Sermons

Sujet 11: Le Tabernacle

[11-20] L’Autel des Parfums (Exode 30:1-10)

L’Autel des Parfums
( Exode 30:1-10 )
«Tu feras un autel pour brûler des parfums, tu le feras de bois d’acacia; sa longueur sera d’une coudée, et sa largeur d’une coudée; il sera carré, et sa hauteur sera de deux coudées. Tu feras des cornes qui sortiront de l’autel. Tu le couvriras d’or pur, le dessus, les côtés tout autour et les cornes, et tu y feras une bordure d’or tout autour. Tu feras au-dessous de la bordure deux anneaux d’or aux deux côtés; tu en mettras aux deux côtés, pour recevoir les barres qui serviront à le porter. Tu feras les barres de bois d’acacia, et tu les couvriras d’or. Tu placeras l’autel en face du voile qui est devant l’arche du témoignage, en face du propitiatoire qui est sur le témoignage, et où je me rencontrerai avec toi. Aaron y fera brûler du parfum odoriférant; il en fera brûler chaque matin, lorsqu’il préparera les lampes; il en fera brûler aussi entre les deux soirs, lorsqu’il arrangera les lampes. C’est ainsi que l’on brûlera à perpétuité du parfum devant l’Eternel parmi vos descendants. Vous n’offrirez sur l’autel ni parfum étranger, ni holocauste, ni offrande, et vous n’y répandrez aucune libation. Une fois chaque année, Aaron fera des expiations sur les cornes de l’autel; avec le sang de la victime expiatoire, il y sera fait des expiations une fois chaque année parmi vos descendants. Ce sera une chose très sainte devant l’Eternel.»
    
 
L’Autel des Parfums
 


L’Autel des Parfums était un lieu de prière


L’Autel des Parfums était fait de bois d’acacia, et était carré, mesurant une coudée (45 cm) de long et de large, et deux coudées de haut. Placé dans le Lieu Saint, l’Autel des Parfums était recouvert d’or entièrement, avec une bordure d’or autour. Quatre anneaux d’or étaient placés sous la bordure pour tenir les barres utilisées pour le porter. Sur cet Autel des Parfums, rien d’autre que l’huile d’onction sainte et le fin parfum ne devait être utilisé (Exode 30:22-25). 
L’Autel des Parfums était l’endroit où le parfum de la prière était offert à Dieu. Mais avant que nous ne priions à l’Autel des Parfums, nous devons découvrir si nous sommes qualifiés ou non pour prier Dieu à cet autel ou non. Quiconque cherche à être qualifié pour prier le Dieu saint doit d’abord se trouver sans péché en effaçant ses péchés par la foi. Pour ce faire, il faut être lavé de tous les péchés par la foi en l’Autel des Holocaustes et la Cuve. 
Dieu n’écoute pas la prière des pécheurs (Esaïe 59:1-3). Pourquoi? Parce que Dieu n’accepte que ceux qui ont été purifiés de tous leurs péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Parce que Dieu a effacé tous nos péchés par la vérité manifestée dans le fil bleu, pourpre et cramoisi et le fin lin retors. Dieu, en d’autres termes, se plaît à n’entendre que les prières des justes (Psaume 34:15, 1 Pierre 3:12).
 
 
La nature et la réalité de tout être humain
 
Quand nous regardons de près, nous voyons que tout être humain, y compris vous et moi, était fondamentalement né comme semence pécheresse, et pécha donc. Chacun est une semence de malfaiteur. Parce que les gens sont nés originellement avec du péché, ils ne pouvaient que vivre en faisant de mauvaises choses. Pensez à vous-même, qui que vous soyez. Nous pouvons admettre devant Dieu que nous étions mauvais et ne pouvions éviter d’aller en enfer. Par-dessus tout, quand nous jugeons nos actes devant Dieu, nous reconnaissons que selon la loi de Dieu déclarant que le salaire du péché c’est la mort, nous ne pouvons pas échapper à Son juste jugement du péché.
Parce que ce qui vient du cœur des êtres humains n’est que mauvaises pensées, meurtres, adultères, orgueil et égoïsme, et ainsi de suite, ils font ces choses à chaque fois qu’ils en ont l’occasion (Marc 7:21-27). Comment le cœur des êtres humains, fondamentalement nés comme semence de malfaiteurs, peut-il faire autrement que pécher dès lors que les circonstances le permettent et que des opportunités apparaissent, et ne pas être honteux devant Dieu? C’est impossible par les efforts humains. Mais il y a une seule et unique foi qui nous permet de ne pas avoir honte devant Dieu, et elle est là. Nous devons connaître et croire en la vérité faite du fil bleu, pourpre et cramoisi et du fin lin retors, la vérité qui nous permet d’être lavés de tous nos péchés et de nous tenir devant Dieu sans honte. Ainsi, nous avons tous absolument besoin de l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Aucun de nous ne peut renier le fait que nous étions liés à l’enfer à cause de nos péchés et devons admettre ce destin. Et pour ceux qui reconnaissent devant Dieu qu’ils sont liés à l’enfer, il n’est pas si difficile de croire dans leur cœur en le salut que Dieu leur a donné. Quand nous faisons face à Dieu avec vérité et sincérité, nous ne pouvons cacher nos cœurs devant Lui, et donc nous reconnaissons la justice de la Justice de Dieu. Quiconque est positionné dans un tel état fait qu’il ne peut éviter d’être puni pour ses péchés par le juste jugement de Dieu.
La juste loi de Dieu qui déclare que le salaire du péché c’est la mort n’est pas une loi que tous les pécheurs peuvent contourner avec leurs propres pensées et leur foi religieuse. Parce que la Loi de Dieu est détaillée, exacte, et juste, elle force quiconque se tient devant elle à admettre qu’il est lié à l’enfer pour ses péchés. Tous les pécheurs doivent réaliser qu’ils ne peuvent échapper au jugement de Dieu pour le plus petit de leurs péchés.
Ainsi, nous avons besoin d’un Sauveur qui nous délivre tous du péché, et nous devons découvrir qui est ce Sauveur. C’est Jésus-Christ, le Sauveur de l’humanité entière. Il est le Sauveur qui vint sur cette terre, fut baptisé par Jean pour prendre les péchés du monde, qui porta la punition des iniquités de tous les pécheurs en étant crucifié et en versant Son sang, et qui nous a tous sauvés de tous nos péchés.
Nous avions tous mal compris que le fait de recevoir la rémission du péché serait extrêmement difficile. En fait, nous pensions que nous pouvions être sauvés seulement en connaissant la Bible entièrement, ou que notre salut requiert une sorte de bonnes œuvres. Mais la vérité du salut donné par Dieu était différente. Cette vérité du salut ouvrit et montra la voie par laquelle nous pouvions être sauvés de tous nos péchés en examinant nos consciences devant la Loi de Dieu, reconnaissant tous les péchés qui se trouvaient dans nos cœurs, et croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Cette vérité était préfigurée dans la porte du Tabernacle.
La rémission du péché de l’humilité vient de la vérité du salut précieux accompli par le fil bleu, pourpre et cramoisi et le fin lin retors. C’est en croyant en cette vérité que tous peuvent recevoir la rémission du péché une fois pour toutes. Pour ce faire, il faut reconnaître qu’on est lié à l’enfer à cause de nos péchés et croire en l’évangile manifesté dans le fil bleu, pourpre et cramoisi, recevant ainsi la rémission des péchés une fois pour toutes. L’évangile que Dieu nous a donné est l’évangile qui se trouve dans l’évangile de vérité contenu dans le fil bleu, pourpre et cramoisi et le fin lin retors.
Tous doivent croire en l’évangile de vérité, car s’ils ne croient pas en la vérité contenue dans cet évangile, alors ils ne peuvent être libérés de leurs péchés. Mais ceux qui croient en cette vérité du salut que Dieu a accompli par l’évangile de l’eau et de l’Esprit sont assez fidèles pour être sauvés de leurs péchés et devenir les enfants de Dieu. Ainsi, pour devenir ceux qui peuvent aller devant Dieu et Le prier, nous devons croire en la vérité de l’eau et de l’Esprit, l’évangile de la rémission du péché. Quand nous sommes sauvés des péchés en connaissant le vrai évangile et en y croyant dans nos cœurs, nous sommes qualifiés pour prier Dieu. La foi qui nous permet de prier Dieu est atteinte en croyant dans nos cœurs en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, l’évangile de Dieu.
Il est faux d’essayer de prier Dieu sans la foi qui connaît et croit en la vérité du fil bleu, pourpre et cramoisi manifesté dans le voile du Tabernacle. Cette foi revient à commettre un péché de blasphème et de moquerie contre Dieu. Comment pourrions-nous devenir l’ennemi de Dieu en refusant de croire en la vérité manifestée dans le Tabernacle dans nos cœurs?
Quand vous refuser de croire en Jésus-Christ qui vint par la vérité du fil bleu, pourpre et cramoisi, c’est un raccourci par lequel vous devenez l’ennemi de Dieu. C’est un acte d’incrédulité qui s’élève contre Dieu. Les âmes qui continuent à commettre le péché de dépiter la sainteté de Dieu sont celles qui ne croient pas en le salut que Dieu a accompli pour elles et croient selon leurs propres pensées et selon leur propre accord. De telles âmes sont celles qui, se couvrant elles-mêmes de vêtements tels que l’hypocrisie, dépitent l’amour et la grâce de Dieu.
Mais vous devez réaliser que bien que ces gens soient capables de tromper leur propre cœur, ils ne peuvent échapper au jugement de Dieu. Ceux qui ont une telle incrédulité seront condamnés à souffrir la punition terrifiante du péché par la juste Loi de Dieu. Pourquoi? Parce qu’ils ne cherchent ni à connaître l’évangile de l’eau et de l’Esprit par lequel le Seigneur a effacé leurs péchés, ni à croire en cet évangile.
Quand nos consciences sont viles même à nos propres yeux, comment pouvons-nous cacher nos péchés au Dieu saint? C’est simplement impossible! Quiconque cherche à cacher ses péchés sera éloigné de l’amour et de la grâce de Dieu. Ceux qui se trompent eux-mêmes finiront comme les mauvais serviteurs du Diable qui trompent Dieu et leurs semblables. La notion qu’ils peuvent tromper Dieu en suivant leurs propres voies est une réflexion de leur arrogance venant de leurs pensées. En fait, ceux qui s’appuient sur leurs propres pensées sont ceux qui défient l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et qui cherchent à devenir les serviteurs de Satan de leur propre gré. 
Les gens doivent réaliser que bien qu’ils soient capables de tromper leur propre cœur, ils ne peuvent tromper Dieu. Et ils doivent changer leurs pensées pour croire selon la Parole de Dieu. Comment quelqu’un peut-il effacer ses péchés sans croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit? Comme il est écrit que le salaire du péché c’est la mort, aucun pécheur qui trompe son cœur devant Dieu ne peut échapper au jugement de Dieu. Si nous reconnaissons la Loi de Dieu, alors il est clair que nous sommes liés à l’enfer à cause de nos péchés. Ainsi, tous ceux qui cherchent à s’en sortir doivent être sauvés en croyant en la vérité de l’évangile manifesté dans la porte du Tabernacle.
Cependant, parce que beaucoup ont manqué de réaliser le fait qu’ils doivent être condamnés pour leurs péchés, ils ont aussi manqué d’accepter dans leur cœur l’évangile du salut qui est venu par la vérité du fil bleu, pourpre et cramoisi, et, en conséquence, ils vont en enfer. Qu’ils soient déjà chrétiens ou non, ceux qui ne croient pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit feront face à la même punition. Ainsi, nous ne devons pas tromper nos propres consciences devant Dieu, mais garder dans nos cœurs l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et reconnaître et croire en cet évangile de vérité.
 


Nous devons effacer nos péchés en croyant en la Parole de vérité
 

Les gens ont deux consciences: l’une est la conscience de la chair et l’autre est la conscience de la foi qui respecte l’évangile de vérité. Nous devons être honnêtes vis-à-vis des deux, mais de ces deux, nous ne pouvons manquer d’avoir, en particulier, la conscience de la foi qui reconnaît l’évangile de vérité. Nous devons examiner la conscience de notre foi devant la Parole de Dieu, croire que Jésus prit nos péchés en étant baptisé, fut condamné à la Croix, et nous a ainsi sauvés; et effacer, par cette foi, les péchés de notre conscience. Cela me fâche de voir que cette vérité ne peut pas être plus définitive, et qu’il y a encore des gens qui ne croient pas en l’évangile de vérité.
Il y a une demande de foi pour purifier nos consciences. Premièrement, nous devons reconnaître et affirmer le fait que nous sommes liés à l’enfer, et ensuite, nous devons croire dans nos cœurs que notre Sauveur vint sur cette terre, fut baptisé par Jean pour nos péchés, mourut sur la Croix, ressuscita des morts et nous a ainsi sauvés de nos péchés. Les pécheurs doivent être sauvés de leurs iniquités et recevoir la vie éternelle par leur foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui est ainsi manifesté dans le fil bleu, pourpre et cramoisi.
En dépit du fait que nous devons être sauvés de nos péchés, des gens ne croient toujours pas, même s’ils sont au courant de la rémission du péché accomplie par le fil bleu, pourpre et cramoisi. Comment peuvent-ils faire cela? Certainement, ils doivent être responsables de toutes les conséquences de leur propre incrédulité. Si nous avons seulement connu la vérité manifestée dans le fil bleu, pourpre et cramoisi mais n’avons pas cru, alors nous sommes encore pécheurs, et si nous sommes encore pécheurs, ne devrions-nous pas alors être jugés pour nos péchés selon la Loi de Dieu? Chacun de nous, homme ou femme, a du être sauvé des péchés en croyant de tout cœur en la vérité du salut que Dieu a accompli par le fil bleu, pourpre et cramoisi.
Les gens doivent avoir le genre de foi qui les sauve de leurs péchés. Ils doivent avoir la foi qui croit seulement en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Croyez-vous en l’évangile manifesté dans le fil bleu, pourpre et cramoisi, selon lequel le Seigneur a porté tous nos péchés en étant baptisé et nous a sauvé par Son sang versé à la Croix? Quand vous pensez à vous-même, admettez-vous le fait que vous étiez destiné à l’enfer? Réalisez-vous que même quand nous étions liés à l’enfer, le Seigneur nous a toutefois sauvés de nos péchés par la vérité manifestée dans le fil bleu, pourpre et cramoisi?
Vous devez réaliser que c’était pour se charger de tous nos péchés que le Seigneur vint sur cette terre, fut baptisé, et versa Son sang. Pour effacé nos péchés, les vôtres et les miens, notre Seigneur vint sur cette terre incarné dans la chair d’un homme, prit tous les péchés de l’humanité entière sur Son propre Corps en étant baptisé par Jean au Jourdain à l’âge de 30 ans, porta la condamnation du péché une fois pour toutes en étant crucifié et en versant Son sang. Une fois pour toutes, Dieu a remis tous les péchés de ceux qui croient.
Nous pouvons être sauvés de tous nos péchés en croyant en la vérité manifestée dans le fil bleu, pourpre et cramoisi. Nous devons examiner et vérifier si oui ou non nous avons vraiment été sauvés de tous nos péchés par cette vérité. Nous devons avoir la foi qui croit en Jésus-Christ qui vint par le fil bleu, pourpre et cramoisi comme Sauveur. Comme la Bible dit: «c’est en croyant du cœur que l’on parvient à la justice, et c’est en confessant de la bouche que l’on parvient au salut» (Romains 10:10). Romains 10:17 dit aussi: «la foi vient de ce qu’on entend, et ce qu’on entend de la parole de Christ.»
Cette Parole de Christ nous dit que nous sommes sauvés en croyant en le salut accompli par le fil bleu, pourpre et cramoisi. La rémission du péché n’est pas quelque chose qu’on atteint par nos propres pensées, mais c’est quelque chose qu’on saisit en croyant dans nos cœurs en le salut qui est venu par le fil bleu, pourpre et cramoisi. La foi qui peut vraiment nous délivrer du péché est la foi qui croit en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Devons-nous alors prier Dieu en plaçant notre foi en cette vérité? Bien sûr! Nous devons toujours faire toutes prières et supplications par l’Esprit, ayant revêtu la vérité (Ephésiens 6:14, 18). Mais, alors, qu’est-ce que la vérité?
C’est l’évangile qui nous dit que notre Seigneur vint sur cette terre pour nous sauver, fut baptisé par Jean-Baptiste à l’âge de 30 ans, porta tous les péchés du monde, fut cloué aux mains et aux pieds, on lui cracha dessus, et versant Son sang, Il a lavé nos péchés. Nous devons confesser que c’est par notre foi en cette vérité que notre rémission du péché a été accomplie. Notre Seigneur nous a sauvés de nos péchés en étant condamné pour les péchés du monde par Son baptême et Son sang à la Croix.
«Seigneur, Tu m’as tant aimé que Tu as fait de moi Ton propre enfant.» C’est ainsi que nous devons confesser notre foi. Quand tout ce que nous avions était péché, notre Seigneur nous a donné la qualification pour entrer au Royaume des Cieux en effaçant tous nos péchés par Son baptême et Sa crucifixion. Nous devons croire en cette vérité et recevoir la vie éternelle.
Quelle raison avez-vous de ne pas croire en cette vérité? Quand à moi, je n’aurais rien eu à dire si le Seigneur n’avait pas été baptisé pour me sauver de mes péchés, et pourtant pour moi, Il fut baptisé, versa Son sang, et m’a sauvé de mes péchés. C’est ce que je crois! Il n’y a pas de raison de ne pas croire en cet évangile. Il est clair que si les pécheurs ne croient pas en la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ils seront jetés en enfer. Mais je veux que chacun de vous soit sauvé des péchés en croyant en l’évangile du fil bleu, pourpre et cramoisi.
Il y a un temps où moi-même étais resté pécheur bien que professant croire en Jésus. Voulant être un bon chrétien, j’essayais de ne pas avoir honte sous le Ciel. Mais contrairement à mes souhaits, je continuais à pécher sans cesse; la seule consolation était que quand je me comparais aux autres, je pensais que j’étais au moins un tant soit peu meilleur qu’eux. Cependant, ma conscience continuait à me dire que j’avais encore du péché, et comme le salaire du péché c’est la mort selon la Loi de Dieu, j’étais quelqu’un qui étais lié à l’enfer pour mes iniquités.
Après une décennie de vie légaliste, j’étais plutôt mort spirituellement. Cependant, Dieu me réveilla par grâce au fait que Jésus-Christ fut baptisé pour moi et prit mes péchés. Il prit non seulement mes péchés, mais aussi les péchés de quiconque dans le monde entier. Il porta ensuite la condamnation de ces péchés en les amenant à la Croix et en étant crucifié pour y mourir, ressuscita des morts, et devint mon vrai Sauveur qui vit encore maintenant. Quand j’en vins à connaître cet évangile de vérité, je ne pouvais qu’y croire. Et en croyant que Jésus-Christ est devenu le Dieu de mon salut par Son baptême et Son sang versé à la Croix, tous mes péchés ont été effacés. J’ai reçu la rémission du péché dans mon cœur par la foi.
Ce n’est pas parce que je connaissais bien la Parole de Dieu que j’ai reçu la rémission de mes péchés, mais j’ai été remis de mes péchés parce que je connaissais les péchés de ma propre conscience, ai transféré ces péchés sur Jésus-Christ par Son baptême, et ai cru dans mon cœur que Jésus avait été condamné sur la Croix pour payer le salaire de mes péchés. C’est parce que j’ai reçu cette rémission des péchés que je vis maintenant ma vie en prêchant l’évangile. Vous et moi sommes les mêmes, il n’y a pas de différence entre nous en réalité.
Tout comme vous, je me dirigeais aussi vers l’enfer, et tout comme vous, j’ai aussi reçu la rémission des péchés en croyant en le même évangile de l’eau et de l’Esprit. En croyant en l’évangile par lequel le Seigneur a effacé nos péchés, vous et moi avons été sauvés par la foi. Je remercie donc le Seigneur. C’est parce qu’ainsi nous avons maintenant la conscience de la foi en recevant la rémission parfaite du péché par l’eau et l’Esprit que nous sommes maintenant en mesure de venir devant Dieu et de Le prier comme Ses propres enfants ayant reçu la rémission du péché.
Comme la Bible nous dit que l’arôme pour l’Autel des Parfums était fait d’huile sainte d’onction et d’encens, Jésus nous a purifiés en effaçant nos péchés par le saint évangile de vérité. Dans le temps de l’Ancien Testament, le peuple d’Israël devait préparer ce parfum et le brûler sur l’autel exactement comme Dieu l’avait commandé. Donc dans le Lieu Saint, des parfums étaient brûlés et cet arôme montait quotidiennement. Le parfum représente la prière à Dieu.
Au temps du Nouveau Testament, pour brûler ce parfum dans le Lieu Saint, vous devez d’abord croire en l’évangile de vérité et recevoir la rémission du péché dans vos cœurs. En d’autres termes, c’est en croyant en l’évangile de vérité que l’on peut brûler le parfum de la prière. De quelle autre façon pourrions-nous brûler des parfums que cela ne s’est fait au temps de l’Ancien Testament? Alors que les ustensiles que l’on trouvait dans le Tabernacle tels que l’Autel des Holocaustes et l’Autel des Parfums ne se trouvent pas à notre portée, comment pourrions nous brûler des parfums sur l’Autel? Nous pouvons brûler le parfum de la prière par la foi, car Jésus-Christ a effacé nos péchés et nous a sauvés. Parce que nos cœurs ont été purifiés par la foi quand nous avons reçu la rémission du péché, nous pouvons maintenant brûler le parfum élevant vers Dieu nos prières ferventes.
Nous croyons que par notre pleine foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit tous nos péchés ont été transférés sur Jésus-Christ, et que Jésus-Christ a porté sévèrement la condamnation de nos péchés à notre place. Nos cœurs, à vous et moi, sont ainsi devenus purs. Comme tous les péchés de nos cœurs ont été transférés sur Jésus, nos cœurs sont devenus, par la foi, entièrement purs une fois pour toutes. Si tous vos péchés ont été transférés sur Jésus par le baptême qu’Il reçut de Jean, alors tous vos péchés ont été effacés une fois pour toutes. Il ne reste maintenant plus de péché dans vos cœurs. Parce que nos péchés ont été effacés et nettoyés par la foi en l’évangile, nous pouvons aller vers le Dieu saint et demander Son aide. Le fait que nous puissions prier est conditionné par notre foi, selon laquelle nous avons reçu la rémission du péché en croyant en l’évangile, lequel est devenu l’arrière plan de nos cœurs sincères.
Frères et sœurs, allez à l’Autel des Parfums et priez sans cesse. «Père, aide-moi. Voici la situation dans laquelle je suis, et voici ce dont j’ai besoin. Je veux répandre l’évangile et vivre justement, Père. Je veux vivre une vie vertueuse qui correspond à quelqu’un qui a vraiment été remis du péché. Et je veux porter les fruits de la Justice. Donne-moi foi en Toi. Je veux vivre ma vie selon Ta volonté». Ainsi, demander selon les besoins est ce dont traite la prière. Il s’agit de demander l’aide de Dieu selon Sa Justice.
Vous avez sûrement diverses passions et désirs. Parce que nous avons été rendus justes par notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui nous a justifiés, il est devenu possible de demander à Dieu toute chose par notre prière. Ceux qui peuvent prier Dieu pour Son aide sont heureux. Maintenant que chacun de nous a reçu la rémission de ses péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, il n’y a aucun doute sur le fait que nous pouvons tous prier Dieu.
Ceux qui, par leur foi en Dieu et en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ont reçu la rémission du péché dans leurs cœurs se sont au moins qualifiés pour aller vers le Dieu saint et demander Son aide. Et tous les croyants nés de nouveau viennent inévitablement et instinctivement demander l’aide du Père dans leur vie, comme un enfant pousse un cri pour obtenir l’aide de ses parents quand il est en difficulté. La foi qui les a amenés à la rémission du péché n’est pas seulement la foi qui leur permet d’appeler Dieu leur Père, mais aussi la foi qui leur permet de prier pour l’aide de Dieu et aussi la foi qui leur permet de prier pour l’aide de Dieu à tout moment comme Ses propres fils et filles. Parce que Dieu est effectivement devenu notre propre Père par notre foi, nous sommes en mesure de demander Son aide par nos prières selon nos besoins.
Je ne sais pas, bien sûr, quelles ont été vos prières personnelles, ou la façon dont elles sont parvenues à Dieu après que vous ayez reçu la rémission de vos péchés. Mais ce que je sais c’est que lorsque nous prions Dieu de nous permettre de nous unir à Son Eglise et de répandre l’évangile, Il répond sûrement à notre prière. C’est dans ce processus que nous en venons à prier pour d’autres. D’abord, chacun prit pour les besoins de sa chair. Mais par l’œuvre du Saint-Esprit, nous réalisons que nous avons un besoin urgent de prière pour les autres, et ainsi nous nous dévouons à la prière pour le salut des âmes et l’avancée de l’évangile de l’eau et de l’Esprit dans le monde entier. Pourquoi? Parce que la prière de ceux qui sont nés de nouveau est conduite par le Saint-Esprit. Le Seigneur nous a dit: «Cherchez premièrement le royaume de Dieu et Sa justice» (Matthieu 6:33).
Mais parmi ceux qui sont nés de nouveau, ceux qui sont encore immatures spirituellement ne savent pas comment prier pour les bonnes choses, car ils n’ont pas encore expérimenté la réponse de Dieu à leur prière. C’est pour cela qu’ils ne savent pas quelle est la puissance de la foi en la Justice de Dieu. Ceux qui ont une petite foi ne savent pas si leurs prières seront entendues ou non, et qui plus est, ils sont hantés de doutes.
Ainsi, ils doivent prier avec ceux qui ont cru avant eux. Ceux dont la foi est jeune hésitent à prier Dieu. Et quand ils prient, ils demandent seulement ce qu’ils veulent – «donne-moi, donne-moi, donne-moi». Mais si les jeunes dans la foi s’unissent à l’Eglise même sans une grande foi en Dieu, ils peuvent apprendre ce qu’est la juste prière, car leurs prédécesseurs de la foi dans l’Eglise prient pour la Justice de Dieu. Aussi, parce que le Saint-Esprit donne la foi de la prière à ceux qui s’unissent à l’Eglise, ils commencent graduellement à prier pour la Justice de Dieu. «La prière fervente du juste est d’une grande efficacité» (Jacques 5:16).
Les prières fidèles de ceux qui sont nés de nouveau et qui ont le droit de prier Dieu opèrent beaucoup. Les prières de ceux qui ont la foi en Dieu sont réellement exaucées. Quand les gens prient Dieu, pour que leurs prières soient exaucées par le Père, ils doivent d’abord croire que Dieu est leur propre Père, et qu’Il répond à leurs prières exactement selon leur foi. Ainsi, quand les prédécesseurs de la foi s’unissent et prient pour ceux qui suivent leurs pas et pour les œuvres justes de l’évangile répandu, ils expérimentent de grandes œuvres. Si vous vous tenez près de vos prédécesseurs de la foi qui croient en Dieu, vous serez grandement aidé dans votre foi. Parce que Dieu sait que nous avons besoin d’aide non seulement par la grâce du salut mais aussi dans d’autres aspects de la vie, Il répond à nos prières. C’est pour cela que nous avons tous besoin de la foi qui s’unit à l’Eglise de Dieu.
Quand nous prions pour les choses qui plaisent à Dieu, notre foi est fortifiée. Comme les enfants spirituels qui imitant ceux qui prient faisant eux-mêmes leurs propres prières et avec maturité, nous pouvons prier Dieu le Père pour nos propres problèmes par la suite. Ceux qui agissent ainsi croient vraiment en Dieu marchent par la foi sur le fondement de la vérité. Comme la Bible nous dit que le juste vivra par sa foi, ils ne vivent plus pour eux-mêmes seulement, mais pour le salut des autres âmes.
Comment avons-nous hérité des qualifications pour prier Dieu? Nous les avons héritées en étant nés de nouveau par notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit donné par Dieu. C’est seulement à ceux qui ont reçu la rémission du péché en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit que la force de la foi permettant de prier Dieu le Père est donnée. La foi est un don de Dieu. Hériter des qualifications pour prier c’est recevoir la bénédiction de la foi de Dieu.
Parmi les nombreux Chrétiens sur cette planète, combien pensent être qualifiés pour prier par cette foi? Peu d’entre eux! L’un des dons les plus bénis de Dieu est, avant tout, le fait que nous ayons la foi qui nous a sauvés de nos péchés par la vérité manifestée par le fil bleu, pourpre et cramoisi. Et le second est le fait que nous ayons reçu le pouvoir et la qualification pour prier Dieu comme Ses propres enfants; et troisièmement, le fait que nous ayons la foi qui nous permet de vivre comme ouvriers de Dieu.
 
 

Dieu ne répond pas à la prière des pécheurs
 

Quelques pécheurs, tout en professant croire en Jésus, prient Dieu d’effacer leurs péchés en montant sur une montagne et en invoquant le nom du Seigneur sans cesse. Même dans les nuits froides et venteuses, ils montent sur la montagne, couvrant leur corps de sachets plastique, et bien qu’ils soient souvent énervés, ils prient avec ferveur et dévouement. Mais leur prière ne fait que raisonner dans le vide.
Bien qu’ils prient pendant toute la nuit, ils n’ont pas la foi en ce que Dieu réponde réellement à leurs prières. La raison pour laquelle ils prient avec tant de dévouement en dépit de ce manque de foi est qu’ils prient pour se montrer aux autres, un genre d’exhibition. Leurs prières ne peuvent être exaucées. En effet, ils connaissent dans leur conscience que leurs prières n’atteignent pas Dieu, car ils ont encore du péché dans leur cœur. Parce qu’ils doivent encore recevoir la rémission de leur péché, il n’y a pas de réponse à leurs nombreuses prières, peu importe combien ils prient, pleurent et crient de tout leur souffle, et font toutes sortes de choses pour demander à Dieu ce qu’ils veulent.
Ce qu’ils doivent réaliser c’est que la condition pour prier Dieu n’est remplie que lorsqu’ils reçoivent la rémission du péché. Mais parce que beaucoup de pécheurs n’ont pas d’alternative jusqu’à ce qu’ils connaissent l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ils ne peuvent que continuer à vivre leurs vies de foi comme pécheurs. Quand les gens ne sont pas lavés une fois pour toutes en croyant dans leur cœur en l’évangile de l’eau et de l’Esprit donné par le Seigneur, alors leurs prières sont en vain. Chaque fois que des pécheurs essaient de prier Dieu leur conscience crie: «Tu pense que tes prières atteindront Dieu? Tu rêves! Elles sont en vain!» Donc même quand ils continuent à prier Dieu, «Donne-moi ceci, donne-moi cela», leurs prières sont futiles.
«Avant de Me prier, reçois la rémission de tes péchés.» C’est la volonté de Dieu. Quand ceux qui n’ont pas reçu la rémission du péché prient Dieu, ils réalisent par leur expérience que leur conscience ne consent pas à leur raison. Quand les pécheurs prient, ils continuent à dire: «Donne-moi ceci, Seigneur, et donne-moi aussi cela», mais il n’y a pas de réponse à leurs prières. Loin de là, leurs consciences leur disent simplement: «Rien à faire! Tes prières ne seront pas exaucées parce que tu es pécheur!» Quand même dans leur propre conscience des pécheurs ne peuvent tolérer leur foi, comment peuvent-ils tromper Dieu, comment peuvent-ils être approuvés par Lui, et comment leurs prières pourront-elles être exaucées? Les pécheurs ne sont simplement pas qualifiés pour prier Dieu. Loin de là, même leur propre cœur trompe leur prière.
 
 

Nos prières commencent à être exaucées quand nous devenons justes par la foi
 

Mais les prières de beaucoup qui ont été des pécheurs avant commencent à être exaucées quand ils reçoivent leur rémission du péché en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit manifesté dans le fil bleu, pourpre et cramoisi du Tabernacle. Ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit dans leur cœur peuvent être insuffisants par eux-mêmes, mais ils peuvent aller vers Dieu par la foi, et par la foi ils peuvent Le prier, Lui demandant ce dont ils ont besoin. Quand ceux qui ont reçu la rémission du péché par la foi prient Dieu selon Sa volonté, alors ils prient avec assurance.
Mais quand ils prient pour leur propre chair, ils se sentent non crédibles. Nous les justes sommes heureux quand nous prions pour que se répande l’évangile de l’eau et de l’Esprit, pour les âmes des autres. Quand nous prions pour que l’évangile se répande avec dynamisme, sans attrait de la chair, nous pouvons dépasser les obstacles de nos limites par la prière de la foi. Mais parfois, nous nous sentons frustrés quand nous sommes incapables de dépasser ces obstacles par la foi. Dans ces temps là, tout ce que nous pouvons faire c’est prier, et croire que Dieu répondra. Et si nous en sommes sûrs, nous rendons déjà témoignage que cette prière est exaucée par Dieu.
Ce que nous devons faire c’est prier puis attendre, ne pas être dans l’impatience se demandant pourquoi les prières ne sont pas exaucées sur le champ. Dieu veut que nous priions par la foi, et nous croyons que si nos prières sont en harmonie avec la volonté de Dieu, alors Il répondra quand le temps viendra. Quand nous recevons la rémission du péché par la foi, et quand nous prions par la foi dans nos vies, nous voyons premièrement que beaucoup de nos prières sont effectivement exaucées.
Mais avez-vous vécu par la foi comme cela? Si oui, vous pouvez vraiment prier Dieu. Quand nous nous examinons une fois de plus, nous réalisons que nous sommes liés à l’enfer, et nous réalisons aussi une fois de plus que nous ne pouvons être qualifiés pour prier qu’en recevant la rémission du péché par notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Ainsi, nous devons nous souvenir que ceux qui peuvent prier sont ceux qui ont reçu la rémission du péché en croyant que le Seigneur a effacé tous les péchés de leur vie entière par l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Parmi ceux qui ne sont pas encore nés de nouveau, il y a beaucoup de gens qui sont fiers d’eux même. Qu’en est-il de vous? Avez-vous de quoi être fier? Vos bras sont-ils forts? Vos jambes sont-elles fortes? Peu importe combien vos corps peuvent être forts, ils ne peuvent tenir devant des virus, ni ne peuvent résister à une force élevée pendant longtemps, démontrant leur propre faiblesse. Réalisez-vous combien les êtres humains sont faibles? Nous pouvons mourir d’une petite morsure, ou tomber mortellement sur une pierre en marchant. Nous ne sommes rien. Si quelqu’un dit une seule phrase qui blesse notre fierté, nos cœurs peuvent être si blessés que nous sommes à demi morts. N’est-ce pas le cas? Oui, c’est vrai!
Combien de gens meurent avant même d’avoir 60 ans? Il y a beaucoup de gens qui meurent même avant 30 ans. Des êtres si faibles sont les êtres humains. La force éternelle des êtres humains n’existe pas. Des êtres si faibles devraient-ils, alors, être endurcis dans leurs cœurs et ne pas croire en la Parole de Dieu dans leurs cœurs? N’ayant pas de quoi être fiers, ni de quoi prétendre être fort – voilà ce que sont les êtres humains.
Ainsi, nous devons réaliser nos propres faiblesses, reconnaître nos insuffisances et nos péchés, croire en l’évangile de la vérité accomplie par le fil bleu, pourpre et cramoisi dans nos cœurs, et ainsi nous qualifier pour prier Dieu. Nous devons avoir foi en Dieu. Pour avoir cette foi qui plait à Dieu dans leur cœur, les gens doivent croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, mais nombreux ne croient pas encore en lui. Pourrais-je avoir acquis le droit de prier Dieu par un autre évangile que cet évangile de l’eau et de l’Esprit? Vos péchés pourraient-ils avoir été effacés si Jésus, venant sur cette terre, n’avait pas pris vos péchés en étant baptisé pour vous? Auriez-vous pu transférer vos péchés du cœur sur Jésus et les effacer sans croire en le baptême que Jésus reçut?
La réponse est non, non, et absolument pas! C’est parce que Jésus endossa les péchés du monde par le baptême reçu de Jean qu’Il fut crucifié et porta la condamnation de tout péché par Son propre sang. Pourriez-vous alors avoir été sauvé sans le baptême de Jésus et la Croix? Bien sûr que non! Le fait que Jésus fut baptisé visait à ce qu’il prenne nos péchés une fois pour toutes et les efface, pour nous purifier de nos péchés. Et le fait qu’Il fut crucifié visait à porter la punition de nos péchés. C’est en croyant en cette vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit que nous avons été remis de tous nos péchés.
Ainsi, nous pouvons aller vers Dieu à tout moment et confesser: «Seigneur, je suis insuffisant, mais parce que Tu m’as sauvé par Ton eau et Ton sang, je suis sans péché. Tu vins sur cette terre, pris tous les péchés en étant baptisé, portas ces péchés du monde à la Croix, fus puni, et ressuscitas des morts. En faisant cela, Seigneur, Tu es vraiment devenu le Dieu de mon salut. C’est avec ma foi en cette vérité que je crois en Toi.» Quand nous gardons notre foi, en d’autres termes, nous pouvons toujours aller vers Dieu et Le prier malgré nos insuffisances. Nous pouvons prier pour l’expansion de Son Royaume, nous pouvons prier pour nos frères et sœurs, et nous pouvons prier pour les autres âmes qui doivent encore recevoir la rémission du péché.
C’est seulement quand les gens croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit qu’ils peuvent toujours être sans honte sous le ciel. Mais n’ayant pas cette foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, les gens peuvent essayer de remplir le manque par autre chose – vous devez réaliser que de tels efforts sont complètement futiles. C’est pour cela que leurs cœurs sont tourmentés, rendant leurs vies insupportables. Que ce soit en la vérité ou en des mensonges, tout le monde veut croire en quelque chose. Réfléchissez-y.
Examinez-vous vous-mêmes pour voir si vous croyez réellement ou non en le Seigneur avec la foi qui croit en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Le Seigneur a effacé vos péchés par l’eau et le sang – si vous croyez en cela, alors, y aura-t-il encore du péché dans vos cœurs? Si vous croyez vraiment, au fond de vos cœurs et esprits, en cet évangile de l’eau et de l’Esprit, alors il n’y a aucun péché du tout. Par votre foi de tout cœur en cette vérité, recevez la vraie rémission de vos péchés maintenant.
Parce que Dieu nous a donné la rémission du péché par la vérité manifestée dans le fil bleu, pourpre et cramoisi et le fin lin retors, nous avons maintenant reçu cette rémission éternelle du péché. Et à cause de cela, ceux qui croient en cette vérité sont devenus les enfants de Dieu, couverts de la grâce qui les rend capables de venir à Lui. Donc, nous devons nous aimer les uns les autres, comprendre les insuffisances les uns des autres, servir les œuvres de Dieu jusqu’à la fin, puis aller vers Lui et nous tenir dans Sa présence.
Ceux qui ont reçu la rémission du péché aiment tous les pécheurs. Le cœur des justes désire que chaque pécheur connaisse la vérité manifestée dans le fil bleu, pourpre et cramoisi et qu’il naisse de nouveau. Mais il y a une sorte de personnes qui ne peuvent aimer les gens. Ce sont les pécheurs obstinés – des chrétiens qui trompent leur propre conscience de foi et se trahissent eux-mêmes en pensant qu’ils croient en Dieu alors qu’ils restent encore pécheurs.
En croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit et en recevant la rémission du péché dans nos cœurs, nous devons tous défendre nos consciences de foi. Courons notre course jusqu’à la fin, gardant nos consciences de foi et ne perdant pas la foi. Et quand quelqu’un semble passer un temps difficile spirituellement, aidons-nous les uns les autres et soutenons-nous fermement. Peu importe ce qui arrive, le juste ne doit pas quitter l’Eglise. Si le juste quitte l’Eglise de Dieu il mourra. Quitter l’Eglise de Dieu c’est comme perdre votre propre maison. Perdre votre maison c’est perdre votre refuge, et vos cœurs ne trouveront ni repos ni confort où que ce soit, et vous finirez par mourir.
L’Eglise de Dieu est un endroit où Ses brebis sont nourries et se reposent. Ainsi, quand les brebis perdent leur force et deviennent trop faibles, l’Eglise de Dieu aide leurs cœurs à être fortifiés en entendant la Parole. Quand vous acceptez la Parole en croyant dans vos cœurs, le Saint-Esprit en vous se réjouit, vos cœurs sont aussi fortifiés, et, finalement, vous recevez la vie éternelle.
Chacun de nous les justes remercions Dieu. Nous remercions le Seigneur, car pour nous qualifier pour prier, Il nous a donné l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Alléluia! Je prie le Dieu vivant qu’Il nous rende capable de Lui faire confiance et de vivre par la foi.