Sermons

Sujet 19: Éphésiens

[PARTIE 5-4] Que signifie réellement vivre avec la plénitude de l’Esprit? (Éphésiens 5:1-21)

Que signifie réellement vivre avec la plénitude de l’Esprit?
( Éphésiens 5:1-21 )
“Devenez donc les imitateurs de Dieu, comme des enfants bien-aimés; et marchez dans la charité, à l’exemple de Christ, qui nous a aimés, et qui s’est livré lui-même à Dieu pour nous comme une offrande et un sacrifice de bonne odeur. Que l’impudicité, qu’aucune espèce d’impureté, et que la cupidité, ne soient pas même nommées parmi vous, ainsi qu’il convient à des saints. Qu’on n’entende ni paroles déshonnêtes, ni propos insensés, ni plaisanteries, choses qui sont contraires à la bienséance; qu’on entende plutôt des actions de grâces. Car, sachez-le bien, aucun impudique, ou impur, ou cupide, c’est-à-dire, idolâtre, n’a d’héritage dans le royaume de Christ et de Dieu. Que personne ne vous séduise par de vains discours; car c’est à cause de ces choses que la colère de Dieu vient sur les fils de la rébellion. N’ayez donc aucune part avec eux. Autrefois vous étiez ténèbres, et maintenant vous êtes lumière dans le Seigneur. Marchez comme des enfants de lumière! Car le fruit de la lumière consiste en toute sorte de bonté, de justice et de vérité. Examinez ce qui est agréable au Seigneur; et ne prenez point part aux oeuvres infructueuses des ténèbres, mais plutôt condamnez-les. Car il est honteux de dire ce qu’ils font en secret; mais tout ce qui est condamné est manifesté par la lumière, car tout ce qui est manifesté est lumière. C’est pour cela qu’il est dit: Réveille-toi, toi qui dors, Relève-toi d’entre les morts, Et Christ t’éclairera. Prenez donc garde de vous conduire avec circonspection, non comme des insensés, mais comme des sages rachetez le temps, car les jours sont mauvais. C’est pourquoi ne soyez pas inconsidérés, mais comprenez quelle est la volonté du Seigneur. Ne vous enivrez pas de vin: c’est de la débauche. Soyez, au contraire, remplis de l’Esprit; entretenez-vous par des psaumes, par des hymnes, et par des cantiques spirituels, chantant et célébrant de tout votre coeur les louanges du Seigneur; rendez continuellement grâces pour toutes choses à Dieu le Père, au nom de notre Seigneur Jésus Christ, vous soumettant les uns aux autres dans la crainte de Christ.”
 

Paul est devenu un apôtre de Dieu par l’appel de Jésus Christ, et par conséquent, il prêchait seulement la volonté de Dieu comme Son apôtre. Comme un des responsables de l’Église de Dieu, le ministère de Paul était étendu. Le ministère de littérature était l’une des activités de sa mission comme nous le voyons dans les Épîtres Pauliniennes.
Paul craignait et savait qu’il reverrait Christ au fond de son cœur, Sa foi en Jésus Christ était au cœur de son ministère. Il prêchait constamment que Jésus Christ avait sauvé tout le monde de tous ses péchés et avait béni tout le monde par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Comme serviteur fidèle de Jésus Christ, Paul prêchait sans faiblir l’incommensurable hauteur, profondeur, et largeur de l’amour de Christ jusqu’à ce qu’il ait vu le Seigneur face à face.
 


La grâce de Dieu qui est faite de Sa justice


En Éphésiens chapitres 3-5, l’apôtre Paul a utilisé l’adverbe “donc” continuellement pour expliquer la justice de Jésus Christ clairement et logiquement. Cette justice est révélée par le fait que Jésus Christ, Dieu Lui-même, ait abandonné le trône du Ciel, soit venu sur la terre, et nous ait sauvés de tous les péchés du monde quand nous étions destinés à mourir pour nos péchés. Jésus Christ a enduré une souffrance indescriptible pour nous sauver des péchés de ce monde par Sa justice. Comme une brebis tranquille devant celui qui la tond (Ésaïe 53:7), Il a porté tous nos péchés par le baptême qu’Il a reçu de Jean Baptiste devant Dieu le Père, puis Il a triomphé de la mort. Il est devenu notre Sauveur en étant baptisé par Jean Baptiste et en ressuscitant d’entre les morts.
Nous avons maintenant reçu le vrai salut en croyant en la justice de Jésus Christ qui est venu par la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, car Il nous a tous bénis nous Ses croyants pour recevoir ce vrai salut. C’est pour cela que l’apôtre Paul a prêché à tout les gens de son époque qu’il fallait être sauvé par la foi en la justice de Jésus Christ, le Fils de Dieu le Père. 
Réalisez-vous combien Dieu le Père nous a aimés à travers Jésus Christ? Nous avons connu cela parce que l’apôtre Paul nous a enseigné en détail comment Jésus Christ nous a donné les bénédictions du salut. Paul a aussi parlé de la façon dont Jésus Christ nous a revêtus de cette grâce merveilleuse du Royaume des Cieux. Comme nous tous, c’est par la foi que Paul a été sauvé dans l’amour de Christ, et donc à travers ses lettres, il voulait transmettre sa foi pour le salut à tous les saints des temps de la fin, leur enseignant ce que leur vie devait être en étant remplie du Saint Esprit.
 


L’apôtre Paul nous a exhortés à mener une vie droite


L’apôtre Paul dit la chose suivante aux saints d’Éphèse: “Devenez donc les imitateurs de Dieu, comme des enfants bien-aimés; et marchez dans la charité, à l’exemple de Christ, qui nous a aimés, et qui s’est livré lui-même à Dieu pour nous comme une offrande et un sacrifice de bonne odeur.” (Éphésiens 5:1-2). Nous devons tous effectivement marcher comme Paul nous y a exhortés ici, car dans le passé, nous étions condamnés à l’enfer à cause de nos péchés.
Pour sauver des humains corrompus comme nous, Jésus Christ a été envoyé sur cette terre par le corps de la vierge Marie selon la providence de Dieu le Père. Quand Jésus a eu 30 ans, Il devait prendre tous les péchés de la terre en étant baptisé par Jean Baptiste. Christ devait donc être crucifié à mort, car Il avait porté tous nos péchés. C’est pour verser Son sang pour être puni pour tous les péchés du monde que Jésus Christ a été baptisé par Jean baptiste. Ayant ainsi accompli l’évangile de l’eau et de l’Esprit par Son Fils Jésus Christ, Dieu le Père a sauvé chacun de nous qui croyons en cette Vérité de tout péché du monde une fois pour toutes.
Combien c’est merveilleux que le Seigneur ait répandu l’amour abondant de Dieu sur nous! Tout comme nous prêchons l’évangile de l’eau et de l’Esprit sans cesse, l’apôtre Paul prêchait aussi cet évangile authentique à toutes les nations du monde connu. Pour encourager les saints d’Éphèse à suivre ses pas, il leur dit: “Soyons donc les imitateurs de Dieu comme des enfants bien aimés” (Éphésiens 5:1). Comment pouvons-nous imiter Dieu? Nous pouvons imiter Dieu en imitant Jésus Christ, qui est Dieu Lui-même. Se référant à Jésus Christ, l’apôtre Paul a dit aussi: “comme aussi le Christ nous a aimés et s’est livré lui-même pour nous, comme offrande et sacrifice à Dieu, en parfum de bonne odeur” (Éphésiens 5:2). Donc, imiter Dieu c’est se sacrifier pour l’évangile de l’eau et de l’Esprit que Jésus Christ a accompli.
J’ai moi-même beaucoup souffert à cause de mes péchés. Bien que ce ne soit plus le cas puisque je crois maintenant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, il y a une période de ma vie où j’étais si tourmenté par mes péchés que j’étais presque devenu fou et que j’ai failli commettre le suicide. Ceci s’est produit parce que Satan accusait constamment ma conscience d’avoir commis le péché. Mes péchés me faisaient tant souffrir que j’étais à demi mort physiquement et spirituellement. Le diable continuait à m’accuser d’être un homme pécheur encore et encore, mais tout ce que je pouvais faire pour me lever contre lui c’était de croire vaguement que Jésus Christ était mon Sauveur.
En ces jours là, je ne savais pas exactement comment mon Seigneur avait expié tous mes péchés avec la justice de Dieu. C’était un temps de ma vie où je croyais seulement que seul le sang du Seigneur à la Croix était mon salut. Si seulement j’avais entendu l’évangile de l’eau et de l’Esprit même une fois en ces jours là, je n’aurais pas souffert si longtemps ni à ce point. Mais personne ne prêchait l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Et toutes ces années j’ai cru que le Seigneur m’avait sauvé de mes péchés en étant crucifié et en versant Son sang, mais cela n’avait pas effacé les péchés de mon cœur, ni ne les avait expiés dans ma conscience complètement. J’étais constamment accusé par le Diable et ma propre conscience se sentait toujours coupable. 
 
 

Je ne pouvais pas rencontrer l’évangile de l’eau et de l’Esprit pour une raison: je n’avais rencontré personne qui connaisse et prêche cet évangile vrai


Même si je souffrais tant de mes péchés en ces jours là, les péchés qui étaient inscrits dans mon cœur n’avaient pas disparu même si je croyais ardemment en le sang de Jésus Christ. Cela ne s’est pas produit jusqu’à ce que je comprenne l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Mais une fois que j’ai entendu et cru cet évangile authentique, tous mes péchés ont été complètement expiés, comme le Seigneur dit en Ésaïe 1:18: “Si vos péchés sont comme le cramoisi, ils deviendront blancs comme neige.”
Jusqu’à ce que je connaisse cet évangile de l’eau et de l’Esprit, c’était mon souhait sincère de voir tous mes péchés disparaître. C’est pour cela que je cherchais l’évangile de l’eau et de l’Esprit si désespérément. Juste avant de découvrir enfin l’évangile de l’eau et de l’Esprit, j’ai confessé à Dieu que j’étais un grave pécheur. J’ai reconnu mon état pécheur comme cela même si cela faisait plus de 10 ans que je croyais en Jésus, mon cœur était toujours pécheur. Donc j’ai prié Dieu de m’enseigner la Vérité et de me montrer la voie. Comme j’étais destiné à être mis à mort pour mes péchés, j’ai demandé à Dieu d’expier mes péchés. Jusqu’alors, je menais ma vie “chrétienne” dans le péché, souffrant toujours de mes fautes. Même en étant au séminaire, lorsque je me regardais et m’examinais, je voyais mes péchés intacts dans mon cœur. Donc pour apaiser ma conscience coupable, j’ai essayé de me tromper moi-même en pensant que j’étais un homme pieu, et toujours sous la Loi de Dieu, j’essayais de garder Ses statuts et faisais constamment des prières de repentance.
En ce temps là, ma mère adoptive et moi gérions un centre de prière fréquenté par beaucoup de chrétiens. Mais je n’avais rien à faire là. Donc je passais la plupart de mon temps dans l’introspection, et j’ai réalisé combien mon cœur était vide. Les jours de pluie me donnaient encore plus de temps pour examiner mon cœur, et cela m’amena à voir que je n’avais pas vraiment foi en Dieu. Dans des temps comme cela, je me voyais hors de Jésus Christ et abandonné au monde désolé, seul. Les mots ne peuvent pas exprimer le vide que je ressentais quand je réalisais que Christ n’était pas dans mon cœur. Donc je voulais que Christ vienne dans mon cœur et demeure en moi. Bien sûr, cela s’est passé même si j’avais déjà prié de nombreuses fois pour recevoir Jésus Christ dans mon cœur.
Quand je professais croire en Jésus comme mon Sauveur, il me semblait que je croyais vraiment en Lui, et ma foi semblait bien. Mais en dépit de cela, mes péchés étaient toujours intacts dans mon cœur. J’ai réalisé que mon âme était abandonnée, seule dans le désert. Quand j’étais entouré de chrétiens, il semblait que ma foi allait bien, et je sentais que je menais une bonne vie chrétienne en rendant diligemment témoignage de Jésus; cependant, lorsque j’étais seul et m’examinais honnêtement, je voyais clairement que Jésus Christ n’était pas dans mon cœur, et que mon cœur était plein de péché. Cela m’a fait voir que je n’avais pas vraiment été sauvé de mes péchés par la justice de Dieu, et que loin d’être pris dans les bras de Dieu, j’étais seul et séparé de Dieu. En bref, il était clair que j’étais un pécheur destiné à être détruit.
Avec le temps qui passait, la réalité du fait que j’étais pécheur venait plus fréquemment, et dès que cela arrivait j’essayais tout ce qui était possible pour calmer ces pensées, en lisant la Parole de Dieu toute la nuit, priant fort, ou encore jeûnant pendant plusieurs jours. En dépit de ces efforts, cependant, à chaque fois que j’essayais de calmer ma conscience coupable, cela devenait encore plus clair que j’étais un pécheur qui se trouvait hors de Christ. Même s’il est écrit dans la Bible “En lui Dieu nous a élus avant la fondation du monde, pour que nous soyons saints et irrépréhensibles devant lui,” (Éphésiens 1:4), j’étais toujours un pécheur destiné à être condamné à l’enfer.
Dans son épître aux Éphésiens, Paul parlait souvent de la façon dont tout vrai croyant doit être en Christ, ce que je ne pouvais pas malgré mes essais. Je voulais tellement avoir la conviction de croire que j’étais effectivement en Christ comme le dit la Bible. Cependant, puisque ma compréhension de l’œuvre du salut de Jésus était incomplète, je ne pouvais que rester pécheur, car je croyais seulement que Jésus Christ avait été condamné pour mes péchés en étant crucifié à mort et en versant Son sang. Entrer en Christ était donc hors de ma portée. Même si je croyais en Jésus Christ comme le Sauveur de l’humanité, j’étais toujours un pécheur jusqu’à ce que je finisse par croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
En d’autres termes, aussi longtemps que j’ai cru seulement en le sang de la Croix, je n’ai pas pu vraiment venir à Christ, car j’étais toujours dans mon état pécheur. Donc, peu importe avec quelle ferveur je croyais en Jésus comme mon Sauveur, j’étais toujours tourmenté au delà de toute description lorsque je sentais que j’étais hors de Christ. Plus je sentais cela, plus j’avais soif spirituellement; en dépit de ma profession de croire en Jésus, je menais une vie de foi vide, car mon cœur n’avait ni le Saint Esprit ni la vraie Parole de Dieu. En ce temps là, je vivais dans la pire condition spirituelle imaginable. Même si je criais avec assurance lorsque je prêchais le sang du Seigneur à la Croix aux autres, lorsque j’étais seul, je savais que j’étais moi-même un grave pécheur et n’étais pas réellement venu en Christ. 
 


J’ai alors eu l’occasion de découvrir l’évangile de l’eau et de l’Esprit


Au milieu de toute cette souffrance, une occasion s’est présentée de lire Matthieu 3:13-17 après une réunion de réveil. Lorsque j’ai lu ce passage, j’ai enfin réalisé que tous les péchés dans mon cœur avaient été transférés sur Jésus Christ. Même si j’avais tant souffert de mes péchés pendant toutes ces années, ce passage m’a clairement enseigné que tous mes péchés avaient déjà été transférés sur Jésus Christ par Son baptême.
Regardons en Matthieu 3:13-17 ici: “Alors Jésus vint de la Galilée au Jourdain vers Jean, pour être baptisé par lui. Mais Jean s’y opposait, en disant: C’est moi qui ai besoin d’être baptisé par toi, et tu viens à moi! Jésus lui répondit: Laisse faire maintenant, car il est convenable que nous accomplissions ainsi tout ce qui est juste. Et Jean ne lui résista plus. Dès que Jésus eut été baptisé, il sortit de l’eau. Et voici, les cieux s’ouvrirent, et il vit l’Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui. Et voici, une voix fit entendre des cieux ces paroles: Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toute mon affection.”
Ce jour là, au moment où j’ai lu ce passage, l’Ancien Testament et le Nouveau Testament se sont réunis pour donner la compréhension à mon esprit. J’ai pu enfin voir la connexion entre l’imposition des mains qui se faisait lors des sacrifices de l’Ancien Testament et le baptême que Jésus a reçu de Jean Baptiste dans le Nouveau Testament. La vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit était cachée là. Par le passage de Matthieu 3:13-17 du Nouveau Testament et le système sacrificiel de l’Ancien Testament, j’ai enfin réalisé ce qu’était l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et saisi et cru la vérité du salut. L’évangile de l’eau et de l’Esprit est la vérité du salut qui proclame que le Seigneur a sauvé tous Ses croyants parfaitement en portant non seulement mes péchés mais aussi tous les péchés de toute la race humaine entière par Son baptême, Sa crucifixion, Son sang versé à mort, et Sa résurrection d’entre les morts. C’est alors que j’ai enfin trouvé l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et par conséquent j’ai pu devenir un homme vraiment juste, sauvé de tous mes péchés.
J’avais passé beaucoup de temps comme un “pécheur chrétien” sans connaître la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Ma foi était en vain toutes ces années, et j’étais un homme aveugle spirituellement jusque là. 
 


Savez-vous combien le salut imaginaire prévaut dans le christianisme d’aujourd’hui?


Vous devriez tous réaliser ici combien de chrétiens souffrent du salut imaginaire. C’est comme la grossesse nerveuse, dont je suis certain que nos sœurs ont entendu parler. La grossesse nerveuse est une condition médicale où une femme montre des signes et des symptômes associés à la grossesse alors qu’elle n’est pas enceinte. Cette condition se trouve parmi les femmes mais est commune aux mammifères. Aussi connue sous son terme médical pseudocyesis, la grossesse nerveuse arrive en général chez les femmes en âge d’avoir des enfants et qui ont un désir intense de tomber enceinte. Les patientes qui souffrent de ce désordre ont tous les symptômes d’une grossesse, d’un cycle menstruel irrégulier aux malaises matinaux, distension abdominale, grossissement de la poitrine, changement de pigmentation, sécrétions hormonales, et même la sensation de mouvement fœtal. En général, la grossesse nerveuse peut engendrer certains changements du système hormonal à cause de facteurs psychologiques. Quand une femme a un désir intense de tomber enceinte, cela peut créer des changements physiologiques et des signes détectables de grossesse. Puisque les symptômes de la grossesse nerveuse sont les mêmes que ceux de la vraie grossesse, les femmes qui sont dans cette condition sont trompées et pensent être enceintes.
Dans un sens similaire, beaucoup de chrétiens aujourd’hui souffrent d’un salut imaginaire quand il est question de leur foi pour le salut. Les chrétiens déroutés pensent que Jésus les a sauvés de tous leurs péchés en étant crucifié à mort. Et puisqu’ils croient en Jésus à ce point, ils pensent qu’ils ont été sauvés même si leur cœur reste encore pécheur. Comme les femmes qui souffrent de grossesse nerveuse sont convaincues qu’elles sont enceintes même si elles ne le sont pas, beaucoup de chrétiens de nos jours adhèrent à une fausse foi comme si c’était la vraie. Le salut auquel ces chrétiens croient et qu’ils prêchent est sans fondement, largement erroné, et totalement faux.
J’ai vu beaucoup de chrétiens qui pensent qu’ils ont été sauvés à cause de leur imagination. Quand je regarde à la façon dont je menais ma vie chrétienne dans le passé, je vois que moi aussi j’avais adhéré à un faux salut par moi-même, pensant que j’étais sauvé. Même si mon cœur était pécheur, je croyais que j’étais sauvé de mes péchés. 
 


Peu importe ce que quelqu’un dit, je suis absolument certain d’avoir reçu la rémission des péchés par l’œuvre de Dieu qui m’a été révélée


J’avais l’habitude de parler en langues et d’avoir des visions célestes par le passé, mais maintenant j’ai une foi qui est bien plus assurée et certaine que les langues ou les visions.
Quand je me suis converti au christianisme, je ne connaissais pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit et n’y croyais donc pas. J’étais malade à cette époque, et c’est peut être pour cette raison que j’ai été débordé d’émotions quand j’ai lu dans la Bible que Jésus était mort pour de pauvres pécheurs comme moi. Bien sûr, à l’époque j’étais complètement inconscient de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et donc j’étais seulement reconnaissant de ce que même si j’aurais dû mourir pour mes péchés, Jésus m’avait sauvé en étant crucifié et en versant Son sang à mort à ma place puis ressuscitant d’entre les morts. C’est ainsi que je me suis mis à croire en Jésus, pensant que je devais au moins effacer tous mes péchés avant de mourir.
Aussitôt que j’ai cru en Jésus comme mon Sauveur, j’étais si zélé pour Lui que j’ai commencé à prêcher la foi chrétienne directement. Mais maintenant que je connais la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, quand je regarde mon passé, il est clair que je souffrais vraiment d’un cas sérieux de salut imaginaire. Je vois aussi qu’il y a trop de chrétiens qui souffrent de salut imaginaire tout comme j’en souffrais. Même si ces chrétiens pensent qu’ils ont été sauvés de leurs péchés, en réalité, il y a toujours des péchés dans leur cœur La plupart d’entre eux pensent qu’ils ont été sauvés même si leur cœur est pécheur juste parce qu’ils croient en Jésus. Ils disent que puisque Dieu les aime et les a sauvés de leurs péchés par Son Fils Jésus Christ, ils ne sont plus pécheurs, inconditionnellement. Mais c’est précisément ce que signifie souffrir de salut imaginaire.
Par contre, vous et moi qui croyons maintenant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit n’avons pas été sauvés par un salut imaginaire. Notre salut est approuvé par Dieu parce que nous croyons en la vérité du salut appelée l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Jésus Christ s’est donné Lui-même pour nous comme offrande et sacrifice à Dieu le Père comme parfum de bonne odeur (Éphésiens 5:2). En d’autres termes, Jésus le Fils de Dieu nous a vraiment sauvés à la perfection en portant tous nos péchés par obéissance à Dieu le Père, mourant à la Croix, et ressuscitant d’entre les morts.
C’est en croyant en cet évangile du salut, l’évangile de l’eau et de l’Esprit, que nous avons été vraiment sauvés de tous nos péchés. Alors que nous croyons maintenant en cet évangile de l’eau et de l’Esprit, nous avons été sauvés de tous nos péchés. Et maintenant que nous croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous ne pouvons que donner toute notre reconnaissance à Dieu. 
 


L’apôtre Paul a écrit son épître à l’Église d’Éphèse pendant qu’il était emprisonné


Nous pouvons voir que ce qui est souligné dans l’épître de Paul aux Éphésiens c’est sa foi en la profondeur, la hauteur, la largeur, et la longueur de l’amour de Christ, de tout son cœur. Aujourd’hui, alors que vous et moi faisons notre ministère de la littérature, nous devons aussi toujours penser à la longueur, la hauteur, la largeur, et la profondeur de l’amour de Christ tout comme l’apôtre Paul; avec cette compréhension, nous devons remercier le Seigneur par notre foi, donner toute la gloire à Dieu le Père, et prêcher diligemment l’évangile de l’eau et de l’Esprit jusqu’au bout du monde.
Combien cet amour de Jésus Christ est-il profond, pour qu’Il nous sauve de tous nos péchés? Dieu Lui-même nous a sauvés de tous nos péchés en devenant un homme, et cela nous montre en soi combien l’amour de Dieu est grand, comme il est écrit en Jean 1:14: “Et la Parole a été faite chair et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité, et nous avons contemplé Sa gloire, une gloire comme la gloire du fils unique venu du Père.” Tout ce que Jésus Christ a fait pour nous quand Il est venu sur la terre est la vérité du salut. Il n’y a rien de faux, mais tout est plein de la justice de Dieu.
Quand notre Seigneur est venu sur la terre, Il a porté tous les péchés de tout le monde une fois pour toutes en étant baptisé par Jean Baptiste. Et puisqu’Il est mort à la Croix et ressuscité d’entre les morts, Il a sauvé toute personne dans le monde. Tous ceux qui croient en cette Vérité sont sans péché, précisément parce qu’ils n’ont pas de péché dans leur cœur; ils témoignent de la Vérité dans le monde entier. Nous témoignons au monde que Jésus Christ nous a sauvés de tous nos péchés une fois pour toutes en venant sur la terre, étant baptisé par Jean Baptiste, et mourant sur la Croix; et nous témoignons aussi que nous sommes sans aucun péché du point de vue de Dieu.
Dieu le Père a expié chaque péché de ce monde par Son Fils. Il a transféré tous les péchés de ce monde sur Son Fils, et le Fils de Dieu a éradiqué tous ces péchés en étant jugé pour eux à notre place. Étant donné le fait que Jésus a expié tous les péchés comme cela, pourquoi tant de chrétiens ont-ils toujours tellement de péchés dans leur cœur? Leur cœur reste pécheur parce qu’ils croient en Jésus comme leur Sauveur sans connaître l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
L’apôtre Paul a continué à prêcher l’amour de Jésus Christ durant toute sa vie. Il a prêché à tout le monde que Christ a sauvé la race humaine entière par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. C’est pour cela que Paul dit: “Vous tous qui avez été baptisés en Christ, vous avez revêtu Christ” (Galates 3:27); et ailleurs en Hébreux 10:22, il dit aussi: “approchons-nous avec un cœur sincère, dans la plénitude de la foi, les cœurs purifiés d’une mauvaise conscience et le corps lavé d’eau pure.” Paul a continué à prêcher la vraie Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit sans cesse jusqu’à son martyr à Rome.
L’apôtre Paul connaissait l’évangile de l’eau et de l’Esprit si bien et y croyait si assurément. Cependant, beaucoup de chrétiens de nos jours croient en Jésus comme leur Sauveur sans réaliser que le Seigneur a expié tous les péchés de chaque personne dans ce monde par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Donc vous pouvez imaginer combien l’apôtre Paul se sentirait triste s’il voyait ce qui se passe dans le christianisme d’aujourd’hui. Tout comme nous sommes frustrés de voir cela, Dieu est aussi profondément attristé.
Quand Jésus Christ est venu sur la terre, Il a accompli toute la justice de Dieu au moment où Il a porté tous les péchés du monde une fois pour toutes en étant baptisé par Jean Baptiste. Le baptême que Jésus a reçu de Jean baptiste et le sang qu’Il a versé à la Croix sont ce qui a accompli toute la justice de Dieu. Cet évangile est l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui nous a sauvés de tous nos péchés. En étant baptisé, Jésus Christ le Fils de Dieu a non seulement pris tous vos péchés et les miens, mais aussi les péchés de la race humaine entière, et en abandonnant Son corps pour être crucifié à mort, Il a été pleinement condamné pour tous nos péchés, et Il est ressuscité d’entre les morts après trois jours. C’est ainsi que Jésus Christ a effacé tous nos péchés et nous a ramenés à la vie de notre mort certaine pour devenir notre Sauveur.
Donc, tous ceux qui reconnaissent et croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit comme leur salut recevront la vie éternelle. C’est l’amour que Dieu a pour nous. La Vérité par laquelle Dieu nous a sauvés de tous les péchés du monde se trouve dans l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Quiconque croit en ce vrai évangile n’a donc aucun péché dans son cœur.
Que dit le Notre Père? Il dit,
“Que ta volonté soit faite
sur la terre comme au ciel” (Matthieu 6:10)
Ailleurs en Jean 3:16, Jésus dit: “Car Dieu a tant aimé le monde qu’Il a donné Son Fils unique, afin que quiconque croit en Lui ne périsse pas mais qu’Il ait la vie éternelle.” Dieu le Père a effacé tous nos péchés et nous a sauvés de tous les péchés du monde une fois pour toutes en envoyant Son Fils sur la terre, transférant tous nos péchés sur le Fils, Le laissant crucifier à mort, et Le ramenant à la vie. C’est en étant baptisé par Jean Baptiste que Jésus Christ a complètement effacé tous nos péchés une fois pour toutes. C’est ainsi que le Seigneur a accompli le salut de la rémission parfaite des péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Le problème, cependant, c’est que tant de gens sont si trompés par les fausses doctrines chrétiennes tout le temps qu’ils ne réalisent pas la vérité du salut – c’est-à-dire qu’ils n’ont pas idée que Dieu les a délivrés de leurs péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Trompés par le Diable et ses faux prophètes, beaucoup de chrétiens aujourd’hui vivent avec leurs cœurs liés par leurs péchés même s’ils professent croire en Jésus. Ces gens vivent tous comme des pécheurs parce qu’ils sont inconscients de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, trompés par les fausses doctrines du christianisme moderne. C’est pour cela que l’apôtre Paul est si triste dans son esprit.
En parlant de la longueur, la hauteur, la largeur, et la profondeur de l’amour de Jésus Christ, l’apôtre Paul nous a dit que puisque nous avons revêtu l’amour de Christ, nous ne devons plus vivre selon les convoitises du monde comme les païens. Il nous exhorte ensuite ainsi: “Que l’impudicité, qu’aucune espèce d’impureté, et que la cupidité, ne soient pas même nommées parmi vous, ainsi qu’il convient à des saints. Qu’on n’entende ni paroles déshonnêtes, ni propos insensés, ni plaisanteries, choses qui sont contraires à la bienséance; qu’on entende plutôt des actions de grâces. Car, sachez-le bien, aucun impudique, ou impur, ou cupide, c’est-à-dire, idolâtre, n’a d’héritage dans le royaume de Christ et de Dieu. Que personne ne vous séduise par de vains discours; car c’est à cause de ces choses que la colère de Dieu vient sur les fils de la rébellion. N’ayez donc aucune part avec eux. Autrefois vous étiez ténèbres, et maintenant vous êtes lumière dans le Seigneur. Marchez comme des enfants de lumière! Car le fruit de la lumière consiste en toute sorte de bonté, de justice et de vérité.” (Éphésiens 5:3-9).
Ce passage nous enseigne clairement que si nous avons vraiment saisi l’amour du Seigneur par l’évangile de l’eau et de l’Esprit et si nous l’avons vraiment accepté dans nos cœurs par la foi, nous ne devons jamais participer aux péchés commis par les gens de ce monde mais rester loin d’eux. Autrement dit, l’apôtre Paul nous dit la chose suivante: “Tous ceux qui suivent la convoitise de la chair et la corruption verront la colère de Dieu sans faute. Ceux qui ne croient ni en l’amour de Dieu ni que le Seigneur a expié tous leurs péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit feront aussi face à une colère certaine de Dieu. Mais vous avez été vraiment sauvé de tous vos péchés, et donc ne participez pas à ces péchés. Si vous vivez comme les gens de ce monde après avoir été sauvé de tous vos péchés, vous aussi ferez face à la colère de Dieu.”
 


“Toutes choses étant reprises par la lumière sont manifestées” (Éphésiens 5:13)


L’apôtre Paul dit en Éphésiens 5:10-14: “Examinez ce qui est agréable au Seigneur; et ne prenez point part aux oeuvres infructueuses des ténèbres, mais plutôt condamnez-les. Car il est honteux de dire ce qu’ils font en secret; mais tout ce qui est condamné est manifesté par la lumière, car tout ce qui est manifesté est lumière. C’est pour cela qu’il est dit: Réveille-toi, toi qui dors, Relève-toi d’entre les morts, Et Christ t’éclairera.”
Avant ce passage, Paul disait en Éphésiens 5:9: “car le fruit de la lumière consiste en toute bonté, et justice, et vérité.” Comme Paul nous l’enseigne ici, puisque nous avons été vraiment sauvés de tous nos péchés et sommes devenus les enfants de Dieu, nous devons tous vivre comme enfants de lumière. Les justes ne doivent jamais mener leur vie comme les gens de ce monde. Aucun saint juste ne doit jamais commettre les mêmes péchés que les pécheurs. Loin de là, tous les enfants de la lumière doivent vivre d’une façon qui soit digne de leur nouveau statut, et pour ce faire, ils doivent se rassembler et faire l’œuvre juste du Seigneur de tout cœur.
Quand les justes se rassemblent pour faire l’œuvre juste de Dieu, ils voient souvent beaucoup de leurs limites révélées. Lorsque leurs limites sont exposées comme cela, elles sont manifestées par la lumière de la Parole de Dieu. Cela signifie que les justes peuvent venir dans la lumière seulement quand leurs fautes sont exposées telles qu’elles sont.
Paul dit aussi que personne de ceux qui sont devenus enfants de Dieu en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit ne devrait travailler en unité avec quelqu’un qui n’est pas encore né de nouveau. Même si nous avons des manques par nous-mêmes, si nous les justes prêchons l’évangile de l’eau et de l’Esprit et suivons le Seigneur dans l’unité, nous ne manquerons de rien. Bien sûr, puisque nous avons toujours beaucoup de limites, il est vrai que nous pouvons encore commettre le péché, mais tous ces péchés ont déjà été remis. Cependant, donner la main aux pécheurs qui ne cherchent que la corruption c’est commettre le péché du blasphème contre le Saint Esprit, qui ne peut être pardonné. Ce que l’apôtre Paul essaie de nous enseigner dans les Écritures d’aujourd’hui c’est que chaque saint juste doit vivre avec la plénitude de l’Esprit.
Nous sommes les justes qui croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, mais cela signifie-t-il nécessairement que nous ne commettons pas de péché charnel du tout? Non, bien sûr! Même les justes peuvent encore commettre le péché dans leur chair, et donc lorsque leur vie s’égare, ils doivent être repris pour leur erreur par leurs prédécesseurs dans la foi. Pourquoi est-ce ainsi? C’est parce que ce n’est que lorsqu’on nous reprend pour nos erreurs que nous pouvons réaliser que nous dévions; et c’est alors seulement que nous pouvons reconnaître notre faute, venir à la lumière, méditer l’évangile, et remercier à nouveau le Seigneur de nous avoir donné la rémission des péchés. Donc, lorsque nous dévions mais ne le réalisons pas, nous devons être repris et réveillés par l’Église. Nous commettons souvent des péchés qui semblent impardonnables même pour nous. Nous souffrons de douleur et de regret pour les péchés que nous commettons. Mais ce n’est pas tellement un problème. C’est parce que nous avons déjà été sauvés de tous ces péchés. Puisque le Seigneur a expié tous nos péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous sommes déjà devenus les enfants de Dieu par la foi; et donc, quand nous sommes repris si nous commettons le péché, il est encore plus manifeste que nous sommes enfants de Dieu. C’est pour cela que l’apôtre Paul dit que toutes choses sont exposées et manifestées par la lumière.
Cependant, ce principe ne s’applique pas aux pécheurs qui ne croient pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Essayez de les reprendre pour leurs péchés et voyez ce qui arrive. Loin d’être exposés à la lumière, ils vous haïront et deviendront hostiles. Seuls ceux qui ont été sauvés de tous leurs péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit sont exposés à la lumière quand ils sont repris pour avoir laissé leur vie dévier. C’est quand les justes sont repris pour leurs fautes par leurs prédécesseurs dans la foi qu’ils peuvent échapper à tous ces péchés, et c’est ainsi que la vérité du salut peut briller davantage pour révéler encore plus clairement que le Seigneur nous a sauvé de tous nos péchés. Il est donc absolument indispensable pour nous tous de connaître l’amour de Christ, de réaliser et de croire en la largeur et la profondeur de cet amour, et de vouloir être repris pour nos fautes lorsque nous dévions dans notre vie de foi.
 


Nous devons racheter le temps pour prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit


Il est écrit en Éphésiens 5:15-18: “Prenez donc garde de vous conduire avec circonspection, non comme des insensés, mais comme des sages; rachetez le temps, car les jours sont mauvais. C’est pourquoi ne soyez pas inconsidérés, mais comprenez quelle est la volonté du Seigneur. Ne vous enivrez pas de vin: c’est de la débauche. Soyez, au contraire, remplis de l’Esprit;”
Regardons de plus près à ce passage. Maintenant que nous avons accepté l’amour de Christ dans nos vies, comment devons-nous vivre désormais? Comme nous avons été sauvés de tous nos péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ce n’est autre que nous qui connaissons la hauteur, la profondeur, la largeur, et la longueur de l’amour de Christ. Comment devons-nous donc mener nos vies maintenant? Nous devons vivre avec circonspection devant Dieu, non comme des insensés mais comme des sages. Pour ce faire, nous devons racheter le temps que le Seigneur nous a donné. Nous tous qui avons reçu la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit devons racheter le temps pour prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Qui pourrait arrêter le temps? Personne ne peut empêcher l’heure d’avancer. Aujourd’hui c’est le 2 novembre. Il ne reste déjà que moins de deux mois à cette année. En tant que chrétiens, c’est une tâche très importante de voir comment utiliser au mieux ces deux mois qui restent pour l’œuvre du Seigneur. La bonne chose pour ce faire c’est de penser à la façon dont nous pouvons servir l’évangile de l’eau et de l’Esprit pendant ces deux mois restants et résoudre nos cœurs pour nous consacrer à cette œuvre. C’est parce que le Seigneur nous a dit de racheter le temps.
Le fait que nous devions racheter le temps nous motive encore plus nous qui croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit et vivons en ce temps présent. Pourquoi devons-nous racheter le temps? Parce qu’il ne nous reste pas tellement de temps pour prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit dans le monde entier, et c’est pour cela que nous devons racheter le temps encore plus. Puisque le retour du Seigneur n’est pas loin, il est absolument impératif que nous ne succombions pas à la folie comme les gens de ce monde, mais que nous demeurions par notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit et comprenions quelle est la volonté du Seigneur.
Quelle est donc la volonté du Seigneur envers nous? C’est de vivre notre vie dans ce monde en nous confiant en le Seigneur. Comme le Seigneur nous a sauvés des péchés du monde par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous devons non seulement saisir combien il est impératif de vivre par la foi, mais aussi mener une telle vie de foi. 
 


Si vous voulez être rempli du Saint Esprit, croyez et servez seulement l’évangile de l’eau et de l’Esprit


Il est écrit en Éphésiens 5:18: “Ne vous enivrez pas de vin, en quoi il y a de la dissolution; mais soyez remplis de l’Esprit.” Le fait que nous devons être remplis du Saint Esprit signifie que nous devons nous immerger dans l’œuvre de Dieu, croire en Sa justice, et investir notre temps à la prédication de cette justice de Dieu. La plénitude de l’Esprit ne signifie pas parler en langues ou prier avec ferveur comme un fanatique. Plutôt, être rempli du Saint Esprit c’est nous consacrer pleinement à la diffusion de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Donc, il est très important que nous réalisions la volonté du Seigneur, croyions en l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui contient la justice de Dieu, et travaillions fidèlement à prêcher cet évangile.
Beaucoup de chrétiens pensent que vivre dans la plénitude du Saint Esprit signifie crier et prier fanatiquement toute la nuit, mais ce n’est pas le cas. Ils pensent que Dieu les remplira du feu du Saint Esprit s’ils sont assez fervents, et donc quand ils sont chauffés émotionnellement, ils pensent que c’est la plénitude de l’Esprit. Mais c’est une grande erreur. Ils sont juste débordés par leurs émotions.
La Bible nous enseigne clairement que tous nos saints et partenaires dans le monde entier doivent se consacrer entièrement à l’évangile de l’eau et de l’Esprit par la foi, et que ce n’est autre que la vie dans la plénitude de l’Esprit. Nous pouvons maintenant apprécier cela encore plus profondément à l’examen du passage des Écritures d’aujourd’hui. 
 


Comment pouvons-nous être remplis de plus en plus du Saint Esprit?


Regardons Éphésiens 5:19-21 ici: “Entretenez-vous par des psaumes, par des hymnes, et par des cantiques spirituels, chantant et célébrant de tout votre coeur les louanges du Seigneur; rendez continuellement grâces pour toutes choses à Dieu le Père, au nom de notre Seigneur Jésus Christ, vous soumettant les uns aux autres dans la crainte de Christ.”
Que signifie vivre avec la plénitude de l’Esprit? Racheter le temps et servir l’évangile, être sage plutôt qu’insensé, comprendre ce que le Seigneur attend de nous et nous consacrer au service de l’évangile de l’eau et de l’Esprit plutôt que de vivre pour nous-mêmes, et nous immerger dans l’œuvre de la diffusion de l’évangile pour le plaisir de Dieu plutôt que de nous enivrer du vin de ce monde – ce n’est autre que vivre dans la plénitude de l’Esprit comme Dieu veut que nous vivions. En bref, servir l’évangile de l’eau et de l’Esprit dans nos vies c’est vivre dans la plénitude de l’Esprit. Nous tous devons donc vivre dans ce monde en nous confiant et en servant l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
Nous avons des gens qui sont venus à notre dernière réunion de réveil nous disant qu’ils ne reviendraient jamais puisqu’ils ont été déçus de ce que le prédicateur n’a pas crié assez d’alléluia comme ils l’attendaient. Ils doivent penser qu’un bon prédicateur de réveil doit avoir la capacité d’éveiller l’émotion des participants en criant assez d’alléluia en prêchant. Mais hurler des alléluias ainsi, prier fort, ou frapper quelqu’un à cause d’une ferveur émotionnelle n’est pas ce que signifie vivre dans la plénitude de l’Esprit.
Il est absolument crucial pour vous tous d’avoir une claire compréhension de ce que signifie vraiment vivre dans la plénitude de l’Esprit. En traitant de comment nous devons être remplis du Saint Esprit dans nos vies, Dieu dit en Éphésiens 5:19-21: “Entretenez-vous par des psaumes, par des hymnes, et par des cantiques spirituels, chantant et célébrant de tout votre cœur les louanges du Seigneur; rendez continuellement grâces pour toutes choses à Dieu le Père, au nom de notre Seigneur Jésus Christ, vous soumettant les uns aux autres dans la crainte de Christ.”
Vivre dans la plénitude de l’Esprit signifie croire en Jésus Christ qui est venu sur la terre par l’évangile de l’eau et de l’Esprit et prêcher cet évangile fidèlement dans nos vies. Nous vivons tous effectivement par la foi, louant la justice de Dieu manifestée en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. C’est précisément parce que nous sommes les justes que nous demeurons dans notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous confions et suivons la justice de Dieu, et louons Dieu avec reconnaissance. Comme nous sommes nés de nouveau par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous devons nous édifier les uns les autres par notre foi commune. Quand Éphésiens 5:19 dit: “Chantant et psalmodiant dans vos cœurs au Seigneur”, cela signifie que puisque nous connaissons l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous nous confions en la justice de Dieu et Le louons pour cela. Vivre ainsi c’est vivre avec la plénitude de l’Esprit.
Il est écrit en Éphésiens 5:20-21, “rendez continuellement grâces pour toutes choses à Dieu le Père, au nom de notre Seigneur Jésus Christ, vous soumettant les uns aux autres dans la crainte de Christ.” Ici le Seigneur nous dit de nous soumettre les uns aux autres pour la prédication de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Et comme le Seigneur nous a instruits, nous devons effectivement nous soumettre les uns les autres selon l’ordre établi par Dieu dans chacune de nos positions. Les leaders dans l’Église ne devraient pas essayer de dominer ceux qui les suivent, mais plutôt, ils doivent servir ceux qui les suivent et coopérer les uns avec les autres pour accomplir l’œuvre juste de Dieu, et consacrer toute leur vie à la diffusion de l’évangile. C’est ainsi qu’ils peuvent vivre dans la plénitude de l’Esprit. Croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, comprendre la profondeur, la largeur, et la hauteur de l’amour de Dieu et de Christ, et prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit dans le monde entier – toutes ces choses signifient vivre dans la plénitude de l’Esprit selon la volonté du Seigneur. Nous devons vivre avec cette réalité.
Nous gérons plusieurs affaires pour prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit et soutenir ce ministère de l’évangile. Nous investir dans ces œuvres justes, y consacrer du temps, et consacrer notre jeunesse c’est vivre comme l’apôtre Paul. Paul prêchait l’évangile en pourvoyant à ses besoins par sa propre fabrication de tentes; nous appelons cela le ministère de fabrication de tentes de Paul, et la plupart des ouvriers de notre ministère se soutiennent aussi eux-mêmes en gérant des affaires et en travaillant la terre. C’est ainsi que nous menons nos vies dans la plénitude de l’Esprit.
Aujourd’hui, il y a heureusement l’Église de Dieu qui prêche l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et grâce à cela, vous et moi pouvons vivre dans la plénitude de l’Esprit. C’est si heureux. Comme l’apôtre Paul, vous et moi avons reçu la pleine rémission des péchés dans nos cœurs en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Nous avons donc connu la profondeur, la hauteur, et la largeur de l’amour de Christ, et par conséquent, nous servons la volonté de Dieu dans nos vies, captivés par l’amour de Jésus Christ.
Même si les gens de ce monde vivent entièrement selon les désirs de la chair, aucun de nous ne devrait participer à cette corruption. Nous tous enfants de lumière devons nous assembler dans l’unité, racheter le temps, servir l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et faire ce qui plaît au Seigneur.
Certains de nos frères et sœurs ont écrit des poèmes au sujet des bénédictions spirituelles que le Seigneur nous a données. D’autres ont composé des musiques pour ces poèmes, et grâce à cela nous chantons maintenant de nouveaux hymnes pour louer la justice de Dieu. Comme nous croyons tous en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous édifions notre foi les uns les autres et vivons pour prêcher l’évangile dans l’unité. Le fait que nous vivons ainsi pour l’évangile de l’eau et de l’Esprit en nous confiant en cet évangile signifie que nous demeurons effectivement en Dieu et vivons dans la plénitude de l’Esprit. Donc je rends grâces à notre Dieu. L’apôtre Paul nous a exhortés à racheter le temps maintenant que nous avons reçu la rémission des péchés, et il a fait cette exhortation parce qu’il y a tant à faire pour diffuser l’évangile de l’eau et de l’Esprit. C’est pour cela que Paul nous a dit de racheter le temps pour faire ce travail. Je suis content et heureux que nous ayons maintenant complètement réalisé la volonté de Dieu pour nous et vivions avec la plénitude de l’Esprit.
Nous allons publier deux livres sur l’hérésie avant la fin de l’année. Nous planifions aussi de publier les quatrième et cinquième volumes de nos séries sur la croissance spirituelle. Par ces livres, beaucoup de gens dans le monde recevront non seulement la rémission des péchés, mais seront aussi nourris. Beaucoup de gens ont déjà reçu la rémission des péchés, mais je suis certain que beaucoup plus de gens recevront la rémission des péchés à l’avenir.
Par hasard, ne sommes-nous pas troublés et liés par les faiblesses de notre chair? Nous n’avons pas le temps pour cela. Nous devons racheter le temps et prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit à tout le monde. C’est seulement quand nous remplissons cet appel que les gens du monde peuvent être sauvés de leurs péchés. Bien sûr, qu’ils écoutent la Parole de Dieu que nous prêchons, y croient, et reçoivent ainsi la rémission des péchés dépend entièrement d’eux. Tout ce que nous faisons c’est prêcher l’évangile et prier pour eux; nous ne pouvons pas les faire croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit de force. Nous remplissons notre devoir de prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit et prions pour qu’ils reçoivent la rémission des péchés. Nous ne devons pas gaspiller notre temps comme les gens du monde.
Quiconque a vraiment reçu la rémission des péchés pour devenir une personne juste désire vivre en se confiant en Jésus Christ. Effectivement, nous vivons par la foi inébranlable que le Seigneur a expié tous nos péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. C’est en nous confiant et en servant la justice de Dieu que nous sommes capables de vivre d’une manière qui plaît à Dieu et de permettre au Seigneur de régner sur tous les aspects de notre vie. Aujourd’hui, Dieu nous a tous bénis pour vivre une vie merveilleuse avec la plénitude de l’Esprit. Donc nous donnons notre reconnaissance à Dieu. Nous sommes si reconnaissants pour le salut et la vie remplie de l’Esprit que le Seigneur nous a donné, et nous sommes encore plus reconnaissants que le Seigneur nous ait bénis pour ne pas dévier de cette vie pieuse mais toujours demeurer en Lui. Les mots ne peuvent décrire combien nous sommes reconnaissants que le Seigneur nous ait donné l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
L’apôtre Paul dit en Éphésiens 5:16: “Rachetez le temps, car les jours sont mauvais.” Reconnaissez-vous vraiment que ce temps présent est mauvais? Il y a 10 ans environ, je vous ai dit que ce serait de plus en plus difficile de prêcher l’évangile. Que s’est-il passé depuis? Ne vivons-nous pas vraiment dans un temps où il devient de plus en plus difficile de prêcher l’évangile?
Avez-vous vu le film La liste de Schindler? Le film parle de l’occupation de la Pologne par l’Allemagne nazie pendant la Seconde Guerre Mondiale, et il tourne autour d’un homme nommé Oskar Schindler, un homme d’affaires allemand qui voulait tout faire pour assurer son succès, y compris fermer les yeux sur les atrocités commises par l’armée allemande. Schindler eut recours à toutes sortes de choses pour acquérir une usine dans une ville Polonaise, comme devenir membre du parti nazi ou corrompre les officiels de l’armée allemande. Cependant, quand il a connu un comptable Juif nommé Stern, il a commencé à entendre la voie de sa conscience lui parler de l’holocauste du peuple Juif.
Quand il a découvert que les Juifs de son usine étaient sur le point d’être envoyés dans les chambres à gaz d’Auschwitz, il a décidé de les sauver. Ayant planifié de détourner un maximum de Juifs en corrompant des officiers allemands avec son argent, lui et Stern ont fait une liste des Juifs à sauver, qui a été connue comme la liste de Schindler. A la fin, il a pu sauver plus de 1100 Juifs. Quand la guerre a fini avec la défaite de l’Allemagne, Schindler a regardé sa bague avec un grand regret et a dit “J’aurais pu sauver quelques Juifs de plus si j’avais vendu cette bague.” Ces paroles ont laissé un impact indélébile dans mon esprit.
A cause du travail que nous faisons pour prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit et soutenir son ministère, beaucoup de gens dans le monde entier sont sauvés maintenant. Ce ne sont pas que quelques uns qui sont sauvés. Au contraire, le nombre des gens qui sont sauvés grâce à notre travail excède de loin notre imagination. Si nous continuons à servir et à prêcher l’évangile comme nous l’avons fait jusqu’à ce jour, beaucoup plus de gens recevront la rémission des péchés; mais si nous succombons à la complaisance et ne consacrons pas tous nos effort à ce travail, beaucoup de gens n’auront pas l’occasion, tout comme l’a regretté Schindler à la fin du film.
Une fois que la Grande Tribulation viendra dans le monde, il nous sera impossible de prêcher l’évangile. Quand les guerres éclateront, nous n’aurons même plus accès à Internet. Nous n’aurons pas d’autre choix que de nous confiner dans nos pays et de prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit seulement aux membres de nos familles immédiates. Quand cela arrivera, nous serons pleins de regrets et aurons voulu avoir travaillé plus diligemment tant que nous le pouvions. Le temps viendra où nous ne pourrons plus travailler. C’est pour cela que j’insiste auprès de vous et nos ministres sur l’importance de faire l’œuvre de Dieu tant que nous le pouvons.
Effectivement, pour prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous devons nous soumettre les uns aux autres dans la crainte de Christ et vivre par la foi en l’ordre établi par Dieu. Nous devons vivre pour l’évangile maintenant en ce moment, non pas plus tard, car le temps présent dans lequel nous vivons court à sa fin.
Je suis certain que vous avez entendu parler des problèmes écologiques qui frappent le fleuve Amazone. L’Amazone est le plus grand fleuve du monde, mais il est dit qu’il a fortement réduit et que sont flot n’est plus qu’un petit reflet de sa gloire passée. Quand nous entendons parler de l’assèchement du fleuve Amazone, et de la forêt amazonienne, l’une des plus grandes forêts tropicales au monde, qui est détruite, nous pouvons voir combien le changement climatique est sérieux. Chacun peut conclure de ces tendances qu’il n’est pas si difficile que la planète terre rencontre des famines, des inondations, des tremblements de terre, et des épidémies dévastatrices. Quand nous regardons au livre de l’Apocalypse, nous voyons la Bible prophétiser qu’un tiers des forêts du monde sera brûlé. Le monde sera frappé de famines, d’inondations, de tremblements de terre, et avec ces catastrophes naturelles, nous verrons l’Antéchrist apparaître.
Bien que ces événements viennent dans un futur proche, nous ne sommes pas du tout troublés. C’est parce que nous sommes déjà prêts pour ces événements à l’avance. Nous savons que ces désastres sont l’accomplissement inévitable de ce qui doit se passer dans le monde, et donc au lieu d’être dépassés, nous vivons dans la plénitude de l’Esprit.
Il n’est pas encore trop tard, car bien que les désastres accélèrent, ce monde ne sera pas détruit directement. Quand les tremblements de terre frapperont le monde entier et que la moitié de la population périra dans ces catastrophes, alors nous pourrons vraiment sentir et voir la Grande Tribulation se produire, et c’est alors que nous pourrons attendre le proche retour de Christ. Quoi qu’il arrive, nous devons continuer à prêcher l’évangile pendant que nous le pouvons. Bien sûr, je ne suggère pas ici que nous n’avons pas été assez fidèles à notre appel, car nous avons tous effectivement travaillé diligemment et sans cesse pour le Seigneur. Plutôt, ce que je veux dire ici, c’est que nous devons continuer de travailler aussi diligemment que nous l’avons fait jusqu’ici.
Ce pour quoi je suis reconnaissant à Dieu plus que tout autre chose c’est le fait que nous pouvons travailler pour le plaisir de Dieu. Et je suis reconnaissant de pouvoir faire cette œuvre juste avec vous tous, mes partenaires. Les mots ne peuvent décrire combien je suis reconnaissant que Dieu nous ait protégés et bénis pour servir l’évangile jusqu’à ce jour. J’espère et prie que Dieu continue à nous bénir pour vivre dans la plénitude de l’Esprit.
Permettez-moi de finir le sermon d’aujourd’hui en souhaitant que toutes les bénédictions de Dieu soient avec nous tous qui servons l’évangile et vivons dans la plénitude de l’Esprit.