le Seigneur est monté sur cet ânon à Jérusalem. Les gens de l’époque ont chanté des louanges et crié: “Hosanna au Fils de David! Béni soit Celui qui vient au nom du Seigneur! Hosanna au plus haut des cieux!”
Mes chers croyants, Dieu accomplit Son œuvre juste à travers vous et moi. Et Il appelle ceux qui, comme cet ânon, n’ont pas servi ce monde et ont encore un cœur innocent pour être utilisés dans Son œuvre. Il appelle ceux qui ont un cœur pur à Le servir et faire Son œuvre pour toute leur vie. Autrement dit, l’ânon qui apparaît dans le passage des Ecritures d’aujourd’hui ne désigne nul autre que nous. Si quelqu’un est si attaché aux affaires du monde, le Seigneur ne peut pas utiliser cette personne librement. Par nature, un ânon est une créature au cou raide et bornée. C’est pour cela que le Seigneur a dit: “Détachez ses liens et ramenez-le ici. Je l’utiliserai.”
 


Ceux qui sont utilisés par le Seigneur ne sont pas liés par les choses de ce monde 


Avant que le Seigneur n’utilise les justes, Il les détache infailliblement des liens qui les tiennent, qu’ils soient liés par ce monde, l’argent, les gens, ou autre chose. Donc pour être utilisés par le Seigneur, nous devons d’abord être libres de tout lien qui nous retient au monde. Par hasard, y a-t-il quelque chose qui lie votre cœur aux choses du monde? Nous devons nous rappeler que si nous sommes attachés à autre chose qu’à l’œuvre du Seigneur, nous ne pouvons pas être utilisés pour Son œuvre.
Dieu appelle ceux qui sont comme l’ânon dans le passage des Ecritures d’aujourd’hui et en fait Ses ouvriers pour être utilisés pour Son ministère. C’est dans ce but que le Seigneur a amené ces ânons – c’est-à-dire les gens du monde – dans ce monde et les a fait grandir. Bien sûr, ceux qui prétendent être les propriétaires de ces ânons pensent que ce sont eux qui ont nourri les ânons, et donc ils résistent lorsque le Seigneur, à travers Ses disciples, les libère de tous les liens pour les utiliser. Ils disent: “Pourquoi essaies-tu de prendre mon ânon sans permission?” Cependant, notre Seigneur a une réponse simple à cette défiance:“Dites-leur que le Seigneur en a besoin.”
Quand Dieu nous appelle à être Ses instruments, nous sommes tous clairement liés par le monde. Il y a clairement des liens qui nous attachent, que ce soient nos familles, les autres, ou certains devoirs du monde. Cependant, Dieu nous libère de tous ces liens. Quand le Seigneur est sur le point de nous donner la vraie liberté et nous utiliser, les premiers à faire des objections sont nos anciens propriétaires, disant: “Pourquoi prends-tu ce qui est à moi?” Mais le Seigneur a une réponse simple à cela:“J’en ai besoin. Que faut-il dire de plus puisque je vais l’utiliser?”
Les disciples dans le passage des Ecritures d’aujourd’hui ont détaché l’ânon et l’ont amené au Seigneur, et le Seigneur l’a utilisé. C’est ainsi que Dieu vous appelle aussi. Quels liens nous retiennent alors? Nous sommes liés par les affaires du monde. Quand le Seigneur cherche à nous utiliser, il y a une seule chose que nous pouvons dire aux gens du monde qui s’y opposent, à ceux qui ne nous comprennent pas: “Le Seigneur a besoin de moi.” C’est la bonne réponse. Dieu nous a confié Son œuvre précieuse. Donc nous n’avons rien d’autre à dire que cela.
Quand notre Seigneur a dit aux disciples de ramené l’ânon attaché dans le passage des Ecritures d’aujourd’hui, Il faisait en fait une analogie pour expliquer comment Il appelle Ses ouvriers. Cela implique que nombreux futurs ouvriers de Dieu sont liés aux choses du monde. Combien auriez-vous pu servir le monde si vous l’aviez voulu? Nous devons nous demander constamment ce qui est préférable pour nous entre servir le monde et la justice de Dieu. Et si quelqu’un objecte lorsque nous sommes appelés par Dieu, nous n’avons rien d’autre à dire que ceci: “Dieu a besoin de moi. Je servirai Sa justice. Je ferai l’œuvre de Dieu.” Le Seigneur n’a pas dit à Ses disciples d’amener un ânon qui courait librement, mais Il leur a dit de détacher et amener un ânon qui était lié. C’est cet ânon lié que le Seigneur voulait utiliser.
Effectivement, le Seigneur a libéré les ânons méchants liés par les choses du monde et les a utilisés comme Ses serviteurs. Que symbolisent les ânons ici? Ils ne désignent autre que les ouvriers de Dieu. Dans un temps où il n’y avait pas d’automobiles, les ânons étaient un moyen de transport important. Ils portaient de lourdes charges de chaque côté. Spirituellement parlant, donc, ces ânons désignent les travailleurs de Dieu. Ils nous désignent vous et moi. Avant que vous et moi ne soyons utilisés par le Seigneur, nous étions aussi liés par le monde tout comme cet ânon. Donc à travers Ses disciples, notre Seigneur nous a libérés de tous les liens qui nous retiennent. Et Il est entré à Jérusalem sur l’ânon. Ainsi, le Seigneur nous conduit et nous utilise comme Ses instruments pour accomplir Son œuvre et réaliser Sa volonté. Dans l’Ancien Testament, il était déjà prophétisé que Jésus monterait sur un ânon par humilité:
“Sois transportée d'allégresse, fille de Sion!
Pousse des cris de joie, fille de Jérusalem!
Voici, ton roi vient à toi; Il est juste et victorieux,
Il est humble et monté sur un âne,
Sur un âne, le petit d'une ânesse” (Zacharie 9:9).
Le Seigneur a dit: “Détachez l’ânon et amenez-le ici. Et dites-leur que le Seigneur en a besoin,” et Il a utilisé cet ânon qui Lui a été amené. Quand nous sommes utilisés par Dieu, et quand nous servons la justice de Dieu, il n’y a rien d’autre à dire que ceci: “Je suis utilisé par le Seigneur parce qu’Il a dit qu’Il a besoin de moi.” Bien que les gens du monde ne comprennent pas cela, c’est quelque chose que nous pouvons dire en tant que ceux qui sommes devenus justes. C’est, en fait, ce que nous devons tous dire sans faute. Il n’y a pas besoin de donner d’autre explication. Il n’y a rien de plus à dire que ceci: “Le Seigneur a dit qu’Il avait besoin de nous, et qu’Il allait nous utiliser. Nous servirons la justice du Seigneur à partir de maintenant.” Quand Dieu vous appelle, les autres ne peuvent pas objecter à Sa volonté si vous leur dites: “Le Seigneur a dit qu’Il avait besoin de moi.”
Littéralement, nous sommes utilisés par Dieu comme Ses instruments. Si vous résistez à cet appel avec entêtement, alors vous ne pouvez pas être utilisé par Dieu; si vous voulez être lié par le monde de nouveau, alors vous ne pouvez que servir le monde; mais si vous vous soumettez à l’appel juste du Seigneur, alors vous serez utilisé par Dieu comme Son instrument précieux. Si vous obéissez à l’appel du Seigneur et Le suivez par la foi, vous serez certainement utilisé par Dieu pour Sa justice.
Quand nous cherchons à dévouer notre vie entière au service de la justice de Dieu et à venir dans Sa présence, les gens du monde peuvent objecter au bon choix de notre foi spirituelle. Dans des temps comme cela, nous devons parler avec assurance devant tous ceux qui veulent que nous restions liés aux choses du monde. Tout comme les disciples ici ont dit: “Le Seigneur en a besoin”, nous devons aussi ouvrir nos bouches et crier: “Le Seigneur veut m’utiliser. Il m’a appelé à travers Ses serviteurs.” Il n’y a rien d’autre à dire. Que faut-il dire de plus quand le Seigneur Lui-même veut nous utiliser? C’est ainsi que Dieu appelle Ses ouvriers.
Aucun de nous ne sait qui Dieu est sur le point d’appeler maintenant. Ces choses n’arrivent pas parce que vous voulez qu’elles arrivent. Plutôt, Dieu fait Son œuvre selon Sa volonté, sans faute. Et pour accomplir Sa volonté juste, Il appelle les ânons spirituels liés au monde. Ainsi, nous devons réaliser que ces ânons ne autres que nous-mêmes, et nous devons nous soumettre à l’appel du Seigneur dans l’obéissance.
En fait, pour ces ânons spirituels appelés par le Seigneur, l’appel en lui-même est un honneur glorieux. Après tout, juste pour avoir porté le Seigneur, ils entendront les gens en louange: “Hosanna à celui qui vient au nom de Christ, le Roi qui vient dans le nom du Seigneur! Paix sur terre et gloire au plus haut des cieux!” Qui pourrait même crier Hosanna et accueillir un ânon? L’ânon a été accueilli seulement parce qu’il a été utilisé par Jésus; s’il était seul dans la rue, on l’aurait facilement jeté des pierres et l’aurait tourmenté. Donc cet ânon était un ânon vraiment béni. 
Mes chers croyants, comme ceci, le Seigneur vous a appelé et a fait de vous Ses ouvriers accomplissant la justice de Dieu quand vous étiez liés au monde. Et Il a fait de vous Son peuple. Chaque être humain est vraiment né comme un être humble tout comme cet ânon. L’Ancien Testament dit que pour sauver l’ânon premier né, un agneau devait être tué et offert en sacrifice, et il est écrit: “Tu rachèteras avec un agneau tout premier-né de l'âne; et, si tu ne le rachètes pas, tu lui briseras la nuque. Tu rachèteras aussi tout premier-né de l'homme parmi tes fils” (Exode 13:13). Du moment où nous sommes nés dans ce monde, nous sommes tous nés avec du péché, et nous devions mourir pour ce péché. Nous sommes tous nés pécheurs au cou raide et bornés. Cependant, Jésus-Christ a pris sur Lui tous nos péchés une fois pour toutes, s’est sacrifié Lui-même pour nos péchés, et nous a ainsi sauvés à la perfection. C’est pour cela que nous sommes maintenant utilisés par Dieu en tant que Ses précieux instruments. 
Le monde ne nous traite pas si gentiment. Il proteste contre nous, demandant à savoir pourquoi nous avons été libérés des liens qui nous attachent au monde. Mais malgré cela, ce monde ne peut que nous laisser aller, car le Seigneur a dit qu’Il allait nous utiliser. Il n’y a rien de plus à dire une fois que le Seigneur dit qu’Il va nous utiliser pour l’œuvre de Dieu. Si le Seigneur dit qu’Il va nous utiliser, alors nous serons utilisés par Lui en conséquence. 
Dieu nous appelle soudainement quand nous sommes occupés par les choses de ce monde. L’appel de Dieu vient soudainement. En lisant le passage des Ecritures d’aujourd’hui, j’ai pu réaliser que même si les disciples de Jésus était simples et que Jésus Lui-même a parlé en des termes simples aussi, Sa Parole s’est accomplie exactement comme Il l’avait dit parce que c’était la vérité. Le Seigneur a dit: “Allez, détachez l’ânon, et amenez-le-Moi. Et si quelqu’un demande pourquoi vous prenez l’ânon, dites que le Seigneur va s’en servir.”
Cependant, c’est à cause de Jésus-Christ que ceux qui sont autour de Lui sont accueillis; ce n’est pas l’ânon lui-même que les gens accueillaient. C’est juste une évidence. Les gens avaient vu et entendu comment Jésus avait ramené les morts à la vie, guéri les malades, et fait le miracle des cinq pains et deux poissons, et quand ils louaient le Seigneur, les disciples de Jésus étaient loués aussi. Ainsi, l’ânon qui portait le Seigneur à Jérusalem était accueilli également. En fait, en tant que ceux qui servent le Seigneur, il y aura beaucoup d’occasions où nous serons loués par les autres. Mais nous ne devrions jamais nous attacher à cela. En tant que serviteurs de Dieu, nous devons être prêts à servir Jésus-Christ plutôt qu’essayer d’être servis ou loués par les autres.
Ainsi, quand nous sommes utilisés par le Seigneur, nous sommes parfois honorés grâce au Seigneur. Cependant, nous devons accorder de l’attention à ce que le Seigneur a dit:“Dites-leur que le Seigneur en a besoin.” Lorsque Dieu nous appelle, nous devons répondre à Son appel peu importe comment Il nous utilise. Quand vous êtes appelé par Dieu, certaines personnes peuvent objecter et vous dire: “Pourquoi veux-tu faire l’œuvre de Dieu au lieu de servir le monde et prendre soin de tes propres affaires?” Dans des temps comme cela, nous devons leur dire avec assurance: “Dieu dit qu’Il m’utilisera pour faire Son œuvre. Donc je dois faire cette œuvre.” Rappelez-vous-en clairement. Rappelez-vous que lorsque Dieu nous appelle, nous devons dire avec assurance et clairement ce qu’Il nous a dit de dire aux gens de ce monde. Nous devons dire que le Seigneur a besoin de nous.
Je me demande ce que vous et moi ferions si nous n’avions pas rencontré Dieu, ni reçu la rémission des péchés, et n’étions pas utilisés par le Seigneur. Même si nous avions gagné de l’argent, de quelle utilité serait-ce? Nous n’aurions probablement pas prospéré de toute façon, puisque cela n’aurait pas eu de signification.
Dans le passage des Ecritures d’aujourd’hui, les disciples de Jésus ont dit: “Le Seigneur en a besoin”, ont amené l’ânon, et finalement cet ânon a porté Jésus sur son dos à Jérusalem. Qu’est-ce que cela signifie? Cela signifie que cet ânon a été vraiment utilisé par Dieu pour sauver les âmes perdues. Ainsi, si Dieu dit qu’Il nous utiliserait vous et moi comme Ses ouvriers pour sauver les âmes perdues, nous devons aussi répondre à cet appel par la foi. Bien que différentes pensées puissent venir dans nos esprits et qu’il puisse même y avoir des choses que nous ne comprenions pas, le Seigneur Lui-même veut nous utiliser, donc pourquoi devrions-nous encore hésiter? Nous devons avoir la foi et obéir à l’appel de Dieu qui nous appelle pour nous utiliser. Et nous devons dire avec assurance au monde: “Le Seigneur veut m’utiliser”, couper la corde du monde qui nous lie, et consacrer toute notre vie aux œuvres du Seigneur.
Mes chers croyants, nous sommes les piédestaux de Jésus-Christ. Non seulement nos ministres, mais tous nos frères et sœurs sont aussi les piédestaux du Seigneur. Nous qui sommes nés de nouveau devons nous rappeler que Jésus-Christ est la Rose de Sharon, que nous sommes des piédestaux soutenant le Seigneur, et que nous avons un tel rôle crucial à jouer. Les piédestaux sont essentiels pour soutenir la fleur de l’évangile et qu’elle fleurisse pleinement. Il y avait sept boules faites comme des amandes sur chaque branche du chandelier d’or dans le Tabernacle, et chaque boule était supportée par un bouton ornemental pour que les lampes brillent avec éclat dans le Tabernacle (Exode 25:31-39). En effet, Jésus est la Lumière et nous sommes tous ces boutons ornementaux qui soutiennent la prédication de l’évangile de la justice de Dieu. 
Dieu nous appelle rapidement après que nous ayons reçu la rémission des péchés, quand nous sommes encore liés par le monde. Il nous appelle dans Son Eglise, disant qu’Il a besoin de nous. En faisant cela, Il fait que vous et moi servions le Seigneur sous différentes formes et façons, avec nos possessions, nos prières, et nos corps, le tout pour prêcher la Parole et diffuser l’évangile. C’est ainsi que Dieu nous a appelés vous et moi et nous utilise. 
Cependant, s’il y a des liens qui nous relient au monde, nous ne pouvons pas venir dans la présence de Dieu. Cela signifie qu’à moins de défaire notre lien, nous ne pouvons être utilisés par Dieu. Donc à travers Ses disciples, Dieu nous a libérés de tous les liens qui nous tenaient. Mes chers croyants, n’est-ce pas vrai que beaucoup d’entre nous sont encore liés par le monde? Etes-vous lié par l’argent, par hasard? Etes-vous lié par des relations mondaines? Comme l’ânon, les êtres humains sont aussi nés pour servir quelqu’un. Vous devez saisir cela clairement. Puisque nous sommes nés dans ce monde, nous devons servir quelqu’un. Si tel est le cas, si c’est notre destinée d’être liés à quelque chose, alors n’est-il pas mieux pour nous d’être liés à l’œuvre de Dieu et de Le servir plutôt que le monde, tout comme l’ânon du passage des Ecritures d’aujourd’hui a été béni de porter Jésus-Christ sur son dos plutôt qu’une charge de ce monde?
A moins que nous ne servions l’œuvre de Dieu, il est inévitable que nous servions les choses du monde, même si nous sommes nés de nouveau en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Si nous finissons par servir les choses du monde comme cela, le fardeau sera cent fois plus lourd. Le Seigneur a dit: “Car mon joug est doux, et mon fardeau léger.”Il nous dit que Son œuvre est légère. Qu’en est-il des affaires du monde alors? Tout comme un ânon sert son propriétaire, nous devons tous décider si nous allons servir le monde ou Dieu. Qui que nous servions, nous sommes liés à servir l’un des deux. Si nous ne servons pas la justice de Dieu, nous devons servir le monde, et si nous ne servons pas le monde, alors nous devons servir Dieu. Et c’est épuisant de servir le monde. Le choix que nous devrions faire n’est-il pas alors clair et net ici? Nous devons être libérés de notre servitude de ce monde. Cela signifie que même si nous vivons dans ce monde, nous ne devons jamais le servir.
Mes chers croyants, qui est notre Seigneur? N’est-ce pas le Roi de tous les rois, le Maître de toutes choses, et notre Souverain Sacrificateur? Nous devons servir Dieu qui est notre Maître. Nous sommes comme un ânon, mais qui devrions-nous servir si nous pouvions choisir? Nous devrions servir le Dieu Tout-Puissant. Après tout, pourquoi devrions-nous porter les choses sales du monde et souffrir de leur poids élevé? Même si nous sommes des ânons, pourquoi devrions-nous porter des choses sales et folles? Les gens du monde ne vous donneront même pas un bain. Mais Dieu vous baignera. Quand l’ânon marche dans le champ, Il envoie la pluie et lave le corps entier.
Mes chers croyants, tant que nous sommes nés dans ce monde, nous devons tous servir quelqu’un et être liés à quelque chose. Si tel est le cas, alors l’objet de notre service est Dieu seul. Les gens du monde ne nous comprennent pas quand nous servons Dieu. Ils nous regardent probablement comme si nous étions devenus fous. Ce que nous devrions leur dire dans des moments comme cela est la réponse suivante: “Le Seigneur a dit qu’Il m’utiliserait. Il m’a dit qu’Il avait besoin de moi pour Son œuvre comme cela.” Est-ce clair pour vous?
Même si vous et moi sommes nés avec la destinée de vivre comme un humble ânon, combien est-ce merveilleux que nous vivions comme des ânons qui servent le Seigneur? N’êtes-vous pas d’accord? La seule chose à dire est celle-ci: “Mes péchés ont disparu grâce au Seigneur. Le Seigneur a dit: J’ai besoin de toi.” Nous devons révéler cette vérité et la confesser clairement devant Dieu et les gens du monde.