خطبے

Sujet 14: La Première Epître de Jean

[PARTIE 5-1] Quelle est la vérité qui nous libère de tous nos péchés? (1 Jean 5:1-4)

Quelle est la vérité qui nous libère de tous nos péchés?
(1 Jean 5:1-4)
«Quiconque croit que Jésus est le Christ, est né de Dieu, et quiconque aime celui qui l’a engendré aime aussi celui qui est né de lui. Nous connaissons que nous aimons les enfants de Dieu, lorsque nous aimons Dieu, et que nous pratiquons ses commandements. Car l’amour de Dieu consiste à garder ses commandements. Et ses commandements ne sont pas pénibles, parce que tout ce qui est né de Dieu triomphe du monde; et la victoire qui triomphe du monde, c’est notre foi.»
 

Réfléchissons au sujet de Noé 
 
Les paroles de Genèse 6:1-8 dont les suivantes: «Lorsque les hommes eurent commencé à se multiplier sur la face de la terre, et que des filles leur furent nées, les fils de Dieu virent que les filles des hommes étaient belles, et ils en prirent pour femmes parmi toutes celles qu’ils choisirent. Alors l’Éternel dit: Mon esprit ne restera pas à toujours dans l’homme, car l’homme n’est que chair, et ses jours seront de cent vingt ans. Les géants étaient sur la terre en ces temps-là, après que les fils de Dieu furent venus vers les filles des hommes, et qu’elles leur eurent donné des enfants: ce sont ces héros qui furent fameux dans l’antiquité. L’Éternel vit que la méchanceté des hommes était grande sur la terre, et que toutes les pensées de leur cœur se portaient chaque jour uniquement vers le mal. L’Éternel se repentit d’avoir fait l’homme sur la terre, et il fut affligé en son cœur. Et l’Éternel dit: J’exterminerai de la face de la terre l’homme que j’ai créé, depuis l’homme jusqu’au bétail, aux reptiles, et aux oiseaux du ciel; car je me repens de les avoir faits. Mais Noé trouva grâce aux yeux de l’Éternel.»
Ce passage des Ecritures explique pourquoi Dieu dut juger les gens du temps de Noé. Dieu devait juger les gens de cette époque parce que les fils de Dieu s’étaient unis aux filles des hommes, après avoir vu leur beauté. Dieu donne une explication pleine et simple au jugement des gens que même un étudiant de 1er cycle peut comprendre sans le moindre problème.
Voici une histoire humoristique. Un jour, même les élèves des écoles élémentaires durent écrire un essai. Auparavant, ce n’était pas avant l’école supérieure qu’on devait écrire un essai. Parmi nos enfants de l’école du dimanche, Ha-min, élève de premier niveau, dut aussi écrire un essai. La consigne était d’écrire un essai après avoir lu le livre «La petite fille aux allumettes» de Hans Christian Anderson. L’enfant finit le devoir très rapidement, assez facilement apparemment, et sortit jouer avec les autres enfants.
Curieux, le père de l’enfant jeta un œil à l’essai de son fils. L’enfant avait écrit: «La petite fille aux allumettes mourut sans avoir pu vendre une seule allumette.» Bien sûr, l’enfant avait écrit la bonne conclusion de façon assez concise. Après avoir entendu cela, j’ai pensé à la simplicité de l’esprit d’un enfant. L’essai simple et concis de l’enfant apparut humoristique aux adultes.
Si je mentionne le temps de Noé, nous reconnaissons facilement ce temps où Dieu jugea le monde par l’eau et ne permit qu’à la famille de Noé de survivre. La Bible dit que le jugement du monde fut amené parce que les fils de Dieu prirent les filles des hommes comme femmes et vécurent avec elles.
Alors, l’eau sortit de toutes les fontaines d’une grande profondeur, et les fenêtres des cieux furent ouvertes à la pluie. En résultat, l’eau prévalut excessivement sur la terre, et toutes les grandes montagnes sous les cieux furent couvertes (Genèse 7:11, 19). Les gens expliquent la physique du déluge de Noé par la loi de conservation qui suit. La quantité d’eau du temps du déluge et maintenant est exactement la même, mais l’eau qui est gelée aux Pôles Nord et Sud rendent le sol sec possible.
A la différence de cette explication compliquée, la vérité de Dieu est claire et simple comme l’essai de l’enfant disant: «La petite fille aux allumettes mourut sans avoir pu vendre une seule allumette.» Dieu n’avait d’autre option que de juger ce monde parce que les fils de Dieu avaient pris et vécu avec les filles des hommes, après avoir vu leur beauté.
Au temps de Noé, le Seigneur Dieu vit que la méchanceté des hommes était grande sur la terre ; et que toutes les pensées de leur cœur étaient mauvaises (Genèse 6:5). Leurs plans étaient mauvais comme leurs actes. Bien que les gens soient par nature méchants et mauvais, leurs méchancetés étaient si grandes en ce temps là que personne ne cherchait Dieu, loin de croire en Dieu. Ayant vu tout cela, Dieu décida d’effacer toute l’humanité de la surface de la terre. Dieu planifia donc un jugement et l’exécuta. La Bible rapporte aussi que Noé trouva grâce aux yeux de l’Eternel (Genèse 6:8).
Les gens du temps de Noé étaient méchants aux yeux de Dieu. Même le peuple de Dieu était mauvais, car on faisait ce que Dieu hait. Dieu n’avait donc pas d’autre choix que de juger le monde. Seule une personne, Noé qui était juste dans ce temps, reçut la grâce du salut de Dieu. Dieu garantit Sa grâce à la famille de Noé et fit de Noé l’ancêtre de l’humanité du second monde. Dieu est toujours le même qu’alors.
Le passage sur Noé et le passage d’aujourd’hui sont intimement liés. Les gens du temps de Noé étaient si méchants qu’ils étaient intolérables aux yeux de Dieu. Leurs pensées, leurs plans, leurs cœurs, et leurs actes étaient mauvais, sans exception. Tel étant le cas, Dieu n’avait d’autre option que de juger toute l’humanité.
Ce n’est pas une histoire limitée au temps de Noé. Les gens d’aujourd’hui ont des pensées, des plans, des cœurs, et des actes mauvais et pécheurs. Cette génération ne va que vers le jugement de Dieu tout comme au temps de Noé.
Au temps de Noé, la corruption des fils de Dieu amena le jugement sur le monde. Comment le peuple de Dieu d’aujourd’hui s’en sortirait-il? Les gens commettent les mêmes péchés qu’au temps de Noé. Non. Nos péchés sont même pires mais sûrement pas moindres. Le passage d’aujourd’hui dit: «Car ce qui est né de Dieu triomphe du monde. Et la victoire qui triomphe du monde c’est notre foi» (1 Jean 5:4). L’apôtre Jean parle de la foi qui triomphe du monde. Le passage d’aujourd’hui nous enseigne comment recevoir le salut par la rémission des péchés et comment triompher du monde.
Nous entendons souvent que le monde devient de plus en plus mauvais, tolérant de plus en plus le mal. Nous voyons des histoires bizarres dans les nouvelles, où le mal est clairement posé. Parmi les gens qui aiment frapper leurs épouses se trouvent beaucoup de professionnels tels que des médecins, des juristes, et même des pasteurs. Ces gens sont éduqués et d’un niveau social élevé. Ils sont l’élite sans problèmes financiers sûrement. Ces gens, qui devraient avoir une crédibilité morale organisent des clubs pour s’amuser à frapper leurs femmes.
La Bible rapporte que les gens à Sodome et Gomorrhe au temps d’Abraham commettaient les mêmes péchés avec ceux qui passaient par leur ville, qu’ils soient hommes ou femmes. Regardant aux coups, aux viols ou aux transgressions de l’homosexualité notées en Romains 1:26-27, nous voyons que les péchés de ce monde sont les mêmes que dans le passé.
De nos jours, les étudiants de collège et lycée admirent les homosexuels. Comme on a appris que telle star bien connue est un homosexuel, beaucoup de jeunes ont été infecté de l’admiration homosexuelle. Evidemment, l’homosexualité était présente tout au long de l’histoire. Nous n’en avions pas parlé tel que maintenant. De nos jours, l’homosexualité est en surface dans nos consciences, captant notre attention, parce que le monde est plus tolérant au péché qu’avant. J’ai entendu que certains états des Etats Unis ont autorisé le mariage légal entre homosexuels. Une fois, j’ai lu un article de presse au sujet d’un mariage unique entre homosexuels. Le plus grand problème c’est que non seulement quelques uns mais beaucoup de gens aujourd’hui sont influencés par le péché prévalant dans la société.
Je pense qu’il peut y avoir quelques uns de nos frères et sœurs de par le monde qui ont reçu la rémission des péchés par notre littérature chrétienne, qui pratiquent cette vie pécheresse. Des gens sont gays et lesbiennes. Sont-ils capables de changer leurs propres habitudes? Bien sûr, si une personne se consacre à l’œuvre de Dieu en s’unissant à l’Eglise de Dieu après avoir reçu la rémission des péchés par la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, le Saint-Esprit contrôle son cœur et il peut triompher des péchés comme l’homosexualité. En fait, le seul moyen de triompher de ces péchés est de croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit et de participer au ministère de Dieu.
En un mot, comme tous sont nés avec du péché, personne ne peut changer ses habitudes pécheresses. Indépendamment de ce qu’est ce péché, une fois qu’une personne tombe dans l’habitude d’un péché particulier, il est difficile d’échapper à ce péché. De plus, la mutation des hormones de quelqu’un à sa naissance n’est pas quelque chose que l’on peut contrôler. Cependant, la Bible déclare qu’il n’y a qu’un moyen de triompher de ces péchés.
 


Quel genre de foi nous permet de triompher de nos péchés?


Le passage d’aujourd’hui dit: «Et la victoire qui triomphe du monde, c’est notre foi» (1 Jean 5:4).
Alors, quel genre de foi l’apôtre Jean possédait-il pour dire qu’il pourrait triompher du monde? L’apôtre Jean dit qu’il peut échapper à ses propres faiblesses et aux pièges de Satan par sa foi en la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Le passage d’aujourd’hui nous parle de la foi qui triomphe des péchés du monde. Quiconque commet habituellement des péchés. Il peut y avoir des homosexuels, des gays ou des lesbiennes parmi nous. En d’autres termes, il peut y avoir parmi nous de ceux qui commettent le péché d’homosexualité à cause de leurs sécrétions anormales d’hormones. L’homosexualité est affectée par des changements hormonaux. Par les changements hormonaux, certains de nos frères pourraient désirer d’autres hommes plutôt que des femmes, et aussi certaines de nos sœurs pourraient désirer d’autres femmes plutôt que des hommes.
Comment peut-on triompher de ces péchés, que l’on commet par désordre organique? Nous pouvons triompher de tous nos péchés en recevant la rémission par notre foi en Jésus-Christ, qui vint par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Ce que nous savons c’est que l’évangile de l’eau et de l’Esprit est assez puissant pour triompher du monde.
La question initiale était: «Comment pouvons-nous vaincre l’attrait des nombreux péchés du monde?» Je sais que nous mourrons suffoquant dans les péchés, incapables de triompher de tous ces péchés, si nous n’avons pas une foi forte en la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Notre chair humaine ne peut pas vaincre la plus petite vague de péché. Si quelqu’un ne meurt à ses désirs de la chair, il ne peut triompher des péchés du monde.
Les humains sont des pécheurs qui commettent des péchés de convoitise. Pour triompher de ces péchés, une personne doit croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit et se libérer de tous les désirs de la chair. Dans notre foi en la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous sommes libres de nous libérer de nos désirs de la chair. Une fois que nous sommes libres de nos désirs de la chair, nous pouvons commencer à vivre une vie juste.
Certaines religions, comme le bouddhisme, enseignent que l’émancipation des désirs de la chair consiste en la mort de la chair. Cependant, si quelqu’un meurt à sa chair sans avoir connu l’évangile de l’eau et de l’Esprit, c’est en vain.
Même si une personne désire sincèrement échapper à son cœur ou ses habitudes pécheresses, elle est incapable de le faire sans la connaissance de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Des personnes religieuses peuvent dire qu’elles ont échappé avec succès aux désirs de leur chair, mais il n’y a pas une seule personne qui ait accompli cela sans être mort ou avoir réalisé la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
J’ai vu à la télévision bouddhiste une femme bouddhiste qui dissertait sur le bouddhisme et partageait ce qu’elle réalisait concernant la religion. Bien qu’elle ait lu beaucoup de livres sur le bouddhisme et ait rencontré beaucoup de prêtres importants pour ses enseignements personnels, elle reconnut qu’elle ne pouvait vivre que selon ses habitudes et non selon les enseignements, comme si elle les avait oubliés.
Donc, elle désirait être libre d’elle-même, et elle avait le sentiment que vivre était un enfer, parce qu’elle ne pouvait échapper à la doctrine bouddhiste de la transmigration. Aussi, elle conclut que le seul moyen pour elle de quitter ses désirs charnels était de sortir du monde. Même cette prêtresse avait réalisé qu’il n’y avait pas d’échappatoire aux habitudes pécheresses en dehors de la mort.
Cependant, nous les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, sommes le peuple de Dieu qui peut triompher du monde en croyant que Jésus reçut le baptême de Jean-Baptiste et versa Son précieux sang à la Croix.
Cela ne signifie pas que nous ne commettons plus de péché. Plutôt, nous continuons à pécher. Si quelqu’un continue à pécher chaque jour, comment peut-il triompher des péchés du monde? Si nous ne connaissons pas bien la profondeur de la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous ne pouvons triompher ni du monde, ni de Satan.
Pouvons-nous échapper aux péchés de nos habitudes et de la chair par nous-mêmes? Peu importe la formation que nous recevons, c’est une tâche impossible. On ne se libère pas soi-même de ses péchés que par la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Donc, nous devons connaître la vérité qui libère du péché, à savoir l’évangile de l’eau et de l’Esprit, plus en profondeur. Nous devons réexaminer cet évangile une fois encore. Et encore, nous devons ruminer et croire en cet évangile puissant au fond de nos cœurs. 
Pour être affermis dans la grâce qui est en Christ Jésus (2 Timothée 2:1), nous devons appliquer la Loi à nous-mêmes afin de réaliser que nous sommes pécheurs. C’est seulement après avoir réalisé que nous sommes de graves pécheurs devant Dieu en appliquant la Loi que nous voyons le besoin urgent de la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Si nous regardons la Bible, elle nous parle de la Loi. Il n’y a rien de faux dans la Loi. Nous pouvons penser qu’il serait bon de vivre selon la Loi. Nous pouvons même penser que nous pourrions vivre selon la Loi si seulement nous essayons assez. Mais la réalité c’est que personne ne peut vivre selon la Loi, comme nous suivons nos habitudes de péché.
Il y a juste un moment, nous avons entendu le témoignage d’une de nos sœurs. Cette sœur a dit: «Je pensais que j’étais une bonne personne. Mais après avoir entendu l’évangile de l’eau et de l’Esprit, j’ai reconnu que j’étais le pire pécheur. Et donc, c’est précieux pour moi d’avoir rencontré le Seigneur, qui a aboli tous mes péchés.» C’est juste. Sans la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, les gens ne peuvent pas triompher de leurs péchés habituels.
Retournons en 1 Jean 5:1: «Quiconque croit que Jésus est le Christ, est né de Dieu, et quiconque aime celui qui l’a engendré aime aussi celui qui est né de lui.» Ce verset implique deux choses.
D’abord, il dit que quiconque croit que Jésus est le Christ est né de Dieu. Jésus est fondamentalement Dieu, mais Il vint dans ce monde pour accomplir trois rôles particuliers. Le nom Jésus signifie Sauveur. Jésus-Christ est devenu notre Sauveur en accomplissant l’évangile de l’eau et de l’Esprit en remplissant ces trois rôles: les rôles de Souverain Sacrificateur, de Prophète, et de Roi.
Jésus est le Roi des rois. Il est le Dieu Tout-puissant et aussi le Souverain Sacrificateur céleste. Jésus prit temporairement un corps humain et vint dans ce monde pour recevoir le baptême de Jean-Baptiste, qui transféra les péchés du monde sur Son propre corps. Puis, Il mourut à la Croix et ressuscita des morts par Sa justice et Son autorité, et Il nous garantit à nous les croyants la rémission des péchés une fois pour toutes. C’est la vérité de la nouvelle naissance par la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Les gens qui connaissent cette vérité ont triomphé de tous les péchés.
 


Vous devez aussi connaître et croire en la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit


1 Jean 5:20 nous dit que Jésus est le Fils de Dieu et le vrai Dieu, qui nous garantit la vie éternelle. Donc, ceux qui sont incapables de croire en Jésus comme Dieu ne peuvent connaître la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit non plus. Mais, malheureusement, il y a beaucoup de chrétiens qui ne connaissent que Jésus comme le Fils unique de Dieu sans Le reconnaître comme Dieu Lui-même.
Il ne considèrent pas Jésus comme le vrai Dieu qui est égal au statut de Dieu le Père. Donc, quand ils entendent que Jésus-Christ fut baptisé et mourut à la Croix, les gens répondent émotionnellement par de la gratitude mais manquent d’apprécier la profondeur de ces actes. Si nous connaissons la vérité selon laquelle Jésus est Dieu Lui-même, nous pouvons vraiment croire en tous les actes justes (Romains 5:18) qu’Il a accompli pour la rémission de nos péchés.
Parce que Jésus le vrai Dieu est l’Agneau de Dieu qui porta les péchés du monde, nous pouvons croire en Son baptême par Jean-Baptiste et Son sang, qui fut versé à la Croix. Le fait que Jésus ressuscita de Sa mort est aussi possible parce que Jésus le vrai Dieu prit nos péchés sur Lui.
Nous devons savoir et croire que Jésus est fondamentalement notre Dieu Sauveur, qui revêtit la chair humaine temporairement. Donc, si nous devons croire, nous ne devons pas abaisser Jésus-Christ. Nous devons connaître ce qu’il faut au sujet de Jésus-Christ, qui est le vrai Dieu. Puis, nous serons capables de croire en tout ce qu’Il a fait pour nous. Les gens ne peuvent croire que ce qu’ils savent. Donc, l’apôtre Jean dit en 1 Jean 5:1: «Quiconque croit que Jésus est le Christ est né de Dieu».
Dans ce verset, le nom Christ signifie «le Messie, le Prince» qui est oint d’huile (Daniel 9:24-26). Jésus est le Roi des rois. Il est aussi le Dieu Créateur de tout l’univers. Et Jésus-Christ est aussi le Souverain Sacrificateur céleste, qui délivra toute l’humanité des péchés du monde.
Jésus-Christ est le Fils de Dieu et le Seigneur de ce monde, qu’Il créa. Mais, pour nous délivrer de nos péchés, Jésus quitta temporairement la gloire des Cieux et vint dans ce monde dans la chair d’un homme. Il prit nos péchés sur Lui une fois pour toutes par le baptême de Jean-Baptiste et mourut sur la Croix, versant Son sang précieux pour nous. Jésus est devenu le Sauveur absolu de Ses croyants en ressuscitant des morts. Ainsi, Jésus est le Sauveur de tous ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Jésus est aussi le Souverain Sacrificateur céleste. Un Souverain Sacrificateur faisait les offrandes selon le système sacrificiel pour expier tous les péchés de son peuple. Cependant, les sacrifices des Souverains Sacrificateurs ne pouvaient rendre parfaits ceux qui les offraient (Hébreux 10:1). Mais, nous avons été sanctifiés une fois pour toutes en croyant en le sacrifice éternel que Jésus-Christ, le Souverain Sacrificateur céleste, offrit par Son propre corps (Hébreux 10:10).
Jésus-Christ est le Chemin, la Vérité, et la Vie pour nous tous. Jésus-Christ nous a enseigné la vérité qui nous conduit à la vie éternelle. Bien plus, Jésus est le vrai Fils de Dieu, le Souverain Sacrificateur céleste, et le Sauveur, qui nous enseigna la voie de la rémission de nos péchés.
Jésus est venu dans ce monde comme Dieu, le Fils de Dieu, notre Sauveur, le Souverain Sacrificateur, le Prophète, et le Roi des rois. Jésus-Christ est le vrai Dieu, qui nous a délivrés de nos péchés par l’eau, le sang, et le Saint-Esprit (1 Jean 5:8). Notre Seigneur nous a délivrés des péchés du monde une fois pour toutes par la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Mes chers chrétiens, n’est-il pas certain que l’évangile de l’eau et de l’Esprit peut vous faire naître de nouveau? Nous sommes certains que le baptême de Jésus, Son sang à la Croix, et Sa résurrection de la mort ont eu lieu dans le but de la rémission de nos péchés. Quiconque croit en cette vérité reçoit l’expérience de la nouvelle naissance qui suit la rémission de ses péchés. Nous recevons la rémission de nos péchés par notre foi en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Nous recevons aussi le don du Saint-Esprit, quand Dieu approuve notre foi. Maintenant, nous sommes nés de nouveau par notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Ceux d’entre nous qui sont nés de Dieu croient que Jésus est Dieu et simultanément le Fils de Dieu. Dieu le Père a envoyé Son Fils dans ce monde. Si nous disons que nous aimons Dieu le Père, nous devons aussi aimer Jésus-Christ qui est de Dieu.
Il y a beaucoup de versets en 1 Jean qui proclament Jésus comme Dieu. Savez-vous et croyez-vous que Jésus est Dieu? Nous croyons que Dieu est notre Sauveur. J’espère que vous avez ce genre de foi. Cette foi croit en Jésus comme fondamentalement Dieu. Jésus est Dieu le Créateur, qui créa l’univers et tout ce qu’il contient. Jésus-Christ et Dieu le Père, et le Saint-Esprit, a créé toute création. Dieu le Père, Dieu le Fils, et Dieu le Saint-Esprit sont également Dieu pour nous. Le Dieu Trinitaire nous a créé, délivrés de tout péché, et nous garantit la vie éternelle. 
Savez-vous et croyez-vous que Jésus est notre Dieu et votre Seigneur? Pour suivre Jésus comme notre Seigneur et Sauveur, nous devons croire en la vérité immuable de l’évangile de l’eau et de l’Esprit et en le fait que Jésus est Dieu. Tout le reste n’est que dogme religieux conceptuel.
«Jésus est Dieu. Il est simultanément le Fils de Dieu et Dieu Lui-même. Parce qu’Il est le Créateur de l’univers, c’est Jésus-Christ qui prononça les mots «qu’il y ait» en Genèse. Jésus créa l’univers entier avec Dieu le Père et le Saint Esprit. Jésus est notre Dieu. Et Jésus est notre Dieu Sauveur.» Connaître cette vérité correctement est une condition requise pour avoir la foi correcte. Vous ne pouvez que croire en toutes les paroles de vérité de la Bible, si vous croyez en la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Ceux qui croient que Jésus est fondamentalement Dieu croient aussi en toute parole qu’Il nous a dite.
Chers chrétiens, croyez-vous maintenant que Jésus est Dieu? Ceux d’entre vous qui ne croient pas encore en cette vérité devraient se convertir et commencer à croire que Jésus est vraiment Dieu.
De nos jours, des chrétiens dans le monde entier reconnaissent que Jésus est le Fils de Dieu mais il manque la connaissance de ce que Jésus est le vrai Dieu. A cause de ce manque, ils n’ont pas encore trouvé le vrai évangile de l’eau et de l’Esprit. Celui qui manque de croire que Jésus-Christ est fondamentalement Dieu commet un grand péché devant Dieu.
L’apôtre Jean a dit en 1 Jean 5:20: «Il [Jésus-Christ] est le vrai Dieu et la vie éternelle». Dieu est lumière, sans aucun ténèbres. Cette lumière se réfère à Jésus-Christ (Jean 1:9-10).
Y-a-t’il quelqu’un parmi vous qui ait vu Dieu de ses yeux physiques? Il n’y a personne. En dépit de cela, nous pouvons dire que nous savons qui est Dieu et que nous L’avons vu, parce que nous avons vu Dieu au travers de Jésus-Christ, qui est venu par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Jésus est Dieu. Jésus-Christ notre vrai Dieu est Dieu, incapable de mentir. Si nous croyons que Jésus-Christ est Dieu, nous croyons en le baptême et le sang de la Croix de Jésus, qui est venu dans ce monde par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, comme notre propre salut.
Jésus est Dieu. Il est le vrai Dieu et la vie éternelle. J’espère qu’il n’y a pas une seule personne parmi nous qui manque de croire en la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit à cause du manque de foi en le Jésus divin. Que je vous parle avec éloquence ou non, je rappelle cette vérité dans l’intention de planter une foi appropriée en vous, qui confesse Jésus comme fondamentalement Dieu et Sauveur.
Quand nous parlons de Jésus, nous L’appelons notre Seigneur et Sauveur. Nous L’appelons par ces titres parce qu’Il est le vrai Dieu et Sauveur, qui nous a délivrés de tous nos péchés. J’espère et prie au nom de Dieu que vous ayez cette foi clairement dans votre cœur.
Je suis certain que beaucoup de nos frères et sœurs de par le monde désespèrent dans leurs cœurs parce qu’ils pèchent chaque jour à cause de leurs faiblesses. Mais, j’espère que vous vous rappelez que nous avons foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui triomphe du monde. Notre foi est la foi en la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Si nous croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit et sommes donc nés de Dieu, nous pouvons triompher de ce monde.
Triompher du monde signifie que nous sommes libres du péché. Etre émancipé du péché ne signifie pas avoir un libre accès au péché comme nous voulons. Indépendamment de nos opposants, si nous voulons gagner contre les ténèbres, nous devons devenir des croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. La foi que nous devons posséder est la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit comme notre vrai salut.
 
 
Nous devons réaliser que nous péchons beaucoup
 
Combien de péchés commettons-nous en 24 heures? Nous péchons à chaque instant, c’est-à-dire chaque minute et chaque seconde. Personne ne peut dire qu’il n’a pas péché devant Dieu. C’est vrai. N’est-ce pas?
Si nous commettons tant de péchés devant Dieu, que nous arrivera-t-il à l’avenir? Si nous sommes pécheurs devant Dieu, nous serons jugés selon nos péchés. Quiconque a du péché dans son cœur doit être maudit et recevoir la condamnation éternelle. La loi de Dieu citée en Romains 6:23 déclare: «Car le salaire du péché c’est la mort, mais le don de Dieu c’est la vie éternelle en Christ Jésus notre Seigneur.» Dieu a dit que le salaire du péché c’est la mort. Mais, Dieu nous a garantit la rémission de nos péchés et la vie éternelle par Jésus-Christ.
Cependant, nous devons reconnaître que nous étions destinés à l’enfer à cause des péchés que nous commettions avant d’avoir connu l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Nous devons reconnaître non seulement nos actes pécheurs, mais les 12 genres de péché que nous avons hérité de nos parents (Marc 7:20-23), et que nous devons mourir pour nos péchés. Nous étions destinés à la condamnation éternelle dans le feu éternel de l’enfer à cause de ces péchés et iniquités. Mes chers chrétiens, reconnaissez-vous que c’était votre destinée?
Si vous et moi avons même la plus petite trace de péché, nous périssons par ce péché. Nous étions destinés à l’enfer et au jugement à cause de nos péchés. Cependant, c’est un fait formidable que notre Seigneur nous ait garanti la rémission de nos péchés. C’est une vérité formidable que Jésus soit venu dans ce monde et ait reçu le baptême de Jean-Baptiste pour prendre sur Lui tous nos péchés.
Comment et quand Jésus a-t-Il pris les péchés de l’humanité sur Lui? Si je vous demandais d’écrire la réponse à cette question en détail, très peu des chrétiens d’aujourd’hui seraient capables de donner la bonne réponse. Certains d’entre eux écriraient: «Nos péchés furent expiés à la Croix.» Cependant, Jésus prit les péchés de ce monde au moment où Il reçut le baptême de Jean-Baptiste. Jésus notre Sauveur est le Souverain Sacrificateur céleste qui transféra les péchés de ce monde sur Son propre corps.
Mes chers chrétiens, beaucoup de gens de ce monde commettent énormément de péchés devant Dieu. Pouvons-nous être purifiés de tous ces péchés du monde et être blancs comme neige? Nos partenaires et le peuple de Dieu, qui sont dispersés de par le monde, commettent des péchés en dépit de leurs meilleurs efforts pour vivre dans la justice. Comment pouvons-nous donc triompher de nos péchés quotidiens, à savoir nos péchés personnels?
1 Jean 5:4-8 nous parle de la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Notre Seigneur désigne la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit comme la vraie foi – la foi que nous avons confesse que Jésus-Christ le vrai Dieu vint dans ce monde, prit sur Lui les péchés du monde une fois pour toutes en étant baptisé, mourut crucifié, et ressuscita des morts.
Nos cœurs sont purifiés de tous nos péchés, et sont éclairés avec éclat par la foi en la vérité qui vint par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Nous sommes libres de tous les fardeaux de nos péchés parce que Jésus prit nos péchés sur Lui par le baptême qu’Il reçut. Comme nous sommes libres, nous pouvons maintenant suivre la volonté de Dieu, essayant de vivre pour Dieu. Maintenant, nous pouvons triompher du monde, n’étant pas victimes des accusations de Satan le diable.
J’ai dit que tous les serviteurs de Dieu et nos frères et sœurs en Christ de par le monde peuvent tomber dans leurs habitudes de péché de temps en temps. C’est naturel que nous nous haïssions nous-mêmes en ces moments. Cependant, nous blâmer nous-mêmes ne résoudra pas le problème.
Quand nous tombons dans le péché, nous ne devons pas regarder à nous-mêmes, mais à Jésus-Christ «le chef et le consommateur de la foi» (Hébreux 12:2). Notre Seigneur Jésus-Christ vint dans ce monde et prit nos péchés sur Lui par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Il effaça complètement nos péchés. Nous rappeler de ce fait nous aidera à triompher de nos propres faiblesses. Quand nous retombons dans le péché à cause de nos faiblesses après avoir été délivrés de nos péchés, nous devons confesser nos péchés devant notre Seigneur, puis croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit pour triompher de ces péchés.
Nous devons confesser notre foi avec notre nature fondamentalement pécheresse: «Dieu, bien que j’aie reçu la rémission de mes péchés par la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, j’ai encore péché aujourd’hui. J’ai encore péché devant Ta Parole juste. Je suis un être qui ne peut que pécher chaque jour. Mais, je crois en Toi, mon Seigneur. Je crois que Tu m’as garanti la rémission des péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit.»
Nous devons confesser nos péchés et confirmer la Parole de vérité de Dieu selon laquelle notre Seigneur a expié tous nos péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Si nous le faisons, le poids du péché dans nos cœurs est soulevé et nous avons un nouvel espoir. Si nous confirmons que tous les péchés de nos cœurs ont déjà été transférés sur Jésus, nos cœurs sont affermis dans l’état de la rémission des péchés et nous pouvons suivre la volonté de Dieu avec joie.
Je vous dis que l’évangile de l’eau et de l’Esprit est la seule puissance pour triompher du monde. Sans croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, il n’y a aucun moyen de triompher du monde. Sans croire en ce vrai évangile, nous ne pouvons triompher ni de Satan le diable, ni de nous-mêmes. Notre Seigneur nous a délivrés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous qui étions incapables de triompher des choses de ce monde et des désirs de la chair. Notre Seigneur ne nous commande pas de triompher du monde par nous mêmes. Plutôt, Il nous dit qu’Il a Lui même combattu le monde et a vaincu, disant: «J’ai vaincu le monde» (Jean 16:33). Nous devons réaliser que Dieu a prononcé des paroles de victoire sur nous. 
Notre Seigneur nous dit de regarder à la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit parce qu’au travers de cette vérité Il a pris nos péchés sur Lui, les a tous abolis, et nous a garanti la rémission des péchés. Il nous exhorte à tenir ferme devant Dieu et être reconnaissants à Dieu dans notre foi en la vérité.
Nous ne sommes pas supposés dire «veni, vidi, vici» - «Je vins, Je vis, Je conquis» - comme Jules César. Nous ne gagnons pas nos batailles par notre propre force. Notre Seigneur ne nous a pas commandé de faire quoi que ce soit. Il nous dit seulement de croire en Son amour qui est révélé dans l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Le Seigneur nous dit seulement de croire qu’Il nous a délivrés de tous nos péchés, nous a adoptés comme Son propre peuple, et a fait de nous Ses ouvriers. Il sait que nous sommes insuffisants, et nous a rendu parfaits par l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Nous devons confirmer la bénédiction de la grâce et du don du salut que Dieu nous a garanti. Et par notre foi, nous devons triompher du monde. Nous devons venir devant Dieu par notre foi en Son amour. Aussi, Il nous exhorte à vivre nos vies de foi dans la lumière, donnant gloire à Dieu. Je crois que Dieu nous a dit de faire l’œuvre de justice dans ce monde.
 
 
Nous aimons nos frères et sœurs du monde entier
 
Je suis curieux de savoir combien nos frères et sœurs dans le monde entier ont été nourris spirituellement par notre littérature chrétienne. Pour être nourris spirituellement, ils doivent d’abord comprendre le sens littéral des Paroles de la Bible. Ensuite ils peuvent comprendre le sens spirituel. Si vous parlez spirituellement de la grâce de Dieu avant de connaître exactement ce que dit le passage des Ecritures, cela n’amène rien de plus qu’une théorie. Si nous écoutons la Parole de Dieu sans avoir foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, le résultat ne peut pas être bon.
Notre foi doit être telle qu’il devrait y avoir une harmonie entre notre intellect, nos émotions, et notre volonté. Alors, nous connaissons correctement, sentons correctement, et agissons correctement. Nous devons connaître correctement pour discerner le vrai du faux de nos émotions. Cela déterminera si je me tiens comme il faut devant Dieu. Nous avons besoin de la foi qui est bâtie sur un bon intellect, une bonne émotion, et une bonne volonté. Vous, les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit dans le monde entier, ne devez pas seulement essayer de répandre l’évangile, mais vous examiner d’abord pour voir si vous croyez correctement en ce bel évangile.
Nous devons confesser honnêtement devant Dieu que nous ne pouvons que pécher chaque jour à cause de nos faiblesses. Puis, nous devons transférer tous nos péchés sur Jésus en reconfirmant la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Ainsi, nous pouvons tenir ferme et courir la course de la foi sans cesse.
J’espère que la vraie foi prendra place en vous aussi. Le passage d’aujourd’hui dit: «Car ce qui est né de Dieu triomphe du monde. Et la victoire qui triomphe du monde, c’est notre foi» (1 Jean 5:4).
J’espère sincèrement que vous avez la foi qui triomphe du monde. Pour ce faire, nous devons d’abord écouter et apprendre la vérité de l’évangile. Puis, nous aurons la vraie foi en nous. La vraie foi ne vient pas des émotions mais de la vérité. Notre Seigneur a dit: «Vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira.» (Jean 8:32). Vous devez connaître la vérité pour croire en elle. Comment pouvons-nous croire en la vérité de l’eau et de l’Esprit si nous ne la connaissons pas? Comment les émotions pourraient-elles jaillir de nulle part?
Je voudrais conclure le message d’aujourd’hui encore une fois dans l’action de grâces pour le fait que la foi qui triomphe du monde est en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.