Sermons

Sujet 16: L’Evangile de Jean

[PARTIE 2-2] Rejetez vos pensées de la chair (Jean 2:1-11)

Rejetez vos pensées de la chair
(Jean 2:1-11)
“Trois jours après, il y eut des noces à Cana en Galilée. La mère de Jésus était là, et Jésus fut aussi invité aux noces avec ses disciples. Le vin ayant manqué, la mère de Jésus lui dit: Ils n'ont plus de vin. Jésus lui répondit: Femme, qu'y a-t-il entre moi et toi? Mon heure n'est pas encore venue. Sa mère dit aux serviteurs: Faites ce qu'il vous dira. Or, il y avait là six vases de pierre, destinés aux purifications des Juifs, et contenant chacun deux ou trois mesures. Jésus leur dit: Remplissez d'eau ces vases. Et ils les remplirent jusqu'au bord. Puisez maintenant, leur dit-il, et portez-en à l'ordonnateur du repas. Et ils en portèrent. Quand l'ordonnateur du repas eut goûté l'eau changée en vin, -ne sachant d'où venait ce vin, tandis que les serviteurs, qui avaient puisé l'eau, le savaient bien, -il appela l'époux, et lui dit: Tout homme sert d'abord le bon vin, puis le moins bon après qu'on s'est enivré; toi, tu as gardé le bon vin jusqu'à présent. Tel fut, à Cana en Galilée, le premier des miracles que fit Jésus. Il manifesta sa gloire, et ses disciples crurent en lui.”


Aujourd’hui, je voudrais vous parler des passages dans l’évangile de Jean chapitre 2 versets 1 à 11. L’événement qui se passage le jour de la fête des noces à Cana en Galilée nous parle de “Quel est le plus grand obstacle à votre foi en Dieu?” Aux serviteurs qui s’inquiétaient du manque de vin à la fête, Jésus dit: “Mettez de l’eau dans des vases de pierre. Remplissez-les jusqu’au bord. Puis, versez-en un peu et donnez-en aux convives.” La mère de Jésus, Marie, dit aux serviteurs de faire selon la Parole de Jésus disant : « faites ce qu’Il vous dira. ». Les serviteurs qui ont obéi et suivi cette parole ont rempli les vases d’eau et les ont apporté aux convives selon ce que Jésus avait dit. Alors, ils ont goûté le miracle de cette eau changée en vin.


Quel est le plus grand obstacle dans notre vie de foi? 


Chers croyants, savez-vous ce que cette Parole de Dieu signifie? À travers cette Parole, Dieu nous parle du fait que le plus grand problème pour croire en Dieu et mener une vie de foi n’est autre que nos propres pensées charnelles. Alors que nous voulons croire et obéir à Dieu, ce qui nous retient le plus ce sont nos pensées charnelles et rien d’autre. Dieu nous dit que lorsqu’on est liée par nos propres pensées charnelles, et quand on insiste sur nos propres pensées charnelles, nous ne pouvons ni suivre ni obéir à la Parole de Dieu.
Que ce serait-il passé si les serviteurs apparaissant dans le passage ci-dessus avaient été des gens d’une forte opinion personnelle et avec beaucoup de pensées charnelles? Ils auraient certainement pensé: “Il plaisante. Même si je peux remplir ces vases d’eau, il n’y a pas moyen d’obéir à la Parole qui nous dit d’en verser et de la servir aux gens. Parce que ce que ces gens veulent c’est du vin, pas de l’eau.” Cela semble une pensée appropriée et logique. Mais, s’ils avaient cru en leurs pensées et n’avaient pas versé de l’eau pour en donner aux gens, ils n’auraient pas été en mesure de témoigner du miracle de l’eau changée en vin. De plus, ils n’auraient pas pu avoir une telle joie comme celle qui en résultait.
Chers croyants, alors que nous menons une vie de foi, quel est le plus grand obstacle qui nous empêche de résoudre certains problèmes par la foi? Précisément, ce sont nos pensées charnelles qui bloquent notre foi. C’est un problème qui ne peut pas être considéré à la légère. C’est parce que les gens qui ont beaucoup de pensées charnelles par eux-mêmes ne peuvent ni croire ni suivre la Parole de Dieu. Jésus dit: “Si quelqu’un veut venir après Moi, qu’il renonce à lui-même, prenne sa croix, et Me suive” (Matthieu 16:24). La toute première chose que nous devons faire quand nous essayons de suivre la Parole de Jésus c’est renoncer à nos pensées. Donc, en menant une vie de foi, il est très important que nous rejetions nos propres pensées charnelles.
Nous croyons que toute la Parole de Dieu marquée dans la Bible est la vérité. La vérité donnée par Dieu est simple, et c’est la vérité parfaite. Ainsi, tout ce qu’on doit faire c’est l’accepter telle qu’elle est, mais il y a des moments où les pensées charnelles s’élèvent et bloquent. Les pensées charnelles montent d’elles-mêmes, et ainsi, il y a même un dicton qui dit que l’humain n’est qu’un être pensant. Vous avez aussi beaucoup de pensées charnelles, n’est-ce pas? Quand vous demeurez dans ces pensées charnelles, la foi qui croit en la Parole de Dieu disparaît vite complètement et il ne reste que des pensées inutiles. Quand cela se produit, la foi qui croit en la Parole de Dieu n’existe plus. Étant devenu incapable de croire en Dieu, vous ne pourrez plus suivre Dieu à la fin. Aussi, nous nous sentirons anxieux et coupables de ce résultat. Chers croyants, j’espère que vous savez que les gens qui ont beaucoup de leurs propres pensées ne peuvent ni suivre ni croire en Dieu et à la fin ils sont incapables de recevoir le salut des péchés.


Rejetez vos pensées inutiles et croyez en la Parole écrite de Vérité, l’évangile de l’eau et de l’Esprit 


Vous tendez à penser à la foi en la Parole de Dieu seulement comme quelque chose de difficile, mais en réalité marcher par la parole de foi est étonnamment simple. Tout ce que vous avez à faire c’est croire en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit marquée dans la Bible et aux autres Paroles à côté. C’est la simple et claire vérité, mais à cause de nos pensées inutiles, nous sommes souvent confus et souffrons vraiment beaucoup de douleurs.
Considérons un exemple. Nous avons entendu souvent le passage de Jean 1:29 qui déclare: “Voici! L’Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde!” En entendant une Parole comme celle là, ceux qui disent: “Je comprends. Jésus a pris tous les péchés du monde en les prenant à travers le baptême de Jean Baptiste. C’est terminé. Je n’ai pas de péché. Le Seigneur a pris mes péchés par le baptême puis est mort sévèrement à la Croix les ayant sur Lui une fois pour toutes. Ainsi, Il a souffert sévèrement le jugement à la Croix, donc quel besoin y aurait-il de faire encore des sacrifices? Alléluia. Amen.” ont déjà reçu la rémission des péchés. 
Mais, comment sont vos pensées charnelles? Incapables de croire cette Parole de Dieu purement, cela nous fait penser: “cette Parole doit vouloir dire qu’Il a enlevé seulement les péchés originels des gens. J’ai commis tant de péchés et je continuerai à commettre des péchés à l’avenir aussi. Alors, comment a-t-Il pu prendre ces péchés là aussi? Ce passage exprime clairement qu’Il a pris seulement le péché originel.” Si quelqu’un interprète la Parole comme cela avec ses propres pensées charnelles, alors même s’il croit en Jésus ardemment, il ne sera pas capable de recevoir le salut des péchés.
De plus, les pensées charnelles des gens sont plus qu’un simple obstacle à la réception du salut des péchés. C’est pareil après avoir reçu le salut des péchés. Quand il y a un problème, si quelqu’un croit: “Je crois que Dieu s’occupera de ce problème”, alors par cette foi, le problème sera déjà terminé. Si quelqu’un rejette ses propres pensées charnelles, “Cela va-t-il vraiment se régler?” et croit en la Parole de Dieu parfaitement, alors tout ce que la personne désire sera vraiment réalisé. 
Quand nous apportons l’évangile aux autres par la foi, c’est la même chose. Si nous calculons selon nos pensées charnelles “Les gens viendront-ils à cette réunion de réveil ou pas?” notre foi disparaîtra progressivement. Même si vous avez cru en la Parole de Dieu jusqu’à il y a une minute, si vous tombez dans vos propres pensées charnelles, alors ces pensées mangeront la foi qui croit au Seigneur, et ensuite vous deviendrez quelqu’un qui n’a plus du tout de foi qui croit en la Parole de Dieu. A la fin, la foi dans votre coeur se dissoudra.

 

Combien nos pensées charnelles sont-elles fausses? 

 

Les gens peuvent penser, mais vous devez réaliser que penser devient un grand obstacle devant Dieu. Dans notre suite du Seigneur, les pensées charnelles ne font que manger notre foi devant le Seigneur. Si la foi, qui est plus précieuse que quoi que ce soit, c’est-à-dire si la foi sans prix que le Seigneur donne devait disparaître entièrement à cause de nos pensées charnelles à vous et moi, combien cela serait-il triste? Vous dites que vous croyez en la justice de Dieu. Mais vos pensées qui continuent à monter et mangent votre foi en entier. Si vous permettez à vos pensées de travailler en toute liberté, votre foi sera réduite à son minimum. La foi ne se retrouvera même plus nulle part, et seuls vos désirs charnels resteront.
Chers croyants, ainsi, les pensées charnelles sont un grand ennemi à la foi spirituelle. Nos pensées sont promptes à nous conduire à être ennemis de Dieu. Ce sont des obstacles à notre foi inconditionnelle et des pièges dans notre chemin pour Le suivre.
Chers croyants, une vie de foi ce n’est pas seulement venir à l’Église de Dieu. La vraie foi c’est venir dans l’Église de Dieu, écouter la Parole, se vider de ses propres pensées ayant foi en cette Parole, croire au Seigneur, et Le suivre. Cependant, jusqu’à maintenant, vous aviez probablement la foi qui croit et suit le Seigneur seulement quand vous concluez que la Parole semble d’accord avec votre pensée dans votre raisonnement. Si tel est le cas, vous n’avez pas encore pu vous vider de vos pensées. Mais, vous allez aussi réaliser bientôt que lorsque la foi s’approfondit un peu, vous arriverez à l’état auquel vous renoncerez à vos pensées, croirez seulement au Seigneur purement, et Le suivrez. Vous réaliserez que Dieu attend précisément un tel état de notre part.
Beaucoup de gens ont la foi qui suit la Parole quand elle convient à leurs pensées et ne la suivent pas quand elle ne con vient pas. En dépit d’avoir dit qu’ils croient en la Parole, quand des pensées charnelles montent dans leur coeur et que des doutes apparaissent, les gens ne croient pas. Ces gens décident que bien qu’ils aient reçu la rémission des péchés par Jésus, ils ne peuvent plus croire parfaitement et suivre la Parole après y avoir réfléchi avec raison. “Est-ce vrai? N’est-ce pas vrai? Est-ce possible? N’est-ce pas possible? Je pense que c’est comme ceci et que c’est comme cela...” Ainsi, quand il y a autant de pensées de soi-même, à la fin, rien ne se réalise. Quoi que ce soit, même 0,1% de possibilité disparaitra.
Pensez-vous qu’il y ait une chance que les gens comme cela reçoivent le salut? Bien, réfléchissons. Disons que vous avez écouté la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Même en écoutant la Parole, ces pensées charnelles et tout le reste viennent à votre esprit. Étant donné cela, 30% de votre foi est déjà dévorée. En y réfléchissant un peu plus, vous êtes vraiment têtu et égoïste, et vous avez commis beaucoup de péchés. Avec le doute qui s’approfondit, 60% de votre foi a disparu. Vous pensez encore. “Comme prévu, puisque ma personnalité est mauvaise, je suis impossible.” Maintenant, 90% ont disparu. Et avec la disparition des 10% de foi restant, vous concluez que ce n’est pas du tout possible, et c’est terminé. Le fait est que votre chance de recevoir le salut est de 0%. Y a-t-il une foi sur laquelle vous puissiez encore vous appuyer? Le fait est que vous ne pouvez plus recevoir le salut à cause des pensées charnelles “Je ne peux pas recevoir le salut. J’irai en enfer. Qui me pardonnerait? Je veux être sauvé des péchés, mais c’est impossible pour moi.”

 


Ainsi, les dites pensées charnelles c’est ce qui dévore la vraie foi 

 

Même si nous avons des pensées charnelles, la foi authentique c’est croire, obéir, et suivre la Parole de Dieu si purement, comme si l’on était fou, au lieu de suivre ses propres pensées. Cela signifie que croire comme cela c’est la vraie foi. Alors que nous pensons charnellement de plus en plus, cela enlève la possibilité de toute chose. Alors que nous continuons à penser, il apparait qu’il y a tant de choses qui ne peuvent tout simplement pas se faire. Chers croyants, quand il s’agit de croire au Seigneur et Le suivre, l’effort qui essaie de trouver ce qui convient à la raison et ce qui correspond aux pensées ne sont pas nécessaires. Le fait est que nous devons croire en Dieu simplement, honnêtement, et purement pour suivre Dieu.
Franchement, j’étais aussi quelqu’un qui avait énormément de pensées. Quand j’étais jeune, j’avais l’habitude de regarder les fourmis, observant comment une fourmi creuse et réfléchissant tout le temps: “Pourquoi cette fourmi creuse-t-elle? D’où est-elle venue et où va-t-elle? Est-elle venu chercher à manger?” J’avais toutes sortes de pensées quand je regardais les fourmis se combattre et se déplacer en cherchant à porter quelque chose quand la pluie tombait. C’était la même chose quand je regardais les gens. Même quand je voyais juste un homme passer, j’avais des doutes incessants: “Pourquoi est-il né? Où va-t-il? Pourquoi vit-il? Quel est son but dans la vie?”
Mais maintenant, j’ai tout réalisé. J’ai réalisé le fait que de telles pensées ne sont pas d’une grande utilité devant Dieu. Peu importe combien les humains pensent au but de la vie, à la fin, ils ne seront rien. Quand quelqu’un arrive au bout de la pensée, la seule conclusion qu’il y a c’est que ça ne vaut rien de mener sa vie. Comme les Coréens résument la vie comme suit “Naissance, vieillissement, maladie, et mort”, les événements de la vie pour chaque personne peuvent se résumer à naître, devenir vieux, tomber malade, et mourir. Ainsi, la pensée humaine devant Dieu est futile et sans valeur.
Devrions-nous une fois encore méditer sur notre vie maintenant même? Alors que nous pensons à nos vies, nous nous découvrirons nous-mêmes rapidement devenir des grands pères et grand mères, et à la fin, entrer dans une tombe. Alors que nous arrivons au bout de ces pensées, serons-nous en vie? Le fait est que nous serons déjà morts. Je ne dis pas que cette pensée en soi est mauvaise. C’est parce que si nous ne pensions pas, nous serions comme des animaux. La chose importante c’est que même si nous pensons, nous ne devons pas mener nos vies en étant pris par ces pensées et vivre selon elles.
C’est la même chose avec la foi. Bien que nous puissions avoir beaucoup de pensées quand nous suivons le Seigneur, nous ne devons jamais avoir foi selon ces pensées. Alors, quelle serait la bonne façon de suivre le Seigneur? Que devons-nous faire pour recevoir le salut de l’esprit? Nous devons croire en Dieu seul. Il n’y pas d’autre moyen que de croire comme cela. En cela, il n’y a pas besoin de sagesse ou de pensées propres. Quand les pensées s’approfondissent et sont nombreuses, les gens qui devraient recevoir le salut ne sont même plus capables de le recevoir. Sans foi, l’esprit ne peut pas être sauvé. Le fait est que sans foi, rien ne peut se réaliser, indépendamment de ce que c’est.


Reniez vos pensées charnelles et possédez la foi pure

 

À travers la Parole de Dieu, nous pouvons apprendre le fait que croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit c’est simplement la foi authentique. Alors que nous renonçons à nos pensées et croyons et suivons Dieu, Dieu voit cette foi pure que nous avons et sauve les âmes en accomplissant le travail. Alors que nous menons une vie de foi, si nous essayons de faire correspondre toute chose à nos pensées et à discerner ce qui convient au raisonnement, nous ne pourrons jamais suivre la volonté du Seigneur. Plutôt, ces gens seront toujours captifs de leurs pensées, et donc, ils vont s’inquiéter, se sentir mal, et être malheureux. Le fait est qu’ils vivront toute leur vie comme cela sous un temps maussade, incapables de voir la clarté du jour. Chaque jour sera nuageux, et chaque jour il n’y aura que pluie et épais brouillard. Chaque jour sera plein d’inquiétudes et de tristesse. 
Si vous étiez quelqu’un avec beaucoup de pensées de vous-mêmes, vous n’auriez pas pu prendre de l’eau et en donner aux convives en disant “C’est du vin” comme les serviteurs mentionnés dans le passage des Écritures d’aujourd’hui. Même si Jésus a dit cela et que Marie l’a dit, vous n’auriez jamais pu le faire. Selon vos pensées charnelles, ce ne serait que de l’eau et jamais du vin. C’est parce que vous auriez déjà décidé dans vos pensées que l’eau ne se serait jamais changée en vin.
Ainsi, les gens qui ont beaucoup de pensées en eux sont liés à abandonner l’évangile. Ils quitteront l’Église et la Parole de vérité qui devient la vie. Les gens qui ont beaucoup de pensées en eux-mêmes quittent la foi qui croit en Dieu. Si tel est le cas, alors comment pourront-ils croire et suivre? Quelqu’un qui suit les pensées humaines dérivées d’un cerveau qui n’a même pas la taille d’un poing plus que la foi en Dieu ne peut pas être en mesure de suivre le Seigneur. La possibilité est absolument nulle. Nous devons mener notre vie de foi en sachant ce fait.
Si nous voulons croire et suivre le Seigneur, la première chose que nous devons faire c’est rejeter nos pensées. C’est seulement en faisant cela que nous pouvons croire au Seigneur et servir le Seigneur par la foi. C’est seulement quand nous rejetons nos pensées que nous pouvons porter la foi. Même quand je vous parle, vous ne devez pas essayer de le faire correspondre à vos pensées et votre raison. Avec cette Parole, je peux vous parler non seulement aujourd’hui mais aussi demain. Je peux en parler toute la semaine, 365 jours par an. Puisque cette Parole est la vérité, je dis que je peux le faire à volonté. Cependant, même si je devais parler ainsi pendant les 365 jours d’une année, si vous écoutez avec la pensée “Il a dit la même chose au culte du matin aujourd’hui, et pourquoi a-t-il plus encore à dire?” alors vous ne pourrez jamais obtenir le salut.
Nous suivons notre Seigneur par la foi et nous croyons au Seigneur. Cependant, considérons un instant que nous menons ce genre de vie de foi l’année prochaine, dans 2 ans, 10 ans, 20 ans, et ainsi de suite. S’il y trop de pensées charnelles, nous ne pourrons jamais suivre le Seigneur aussi longtemps. 
Chers croyants, il y a beaucoup de figures célèbres parmi les théologiens. Cependant, la plupart de leurs conclusions sont que l’on ne peut pas croire la Parole de Dieu. Ils arrivent tous à la conclusion de ne pas pouvoir accepter la Divinité de Jésus en disant “je ne peux pas croire au fait que Jésus soit le Fils de Dieu. Je peux accepter Jésus qui est venu comme humain, mais je ne peux pas accepter qu’Il soit le Fils de Dieu.” D’autres peuvent dire: “Je peux accepter la Divinité de Jésus, mais je ne peux pas accepter Sa nature humaine. Je ne peux pas accepter Jésus qui est venu comme un humain.” En fait, ils disent qu’ils ne peuvent pas croire en Dieu. Ils sont incapables de suivre le Seigneur purement. Cependant, la foi commence par renoncer à ses propres pensées. La foi commence là. La foi commence du moment où l’on écarte ses propres pensées et commence à croire en Dieu. 


Dans notre vie de foi, nous devons combattre nos pensées charnelles incessamment et continuer d’y renoncer 


Alors que nous avons cru en la justice de Dieu tout ce temps, à combien d’occasions avons- nous résisté, et à combien d’occasions avons-nous douté avec de nombreuses pensées? A chaque fois que cela se passe, nous ne pouvons que suivre la justice de Dieu avec une foi authentique. Au moment où nous renonçons à nos pensées, comme si c’était un mensonge, nous pouvons alors réaliser et croire la justice de Dieu, et nous devenons capables de suivre le Seigneur parfaitement. Ceux qui doutent de leur foi le font précisément parce qu’ils n’ont pas pu renoncer à leurs pensées charnelles. Une fois qu’ils commencent à penser qu’ils ne peuvent pas croire ou suivre le Seigneur, ils finissent par abandonner la foi. Progressivement, ils sont plus distants du point du salut donné par Dieu. Les gens qui aiment et suivent de tout coeur la justice de Dieu sont ceux qui renoncent à leurs pensées charnelles et croient purement en la Parole de Dieu. Les gens qui pensent “je suis fou” et croient en la justice de Dieu simplement sont ceux qui suivent Dieu.
Chers croyants, ironiquement, si l’on réfléchissait beaucoup dès le départ, on pourrait renoncer à tellement de pensées. Ce serait vraiment une solution intéressante. Donc, les gens qui pensent juste un peu et ont des doutes sur leur foi doivent penser encore plus. Ils doivent penser en partageant leur temps de repos. Celui-ci doit réfléchir au moins pendant un an au même problème. C’est alors seulement que l’on peut dire qu’on y a beaucoup pensé. Ensuite, ayant atteint le bout de la pensée, il doit se tenir sur le fait qu’il ne peut pas y avoir de possibilités d’espoir à travers la pensée. Ce n’est qu’alors seulement que cette personne pourra renoncer à ses pensées.
Si vous êtes quelqu’un qui doit penser beaucoup plus, s’il vous plaît ne le faites pas à l’Église. Assoyez-vous sur les toilettes à la maison et pensez. Quand vous pensez juste un peu, vous commencez à penser même quand vous ne devriez pas le faire. Cependant, les gens qui pensent vraiment beaucoup ne pensent pas tant que cela quand je les encourage à penser davantage. C’est parce qu’ils pensent constamment. C’est la même logique qu’une personne qui ne fait pas habituellement des prières longtemps et qui durent plus d’une heure quand on lui demande de prier.
Chers croyants, en considération pour les oeuvres du monde, nous devons beaucoup penser. C’est parce que les oeuvres du monde sont telles que si vous pensez beaucoup et prenez une décision prudente, vous pouvez arriver à la conclusion que c’est aussi bon que vous le vouliez. Je ne dis pas que vous ne devez pas penser aussi. Cependant, en rapport avec la foi en Dieu, nous devons vraiment rejeter toutes nos pensées. C’est alors seulement que nous serons capables de croire en Dieu purement.
Nos pensées charnelles, qui peuvent être nécessaires aux oeuvres mondaines, ne sont pas utiles devant Dieu. Mais, comment sommes-nous? Nous disons que nous voulons vivre notre foi en Dieu, mais nous sommes prompts à avoir foi en la Parole seulement quand elle semble être en accord avec la logique de ce monde. Cependant, nous abandonnons notre foi en la Parole quand elle ne semble pas plausible. Alors, comment peut-il y avoir la foi dans de tels coeurs? Il n’y a pas moyen. Même la foi qui reste ainsi que le salut passeront. Maintenant même, il y a beaucoup de gens qui combattent leurs pensées. Quand cela se passe, au lieu de penser superficiellement, vous devez penser sans dormir pendant des nuits jusqu’à la fin. C’est alors seulement que vous réalisez “Ah, ma pensée est insensée. Cela ne fait que me donner des maux de tête”, puis vous lever, rejÉtant toutes pensées. À partir de ce moment, vous commencerez à obéir à la Parole de Dieu par la foi. Chers croyants, comprenez-vous?
Les gens qui ont beaucoup de pensées ont leurs pensées écrites au dessus de la foi. Ils ne peuvent ni trouver le bon chemin de la foi ni joyeusement chanter des chants de louange. Ils ne peuvent ni suivre ni servir le Seigneur. Seuls ceux qui écartent leurs pensées charnelles et veulent suivre Dieu parfaitement peuvent vraiment obtenir l’authentique foi. 


Seuls ceux qui rejettent leurs propres pensées peuvent suivre le Seigneur 

À travers la Parole du passage des Écritures d’aujourd’hui, nous devons connaître cette partie. Seuls ceux qui rejettent leurs pensées peuvent suivre le Seigneur. Dieu nous donne tant de promesses. À travers la Parole Il témoigne de beaucoup de choses. Cependant, si nous ne rejetons pas nos pensées, ces Paroles ne peuvent pas entrer dans nos coeurs. Cela signifie que nous ne pouvons pas les croire. Ce que je dis est-il compréhensible? Pouvez-vous réaliser le fait que l’on doit renier ses propres pensées pour avoir une foi authentique? Si une personne ne peut pas renoncer à ses pensées, alors la personne sera incapable de mener une vie d’Église correcte. Même dans notre Église, beaucoup ne peuvent pas venir à l’Église parce qu’ils n’ont pas été capables de renoncer à leurs pensées. Ces gens errent. Ainsi, d’une certaine perspective, ce n’est pas exagéré de dire que seuls les insensés sont assemblés à l’Église. Ils sont effectivement insensés, mais ils sont les fous du Royaume de Dieu, non les fous du monde. Non seulement cela, ce sont ceux dont le niveau a surpassé celui de ce monde.
Chers croyants, puisque Einstein, un génie mondain, était si intelligent, il est dit que les gens de ce temps ne comprenaient pas ses notions hypothétiques. Maintenant même, la Théorie de la Relativité d’Einstein semble très difficile pour les gens moyens. Même si les gens sont conscients de la théorie, le fait est qu’ils ne sont pas capables de comprendre à 100% ce qu’il a dit. Les gens dont le niveau a surpassé celui de ce monde pensent longtemps, et alors qu’ils le font, ils reconnaissent le fait qu’il y a une limite à leur pensée. A la fin, ils se soumettent à Dieu. Cependant, si les propres pensées de quelqu’un sont limitées, la personne ne sera pas capable de renier ces pensées propres, et à son tour, elle ne sera pas capable de suivre le Seigneur, étant tombé dans l’obstination.


Vos pensées deviennent votre plus grand ennemi 

C’est pareil pour moi aussi. Ce qui devient aussi le plus grand ennemi pour moi ce sont mes propres pensées. Donc, suivre le Seigneur est quelque chose qui est très difficile. Comme il y a un ennemi en chacun qui crie et rationnalise ses propres pensées, comment cela peut ne pas être difficile? C’est si difficile qu’on ne peut pas l’imaginer. Néanmoins, quiconque ne peut pas renier ses propres pensées qui sont dans son coeur ne pourra jamais suivre le Seigneur. Une telle personne sera certainement séparée du Seigneur. Toute personne dans le monde entier est pareille. 
Par contre, ceux qui renoncent à leurs pensées, en dépit de leur manque, reçoivent la protection dans l’Église. Ceux qui pensent beaucoup aux circonstances sociales mais renoncent à ces pensées devant Dieu grandiront pour devenir une nouvelle plante verte dans l’Église. C’est parce que Dieu oeuvre à travers eux. Vous possédez tous de telles possibilités. 
Chers croyants, il y a des temps où quelqu’un qui a mené une vie de foi va soudainement quitter l’Église. En dépit d’avoir été reconnu par l’Église, les gens qui ne sont plus à l’Église maintenant sont ceux qui n’ont pas pu renoncer à leurs propres pensées. Ils ont pensé qu’ils étaient plus intelligents que Dieu. Pour cette raison, ils ont abandonné le Seigneur en suivant leurs pensées. Tout comme Lot mentionné dans l’Ancien Testament, ils ont décidé que leurs pensées sont plus sages que celles d’Abraham et même que celles de Dieu.
Devrions-nous parler un peu plus de Lot? Abraham et Lot, dont les possessions étaient si importantes qu’ils ne pouvaient plus vivre ensemble, ont décidé de faire leur propre chemin. À ce moment là, Lot regarda et vit le pays de Sodome et Gomorrhe. Il vit qu’il était bon pour élever les troupeaux, riche en sol comme si c’était le Jardin d’Eden. Du point de vue de Dieu, le pays était plein de mal. Mais lui, suivant ses propres pensées, a écarté Dieu et est allé dans ce pays. A la fin, quand Dieu a décidé de détruire Sodome et Gomorrhe, Lot a perdu toute sa richesse et a échappé de justesse avec seulement son corps. Cependant, la femme de Lot était résistante et a regardé en arrière vers Sodome et Gomorrhe. À ce moment là, elle devint une statue de sel et mourut. L’histoire de Lot nous prévient à l’avance du résultat horrible de ne pas avoir renoncé à ses propres pensées.
Lot était clairement un juste. Cependant, incapable de vaincre et de rejeter ses pensées, il est allé dans le pays de Sodome et Gomorrhe et ainsi est tombé dans un chemin vers la destruction. Par contre, Abraham, suivant la Parole de Dieu, est entré dans le pays de Canaan qui est dans les termes d’aujourd’hui la Palestine. Alors, Dieu est apparu à Abraham et lui a promis “Tout le pays que tu vois je te le donnerai à toi et à ta descendance pour toujours” (Genèse 13:15). A la fin, Abraham, qui a suivi Dieu, a reçu le pays promis de Canaan en héritage puis devint l’ancêtre de la foi. Nous pouvons dire que c’est le résultat de la foi d’Abraham et du fait qu’il suive Dieu au lieu de suive ses pensées.
Imaginez le chemin qu’a suivi Abraham. C’était plein de rochers, et quand nous regardons la base, nous pouvons voir qu’il n’y avait pas beaucoup de plante ou de vie. Cela semble seulement être un pays où les scorpions qui piquent et tuent les humains peuvent vivre. Mais en parlant de ce pays, Dieu a dit que c’était un pays si riche qu’il y coule le lait et le miel. Coulant de lait et de miel, le pays pouvait-il être aussi sec et aride? Selon la pensée humaine, la Parole n’a pas de sens du tout. Cependant, Dieu dit que cet endroit était le lieu où coule le lait et le miel et que le pays de Sodome et Gomorrhe était un pays destiné à recevoir le jugement. Lot, qui a suivi ses propres pensées et est allé dans le pays de Sodome et Gomorrhe a été détruit. Abraham, qui a écarté se pensées et a suivi la Parole de Dieu vers le pays de Canaan, a joui de la gloire pour toutes les générations dans le pays de Canaan, qui est devenu riche selon la Parole de Dieu.
Quand nous voyons le pays d’Israël dans les médias, et quand nous entendons les Israélites parler, nous pouvons voir que le pays de Canaan est vraiment devenu un pays riche où coulent le lait et le miel. Souvent, il est dit que les régions comme les îles qui sont apparues quand la terre est montée après la fin d’une inondation, sont le meilleur endroit pour l’agriculture. Il est dit que tout ce qu’on y plante pousse à cause du sol riche et fertile apporté par l’eau. Maintenant même, le pays d’Israël est riche comme cela. Le pays de Canaan, où coulent le lait et le miel comme mentionné dans la Bible, était à ce moment là un lieu stérile; mais maintenant, vraiment selon la Parole, il est devenu un pays où coulent le lait et le miel. Bien sûr, la pluie ne tombe qu’une ou deux fois par an, mais si l’on plante et arrose le sol riche qui a été apporté depuis des millions d’années, les semences, ayant absorbé naturellement cette nutrition, grandiront bien.
C’est exactement ce dont Dieu a parlé. Même si la pluie ne tombe pas très souvent en Israël, les gens installent des arroseurs, puisent de l’eau, et arrosent les plantes. Pour chaque pommier ou pour chaque fleur, il y a de l’eau qui vient par un système d’arrosage. L’eau est ouverte ou fermée par un système de programmation. Alors, toutes les plantes dans le pays d’Israël reçoivent de l’eau. Tous ceux qui sont allé en pèlerinage dans la Terre Sainte parlent de la façon dont le pays d’Israël est devenu riche. La richesse du pays d’Israël maintenant nous montre combien ceux qui ont renoncé à leurs pensées et ont suivi la Parole de Dieu, comme leurs descendants, ont la vie. Abraham a suivi la Parole de Dieu au lieu de ses pensées. Si les gens veulent continuer à suivre la Parole comme cela, ils doivent avant tout renoncer à leurs propres pensées.
Comme la Parole mentionnée en introduction, si les gens veulent goûter l’eau qui est changée en vin, ils doivent d’abord renoncer à leurs pensées. Même s’ils ne veulent pas y renoncer, ils doivent y renoncer. J’espère pour vous que vous savez que c’est la bonne voie. Même si cela ne va pas avec la raison, les gens doivent l’accepter en disant “Ah, ce doit être la bonne voie, la voie établie.” Si vous êtes incapable de renoncer à vos pensées, alors je veux que vous agonisiez sur la raison pour laquelle vous n’y arrivez pas et priez. Une vie de foi n’est pas quelque chose que vous pouvez mener de n’importe quelle manière. Vous devez apprendre ce qu’est suivre par la foi, ce qu’est le renoncement à soi, et ce qu’est la foi authentique. Tout comme les serviteurs ont pu goûter un vin meilleur en ayant suivi la Parole donnée par Jésus telle quelle, nous devons faire de même. C’est exactement ce que le passage des Écritures d’aujourd’hui nous dit. C’est la vérité, la foi, et la croyance.
Chers croyants, croyez-vous cela? Comme cela, la Bible nous parle de quelque chose de très précieux, mais la plupart d’entre nous continuent de regarder la Bible le coeur partagé. Puisque nous y regardons le coeur partagé, nous continuons à croire le coeur partagé, et aussi jugeons sur la base de nos pensées, pensant que nous savons déjà, même si nous ne saisissons pas la Parole correctement.


Nous devons enlever nos pensées qui font obstacle à notre vie de foi 

Chers croyants, Dieu parle de la Parole vraiment exaltée. Ainsi, Il nous dit quel est le plus grand obstacle à la vie de foi. L’obstacle c’est que nous devons enlever “nos propres pensées”. Nous ne devons pas mettre en avant nos pensées devant Dieu. Nous devons renoncer à nos propres pensées et croire et suivre Dieu seul. Croyez-vous et suivez-vous Dieu seul? Je crois aussi et je Le suis. Cette foi est la même que dire je renonce à me propres pensées. Cela signifie qu’au moins devant Dieu, j’incline mes pensées. Avec des choses de ce monde, plus je pense, mieux je peux faire, mais devant Dieu, je dis que je ne pourrai jamais m’élever. Devant les gens du monde, je professe mes pensées, mais au moins devant Dieu, je dis que je renonce à mes propres pensées.
Chers croyants, nous devons renoncer à nos propres pensées pour avoir la foi authentique. Chaque jour, votre visage est sombre à cause de beaucoup de pensées. Vous ne pouvez pas voir les bénédictions que Dieu vous donne à cause de beaucoup de pensées. Vous vous inquiétez comme si les choses de la terre étaient tout à cause de vos nombreuses pensées. Voulez-vous vivre comme cela? Si vous vous sentez mal et vexé à cause de la Parole de Dieu qui ne va pas avec la raison comme vous y pensez, alors essayez de rejeter vos propres pensées une fois pour toutes maintenant même, disant “Oui Seigneur, Tu as raison.”


Caïn et Abel

Quand Caïn et Abel ont offert un sacrifice à Dieu, Caïn a offert ce qu’il avait rassemblé de la culture, mais Abel a offert un sacrifice avec un agneau qu’il avait tué. Mais Dieu a accepté le sacrifice d’Abel et non le sacrifice de Caïn. Alors, Caïn a commencé à penser: “Cet Abel s’est amusé tous les jours, et tout ce qu’il a fait c’est tuer un agneau et le poser sur un rocher. Et Dieu a accepté seulement le sacrifice d’Abel. Pendant un an j’ai cultivé diligemment, nettoyé les produits de la terre, et les ai placé sincèrement. Mais Il n’a rien accepté de moi. Cela n’est pas raisonnable. C’est injuste.” Caïn, qui s’était aigri, s’est mis en colère et n’a plus pu se contenir. D’un point de vue charnel, Dieu a semblé injuste. Cependant, étant tombé dans ses propres pensées, Caïn n’a pas connu la volonté de Dieu.
Quand Adam et Eve, les parents de Caïn et Abel, ont commis le péché de manger le fruit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, Dieu a dit à Adam: “Je maudis le sol à cause de toi; c’est à la sueur de ton front que tu mangeras tous les jours de ta vie. Il te produira des épines et des ronces” (Genèse 3:17-18). Le fait est que le sol a été maudit à cause d’Adam. Ayant donné un sacrifice avec des choses de la terre qui était maudite, il est juste que Dieu ne les accepte pas. Cependant, Cain était absolument inconscient de la volonté de Dieu, et ne cherchait pas à savoir quel genre de sacrifice Dieu voulait. Il a fait un sacrifice selon ses propres pensées. De plus, quand Dieu n’a pas accepté le sacrifice qu’il avait fait selon ses propres pensées, il s’est fâché et ainsi, il a commis le péché de meurtre, en tuant son jeune frère. De la sorte, les pensées charnelles de quelqu’un qui n’ont rien à voir avec Dieu peuvent amener des résultats horribles. Ceux qui vont en enfer à la fin pour avoir été incapables de rejeter leurs pensées charnelles et pour avoir rejeté la Parole de Dieu sont comme Cain.


Renoncez à vos pensées et rejetez vos pensées! Vous devez le faire devant Dieu 

Chers croyants, l’évangile de la Bible est très simple. Par des mots simples, la Bible nous dit ce qu’est suivre Dieu, quelle est la bonne voie, et quelle sorte de foi est la bonne foi. Tout comme du vin meilleur est venu quand les serviteurs ont rejeté leurs propres pensées et ont fait ce qui a été dit, la vie de foi correcte est réalisée quand nous renonçons à nos propres pensées et les rejetons devant la Parole de Dieu. Les gens habituellement mettent le bon vin au début puis mettent du vin de moins bonne qualité que le premier. Mais quand à cette maison dans laquelle Jésus a fait le miracle, le vin qui est venu ensuite était de meilleure qualité que celui qui était donné en premier lieu. C’était le résultat du fait que chacun rejette les pensées humaines et suive la Parole de Jésus. 
La Bible nous parle de cette vérité. S’il en est ainsi, comment doit devenir notre foi pour être correcte? Le fait est que nous devons précisément rejeter nos pensées devant Dieu au moins. C’est la foi correcte. Chers croyants, croyez-vous cela? Vraiment, nous devons croire en Dieu seul et suivre Dieu avec la pureté d’un insensé devant Dieu. Bien sûr, dans les choses du monde, nous devons penser avec sagesse et prendre des décisions. Penser doit être utilisé justement dans ces choses du monde.
Chers croyants, devenons tous ceux qui croient en Dieu correctement. Si nous croyons seulement sans pensées charnelles, nous deviendrons certainement des gens de foi. Si nous pensons et considérons si cela va ou non avec notre raisonnement, la foi s’effondrera. Même si vous croyez en la Parole, si vous avez trop de vos propres pensées, alors la foi en Sa Parole disparaîtra.
Qui sont les gens de foi? Ils ne sont autres que ceux qui renoncent à leurs pensées. Qui sont les descendants d’Abraham? Ce sont ceux qui renoncent à leurs propres pensées; ce sont ceux qui croient seulement et suivent Dieu.
Chers croyants, croyez-vous comme cela?