Sermons

Sujet 13: L’Evangile de Matthieu

[PARTIE 6-1] L’enseignement du Seigneur sur la prière (1) (Matthieu 6:1-15)

L’enseignement du Seigneur sur la prière (1)
(Matthieu 6:1-15)
«Gardez-vous de pratiquer votre justice devant les hommes, pour en être vus; autrement, vous n’aurez point de récompense auprès de votre Père qui est dans les cieux. Lors donc que tu fais l’aumône, ne sonne pas de la trompette devant toi, comme font les hypocrites dans les synagogues et dans les rues, afin d’être glorifiés par les hommes. Je vous le dis en vérité, ils reçoivent leur récompense. Mais quand tu fais l’aumône, que ta main gauche ne sache pas ce que fait ta droite, afin que ton aumône se fasse en secret; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra. Lorsque vous priez, ne soyez pas comme les hypocrites, qui aiment à prier debout dans les synagogues et aux coins des rues, pour être vus des hommes. Je vous le dis en vérité, ils reçoivent leur récompense. Mais quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme ta porte, et prie ton Père qui est là dans le lieu secret; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra. En priant, ne multipliez pas de vaines paroles, comme les païens, qui s’imaginent qu’à force de paroles ils seront exaucés. Ne leur ressemblez pas; car votre Père sait de quoi vous avez besoin, avant que vous le lui demandiez. 
Voici donc comment vous devez prier: Notre Père qui es aux cieux! Que ton nom soit sanctifié; 
que ton règne vienne; 
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. 
Donne-nous aujourd’hui notre pain quotidien; 
pardonne-nous nos offenses, comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés; 
ne nous induis pas en tentation, mais délivre-nous du malin.
Car c’est à toi qu’appartiennent, dans tous les siècles, le règne, la puissance et la gloire. Amen! 
Si vous pardonnez aux hommes leurs offenses, votre Père céleste vous pardonnera aussi; mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père ne vous pardonnera pas non plus vos offenses.»
 

Il y a un enfant dans notre église, nommé Jin Woo Kim. Il était pratiquement en train de mourir à cause d’une maladie rare. Quand il fut hospitalisé la première fois, même les docteurs ne connaissaient pas la cause, et ils ne savaient comment le soigner. Nous ne pouvions que prier Dieu de guérir l’enfant. Et alors, le Seigneur a conduit l’enfant à rencontrer un meilleur médecin, et il est maintenant en meilleure condition. Quand des temps difficiles sont sur notre route, nous devons faire tout ce que nous pouvons, mais nous rappeler premièrement de prier.
En Matthieu 6:1, le Seigneur dit: «Gardez-vous de pratiquer votre justice devant les hommes, pour en être vus; autrement, vous n’aurez point de récompense auprès de votre Père qui est dans les cieux.» Cela signifie de ne pas montrer notre justice aux autres dans la vie religieuse. Ces paroles sont pour ceux qui sont nés de nouveau et ceux qui ne sont pas encore nés de nouveau. Cependant, nous, les justes, devrions garder en mémoire cette parole: «Gardez-vous de pratiquer votre justice devant les hommes, pour en être vus.» Le Seigneur dit que si nous pratiquons la justice pour être vus des autres, nous ne serons pas récompensés par le Père qui est aux Cieux. 
Nous pouvons trouver un thème commun dans la leçon scripturaire d’aujourd’hui. C’est que quoi que nous fassions, nous ne devons pas le faire devant les autres pour leur montrer notre justice. Le Seigneur dit que nous devons croire en Lui et en Sa Parole dans nos cœurs, et faire pleinement l’œuvre juste devant Dieu qui nous voit dans le secret. Cela signifie que nous devrions faire quelque chose de bien dans nos cœurs plutôt que le montrer. Alors Dieu le Père nous récompensera, et nous pourrons recevoir la récompense que Dieu nous rendra. En d’autres termes, si nous vivons une vie de foi seulement pour être vu, Dieu ne nous approuvera pas. Peu importe combien un homme essaie de faire quelque chose de bon, cela ne sera pas approuvé si c’est fait pour être vu.
Alors, tout ce que nous faisons est-il hypocrite, si d’autres l’apprennent? Non. Que ce soit connu d’autres personnes ou non, si quelqu’un pratique la justice à cause de sa foi, c’est fait par la foi, et non pour être vu. Tout ce qui n’est pas fait avec foi et un cœur croyant est hypocrite. Que les autres gens voient nos bonnes œuvres ou non. En bref, pratiquer la Parole de Dieu devant Lui par la foi est toujours approuvé par Dieu, mais tout ce que nous faisons pour gagner l’approbation des autres plutôt que celle de Dieu c’est agir pour être vu.
Dieu ne récompensera pas la foi hypocrite, donc, nous devons éviter cette foi dans notre vie religieuse. Nous devons garder à l’esprit cet enseignement quand nous faisons une œuvre charitable ou prions.
 

Voici comment Il veut que nous priions 

En Matthieu 6:5-6, il est dit: «Lorsque vous priez, ne soyez pas comme les hypocrites, qui aiment à prier debout dans les synagogues et aux coins des rues, pour être vus des hommes. Je vous le dis en vérité, ils reçoivent leur récompense. Mais quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme ta porte, et prie ton Père qui est là dans le lieu secret; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra.»
Quand nous prions, de quoi avons-nous besoin? Nous devons prier avec un cœur qui vient devant Dieu comme un enfant. «Dieu, je n’ai pas ceci. Donne-le moi.» «Père, j’ai des problèmes. Aide-moi s’il te plait.» Prier avec un cœur d’enfant c’est prier ainsi, et c’est possible quand nous avons une foi simple. Donc, quand nous prions ou faisons des œuvres justes, nous devrions faire toutes ces choses parce que nous avons la foi dans notre cœur. 
Le Seigneur dit aussi: «Mais quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme ta porte, et prie ton Père qui est là dans le lieu secret; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra» (Matthieu 6:6). Quand nous prions Dieu, nous devons aller dans le lieu secret de notre cœur pour prier Dieu qui est dans le lieu secret. Dieu, le Père, écoute nos prières et nous récompense quand nous regardons à Dieu et demandons à Dieu Sa présence. En d’autres termes, quand nous prions Dieu, nous prions Dieu qui est dans le lieu secret, et donc nous n’avons pas besoin de le montrer aux autres. Cela ne signifie pas que nous ne pouvons prier qu’en secret, mais plutôt nous ne prions pas pour être vus par les autres, mais nous prions avec le cœur ce que nous demandons à Dieu parce que nous le voulons vraiment de tout cœur. 
Qu’apprenez-vous de la leçon des Ecritures ci-dessus? Nous apprenons que le Seigneur a horreur des shows. Pourquoi Dieu n’aime-t-Il pas cela? 
Les gens s’assemblent autour et crient «Seigneur» trois fois, tapent sur le pupitre, et beaucoup se repentent en agonisant, disant: «Seigneur, pardonne-moi. J’ai péché.» Les gens crient ainsi, mais aussitôt qu’ils sortent de l’église, ils rient. Ils pleurent un moment et un instant après, ils tapent des mains et rient et font du bruit. Parce que tous dans une telle louange sont dans un état d’esprit de folie, même une personne saine se demande «Suis-je fou? J’ai l’impression que je deviens fou en voyant les gens qui pleurent un instant puis rient l’instant d’après.» C’est pour cela que les gens qui ont un esprit juste et du bon sens ne vont pas dans ce genre d’églises. Dieu a aussi horreur des gens comme cela, détourne Sa face d’eux et les appelle hypocrites.
Alors, qui sont les gens qui pleurent et crient en priant et ne veulent rien avoir affaire avec le Seigneur une fois arrivés à la maison? La plupart sont possédés de démons. A leurs réunions, même les dirigeants sont possédés de démons et parlent en des langues que les gens ne peuvent comprendre. Ils poussent parfois leurs disciples à l’excitation utilisant les effets de son avec les microphones disant: «Recevez le feu! Le feu, le feu, le feu!» Ils rendent les gens confus, les conduisant à prier dans les larmes et les pleurs un moment, et l’instant suivant, à louer le Seigneur dans la folie complète. 
Des comportements comme ceux-là pour être vu n’ont rien à voir avec la volonté de Dieu. Quand nous lisons la Parole de Dieu, nous pouvons voir que Dieu n’aime pas les shows. Prier par la foi en donnant nos cœurs à Dieu pleinement Lui plait. Dieu sait déjà avec quel genre de foi nous prions, et veut entendre nos vraies prières devant Lui. 
Nous devons changer notre attitude de prière devant le Seigneur. Tout ce que nous avons à faire c’est être honnête et simple en demandant: «Seigneur, je n’ai pas ceci. Donne-le moi s’il te plaît.» C’est parce que notre foi n’est pas assez forte que nous utilisons des phrases fortes en priant. Si nous écoutons la Parole de Dieu, notre foi qui fait confiance à Dieu grandit aussi. Si nous nous tenons sur la Parole de Dieu et prions, nous grandissons dans la foi en Dieu, et quand nous recevons Sa réponse à nos prières faites avec foi, nous sommes encore plus reconnaissants à Dieu. Et à mesure que nous apprenons davantage sur Dieu, nous grandissons pour devenir une personne de foi. Nous prions alors Dieu de plus en plus, et devenons une personne qui prie uniquement Dieu chaque fois. Parfois, nous prions Dieu en accord sur certaines questions. En vérité, il y a des fois où nous prions fort, mais dans certains cas, ce n’est pas pour que d’autres entendent nos prières, mais pour Dieu. Les vraies prières viennent d’une foi simple comme ceci: «Dieu, aide un tel qui est dans ce genre de situation. Guéris un tel. Donne la santé à un tel. Bénis un tel qui est dans ce genre de situation.»
Avant que je ne sois né de nouveau, je priais avec beaucoup de phrases telles que: «Notre Père, qui es saint, miséricordieux, et plein de bénédiction. Merci pour l’amour et la grâce que le Père nous donne…» J’alignais toutes sortes de belles paroles chaque fois que je priais. Ce genre de prières sont-elles vraiment des prières au Seigneur qui est dans le lieu secret? Si nous prions constamment ainsi, le Seigneur écoutera-t-Il? Avons-nous vraiment tant de choses pour lesquelles prier? Je ne pense pas. Le Seigneur dit: «Ne vous répétez pas comme les Gentils et les Pharisiens. Pensez-vous que je ne puisse vous entendre que si vous dites beaucoup de paroles? Ce n’est pas vrai.» Et Il dit: «Ne leur ressemblez pas; car votre Père sait de quoi vous avez besoin, avant que vous le lui demandiez.» (Matthieu 6:8). C’est la prière que le Seigneur nous enseigna en exemple de la façon dont nous devrions prier. 
 


Dans la prière du Seigneur, il nous est dit de prier pour le pardon des péchés premièrement 


A partir de Matthieu 6:9, le Seigneur nous enseigne comment prier avec Sa prière modèle. C’est le Notre Père. Il dit: «Voici donc comment vous devez prier.» La première chose est: «Notre Père qui es aux cieux! Que ton nom soit sanctifié.» Cela signifie que nous devrions prier en sorte que le nom du Seigneur soit sanctifié. Ici, ceux qui n’ont pas encore reçu la rémission du péché doivent savoir qu’ils doivent prier d’abord pour recevoir la rémission des péchés, car c’est là la vraie prière qui honore le nom du Seigneur. Donc, un pécheur doit prier ainsi d’abord: «Dieu, efface mes péchés. Fais de moi un enfant de Dieu.» C’est ainsi qu’ils devraient prier d’abord. Ils devraient aussi prier: «Aide-moi à naître de nouveau en entendant l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Aide-moi à croire en toutes Tes paroles. Aide-moi à comprendre toute parole de Dieu.» C’est ainsi qu’ils doivent prier d’abord. 
Cependant, seuls nous, les justes qui ont reçu la rémission des péchés, pouvons prier la bonne prière et vivre une bonne vie qui correspond à la première ligne de la prière: «Notre Père qui es aux Cieux, que ton nom soit sanctifié.» Vraiment, si nous voulons éviter de blasphémer le nom de Dieu et vivre une vie sainte, nous devons demander à Dieu son aide ainsi: «Ne me laisse pas être un frein et blasphémer ton nom. Aide-moi à vivre une vie sainte par la foi toute ma vie. Aide-moi à vivre une vie sainte pour la Justice de Dieu.» Nous devons prier Dieu de «nous garder à tout instant» en demandant l’aide pour glorifier le nom de Dieu. 
Il nous donna, aux justes, le premier sujet de prière qui est de vivre nos vies saintes pour que Son nom soit sanctifié. Comme les pécheurs ne peuvent appeler Dieu leur Père, ils doivent prier pour la rémission de leurs péchés: «Efface mes péchés. Fais-moi comprendre l’évangile de l’eau et de l’Esprit que Tu m’as donné. Fais-moi recevoir la rémission du péché en connaissant et en croyant en la vérité de Ton expiation.» Pour glorifier le nom de Dieu selon la première ligne de la prière, tout pécheur doit d’abord demander à Dieu l’aide pour la rémission des péchés. 
 

Nous devons vivre une vie de prière pour le Royaume de Dieu sur terre

Quelle est la deuxième partie de la prière? C’est «Que ton règne vienne. Que ta volonté soit faite sur la terre comme au Ciel.» Nous devons prier que le Royaume de Dieu s’établisse sur terre. Notre Père, Dieu nous envoya notre Seigneur et effaça tous nos péchés une fois pour toutes par le baptême du Seigneur et le sang de la Croix. Donc, nous avons le Saint-Esprit dans nos cœurs, et le Royaume de Dieu est dans notre cœur spirituellement. 
Cependant, il y a encore beaucoup de gens qui n’ont pas reçu la rémission de leurs péchés dans leur cœur et traitent avec le péché. Par conséquent, le Royaume de Dieu n’est pas encore dans leurs cœurs, et ils doivent prier pour le pardon de leurs péchés d’abord. Notre Seigneur a effacé tous les péchés du monde il y a environ 2 000 ans quand Il fut baptisé par Jean le Baptiste et crucifié. Cependant, il y a encore beaucoup de gens qui ont des péchés parce qu’ils ne connaissent ni ne croient cela. Donc, nous devons prier qu’ils reçoivent la rémission de leurs péchés par ce moyen.
Dieu est le seul Maître de tout être humain. Cependant, la réalité c’est que beaucoup de gens dans ce monde font le mal et vivent comme serviteurs du diable plutôt que servir Dieu. Le Seigneur hait cette dégradation, et veut que toutes Ses créatures qu’Il a faites croient en Sa Parole, naissent de nouveau, et deviennent Son peuple. Donc, nous devons prier que le Royaume de Dieu vienne dans le cœur de tous avant la fin du monde et que Son Royaume Millénaire vienne. Dieu veut que nous priions que tous reçoivent la rémission du péché, et alors l’univers entier sera un Royaume où Dieu règne, et toute sa volonté sera faite. Donc, Dieu nous commande, à nous nés de nouveau, l’expansion de Son Royaume. En d’autres termes, nous, les justes, devons prier pour l’expansion du Royaume de Dieu. 
 

Nous devons vivre une vie de foi pour le pain de vie 

Lisons Matthieu 6:11, qui contient le troisième sujet de prière du Seigneur. «Donne-nous aujourd’hui notre pain quotidien.» Nous devons prier pour notre pain quotidien que nous mangeons. Mais cela signifie que nous devrions aussi demander au Seigneur le pain de vie éternelle. Nous devons prendre de la nourriture pour notre corps et notre esprit. Alors, nous devons prier, «Donne-nous le pain que nous pouvons manger pour notre corps et notre esprit.» Ce que nous demandons n’est pas pour une année ou un mois, mais nous demandons ce dont nous avons besoin pour notre chair et notre esprit chaque jour. 
Chers chrétiens, nous devons prier pour notre pain spirituel quotidien. Ce n’est pas mauvais que nous priions Dieu pour notre pain pour la chair et pour l’esprit. Parce que nous sommes devenus des gens qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit et obtenons ainsi le privilège de demander à Dieu le Père tout ce dont nous avons besoin, nous devrions donc prier aussi selon ce troisième sujet de prière. Ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit sont clairement des gens qui œuvrent pour la Justicede Dieu, et qui doivent donc prier que Dieu les aide avec les choses matérielles terrestres pour l’évangile de l’eau et de l’Esprit, pour bénir les œuvres en cours. Il est bon que le juste vive pour la Justicede Dieu et vive correctement pour répandre l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Il ne s’agit pas de prier le Notre Père une fois dans notre vie, mais nous devons prier ce genre de sujets chaque jour. 
Si nous prions Dieu de nous donner le pain quotidien dont nous avons besoin, Dieu nous répondra. Quand nous prions de tout notre cœur, nous pouvons expérimenter la provision de Dieu pour la nourriture de la chair et de l’esprit dans l’église de Dieu. Il nous en donne suffisamment pour que les serviteurs de Dieu, Son peuple et tous les chrétiens puissent se rassembler dans Son Eglise et vivre en union les uns avec les autres alors qu’ils œuvrent pour l’évangile, ou adorent, ou servent le Seigneur. Dieu nous donne la nourriture spirituelle chaque jour quand nous écoutons les sermons de Ses serviteurs, les témoignages des saints, et même quand nous méditions la Bible nous-mêmes. 
Nous, les justes, pouvons souvent obtenir plus de nourriture dans notre vie quotidienne lorsque nous lisons la Parole de Dieu. Le Saint-Esprit dans nos cœurs est toujours réjoui par nos œuvres spirituelles qui honorent Dieu, le Père. Et ce qui rend le Saint-Esprit réjoui dans nos cœurs est la nourriture quotidienne pour nous. Si nous prions chaque jour le Seigneur «Donne-nous le pain» et ne faisons rien, ce n’est pas une prière authentique. Si vous avez prié Dieu, vous devez anticiper la façon dont Dieu répondra à la prière et faire de votre mieux à votre place, pour que Dieu puisse agir à travers nous. Si nous n’œuvrons pas pour l’évangile de l’eau et de l’Esprit et nous attendons à ce que Dieu nous donne le pain spirituel quand nous ne faisons qu’être assis, nous nous moquons de Dieu. 
Nous nous réunissons souvent dans l’Eglise de Dieu pour des cultes de louange. C’est exactement la nourriture que nous pouvons manger, et non seulement écouter les paroles dans l’église; faire l’œuvre du Seigneur selon Sa volonté devient exactement notre nourriture spirituelle. Si une personne juste ne fait pas l’œuvre de Dieu après avoir reçu la rémission du péché, sa foi meurt tôt ou tard et elle finira par quitter l’Eglise de Dieu. Des gens perdent même la foi qui croit en la Vérité du salut parfait de Dieu. Donc, nous devons faire l’œuvre juste de répandre l’évangile de l’eau et de l’Esprit pour obtenir notre pain quotidien. 
 

Ceux qui sont devenus justes par la foi devraient pouvoir se pardonner les uns les autres 

Il est écrit en Matthieu 6:12: «pardonne-nous nos offenses, comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés.» C’est le quatrième sujet de la prière du Seigneur. Nous pourrions mal comprendre ce sujet de prière en disant que nous devons nous repentir chaque jour et être pardonnés chaque jour. Cependant, ce quatrième sujet ne parle pas d’être pardonné chaque jour. Comme nous avons reçu la rémission du péché de Dieu une fois pour toutes en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous devons aussi vivre pour la Justice de Dieu en pardonnant les gens qui ont mal agi envers nous. Nous devons pardonner les gens qui ont mal agi envers nous tout comme le Seigneur a pardonné tous nos péchés inconditionnellement par l’eau et le sang. Ce que ces paroles de Dieu nous disent, c’est que nous devons effacer les fautes des autres envers nous comme Dieu nous a remis nos péchés. 
Imaginez que nous ayons une dette de 5 cent millions de dollars, qui est une telle somme d’argent que nous ne pouvons la rembourser même si nous travaillions toute notre vie. Le salaire du péché de chacun de nous serait de ce montant. Mais Dieu eut pitié de nous et effaça la dette de nos péchés inconditionnellement. Plutôt que de dire «je considèrerai que c’est payé», Dieu, le Père, envoya Son Fils, Le fit baptiser, prendre les péchés du monde, et crucifier. Donc, Il paya le prix de nos péchés et nous sauva par le baptême de Jésus et le sang de la Croix. C’est ainsi que le Seigneur effaça notre dette en croyant en Sa rémission du péché. Nous avons reçu la rémission du péché en ne faisant rien pour effacer nos péchés, mais seulement en croyant en la Vérité. Par la foi que nous avons, nous avons reçu le don du salut et la purification de tous nos péchés par Dieu. Puisque Jésus paya la dette de 5 cent millions de dollars que nous ne pouvions rembourser de toute notre vie par Son baptême et le sang de la Croix, nos péchés furent effacés en ne faisant rien, mais par Sa grâce seule. 
Maintenant, nous devons effacer tout méfait que les autres ont commis envers nous. Nous devons vivre sur les prémices du pardon pour chacun. Vivant avec les autres justes et des pécheurs, nous devons pardonner les fautes que les autres ont commises envers nous. Nous devons nous pardonner les uns les autres selon l’évangile du Seigneur. 
Nous étions endettés devant Dieu par nos péchés, mais le Seigneur vint dans ce monde et pardonna tous nos péchés par le baptême qu’Il reçut de Jean le Baptiste et Son sang. Le Seigneur vit nos péchés et notre détresse, et Il les effaça tous. Parce que le Seigneur savait que nous ne pouvions être justes même en y dévouant nos vies, Il effaça tous nos péchés une fois pour toutes par la Vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Dieu, le Père, envoya Son Fils unique, Jésus-Christ, Lui fit prendre les péchés du monde par Son baptême, être crucifié et ressuscité, et nous sauva parfaitement de tous nos péchés. Ainsi, Jésus-Christ devint notre Sauveur éternel, qui nous sauva de notre péché éternel. 
Nous avons rencontré le Seigneur, qui est vivant, en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Croyez-vous en l’évangile de l’eau et de l’Esprit comme votre propre salut dans votre cœur? –Oui.– Avons-nous reçu la rémission des péchés en croyant que Jésus pardonna tous nos péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit? –Oui.– 
Alors, puisque nous avons été pardonnés des péchés du monde par grâce, nous devons pardonner le mal que les autres nous ont fait. Le quatrième sujet de la prière du Seigneur est de nous pardonner. Appliquer cette prière que le Seigneur nous commanda est la bonne voie pour notre vie spirituelle. 
Dans cette quatrième partie de la prière du Seigneur, ce sur quoi nous devons être clairs ce n’est pas le fait que nous recevions la rémission du péché en disant des prières de repentance. Certains regardent à ce passage qui dit «pardonne-nous nos offenses, comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés» et disent: «Regardez ceci. Vous recevez la rémission du péché quand vous dites des prières de repentance.» Mais ce n’est pas le cas. Cette erreur est due à leur incompréhension de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
Cette ligne dit exactement que ceux qui ont reçu la rémission du péché par l’évangile de l’eau et de l’Esprit devraient se pardonner et couvrir les insuffisances les uns des autres. Les péchés d’un homme ne peuvent être remis seulement en les pardonnant des lèvres, mais requièrent une expiation légale: un animal sans défaut, le transfert des péchés par l’imposition des mains, et sa mort qui paie le salaire des péchés. Jésus-Christ a accomplit tous les prémices de notre pardon mutuel en ôtant les péchés du monde. Donc, par notre foi qui nous donna la rémission du péché, nous devons effacer les mauvais agissements des autres dans notre vie. 
 

Nous devons prier que Dieu nous protège en toute chose 

En Matthieu 6:13 il est dit: «ne nous induis pas en tentation, mais délivre-nous du malin.» Tentation signifie tomber dans des difficultés. Alors, «ne nous induis pas en tentation» signifie prier pour nous prévenir d’être jetés dans la confusion et la difficulté. Quand nous prions devant Dieu le Père, nous devons prier ainsi: «Dieu le Père, ne me laisse pas aller au devant des difficultés, protège-moi de toute situation dangereuse. Dieu, bénis-moi, garde-moi de mal agir parce que j’ai trop ou trop peu d’affaires matérielles du monde, garde-moi des méchants, et ne me laisse pas tomber dans la tentation.» Nous devons prier souvent pour ne pas être induits en tentation. 
Nous devons prier attentivement de la première à la sixième prière chaque jour. Si quelqu’un tombe en tentation, cela devient lourd pour la pensée, et il finit par mourir. Donc, nous devons prier Dieu chaque jour pour ne pas aller au devant des difficultés. 
En plus, nous devons sortir des difficultés dans nos cœurs en ayant une relation de foi et de vérité avec les frères et sœurs dans l’église de Dieu. L’église de Dieu est un lieu pour la communion entre les chrétiens nés de nouveau. Il n’est pas possible d’avoir une relation sincère et honnête parmi les gens qui ne sont pas nés de nouveau. Cependant, dans l’église de Dieu, il y a autant de gens que vous voulez avec qui être en communion. 
Et, quand vous essayez d’être en communion avec quelqu’un, vous feriez bien de le faire avec quelqu’un qui a un niveau spirituel un peu plus élevé que vous. Cela parce que ces personnes peuvent partager leurs connaissances et expériences spirituelles, qui sont réelles et abordables, en détail avec vous. C’est bon pour nous car ils nous facilitent la prise de la nourriture spirituelle de la foi en nous parlant, et ils peuvent nous rejoindre sur la voie qui ressemble à notre situation. Il y a beaucoup de nourriture de foi pour les gens qui sont devant. Cependant, si nous avons une communion avec quelqu’un qui est trop loin devant dans la foi, ce n’est pas bénéfique pour nous car ils nous partagent une nourriture spirituelle qui peut être trop lourde à digérer pour nous. 
Cela pourrait être comparé à l’apprentissage de l’utilisation d’un vélo. Le meilleur enseignant pour un enfant qui apprend à faire du vélo est son grand frère ou sa grande sœur, qui viennent aussi de maîtriser le vélo, plutôt que les parents. Ceux qui peuvent expliquer au niveau que l’enfant peut comprendre au mieux sont ceux qui viennent de passer par la même chose. Si un père enseigne à un petit enfant comment faire du vélo, il va amener un grand vélo à sa taille et désespérer l’enfant qui essaie d’apprendre. L’enfant apprend plus vite en regardant ses grands frères et sœurs sur des petits vélos et est encouragé par la pensée: «je peux en faire autant.» Les plus grands peuvent aider l’enfant avec des instructions réalistes. Le grand vélo du père pourrait effrayer un enfant qui apprend à en faire avant même qu’il ne monte dessus. 
C’est la même chose dans la communion de la foi. Ceux qui peuvent nous aider à grandir dans la foi pas à pas de la façon la plus réaliste et logique à notre niveau sont ceux qui viennent de passer par là. La communion est plus bénéfique quand elle se fait avec quelqu’un qui a passé les mêmes choses juste avant soi. 
Nous devons toujours prier «ne nous induis pas en tentation et protège-nous» et «délivre-nous du malin» avec foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Le plus grand danger quand nous sommes dans la main du malin est que nous ne réalisions même pas que nous sommes en danger. Est-ce dangereux? Donc, nous devons prier pour ne pas tomber dans les mains du malin, et que Dieu nous sauve du malin. Et, si vous sentez que vous êtes en tentation, débarrassez-vous en, aussi vite que possible par votre foi. 
Matthieu 6:14-15 dit: «Si vous pardonnez aux hommes leurs offenses, votre Père céleste vous pardonnera aussi; mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père ne vous pardonnera pas non plus vos offenses.»
Nous devons nous pardonner les uns les autres. Logiquement, ceux qui sont nés de nouveau pardonnent bien. Cependant, même parmi nous, les justes, ce qui est difficile c’est de pardonner à quelqu’un. C’est peut être pour cela que le Seigneur le reprend ici. Pardonnez-vous facilement ou non quand vous voyez les défauts, les erreurs, et les faiblesses des autres?
Comme certaines choses sont irrévocables, nous pouvons être blessés dans nos cœurs, mais nous pardonnons. Quand l’autre se repent vraiment de ce qu’il a fait et revient de tout cœur, il n’y a rien que nous ne puissions pas pardonner. Quand ils reviennent et changent de comportement, il n’y a rien que nous ne puissions pas accepter. 
Cependant, beaucoup ne le font pas. Ceux qui tombent dans la tentation du malin poussent les autres en tentation plutôt que de les suivre. Donc, nous ne devons pas conduire les autres en tentation dans les difficultés et les situations où nous sommes. Ceux qui rendent les croyants qui les suivent confus et rebelles à Dieu finiront certainement à la destruction. 
Nous ne devons pas mener notre vie religieuse pour afficher notre foi. Pour résumer une longue histoire, que ce soit bon ou pas, nous devons le considérer devant Dieu. Si nous le faisons, si nous réalisons de tout cœur que nous avons mal agi, tout ce que nous devons faire c’est le reconnaître et admettre que c’était mal, disant «c’était mal.» Si nous entendons des paroles de regret ou de pardon ou qui reconnaissent le mal qui a été fait, nous devons arrêter d’être fâchés dans nos cœurs et pardonner. Jésus dit: «Que votre parole soit oui, oui, non, non; ce qu'on y ajoute vient du malin.» (Matthieu 5:37). Nous n’avons pas besoin d’explications ou d’excuses. La seule chose que nous devons faire est de considérer la Justice devant Dieu et admettre nos fautes s’il y a eu quelque chose de mal. 
Si nous entendons l’histoire d’un frère, si c’est mauvais, tout ce que nous devons faire c’est lui dire «ceci est mal» et lui de l’admettre. Tout ce qu’il doit faire c’est considérer ces choses devant Dieu, regarder au Seigneur qui a effacé même ces fautes par Son baptême et le sang de la Croix, et marcher par la foi de nouveau. Quelque mal que nous ayons fait, nous devons nous tenir sur la foi en la Justice de Dieu, remercier Dieu qui effaça nos péchés, puis chercher la direction de Dieu par le Saint-Esprit pour faire mieux à l’avenir. 
 

Résumé de la prière du Seigneur

Nous devons prier selon le premier sujet: «Notre Père qui es aux Cieux, que Ton nom soit sanctifié.» Pour un pécheur qui n’est pas encore né de nouveau, la première partie de la prière «que Ton nom soit sanctifié» signifie prier «Aide-moi à recevoir la rémission du péché pour que je puisse glorifier le nom de Dieu.» Mais pour nous, nés de nouveau qui avons déjà reçu la rémission du péché, cela signifie prier «Aide-nous à vivre une bonne vie, une vie juste qui glorifie Dieu, et aussi à vivre ainsi.» Cependant, ceux qui ne sont pas nés de nouveau doivent d’abord prier pour la rémission du péché pour pouvoir glorifier Dieu. 
Donc, le juste doit prier ainsi: «Permets-moi de vivre une vie sainte. Permets-moi de vivre une vie de foi. Ne me laisse pas souiller Ton nom.» Passer près d’un pécheur et approuver sa foi pour travailler ensemble comme personnes justes est un comportement ingrat qui porte atteinte au nom de Dieu. Nous ne devons pas le faire. Nous devons nous battre contre ceux qui s’opposent à Dieu. Faire la paix avec eux et chercher la communion avec eux est un péché contre Dieu. Donc, marcher pour l’évangile avec foi en union avec ceux qui ont la foi est juste. Harmoniser nos cœurs avec des pécheurs c’est devenir mauvais et souiller le nom du Seigneur. 
Qu’adviendrait-il de nous si nous collaborions avec un espion qui vient dans notre pays pour voler des informations importantes? Cela nous rendrait tout aussi mauvais que l’espion et un traître qui vend son pays. C’est quelque chose qu’un traître fait, qui ne sait pas à qui il doit appartenir et qui collabore avec l’ennemi pour vendre son propre pays et c’est un grand péché qui ne peut éviter la peine de mort. 
La seconde ligne de la prière du Seigneur est «Que Ton règne vienne, que Ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel», et c’est, pour le juste, de prier pour les âmes qui n’ont pas encore reçu la rémission du péché. C’est prier que la volonté de Dieu soit faite sur la terre. 
Alors, quelle est la volonté de Dieu? Que toute vie reçoive la rémission du péché. Nous devons demander l’aide de Dieu pour cela. Nous devons prier pour des ouvriers et du matériel, et alors, nous devons nous consacrer tout entiers au Seigneur pour faire Son œuvre. Nous devons nous consacrer nous et notre temps et nos efforts et tout ce qui nous appartient pour que la volonté de Dieu soit faite sur la terre. Nous devons vivre pour l’œuvre qui conduira quiconque à la rémission du péché. Nous devons prier pour cela chaque jour, et faire des efforts pour que la volonté de Dieu soit faite sur la terre en donnant nos cœurs et corps en réalité. 
Certains, après qu’ils reçoivent la rémission du péché, ignorent la directive du Seigneur qu’Il nous a donné de prier pour le Royaume de Dieu. Si un homme qui a reçu la rémission du péché ne prie pas pour que l’évangile soit répandu ou ne s’unit pas à l’église de Dieu dans ce but, il est à la place d’un homme méchant. Un homme comme cela ne doit pas s’attendre aux bénédictions pour la chair et l’âme. Donc, en réalité, ces justes qui ne vivent ni ne prient pour la Justice de Dieu vivent hors de la volonté de Dieu, et ne sont pas en union avec la volonté de Dieu. 
Nous devons prier pour notre pain quotidien chaque jour, c’est le troisième sujet de prière. «Donne-nous du pain, que nous vivions. Donne-nous le pain pour la chair et l’esprit. Bénis nos affaires pour que nous puissions faire l’œuvre de Dieu.» Nous devrions prier pour Ses provisions pour servir l’évangile de l’eau et de l’Esprit. C’est la troisième partie de la prière. 
La quatrième partie de la prière c’est que nous devons pardonner les autres qui ont mal agi tout comme le Seigneur pardonna tous nos péchés par l’eau et le sang. Parmi les frères et sœurs dans notre famille qui ont reçu la rémission des péchés, et les serviteurs et servantes de Dieu, nous devons pardonner les fautes les uns des autres, tout comme le Seigneur a pardonné tous nos péchés. Quand quelqu’un dit «ceci est mal», l’autre devrait admettre «Oui, j’ai tort.» Alors, nous devons nous pardonner de tout cœur. Même si je n’en parle plus, je crois que vous pardonnez tous facilement. C’est pourquoi vous avez vécu fidèlement jusqu’à maintenant, n’est-ce pas? 
Nous devons prier que nous ne tombions pas en tentation, que nous n’allions pas dans les difficultés, et que le Seigneur nous protège. Et la sixième partie de la prière est: «délivre-nous du malin.» Nous devons prier que nous, nés de nouveau, ne tombions pas dans les mains des méchants ou ne soyons captivés par eux, et que Dieu nous délivre des méchants quand nous sommes entre leurs mains. 
Puis, le Seigneur dit: «Nous devons pardonner les fautes les uns des autres.» Cela signifie que les justes doivent se pardonner les uns les autres. 
Nous, les justes, devons toujours prier selon la façon que le Seigneur nous a enseigné de prier et y croire. Nous devons prier pour ces sujets chaque jour. En plus, nous devons vivre de cette façon chaque jour. Nous devons prier pour pardonner les autres, ne pas tomber en tentation, pour le pain quotidien, et pour le Royaume de Dieu sur terre. Non seulement cela, nous devons vivre une vie fidèle par la foi. Nous devons vivre une vie de prière pour les domaines où nous manquons, pour glorifier Dieu. Ceux qui font des prières chaque jour comme le Seigneur l’a enseigné sont des personnes de foi. 
Chers chrétiens, si nous prenons le passage des Ecritures d’aujourd’hui pour ceux qui ne sont pas encore nés de nouveau, ils l’interprètent différemment. Cependant, quand ceux qui sont nés de nouveau prennent le passage, l’examinent, et l’interprètent, je crois qu’ils admettent aussi que ce que je viens de dire n’est pas faux mais juste. Croyez-vous cela? –Oui.–
Le premier sujet de prière qu’Il donna à ceux qui sont nés de nouveau est «que Ton nom soit sanctifié.» Cependant, dans notre vie quotidienne, faisons-nous peut être des choses qui portent atteinte au nom de Dieu plutôt que de glorifier Son nom? Même si nous ne pouvons glorifier le Seigneur, nous ne devrions au moins pas souiller le nom du Seigneur. Cela signifie que plutôt que d’être un frein à ce que l’Eglise de Dieu essaie de faire, nous devons respecter, aimer, nous unir et collaborer avec Son Eglise et ses ministères pour que le nom de Dieu soit sanctifié. 
Chers chrétiens, nous devons vraiment prier pour les frères et sœurs, les serviteurs et servantes, pour l’expansion du Royaume de Dieu, pour une vie qui ne porte pas atteinte au nom de Dieu, et pour notre pain quotidien. Nous devons aussi pardonner quiconque a mal agi envers nous de tout cœur, tout comme notre Seigneur effaça tous nos péchés. Nous devons prier pour ne pas tomber dans le trouble. 
Prions que nos cœurs ne tombent pas en tentation. Si nous n’écoutons pas la Parole, nos cœurs tombent en tentation et vont vers le trouble. Quand nous n’avons pas entendu la Parole, la nourriture spirituelle, nos cœurs perdent la santé. Quand cela arrive, nous tombons en tentation, en d’autres termes, le trouble. Nos pensées charnelles s’élèvent et contrôlent les pensées spirituelles. Quand cela arrive, comme nous, qui sommes justes ne pouvons suivre les désirs de la chair avec 100% de résultat, nos cœurs sont troublés parce que nous devons aller de droite à gauche entre la chair et l’esprit. Donc, nous devons veiller à ne pas tomber dans une telle situation. 
Pour nous préparer une santé spirituelle, nous devons venir à l’église de Dieu et écouter la Parole. Indépendamment de la personne qui prêche la Parole pendant le culte, la Parole est prêchée pour la semaine dans l’Eglise de Dieu. Même si ce n’est pas une réalisation particulière, nous pouvons au moins nous débarrasser des fardeaux en écoutant la Parole. Nous pouvons seulement nous débarrasser de la pression des pensées charnelles et des fautes en écoutant la Parole. Tout comme l’eau qui coule ne devient pas épaisse parce que l’eau a la capacité de purifier les impuretés au fil de son cours, la Parole de Dieu peut débarrasser les obstacles dans nos cœurs quand elle coule comme eau vive dans nos cœurs. Quand nous sommes débarrassés des pensées charnelles, de nouvelles pensées spirituelles s’élèvent et occupent la place restante, et notre esprit est gardé et protégé. 
Donc, nous devons examiner combien souvent il est possible que nous ayons été négligeant avec certains sujets de prières qui sont écrits dans la Bible. S’il y a quelque chose que nous avons négligé, nous devons nous reprendre tout de suite. Nous devons commencer à prier pour ces domaines, et veiller sur ces domaines. C’est pour cela que le Seigneur dit de ne pas faire un show quand nous prions, et nous enseigna comment prier en quelques parties différentes. 
Dans la prière du Seigneur, tout est couvert. Cela montre comment nous pouvons vivre une vie de prière. En réalité, la première partie de la prière est déjà nécessaire. La rémission du péché dans la première partie de la prière est accomplie, mais nous devons maintenant prier pour vivre une vie sainte. Donc, nous devons entendre la Parole et répandre l’évangile chaque jour pour maintenir la sainteté, pour ne pas devenir ceux qui bloquent la gloire de Dieu. Pour éviter d’être de ceux qui bloquent la gloire de Dieu, nous devons prier chaque jour le Seigneur de nous garder et de nous bénir.
Non seulement nos corps charnels ont besoin de manger, mais nos esprits aussi. Pour les justes, qui ont reçu la rémission de tous leurs péchés, entendre la Parole et prier pourraient être leur nourriture spirituelle, mais en réalité, ce qui est une vraie nourriture spirituelle pour eux c’est de répandre l’évangile. Si cela s’arrête à entendre la Parole et la mettre dans nos cœurs, ça ne peut pas être une nourriture qui donne une santé forte. La nourriture de haute qualité qui donne vraiment la santé à nos cœurs est la foi qui agit. Quand nous croyons en la Parole de tout cœur et agissons sur cette foi, elle devient notre foi, et fait que nous pouvons tenir ferme dans la foi, et nous allons vers la plénitude spirituelle si bien que de la nourriture de haute qualité se répand dans tout notre corps, et nous pouvons grandir comme des gens de foi. 
Si un méchant perturbe, nous devons nous unir et repousser le mal, et si quelqu’un parmi nous tombe entre les mains du méchant, nous devons nous unir pour l’aider. Nous devons nous unir et nous défendre en priant: «Dieu, arrête cette tempête spirituelle du méchant. Aide chacun de nous.»
Nous devons penser aux sujets de prière que nous avons négligés, et s’il y a un domaine que nous avons négligé, nous devons changer et vivre une vie juste. 
Le Seigneur nous a conseillé de nous soutenir les uns les autres, nous aimer les uns les autres, nous encourager et exhorter les uns les autres, comme la fin approche. Nous, les justes, qui sommes nés de nouveau, devons remplir nos cœurs de foi et nous pousser les uns les autres en avant et répandre un cœur généreux et aimant. Si quelqu’un est dans le trouble, plutôt que de tirer avantage de cette situation, nous devons nous mettre aussi dans cette situation et prier que se trouble se résolve. C’est ce que nous devrions faire comme peuple de Dieu. Nous devons y penser comme si c’était nous-mêmes, et interagir avec des considérations telles que «Qu’en serait-il si c’était ma situation? Que ferais-je?» Même si l’autre personne n’agit pas comme nous le ferions et ne mène pas une vie juste au point que c’est difficile à tolérer, nous devons prier et l’accepter avec l’espoir qu’il change. 
Comme nous sommes des humains limités, nous faisons souvent des fautes indescriptibles et terribles. Même là, comme Dieu est le Juge du jugement final, ce n’est pas un grand problème si nous changeons en nous appuyant sur la Parole qui effaça même de tels péchés par la foi en Dieu. C’est parce que si Dieu dit que ce n’est rien, alors ce n’est rien. Nous devons nous accepter les uns les autres dans la foi qui croit en le cœur du Seigneur par lequel nous sommes tous acceptés. 
Indépendamment de ce que c’est, nous devons prendre une décision aux critères centrés sur Dieu, faire des prières centrées sur Dieu, vivre centrés sur Dieu, et vivre selon la prière du Seigneur. Nous ne devrions pas être de ceux qui ont une foi faible, qui comprennent à peine la prière du Seigneur, mais plutôt devenir ceux qui ont une foi forte avec une intelligence éclairée, qui agissent sur la foi en la prière. C’est alors que nous devenons tous ceux qui vivent selon la prière du Seigneur en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
Je ne peux assez remercier Dieu, qui nous aide à vivre selon la volonté du Seigneur.