Sermons

Sujet 17: La Relation Entre Le Ministère de JESUS et Celui de JEAN BAPTISTE

[17-1] Vous devez connaître et croire dans le ministère de Jean-Baptiste (Marc 1:1-2)

Vous devez connaître et croire dans le ministère de Jean-Baptiste
(Marc 1:1-2)
“Commencement de l’Evangile de Jésus-Christ, Fils de Dieu. Selon ce qui est écrit dans Esaïe, le prophète:
Voici, j’envoie devant toi mon messager, Qui préparera ton chemin;”
 


Jean-Baptiste a préparé le chemin du Seigneur


Marc 1:2 dit: “Selon ce qui est écrit dans Esaïe, le prophète: Voici, j’envoie devant toi mon messager, qui préparera ton chemin”; Mes amis croyants, vous pouvez trouver la justice de Dieu seulement si vous rejetez vos idées préconçues et vous laissez guider par la Bible qui est la Parole de Dieu. Quand vous lisez la Parole de Dieu, vous devez la lire après avoir abandonné vos propres pensées et vos désirs charnels. C’est seulement de cette manière que vous pourrez réaliser et croire en la volonté de Dieu, volonté qu’Il a accompli. Le même principe s’applique aussi aujourd’hui, à ce passage de l’Ecriture Sainte. C’est quand vous rejetez vos propres pensées et suivez la Parole de Dieu en vous laissant guider par Lui, que vous pouvez comprendre convenablement le ministère de Jean-Baptiste et le ministère de Jésus.
Le messager que Dieu a envoyé avant Jésus n’est aucun autre que Jean-Baptiste. Pourquoi Dieu a-t-il dit en Matthieu 11:10-11, qu’Il a envoyé Jean-Baptiste pour vous et moi? Pourquoi Jean le Baptiste est-il né six mois avant Jésus-Christ sur cette terre? La raison à cela, était que Jean-Baptiste accomplisse son devoir, comme Grand Prêtre de l’Ancien Testament sur cette terre. Une autre raison était pour lui de transférer les péchés de l’humanité sur Jésus-Christ, l’Agneau de Dieu. Comme descendant d’Aaron le Grand Prêtre de l’Ancien Testament, Jean-Baptiste a été envoyé pour accomplir la prêtrise de sa maison selon la volonté de Dieu. Six mois avant que Jésus ai été conçu par la vierge Marie, Jean-Baptiste a été conçu miraculeusement par Dieu dans l’utérus d’Elizabeth, une descendante d’Aaron le Grand Prêtre. Cela a été fait en vue de la justice de Dieu, pour passer les péchés de l’humanité sur Jésus-Christ.
L’Evangile de Luc présente Jean-Baptiste comme le fils de Zacharie, un des prêtres de la lignée d’Abia. Cela signifie que le père de Jean-Baptiste, Zacharie, était né de la lignée d’Abia, donc petit-fils d’Aaron le Grand Prêtre. La lignée d’Abia se réfère ici à ses descendants. En d’autres termes, il se réfère aux descendants d’Aaron le Grand Prêtre.
Quand les descendants d’Aaron furent trop nombreux, le Roi David établit un ordre pour leur prêtrise, et les descendants d’Aaron offraient les sacrifices selon cet ordre. Les fils d’Aaron, qui étaient tous de la maison du Grand Prêtre, pouvaient accomplir leur ministère comme prêtres, durant 15 jours à tour de rôle, selon leurs familles respectives. Les descendants d’Aaron remplirent fidèlement leur ministère comme prêtres pour le peuple d’Israël; quelques uns comme Grands Prêtres et les autres comme prêtres communs. Cela parce que Dieu avait donné le privilège et la bénédiction de servir comme prêtres seulement aux descendants d’Aaron.
La preuve pour ceci est trouvée dans 1 Chroniques 24:1-19: “ Voici les classes des fils d'Aaron. Fils d'Aaron: Nadab, Abihu, Éléazar et Ithamar. Nadab et Abihu moururent avant leur père, sans avoir de fils; et Éléazar et Ithamar remplirent les fonctions du sacerdoce. David divisa les fils d'Aaron en les classant pour le service qu'ils avaient à faire; Tsadok appartenait aux descendants d'Éléazar, et Achimélec aux descendants d'Ithamar. Il se trouva parmi les fils d'Éléazar plus de chefs que parmi les fils d'Ithamar, et on en fit la division; les fils d'Éléazar avaient seize chefs de maisons paternelles, et les fils d'Ithamar huit chefs de maisons paternelles. On les classa par le sort, les uns avec les autres, car les chefs du sanctuaire et les chefs de Dieu étaient des fils d'Éléazar et des fils d'Ithamar. Schemaeja, fils de Nethaneel, le secrétaire, de la tribu de Lévi, les inscrivit devant le roi et les princes, devant Tsadok, le sacrificateur, et Achimélec, fils d'Abiathar, et devant les chefs des maisons paternelles des sacrificateurs et des Lévites. On tira au sort une maison paternelle pour Éléazar, et on en tira une autre pour Ithamar. Le premier sort échut à Jehojarib; le second, à Jedaeja; le troisième, à Harim; le quatrième, à Seorim; le cinquième, à Malkija; le sixième, à Mijamin; le septième, à Hakkots; le huitième, à Abija; le neuvième, à Josué; le dixième, à Schecania; le onzième, à Éliaschib; le douzième, à Jakim; le treizième, à Huppa; le quatorzième, à Jeschébeab; le quinzième, à Bilga; le seizième, à Immer; le dix-septième, à Hézir; le dix-huitième, à Happitsets; le dix-neuvième, à Pethachja; le vingtième, à Ézéchiel; le vingt et unième, à Jakin; le vingt-deuxième, à Gamul; le vingt-troisième, à Delaja; le vingt-quatrième, à Maazia. C'est ainsi qu'ils furent classés pour leur service, afin qu'ils entrassent dans la maison de l'Éternel en se conformant à la règle établie par Aaron, leur père, d'après les ordres que lui avait donnés l'Éternel, le Dieu d'Israël.”
Laisser-nous vous montrer aussi l’importance du jour des Expiations quand le peuple d’Israël offrait leurs sacrifices annuels à Dieu. Cette scène est décrite dans Lévitique 16:29-34: “C’est ici pour vous une loi perpétuelle: au septième mois, le dixième jour du mois, vous humilierez vos âmes, vous ne ferez aucun ouvrage, ni l’indigène, ni l’étranger qui séjourne au milieu de vous. Car en ce jour on fera l’expiation pour vous, afin de vous purifier: vous serez purifiés de tous vos péchés devant l’Eternel. Ce sera pour vous un sabbat, un jour de repos, et vous humilierez vos âmes. C’est une loi perpétuelle. L’expiation sera faite par le sacrificateur qui a reçu l’onction et qui a été consacré pour succéder à son père dans le sacerdoce; il se revêtira des vêtements de lin, des vêtements sacrés. Il fera l’expiation pour le sanctuaire de sainteté, il fera l’expiation pour la tente d’assignation et pour l’autel, et il fera l’expiation pour les sacrificateurs et pour tout le peuple de l’assemblée. Ce sera pour vous une loi perpétuelle: il se fera une fois chaque année l’expiation pour les enfants d’Israël, à cause de leurs péchés. On fit ce que l’Eternel avait ordonné à Moïse.”
Vous devez réalisez ici, que c’est aux descendants d’Aaron que Dieu avait confié la charge de Grand Prêtre pour toujours. C’est la Loi inconditionnelle de Dieu pour les descendants d’Aaron, de remplir la charge de Grand Prêtre. Pour l’expiation des péchés du peuple d’Israël, Dieu a fait que le Grand Prêtre offre les sacrifices pour les péchés chaque année, le dixième jour du septième mois.
Après la période de l’Ancien Testament, le nouveau Testament a commencé, Jean le Baptiste est né descendant de la maison d’Aaron et en tant que Grand Prêtre a du remplir son ministère, en passant tous les péchés de l’humanité sur Jésus-Christ en Le baptisant. Dit différemment, le rôle de Jean-Baptiste était de remplir son ministère comme dernier Grand Prêtre de l’Ancien Testament.
 


Marc 1:1-2 Parle du Ministère de Jean-Baptiste


Il est écrit dans Luc 1:5: “ Du temps d'Hérode, roi de Judée, il y avait un sacrificateur, nommé Zacharie, de la classe d'Abia; sa femme était d'entre les filles d'Aaron, et s 'appelait Élisabeth.” Ce passage mentionne que Zacharie et sa femme Elizabeth était les descendants d’Aaron. Nous avons besoin de réaliser et de nous rendre compte de cela, de croire au ministère de Jean-Baptiste et au mystère de l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Jean-Baptiste est né de Zacharie et d’Elizabeth, tous deux appartenaient à la maison d’Aaron qui fut le premier Grand Prêtre de l’Ancien Testament. Dieu a fait que Jean-Baptiste naisse de Zacharie et d’Elisabeth pour qu’il puisse hériter du ministère de Grand Prêtre sur cette terre. Comme représentant de l’humanité qui devait baptiser Jésus, Jean-Baptiste devait accomplir le devoir du dernier Grand Prêtre de l’Ancien Testament. Ceci était la providence du Salut donné en Jésus-Christ, de l’alliance vertueuse de Dieu et Son plaisir.
Jean-Baptiste était le serviteur de Dieu, prévu selon Sa volonté pour le Salut en Jésus-Christ. En d’autres termes, c’était la volonté de Dieu que Jean-Baptiste naisse et soit descendant de la maison d’Aaron pour accomplir le devoir du dernier Grand Prêtre de toute l’humanité. Etant né dans la maison d’Aaron, Jean-Baptiste accomplit son ministère comme Grand Prêtre de toute l’humanité. Maintenant, nous avons besoin d’examiner son rôle plus en détail et atteindre une compréhension définitive. C’est seulement comme cela que nous pourrons croire convenablement dans le ministère de Jésus-Christ qui est venu pour ôter tous les péchés du monde. Bien que nous pensions souvent à Jésus comme le Sauveur de l’humanité, quant il s’agit de l’Elie à venir, qui est mentionné au chapitre 3 de Malachie dans l’Ancien Testament, nous avons été réellement trop indifférents.
Pour apprécier pourquoi il est si nécessaire pour chaque chrétien, en cette fin des temps de comprendre le ministère de Jean-Baptiste, nous avons besoin encore de retourner à la Parole de Dieu. Nous avons besoin de reconsidérer la relation entre le ministère de Jean-Baptiste et celui de Jésus. S’il n’y avait pas de connexion entre le ministère de Jean-Baptiste et le ministère de Jésus-Christ, alors nous n’aurions pas de raison d’être intéresser par le ministère de Jean-Baptiste non plus. Cependant il y a une raison pour nous d’être intéressé par Jean-Baptiste. Cela parce que son ministère est intimement lié au ministère de Jésus.
Ceci est vrai aujourd’hui parce que les cœurs de la plupart des chrétiens n’ont pas été encore complètement lavés du péché, et parce que le besoin des chrétiens autour de cette terre est vraiment de retourner à Jésus-Christ qui est venu par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Quand il s’agit du ministère de Jean-Baptiste et de celui de Jésus, il est absolument indispensable pour nous de savoir et de croire pourquoi Jésus a été baptisé par Jean-Baptiste. C’est seulement alors que nous pouvons comprendre la raison pour laquelle Jésus a versé Son sang sur la Croix pour nous, après avoir été baptisé par Jean. Jean-Baptiste était le messager que Dieu le Père avait envoyé sur terre presque en même temps que Jésus-Christ Son Fils. Comme dernier Grand Prêtre de l’Ancien Testament, Jean a rempli son ministère en baptisant Jésus.
Voila pourquoi Dieu a dit dans Marc 1:2: “Selon ce qui est écrit dans Esaïe, le prophète: ‘Voici, j’envoie devant toi mon messager, Qui préparera ton chemin’”; Vous devez vous rendre compte maintenant que les Quatre Evangiles du Nouveau Testament attirent notre attention sur le ministère de Jean-Baptiste premièrement avant de parler de Jésus-Christ. Marc, un disciple de Jésus, a introduit premièrement le ministère de Jean-Baptiste, qui était de passer tous les péchés du monde sur Jésus. Cela parce que Marc savait que Jean-Baptiste avait passé tous les péchés du monde sur Jésus en Le baptisant.
C’est parce que Jean-Baptiste était sacrificateur qu’il a passé les péchés de l’humanité sur Jésus par le baptême. Pour citer un passage de l’Ancien Testament, Marc dit que Jean-Baptiste était un serviteur de Dieu préparé d’avance selon Sa providence. La raison de cela est seulement que nous tous, comprenions convenablement le ministère de Jean-Baptiste, pour que nous puissions aussi convenablement comprendre et croire au ministère de Jésus. Jean-Baptiste était le messager de Dieu le Père envoyé sur cette terre six mois avant Jésus. En d’autres termes, il était l’ambassadeur de Dieu envoyé pour transférer les péchés de ce monde sur Jésus. Choisi par Dieu parmi les Grands Prêtres de l’Ancien Testament, Jean-Baptiste était le serviteur de Dieu qui devait transférer tous les péchés de ce monde sur Jésus en Le baptisant, et ainsi remplir sa prêtrise.
Donc, son ministère était une bénédiction, il est le serviteur de Dieu qui a joué un rôle important pour remplir la justice de Dieu. Jean-Baptiste est une bénédiction qui, ensemble avec Jésus, était indispensable pour remplir toute la justice de Dieu. (Matthieu 3:15). Il était, en d’autres termes, le serviteur de Dieu qui savait précisément que Jésus deviendrait le Sauveur de tous les pécheurs. Ainsi, nous n’omettons pas le fait que tous les écrivains des Quatre Evangiles introduisent le ministère de Jean-Baptiste avant le ministère de Jésus. Avant de découvrir le ministère de Jésus, nous tous, premièrement devons nous rendre compte de l’importance du ministère de Jean-Baptiste.
C’est à la fois spirituel et concret, Jean-Baptiste était l’ambassadeur de Dieu envoyé du Royaume des Cieux. C’est par le ministère de Jean-Baptiste, qui est venu du Royaume des Cieux dans l’obéissance à la volonté de Dieu, que nous pouvons comprendre le ministère de Jésus-Christ convenablement. Si nous avons la compréhension correcte du ministère de Jean-Baptiste, alors nous pouvons aussi saisir facilement que Jésus a enlevé les péchés de l’humanité une fois pour toutes en étant baptisé par Jean-Baptiste, pour devenir notre Sauveur. Donc nous pouvons voir que les Quatre Evangiles dans le Nouveau Testament décrivent immanquablement, le ministère de Jean-Baptiste, le serviteur de Dieu.
Pourquoi Dieu a-t-il envoyé Jean-Baptiste, un descendant d’Aaron, avant d’envoyer Jésus au début de l’ère du Nouveau Testament? Cela nous montre que, comme Aaron le Grand Prêtre, qui passait tous les péchés annuels des gens d’Israël sur le bouc émissaire en posant ses mains sur sa tête à l’époque de l’Ancien Testament, Jean-Baptiste est le sacrificateur qui a passé tous les péchés de ce monde sur Jésus une fois pour toutes à l’époque du Nouveau Testament.
Lévitique 16:21 dit: ”Aaron posera ses deux mains sur la tête du bouc vivant, et il confessera sur lui toutes les iniquités des enfants d’Israël et toutes les transgressions par lesquelles ils ont péché; il les mettra sur la tête du bouc, puis il le chassera dans le désert, à l’aide d’un homme qui aura cette charge.” Le Nouveau Testament homologue ce passage au ministère de Jean-Baptiste, et le baptême de Jésus indique l’importance de ce ministère.
Permettez-moi d’illustrer ce point avec un exemple séculier. Disons qu’un jeune homme est enrôlé pour le service militaire et fait tout l’entraînement. Il ne devient pas un bon soldat au début, mais plus tard. De la même manière, Jésus n’a pas pris sur Lui tous les péchés de l’humanité au moment où Il est né, mais plutôt, à l’âge de 30 ans, lorsqu’Il a été baptisé par Jean-Baptiste, c’est pourquoi Il est devenu le vrai Sauveur. Donc c’est parce Jésus avait endossé les péchés du monde qu’Il pouvait être crucifié pour les expier. Dans l’Ancien Testament on offrait en sacrifice un animal, sur lequel le Grand Prêtre transmettait les péchés sur la tête de ce dernier par l’imposition des mains. Cet animal était l’offrande d’expiation pour les péchés annuels des Israélites. De la même manière, Jean-Baptiste a rempli la tâche importante de passer les péchés de ce monde sur l’offrande sacrificiel Jésus-Christ, l’Agneau de Dieu, par Son baptême.
Référons-nous à cette Vérité, en Hébreux 10:1 qui dit: “En effet, la loi, qui possède une ombre des biens à venir, et non l’exacte représentation des choses, ne peut jamais, par les mêmes sacrifices qu’on offre perpétuellement chaque année, amener les assistants à la perfection.” La Bible dit aussi dans Esaïe 40:3, “Une voix crie: ‘Préparez au désert le chemin de l’Eternel, Aplanissez dans les lieux arides Une route pour notre Dieu.’” Dieu le Père dit qu’Il a passé tous les péchés du monde sur son Fils Jésus une fois pour toutes par Jean-Baptiste. Tous et chaque péché de ce monde ont été passés sur la tête de Jésus par le baptême donné par Jean-Baptiste. Avant qu’Il ait été crucifié, Jésus avait endossé tous les péchés de ce monde par le baptême qu’Il a reçu de Jean-Baptiste.
 


Le Nouveau Testament Introduit Donc le Ministère de Jean-Baptiste avant le Ministère de Jésus au début de chacun des Quatre Evangiles.
 

Comme écrit dans l’Ancien Testament, Jean le Baptiste était un messager de Dieu. Aujourd’hui, cependant, il y a une tendance prononcée pour les prêcheurs de l’évangile à négliger Jean-Baptiste et son ministère. Ceci est une grande erreur spirituelle et un problème extrêmement grave. C’est apparenté à négliger la sagesse de Dieu et Son projet de donner la vie éternelle à tous les humains. Cependant, vous devez reconnaître que c’est seulement en comprenant entièrement et en croyant dans le ministère de Jean-Baptiste que vous pouvez vous rendre compte en effet que Jésus-Christ est le vrai Sauveur de l’humanité. Si vous croyez sans une telle connaissance, sagesse, et foi, vous ne pourrez jamais croire convenablement. Vous voulez seulement vous tourner vers une pratique religieuse mondiale qui prêche simplement la coquille et laisse le noyau de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Sans enseigner le rôle de Jean-Baptiste à la congrégation, aucun prêcheur ne peut amener quelqu’un à Jésus-Christ qui est venu par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Ceci n’est rien de plus qu’un sermon vide. Sous cet angle, aujourd’hui la plupart des chrétiens qui professent croire réellement en Jésus mènent leurs vies de foi sans se rendre compte du mystère de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. C’est la raison pour laquelle même s’ils croient en Jésus comme leur Sauveur, leurs péchés n’ont pas disparu et ils restent encore sous la malédiction.
Une telle foi des gens est inutile, et ils commettent l’erreur de corrompre le christianisme en une simple religion mondiale, quand elle est supposée amener la vie éternelle. Par conséquent, il y a beaucoup de chrétiens de nos jours qui disent qu’ils restent pécheurs même s’ils professent croire en Jésus. Pour ces gens, tout le monde est pécheur qu’il croit ou non en Jésus. Puisque tous les gens et les chrétiens sont toujours pécheurs dans leurs esprits, il y a rien qui règle ce problème. S’il y a une différence entre eux, c’est seulement que quelques uns connaissent leurs péchés tandis que les autres non. Cependant comme ils sont tous pécheurs, ils sont tous pareils. Quelle est la différence de croire ou non en Jésus alors? Si vous ne connaissez pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit et ne croyez pas en lui, alors vous n’êtes pas différent de tous les autres qui sont ignorant de la Justice de Dieu que Jésus-Christ a accompli. Avez-vous la foi dans l’évangile de l’eau et de l’Esprit maintenant? Pour ceux qui croient maintenant que Jésus-Christ est leur Sauveur qui est venu par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, sont-ils des pécheurs ou sont-ils des gens vertueux?
Les prêcheurs de l’évangile d’aujourd’hui disent que n’importe qui peut aller au Ciel juste en croyant en Jésus aveuglément, même sans connaître l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Par conséquent, un grand nombre de gens reste pécheurs. Ceci, parce que les conducteurs spirituels sont aveugles et parce qu’ils ne se repentent pas.
Comment les chrétiens peuvent-ils dire aujourd’hui qu’ils croient en Jésus comme leur Sauveur sans la connaissance de l’évangile de l’eau et de l’Esprit? Jésus Lui-même témoigne de Jean-Baptiste dans la Bible, annonçant ”Jean-Baptiste qui vient préparer le chemin de la justice” Etant donné cela, quelqu’un peut-il vraiment obtenir le lavage de ses péchés juste en disant qu’il croit en Jésus? Est-ce vrai que les prédicateurs qui ne connaissent pas le ministère de Jean-Baptiste réellement, connaissent et croient en Jésus correctement? Non, naturellement non. C’est pourquoi nous devons comprendre clairement le ministère de Jean-Baptiste de même que le ministère de Jésus.
Matthieu 21:32 dit: “Car Jean est venu à vous dans la voie de la justice, et vous n’avez pas cru en lui. Mais les publicains et les prostituées ont cru en lui; et vous, qui avez vu cela, vous ne vous êtes pas ensuite repentis pour croire en lui.” Le christianisme d’aujourd’hui se vante de sa longue histoire. Puisque aujourd’hui les dirigeants chrétiens en fait, ne connaissent pas le ministère de Jean-Baptiste en rapport avec le ministère de Jésus, et bien qu’ils essaient de beaucoup évangéliser, ceux qui sont évangélisés par eux ne peuvent pas porter le vrai fruit du salut. C’est déchirant de voir que la plupart des chrétiens n’ont pas idée de comment leurs péchés ont tous étaient enlevés, comme il est écrit:
“Mon peuple est détruit, parce qu’il lui manque la connaissance.
Puisque tu as rejeté la connaissance,
Je te rejetterai, et tu seras dépouillé de mon sacerdoce;
Puisque tu as oublié la loi de ton Dieu,
J’oublierai aussi tes enfants” (Osée 4:6).
Vous me permettrez de vous raconter une histoire. Il y a longtemps, dans un village éloigné, il y avait deux frères qui étaient complètement illettrés. Le plus vieux des deux frères partit de son village pour trouver un travail, mais il est retourné à la maison pour des vacances. Le jour avant le Jour d’action de grâces, il est allé faire une randonnée avec son jeune frère dans une colline proche. Comme c’était l’automne, il y avait beaucoup de bannières avertissant des feux de forêt. Donc les frères sont tombés sur une telle bannière pendu entre deux poteaux, avec le texte disant “Prend garde au Feu” écrit en rouge sur fond blanc. Le plus jeune frère avait vu comment son grand frère était retourné à la maison en homme complètement changé après une longue absence, tout habillé et tout à fait à la mode, il pensa donc que le grand frère saurait ce que la bannière disait.
Avec cette espérance il demanda à son frère: “Qui a-t-il d’écrit?” Le grand frère n’avait aucune idée de ce qu’il y avait d’écrit, mais puisque son petit frère le demandait, il sentit qu’il devait lui donner une réponse. Donc il regarda aux environs, et puisque la bannière était pendue sur des poteaux, il dit à son petit frère, le signe dit: “le poteau.” Impressionné, le petit frère loua son grand frère, et lui dit fasciner: “que tu es intelligent!”
Mais un peu plus tard, ils tombèrent sur une autre bannière. Cette fois, le texte disait: “Prend garde au Feu de Forêt.” Le petit frère, bien sûr, n’eut aucune idée de ce qui était écrit puisqu’ il était complètement illettré. Donc il demanda encore à son grand frère, “Que dit ceci?” Le grand frère avait donné quelque réponse concocté, mais maintenant le petit frère demandait encore une fois. Donc il réfléchit à ce qu’il devait dire. Il calcula alors que ce texte avait plus de mots que le précédent, et donc dit, il est écrit: “un autre poteau.” Encore une fois, le petit frère fut impressionné.
Continuant leur promenade, ils parlèrent de ce qu’avait été leurs vies lorsqu’ils étaient séparés, partageant ainsi leurs moments de joie et de tristesse. Mais ils tombèrent sur un autre signe. Il y avait écrit cette fois: “Attention Feu de Forêt.” Donc le petit frère demanda encore: “Qui a-t-il d’écrit?” Le grand frère alors pensa ceci et dit Il est écrit: “un poteau en plus.”
Ils continuèrent leur randonnée. Comme ils marchèrent, ils tombèrent encore sur un autre signe. Cette fois il était écrit: “Soyez Très Prudent Feu de Forêt.” Donc le petit frère demanda, au bout d’un moment: “Que dit cette bannière?” Le grand frère rumina ceci et dit alors: Il est écrit: “de plus en plus de poteaux” Le petit frère fut encore impressionné par son grand frère et lui dit: “Tu es très informé! Je veux que tu me prennes avec toi quand tu partiras de la maison!”
Ils reprirent leur promenade, et ils tombèrent de nouveau sur un panneau avec un texte avec plus de lettres. Qui disait: “Jetez un autre coup d’œil au feu que vous avez juste éteint.” Donc le petit frère demanda encore: “Qui a-t-il d’écrit cette fois?” Toutes les réponses précédentes avaient tourné autour des poteaux, et donc que supposez-vous que le grand frère ait dit cette fois? Il a dit: Il est écrit: “Ceci est pourtant un autre poteau” Donc de cette façon, le grand frère a cherché à impressionner son petit frère.
Parmi ces prêcheurs de l’évangile aujourd’hui, il y aussi beaucoup de gens qui sont comme ce grand frère dans notre histoire. Bien qu’ils ne sachent pas exactement comment Jésus a endossé leurs péchés, ils insistent toujours aveuglément que puisque Dieu les aime et s’est sacrifié Lui-même pour eux, ils ont été épargnés en croyant en la Croix de Jésus. Mais ceux-ci ont complètement tort. Vous pouvez comprendre un texte seulement si vous connaissez ses lettres et son sens. Nous pouvons atteindre une compréhension correcte de l’évangile de l’eau et de l’Esprit seulement quand nous avons la connaissance correcte de Jean-Baptiste. C’est par Jean-Baptiste que nous pouvons croire en Jésus aujourd’hui par les Ecritures Saintes basé sur ce que la Bible écrit au sujet de Jean-Baptiste. Jean était le témoin de ce Jésus Sauveur, des péchés qu’Il a enlevé, comment Il les a endossé et les a enlevé et comment Il était le Fils de Dieu. Jean l’Apôtre et Jean-Baptiste ne sont pas la même personne. Jean l’Apôtre est un disciple de Jésus, alors que Jean-Baptiste est un messager de Dieu, le représentant de l’humanité, un descendant d’Aaron, le dernier prophète de la race humaine et son dernier Grand Prêtre.
 


Jean-Baptiste Est un Serviteur de Dieu Envoyé par le Père


Il est écrit dans Jean 1:6-7: “Il y eut un homme envoyé de Dieu: son nom était Jean. Il vint pour servir de témoin, pour rendre témoignage à la lumière, afin que tous crussent par lui.” Jean l’Apôtre témoigne ici qu’il y avait un homme envoyé de Dieu nommé Jean, et que c’est par ce témoin que nous croyons en Jésus-Christ. Sans ce témoin “Jean-Baptiste” mentionné dans Jean 1:7, de quelle autre manière pouvez-vous croire en Jésus convenablement? Etant donné le fait que nous n’avons jamais vu Jésus, et que nous sommes tous de différentes cultures, nations et religions, comment nous aurions pu croire en Jésus comme notre Sauveur à moins que nous ayons connu le ministère rempli par Jean-Baptiste? Si nous n’avions pas su exactement quand nos péchés sont passés sur Jésus, si Jean-Baptiste n’avait pas témoigné qu’il a passé les péchés du monde avec nos propres péchés sur Jésus, alors comment pourrions-nous croire en Jésus comme notre Sauveur? Sans Jean-Baptiste, le pionnier de l’évangile, aurions-nous pu croire en Jésus comme notre Sauveur? C’est non, n’est-ce pas seulement quand nous examinons le plan de salut de Dieu que nous pouvons découvrir vraiment si Jésus-Christ est en effet notre Sauveur ou pas? N’est-ce pas seulement quand nous savons exactement quand, comment, et au travers de qui vos péchés et les miens sont passés, que nous avons réellement cru en Jésus? Ceci n’est-il pas assez clair?
Mes amis chrétiens qui croient déjà en Jésus, doivent saisir aussi le ministère de Jean-Baptiste. Pour être un dirigeant de village, celui-ci doit être quelqu’un qui sait lire et écrire. Faire d’une personne illettrée un dirigeant abouti au trouble, et non seulement cette personne est troublée, mais elle entraîne aussi le village entier dans des souffrances.
Mes amis croyants, c’est seulement quand vous comprenez le ministère de Jean-Baptiste envoyé par Dieu que vous êtes véritablement délivré du péché. Vous devez vous rendre compte que quand vous croyez en Jésus, quand vous acceptez et croyez qu’Il est devenu votre Sauveur, vous êtes vous-même épargné et votre salut n’est pas rendu désuet. Quand nous avons une telle foi, nous pouvons témoigner de nos propres lèvres que Jésus nous a en effet délivré de tous péchés parce qu’Il nous aime tous. N’est-ce pas?
Tout comme la connaissance est impérative pour faire quelque chose, vous devez vous rendre compte que Jean-Baptiste est venu pour préparer le chemin de la justice, et vous devez vous rendre compte que Jésus a enlevé tous nos péchés une fois pour toute par le baptême qu’Il a reçu de Jean. N’est-ce pas seulement ensuite que nous pouvons croire en Jésus comme notre Sauveur? Jean-Baptiste est le serviteur de Dieu qui a transféré les péchés de ce monde sur Jésus, et il est le dernier Grand Prêtre de l’âge de l’Ancien Testament.
Nous devons tous méditer sur le ministère de Jean-Baptiste à propos du ministère de Jésus-Christ, comprendre ce rapport, et former nos esprits pour croire en Lui.