Sermons

Sujet 14: La Première Epître de Jean

[PARTIE 3-1] Notre Dieu qui vint à nous par l’amour Agape (1 Jean 3:1-8)

Notre Dieu qui vint à nous par l’amour Agape
(1 Jean 3:1-8)
«Voyez quel amour le Père nous a témoigné, pour que nous soyons appelés enfants de Dieu! Et nous le sommes. Si le monde ne nous connaît pas, c’est qu’il ne l’a pas connu. Bien-aimés, nous sommes maintenant enfants de Dieu, et ce que nous serons n’a pas encore été manifesté; mais nous savons que, lorsque cela sera manifesté, nous serons semblables à lui, parce que nous le verrons tel qu’il est. Quiconque a cette espérance en lui se purifie, comme lui-même est pur. Quiconque pèche transgresse la loi, et le péché est la transgression de la loi. Or, vous le savez, Jésus a paru pour ôter les péchés, et il n’y a point en lui de péché. Quiconque demeure en lui ne pèche point; quiconque pèche ne l’a pas vu, et ne l’a pas connu. Petits enfants, que personne ne vous séduise. Celui qui pratique la justice est juste, comme lui-même est juste. Celui qui pèche est du diable, car le diable pèche dès le commencement. Le Fils de Dieu a paru afin de détruire les œuvres du diable.»
 

Connaissez-vous l’essence de l’amour de Dieu?
 
D’abord, je remercie Dieu pour Son amour, de ce que Jésus-Christ, qui est Dieu Lui-même, vint sur cette terre, fut baptisé, versa Son sang, et nous a délivrés, nous qui étions pécheurs, de tous nos péchés une fois pour toutes.
Il y a deux raisons pour lesquelles Dieu le Père planifia de répandre Son amour sur nous qui croyons en le vrai Dieu Jésus-Christ. La première raison est de démontrer Son amour vrai par la Justice et la grâce de Dieu, car les anges déchus jalousaient Son autorité, et la deuxième raison est de montrer que le trône de Dieu ne peut être pris par la puissance d’une créature.
Cela nous montre qu’il est impossible de trouver le chemin de la gloire pour devenir enfants de Dieu par une force physique. Cela nous révèle que le moyen de devenir enfants de Dieu n’est que la foi en Jésus-Christ et en la vérité du salut planifié dans l’amour de Dieu. Nous apprenons, en d’autres termes, que ce n’est que par la foi en Jésus le divin et en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit qu’Il a donnée que nous pouvons devenir enfants de Dieu et être couverts de l’amour de Dieu.
Nous sommes donc maintenant conscients que le trône de Dieu ne peut être pris par quiconque dans ce monde. La vérité du salut constituée par l’évangile de l’eau et de l’Esprit est la seule loi légitime du vrai salut, applicable à tous, aux Chrétiens comme aux impies. C’est parce que pour délivrer tous les pécheurs de leurs péchés et iniquités, Jésus-Christ notre Dieu a appliqué le même plan de salut par l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Jésus-Christ notre Dieu nous a couverts, nous tous qui croyons, de l’amour de Dieu révélé dans l’évangile de l’eau et de l’Esprit, dans la gloire des enfants de Dieu. Cette vérité du salut était planifiée en Jésus avant même la fondation du monde, et il fut ainsi déterminé que seuls ceux qui connaissent et croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit soient couverts de la gloire de Dieu. Même si Dieu planifia notre salut Lui- même dans Sa grâce, nous devons réaliser que nous pouvons faire nôtre l’amour de Dieu seulement si nous croyons en la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, la vérité du salut. Comme Dieu le Père planifia et détermina de nous couvrir du salut de la rémission du péché seulement à condition que nous croyions en Jésus-Christ comme notre Sauveur, nous devons tous croire ainsi.
Nous devons réaliser que si nous ne croyons pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, le plan du salut de Dieu, alors Dieu n’est pas responsable des maux qui nous frappent par conséquent. Parce que Dieu le Père décida de faire de nous Ses enfants en Jésus-Christ, nous ne pouvons trouver d’erreur dans Son plan. Ainsi, nous devons Le remercier pour le fait que nous pouvons tous recevoir, par la foi, l’amour de Dieu qui a été répandu sur nous par Jésus-Christ, le vrai Dieu.
Si nous ne connaissons ni ne croyons tous en l’amour le plus profond de Dieu en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit que Dieu nous a donné par Jésus-Christ, nous serons incapables de résoudre le problème de nos péchés. Si nous ne résolvons pas ce problème du péché en croyant en le baptême de Jésus-Christ et en Son sang versé, nous ne serons pas capables de plaire à Dieu. Par conséquent, nos cœurs ne feront que trembler et seront pris par plus de peur et d’angoisse.
Donc, nous devons croire en la vérité selon laquelle notre vrai salut est possible seulement par notre foi en l’amour de Dieu. Sans cela, nous ne pouvons découvrir le moyen d’être vraiment sauvés de nos péchés. Nous devons nous rappeler que si nous essayons d’être sauvés de nos péchés sans avoir cette foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, qui est l’amour de Jésus-Christ, une telle tentative tournerait nos cœurs contre Dieu. Les pécheurs chrétiens commettent ce péché involontairement. Donc, nous devons réaliser et croire que ce n’est que par notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit établi par Dieu qu’il nous est possible de recevoir l’amour de Dieu, Sa grâce infinie.
Vous devez réaliser comment recevoir l’amour de Dieu par votre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Si vous ne croyez pas de tout cœur en l’évangile de l’eau et de l’Esprit que Jésus-Christ notre Dieu vous a donné, vous ne pouvez pas dire que vous croyez vraiment en l’amour miséricordieux de Dieu et êtes reconnaissant. Donc, si vous pensez que vous pouvez recevoir l’amour de Dieu par vos propres efforts, vous êtes dans une grande erreur. Nous devons réaliser profondément que si nous ne croyons pas en Jésus-Christ notre Dieu selon l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous finirons méchants qui s’opposent à l’autorité de Dieu.
Comme il est écrit dans la Bible: «Tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu» (Romains 3:23), l’humanité entière a péché contre Dieu, et tous ont par conséquent hérité de la destruction. Mais parce que Dieu nous connaissait fondamentalement, Il nous a conduits à la voie de la rémission des péchés par la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Dieu le Père, en d’autres termes, décida en Jésus-Christ avant la fondation du monde de nous sauver des péchés du monde. C’est pour cela que Dieu envoya Jésus-Christ, Son Fils et notre Sauveur, sur terre, Le fit baptiser par Jean-Baptiste et prendre les péchés du monde, verser Son sang, et ressusciter des morts, nous donnant ainsi le salut qui efface tous nos péchés une fois pour toutes.
Et Dieu le Père détermina que le vrai salut serait accordé seulement à ceux qui connaissent la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit et le reçoivent. Ainsi, seuls ceux qui croient en cette vérité de la naissance de Jésus, de Son baptême, de Sa mort, et de Sa résurrection peuvent vraiment être lavés de leurs péchés, et vivre leur vie dans la reconnaissance par la foi. Dieu le Père transféra tous nos péchés sur le corps de Jésus et les expia une fois pour toutes par Son sang à la Croix, mais pour notre part, nous devons avoir foi en cette vérité pour être sauvés de tous nos péchés en croyant en ce baptême de Jésus et en Son sang versé. C’est l’essence de l’amour agape de Dieu pour nous.
 


En nous couvrant de Son amour agape, Dieu nous a permis d’être délivrés de tous nos péchés

 
Comment Dieu a-t-il fait de nous Ses enfants? En effaçant tous les péchés de chacun d’entre nous qui croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, Dieu nous a permis de devenir Ses enfants par la foi seule.
Jésus-Christ est fondamentalement le Fils de Dieu et Dieu Lui-même. Ce Jésus vint dans ce monde pour nous délivrer de tous nos péchés, prit les péchés du monde une fois pour toutes par le baptême qu’Il reçut de Jean, fut crucifié et mourut à la Croix, ressuscita des morts, et nous sauva ainsi de tous nos péchés une fois pour toutes faisant de nous les enfants de Dieu. Bien que notre Seigneur ait dû venir sur terre dans la chair d’un homme, dans Sa substance, Il était et est fondamentalement le Créateur de l’univers et le Messie qui a sauvé l’humanité du péché.
Donc, pour que quelqu’un soit sauvé de ses péchés, il doit connaître le baptême et le sang versé de Jésus-Christ comme l’amour vrai du salut, et y croire. En dépit de cela, beaucoup de gens restent dans leur état pécheur, refusant de reconnaître dans leur cœur l’amour de Dieu qui est venu par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et ils continuent donc de rejeter l’amour de Dieu de leur vie. Donc, nous devons montrer notre vraie compassion pour ces gens en prêchant l’évangile de l’eau et de l’Esprit. C’est parce qu’il y a tant de personnes dans ce cas de par le monde que l’apôtre Jean et nous avons mal au cœur.
Mes chers chrétiens, Jésus-Christ notre Dieu, en vous donnant l’amour du salut qui peut vous sauver de tous vos péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, vous a fait don du salut pour que quiconque croit en cette vérité naisse de nouveau comme Son enfant. C’est par notre foi en le divin Jésus-Christ comme notre Sauveur que nous pouvons devenir enfants de Dieu par Son amour. Connaissez-vous l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et le considérez-vous et le croyez-vous comme la vérité du salut? Nous devons avoir le genre de foi qui connaît et croit comme il faut le genre d’amour que Dieu le Père nous a donné par Jésus-Christ.
Le fait de devenir enfants de Dieu sans péché dépend, en d’autres termes, de notre foi en Jésus-Christ notre Dieu. Notre rémission du péché dépend de l’amour compatissant de Dieu qui sauve et qui se trouve dans l’évangile de l’eau et de l’Esprit, qui a été accompli par Jésus-Christ.
 
 

L’amour Agape est le plus vrai de tous les genres d’Amour 

 
Combien de genres d’amour y a- t-il entre les êtres spirituels?
Il y en a quatre: agapé, storgê, philéo, et eros. 
 
Tout amour de ce monde peut être classé en quatre genres. Il y a: l’amour agapé, l’amour storgê, l’amour philéo, et l’amour eros. Le mot grec «storgê» signifie l’amour entre les membres d’une famille comme l’amour des parents pour leurs enfants, et «philéo» se réfère à la compagnie entre amis, alors qu’ «eros» se réfère à l’amour entre un homme et une femme. Agapé, par contre, se réfère à l’amour inconditionnel de Dieu pour nous.
De ces quatre genres d’amour, c’est dans l’amour agapé que l’amour plein de grâce et de compassion de Dieu bien plus grand que l’amour charnel du monde se trouve. Dans cet amour se trouve l’amour unilatéral de Dieu qui nous a amené le don du salut inconditionnellement. Nous appelons cet amour inconditionnel «amour agapé». Par contre, les trois autres genres d’amour sont conditionnels. En d’autres termes, eros, philéo, et storgê, sont les genres d’amour qui durent tant que leurs conditions sont satisfaites.
L’amour agapé existe toujours entre Dieu et nous. L’amour de Dieu révélé par Jésus-Christ est «l’amour de la vérité» (2 Thessaloniciens 2:10). Parce que Jésus-Christ notre Dieu nous aima inconditionnellement, Il nous donna l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et à cause de cela, Il permit à ceux qui croient en ce vrai évangile de devenir enfants de Dieu en effaçant leurs péchés une fois pour toutes. Ainsi, quand il s’agit de croire en Jésus-Christ comme notre Sauveur et de Le suivre, ce n’est que par la foi que nous le pouvons; nous ne pouvons Le suivre autrement. Nous ne pouvons pas assez remercier Dieu pour Son amour en Jésus-Christ, qui est notre vrai Sauveur.
L’amour agapé de Dieu est pleinement manifesté dans l’évangile de l’eau et de l’Esprit que Jésus-Christ notre Dieu nous a donné. Donc, dans tout cet amour du salut, il y a la vérité de l’eau et de l’Esprit qui vient de Dieu. C’est à cause de Jésus-Christ notre Dieu que nous avons pu être sauvés de tout péché une fois pour toutes et devenir enfants de Dieu en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Ainsi, nous devons réaliser et croire dans nos cœurs que c’est par l’amour unilatéral de Dieu que nous sommes devenus justes, et que cet amour est l’amour agapé de Dieu pour nous. Nous devons croire que c’est par Jésus-Christ notre Dieu, et par la manifestation de Son amour, l’évangile de l’eau et de l’Esprit, que nous avons pu devenir enfants de Dieu.
Si, cependant, vous n’avez pas foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit par Jésus-Christ notre Dieu, alors votre âme sera vide et sèche comme un désert. Si votre âme n’a pas encore réalisé l’amour infini de Dieu pour nous en Jésus-Christ, et la profondeur de cet amour de Dieu en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, alors vous devez réaliser que vous avez sûrement du péché dans votre cœur, et n’êtes pas encore en Christ (Romains 8:1). Si tel est le cas, la chose la plus urgente que vous devez faire c’est vous convertir et croire en cet évangile de l’eau et de l’Esprit.
  
 
Nous devons savoir que lorsqu’Il sera manifesté, nous serons comme Lui
 
Qu’arrivera-t-il à ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit?
Ils seront comme Jésus, et jouiront de la splendeur des Cieux avec Jésus-Christ.
 
Que nous dit Dieu en 1 Jean 3? Il est écrit: «Bien-aimés, nous sommes maintenant enfants de Dieu, et ce que nous serons n’a pas encore été manifesté; mais nous savons que, lorsque cela sera manifesté, nous serons semblables à lui, parce que nous le verrons tel qu’il est» (1 Jean 3:2).
L’apôtre Jean nous parle ici de l’avenir des saints d’aujourd’hui. Il nous dit que lorsque Jésus-Christ notre Dieu viendra et que le Royaume du Seigneur sera établi à la fin du monde, nous aussi serons comme Lui. C’est parce que nous Le verrons tel qu’Il est. En d’autres termes, ce passage nous parle de la bénédiction qui nous attend, à savoir que nous serons transformés en des corps glorieux comme Jésus-Christ et jouirons de Sa splendeur et de Sa gloire.
Jésus-Christ nous a sauvés vous et moi de nos péchés et nous a amené à prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit, la vérité du salut, à ce monde. Et Jésus-Christ notre Dieu nous a promis qu’Il reviendrait dans ce monde, et qu’Il récompenserait les brebis et punirait les boucs (Matthieu 13:30). Alors, à la deuxième venue de Jésus-Christ, Il nous permettra à nous qui avons été délivrés de nos péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, de jouir de la splendeur et de la gloire avec Lui. Dieu nous conduira au Ciel et nous permettra de vivre avec Lui pour toujours.
1 Jean 3:3 dit: «Quiconque a cette espérance en lui se purifie, comme lui-même est pur.» Si nous sommes vraiment nés de nouveau en croyant en Jésus-Christ comme notre Sauveur, alors pour être plus près de Lui, nous devons placer notre foi en la Parole d’évangile de l’eau et de l’Esprit. Cela ne signifie pas que nous redevenons pécheurs si nous ne corrigeons pas nos erreurs. Cependant, nous devons garder nos cœurs toujours purs en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui nous a délivrés des péchés du monde.
La raison à cela c’est que nous sommes ceux qui ont l’espérance de vivre éternellement avec Jésus-Christ notre Dieu. Plaçant notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, vous et moi devons maintenant croire en ce vrai Dieu Jésus-Christ qui nous a purifiés des péchés du monde, garder nos âmes pures, et servir cet évangile de Dieu par la foi. Nous ne savons pas seulement mais nous croyons aussi de tout cœur que notre Seigneur, Dieu Lui-même, vint sur cette terre pour expier nos péchés, prit les péchés du monde en étant baptisé et mourut à la Croix, ressuscita des morts, et nous a donc sauvés, nous qui croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, de tous nos péchés.
Ainsi, nous devons réaliser que par notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous pouvons purifier nos cœurs.
 

L’amour de Dieu est différent de l’amour entre un homme et une femme 
 
L’amour de ce monde, tel qu’entre un homme et une femme, est-il fondamentalement différent de l’amour de Dieu?
Oui, alors que l’amour de Dieu ne change jamais, l’amour humain change toujours.
 
Eros se réfère à l’amour entre un homme et une femme. Cet amour entre les sexes opposés est un produit de l’amour convoiteur de la chair. Tous les hommes et toutes les femmes désirent l’amour charnel de l’autre pour assouvir le désir de leur chair, et donc c’est un amour à la base égoïste.
Nous devons réaliser que dans notre amour humain, il n’y a jamais de sacrifice inconditionnel, de compréhension, de patience, ou de pureté. Aussi, cet amour entre sexes opposés ne peut durer éternellement. Ce genre d’amour peut sembler vouloir durer toujours tant que nous avons de la passion pour l’aimé. Mais ce n’est rien de plus qu’un mirage de ceux qui veulent s’accrocher à une telle croyance. Dans l’amour humain, il n’y a pas d’amour agapé, l’amour de Dieu. L’amour eros est bien inférieur et ne peut même pas être comparé à l’amour agapé de Dieu.
Même l’amour storgê entre parents et enfants ne s’approche pas de l’amour de Dieu. L’amour philéo entre amis est aussi conditionné par l’attention et la compréhension de l’autre; c’est un amour qui finit dès lors que la compréhension devient ne serait-ce qu’un peu incompatible.
Ainsi, l’amour entre êtres humains est un amour futile qui finit au moment où l’un tourne le dos. Par contre, dans l’amour agapé que Dieu nous a montré par Jésus-Christ, il n’y a pas de condition. Mais l’amour entre êtres humains, entre membres d’une famille, et entre un homme et une femme, ne peut qu’être limité et conditionnel.
Cependant, l’amour de Dieu révélé par Jésus-Christ n’est pas conditionnel.
Nous ne pouvons mesurer l’amour de Dieu, car il est infini. Cet amour de Dieu, qui est manifesté par le vrai Dieu Jésus-Christ, est unilatéral, inconditionnel, et sans limite, c’est l’amour du salut dont la grandeur et la profondeur ne peuvent se mesurer (Ephésiens 3:18-19). Nous ne pouvons nous attendre à recevoir cet amour de Dieu. Mais Dieu a déjà préparé cet amour agapé en Jésus-Christ par l’évangile de l’eau et de l’Esprit avant même la fondation du monde. L’amour infini de Dieu a été préparé même lorsque nous ne connaissions pas Jésus-Christ, le vrai Dieu, et était déjà parfait en Lui. Cet amour n’est pas le genre d’amour professé seulement en paroles, mais c’est l’amour parfait de Dieu qui nous a été montré directement, que nos âmes ont pu ressentir, et qui a fait de nous des enfants de Dieu en nous sauvant parfaitement de nos péchés.
 

Qui sont les gens qui commettent l’iniquité devant Dieu?
 
Qui sont les gens qui commettent l’iniquité devant Dieu?
Ce sont ceux qui, même s’ils professent croire en Jésus comme le Sauveur, ne croient pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit mais s’y opposent.
 
1 Jean 3:4 dit: «Quiconque pèche transgresse la loi, et le péché est la transgression de la loi.» Donc qui sont ceux qui commettent l’iniquité devant Dieu? Les pécheurs chrétiens sont ceux qui ne croient pas que Jésus-Christ est le Fils de Dieu et notre Dieu, et qu’Il nous a sauvés de tous nos péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Par conséquent, le péché est intact dans leur cœur. Ce sont les pécheurs qui transgressent la loi devant Dieu.
Ici, l’apôtre Jean ne parle pas des iniquités que nous commettons dans la chair. Plutôt, il parle du péché d’incrédulité de ceux qui ne croient pas en Jésus-Christ comme leur Sauveur. Par iniquité, Jean identifie le péché de ceux qui ne croient pas que Jésus est le Dieu qui, en venant par l’eau, le sang et l’Esprit, a expié tous nos péchés, les a remis, nous a sauvés des péchés du monde, rendus justes, et donné la vie éternelle. Ceux qui ne croient pas en l’amour de Dieu qui a été révélé par Jésus-Christ le vrai Dieu venu par l’évangile de l’eau et de l’Esprit sont ceux qui commettent l’iniquité devant Dieu.
En Matthieu 7:22, quand les menteurs disent: «Seigneur, Seigneur, n'avons-nous pas prophétisé par ton nom? n'avons-nous pas chassé des démons par ton nom? et n'avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom?», qu’a dit Jésus qu’Il leur répondrait? Il dit qu’Il leur déclarerait: «Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l'iniquité.»
En d’autres termes, Jésus-Christ notre Dieu leur dira: «Ne vous ai-je pas sauvés par l’eau, le sang, et l’Esprit, comme j’avais décidé de vous sauver du péché? Et n’ai-je pas, Moi votre Dieu et Sauveur, pris vos péchés du monde en étant baptisé par Jean-Baptiste, ne suis-Je pas mort à la Croix, et ressusciter des morts? Ne vous ai-je pas sauvé, donné la vie éternelle, et amené la rémission du péché? Mais vous n’avez pas cru en Mon amour, vous vantant disant avoir prophétisé en Mon nom. Retirez-vous donc de Moi, vous qui pratiquez l’iniquité!»
Il y a une chose que nous devons réaliser avant d’aller plus loin. C’est que si nous savons que Jésus-Christ notre Dieu nous a délivrés de nos péchés en venant par l’eau, le sang, et l’Esprit (1 Jean 5:6-8), et en dépit de cela ne croyons pas en cette vérité et continuons à vivre pécheurs, alors nous demandons à Dieu la punition. En connaissant et en croyant en Jésus-Christ comme notre Sauveur et Dieu, nous avons reçu la rémission des péchés dans nos cœurs.
Il est impératif que quiconque croie en cette vérité. En d’autres termes, si quelqu’un ne croit pas que Jésus est le Créateur qui fit l’univers, et qu’Il est fondamentalement Dieu Lui-même, il doit d’abord changer de voie et avoir foi en Lui. Jésus est-Il réellement Dieu pour vous, et est-Il le Dieu qui créa l’univers?
Jésus-Christ créa effectivement ce monde par la Parole qu’Il prononça. Si nous regardons en Genèse 1:1-5, nous voyons que le Père, la Parole, qui est Jésus-Christ, et le Saint-Esprit apparaissent tous quand Dieu créa l’univers et la lumière. Et à la création de l’homme, ils étaient aussi ensemble et se consultaient. Genèse 1:26 dit: « Faisons l'homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu'il domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur le bétail, sur toute la terre, et sur tous les reptiles qui rampent sur la terre.»
Quand Jésus-Christ créa l’univers et tout ce qu’il contient, Il le créa par Sa Parole. Quand Il dit: «Que la lumière soit», il y eut de la lumière, et quand Il dit: «Qu’il y ait des arbres», les arbres existèrent. Quand Il créa toute chose par Sa Parole, le Saint-Esprit était présent aussi. Donc, Dieu le Père, le Fils, et le Saint-Esprit, sont un seul et même Dieu, notre Créateur.
C’est pour cela que ce n’est qu’en commençant nos vies de foi par croire que Jésus est le Fils de Dieu et Dieu Lui-même que nous pouvons être lavés de nos péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. En croyant cela, nous pouvons avoir une foi forte en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, parce que c’est l’évangile que le vrai Dieu, Jésus, a accompli et qui est inscrit dans la Bible en détail.
Nous pouvons croire en Lui parce que la Bible déclare: «Christ est mort pour nos péchés, selon les Écritures; qu’il a été enseveli, et qu’il est ressuscité le troisième jour, selon les Écritures» (1 Corinthiens 15:3-4). Quand l’apôtre Paul écrivait ce passage, «les Ecritures» signifiaient ici l’Ancien Testament. Donc, cela signifie que Jésus-Christ a expié tous nos péchés par Son baptême et le sang versé, tout comme l’offrande du Jour de l’Expiation devait recevoir l’imposition des mains et mourir pour verser son sang. C’est pour cela que Jésus le vrai Dieu dut recevoir le baptême de Jean-Baptiste, le représentant de l’humanité, en disant: «Laisse faire maintenant, car il est convenable que nous accomplissions ainsi tout ce qui est juste» (Matthieu 3:15).
C’est par cette croyance en ce que Jésus est le Fils de Dieu, notre Dieu, et notre Sauveur, que commence la vraie foi, et en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, notre salut est parfait.
 

Lui qui est Dieu vint pour effacer nos péchés 
 
Jésus avait-Il du péché dans Son corps ou Son cœur?
Il n’avait absolument aucun péché. Il est Dieu Lui-même et notre parfait Sauveur qui n’a jamais péché.
 
Regardons en 1 Jean 3:5: «Or, vous le savez, Jésus a paru pour ôter les péchés, et il n’y a point en lui de péché.» Jésus-Christ est fondamentalement sans péché. Il prit nos péchés sur Son corps un moment en étant baptisé par Jean pour les amener à la Croix. Certains pourraient se demander si Jésus devint un pécheur en prenant les péchés du monde par Jean-Baptiste. Mais c’est Son corps qui porta les péchés du monde, non Son âme. Donc la Bible dit: «Celui [Jésus] qui n’a point connu le péché, il [Dieu le Père] l’a fait devenir péché pour nous, afin que nous devenions en lui justice de Dieu» (2 Corinthiens 5:21).
Jésus-Christ est fondamentalement Dieu, donc, pour Lui, «il n’y a ni changement ni ombre de variation» (Jacques 1:17). C’est par cette foi, croyant que Jésus-Christ est le Fils de Dieu, que chacun de nous peut être sauvé des péchés. Sur cette foi basique, nous pouvons édifier et bâtir une foi forte en Son acte juste de salut.
Cette foi contient la croyance selon laquelle lorsque nous sommes tombés dans le péché, Dieu Lui- même, qui nous a faits, est né sur terre dans la chair d’un homme par le corps de la Vierge Marie, pour ôter le péché de Son peuple. Tout comme Dieu promit à Moïse avec le système sacrificiel, Jésus-Christ prit nos péchés sur Son propre corps en étant baptisé par Jean-Baptiste, mourut à la Croix, ressuscita des morts, et nous a ainsi sauvés de tous nos péchés. Tous ceux qui ont foi en cette vérité sont sauvés. Dieu planifia ces choses, et Ceux qui accomplirent ce plan pour nous sont Dieu le Père et Son Fils unique Jésus-Christ.
Et le Saint-Esprit nous garantit que ce que notre Seigneur a fait pour nous – c’est-à-dire qu’Il nous a tant aimé que pour ôter nos péchés, Il vint sur terre dans la chair d’un homme, fut baptisé pour prendre les péchés du monde, mourut à la Croix, ressuscita des morts, et nous sauva – est vrai. Le Saint-Esprit rend témoignage que croire en Jésus-Christ comme notre Sauveur et Dieu Lui-même revient à croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Comme le Saint-Esprit est l’Esprit de Vérité (Jean 14:17), Il nous témoignage de l’évangile en détail. La vérité c’est que Jésus vint nous sauver des péchés du monde, et qu’à 30 ans, Il prit tous les péchés de l’humanité par le baptême de Jean-Baptiste. Croire en cette vérité c’est croire que Jésus est le Fils de Dieu, le Dieu de la création qui nous a faits, et notre Sauveur.
Notre Seigneur devint notre propre offrande sacrificielle sans défaut parce qu’Il est Dieu en qui il n’y a «ni changement, ni ombre de variation» (Jacques 1:17). Et seule cette offrande sans défaut put être baptisée et prendre nos péchés.
De notre côté, comme nous croyons que Jésus est Dieu, et que nos péchés furent transférés sur Jésus-Christ quand Dieu vint sur la terre et fut baptisé, le salut que Dieu a préparé s’applique à nous par la foi. Le fait que Jésus prit les péchés du monde, fut crucifié, versa Son sang, et mourut s’applique seulement aux croyants. C’est parce que Jésus, notre Dieu et Sauveur, nous a sauvés de nos péchés par Son baptême et Son sang. C’est par notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit que nous pouvons transférer nos péchés sur Jésus-Christ, et nous pouvons aussi ressusciter ensemble avec Jésus-Christ et vivre éternellement.
Pour croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, il est impératif que nous ayons la foi en ce que Jésus, Dieu Lui-même et Fils de Dieu, a effacé nos péchés. Jésus-Christ étant le Fils de Dieu, Il est vraiment Dieu Lui-même, et Il est aussi le Sauveur qui nous a délivrés de tous nos péchés.
Si Dieu a planifié et accompli quelque chose, est-ce parfait ou non? C’est parfait, car il est écrit: «Dieu n’est point un homme pour mentir, Ni fils d’un homme pour se repentir. Ce qu’il a dit, ne le fera-t-il pas? Ce qu’il a déclaré, ne l’exécutera-t-il pas?» (Nombres 23:19). C’est pour cela que l’évangile de l’eau et de l’Esprit est la vérité, et notre foi en cet évangile est le moyen de devenir les vrais enfants de Dieu, et aux croyants de recevoir la rémission du péché.
Alors, comment pouvons-nous commettre le péché qui mène à la mort? (1 Jean 5:16). Nous devons avoir la foi qui ne commet pas l’iniquité devant Dieu.
 

Que signifie 1 Jean 3:6?
 
Qu’est-ce que cela signifie quand il est dit: que quiconque demeure en Lui ne pèche pas?
Cela signifie que quiconque demeure en Lui ne commet pas le péché de ne pas croire en l’ évangile de l’eau et de l’Esprit. 
 
1 Jean 3:6 dit: «Quiconque demeure en Lui ne pèche point; quiconque pèche ne L’a pas vu, et ne L’a pas connu.»
Parce que ce passage mentionne «ne pèche point», certains ont mal compris et s’étonnent: «L’apôtre Jean et les saints de son temps ne péchaient-ils pas?» Nous pourrions penser cela, si nous lisons ce passage dans la chair. Mais quiconque croit en l’évangile de l’eau et de l’Esprit ne pense pas ainsi. 
Parce que chacun a sa chair, il n’y a personne qui ne commette pas d’erreurs charnelles devant Dieu. Comme il est écrit en Ecclésiaste 7:20, «Non, il n'y a sur la terre point d'homme juste qui fasse le bien et qui ne pèche jamais.»
Donc, le passage de 1 Jean 3:6 qui dit: « Quiconque demeure en Lui ne pèche point», ne se réfère pas aux péchés charnels. Quel genre de péché ne commet pas quiconque demeure en Jésus? C’est le péché qui consiste à ne pas croire en la vérité selon laquelle Jésus est le Fils de Dieu, et qu’il nous a sauvés de tous nos péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Le péché de ceux qui ne croient pas en cette vérité selon laquelle Jésus-Christ est né sur terre, prit tous les péchés de l’humanité en étant baptisé par Jean-Baptiste, porta les péchés du monde à la Croix, versa Son sang et mourut, ressuscita des morts, et devint le parfait Sauveur de tous, est le péché commis par les ennemis de Dieu.
C’est grâce à notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit que vous et moi avons été capables de demeurer en Jésus-Christ. Donc quand les gens disent «Jésus n’est pas le Fils de Dieu, ni Dieu Lui-même», ou «Il ne nous a pas sauvés de tous les péchés en venant par l’eau, le sang, et l’Esprit», ces mots sont des mensonges. Pour ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, le fait que Jésus a lavé tous nos péchés en étant baptisé et en versant Son sang à la Croix est la vérité indéniable.
Nous tous qui croyons en cette vérité pouvons commettre des péchés dans la chair, mais nous ne nions pas la vérité. Nous pouvons même nous battre entre nous, mais ne pouvons pas manquer de croire en la vérité selon laquelle Jésus est le vrai Dieu de la création, et qu’Il nous a délivrés de tous nos péchés en venant par l’eau, le sang, et l’Esprit.
Nous, nés de nouveau, croyons que Jésus-Christ notre Dieu prit tous nos péchés par Son baptême, fut condamné à notre place à la Croix, ressuscita des morts, et nous sauva une fois pour toutes de tout péché. Nous croyons que Jésus-Christ est Dieu Lui-même. Et nous croyons aussi que l’évangile de l’eau et de l’Esprit est la vérité qui sauva les pécheurs.
Comment, alors, pouvons-nous nier que Jésus-Christ est Dieu? Nous sommes de ceux qui ne peuvent dire des paroles incrédules comme: «Jésus-Christ n’est pas mon Sauveur. Il n’est pas le Fils de Dieu. Il n’est pas le Créateur. Ce n’est pas en venant sur terre, étant baptisé, mourant à la Croix, et ressuscitant des morts que Jésus m’a sauvé des péchés du monde.»

 
Les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit doivent faire attention à tous les menteurs
 
A quoi les croyants en l’ évangile de l’eau et de l’Esprit doivent- ils faire attention?
Ils doivent faire attention à la fausse foi des chrétiens qui ne croient pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit et essaient plutôt de suivre le Seigneur par leurs propres efforts et dévouement. 
 
Regardons en 1 Jean 3:7-8: «Petits enfants, que personne ne vous séduise. Celui qui pratique la justice est juste, comme Lui-même est juste. Celui qui pèche est du diable, car le diable pèche dès le commencement. Le Fils de Dieu a paru afin de détruire les œuvres du diable.»
Maintenant comme dans le temps apostolique, il y a beaucoup de faux croyants qui essaient de tromper ceux qui croient en le vrai salut. Dans l’Eglise des Galates, il y eut une grande perturbation dans la foi de l’assemblée, et Paul dit que c’est à cause de faux frères infiltrés dans l’Eglise. Ils étaient venus pour voler la liberté des saints en Jésus-Christ, et les lier (Galates 2:4). Même quand l’apôtre Jean exerçait le ministère, il y avait des gens comme cela. 
Donc nous devons réaliser que dans l’Eglise de Dieu aussi, il y a des gens qui essaient de tromper ceux dont la foi est jeune. Pensez-vous qu’il y ait quelqu’un dans l’Eglise qui ne croie pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Ces gens qui ne croient pas en le vrai évangile sont généreux en paroles de réconfort charnel, disant aux saints qu’ils servent le Seigneur. Ils peuvent dire pour tromper les saints: «Ce doit être dur, n’est-ce pas? Tu n’as pas besoin de vivre cela. Relax. Pourquoi dépenses-tu toute ton énergie alors que tu es délivré de tous tes péchés?» Avec ces paroles, ils trompent, peu à peu, le cœur de ceux qui ont la vraie foi.
Pensez-vous mauvais pour un juste de vivre une vie de justice? Est-ce une erreur pour le juste de demeurer en Dieu et servir l’évangile avec dévouement? Non! Loin de là, c’est juste que vous viviez dans la justice de Dieu. Pour les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, vivre cette vie où ils rejettent les désirs du monde et s’unissent à la vérité, les rend heureux. Ceux qui croient vraiment en l’évangile de l’eau et de l’Esprit trouvent heureux et digne de vivre pour l’évangile de l’eau et de l’Esprit, même s’ils sont fatigués dans la chair. Ce vrai évangile que Jésus-Christ notre Dieu nous a donné nous amène des forces renouvelées à chaque moment.
Les méchants qui ne croient pas en Jésus-Christ comme le vrai Dieu et Sauveur, et nous amènent à servir leur chair, commettent le péché de séduction qui ferme les yeux spirituels des croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, par leur communion charnelle avec les saints. Nous devons réaliser que répandre cet évangile de par le monde avec vigueur est le seul moyen de rejeter cette communion charnelle.
Il y a un autre cas qui dilue notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et cette séduction est plus dangereuse. Certains faux croyants trompent les justes disant: «tous les péchés peuvent être effacés en croyant seulement en le sang de Jésus à la Croix.» En fait, la majorité absolue des chrétiens le croient, mais c’est un mensonge.
La seule vérité du salut c’est que pour effacer nos péchés une fois pour toutes, Jésus-Christ notre Dieu fut baptisé par Jean-Baptiste, prit les péchés du monde par son baptême, versa Son sang et mourut à la Croix, ressuscita des morts, et nous a changés, nous qui croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, en enfants de Dieu une fois pour toutes.
Mais les trompeurs disent aux justes qu’ils peuvent être lavés de leurs péchés en croyant seulement en le sang de Christ à la Croix. Mais ce n’est pas vrai. La vraie foi c’est croire en le baptême que Jésus reçut de Jean, et le sang qu’Il versa à la Croix, comme notre propre salut.
Quelqu’un dans ce monde a-t-il vu ses péchés disparaître en croyant en le sang de la Croix seul? Jamais! Jésus-Christ notre Dieu nous dit en 1 Jean 5:4-7 qu’Il a ôté tous nos péchés une fois pour toutes en venant sur terre par l’eau, le sang, et l’Esprit. L’évangile de l’eau et de l’Esprit n’est pas constitué du sang de la Croix seul, mais c’est l’évangile accompli par Jésus Christ notre Dieu par le baptême qu’Il reçut de Jean et le sang qu’Il versa à la Croix.
Nous croyons tous que l’évangile de l’eau et de l’Esprit accompli par le vrai Dieu Jésus-Christ est le seul vrai évangile. Cependant, ces faux croyants sont des pécheurs qui croient en partie la vérité selon laquelle le vrai Dieu Jésus-Christ vint sur terre et prit les péchés en étant baptisé par Jean, alla à la Croix et prit la condamnation du péché en versant Son sang. Leur foi est placée dans des doctrines d’hommes, fausses et sans fondement, de leur propre dénomination. Par conséquent, ils ne peuvent effacer leurs péchés de leurs cœurs et consciences bien qu’ils essaient avec leurs prières de repentance. Donc, ils ne peuvent que tromper leurs propres consciences en permanence.
Et ils continuent encore de tromper les autres, disant: «Il n’y a pas besoin d’insister sur l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Regardez à Romains 10:13. Il est écrit: Quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé. Faites simple, voyons. Croyez en le sang de Jésus. Ca suffit!» Ces mots cherchent à séduire les justes. Ces mots sont séducteurs et ne peuvent aveugler que temporairement la foi absolue de ceux qui croient en le divin Jésus comme leur Sauveur, et en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Nous devons réaliser que la proclamation de Paul dans ce passage de Romains 10:13 était efficace pour les croyants si elle était confessée sur leur foi en le vrai évangile. En d’autres termes, c’est sur la vraie foi en le vrai évangile de l’eau et de l’Esprit que Paul prêcha: «Quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé.»
Parce que nous croyons tous en Jésus-Christ notre Dieu et en l’évangile de l’eau et de l’Esprit qu’Il nous a donné, nous suivons notre Seigneur chaque jour dans la foi. Ce genre de foi nous donne force et espérance, et nous permet de suivre la vérité du salut. Notre chair est incapable de ne jamais pécher. Mais parce que nous voulons suivre Jésus-Christ notre Sauveur par la foi, nous devons abandonner nos pensées charnelles et Le suivre par la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Nos faiblesses de la chair peuvent nous détourner, mais chaque jour nous devons rejeter nos propres pensées et vivre en croyant en ce vrai évangile.
Maintenant, nous devons vivre comme nouvelles créations en croyant que nous sommes tous morts avec Christ et ressuscités avec Christ en ce vrai évangile. Parce que notre vieil homme a été baptisé avec Christ, et lorsqu’Il versa Son sang nous sommes aussi morts avec Lui par la foi, le passage de Galates 2:20 est maintenant accompli en nous: «J’ai été crucifié avec Christ; et si je vis, ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi; si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m’a aimé et qui s’est livré Lui-même pour moi.» Toutes ces bénédictions ne sont possibles que par la foi en le baptême de Jésus et le sang versé, parce que si nous n’avions pas été baptisés en Christ, nous n’aurions pu revêtir Christ (Galates 3:27).
En dépit de cela, il y a beaucoup de gens qui ne peuvent comprendre l’évangile de l’eau et de l’Esprit dans leurs pensées charnelles, et ne peuvent donc y croire, et ces gens essaient de tromper les justes. C’est pour cela que le Seigneur dit aux justes: «Que personne ne vous séduise» (1 Jean 3:7). Et notre Seigneur Dieu poursuit: «Celui qui pratique la justice est juste, comme Lui-même est juste. Celui qui pèche est du diable, car le diable pèche dès le commencement» (1 Jean 3:7-8).
Nous sommes ceux qui avons été sauvés de tous nos péchés en croyant que Jésus-Christ est Dieu et le Fils de Dieu, et qu’Il nous a délivrés des péchés du monde en venant à nous par l’eau, le sang, et l’Esprit. Cette foi est la foi juste (1 Jean 5:3-9). Nous sommes devenus, en d’autres termes, ceux qui servent l’évangile de l’eau et de l’Esprit, prêchent cet évangile, et vivent leur vie volontairement pour cet évangile comme ses serviteurs.
Quand Jésus fut baptisé par Jean, Il dit: «Laisse faire maintenant, car il est convenable que nous accomplissions ainsi tout ce qui est juste» (Matthieu 3:15). C’est pour cela que nous croyons que Jésus-Christ, par Son baptême qu’Il reçut de Jean-Baptiste, le sang versé, Sa mort à la Croix, et Sa résurrection, a accompli toute la justice de Dieu pour nous. C’était la seule façon d’accomplir la justice de Dieu, le baptême de Jésus par Jean-Baptiste. C’est pour cela que Jésus notre Sauveur fut baptisé par Jean-Baptiste au Jourdain (Matthieu 3:15). Bien sûr, une part de Son acte juste (Romains 5:18) fut accomplie par Sa mort à la Croix et Sa résurrection. Cependant, nous devons réaliser que Son baptême est l’élément indispensable de Son salut tout comme Son sang versé.
Maintenant, parce que nous croyons en ce Jésus-Christ qui vint par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous vivons des vies bénies devant Dieu. Et il est naturel que nous ayons le désir de servir l’évangile avec dévouement. Même si les gens de ce monde ne reconnaissent pas notre sacrifice mais nous ignorent, nous devons nous rappeler du passage d’aujourd’hui qui dit: «Celui qui pratique la justice est juste, comme Lui-même est juste» (1 Jean 3:7). C’est parce que nous avons reçu la rémission de nos péchés une fois pour toutes en croyant en le baptême et le sang versé de Jésus-Christ notre Dieu que nous sommes devenus sans péché, et en faisant une œuvre juste devant Dieu, nous avons pu devenir instruments de la justice de Dieu.
Jésus-Christ notre Dieu marche avec tous ceux qui croient en ce vrai évangile de l’eau et de l’Esprit, les bénit et les protège où qu’ils soient. Maintenant, nous devons courir vers le but pour le prix de la vocation de Dieu en Christ Jésus (Philippiens 3:14). Nous ne devons pas laisser Satan nous tromper, et pour ce faire, nous devons croire en le vrai évangile qui nous a permis de rejeter et vaincre cette séduction et le servir de tout notre cœur.
Mes chers saints, combien souvent sommes-nous séduits par les menteurs? Parce que nous avons la chair, nous pouvons facilement être séduits, et il y a en fait beaucoup d’occasions de vouloir faire plaisir à notre chair. N’est-ce pas votre cas? C’est un fait que nous voulons parfois être réconfortés dans la chair, et nous voulons aussi vivre dans la paix et la prospérité.
Alors que tout cela est vrai, pourrions-nous vraiment mettre de côté l’œuvre de la justice de Dieu et vivre pour le confort de notre chair? Tout comme Dieu dit: «Le juste vivra par la foi» (Romains 1:17), c’est en pratiquant la justice que tous les justes peuvent avoir la paix et vivre selon la volonté de Dieu. Comme notre Seigneur dit: «Bien-aimé, je désire que tu prospères à tous égards et sois en bonne santé, comme prospère l’état de ton âme» (3 Jean 1:2), c’est quand nous vivons spirituellement que nous pouvons vraiment prospérer. Maintenant, nous espérons le prix qui est préparé aux Cieux et le Royaume Millénaire, et donc, sommes modérés en toutes choses (1 Corinthiens 9:25).
Bien sûr, nous devons prendre soin de notre chair, au minimum. Mais après nous être confortés momentanément, nous courons de nouveau pour répandre l’évangile de Dieu. Nous devons toujours courir cette course aussi longtemps que le Seigneur le permet. Nous ne pouvons arrêter cette course. Comme les coureurs de marathon, quand ils ont soif, prennent des bouteilles d’eau disponibles le long de la route en courant, en boivent, tout en continuant à courir, nous devons aussi courir cette course de la foi ainsi. Et ceci parce que si nous interrompons notre course de la foi qui est de prêcher l’évangile au monde entier, le Jour du Seigneur sera reporté bien plus tard que prévu.
En effet, si quelqu’un croit en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, il ne peut vivre une vie facile pour satisfaire sa chair. Au contraire, il doit vivre une vie diligente. Le peuple de Dieu ne peut pas vivre dans la relaxation, car s’il ne sert pas la justice de Dieu, il finira par ne servir que sa chair, c’est à dire pécher.
Mes chers croyants, vous sentez-vous bien à l’aise quand vous commettez un péché charnel? Non, vous vous sentez mal. Parce que Dieu nous a sauvés de tous les péchés du monde par la justice de Jésus-Christ, et parce que nous croyons en cette vérité, le Saint-Esprit demeure dans nos cœurs. Cela étant, nos âmes se sentent mal quand nous ne pratiquons pas la justice de Dieu. Notre Maître est notre Dieu saint, et c’est parce que notre Seigneur n’est pas honoré lorsque nous suivons notre chair que nous nous sentons mal à l’aise aussi. Parce que le vrai Dieu, Jésus-Christ, est notre Maître, nous nous sentons bien quand nous répandons fidèlement l’évangile comme Ses serviteurs, mais quand nous ne le faisons pas, nous nous sentons mal. Comme les justes vivent leur vie sur terre, c’est quand ils font les œuvres justes qu’ils sont vraiment joyeux.
Donc il n’y a rien de mal à ce que je vous exhorte à vivre pour l’évangile de l’eau et de l’Esprit maintenant que vous avez reçu la rémission de vos péchés. Si vous n’avez pas été sauvé de tous vos péchés par la justice de Dieu, vous pouvez bien continuer de pécher, mais si vous avez vraiment été remis de vos péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, alors il est juste que vous viviez pour l’évangile du Seigneur.
Tout comme les petits enfants s’amusent avec à peu près tout, ceux qui vivent pour répandre l’évangile de Dieu peuvent aussi sourire en tout. C’est parce que le cœur des justes est joyeux, car ils vivent pour la justice de Dieu. Donc, si vos dirigeants vous conduisent toujours à servir le Seigneur, vous devez réaliser qu’ils font un bon travail en vous guidant! C’est pour que vous ayez un vrai bonheur. Vous devez réaliser et croire que celui qui vous fait faire plus d’œuvres de justice est aussi celui qui vous amène plus de bonheur.
Le juste qui croit en l’évangile de l’eau et de l’Esprit sait très bien que le vrai bonheur n’est jamais atteint par des plaisirs charnels. Si le juste peut atteindre le vrai bonheur, en s’occupant confortablement de la chair, alors nous devrions en faire autant. Mais pour le juste, prospérer seulement dans la chair n’est pas la voie du bonheur. Tout le confort de la chair n’est qu’éphémère, et c’est quand vous planifiez et faites l’œuvre juste de Dieu, et vous levez pour ce défi, le vrai réconfort vient dans votre esprit depuis les Cieux.
 

Quel genre de péché ceux qui ne croient pas en Jésus-Christ commettent-ils contre Lui?
 
Ceux qui ne croient pas en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit ne sont-ils pas de Dieu?
Non. Les croyants en le seul sang de la Croix ne croient pas réellement en le vrai Dieu Jésus-Christ comme leur Sauveur, car ils ne croient pas en le vrai évangile.
 
1 Jean 3:8 dit: «Celui qui pèche est du diable, car le diable pèche dès le commencement.» Qui pèche contre Dieu? Celui qui appartient au diable. Ceux qui ne croient pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, en d’autres termes, appartiennent au diable.
Quel est ce péché commis contre Dieu? C’est le péché qui consiste à ne pas croire à la Parole de l’évangile de Dieu de l’eau et l’Esprit. C’est pécher contre Dieu. Il est le Dieu parfait qui n’a été fait ni dirigé par personne d’autre. Il est parfait, absolument bon, et ne fait jamais de mal.
Mais la Bible nous dit que le diable a péché dès le commencement. En Genèse 2 et 3, nous voyons que Satan trompe Adam et Eve, qui étaient créés à la ressemblance et à l’image de Dieu. Bien que Dieu leur ait dit: «Le jour où vous en mangerez vous mourrez certainement» (Genèse 2:17), Satan les séduisit en disant: « Vous ne mourrez point» (Genèse 3:4). Troublant leurs pensées, Satan les amena à trahir Dieu, pour finalement avoir la mort. Ainsi, le diable a péché dès le commencement.
Dans ce temps aussi, les gens essaient de nous séduire en disant: «C’est bien de ne croire qu’en le seul sang de la Croix.» Le monde entier est tombé dans cette séduction du diable, et les chrétiens, même s’ils professent croire en Jésus, pèchent contre Dieu en ne croyant pas en le baptême de Jésus mais seulement en le sang de la Croix.
Combien de clochers et de croix d’églises marquent le paysage de la terre, urbain ou rural? Bien que nous voyions tant de croix tout autour de nous, ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit devant Dieu sont un nombre extrêmement petit. Les gens du monde seraient-ils heureux s’il y avait plus de justes? Pensez-y. Ils n’aiment pas les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. C’est parce que le diable est leur maître. Comment le diable pourrait-il aimer quelqu’un qui a le genre de foi qui plaît à Dieu? Ceux qui appartiennent au diable n’aiment pas non plus ceux que font les justes, les enfants de Dieu.
En dépit de leur origine, ils sont hostiles aux justes qui servent l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Il est très commun de les voir se consacrer au piétisme légaliste, comme Paul l’avait fait lorsqu’il était Saul. Mais dès qu’ils croisent quelqu’un qui croit en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ils s’unissent et rejettent le juste et le vrai évangile en lequel croit le juste. Nous voyons que même ceux qui professent croire en Jésus comme leur Sauveur sont offusqués immédiatement et visiblement lorsque nous leur parlons de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. C’est parce qu’ils ne connaissent pas le vrai salut de l’eau et de l’Esprit.
 

Pourquoi Jésus-Christ notre Dieu a-t-Il été manifesté?
 
Pour quelle raison le Fils de Dieu est-Il venu sur terre?
C’est pour détruire les œuvres du Diable que Jésus est venu.
 
1 Jean 3:8 dit: «Le Fils de Dieu a paru afin de détruire les œuvres du diable.» Le fait que Jésus-Christ vienne sur terre, soit baptisé par Jean, et verse Son sang à la Croix, avait pour but de détruire les œuvres du diable. Alors que le diable avait conduit l’humanité dans le péché et la destruction, Jésus vint éradiquer ce que le diable avait fait à l’humanité. Jésus-Christ vint pour effacer complètement les œuvres de Satan de la face de la terre, et nous permettre d’entrer dans le glorieux Royaume de Dieu en nous sauvant de tous les péchés du monde. Effectivement, en étant baptisé et en versant Son sang, Jésus-Christ a accompli cette œuvre.
Qui est le Fils de Dieu dans la Bible? C’est Jésus-Christ notre Dieu. Croyez-vous que ce Jésus-Christ est notre vrai Sauveur? Croyez-vous qu’Il est Dieu, et qu’Il fut baptisé par Jean et versa Son sang pour expier tous vos péchés? Comment a-t-Il éradiqué nos péchés? Il les a fait disparaître par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Quel est l’évangile que l’apôtre Jean a prêché dès le commencement? Il n’est autre que cet évangile de l’eau, du sang, et de l’Esprit.
Des gens pensent: «Jésus chassait les démons, et c’est pour délivrer les gens possédés de leurs démons et détruire ces démons que Jésus est venu.» Mais ce n’est pas vrai. Chasser des démons, en soi, ne signifie pas grand chose; c’est, en fait, futile. Personne ne peut éviter d’être sous de mauvais esprits lorsqu’il n’a pas reçu la rémission de tous ses péchés (Ephésiens 2:1-2). Donc, si quelqu’un veut vraiment être libéré des esprits mauvais, il doit d’abord recevoir le Saint-Esprit par la nouvelle naissance.
C’est quand l’évangile de l’eau et de l’Esprit leur est prêché, et qu’ils croient que Jésus-Christ est Dieu et qu’Il les a sauvés en étant baptisé, versant Son sang, mourant à la Croix, et ressuscitant des morts – que le Saint-Esprit demeure dans les cœurs immédiatement, et que les démons sont chassés pour ne jamais plus revenir dans ces âmes.
Par contre, quand les chrétiens chassent les démons au nom de Jésus-Christ, cela ne signifie pas que quelqu’un est délivré de tous les démons de façon permanente. Ce n’est souvent qu’un show, où les démons ne sortent que pour revenir avec plus de démons encore (Luc 11:24-26). Alors, le dernier état de cette personne est pire que le premier. Ne réalisant pas cela, les gens font toutes sortes de choses pour chasser les démons, posant leurs mains sur les personnes possédées et priant avec ferveur. Mais pendant ce temps, les personnes possédées continuent d’être tourmentées.
Pensez-vous que ceux qui sont possédés de démons agissent toujours en insensés? Ils sont en fait plutôt normaux la plupart du temps. Mais ils sont pris dans le piège de Satan, car il y a du péché dans leur cœur, donc, ils sont devenus serviteurs de Satan. Et ceci parce qu’ils ne croient pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Mais là encore, quand ils rencontrent des gens comme nous qui croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et réalisent que leur souffrance vient de leurs péchés, et que ces péchés ont été transférés sur le corps de Jésus-Christ par Son baptême, les démons qui les tourmentaient sont immédiatement chassés au moment où ils reçoivent la rémission de leurs péchés. C’est ainsi que ces démons sont chassés entièrement et de façon permanente.
Donc, nous devons réaliser que le Fils de Dieu est venu pour détruire les œuvres de Satan avec la vraie Parole de l’eau et de l’Esprit. Nous devons prier pour ces gens qui ne croient pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et nous devons leur enseigner cet évangile. Quiconque est devenu juste en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit peut prier pour les pécheurs et leur prêcher ce vrai évangile.
L’apôtre Jean nous révèle que même pendant l’Eglise Primitive, il y avait beaucoup de non croyants qui venaient dans l’Eglise de Dieu où il servait, et qu’ils la quittaient aussi. Comme il est écrit en 1 Jean 2:19: «Ils sont sortis du milieu de nous, mais ils n’étaient pas des nôtres ; car s’ils eussent été des nôtres, ils seraient demeurés avec nous, mais cela est arrivé afin qu’il fût manifeste que tous ne sont pas des nôtres.» Ceux qui sont partis l’ont fait parce que leur foi était différente de celle des justes.
Vers où, sinon l’Eglise de Dieu, pouvons-nous, nous qui croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous tourner pour vivre notre vie de foi? Les justes pourraient-ils vivre leur vie de foi hors de l’Eglise de Dieu? Non, ils ne le peuvent pas! Jean nous dit ici que même au temps de l’Eglise Primitive, il y avait beaucoup d’ennemis de Jésus-Christ dans l’Eglise, et que ces gens formaient leurs propres cercles et quittaient même l’Eglise.
Nous devons repenser à cela, être en alerte, et prier pour le salut de leurs âmes. Et si notre foi est effectivement la bonne foi qui croit en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, alors nous devons aussi courir la course de la foi en faisant des œuvres justes. Si nous avons été séduits, nous devons maintenant renouveler nos cœurs en méditant sur l’évangile de l’eau et de l’Esprit une fois de plus, être sur nos gardes désormais, et ré-établir notre foi fermement en union avec l’Eglise de Dieu. C’est le seul moyen pour nous de garder notre vie spirituelle saine et forte. Aucun autre moyen que le service de l’évangile de l’eau et de l’Esprit n’est béni.
Peu importe que nous ayons reçu la rémission de nos péchés et soyons nés de nouveau, et peu importe combien nous avons lu la Parole de Dieu et atteint une haute compréhension, si nous n’avons pas de communion avec les saints et serviteurs de Dieu, nous ne pouvons pas porter de bons fruits.
Jésus-Christ, notre Roi, nous a sauvés, règne sur nous comme le Roi, et a pris la responsabilité de notre bonheur comme le Roi. Il est le Roi absolu de chacun de nous qui croyons en Lui. Il est le Roi éternel. C’est quand notre Roi est heureux que nous aussi sommes heureux, et c’est quand Il est triste que nous aussi sommes tristes.
Il nous dit de vivre en plaçant notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Il vous dit d’avoir foi en ce merveilleux évangile, de préparer votre futur merveilleux, et de porter des fruits merveilleux alors que vous vivez dans ce monde.
Je remercie notre Dieu Trinitaire pour la vérité selon laquelle Jésus est venu vers nous, nous a délivrés de tous nos péchés, et est devenu notre vrai Berger. Alléluia!