Sermons

Sujet 21: L’Evangile de Marc

[PARTIE 14-2] Il est temps pour nous de servir l’évangile de Dieu (Marc 14:3-9)

Il est temps pour nous de servir l’évangile de Dieu
(Marc 14:3-9) 
“Comme Jésus était à Béthanie, dans la maison de Simon le lépreux, une femme entra, pendant qu'il se trouvait à table. Elle tenait un vase d'albâtre, qui renfermait un parfum de nard pur de grand prix; et, ayant rompu le vase, elle répandit le parfum sur la tête de Jésus. Quelques-uns exprimèrent entre eux leur indignation: A quoi bon perdre ce parfum? On aurait pu le vendre plus de trois cents deniers, et les donner aux pauvres. Et ils s'irritaient contre cette femme. Mais Jésus dit: Laissez-la. Pourquoi lui faites-vous de la peine? Elle a fait une bonne action à mon égard; car vous avez toujours les pauvres avec vous, et vous pouvez leur faire du bien quand vous voulez, mais vous ne m’avez pas toujours. Elle a fait ce qu'elle a pu; elle a d'avance embaumé mon corps pour la sépulture. Je vous le dis en vérité, partout où la bonne nouvelle sera prêchée, dans le monde entier, on racontera aussi en mémoire de cette femme ce qu'elle a fait.”


Quelle époque est l’époque présente?


Aujourd’hui, je voudrais partager la Parole avec vous au sujet de vos possessions matérielles. Peut être que certains d’entre vous pensent “Il ne semblait pas que Pasteur Jong parlerait un jour d’argent, mais maintenant je vois qu’il finit par amener le sujet.” Mais ne vous inquiétez pas trop, car je ne suis pas sur le point de vous demander d’offrir vos possessions matérielles aveuglément.
Cette semaine, nous avons regardé attentivement au vrai statut de disciple de Jésus-Christ. Nous avons appris que le sacrifice de soi est nécessaire pour suivre le Seigneur entièrement, et que nous devons avoir foi en la Parole de Dieu pour apprendre la vraie foi et devenir les vrais disciples du Seigneur. Aujourd’hui aussi, je voudrais que nous regardions à la Parole du Seigneur avec ce sujet à l’esprit.
Le passage des Ecritures d’aujourd’hui est tiré de Marc 14:3-9, et il est écrit que lorsque Jésus était assis à table dans la maison de Simon le lépreux à Béthanie, une femme est venu et a versé sur Sa tête un flacon de parfum précieux valant plus de 300 deniers, Le préparant pour Son ensevelissement. Si vous êtes un disciple de Jésus-Christ, et si vous êtes vraiment de Son peuple, alors vous devriez vouloir prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit pour diffuser la justice de Dieu tout comme cette femme. Nous tous assemblés ici devons craindre Dieu en tout temps. Sachant que Dieu est le Créateur qui nous a faits, et en même temps qu’Il est le Sauveur qui nous a délivrés de tous les péchés du monde, nous devons réaliser qu’Il règne non seulement sur nos vies et morts mais aussi sur tout y compris notre bonheur et malédictions. Et en réalisant cela nous devons honorer la justice de Dieu, L’aimer et Le craindre, et le louer et adorer. Ceux qui vivent comme disciples de Jésus-Christ craignent Dieu dans leur vie comme cela. 
Bien sûr, ces croyants se rappellent le ministère du salut que le Seigneur a accompli pour les sauver de leurs péchés, mais en même temps, ils sont aussi profondément intéressés par ce que Dieu leur a dit, et quelle Vérité Il essaie de leur enseigner. Même s’ils ne peuvent pas observer la Parole de Dieu entièrement, leur disposition est de vivre par la foi devant Dieu. C’est la vie d’un vrai disciple de Jésus-Christ. Ainsi, les disciples de Jésus-Christ sont ceux qui aiment Dieu et Le suivent, obéissant à Ses commandements dans leur vie quotidienne. 
Comme mentionné, le sermon d’aujourd’hui traite de votre don. Quiconque a lu le passage des Ecritures d’aujourd’hui peut facilement résumer qu’il s’agit de donner ses possessions matérielles au Seigneur. Mais le sujet ici n’est pas de peser vos offrandes, si vous donnez beaucoup ou très peu ou même rien du tout. Bien sûr, vos offrandes matérielles sont aussi importantes mais il y a plus important que vos dons financiers encore, c’est l’attitude du cœur. En d’autres termes, je vous demande d’examiner votre cœur pour voir si l’offrande que vous faites au Seigneur est vraiment le reflet de votre crainte de Dieu, et si elles sont vraiment offertes à Dieu selon Ses demandes afin de Le servir et d’obéir aux commandements du Seigneur. Je voudrais focaliser le sermon d’aujourd’hui sur ce sujet.
Notre Seigneur a dit: “Car là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur” (Matthieu 6:21). Ceux qui honorent et aiment vraiment Dieu dans la crainte Lui donnent leur trésor le plus précieux. C’est parce que c’est au minimum ce qu’ils peuvent faire pour Dieu. Bien sûr, ils peuvent faire d’autres choses, mais de tous les actes de foi que l’on fait pour honorer et exalter Dieu, la meilleure façon d’exprimer la gratitude est d’offrir ses trésors au Seigneur. C’est pour cela qu’ils veulent offrir leurs possessions matérielles à Dieu. En d’autres termes, ceux qui craignent Dieu et vivent comme disciples de Jésus-Christ veulent offrir leur trésor le plus précieux et de valeur au Seigneur. Ce qui est important ce n’est pas combien vous offrez au Seigneur, mais que vous donniez volontairement et au meilleur de vos capacités reçues de Dieu, et c’est la bonne façon d’honorer et révérer Dieu.
La femme dans le passage des Ecritures d’aujourd’hui a fait une telle offrande à Jésus quand Il était à table dans la maison de Simon le lépreux, donnant un flacon de parfum valant plus de 300 deniers, ce qui était proche de la valeur du salaire d’un travailleur d’une année entière à l’époque. Le parfum ici exprime le service sacrificiel de la femme. Cette femme avait cassé un flacon de parfum très cher et l’a versé sur la tête de Jésus. Comme le parfum a été versé, la pièce était remplie de parfum. Mais quand les gens autour ont vu cela, ils se sont indignés envers cette femme et ont dit: “Pourquoi cette femme gaspille-t-elle un parfum aussi cher comme cela?” Ce à quoi nous devons réfléchir c’est savoir si c’était vraiment une perte que la femme verse ce parfum sur la tête de Jésus, ou si c’était la bonne chose à faire. 


Que pensez-vous de cet événement?


La réponse est claire. Ce que la femme a fait était la bonne chose à faire, quelque chose qui a été fait pour servir le Seigneur. Effectivement, c’était une chose admirable à faire. Notre Seigneur a dit: “car vous avez toujours les pauvres avec vous, et vous pouvez leur faire du bien quand vous voulez, mais vous ne m’avez pas toujours” (Marc 14:7). Il continue en disant: “Je vous le dis en vérité, partout où la bonne nouvelle sera prêchée, dans le monde entier, on racontera aussi en mémoire de cette femme ce qu'elle a fait” (Marc 14:9). Cette femme peut être décrite comme quelqu’un qui a servi la justice du Seigneur entièrement.
Ceux qui ne servent pas le Seigneur dans leur vie quotidienne devraient se rappeler de cette femme. Ceux qui n’offrent pas leurs possessions au Seigneur pour servir Son évangile même après être né de nouveau, et ceux qui n’offrent pas leur trésor le plus précieux au Seigneur pour Le servir de toute façon possible, que ce soit dans leur corps ou autrement, n’aiment pas vraiment l’évangile de l’eau et de l’Esprit même s’ils sont sauvés. Ces gens, en d’autres termes, n’aiment pas la justice de Dieu. 
Notre Seigneur a préparé quelque chose de spécial pour ceux qui Le servent en Lui offrant leur trésor le plus précieux. Ce n’est autre que Sa promesse qu’Il va les protéger de l’heure de la tribulation. Quand nous regardons Apocalypse 3:10, nous voyons Dieu dire à l’Eglise de Philadelphie “Parce que tu as gardé la parole de la persévérance en moi, je te garderai aussi à l'heure de la tentation qui va venir sur le monde entier, pour éprouver les habitants de la terre”. Le Seigneur a clairement promis ici qu’Il nous garderait de l’heure de l’épreuve. L’heure de l’épreuve viendra sur tous ceux qui vivent dans ce monde, mais quand cette heure viendra, le Seigneur nous protégera, nous qui avons gardé Sa Parole pour persévérer, et Il nous gardera de cette heure de l’épreuve.
L’heure de l’épreuve ici désigne la Grande Tribulation décrite en Apocalypse 13:9-15, quand l’Antichrist apparaîtra et que quiconque ne recevra pas la marque de la Bête sur son front ou la main droite sera mis à mort.
Prenons un moment pour voir ce que le Seigneur dit à propos de cette heure de tribulation et épreuve. Il est écrit en Apocalypse 17:12-14: “Les dix cornes que tu as vues sont dix rois, qui n'ont pas encore reçu de royaume, mais qui reçoivent autorité comme rois pendant une heure avec la bête. Ils ont un même dessein, et ils donnent leur puissance et leur autorité à la bête. ”
Comme vous pouvez le voir ici, quand le temps des dix cornes et des dix rois arrivera; Satan donnera l’autorité à un certain homme, et les gens qui lui appartiennent s’opposeront à Christ. Mais que dit la Bible sur ce qui en sera le résultat? Il est dit que Jésus-Christ, le Roi des rois, les vaincra tous. Il est dit ensuite quelque chose de très important: ceux qui sont avec le Seigneur sont appelés, choisis, et fidèles, et ils surmonteront leurs épreuves. Les fidèles ici désignent ceux qui craignent Dieu et servent le Seigneur diligemment dans leur vie quotidienne. Cela désigne ceux qui honorent Dieu sincèrement du fond de leur cœur, n’ont pas d’autres dieux devant Lui, L’aiment le plus, et Le suivent fidèlement. Dieu dit ici que ceux qui Le craignent véritablement comme cela combattront Ses ennemis et les vaincront à la fin avec le Seigneur. Ceux qui craignent Dieu triompheront à la fin par la foi.
La victoire ici ne signifie pas nécessairement que les saints ne mourront pas, mais cela signifie qu’ils surmonteront toutes leurs tribulations par la foi, même si cela comprend du martyr. En d’autres termes, loin d’être vaincus par leurs ennemis, ils jouiront de la vie éternelle par la foi. Ceux qui triomphent par la foi sont ceux qui craignent Dieu dans leur vie quotidienne et servent le Seigneur avec leur trésor le plus précieux. C’est dans leur vie quotidienne qu’ils servent et aiment l’évangile de Dieu; ce n’est pas quelque chose qu’ils font d’un coup ou soudainement quand le moment de la tribulation arrive.
Par contre, ceux qui ne craignent pas Dieu dans leur vie quotidienne sont caractérisés par leur manque de respect et d’amour envers Dieu, même s’ils ont été sauvés par Dieu. Ils ne pensent pas que Dieu soit honorable ou exalté. Donc ils prennent tout ce qui est bon pour leur chair et pour eux-mêmes. Ils n’offrent pas leurs trésors au Seigneur, car ils ne savent pas comment Le servir.
Il est écrit dans le passage des Ecritures d’aujourd’hui qu’une femme a amené un flacon d’albâtre d’un parfum à Jésus, a brisé le flacon, et a versé le parfum sur la tête de Jésus. Le cœur de cette femme révérait Jésus-Christ, L’aimait, et Le craignait. C’est pour cela qu’elle a pu offrir son trésor le plus précieux au Seigneur. Par contre, ceux qui n’ont pas la crainte du Seigneur dans leur cœur ne Lui sont pas reconnaissants, même s’ils peuvent avoir reçu la même rémission des péchés que les autres saints. Bien que ces gens soient heureux d’avoir reçu la rémission des péchés, ils ne savent pas comment servir Dieu correctement.
Ces gens qui ne servent pas Dieu dans leur vie quotidienne pensent aussi ceci: “Quand l’heure de la tribulation viendra, je suis certain que je vais révérer Dieu, Le craindre, et L’aimer.” Mais c’est une illusion. Loin de là, ces gens qui n’aiment pas l’évangile de Dieu de l’eau et de l’Esprit maintenant dans leur vie quotidienne seront encore davantage confus quand cette heure d’épreuve viendra. Ce n’est rien de plus qu’une pensée de désirs qui veut vous attendre à ce que vous arriviez d’une façon ou d’une autre à craindre Dieu avec votre cœur quand le monde sera dans le désordre. Donc, nous devons tous craindre Dieu dans nos vies quotidiennes. Même si nous avons des manquements, nous devons suivre la justice du Seigneur par la foi, nous sacrifier pour Lui, et Lui offrir notre trésor précieux. C’est seulement quand nous servons le Seigneur fidèlement comme cela que nous pouvons surmonter l’heure de la tribulation. Ceux qui manquent de le faire ne seront pas en mesure de surmonter cette heure de la tribulation. Je peux déjà prévoir cela clairement. Réfléchissez-y. L’heure de la tribulation est si terrible que rien qu’en entendre parler suffit à nous faire peur. Mais notre Dieu a dit qu’Il permettrait aux saints qui ont servi le Seigneur diligemment dans leur vie quotidienne d’être gardés de cette heure d’épreuve et de la surmonter. 
Même quand l’heure de la tribulation viendra, ceux qui ont toujours craint Dieu dans leur vie quotidienne seront capables de combattre et de vaincre l’Antichrist par la foi grâce à cette crainte de Dieu. Sans même être forcés par quelqu’un, ils tiendront ferme et refuseront de se soumettre à l’Antichrist, lui disant avec assurance “Tu t’opposes à Dieu? Alors je n’obéirai pas à tes paroles!”
Mais qu’arrivera-t-il à ceux qui n’ont ni craint Dieu ni ne L’ont révéré dans leur vie quotidienne, et qui auront eu peu d’amour ou de respect de Dieu? Quand l’heure de l’épreuve vient, ils ne seront pas seulement effrayés, mais le peu de foi qu’ils ont sera même brisée. Le fait que les justes surmontent est une autre façon de dire que les infidèles échoueront. Selon la fidélité avec laquelle nous servons Dieu et Le craignons dans nos vies quotidiennes, Dieu gardera certains de nous de l’heure de l’épreuve et assurera cette heure pour d’autres.
Donc, pour vivre nos vies en tant que disciples de Jésus-Christ, nous ne devrions pas seulement le suivre en mouvements, mais nous devons plutôt offrir notre trésor précieux au Seigneur en tant que Ses saints. En d’autres termes, nous devrions révérer Dieu et L’aimer dans nos vies quotidiennes, et nous devrions croire en Lui de tout notre cœur Nous devons apprendre à faire cela dans nos vies quotidiennes – c’est à dire que nous devons apprendre comment craindre Dieu et comment servir le Seigneur fidèlement en ces temps paisibles. Quelqu’un qui n’est pas conscient de ces choses dans sa vie quotidienne ne saura pas quoi faire quand l’heure de la tribulation viendra soudainement. Loin d’avoir la foi, ces gens seront pris par la peur. Pour ceux qui n’aiment pas Dieu, leur foi n’est pas plantée fermement, et donc quand le vent souffle et que les vagues frappent, leurs cœurs sont ballottés de partout. Finalement, ils finiront par dériver dans une confusion totale.


Vous et moi devons avoir la crainte de Dieu dans nos vies quotidiennes


Nous sommes les Disciples de Christ et suivons le Seigneur. Ainsi, nous devons savoir comment servir le Seigneur du fond de nos cœurs Ce que le Seigneur attend de nous en particulier c’est un cœur sincère. Il demande votre trésor le plus précieux. De plus, même si Dieu ne faisait pas une telle demande, nous devrions être en mesure d’exprimer notre amour pour le Seigneur en Lui offrant notre trésor le plus précieux sans même qu’on ne le demande. En fonction de cela, ce trésor précieux peut être notre cœur, notre foi, nos corps, ou nos possessions matérielles.
Vos possessions matérielles peuvent se décrire comme le baromètre du dévouement de votre cœur et de votre foi. Bien sûr, nous ne pouvons pas mesurer le cœur de quelqu’un sur la base seule de ses possessions matérielles, mais malgré cela, le cœur suit l’argent, et votre cœur c’est là où se trouve votre trésor. La femme dans le passage des Ecritures d’aujourd’hui a brisé un flacon d’albâtre avec le parfum le plus précieux et l’a versé sur la tête de Jésus parce qu’elle était si reconnaissante au Seigneur de ce qu’Il ait abandonné le trône du Ciel et soit venu sur la terre incarné dans la chair d’homme, ait reçu le baptême pour prendre ses péchés, et ait été sur le point d’être crucifié à mort pour la sauver. C’est par gratitude pour son salut qu’elle a oint le corps de Jésus pour Son ensevelissement à l’avance. Comme serviteurs du Seigneur, nous devons tous imiter son exemple.
Jésus a dit: “car vous avez toujours les pauvres avec vous, et vous pouvez leur faire du bien quand vous voulez, mais vous ne m’avez pas toujours.” Effectivement, nous n’avons pas toujours l’opportunité de servir le Seigneur. Pensez-vous que vous aurez toujours une autre opportunité de servir le Seigneur? Non, ce n’est pas le cas. De plus, nous vivons dans une époque si incertaine que nous ne savons pour combien d’années encore nous serons en mesure de servir le Seigneur. Ce n’est pas vrai que nous ayons des heures illimitées pour servir le Seigneur.


Je sers l’évangile de l’eau et de l’Esprit en union avec tous nos ministres et saints


Avec vous, je sers l’évangile maintenant parce qu’à moins que nous ne le fassions en ce temps présent, nous n’aurons pas d’autre occasion. C’est pour cela que je regarde à l’avenir par la foi et sers le Seigneur au mieux de mes capacités, même si les temps de la fin ne sont pas juste sous mes yeux. Mais alors que je remplis mon ministère, parfois je suis fatigué et même déçu de certains saints. De temps en temps, j’en vois certains avec une foi tiède, mais ce n’est pas vrai pour tout le monde. Je suis très frustré quand je vois de tels saints. Ce n’est pas comme si nous pouvions servir le Seigneur n’importe quand. Loin de là, c’est maintenant l’heure précieuse où nous pouvons effectivement servir le Seigneur. De plus, le monde finira à un moment donné, et il y a déjà beaucoup de signes qui indiquent cela. En dépit de tout cela, certains saints sont si insensés qu’ils ne s’en soucient pas du tout. Et je trébuche parfois à cause de tels saints, frustré par leur manque de souci. J’ai prêché l’évangile avec beaucoup de dévouement, mais certains de nos saints ne s’en soucient pas du tout, et donc parfois je ne suis pas certain de savoir qui est normal. C’est très facile pour vous de succomber à l’auto-complaisance comme cela à moins de vous appuyer sur la Parole de Dieu et d’accomplir fidèlement votre appel divin dans Sa présence. 
Ce qui est trop clair c’est que nous pouvons entendre le Seigneur s’approcher de plus en plus près. Pas à pas, nous entendons Ses pas qui approchent. Alors que nous entendons ce son si clairement, nous ne pouvons pas l’ignorer. C’est pour cela que nous devons servir le Seigneur maintenant quand nous le pouvons encore. Si nous laissons et manquons l’opportunité présente, nous le regretterons pour toujours. Que pourrons-nous faire quand l’heure de la tribulation sera là? Pourrions-nous encore publier nos livres sur l’évangile même si nous avions l’argent pour? Pourrions-nous aller à l’étranger et prêcher l’évangile? Non, nous ne pourrions rien faire. Nous n’aurons pas d’autre choix que d’être confinés dans nos voisinages et d’être dans nos maisons, ne faisant rien que manger et boire. Donc si nous avons prévu de donner nos possessions matérielles au Seigneur, nous devons le faire maintenant. Si nous voulons servir le Seigneur, nous devons Le servir maintenant!
Nous devons effectivement prêcher l’évangile du Seigneur de l’eau et de l’Esprit de par le monde entier avant que le Seigneur ne revienne sur la terre. Comment Dieu travaillera-t-Il dans les temps de la fin si nous sommes enlevés vers Lui; justement, nous devons faire ce que nous pouvons maintenant même. Permettez-moi d’éclairer ceci pour vous: si vous voulez servir le Seigneur, servez Le maintenant. Ne pensez pas que vous pouvez remettre à plusieurs années puis commencer à servir le Seigneur. Alors tout l’argent que vous auriez donné serait complètement inutile. Ce n’est pas ce que Dieu vous demande de faire. Plutôt, Il vous demande de Le servir maintenant même. Il y a un temps approprié pour toute chose, même au sujet de l’agriculture. Il y a un temps pour semer, un temps pour arroser, et un temps pour donner des engrais. La même chose est vraie pour la vie de foi. Si vous voulez servir le Seigneur, alors servez Le maintenant.
Si vous craignez réellement Dieu et voulez que l’évangile du Seigneur soit diffusé dans le monde entier, alors commencez cette œuvre à ce moment précis. Vous devez travailler pour le Seigneur maintenant, offrir vos possessions matérielles pour Lui maintenant, et vivre votre vie maintenant pour le Seigneur. Qui sait ce qui nous arrivera à l’avenir? Personne ne sait ce qui arrivera demain. C’est pour cela que nous devons tous répondre à la demande de Dieu en ce moment présent précis. Craindre Dieu signifie être conscient de Son œuvre en ce moment précis même, accomplissant fidèlement toute œuvre que Dieu nous a confiée, et révérant Dieu et L’aimant de cette façon. C’est ce que signifie avoir foi et craindre Dieu. Quand la femme dans le passage des Ecritures d’aujourd’hui a donné à Jésus son trésor précieux, qu’est-ce que le Seigneur a dit à Ses disciples? Il a dit: “vous avez toujours les pauvres avec vous, et vous pouvez leur faire du bien quand vous voulez, mais vous ne m’avez pas toujours” (Marc 14:7). Ce passage signifie qu’il y a un moment approprié où il est question de la foi. Et vous devez vous rappeler au fond de votre cœur que c’est maintenant le temps de vivre votre foi.
Nous avons publié nos livres sur l’évangile pour les partager avec les gens du monde entier, et j’ai le projet de finir ce ministère rapidement. L’évangile de l’eau et de l’Esprit sera diffusé dans le monde entier en peu de temps. Si nous supportons le travail un peu plus longtemps, nous pourrons prêcher l’évangile du Seigneur entièrement pour atteindre tous les coins du monde. Je sais que certains se demandent comment c’est possible. Mais je ne travaille pas seul. Puisque nous avons des partenaires qui travaillent avec nous, bien que leur nombre ne soit pas grand, avec eux nous sommes plus que capables de prêcher l’évangile dans le monde tout entier. Avoir beaucoup d’ouvriers n’est pas toujours idéal. 
Je voudrais vous dire à vous et moi-même ce qui suit: Servons le Seigneur maintenant que nous le pouvons. N’essayez pas de conserver votre énergie pour servir le Seigneur plus tard; plutôt, si vous voulez réellement servir le Seigneur alors servez Le maintenant. Le Seigneur a dit que les fidèles qui craignent Dieu surmonteront les temps de la fin. Bien que nous ne sachions pas exactement comment Dieu va nous garder de l’heure de l’épreuve, nous le découvrirons tous avec le temps.
Ceux d’entre vous qui ont craint Dieu dans leur vie quotidienne sauront très bien ce dont je parle. Nous devons tous servir le Seigneur fidèlement dans nos vies quotidiennes. Ce n’est rien de plus qu’une excuse de dire que vous servirez le Seigneur l’année prochaine ou l’an d’après. Nul autre moment que maintenant n’est celui où vous devez servir le Seigneur. Je ne vous demande pas de servir le Seigneur juste en offrant vos possessions matérielles. Plutôt, je vous demande de servir Dieu dans votre cœur par révérence. En d’autres termes, vous devez aimer Dieu, L’honorer, L’exalter, et Lui offrir volontairement vos trésors. 
Nous devons tous avoir la foi pour craindre Dieu. C’est alors seulement que nous pouvons vaincre le monde par cette foi qui révère Dieu, peu importe ce qui arrive dans ce monde. Mais que se passera-t-il si nous ne craignons pas Dieu ni ne servons le Seigneur dans nos vies quotidiennes? Nous nous écarterions du Seigneur et tomberions loin de notre foi. Nous finirions par dire au-revoir au Seigneur. C’est le devoir de tout disciple de suivre son maître. Mais en tant que ceux qui sommes devenus les disciples du Seigneur, où irons nous à la fin si nous ne suivons pas le Seigneur dans nos vies? Pensez-vous que vous pouvez juste aller à l’Eglise quand les temps de la fin viendront? Mais quand la dernière heure de la tribulation sera là, il n’y aura plus de juste dans les bâtiments d’église où les saints nés de nouveau avaient l’habitude de se réunir. 
Je m’attends à ce qu’environ deux tiers de vous qui êtes assis ici soient martyrs. Ceux qui ne partagent pas ce martyr ne savent pas comment craindre et servir Dieu. Ces gens se sont fait une idée et disent “Bon, maintenant que je suis sauvé, je vais juste faire le strict minimum”. Ces gens mènent leur vie de foi par obligation, car leur cœur n’a pas la crainte de Dieu du tout. Ils pensent “Ne m’en demandez pas trop. Je suis reconnaissant que Jésus m’ait sauvé, mais je me sentirais surchargé si l’on m’en demandait trop. Ne me surchargez pas en m’en demandant trop, comme je finirais sinon par ne rien faire du tout, donc attendez calmement. Je travaillerai plus diligemment dans dix ou vingt ans. Donc attendez jusque là.” Ceci, mes chers croyants, est une insulte au Seigneur.
Ce genre de foi n’est pas la foi qui craint vraiment Dieu. Pensez-vous que l’Eglise de Dieu soit une sorte d’entreprise? L’Eglise n’est pas une entreprise, où vous pouvez entrer à une heure donnée et flâner toute la journée, prenant une longue pause déjeuner et étant quand même payé tout en faisant le moins possible. Ce n’est pas la façon de servir le Seigneur. Plutôt, nous servons le Seigneur parce que nous sommes si reconnaissants que le Seigneur nous ait sauvés des péchés du monde par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. C’est parce que nous aimons le Seigneur que nous donnons nos trésors les plus précieux pour Lui et servons les autres âmes.
Si vous ne craignez pas Dieu maintenant, alors préparez vous à quitter l’Eglise tôt ou tard. Vous pouvez alors penser “Je ne quitterai jamais l’Eglise. Pourquoi le ferais-je?” Mais personne ne quitte l’Eglise parce qu’il le veut. Plutôt, l’on quitte l’Eglise parce qu’on doit le faire, même si l’on ne veut pas. Quelqu’un dérive-t-il dans une mer lointaine parce qu’il le veut? Non, l’on dérive dans la mer parce qu’il y a un problème sérieux avec le bateau. Peut être que le moteur est mort, ou que l’ancre tenant le bateau au quai s’est détachée et le bateau a été emporté par le courant. Quoi qu’il en soit, quand le bateau frappe les vagues et est ballotté, il finira par sombrer.
La moralité de l’histoire est ceci: à moins que nous ne craignions Dieu dans nos cœurs, il est inévitable que nous quittions le Seigneur même si nous sommes sauvés. Admettez de tout cœur que Jésus est réellement Dieu, respectez-Le, aimez-Le, craignez-Le et remerciez-Le. A moins que vous ne fassiez cela, vous êtes lié à être enlevé par les courants de ce monde et vous éloigner du Seigneur. Si vous croyez juste en votre salut sans craindre Dieu dans vos cœurs, alors vous serez forcé par vos propres circonstances ou conduit par vos faiblesses à finalement vous écarter de l’Eglise. En bref, vous ne serez pas capable de vaincre le monde. 
Dans nos cœurs, nous devons avoir la crainte de Dieu. Nous devons tous avoir Dieu dans nos cœurs, et nous devons croire qu’Il est notre Seigneur qui nous a faits, nous a sauvés de tous nos péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous a donné le Ciel et règne en tout pour nous. Ainsi, nous devons remercier le Dieu vivant du fond de nos cœurs, Le respecter et L’exalter, et Le prier en cherchant Sa grâce. Vous devez avoir un tel cœur et une telle foi pour servir le Seigneur comme votre Dieu. C’est alors seulement que vous pouvez vivre votre foi correctement et suivre le Seigneur jusqu’à ce qu’Il revienne. C’est alors seulement que vous pouvez mener votre vie comme quelqu’un qui est devenu un disciple du Seigneur. 
Bien que vous soyez faible, vous devez réaliser que le Seigneur est exalté, et c’est alors seulement que vous pouvez recevoir l’affection du Seigneur, Le remercier, et Le servir. Si autrement vous ne pensez rien du Seigneur, vous ne pouvez rien faire. Vous n’accomplirez rien parce que vous seriez en train d’ignorer le Seigneur. C’est pour cela qu’il est si impératif pour nous tous de craindre Dieu dans nos cœurs. 
Ceux qui révèrent Dieu correctement servent le Seigneur de toute leur capacité, même si c’est peu. La femme qui a versé le parfum sur le Seigneur n’a pas fait cela pour être sauvée parce qu’elle n’était pas encore sauvée. Loin de là, elle savait déjà très bien en elle qui était Jésus, pourquoi Il avait été baptisé, et pourquoi Il allait devoir mourir à la Croix. Elle a versé le parfum sur Lui ainsi parce qu’elle savait toutes ces choses et était reconnaissante envers Lui. 


La femme a fait cela parce qu’elle a vu d’avance la diffusion de l’évangile de l’eau et de l’Esprit 


Jésus a dit que la femme du passage des Ecritures d’aujourd’hui a préparé la diffusion de l’évangile à l’avance. Elle a offert son trésor le plus précieux au Seigneur parce qu’elle craignait Dieu. Le Seigneur a dit: “amassez-vous des trésors dans le ciel, où la teigne et la rouille ne détruisent point, et où les voleurs ne percent ni ne dérobent. Car là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur” (Matthieu 6:20-21). Par hasard, ne pensez-vous pas en vous-même “Je vois que le Révérend Jong n’est pas différent des autres. A la fin, il me demande de donner mon argent”? Je ne vous dis pas seulement de donner votre argent à l’Eglise. Bien que vos contributions financières soient importantes, c’est quelque chose qui dépend entièrement de vous. Ce qui est important ce n’est pas votre argent, mais votre foi ferme.
En d’autres termes, dans votre cœur et le mien, nous devons tous avoir la crainte de Dieu. Nous devons tous aimer l’évangile de l’eau et de l’Esprit dans nos cœurs Nous devons avoir de la révérence pour le Seigneur. En bref, nous devons réaliser combien notre Dieu est exalté. Pour ceux qui n’ont pas de respect pour Dieu et ont une basse pensée de Jésus, il y a quelque chose que Dieu a préparé. C’est qu’Il va les écraser à l’heure de l’épreuve. Quand ce moment viendra, ces gens seront pleins de regrets et supplieront le Seigneur de les aider alors. Ils se blâmeront eux-mêmes et diront “Si j’avais su que j’allais mourir comme cela, et que j’allais tout perdre sans même pouvoir en dépenser, alors j’aurais tout donné au Seigneur. Tout ce temps j’ai amassé mon trésor en vain; qu’est-ce que j’y ai gagné?”
Par contre, quand cette heure d’épreuve viendra, ceux qui ont servi le Seigneur fidèlement, L’ont craint, L’ont prié, se sont occupés de l’Eglise, ont chéri l’évangile, et ont vécu pour l’évangile dans leur vie quotidienne penseront seulement ce qui suit: “Le temps est venu pour que je meure pour le Seigneur et sois martyr pour Son nom.” Pour ces gens, il n’y a rien de ce qu’on appelle une vie de regret. Ils n’auront jamais aucun regret. Quand l’heure de l’épreuve viendra, ils prieront Dieu “Seigneur, je suis plein de manquements, mais aide-moi à supporter les épreuves qui viennent. Si Tu prévois de m’enlever, aide-moi à surmonter mes tribulations, pour que je ne trahisse pas ma foi mais me tienne debout devant Toi.” Avec de telles prières, ils vaincront Satan par la foi et se tiendront fermement dans la présence de Dieu. 
Par contre, ceux qui n’ont pas la crainte de Dieu dans leur vie quotidienne dépensent tout leur argent juste pour eux. Ils n’en donnent rien au Seigneur. Ils ne s’intéressent pas non plus à l’œuvre de diffusion de l’évangile du Seigneur dans le monde. Même quand quelqu’un est sauvé, ils restent si indifférents qu’ils ne s’en soucient pas du tout. 
Mes chers croyants, puisque nous sommes tous des êtres faibles pleins de limites, nous devons craindre Dieu dans nos cœurs si nous voulons mener une vie droite et demeurer dans le Seigneur dans les temps de la fin. Personne n’est exempt de cela juste parce que nous sommes nés de nouveau et délivrés de la condamnation du péché. La crainte du Seigneur est absolument indispensable à tout croyant. Nous devons tous Le révérer, Le respecter, Le craindre, et incliner nos têtes devant Lui en réalisant combien Dieu est exalté. Et renonçant à toutes nos pensées en obéissance à Sa Parole, nous devons croire en Lui et Le suivre inconditionnellement. Nous devons tous avoir une telle foi et disposition. Bien sûr, nous avons encore certaines faiblesses. Mais Dieu assure la sécurité dans nos cœurs, s’occupe de nos faiblesses, et nous conduit. Il nous aide et nous bénit, pour que nous puissions nous tenir encore plus droit. Bien que les humains ne voient que l’apparence extérieure, le Seigneur voit au fond de nos cœurs Dieu regarde à nos cœurs pour voir si nous avons la bonne disposition ou non. 
Nous essayons maintenant de diffuser l’évangile de l’eau et de l’Esprit dans le monde entier, et bien que nous n’ayons pas beaucoup de temps, le Seigneur nous a montré clairement qu’Il agit dans ce monde maintenant même pour s’assurer que l’évangile soit diffusé rapidement dans le monde entier. Bien sûr, le Seigneur ne nous a pas enseigné le jour et le mois exact de Son retour, mais Il nous a enseigné à travers la Parole quand Il reviendrait. C’est maintenant le temps de servir le Seigneur. Ce sera trop tard si nous attendons plus longtemps. Peut être que certains d’entre vous pensent “Comment sais-tu cela? Si tu veux tellement servir le Seigneur, alors fais le toi-même, sans moi.” Bien que je sois un homme insuffisant, Dieu m’a enseigné que le retour du Seigneur est imminent. Je sais cela parce que je crois en Sa Parole. 
J’ai la responsabilité de vous dire que c’est maintenant le temps de faire l’œuvre de Dieu. A moins que les serviteurs et saints de Dieu ne Le servent maintenant même, il sera trop tard. Pourrons-nous servir le Seigneur au moment de la tribulation? Quand ce bâtiment d’église sera inondé, quelqu’un pourra-t-il prêcher ici? Quelqu’un d’entre nous pourra-t-il alors servir l’évangile? Pourrons-nous partager l’évangile et être en communion avec les âmes? Non, bien sûr que non! Le bâtiment d’église entier sera complètement ruiné et nous devrions fuir au sommet de la montagne. Nous devons faire l’œuvre de Dieu pendant que nous le pouvons avant l’arrivée de cette tribulation, avant la Grande Tribulation dont le Seigneur a parlé ne soit là dans sa plénitude. 


Notre plan de mission mondiale pour l’avenir


Nous prévoyons maintenant d’ouvrir un bureau d’extension en Russie ou en Europe du Nord et d’en faire notre camp de base pour diffuser l’évangile de l’eau et de l’Esprit dans toute l’Europe. Nous prévoyons aussi d’envoyer un serviteur de Dieu en Inde, tout comme nous avons un bureau dans la ville de New-York. Bien sûr, nous continuerons de publier nos livres sur l’évangile aussi. Je ne m’inquiète même pas pour les ressources financières qui sont nécessaires pour diffuser l’évangile. Tout ce que je fais c’est accomplir diligemment ce que Dieu m’ordonne de faire. L’œuvre de Dieu n’est pas quelque chose qui se fait en la maîtrisant. Plutôt, nous nous préparons pour l’œuvre du Seigneur lorsque nous le pouvons, avançons avec les serviteurs de Dieu lorsque nous le pouvons, et travaillons au mieux de nos capacités quand nous le pouvons. Quand nous continuons ainsi de travailler diligemment dans les années à venir, nombreuses âmes seront sauvées dans le monde entier. Et quand la tribulation arrivera complètement, je suis certain que ces gens seront martyrs justement pour leur foi.
Il est écrit dans le Livre de l’Apocalypse: “Après cela, je regardai, et voici, il y avait une grande foule, que personne ne pouvait compter, de toute nation, de toute tribu, de tout peuple, et de toute langue. Ils se tenaient devant le trône et devant l'agneau, revêtus de robes blanches, et des palmes dans leurs mains. Et ils criaient d'une voix forte, en disant: Le salut est à notre Dieu qui est assis sur le trône, et à l'agneau” (Apocalypse 7:9-10).
Comme c’est écrit ici, j’ai toute confiance qu’à travers l’évangile que nous prêchons maintenant, nombreuses personnes croiront en cet évangile, s’opposeront à Satan, donneront leur vie courageusement dans le martyr, et entreront finalement dans le Royaume de Dieu avec nous et y vivront pour toujours. Je suis absolument convaincu que lorsque le Seigneur reviendra sur la terre, ces gens ressusciteront aussi avec nous et jouiront de la vie éternelle dans le monde à venir. C’est avec une telle foi assurée que nous faisons l’œuvre du Seigneur. Notre œuvre n’est pas quelque chose qui tombera dans un an ou deux, mais c’est quelque chose que nous faisons maintenant avec une vision, capables de voir loin dans l’avenir jusqu’à la fin du monde. 
Nous avons publié et expédié tant de livres dans tant de langues du monde entier. Nous avons récemment signé un contrat avec les quatre plus grands distributeurs aux Etats Unis. Les directeurs de vente de ces entreprises ne sont pas stupides. Les pasteurs et experts ont signé le contrat avec nous seulement après avoir examiné nos livres attentivement et méticuleusement. S’il y avait quelque chose qui n’allait pas avec nos livres, alors ils ne les auraient pas acceptés. 
Pour les Chrétiens des pays occidentaux, j’ai écrit dans mes livres franchement et publiquement ce qui suit: “Bien que le Christianisme auquel vous croyez ait une longue histoire couvrant des centaines d’années, vous êtes entièrement ignorants du vrai évangile. Voici le vrai évangile de l’eau et de l’Esprit. L’évangile de l’eau et de l’Esprit est le vrai évangile. Tout le monde devrait lire nos livres sur l’évangile, des théologiens aux étudiants, pasteurs et laïcs, et même les détenus en prison. C’est ainsi que Jésus nous a tous sauvés de nos péchés, la race humaine entière, et chaque pécheur de ce monde – en venant sur cette terre, portant les péchés de l’humanité en étant baptisé par Jean-Baptiste, portant les péchés du monde sur la Croix et y mourant, et ressuscitant des morts. C’est la Vérité du salut. Le Seigneur est notre Sauveur. Il nous a sauvés par Son baptême et le sang. Voyez et croyez!”
Nous avons prêché l’évangile de l’eau et de l’Esprit de cette façon. Maintenant même, nombreuses personnes lisent nos livres et témoignent de l’œuvre merveilleuse de Dieu suscitée pour expier tous leurs péchés de leurs cœurs et leur amener la rémission des péchés. Des nouvelles si merveilleuses émanent de tous les coins du monde. En Inde, certains pasteurs nous ont même invités, nous disant “Nous n’avons jamais vu un livre aussi merveilleux et étonnant auparavant. Pourriez-vous venir ici et tenir une réunion de réveil? Nous aimerions faire la réunion en 2001, et nous apprécierions beaucoup que vous veniez. Nous sommes volontaires pour payer toutes vos dépenses.” Ils ont aussi dit qu’ils voulaient imprimer nos livres à leurs propres frais et les partager avec leurs concitoyens. 
Je ne me vante pas ici. Plutôt, je souligne que ces gens ont vraiment reconnu la valeur de nos livres. Pensez-vous qu’ils sont stupides? Nos partenaires qui sont en communion avec nous et travaillent avec nous ne sont pas des gens ordinaires. Ils sont plutôt renommés dans leurs régions pour leur compétence et stature. Ils sont très influents dans leurs dénominations respectives aussi. 
L’évangile que nous avons n’est pas quelque chose dont nous devrions avoir honte. Ce n’est pas non plus quelque chose qui nuit à nos propres intérêts. Loin de là, c’est la seule Vérité dans le monde et c’est le trésor le plus précieux. Certains d’entre vous peuvent penser “J’ai fait beaucoup de contributions financières pour servir cet évangile, mais il semble que c’était juste un gaspillage d’argent”, mais ce n’est jamais une perte de servir le Seigneur et Son évangile avec vos possessions matérielles. 
Même s’il y a certaines limites physiques à combien nous pouvons servir le Seigneur, au moins avec nos cœurs spirituels nous pouvons craindre Dieu, Le révérer, L’aimer, et L’exalter sans fin. Dieu est le Créateur exalté de l’univers et tout ce qu’il contient. Que pourrions-nous alors Lui offrir? Nos possessions matérielles ne sont que l’une des nombreuses choses que nous pouvons Lui offrir. La Bible nous appelle nombreuses fois à servir l’évangile avec nos possessions matérielles, nous disant: “Faites-vous des amis avec les richesses injustes” (Luc 16:9), ainsi que “Jette ton pain sur la face des eaux, car avec le temps tu le retrouveras” (Ecclésiaste 11:1).
Mes chers croyants, cet évangile que le Seigneur nous a donné est vraiment digne que nous le servions, et nous devons effectivement le servir. Si vous ne pouvez servir ni cet évangile ni le Seigneur avec vos possessions matérielles même si vous professez craindre Dieu, alors cela ne peut que signifier que vous n’aimez pas réellement le Seigneur de tout votre cœur. Cela prouve en réalité qu’il n’y a pas de crainte de Dieu dans votre cœur. Si vous ne pouvez pas servir le Seigneur parce que vous êtes trop pauvre, alors vous pouvez toujours prier Dieu de tout votre cœur et dire “Seigneur, je suis trop pauvre pour Te servir. Bénis-moi pour que je prospère afin que je Te serve.” Quand vous demandez ceci au Seigneur, vous recevrez ce que vous Lui demandez et prospérerez, jusqu’à ce que vous soyez finalement capable de donner vos possessions matérielles au Seigneur.
Je ne vous demande pas ici de donner beaucoup d’argent à l’Eglise. Loin de là, je dis juste que vous devez avoir la crainte du Seigneur dans votre cœur Qu’y a-t-il que vous ne puissiez faire, si vous y mettez votre pensée? Y a-t-il des saints qui négligent l’œuvre du Seigneur et regardent seulement de loin, même s’ils vivent maintenant dans une époque si urgente? Y a-t-il de ces gens qui sont juste assis et regardent comme des spectateurs même quand cet évangile est proclamé de par tout le monde? Même en ce moment précis, les serviteurs de Dieu travaillent toute la nuit et supportent un dur labeur à l’étranger. Je ne vous demande pas de faire un si dur travail vous-même. En réalité, nous sommes tous les mêmes serviteurs du Seigneur. Vous soutenez le ministère de l’évangile de l’arrière, pendant que les dirigeants de l’église travaillent au front au mieux de leur capacité. 
Effectivement, nos ministres sont plutôt militants quand il s’agit de diffuser l’évangile. Nos ministres et évangélistes en Chine nous ont envoyé un rapport récemment, nous disant que des douzaines de gens là bas ont maintenant réalisé clairement pourquoi Jésus a été baptisé et ont compris l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Ils ont aussi dit qu’ils voulaient recevoir davantage de livres. Environ 30 personnes font le culte dans une église souterraine, et ils nous ont demandé de leur envoyer au moins 30 livres de plus. Donc nos ouvriers leur ont donné ces livres. Environ 700 livres sont partis en Chine par un tel processus. Ces livres vont circuler à travers la Chine, aussi longtemps que les gens ne les jetteront pas.
La Chine a plus d’1.3 milliards de gens, et de plus en plus se convertissent au christianisme de nos jours. Un réveil fervent se produit en Chine, similaire à celui qui a eu lieu en Corée quand le christianisme a été introduit au départ, et les croyants s’attendent à beaucoup de choses merveilleuses s’ils croient en Jésus. La fièvre est telle que quiconque essaie de stopper l’évangélisation est appelé démon. Le problème, cependant, c’est que bien qu’il y ait un grand réveil qui se produit en Chine, le vrai évangile ne se trouve nulle part. Même dans de telles dures circonstances, nos livres continueront d’être envoyés là-bas. Ainsi, l’évangile s’implante maintenant fermement en Chine pour se répandre partout. Ceux en Chine qui craignent Dieu, Le recherchent, désirent recevoir la rémission des péchés, et veulent rencontrer le Seigneur et aller au Ciel peuvent maintenant trouver la bonne voie. J’ai toute confiance que l’évangile sera bientôt diffusé à travers toute la Chine. 
La même œuvre de Dieu se produit partout dans le monde, de l’Asie au monde anglophone, l’Afrique, l’Amérique centrale et du sud, et l’Europe de l’Est. Il y a tant d’endroits où travailler. Nous devons aussi imprimer beaucoup plus de livres. J’ai dit cela si souvent précédemment que vous devez être malades et fatigués d’entendre parler de ces livres, mais ne le soyez pas. Supportons avec patience et aimons notre ministère de la littérature.
Comme vous le savez, le Catholicisme est la religion dominante dans certains pays Européens. Mais malgré cela, je crois que le vrai christianisme va de nouveau fleurir là-bas. Récemment, l’évangile de l’eau et de l’Esprit est entré en Allemagne pour la première fois. Comme vous le savez sans doute, l’Allemagne est le pays d’origine de Martin Luther, le fameux réformateur qui a soutenu la justification par la foi. Comme l’un des pères du Protestantisme, Luther a traduit la Bible en Allemand courant pour la première fois. Mais c’est maintenant seulement que le vrai évangile a pu entrer dans ce pays. A cette lumière, Luther a échoué pour n’avoir pas prêché l’évangile de l’eau et de l’Esprit, comme les autres. Tout ce qu’il a fait c’est se séparer de l’Eglise Catholique; il n’a pas prêché le vrai évangile. Au contraire, l’évangile que Luther a prêché était un pseudo-évangile sans la vérité centrale, comme une fausse bague en diamant. C’était un évangile sans puissance qui ne pouvait pas expier les péchés peu importe avec quelle ardeur les gens y croyaient.
Mais en ces derniers temps, Dieu a répandu Sa grâce particulièrement sur nous en dépit de nos nombreuses limites, pour être honoré et servi par nous, et pour accomplir Sa volonté. Il nous a confié Son œuvre pour nous récompenser et nous bénir. Beaucoup de choses merveilleuses se produisent. Je n’en ai pas parlé parce que je ne veux pas que vous pensiez que je me vante, mais il y a vraiment beaucoup de choses étonnantes qui arrivent. Donc ne détournez pas le visage de l’œuvre du Seigneur. Ne vous asseyez pas là oisifs. Plutôt, servez l’évangile de l’eau et de l’Esprit avec les saints, et soutenez ce ministère avec vos contributions financières. Travaillons tous ensemble. Si vous ne faites pas l’œuvre du Seigneur, alors Dieu demandera à quelqu’un d’autres de faire cette œuvre juste. 
Il est temps maintenant de servir le Seigneur. Le Seigneur a dit: “vous avez toujours les pauvres avec vous, et vous pouvez leur faire du bien quand vous voulez, mais vous ne m’avez pas toujours” (Marc 14:7). Ce n’est pas comme si nous pouvions servir le Seigneur à tout moment. Peut être qu’il ne nous reste que quelques années. La communauté chrétienne en Corée est un désordre total. Se disputant sur des questions doctrinales tout le temps, ses dirigeants se dénoncent mutuellement. Tout ce qu’ils font c’est défendre les doctrines de leur dénomination respective. Donc lorsque quelque chose de nouveau apparaît, ils le rejettent aveuglement peu importe ce que c’est. Ainsi, quand je vais à l’étranger, je n’accorde pas beaucoup d’attention aux chrétiens Coréens là-bas. Mais les étrangers ne sont pas si aveuglément conservateurs. Quand ils rencontrent quelque chose de nouveau, ils vérifient en détail, l’acceptent s’ils l’aiment, et le louent s’ils voient quelque chose d’exceptionnel. Quand nous avons publié nos livres au début, nous avons vraiment fait face à beaucoup de détracteurs. Mais qu’en est-il maintenant? Beaucoup de gens sont sauvés à travers nos livres. Beaucoup ont reçu la rémission de leurs péchés. Dieu se réjouit. Il prend plaisir à cette œuvre que nous accomplissons. 
Ce qui prend 100 ans pour les gens de ce monde afin d’être accompli, nous pouvons le faire en une seule année. Effectivement, nous pouvons faire en un an ce que d’autres mettent 500 ans à finir. C’est parce que cet évangile que nous prêchons est la vérité. Une fois que nous répondons à quelques questions que les gens se posent après avoir lu nos livres, ils connaissent clairement la vérité. Ils savent et croient assurément pourquoi Jésus est leur Sauveur et leur Dieu, comment Il les a sauvés du péché, comment Il a expié leurs péchés, et pourquoi ils iront au Ciel s’ils croient en cette Vérité.
Donc servons tous cet évangile. Comme la femme dans le passage des Ecritures d’aujourd’hui a brisé un flacon d’albâtre contenant du parfum de grand prix et l’a versé sur la tête de Jésus, je vous demande à tous de donner votre trésor le plus précieux au Seigneur. C’est, mes chers croyants, la vraie foi. Vous devez être volontaire pour offrir votre trésor précieux au Seigneur avec joie.
Cela sonne-t-il comme si je vous demandais vos contributions financières? Oui, je vous demande effectivement votre soutien financier. Mais je ne vous demande pas de me donner votre argent à moi, mais au Seigneur en qui vous croyez. En d’autres termes, je vous exhorte à donner vos possessions matérielles au Seigneur qui vous a sauvé vous et toute personne dans ce monde. Je vous prie d’offrir votre trésor le plus précieux au Seigneur pour la proclamation de l’évangile. Je n’ai pas honte du tout dans ma conscience de dire cela.
Offrons-nous donc nous-mêmes au Seigneur et servons-Le. Votre service n’est jamais en vain. C’est très digne. L’opportunité se présente maintenant. Servons le Seigneur maintenant. Nous allons ouvrir une extension en Europe du Nord comme nous l’avons fait à New-York, y envoyer des serviteurs de Dieu, et prêcher l’évangile dans tous les pays Européens ensemble, avec nos partenaires là bas. Nous allons baser notre ministère de la littérature en Inde pour couvrir l’Asie centrale, et à New-York pour le monde anglophone. 
Participons tous à cette œuvre Travaillons ensemble. Dans l’unité, surmontons ensemble l’heure de la tribulation et de l’épreuve en nous confiant en Dieu. Vivons par notre foi en la justice de Dieu.