Sermons

Sujet 22: L’Evangile de Luc

[PARTIE 22-1] Jésus est le Dieu Tout-Puissant (Luc 22:7-38)

Jésus est le Dieu Tout-Puissant(Luc22:7-38)
“Le jour des pains sans levain, où l'on devait immoler la Pâque, arriva, et Jésus envoya Pierre et Jean, en disant: Allez nous préparer la Pâque, afin que nous la mangions. Ils lui dirent: Où veux-tu que nous la préparions? Il leur répondit: Voici, quand vous serez entrés dans la ville, vous rencontrerez un homme portant une cruche d'eau; suivez-le dans la maison où il entrera, et vous direz au maître de la maison: Le maître te dit: Où est le lieu où je mangerai la Pâque avec mes disciples? Et il vous montrera une grande chambre haute, meublée: c'est là que vous préparerez la Pâque. Ils partirent, et trouvèrent les choses comme il le leur avait dit; et ils préparèrent la Pâque. L'heure étant venue, il se mit à table, et les apôtres avec lui. Il leur dit: J’ai désiré vivement manger cette Pâque avec vous, avant de souffrir; car, je vous le dis, je ne la mangerai plus, jusqu'à ce qu'elle soit accomplie dans le royaume de Dieu. Et, ayant pris une coupe et rendu grâces, il dit: Prenez cette coupe, et distribuez-la entre vous; car, je vous le dis, je ne boirai plus désormais du fruit de la vigne, jusqu'à ce que le royaume de Dieu soit venu. Ensuite il prit du pain; et, après avoir rendu grâces, il le rompit, et le leur donna, en disant: Ceci est mon corps, qui est donné pour vous; faites ceci en mémoire de moi. Il prit de même la coupe, après le souper, et la leur donna, en disant: Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang, qui est répandu pour vous. Cependant voici, la main de celui qui me livre est avec moi à cette table. Le Fils de l'homme s'en va selon ce qui est déterminé. Mais malheur à l'homme par qui il est livré! Et ils commencèrent à se demander les uns aux autres qui était celui d'entre eux qui ferait cela. Il s'éleva aussi parmi les apôtres une contestation: lequel d'entre eux devait être estimé le plus grand? Jésus leur dit: Les rois des nations les maîtrisent, et ceux qui les dominent sont appelés bienfaiteurs. Qu'il n'en soit pas de même pour vous. Mais que le plus grand parmi vous soit comme le plus petit, et celui qui gouverne comme celui qui sert. Car quel est le plus grand, celui qui est à table, ou celui qui sert? N'est-ce pas celui qui est à table? Et moi, cependant, je suis au milieu de vous comme celui qui sert. Vous, vous êtes ceux qui avez persévéré avec moi dans mes épreuves; c'est pourquoi je dispose du royaume en votre faveur, comme mon Père en a disposé en ma faveur, afin que vous mangiez et buviez à ma table dans mon royaume, et que vous soyez assis sur des trônes, pour juger les douze tribus d'Israël. Le Seigneur dit: Simon, Simon, Satan vous a réclamés, pour vous cribler comme le froment. Mais j’ai prié pour toi, afin que ta foi ne défaille point; et toi, quand tu seras converti, affermis tes frères. Seigneur, lui dit Pierre, je suis prêt à aller avec toi et en prison et à la mort. Et Jésus dit: Pierre, je te le dis, le coq ne chantera pas aujourd'hui que tu n'aies nié trois fois de me connaître. Il leur dit encore: Quand je vous ai envoyés sans bourse, sans sac, et sans souliers, avez-vous manqué de quelque chose? Ils répondirent: De rien. Et il leur dit: Maintenant, au contraire, que celui qui a une bourse la prenne et que celui qui a un sac le prenne également, que celui qui n'a point d'épée vende son vêtement et achète une épée. Car, je vous le dis, il faut que cette parole qui est écrite s'accomplisse en moi: Il a été mis au nombre des malfaiteurs. Et ce qui me concerne est sur le point d'arriver. Ils dirent: Seigneur, voici deux épées. Et il leur dit: Cela suffit.”
 


Quel genre de Dieu est Jésus?


Nous devons tous toujours prier Dieu parce que nous sommes des êtres qui peuvent vivre correctement dans ce monde seulement avec l’aide de Dieu. Je crois que Dieu nous aidera certainement lorsque nous prions Dieu les uns pour les autres et partageons les sujets difficiles les uns avec les autres dans la difficulté. C’est parce que Dieu est notre Père, et parce qu’Il entend toujours nos prières de requête. Prions tous toujours avec la foi qui croit que le Seigneur répond absolument à nos prières. Vivons ce monde dans la bénédiction avec une telle foi.
Priez-vous avec ferveur? La prière est une méthode de recherche d’aide de Dieu concernant nos problèmes. Cependant, les gens qui n’ont pas la foi ne peuvent pas aller vers Dieu avec foi et chercher de l’aide afin de prier le Seigneur, mais si vous pensez que votre propre foi manque, cherchez l’aide des autres saints dans l’Eglise. Vous pouvez mieux prier si vous priez avec les gens qui ont la foi. Même si un saint a la foi de la taille d’un grain de moutarde, Dieu entend la prière et aide quand le saint unit son cœur à un autre comme je l’ai dit maintenant et cherche la résolution du problème dans la prière à Dieu. Donc, pourquoi vous inquiétez-vous alors que vous pouvez être témoin de la puissance de Dieu si vous priez Dieu comme cela?
Quand nous lisons le Livre de Job, nous voyons même Satan le Diable chercher la permission du Seigneur:“Est-ce que je pourrais éprouver Job? Est-ce qu’il révèrerait Dieu sans raison? Puis-je lui enlever sa richesse?” Nous ne pouvons pas dire que ces choses de Satan le Diable soient vraiment une prière, mais je pense que c’est une sorte de prière puisqu’il a cherché Dieu comme cela. Quand nous regardons la Parole ici, le Seigneur dit à Pierre: “Satan t’a réclamé, pour te battre comme le blé.” Cela signifie que Satan le Diable a demandé à Dieu: “Puis-je secouer Simon et voir s’il croit en Dieu ou pas?” Généralement, Dieu accepte que de telles choses soient faites. Même si c’est une prière de Satan le Diable, Il permet de telles choses. Il dit: “Vas-y et fais ce que tu veux.”
Qu’arriverait-il si Satan le Diable tentait les gens comme cela? Les gens tomberaient dans ces tentations comme les kakis tomberaient en nombre si vous secouez un plaqueminier. C’est pour cela que le Seigneur a dit à Ses disciples: “Priez Dieu afin que vous ne tombiez pas en tentation.” Ainsi, vous et moi devons toujours prier Dieu lorsque nous faisons face à des situations difficiles. Nous devons nous-même prier d’abord individuellement, et ensuite nous prions avec ceux qui sont en avance sur nous dans la foi. Puis nous devons prier dans les réunions de chaque groupe. Nous expérimenterons le Dieu vivant à travers notre prière de la foi. 
Guérir les malades n’est pas la seule façon de démontrer la puissance de Dieu. Prier Dieu et chercher l’aide de Dieu dans nos vies quotidiennes et recevoir la résolution des problèmes par l’aide de Dieu est la vraie expérience de l’amour de Dieu et la réponse à la prière. Vraiment, il est vrai que les gens occupés ne peuvent pas prier fidèlement. Malgré cela, nous devons prier individuellement comme cela, prier ensemble, prier pour les frères et sœurs qui font face à des difficultés, prier pour les ouvriers de Dieu, prier pour la prédication de l’évangile, et chercher l’aide de Dieu en toutes choses comme cela pendant que nous vivons dans ce monde.
Nous pouvons intituler la Parole que nous avons lue ensemble: “Jésus sait tout parce qu’Il est Dieu, non un humain.”Nous partagerons des leçons du passage des Ecritures d’aujourd’hui en rapport avec ce titre et apprendrons la nature divine et la puissance de Jésus.
Avant que Jésus ne soit mort à la Croix, la saison de la Pâque en Israël approchait. A ce moment-là, Jésus a dit à Ses disciples de préparer la Pâque pour Lui afin qu’ils la prennent ensemble. Cependant, puisque le Seigneur était le Dieu Tout-Puissant qui connaissait toutes choses, Il a dit: “Voici, quand vous serez entrés dans la ville, vous rencontrerez un homme portant une cruche d'eau; suivez-le dans la maison où il entrera, et vous direz au maître de la maison: Le maître te dit: Où est le lieu où je mangerai la Pâque avec mes disciples? Et il vous montrera une grande chambre haute, meublée: c'est là que vous préparerez la Pâque.”
Le Seigneur voulait être en communion avec Ses disciples à la saison de la Pâque qui commémorait la sortie d’Egypte du peuple d’Israël et leur libération de l’esclavage. Il voulait manger du pain, boire du vin, souper avec eux, et partager la dernière Parole avec eux. Cette Parole signifie que le Seigneur savait tout ce qui allait arriver à l’avenir. Il n’y avait rien qu’Il n’ait pas su. C’est pour cela que le Seigneur était en mesure de dire: “Voici, quand vous serez entrés dans la ville, vous rencontrerez un homme portant une cruche d'eau; suivez-le dans la maison où il entrera. ”
 


Les Ecritures disent que Jésus veut nous utiliser


Quand nous regardons l’Evangile de Luc chapitre 19, le Seigneur dit: “Allez au village qui est en face; quand vous y serez entrés, vous trouverez un ânon attaché, sur lequel aucun homme ne s'est jamais assis; détachez-le, et amenez-le. Si quelqu'un vous demande: Pourquoi le détachez-vous? Vous lui répondrez: Le Seigneur en a besoin.” Le Seigneur a dit toutes ces choses aussi parce qu’Il savait tout, même l’avenir. Quand nous lisons les Quatre Evangiles, nous pouvons confirmer le fait qu’il n’y a rien que le Seigneur n’ait pas su même s’Il est venu dans ce monde dans la chair d’un homme. Le Seigneur ne leur a-t-Il pas dit à l’avance de dire au propriétaire de l’ânon “le Seigneur en a besoin” parce qu’Il savait que le propriétaire poserait la question quand ils détacheraient l’ânon et le prendraient avec eux? Quand les disciples ont dit “le Seigneur en a besoin,” comme le Seigneur le leur avait dit, le propriétaire de l’ânon a abandonné son ânon sans aucune résistance. Même à la Pâque, le Seigneur savait ce qui allait se passer et a fait que les disciples préparent la Pâque. Ainsi, le Seigneur était calme et n’était pas frustré du tout parce qu’Il savait tout au sujet de l’avenir.
Cependant, comment sommes-nous? Nous ne sommes pas des êtres divins. Nous sommes juste des enfants de Dieu et les serviteurs de Dieu. Je connais ce fait clairement et j’ai cette foi, mais j’ai parfois le désir d’avoir un pouvoir tout-puissant comme Dieu. Cela signifie que j’ai parfois des pensées regrettables comme: “Seigneur, Tu sais tout parce que Tu es Dieu. Cependant, nous avons toujours des choses nécessaires pour lesquelles nous avons besoin de Ton aide parce que nous sommes faibles, et non des êtres comme Toi.” Si nous connaissions tout comme Dieu et avions le pouvoir et la force de faire les choses comme nous le voudrions, alors, de quoi pourrions-nous être frustrés? Ce serait vraiment bien si nous pouvions tous être comme cela. Je ressens la même chose. Je pense parfois avec arrogance “ce serait bien si j’avais la même puissance que Dieu.”
Jésus est venu dans ce monde pour nous sauver: Il a reçu le baptême, a été crucifié à la Croix, on a craché dessus, a été frappé, et est mort à la Croix. Il a été méprisé pendant un temps de la sorte pour notre salut. Cependant, Il était Dieu qui connaissait essentiellement tout et faisait tout selon Son énorme sagesse. Un tel Seigneur a dit aux disciples de préparer la Pâque et a dit: “vous rencontrerez une certaine personne quand vous irez dans ce village. Suivez-le et préparez la Pâque dans la chambre haute.” Et quand les disciples de Jésus sont entrés dans le village comme le Seigneur le leur a dit, il y avait effectivement un homme qui portait une cruche d’eau. Combien cela devait être choquant pour l’homme que les disciples se mettent à le suivre. Vraiment, l’apparence des disciples n’était probablement pas très bonne. L’homme a dû être vraiment surpris parce que les disciples portaient peut-être des vêtements larges sur eux et non un beau costume. L’homme se serait probablement enfui parce que des gens comme cela le suivaient. Cependant, les disciples de Jésus ne se sont pas souciés de telles choses et l’ont juste suivi, et ils ont transmis le message du Seigneur. Donc, ils ont été en mesure de préparer la Pâque correctement.
Vraiment, le Seigneur n’a pas préparé la table de la Pâque pour respecter la Pâque, le jour national d’Israël. Le Seigneur a pris le Dernier Souper de Pâque avec les disciples. Cela signifie que le Seigneur a pris le dernier souper avec Ses disciples. Le Seigneur s’est assis avec les disciples dans cette maison, a soupé, et a parlé avec eux aussi. Il leur a dit: “J’ai désiré vivement manger cette Pâque avec vous, avant de souffrir; car, je vous le dis, je ne la mangerai plus, jusqu'à ce qu'elle soit accomplie dans le royaume de Dieu.” Alors, Il prit la coupe, rendit grâces et dit: “Prenez cette coupe, et distribuez-la entre vous; car, je vous le dis, je ne boirai plus désormais du fruit de la vigne, jusqu'à ce que le royaume de Dieu soit venu.” Et Il prit le pain, rendit grâces et le rompit, et le leur donna en disant: “Ceci est mon corps, qui est donné pour vous; faites ceci en mémoire de moi.” De même, Il prit aussi la coupe après le souper, disant: “Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang, qui est répandu pour vous. Cependant voici, la main de celui qui me livre est avec moi à cette table. Le Fils de l'homme s'en va selon ce qui est déterminé. Mais malheur à l'homme par qui il est livré!”
Que signifie une telle Parole du Seigneur? Cela signifie que même en ayant pris le souper commun, le Seigneur savait que Judas Le vendrait quelques instants plus tard. Quand je pense à cela, il semble que le Seigneur était à l’aise parce qu’Il savait tout comme cela. Le Seigneur savait ce que Judas allait faire à l’avenir, donc Il a pu penser: “Judas, il va Me vendre même s’il Me sert toujours respectueusement en M’appelant Rabbi, Enseignant.”
Le Seigneur dit: “Le Fils de l'homme s'en va selon ce qui est déterminé.” Comme nous le dit cette Parole, le Seigneur savait qu’Il allait être crucifié à la Croix parce qu’Il avait reçu le baptême, parce qu’Il avait déjà pris tous les péchés du monde sur Lui. Le Seigneur voulait dire: “Cela doit se faire exactement parce que c’est la volonté de Dieu le Père, et j’irai selon la Parole écrite, mais malheur à la personne qui Me vendra.” Vraiment, nous n’avons rien d’autre à faire que croire la Parole parce que notre Seigneur a tout accompli selon la Parole de Dieu. Cela signifie que nous devons croire la Parole exactement telle qu’elle est écrite au lieu d’essayer de changer la Parole.
Y a-t-il quelqu’un sur terre qui ait un tel pouvoir? Y a-t-il quelqu’un qui sache tout de son sort? Non. C’est vrai. Il n’y a personne qui sache tout comme Jésus. Il n’y a jamais eu quelqu’un comme cela avant et il n’y aura jamais une telle personne à l’avenir. Nous avons pu devenir sages seulement en croyant en Jésus ayant une telle puissance. Il n’y a rien d’autre à faire pour nous que croire en Lui. Comment pourrions-nous nous comparer à Jésus? Indépendamment de notre intelligence, pouvons-nous tromper Jésus? Non. Donc, n’essayez même pas d’être en compétition avec Jésus en quoi que ce soit ou d’imaginer Ses pensées d’aucune façon qui soit. Je le dis de nouveau: Jésus-Christ est Le seul qui connaît tout. 
 


Le Seigneur a parlé ensuite du Royaume de Dieu


Le Seigneur a dit: “Je suis venu dans ce monde comme Celui qui sers. Servez-vous les uns les autres. Je suis parmi vous comme Celui qui sers.”Et le Seigneur a dit qu’Il répandrait sur nous le Royaume de Dieu le Père qu’Il a reçu et nous ferait manger et boire à Sa table dans Son Royaume, et s’asseoir sur des trônes pour juger les douze tribus d’Israël.
Qu’est-ce que le Seigneur a demandé à Ses disciples? Il a dit à Pierre: “Simon, Simon, Satan vous a réclamés, pour vous cribler comme le froment. Mais j’ai prié pour toi, afin que ta foi ne défaille point; et toi, quand tu seras converti, affermis tes frères.” Quand Pierre a dit: “Seigneur, je suis prêt à aller avec Toi, en prison et même à la mort,” le Seigneur a dit: “Pierre, je te le dis, le coq ne chantera pas aujourd'hui que tu n'aies nié trois fois de me connaître.” Cela signifie que le Seigneur savait à l’avance ce que Pierre allait faire à l’avenir, comment était son caractère, comment était son cœur, et comment était sa foi.
Le Seigneur veut que nous croyions et suivions ces choses que le Seigneur a dites. Le Seigneur a dit à Ses disciples: “Je vous récompenserai si vous subissez les difficultés et souffrances avec Moi,” et leur a parlé des choses qui allaient arriver à l’avenir. Donc, nous devons croire aux choses dont le Seigneur a parlé.
Le Seigneur dit aussi: “car, je vous le dis, je ne la mangerai plus, jusqu'à ce qu'elle soit accomplie dans le royaume de Dieu” et “car, je vous le dis, je ne boirai plus désormais du fruit de la vigne, jusqu'à ce que le royaume de Dieu soit venu.” Pourquoi le Seigneur a-t-Il dit de telles choses? Ici, le mot “Pâque” signifie “passer dessus”. C’est-à-dire que cela signifie passer sur celui qui devait être jugé sans le juger. Donc, la Parole ici dit que Dieu va absolument sauver les gens qui ont reçu la rémission des péchés en croyant en Dieu. Réellement, il n’y aura rien de tel que la douleur, le jugement, et la tristesse quand nous entrerons dans le Royaume de Dieu en recevant réellement la rémission des péchés par la foi; nous pourrons vivre avec le Seigneur dans le Royaume que le Père a donné, jouissant de toute richesse, gloire, plaisir, et joie comme des rois sur les trônes. Le Seigneur a parlé de ces choses pour vous et moi.
Je ne peux réellement pas comprendre la Parole du Seigneur qui dit: “Je vous ferai asseoir sur des trônes jugeant les douze tribus d’Israël. Je vous donnerai cette autorité.” Cependant, je pourrai le comprendre quand je verrai, entendrai, et expérimenterai bientôt cela pare que le Royaume Millénaire sera établi dans peu de temps. Ici, le Seigneur a dit “tribus” et il y a des tribus aujourd’hui même. Comme chaque Israélite appartenait à une tribu respective comme la tribu de Lévi, la tribu d’Issachar, ou la tribu du Zabulon, nous croyants avons différents dons et différentes positions. Le Seigneur a dit qu’Il donnerait le Royaume du Père aux gens qui souffriraient d’épreuves et tribulations avec Lui et resteraient avec Lui au milieu des épreuves. Cela signifie qu’Il recevra le Royaume de Dieu le Père et fera que ces gens-là règnent sur chaque tribu. Le Seigneur nous a dit ces choses et Il veut que nous croyions la Parole telle qu’elle est. Nous devons avoir une foi ferme en cela. Je pense que les gens doivent suivre le Seigneur diligemment et travailler pour cette récompense glorieuse s’il y a réellement une récompense pour ceux qui se seront consacrés au Seigneur.
Le Seigneur a dit à Ses disciples qu’ils devaient prendre un peu d’argent avec eux quand ils allaient prêcher l’évangile. Cependant, le Seigneur a dit à Ses disciples lors du souper commun de la Pâque: “Maintenant, au contraire, que celui qui a une bourse la prenne et que celui qui a un sac le prenne également, que celui qui n'a point d'épée vende son vêtement et achète une épée.” Auparavant, le Seigneur leur avait dit de ne rien prendre. Cependant, alors qu’Il prenait le souper commun, Il leur dit d’acheter une épée même s’ils devaient vendre leurs vêtements. A ce moment-là, un certain disciple a amené deux épées et a dit au Seigneur: “voici deux épées.”Alors Jésus dit que c’était assez.
Le Seigneur a dû être vraiment frustré à ce moment-là. Je l’aurais tout de suite repris à cause de la frustration si j’avais été à la place de Jésus. J’aurais dit: “Tu as vraiment amené deux épées maintenant parce que j’ai dit de vendre tes vêtements et d’en acheter une?” C’est parce qu’acheter une épée ici signifiait qu’Il voulait qu’ils soient bénis en croyant en Sa Parole quel que soit le sacrifice.
Cependant, le Seigneur n’a rien dit de particulier parce qu’Il connaissait le caractère, la faiblesse, et l’entêtement des disciples. Donc, Il a juste dit “C’est assez.” Jésus a pu répondre comme cela parce qu’Il était Dieu. Autrement, s’Il était un humain, Il serait mort de frustration. Quand les disciples ont acheté du pain au puits de Jacob près de la ville de Sychar, le Seigneur a dit aussi:“J’ai à manger une nourriture que vous ne connaissez pas.” C’était quelque chose que les disciples n’avaient jamais vraiment compris. Plutôt, ils ont pensé probablement qu’ils devaient manger parce qu’ils avaient faim et se demandaient pourquoi Il les promenait dans les champs sans rien leur donner à manger. Et puisque le Seigneur était leur Enseignant, ils pensaient qu’ils devaient donner de la nourriture à leur révérend Enseignant d’abord même s’Il ne voulait rien manger, et c’est pour cela qu’ils ont mis la nourriture dans la bouche du Seigneur. 
Voyant de tels comportements de Ses disciples, le Seigneur aurait pu être très frustré. Par exemple, quand le Seigneur a dit: “Le Fils de l’Homme sera vendu aux anciens et dirigeants religieux et tué aux mains des gentils,” Pierre a dit: “une telle chose n’arrivera jamais.” Il s’est remonté les manches, a enlevé sa chemise et a dit: “Si quelque veut Te nuire, je l’enverrai à la tombe.” Cependant, qu’est-ce que le Seigneur a dit à Pierre qui était comme cela? Il a dit: “Tu me renieras trois fois.” Pierre a dit: “Je ne ferai jamais une telle chose. Je te suivrai même jusqu’à la mort, et j’irai aussi en prison avec Toi si tu vas en prison.” Cependant, que s’est-il passé? Avant que la nuit ne soit passée, Pierre a renié le Seigneur trois fois tout comme le Seigneur l’avait dit.
Quand le Seigneur a fini le souper commun comme cela, Il est monté à la montagne avec les disciples pour prier. Dans la région du Moyen Orient comme Israël, le temps varie parfois gravement, mais le climat est généralement sec. C’est plutôt un bon endroit à vivre pour les gens parce que l’humidité n’est pas élevée. Le Seigneur est monté sur la montagne avec Ses disciples pour prier un de ces jours secs et confortables. Alors que Jésus priait Dieu le Père comme cela, Judas a amené des soldats et ils ont enlevé Jésus. Il est marqué dans les Ecritures que le reste des disciples ont résisté et pris l’épée pour couper l’oreille d’un certain homme, mais Jésus a pris l’oreille qui était coupée et l’a remise en place sur la personne. Même si les Quatre Evangiles ont juste l’air de Paroles ordinaires, c’est la Parole de Dieu qui rapporte seulement la Vérité. Cela signifie que les disciples de Jésus ont rapporté exactement les choses que Jésus a dites et faites. Que disent les Quatre Evangiles au sujet de l’oreille qui a été coupée? Il est écrit que l’oreille de la personne a été coupée, mais que Jésus l’a remise en place sur la personne. 
Vous et moi qui menons une vie de foi devons croire et suivre la Parole de Dieu exactement telle qu’elle est. Il n’y a pas d’autre chemin. Nous ne devons pas penser: “la Parole de Dieu est comme ceci, mais je devrais chercher ma propre voie.” C’est parce qu’il n’y a pas de plus grande Vérité dans le monde que la Parole de Dieu. La Parole que notre Seigneur a donnée est la Vérité et il n’y a pas de tromperie dans la Vérité. La Vérité c’est la vie. Cela signifie que la Parole de Dieu est vivante et puissante (Hébreux 4:12). Donc, la Parole de Dieu est totalement différente des paroles du monde. Quand nous croyons juste la Parole, le Seigneur regarde notre foi et dit toujours:“C’est assez.” Quand l’un de Ses disciples a dit:“J’ai amené deux épées,” le Seigneur a répondu “C’est assez.” Quand nous croyons aux Ecritures de toute cœur, le Seigneur regarde notre foi et dit “C’est assez.” Donc, nous devons juste croire toute la Parole. Il n’y a rien d’autre en dehors de cela. Cela signifie que nous n’avons pas besoin d’être rusés dans notre vie spirituelle.
Quand Jésus était dans ce monde, Il allait souvent dans la maison de lépreux. Il allait souvent dans la maison de Simon qui était un lépreux et soupait là. Et Il est aussi allé dans la maison de Lazare souvent. Lazare de Béthanie avait deux sœurs. L’une des sœurs était Marie et l’autre était la femme appelée Marthe. Et quand le Seigneur allait dans cette maison, Marthe allait toujours dans la cuisine et préparait à manger diligemment, alors que Marie restait à côté du Seigneur et écoutait la Parole du Seigneur. Donc, Marthe a naturellement eu du ressentiment envers sa sœur Marie. Jésus a vu cela et a dit à Marthe: “Marthe, Marthe, tu t'inquiètes et tu t'agites pour beaucoup de choses. Une seule chose est nécessaire. Marie a choisi la bonne part, qui ne lui sera point ôtée” (Luc 10:41-42). Il disait: “C’est plus précieux d’entendre ma Parole que de préparer la nourriture.” Cela signifie que le Seigneur est plus heureux quand nous écoutons la Parole de Dieu et croyons en cette Parole. Cela signifie que le Seigneur n’est jamais heureux que nous fassions beaucoup de choses dans la présence du Seigneur sans croire en la Parole. La chose la plus importante est de croire la Parole de Dieu parce qu’il y a la vie, la bénédiction, tout notre bonheur, la vie éternelle, richesse, et gloire dans la Parole elle-même.
Donc, la Parole et toutes ses bénédictions sont vraiment nôtres quand nous croyons la Parole de Dieu. Nous devons croire avec une compréhension claire que notre Seigneur Jésus est Dieu, pas un humain. Cette foi est très importante. Avez-vous le pouvoir d’attacher l’oreille détachée? Non. Pouvez-vous savoir tout ce qui va arriver à l’avenir? Non. Cependant, Jésus savait tout, Il est omnipotent et omniscient.
Même quand Jésus prenait le Dernier Souper avec Ses disciples, Il savait qu’Il serait saisi par les autorités. Il savait aussi ce qui arriverait après avoir été saisi par eux. Donc, le Seigneur dit pendant le Dernier Souper: “Ce pain est mon corps. C’est mon corps pour vous.” Cela signifie que Jésus a pris tous nos péchés sur Lui en recevant le baptême sur Son corps. Il a dit aussi: “Cette coupe de vin est mon sang pour vous.” Cela signifie qu’Il allait verser Son sang pour payer pour tous nos péchés qu’Il avait portés à travers Son baptême. Quelle est la chose que le Seigneur a dite pour nous? C’est l’œuvre du Seigneur qui a pris nos péchés sur Lui-même pour nous, a reçu le jugement des péchés à notre place, et nous a sauvés du jugement. Notre Seigneur a pris le pain et a dit: “Prenez ce pain. C’est mon corps.” Il voulait dire par cette Parole: “J’ai pris tous vos péchés sur mon corps. J’ai abandonné mon corps pour expier tous vos péchés pour vous.” Et le Seigneur a pris une coupe de vin et a dit: “Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang, qui est répandu pour vous.”
Vous et moi devons avoir la foi qui professe: “Jésus est Dieu. Il n’est pas humain.” Nous devons être des gens qui avons une telle foi. Nous devons être des gens qui croyons la Parole de Dieu. Il n’y a pas moyen que cette Parole de Dieu soit interprétée autrement. C’est ce que cela signifie lorsque nous regardons le texte original écrit en Grec. 
Donc, nous devons croire la Parole de Dieu et croire que Jésus est Dieu, qu’Il est le Fils de Dieu, et qu’Il est notre Seigneur Dieu. Croyez que ce Dieu a pris tous nos péchés et nous a sauvés vous et moi de la destruction et croyez aussi que nous sommes devenus enfants de Dieu par cette foi. Nous pouvons certainement recevoir la grâce de Dieu si nous croyons la Parole de Dieu correctement et cherchons Son aide alors que nous vivons dans ce monde. Devenons les gens qui croient comme cela et progressent constamment et graduellement même si nous ne pouvons pas faire un grand saut d’un seul coup. Je veux sincèrement que vous deveniez les saints qui expérimentent vraiment la grâce du Seigneur comme cela. Amen.