Sermons

Sujet 15: Galates

[PARTIE 4-3] Ne vous retournez pas aux faibles et pauvres rudiments du monde (Galates 4:1-11)

Ne vous retournez pas aux faibles et pauvres rudiments du monde
(Galates 4:1-11)
«Or, aussi longtemps que l’héritier est enfant, je dis qu’il ne diffère en rien d’un esclave, quoiqu’il soit le maître de tout ; mais il est sous des tuteurs et des administrateurs jusqu’au temps marqué par le père. Nous aussi, de la même manière, lorsque nous étions enfants, nous étions sous l’esclavage des rudiments du monde ; mais, lorsque les temps ont été accomplis, Dieu a envoyé son Fils, né d’une femme, né sous la loi, afin qu’il rachetât ceux qui étaient sous la loi, afin que nous reçussions l’adoption. Et parce que vous êtes fils, Dieu a envoyé dans nos cœurs l’Esprit de son Fils, lequel crie : Abba! Père! Ainsi tu n’es plus esclave, mais fils ; et si tu es fils, tu es aussi héritier par la grâce de Dieu. Autrefois, ne connaissant pas Dieu, vous serviez des dieux qui ne le sont pas de leur nature ; mais à présent que vous avez connu Dieu, ou plutôt que vous avez été connus de Dieu, comment retournez-vous à ces faibles et pauvres rudiments, auxquels de nouveau vous voulez vous asservir encore? Vous observez les jours, les mois, les temps et les années! Je crains d’avoir inutilement travaillé pour vous.»
 
 

Nos péchés ne sont-ils expiés que si nous faisons des prières de repentance?

 
Paul a écrit cette épître il y a environ 2000 ans. Les «rudiments» ici se réfèrent aux principes de base de la Loi qui est de vivre une vie de foi légaliste selon la Loi. Les Juifs avaient l’habitude de tout apprendre. L’apôtre Paul lui-même a été formé par un enseignant nommé Gamaliel et apprit à craindre Dieu au travers de la Loi. C’est pour cela que Paul désigne comme «rudiments» les liens de la Loi, l’apprentissage de la Loi, et la pratique de la Loi après Jésus. 
Paul croyait en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Il dit : «aussi longtemps que l’héritier est enfant, il ne diffère en rien d’un esclave, quoiqu’il soit le maître de tout ; mais il est sous des tuteurs et des administrateurs jusqu’au temps marqué par le père». Ce que Paul nous dit c’est que nous devons croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit pour devenir les enfants de Dieu et hériter de la domination. Avant de rencontrer le Seigneur, nous étions sous la Loi, et avions besoin d’un sauveur. 
Cependant, beaucoup de gens avaient encore une foi légaliste tout en professant croire en Jésus. Ils essayaient d’observer tout article de la Loi, les fêtes, le Sabbat, comme il est écrit en Galates 4:10-11: «Vous observez les jours, les mois, les temps et les années! Je crains d’avoir inutilement travaillé pour vous.» Le peuple d’Israël dans l’Ancien Testament observait beaucoup de fêtes comme la Pâque, la Fête des Pains sans Levain, et la Moisson. Les légalistes, cependant, disaient que même dans le Nouveau Testament, les saints de l’Eglise de Dieu devaient garder les fêtes et le sabbat, et qu’ils ne faisaient partie du peuple de Dieu que s’ils étaient circoncis physiquement. 
Ainsi, nombreux dans l’Eglise Primitive avaient une foi légaliste. Qu’en est-il maintenant? Y a-t-il des gens parmi les chrétiens aujourd’hui qui mènent une vie de foi légaliste? Oui. Beaucoup de chrétiens croient qu’ils doivent faire leurs prières de repentance pour être purifiés des péchés. Ils sont une version moderne des légalistes. C’est tragique que tant de chrétiens adhèrent à une foi légaliste, bien que Jésus-Christ ait déjà expié tous nos péchés une fois pour toutes par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Nous devons reconnaître le fait qu’il n’y a pas seulement quelques chrétiens légalistes, mais que la majorité mène une vie de foi légaliste. Peu de chrétiens savent que mener une vie de foi légaliste c’est s’opposer à Dieu. 
Ceux qui se proclament eux-mêmes chrétiens fidèles, ceux qui disent qu’ils doivent observer la Loi de Dieu, ou croient que leur salut s’obtient en croyant en la doctrine de la repentance ou la doctrine de la sanctification incrémentale, vivent une vie de foi complètement divergente de la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Donc, nous devons tous rejeter la foi légaliste et croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
Cela signifie-t-il qu’en ce temps du Nouveau Testament, la Loi est inutile pour les chrétiens? Non, ce n’est pas cela. Nous avons besoin de la Loi. Quiconque peut croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit seulement s’il a une connaissance du rôle de la Loi de Dieu. Pour tous, ce n’est qu’en réalisant ses péchés au travers de la Loi que l’on peut être sauvé de tous ces péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et faire partie du peuple de Dieu. Le problème, cependant, c’est que la plupart des chrétiens essaient d’observer la Loi de Dieu aveuglement, sans même réaliser pourquoi Dieu leur a donné Sa Loi. Dieu nous a donné Sa Loi pour que nous réalisions et connaissions nos péchés (Romains 3:19-20). Seuls ceux qui reconnaissent face à la Loi qu’ils sont des pécheurs liés à l’enfer peuvent recevoir l’évangile de l’eau et de l’Esprit dans leur cœur et être sauvés. 
Quand nous regardons notre vie de foi passée, nous voyons que pendant longtemps, nous avions effectivement vécu une vie de foi sous la Loi. Cependant, une fois que l’évangile de l’eau et de l’Esprit nous est apparu, le Fils de Dieu nous a rendus justes, afin que nous ne soyons plus sous la Loi. C’est ainsi que nous appartenons à Jésus Christ. Par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous sommes devenus les descendants spirituels d’Abraham et les héritiers du Royaume de Dieu selon Sa promesse. 
Néanmoins, les chrétiens qui adhèrent toujours à une foi légaliste sont inconscients de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, totalement convaincus qu’ils doivent faire des prières de repentance chaque jour pour la rémission de leurs péchés. Ils croient que bien que tous soient sauvés de leurs péchés lorsqu’ils croient au sang de la Croix, les péchés personnels commis ensuite s’effacent par les prières de repentance. Donc bien qu’ils croient en Jésus comme leur Sauveur, ils n’ont pas le choix et sont toujours pécheurs. C’est pour cela qu’ils croient que même si quelqu’un croit en Jésus, ce n’est qu’à sa mort qu’il devienne juste pour entrer au Royaume des Cieux. 
Ces gens sont devenus les ennemis de Dieu, bien qu’ils n’en aient jamais eu l’intention. Pourquoi? Ils se sont opposés à Dieu et à Son Eglise précisément parce qu’ils ont rejeté la vérité de Dieu qui remet les péchés une fois pour toutes, et essayent de recevoir la rémission de leurs péchés par leurs propres prières de repentance. Ils croient que leurs péchés sont pardonnés au travers de leurs propres prières de repentance. Mais ceux qui adhèrent à ce genre de foi ont toujours leurs péchés dans leur cœur, et ne peuvent donc que continuer d’être liés par le péché et de faire des prières de repentance toute leur vie. Ces gens n’ont pas la bonne connaissance de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et c’est pour cela qu’ils mènent leur vie de foi de façon erronée. En dépit de cela, ils ne pensent même pas à la moindre possibilité de vivre leur vie de foi dans l’erreur.
Sous cet éclairage, nous voyons que presque tous les chrétiens aujourd’hui vivent une vie de foi légaliste. Cette doctrine de la repentance est une doctrine que l’on trouve communément dans toute religion du monde, ce qui montre que c’est la pensée de tous parce qu’étant basé sur «le principe des récompenses et punitions selon les œuvres.» En d’autres termes, la logique humaine des récompenses et sanctions, selon laquelle il faut faire quelque chose pour rattraper son péché, a conduit a une doctrine qui essaie d’effacer les péchés par un acte de pénitence appelé les prières de repentance. 
Cependant, les adhérents à une telle doctrine croient en Jésus en vain. La bénédiction que Jésus veut leur donner c’est la rémission des péchés une fois pour toute, de devenir justes, devenir enfants de Dieu, tout cela par la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Mais en dépit de cela, ces gens sont ignorants de l’évangile et, par conséquent, ils ont tous leurs péchés dans leurs cœurs, et continuent d’être tourmentés par leurs péchés chaque jour, pour finir en enfer à la fin. Parce qu’ils ont toujours du péché dans leurs cœurs, ils ne peuvent pas être de Dieu. Comme beaucoup de péchés sont inscrits sur les tablettes de leurs cœurs (Jérémie 17:1), ils ne peuvent pas dire à Dieu: «Je n’ai pas de péché. Je suis juste.» Dans le cœur de telles personnes, il n’y a ni la Parole témoignant de leur rémission du péché, ni le Saint-Esprit. 
Parce que ces gens sont toujours aveugles spirituellement, ils croient en Jésus en vain avec une attente vague, pensant, «puisque je crois en Jésus, je deviendrai une personne sans péché un jour.» Il leur est commun à tous qu’ils sont toujours pécheurs, et qu’à cause de leurs péchés, ils vivent dans les liens de la Loi. 
 

Que devrions-nous faire pour eux?

L’apôtre Paul dénonce la foi de ceux qui insistaient sur le fait qu’ils ne pouvaient faire partie du peuple de Dieu seulement en étant circoncis physiquement. Avant que nous n’essayions de prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit aux chrétiens aujourd’hui, nous devons aussi leur enseigner qu’ils ne peuvent pas recevoir la rémission des péchés en faisant leurs propres prières de repentance. A ceux qui croient qu’ils peuvent être purifiés de leurs péchés par les prières de repentance, nous devons demander la chose suivante: «Les péchés de votre cœur ont-ils vraiment disparu quand vous avez fait des prières de repentance?»
Les gens honnêtes vous répondraient par «non». Après leur avoir fait réaliser leur croyance incorrecte, nous devons alors expliquer l’évangile de l’eau et de l’Esprit en détail. La première chose que nous devons enseigner à ceux qui croient en Jésus dans l’erreur est le fait qu’il leur est impossible d’avoir la rémission des péchés par leurs propres prières de repentance. Ils réalisent alors que leur cœur est lié par le péché et que leur esprit est maudit par Dieu. C’est après avoir réalisé ceci qu’ils peuvent écouter l’évangile de l’eau et de l’Esprit, le recevoir dans leur cœur, et y croire. 
Nous devons enseigner à tous ceux qui s’appuient sur leurs propres prières de repentance que seul l’évangile de l’eau et de l’Esprit peut les purifier du péché et les amener à Dieu. Pour ce faire, cependant, nous devons leur faire réaliser que ceux qui ont une foi légaliste n’ont pas encore reçu la rémission des péchés de Dieu, et nous devons aussi leur faire admettre que la rémission des péchés ne s’obtient pas par les prières de repentance. Ils réaliseront alors ce que cela signifie vraiment lorsque la Bible dit: «Car le salaire du péché, c'est la mort; mais le don gratuit de Dieu, c'est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur.» (Romains 6:23), et reviendront à l’évangile de l’eau et de l’Esprit. C’est parce qu’ils saisissent alors l’erreur de leur foi, et réalisent que l’évangile de l’eau et de l’Esprit, la vérité du salut, est l’évangile qui les sauve de tout péché. 
Si quelqu’un réalise et croit que Jésus a effectivement effacé tous nos péchés par le baptême de Jean-Baptiste et Son sang versé à la Croix, il reçoit d’abondantes bénédictions spirituelles. Personne ne croira à tort en Jésus une fois qu’il réalisera que Dieu a effacé ses péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Nous devons saisir l’erreur d’une foi légaliste. C’est lorsque nous croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit que le vrai salut est accompli dans nos cœurs. 
Le Livre des Galates nous enseigne beaucoup de vérités. Par cette Parole aux Galates, nous pouvons enseigner les gens de par le monde qui viennent de croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit alors qu’ils commencent à réaliser pourquoi la foi légaliste des circoncisionistes est incorrecte. De plus, par cette Parole, nous pouvons aussi leur enseigner pourquoi la foi légaliste d’aujourd’hui marquée par la doctrine de la repentance est fausse, et faire briller ainsi la lumière de la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Ainsi, la connaissance de cette Parole aux Galates est absolument indispensable quand les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit cherchent à prêcher leur foi à ceux qui mènent une vie de foi légaliste. 
Pour ceux qui viennent de croire récemment en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, le Livre des Galates sera l’Epée de l’Esprit qui affirme la vérité du salut et retranche les fausses doctrines. Nos frères, sœurs, et collègues de par le monde, qui ont reçu l’évangile de l’eau et de l’Esprit par nos livres, ne sont probablement pas conscients du fait qu’ils devraient d’abord prêcher cet évangile authentique aux chrétiens pécheurs autour d’eux. En particulier, lorsqu’ils prêchent cet évangile à ceux qui essaient d’effacer leurs péchés par leurs propres prières de repentance, ils semblent perdus, ne sachant pas par où commencer. Cependant, il est clair que ceux qui ont l’évangile de l’eau et de l’Esprit peuvent les guérir de leurs croyances erronées. 
Dans l’Eglise Catholique, lorsqu’un croyant pèche, ils pratiquent le sacrement de la pénitence. Les catholiques confessent leurs péchés à un prêtre, assis derrière une fenêtre de confession, disant: «J’ai commis tel et tel péché.» Puis le prêtre demande au pénitent d’exprimer son regret en faisant l’une des prières rituelles avec ses propres mots, et lui donne une pénitence correspondante. Le prêtre fait alors une «prière d’absolution», à laquelle le pénitent répond «Amen». C’est une institution qui correspond aux prières de repentance dans le Christianisme. 
Cependant, les chrétiens, catholiques et protestants confondus, sont-ils purifiés de leurs péchés par le sacrement de la pénitence ou les prières de repentance? Non, aucun péché n’est effacé par ces méthodes et croyances. En dépit de cela, les chrétiens aujourd’hui croient en Jésus comme leur Sauveur selon leur propre convenance, sans connaître l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Croyant que le Jésus crucifié est leur Sauveur, ils essaient d’être purifiés de leurs péchés en faisant des prières de repentance. Ils pensent que leurs péchés disparaîtront s’ils sont diligents dans les prières de repentance. En d’autres termes, ils croient en Jésus comme en une question de religion. C’est pour cela qu’ils restent pécheurs tout en professant croire en Jésus comme leur Sauveur. 
Au temps de l’Eglise Primitive, les saints des églises Galates recevaient la circoncision physique pour éviter la persécution des incroyants. Cherchant l’approbation des Juifs qui ne croyaient pas en Jésus, ils suivaient la tradition religieuse du Judaïsme. Ces gens ne voulaient pas suivre la volonté de Dieu, ni ne désiraient la croissance de leur foi. Ils cherchaient seulement à éviter la persécution qui suivait inévitablement leur foi en Jésus. Cependant, s’ils avaient été sous la malédiction de la Loi auparavant, mais connaissaient et croyaient maintenant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, la vérité du salut, il est évident qu’ils allaient être persécutés par beaucoup d’amis, collègues, et même familles. 
Vous devez réaliser que même dans l’Eglise de Dieu, beaucoup ne sont pas vraiment du peuple de Dieu. Il est naturel que nous soyons persécutés à cause de notre foi en Jésus par ceux qui ne sont pas de Dieu. L’apôtre Paul croyait aussi au Judaïsme, et quand il s’est converti et a cru en Jésus-Christ, les Juifs l’ont persécuté et ont cherché à le tuer. C’est pourquoi l’apôtre Paul dit: «Car la prédication de la croix est une folie pour ceux qui périssent, mais pour nous qui sommes sauvés, elle est une puissance de Dieu» (1 Corinthiens 1:18). 
«La prédication de la croix» ici se réfère à la vérité selon laquelle le Seigneur est venu sur terre, a pris les péchés devant être condamnés devant la Loi par Son baptême, a été crucifié, est ressuscité des morts, et nous a ainsi sauvés de tout péché. Cette «prédication de la croix» ne se réfère pas seulement à la mort de Jésus-Christ à la Croix, mais à l’évangile de vérité, selon lequel Jésus nous a sauvés de tous nos péchés en prenant les péchés de l’humanité et mourant à la Croix pour les effacer. Cela signifie aussi qu’une fois que nous croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous devons être persécutés pour notre foi en Jésus. Si nous sommes devenus enfants de Dieu en croyant en cet évangile authentique, il est clair que nous serions haïs des gens du monde, et détesté même par nos familles dans la chair et nos amis. 
Après que vous ayez reçu la rémission de vos péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, certains membres de votre famille ne se sont-ils pas tournés contre vous? Une fois que nous sommes nés de nouveau en croyant en l’évangile et recevons la rémission des péchés, nous rencontrons souvent des gens qui s’opposent à nous et nous détestent sans raison. Ceux qui n’ont pas encore reçu la rémission de leurs péchés ont des esprits mauvais en eux, et c’est pour cela qu’ils nous détestent, nous qui avons rencontré Jésus en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, sans raison apparente. Ils nous persécutent corps et esprits, comme Ismaël persécutait Isaac dans l’Ancien Testament. 
Peu de chrétiens savent que leurs péchés ne sont pas effacés par leurs prières de repentance. Donc, pour briser leur croyance erronée, nous devons les enseigner à réaliser la futilité des prières de repentance. Pour ce faire, nous devons leur demander: «Cela fait dix ans que tu crois en Jésus, et tes péchés ne sont-ils pas toujours là? Tes péchés ont-ils vraiment disparu par tes prières de repentance?» Et nous devons les rassurer de ce que leurs péchés ne sont pas effacés par leurs prières de repentance. 
Quand vous avez commencé à croire en Jésus, vos cœurs se sont sentis libérés. Quand vous pensiez à Jésus, cela devait suffire à vous remplir de reconnaissance, et vous aviez l’impression que vos cœurs étaient purs après avoir fait des prières de repentance. Cependant, le temps passant, vous avez réalisé que le péché s’amassait dans vos cœurs, et que ces péchés ne disparaissaient pas, même si vous faisiez beaucoup de prières de repentance. N’est-ce pas? Donc, en général, alors que les chrétiens sont très enthousiastes quand ils commencent à venir à l’église, après un moment, ils finissent comme des pharisiens hypocrites. 
Pour que nous soyons vraiment sauvés de nos péchés, nous devons croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit du Seigneur. Si vous avez encore du péché dans votre cœur tout en croyant en Jésus, c’est que la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit n’est pas dans votre cœur. Si vous n’avez pas foi en cet évangile authentique, vous finirez par aller à l’église seulement par obligation, et, par conséquent, deviendrez un hypocrite sans même réaliser ce qui vous arrive. 
Donc, quand nous rencontrons des gens qui ont mené une vie de foi légaliste, nous voyons combien il est faux de croire en la doctrine de la repentance ou en la doctrine de la sanctification incrémentale sur lesquelles ils s’appuient. Selon la logique de leur foi placée dans ces doctrines, après avoir mené leur vie de foi pendant longtemps, ils devraient être sanctifiés aux éclats. Mais la réalité c’est que leur cœur est toujours plein de péché, et lorsqu’ils rencontrent des problèmes, ils se lamentent, s’écriant: «Que dois-je faire? Que dois-je faire?» Effectivement, s’étant appuyés sur des doctrines sans la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ils sont exposés comme pécheurs devant Dieu, et ne peuvent donc plus maintenir leur propre conviction doctrinale. Le fait que leur cœur reste pécheur est une preuve de ce qu’ils n’ont pas encore été délivrés du péché. 
Ainsi, quand nous prêchons l’évangile à des chrétiens, nous devons d’abord leur montrer que c’est un mensonge que de dire que la rémission des péchés s’obtient par des prières de repentance. Si vous faites toujours des prières de repentance, vous menez encore une vie de foi légaliste. Si les gens croient que leurs péchés sont effacés par des prières de repentance, ils n’ont d’autre choix que de faire des prières de repentance encore et encore, sinon les péchés resteraient dans leurs cœurs. 
Donc, chaque jour, beaucoup de chrétiens essaient de ne pas pécher, mais finissent par le faire encore et encore, et ils doivent donc faire des prières de repentance chaque jour. Ils deviennent des gens étranges, faisant des allers et retours de pécheur à juste plusieurs fois par jour. C’est pour cela que la Bible dit: «Ses marais et ses fosses ne seront point assainis, ils seront abandonnés au sel» (Ezéchiel 47:11). A ceux qui font des prières de repentance chaque jour, nous devons montrer que leur foi finira par les accuser et les conduire à la mort. 
 
 

Ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit ne sont plus sous la Loi

 
L’apôtre Paul dit aux saints Galates: «Or, aussi longtemps que l’héritier est enfant, je dis qu’il ne diffère en rien d’un esclave, quoiqu’il soit le maître de tout ; mais il est sous des tuteurs et des administrateurs jusqu’au temps marqué par le père» (Galates 4:1-2). Et il dit qu’une fois que nous sommes sauvés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous ne sommes plus sous un tuteur. En d’autres termes, une fois que nous sommes nés de nouveau par l’évangile authentique, nous n’essayons pas de recevoir la rémission de nos péchés par des prières de repentance, ni en observant fidèlement le sabbat, ni en observant les fêtes et rites de l’Ancien Testament. 
Maintenant que nous avons reçu la rémission de nos péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, c’est par notre foi en Dieu que nous vivons, comme Il dit: «Le juste vivra par la foi.» En d’autres termes, nous vivons en croyant que le Seigneur est notre Sauveur, et qu’Il a expié nos péchés. C’est cela la vie des justes. Après avoir saisi le fait que le Seigneur nous a sauvés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous pouvons avoir foi en Lui, en Sa Parole, et en toutes Ses bonnes intentions envers nous. 
Ceux qui mènent une vie de foi légaliste ne se sont toujours pas éloignés du stade élémentaire d’une religion nommée «christianisme». Ils sont fondamentalement différents de ceux qui mènent une vie de foi élevée. Les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit sont des gens de foi, mais ces chrétiens qui pensent que la rémission des péchés s’obtient par des prières de repentance mènent toujours leur vie de foi sans même réaliser la colère de la Loi préparée pour eux. La colère de la Loi amène la mort éternelle. 
Les jeunes étudiants doivent fréquenter l’école jusqu’à ce qu’ils soient adultes. Pourquoi? Parce qu’ils doivent au moins avoir l’éducation de base pour vivre en société. Cependant, une fois qu’ils sont adultes, ils ne vont plus à l’école. La plupart des chrétiens sont encore dans les liens de la Loi. Tout le monde était pécheur dès sa naissance, donc sous la Loi. Pourquoi? Parce qu’il y a du péché dans tous les cœurs. C’est pour cela que tout pécheur doit rencontrer Jésus-Christ par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Et l’on doit échapper à la connaissance élémentaire de la Loi. 
Galates 4:4-5 dit: «mais, lorsque les temps ont été accomplis, Dieu a envoyé son Fils, né d’une femme, né sous la loi, afin qu’il rachetât ceux qui étaient sous la loi.» Le terme «racheter» ici signifie acheter en payant un prix. Les marchés d’esclaves étaient très actifs aux temps anciens. Quand quelqu’un avait besoin d’un esclave, il allait au marché et payait un prix pour en obtenir un. En d’autres termes, pour posséder un esclave, l’on devait dépenser de l’argent pour l’avoir. De même, pour que le Seigneur nous amène dans le Royaume de Dieu et nous fasse vivre éternellement comme enfants de Dieu, Il a du nous racheter par l’œuvre rédemptrice de l’eau et de l’Esprit. C’est pour cela que le Seigneur a été baptisé par Jean-Baptiste et crucifié à mort, ceci pour régler le salaire de nos péchés. 
Voici comment le Seigneur nous a rachetés de nos péchés : avant que Jésus-Christ ne vienne, ce monde était sous la Loi, et tout le monde était pécheur. En ce temps, quand nous étions pécheurs, Jésus est né dans ce monde dans la chair par le corps de la Vierge Marie. Pour expier nos péchés, le Seigneur Jésus devait les prendre sur Lui une fois pour toutes en étant baptisé par Jean-Baptiste au Jourdain, verser Son sang précieux et mourir à la Croix, et ressusciter d’entre les morts. En accomplissant toutes ces choses, le Seigneur a payé pour nos péchés. Il nous a rachetés en payant le prix du salut. 
En s’offrant Lui-même à Dieu, le Seigneur nous a rachetés du péché, et nous a permis de devenir enfants de Dieu si nous croyons en Son œuvre juste de tout cœur. Avant, nous étions pécheurs, mais en croyant en Jésus-Christ, nous avons été adoptés dans la famille de Dieu. Le Seigneur nous a sauvés de tous nos péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, en en croyant cet évangile, nous avons été sauvés de tous nos péchés une fois pour toutes. C’est pour cela que Galates 4:6-7 dit: «Et parce que vous êtes fils, Dieu a envoyé dans nos coeurs l’Esprit de son Fils, lequel crie : Abba! Père! Ainsi tu n’es plus esclave, mais fils ; et si tu es fils, tu es aussi héritier par la grâce de Dieu.» Le Seigneur nous a effectivement rachetés du péché. 
Quiconque croit en cette vérité peut être purifié de tous ses péchés et devenir fils de Dieu. Et Dieu a envoyé le Saint-Esprit dans nos cœurs et nous a permis d’appeler Dieu Abba, Père. Donc, nous ne sommes plus esclaves mais fils, et si nous sommes fils, alors nous sommes héritiers de Dieu. En d’autres termes, si nous sommes vraiment fils de Dieu, nous hériterons de tout ce que Dieu a. Tout comme Dieu vit éternellement, nous aussi vivrons ; en nous sauvant, Dieu nous a permis de jouir de Sa splendeur et Sa gloire ; et Dieu nous a donné tout ce qu’Il a. En bref, nous sommes devenus fils par notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
Maintenant, nous croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit ne vivons plus comme esclaves dans ce monde. Aussi, nous ne sommes pas amis avec ceux qui ne sont pas encore nés de nouveau. Le Seigneur dit dans les Psaumes : 
«Heureux l’homme qui ne marche pas selon le conseil des méchants, Qui ne s’arrête pas sur la voie des pécheurs, Et qui ne s’assied pas en compagnie des moqueurs» (Psaumes 1:1).
Le juste ne peut pas s’associer aux pécheurs pour travailler, et ne le devrait pas. Ceux qui sont nés de nouveau par l’évangile de l’eau et de l’Esprit ne peuvent pas travailler avec les incroyants, ni avec les chrétiens légalistes non plus. Si vous avez vraiment reçu la rémission de vos péchés, vous avez probablement expérimenté combien vous n’êtes pas compatible avec ces gens du monde. Si, cependant, vous marchez au pas des gens du monde, vous devez réaliser que vous êtes déjà corrompu. Et vous devrez vous détourner le plus vite possible, réalisant que vous devenez un instrument du diable. 
Une fois que j’ai rencontré le Seigneur par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, j’ai du quitter mes anciens compagnons avec qui je vivais ma foi. Bien qu’ils m’aient demandé de rester et de travailler avec eux, je leur ai dit: «Non, j’ai peur de ne pas pouvoir. Je ne vous hais pas, mais je ne peux rester avec vous. Si l’évangile de l’eau et de l’Esprit que je prêche est vrai, vous devez le croire. Si vous ne croyez pas en cet évangile, je ne peux pas être en communion avec vous.»
Si je travaillais avec eux, je serais menteur. Si je m’étais associé pour travailler avec les légalistes ou ceux qui disent que la rémission des péchés s’obtient par les prières de repentance, cela aurait voulu dire que j’approuvais leurs mensonges, et c’est pour cela que je ne me suis pas associé à eux dans le travail. 
Cependant, beaucoup d’évangéliques s’unissent à des croyants légalistes sans hésitation. Ces gens prétendent être spirituels, pour exploiter ceux qui les suivent pour le gain financier. Je ne pourrai jamais faire cela. Quand j’ai rencontré mes anciens amis du monde après que je sois né de nouveau d’eau et d’Esprit, j’ai vu clairement que je ne serai jamais comme ces gens. Puisque nous étions des amis proches depuis notre enfance, j’étais très attaché à eux émotionnellement. Mais j’ai découvert que leur foi était élémentaire, et je me suis senti mal à l’aise et honteux spirituellement d’être avec eux. 
Bien sûr, je ne dis pas que vous devez vous isoler de tous les gens du monde. Mais ce n’est pas bénéfique de garder une communion spirituelle avec vos anciennes connaissances. Quand vous essayez de prêcher l’évangile à vos amis qui ne se souviennent que de votre ancienne nature, ils n’acceptent pas facilement l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui est en vous, car leur mémoire charnelle les empêche de croire la vérité. C’est pour cela que le Seigneur dit: «Un prophète n’est méprisé que dans sa patrie, parmi ses parents, et dans sa maison» (Marc 6:4).
Donc si vous ne les effacez pas de vos pensées, vous ne pouvez pas servir le Seigneur, ni Le suivre, ni prêcher l’évangile. La Bible dit qu’Abraham a quitté son pays, sa famille, et la maison de son père pour suivre la Parole de Dieu. De même, si nous ne rejetons pas nos anciennes relations, nous ne pouvons pas suivre la Parole de Dieu. Il est donc absolument indispensable que nous ne soyons pas asservis par les légalistes ou les gens du monde. Nous ne devons pas nous unir à eux pour travailler avec eux. 
C’est pour cela que l’apôtre Paul reprend les saints galates et les avertit, disant: «Maintenant que vous connaissez l’évangile de l’eau et de l’Esprit, pourquoi voulez-vous revenir aux faibles rudiments?» Pour transposer le message en des termes courants, la Bible demande: «Comment une personne née de nouveau peut-elle vouloir retourner au monde, et revenir à la foi des légalistes qui clament que la rémission des péchés s’obtient par les prières de repentance?» Le faire serait rendre insensé le fait que Jésus soit venu dans ce monde, ait été baptisé, et soit mort à la Croix pour nous sauver. Etant donné le fait que Jésus n’a pas évité la persécution et la difficulté mais les a portées, comment pouvons-nous revenir à la connaissance élémentaire, nous soumettre aux légalistes, et être contents? Nous ne devons pas le faire. Si ceux qui sont nés de nouveau veulent être serviteurs, ils doivent être serviteurs de la justice. Ils ne doivent pas être serviteurs du péché, du diable, ou des légalistes. L’apôtre Paul montre clairement ici que nous ne devons pas être asservis par ceux qui ne pratiquent pas la justice. 
Parce que le Seigneur nous a sauvés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, l’apôtre Paul dit la chose suivante: «Frères, vous avez été appelés à la liberté, seulement ne faites pas de cette liberté un prétexte de vivre selon la chair ; mais rendez-vous, par la charité, serviteurs les uns des autres» (Galates 5:13). En d’autres termes, Dieu nous a donné la liberté, mais nous ne devons pas nous en servir pour servir notre chair et faire le mal. Quand nous étions liés par le péché, Dieu nous a délivrés de la malédiction de la Loi et du péché. Et Jésus nous a libérés de tous les liens qui nous tenaient et nous a donné la vraie liberté. 
Le Seigneur dit qu’Il nous a donné la liberté parce qu’Il voulait que nous vivions volontairement pour ce qui est juste. Voulez-vous encore être lié par le monde en dépit de cela? Si quelqu’un veut être lié par le péché, et être esclave du monde, il mérite d’être repris. Nous devons écouter l’exhortation de l’apôtre Paul. 
Cette année aussi, nous avons une grande affaire de l’œuvre de Dieu à faire par Son Eglise. Nous avons fait beaucoup de préparatifs, et maintenant, nous ferons beaucoup d’œuvres. Nous avons besoin d’ouvriers de Dieu. Les saints doivent servir le Seigneur, gagner de l’argent diligemment par leur travail, prendre soin de leur famille comme il faut, pendant que Ses serviteurs doivent travailler diligemment à accomplir la tâche qui leur a été confiée à leur poste. Il y a beaucoup de choses à faire à nos postes respectifs. 
Nous ne devons jamais retourner aux rudiments pour être asservis par la Loi. Le mot «pauvre» est un antonyme de «noble». Ceux qui ne font pas d’œuvre juste sont appelés «pauvres». Si les politiciens ne travaillent pas pour leurs patriotes mais pour leurs seuls intérêts, ils sont «pauvres». Ne sont-ils pas des charlatans? Si nous chrétiens ne défendons que nos propres dénominations et doctrines et rejetons la vérité, nous ne serons pas plus que des escrocs spirituels. Ces escrocs sont les circoncisionistes et les avocats des prières de repentance. 
Nous chrétiens devons prendre la Parole de Dieu comme notre pain et grandir spirituellement dans l’Eglise. Et nous devons vivre par la foi et unir nos forces. Nous ne devons pas dire: «Je ne m’occupe plus de rien. Puisque l’église a des dirigeants et des serviteurs, ils s’occuperont de tout.» Le Seigneur veut que nous soyons tous Ses serviteurs. 
De nos jours, j’aimerais avoir dix corps. L’un pourrait alors écrire un livre, un autre travailler pour gagner de l’argent, un autre pourrait rencontrer et être en communion avec les saints, le quatrième pourrait voyager de par le monde pour prêcher, etc. Je dis cela parce qu’il y a tant de travail à faire, et ce serait merveilleux si tout se travail pouvait se faire rapidement. 
Mes chers croyants, voulez-vous retourner aux rudiments faibles et pauvres? Voulez-vous retourner à des croyances légalistes, disant que la rémission du péché originel s’obtient par la foi en le sang de Jésus à la Croix seul, et que la rémission des péchés personnels s’obtient par des prières de repentance? Je sais que ce n’est pas ce que vous voulez. Si vous et moi offrons nos corps à ce qui est juste, alors nous deviendrons instruments de justice, mais si nous offrons nos corps au mal bien que nous ayons reçu la rémission de nos péchés, nous deviendrons serviteurs du mal. 
C’est pour cela que le Seigneur nous dit de devenir serviteurs de la justice. Qui que ce soit, si quelqu’un offre son corps comme instrument de justice, le Saint Esprit en lui se réjouira, le Seigneur répandra Sa grâce sur lui, et Il le bénira en Son temps. Cependant, si nous offrons nos corps à ce qui est mal, seules des malédictions nous attendent. Si nous le faisons, il est inévitables que nous rencontrions ceux que nous n’aurions jamais du rencontrer, et que ce soit intentionnel ou non, nous pourrions bien être marqués et souillés par leurs mauvaises pensées et leurs croyances faibles et fausses. 
L’apôtre Paul avait travaillé dur pour prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit aux saints des églises Galates et pour les nourrir, mais les circoncisionistes sont venus et ont tout ruiné. C’est pour cela que l’apôtre Paul dit: «Ne rendez pas mon travail envers vous vain. Ne le rendez pas inutile.» En dépit de cela, après la mort de l’apôtre Paul, les saints et serviteurs de Dieu ont toléré les circoncisionistes et les ont laissés, et l’Eglise de Dieu a disparu de cette région par la suite. Les Eglises Primitives ont toutes disparu en vain de la sorte.
Dans notre Eglise aussi, si nous tolérons ceux qui clament que le péché est effacé en faisant des prières de repentance, nous périrons tous. D’abord, donc, nous ne devons pas nous même devenir ce genre de personnes. Ensuite, nous ne devons pas tolérer ceux qui interprètent mal la Parole et amènent la confusion à l’Eglise. Nous sommes patients pour attendre ceux qui sont insuffisants dans la chair. Quand la chair est insuffisante, il suffit d’une correction. Cependant, si quelqu’un interprète mal la Parole, cela amène la mort immédiate. Cela tuera non seulement la personne, mais beaucoup de gens autour d’elle aussi. 
Donc, ceux qui prêchent la Parole de Dieu sont très importants pour vous. Alors que tous ceux qui servent l’évangile de différentes façons sont importants, vous devez aimer encore plus ceux qui vous prêchent la Parole de Dieu. Rappelez-vous que si la Parole est comprise correctement et expliquée correctement, beaucoup de gens seront sauvés, mais sinon, beaucoup de gens mourront. Ne tolérez jamais de faux enseignants dans l’Eglise. 
Maintenant, nous ne devons pas revenir à la connaissance élémentaire pour vivre une vie de foi légaliste. Ni tolérer ces croyances. Nous devons vivre et triompher par notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Effectivement, vivant par la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous devons prêcher davantage cet évangile aux nations. Pour prêcher cet évangile dans le monde entier, nous devons vivre par la foi jusqu’au jour où nous serons en présence du Seigneur. Je vous exhorte tous à consacrer vos corps et cœurs volontairement à soutenir la prédication de l’évangile. 
Moi aussi, je me donne au Seigneur. Je fais maintenant ce qui m’a été confié à mon poste pour que les fleurs de l’évangile s’épanouissent pleinement. Je crois que vous accomplirez aussi ce qui vous a été confié jusqu’à ce que l’évangile s’épanouisse de par le monde entier. Ayant échappé à la foi légaliste de ce monde, que nous mangions ou buvions, nous devons donner gloire à Dieu (1 Corinthiens 10:31). 
Je remercie le Seigneur de nous avoir sauvés de tous nos péchés et de la confusion, et de nous avoir amené dans le Royaume du Fils de Dieu. Alléluia!