Sermons

Sujet 14: La Première Epître de Jean

[PARTIE 5-2] Qui est né de Dieu? (1 Jean 5:4-8)

Qui est né de Dieu?
(1 Jean 5:4-8)
«Parce que tout ce qui est né de Dieu triomphe du monde; et la victoire qui triomphe du monde, c’est notre foi. Qui est celui qui a triomphé du monde, sinon celui qui croit que Jésus est le Fils de Dieu? C’est lui, Jésus-Christ, qui est venu avec de l’eau et du sang; non avec l’eau seulement, mais avec l’eau et avec le sang; et c’est l’Esprit qui rend témoignage, parce que l’Esprit est la vérité. Car il y en a trois qui rendent témoignage: l’Esprit, l’eau et le sang, et les trois sont d’accord.»
 


Ceux qui sont nés de Dieu triomphent du monde

 
Dans le passage d’aujourd’hui de 1 Jean 5:4-8, l’apôtre Jean dit que la foi qui triomphe du monde consiste à croire en Jésus-Christ comme le Sauveur, qui vint par l’eau et le sang. Jésus-Christ est venu dans ce monde «non seulement par l’eau mais par l’eau et le sang.» Jean déclare clairement ici que l’évangile de l’eau et de l’Esprit est le seul vrai évangile que le Seigneur a accompli par le sacrifice de Son propre corps. 
Quand l’apôtre Jean mentionne: «Car ce qui est né de Dieu triomphe du monde» (1 Jean 5:4), par «le monde», il désigne le péché. Parce que Satan le diable gouverne ce monde (Ephésiens 2:2), «le monde» est fréquemment utilisé comme synonyme du péché dans les Ecritures. Et la mort règne sur l’humanité par le péché, car le péché nous sépare de Dieu, la source de vie (Romains 5:12-17).
Cependant, Dieu nous a tant aimés qu’Il a donné Son Fils unique, et Son Fils Jésus-Christ nous a sauvés de tous nos péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Croyez-vous en Jésus-Christ, qui est venu par l’eau et le sang, comme votre Seigneur et Sauveur? Le passage «C 'est lui, Jésus-Christ, qui est venu avec de l'eau et du sang» signifie que, par Son baptême de Jean-Baptiste et Son sang versé à la Croix, Jésus Christ a garanti la rémission de nos péchés.
Le vrai évangile de l’eau et de l’Esprit révèle clairement que notre rémission du péché fut accomplie. Le salut que nous recevons fut accompli par la venue de Jésus dans ce monde dans la chair humaine, Son baptême de Jean-Baptiste, Son sang versé à la Croix, et Sa résurrection d’entre les morts.
Ici, «l’eau» signifie le baptême que Jésus reçut de Jean-Baptiste (Matthieu 3:15; 1 Pierre 3:21). Et, comme le salaire du péché c’est la mort, Jésus, qui prit tous les péchés du monde sur Lui par Son baptême, dut être jugé pour les péchés du monde. Donc, Il fut cloué à la Croix, pour y mourir. Donc, dire que «Jésus est venu par le sang» se réfère au prix payé pour nos péchés: Son sang à la Croix.
Mes chers chrétiens, vous découvrez maintenant l’évangile de l’eau et de l’Esprit que notre Seigneur Jésus nous a donné dans la vérité de l’eau et du sang. Maintenant, nous sommes devant Jésus-Christ, et Il est devenu la vie de chacun de nous par l’eau et le sang. Nous devons écouter la Parole vivante de la vérité, qui est vie, par l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
1 Jean 5:6 dit: «L’Esprit rend témoignage, parce que l’Esprit est la vérité.» Ici, «l’Esprit» se réfère à Dieu. Pour nous, c’est le Dieu Trinitaire qui est Dieu le Père, Dieu le Fils, et le Saint-Esprit. Dieu le Père a planifié notre salut. Dieu le Fils a exécuté ce plan par l’eau et le sang. Et le Saint-Esprit garantit la vérité dans le salut de Dieu.
L’œuvre de Dieu dans le Nouveau Testament c’est l’enseignement et l’activité de Jésus-Christ, et le témoignage du Saint-Esprit. Nous devons croire que Dieu nous a délivrés de tous les péchés du monde par l’eau, le sang, et le Saint-Esprit. Nous pouvons être purifiés de nos péchés en croyant en le Fils de Dieu, qui est venu dans ce monde dans la chair humaine, recevant le baptême et versant Son sang à la Croix pour abolir nos péchés. L’évangile du salut de notre Seigneur est l’évangile qui vint par l’eau, le sang, et l’Esprit. Donc, si nous pouvons appeler Jésus-Christ «notre Seigneur», nous disons: «Tu es mon Dieu et sauveur, qui me sauva de tous mes péchés».
Quand nous partageons et écoutons l’évangile de l’eau et de l’Esprit, la Bible ouverte, nous devons confirmer les passages ensemble, y réfléchir ensemble, et nous y accorder dans la même foi. Les sermons qui ne parlent que de bénédictions du monde ne peuvent être corrects.
Beaucoup de gens vivent dans des péchés habituels. L’apôtre Jean dit que nous pouvons «triompher du monde» parce que nous pouvons vaincre tout péché.
Alors, vous pourriez demander: «Comment triompher du péché?». Nous pouvons triompher du péché par notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Notre approche de foi en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit est fondamentalement différente de ceux qui disent que nous triomphons du péché en n’en commettant pas. Donc, vous devez réaliser que je ne dis pas que les croyants en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit ne pêchent pas dans leur vie.
Nous triomphons du péché parce que nous croyons en notre Seigneur, qui abolit tout péché pour nous, et en la vérité de l’eau et de l’Esprit. Comme nous sommes purifiés de nos péchés par notre foi en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous pouvons éviter la condamnation selon cette foi.
Comme nous sommes humains, nous avons un corps de chair. C’est pourquoi nous ne pouvons vivre sans jamais pécher. Quand nous sommes sous un stress psychologique, beaucoup sont prompts à s’énerver sur n’importe quoi sans raison. Nous péchons dans ce monde, parce que nos corps sont insuffisants. A cause de nos corps pécheurs, nous ne pouvons qu’être honteux devant Dieu. Mais, après avoir cru en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous avons été libérés de tous nos péchés. Ainsi, nous triomphons du monde.
Nous devons connaître la vérité qui nous purifie de tous nos péchés du cœur, des pensées, et des actes. Par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, notre Seigneur a pris tous nos péchés, et nous a donné la rémission du péché qui nous conduit à la vie éternelle. Alors que nous vivons dans ce monde, nous devons croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, qui purifie du péché. Alors, nous triomphons du monde. 
Au temps de Noé, Dieu décida de juger l’humanité pour sa méchanceté. Cependant, pour répandre Sa miséricorde et Sa grâce du salut pour la famille de Noé, le juste, Dieu ordonna à Noé de construire une arche. C’était pour montrer Son plan pour le salut de l’humanité.
Pour la construction de l’arche, Dieu donna des ordres spécifiques à Noé d’utiliser «du bois de cyprès» et de le «recouvrir de poix à l’intérieur et à l’extérieur» (Genèse 6:14). Quand Noé assembla des morceaux de bois pour bâtir l’arche, il y avait des fentes entre les morceaux de bois. Il était clair que de l’eau entrerait par là. La partie la plus importante du bateau était qu’il soit résistant à l’eau. Ainsi, Dieu ordonna à Noé de couvrir l’arche de poix à l’intérieur et à l’extérieur.
La couverture de poix de Noé sur l’arche est analogue à la vérité qui délivre des péchés que notre Seigneur nous donna par notre foi en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Nous péchons intérieurement et extérieurement, c’est-à-dire, dans notre cœur et dans la chair. Comme Noé couvrit l’arche de poix des deux côtés, nous devons nous purifier intérieurement et extérieurement par notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Donc, si nous devons recevoir la rémission complète du péché, nous devons croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. La poix spirituelle que Dieu nous a donnée aujourd’hui est la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
Comme je l’ai mentionné plus haut, nous péchons devant Dieu de la naissance au dernier soupir. Comme nous avons nos corps de chair, il est impossible de vivre sans pécher. Nos corps sont si habitués au péché que nous ne pouvons abandonner l’habitude de pécher jusqu’à la mort. Donc, sans croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous ne pouvons en être libérés. Toute l’humanité pèche parce que le cœur de chair suit les désirs de la chair. C’est pour cela que nous devons croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit davantage encore.
Même les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit ne doivent pas oublier qu’eux aussi sont des êtres qui ne peuvent que pécher. Cependant, les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit n’ont pas de péché à cause de cette foi en le vrai évangile, qui est de Dieu.
L’Evangile selon Marc rapporte les 12 genres de péchés de la nature humaine, qui pèche du premier jour sur terre au tout dernier, comme suit: «Car c’est du dedans, c’est du cœur des hommes, que sortent les mauvaises pensées, les adultères, les impudicités, les meurtres, les vols, les cupidités, les méchancetés, la fraude, le dérèglement, le regard envieux, la calomnie, l’orgueil, la folie. Toutes ces choses mauvaises sortent du dedans, et souillent l’homme.» Les mauvaises pensées des gens viennent du cœur à la pensée, et si une personne ne contrôle pas ses mauvaises pensées, elles deviennent des actes. Donc, le Seigneur dit que ce qui sort du cœur de l’homme est impur.
Une personne ne peut éviter de pécher tant qu’elle a des désirs de la chair, mais, néanmoins, Dieu a fait des croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit Son propre peuple. Nous péchons fréquemment, commençant par pécher et vivre dans le péché 24h/24 et 7j /7. Les gens pèchent à répétition. Il y a beaucoup de gens qui commettent une variété de péchés, de plus de 12 sortes, en une journée, en voulant assouvir les désirs charnels. D’autres ne pèchent que dans leur cœur pour un temps puis le traduisent en actes après un temps. D’autres encore, qui ont confessé Jésus comme leur Sauveur, vivent chaque jour saturés de péché.
En dépit du fait que nous vivons dans le péché, dans le cœur ou les actes, nous pouvons être purifiés de tous ces péchés. En croyant en l’évangile de l’eau, du sang et de l’Esprit que le Seigneur nous a donné, nous sommes purifiés de nos péchés. Nous pouvons effacer tous nos péchés en croyant en Jésus-Christ, qui est le protagoniste de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, comme notre Sauveur. Regardons maintenant aux passages de la Bible qui expliquent comment Jésus abolit nos péchés en venant dans ce monde. 
La vérité c’est que Jésus a aboli nos péchés par Sa venue par l’eau, le sang, et l’Esprit. C’est l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui a le pouvoir de la rémission des péchés. C’est parce que Jésus-Christ connaissait déjà nos faiblesses qu’Il nous a délivrés de tous nos péchés et a fait de nous les Siens. Donc, au lieu d’essayer de cacher vos péchés, vous devez confesser vos péchés devant Dieu. Puis, suivez l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Vous pouvez trouver la vérité qui vous garantit la rémission éternelle de vos péchés si vous croyez en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Si nous révélons les péchés que nous avons commis par faiblesse et croyons en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous recevons la rémission des péchés. Bien plus, nous recevrons une nouvelle vie et serons fortifiés spirituellement.
Le baptême de Jésus-Christ par Jean-Baptiste est inscrit dans la Bible comme la vérité qui nous sauve de nos péchés. Regardons à la vérité de l’eau et de l’Esprit dans la Bible.
 
 
Jésus a-t-Il pris les péchés du monde par le baptême de Jean-Baptiste?
 
Matthieu 3:13-17 nous dit que Jésus vint vers Jean au Jourdain pour être baptisé. En ce temps là, Jésus avait 30 ans. D’abord, Jean refusa de baptiser Jésus, disant: «C'est moi qui ai besoin d'être baptisé par toi, et tu viens à moi!» (Matthieu 3:14), car il savait qu’Il était Dieu incarné. Puis, Jésus dit encore à Jean: «Laisse faire maintenant, car il est convenable que nous accomplissions ainsi tout ce qui est juste.» (Matthieu 3:15).
Jésus devait accomplir la justice de Dieu en recevant le baptême de Jean-Baptiste dans une forme d’imposition des mains. La justice de Dieu était que Jésus prenne les péchés du monde sur Lui en étant baptisé. Le moment historique où Jésus baissa Sa tête devant Jean-Baptiste et que Jean-Baptiste Le baptisa en posant ses mains sur la tête de Jésus, était l’événement le plus miraculeux de toute l’histoire de l’univers. Jésus reçut le baptême de Jean-Baptiste parce que c’était la seule méthode par laquelle la justice de Dieu devait s’accomplir.
Jésus-Christ, le Fils de Dieu, fut baptisé par Jean-Baptiste pour que les péchés du monde soient transférés sur Lui une fois pour toutes. Donc, Jésus reçut le baptême donné par Jean-Baptiste. Et comme il est écrit que «le salaire du péché c’est la mort» (Romains 6:23), Jésus fut crucifié, versant Son sang précieux à la Croix, pour payer à notre place le prix de tous nos péchés. C’est la vérité de la rémission éternelle de nos péchés ; que nous appelons évangile de l’eau et de l’Esprit. Le baptême de Jésus par Jean-Baptiste et Son sang à la Croix constituent les événements majeurs de notre salut.
Après que Jésus ait été baptisé par Jean-Baptiste, Il ressortit de l’eau. Et les Cieux s’ouvrirent au dessus de Jésus et Il vit l’Esprit de Dieu descendant sur Lui comme une colombe. Soudainement, une voix vient du ciel et dit: «Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toute mon affection» (Matthieu 3:17).
Le baptême de Jésus était le bon moyen de prendre les péchés du monde sur Lui. Nous devons examiner les Ecritures de l’Ancien Testament pour comprendre le besoin de Jésus de recevoir le baptême de Jean-Baptiste.
Dieu établit le système sacrificiel pour que toute personne dans l’Ancien Testament puisse offrir ses sacrifices au Tabernacle. En d’autres termes, ils devaient faire des offrandes sacrificielles pour expier leurs péchés qui entachaient leur relation avec Dieu. Ainsi, les gens de l’Ancien Testament pouvaient se réconcilier avec Dieu par l’offrande donnée par imposition des mains et le sang des animaux. Dieu demandait des animaux sans défauts en sacrifice pour leurs péchés. 
 

Par l’imposition des mains de Jean, tous les péchés de l’humanité furent transférés sur Jésus
 
Lévitique 4:1-4 dit: «L’Éternel parla à Moïse, et dit: Parle aux enfants d’Israël, et dis: Lorsque quelqu’un péchera involontairement contre l’un des commandements de l’Éternel, en faisant des choses qui ne doivent point se faire ; Si c’est le sacrificateur ayant reçu l’onction qui a péché et a rendu par là le peuple coupable, il offrira à l’Éternel, pour le péché qu’il a commis, un jeune taureau sans défaut, en sacrifice d’expiation. Il amènera le taureau à l’entrée de la tente d’assignation, devant l’Éternel ; et il posera sa main sur la tête du taureau, qu’il égorgera devant l’Éternel.»
Les offrandes de paix, pour le péché, qui étaient consumées étaient les sacrifices qui permettaient aux gens de l’Ancien Testament de se réconcilier avec Dieu. 
En Lévitique 4:27-31 se trouve un exemple concret d’offrande pour le péché: «Si c’est quelqu’un du peuple qui a péché involontairement, en faisant contre l’un des commandements de l’Éternel des choses qui ne doivent point se faire et en se rendant ainsi coupable, et qu’il vienne à découvrir le péché qu’il a commis, il offrira en sacrifice une chèvre, une femelle sans défaut, pour le péché qu’il a commis. Il posera sa main sur la tête de la victime expiatoire, qu’il égorgera dans le lieu où l’on égorge les holocaustes. Le sacrificateur prendra avec son doigt du sang de la victime, il en mettra sur les cornes de l’autel des holocaustes, et il répandra tout le sang au pied de l’autel. Le sacrificateur ôtera toute la graisse, comme on ôte la graisse du sacrifice d’actions de grâces, et il la brûlera sur l’autel, et elle sera d’une agréable odeur à l’Éternel. C’est ainsi que le sacrificateur fera pour cet homme l’expiation, et il lui sera pardonné.»
Les Ecritures parlent ici de la façon dont une personne pouvait être pardonnée de ses péchés devant Dieu. Comme dans le passage précédent, la personne devait amener un animal sans défaut (une chèvre femelle) pour poser ses mains sur la tête afin de transférer ses péchés sur elle. Puis, il fallait couper le cou de l’animal pour prendre son sang. Ensuite, on donnait le sang au sacrificateur, et le sacrificateur offrait le sacrifice à sa place: Le sacrificateur prenait du sang avec son doigt, le mettait sur les cornes de l’autel des offrandes consumées et versait le reste à la base de l’autel ; Il coupait le sacrifice et brûlait sa chair avec la graisse en bonne odeur pour le Seigneur. C’est ainsi qu’un péché pouvait être expié, et que la personne était pardonnée de ses péchés devant Dieu. 
Ce genre d’offrande s’appliquait quand les gens réalisaient leur péché contre Dieu ou quelqu’un. Dieu donna Sa loi aux Israélites pour leur faire réaliser leurs péchés. C’était le rôle principal de Sa loi et des commandements (Romains 3:20).
Ici, les commandements se réfèrent à ce que le Seigneur nous a ordonné de faire et ne pas faire. Enfreindre l’un de ces commandements constitue un péché.
Tous les commandements de Dieu peuvent être divisés en deux catégories de «faire» et «ne pas faire». Dieu nous a commandé: «Tu n’auras pas d’autres dieux devant ma face» (Exode 20:3), mais nous avons eu beaucoup de dieux. Dans le cas de mon pays, la Corée, il y a beaucoup de religions et de dieux. Bien plus, beaucoup de gens servent l’esprit de leurs ancêtres pendant longtemps. L’animisme et le panthéisme est un phénomène commun dans les groupes ethniques. Les gens qui vivent dans les montagnes servent leurs dieux des montages, et ceux qui vivent à l’océan servent leurs dieux de l’océan. En bref, les religions ne sont rien de plus que la fabrication de dieux artificiels. Chaque groupe ethnique a fait ses propres dieux et y a cru.
Cependant, le Dieu en qui nous croyons est différent des dieux que les gens du monde ont créés. Tout a été créé par Dieu. Mais des gens peuvent regarder une simple pierre et dire: «tu es mon dieu à partir de maintenant. Bénis-moi.» Ce serait un exemple de religion humaine. Beaucoup de gens ont beaucoup de religions différentes. Pratiquer de fausses religions est une violation du premier commandement de Dieu.
Si nous parlions de l’adoration d’idoles, il y aurait beaucoup d’histoires à raconter. Les enfants de nos jours deviennent fous de chanteurs populaires. Même au moindre bruit entendu de loin, ils deviennent fous et se mettent à hurler. C’est compréhensible que des jeunes adolescents se sentent passionnés pour quelque chose ou quelqu’un, comme beaucoup de nous l’avons aussi vécu. Ce peut être un phénomène normal. Cependant, le problème c’est que les jeunes qui devraient soupirer après Dieu passionnément suivent des agitateurs. Quel phénomène est-ce donc, sinon l’adoration d’idoles?
Vous et moi sommes des gens incapables de garder tous les Dix Commandements. Il n’y a pas un seul jour où nous gardons parfaitement tous les Dix Commandements. Une personne ne peut pas vivre un jour de sa vie sans enfreindre l’un des commandements. Et si une personne est capable de garder 99,9% des commandements durant toute sa vie, si cette personne n’enfreint que 0,1% des commandements, c’est la même chose que d’enfreindre 100% des commandements. Nous sommes des gens qui péchons dès notre venue au monde. C’est pour cela que vous êtes pécheurs devant Dieu.
Après que David ait pris Bathsheba, la femme d’Urie, il commit un meurtre devant Dieu. En d’autres termes, David commit l’adultère, et pour concilier avec ce fait, il envoya le mari de Bathsheba en première ligne à la guerre, le tuant indirectement. Comme il prit la femme d’un autre homme, il commit le péché. Et comme David aimait Bathsheba au point qu’il envoya son mari à la mort, il commit aussi un meurtre. Et David essaya même de tromper Dieu et Ses serviteurs. On pourrait dire que David a violé les Dix Commandements de Dieu. 
L’apôtre Jacques dit: «Car quiconque observe toute la loi, mais pèche contre un seul commandement, devient coupable de tous.» (Jacques 2:10). En Galates, l’apôtre Paul dit: «Maudit est quiconque n’observe pas tout ce qui est écrit dans le livre de la loi, et ne le met pas en pratique» (Galates 3:10). Ainsi, la Bible dit que tout le monde, sans exception, a péché contre Dieu.
Il est écrit en Lévitique 4:27-28 que «Si c’est quelqu’un du peuple qui a péché involontairement, en faisant contre l’un des commandements de l’Éternel des choses qui ne doivent point se faire et en se rendant ainsi coupable, et qu’il vienne à découvrir le péché qu’il a commis, il offrira en sacrifice une chèvre, une femelle sans défaut, pour le péché qu’il a commis.»
Le peuple d’Israël péchait involontairement. D’abord, ils ne savaient même pas ce qu’ils avaient fait. Mais, tôt ou tard, ils réalisaient devant la Loi de Dieu qu’ils avaient péché contre Dieu. Puis, ils devaient faire des sacrifices à Dieu.
Le pécheur devait offrir une chèvre ou une brebis en sacrifice pour son péché. Dans ce sacrifice, il était essentiel qu’il pose ses mains sur la tête de l’animal et qu’il le tue pour prendre son sang. Il donnait ensuite le sang au sacrificateur de service. Dieu avait préparé cette méthode de purification et de délivrance des pécheurs par le fait d’offrir des sacrifices.
 

«Il posera ses mains sur la tête de la victime expiatoire, qu’il égorgera dans le lieu où l’on égorge les holocaustes» (Lévitique 4:29)
 
Lévitique 4:30-31 dit: «Le sacrificateur prendra avec son doigt du sang de la victime, il en mettra sur les cornes de l’autel des holocaustes, et il répandra tout le sang au pied de l’autel. Le sacrificateur ôtera toute la graisse, comme on ôte la graisse du sacrifice d’actions de grâces, et il la brûlera sur l’autel, et elle sera d’une agréable odeur à l’Éternel. C’est ainsi que le sacrificateur fera pour cet homme l’expiation, et il lui sera pardonné.»
Que ce soit une offrande ou un sacrifice, le pécheur devait poser ses mains sur la tête du sacrifice. La raison de l’imposition des mains sur le sacrifice était que les péchés du pécheur devaient être transférés sur le sacrifice. Après que le péché ait été transféré du pécheur au sacrifice, la gorge du sacrifice était coupée pour en prendre le sang. Le sang mentionné dans le passage «prendra avec son doigt du sang de la victime, il en mettra sur les cornes de l’autel des holocaustes» est l’essence de la vie. Dieu considéra une personne de l’Ancien Testament exempte de péché en recevant le sacrifice approprié pour ses péchés. 
Jésus-Christ, qui est Dieu en chair humaine, prit nos péchés sur Lui en recevant le baptême. A notre place, Il mourut à la Croix, versant Son sang à mort. Il ressuscita d’entre les morts et devint notre Seigneur et Sauveur. Nous devons croire en cette vérité pour être du bon côté.
Dieu est juste et aimant. Bien que Dieu soit un Dieu d’amour, parce qu’Il est aussi le Dieu de justice, Il doit juger ceux qui ne croient pas en Lui bien qu’Il ait aboli tous nos péchés par Son amour vrai. Des gens se plaignent que Dieu est injuste, partial, et infidèle, mais c’est loin de la vérité. Notre Dieu est le juste Sauveur. Comme promis dans le système sacrificiel, Dieu le Père avait préparé Jésus-Christ comme sacrifice éternel pour abolir tous nos péchés une fois pour toutes. En recevant le baptême, Jésus prit sur Lui tous nos péchés. Et Dieu le Père amena Son Fils à la Croix pour qu’il verse le sang comme un sacrifice. Par la résurrection de Jésus, quiconque croit en cette vérité peut maintenant recevoir la rémission des péchés et une nouvelle vie. Maintenant, Dieu efface nos péchés par le baptême de Jésus l’Agneau de Dieu et Son sang à la Croix. Dieu a expié tous nos péchés par une méthode juste, et les croyants en cette vérité sont délivrés de leurs péchés du monde par Lui, le Dieu vrai et juste.
Les dettes de plus en plus importantes par cartes de crédits sont un problème commun à toute société. Cela augmentera le nombre de gens qui se suicident, reçoivent de mauvaises notes de crédit, et fuiront à cause de leurs dettes. Supposez qu’une personne se rende à la Banque pour déclarer banqueroute. Puis, un ami, qui aimait profondément ce débiteur, paie toutes ses dettes à sa place. Cette personne aurait-elle toujours des dettes? Absolument pas.
De la même façon, notre Seigneur, par Son baptême et Son sang précieux à la Croix, a payé pour toutes nos dettes du péché une fois pour toutes. Notre Seigneur nous a complètement purifiés de tous nos péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Un homme devrait être jugé pour ses propres péchés. Cependant, Dieu le Père envoya notre Seigneur Jésus, faisant de Lui un sacrifice à notre place. En étant baptisé et en versant Son précieux sang à la Croix, Jésus a aboli tous les péchés du monde à la fois et a fait de nous les enfants de Dieu. C’est la vérité, et l’amour juste de Dieu.
Au Jour de l’Expiation, le Souverain Sacrificateur devait poser ses mains sur la tête de l’animal, et le tuer pour prendre son sang (Lévitique 16). Ainsi, les dénominateurs communs des sacrifices de l’Ancien Testament étaient de transférer les péchés sur le sacrifice au moyen de l’imposition des mains et de verser le sang du sacrifice qui devait être offert à Dieu pour effacer les péchés.
Cependant, ce système sacrificiel lui-même était une partie de la Loi qui avait autorité sur les Israélites jusqu’à ce que Jésus l’accomplisse. Donc, ce n’était qu’une ombre des bonnes choses à venir, c’est-à-dire, du sacrifice éternel et parfait de Jésus-Christ (Hébreux 10:1).
 
 
Réexaminons l’évangile de vérité qui a aboli tous nos péchés
 
Jusqu’alors, nous avons regardé au système d’offrandes sacrificielles de l’Ancien Testament. Regardons maintenant au sacrifice éternel de Jésus dans le Nouveau Testament.
Matthieu 3:13-17 déclare: «Alors Jésus vint de la Galilée au Jourdain vers Jean, pour être baptisé par lui. Mais Jean s’y opposait, en disant: C’est moi qui ai besoin d’être baptisé par toi, et tu viens à moi! Jésus lui répondit: Laisse faire maintenant, car il est convenable que nous accomplissions ainsi tout ce qui est juste. Et Jean ne lui résista plus. Dès que Jésus eut été baptisé, il sortit de l’eau. Et voici, les cieux s’ouvrirent, et il vit l’Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui. Et voici, une voix fit entendre des cieux ces paroles: Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toute mon affection.»
Jésus, qui fut baptisé par Jean-Baptiste, est le Fils de Dieu. Pour délivrer toute l’humanité de ses péchés, Jésus le Fils de Dieu obéit à Son Père par la volonté de Son Père, et en étant baptisé, Il plut à Dieu, Son Père.
Pourquoi Jésus reçut-il le baptême d’un humain, Jean-Baptiste? La raison en est révélée en Matthieu 3:15. C’est pour accomplir la justice de Dieu. Matthieu 3:15 nous dit: «Laisse faire maintenant, car il est convenable que nous accomplissions ainsi tout ce qui est juste.» Ici, pour accomplir tout ce qui est juste se réfère à la volonté de Dieu vis-à-vis des pécheurs. Pour délivrer tous les pécheurs de leurs péchés, Jésus vint dans ce monde comme l’Agneau de Dieu, et reçut le baptême de Jean-Baptiste. Par le baptême, Jésus prit sur Lui tous les péchés du monde. En recevant le baptême de Jean-Baptiste au Jourdain, Jésus, l’Agneau de Dieu, prit sur Lui tous les péchés de l’humanité. Puis, Jésus dut verser Son précieux sang pour payer pour les péchés qu’Il avait pris par Son baptême. C’est pour cela qu’Il devait être baptisé.
Cette vérité est intimement liée au passage d’aujourd’hui en 1 Jean 5:6 qui dit: «C’est lui, Jésus-Christ, qui est venu avec de l’eau et du sang; non avec l’eau seulement, mais avec l’eau et avec le sang; et c’est l’Esprit qui rend témoignage, parce que l’Esprit est la vérité». Jésus est effectivement devenu notre Sauveur en venant dans ce monde par l’eau et le sang. Jésus nous a sauvés parfaitement, et nous a libérés de tous les péchés du monde. Il nous a donné la justice de Dieu, qui nous permet de triompher du monde. Ainsi, la source de cette vérité se trouve à la fois dans les Ancien et Nouveau Testaments.
Il est écrit en Jean 1:29: «Le lendemain, il vit Jésus venant à lui, et il dit: Voici l’Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde». Jésus pouvait amener les péchés du monde à la Croix parce qu’Il les avait pris par le baptême de Jean-Baptiste.
Dire que Jésus vint par l’eau c’est dire que la vérité consiste en ce que Jésus le Fils de Dieu vint dans ce monde en chair, recevant le baptême de Jean-Baptiste, qui transféra tous nos péchés sur Jésus.
1 Jean 5:6 dit aussi qu’Il vint «non par l’eau seulement, mais par l’eau et le sang». Jésus vint par l’eau. C’est-à-dire qu’Il prit tous nos péchés en recevant Son baptême. De plus, par Son baptême, Il amena les péchés du monde à la Croix, où Il fut crucifié, versant Son sang pour recevoir le jugement de nos péchés une fois pour toutes à notre place.
Bien que je sois pasteur, j’ai toujours des faiblesses. Ne serait-ce pas superbe si nous pouvions ne faire que des œuvres justes devant Dieu? Et parfois, je suis facilement irrité, particulièrement quand je ne dors pas pendant des jours à cause de problèmes compliqués. Quand je perds mon calme involontairement pour rien, mon cœur devient lourd devant Dieu. A ces moments là, je fléchis le genou et réfléchis par introspection sur moi-même.
Comme je trouve tel et tel genre de péchés en moi, je confesse à Dieu que j’ai été inadéquat dans ces domaines et regarde à la Parole de Matthieu 3:15-16: «Jésus lui répondit: Laisse faire maintenant, car il est convenable que nous accomplissions ainsi tout ce qui est juste. Et Jean ne lui résista plus. Dès que Jésus eut été baptisé, il sortit de l’eau. Et voici, les cieux s’ouvrirent, et il vit l’Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui».
Quand je médite à nouveau ces deux versets, je me rappelle que Jésus prit les péchés de l’humanité sur Lui en recevant le baptême. Mes propres péchés ont été enlevés par Lui au travers de Son baptême. Et je retrouve une nouvelle force dans mon cœur. Je suis fortifié par la Parole de cette vérité de l’évangile. Notre Seigneur m’a délivré de tout jugement en prenant les péchés du monde sur Lui par le baptême de Jean-Baptiste, et en recevant le jugement pour mes péchés en versant Son précieux sang. L’acte juste de Jésus n’est pas seulement pour moi, mais aussi pour vous.
Peu importe combien nous sommes insuffisants, dans notre foi en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nos cœurs sont purifiés par la même foi. Le baptême de Jésus par Jean-Baptiste a suffi à transférer tous les péchés du monde sur Jésus. En recevant le baptême de Jean-Baptiste, Jésus prit sur Lui tous les péchés de l’humanité. Donc, Jésus prit aussi les vôtres et les miens sur Lui. 
Tous les péchés que nous commettons du jour de notre naissance au jour de notre mort constituent les péchés du monde. Pour nous garantir la rémission de ces péchés à tous, Jésus fut baptisé, prit sur Lui les péchés du monde, et nous purifia de tous nos péchés en versant Son précieux sang. Dans l’évangile de l’eau et de l’Esprit que Dieu nous a donné se trouve la puissance d’abolir les péchés des croyants.
L’apôtre Jean dit: «Car tout ce qui est né de Dieu triomphe du monde. Et la victoire qui triomphe du monde, c’est notre foi» (1 Jean 5:4). La foi correcte en notre Seigneur est la foi en Jésus-Christ, qui vint à nous par l’eau et le sang, comme notre Seigneur et Sauveur.
Jésus fut baptisé par immersion par Jean-Baptiste. La façon dont les gens versent de l’eau avec une cruche de nos jours est une façon anormale de baptiser. Le baptême que Jésus reçut de Jean-Baptiste était le suivant. Jésus vint au milieu du Jourdain et abaissa Sa tête devant Jean-Baptiste. Jean-Baptiste, en retour, plaça ses mains sur la tête de Jésus, et Le plongea dans l’eau. Ce baptême était similaire à l’imposition des mains de l’Ancien Testament qui transférait les péchés du pécheur sur un sacrifice.
Jésus, qui venait de recevoir le baptême, était immergé sous l’eau, puis sortit immédiatement de l’eau (Matthieu 3:16). Dire que Jésus reçut le baptême implique qu’Il reçut l’imposition des mains sur Sa tête. Maintenant, il devait mourir pour les péchés qu’Il avait pris. Donc, Il fut submergé sous l’eau. Puis, Il émergea de l’eau pour nous révéler Sa résurrection promise. Par le baptême et Son sang versé, Jésus a expié les péchés de l’humanité une fois pour toutes.
Il n’y a personne qui puisse échapper au péché dans sa vie quotidienne. Mais Jésus a expié tous nos péchés, même les péchés personnels que nous commettons quotidiennement, par Son sacrifice éternel. Comment Jésus a-t-Il aboli nos péchés? Jésus vint dans ce monde pour enlever nos péchés. A l’âge de 30 ans, Jésus reçut le baptême de Jean-Baptiste, prenant les péchés du monde sur Lui. Trois ans plus tard, Il mourut crucifié, après avoir dit «Tout est accompli» (Jean 19:30). Puis, Il ressuscita des morts au troisième jour. Et 40 jours plus tard, montant aux Cieux, Il promit aussi de revenir dans ce monde comme le Seigneur de l’avènement.
Jésus est le Fils de Dieu, et fondamentalement Dieu Lui-même pour nous. Jésus prit nos péchés sur Lui en venant dans ce monde et en étant baptisé. Il est devenu notre Seigneur et Sauveur, parce qu’Il fut jugé une fois pour toutes pour nos péchés par Sa mort à la Croix. Nous pouvons triompher de tous les péchés en connaissant et en croyant en Jésus-Christ, qui vint par l’eau et le sang. Bien que nous soyons faibles et insuffisants, nous ne demeurons pas dans nos propres pensées limitées. Plutôt, nous sommes délivrés de tous nos péchés en nous attachant à la vérité de l’évangile. Par conséquent, nous adorons Dieu automatiquement avec des «Alléluia».
Nous pouvons aller devant Dieu sans honte parce que nous croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Je remercie Dieu parce que nous pouvons L’adorer «un cœur sincère, dans la plénitude de la foi, les cœurs purifiés d'une mauvaise conscience, et le corps lavé d'une eau pure.» (Hébreux 10:22). Nous, qui croyons en ce vrai évangile de l’eau et de l’Esprit, pouvons adorer Dieu en Esprit et en vérité parce que nous n’avons pas de péché dans nos cœurs.
Celui qui a péché ne peut pas rencontrer Dieu. Quand une personne a du péché, elle ne peut avoir une conversation vraie avec Dieu. Comment un pécheur, qui est torturé par ses péchés, peut-il approcher le Dieu saint sans Le craindre? Quiconque a du péché est une personne triste. Parce que nous avions du péché dans nos cœurs, nous étions incapables de recevoir la bénédiction de Dieu et être adoptés comme Ses enfants. Au lieu de cela, nous aurions du vivre les hauts et les bas de la vie et recevoir la condamnation éternelle.
C’est pour cela que nous devons rencontrer Jésus-Christ, qui est venu par l’eau et le sang. Nous devons inviter Jésus, qui est descendu vers nous par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, dans nos cœurs en L’acceptant comme notre Seigneur et Sauveur. C’est alors seulement que nous pouvons avoir une conversation avec notre Saint Seigneur. Mes chers chrétiens, si vous ne connaissez pas encore l’évangile de l’eau et de l’Esprit, vous devez d’abord recevoir la rémission de vos péchés par cette vérité.
L’évangile de l’eau et de l’Esprit donné par Dieu a le pouvoir d’abolir les péchés de tous les croyants. Indépendamment de notre insuffisance, nous ne sommes plus liés au péché comme nous triomphons du monde par notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Bien que nous péchions à cause de nos faiblesses, nous pouvons vivre comme justes sans péché dans nos cœurs parce que nous croyons en cet évangile puissant. Nous ne souffrirons jamais des liens du péché par notre foi en les paroles de l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Comme démontré, les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit peuvent triompher du monde et du diable par leur foi en cette vérité de l’évangile. Ceux qui ont cette foi peuvent plaire au cœur de Dieu. Dans cette vérité, nous pouvons aussi faire nos offrandes de foi avec reconnaissance. Donc, nous pouvons être reconnaissants à Dieu en toute circonstance, approchant Dieu comme un aigle planant dans le ciel. Dieu nous a bénis par le salut, alors que nous étions destinés à la condamnation éternelle.
Le Seigneur, qui est venu par l’eau et le sang, est notre Sauveur et l’Hôte de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Il est venu dans ce monde en chair humaine parce qu’Il nous a aimés. Connaissant même les péchés que nous commettrions dans l’avenir, Il fut baptisé par Jean-Baptiste à l’âge de trente ans. Son baptême transféra tous nos péchés sur Lui une fois pour toutes. Jean 1:29 décrit la manière dont Jésus prit ce lourd fardeau des péchés du monde: «Voici l’Agneau de Dieu qui ôte les péchés du monde!»
Des gens vivent dans la désillusion d’être sans péché aussi longtemps qu’ils ne changent pas les péchés de leurs cœurs en actions. Mais, que les péchés de quelqu’un soient dans son cœur ou dans ses actes, ce sont tous les péchés du monde. Le Seigneur n’a pas distingué les types de péchés. Indépendamment du fait que le péché soit originel ou personnel, le Seigneur prit tout ces péchés sur Lui par le baptême de Jean-Baptiste, et Son précieux sang à la Croix n’a pas été gaspillé. Par Son juste sacrifice, Il put accomplir Son amour et Sa justice, comme il est écrit en Romains 6:23: «Car le salaire du péché c’est la mort, mais le don gratuit de Dieu c’est la vie éternelle en Christ Jésus notre Seigneur.»
Après le baptême par Jean-Baptiste, Jésus fut crucifié à notre place. Et, Il ne resta pas mort mais ressuscita d’entre les morts pour rendre témoignage à la façon dont Dieu a aboli tous nos péchés et nous a adoptés comme Ses enfants. Jésus le vrai Dieu est le Roi des rois, qui a accompli notre salut par l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Jésus vint dans ce monde par l’évangile de l’eau et de l’Esprit et sauva les pécheurs. Alors que Jésus portait les péchés de tout le monde depuis Son baptême, Il fut méprisé et rejeté par les hommes, Homme de douleurs et habitué à la souffrance (Esaïe 53:3). Cependant, les gens se sont mépris sur Son salut et n’ont cru qu’en Son sang à la Croix. La plupart des chrétiens manquent encore de voir Jésus-Christ comme étant venu par la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
En ces temps, nous devons croire en Jésus-Christ, qui vint dans ce monde en chair, recevant le baptême pour prendre tous nos péchés sur Lui une fois pour toutes. Nous devons croire que Jésus porta les péchés de ce monde à la Croix, où Il versa Son sang à mort, et qu’Il ressuscita des morts pour accomplir le salut de Dieu une fois pour toutes. Ne croyez-vous toujours qu’en le sang de Jésus? Ou croyez-vous en Jésus notre Sauveur, qui fut baptisé au Jourdain pour prendre les péchés de l’humanité sur Lui et versa Son précieux sang à la Croix?
Nous devons croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Croire seulement en le sang de la Croix est une demi-foi. Comme beaucoup de gens n’ont pas encore réalisé cette vérité, ils vivent avec leur foi fausse qui est inappropriée pour les purifier du péché. C’est pourquoi nous qui sommes sauvés en croyant en la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit devons prêcher la vérité de l’évangile aux gens du monde entier. C’est le souhait de Dieu pour nous.
 


Nous devons croire en Jésus non seulement avec nos émotions, mais en suivant la Parole de vérité


Si une personne ne croit qu’en le sang de Jésus à la Croix, nous pouvons dire que cette personne ne croit qu’avec son émotion. C’est pour cela qu’une telle personne mène une vie de douleur même après avoir cru en Jésus-Christ. Jésus nous a garanti la rémission des péchés en venant par l’eau et le sang. Jésus reçut le baptême de Jean-Baptiste pour enlever nos péchés et les prendre sur Lui. Jésus fut cloué à la Croix pour prendre le jugement de nos péchés une fois pour toutes.
Ainsi, quiconque croit en la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit dans son cœur connaît la vérité du salut qui garantit la rémission des péchés. On tombe dans une vaine religion si l’on ne connaît pas Jésus-Christ qui vint par l’eau et le sang, et par conséquent ne croit pas en Lui comme il faut. Si une personne fait confiance à ses propres pensées superstitieuses, elle continue à vivre dans la douleur et les souffrances même en connaissant Jésus.
Mais il y a des gens qui croient en notre Seigneur et Sauveur Jésus, essayant d’apprendre Son amour et de vivre Sa grâce abondante. Ils refusent d’aller volontairement dans la douleur et la souffrance. Si vous êtes ce genre de personne, vous devez réaliser comme Dieu vous a aimé par Sa rémission de vos péchés par l’eau, le sang, et le Saint-Esprit. Vous devez aussi réaliser que Dieu vous a réellement adopté comme Son enfant.
La plupart des chrétiens doivent connaître la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit dès la première fois qu’ils croient en Jésus. Cependant, parce qu’ils ont cru en Jésus superstitieusement, leur joie initiale tarit avec le temps qui passe, et ils deviennent de plus grands pécheurs, vivant dans la tristesse perpétuelle. Nous devons connaître la vérité qui nous conduit au salut complet. Quelle est cette vérité? Jésus-Christ qui vint par l’eau et le sang (1 Jean 5:6) est cette vérité. C’est seulement si nous connaissons et croyons en cette vérité du salut que nous vivrons dans la joie et le bonheur.
L’eau dans la Bible signifie le baptême que Jésus reçut par Jean-Baptiste (Matthieu 3:15, Hébreux 10:22). La raison pour laquelle Jésus fut baptisé par Jean-Baptiste est précisément de prendre nos péchés sur Lui une fois pour toutes. Notre Seigneur est notre Sauveur, qui nous purifia de tous nos péchés. Le baptême que Jésus reçut de Jean Baptiste est devenu le signe de notre salut (1 Pierre 3:21). Tous les péchés de l’humanité furent transférés sur Jésus une fois pour toutes par le baptême de Jean-Baptiste, et notre Seigneur est ainsi devenu notre Sauveur une fois pour toutes, nous purifiant de tous nos péchés.
Un croyant en la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit ne pèche-t-il plus dans sa chair? On pourrait débattre de cette question. Comme notre chair est toujours insuffisante et faible, nous ne pouvons éviter de continuer à pécher. Nous devons connaître la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Si une personne pense qu’elle ne pèchera plus parce qu’elle a confessé tous ses péchés, elle est perdue dans ses rêves. Comme nous vivons notre vie dans une routine quotidienne, mangeant des plats régulièrement et allant nous reposer régulièrement, un humain continue dans sa routine de péché de sa naissance jusqu’à sa mort. Peu importe combien on se met une belle couverture, le fond de l’humanité se fraie toujours une voie en tous.
Jésus vint dans ce monde et reçut le baptême de Jean-Baptiste, prenant tous les péchés de l’humanité sur Lui à la fois. Et Jésus est devenu le vrai Sauveur de tous les pécheurs en portant nos péchés à la Croix, où Il versa Son sang à mort, pour ressusciter ensuite des morts. Maintenant nous avons été purifiés de tous nos péchés, et adoptés comme les enfants de Dieu, entrant dans la vie éternelle, par la foi en Jésus-Christ comme notre Seigneur et Sauveur, qui vint par l’eau, le sang, et le Saint-Esprit. Ainsi, Dieu a parlé par l’apôtre Paul, «Car c’est en croyant du cœur que l’on parvient à la justice, et en confessant de la bouche que l’on parvient au salut» (Romains 10:10).
Je ne dis pas que vous et moi cesserons de pécher parce que nous avons reçu la rémission des péchés. Comment pouvons-nous dire que nous sommes sans péchés devant Dieu, quand tout ce que nous faisons c’est pécher à cause des désirs de notre chair? Nous pouvons professer avec assurance que nous sommes sans péché par notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. En réalité, Jésus prit les péchés de toute l’humanité par Son baptême et abolit tous nos péchés en étant jugé pour eux à notre place. Si nous croyons en cela, notre âme peut être purifiée.
Je rends grâces à notre Seigneur Jésus-Christ.