Sermons

Sujet 22: L’Evangile de Luc

[PARTIE 23-1] Ne pleurez pas pour Moi, mais pleurez pour vous-même et vos enfants (Luc 23:26-38)

Ne pleurez pas pour Moi, mais pleurez pour vous-même et vos enfants(Luc 23:26-38)
“Comme ils l'emmenaient, ils prirent un certain Simon de Cyrène, qui revenait des champs, et ils le chargèrent de la croix, pour qu'il la porte derrière Jésus. Il était suivi d'une grande multitude des gens du peuple, et de femmes qui se frappaient la poitrine et se lamentaient sur lui. Jésus se tourna vers elles, et dit: Filles de Jérusalem, ne pleurez pas sur moi; mais pleurez sur vous et sur vos enfants. Car voici, des jours viendront où l'on dira: Heureuses les stériles, heureuses les entrailles qui n'ont point enfanté, et les mamelles qui n'ont point allaité! Alors ils se mettront à dire aux montagnes: Tombez sur nous! Et aux collines: Couvrez-nous! Car, si l'on fait ces choses au bois vert, qu’arrivera-t-il au bois sec? On conduisait en même temps deux malfaiteurs, qui devaient être mis à mort avec Jésus. Lorsqu'ils furent arrivés au lieu appelé Crâne, ils le crucifièrent là, ainsi que les deux malfaiteurs, l'un à droite, l'autre à gauche. Jésus dit: Père, pardonne-leur, car ils ne savent ce qu'ils font. Ils se partagèrent ses vêtements, en tirant au sort. Le peuple se tenait là, et regardait. Les magistrats se moquaient de Jésus, disant: Il a sauvé les autres; qu'il se sauve lui-même, s’il est le Christ, l'élu de Dieu! Les soldats aussi se moquaient de lui; s'approchant et lui présentant du vinaigre, ils disaient: Si tu es le roi des Juifs, sauve-toi toi-même! Il y avait au-dessus de lui cette inscription: Celui-ci est le roi des Juifs.”
 


Pour qui devrions-nous pleurer?


Quelle est la chose la plus effrayante dans notre vie spirituelle? Quel est le plus grand ennemi, le plus grand adversaire, dans notre vie spirituelle? C’est notre pensée charnelle. Notre pensée charnelle vient constamment et nous harcèle. Notre pensée charnelle continue de jaillir jusqu’à ce que nous soyons transformés en une nouvelle chair. Donc, il nous est facile de suivre notre pensée charnelle et nous finissons par conséquent par devenir ennemi de Jésus même si nous connaissons et croyons en Jésus. C’est parce que nous ne pouvons pas penser aux choses spirituelles quand nous tombons dans la pensée charnelle. Si tel est le cas, nous finissons par tourner le dos à Jésus parce que notre foi dévie progressivement et finit par mourir. Nous devenons comme Judas Iscariot qui a trahi Jésus à la fin même s’il était l’un des douze disciples de Jésus.
La Bible dit: “Ceux, en effet, qui vivent selon la chair, s'affectionnent aux choses de la chair, tandis que ceux qui vivent selon l'esprit s'affectionnent aux choses de l'esprit. Et l'affection de la chair, c'est la mort, tandis que l'affection de l'esprit, c'est la vie et la paix; car l'affection de la chair est inimitié contre Dieu, parce qu’elle ne se soumet pas à la loi de Dieu, et qu'elle ne le peut même pas. Or ceux qui vivent selon la chair ne sauraient plaire à Dieu.” (Romains 8:5-8). Nous devons savoir que la pensée charnelle existe encore en nous et nous harcèle, mais nous devons avoir la pensée spirituelle. La chose la plus correcte à garder pour vous et moi est la pensée spirituelle et la foi spirituelle. Nous devenons droits quand nous avons la pensée spirituelle, c’est à dire quand nous pensons d’abord à l’œuvre spirituelle. Et je crois aussi que nous pouvons mener une vie spirituelle de succès seulement quand nous suivons Dieu comme cela.
Le Dimanche de Pâque revient chaque année au printemps. Habituellement, le Dimanche de Pâque est le premier dimanche après la pleine lune qui suit l’équinoxe d’hiver. La date du Jour de Pâque est calculée ainsi parce qu’elle était à l’origine basée sur le calendrier lunaire Juif. Cette année, le Dimanche de Pâque sera le 15 avril. Aujourd’hui, nous sommes le 1er avril. Les Chrétiens désignent la semaine prochaine, une semaine avec le Dimanche de Pâque, comme la Semaine de la Passion, et ils jeûnent durant cette période et participent à la souffrance par une forme d’ascétisme ou économie de nourriture qu’ils n’ont pas mangée et la donnent aux pauvres. Puis, ils partagent et mangent des œufs durs le matin du Dimanche de Pâque. Ils vivent avec un cœur renouvelé de la sorte. Bien qu’une telle coutume soit le rituel religieux de la saison, beaucoup de gens ne pensent à cette période que de façon charnelle et considèrent la Semaine de la Passion comme une chose déprimante.
Dans la Parole du passage des Ecritures d’aujourd’hui, un homme Cyrénéen est passé alors que Jésus portait la Croix vers le Mont Golgotha et les gens lui ont fait porter la Croix de Jésus et Le suivre. Beaucoup de gens à l’époque se frappaient la poitrine et se lamentaient en suivant Jésus vers la montagne. Ils pleuraient parce que Jésus était amené au lieu de l’exécution même s’Il ne méritait pas de mourir. A ce moment-là, notre Seigneur a dit:“C’est bien que vous ayez pitié de Moi. Mais pleurez pour vous-mêmes et pour vos descendants au lieu de pleurer pour Moi.” Il dit: “ Filles de Jérusalem, ne pleurez pas sur moi; mais pleurez sur vous et sur vos enfants.” (Luc 23:28). A ce moment-là, beaucoup de femmes de Jérusalem suivaient Jésus et essayaient de stopper l’exécution, mais le Seigneur a dit qu’elles devraient pleurer pour elles-mêmes et leurs enfants, au lieu de prier pour Lui comme c’est rapporté dans les Ecritures ici.
Comment Jésus a-t-Il pu parler de la sorte alors qu’Il savait qu’Il allait mourir et que beaucoup de gens avaient de la sympathie pour Lui et pitié de Lui? Comment pouvait-Il dire de telles choses alors qu’ils se frappaient la poitrine et pleuraient de tristesse et de sympathie et amour pour la mort juste de Jésus, c’est-à-dire la mort qu’Il subissait pour les péchés du monde et pour les gens? Comment Jésus pouvait-Il dire, au lieu de cela: “Filles de Jérusalem, ne pleurez pas sur moi; mais pleurez sur vous et sur vos enfants” aux gens, de la sorte?
 


Beaucoup de Chrétiens sont déprimés pendant la Semaine de la Passion


Ils se privent particulièrement des activités récréatives du monde, ne mangent pas de nourriture agréable, et ne jouissent pas des joies de la chair, et vivent de façon ascétique en pensant qu’ils doivent se rappeler de la signification de la Semaine de la Passion. C’est parce qu’ils croient communément que c’est correct de participer de la sorte à Sa passion. Bien sûr, ces choses sont bonnes aussi. Je ne dis pas que c’est mal de considérer ces choses comme importantes. Cependant, qu’est-ce que notre Seigneur nous a dit à vous et moi? Le Seigneur a dit: “ne pleurez pas sur moi; mais pleurez sur vous et sur vos enfants.” A travers cette Parole, nous pouvons réfléchir à savoir si c’est l’attitude correcte de cœur pour nous croyants d’être tristes pendant la Semaine de la Passion.
Jésus nous dit maintenant: “Réfléchissez. Combien de péchés avez-vous commis jusqu’à présent? Vous qui êtes de tels pécheurs ne devriez-vous pas aller en enfer à l’avenir? N’irez-vous pas en enfer à cause de votre pensée charnelle et des péchés que vous commettez durant toute votre vie? Ne serez-vous pas jeté dans la fournaise de l’enfer pour souffrir d’une douleur terrible? Vous et vos descendants ne souffrirez-vous pas aussi comme cela? Donc, ne devriez-vous pas plutôt réfléchir au fait que vous irez en enfer et que vous descendants aussi et pleurer et vous lamenter pour cela? Alors, pourquoi pleurez-vous pour Moi? Ais-je l’air pitoyable pour vous parce que je suis conduit au lieu de l’exécution? Pleurez pour vous-mêmes et pour vos descendants au lieu d’avoir pitié de Dieu et de la sympathie envers Moi. Je suis un être pitoyable. Je suis venu dans ce monde selon la volonté de Dieu le Père et ai pris les péchés du monde sur Moi en recevant le baptême de Jean-Baptiste. Donc, je vais faire l’œuvre de votre salut en portant les péchés du monde, mourant à la Croix, et ressuscitant d’entre les morts. Alors, comment pouvez-vous être tristes pour Moi et avoir pitié de Moi? Plutôt, ayez pitié de vous-même. Pleurez pour vos descendants. N’est-il pas clair que vous irez en enfer après avoir vécu dans ce monde? Donc, ne devriez-vous pas frapper la poitrine et pleurer pour recevoir la rémission des péchés pour vous-mêmes? C’est une pensée erronée de pleurer pour Moi au lieu de regarder à vous-mêmes. Celui dont on devrait avoir pitié c’est vous, pas Moi.” C’est la Parole que le Seigneur nous adresse aujourd’hui.
La semaine prochaine c’est la Semaine de la Passion. A quoi devrions-nous penser pendant la Semaine de la Passion qui commémore le jour où Jésus a été crucifié? A quoi les Chrétiens du monde entier et vous et moi qui croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit devrions-nous penser? Nous devons penser à combien souvent nous pensons et faisons des choses charnelles et combien souvent nous allons à l’encontre de la volonté de Dieu en vivant dans ce monde. Plutôt que d’être tristes pour la passion et mort charnelles du Seigneur, nous devons réaliser que nous sommes des gens qui méritons d’aller en enfer à cause du péché, et plutôt et heureux et reconnaissants pour le fait que notre Seigneur ait expié tous nos péchés en prenant tous ces péchés sur Lui et mourant à la Croix. Au lieu de pleurer pour Jésus et pleurer par pitié pour Jésus, nous devons réellement réaliser que Jésus est mort à la Croix et a accompli notre salut par Sa mort parce qu’Il a reçu le baptême pour prendre tous nos péchés sur Lui. Nous devons réaliser cela et devenir les saints qui sommes toujours reconnaissants.
Même si nous avons toujours confessé des remerciements dans la présence de Dieu avec une foi ferme jusqu’à maintenant, nous devons rendre encore davantage grâces alors que nous entrons dans cette saison particulière. Nous devons confesser: “Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant. Tu as réellement expié tous nos péchés et es devenu notre Sauveur. Tu nous as sauvés par l’eau et l’Esprit. Tu as reçu le baptême, versé ton sang à la Croix, puis es ressuscité des morts pour nous sauver parfaitement. Tu es le Roi, le Souverain Sacrificateur qui a expié nos péchés, et le Prophète qui nous enseigne toute la Vérité.” Nous devons croire et dépendre du Seigneur ainsi et Lui rendre grâces de nous avoir sauvés et confesser la foi même mille fois. C’est vraiment profitable pour nous. Au lieu de pleurer pour le Seigneur, au lieu de jeûner en pensant à la Passion du Seigneur, au lieu de pratiquer l’ascétisme ayant pitié du Seigneur, nous devons plutôt penser au fait que le Seigneur nous a sauvés vous et moi du péché et penser au fait qu’Il est devenu le Sauveur parfait pour vous et moi qui sommes vraiment méchants, et être reconnaissants avec foi comme cela. Nous devons réellement devenir des gens comme cela. C’est ce que le Seigneur veut.
Donc, nous ne devrions pas être tristes juste parce que c’est la Semaine de la Passion, et nous devrions plutôt rendre encore davantage grâces au Seigneur en croyant en Lui. Nous devons rendre notre foi encore plus ferme parce que le Seigneur est heureux quand nous devenons des gens à la foi plus forte.
Si nous ne sommes pas attentifs, nous pouvons tomber dans la pensée charnelle et être déprimés parce que la Semaine de la Passion approche, particulièrement parce qu’il pleut tristement dehors. Bien sûr, il y a des moments où nous pensons à autre chose qu’à l’œuvre de Dieu. Je suis comme cela aussi. Cependant, la chose que nous ne devons jamais oublier dans cette pensée c’est le fait que Jésus-Christ nous a sauvés de tous nos péchés. Vraiment, combien sommes-nous des gens méchants et inappropriés, vous et moi? Cependant, notre Seigneur nous a sauvés parfaitement, vous et moi qui sommes comme cela. Pensons toujours à ce fait et reconfirmons-le dans nos cœurs, méditons-le, et confessons notre foi dans la présence de Dieu. Ce ne serait pas assez même si nous le confessions un milliard de fois. Jusqu’à ce que nous allions dans le Royaume du Seigneur, ce ne serait pas assez de confesser juste: “Le Seigneur est le Christ, le Fils du Dieu Vivant.” Nous devrions professer notre confession de foi plusieurs fois chaque jour, des centaines de fois par mois comme ceci: “Le Seigneur a expié tous mes péchés parfaitement par l’évangile de l’eau et de l’Esprit.” Nous pouvons faire l’œuvre de Dieu avec une foi correcte et aller dans le Royaume de Dieu si nous faisons cela. 
En travaillant pour le ministère de la littérature, j’ai interprété et prêché les Ecritures sous beaucoup de perspectives différentes, mais je n’ai jamais parlé sans l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Peut-être que j’aurais pu en parler juste un peu quand j’ai prêché un sermon. Cependant, j’ai constamment inséré le vrai évangile intentionnellement quand je travaillais sur les documents pour le ministère de la littérature. J’ai répété des milliers et millions de fois en confirmation. Je l’ai inséré constamment dans ce livre. Quand les gens lisent mon livre de sermons sur le Livre des Romains, peut-être qu’ils pourraient penser: “Je devrais lire ce livre juste dans la perspective du Livre des Romains.” Cependant, j’ai inséré l’évangile de l’eau et de l’Esprit là aussi. Donc, les gens qui lisent le livre peuvent méditer sur l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Ils sont vraiment immergés dans l’évangile. Quand ils sont comme cela, ils peuvent avoir vraiment la bonne pensée; ils peuvent avoir la foi correcte; ils peuvent vivre avec foi davantage dans la présence de Dieu; et ils peuvent regarder leur être faible et rendre grâces à Dieu encore davantage. Ils deviennent les gens dont la foi devient plus forte. 
 


Vous et moi ne pouvons que penser aux choses charnelles 


Je comprends bien cela aussi, parce que je suis aussi comme cela. Notre pensée charnelle nous a harcelé hier, et cela continue de nous harceler aujourd’hui aussi. Cela arrivera certainement aussi de la même façon à l’avenir. Pour une personne qui aime aller à la pêche, la pensée de la pêche dévore la personne, et pour une personne qui aime les jeux d’ordinateur, la pensée du jeu dévore la personne, et toutes ces pensées peuvent nous harceler sans retenue. Qu’en est-il de vous? La pensée charnelle ne vous entoure-t-elle pas? Nous, humains, arborons constamment des choses méchantes comme une araignée fait sa toile pour attraper des insectes. Nous arborons de telles choses même sans savoir que nous le faisons. 
Votre pensée est-elle spirituelle, ou charnelle? Est-ce assez que nous nous frappions la poitrine et ayons pitié de Jésus dans Sa présence comme les filles de Jérusalem ici? Est-ce réellement cela se soucier de Jésus? Non. La pensée charnelle déborde de votre cœur. Cela signifie que votre chair fait ce qui lui est profitable même sans le savoir. Vous mentez par votre pensée charnelle, allez à l’encontre du Seigneur par votre pensée charnelle, ne prenez soin que de vous-même par votre pensée charnelle, et faites tomber les autres dans un piège par votre pensée charnelle. Quand nous sommes adonnés à une telle pensée charnelle, nous devons revenir au sein du Seigneur rapidement. Nous devons penser aux choses spirituelles. Nous devons regarder à notre vraie nature même cent fois par jour. Nous devons regarder à notre vraie nature qui commet tant de péchés et méditer constamment sur le fait que par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, le Seigneur nous a sauvés vous et moi qui sommes comme cela. Nous devons constamment professer la confession de foi. Notre cœur trouve de l’équilibre, notre corps physique trouve l’équilibre, et la direction de notre foi trouve de l’équilibre quand nous confessons constamment que le Seigneur nous a réellement sauvés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
Même si nous avons reçu le salut du péché, l’œuvre du Seigneur n’est pas accomplie si nous faisons juste l’œuvre du Seigneur imprudemment. Nous devons d’abord penser à l’œuvre de Dieu. Nous devons professer la confession de foi des centaines et même des milliers de fois par jours. C’est seulement quand nous pouvons mener une telle vie spirituelle que notre Seigneur y prend plaisir. Qu’est-ce que le Seigneur a dit? Le Seigneur a dit: “Filles de Jérusalem, ne pleurez pas sur moi; mais pleurez sur vous et sur vos enfants.” Alors, de qui doit-on avoir pitié? Devrait-ce être de Jésus ou de nous? Nous sommes des êtres de qui ont devrait avoir pitié. Bien que nous ayons reçu le salut par la foi, nous sommes prompts à faire que des gens tombent dans un piège et nous tombons aussi dans certains pièges nous-mêmes en tombant dans la pensée charnelle comme une araignée tisse une toile. Cela signifie que la pensée charnelle construit un piège pour faire tomber les saints eux-mêmes et l’Eglise. 
Puisque vous êtes comme cela, et puisque je suis comme cela, nous devons réaliser que nous ne sommes pas droits et dépendons seulement du Seigneur. Nous devons croire que le Seigneur a pris tous nos péchés par Son baptême et comprendre pourquoi le Seigneur devait verser Son sang à la Croix, et rendre grâces pour l’œuvre de Son salut. Nous devons toujours rendre grâces avec foi. Nous pouvons mal tourner à tout moment et tout devient mauvais quand l’issue est mauvaise. Si nous allons à l’encontre de l’évangile, allons à l’encontre des serviteurs de Dieu, allons à l’encontre du peuple de Dieu, et allons même à l’encontre de Dieu bien que nous disions croire au Seigneur, alors peu importe que nous ayons cru en Dieu dans le passé ou non. De telles choses ne comptent pas du tout. Donc, nous devons toujours regarder à nous-mêmes et pleurer pour nous-mêmes, et toujours professer notre foi dans la présence de Dieu. C’est le seul moyen d’être fidèle dans notre vie de foi. 
Le Seigneur a dit: “Car voici, des jours viendront où l'on dira: Heureuses les stériles, heureuses les entrailles qui n'ont point enfanté, et les mamelles qui n'ont point allaité! Alors ils se mettront à dire aux montagnes: Tombez sur nous! Et aux collines: Couvrez-nous!” Cela signifie que ce sera comme cela quand le dernier jour viendra. Le Seigneur dira: “Heureuses les stériles, heureuses les entrailles qui n'ont point enfanté, et les mamelles qui n'ont point allaité!” Que signifie cette Parole? Elle dit qu’il y aura une bénédiction pour les femmes qui ne sont pas enceintes, les gens qui n’ont pas d’enfant à allaiter, au moment de la destruction du monde, c’est-à-dire les gens qui ne sont pas attachés aux choses du monde et ne font plus l’œuvre du monde non plus.
A l’avenir, Dieu jugera les gens qui ont du péché, les gens qui vont à Son encontre. Alors, comment devrions-nous réellement vivre? Nous devons regarder au Seigneur et Le suivre seulement en vivant dans ce monde. Le Seigneur a dit que nous devons regarder à nous-mêmes, pleurer pour nous-mêmes, et tenir ferme avec foi. Le Seigneur dit aussi: “Car, si l'on fait ces choses au bois vert, qu’arrivera-t-il au bois sec?” Le Seigneur viendra absolument dans ce monde et jugera comme c’est dit dans cette Parole. Les gens qui mettent encore leur espoir dans le monde et seront détruits sont vraiment des gens insensés. Ce sont des gens très insensés. Je deviens triste quand je prêche un sermon pareil et vous devenez triste aussi parce que ce monde sera absolument détruit à l’avenir. Donc, j’essaie de prêcher des sermons plus positifs aussi fréquemment que possible. Cependant, aujourd’hui c’est une exception puisque j’ai déjà dit une chose si triste aujourd’hui.
Le Seigneur a dit qu’il y a beaucoup de gens parmi ceux qui frappent leur poitrine et pleurent qui recevront le jugement de Dieu. C’est pour cela que le Seigneur a dit que nous devrions pleurer pour nous-mêmes et nos descendants au lieu de pleurer pour Lui. Il y avait une femme remarquable nommée Marie Madeleine à l’époque. Elle a rencontré le Seigneur, reçu la rémission de tous ses péchés, et vécu sa vie spirituelle après avoir réalisé que Jésus était le Sauveur. Alors, un jour, elle a été témoin que Jésus a été amené à la Croix. Elle a frappé sa poitrine et a pleuré parce qu’elle aimait Jésus spirituellement, et une amie de Marie a aussi frappé sa poitrine et pleuré avec elle. Alors, quand Marie lui a demandé pourquoi elle pleurait, elle a dit qu’elle pleurait parce qu’elle était si triste d’avoir entendu les gens dire: “Jésus n’aurait pas dû être exécuté. Mais les Juifs, particulièrement les souverains sacrificateurs, les anciens, et les gens religieux, ont incriminé Jésus faussement et Jésus est exécuté de la sorte.”
 

Son amie avait une pensée fausse

Elle n’était pas en mesure de penser qu’elle allait aussi mourir et qu’elle recevrait le jugement dans la présence du Seigneur. Le Seigneur va à la Croix maintenant parce que le Seigneur a pris tous les péchés du monde au Jourdain. Mais parmi les gens qui pleurent pour Jésus, les gens qui ont des péchés dans leur cœur recevront un jugement horrible de feu et recevront la souffrance éternellement, mais ils pleurent pour Jésus sans savoir ces choses. Il y a absolument un jugement pour chaque pécheur. La Bible dit: “il est réservé aux hommes de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement” (Hébreux 9:27). C’est le principe prédéfini par Dieu qu’un humain meure une fois après sa naissance dans ce monde. De plus, il y a absolument un jugement après la mort de cette façon. Cependant, pour les gens qui confessent leur foi et suivent le Seigneur, il y a la récompense du Seigneur, au lieu du jugement effroyable.
Regardons la Parole de l’Evangile de Luc chapitre 23 versets 32 à 38. Jésus a reçu la punition à mort avec deux autres hommes ayant reçu la même punition et est monté au Mont Golgotha avec eux. Les autres deux personnes ont été crucifiées, et Jésus a été crucifié là. Puis Jésus dit: “Père, pardonne-leur, car ils ne savent ce qu'ils font.” Et les soldats Romains se sont partagé Ses vêtements en tirant au sort. Les dirigeants ont crié à Jésus: “Il a sauvé les autres; qu'il se sauve lui-même, s’il est le Christ, l'élu de Dieu!” et ont écrit sur un panneau au-dessus de la tête de Jésus en lettres Grecques, Latines et en Hébreu: “CELUI-CI EST LE ROI DES JUIFS.”
Les Pharisiens se sont aussi moqués de Lui de la sorte, disant; “Il a fait des choses comme pardonner les péchés de la femme arrêtée en adultère pendant qu’Il était en vie. Regardez-Le maintenant.” Ils ont craché sur Lui comme cela, se sont moqués de Lui, et L’ont raillé. Ils se sont moqués de Lui disant: “Sauve-toi Toi-même si Tu es le Christ. Tu dis que Tu es le Roi des rois. Alors, sauve-toi Toi-même d’abord. Ne devrais-tu pas Te sauver Toi-même si Tu es le Roi?” Jésus était le vrai Roi. Jésus était le Roi des Juifs, le Roi de tous les gens de par le monde tout entier qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et le Roi de toute la création. Il était le vrai Roi. Il était le vrai Sauveur. Il était le Souverain Sacrificateur qui a expié tous les péchés des humains. Jésus était le vrai Roi bien que les gens de l’époque se soient moqués de Lui.
Cependant, les gens qui ont écrit la Parole “Roi des Juifs” quand ils ont crucifié Jésus se sont moqués de Lui qui était Roi. Ils L’ont raillé: “Sauve-toi si Tu es le Roi. Comment peux-tu dire que Tu es le Roi des Juifs alors que Tu ne peux même pas Te sauver Toi-même?”
Jésus a été crucifié non parce qu’Il n’était pas le Roi des Juifs. Jésus a été crucifié parce qu’Il s’est abandonné Lui-même à la Croix volontairement afin de nous sauver vous, moi, et l’humanité entière par Son corps en tant que Roi. Cela signifie que Jésus en tant que Roi a donné Sa vie pour vraiment nous sauver vous et moi, comme le Sauveur qui a expié nos péchés, et en tant que Prophète.
Jésus a fait cela parce qu’Il était le vrai Roi qui aimait Son peuple, non parce qu’Il était faible. Il est venu dans ce monde pour sauver Son peuple. Et le Seigneur nous a dit de ne pas nous inquiéter parce qu’Il savait qu’Il ressusciterait d’entre les morts après trois jours. Le Seigneur a donné Son corps dans la présence de Dieu le Père et a reçu le baptême puis est mort à la Croix pour nous sauver vous et moi, et tous les gens du monde entier qui croient en Jésus. Cela signifie que le Seigneur est devenu notre vrai Sauveur en donnant Son corps.
Croyez-vous cela? Jésus est effectivement Christ. Il est vraiment le Christ. Le mot “Christ” implique le Roi, le Souverain Sacrificateur, et le Prophète. Qui est le Roi des rois? Qui est Celui qui jugera tous les gens et l’univers? Qui est Celui qui jugera le Diable? C’est Jésus-Christ. 
 


Jésus parle aux pécheurs chrétiens et beaucoup de gens religieux qui ont pitié de Lui


Jésus veut qu’ils pleurent pour eux-mêmes, non pour Lui. Les gens qui n’ont pas reçu la rémission des péchés et ne croient pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit que le Seigneur leur a donné, et les gens qui ne croient pas en Jésus et ne rejettent pas leur pensée charnelle doivent pleurer pour eux-mêmes maintenant. Ils doivent le faire parce qu’ils seront jetés dans le feu éternel s’ils ne suivent pas le Seigneur avec foi comme cela, s’ils ne reviennent pas à la pensée spirituelle jusqu’au jour du retour du Seigneur et ne confessent pas la foi au Seigneur. Donc, ils doivent frapper leur poitrine et pleurer pour eux-mêmes et leurs descendants maintenant.
Jésus est le vrai Prophète. Il nous a tout enseigné. Jésus nous a enseigné comment nous sommes devenus pécheurs et comment nous recevons la purification des péchés. Le Seigneur a dit: “Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Ceux qui croient en moi ne seront jamais détruits, et ils recevront la vie éternelle. Personne ne vient au Père si ce n’est par Moi” Le Seigneur nous a tout enseigné par la Parole. Donc, nous devons maintenant croire dans nos cœurs, et suivre le Seigneur avec reconnaissance.
Nous finirions juste dans la mort si nous suivions seulement notre pensée charnelle, disant:“C’est suffisant pour moi puisque j’ai absolument reçu le salut.” Nous devons réaliser que tout être humain peut devenir comme cela et vivre toujours par la foi. Nous devons professer notre foi tous les jours et à chaque moment, et suivre le Seigneur. Vous comme moi devons le faire. Je ne veux pas que vous deveniez des gens qui meurent après avoir mené une vie de foi erronée, et donc, recevoir le jugement plus tard. Je ne veux sincèrement pas que vous deveniez des gens qui finissent dans la mort pour avoir suivi la pensée charnelle, des gens qui vont à l’encontre du Seigneur comme cela. Réellement, n’y a-t-il pas tant de gens qui sont allés vers la destruction en menant une vie de foi comme cela? Honnêtement, c’étaient de gens semblables à nous mais ils sont devenus comme cela parce qu’ils sont tombés dans la pensée charnelle.
Si Jésus devient notre Seigneur une fois, alors Il est notre Seigneur éternel. Vous ne devez jamais penser: “Tu es devenu mon Seigneur une fois, donc je voudrais T’oublier pendant un temps. Retrouvons-nous plus tard au moment de l’enlèvement.” Vous devenez absolument l’adversaire du Seigneur si vous vous séparez du Seigneur après L’avoir suivi pendant un temps. Si vous suivez votre propre pensée charnelle, ne vous unissez pas à l’Eglise de Dieu, et ne vous unissez pas aux ouvriers de Dieu, il n’y a que la mort qui vous attend. Il n’y a que la destruction. Comme Judas, il aurait mieux valu que ces gens ne soient jamais venus au monde.
Satan le Diable arbore beaucoup de choses dans nos cœurs maintenant. Vous le savez, n’est-ce pas? Mais cela ne compte pas. Réfléchissez à vous-même. Quand vous tombez dans la pensée charnelle de toute façon, réalisez combien de mauvaises choses vous faites et combien de mal vous arborez, et repentez-vous. Rendez grâces au Seigneur qui a sauvé une personne telle que vous et suivez le Seigneur immédiatement. Vous devez juste avoir le désir de suivre le Seigneur avec foi continuellement et de garder votre pensée spirituelle bien que vous ayez des manquements. Vous devez devenir de tels gens. C’est arrogant de penser:“J’en ai fait assez dans ma vie spirituelle. Je sais quoi faire même si vous ne me le dites pas constamment. Je peux faire aussi bien que vous.” Une telle arrogance est la voie de la destruction qui conduit à la mort.
Vous et moi devons rencontrer le Seigneur après avoir vécu par la foi et professé la foi constamment. Nous devons devenir le soutien pour le salut des âmes. Avez-vous vu un arbre ancien? La partie extérieure de l’arbre est vivante même si l’intérieur est tout pourri. De nouveaux bourgeons et feuilles en sortent. Quand nous approchons un pin, nous pouvons voir beaucoup de petits pins qui poussent à cause des semences qui tombent des pins. Il y a longtemps, j’ai acheté un petit arbre à ginkgo et l’ai planté, et l’arbre a porté du fruit et après trois ou quatre ans beaucoup d’autres arbres à ginkgo ont commencé à se développer à partir de cette racine. Tant de nouveaux arbres poussent quand nous plantons un seul arbre correctement et prenons soin de l’environnement de cet arbre. Nous pouvons obtenir jusqu’à vingt arbres à partir d’un seul arbre.
Alors, combien d’arbres spirituels pouvons-nous avoir à partir de chacun de nous? Combien de gens pouvons-nous sauver? Sauverions-nous juste quelques centaines de gens? Sauverions-nous chacun juste quelques dizaines de milliers de gens? Nous pouvons chacun sauver des centaines de millions de gens. Chacun de nous sauvera des centaines de millions de gens. Je dis que chacun de nous sauvera beaucoup de gens si chaque personne suit le Seigneur jusqu’à la fin avec foi comme cela.
Pensez-vous: “Qui recevrait le salut à travers moi alors que je suis comme ceci?” Ce n’est pas vrai. Le Seigneur travaille à travers vous et sauve beaucoup de gens quand vous suivez le Seigneur avec foi. C’est l’œuvre merveilleuse du Seigneur. Le Seigneur fait cela, ce n’est pas vous et moi. Je rends grâces dans la présence du Seigneur qui nous utilise précieusement comme cela.