Проповеди

Sujet 15: Galates

[PARTIE 4-4] Nous sommes héritiers de Dieu (Galates 4:1-11)

Nous sommes héritiers de Dieu
(Galates 4:1-11)
«Or, aussi longtemps que l’héritier est enfant, je dis qu’il ne diffère en rien d’un esclave, quoiqu’il soit le maître de tout ; mais il est sous des tuteurs et des administrateurs jusqu’au temps marqué par le père. Nous aussi, de la même manière, lorsque nous étions enfants, nous étions sous l’esclavage des rudiments du monde ; mais, lorsque les temps ont été accomplis, Dieu a envoyé son Fils, né d’une femme, né sous la loi, afin qu’il rachetât ceux qui étaient sous la loi, afin que nous reçussions l’adoption. Et parce que vous êtes fils, Dieu a envoyé dans nos cœurs l’Esprit de son Fils, lequel crie : Abba! Père! Ainsi tu n’es plus esclave, mais fils ; et si tu es fils, tu es aussi héritier par la grâce de Dieu. Autrefois, ne connaissant pas Dieu, vous serviez des dieux qui ne le sont pas de leur nature ; mais à présent que vous avez connu Dieu, ou plutôt que vous avez été connus de Dieu, comment retournez-vous à ces faibles et pauvres rudiments, auxquels de nouveau vous voulez vous asservir encore? Vous observez les jours, les mois, les temps et les années! Je crains d’avoir inutilement travaillé pour vous.»
 

L’apôtre Paul dit que bien que tous les saints et ministres soient héritiers de Dieu qui auront Son Royaume, en vivant sur cette terre, ils ne sont pas différents d’esclaves et sont sous des tuteurs temporairement, et qu’ils souffrent des rudiments du monde pour un peu de temps. Il dit: «Bien que vous viviez comme esclaves dans ce monde, vous ne devez pas oublier que vous êtes les fils de Dieu qui hériterez toute la richesse de Dieu le Père.» Ce message a été adressé non seulement aux serviteurs de Dieu et tout Son peuple de ce temps là, mais il s’adresse aussi à nous maintenant. 
Pour faire de nous Ses enfants, Dieu le Père nous a fait naître sous la Loi. Puis Il envoya Jésus-Christ sous la Loi et nous a sauvés en nous rachetant au prix du corps de Jésus-Christ. Ainsi, Dieu nous a adoptés, nous qui croyons en la vérité, comme Ses propres fils et filles. Et le Saint-Esprit, qui est venu dans nos cœurs, nous permet d’appeler Dieu Abba, notre Père. 
Effectivement, tout comme l’apôtre Paul et nos ancêtres dans la foi, nous désirons aussi vivre avec le Seigneur, que nous allions vers Lui ou qu’Il vienne à nous. Nous espérons hériter et jouir de l’héritage du Seigneur. Nous croyons fermement que nous sommes ceux qui hériteront et jouirons de la splendeur et la gloire de Dieu le Père. Des gens disent que toute la Parole de l’Apocalypse est «une collection de paroles mystiques». Certains invoquent des arguments scientifiques inappropriés pour empêcher les autres de croire la Parole de Dieu. Ils traitent ceux qui croient en Sa Parole comme des fanatiques, mais ces gens là ont tort. 
La Bible dit qu’Abraham suivit le Seigneur selon la Parole de Dieu, et tous les gens de foi qui ont cru en toute Parole de Dieu ont aussi vécu par la foi et sont passés avant nous. Ils attendent le retour du Seigneur, et Dieu nous a promis qu’à ce moment là, notre Seigneur nous enlèvera de cette terre pour vivre avec Lui dans le Royaume Millénaire. Le Seigneur nous a dit qu’Il amènera les justes à jouir de la splendeur et de la gloire. Nous croyons en Sa promesse. Nous sommes héritiers du Seigneur. Je crois que lorsque nous entrerons dans le Royaume Millénaire et nous tiendrons devant le Seigneur, Il essuiera nos larmes, nous protègera, nous bénira, et nous donnera tout ce que nous voudrons. Et quand nous serons dans Son Royaume après avoir vécu sur terre un peu de temps, la gloire que nous recevrons et dont nous jouirons sera abondante et éternelle au-delà de toute description. 
L’héritage de Dieu se réfère à Son Royaume. Comme le dit le Notre Père: «Que ton règne vienne» (Matthieu 6:10), le Royaume de Dieu est déjà venu dans nos cœurs ; quand nous vivons pour répandre l’évangile, nous allons entrer dans le Royaume de Dieu, et quand le Seigneur reviendra, toutes ces promesses seront accomplies. 
Alors, quand notre Seigneur reviendra-t-Il? Quand cette promesse du retour du Seigneur s’accomplira-t-elle? Nous ne le savons pas exactement. Cependant, il est clair qu’Il viendra dans un futur proche. Nous le croyons. Nous sommes absolument convaincus que cela se passera pour que tous les enfants de Dieu vivent dans le Royaume du Seigneur. Comme une rivière coule dans la mer, alors que le temps passe, nous allons vers le jour où nous hériterons du Royaume de Dieu. 
Bientôt, il sera temps pour vous et moi d’hériter du Royaume de Dieu. Les heures passent même si une horloge s’arrête, et le temps continue de passer quoi qu’il arrive. Que nous vivions un jour ou deux, l’heure continue de passer quoi que nous fassions. Même en ce moment où nous adorons, le temps passe ; quand nous mangeons, quand nous servons l’évangile de l’eau et de l’Esprit ou prions, quand nous jouons au football, quand nous avons des pensées positives ou négatives, le temps passe. Et alors que le temps passe, le jour promis arrive, et nous allons hériter du Royaume de Dieu. 
Nous hériterons du Royaume de Dieu, c’est certain. Nous croyons que nous hériterons de la splendeur et la gloire de Dieu pour vivre avec notre Dieu Trinitaire – le Père, Jésus-Christ, et le Saint-Esprit. C’est ce dont l’apôtre Paul parle ici. Paul mentionne fréquemment «la foi, l’espérance, et l’amour» comme les trois vertus que les saints devraient avoir dans leur cœur. Dans nos vies présentes aussi, il doit y avoir de la foi, l’espérance, et l’amour, et parmi les trois, l’espérance que le Royaume de Dieu arrive en temps voulu nous donne de persévérer avec patience au travers de nos difficultés et courir la course de la foi jusqu’à la ligne d’arrivée. 
Mes chers croyants, il y a des temps où, moi aussi, j’étais plein de l’énergie de la jeunesse, mais le temps est passé à tel point que j’approche de la vieillesse. Je n’ai pas pu retenir le temps bien que je l’aie essayé. Quand j’étais jeune, le temps ne passait pas assez vite, mais à un moment donné dans ma vie le temps s’est mis à passer trop vite. Les jeunes hommes en Corée doivent faire l’armée à l’âge de 20 ans. Chacun reçoit une convocation à un examen physique pour être intégré au service militaire, et le temps file à partir de là. Auparavant, le temps passait trop lentement pour moi, mais dès lors, le temps est passé si vite que ma trentaine, quarantaine et cinquantaine sont arrivées comme un avion de chasse. Je me demandais: «Quand est-ce que j’aurai 60 ans?» mais j’ai déjà dépassé les 50 ans et j’arrive déjà à 60. Bien que mon cœur soit toujours jeune, le temps est passé et mon corps montre bien que j’ai passé la cinquantaine. Maintenant, quand plus de temps s’écoule, ne franchirais-je pas la rivière de la mort?
Qui se trouve de l’autre côté lorsque nous traversons? Le Seigneur nous y attend. Où est l’endroit où le Seigneur enverra des anges pour nous accueillir? C’est là où se trouve notre Seigneur, l’endroit le plus merveilleux, nommé le Ciel. C’est le meilleur des meilleurs endroits, car notre Seigneur s’y trouve et le plus bel environnement nous y attend. Quand assez de temps sera passé, le Royaume de Dieu sera à nous. C’est pour cette espérance que nous vivons. 
Le temps passe si vite que cette année est déjà passée. Maintenant, quand plus d’années seront passées, le Royaume de Dieu sera à nous. C’est merveilleux que nous vivions en ces temps de la fin. Je suis si heureux d’être l’un des derniers coureurs de la course de l’évangile. Le Ciel est à vous et à moi. C’est pour cela que nous sommes joyeux. Nous sommes heureux d’avoir reçu la rémission de nos péchés, et nous avons aussi reçu le Ciel en cadeau, et jouirons de la splendeur et la gloire. Notre joie dépasse toute description, car alors que le temps passe, la splendeur et la gloire, la vie éternelle, et toutes les bénédictions arrivent vers vous et moi. Toutes les promesses de Dieu se réaliseront certainement alors que le temps passe.
Cependant, étant sur terre, nous sommes obligés de faire l’œuvre du Seigneur, travaillant diligemment à publier et offrir nos livres d’évangélisation et livres d’édification. Récemment, le premier volume de la série sur l’Evangile de Matthieu a été publié, et le second volume suivra bientôt puisqu’il est en cours de traduction. Un autre livre sur la Première Epitre de Jean est en impression aussi. Avez-vous lu le premier volume de la série sur Matthieu? Il n’est pas exagéré de dire que nous sommes envahis de livres maintenant. Auparavant, j’étais si heureux quand un seul livre était publié, mais de nos jours, plus de 7-8 livres sont publiés en une semaine. Donc rien que regarder la couverture des livres remplit mon cœur de joie. 
Cette année, nous travaillerons plus et plus fort que nous ne l’avons fait jusqu’alors. Quand un bébé est né, sa mère doit s’en occuper, sinon le bébé mourra. Nos sœurs le savent bien, mais quand une femme donne naissance, son sein produit un lait spécial pendant les premiers jours. C’est indispensable pour nourrir le nouveau né, et cela contient tous les nutriments et anticorps nécessaires pour fortifier le système immunitaire du bébé. Les bébés qui en sont nourris grandissent pour devenir des enfants en bonne santé. 
Si quelqu’un a entendu la Parole d’évangile de l’eau et de l’Esprit, la Parole de Dieu, et a reçu la rémission de ses péchés, il est indispensable qu’il continue d’être nourri par la Parole de Dieu. Après avoir eu ce lait spécial, le jeune spirituellement aura du lait classique, et une fois qu’il sera sevré, il aura de la nourriture pour bébé, passant graduellement de la purée à de la nourriture solide. Si nous ne leur donnons pas la bonne Parole de Dieu, ils n’auront pas de nourriture spirituelle. 
Dans l’Eglise de Dieu, notre but est de répandre l’évangile. Bien sûr, se nourrir de l’évangile c’est se nourrir de lait basique. De plus, comme nous sommes nourris d’un régime équilibré, nous pouvons grandir. Ainsi, nous devons donner de la nourriture équilibrée de la Parole de Dieu aux saints nés de nouveau de par le monde. Après avoir prêché l’évangile de l’eau et de l’Esprit, qui est comme le lait des enfants, nous devons les nourrir de pain spirituel, traduisant et publiant nos livres sur Matthieu, 1 Jean, et les Galates, tout comme l’Ancien Testament. Alors ils pourront grandir. 
Quand je lis les témoignages qui nous sont envoyés par email, je vois si une personne continuera de lire nos livres ou non. Nous savons que parmi les visiteurs de notre site, il y a plus de visiteurs répétitifs que de nouveaux visiteurs. Ceux qui ont visite notre site une fois continuent d’y revenir pour demander nos nouveaux livres imprimés ou télécharger leurs ebooks. C’est pour cela que je suis convaincu de continuer à publier davantage de livres. Mon cœur y aspire, mais mon problème c’est le manque d’énergie. Nous devons travailler davantage, mais n’en avons pas la force. Mais quand même, nous continuerons d’exercer notre ministère de littérature. 
Quand les séries sur l’Evangile de Matthieu, la Première et Seconde Epître de Jean, et Genèse seront publiées une à une, beaucoup d’âmes verront leur foi grandir, alors qu’elles seront nourries de la Parole nécessaire au bon moment et fortifiées par ces livres. Quand vous avez reçu la rémission de vos péchés, n’aviez-vous pas aussi un besoin urgent de la Parole? Après avoir reçu la rémission de vos péchés, vous avez du continuer d’écouter l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Combien avez-vous écouté la Parole de Dieu indispensable sur bien des sujets pour écarter vos pensées erronées? En continuant d’écouter la Parole de Dieu, le voile de votre cœur s’est levé, vous avez compris la Parole de vérité, et maintenant vous êtes uni de tout cœur au Seigneur. 
Il est écrit: «si tu es fils, tu es aussi héritier par la grâce de Dieu» (Galates 4:7). Mes chers croyants, vos parents dans la chair sont-ils riches au point de vous laisser une fortune en héritage? On dit que quand les parents sont riches, les enfants attendent leur mort, pensant: «Si seulement le temps passait, tout ce que mes parents ont serait à moi.» Il y a donc probablement beaucoup de gens qui souhaitent secrètement leur mort lorsque leurs parents sont vieux et malades. 
Vous avez transmis quelque chose de précieux à vos enfants. Après tout, ne leur avez-vous pas transmis votre foi? Si oui, vous avez offert quelque chose d’inestimable à vos enfants. Il n’y a rien de plus précieux.
Nous sommes tous devenus enfants spirituels de Dieu. Nous étions sous la Loi, mais pour nous donner le droit de fils de Dieu, Jésus-Christ a remis tous nos péchés en venant sur terre, étant baptisé, mourant à la Croix, et ressuscitant des morts, et Il a répandu le Saint-Esprit dans nos cœurs. Maintenant que nous avons l’Esprit de Dieu dans nos cœurs, nous pouvons appeler Dieu «Abba, Père». 
Quelqu’un parmi vous hésite-t-il à appeler Dieu son Père? Non, personne. Y a-t-il du péché dans vos cœurs? Non. Il n’y a pas de condamnation pour ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Croyez-vous en l’évangile de l’eau et de l’Esprit? Si quelqu’un croit en l’évangile de l’eau et de l’Esprit de tout cœur, il peut s’identifier à une personne juste. En son temps, Dieu partagera la splendeur, la gloire, la force, la puissance, et l’autorité qu’Il a avec nous. Nous aurons tout ce que Dieu a dans le Seigneur. Comme une famille, nous vivrons avec Lui pour toujours. 
Maintenant, cet endroit n’est autre que l’Eglise de Dieu. Le concept de famille spirituelle se réfère à l’Eglise de Dieu. L’Eglise de Dieu est le rassemblement des sauvés qui sont nés de nouveau d’eau et d’Esprit et sont devenus justes. Ils hériterons du Royaume de Dieu. Ce sont eux qui sont le peuple de Dieu, une famille, et les membres de l’Eglise de Dieu. Nous devons donc toujours demeurer dans l’Eglise de Dieu, croyant que nous recevrons et jouirons de la puissance, la splendeur, et la gloire de Dieu. Bien que nous soyons parfois persécutés et méprisés par les gens du monde, et que nous travaillons dur à servir l’évangile sur la terre, nous pouvons vivre par la foi sans perdre notre cœur aux choses du monde, car nous sommes héritiers du Royaume de Dieu. 
Mon cœur a la foi inébranlable en ce que dès lors que j’aurai fait mon devoir, j’irai dans la présence du Seigneur. J’apprécie pleinement ce que pensait l’apôtre Paul en travaillant pour l’évangile, disant: «J’ai combattu le bon combat, j’ai achevé la course, j’ai gardé la foi. Désormais la couronne de justice m’est réservée ; le Seigneur, le juste juge, me le donnera dans ce jour-là, et non seulement à moi, mais encore à tous ceux qui auront aimé son avènement» (2 Timothée 4:7-8).
Avant que l’apôtre Paul ne soit né de nouveau en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, il n’était pas différent de quelqu’un du monde. C’est pour cela qu’il confesse qu’il était «sous des tuteurs et gardiens jusqu’au temps fixé par le père.» Et il y a aussi eu un temps où nous étions sous la connaissance élémentaire de ce monde. La connaissance élémentaire se réfère ici à la connaissance séculière. En effet, la scolarité séculière n’est même pas au niveau élémentaire. Quand nous regardons aux activités intellectuelles du monde, nous voyons qu’il n’y en a pas tant que cela. Avoir une grande quantité de connaissance séculière n’est pas très honorable. Dieu nous a fait vivre sous cette connaissance élémentaire pour un temps afin que nous rencontrions le Seigneur dans la Parole de vérité. 
Nous sommes héritiers de Dieu. Cela signifie qu’avec Dieu dans Son Royaume, nous jouirons éternellement de la splendeur, la gloire, l’autorité, la puissance, et la beauté qu’Il a. Franchement, je me demande parfois si ce n’est pas ennuyeux à vivre. Tout devient ennuyeux au bout d’un moment. Exercer son sport favori comme le tennis de table ou le football peut être bien au début, mais cela devient ennuyeux si on y joue toute la journée. Deux, trois heures de jeu peuvent être amusantes, mais cela ne deviendrait-il pas embêtant de courir sans arrêt toute la journée? Dans vos pensées charnelles, ne vous dites vous pas aussi que ce serait ennuyeux de vivre éternellement, alors que vivre 70 ou 80 ans sur terre est déjà assez ennuyeux pour vous?
La Bible dit que nous jouirons de splendeur et gloire dans le Royaume de Dieu ; et le long du fleuve de vie, il y aura des fruits en leur saison. Il n’y a pas de souci, mais seulement de la joie au Ciel. Je suis heureux. Puisque Dieu a dit que notre joie, la bénédiction, et la vie n’auront pas de fin, et qu’il n’y aura pas de ténèbres dans Son Royaume, à quel point notre héritage est-il merveilleux? Nous entrerons dans le jardin plein de joie comme le Seigneur l’a promis au brigand crucifié à Ses côtés: «Aujourd’hui, tu seras avec Moi dans le Paradis.» Effectivement, nous croyons que lorsque nous vivons par la foi en attendant le Royaume de Dieu, en Son temps, le Seigneur reviendra et nous donnera notre héritage, et toute Parole de prophétie décrite en Apocalypse sera accomplie. 
Bien que beaucoup se soient élevés avançant des dates spécifiques et clamant à tort que le Seigneur reviendrait tel et tel jour, disant par exemple que le monde changerait en 2000, toutes ces paroles étaient nulles. Maintenant, les gens ont commencé à renier la seconde venue du Seigneur. En particulier, l’Eglise Catholique nie la seconde venue du Seigneur. Ils prétendent montrer et enseigner la vérité, mais à la fin, ils amènent les gens à l’incrédulité et les empêchent de croire en la Parole telle qu’elle est. C’est vraiment dommage. N’est-il pas triste que de faux enseignants clament croire en la Parole de Dieu, alors qu’ils empêchent ceux qui les suivent de croire en la Parole de Dieu?
La Bible est la vérité. Mes chers croyants, vos péchés ont disparu parce que vous croyez en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Donc, cet évangile est la vérité. La Parole de prophétie de Dieu s’accomplira-t-elle exactement, ou non? Elle s’accomplira sans faute. En son temps, nous hériterons du Royaume des Cieux. Nous hériterons de toute la gloire, la splendeur, et la vie que Dieu le Père possède. 
Les hériterons-nous seulement pour les stocker? Non! La Bible dit que nous en jouirons. C’est une telle joie, car nous avons la garantie de jouir éternellement de ces bénédictions précieuses. L’héritage de Dieu est vraiment merveilleux. C’est pour cela que nous ne sommes pas envieux quand les gens du monde se prévalent de leurs possessions terrestres. Nous ne sommes pas jaloux parce que nous croyons que les choses du monde ne sont rien, et parce que nous espérons en notre héritage futur. 
Mon cœur a une espérance. C’est que nous avons un héritage à venir. Croyant que la promesse de Dieu s’accomplira en son temps, j’attends ce jour. Il n’y a rien que je désire en dehors de cette espérance. Confiant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et croyant que c’est vous et moi qui sommes héritiers du Royaume de Dieu, je continuerai de prêcher cet évangile diligemment jusqu’au jour où je me trouverai devant le Seigneur. Je n’ai pas d’autre espérance. Avez-vous d’autres espérances dans ce monde? Peut-être espérez vous autre chose que l’héritage de Dieu, mais je n’espère rien d’autre. Et je suis très heureux. Je vis dans l’espérance, croyant que lorsque les heures passent et que le temps arrive, j’hériterai du Royaume de Dieu. 
Je rends grâces à Dieu. Tout comme l’apôtre Paul l’a reconnu lui-même en disant: «comme attristés, et nous sommes toujours joyeux ; comme pauvres, et nous en enrichissons plusieurs ; comme n’ayant rien, et nous possédons toutes choses» (2 Corinthiens 6:10), vous et moi sommes riches. 
Nous sommes héritiers de tout ce que Dieu a. Alléluia!