Sermones

Sujet 12: La Foi du Credo des Apôtres

• La Foi au Pardon des Péchés (1 Jean 1:9)

Nous croyons que seul le Seigneur peut laver nos péchés par la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Ainsi, Esaïe 1:18 déclare: “‘Venez et plaidons!’ Dit l’Éternel. Si vos péchés sont comme le cramoisi, ils deviendront blancs comme la neige; s’ils sont rouges comme la pourpre, ils deviendront comme la laine.” En 1 Jean 1:9, il est aussi dit: “Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité.”
Ici, nous devons réaliser que la phrase “Si nous confessons nos péchés” ne signifie pas que Dieu pardonne nos péchés dès que nous prononçons une prière de repentance. Plutôt, 1 Jean 1:19 signifie exactement que nous recevons la rémission de tous nos péchés lorsque nous admettons notre état de pécheur devant le Seigneur et que nous croyons que la Seigneur les a déjà effacés avec tous les péchés du monde à travers le baptême qu’il a reçu et le sang qu’il versa à la Croix. Quiconque admet ses péchés devant Dieu et croit en l’évangile de l’eau et de l’Esprit est revêtu de la grâce de la rémission du péché par Dieu.
 


Quels sont les ‘Péchés’ Désignés Ici?

 
Tous les descendants d’Adam sont nés avec du péché. Par conséquent, nul ne peut proclamer être “sans péché” en admettant ne commettre aucun péché, car les êtres humains, étant nés avec du péché dès l’origine, ont déjà du péché même s’ils n’en ont commis aucun. Ainsi, tous ont besoin du Sauveur qui peut les sauver du péché. Ceux qui proclament être purs et n’avoir pas besoin de croire en Jésus s’opposent à Dieu finalement.
Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre, fit le Jardin d’Éden, et permit à Adam et Ève d’y vivre. Dans cet endroit où il n’y avait point de péché, Dieu avait la plus familière des communions avec eux par une relation personnelle. Mais pour faire d’eux Ses enfants, Dieu leur a donné une Loi. Cette Loi consistait à ne pas manger des fruits de l’arbre de la connaissance du bien et du mal. Dieu leur avait dit: “car le jour où vous en mangerez vous mourrez certainement.” Et pour leur donner la vie éternelle et des bénédictions éternelles, Dieu leur dit de manger des fruits de l’arbre de vie. Mais plutôt que de manger les fruits de l’arbre de vie comme Dieu le leur avait dit, ils mangèrent les fruits de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, l’arbre qui les conduisit à une mort certaine (Genèse 2:17, 3:22).
Tombant dans la tentation du diable, Adam et Ève mangèrent finalement des fruits interdits de l’arbre de la connaissance du bien et du mal. La mort vient comme prix de ce péché. C’est pourquoi Romains 5:12 déclare: “C’est pourquoi, comme par un seul homme le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort, et qu’ainsi la mort s’est étendue sur tous les hommes, parce que tous ont péché.” Ainsi, les êtres humains ont donc maintenant besoin de leur Sauveur.
Certaines personnes sont confiantes en elles-mêmes, comme le jeune homme riche en Matthieu 19, car il avait gardé tous les commandements de Dieu depuis son enfance. Mais il n’y a personne qui puisse garder tous les 613 commandements de Dieu. 
Alors, pourquoi Dieu nous donna-t-il la Loi que nous ne pouvons observer complètement? La Bible dit que par la Loi nous devenons conscients du péché (Romains 3:20). Les Dix Commandements que Dieu nous a donnés montrent du doigt nos péchés. Par exemple, quelqu’un peut haïr son propre parent, pensant intérieurement: “Ce vieil homme doit être sénile!” Cette personne brise donc déjà le Cinquième Commandement de la Loi de Dieu. Et lorsqu’un homme convoite une femme dans ses pensées, même s’il ne commet pas un adultère dans les faits, il a déjà brisé le Septième Commandement. De plus, Dieu considère la convoitise, la jalousie et la haine comme s’il s’agissait d’un meurtre même si on ne tue pas réellement quelqu’un, car ces choses sont des motivations pour tuer. Qui, alors, pourrait jamais complètement garder les commandements clairs et sans tache de la Loi de Dieu qui pénètrent les coins les plus reculés de nos pensées?
De plus, Jacques 2:10 déclare: “Car quiconque observe toute la loi, mais pèche contre un seul commandement, devient coupable de tous.” Sachant cela, qui peut possiblement proclamer être sans péché devant cette stricte Loi de Dieu?
Dans nos faiblesses, nous trébuchons souvent dans le péché. Pourquoi est-ce le cas? C’est à cause de notre péché originel — c’est-à-dire, parce que les êtres humains sont fondamentalement corrompus. C’est pourquoi David, en se repentant de son péché qui avait brisé le Septième Commandement, déclara dans le Psaume 51:7, “Voici, je suis né dans l’iniquité, et ma mère m’a conçu dans le péché.” David, autrement dit, a admis son péché fondamental. Les prières de repentance offertes par les chrétiens ordinaires d’aujourd’hui et la confession de David déclarant qu’il était fondamentalement un tas de péchés sont complètement différents l’un de l’autre. Les premiers admettent seulement les péchés actuels de leurs œuvres, alors que ce dernier, au contraire, admet qu’il ne peut que pécher parce qu’il est fondamentalement un tas de péchés. 
Seuls ceux qui reconnaissent qu’ils sont eux-mêmes de grosses masses de péchés et qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit donné par le Seigneur peuvent recevoir la grâce de la rémission du péché par Dieu. Ne serait-ce pas le cas? Quelle est la bonne chose à faire? Est-ce de faire une liste de nos péchés quotidiens devant Dieu et lui demander Son pardon chaque jour, ou est-ce de reconnaître nos faiblesses, d’admettre notre nature fondamentalement pécheresse, et croire avec gratitude en l’évangile de l’eau et de l’Esprit donné par le Seigneur? Cette dernière, bien sûr, est la bonne chose à faire! Croyons tous qu’en connaissant et en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous pouvons résoudre tous les problèmes de nos péchés à jamais.
En Jean 6:53-55, Jésus a dit: “En vérité, en vérité, je vous le dit, si vous ne mangez la chair du Fils de l’homme, et si vous ne buvez son sang, vous n’avez point la vie en vous-mêmes. Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang a la vie éternelle; et je le ressusciterai au dernier jour. Car ma chair est vraiment une nourriture, et mon sang est vraiment un breuvage.” Ici, le fait que nous devions manger la chair du Seigneur et boire Son sang signifie que nous devons avoir la foi qui croit que Jésus prit tous les péchés du monde par le baptême qu’il reçut de Jean. Cela signifie que si nous ne connaissons pas la vérité du baptême de Jésus, nous ne pourrons alors pas transférer nos péchés sur Lui, et que nos péchés ne pourront donc pas être pardonnés. Si une facture nous attend dans un magasin, alors nous sommes en dettes jusqu’à ce que la facture soit complètement acquittée. De la même façon, si nous disons qu’il n’y eut point de baptême reçut par Jésus, le représentant de l’humanité, lorsqu’il vint sur cette terre, nous ne pouvons pas dire alors que nos péchés ont été pardonnés (Matthieu 3:15, 11:11-13).
La crucifixion de Jésus fut la conséquence du fait que, précédemment, Il prit sur Lui les péchés de l’humanité à travers le baptême qu’Il a reçu de Jean. Ainsi, le Seigneur nous a sauvés de nos péchés en étant crucifié, versant Son précieux sang, et portant ainsi toute la condamnation de nos péchés par amour pour nous.
Lorsque nous professons croire en Jésus, nous devons croire qu’Il prit tous nos péchés sur Lui par Son baptême. 
La Bible parle clairement de la rémission du péché pour les croyants, laquelle peut être résumée en deux points principaux. D’abord, elle nous dit qu’en étant baptisé, Jésus accepta que tous les péchés du monde soient transférés sur Son corps.
Le Psaume 32:1 déclare: “Heureux celui à qui la transgression est remise, à qui le péché est pardonné!” Le mot ‘expiation’ a comme signification ‘se charger des péchés’ et ‘accepter les péchés.’ Ainsi, 1 Pierre 3:21 dit: “Cette eau était une figure du baptême, qui n’est pas la purification des souillures du corps, mais l’engagement d’une bonne conscience envers Dieu, et qui maintenant vous sauve, vous aussi, par la résurrection de Jésus-Christ.” Par le baptême qu’Il a reçu de Jean, Jésus accepta tous les péchés de chacun en ce monde une fois pour toutes.
Deuxièmement, la Bible nous dit que Jésus a effacé nos péchés.
Esaïe 43:25 déclare: “C’est moi, moi qui efface tes transgressions pour l’amour de moi, et je ne me souviendrai plus de tes péchés.” “Effacer” signifie ici faire disparaître en peignant dessus et en soufflant dessus comme pour une poudre que l’on envoie dans le vent.
Cela signifie que Dieu le Père a lavé les péchés du monde en les transférant sur Son Fils à travers Son baptême. Pour ceux d’entre vous qui pourriez dire: “Je n’ai point d’espérance car j’ai commis trop de péchés,” vous aussi, pouvez être libérés de tous vos péchés en entendant la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Le diable nous dit: “N’as-tu pas commis toutes sortes de péchés?” Mais même si nous entendons de telles paroles, lorsque nous croyons au baptême de Jésus et au sang versé sur la Croix, nous pouvons alors être entièrement libérés de tous ces péchés. Lorsque nous avons une foi de ce genre, le diable est effrayé et s’enfuit. Nous sommes convaincus que le Seigneur a pardonné nos péchés par le baptême et le sang de Jésus. Lorsque nous croyons que Jésus a pardonné tous nos péchés par Son baptême et par le Sang de la Croix, alors Ses œuvres incroyables de paix viennent en nos vies. C’est la foi centrale du christianisme, la foi de la rémission du péché.
 


Le Résultat de la Réception de la Rémission du péché

 
C’est d’être libéré de nos péchés et de notre peur de la mort. Lorsque les gens ne croient pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ils sont abandonnés par Dieu, et sont ainsi frappés par plusieurs tragédies et inquiétudes, incapables d’éviter leur terrifiante mort. Ainsi, les êtres humains font de leur mieux pour être sauvés de leurs péchés et de la mort. Parfois, ils se tournent vers des rituels religieux venant de leur être corrompu, continuant à s’appuyer sur leur repentance, sur l’ascétisme et la méditation, sans aucune utilité. Mais pour nous qui croyons en Jésus comme notre Sauveur, Son baptême et Son sang, non seulement ont pardonnés les péchés du monde, mais ils ont aussi restauré notre relation avec Dieu qui était brisée, et nous ont ainsi libérés de nos péchés et de notre peur de la mort.
Tous ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit ont logiquement fait une telle confession. Par Son baptême et Son sang, le Seigneur a pardonné même des gens remplis de péchés comme moi. Jusqu’à ce que nous ayons ce type de conviction, nos cœurs étaient alourdis et inquiets. Mais les croyants qui ont été pardonnés de leurs péchés en croyant au baptême et au sang de Jésus viennent se réjouir dans la grâce de la rémission du péché, une grâce telle qu’ils n’en ont jamais expérimenté avant en ce monde.
En ce qui nous regarde, ceux qui étaient pécheurs avant mais qui croient maintenant au baptême de Jésus et à Son sang versé sur la Croix, le Seigneur a lavé nos imperfections, nous a pardonné de tous nos lourds péchés, et nous a ainsi donné la véritable paix. Comme le Seigneur a racheté nos corps en payant pour ceux-ci avec Son précieux sang, nous lui demeurons fidèles avec gratitude, disant: “Comment rendrai-je à l’Éternel tous ses bienfaits envers moi?” (Psaume 116:12)