説教集

Sujet 15: Galates

[PARTIE 4-2] Avons-nous, vous et moi, le même genre de foi qu’Abraham? (Galates 4:12-31)

Avons-nous, vous et moi, le même genre de foi qu’Abraham?
(Galates 4:12-31)
«Soyez comme moi, car moi aussi je suis comme vous. Frères, je vous en supplie. Vous ne m’avez fait aucun tort. Vous savez que ce fut à cause d’une infirmité de la chair que je vous ai pour la première fois annoncé l’Évangile. Et mis à l’épreuve par ma chair, vous n’avez témoigné ni mépris ni dégoût ; vous m’avez, au contraire, reçu comme un ange de Dieu, comme Jésus-Christ. Où donc est l’expression de votre bonheur? Car je vous atteste que, si cela eût été possible, vous vous seriez arraché les yeux pour me les donner. Suis-je devenu votre ennemi en vous disant la vérité? Le zèle qu’ils ont pour vous n’est pas pur, mais ils veulent vous détacher de nous, afin que vous soyez zélés pour eux. Il est beau d’avoir du zèle pour ce qui est bien et en tout temps, et non pas seulement quand je suis présent parmi vous. Mes enfants, pour qui j’éprouve de nouveau les douleurs de l’enfantement, jusqu’à ce que Christ soit formé en vous, je voudrais être maintenant auprès de vous, et changer de langage, car je suis dans l’inquiétude à votre sujet. Dites-moi, vous qui voulez être sous la loi, n’entendez vous point la loi? Car il est écrit qu’Abraham eut deux fils, un de la femme esclave, et un de la femme libre. Mais celui de l’esclave naquit selon la chair, et celui de la femme libre naquit en vertu de la promesse. Ces choses sont allégoriques ; car ces femmes sont deux alliances. L’une du mont Sinaï, enfantant pour la servitude, c’est Agar, - car Agar, c’est le mont Sinaï en Arabie, -et elle correspond à la Jérusalem actuelle, qui est dans la servitude avec ses enfants. Mais la Jérusalem d’en haut est libre, c’est notre mère ; car il est écrit : Réjouis-toi, stérile, toi qui n’enfantes point! Éclate et pousse des cris, toi qui n’as pas éprouvé les douleurs de l’enfantement! Car les enfants de la délaissée seront plus nombreux Que les enfants de celle qui était mariée. Pour vous, frères, comme Isaac, vous êtes enfants de la promesse ; et de même qu’alors celui qui était né selon la chair persécutait celui qui était né selon l’Esprit, ainsi en est-il encore maintenant. Mais que dit l’Écriture? Chasse l’esclave et son fils, car le fils de l’esclave n’héritera pas avec le fils de la femme libre. C’est pourquoi, frères, nous ne sommes pas enfants de l’esclave, mais de la femme libre.»
 

Des termes comme «l’indigénisation du christianisme» ou «l’église indigénisée» semblent être devenus populaires, en particulier dans les communautés chrétiennes du Tiers Monde. Ils essaient de changer le christianisme occidental en quelque chose qui correspond mieux à leur culture. Ils mettent l’accent sur la deuxième clause de leur tradition: «l’unité dans l’essentiel, la liberté dans ce qui n’est pas essentiel, et la charité en toute chose.» Mais la chose la plus malheureuse est qu’ils ne savent même pas ce qui est essentiel. 
Cependant, l’évangile de l’eau et de l’Esprit que nous prêchons ne peut pas être manifesté sous des formes différentes selon les circonstances, mais il est immuable en toute circonstance. Je suis vraiment reconnaissant à Dieu de ce que je peux vous prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui peut vous sauver de tous vos péchés en toute circonstance. Donc, je veux faire cette œuvre de justice jusqu’au jour du retour de notre Seigneur. Je crois que beaucoup d’âmes seront libérées de tous leurs péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Je sais que ce livre vous sera vraiment bénéfique. 
Le passage des Ecritures d’aujourd’hui en Galates 4:12-31 nous encourage à vivre par la foi en la vérité de l’eau et de l’Esprit que le Seigneur nous a donné. L’apôtre Paul ne désirait pas dépouiller les saints. Bien sûr, les saints des églises de Galatie ne voulaient pas non plus blesser Paul. Cependant, des saints des églises Galates, l’apôtre Paul a entendu parler d’une foi fausse et destructrice. C’était la foi de ceux qui, basés sur d’anciennes traditions, soutenaient encore la circoncision de la chair. L’apôtre Paul commença alors à témoigner aux saints des églises de Galatie de la nature de leur fausse foi, et de ce que disait vraiment l’évangile vrai. Il leur disait: «Vous êtes zélés, mais non pour le bien. Si vous continuez de rester sous la Loi comme cela, je suis triste de devoir douter de votre salut.»
Pendant la période où Paul prêchait l’évangile de l’eau et de l’Esprit, il y avait de faux enseignants qui soutenaient la circoncision physique. Ils considéraient aussi qu’il fallait honorer le sabbat et garder les fêtes de l’Ancien Testament. Ils étaient venus secrètement dans l’Eglise de Dieu, disant croire en Jésus comme leur Sauveur. Mais en fait, ils cherchaient à annuler la liberté des saints et de les asservir comme leurs serviteurs. Ces circoncisionistes essayaient d’exploiter les saints dans l’Eglise de Dieu à leurs propres fins. Et ce qui est pire c’est que beaucoup de gens dans l’Eglise s’accordaient à leur foi. 
Une telle croyance était un obstacle à la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. C’était le problème des églises primitives en Galatie. Ceux qui causèrent ce problème ignoraient l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Ils forçaient les saints de l’Eglise de Dieu à être circoncis. A cause d’eux donc, les saints des églises de Galatie sont tombés dans la confusion spirituelle. Alors que l’existence de ceux qui soutenaient la circoncision physique dans l’église galate était problématique, il était encore plus problématique de voir beaucoup suivre ces faux enseignements. L’apôtre Paul savait que la foi des circoncisionistes aurait des conséquences désastreuses de mort spirituelle, et essaya donc d’éviter que ces faux enseignements ne se répandent. C’est pour cela que l’apôtre Paul confronte sévèrement les croyances de ceux qui soutenaient la circoncision physique. 
Les saints des églises galates croyaient que Jésus avait expié leurs péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Mais quand même, ils essayaient encore de garder le sabbat du vendredi au samedi, et étaient incapables de rejeter leurs anciennes croyances telles que la circoncision physique. Ces faux frères vinrent secrètement dans l’Eglise de Dieu et amenèrent la nécessité de la circoncision physique aux saints. Ainsi, leur foi était spirituellement maudite.
 

Nous sommes nés de la femme libre, car nous croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit 

Regardons à ce que l’apôtre Paul dit en Galates 4:21-31: «Dites-moi, vous qui voulez être sous la loi, n’entendez vous point la loi? Car il est écrit qu’Abraham eut deux fils, un de la femme esclave, et un de la femme libre. Mais celui de l’esclave naquit selon la chair, et celui de la femme libre naquit en vertu de la promesse. Ces choses sont allégoriques ; car ces femmes sont deux alliances. L’une du mont Sinaï, enfantant pour la servitude, c’est Agar, - car Agar, c’est le mont Sinaï en Arabie, -et elle correspond à la Jérusalem actuelle, qui est dans la servitude avec ses enfants. Mais la Jérusalem d’en haut est libre, c’est notre mère ; car il est écrit : 
Réjouis-toi, stérile, 
Toi qui n’enfantes point! 
Éclate et pousse des cris,
Toi qui n’as pas éprouvé les douleurs de l’enfantement!
Car les enfants de la délaissée seront plus nombreux 
Que les enfants de celle qui était mariée. 
Pour vous, frères, comme Isaac, vous êtes enfants de la promesse ; et de même qu’alors celui qui était né selon la chair persécutait celui qui était né selon l’Esprit, ainsi en est-il encore maintenant. Mais que dit l’Écriture? Chasse l’esclave et son fils, car le fils de l’esclave n’héritera pas avec le fils de la femme libre. C’est pourquoi, frères, nous ne sommes pas enfants de l’esclave, mais de la femme libre.»
Ce passage parle de la vraie foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et de la foi légaliste. En d’autres termes, Paul explique ces deux types de foi démontrés par les deux fils d’Abraham. Pour comprendre ce passage, nous devons revenir au temps anciens, aux jours d’Abraham. 
Quand Abraham fut âgé de 75 ans, il quitta sa patrie et la maison de son père, et suivit Dieu selon Sa direction. Un jour, Dieu apparut à Abraham et lui dit: «Ta descendance sera comme les étoiles du ciel.» Abraham crut la Parole de Dieu. Il crut parce que c’était la Parole de Dieu. 
Dieu n’a pas seulement promis d’innombrables descendants à Abraham, mais Il a aussi promis que quiconque serait circoncis serait approuvé dans le peuple de Dieu. Donc Abraham et ses descendants furent tous circoncis dans la chair. Quand Dieu dit à Abraham d’être circoncis, Il fit de cette loi de la circoncision la garantie de Sa promesse, car Abraham crut en la Parole de Dieu selon laquelle il aurait autant de descendants que les étoiles du ciel. La raison pour laquelle Dieu dit que ceux qui seraient circoncis seraient approuvés comme ayant la même foi qu’Abraham était aussi qu’Abraham crut la Parole de Dieu. C’est pour cela que Dieu dit à Abraham que ceux qui étaient circoncis dans la chair seraient Son peuple. 
Abraham attendit donc un enfant. Mais peu importe combien il crut et combien il attendit, il n’y avait rien, et Abraham et Sarah devinrent impatients au sujet de la promesse de Dieu. Vingt ans passèrent depuis la promesse de Dieu. Sarah, la femme d’Abraham, commença à douter alors que ces cheveux devenaient gris et que la promesse de Dieu semblait s’éloigner d’elle. Elle établit donc un plan. Elle amena sa servant Hagar à son mari et la lui donna disant: «Dieu a promis de te donner un enfant, mais je pense que ce n’est pas par moi mais par Hagar.»
En amenant Hagar auprès d’Abraham, Sarah espérait qu’Hagar porte un enfant pour lui. Comme prévu, sa servante Hagar donna un fils à Abraham. Sarah pensait que c’était l’accomplissement de la promesse de Dieu, mais en réalité, ce n’était pas le cas. Le fils d’Hagar n’était pas celui de la promesse, et il n’y avait pas l’approbation de Dieu sur l’enfant né d’un plan humain. Donc, la promesse de Dieu vivait toujours, car Il avait promis clairement à Abraham un fils qui naîtrait de Sarah.
Plus tard, Abraham eut effectivement son fils Isaac avec Sarah, comme Dieu l’avait promis. Quand cet enfant fut âgé d’un an, Abraham fit une grande fête. 
Par l’exemple des deux fils d’Abraham, Dieu nous parle de différents genres de foi; une foi légaliste et la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Ce récit des deux fils d’Abraham permet de comprendre les deux alliances de Dieu et les deux genres de foi aussi. 
Dieu nous dit qu’Ismaël, né de la servante, est le symbole de la foi légaliste. Parce qu’Ismaël, fils d’Abraham, est né par la chair d’Hagar, il devint le symbole d’une foi légaliste. Isaac, un autre fils d’Abraham, est né en croyant en la Parole de Dieu, donc ce fils se réfère à la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. La foi légaliste d’aujourd’hui est une foi charnelle selon Ismaël. La foi en la Parole d’évangile de l’eau et de l’Esprit, par contre, est la vraie foi manifestée par le fils de la femme libre, c’est-à-dire Isaac, le fils de Sarah. Sur terre, la foi légaliste et la vraie foi qui croit en l’évangile de l’eau et de l’Esprit coexistent toujours. 
Maintenant, nous devons examiner la relation entre la vraie foi spirituelle et la foi légaliste plus en profondeur. Nous devons réaliser qu’Isaac, né de la foi en la Parole de Dieu, était différent d’Ismaël, qui symbolise la foi légaliste née d’efforts et plans humains. En d’autres termes, bien qu’Isaac et Ismaël fussent tous deux enfants d’Abraham, spirituellement, l’un démontre la foi légaliste, et l’autre démontre la foi spirituellement juste en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
Donc, nous devons réaliser que cette foi légaliste est orientée sur les actes, alors que la foi spirituelle est celle de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. En d’autres termes, notre foi est basée sur la Parole de promesse de Dieu. Comme seuls les enfants nés par la foi en la Parole de Dieu sont les vrais fruits de la foi, dans l’Eglise de Dieu, il ne doit pas y avoir d’autre foi. Tout comme Dieu a rejeté Ismaël, le fils né par la foi légaliste, nous devons aussi rejeter la foi légaliste de notre vie. L’apôtre Paul nous demande si nous voulons vivre notre vie de foi de façon légaliste ou spirituelle. 
L’apôtre Paul dit que tout comme Ismaël persécutait Isaac en ce temps, les enfants de la femme esclave persécutaient les enfants de la foi nés de la femme libre. Cela se réfère à l’épisode où Sarah fit une fête pour le premier anniversaire d’Isaac. Le frère aîné d’Isaac, âgé alors de 15 ans, le frappa et le tourmenta et comme Ismaël était beaucoup plus âgé, il lui était facile de frapper et embêter son jeune frère Isaac, qui n’était âgé que d’un an. 
Par comparaison, même dans le monde aujourd’hui, ceux qui ont une foi légaliste tourmentent les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit et continueront de persécuter les saints nés de nouveau. Mais ce qu’ils font c’est amener la condamnation de Dieu sur eux-mêmes. Si Isaac était né du même sein qu’Ismaël, Ismaël aurait-il persécuté Isaac? Ismaël était fâché parce qu’Isaac, son demi frère, était béni et aimé par son père. Ismaël avait grandi en pensant qu’il hériterait toute la richesse de son père, mais quand son demi-frère est né, tout changea. Ismaël réalisa qu’il n’était pas en position d’hériter de la richesse de son père, comme la mère de son frère était la femme légale et sa mère n’était qu’une servante. C’est pour cela qu’il persécutait Isaac. 
Sarah, la mère d’Isaac, le vit et se fâcha. Elle en parla donc à son mari Abraham. Abraham fut donc troublé par la question, mais Dieu lui ordonna de rejeter la servante et Ismaël de sa maison. Donc Abraham envoya Hagar et Ismaël dans le désert avec seulement un peu d’eau et de pain. 
Maintenant, par la Parole de l’Ancien Testament, Dieu nous montre quelle est la vraie foi: la foi légaliste est fausse et la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit est la vraie foi. Dieu nous dit que pour être sauvés de tous nos péchés, nous devons croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, plutôt que de vivre par la Loi, en vain. Vivre nos vies de foi en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit nous permet d’hériter toutes les bénédictions de Dieu, comme il nous est impossible d’obtenir le vrai salut par une foi légaliste. C’est parce que nous croyons en la Parole de Dieu de tout cœur que nous pouvons être sauvés de tous nos péchés, recevoir la vie éternelle, et Le servir en mettant notre foi en Sa Parole. 
C’est seulement quand nos cœurs sont remis de tous nos péchés par la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit au travers de la Parole de Dieu que nous pouvons vraiment devenir Ses enfants. Tout comme Abraham eut son fils en croyant en la Parole de promesse de Dieu, nous aussi devons devenir les vrais enfants de Dieu en recevant la rémission des péchés par la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
Dieu nous dit aussi quel genre de foi nous devons avoir une fois que nous avons reçu la rémission de nos péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Il est complètement différent de vivre nos vies de foi en nous basant sur des croyances légalistes que de mettre notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. En quoi, alors, ces deux fois sont-elles totalement différentes?
 

Examinons d’abord la foi légaliste 

Je considère les serviteurs de Dieu, et nos frères et sœurs dans notre mission comme ceux qui ont foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. En croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous avons reçu la rémission des péchés dans nos cœurs et suivons le Seigneur. Parce que nous croyons que tout sera accompli selon notre foi en la Parole de Dieu, nous pouvons servir l’évangile et Le suivre par la foi. 
Par contre, une foi légaliste est quelque chose qu’ont les gens ambitieux charnellement. Certains pensent: «Je suis faible maintenant, mais une fois que j’aurai assez de force et de disciples, je prendrai ma voie indépendante pour faire l’œuvre de Dieu moi-même.» Ce sont des gens qui ont des rêves charnels, pensant: «Dois-je vivre ainsi, maintenant que j’ai reçu la rémission de mes péchés?» Ils sont très différents des serviteurs de Dieu qui croient en Sa Parole et sont décidés à servir l’évangile de l’eau et de l’Esprit pour le restant de leur vie. 
 
 

Vie de foi spirituelle 

 
Ceux qui ont une foi spirituelle croient qu’il convient de consacrer toutes leurs forces à servir le Seigneur et répandre l’évangile de l’eau et de l’Esprit, peu importent leurs circonstances. Cependant, d’autres n’ont pas ce genre de foi, et essaient plutôt d’accomplir quelque chose de charnel par eux-mêmes, incapables de rejeter leur propre gloire de la chair. Ils vivent une vie de foi légaliste maintenant. Nous voyons que ces gens finiront dans le sectarisme en un rien de temps, dès qu’ils en auront l’occasion, et ils prennent de l’ampleur comme le faisaient les circoncisionistes du temps de Paul. Ainsi, si les frères et sœurs qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit retombent une fois encore dans une foi légaliste, cela constitue un grave péché devant Dieu. Vous devez réaliser avec quelle férocité ceux qui ont une foi légaliste s’opposent à l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
Vous et moi devons vivre nos vies de foi en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Nous devons vivre sur la base, non de croyances légalistes, mais de notre foi en l’évangile vrai. Comme notre Seigneur Lui-même a dit que l’évangile de l’eau et de l’Esprit doit être annoncé de par le monde entier, nous devons croire cette Parole, nous consacrant encore plus à l’évangile de vérité. C’est cela la vie de foi pour nous tous. Parce que le Seigneur a dit qu’Il reviendrait sur cette terre lorsque l’évangile de l’eau et de l’Esprit serait prêché à toutes les nations, nous devons vivre pour Son Royaume sans hésitation et pour Sa justice, jusqu’au jour de Son retour. 
C’est une joie pour nous de vivre pour l’évangile de l’eau et de l’Esprit, car nous sommes déjà justes. En fait, en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous sommes déjà morts en Jésus-Christ et avons déjà été ramenés à la vie nouvelle par Jésus-Christ. Le juste peut vivre par cette foi. Si nous sommes morts en Christ et avons reçu des vies nouvelles par notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous devons considérer la façon dont nous devrions vivre. Ainsi, nous devons nous décider à vivre par la foi. Nous devons servir l’évangile en toute circonstance et indépendamment de notre propre condition, et nous seront richement bénis par cette foi.
Donc, pour vivre une vie spirituelle une fois que nous sommes nés de nouveau d’eau et d’Esprit, nous devons mettre nos désirs charnels à mort avec Christ, et nous devons vivre par la foi pour l’œuvre juste de Dieu. L’apôtre Paul dit: «Je sais vivre dans l’humiliation, et je sais vivre dans l’abondance. En tout et partout j’ai appris à être rassasié et à avoir faim, à être dans l’abondance et à être dans la disette. Je puis tout par celui qui me fortifie» (Philippiens 4:12-13). Nous savons que nous pouvons être riche un jour et pauvre le suivant, mais indépendamment de nos circonstances, notre but doit être de vivre pour le Royaume du Seigneur, et pour l’évangile de l’eau et de l’Esprit par la foi. Nous devons réaliser combien notre foi est différente de ceux qui font leurs propres œuvres charnelles, pris par leurs convoitises de la chair et leurs croyances légalistes. 
En réalité, même dans les cœurs qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, des croyances légalistes rodent toujours. C’est parce que nous sommes dans l’Eglise de Dieu que nos convoitises charnelles sont brisées et anéanties, nous permettant de vivre par la foi en le Seigneur. Si ce n’était pas le cas, et que nous vivions avec la foi légaliste, nous serions ne serions pas capables de vivre plus que nos convoitises charnelles. Ainsi, plutôt que de suivre nos convoitises charnelles, nous devons croire en la justice de Dieu et la suivre par la foi. Nous ne pouvons pas permettre à des croyances légalistes de grandir dans nos cœurs et nous pousser à vivre avec des désirs charnels. Mes chers croyants, si nous permettons aux croyances légalistes de nous tenir, nous vivrons selon nos propres convoitises. 
Ceux qui sont vraiment nés de nouveau d’eau et d’Esprit réaliseront alors qu’ils ont tort, rejetteront leurs erreurs, se confieront en le Seigneur, et seront rétablis par la foi. Cependant, fondamentalement parlant, nous ne devons pas permettre que cela se produise premièrement. Nous devrions établir notre foi fermement dans nos cœurs, croire que nous sommes morts avec Christ et avons été ramenés à la vie. Maintenant, nous sommes de nouvelles créatures qui peuvent seulement vivre par la foi, indépendamment de nos circonstances. N’oubliez pas que tout comme c’est par la foi que nous avons été sauvés du péché, c’est aussi par notre foi spirituelle que nous pouvons servir le Seigneur. Nous devons établir nos cœurs fermement pour croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
Certains d’entre vous pourraient se sentir supérieurs à d’autres, alors que d’autres se sentiraient humiliés à cause de la position que vous avez dans l’Eglise de Dieu. Ces personnes là ont un sérieux problème. Peu importe qui vous êtes, que vous soyez pasteurs ou paroissiens, indépendamment de la position, nous sommes des partenaires égaux dans le service du Seigneur. Comme nous avons tous reçu l’évangile de l’eau et de l’Esprit, c’est seulement une question de temps d’être en cet évangile vrai, de servir le Seigneur et d’être dans la gloire de Dieu. 
En bref, la foi légaliste ruine l’âme des chrétiens, immanquablement. Malheureusement, cette foi légaliste prévaut aujourd’hui dans le christianisme de par le monde. Avant que nous ne soyons nés de nouveau, nous vivons nos vies de foi basés sur des croyances légalistes. Qu’en était-il de votre foi, alors? Nous allions bien tant que nos œuvres étaient bonnes, mais une fois que nous commettions une faute, nous nous sentions mal. 
Nous savons que plutôt que d’avoir des croyances légalistes, c’est vivre par la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui est la vraie foi. Ceci parce que la foi qui nous permet de mourir avec Jésus-Christ et de vivre de nouveau avec Lui se trouve dans l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Avec cette foi spirituelle, nous pouvons expérimenter pour nous-mêmes que tout est accompli selon notre façon de croire en la Parole de Dieu, tout comme l’a fait Abraham. Vivre nos vies de foi en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit est la foi juste. Nous n’avons pas de quoi nous prévaloir si ce n’est de Jésus-Christ et Son évangile de l’eau et de l’Esprit. Une caractéristique de la foi légaliste est qu’elle exalte la chair humaine et ses œuvres. Beaucoup de chrétiens se glorifient encore de leur chair avec arrogance, mais tout cela est mauvais (Jacques 4:16). Il n’est pas bon de vivre nos vies en nous glorifiant de nos propres œuvres. 
Cependant, une fois que nous sommes nés de nouveau d’eau et d’Esprit, nous avons été ordonnés pour vivre pour la gloire de Dieu. Maintenant, nous ne pouvons pas changer notre foi spirituelle, peu importe combien nos circonstances changent. S’il y a quelque chose qui ne va pas dans notre foi, nous devons penser à ce qui ne va pas en nous tenant devant Sa Parole. Ceci parce que nous avons déjà décidé de vivre pour Dieu. Ainsi, sans foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, il est impossible de suivre le Seigneur. Les gens dont la foi est fondée sur l’évangile de l’eau et de l’Esprit ne peuvent pas vivre en s’appuyant sur leurs propres forces pour renier la chair. 
Par contre, la foi légaliste est une fausse foi, car elle vacille en fonction des circonstances des personnes. Donc ceux qui vivent par leur foi légaliste peuvent sembler suivre le Seigneur fidèlement, mais ce n’est pas vraiment le cas. Ceci parce que ce n’est pas avec la vraie foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit qu’ils croient en la Parole de Dieu. La foi légaliste est fondamentalement orientée vers la convoitise. C’est le genre de foi avec lequel quelqu’un peut bien suivre le Seigneur lorsqu’il en est capable, mais ne peut pas faire le moindre pas dans une situation risquée. 
Mes chers croyants, tout comme les enfants nés d’Hagar et de Sarah étaient différents l’un de l’autre, vivre par la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et vivre nos vies de foi basées sur nos propres œuvres sont des choses fondamentalement différentes. Sarah a donné naissance à Isaac en croyant en ce que Dieu avait dit, alors que l’enfant d’Hagar est né par la force d’un plan charnel. C’est seulement quand nous recherchons le bénéfice de l’Eglise de Dieu qu’il nous est possible de suivre Dieu et de servir cet évangile de l’eau et de l’Esprit, d’obéir à Sa Parole, et d’être dirigé par les prédécesseurs dans la foi ; c’est impossible par nos propres croyances charnelles. Par contre, ceux qui ont une foi légaliste suivent le Seigneur non par leur foi en la Parole de Dieu, mais seulement parce que leurs circonstances le permettent. Cette foi légaliste peut changer à tout moment dès lors que les circonstances changent. 
Avec quel genre de foi voulez-vous vivre maintenant? C’est avec la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit que nous devons vivre nos vies de foi. 
Vous devez réfléchir à la Parole de Dieu une fois encore. Comme il est écrit en Hébreux 11:1: «La foi est une ferme assurance des choses qu’on espère, une démonstration de celles qu’on ne voit pas», c’est effectivement le cas. Abraham crut la Parole de Dieu et attendit Isaac pendant plus de 20 ans. Puisque Dieu avait dit clairement à Abraham qu’Il lui donnerait un enfant, Abraham attendit un long moment en y croyant avant l’arrivée de cet enfant. C’est un exemple de la vraie foi en la Parole de Dieu. Mettant notre foi en la Parole de Dieu, nous devons devenir le genre de personnes qui s’unissent à l’Eglise, suivent le Seigneur, et cherchent les intérêts de l’Eglise de Dieu. Nous ne devons pas devenir le genre de personnes qui essaient de suivre et servir le Seigneur selon leur propre force de la chair, au lieu de croire en la Parole de Dieu. En d’autres termes, le Seigneur nous a dit de servir l’évangile et de vivre par la foi en la Parole de Dieu. 
La foi légaliste est comme la foi du serviteur qui a reçu un talent de son maître (Matthieu 25:14-30). Nous devons avoir foi en Jésus-Christ et suivre le Seigneur, mais certains ne le peuvent pas. Ces gens doivent d’abord croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Cependant, ces gens croient rarement en l’évangile de l’eau et de l’Esprit sans passer par des épreuves et tribulations dans leur chair. C’est quand leur chair est brisée et ruinée et n’a plus rien sur quoi s’appuyer qu’ils croient finalement en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Mais là encore, s’appuyer sur Dieu est une grande bénédiction pour eux. Lorsque cela se produit, leurs pensées sont établies et unies à l’Eglise de Dieu, l’œuvre de Dieu devient leur œuvre, et les bénédictions de Dieu deviennent leurs bénédictions. Tout devient différent une fois qu’ils sont unis à Christ. 
«Voici le travail de l’Eglise de Dieu, et c’est mon travail. Je ne regarde pas aux difficultés de l’Eglise, tant que je suis en sécurité en le Seigneur.» Ces gens vivent leur vie de foi légaliste et créent des problèmes dans l’Eglise. Et ces gens ont la caractéristique commune de ne pas faire confiance aux dirigeants et d’ignorer l’ordre et l’autorité dans l’Eglise de Dieu. Ainsi, beaucoup de chrétiens nés de nouveau ne vivent pas leur vie par la foi en la Parole de Dieu, bien qu’ils aient reçu la rémission de leurs péchés par la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Donc, nous devons croire que nous sommes morts avec Jésus-Christ et ramenés à une vie nouvelle, et nous devons établir nos cœurs devant Dieu. Comme votre ancienne nature est morte et vous avez été ramené à la vie, vous devez avoir la foi qui vous permet de suivre le Seigneur en tout temps et en tout lieu où Il a besoin de vous. C’est la foi dont l’apôtre Paul parle. 
Comme dit déjà, dans les églises de Galatie, ceux qui avaient une foi légaliste essayaient de pervertir l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Comment essayaient-ils de corrompre le vrai évangile? Ils essayaient de pervertir l’évangile de l’eau et de l’Esprit par leur foi en la circoncision physique. Ils disaient à ceux qui étaient dans l’Eglise de Dieu qu’ils devaient être circoncis dans la chair. 
En ces temps là, parmi les saints de l’Eglise de Dieu, certains étaient circoncis, et d’autres étaient incirconcis. En particulier, les Gentils ne connaissaient pas la circoncision. 
«Avez-vous été circoncis dans la chair?»
«Non, je n’ai pas été circoncis physiquement.»
«Comment? Vous n’avez pas été circoncis? Vous devez l’être maintenant même. Les incirconcis ne sont pas enfants de Dieu.» Disant cela, les Juifs essayaient de corrompre le vrai évangile de l’eau et de l’Esprit. 
Comme l’évangile de l’apôtre Paul était le vrai évangile, il dit: «je ne l’ai ni reçu ni appris d’un homme, mais par une révélation de Jésus-Christ» (Galates 1:12). Paul dit que son évangile était de Dieu, et donc, si nous prêchons un évangile différent de l’évangile qu’il prêchait, nous serons maudits. Paul déclare: «Mais, quand nous-mêmes, quand un ange du ciel annoncerait un autre Évangile que celui que nous vous avons prêché, qu’il soit anathème!» (Galates 1:8).
Mais les saints de ces églises Galates vivaient leur vie de foi selon leurs croyances légalistes. Nous devons réaliser que si nous nous prévalons de nos actes de foi légaliste, à la fin cela ne constitue rien qu’un obstacle dans la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Nous voulons croire et suivre la Parole de Dieu, et vivre nos vies pour l’avancement de l’Eglise de Dieu. Mais le problème c’est qu’il y a des gens qui suivent leurs propres intérêts charnels, au lieu de poursuivre ce qui profite à l’évangile de Dieu. Ils finissent par pervertir le vrai évangile. De plus, ceux qui ont une foi légaliste dans l’Eglise de Dieu vont jusqu’à empêcher les saints de servir l’évangile de Dieu. 
La Galatie était située au nord est de l’actuelle Turquie. Dans sa partie ouest, il y avait sept églises d’Asie Mineure mentionnées en Apocalypse 1:11. L’apôtre Paul a voyagé en Méditerranée, allant d’Asie Mineure à l’Europe du Sud, pour prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Cependant, peu après que l’apôtre Paul ait prêché dans ces régions, les églises de Galatie, comme les sept églises, ont disparu. Il est très difficile maintenant de croiser des croyants comme nous dans cette région, car 99,8% de la population est Musulmane. Les églises n’ont pas pu être maintenues parce que l’évangile de l’eau et de l’Esprit a été corrompu, et ces églises ont fait des compromis avec le monde. 
L’apôtre Paul a consigné l’évangile de l’eau et de l’Esprit dans la Bible. Mais même du vivant de l’apôtre Paul, ceux qui avaient une foi légaliste essayaient de pervertir l’évangile. Comment? Ils essayaient de pervertir l’évangile avec leurs propres actes de foi légaliste. Mes chers croyants, ceux qui essaient de servir le Seigneur sans d’abord se consacrer à l’évangile corrompent l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Et ces gens s’opposent à l’Eglise de Dieu. Et comme ils n’ont pas de dirigeants, ils sont capables de s’opposer à l’Eglise de Dieu à tout moment. 
Vous et moi devons réaliser combien il est mauvais de vivre nos vies de foi selon nos croyances légalistes. Avez-vous établi vos cœurs pour croire en la Parole de Dieu? Servez-vous l’évangile de Dieu, suivant le Seigneur, et cherchant les intérêts de l’évangile et de l’Eglise? Reconnaissez-vous vos dirigeants, et croyez-vous, suivez-vous, et obéissez-vous aux paroles des serviteurs de Dieu comme la Parole de Dieu? Aimez-vous ou non vos dirigeants selon vos propres critères? Voulez-vous vivre en mettant votre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit?
Je suis sûr qu’aucun d’entre vous ne veut vivre opposé à Dieu. Parce que vous croyez en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, vous êtes incapable de vous opposer à Dieu. Même si vous croyez en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, si vous ne suivez pas le Seigneur par la foi en la Parole de Dieu, vous vous opposez à l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Comme je l’ai dit, peu après l’apôtre Paul, les sept églises d’Asie Mineure ont disparu. Les saints de ces églises n’ont-ils pas cru en l’évangile de l’eau et de l’Esprit? Eux aussi ont cru. Mais parce qu’ils n’avaient pas de dirigeant dans leurs cœurs, et parce qu’ils vivaient par la foi légaliste, leurs églises ont disparu finalement. 
 

Trouvez-vous fraternel d’avoir des dirigeants spirituels?

 Mes chers croyants, y en a-t-il parmi vous qui trouvez irritant le fait qu’il y ait des dirigeants dans l’Eglise de Dieu? Ces gens vivent leur vie de foi selon des croyances légalistes. Qu’en est-il des Israélites lorsqu’ils ignorèrent la direction de Moïse? Que s’est-il passé lorsque Moïse est monté au Sinaï et revint tardivement de la montagne? Ils se sont vite opposés à Dieu en faisant d’un veau d’or leur propre dieu, et ont fini par périr dans le désert. 
Que pensez-vous qu’il arriverait s’il n’y avait pas de dirigeants dans l’Eglise de Dieu? Votre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit se corromprait. Certains peuvent penser: «Non! Je croirai jusqu’à la fin. Je croirai quoi qu’il arrive!» Rien n’est moins sûr! Le fait que vous croyez en l’évangile de l’eau et de l’Esprit avec ardeur maintenant ne signifie pas nécessairement que vous garderez cette foi jusqu’à la fin. Même si nous croyons en la Parole d’évangile de l’eau et de l’Esprit de tout cœur, si nous ne vivons pas une vraie vie de foi, notre foi peut se corrompre. Dans l’Eglise de Dieu, les dirigeants et les prédécesseurs dans la foi sont nécessaires et bénéfiques à tous les membres. Vous devez les reconnaître et les accepter de tout cœur. Personne parmi vous n’est pas nécessaire. 
Certains pensent-ils: «J’aimerais que ce dirigeant ne soit pas là»? Si quelqu’un pense ainsi, il lui est bénéfique de quitter l’Eglise de Dieu. Ceux qui ne reconnaissent pas leurs dirigeants devant eux et veulent qu’ils disparaissent sont ainsi parce qu’ils regrettent le fait qu’ils soient dirigés par quelqu’un d’autre alors qu’ils aimeraient dominer les autres. Les plus méchants essaient d’amener d’autres personnes hors de l’Eglise de Dieu et d’en faire leurs propres serviteurs. La vraie vie de foi ne se vit pas avec des croyances légalistes. En dépit de cela, certains à la foi légaliste pensent qu’ils pourraient mieux prêcher l’évangile s’ils devenaient des dirigeants, et c’est par leurs propres désirs charnels qu’ils quittent l’Eglise en amenant quelques saints avec eux et les asservissent comme leurs propres serviteurs. 
S’il n’y avait pas de berger, les brebis seraient confuses (Zacharie 13:7). Maintenant, nous sommes tous dans l’Eglise de Dieu et servons l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et il n’y a donc pas de problème ; cependant, si les serviteurs de Dieu et Son Eglise disparaissent, tous les saints aussi disparaîtront. Vous devez le réaliser. Comme Dieu nous a appelés dans Son Eglise, Il a établi un ordre dans l’Eglise. Nous devons le savoir et vivre nos vies en unissant nos cœurs aux serviteurs de Dieu. C’est là la vraie foi. 
Et je vous encourage à réaliser que Dieu vous bénit matériellement parce que Son Eglise sert l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Donc, rejetez vos pensées vaines de gagner de l’argent en retournant dans le monde. C’est quand vous êtes dans l’Eglise de Dieu que vos besoins sont comblés et que vous êtes bénis ; si l’Eglise de Dieu devait disparaître, et que vous deviez vivre vos vies de foi individuellement, toutes ces bénédictions prendraient fin en peu de temps. 
Cependant, certains ne se repentent pas de leur foi légaliste et poursuivent leurs seuls intérêts personnels même en ce moment. Ces gens ne sont que des semblants de chrétiens. Quelqu’un qui vit en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit ne sera jamais appelé de ce nom. Quelqu’un qui ne vit pas par la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, par contre, sera traité de tricheur par les gens. 
Nous ne sommes plus maintenant enfants de la femme esclave, mais nous sommes les enfants spirituels de la femme libre. Comme nous sommes les enfants de la femme libre, nous sommes enfants de Dieu. Nous sommes capables de vivre par la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Dans le passage des Ecritures d’aujourd’hui, l’apôtre Paul, citant Esaïe 54:1, dit en Galates 4:27: «Car il est écrit:
Réjouis-toi, stérile,
Toi qui n’enfantes point!
Eclate et pousse des cris,
Toi qui n’as pas éprouvé les douleurs de l’enfantement!
Car les enfants de la délaissée seront plus nombreux
Que les enfants de celle qui était mariée.»
Quand il est dit que «les enfants de la délaissée seront plus nombreux que les enfants de celle qui était mariée», cela signifie que beaucoup sont sauvés de leurs péchés et deviennent enfants de Dieu en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. En d’autres termes, ceux qui vivent seulement par la foi en Dieu et non par la foi légaliste ont beaucoup d’enfants spirituels, et vivent dans la bénédiction de Dieu. Une femme qui a un mari peut normalement donner naissance à environ 10 enfants tout au plus. Mais qu’en est-il des enfants de ceux qui vivent une vie spirituelle en croyant en notre évangile de l’eau et de l’Esprit? Ils sont si nombreux qu’il est impossible de tous les compter. C’est une telle joie pour nous. 
Bien que nous vivions dans un monde désert, ceux qui vivent unis par la foi en la Parole de Dieu, en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, dans l’Eglise de Dieu, et les dirigeants de Son Eglise, seront utilisés comme instruments pour le salut des âmes. Et ils auront beaucoup d’enfants de Dieu spirituels qui croiront qu’il est juste de répandre l’évangile de l’eau et de l’Esprit dans le monde entier. Ils permettront à beaucoup de gens d’être sauvés du péché, et seront bénis et jouiront de la vie éternelle tous ensemble. Ceux qui vivent par la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, parce qu’ils vivent par la foi, plaisent à Dieu et sont chéris par Lui. 
Mes chers croyants, que pourrions-nous tirer d’une vie charnelle? Il n’y a rien à tirer d’une telle vie. Si nous vivons ainsi, nous serons à peine capables de nous nourrir ; quand des problèmes arrivent, nous finirons par perdre même ce que nous avions ; et quand il sera temps d’aller vers Dieu, nous serons complètement brisés. N’avez-vous pas vu la vie de vos parents dans la chair? Vos parents de chair ont travaillé dur toute leur vie pour les membres de leur famille. Mais qu’ont-ils obtenu de votre part? Vous êtes trop occupé par votre propre vie. Mais vous êtes exactement semblable à vos parents, comme vous travaillez à mort pour aider vos propres enfants. Vous vivez comme vos parents ont vécu, ou peut-être est-ce même pire pour vous que pour eux. La génération de nos parents était au moins assez diligente pour arriver à ses fins, mais beaucoup trop de gens de la génération présente ne sont pas assez diligents. 
Cependant, ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit et répandent cet évangile de par le monde vivent différemment des gens du monde. Une fois que nous sommes nés en tant qu’humains, il est juste que nous croyions en l’évangile de l’eau et de l’Esprit et vivions pour la justice de Dieu. Ceux qui vivent en croyant qu’ils sont morts en Christ, et ont été ramenés à une vie nouvelle avec Christ, sauveront plus de gens du péché, et auront aussi une vie richement bénie de Dieu. Et c’est la différence entre la vie de ceux qui sont nés de la femme libre et ceux qui sont nés de la femme esclave. 
Alors que je mène ma vie de foi, je ne suis pas lié par des choses charnelles. Quand j’ai un besoin, je relève le défi par la foi, et je ne manque jamais d’accomplir ce que j’ai projeté. Aux débuts de notre organisation missionnaire, vous avez peut être trouvé bizarre de m’entendre parler de la foi. Pour servir l’évangile de l’eau et de l’Esprit, j’ai prié Dieu publiquement pour plus de 25 millions de dollars US. Peut être qu’à vos yeux j’ai paru plus insensé que courageux. Mais même si je ne sais rien, je fais ce que je dois faire par la foi. Et nous avons maintenant imprimé plus d’un million d’exemplaires de nos livres missionnaires.
Si Dieu aimerait me voir servir l’évangile d’une certaine façon, et qu’Il me dit que je dois absolument faire ceci, alors je le fais par la foi. «Dieu, aide moi à le faire. Aide moi à l’accomplir.» C’est par la foi que je rélève ces défis. Comme la foi est l’assurance des choses qu’on espère, et la démonstration de celles qu’on ne voit pas, tout est accompli selon la foi. Je pourrais ne jamais voir ce que j’espère de mes yeux, mais quand je relève le défi, cela s’accompli comme attendu. Le domaine de la foi est un domaine dans lequel tout est accompli exactement de la façon dont nous l’avons visualisé dans nos pensées. 
Je ne dis pas cela pour me vanter. Je vous parle d’une foi vraie, vivante, et agissante. Si vous avez foi dans votre cœur, alors exercer la dans votre vie courante. C’est quand votre foi est manifestée que les autres peuvent voir et réaliser que vous êtes effectivement des gens de foi. Et quand vous pouvez aussi voir les fruits de votre foi, votre foi grandit davantage. Si votre foi reste seulement dans votre cœur, il n’y a pas de progrès, et Dieu n’y trouve pas de plaisir. 
Nous vivons par la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Si quelqu’un parmi ceux qui sont nés de nouveau ne vit pas par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, alors vous devez le considérer comme quelqu’un qui s’oppose à ce vrai évangile. Il s’oppose à Dieu, à l’Eglise de Dieu, aux dirigeants de l’Eglise de Dieu, à ses prédécesseurs dans la foi, et à ceux qui le suivent. Dans l’Eglise de Dieu, en d’autres termes, il n’y a pas d’autre ennemi des saints et de Dieu que ceux qui vivent leur vie de foi basée sur une foi légaliste. 
Comme il est écrit: «j’ai cru, c’est pourquoi j’ai parlé» (2 Corinthiens 4:13), nous parlons parce que nous croyons en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et nous relevons le défi parce que nous croyons. C’est la définition de notre foi. Si vous prétendez seulement suivre et ne croyez pas réellement, alors vous menez seulement une vie de foi légaliste. J’exhorte chacun de vous à vivre votre vie chrétienne par la foi, et à relever les défis par la foi. Etablissez votre pensée en disant: «Je vis comme cela parce que c’est la façon de vivre pour l’évangile, et c’est juste.» Faites tout avec foi en la Parole de Dieu. C’est la vérité. La vie de foi consiste à parler et faire toute chose parce que nous croyons en la Parole de Dieu. 
Mes chers croyants, c’est parce que nous croyons en un monde invisible à nos yeux que nous prêchons cet évangile de l’eau et de l’Esprit dans le monde entier. C’est parce que nous croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et parce que nous croyons que la Parole de Dieu est la vérité, que nous répandons la vérité de l’évangile dans le monde entier. C’est parce que nous prêchons cet évangile par la foi que les gens de tous pays que nous n’avons jamais vu nous envoient des réponses. Quand nous lisons leurs lettres, confessant que leurs cœurs avaient des péchés mais sont maintenant purifiés après avoir lu nos livres, nos cœurs sont réjouis, car nous apprécions combien la foi est quelque chose de grand. Voilà ce qu’est le domaine de la foi. 
Nous devons nous examiner. Nous devons nous examiner pour voir si nous marchons par la foi, si nous suivons le Seigneur parce que nous croyons, si nous servons l’évangile parce que nous croyons, ou si nous faisons ce que nous faisons parce que les circonstances nous l’imposent et que nous n’avons pas le choix. Nous devons avoir foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Nous devons croire en la Parole de Dieu, nous y appuyer, établir nos cœurs, et suivre le Seigneur. Nos frères et sœurs, nos ouvriers, et tous les saints de par le monde doivent suivre le Seigneur parce qu’ils croient ; s’ils Le suivent selon leurs propres circonstances, ils finiront par s’opposer à Lui. Ces gens sont heureux quand les choses vont bien, mais une fois que les choses se compliquent, ils se plaignent immédiatement. J’ai vu ce genre de personnes très souvent dans la propre expérience ; ils me remercient s’il y a quelque bénéfice pour eux, mais une fois qu’il y a la moindre perte à leurs yeux, ou qu’ils sont un peu secoués, ils me blâment et me rejettent. Ils m’ont parfois tellement énervé que je fus sur le point de leur demander d’arrêter de faire tout ce qui leur avait été confié. 
Quoi que je pense, je le dis franchement. Quand nos ouvriers sont dans une réunion, je dis tout ce que je pense clairement. «Je fais cela pour vous. Si je m’assieds simplement et ne fais rien, certains d’entre vous mourront. Devrais-je applaudir votre décès? Vous ne le réalisez peut être pas, mais attendez encore un peu. Vous comprendrez pourquoi j’ai fait ce que j’ai fait.» C’est triste de voir des gens qui sont loin d’unir leur cœur, me rejeter sévèrement, alors qu’ils ne savent même pas pourquoi je fais ce que je fais. 
Mes chers croyants, ceux qui vivent leur vie de foi de façon légaliste n’ont pas de guide. Avez-vous quelqu’un qui vous dirige? Je ne vous demande pas de faire de moi votre guide. Cela ne doit pas être moi, mais devant Dieu, vous devez avoir un dirigeant. Une âme qui n’a pas de dirigeant périra. Si quelqu’un prend une personne dont la foi n’est pas sainement bâtie pour dirigeant, alors lui aussi mourra spirituellement. Que se passerait-il si quelqu’un suivait une personne qui n’est pas son père, en pensant par erreur que c’est son père? C’est la mort qui l’attend. 
Vivre une vie de foi légaliste est si grave que cela détruit l’Eglise, pervertir l’évangile de l’eau et de l’Esprit, s’oppose à Dieu, et tue les saints. Il y a des gens qui, bien qu’ils aient reçu la rémission de leurs péchés, vivent toujours une vie de foi légaliste, et ils sont plus méchants que ceux qui ne sont pas nés de nouveau.
 
 

Alors, comment devons-nous vivre le restant de nos vies après être nés de nouveau? 

 
Après avoir reçu la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, il y a des questions que l’on devrait considérer très vite. Comment devrais-je vivre? Pour quoi devrais-je vivre? Comment devrais-je établir mon cœur pour le restant de ma vie? Ce sont les premières questions à se poser, et les sujets à résoudre premièrement. 
Bien sûr, la bonne réponse c’est que nous devons établir nos pensées à servir l’évangile par la foi. Nous devons établir notre cœur à être fidèle à Dieu. Si vous êtes fidèle seulement à votre famille ou à vous-même, vous auriez un succès spectaculaire si vous possédiez même une petite propriété. Ordinairement, les gens sont satisfaits par leur maison, où ils passent leurs vieux jours avec monotonie, vivant d’une pension. Beaucoup d’autres n’arrivent même pas à ce point. Ce serait une chance qu’ils survivent au moins à leur vie quotidienne. 
Cependant, ceux qui vivent par la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit vivent dans la prospérité. Voyez pour vous-même. A quel point est-ce prospère que de vivre dans l’Eglise de Dieu? 
Une fois que nous sommes sauvés de tous nos péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous devons suivre nos dirigeants et leur faire confiance, ayant foi en la Parole de Dieu. La Bible dit: «Celui qui observe le vent ne sèmera point, et celui qui regarde les nuages ne moissonnera point.» (Ecclésiaste 11:4). Si nous ne croyons pas de tout cœur, et considérons plutôt nos circonstances, nous ne pouvons pas vivre par la foi, et nous finirons par mourir. En fait, beaucoup de gens ont péri de la sorte. J’espère et prie que cela n’arrive jamais à aucun de vous qui vivez dans l’Eglise de Dieu. 
Le même principe s’applique aux enfants. Eux aussi doivent vivre par la foi en Dieu. Il en va de même pour les adolescents, les jeunes adultes, les adultes, les ministres, et tous les ouvriers. Nous devons tous suivre le Seigneur par la foi, servir l’évangile par la foi, et vivre par la foi, sinon il n’y a rien d’utile spirituellement dans nos vies. Au moins, ne serions-nous pas heureux d’avoir réussi aujourd’hui? L’Eglise ne doit être autre que notre propre maison, les saints doivent être notre peuple et notre famille, Dieu doit être notre Dieu, les dirigeants doivent être nos dirigeants, et tout ce qui concerne l’Eglise de Dieu doit retenir notre attention. 
Au temps de Paul, dès qu’il est mort, les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit ont disparu. Comme les mots écrits et les châteaux de sable sur une place sont effacés par une seule vague et disparaissent, après le départ de l’apôtre Paul, les sept églises d’Asie Mineure ont complètement disparu de la surface de la terre. Elles ont entièrement disparu, ne laissant personne sur cette planète croyant ou prêchant l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
Cela signifie-t-il qu’ils sont tous morts en même temps? Ils étaient vivants, mais ne pouvaient pas parler de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Mes chers croyants, sans l’Eglise, les saints ne peuvent même pas parler de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Et même si les saints n’ont pas de péché, ils ne peuvent même pas garder un cœur pur, ni vivre par la foi. C’est pour cela que nous devons tous réaliser que l’Eglise de Dieu est une bénédiction qui a été répandue sur nous. Vous devez réaliser que c’est une grande bénédiction de la part de Dieu que Son Eglise et Ses serviteurs existent, et que vous viviez avec vos frères et sœurs dans la foi, les membres de l’Eglise. Vous devez apprécier combien c’est une bénédiction. Si vous ne réalisez pas cela, alors vous êtes comme les péchés, bien que vous ayez reçu la rémission de vos péchés. 
Mes chers croyants, quand nous venons dans l’Eglise de Dieu, écoutons la Parole et chantons des louanges, nous pouvons sentir que nos cœurs souillés par la vie dans ce monde reviennent à la vie et sont adoucis, comme s’ils étaient oints à nouveau. N’est-ce pas? Que se passerait-il, par contre, si l’Eglise de Dieu n’existait pas? Si quelqu’un se trouvant à cette chaire vous prêchait un sermon légaliste, vous mangeriez du levain. Si vous entendez des sermons légalistes ne serait-ce que dix fois, vous mourrez spirituellement. 
Donc, nous devons réaliser combien il est indispensable de vivre dans l’Eglise de Dieu en mettant notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Ce que l’apôtre Paul dit continuellement dans les chapitres 1 à 5 de Galates, c’est que nous devons vivre en croyant en la justice de Dieu et en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. C’est parce que nous nous opposerions à Dieu si nous ne vivions pas par la foi en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Celui qui vit sans établir ses pensées à servir l’évangile n’est autre que l’ennemi de Dieu. 
Mes chers croyants, en ces temps, nous périrons si nous n’établissons pas notre cœur à prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Maintenant, nous devons vivre en croyant en la Parole de Dieu, et cesser de vivre une vie de foi légaliste. 
Tout ce qui est dans ce monde et sous les cieux appartient à Dieu. Toutes ces choses ne sont pas seulement des signes de la puissance de Dieu, mais elles existent pour que nous les utilisions. Tout a été créé par Dieu pour servir à la prédication de l’évangile et au salut des âmes. Pour nous, qui sauvons des âmes par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, Dieu pourvoira à tout. 
Cependant, quand la foi de quelqu’un est trop petite, c’est un grand problème si Dieu lui donne trop de bénédictions matérielles. Que se passerait-il si Dieu vous donnait de grandes bénédictions matérielles, alors que vous ne viviez pas votre foi en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit? Resterions-nous tous dans l’Eglise de Dieu si nous n’avions pas foi en la Parole de Dieu, mais étions pleins de choses matérielles du monde? Personne ne resterait dans l’Eglise si cela se produisait. Si nous étions si riches que nous pouvions vivre comme nous voulons, qui voudrait se soumettre à quelqu’un? Vivre ainsi conduirait notre âme à la mort. Notre foi en Dieu doit grandir avant de nous attendre à Ses bénédictions abondantes. Même si Dieu nous bénit abondamment, nous devons avoir un cœur ferme, servir fidèlement l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et continuer de faire l’œuvre de Dieu. 
Ainsi, nous devons fortifier notre foi pour avoir confiance en la Parole du Seigneur et en aux dirigeants de l’Eglise, et nous devons être prêts à vivre par la foi. Nous ne devons pas être ébranlés, peu importe combien de choses nous recevons de Dieu. Il est important que nous aimions toujours l’évangile et le servions, même quand nous serons très riches et prospères. Nous devons comprendre que notre but est d’aimer les autres et le moyen de le faire est de nourrir notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
Nous ne devons pas vivre nos vies de foi de façon légaliste et selon nos propres circonstances. C’est par la foi que nous devons vivre notre vie chrétienne. C’est alors seulement que nous pouvons vivre en honorant et servant Dieu, bénéficiant à Son Eglise, et entrer dans le Royaume du Seigneur pour vivre une vie qui brille comme le soleil. C’est pour cela que le Seigneur a dit:
«Ceux qui auront été intelligents brilleront comme la splendeur du ciel, et ceux qui auront enseigné la justice, à la multitude brilleront comme les étoiles, à toujours et à perpétuité.» (Daniel 12:3).
Ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit et le prêchent diligemment, en d’autres termes, vivront une vie glorieuse. A vous et moi, Dieu nous a donné la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Je Lui donne toute ma reconnaissance.