Sermons

Sujet 12: La Foi du Credo des Apôtres

• La Foi dans la Communion des Saints

Qu’est-ce que la Communion des Saints?

 
Ceux qui ont reçu le salut de tous leurs péchés en croyant en la vérité à l’effet que Jésus est Dieu Lui-même, ainsi qu’au baptême qu’Il a reçu et au sang qu’Il versa sur la Croix, sont ceux qui se sont joint à la famille de Dieu. Comme Éphésiens 2:19 le déclare: “Ainsi donc, vous n’êtes plus des étrangers, ni des gens du dehors; mais vous êtes concitoyens des saints, gens de la maison de Dieu.” Les justes sont en relation les uns avec les autres.
 


Il y a un préalable nécessaire à la Communion des Saints avec Dieu

 
Avant que nous soyons en communion avec les autres saints, il doit d’abord y avoir communion avec Dieu. C’est pourquoi la deuxième moitié de 1 Jean 1:3 déclare: “Or, notre communion est avec le Père et avec Son Fils Jésus-Christ.”
C’est exact! Il doit d’abord y avoir communion avec le Seigneur. Pour qu’il y ait communion entre le Seigneur et nous, nous devons d’abord recevoir la rémission de nos péchés en croyant en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit qu’Il nous a donné. Pourquoi? Parce que le Seigneur est Le Saint qui est sans péché.
Ainsi, ceux qui ont une juste communion avec le Seigneur, acquise en recevant la rémission du péché, peuvent avoir une juste communion avec les autres personnes aussi. Les saints qui furent sauvés par le baptême et le sang du Seigneur peuvent être en communion avec Dieu, au-dessus d’eux, et avec les saints, à leurs côtés. Le don de Dieu qu’est le salut nous permet d’être en communion avec Dieu, tout comme avec les saints, nos frères. En d’autres mots, à cause des œuvres du baptême de Jésus et de Son sang précieux versé sur la Croix, nous, qui étions les ennemis de Dieu précédemment, le servons maintenant comme Père en étant d’abord pardonnés de tous nos péchés. De plus, nous devons aussi pardonner, comprendre, et être en communion les uns avec les autres lorsque nous admettons les œuvres de Christ qui ont parfaitement effacés les blocages entre nous. 
 

L’Essence centrale de la Communion des Saints, c’est le Véritable Évangile et le Véritable Amour 
 
En accordant la Justice du salut par Son baptême et Son sang versé sur la Croix à ceux qui croient, Jésus déclare: “Vous avez maintenant reçu la rémission de vos péchés.” C’est le Seigneur qui nous le déclare. Et il nous exhorte à aimer le Seigneur, et à vivre aussi en paix avec nos frères les saints. L’apôtre Pierre, qui avait désobéi au Seigneur précédemment mais avait été pardonné, expliqua sa joie en disant: “Avant tout, ayez les uns pour les autres une ardente charité, car la charité [l’amour] couvre une multitude de péchés” (1 Pierre 4:8).
C’est vrai! Comme les arbres et l’herbes croissent quand ils sont arrosés, ainsi les saints grandissent par leur communion les uns avec les autres, par la Parole, et par l’amour de Dieu.
En lisant Actes 2:46-47, nous pouvons voir la vie magnifique que les saints de l’Église primitive ont vécu: “Ils étaient chaque jour tous ensemble assidus au temple, ils rompaient le pain dans les maisons, et prenaient leur nourriture avec joie et simplicité de cœur, louant Dieu, et trouvant grâce auprès de tout le peuple. Et le Seigneur ajoutait chaque jour à l’Église ceux qui étaient sauvés.”
Ce n’est pas tous les chrétiens qui professent croire en Jésus qui croient vraiment au véritable Jésus. Cela signifie que ceux qui ne connaissent pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit donné par Jésus, et donc qui n’y croient pas, ne sont pas saints. Ainsi, le véritable pardon et la véritable communion ne sont possibles que dans l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Ecclésiaste 4:9-12 déclare: “Deux valent mieux qu’un, parce qu’ils retirent un bon salaire de leur travail. Car s’ils tombent, l’un relève son compagnon; mais malheur à celui qui est seul et qui tombe, sans avoir un second pour le relever! De même, si deux couchent ensemble, ils auront chaud; mais celui qui est seul, comment aura-t-il chaud? Et si quelqu’un est plus fort qu’un seul, les deux peuvent lui résister; et la corde à trois fils ne se rompt pas facilement.”
Mettons tous nos efforts dans la communion des saints, vérifiant nous-mêmes si l’un d’entre nous est laissé seul ou ostracisé.
Les œuvres et les fardeaux que vous portez peuvent être trop lourds pour vous. Alors, vous devez partager votre problème avec vos frères les saints, car “tu ne pourras pas y suffire seul” (Exode 18:18). Et Matthieu 18:20 déclare: “Car là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d’eux.”
Il existe un dicton oriental qui déclare: “quand la paix est dans la famille, tout va bien.” En allant un peu plus loin, nous pouvons dire: “Quand il y a la paix entre les saints de l’Église de Dieu, tout va vraiment bien.” Lorsque les saints sont en paix avec Dieu, tout fonctionne. C’est lorsque nous sommes d’abord en paix avec le Royaume du Seigneur, que nous pouvons avoir la paix dans nos familles et les uns avec les autres.