Sermons

Sujet 11: Le Tabernacle

[11-29] Les significations spirituelles cachées dans les vêtements du Souverain Sacrificateur (Exode 28:1-43)

Les significations spirituelles cachées dans les vêtements du Souverain Sacrificateur
( Exode 28:1-43 )
“Fais approcher de toi Aaron, ton frère, et ses fils, et prends-les parmi les enfants d’Israël pour les consacrer à mon service dans le sacerdoce: Aaron et les fils d’Aaron, Nadab, Abihu, Éléazar et Ithamar. Tu feras à Aaron, ton frère, des vêtements sacrés, pour marquer sa dignité et pour lui servir de parure. Tu parleras à tous ceux qui sont habiles, à qui j’ai donné un esprit plein d’intelligence; et ils feront les vêtements d’Aaron, afin qu’il soit consacré et qu’il exerce mon sacerdoce. Voici les vêtements qu’ils feront: un pectoral, un éphod, une robe, une tunique brodée, une tiare, et une ceinture. Ils feront des vêtements sacrés à Aaron, ton frère, et à ses fils, afin qu’ils exercent mon sacerdoce. Ils emploieront de l’or, des étoffes teintes en bleu, en pourpre, en cramoisi, et de fin lin. Ils feront l’éphod d’or, de fil bleu, pourpre et cramoisi, et de fin lin retors; il sera artistement travaillé. On y fera deux épaulettes, qui le joindront par ses deux extrémités; et c’est ainsi qu’il sera joint. La ceinture sera du même travail que l’éphod et fixée sur lui; elle sera d’or, de fil bleu, pourpre et cramoisi, et de fin lin retors. Tu prendras deux pierres d’onyx, et tu y graveras les noms des fils d’Israël, six de leurs noms sur une pierre, et les six autres sur la seconde pierre, d’après l’ordre des naissances. Tu graveras sur les deux pierres les noms des fils d’Israël, comme on grave les pierres et les cachets; tu les entoureras de montures d’or. Tu mettras les deux pierres sur les épaulettes de l’éphod, en souvenir des fils d’Israël; et c’est comme souvenir qu’Aaron portera leurs noms devant l’Éternel sur ses deux épaules. Tu feras des montures d’or, et deux chaînettes d’or pur, que tu tresseras en forme de cordons; et tu fixeras aux montures les chaînettes ainsi tressées. Tu feras le pectoral du jugement, artistement travaillé; tu le feras du même travail que l’éphod, tu le feras d’or, de fil bleu, pourpre et cramoisi, et de fin lin retors. Il sera carré et double; sa longueur sera d’un empan, et sa largeur d’un empan. Tu y enchâsseras une garniture de pierres, quatre rangées de pierres: première rangée, une sardoine, une topaze, une émeraude; seconde rangée, une escarboucle, un saphir, un diamant; troisième rangée, une opale, une agate, une améthyste; quatrième rangée, une chrysolithe, un onyx, un jaspe. Ces pierres seront enchâssées dans leurs montures d’or. Il y en aura douze, d’après les noms des fils d’Israël; elles seront gravées comme des cachets, chacune avec le nom de l’une des douze tribus. - Tu feras sur le pectoral des chaînettes d’or pur, tressées en forme de cordons. Tu feras sur le pectoral deux anneaux d’or, et tu mettras ces deux anneaux aux deux extrémités du pectoral. Tu passeras les deux cordons d’or dans les deux anneaux aux deux extrémités du pectoral; et tu arrêteras par devant les bouts des deux cordons aux deux montures placées sur les épaulettes de l’éphod. Tu feras encore deux anneaux d’or, que tu mettras aux deux extrémités du pectoral, sur le bord intérieur appliqué contre l’éphod. Et tu feras deux autres anneaux d’or, que tu mettras au bas des deux épaulettes de l’éphod, sur le devant, près de la jointure, au-dessus de la ceinture de l’éphod. On attachera le pectoral par ses anneaux de l’éphod avec un cordon bleu, afin que le pectoral soit au-dessus de la ceinture de l’éphod et qu’il ne puisse pas se séparer de l’éphod. Lorsqu’Aaron entrera dans le sanctuaire, il portera sur son cœur les noms des fils d’Israël, gravés sur le pectoral du jugement, pour en conserver à toujours le souvenir devant l’Éternel. - Tu joindras au pectoral du jugement l’urim et le thummim, et ils seront sur le cœur d’Aaron, lorsqu’il se présentera devant l’Éternel. Ainsi, Aaron portera constamment sur son cœur le jugement des enfants d’Israël, lorsqu’il se présentera devant l’Éternel. Tu feras la robe de l’éphod entièrement d’étoffe bleue. Il y aura, au milieu, une ouverture pour la tête; et cette ouverture aura tout autour un bord tissé, comme l’ouverture d’une cotte de mailles, afin que la robe ne se déchire pas. Tu mettras autour de la bordure, en bas, des grenades de couleur bleue, pourpre et cramoisie, entremêlées de clochettes d’or: une clochette d’or et une grenade, une clochette d’or et une grenade, sur tout le tour de la bordure de la robe. Aaron s’en revêtira pour faire le service; quand il entrera dans le sanctuaire devant l’Éternel, et quand il en sortira, on entendra le son des clochettes, et il ne mourra point. Tu feras une lame d’or pur, et tu y graveras, comme on grave un cachet: Sainteté à l’Éternel. Tu l’attacheras avec un cordon bleu sur la tiare, sur le devant de la tiare. Elle sera sur le front d’Aaron; et Aaron sera chargé des iniquités commises par les enfants d’Israël en faisant toutes leurs saintes offrandes; elle sera constamment sur son front devant l’Éternel, pour qu’il leur soit favorable. Tu feras la tunique de fin lin; tu feras une tiare de fin lin, et tu feras une ceinture brodée. Pour les fils d’Aaron tu feras des tuniques, tu leur feras des ceintures, et tu leur feras des bonnets, pour marquer leur dignité et pour leur servir de parure. Tu en revêtiras Aaron, ton frère, et ses fils avec lui. Tu les oindras, tu les consacreras, tu les sanctifieras, et ils seront à mon service dans le sacerdoce. Fais-leur des caleçons de lin, pour couvrir leur nudité; ils iront depuis les reins jusqu’aux cuisses. Aaron et ses fils les porteront, quand ils entreront dans la tente d’assignation, ou quand ils s’approcheront de l’autel, pour faire le service dans le sanctuaire; ainsi ils ne se rendront point coupables, et ne mourront point. C’est une loi perpétuelle pour Aaron et pour ses descendants après lui.”
 


Les vêtements du Souverain Sacrificateur
 

Aujourd’hui, nous allons regarder aux significations spirituelles cachées dans les vêtements du Souverain Sacrificateur. Ces vêtements devaient être portés par Aaron et ses fils. À travers les vêtements du Souverain Sacrificateur, nous reconnaîtrons par la foi le plan de Dieu qui nous a sauvés du péché.
Dieu a ordonné à Moïse de consacrer son frère Aaron et les fils d’Aaron pour qu’ils servent Dieu comme sacrificateurs. Et Dieu a aussi ordonné à Moïse de faire leurs vêtements selon le modèle qu’Il lui avait montré.
Au verset 4, Dieu dit: “Voici les vêtements qu’ils feront: un pectoral, un éphod, une robe, une tunique brodée, une tiare, et une ceinture. Ils feront des vêtements sacrés à Aaron, ton frère, et à ses fils, afin qu’ils exercent mon sacerdoce.”
D’abord, le Souverain Sacrificateur devait porter la tunique et le pantalon pour cacher sa nudité. Ces vêtements étaient faits de fin lin retors pour que l’air circule bien et que cela leur évite de trop transpirer. La signification spirituelle à cela c’est que le Souverain Sacrificateur doit laisser de côté ses propres comportements charnels, et servir Dieu selon la foi et la grâce qu’Il lui a déjà donnée. La volonté de Dieu, en d’autres termes, sera accomplie seulement si le Souverain Sacrificateur rejette ses propres pensées et dévouement de la chair et donne l’offrande d’expiation selon le système sacrificiel établi par Dieu par la foi. C’est avec cette intention que Dieu a fait la tunique et le pantalon du Souverain Sacrificateur de la sorte et l’en a revêtu.
Au-dessus de ces vêtements, Dieu a revêtu le Souverain Sacrificateur d’une robe bleue. Et sur la robe bleue, il portait l’éphod, puis plaçait le pectoral. Le pectoral placé sur le Souverain Sacrificateur était fait d’une épaisse pièce doublée et tissée artistiquement de fil bleu, pourpre, et cramoisi, et de fin lin retors, et sa taille était identique en largeur et en longueur. Douze pierres précieuses étaient placées sur ce pectoral, et il était gravé le nom des douze tribus d’Israël.
Il portait ensuite un tiare fait de fin lin retors. Et une lame d’or pur, sur laquelle étaient gravés les mots “Sainteté à l’Éternel”, était placée sur une corde bleue attachée à l’avant du tiare. Voici de brèves descriptions des vêtements, du tiare, et de la lame d’or que portaient les Souverains Sacrificateurs.
La plupart des vêtements du Souverain Sacrificateur étaient faire d’or, de fil bleu, pourpre, et cramoisi, et de fin lin retors. Et il en était de même du pectoral du Souverain Sacrificateur. Sur ce pectoral, douze pierres précieuses étaient montées, et sur ces pierres les noms des douze tribus d’Israël étaient gravés.
Le devoir du Souverain Sacrificateur comprenait ce qui suit: Il devait prendre auprès de l’assemblée des enfants d’Israël les offrandes à sacrifier, transférer les péchés sur ces offrandes en posant ses mains sur leur tête comme leur représentant, les tuer, et donner le sang de cette offrande sacrifiée à Dieu. En d’autres termes, le Souverain Sacrificateur servait pour remettre les péchés de son peuple en faisant les offrandes selon la Loi de Dieu. A la place du peuple d’Israël, le Souverain Sacrificateur posait ses mains sur la tête du sacrifice devant Dieu, coupait sa gorge et versait son sang, et mettait ce sang sur les cornes de l’Autel des Holocaustes. Il prenait ensuite ce sang dans le Lieu Saint et en aspergeait le Propitiatoire. Puis la chair morte du sacrifice devait être amenée hors du camp pour être consumée totalement (Lévitique 16:3-28). C’est ainsi que le Souverain Sacrificateur faisait l’offrande. De cette façon, en faisant l’offrande qui plaisait à Dieu, le Souverain Sacrificateur remplissait son rôle pour apaiser la colère de Dieu. Le Souverain Sacrificateur, en d’autres termes, remplissait le rôle d’intercesseur entre son peuple et Dieu.
Ainsi, Jésus le Messie est devenu le Souverain Sacrificateur du Royaume des Cieux, l’Intercesseur entre Dieu et l’humanité. En recevant le baptême de Jean-Baptiste par lequel Il a pris les péchés de l’humanité sur Son Corps, et en abandonnant Son Corps à la Croix en étant sacrifié, le Messie a délivré l’humanité entière du péché et de la mort. Au temps de l’Ancien Testament, c’est le Souverain Sacrificateur qui faisait l’offrande qui remettait les péchés de son peuple, mais au temps du Nouveau Testament, c’est le Messie qui est venu sous le nom de Jésus et qui a accompli le ministère du Souverain Sacrificateur éternel pour expier tous les péchés de l’humanité entière (Hébreux chapitres 7 à 9).
Et en ce temps du Nouveau Testament, Dieu a assigné le ministère de Souverain Sacrificateur aux justes qui ont été purifiés de tous leurs péchés par la Vérité cachée dans le fil bleu, pourpre, et cramoisi. C’est pour cela que la lame d’or sur le tiare du Souverain Sacrificateur portait la gravure qui disait: “Sainteté à l’Éternel.” Ainsi, les vêtements du Souverain Sacrificateur démontrent clairement en détail l’évangile qui efface tous les péchés de l’humanité.
La robe du Souverain Sacrificateur était tissée de fil bleu. Par-dessus tout, cette robe bleue est reliée au baptême que Jésus a reçu. Comme le Souverain Sacrificateur portait des vêtements qui étaient tissés de fil bleu, pourpre, et cramoisi, ainsi que d’or, Ses vêtements étaient magnifiques et les quatre couleurs étaient clairement visibles. Au bas de la robe bleue, des grenades étaient tissées, avec des cloches d’or attachées à leurs côtés. Le verset 33 du passage principal dit: “Tu mettras autour de la bordure, en bas, des grenades de couleur bleue, pourpre et cramoisie, entremêlées de clochettes d’or:” Donc quand le Souverain Sacrificateur entrait dans le Tabernacle et faisait le sacrifice pour son peuple, le peuple d’Israël à l’extérieur savait qu’il faisait le sacrifice en entendant le son des clochettes.
Tout ceci est relié à la Vérité du Nouveau Testament, l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et elles se correspondent entre elles. Ce que le Souverain Sacrificateur faisait c’est effacer les péchés du peuple, et c’est pour nous faire réaliser la volonté de Dieu qu’il a été vêtu de ces habits et a rempli ainsi son devoir. Au temps du Nouveau Testament, que fait le peuple de Dieu que sont les sacrificateurs d’aujourd’hui pour purifier les autres de leurs péchés? Pour remplir ce rôle, ils doivent d’abord recevoir eux-mêmes la rémission de leurs péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit manifesté dans la révélation du fil bleu, pourpre, et cramoisi. Ainsi, les vêtements du Souverain Sacrificateur montrent clairement l’évangile qui efface tous nos péchés.
Et deuxièmement en ce temps présent, nous les justes devons remplir notre devoir de sacerdoce pour purifier les consciences des gens des péchés et leur donner la sainteté. C’est pour cela qu’une lame d’or était faite pour la tunique du Souverain Sacrificateur et la marque “Sainteté à l’Éternel” était gravée sur la lame.
Cette lame d’or avec la gravure “Sainteté à l’Éternel” était attachée avec un cordon bleu au tiare que le Souverain Sacrificateur portait sur la tête. Les gens pouvaient reconnaître le Souverain Sacrificateur au premier regard; regardant sa tête, ils pouvaient voir la lame d’or et le cordon bleu clairement de même que les vêtements extérieurs faits de fil bleu, pourpre, cramoisi et d’or et de fin lin retors. Cela nous montre que le Souverain Sacrificateur faisait toujours l’œuvre de purification du péché par le fil bleu, pourpre, et cramoisi. 
 
 
Nous devons obéir au jugement juste des serviteurs de Dieu

Le Souverain Sacrificateur devait porter les noms des enfants d’Israël sur le pectoral du jugement sur son cœur quand il entrait dans le Lieu Saint. De même, nous devons aussi porter dans nos cœurs les âmes des pécheurs du monde qui cherchent à recevoir Dieu, et nous devons prier pour eux. Dieu a aussi dit à Moïse de placer deux pierres précieuses, l’Urim et le Thummim, sur le pectoral porté par le Souverain Sacrificateur. Le verset 30 du passage des Écritures d’aujourd’hui dit: “Tu joindras au pectoral du jugement l’urim et le thummim, et ils seront sur le cœur d’Aaron, lorsqu’il se présentera devant l’Éternel; Aaron portera constamment sur son cœur le jugement des enfants d’Israël, lorsqu’il se présentera devant l’Éternel.”
Ces pierres précieuses de l’urim et du thummim signifiaient littéralement “lumière et perfection.” En d’autres termes, Dieu a donné un cœur brillant au Souverain Sacrificateur pour qu’il puisse juger ce qui est bon et mauvais dans la vie de Son peuple. Et le Souverain Sacrificateur avait le devoir de décider ce qui est bien et ce qui est mal dans la vie spirituelle des Israélites.
Aussi en ce temps, Dieu donne la même capacité à chaque serviteur de Dieu pour juger ce qui est bien et ce qui est mal aussi bien que discerner si quelqu’un a reçu ou non la rémission des péchés. Dans la capacité donnée de Dieu, Ses serviteurs portent un juste jugement sur ce qu’est le vrai évangile, ce qu’est la vraie rémission des péchés, ce qu’est la voie juste dans laquelle les enfants de Dieu doivent vivre, et si quelqu’un est né de nouveau ou non. Donc, tout le peuple de Dieu devait obéir à ses jugements et à sa direction. Ils devaient réaliser que refuser d’accepter le juste jugement des serviteurs de Dieu revenait à refuser d’accepter la volonté de Dieu. Donc les gens d’Israël devaient s’attacher au jugement des serviteurs de Dieu, comme les Souverains Sacrificateurs d’aujourd’hui.
De même, en ce temps présent, Dieu a confié le devoir de juger “du bien et du mal” à Ses serviteurs. Ainsi, nous devons respecter ce que les dirigeants de Son Église font et unir nos cœurs à leur travail. Nous devons réaliser qu’il est correct pour nous de suivre leurs justes jugements et leur direction par la foi du fond de nos cœurs. Nous ne devons pas seulement penser “Il fait cela juste parce qu’Il a été désigné comme Souverain Sacrificateur, mais il est pareil que nous à la fin”. Certaines personnes peuvent penser “Je n’aime pas le caractère de mon pasteur! Sa personnalité me dépasse; sa décision est aussi tyrannique. Donc même si je crois en l’évangile qu’il prêche, je ne peux pas être d’accord avec les décisions qu’il prend dans sa manière de penser. Je peux aussi avoir un but différent de cela.” Les gens peuvent tirer de fausses conclusions en regardant aux Souverains Sacrificateurs de leur point de vue charnel. Mais ces jugements erronés doivent être évités.
Nous devons obéir aux serviteurs de Dieu qui croient au fil bleu, pourpre, et cramoisi comme le salut, comme nous obéissons à Dieu. Pourquoi? Parce que leur jugement ne vient pas de leurs propres pensées, mais il est fait selon leur foi qui plaît à Dieu. Autrement dit, puisque le jugement des Souverains Sacrificateurs d’aujourd’hui est fait à la lumière et dans la vérité de Dieu, c’est le jugement de Dieu et Sa décision. Si leurs décisions sont prises sans aucune influence de leur propre petite pensée, mais sont basées seulement sur la Parole de Dieu et selon leur foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, alors le jugement auquel ils aboutissent est correct. Si ces décisions ne dévient pas de la Parole de Dieu et de Sa volonté, nous devons croire que leurs décisions sont les décisions de Dieu.
Ainsi, l’office de Souverain Sacrificateur est d’une importance critique pour les gens. En ce temps présent comme au temps de l’Ancien Testament, celui qui dirige le peuple de Dieu n’est autre que le Souverain Sacrificateur. En Israël, il n’y avait pas d’autre roi qui pouvait conduire la nation en dehors du Souverain Sacrificateur. Puisque le système politique d’Israël était effectivement théocratique, sa population entière suivait les décisions prises par les Souverains Sacrificateurs. Maintenant dans les questions spirituelles, le peuple de Dieu doit aussi croire à la direction des serviteurs que Dieu a désignés dans Son Église comme la Parole de Dieu et la suivre. Et les Souverains Sacrificateurs doivent décider de tout selon la volonté de Dieu, le tout sur la base de Sa Parole et dans Sa providence.
Les vêtements du Souverain Sacrificateur nous donnent plusieurs leçons effectivement. Nous devons d’abord connaître la signification des fils bleu, pourpre, et cramoisi, et d’or utilisés pour les faire. Nous avons déjà appris la vérité des fils bleu, pourpre, et cramoisi. À travers les vêtements du Souverain Sacrificateur aussi, Dieu nous a dit combien était nécessaire et importante la Vérité cachée dans le fil bleu, pourpre, et cramoisi et la foi qui y croit réellement. Ces fils sont le matériau de fond essentiel qui montrent la rémission des péchés des gens. Le fait que le Seigneur soit venu sur la terre, ait été baptisé, et ait versé Son sang révèle que seul l’évangile de l’eau et de l’Esprit remet tous les péchés de tout le monde de par la terre entière. Comme le fil bleu, pourpre, et cramoisi nous a enseigné que l’évangile de l’eau et de l’Esprit est la Vérité qui nous donne l’expiation parfaite, nous devons tous atteindre la connaissance correcte de sa signification. Si nous connaissons vraiment cela correctement et y croyons, alors nous serons pour toujours purifiés de tous nos péchés et recevrons la vie éternelle. Nous devons donc avoir la foi qui croit en cette Vérité claire accomplie par l’évangile de l’eau, du sang, et de l’Esprit.
 


Nous devons défendre notre foi au fil bleu, pourpre, et cramoisi
 

Si nous n’avons pas une telle connaissance exacte et une foi infaillible au fil bleu, pourpre, et cramoisi, alors nous ne pouvons pas défendre l’évangile authentique, et, ce qui est pire, cet évangile peut même être corrompu. Les religions de ce monde peuvent changer alors que le temps passe. Mais par les couleurs des vêtements du Souverain Sacrificateur, Dieu nous a montré la Vérité absolument immuable du fil bleu, pourpre, et cramoisi. Par les vêtements du Souverain Sacrificateur, par tous les ustensiles de l’intérieur du Tabernacle, et par le modèle des offrandes données dans le Tabernacle aussi, Dieu fait la révélation parfaite de Son amour et de Ses plans pour nous. Ainsi, nous devons défendre fermement notre foi en cette Vérité éternelle qui est venue vers nous comme l’évangile du fil bleu, pourpre, et cramoisi. Ce qui ne doit jamais changer même si les temps changent c’est notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Cette foi est celle qui croit au salut éternel révélé dans le fil bleu, pourpre, et cramoisi.
Comment pourrions-nous laisser cet évangile du fil bleu, pourpre, et cramoisi auquel nous croyons ne jamais changer? Si Dieu nous dit qu’Il nous a sauvés du péché par l’évangile du fil bleu, pourpre, et cramoisi, alors c’est la Vérité. Dans l’Ancien Testament, Dieu a expié les iniquités des pécheurs avec l’imposition des mains et le sang versé, et aujourd’hui, en ce temps aussi, Il a accompli la rémission parfaite du péché pour nous avec le baptême que Jésus a reçu de Jean-Baptiste (Matthieu 3:15) et Sa mort à la Croix. Avec l’évangile de l’eau et de l’Esprit, Dieu a expié les iniquités de tous les pécheurs du monde entier.
Combien c’est rassurant! L’or démontre la “foi” dans la Bible. Donc, le fil d’or utilisé avec les fils bleu, pourpre, et cramoisi pour les habits du Souverain Sacrificateur montre combien notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit est indispensable. Puisque Dieu a établi la méthode qui expie tous nos péchés et n’a pas permis qu’elle change, même si nous faisons face à des circonstances difficiles par moment, nous sommes toujours en paix. C’est aussi à cause de la vérité révélée dans le fil bleu, pourpre, et cramoisi que Dieu nous a montrée.
 


La ceinture du Souverain Sacrificateur


Parmi les vêtements du Souverain Sacrificateur, il y avait une ceinture. Cette bande, portée par le Souverain Sacrificateur sur son éphod, était aussi faite de fil d’or, bleu, pourpre, et cramoisi et de fin lin retors. La bande de l’éphod était symbole de force. Comme la Bible dit: “Tenez donc ferme: ayez à vos reins la vérité pour ceinture; revêtez la cuirasse de la justice;” (Éphésiens 6:14), la ceinture du Souverain Sacrificateur désigne la puissance qui vient de la foi en la Vérité de l’évangile. Cela nous dit, en d’autres termes, que la foi qui croit en la Vérité du fil bleu, pourpre, et cramoisi et au fin lin retors nous permet d’être sauvés de tous nos péchés. Donc, il est futile de croire en d’autres pseudo-évangiles en dehors de ce qui est révélé ici dans le fil bleu, pourpre, et cramoisi et le fin lin retors.
Ceux qui ont des manquements dans la chair peuvent aussi être purifiés de tous leurs péchés parfaitement en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit donné par le Seigneur, car les péchés du monde ont été transférés sur Jésus-Christ par la Vérité de la rémission des péchés accomplie par Dieu (Matthieu 3:15; Lévitique 16:1-22). Donc, ceux qui croient que les œuvres de Jésus révélées dans le fil bleu, pourpre, et cramoisi nous ont sauvées peuvent être rassurés même si leur chair et leur volonté sont faibles. Quand nous demeurons dans l’évangile de l’eau et de l’Esprit que le Souverain Sacrificateur du Ciel nous a donné, qui nous séparera alors de l’amour de Christ? Son salut parfait peut être à nous seulement quand nous croyons en la Vérité révélée dans le fil bleu, pourpre, et cramoisi et le fin lin retors.
Pour que les sacrificateurs remplissent leurs devoirs sacerdotaux, ils ne doivent pas suivre d’autres doctrines d’hommes en dehors du système sacrificiel montré dans le Tabernacle. De même, les serviteurs de Dieu d’aujourd’hui ne devraient pas permettre à différents évangiles qui dévient du vrai évangile de prendre racine dans les âmes perdues (Galates 1:6-9). Ceux qui prêchent de tels pseudo évangiles, peu importe combien ils donnent bien leurs sermons, ne peuvent pas apporter d’aide aux âmes perdues car ils ne portent pas le témoignage correct de l’évangile de l’eau et de l’Esprit de Dieu qui est révélé dans le Tabernacle. Ce sont des escrocs et de faux enseignants. Quand il s’agit de croire en Jésus-Christ le Souverain Sacrificateur des Cieux comme notre Sauveur, nous ne pouvons pas manquer de reconnaître le système sacrificiel de l’imposition des mains et le sang versé révélés dans le système du Tabernacle. Nous devons réaliser qu’il y a beaucoup de pseudo évangiles dans ce monde. Aussi, peu importe qui prêche l’évangile, si quelqu’un prêche la Vérité de l’Évangile de l’eau et de l’Esprit sur la base de la Parole de Dieu, nous devons alors écouter et croire.
L’une des raisons pour lesquelles le christianisme d’aujourd’hui a tant de problèmes est qu’il y a tant d’escrocs spirituels prétendant remplir leur devoir sacerdotal alors qu’ils ne connaissent pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Le premier pas pour devenir un vrai sacrificateur devant Dieu est de croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Seuls ceux qui ont cette foi peuvent faire des offrandes correctes à Dieu. De même, ceux qui connaissent et croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit sont capables de vraiment aimer tout le monde. Pourquoi pensez-vous que l’Église de Dieu existe? Je peux vous dire que l’Église de Dieu existe pour diffuser l’évangile de l’eau et de l’Esprit aux pécheurs.
Quand nous croyons de tout cœur en la Vérité du fil bleu, pourpre, et cramoisi révélé dans la Bible, nous sommes sauvés de notre péché et devenons sans péché. En croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, la vraie paix se trouve dans nos cœurs, et puisque nous vivons dans cette paix, nous ne pouvons pas nous séparer de Dieu. Nous croyons au parfait évangile, vivons par la foi, puis entrerons dans le Royaume du Seigneur et y vivrons. Notre Seigneur nous a conduits à la paix, et en amenant tous les gens du monde à Dieu, tout comme la lame d’or sur l’avant du tiare du Souverain Sacrificateur en porte la gravure, “Sainteté à l’Éternel”, Il les illumine par la vraie lumière de la rémission des péchés. Dieu nous a ainsi confié les œuvres qui leur permettent aussi de recevoir la rémission des péchés. Dieu a confié à ceux qui croient en l’évangile du fil bleu, pourpre, et cramoisi les mêmes devoirs que les sacrificateurs de l’Ancien Testament.
Nous sommes si reconnaissants à Dieu de nous permettre de faire ces œuvres précieuses dans Sa parfaite lumière de vérité. Quand j’ai entendu pour la première fois cette Parole d’évangile de Dieu, j’ai été inondé de joie. Et lorsque je lis la Bible, cet évangile apparaît si clairement. Après cela, mes yeux spirituels se sont ouverts, et le Saint-Esprit en moi m’a enseigné la Parole de Dieu en détail. J’ai su que tous les passages de la Bible témoignent clairement que l’évangile de l’eau et de l’Esprit est le seul vrai évangile que Dieu nous a donné. Au temps de l’Ancien Testament, cet évangile a été révélé comme le fil bleu, pourpre, et cramoisi. Au temps du Nouveau Testament aussi, tous les Apôtres et auteurs de la Bible nous ont dit que Jésus a reçu le baptême et a versé Son sang parfaitement pour nous sauver du péché. Pour porter la tunique du salut, nous devons croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit; ce n’est pas en faisant des prières d’un cœur repentant que nous pouvons recevoir la rémission des péchés du Seigneur. L’évangile de l’eau et de l’Esprit est le seul vrai et parfait évangile.
Le Souverain Sacrificateur devait porter les habits qui étaient faits délibérément comme Dieu l’avait ordonné. Si le Souverain Sacrificateur, touché par le vent frais, pensait qu’il n’avait pas besoin de porter la tunique que le Seigneur avait faite et mettait une tunique plus épaisse arbitrairement, il aurait été mis à mort immédiatement. Si le Souverain Sacrificateur entrait dans le lieu Très Saint en portant seulement la tunique faite de fin lin, alors il aurait aussi été tué. Il devait porter la robe bleue et l’éphod tissé de fil d’or, bleu, pourpre, et cramoisi.
Quand nous suivons exactement la voie que Dieu a planifiée, le Seigneur marche devant nous, nous conduit, et travail en tout dans nos vies. Dieu a planifié d’envoyer le Messie pour nous et Il a aussi révélé ce plan. Si nous croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit et suivons le plan de Dieu, Il travaille dans nos vies. C’est pour cela que ce n’est pas avec certains actes de notre part que nous pouvons recevoir la rémission des péchés, mais c’est en croyant au plan de salut de Dieu révélé dans le fil d’or, bleu, pourpre, et cramoisi utilisé pour les vêtements du Souverain Sacrificateur que nous devons recevoir la rémission de nos péchés.
Ce que les sacrificateurs de Dieu doivent faire c’est croire en ce que Dieu a planifié pour nous et suivre cela. C’est la foi authentique. Servir Dieu en faisant toutes sortes de petits plans nous-mêmes n’est pas la vraie foi en Dieu. Quand il s’agit de nos efforts pour diffuser l’évangile de l’eau et de l’Esprit à l’étranger, cela aussi, ne se fait pas en faisant quelque chose de particulier par nos propres plans et moyens humains, mais c’est accompli par Son aide qui est donnée à Son peuple à travers leur foi. C’est la volonté de Dieu. Quand nous faisons quelque chose avec foi, alors le reste, Dieu s’en occupe. Quand nous connaissons la volonté de Dieu et diffusons l’évangile de l’eau et de l’Esprit, Dieu touche le cœur de ceux qui lisent nos livres, les amène à leur réveil, les fait croire en cet évangile de l’eau et de l’Esprit, et corrige leurs pensées erronées pour qu’ils croient. Et, à leur tour, ils diffusent aussi l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
 

Pour diffuser l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous avons dû d’abord y croire de tout cœur
 
J’ai dit que la diffusion du vrai évangile ne se fait pas parce que nous faisons quelque chose de quelque manière, mais c’est accompli seulement quand nous servons par la foi en unisson avec la volonté de Dieu. Ce n’est pas par nos propres efforts et dévouement que les âmes sont converties, mais c’est quand nous cherchons la volonté de Dieu en croyant en Ses œuvres et en l’évangile de l’eau et de l’Esprit que la providence de Dieu est accomplie. C’est par la foi que nous devons servir l’évangile de l’eau et de l’Esprit. En ce temps présent aussi, nous avons besoin de la même foi que celle du temps de l’Ancien Testament. Maintenant en ce temps, comme avant, les enfants de Dieu doivent diffuser la foi du fil bleu, pourpre, et cramoisi.
Nous devons croire et diffuser le fil cramoisi comme le fil pourpre, mais nous devons d’abord savoir ce qui est révélé dans le fil bleu – c’est-à-dire, le baptême que Jésus le Messie a reçu. Quand nous diffusons la Vérité du fil bleu aux perdus, nous voyons qu’ils comprennent le tableau complet de la Vérité plus facilement et y ont foi avec confiance. Pourquoi? C’est parce que Jésus le Messie a pris les péchés de l’humanité entière sur Son Corps en étant baptisé. Quand les gens, en croyant au baptême de Jésus, savent que Jésus a effacé tous leurs péchés, ils peuvent inévitablement reconnaître qu’Il est aussi mort à la Croix pour payer pour tous leurs péchés. En d’autres termes, les gens croient au fil cramoisi et pourpre seulement quand ils connaissent et croient au mystère du baptême que Jésus le Messie, la vraie substance du fil bleu, a reçu de Jean-Baptiste. Ils réalisent vraiment: “Ah, Il a pris tous nos péchés en étant baptisé. Jésus-Christ est le vrai Dieu et le Sauveur de toute l’humanité. C’est la pure Vérité!”
Pour beaucoup de gens, la foi au fil pourpre, que Jésus est Dieu Lui-même, se réalise ensuite. À partir du moment où nous avons commencé à croire en Jésus comme le Sauveur, nous avons professé: “Jésus est le Dieu absolu”, mais c’était une conception abstraite. C’est seulement après que nous avons une foi concrète dans nos cœurs. Quand nous recevons la rémission des péchés en croyant au baptême et au sang de Jésus, nous avons cette foi que Jésus est Dieu Lui-même, Le vivant qui nous aide et agit dans nos vies, et notre foi en Jésus grandit progressivement. Ainsi, pour que les gens reçoivent la rémission des péchés, ils doivent croire en l’évangile du fil bleu, pourpre, et cramoisi établi par Dieu.
 

Que doivent servir les Sacrificateurs d’aujourd’hui?
 
Que faisaient les Souverains Sacrificateurs dans le Tabernacle? Que révélaient-ils à travers le système sacrificiel? Ils révélaient la Vérité que le Messie allait expier tous les péchés par le fil bleu, pourpre, et cramoisi. Les serviteurs de Dieu en ce temps doivent aussi succéder à ce devoir et à ce ministère. Ils expient les péchés des gens par l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Beaucoup de gens essaient d’assembler leur propre version de l’évangile. Un tel évangile ne peut pas être sain bibliquement, ni sauver qui que ce soit. Ils sont experts pour faire des doctrines d’hommes ici et là en les assemblant. Mais l’évangile de l’eau et de l’Esprit n’est pas quelque chose qui a été fait en rassemblant plusieurs doctrines chrétiennes.
C’est en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit que les gens reçoivent la rémission des péchés sans faute. La Parole, en d’autres termes, est le seul repère du salut. Effacer les péchés de quelqu’un ne se fait que selon les standards fixés par Dieu. Ce standard est l’évangile de l’eau et de l’Esprit. En dehors du vrai évangile du salut, personne ne peut être remis de ses péchés ni recevoir la sainteté. Pour être purifiés de tous les péchés devant Dieu et recevoir la sainteté, la seule possibilité est de croire en Jésus qui est venu par le baptême au Jourdain et le sang de la Croix comme le Sauveur. Pour que les gens soient remis de tous leurs péchés, ils doivent croire en Jésus-Christ qui est venu par le fil bleu, pourpre, et cramoisi comme le Sauveur exactement ainsi. Il n’y a pas d’autre moyen pour qu’ils reçoivent la rémission des péchés.
Et les serviteurs de Dieu qui sont devenus Ses sacrificateurs doivent croire au véritable évangile fait du fil d’or, bleu, pourpre, et cramoisi utilisés pour les vêtements du Souverain Sacrificateur. S’ils ne croient pas cette Vérité, ils ne peuvent pas être qualifiés comme Ses serviteurs. Ils ne sont que des religieux du monde. Parmi les nombreuses religions du monde, ils ne servent que leurs propres religions respectives, déguisés en portant seulement le nom de Jésus. Les vrais serviteurs de Dieu doivent avoir la foi qui croit en Jésus-Christ qui est venu par l’eau, le sang, et l’Esprit comme le Sauveur. Donc, ils doivent témoigner de Son baptême pour rendre leur foi correcte explicitement révélée et faire briller la lumière de la Vérité clairement. Seuls ceux qui le font sont les serviteurs de Dieu et ceux qui ont été sauvés devant Lui.
Ceux qui laissent de côté le baptême de Jésus, Sa Croix, ou le fait qu’Il est Dieu Lui-même, tout comme ceux qui prêchent cette connaissance seulement comme une théorie sans foi, sont les serviteurs du Diable qui n’ont rien à voir avec Dieu.
Aujourd’hui, il y beaucoup de “dits Évangéliques” dans ce monde. Ils disent que quiconque croit en Jésus peut être purifié de tous ses péchés par la foi, et devenir ainsi sans péché. D’abord, j’ai pensé qu’ils prêchaient aussi la Vérité du fil bleu, pourpre, et cramoisi, mais avec le temps j’ai réalisé que ce n’était pas le cas. Ils ne prêchent pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit, pensant et croyant que les doctrines faites par leurs propres pensées sont le vrai évangile. Bien qu’ils s’appellent eux-mêmes “Évangéliques”, ils poursuivent seulement leur propre bien être égoïste et terrestre, dont le seul objectif est de satisfaire leurs propres désirs.
Il y a beaucoup de dits Sacrificateurs maintenant sur la terre. Mais pourquoi refusent-ils d’accepter le vrai évangile qui peut leur permettre de devenir vraiment saints? Les fondamentalistes sont fiers de leur confiance en la Parole elle-même. Mais le fait est que même ces gens ne sont pas réellement conservateurs. Quand la Parole révèle clairement l’évangile de l’eau et de l’Esprit, pourquoi écartent-ils le baptême de Jésus de leur foi? Rappelez-vous que Nadab et Abihu sont morts quand ils ont amené un feu profane devant le Seigneur. Quand ces sacrificateurs n’ont pas fait l’offrande selon le modèle que Dieu avait fixé pour eux, le feu est venu de Dieu et les a brûlés à mort (Nombres 26:61).
Le Souverain Sacrificateur était mis à mort s’il ne portait pas sa tunique comme Dieu l’avait établi (verset 43). Peu importe combien diligemment les pécheurs apportent le sang de leurs offrandes sacrifiées dans le Tabernacle, cela ne signifie rien à moins qu’ils n’aient d’abord posé leurs mains sur la tête de l’animal. Sans cette foi qui croit en cette imposition des mains, par laquelle ils ont confessé leurs iniquités et transféré cela sur leur offrande, leur foi est futile indépendamment de combien ils ont cru en son sang. Peu importe à quelle fréquence les Souverains Sacrificateurs apportaient le sang, soulevaient le voile, entraient dans le Lieu Très Saint, et aspergeaient ce sang sur le Propitiatoire, s’ils ne venaient pas en portant la tunique “bleue” établie par Dieu, alors ils auraient été mis à mort. Donc, tous les sectaires doivent rejeter leurs anciennes façons de croire et revenir au vrai évangile qui peut les amener à la “lumière et à la perfection”, c’est-à-dire “l’ urim et le thummim” (Exode 28:30).
Dieu prend plaisir en ceux qui, bien qu’insuffisants, croient et suivent Sa Parole et Sa volonté. C’est pour cela que Dieu nous a appelés nous qui croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Et Dieu nous a confié l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Quand nous nous unissons et prêchons cet évangile par la foi, Dieu nous permet de faire nos œuvres merveilleuses continuellement.
Nous croyons que la providence de Dieu sera bientôt pleinement accomplie. Vraiment, nous sommes réellement heureux devant Dieu. Dans notre chair, nous avons beaucoup de limites. Je pense que je suis le pire de tous. Si je me confessais franchement devant vous, mon visage rougirait à cause de tant de limites dans mon côté humain. Mes insuffisances ne sont pas temporaires. Alors que le temps passe, plus je sers l’évangile, plus je réalise combien je suis insuffisant devant Dieu. Et en regardant à nos co-ouvriers, je vois qu’ils sont aussi insuffisants, comme moi, mais au bénéfice de la grâce de Dieu, nous servons toujours l’évangile. Dieu a fait que nous croyions maintenant qu’Il œuvre en nous, pour que nous puissions Le servir et Le suivre en croyant en l’évangile de Dieu et en Ses plans.
C’est à travers nous, qui sommes insuffisants, que notre Seigneur est glorifié. Plus nous sommes insuffisants, plus l’évangile de l’eau et de l’Esprit brille dans nos cœurs – c’est à cause de cela que Dieu est glorifié. Quand nous reconnaissons être nous-mêmes sans défaut et plus nous devenons fanfarons, Dieu commence alors à être mal à l’aise. C’est la volonté de Dieu qui veut recevoir la louange à travers nous, qui sommes insuffisants.
Vous et moi sommes si insuffisants. Combien sommes-nous insuffisants? Au-delà de toute description! Cependant, chacun ressent ses propres insuffisances différemment, comme la profondeur de l’océan ou du fleuve sont différentes de celle d’une bassine. Ceux qui savent vraiment qu’ils sont insuffisants au-delà de toute mesure aiment le Seigneur encore plus, car ils savent qu’ils ont été énormément épargnés par le Seigneur. Ceux qui sont bien conscients de leurs insuffisances et croient que leur dette immense a été effacée ne peuvent qu’aimer le Seigneur encore plus. C’est pour cela qu’ils aiment davantage l’évangile du Seigneur, trouvant leur fierté et le suivant encore plus. Mais ceux qui ne connaissent pas leurs insuffisances aiment moins le Seigneur, car ils pensent que les dettes dont ils ont été remis étaient petites et que le Seigneur attend trop d’eux pour avoir seulement enlevé de si petites dettes.
Comment alors ces gens qui connaissent peu leurs insuffisances peuvent-ils réaliser combien leurs insuffisances sont en réalité grandes? Cela ne peut pas leur être imposé. Mais alors qu’ils servent l’évangile en croyant que c’est la volonté de Dieu pour eux qu’ils le servent même s’ils sont insuffisants, leurs limites seront révélées en peu de temps, et plus elles seront révélées, plus leur amour de Dieu deviendra profond.
Ce n’est d’aucune utilité de connaître nos insuffisances juste théoriquement. Nous pouvons seulement reconnaître nos insuffisances quand nous vivons des temps difficiles en essayant de servir vraiment l’évangile. C’est pour cela que plus nous servons le Seigneur, plus Il devient précieux pour nous. C’est à cause du Seigneur que nous pouvons être assurés, et c’est à cause de Lui que nous sommes glorifiés. Nous pouvons vivre par la foi et nous dévouer aux œuvres bénies à cause du Seigneur. Si ce n’était à cause du Seigneur, vous et moi ne serions rien.
Jean-Baptiste a dit: “Il faut qu’il croisse, et que je diminue” (Jean 3:30). Dieu nous a donné la rémission du péché et les opportunités bénies de servir l’évangile. Notre existence ne sert qu’à être utilisée comme instrument pour diffuser l’évangile, et le Seigneur seul est Celui qui doit recevoir la gloire. Le fait que le Seigneur nous utilise comme des instruments est en soi quelque chose dont on doit être extrêmement reconnaissant.
Nous donnons nos remerciements sincères au Seigneur pour nous avoir donné la bénédiction de faire les devoirs de Souverain Sacrificateur. Jésus est le Souverain Sacrificateur pour nous et le Grand Berger. Ses serviteurs sont de petits bergers. Vous et moi sommes devenus les petits bergers qui suivent ce que le Grand Berger a fait pour nous. Vous et moi devons croire en la Parole de Dieu exactement telle qu’elle est, agir selon la Parole telle qu’elle est, et la suivre telle qu’elle est écrite. Nous devons servir exactement comme le Seigneur l’a fait. Nous devons imiter exactement ce que le Seigneur a fait, croire et Le suivre en conséquence. Ce que nous devons faire c’est croire et suivre ce qu’Il nous a commandé et a planifié pour nous, et diffuser l’évangile de l’eau et de l’Esprit. La vraie foi devant Dieu c’est accepter Sa parole dans la pureté et prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit en y croyant.
Nous donnons nos remerciements de tout cœur au Seigneur qui est devenu notre propre Souverain Sacrificateur.