Sermons

Sujet 21: L’Evangile de Marc

[PARTIE 15-1] Le Roi de tous les hommes nous a sauvés comme Barabbas (Marc 15:1-15)

Le Roi de tous les hommes nous a sauvés comme Barabbas
(Marc 15:1-15)
“Dès le matin, les principaux sacrificateurs tinrent conseil avec les anciens et les scribes, et tout le sanhédrin. Après avoir lié Jésus, ils l'emmenèrent, et le livrèrent à Pilate. Pilate l'interrogea: Es-tu le roi des Juifs? Jésus lui répondit: Tu le dis. Les principaux sacrificateurs portaient contre lui plusieurs accusations. Pilate l'interrogea de nouveau: Ne réponds-tu rien? Vois de combien de choses ils t’accusent. Et Jésus ne fit plus aucune réponse, ce qui étonna Pilate. A chaque fête, il relâchait un prisonnier, celui que demandait la foule. Il y avait en prison un nommé Barabbas avec ses complices, pour un meurtre qu'ils avaient commis dans une sédition. La foule, étant montée, se mit à demander ce qu'il avait coutume de leur accorder. Pilate leur répondit: Voulez-vous que je vous relâche le roi des Juifs? Car il savait que c'était par envie que les principaux sacrificateurs l'avaient livré. Mais les chefs des sacrificateurs excitèrent la foule, afin que Pilate leur relâchât plutôt Barabbas. Pilate, reprenant la parole, leur dit: Que voulez-vous donc que je fasse de celui que vous appelez le roi des Juifs? Ils crièrent de nouveau: Crucifie-le! Pilate leur dit: Quel mal a-t-il fait? Et ils crièrent encore plus fort: Crucifie-le! Pilate, voulant satisfaire la foule, leur relâcha Barabbas; et, après avoir fait battre de verges Jésus, il le livra pour être crucifié.”


Aujourd’hui, nous venons de lire l’Evangile de Marc chapitre 15 versets 1 à 15. Comme vous le voyez dans le passage des Ecritures d’aujourd’hui, Jésus a vécu un procès dans la cour de Pilate. Il est écrit que les souverains sacrificateurs, anciens, et scribes ainsi que le conseil Juif ont amené Jésus en accusation et L’ont remis à Pilate.
Pendant le ministère de Jésus, les dirigeants religieux Juifs, particulièrement les Pharisiens, le détestaient beaucoup. A leurs yeux, Jésus semblait si humble mais puisqu’Il prétendait être le Fils de Dieu et le Messie et faisait beaucoup de miracles qui étaient renommés, ils étaient énervés. Evidemment, beaucoup de gens ont été guéris et ont reçu la faveur par Ses miracles quand ils Le suivaient. Ils étaient aussi grandement réconfortés par Ses messages saints dans un temps de grande souffrance. Mais en dépit de tout cela c’est devenu une question politique qui a conduit à la mort de Jésus. 
Comme vous le savez tous, Israël à l’époque était une colonie Romaine. Ils étaient dans la même situation que les Coréens lorsqu’ils ont souffert de l’occupation Japonaise entre 1910-1945 apJC. Pendant le règne colonial Japonais, le Japon a neutralisé les Coréens sous une politique d’unification et ont fait les Coréens esclaves. Ils ont régné sur les Coréens et ont traité nos ancêtres comme des esclaves à moins qu’ils ne soient pro-Japonais. Ils ont même enlevé beaucoup de filles Coréennes comme femmes de compagnie pour leurs soldats. 
De même, Israël est devenu une partie de l’énorme Empire Romain comme colonie. L’Empire Romain a envoyé Pilate comme gouverneur de Judée parce qu’ils avaient peur que le mouvement indépendant des Israélites n’essaie d’élire son propre dirigeant et libère son pays de l’esclavage. Ils s’inquiétaient et craignaient cette idée. Ils étaient particulièrement inquiets que Jésus puisse être cette personne et fasse ce qu’ils redoutaient parce qu’Il était appelé le “Roi des Juifs” et était suivi par tant de gens. C’était un problème non seulement pour les Autorités Romains mais aussi pour les dirigeants religieux d’Israël comme les souverains sacrificateurs, scribes et Pharisiens. Les gens aimaient Jésus plus que ces dirigeants religieux et enseignants Juifs, donc beaucoup plus de gens suivaient Jésus qu’aucun autre dirigeant religieux. 
De plus, le nom de Jésus était connu de tous en et hors d’Israël, ce qui est devenu un grand problème pour eux. Les souverains sacrificateurs et les dirigeants d’Israël en particulier n’aimaient pas ce fait. Même pour les scribes, serviteurs publics, les Pharisiens et autres dirigeants religieux, Jésus était comme une pierre d’achoppement. Il n’y avait rien d’étrange à ce qu’ils soient pleins de haine contre Jésus parce qu’ils étaient habituellement élevés en haut respect avant que Jésus ne paraisse mais ils ont complètement perdu ce respect et cette popularité. 


Jésus est réellement venu pour sauver les pécheurs


Jésus n’avait rien de désirable aux yeux de ceux qui étaient auparavant respectés par le public quand un homme nommé Jésus est apparu. La Bible écrit aussi au sujet de Son apparence comme suit:
“Il s'est élevé devant lui comme une faible plante,
Comme un rejeton qui sort d'une terre desséchée;
Il n'avait ni beauté,
ni éclat pour attirer nos regards,
Et son aspect n'avait rien pour nous plaire” (Esaïe 53:2). Selon ce passage, Il pouvait être grand, mais en dehors de cela il n’y avait pas grand chose à admirer. Mais quand les dirigeants religieux Juifs ont vu une grande foule suivre Jésus et Le louer en criant “Hosanna”, ils ont eu peur que leur religion Juive ne se rompe à cause de Lui. Les Israélites avaient l’habitude de demeurer dans la Loi mais ils sont devenus encore plus légalistes comme ils avaient un nouveau dirigeant religieux avec lequel composer; et maintenant ils avaient peur de perdre leur position. La même chose était vraie extérieurement. Même le grand Empire Romain s’inquiétait qu’il y ait un complot autour de Jésus contre Rome.
C’est pour cette raison que les dirigeants religieux de l’époque n’ont pas aimé Jésus et ont même amené de fausses charges contre Lui devant Pilate, disant “Cette homme prétend être roi et a beaucoup de disciples, ce qui pourrait être une menace contre l’Empire Romain en commençant un mouvement indépendant.” Pilate a vu les fausses accusations des dirigeants Juifs car il savait que Jésus n’était pas le genre de personne qui soulèverait le public. Si Jésus était un tel criminel, Il aurait eu un air menaçant, mais Il avait l’air très doux et gentil.
Les dirigeants Juifs ont accusé Jésus avec toutes sortes de crimes inventés disant “Il n’a pas seulement prétendu être le roi des Juifs mais Il a aussi essayé de faire un complot et de se rebeller contre l’Empire Romain”, mais aux yeux de Pilate Jésus n’était pas une telle personne. Pilate a donné à Jésus une chance de se défendre, disant: “Ces gens t’accusent de tant de crimes, n’est-ce pas? Pourquoi ne te défends tu pas et ne dis tu rien?” mais Jésus est resté silencieux. Pilate était émerveillé par Lui. Les hommes communs auraient accusé le plaignant en retour et auraient trouvé des excuses à leurs charges. Mais Jésus n’a pas lutté en retour même s’Il a été si faussement accusé. 
Comme nous le savons tous, Jésus a choisi d’être crucifié pour payer pour tous nos péchés à la Croix parce qu’Il a pris tous les péchés du monde quand Il a été baptisé par Jean-Baptiste. Il n’a jamais rêvé d’être un roi politique ou un dirigeant religieux en soulevant le public. Il n’avait pas le désir de bâtir une nouvelle religion et de devenir son dirigeant. Puisque Jésus-Christ, qui est Dieu Lui-même, est venu sur cette terre pour sauver tous les gens des péchés, Il s’est tenu dans la cour de Pilate pour accomplir Sa mission. C’est pour cela qu’Il n’a pas répondu à Pilate.
Frères et sœurs, tout pays à ses propres jours fériés traditionnels. Chaque pays a des lois spéciales pour décharger des criminels certains jours. Comme vous pouvez tous le savoir, notre pays pratique aussi un pardon spécial où le Président libère quelques criminels des jours fériés. Israël allait célébrer le jour férié appelé la Pâque. Ce jour férié servait à commémorer le jour de l’Exode, la sortie d’Egypte, et c’était l’une des plus grandes fêtes en Israël. Donc il y avait une tradition de libérer un criminel à chaque Pâque. Les gens qui se sont rassemblés dans la cour ont demandé à Pilate de libérer un prisonnier selon leur coutume. Ils ont essayé de persuader le gouverneur de le faire, disant “C’est une coutume de libérer un prisonnier à chaque Pâque, donc ne devrais-tu pas faire de même?”
Alors Pilate dit “Voulez-vous que je vous relâche le soit disant roi des Juifs?”
“Non!”
“Alors qui voulez-vous que je vous relâche?”
“Donne-nous Barabbas.”
Barabbas était un meurtrier malfamé, qui a fait un complot et commencé une rébellion contre l’Empire Romain. Il a convaincu les gens et a fait beaucoup de choses comme du vol, des incendies; a recruté des soldats aussi pour s’élever contre l’Empire Romain. Il était un homme très brutal comparé à Jésus. Mais le public a dit quelque chose de complètement inattendu quand on a demandé s’ils voulaient que Jésus soit relâché. Ils ont plutôt crié fortement “Crucifie Jésus, qui prétend être le roi des Juifs. Donne-nous plutôt Barabbas.”
Pilate a décidé de satisfaire la foule, et a libéré Barabbas et retenu Jésus et L’a livré pour être crucifié. Pilate a finalement suivi la voix de cette foule en folie. 


Pourquoi Jésus s’est-Il tenu dans la cour de Pilate comme un pécheur et pourquoi a-t-Il été crucifié?


Les accusations des gens n’étaient pas totalement incorrectes. Jésus s’est appelé Lui-même le Roi d’Israël. Pilate Lui a demandé: “Es-tu le roi des Juifs? Jésus lui répondit: Tu le dis” (Marc 15:2). Quand Pilate a entendu les gens accuser Jésus de dire être le roi des Juifs, Pilate Lui a demandé si c’était vrai.
“Tu l’as dit”. Le Seigneur l’a pleinement reconnu.
Il a été trouvé coupable à ce moment là. C’était logique pour les Israélites de dire “Les Juifs ont un seul roi, l’Empereur Romain. Comment peut-il y avoir un autre roi? C’est un rebelle qui mérite la mort. Il doit être exécuté.” Même si Jésus l’a admis en disant “Tu l’as dit”, Pilate savait déjà le vrai tableau. Nous savons aussi qui a dit la vérité une fois que nous rencontrons la personne face à face. Aussitôt qu’il a vu Jésus, il savait que Jésus n’était pas le genre de personne qui aurait fait un complot ou une rébellion.
Les politiciens écoutent le public pour obtenir la popularité. A ce moment là Pilate était le gouverneur d’Israël, et il était dans une situation où il ne pouvait pas décliner les demandes de leur cœur Il devait plaire à la foule qui criait de relâcher Barabbas comme à l’Empereur Romain qui l’avait désigné comme gouverneur d’Israël. C’est pour cela qu’Il a envoyé Jésus pour être crucifié et libéré Barabbas à la place même s’il ne pensait pas qu’Il était coupable. 


Qu’est-ce que cela signifie que Jésus soit mort pour un criminel brutal comme Barabbas?


Jésus est le Roi des Juifs. Cela signifie qu’Il est le Roi de tout le monde y compris vous et moi qui cherchons Dieu. Jésus-Christ, qui est Dieu Lui-même, est le Sauveur qui est venu sauver la race humaine de ses péchés. Il est le Sauveur, qui est descendu sur la terre dans la chair humaine pour sauver Son peuple, qui était destiné à l’Enfer à cause des péchés. Pour nous sauver de nos péchés, Il a pris tous nos péchés en étant baptisé, et Il a pris la punition de tous ces péchés à notre place. 
Dans la cour de Pilate, Barabbas a été libéré à la place de Jésus, et Lui allait être crucifié. Avant Sa crucifixion, Il a reçu quarante coups moins un, et Sa chair se déchirait à chaque fois que les crochets au bout du fouet touchaient Son corps. Notre Seigneur a reçu une punition si horrifiante que seuls les criminels brutaux méritent. Et Il a été attaché à une croix, ce qui visait à exécuter les prisonniers les plus atroces. Selon l’Ancien Testament, quiconque est pendu sur une croix est maudit de Dieu (Deutéronome 21:23). Du point de vue judiciaire Romain, Jésus était le plus mauvais homme parce qu’Il avait prétendu être roi alors que l’Empereur Romain était encore vivant. C’est pour cela qu’ils ont crucifié Jésus.
Néanmoins, notre Seigneur a reçu la punition à la Croix à la place de Barabbas pour une raison différente. En d’autres termes, Il n’a pas été crucifié selon les lois judiciaires Romaines. Puisque Jésus avait pris tous nos péchés en étant baptisé par Jean-Baptiste, Il devait prendre la punition pour ces péchés. C’était inévitable pour Lui de mourir à la Croix et de ressusciter des morts pour qu’Il nous apporte le salut complet. Il a choisi d’être attaché à la Croix pour nous sauver du péché, de la destruction et de la punition éternelle, et de nous donner une nouvelle vie et d’enlever nos péchés entièrement. Voilà la raison pour laquelle Barabbas a été libéré à la place et que le Seigneur a été crucifié.
Barabbas dans le passage des Ecritures d’aujourd’hui était un homme méchant avec une pensée faible qui s’opposait à Dieu et péchait chaque jour. Spirituellement parlant, cet homme Barabbas nous désigne vous et moi. Il représente tout être humain. Tout comme Il a sauvé Barabbas en étant attaché à la Croix, Jésus nous a aussi sauvés vous et moi. Il est écrit qu’Il a pris tous nos péchés par Son baptême et nous sommes sauvés par Ses meurtrissures. Jésus est effectivement Dieu et en même temps Il est le Sauveur, qui est venu sauver la race humaine. Puisque Jésus a porté tous nos péchés, Il a pu porter ces péchés à la Croix, et a versé tout Son sang de Son cœur à mort pour nos péchés. Barabbas était aussi un homme qui ne pouvait pas éviter la mort à cause de ses propres péchés, mais Jésus l’a aussi sauvé. Je crois que nous étions tous comme Barabbas.
Pour sauver les Barabbas de tous leurs péchés entièrement, Jésus devait passer par la souffrance et la mort à la Croix. C’est pour cela que Jésus a pu supporter cette épreuve si calmement. D’un point de vue humain, ce n’était pas un procès juste, mais dans un sens spirituel c’était juste. Puisque le Seigneur a porté les péchés du monde, Il devait être frappé, crucifié, et ressusciter des morts pour nous donner le salut complet. C’est pour cela qu’Il l’a fait. 
Jésus est venu sur cette terre pour sauver des gens comme Barabbas, a pris les péchés du monde en étant baptisé par Jean-Baptiste, est mort à la Croix pour tous ces péchés. A cause de cela, Il n’a pas eu à se défendre devant Pilate comme cela “Non, ce n’est pas vrai. Quand j’ai dis que j’étais roi, je voulais dire roi spirituel, non roi politique. Ce qu’ils disent n’est pas vrai. Je n’ai aucune intention de régner sur ces gens. Ils m’ont accusé à cause de leur jalousie religieuse.” Si Jésus s’était défendu Lui même comme cela, Il aurait évité la crucifixion. Mais il est écrit: “Car le salaire du péché, c'est la mort; mais le don gratuit de Dieu, c'est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur” (Romains 6:23). Puisqu’Il a pris les péchés de ce monde, Il devait suivre la loi juste de Dieu pour être crucifié et ramené de la mort à la vie pour nous sauver. C’était le seul moyen d’accomplir le salut complet pour nous. 
Vous demandez-vous encore “Fallait-il que Jésus soit crucifié?” Oui. C’était correct que Jésus meure à la Croix pour nous sauver vous et moi des péchés du monde puisque tous ces péchés ont été transférés sur Lui quand Il a été baptisé. Après cela, Il est ressuscité des morts. Donc quiconque croit cela peut être libéré de tout péché et recevoir le salut. Jésus est notre vrai Sauveur. Il est le Sauveur des croyants, mais non des incroyants. C’est un fait que Jésus nous a effectivement sauvés de tous nos péchés, mais c’est efficace seulement pour ceux qui croient cela; pour ceux qui ne croient pas cela, Jésus ne peut pas être leur Sauveur.
Qui est Jésus, qui a été attaché à la Croix? Nous devrions avoir une connaissance correcte et la foi en cela. Il n’y a rien de plus important que cela. Jésus-Christ est Dieu. Comme Roi de tous les rois et le vrai Dieu, Il est descendu sur cette terre dans la chair humaine, a pris tous nos péchés par Son baptême, est mort à la Croix, et ressuscité des morts et nous a complètement sauvés. Nous ne devrions pas oublier le fait que Jésus-Christ, qui est Dieu Lui-même, nous a sauvés par le baptême de l’eau et de l’Esprit.
Jésus-Christ qui est Dieu ne nous a pas fait passer par une si grande souffrance, être méprisé, humilié et souffrir de douleur extrême. Il a traversé toutes ces douleurs et situations pour une seule raison. C’était pour sauver la race humaine entière y compris vous et moi du péché et de la punition. Il savait que Son peuple allait souffrir des péchés, donc Il est descendu sur cette terre, a porté les péchés de ce monde et est mort à la Croix pour qu’Il puisse sauver tout le monde des péchés et nous restaurer pour devenir le peuple saint de Dieu. 


Voici une illustration

Il fut un temps, il y avait un pays où les gens étaient pécheurs et corrompus. Le roi et ses serviteurs se sont finalement assemblés pour parler de ce problème. A la fin de cette réunion, ils sont arrivés à la conclusion qu’ils devraient renforcer leurs lois puisque les gens commettaient tant de crimes. Donc ils ont fait de nouvelles lois. Ces nouvelles lois disaient qu’en conséquence du vol, les mains seraient amputées, et pour l’adultère, on arracherait les yeux. Ils ont fait de telles lois strictes et les ont publiées devant le peuple. Ces lois étaient effectives le jour où elles ont été publiées. Dans tous les coins des rues se trouvaient des affiches annonçant l’avertissement que l’on aurait les conséquences les plus horrifiantes pour les crimes. Les gens avaient peur. S’imaginant la punition dans leur pensée, ceux qui commettaient des crimes sans culpabilité commençaient à trembler de peur.
Contre toute attente, le fils du roi a commis l’adultère. Le prince était la première personne qui a violé ces lois renforcées depuis leur sortie. Le roi dit “Si nous faisons des exceptions, les lois ne sont pas vraiment efficaces. Amenez le prince et faites ce que dit la loi.” Maintenant, le prince était sur le point d’avoir les yeux arrachés. Le roi était déprimé, en tant que son père. Il devait montrer à ses sujets un bon exemple, mais en même temps il ne pouvait pas supporter la vue de son fils perdant les yeux. Après avoir agonisé à ce sujet, il prit une décision. Il proposa que l’un de ses propres yeux et l’un des yeux de son fils soient arrachés, puisque le prince n’aurait pas été en mesure de bien régner sans ses yeux. Selon leur loi, ils ont fait un procès et ont exécuté la punition devant le peuple. Par conséquent, les lois de ce pays ont été solides et le nombre d’actes criminels a chuté remarquablement.
Comme cela s’est fait dans cette histoire, la punition pour tous les péchés est supposée se faire selon les lois. Le fait que le Seigneur ait été crucifié était le verdict juste de Dieu, qui est basé sur Sa loi “Le salaire du péché c’est la mort.” Dieu nous a donné la Loi pour l’observer il y a longtemps. Par exemple: “Œil pour œil, dent pour dent, main pour main, pied pour pied” (Exode 21:24). C’était Sa Loi.
Cependant, nous humains nés pécheurs ne pouvions pas observer entièrement la Loi. Même si les humains ont été créés à l’image de Dieu, les gens ont été la proie de la tentation de Satan et ont péché contre Dieu. Mais Dieu ne nous a pas envoyés en enfer, Il a plutôt envoyé Son Fils sur la terre pour ramener Son peuple en tant que justes à travers le baptême de Son Fils, la crucifixion et la résurrection.
Pourquoi Jésus a-t-Il été crucifié? Parce qu’Il avait été baptisé par Jean-Baptiste pour nous sauver vous et moi du péché, Il devait être crucifié. Pourquoi Jésus devait-Il descendre sur la terre? Il l’a fait pour nous sauver d’une manière juste, nous adopter comme Ses enfants et répandre sur nous des bénédictions éternelles. Nous le peuple de la foi devrions comprendre la vraie raison et la signification de la crucifixion de Jésus. Nous devrions réaliser que Jésus a pris une telle punition horrible, des souffrances indescriptibles, pour nous sauver du péché. Nous devions savoir que ce n’est autre que l’amour de Dieu. Tout ce processus était le salut juste de Dieu pour nous.
Quand nous croyons en Jésus-Christ, qui nous a sauvés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, Satan ne peut plus nous harceler. En dépit de nos faiblesses, nous sommes toujours enfants de Dieu et Son peuple saint juste parce que Jésus-Christ a pris toutes nos infirmités, douleurs, et est mort pour nous puis ressuscité des morts, et à travers tout cela Il nous a sauvés justement.
C’est le point principal du sermon d’aujourd’hui. L’incitateur, Barabbas, était le chef de tous les criminels. Le fait qu’il ait été libéré et que Jésus soit crucifié implique que Jésus nous a sauvés en étant baptisé et prenant la punition de tous nos péchés. Vous savez probablement déjà tout cela. Cependant, même si vous savez bien cela, je veux que vous réfléchissiez à quel sacrifice Jésus a fait pour vous et moi. Même des gens dits fidèles ne font pas trop attention au fait que Jésus se soit sacrifié Lui-même pour eux. Ils prennent l’évangile de l’eau et de l’Esprit comme acquis, et savent qu’ils ont été sauvés en croyant en cet évangile; mais ils ne pensent pas à combien de souffrance Jésus a traversé, et combien c’était un grand amour. Nous devrions insister sur cet aspect à partir de maintenant.
Combien d’amour fallait-il pour que Jésus soit mis à nu, soit frappé avec des fouets piquants, soit couvert de plaies saignantes et marche vers Son terrain d’exécution avec une couronne d’épines enfoncée dans Sa tête? Son corps était couvert de plaies. Les soldats Romains mettaient en place la croix après avoir attaché le corps saignant sur la croix et cloué les mains et les pieds. La peau commence à se déchirer et du sang coule à chaque fois que le cœur bat, à chaque moment où Il respire. Comme le sang de Son corps continue de couler, Il meurt littéralement de ce saignement excessif. “Tout est accompli!” (Jean 19:30). Laissant cette dernière parole, Il abandonne Son esprit. 
La raison pour laquelle Jésus est mort si rapidement peut être qu’Il n’était pas en très bonne santé. Ce n’est pas important qu’Il soit mort rapidement ou doucement. Tout ce dont nous devons nous rappeler c’est que le Seigneur est mort pour enlever nos péchés. Nous devrions méditer là dessus et être reconnaissants pour cela. Je donne louange à Jésus pour avoir souffert pour nous dans Son amour infini. Je ne peux assez remercier le Seigneur d’avoir porté cette souffrance pour nous et de nous avoir entièrement sauvés.
Disons cela la bouche grande ouverte: “Merci d’avoir porté toutes mes souffrances!” Bien. Nous devrions exprimer nos remerciements avec nos lèvres devant Dieu. Il est naturel de se sentir plein de gratitude et de dire “Merci!” et de nous rappeler de la grâce tout le temps.
Le Seigneur qui nous a sauvés vit toujours dans nos cœurs Notre Seigneur pourrait dire “Merci de Me reconnaître” lorsque nous nous rappelons de Son ministère du salut, et Le remercions de nos lèvres lorsque nous entendons Sa Parole. Remercions Dieu de tout cœur en ce sens.