Sermons

Sujet 15: Galates

[PARTIE 3-2] Quand le vide de nos coeurs disparaît-il? (Galates 3:23-29)

Quand le vide de nos coeurs disparaît-il?
(Galates 3:23-29)
«Avant que la foi vînt, nous étions enfermés sous la garde de la loi, en vue de la foi qui devait être révélée. Ainsi la loi a été comme un pédagogue pour nous conduire à Christ, afin que nous fussions justifiés par la foi. La foi étant venue, nous ne sommes plus sous ce pédagogue. Car vous êtes tous fils de Dieu par la foi en Jésus-Christ; vous tous, qui avez été baptisés en Christ, vous avez revêtu Christ. Il n’y a plus ni Juif ni Grec, il n’y a plus ni esclave ni libre, il n’y a plus ni homme ni femme; car tous vous êtes un en Jésus-Christ. Et si vous êtes à Christ, vous êtes donc la postérité d’Abraham, héritiers selon la promesse.»
 

Quiconque aime le mal ne vient pas à la lumière 
 
La Bible dit: «Car quiconque fait le mal hait la lumière, et ne vient point à la lumière, de peur que ses œuvres ne soient dévoilées» (Jean 3:20).
Beaucoup de gens vivent avec un cœur vide. Pour trouver la satisfaction et la vraie joie, les gens se sont tournés vers les plaisirs charnels: la musique, les arts, la littérature, etc. En général, les gens pensent que si leurs besoins de base étaient comblés, ou s’ils étaient riches et puissants, leurs cœurs seraient satisfaits. Cependant, personne ne peut être satisfait par les richesses de ce monde. Quelqu’un peut avoir une position élevée, mais en réalité il ne peut pas combler son cœur avec les choses de la terre. Vous devez réaliser que l’argent, les plaisirs, la célébrité, la puissance, les relations logiques et physiques, ou toute chose de ce monde, ne peut satisfaire le cœur. On a cherché aussi au travers des religions de ce monde, mais personne n’y a trouvé la vraie satisfaction.
 
 
Pourquoi le cœur des gens est-il si insatisfait?
 
C’est parce qu’ils essaient de remplir leur cœur avec les choses de ce monde. Peu importe combien on essaie de remplir son cœur avec les choses du monde, aucun cœur ne peut trouver la satisfaction. Pourquoi tout homme doit-il vivre une telle vie d’insatisfaction? Les gens, bien qu’ils soient riches, sont misérables parce que rien ne comble leur désir.
Par contre, bien que je n’aie rien d’autre que l’évangile de l’eau et de l’Esprit, je suis heureux à cause de cet évangile. Je vis donc dans la reconnaissance, mettant ma foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit donné par le Seigneur. J’encourage chacun d’entre vous à vivre une vie bénie.
Pourquoi le cœur des gens est-il si insatisfait? Leur cœur est vide parce qu’ils n’ont pas la Parole de Dieu dans leur cœur, bien qu’ils aient beaucoup de choses de ce monde. Ce vide du cœur est l’évidence que dans leur âme, il manque la foi en l’évangile de Dieu de l’eau et de l’Esprit. Dieu dit dans Son récit de la Création: « La terre était informe et vide: il y avait des ténèbres à la surface de l'abîme, et l'esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux.» (Genèse 1:2). La Bible dit ici que le cœur des gens est vide parce qu’ils n’ont pas résolu leur problème du péché.
Mes chers croyants, seriez-vous satisfaits si vous étiez des étudiants respectés dans ce monde? Votre cœur serait-il satisfait si vous étiez riche? Essayant de remplir ce vide, les gens essaient tout, buvant, chantant, et dansant. Mais tout cela laisse leur cœur dans la tristesse. Notre cœur ne peut pas être satisfait, par aucune de toutes ces choses. Vous et moi ne pouvons pas trouver la vraie satisfaction à cause du problème de nos péchés. Le fait que le cœur des gens ne peut pas jouir de vraie satisfaction vient du fait fondamental qu’il y a du péché dans ce cœur. Si nous ne résolvons pas le problème du péché, nos cœurs sont vides et il ne peut pas y avoir de satisfaction. Donc, je vous dis que si vous voulez que votre cœur soit vraiment satisfait, vous devez recevoir la rémission de vos péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Avant qu’il n’y ait encore plus de tristesse et de vide dans les âmes, il leur faut réaliser une vérité. Cette vérité c’est qu’ils ne peuvent trouver la vraie satisfaction que lorsqu’ils croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit et reçoivent la rémission de leurs péchés. Vous aussi devez résoudre le problème de vos péchés en croyant à la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. C’est alors que vous trouverez satisfaction. Tout homme doit recevoir la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit donné par le Seigneur. C’est alors qu’il peut trouver la vraie satisfaction par le Seigneur, même s’il est insuffisant.
Y-a-t-il des drogués maintenant? Pourquoi les gens se droguent-ils ou sont-ils alcooliques? Est-ce parce qu’ils ne savent pas que la drogue et l’alcool sont mauvais? Non. C’est parce qu’ils ne trouvent pas de satisfaction dans leur vie qu’ils s’appuient sur les drogues et l’alcool. C’est une conséquence de n’avoir pas reçu Jésus-Christ dans leurs cœurs. C’est parce que les gens ne connaissent ni ne croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit qu’ils ont de telles souffrances.
 

La raison pour laquelle tout le monde est triste
 
Pourquoi tout le monde est-il triste? Parce que les gens aiment plus les ténèbres que la lumière de vérité donnée par Dieu. L’apôtre Jean dit: «Car quiconque fait le mal hait la lumière, et ne vient point à la lumière, de peur que ses œuvres ne soient dévoilées» (Jean 3:20). Mes chers croyants, Dieu dit que les hommes sont fondamentalement méchants (Esaïe 1:4). Donc, les gens doivent reconnaître leur mal devant Dieu et croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
En dépit de cela, beaucoup de gens sont incapables de recevoir la lumière du salut dans leur cœur, car ils ont peur que leurs péchés soient exposés lorsqu’ils viennent à l’évangile de l’eau et de l’Esprit. En bref, ils essaient de cacher leurs péchés. Combien de gens dans ce monde sont incapables de découvrir la lumière du salut dans leur vie?
Les péchés de tout le monde sont énumérés en Marc 7:21-22. Il nous est dit qu’il y a 12 sortes de péchés dans le cœur des gens, comme il est écrit: «Car c’est du dedans, c’est du cœur des hommes, que sortent les mauvaises pensées, les adultères, les impudicités, les meurtres, les vols, les cupidités, les méchancetés, la fraude, le dérèglement, le regard envieux, la calomnie, l’orgueil, la folie.» Comme Dieu sait que l’on commet ces 12 péchés, Il veut que les gens viennent à Lui tels qu’ils sont, pécheurs, et soient purifiés de leurs péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Cependant, contre la volonté de Dieu, beaucoup de gens essaient toujours d’obéir à la Loi hypocritement devant Dieu, tentant de cacher leurs péchés. Comme ils ont peur que leurs actes méchants soient exposés, ils essaient de les cacher.
Le cœur humain est si pécheur. Que pourrions-nous cacher à Dieu? Nos péchés peuvent-ils être cachés à Dieu par nos essais? Socrate, un philosophe célèbre, dit: «Connais-toi toi-même». Quand quelqu’un se connaît, il sait qu’il est pécheur et lié par le péché toute sa vie. Pourquoi, alors, ceux qui ont une foi légaliste se prévalent-ils devant Dieu d’être saints avec hypocrisie, incapables de recevoir la rémission des péchés?
Pour venir à la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, je vous demande maintenant de reconnaître que vous être pécheur, que vous êtes lié à la condamnation pour vos péchés, et de venir devant l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Et plutôt que de craindre Dieu, venir à l’évangile de l’eau et de l’Esprit, à la lumière. Notre Seigneur connaît tout de nous et nous attend.
Quiconque essaie d’éviter l’évangile de l’eau et de l’Esprit, bien que ses faiblesses soient révélées, mais pourquoi cela? Parce que l’on ne veut pas croire en Jésus-Christ comme vrai Sauveur. Des gens sont incapables de croire parce qu’ils sont ignorants de Jésus-Christ et de l’existence même de la lumière, alors que d’autres évitent la lumière parce qu’ils ont peur que leurs péchés soient révélés à la lumière.
Dans le monde du Christianisme, il y a beaucoup de gens qui sont dans ce cas. Par exemple, quand on demande a un pasteur: «Etes-vous né de nouveau? Avez-vous des péchés?», il répond en disant qu’il a toujours du péché dans son cœur, et il pense que sa foi est juste. Ces gens n’essaient même pas de connaître l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Les pasteurs légalistes d’aujourd’hui agissent comme suit. Ils disent à leur assemblée: «Chers croyants, vivez vertueusement! Vous devez être sanctifié jour après jour. Les diacres ne doivent pas mentir. C’est vrai pour les diacres et les anciens. Si vous voulez être baptisés, vous devez cesser de boire et de fumer. Vous devez garder le Jour du Seigneur. Et vous ne devez pas appauvrir les autres. Vous devez être un exemple pour tout le monde». Mais aucune parole de leurs lèvres ne parle de l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui peut libérer tout le monde du péché.
Ces dirigeants d’églises blanchissent (à la chaux) leur assemblée de mensonge. Quand les croyants viennent à l’église, ils disent: «Vivons vertueusement», et ils adorent hypocritement. Ils consacrent leurs efforts à cacher leur méchanceté, pour que les faiblesses de leur assemblée ne soient pas exposées à l’extérieur. Ils couvrent leur cœur, leur conscience, leurs pensées, et leur âme. Bien qu’il y ait des péchés dans l’assemblée, ils disent: «Puisque vous croyez en Jésus, vous irez au Ciel même si vous péchez». Pour que l’assemblée se sente bien, ils trompent les chrétiens en disant: «Vous avez du péché, mais Dieu vous appelle justes». C’est pour cela que Jésus dit aux Pharisiens: «race de vipère, tombeaux blanchis». Un tombeau blanchi est très propre à l’extérieur. Mais dans ce tombeau propre, il y a un corps qui pourrit. De même, nous pourrions dire que ceux qui professent croire en Jésus et ont encore du péché dans leur cœur sont comme des tombeaux blanchis.
 
 
Les chrétiens qui croient en Jésus maintenant peuvent aussi avoir un cœur vide
 
Pourquoi les gens de ce monde sentent que leur cœur est vide? Même des chrétiens trouvent leur cœur vide en dépit de leur foi, et ils vont de telle église à telle autre église, d’une réunion de prière à une autre. Beaucoup de gens croient en Jésus comme leur Sauveur, mais beaucoup ne sont même pas nés de nouveau, car ils ne connaissent pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit, l’évangile de vérité. Pour satisfaire leurs désirs, ils prennent leur nécessaire et vont dans des retraites de prière pour chercher le Seigneur. Quand les choses ne vont pas comme ils l’entendaient, ils se demandent: «Est-ce parce que je n’ai pas donné assez d’offrandes? Peut-être que je n’ai pas observé le Jour du Seigneur», puis ils font encore plus de prières de repentance.
Pourquoi les gens cherchent-ils le Seigneur d’une façon si insensée? Pourquoi vivent-ils dans tant de confusion, incapables de trouver la vérité qui les sauve? Trompés par les faux prophètes et les voleurs d’âmes, ils meurent. Ils doivent donc rejeter les paroles fausses qu’ils ont entendues des faux prophètes et croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Mais, la triste vérité c’est qu’ils ne savent pas comment faire, restant emprisonnés dans leurs dénominations.
Jésus dit en Jean 10:10: « Le voleur ne vient que pour dérober, égorger et détruire; moi, je suis venu afin que les brebis aient la vie, et qu'elles soient dans l'abondance.» Comment pouvez-vous recevoir une vie nouvelle? Avez-vous trouvé la lumière du salut en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit donné par Dieu? En reconnaissant la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, en y croyant de tout cœur, nous avons reçu la lumière du salut par la foi.
Chacun a ses pensées et ses propres modes de pensée. Mais, pour être sauvé de tous ses péchés, l’on doit d’abord rejeter ses propres pensées et s’appuyer sur la Parole de Dieu. Alors, que doivent croire les gens de tout cœur? Ils doivent croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, la vérité donnée par le Seigneur. Ils doivent croire que notre Seigneur Jésus a pris les péchés de l’humanité sur Son propre corps en étant baptisé par Jean, a emporté tous ces péchés et les a mis sur Sa tête, et il a pris la condamnation pour les effacer. Le fait que le Seigneur a été baptisé par Jean, a versé Son sang, et ressuscita des morts est l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Mes chers croyants, si vous voulez trouver la satisfaction dans votre cœur, vous devez croire de tout cœur en la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit que Jésus nous a donné. Donc, la Bible dit: «Car c’est en croyant du cœur que l’on parvient à la justice, et c’est en confessant de la bouche que l’on parvient au salut» (Romains 10:10).
L’électroménager domestique tels que les télés, vidéos, climatiseurs, est livré avec un mode d’emploi. Nous commençons à utiliser le produit après avoir lu ce manuel. Personne ne doute du mode d’emploi. Et nous devons être certains d’activer le produit selon le mode d’emploi pour qu’il fonctionne correctement et sans problème, et pour une utilisation en toute sécurité. Si, cependant, nous utilisons le produit à l’inverse de ce que dit le manuel, nous pouvons causer des dommages sérieux, tels que des chocs électriques ou des dysfonctionnements. De même, le salut que Dieu nous a donné ne peut être reçu que par la foi en «l’évangile de l’eau et de l’Esprit» tel qu’il est écrit dans la Bible.
Entre Dieu et l’humanité, il y a une juste loi de Dieu appelée la Loi, qui a pour rôle d’amener les gens à Jésus -Christ. Si ce n’était par la Loi de Dieu, nous n’aurions jamais pu devenir pécheurs, et comme nous n’aurions pas vu notre besoin de croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous n’aurions pas pu être sauvés. Nous devons réaliser que notre vie de foi devant Dieu ne commence que lorsque la justice de Dieu est entrée dans nos cœurs. Clairement, c’est à partir du moment où nous reconnaissons nos péchés par la Loi de Dieu que nous commençons à saisir l’évangile. En d’autres termes, c’est seulement quand nous lisons et croyons le premier chapitre du mode d’emploi nommé la Loi, et agissons selon lui, que nous pouvons passer au chapitre suivant intitulé «le vrai évangile». Ainsi, nous pouvons aller, par la foi, vers notre destination nommée le Royaume des Cieux.
Nous devenons donc pécheurs par la Loi donnée par Dieu, et nous ne devenons justes que lorsque nous croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui nous a délivrés de tous nos péchés. Donc, nous devons d’abord comprendre clairement le contenu de la Loi et le but dans lequel Dieu nous l’a donnée, puis nous devons accepter Jésus-Christ dans nos cœurs en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit pour être purifiés parfaitement de tous nos péchés.
En vivant dans ce monde, les gens ont fait de bonnes choses et de mauvaises choses, mais en général, les erreurs restent plus longtemps dans leur mémoire que le bien. Et de temps en temps nous nous rappelons ces péchés. Parce que tous les hommes sont insuffisants, ils ont au moins quelques inquiétudes au sujet de leurs péchés qui sont cachés, et alors qu’ils essaient de les résoudre par eux-mêmes, ils doivent plutôt les donner au Seigneur.
Les gens essaient de résoudre le problème du péché en s’appuyant sur leurs croyances religieuses et en priant leurs propres dieux. Mais comment de tels dieux pourraient-ils les délivrer de leur inquiétude? Ils doivent savoir qu’ils sont pleinement libérés de leurs péchés à partir du moment où leur cœur est convaincu de leur salut en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
 
 
C’est seulement lorsque nous avons foi en la justice de Dieu, que le vide de nos coeurs disparaît
 
Le passage des Ecritures d’aujourd’hui dit: «La foi étant venue, nous ne sommes plus sous ce pédagogue.» En d’autres termes, une fois que nous sommes nés de nouveau en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous ne sommes plus sous la Loi, le pédagogue mentionné ici. Ainsi, quand la vraie foi qui nous fait recevoir la rémission des péchés est-elle venue? Elle est venue dans nos cœurs lorsque nous avons cru en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Les inquiétudes et les peurs de nos cœurs disparaissent immédiatement quand nous rencontrons Jésus-Christ qui vint sur cette terre par l’eau et le sang. Autrement dit, quand nous sommes nés de nouveau par la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, le vide de nos cœurs disparaît.
Pour tous les hommes, ce n’est que lorsque la vraie foi vient dans leurs cœurs qu’ils peuvent trouver la paix. Jésus nous a dit: « Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l'adorent l'adorent en esprit et en vérité.» (Jean 4:24). Alors, à partir de quand pouvons-nous adorer Dieu en esprit et en vérité? Lorsque nous avons su et cru que nos péchés étaient transférés sur Jésus-Christ par Son baptême, nous avons pu L’adorer en esprit et en vérité, et dans la paix.
Pourquoi Dieu commanda-t-il: «Tu n’auras pas d’autres dieux devant ma face»? Pouvez-vous aimer Dieu plus que tout le reste? La capacité à aimer Jésus plus que tout le reste s’obtient seulement quand nous recevons la rémission de nos péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit que Jésus nous a donné. Cependant, si nous ne reconnaissons pas le salut de la vérité et ne transférons pas tous les péchés de nos cœurs sur Jésus-Christ par la foi, nous ne pouvons pas aimer Dieu. Cela vient de notre nature fondamentale incapable de ne pas avoir d’autres dieux devant Dieu, si nous ne sommes pas nés de nouveau d’eau et de l’Esprit.
En dépit de cela, une fois que nous avons la foi, nous aimons Dieu de tout cœur par la foi, et grâce à notre Seigneur, bien que nous ne soyons pas à 100% parfaits dans nos actes. Donc, après que la foi soit venue, nous ne sommes plus sous la Loi, mais nous sommes devenus héritiers de l’héritage de Dieu. Une vraie vie de foi chrétienne commence après avoir reçu la rémission des péchés.
«En étant baptisé, le Seigneur prit tous les péchés et les expia. Je n’ai plus de péché. Comme le Seigneur a ôté mes péchés en étant baptisé, en croyant cela je n’ai plus de péché. Comme le Seigneur a pris toute la condamnation du péché à ma place, je n’ai plus à être condamné. Je suis insuffisant, mais Il m’a sauvé de tous mes péchés.» Après que cette foi soit devenue la nôtre à tous, nous avons réalisé que nous n’avions plus à rester sous la malédiction de la Loi, sa colère, et sa condamnation. Nous avons réalisé que nous-mêmes sommes sauvés par Dieu. C’est à partir de là que nous avons commencé notre vie de foi. Donc, nous devons réaliser que notre vie de foi se vit après avoir cru en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Quand avez-vous commencé à croire que Jésus était votre Sauveur? Quand toutes vos inquiétudes ont-elles disparu de vos cœurs? Ces choses ont eu lieu quand vous avez transféré vos péchés sur Jésus-Christ en croyant en Son baptême. Par le baptême de Jean, Jésus-Christ a pris tous nos péchés une fois pour toutes, nous a délivrés de la mort en mourant à la Croix, et en ressuscitant des morts, Il est devenu le vrai Sauveur de tous les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Donc, nous voyons que la foi que Dieu attend de nous c’est de savoir et croire: «Ah! Le Seigneur a pris tous mes péchés par Son baptême, est mort à la Croix, ressuscité des morts, et est devenu mon Sauveur.»
C’est quand nous croyons vraiment en Jésus qui vint par l’eau et l’Esprit, et quand nous avons la foi qui nous rend sans péché, que nous sommes sauvés. C’est après avoir atteint cette foi que par cette foi nous commençons notre vie de foi. Ainsi, que vous ayez cru en Jésus depuis 10 ou 20 ans, vous verrez que c’est à partir du moment où vous avez vraiment cru en l’évangile de l’eau et de l’Esprit que votre foi de personne née de nouveau a débuté. Même quelqu’un qui a mené une vie de foi depuis des décennies peut naître de nouveau aujourd’hui. Donc, tous les chrétiens ne peuvent pas dire qu’ils sont vraiment nés de nouveau parce qu’ils croient en Jésus comme le Sauveur.
 


La loi est l’indicateur qui nous conduit à la justice de Dieu


C’est lorsque nous rencontrons Jésus par l’évangile de l’eau et de l’Esprit que nous apprenons ce qu’est la justice de Dieu. L’apôtre Paul dit: «Avant que la foi vînt, nous étions enfermés sous la garde de la loi, en vue de la foi qui devait être révélée.» Avant que nous ne soyons sauvés et nés de nouveau, nous étions sous la Loi. L’apôtre Pierre dit en 1 Pierre 3:19 que Jésus-Christ allait et prêchait aux esprits en prison. Ici, «les esprit en prison» signifie les pécheurs emprisonnés par la Loi. C’est pour cela que l’apôtre Paul dit: «Avant que la foi vînt, nous étions enfermés sous la garde de la loi, en vue de la foi qui devait être révélée.»
Qu’est-ce qu’un pédagogue? Le mot grec pour pédagogue est paidagogos, signifiant généralement un serviteur qui conduisait un enfant à l’école. Une pratique dérivant de l’aristocratie grecque, qui a été adoptée par les Romains et qui est devenue une pratique commune parmi les familles aristocrates riches à l’époque de Paul, où les parents assignaient à une personne de confiance la tâche de superviser leurs enfants et de les amener à l’école chaque jour pour s’assurer qu’ils soient éduqués. Ainsi, la Loi joue le rôle de pédagogue, amenant les gens directement à Jésus-Christ.
L’essentiel de la Loi sont les Dix Commandements: «Tu n’auras pas d’autre dieux devant ma face. Tu ne te prosterneras pas devant des idoles. Tu ne prendras pas le nom de Dieu en vain. Tu garderas le sabbat pour le sanctifier. Honore tes parents. Tu ne tueras point. Tu ne commettras pas l’adultère. Tu ne déroberas pas. Tu ne porteras pas de faux témoignage. Tu ne convoiteras pas la maison de ton voisin.» A cause de ces dix commandements de Dieu, tout le monde est pécheur et lié au péché. La loi de la conscience y ajoute son poids. Quand un homme pèche, cela s’inscrit sur les tablettes de sa conscience (Jérémie 17:1), et il se sent coupable. Pour ceux qui ne connaissent pas la Loi, le rôle de la conscience humaine est d’être un agent de la Loi.
Quand quelqu’un ne connaît pas la Loi de Dieu, la conscience de son cœur constitue la Loi de Dieu et souligne ses péchés. Mais, la condamnation de la Loi est plus sévère: elle dit: «Tu es pécheur. Tu as péché. Tu as commis tant de péchés aujourd’hui. Tu es bon pour aller en enfer. Tu es incapable de garder mes règles. Tu devrais aller à Jésus et recevoir la rémission de tes péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Si tu ne le fais pas, tu vas droit en enfer.»
Donc, quand nous connaissons et croyons en la justice de Dieu qui vint par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous avons la preuve de la foi que nous sommes sauvés, convaincus dans nos cœurs: «Jésus a pris tous mes péchés en étant baptisé. Il est devenu mon Sauveur.» C’est ainsi que nous venons à Jésus en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Qu’est-ce qui nous conduit au Seigneur contre notre volonté? Qu’est-ce qui nous oblige à chercher le Sauveur? Le rôle de pédagogue est rempli par la «Loi» donnée par Dieu.
La Loi de Dieu souligne tous les péchés. Bien que personne ne nous ai vu commettre tel péché, la Loi reste dans notre cœur comme statuts de Dieu, et souligne les péchés dans notre vie en nous disant: «Tu as péché. Tu ne devrais pas faire cela.» En d’autres termes, la Loi de Dieu nous enseigne que nos pensées, nos cœurs, et nos actes ne sont pas justes. C’est par la Loi donnée par Dieu que les gens reconnaissent leurs péchés. Donc, nous venons vers le Seigneur et notre problème de péché est résolu par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. L’apôtre Paul dit ici que nous pouvons venir à Jésus-Christ par la Loi, et que nous pouvons être sauvés et naître de nouveau en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit donné par Jésus-Christ. Autrement dit, la Loi de Dieu est un guide qui conduit l’humanité à Jésus-Christ, le vrai Dieu.
La Loi de Dieu enseigne que tous sont absolument incapables de garder la Loi et les statuts de Dieu. Personne dans ce monde ne peut garder la Loi en entier. Si, en dépit de cela, on dit aux gens de vivre leur vie de foi en gardant la Loi, que se passera-t-il? Ils deviendront hypocrites, loin du don du salut de Jésus-Christ. Les Adventistes défendent que le salut s’obtient seulement en croyant en Jésus et aussi en gardant le jour du sabbat. Ils disent qu’ils ne peuvent aller au Cieux que s’ils propagent leurs croyances 3 jours par semaine à raison de 3 heures par jour. Ce genre de croyances est légaliste. Le fait que quelqu’un doive faire quelque chose par lui-même pour être sauvé est une notion qui revient à dire: «foi + œuvres = salut» et c’est du légalisme; ceux qui y croient sont tenus par Satan.
La Loi ne peut qu’amener les gens à Jésus-Christ, mais par elle-même elle ne peut pas sauver du péché. C’est pour cela que Jésus est venu sur la terre dans la chair d’un homme, a été baptisé par Jean, mourut à la Croix, ressuscita des morts, monta au Ciel, et devint ainsi le Sauveur de tous ceux qui croient en Lui. Si nous ne croyons pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous ne pouvons pas être sauvés. Vous et moi devons croire en l’œuvre de salut de Jésus, en l’eau et le sang. C’est alors seulement que nous pouvons être sauvés de tous nos péchés.
 
 
Nos péchés ont été effacés après que nous ayons été baptisés en Christ par la foi
 
Galates 3:27 déclare: «vous tous, qui avez été baptisés en Christ, vous avez revêtu Christ.» L’apôtre Paul dit que quiconque veut devenir enfant de Dieu et hériter le Royaume des Cieux doit être baptisé en Christ. Le fait que nous revêtions Christ en étant baptisé en Christ signifie que nous devenons des croyants en la justice de Dieu qui est venue par Christ.
Nous revêtons Christ quand nous croyons de tout cœur en la justice de Dieu, en ce que Jésus prit tous les péchés et les transgressions du monde par le baptême de Jean-Baptiste. L’apôtre Paul continue à dire: «si vous êtes à Christ, vous êtes donc la postérité d’Abraham, héritiers selon la promesse.» C’est vrai. Nous sommes ceux qui sommes devenus justes par la foi, et qui recevons toutes les bénédictions de Dieu.
Si nous devions résumer le cœur de la Loi, c’est que Dieu nous a donné la Loi pour que nous reconnaissions nos péchés, comme dit en Romains 3:20. Cependant, beaucoup de gens dans ce monde essaient de se tenir devant Dieu en gardant la Loi et en faisant de bonnes œuvres par eux- mêmes, plutôt que de réaliser et reconnaître leurs péchés par la Loi.
Un certain frère de notre église a témoigné un jour qu’avant de naître de nouveau, il avait interrompu sa vie de foi, et pendant ce temps il voulait se tester lui-même, pensant: «Je croirai de nouveau en Jésus quand je serai convaincu que je n’ai plus d’insuffisances, même devant la Loi, et que je pourrai me tenir ferme avec mes actes justes.» Cependant, ce qu’il a réalisé c’est qu’il était incapable d’observer la Loi peu importe en quoi. Il témoigna qu’après avoir rencontré des frères et des sœurs nés de nouveau de mon église, et les a entendu dire: «la Loi a pour but de te faire reconnaître tes péchés», il réalisa: «Je vois! Donc la Loi n’est là que pour que je reconnaisse mes péchés, et pendant tout ce temps j’ai essayé de l’observer. J’ai cherché à me tenir avec justice devant la Loi à cause de mon arrogance. Je me trompais.» Et il saisit la vérité selon laquelle Jésus avait pris tous ses péchés en étant baptisé, était mort à la Croix pour lui, ressuscité des morts au troisième jour, et devint ainsi son Sauveur, et il reçut la rémission de tous ses péchés.
Même maintenant, il y a tant de chrétiens qui essaient de garder la Loi à 100% parfaitement. Même s’ils tombent à cause de la Loi, ils essaient encore de l’observer sans cesse. Mais ils finissent par mener le genre de vie de foi qui ne peut éviter de tomber devant la Loi, tournant en rond dans un trou de souris.
Cependant, comme le dit le passage des Ecritures d’aujourd’hui: «La foi étant venue, nous ne sommes plus sous ce pédagogue», si votre cœur a la foi qui vous fait naître de nouveau d’eau et d’Esprit, vous êtes libre de la Loi. Si vous croyez que Jésus a expié tous vos péchés par l’eau et l’Esprit, si vous croyez que tous vos péchés ont été transférés sur Jésus-Christ et qu’Il a été condamné pour vous, et si vous croyez qu’Il est ressuscité des morts et que Jésus votre Dieu du salut, alors même si vous avez des insuffisances dans votre vie, vous pouvez être libre de tous vos péchés et faire l’œuvre juste comme enfants parfaits de Dieu.
 
 

Nous devons croire en l’amour de Dieu qui vint au travers de l’évangile de l’eau et de l’Esprit

 
Il est écrit en 1 Jean 5:5-12: «Qui est celui qui a triomphé du monde, sinon celui qui croit que Jésus est le Fils de Dieu? C’est lui, Jésus-Christ, qui est venu avec de l’eau et du sang; non avec l’eau seulement, mais avec l’eau et avec le sang; et c’est l’Esprit qui rend témoignage, parce que l’Esprit est la vérité. Car il y en a trois qui rendent témoignage: l’Esprit, l’eau et le sang, et les trois sont d’accord. Si nous recevons le témoignage des hommes, le témoignage de Dieu est plus grand; car le témoignage de Dieu consiste en ce qu’il a rendu témoignage à son Fils. Celui qui croit au Fils de Dieu a ce témoignage en lui-même; celui qui ne croit pas Dieu le fait menteur, puisqu’il ne croit pas au témoignage que Dieu a rendu à son Fils. Et voici ce témoignage, c’est que Dieu nous a donné la vie éternelle, et que cette vie est dans son Fils. Celui qui a le Fils a la vie; celui qui n’a pas le Fils de Dieu n’a pas la vie.»
Il est aussi écrit en Jean 19:34-35: «un des soldats lui perça le côté avec une lance, et aussitôt il sortit du sang et de l’eau. Celui qui l’a vu en a rendu témoignage, et son témoignage est vrai; et il sait qu’il dit vrai, afin que vous croyiez aussi.» Comme ces passages le disent, l’Esprit, l’eau, et le sang sont les vrais témoins de Dieu. Donc, si nous sommes enfants de Dieu, nous devons infailliblement avoir ces trois témoins dans nos cœurs.
Premièrement, le Saint-Esprit témoigne: «Jésus-Christ est le Fils de Dieu, le Roi des rois, et fondamentalement, Dieu le Créateur».
L’eau implique le baptême de Jésus par Jean-Baptiste. Le baptême de Jésus par Jean nous montre que Jésus-Christ, en étant baptisé, prit tous les péchés passés, présents, et futurs du monde, comme il est écrit en 1 Pierre 3:21: «Cette eau était une figure du baptême, qui n’est pas la purification des souillures du corps, mais l’engagement d’une bonne conscience envers Dieu, et qui maintenant vous sauve, vous aussi, par la résurrection de Jésus-Christ.»
Et le sang que Jésus versa à la Croix témoigne qu’en étant condamné pour nos péchés et versant Son sang jusqu’à la mort sur la Croix, Jésus mit fin à toutes les malédictions, comme salaire de nos péchés. Seuls ceux qui ont ces trois témoignages dans leurs cœurs peuvent être libérés de tous leurs péchés et devenir des gens justes. Si l’on enlève l’eau et ne retient que les témoignages de l’Esprit et du sang, les péchés demeurent dans le cœur, et l’on finit par faire Dieu menteur, car Il a dit qu’Il a expié tous nos péchés.
Donc, ceux qui n’ont pas ces trois témoignages de l’Esprit, de l’eau et du sang n’ont pas le Fils de Dieu dans leurs cœurs; donc, ils n’ont pas la vie. En d’autres termes, ils ne sont pas enfants de Dieu, mais enfants du diable, et ils sont liés à la condamnation et destinés aux flammes de l’enfer. Il est aussi écrit: «Et voici ce témoignage, c’est que Dieu nous a donné la vie éternelle, et que cette vie est dans son Fils» (1 Jean 5:11).
Comment, alors, pouvez-vous savoir si vous êtes en ou hors de Jésus-Christ? Romains 8:1-2 dit à ce propos: « Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ. En effet, la loi de l'esprit de vie en Jésus-Christ m 'a affranchi de la loi du péché et de la mort.» Il n’y a pas de condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ, car ils ont les trois témoignages de l’Esprit, de l’eau, et du sang. Parce que Jésus-Christ, le Fils de Dieu fondamentalement sans péché, a pris tous les péchés du monde en étant baptisé, et a versé Son sang pour mourir à la Croix payant ainsi le salaire de tous ces péchés, et donc ceux qui croient en cela ne peuvent pas avoir le moindre péché.
Il est aussi écrit en Romains 8:33: «Qui accusera les élus de Dieu? C’est Dieu qui justifie», et Esaïe 50:8-9 dit: «Celui qui me justifie est proche: Qui disputera contre moi? Comparaissons ensemble! Qui est mon adversaire? Qu’il s’avance vers moi! Voici, le Seigneur, l’Éternel, me secourra: Qui me condamnera? Voici, ils tomberont tous en lambeaux comme un vêtement, La teigne les dévorera.»
De plus, Psaumes 37:32-33 déclare: «Le méchant épie le juste, Et il cherche à le faire mourir. L’Éternel ne le laisse pas entre ses mains, Et il ne le condamne pas quand il est en jugement», nous assurant que ceux qui ont les trois témoignages de l’Esprit, de l’eau, et du sang – c’est-à-dire la foi qui est approuvée et garantie par Dieu – ne sera jamais condamné pour ses péchés. Et avec respect pour ceux qui sont en Jésus-Christ, 1 Jean 4:13 dit: «Nous connaissons que nous demeurons en lui, et qu’il demeure en nous, en ce qu’il nous a donné de son Esprit.»
Pour recevoir le Saint-Esprit, vous devez d’abord recevoir la rémission de vos péchés. Il est promis en Actes 2:38 que Dieu vous donnerait le don du Saint-Esprit si vous recevez la rémission de vos péchés, et il est aussi écrit en Ephésiens 1:13-14: «En lui vous aussi, après avoir entendu la parole de la vérité, l’Évangile de votre salut, en lui vous avez cru et vous avez été scellés du Saint-Esprit qui avait été promis, lequel est un gage de notre héritage, pour la rédemption de ceux que Dieu s’est acquis, à la louange de sa gloire.»
Cela signifie que ceux qui reçoivent la rémission des péchés et sont sauvés par l’évangile de l’eau (le baptême) et du sang (la Croix), seront scellés par Dieu comme Ses propres enfants, ayant la garantie par le Saint-Esprit. Cela revient à marquer une vache ou un cheval au fer rouge, laissant un sceau indélébile indiquant à qui il appartient. Pour séparer Ses vrais enfants, qui ont reçu la rémission des péchés et sont devenus justes en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit des enfants du diable, Dieu leur a fait don du Saint-Esprit.
De plus, il est écrit en Jean 6:53-58: «Jésus leur dit: En vérité, en vérité, je vous le dis, si vous ne mangez la chair du Fils de l’homme, et si vous ne buvez son sang, vous n’avez point la vie en vous-mêmes. Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang a la vie éternelle; et je le ressusciterai au dernier jour. Car ma chair est vraiment une nourriture, et mon sang est vraiment un breuvage. Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang demeure en moi, et je demeure en lui. Comme le Père qui est vivant m’a envoyé, et que je vis par le Père, ainsi celui qui me mange vivra par moi. C’est ici le pain qui est descendu du ciel. Il n’en est pas comme de vos pères qui ont mangé la manne et qui sont morts: celui qui mange ce pain vivra éternellement.»
Ici, Dieu nous dit de manger la chair du Fils de l’Homme et de boire Son sang. Mais cela signifie-t-il réellement que nous devons littéralement manger la chair de Jésus et boire Son sang, comme les Juifs de ce temps s’y sont mépris? Non! Une telle interprétation n’est autre qu’une déclaration sans fondement des pécheurs qui, n’étant pas nés de nouveau, sont aveugles vis-à-vis de la Parole. Les Catholiques défendent toujours la dite doctrine de «transsubstantiation», qui insiste sur le fait que le pain et le vin présentés à la Communion changent de substance pour devenir le corps, le sang, l’âme et la divinité de Jésus-Christ alors que ces éléments apparaissent comme du pain et du vin.
Alors, qu’est-ce que cela signifie de manger la chair du Fils de l’Homme? Cela se réfère à notre foi en la vérité selon laquelle Jésus a pris les péchés du monde en étant baptisé par Jean. C’est croire en la justice de Dieu par Jésus-Christ qui vint par l’eau (1 Jean 5:6). En d’autres termes, croire en la justice de Dieu, croire que Jésus-Christ, Dieu Lui-même en essence, vint dans la chair d’un homme, et qu’en étant baptisé par Jean-Baptiste, Il prit et porta tous les péchés du monde sur Son propre corps – voilà ce qu’est manger la chair du Fils de l’Homme.
Et boire le sang du Fils de Dieu c’est croire que Jésus a payé pour toutes les malédictions de nos péchés en versant Son sang et mourant à la Croix comme salaire du péché qu’Il avait porté sur Lui.
A ce sujet, 1 Corinthiens 11:23-29 déclare: «Car j’ai reçu du Seigneur ce que je vous ai enseigné; c’est que le Seigneur Jésus, dans la nuit où il fut livré, prit du pain, et, après avoir rendu grâces, le rompit, et dit: Ceci est mon corps, qui est rompu pour vous; faites ceci en mémoire de moi. De même, après avoir soupé, il prit la coupe, et dit: Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang; faites ceci en mémoire de moi toutes les fois que vous en boirez. Car toutes les fois que vous mangez ce pain et que vous buvez cette coupe, vous annoncez la mort du Seigneur, jusqu’à ce qu’il vienne. C’est pourquoi celui qui mangera le pain ou boira la coupe du Seigneur indignement, sera coupable envers le corps et le sang du Seigneur. Que chacun donc s’éprouve soi-même, et qu’ainsi il mange du pain et boive de la coupe; car celui qui mange et boit sans discerner le corps du Seigneur, mange et boit un jugement contre lui-même.»
Ici, quand le Seigneur dit qu’il faut d’abord s’examiner soi-même puis prendre ensuite le pain et la coupe, Il dit que nous devons d’abord reconnaître dans nos cœurs que nous sommes fondamentalement des pécheurs qui continueront à pécher jusqu’au jour de notre mort et seront condamnés à l’enfer à la fin. Après avoir reconnu cela, nous devons croire que par Son baptême Jésus-Christ a enlevé tous les péchés de notre passé, présent et futur, et tous les péchés du monde entier, et qu’en versant Son sang à la Croix comme salaire de ces péchés, Il a éradiqué toute malédiction. Voilà ce qu’est manger le pain du Seigneur et boire la coupe du Seigneur.
Cependant, la plupart des chrétiens aujourd’hui mangent le pain sans croire en le baptême de Jésus par Jean. Pour eux, la Sainte Cène n’est autre qu’un rite religieux. Donc, comme ces gens ne croient pas que Jésus-Christ a pris tous leurs péchés, leurs péchés restent dans leurs cœurs, et comme ils mangent le pain et boivent la coupe en restant pécheurs, ils sont coupables envers le corps et le sang du Seigneur. Donc, c’est absolument et seulement après avoir cru en le baptême de Jésus-Christ et en Son sang à la Croix que nous pouvons manger le pain et boire de la coupe.
Galates 1:4 dit que Christ «s’est livré Lui-même pour nos péchés, pour nous délivrer du présent siècle mauvais, selon la volonté de notre Dieu et Père», et de la même façon, le baptême de Jésus était l’amour vrai et la volonté de Dieu le Père en action pour nous.
En 1 Thessaloniciens 4:3, la Bible dit aussi: «Car ce que Dieu veut, c’est votre sanctification», et en Jean 6:40, Jésus témoignage de la Parole de la promesse disant: «La volonté de Celui qui m’a envoyé, c’est que quiconque voit le Fils et croit en Lui ait la vie éternelle; et je le ressusciterai au dernier jour.» Donc, vous pouvez être sanctifié et recevoir la vie éternelle seulement si vous croyez en l’évangile parfait de l’eau et de l’Esprit de tout cœur.
Etant donné cela, celui qui bâtit sa maison sur le roc se réfère à une «personne juste» qui n’est plus condamnée pour ses péchés, car elle a été purifiée et sauvée de ses péchés en croyant de tout son cœur en l’évangile du baptême de Jésus-Christ et de Sa Croix, et qui n’est pas trompée par la tentation, car elle a le Saint-Esprit.
Et celui qui bâtit sa maison sur le sable se réfère à quelqu’un qui ne croit pas en le baptême de Jésus-Christ, ou ne le connaît que de façon hypothétique plutôt que de croire dans son cœur, et qui a donc encore tous ses péchés dans son cœur. Comme ces gens n’ont pas reçu la rémission de leurs péchés, quand le jour du jugement viendra, ils seront condamnés avec Satan et jetés en enfer. Ce sont des hérétiques.
 
 
Des croyances hérétiques dans le christianisme
 
Il est écrit dans la Bible: «Éloigne de toi, après un premier et un second avertissement, celui qui provoque des divisions, sachant qu’un homme de cette espèce est perverti, et qu’il pèche, en se condamnant lui-même» (Tite 3:10-11). La Bible définit clairement les hérétiques. Ceux qui se condamnent eux-mêmes sont les hérétiques.
Le mot hérésie est dérivé d’un mot grec signifiant un choix. Alors que les chrétiens doivent professer croire en Jésus-Christ comme leur Seigneur selon la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ils ont fait d’autres choix dans leur façon de croire en Jésus. Ceux qui ont fait le choix de ne pas croire en le baptême de Jésus-Christ mais seulement en Son sang ne sont autres que des hérétiques, et les hérétiques se condamnent eux-mêmes et se tiennent loin de Christ. Ne pas croire en l’évangile authentique est le péché qui les mène à la mort (1 Jean 5:16). En d’autres termes, comme le dit 1 Jean 3:4: «Quiconque pèche transgresse la loi, et le péché est la transgression de la loi», ceux qui ont ces croyances commettent l’iniquité.
De plus, Galates 2:17 déclare: «Mais, tandis que nous cherchons à être justifié par Christ, si nous étions aussi nous-mêmes trouvés pécheurs, Christ serait-il un ministre du péché? Loin de là!» Comme dit, la Bible nous témoigne qu’une fois que nous croyons en Jésus-Christ comme il se doit, nous sommes justifiés et des personnes justes, et il nous est alors impossible de redevenir pécheurs.
Quand vous croyez que vous êtes vraiment sauvé en croyant en l’évangile parfait du baptême de Jésus-Christ et de Sa Croix, c’est alors que la vraie vie de foi commence pour vous. Cette foi, selon laquelle nous sommes devenus des personnes justes et sans péché en croyant en le baptême et le sang de Jésus, est la foi véritable qui plaît à Dieu, et qui est approuvée.
Avons-nous, vous et moi, la vraie foi? Avoir foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, c’est avoir la foi véritable devant Dieu.