Sermons

Sujet 13: L’Evangile de Matthieu

[PARTIE 3-1] Répandre le vrai évangile et l’œuvre juste de Jésus (Matthieu 3:1-17)

Répandre le vrai évangile et l’œuvre juste de Jésus
(Matthieu 3:1-17)
«En ce temps-là parut Jean-Baptiste, prêchant dans le désert de Judée. Il disait: Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche. Jean est celui qui avait été annoncé par Ésaïe, le prophète, lorsqu’il dit: C’est ici la voix de celui qui crie dans le désert: Préparez le chemin du Seigneur, Aplanissez ses sentiers. Jean avait un vêtement de poils de chameau, et une ceinture de cuir autour des reins. Il se nourrissait de sauterelles et de miel sauvage. Les habitants de Jérusalem, de toute la Judée et de tout le pays des environs du Jourdain, se rendaient auprès de lui; et, confessant leurs péchés, ils se faisaient baptiser par lui dans le fleuve du Jourdain. Mais, voyant venir à son baptême beaucoup de pharisiens et de sadducéens, il leur dit: Races de vipères, qui vous a appris à fuir la colère à venir? Produisez donc du fruit digne de la repentance, et ne prétendez pas dire en vous-mêmes: Nous avons Abraham pour père! Car je vous déclare que de ces pierres-ci Dieu peut susciter des enfants à Abraham. Déjà la cognée est mise à la racine des arbres: tout arbre donc qui ne produit pas de bons fruits sera coupé et jeté au feu. Moi, je vous baptise d’eau, pour vous amener à la repentance; mais celui qui vient après moi est plus puissant que moi, et je ne suis pas digne de porter ses souliers. Lui, il vous baptisera du Saint-Esprit et de feu. Il a son van à la main; il nettoiera son aire, et il amassera son blé dans le grenier, mais il brûlera la paille dans un feu qui ne s’éteint point. Alors Jésus vint de la Galilée au Jourdain vers Jean, pour être baptisé par lui. Mais Jean s’y opposait, en disant: C’est moi qui ai besoin d’être baptisé par toi, et tu viens à moi! Jésus lui répondit: Laisse faire maintenant, car il est convenable que nous accomplissions ainsi tout ce qui est juste. Et Jean ne lui résista plus. Dès que Jésus eut été baptisé, il sortit de l’eau. Et voici, les cieux s’ouvrirent, et il vit l’Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui. Et voici, une voix fit entendre des cieux ces paroles: Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toute mon affection.»
 

Dans la Bible, Jean le Baptiste devait être une figure extrêmement importante. Jean le Baptiste réclamait la repentance du peuple d’Israël. Nous devons nous souvenir précisément de l’œuvre de Jésus et Jean le Baptiste. Jésus, qui vint dans ce monde sauva l’humanité, obéissant à la volonté de Dieu ainsi que Jean le Baptiste. Jean le Baptiste et Jésus vinrent dans ce monde et accomplirent des œuvres justes. 
Jean le Baptiste appelait le peuple d’Israël à retourner à Dieu. Nous pouvons voir en Matthieu 3:7 que Jean le Baptiste interpellait les Pharisiens et les Sadducéens disant: «Race de vipères! Qui vous a avertis de la colère à venir?» quand il les vit venir vers lui pendant qu’il baptisait. Ce Jean le Baptiste interpellait le peuple d’Israël sévèrement comme un prophète: «Repentez-vous, race de vipères!» Jean le Baptiste était un prophète qui faisait des œuvres justes aux yeux de Dieu et était le dernier prophète de l’ère de l’Ancien Testament.
Certains s’étonnent de ce que Jean le Baptiste, prophète de Dieu, ait prononcé une horrible expression comme «race de vipères». Cependant, la Bible le relate et nous dit que c’était une œuvre juste devant Dieu. Tous les prophètes devraient être des gens qui agissent pour l’œuvre juste de Dieu. Et un autre vint accomplir des œuvres justes après Jean le Baptiste. C’est Jésus. 
Dans la Bible, les Sadducéens sont des politiciens. Ce sont les politiciens du monde. Ils mettent plus l’accent sur la politique de ce monde que sur le service de Dieu. Cependant, les Pharisiens étaient les leaders religieux conservateurs. En même temps qu’ils disaient croire en la Parole de Dieu comme elle était, ils reniaient Jésus. 
Dieu fut très déçu quand Il vit ces gens. Aux yeux de Dieu, sont-ils méchants ou non? Les Pharisiens et les Sadducéens sont des méchants aux yeux de Dieu.
Les Pharisiens n’ont pas cru en Jésus comme le Messie. C’est pourquoi il est juste que Jean le Baptiste les ait appelés race de vipères. Jean le Baptiste ne s’est pas compromis avec les religieux de l’époque. Plutôt que de se compromettre avec les Pharisiens et les Sadducéens, il essaya de les convertir en les traitant de race de vipères. Jean le Baptiste enseigna le peuple qui revenait à Dieu que la repentance n’était pas suffisante, mais qu’ils devaient porter le fruit de leur repentance, et qu’ils devaient se détourner du mal. Par exemple, ils devaient retourner et rembourser l’argent qu’ils avaient volé. Ensuite, ils pouvaient venir à lui pour le baptême et revenir à Dieu.
Quand nous entendons cela, nous pouvons sans aucun doute voir qu’il était un serviteur envoyé de Dieu. Le temps où Jean le Baptiste apparut fut à peu près le même que celui où Jésus commença Son ministère public. La proclamation de Jean le Baptiste devait aider l’œuvre de Jésus. A ce moment là, il n’y avait plus de serviteur de Dieu depuis environ 400 ans en Israël. Donc, l’apparition de Jean le Baptiste était une opportunité pour que le peuple de Dieu entende la providence de Dieu et la voix de Dieu.
Jean le Baptiste cria: «Race de vipères, repentez-vous et revenez à Dieu. Détournez-vous de l’idolâtrie. Vous avez besoin de renoncer aux faux dieux et de retourner à Dieu pour éviter le jugement de Dieu.» C’était une bénédiction pour le peuple d’Israël qu’un serviteur de Dieu les prévienne ainsi. La nation d’Israël entière était secouée par les cris de Jean le Baptiste. Le miracle des Souverains Sacrificateurs, des Saducéens, et des Pharisiens venant vers Jean le Baptiste, se repentant et retournant à Dieu se produisit. 
Jean le Baptiste rend témoignage des capacités de Jésus-Christ: «Moi, je vous baptise d’eau, pour vous amener à la repentance; mais celui qui vient après moi est plus puissant que moi, et je ne suis pas digne de porter ses souliers. Lui, il vous baptisera du Saint-Esprit et de feu. Il a son van à la main; il nettoiera son aire, et il amassera son blé dans le grenier, mais il brûlera la paille dans un feu qui ne s’éteint point» (Matthieu 3:11-12). Il atteste qu’il fait l’œuvre de ramener les gens à Dieu en les interpellant, mais celui qui viendra après lui les baptisera du Saint-Esprit et de feu. 
Jean le Baptiste dit que les gens qui sont nés de nouveau en croyant en Jésus seraient rassemblés comme le blé au Ciel et ceux qui ne sont pas nés de nouveau seront séparés comme la paille et brûlés d’un feu qui ne s’éteint point. 
Nous devons savoir que Jean le Baptiste criait la repentance à Dieu, et que Jésus-Christ, quand Il vint dans ce monde, reçut le baptême par Jean le Baptiste. Selon l’évangile de Luc, Jésus avait environ trente ans quand Il fut baptisé (Luc 3:23). Ici, pourquoi Jésus voulut-Il être baptisé à trente ans? La raison pour laquelle il avait environ trente ans est qu’on devait avoir trente ans pour prendre son devoir de Souverain Sacrificateur. Dieu dit dans l’Ancien Testament que les fils des Souverains Sacrificateurs pouvaient prendre la responsabilité à 30 ans (Nombres 4:35). Ainsi, quand Jésus eut 30 ans, Il fut baptisé par Jean le Baptiste. 
La raison pour laquelle Jésus fut baptisé par Jean le Baptiste était d’accomplir toute la Justice de Dieu. Jésus fut baptisé par Jean le Baptiste pour prendre les péchés de tous dans le monde.
Cependant, les gens sont confus et ne comprennent pas pourquoi Jésus fut baptisé par Jean le Baptiste. Le baptême de Jésus par Jean le Baptiste est un secret révélé dans la Bible. Beaucoup de gens ne comprennent pas le secret du baptême et se méprennent sur la raison du baptême de Jésus. Ils pensent que c’était pour donner l’exemple ou par modestie. 
Nous devons savoir que Jésus vint dans ce monde et fut baptisé pour sauver tout le monde de ses péchés. Jésus put accomplir l’œuvre juste de prendre les péchés du monde en étant baptisé par Jean le Baptiste quand Il vint dans ce monde. L’œuvre juste, c’est que Jésus prit tous les péchés du monde une fois pour toutes en étant baptisé par Jean le Baptiste. Le baptême de Jésus devait accomplir toute la justice de Dieu et était la volonté de Dieu qui Lui plaisait. Notre Seigneur vint dans ce monde pour nous sauver de nos péchés. Il fut baptisé pour prendre les péchés, les vôtres et les miens, une fois pour toutes par le baptême et mourut pour nous. Le Seigneur prit tous les péchés du monde une fois pour toutes. 
En Matthieu 3:15, «tout ce qui est juste» signifie que Jésus prenne tous les péchés du monde en étant baptisé par Jean, et verse Son sang à la Croix. A ce moment là, Jésus prit tous les péchés du monde, tous nos péchés. N’est-ce pas heureux, et ne sommes-nous pas reconnaissants? 
Chers chrétiens, commettons-nous des péchés dans ce monde ou non? Nous en commettons. Commettons-nous peu de péchés ici et là? Ou péchons-nous beaucoup? Vous commettez beaucoup de péchés dans ce monde, et vos péchés sont inclus dans tous les péchés du monde. Jésus prit tous les péchés du monde une fois pour toutes en étant baptisé par Jean le Baptiste, versa Son sang à la Croix une fois pour toutes, et effaça les péchés et le jugement. 
Comment vous et moi aurions-nous pu être sans péché si Jésus n’avait pas pris nos péchés une fois pour toutes? Cette vérité est la Justice que notre Seigneur accomplit en étant baptisé et en versant Son sang quand Il vint dans ce monde. Jésus est le Sauveur qui vint dans ce monde comme Fils de Dieu et se chargea des péchés du monde et du jugement des péchés pour nous. 
 


Ce dont nous devons nous rappeler 


Alors que nous fêtons Noël cette année, nous devons nous rappeler que Jean le Baptiste et Jésus accomplirent la Justice de Dieu comme personne ne l’aurait fait. Alors que nous fêtons Noël, nous devons penser: «comment puis-je me joindre à l’œuvre juste en fêtant Noël, en commémorant notre Seigneur qui a accompli la Justice?» plutôt que «comment puis-je m’amuser? Comment avoir de bons souvenirs?». Nous pouvons nous souvenir de l’œuvre de Jean le Baptiste et de Jésus. Nous, aussi, devrions être ceux qui pensent à Jésus et Jean le Baptiste qui accomplirent toute Justice, ce Noël. Nos vies devraient être consacrées seulement à répandre cette Justice de Dieu. Après que nous ayons reçu la rémission du péché en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous devons continuer de mener une vie qui répand cet évangile.
Que serions-nous si nous ne nous offrons nous-mêmes pas à ce ministère juste qui répand l’évangile de l’eau et de l’Esprit? Comment pouvons-nous attendre de Dieu Sa bénédiction si nous ne participons pas à ce ministère juste? Nous devons participer car nous savons que Jésus nous a sauvés en prenant tous les péchés de l’humanité. N’est-il pas nécessaire de répandre l’évangile de l’eau et de l’Esprit par tout le monde? Pouvons-nous faire de bonnes œuvres selon la chair? Pouvons-nous éviter de commettre des péchés en essayant de ne pas le faire? Comment pouvons-nous, insuffisants comme nous le sommes, vivre la vie juste après avoir reçu la rémission du péché? Ne serait-ce pas possible en répandant cet évangile de l’eau et de l’Esprit qui nous a sauvés des péchés du monde par Jésus qui vint dans ce monde, prit nos péchés, et mourut pour prendre le jugement des péchés pour nous? Quelle serait la vraie bonne œuvre que vous et moi faisons dans ce monde? Dieu serait-Il heureux de nos comportements et nos œuvres mémorables?
L’œuvre la plus juste dans ce monde est de répandre l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Ce qui est juste c’est consacrer tout notre cœur et notre énergie à répandre cet évangile de l’eau et de l’Esprit. Quelle que soit votre apparence, Dieu est heureux quand vous vous impliquez dans l’œuvre qui consiste à répandre l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
Que signifie le fait que lorsque Jésus fut baptisé il dise: «Car il convient que nous accomplissions ainsi tout ce qui est juste. Alors il ne lui résista plus» (Matthieu 3:15)? Ce sont les paroles de témoignage qui nous disent que Jésus prit tous les péchés du monde que nous avions commis par le baptême qu’Il reçut de Jean le Baptiste. Quand Jésus fut baptisé par Jean le Baptiste, tous les péchés du monde furent transférés sur Jésus une fois pour toutes. Jésus reçut tous les péchés du monde, les vôtres et les miens, par Son baptême une fois pour toutes. C’est ainsi que le corps de Jésus prit tous les péchés du monde, et c’est ainsi qu’il Lui fut possible de faire face au jugement quand ses mains et ses pieds furent cloués à la Croix. Cependant, cela ne signifie pas que le péché était sur Son âme. Vous devez recevoir votre salut en croyant que Jésus vint dans ce monde et a accompli la Justice de Dieu, et que Jean le Baptiste participa aussi à ce grand ministère en transférant les péchés sur Jésus par l’imposition des mains. 
Jean le Baptiste fit deux choses comme serviteur de Dieu, le plus grand représentant parmi ceux qui sont nés de femmes.
La première était de souligner la méchanceté de chacun. Il criait pour que le peuple revienne à Dieu en les interpellant, disant: «Servir d’autres dieux devant Dieu est péché.» La deuxième c’est qu’il baptisa Jésus pour transférer les péchés de tous. C’est la Justice de Dieu pour vous et moi. C’est la Justice que le Seigneur vint accomplir dans ce monde.
Jésus vint dans ce monde pour prendre nos péchés, à vous et moi, et les porter. Et Il reçut le baptême pour prendre les péchés de tout le monde, vos péchés, et ceux de vos descendants, et ceux de leurs descendants, et ceux de vos parents, des ancêtres de vos ancêtres, les péchés de tous depuis Adam et jusqu’au dernier jour, bien que nous ne sachions quand la terre cessera d’exister. Jésus reçut le baptême pour effacer nos péchés et nous purifier de nos péchés. 
Le mot «baptiser» signifie «nettoyer en immergeant, nettoyer, rendre pur avec de l’eau, nettoyer quelqu’un, ou baigner.» Donc, Jésus fut baptisé pour prendre tous les péchés du monde. Jésus effaça nos péchés en prenant les péchés par Jean le Baptiste. Tout comme vos vêtements sont lavés quand vous les nettoyez à l’eau, comme votre saleté s’enlève quand vous prenez un bain avec de l’eau, Jésus effaça vos péchés en recevant le baptême et porta tous les péchés de nos cœurs par Jean le Baptiste. 
Mes chers chrétiens, croyez-vous en l’évangile de l’eau et de l’Esprit? –Oui.– Croyez-vous que le Seigneur vint dans ce monde, fut baptisé, et mourut sur la Croix pour accomplir la Justice de Dieu? 
Alors que nous fêtons Noël, nous devons nous souvenir de Jésus notre Seigneur qui a accompli la Justice pour nous. Il est dit: «Que vous mangiez ou buviez, ou quoi que vous fassiez, faites tout pour la gloire de Dieu» (1 Corinthiens 10:31). Alors que nous fêtons Noël, nous devons ruminer sur ce qui est juste, comment mener une vie de Justice, et croire fermement. Vous et moi avons besoin de garder notre foi en Jésus-Christ dans ce monde et de revenir à Dieu parfois. Nous devons vivre la vie que nous avons dans ce monde, faire des œuvres justes. Quel genre d’œuvres devons-nous faire devant Dieu? Nous devons penser à la Justice. Avant de penser au fait de savoir si oui ou nous nous devrions vivre une vie pour la Justice de Dieu, nous devons penser à ce qu’est la Justice elle-même. 
Je suis très reconnaissant à Dieu en fêtant ce Noël. Et j’espère que vous ferez la «chose juste». Quel genre de chose juste pouvez-vous faire devant Dieu? Pouvons-nous faire une chose juste en agissant bien par notre chair? N’y pensez même pas. Essayer de faire des choses justes par la chair c’est comme bâtir une tour sur le sable qui va s’écrouler en un instant. Même si vous étiez bon toute votre vie, si vous faite un faux pas, toute la justice humaine est ébranlée. 
La vraie Justice c’est répandre chaque jour l’évangile de l’eau et de l’Esprit, par lequel Dieu a effacé tous nos péchés. Participer à répandre cet évangile c’est participer à l’œuvre de Dieu. Vous et moi vivons dans le but de cette œuvre. Que vous travailliez pour une compagnie ou à votre propre compte, il est juste que vous vous consacriez à cet évangile de l’eau et de l’Esprit. Si vous ne pouvez le faire vous-mêmes, c’est juste de le faire par vos prières et avec vos petits moyens. Quoi que vous fassiez, que vous mangiez ou buviez, vivre pour répandre l’évangile est juste. 
Chers chrétiens, même si nous n’avons pas parcouru la Bible verset par verset, vous êtes ceux qui ont entendu ces paroles généralement. Je crois que vous croyez en ces paroles comme vérité. Croyez-vous que Jésus vint dans ce monde et accomplit toute Justice? Croyez-vous que le Seigneur a accompli la plus grande œuvre qui efface tous les péchés, les vôtres et les miens? –Oui.– 
C’est si heureux que Jésus ait pris tous les péchés, et nous sommes si reconnaissants qu’Il ait accompli «tout ce qui est juste». Ne serait-ce pas lamentable s’Il n’avait pris que quelques péchés et laissé les autres? Cependant, quel que soit le péché que vous avez commis, Jésus l’a pris. Ayez une foi forte. J’espère que vous plaisez à Dieu par votre foi et faites des œuvres justes par votre foi. J’espère que vous vivez par la foi. Et j’espère que vous allez aux Cieux par votre foi. J’espère que vous êtes une personne qui reçoit le Saint-Esprit en croyant en le vrai évangile de l’eau et de l’Esprit. 
Je remercie vraiment Dieu encore et encore parce que je crois en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Chers chrétiens, croyez-vous en l’évangile de l’eau et de l’Esprit? –Oui.– J’espère que chacun de vous fait parti de ceux qui croient réellement en le vrai évangile alors que nous fêtons Noël. Alléluia!