Sermons

Sujet 14: La Première Epître de Jean

[PARTIE 3-2] Quel péché ne faut-il pas commettre devant Dieu? (1 Jean 3:9-16)

Quel péché ne faut-il pas commettre devant Dieu?
(1 Jean 3:9-16 )
«Quiconque est né de Dieu ne pratique pas le péché, parce que la semence de Dieu demeure en lui; et il ne peut pécher, parce qu’il est né de Dieu. C’est par là que se font reconnaître les enfants de Dieu et les enfants du diable. Quiconque ne pratique pas la justice n’est pas de Dieu, non plus que celui qui n’aime pas son frère. Car ce qui vous a été annoncé et ce que vous avez entendu dès le commencement, c’est que nous devons nous aimer les uns les autres, et ne pas ressembler à Caïn, qui était du malin, et qui tua son frère. Et pourquoi le tua-t-il? Parce que ses œuvres étaient mauvaises, et que celles de son frère étaient justes. Ne vous étonnez pas, frères, si le monde vous hait. Nous savons que nous sommes passés de la mort à la vie, parce que nous aimons les frères. Celui qui n’aime pas demeure dans la mort. Quiconque hait son frère est un meurtrier, et vous savez qu’aucun meurtrier n’a la vie éternelle demeurant en lui. Nous avons connu l’amour, en ce qu’il a donné sa vie pour nous; nous aussi, nous devons donner notre vie pour les frères.»
 

A qui le passage de 1 Jean 3:9 «Quiconque est né de Dieu ne pratique pas le péché» est-il adressé?
 
Quel péché ceux qui sont nés de Dieu ne commettent-ils pas?
Ils ne commettent pas le péché de ne pas croire que Jésus-Christ prit les péchés du monde en étant baptisé et en versant Son sang pour cela.
 
Dans le passage d’aujourd’hui, 1 Jean 3:9 dit: «Quiconque est né de Dieu ne pratique pas le péché.» D’abord, nous devons réaliser ici que ce passage s’adresse aux croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. L’apôtre Jean, en d’autres termes, dit cela à ceux qui croient en la divinité de Jésus notre Dieu et en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Ceux qui ne croient pas en la divinité de Jésus, et ceux qui ne croient pas en la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, deviennent les ennemis de Dieu. Nous devons réaliser que leur foi est infructueuse et futile.
Même parmi les chrétiens d’aujourd’hui de par le monde, beaucoup ne croient pas en la divinité de Jésus-Christ, en ce qu’Il est Dieu Lui-même ; le monde est plein de ces chrétiens de nom. Ils croient donc tous en leurs propres pensées plutôt qu’en la Parole de Dieu, étant tombés dans le monde religieux de leur propre fabrication. Pris dans leurs propres pensées, ils vivent sans l’évangile de Dieu. Leurs pensées de la chair ne peuvent pas tolérer l’évangile de Dieu de l’eau et de l’Esprit, rendant leur vie indéfiniment misérable. Finalement, ils vivent leur vie comme ennemis de Dieu.
Les religions de ce monde peuvent sembler attractives extérieurement, mais la réalité est différente. Etant tombés dans leurs propres contradictions religieuses, les gens meurent, corps et esprit. Les religieux de ce monde ont perdu beaucoup à cause des religieux humains en lesquelles ils croient. Les grands murs des prisons de leurs religions les ont rendus incapables de découvrir la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et d’y croire.
Les religions du monde font souvent des déclarations inutiles et sans fondement. Alors que Dieu dit dans Sa Parole que les êtres humains sont fondamentalement incapables de vivre vertueusement (Marc 7:21-23), nous voyons que les religieux, loin d’adhérer à cet enseignement, exhortent les gens à vivre plus vertueusement. Ils croient et prêchent que faire des œuvres vertueuses est le but de toute vie chrétienne.
Par contre, la vérité du christianisme enseigne que notre but en tant que chrétiens est de croire en Jésus-Christ, qui est venu par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et donc être libérés de tous nos péchés, devenir enfants de Dieu, et recevoir la vie éternelle. C’est mon espoir et ma prière que beaucoup de gens croient en la divinité de Jésus et en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et deviennent ainsi le peuple de Dieu.
Il y a beaucoup trop de chrétiens qui appartiennent en fait aux religions du monde. Ils essaient de gagner leurs mérites par leur hypocrisie. Et ces gens trouvent plus facile de faire des déclarations sans fondement à ceux qui sont ignorants de la vérité. Ils disent: «Pensez à la mort de Jésus qui a été crucifié! Jésus versa Son sang et mourut à la Croix pour vous. Comment pourriez-vous, maintenant que vous êtes inspiré et béni, ne pas servir Jésus-Christ avec vos biens matériels?» Beaucoup de chrétiens, entendant ces paroles, essaient de montrer leur consécration avec leurs possessions matérielles.
Ces gens sont conduits par leurs émotions et ne connaissent pas la vérité du salut. Mais Dieu agréé-t-Il leur foi émotionnelle comme vraie foi? Non, Il n’agréé pas ce genre de foi. Pourquoi? Parce que Dieu ne peut accepter ceux qui sont toujours pleins de péché comme Ses propres enfants.
Aujourd’hui, il y a beaucoup de chrétiens qui, bien qu’ils croient en Jésus comme leur Sauveur, ne connaissent qu’à moitié l’évangile, donc leur foi est placée en Jésus-Christ en vain. Nous voyons souvent que ces religieux, se déguisant en brebis pour affaiblir le troupeau innocent de Dieu, enseignent des erreurs inutiles. C’est troublant de voir que beaucoup d’âmes naïves sont prises par de tels prédateurs. Voilà la raison pour laquelle nous devons proclamer la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit de par le monde. C’est pour cela que nous devons réaliser le sens du passage qui dit: «Car il en est plusieurs qui marchent en ennemis de la croix de Christ, je vous en ai souvent parlé, et j’en parle maintenant encore en pleurant» (Philippiens 3:18). La transgression qui nous rend ennemis de Dieu est le péché qui consiste à ne pas croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. En croyant en la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous devons tous nous détourner de la position d’ennemis de Dieu.
L’apôtre Jean exhorte une fois encore le troupeau qui a perdu la voie par ignorance de l’évangile de l’eau et de l’Esprit: pour ceux qui ne croient pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, il ne peut y avoir ni rémission des péchés, ni bénédiction de la vie éternelle ; et pour eux, ce n’est que la malédiction et la destruction qui les attend. Si nous ne croyons pas en le Sauveur d’amour qui vint à nous par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous ne verrons plus jamais le Seigneur, de l’éternité.
 
 

Alors, qui appartient à Dieu?

 
Qui est à Dieu?
Ce sont ceux qui croient que Jésus est Dieu et le Fils de Dieu, et qu’Il est le Sauveur qui vint par l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
 
L’apôtre Jean dit en 1 Jean 3:10: «Quiconque ne pratique pas la justice n’est pas de Dieu, non plus que celui qui n’aime pas son frère.» Pour ceux qui sont devenus le peuple de Dieu en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, il est instinctif d’aimer leurs frères et sœurs. Donc, ceux qui n’aiment pas les gens de Dieu qui sont devenus leurs frères et sœurs en le Seigneur ne croient pas vraiment en le divin Jésus-Christ comme leur Sauveur, ni n’appartiennent à Dieu. Ils disent seulement de leurs lèvres qu’ils croient en le divin Jésus-Christ; en réalité, ils ne croient pas que Jésus-Christ vint dans ce monde par l’évangile de l’eau et de l’Esprit et a effacé nos péchés.
Tous ceux qui croient vraiment en l’évangile de l’eau et de l’Esprit donné par Jésus-Christ peuvent aimer les autres âmes, mais c’est au-dessus des capacités de ceux qui ne croient pas en ce vrai évangile. Quelqu’un qui a grandi avec de l’amour dans son enfance sait aimer les autres. Mais quelqu’un qui a grandi sans amour ne sait pas comment aimer. Alors que nous avons reçu l’amour vrai de Jésus-Christ par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, comment pouvons-nous ne pas aimer nos frères et sœurs? Ceux d’entre nous qui n’ont pas reçu cet amour de Jésus-Christ ne sont pas de Dieu. Jésus-Christ vint sur cette terre par l’évangile de l’eau et de l’Esprit (1 Jean 5:4-7).
Maintenant, en croyant en Jésus-Christ qui vint par l’évangile de l’eau et de l’Esprit comme notre Sauveur, nous avons reçu la rémission du péché dans nos cœurs et sommes devenus enfants de Dieu. Jésus nous a permis de croire qu’Il est le Fils de Dieu et qu’Il est le vrai Sauveur par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Parce que nous avons reçu la rémission de nos péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous pouvons aimer Jésus-Christ tout comme ceux qui sont devenus nos frères et sœurs dans le Seigneur. 
 
 
Il y a des moments où même les justes n’aiment pas Jésus-Christ. Quand cela se passe-t-il?
 
Il y a des moments où, nous qui sommes devenus justes en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, sommes pris par nos désirs égoïstes tels que la convoitise de la chair, l’orgueil de la vie, et la convoitise des yeux. Ce sont des moments où nos cœurs ne sont pas reconnaissants pour l’amour de Dieu, car nous vivons le cœur pris dans les convoitises de la chair de ce monde. C’est parce que nous aimons ce monde plus que le Seigneur que nous sommes incapables d’aimer Jésus-Christ de tout cœur, ainsi que les autres âmes. Nous devons donc réaliser ici que l’apôtre Jean nous enseigne que si nous aimons les choses du monde, l’amour du Père ne peut pas demeurer dans nos cœurs.
Ce qui nous conduit à tomber dans le monde, c’est la convoitise de notre chair, la convoitise des yeux, et l’orgueil de la vie. Les désirs de la chair humaine sont manifestés quand nous sommes attirés par le sexe ou le matériel, et quand nous sommes conduits par nos émotions et nos sentiments plutôt que la Parole de Dieu. Si nous essayons de satisfaire nos désirs qui sortent des limites de ce qui est permis par Dieu, nous finirons par commettre un grand péché contre Dieu: Nous quitterons Dieu et l’Eglise, et deviendrons Ses ennemis tout comme Lot. Si nos cœurs aiment plus le monde que Dieu, c’est une raison de perdre l’amour du Seigneur pour nous. Si cela se produit, nos âmes seront liées par les ténèbres.
Nous savons très bien que nos désirs seuls ne font pas nôtres les choses du monde. Bien que nous puissions être prompts à commettre l’idolâtrie devant Dieu, nous devons garder nos cœurs par la foi. Parce que nous vivons nos vies avec l’orgueil et la convoitise de la chair, nous sommes capables de nous écarter loin de Dieu.
Donc, plaçant notre foi en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous devons nous armer de l’amour de notre Seigneur. C’est quand nous avons cette foi qui croit en Jésus, qui vint par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, que nous pouvons vraiment nous aimer les uns les autres. Chacun de nous croit en la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit que Jésus-Christ nous a donné. Nous croyons que dans les prophéties que Jésus-Christ a données, celles qui ne sont pas encore réalisées seront aussi accomplies sans faute.
Ceux d’entre nous qui ne croient pas en Jésus-Christ comme leur Sauveur auront des malédictions au lieu des bénédictions de Dieu. Venant à nous par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, Dieu a sauvé ceux qui croient en cet évangile de tout péché. Donc Dieu ne veut pas que quiconque soit incapable d’être couvert de Son amour.
 

Nous ne devons pas être comme Cain
 
Qui est un Cain?
Celui qui vit pour sa convoitise bien qu’il croie en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
 
Le passage d’aujourd’hui dit aussi: «Car ce qui vous a été annoncé et ce que vous avez entendu dès le commencement, c’est que nous devons nous aimer les uns les autres, et ne pas ressembler à Caïn, qui était du malin, et qui tua son frère. Et pourquoi le tua-t-il? Parce que ses œuvres étaient mauvaises, et que celles de son frère étaient justes. Ne vous étonnez pas, frères, si le monde vous hait. Nous savons que nous sommes passés de la mort à la vie, parce que nous aimons les frères. Celui qui n’aime pas demeure dans la mort» (1 Jean 3:11-14).
Les mots «son frère» dans le passage «Celui qui n’aime pas son frère demeure dans la mort», se réfèrent à Jésus-Christ et aux saints nés de nouveau. Ceux d’entre nous qui n’aiment pas Jésus-Christ comme leur vrai Sauveur et Dieu périront dans leurs péchés. Ils sont des chrétiens charnels ou anti chrétiens.
Qui sont ceux qui n’aiment pas Jésus-Christ notre Dieu? Ceux qui ne croient pas de tout cœur en ce Seigneur et Sauveur qui a effacé tous nos péchés une fois pour toutes par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Le cœur de ces gens est pris dans leurs péchés. Ils sont donc incapables de passer de la mort à la vie. Jésus nous a tant aimés qu’Il nous a délivrés des péchés du monde. Si nous croyons réellement en Jésus-Christ qui vint par l’évangile de l’eau et de l’Esprit comme notre Sauveur, alors Il nous accordera sûrement la vraie rémission de nos péchés.
Cependant, ceux qui n’aiment pas Dieu sont ceux qui ne croient pas en le baptême de Jésus-Christ et Son sang versé à la Croix. L’apôtre Jean nous dit maintenant que ceux qui n’aiment pas Jésus-Christ sont ennemis de Dieu. Et il nous dit aussi qu’il est possible à ces gens, qui sont devenus ennemis de Christ, de s’immiscer parmi les vrais saints dans l’Eglise de Dieu.
Il ne fait aucun doute que Jésus nous a sauvés parfaitement de tous nos péchés par «l’évangile de l’eau, du sang, et de l’Esprit.» Alors que nous péchons tout le temps, notre Seigneur a clairement expié tous nos péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et Il est donc notre Sauveur. Nous ne pouvons éviter de croire et confesser que ce Jésus-Christ, qui vint par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, est notre Sauveur. Comme ce vrai évangile nous a délivrés de tous nos péchés, nous aussi aimons Jésus-Christ. C’est parce que nous croyons en l’amour de Dieu et l’aimons réellement que nous sommes devenus Ses vrais saints.
Jésus-Christ est le Créateur, le Roi des rois, et le vrai Sauveur pour nous. Parce que nous croyons en l’amour de Jésus-Christ et en l’évangile de l’eau et de l’Esprit qu’Il nous a donné, nos cœurs sont pleins de joie. Nous sommes encore plus joyeux quand la volonté du Seigneur s’accomplit. Nous n’exaltons pas l’état de Jésus-Christ arbitrairement, par nous-mêmes. Nous voulons Le croire comme Il est et selon ce qu’Il a fait. Après avoir réalisé et cru que Jésus-Christ est notre Dieu et notre Sauveur, il n’y a rien de mieux à faire que continuer à vivre pour Sa gloire. En croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous rendons grâces à Dieu et glorifions Son nom. Il est notre vrai Sauveur et le Roi des rois.
 


Nous ne devons pas causer de meurtre spirituel

 
1 Jean 3:15 dit: «Quiconque hait son frère est un meurtrier, et vous savez qu’aucun meurtrier n’a la vie éternelle demeurant en lui.»
Quiconque hait son frère est un meurtrier spirituel. Celui qui hait Jésus-Christ est l’ennemi de Dieu. Si nous ne croyons pas que Jésus-Christ nous a sauvés de tous nos péchés, et si nous rejetons Son amour, nous finirons ennemis de Dieu. Les ennemis de Dieu sont ceux qui rejettent l’amour de Jésus-Christ et de Dieu, et qui ne croient pas en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Rejeter l’amour de Dieu c’est commettre le péché qui nous vaudra d’être traité comme quelqu’un qui s’oppose à Dieu.
Il est écrit: «vous savez qu’aucun meurtrier n’a la vie éternelle demeurant en lui.» Il n’y a personne parmi nous qui puisse être sauvé sans croire à l’œuvre de l’évangile de l’eau et de l’Esprit que Jésus a accomplie pour nous. Jésus-Christ est le vrai Dieu, et le vrai Sauveur qui nous a sauvés des péchés du monde. Jésus-Christ est le Dieu qui nous a sauvés parfaitement en étant baptisé par Jean-Baptiste, versant Son sang à la Croix, et ressuscitant des morts. Même si Jésus-Christ était fondamentalement Dieu Lui-même, pour nous sauver de nos péchés et de la destruction, Il vint sur cette terre en s’abaissant, et accomplit la justice de Dieu par Son baptême et la crucifixion en souffrant persécuté et maltraité.
Comment pourrions-nous donc ne pas L’aimer? Nous ne pouvons pas Lui faire cela! Si nous reconnaissons ce Jésus-Christ qui prit nos péchés par Son baptême comme notre propre Sauveur, nous ne pouvons pas rejeter Son amour.
Même si la fin des temps vient de notre vivant, quand nous serons oppressés par l’Antéchrist et dans la tribulation, nous soumettrons nos vies à Jésus-Christ, car nous ne pourrons pas abandonner notre foi en ce qu’Il est notre Sauveur. Parce que Jésus-Christ nous aime, nous aussi pouvons être martyrs par la foi. Ce n’est pas parce que vous et moi sommes forts physiquement ou avons une volonté que nous pouvons le faire, mais parce que nous L’aimons tant. C’est parce que nous ne pouvons nier que Jésus-Christ est notre Roi et notre Dieu. C’est parce que nous aimons le Seigneur que nous montrerons cet amour en souffrant même la mort de la chair.
Nous croyons en l’amour de Jésus-Christ parce que nous ne pouvons pas le rejeter. Dans ce que l’apôtre Paul dit en 2 Corinthiens 5:14: «l’amour de Christ», n’est autre que cet amour. Tout comme Paul témoigne: «Qui nous séparera de l’amour de Christ? La tribulation, la persécution, la famine, la nudité, le péril ou l’épée?» (Romains 8:35), personne ne peut nous séparer de la foi en ce Jésus-Christ et en Son amour pour nous. Parce que notre Seigneur nous a aimés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous ne pouvons que confesser que nous L’aimons aussi et pratiquer cet amour. Pour Jésus-Christ, nous pouvons supporter toute tribulation dans la joie.
 
Qui est meurtrier?
La Bible dit que quiconque hait Jésus-Christ ou les frères et sœurs en Lui est meurtrier (1 Jean 3:15).
 
Haïr nos frères et sœurs qui ont reçu la rémission des péchés est un meurtre spirituel. Nous, qui avons vraiment reçu la rémission du péché dans nos cœurs en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ne pouvons haïr personne en Christ bien qu’il soit insuffisant ou orgueilleux. Si vous et moi, comme nés de nouveau qui avons reçu la rémission des péchés et servons l’évangile dans l’Eglise de Dieu, avons de la haine dans nos cœurs, nous commettons de graves erreurs devant Dieu. Si les justes entretiennent de la haine contre les saints, ils commettent un meurtre devant Dieu, et devraient s’examiner pour voir si le Saint-Esprit est réellement en eux. Les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit ne peuvent que se comprendre les uns les autres et s’aimer les uns les autres.
Ce n’est pas que nous ayons des cœurs généreux, mais c’est parce que le Saint-Esprit demeure dans nos cœurs. C’est ainsi que nous les justes sommes capables de nous aimer. Si nous avons fauté, les moyens de régler le problème sont déjà prévus en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Parce que nous avons été sauvés de tous nos péchés en croyant en Jésus-Christ, et parce que nous L’aimons, nous les croyants pouvons nous aimer les uns les autres.
Notre Seigneur nous a dit: «On reconnaît un arbre à son fruit» (Matthieu 12:33). C’est vrai qu’il y a des fois où nous sommes liés par la convoitise de la chair dans la vie. Mais je veux que nous réalisions tous que Dieu aime que nous pratiquions Sa justice. Le Seigneur dit: «Le juste vivra par la foi» (Romains 1:17).
1 Jean 3:16 dit: «Nous avons connu l’amour, en ce qu’il a donné sa vie pour nous; nous aussi, nous devons donner notre vie pour les frères.»
Il nous exhorte disant que si nous croyons vraiment que Jésus-Christ donna Sa vie pour nous et nous donna une vie nouvelle, alors il convient que nous donnions aussi notre vie pour la justice de Dieu. C’est ainsi que l’apôtre Jean tire la conclusion de l’amour de Dieu: Il nous dit qu’il convient que le juste qui croit en l’évangile de l’eau et de l’Esprit vive pour répandre cet évangile.
Ayant comblé nos besoins basiques de nourriture et de logement, il convient alors de consacrer le temps restant à vivre pour le Seigneur, le salut des âmes, et nos frères et sœurs. Il est naturel que nous vivions tous pour l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Servir le Seigneur n’est pas coercitif pour nous. Alors qu’il convient aux justes de vivre pour leur Seigneur, et que c’est un appel et un devoir pour chacun, quand ils pratiquent effectivement la justice de Dieu, le Saint-Esprit se réjouit dans leur cœur.
L’apôtre Jean nous dit des choses au sujet de ceux qui n’aiment pas Jésus-Christ. Il dit que ceux qui n’aiment pas Jésus-Christ et ne croient pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit sont meurtriers devant Dieu, et que ces gens, plus clairement, appartiennent au diable. S’il y a quelqu’un dans l’Eglise de Dieu qui ne croit pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, il est menteur devant Dieu. Mais quiconque croit de tout cœur que Jésus-Christ vint sur cette terre, prit les péchés du monde en étant baptisé, et porta la condamnation du péché en étant crucifié, peut recevoir la rémission du péché. Quiconque a reçu l’amour de la vérité de Dieu peut L’aimer et pratiquer la justice de Dieu.
 
Qui aime Jésus-Christ?
Celui qui croit de tout coeur que Jésus-Christ vint sur cette terre par l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
 
Le fait que Jésus-Christ soit si aimé de ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit vient de ce qu’Il est devenu notre propitiation en étant baptisé par Jean et en versant Son sang pour nous. Mais pour ceux qui ne croient pas que Jésus-Christ vint sur cette terre par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, leur vie de foi se détourne de Jésus avec le temps. C’est ainsi qu’ils finissent séparés de l’amour de Jésus-Christ. Beaucoup de chrétiens professent croire en Jésus comme leur Sauveur au début, et disent qu’ils veulent abandonner leur vie pour Lui, mais quand le temps passe, leur amour pour Jésus se refroidit, et ils finissent loin de Lui. C’est parce qu’ils ne croient pas en Jésus-Christ qui vint par l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Le juste qui croit en le divin Jésus-Christ ne peut pas s’éloigner de Lui. Plutôt, plus nous les justes passons de temps dans l’amour de Jésus-Christ, plus nous faisons l’œuvre du Seigneur. Ne pas reconnaître Jésus comme notre Dieu et Sauveur c’est s’opposer à Dieu. Le juste qui croit en ce Jésus-Christ le vrai Dieu comme Sauveur ne peut pas commettre le péché qui consiste à blasphémer le Saint-Esprit. Mais ceux qui ne croient pas en Jésus-Christ comme leur Sauveur ne peuvent L’aimer.
Ainsi, il y a tant de différences entre les croyants et les autres qu’ils sont en fait à l’opposé dès le commencement. Nous les justes ne pouvons qu’aimer Jésus, par contre, ceux qui ne croient pas en Jésus-Christ qui vint par l’évangile de l’eau et de l’Esprit sont fondamentalement incapables de L’aimer. Ainsi le blé et l’ivraie, les croyants et les incroyants, sont clairement séparés.
Même parmi les chrétiens, il y a ceux qui ont fait de Jésus-Christ leur ennemi. Ce sont ceux qui n’aiment pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Certains s’opposent à Dieu disant que l’apôtre Paul n’a mentionné que «le message de la Croix» (1 Corinthiens 1:18) comme notre salut.
Savez-vous ce qu’est «le message de la Croix»? Vous devez savoir que Paul soulignait l’état final de l’acte juste de Jésus pour le salut de l’humanité dans ce passage. Donc, «le message de la Croix» est la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit que nous croyons. Pour vous et moi, Jésus-Christ fut baptisé, prit la condamnation de nos péchés en versant Son sang précieux à la Croix, et devint ainsi notre Sauveur – c’est «le message de la Croix.»
Quand la vérité nous dit que Jésus notre Dieu prit les péchés de l’humanité une fois pour toutes en étant baptisé par Jean, mourut à la Croix, ressuscita des morts, et nous a sauvés de nos péchés, pour quelle raison ne croirions-nous pas? Nous aussi avons du connaître l’amour de Jésus-Christ notre vrai Dieu, mais comme la vérité selon laquelle Jésus prit tous nos péchés en étant baptisé par Jean-Baptiste s’est révélée à nous, nous avons connu et cru.
Si vous avez cru dans votre cœur que le seul le sang que Jésus versa sur la Croix est votre salut, alors le Jésus que vous connaissiez avant était mal compris. Si vous ne connaissez pas encore l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et ne croyez qu’en le sang de la Croix, vous devez vous convertir et croire en la vérité. Vous devez maintenant rejeter la folie de professer croire en Jésus-Christ tout en ne croyant qu’en Son sang à la Croix comme votre salut, et accepter la vérité selon laquelle Jésus prit tous les péchés du monde une fois pour toutes en étant baptisé au Jourdain.
Beaucoup de gens sont encore ignorants de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et croient seulement en le sang de la Croix. Ils disent: «L’évangile de l’eau et de l’Esprit n’est pas la vérité.» Quand Jésus Lui-même, qui les aime, leur dit qu’Il a effacé leurs péchés en étant baptisé par Jean-Baptiste, ils ne croient toujours qu’en le sang précieux versé à la Croix comme rémission du péché – que pourrait-il y avoir de plus frustrant et tragique? La triste réalité c’est que ces gens ont vraiment confiance en leur salut ne s’appuyant que sur ces dogmes religieux. N’est-ce pas fou?
Vous et moi vivons aussi parmi ces gens. Mais maintenant vous croyez en le baptême que Jésus reçut de Jean, et qu’Il prit les péchés du monde à la Croix et versa Son sang précieux comme condamnation des péchés, et avez reçu cette vérité dans vos cœurs. Vous avez donc été remis de tous vos péchés pour devenir ouvriers de la justice de Dieu – quelle joie! Nous devons réaliser que parce que Jésus-Christ prit tous les péchés du monde en étant baptisé par Jean-Baptiste, et parce qu’Il versa Son sang à la Croix, nous avons été sauvés de nos péchés en croyant en ces œuvres comme notre propre salut, de tout notre cœur.
Il ne fait aucun doute que celui qui ne croit pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit est quelqu’un qui n’aime pas Jésus. Parce que ces gens ne croient pas en Jésus comme Dieu, et parce qu’ils s’aiment eux-mêmes plus qu’ils n’aiment Dieu, ils sont devenus Ses ennemis. Comme ils s’aiment eux-mêmes plus qu’ils n’aiment Jésus et ne Le suivent, ils ne croient pas en Son amour tel qu’il est.
Dieu le Père vous a tant aimé qu’Il envoya Son Fils dans ce monde, Le fit baptiser par Jean-Baptiste et mourir à la Croix, et Le ressuscita des morts. Il y a encore des gens qui ne croient pas en la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit de tout cœur, ni n’en sont reconnaissants, et s’opposent ainsi à Son amour. La réalité c’est qu’il y a beaucoup de ces gens même parmi ceux qui professent croire en Jésus comme leur Sauveur. Ils ont survolé le baptême de Jésus et insisté seulement sur Son sang à la Croix dans leur entêtement. Si nous ne croyons pas que Jésus-Christ est Dieu Lui-même, et ne L’aimons pas, Lui qui nous a sauvés de nos péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous sommes de ceux qui s’opposent à Dieu.
Si nous aimons réellement Jésus, il n’y a aucune raison de ne pas croire que Lui, qui nous aime, prit les péchés du monde en étant baptisé par Jean-Baptiste pour nous, fut crucifié en portant ces péchés du monde, et nous a sauvés. Si le Seigneur Lui-même nous dit qu’Il nous a sauvés de tous nos péchés en étant baptisé par Jean-Baptiste et en souffrant à la Croix pour nous, nous devons le croire comme Il nous le dit. Nous devons croire en Jésus-Christ comme notre Sauveur et dire amen de tout cœur à ce qu’Il nous dit, qu’Il nous a sauvés des péchés du monde.
Alors que nous sommes si insuffisants, pourquoi ne pas croire en Jésus-Christ? Quand Jésus-Christ Lui- même nous dit qu’Il nous a sauvés de nos péchés par l’évangile de l’eau, du sang, et de l’Esprit, il n’y a aucune raison de ne pas croire en cette vérité de tout cœur. Parce que notre Seigneur nous aime, Il nous a sauvés des péchés du monde une fois pour toutes, et a fait de nous les enfants de Dieu. Notre Seigneur nous a donné Son amour, et nous a promis que nous jouirons de la splendeur et de la gloire éternelle. Nous croyons en toute la Parole d’alliance que le Seigneur a promise. Nous ne pouvons que croire en Jésus-Christ comme notre Sauveur et donner notre reconnaissance à Dieu.
Qui nous aime? N’est-ce pas le Dieu Trinitaire – le Père, le Fils, et le Saint-Esprit? Qui abandonna la gloire et la splendeur des Cieux, prit les péchés du monde en étant baptisé, fut condamné en versant Son sang à la Croix, et nous a sauvés de nos péchés? Qui vous a tant aimé? S’il y avait quelqu’un qui nous aimait tant, nous vivrions pour lui. S’il nous disait de baiser le sol, nous le ferions. Que ne ferions-nous pas pour quelqu’un qui nous aime tant? Il n’y a personne qui soit devenu notre propitiation, sinon Jésus-Christ. Quand l’amour que Jésus-Christ a répandu sur nous est si grand, comment ne pourrions-nous pas L’aimer? Bien que notre chair puisse manquer devant Dieu, nos cœurs aiment toujours le Seigneur.
Dans l’Ancien Testament, quand des sacrifices étaient offerts dans le Tabernacle, le Souverain Sacrificateur devait poser ses mains sur l’animal sacrificiel pour transférer ses péchés et ceux du peuple. Nous savons et croyons que c’était pas l’imposition des mains du Souverain Sacrificateur sur la tête de l’animal que ses péchés et ceux du peuple étaient transférés. Et nous croyons que parce que les mains étaient posées sur l’animal, il devait verser son sang.
Ainsi, de notre temps aussi, ceux d’entre nous qui croyons en Jésus-Christ comme notre Sauveur croyons aussi en l’imposition des mains et le sang versé du sacrifice de l’Ancien Testament comme la Parole de la rémission du péché. La vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, par laquelle Jésus-Christ nous a sauvés des péchés du monde, est immuable.
Nous ne devons jamais devenir les ennemis de Dieu en refusant de recevoir la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Plutôt, nous devons aimer Jésus-Christ constamment. Celui qui aime l’évangile de l’eau et de l’Esprit aime Jésus. Si nous n’aimons pas Jésus-Christ, nous ne croyons pas en Lui.
Quand nous croyons en Lui, pensons d’abord à combien Jésus-Christ nous a aimés nous, et de quelle façon Il a expié nos péchés. Vous devez tous devenir des gens qui connaissent Jésus-Christ correctement et L’aiment. Je crois que si vous continuez à aimer le Seigneur, le jour viendra où vous jouirez de toute la splendeur qu’Il vous donnera. 
Jésus-Christ est le Dieu du salut pour vous et moi. Notre Seigneur est notre Sauveur, le seul Dieu qui nous a donné une nouvelle vie. En nous donnant la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ce Seigneur nous a permis de recevoir la rémission de nos péchés.
Plaçant ma foi en l’amour de notre Seigneur, je donne toute ma reconnaissance à Jésus-Christ qui est devenu notre Sauveur. Alléluia!