Проповіді

Sujet 15: Galates

[PARTIE 5-5] Marchez selon le désir de l’Esprit (Galates 5:16-26)

Marchez selon le désir de l’Esprit
(Galates 5:16-26)
«Je dis donc : Marchez selon l’Esprit, et vous n’accomplirez pas les désirs de la chair. Car la chair a des désirs contraires à ceux de l’Esprit, et l’Esprit en a de contraires à ceux de la chair ; ils sont opposés entre eux, afin que vous ne fassiez point ce que vous voudriez. Si vous êtes conduits par l’Esprit, vous n’êtes point sous la loi. Or, les œuvres de la chair sont manifestes, ce sont l’impudicité, l’impureté, la dissolution, l’idolâtrie, la magie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes, l’envie, l’ivrognerie, les excès de table, et les choses semblables. Je vous dis d’avance, comme je l’ai déjà dit, que ceux qui commettent de telles choses n’hériteront point le royaume de Dieu. Mais le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance ; la loi n’est pas contre ces choses. Ceux qui sont à Jésus-Christ ont crucifié la chair avec ses passions et ses désirs. Si nous vivons par l’Esprit, marchons aussi selon l’Esprit. Ne cherchons pas une vaine gloire, en nous provoquant les uns les autres, en nous portant envie les uns aux autres.»
 

Les désirs de la chair

Dans le passage des Ecritures d’aujourd’hui, l’apôtre Paul explique les œuvres de la chair et le fruit de l’Esprit-Saint en les contrastant. Tout d’abord, Paul précise que les œuvres de la chair sont évidentes, et il continue de les énumérer comme suit: «l’impudicité, l’impureté, la dissolution, l’idolâtrie, la magie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes, l’envie, l’ivrognerie, les excès de table, et les choses semblables» Paul explique alors le fruit de l’esprit, disant: «le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance ; la loi n’est pas contre ces choses».
Pour comparer et comprendre ces deux attributs, nous devons comprendre d’abord ce qu’est le fruit de l’esprit. Dans Galates 5:22-23, il est écrit: «le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance».
Dieu dit ici que le premier fruit de l’Esprit-Saint est l’amour. Cet amour se rapporte à l’amour de Dieu dans le salut accordé à la race humaine entière (1 Jean 4:10). Seul quelqu’un qui a reçu cet amour de Dieu peut pratiquer cet amour. Dieu a permis à des pécheurs de recevoir la rémission de leurs péchés, d’entrer dans le ciel, et de partager l’amour de Dieu les uns avec les autres, et c’est un amour vrai. La Bible appelle cet amour «l’amour de la vérité» (2 Thessaloniciens 2:10). Par conséquent, l’amour le plus élevé pour l’humanité c’est de prêcher l’évangile de l’eau et de l’esprit aux hommes et de leur permettre ainsi de recevoir la rémission de leurs péchés. Alors que les justes qui ont reçu la rémission de leurs péchés communient entre eux par l’amour de Dieu, ils partagent la joie et le bonheur entre eux. Et c’est en raison de cet amour que les justes nés de nouveau ne se disputent pas entre eux, mais se tolèrent pour apprécier la paix. Ainsi, ceux qui sont nés de nouveau sont liés pour soutenir le fruit de l’amour, de la joie, et de la paix par l’Esprit-Saint.
Alors, quelles œuvres Paul désigne-t-il comme étant de la chair? Il les énumère: adultère, fornication, obscénité, idolâtrie, sorcellerie, haine, controverses, jalousies, accès de colère, ambitions égoïstes, dissensions, hérésies, et envie. Cela s’oppose à l’amour, la joie, et la paix, qui sont les fruits de l’Esprit-Saint. Les œuvres de la chair de l’humanité sont toujours accompagnées d’idolâtrie, de sorcellerie, et de haine. Parmi ces œuvres de la chair, la sorcellerie ici désigne l’action de tromper les autres. C’est tourmenter les autres avec des mauvaises motivations et blesser leurs cœurs. La haine, c’est d’entrer dans des conflits et se disputer les uns avec les autres, et se détruire les uns les autres plutôt que de partager la joie.
Les désirs charnels de l’humanité transforment des personnes en ennemis de Dieu, les menant aux ambitions et à la querelle égoïstes entre eux, les incitant à la jalousie, et les rendant enclins à dégénérer dans le sectarisme et se tenir les uns contre les autres. Les dissensions amènent à travailler séparément à cause d’avis différents. Les personnes charnelles qui ne sont pas nées de nouveau cherchent encore une foi qui est différente de la foi en l’évangile de l’eau et de l’esprit, et veulent prêcher un évangile différent. En d’autres termes, ils essayent de miner l’évangile de l’eau et de l’esprit dans de toutes les façons possible. Tel est l’erreur de l’humanité.
Paul dit aussi que les désirs de la chair sont les hérésies, l’envie, et l’ivresse. Les hérétiques sont pécheurs, se condamnant eux mêmes (Tite 3:10-11), parce qu’ils ne croient pas en l’évangile de l’eau et de l’esprit. En d’autres termes, les hérétiques sont ceux qui suivent leurs convoitises charnelles et s’opposent à la justice de Dieu.
La Bible nous dit que Jéroboam est remarquable comme quelqu’un qui a lancé l’hérésie. Il faisait partie à l’origine du peuple de Dieu, mais une fois qu’il est devenu roi d’Israël, il a fait des pièces d’or et a amené son peuple à les adorer pour les empêcher d’aller à Jérusalem. Puisqu’il a suivi les désirs de sa chair, il a fini par commettre un grand péché en corrompant la vérité de Dieu.
La Bible dit que l’ivresse et les divinations sont aussi des œuvres de la chair. 
 


Les désirs du Saint-Esprit


En revanche, le fruit de l’esprit est amour, joie, bonté, qualité, fidélité, bonté... Y a-t-il quelque chose de mauvais parmi ces fruits de l’esprit? Non, pas du tout. Ne voulez-vous pas porter de tels fruits de l’Esprit-Saint? Nous voulons tous porter ces fruits de l’esprit abondamment. Nous, les justes qui sont nés de nouveau d’eau et d’Esprit avons le désir d’être conduits par l’Esprit-Saint. Si nous voulons vraiment être conduits par l’Esprit-Saint, alors nous devons avoir confiance en l’évangile de l’eau et l’esprit, répandre cet évangile, servir le Seigneur qui nous a donné cet évangile, et le suivre. Quel genre de fruits de tels disciples portent-ils? Ils portent les fruits de l’amour, de la joie, de la paix, de la bonté, de la fidélité, de la gentillesse.
Ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’esprit aiment les âmes des autres. Et elles veulent partager ensemble la joie du salut, et être en paix entre eux. Nous ne voulons pas l’hostilité, mais nous voulons être en harmonie avec chacun.
L’apôtre Paul nous dit de suivre le désir de l’esprit. Nous qui avons reçu la rémission de nos péchés par la foi en l’évangile de l’eau et l’esprit avons également reçu le cadeau de l’Esprit-Saint dans nos cœurs, et maintenant, l’Esprit-Saint réveille Son désir en nous. Nous qui sommes nés de nouveau pouvons suivre le désir de l’esprit quand nous faisons ce qui satisfait Dieu. Ce qui satisfait Dieu c’est de croire et suivre l’évangile de l’eau et de l’esprit, et répandre cet évangile.
Cependant, le fait que quelqu’un ait reçu la rémission de ses péchés implique-t-il qu’il n’a maintenant aucun désir de la chair? Non, ce n’est pas le cas. Comme Paul le dit: «Or, les œuvres de la chair sont manifestes» (Galates 5:19), même les justes ne sont pas entièrement exempts de tels désirs de la chair. Néanmoins, puisque le juste rejette de telles choses en plaçant sa foi en l’évangile de l’eau et de l’esprit et en suivant l’esprit, il vit une vie qui est différente de celle d’un pécheur. Le juste désire faire ce qui satisfait Dieu, a foi en sa Parole, sert le Seigneur, et se consacre pour prêcher l’évangile de l’eau et l’esprit selon sa grande Commission. C’est pourquoi il accomplit l’amour. Ceux qui ont été sauvés par la foi en l’évangile de l’eau et de l’esprit servent l’évangile pour partager cette joie qui est incomparable au monde, et sont en harmonie, patients, fidèles, accordent la pitié, et poursuivent toute bonne œuvre.
Cependant, même nous nés de nouveau pouvons tomber dans les œuvres évidentes de la chair à moins que nous marchions par l’Esprit-Saint. L’on ne s’abstient pas des œuvres de la chair parce qu’on est naturellement auto discipliné, alors que d’autres succomberaient aux œuvres de la chair parce qu’ils manquent de maîtrise. La nature humaine est telle que chacun est limité à 100 pour cent pour suivre les désirs de la chair à moins qu’il suive les désirs de l’esprit. Si nous servons nos propres rois au lieu du Seigneur, alors c’est garanti à 100 pour cent que nous pratiquerons les œuvres de la chair. Si ceci se produit, nos vies ne porteront aucun fruit de l’esprit du tout.
Nous sommes excessivement faibles en notre chair. Cependant, nous désirons toujours faire ce qui satisfait le Seigneur, conduits par l’Esprit-Saint. Quoique nous soyons insuffisants, nous offrons nos corps et cœurs au Seigneur et le suivons par la foi, et le Seigneur témoigne donc l’amour de Dieu par des personnes insuffisantes telles que nous. C’est ainsi que nous menons à bien des œuvres précieuses. En d’autres termes, nous partageons la joie de Dieu. Ceux qui ont reçu la rémission de leurs péchés partagent non seulement la joie et le bonheur entre eux, mais ils accordent également la bonté, sont en paix avec les autres, et se supportent les uns les autres.
Tous ces fruits sont portés par ceux qui ont foi en Dieu, car ils sont remplis de l’Esprit-Saint. Si nous avons de la compassion pour chaque être humain et aspirons à prêcher l’évangile de l’eau et de l’esprit à tous, l’Esprit-Saint nous fait porter de tels fruits. Autrement dit, ce n’est pas par nous-mêmes que de tels fruits sont portés. Tous seuls, nous ne pouvons pas porter ces fruits. C’est seulement quand nous suivons l’Esprit-Saint, suivons les désirs de Dieu, et suivons sa volonté, qu’il est possible pour nous de porter le fruit de l’esprit.
 


Nous devons rester loin des circoncisionistes


Ici dans le passage des Ecritures d’aujourd’hui, l’apôtre Paul reprend maintenant les circoncisionistes pour leur foi fausse, disant: «quittez vos erreurs par vous-mêmes. Et suivez le désir de l’Esprit-Saint. Ceux qui appartiennent au Christ Jésus ont crucifié leurs passions et désirs. Ne vous provoquez ni ne vous enviez les uns les autres. Ne vous querellez pas pour la gloire vaine. Ne cherchez pas à vous élever au-dessus des autres. Suivez l’Esprit-Saint. Cherchez la volonté de l’Esprit-Saint. C’est cela, suivre la volonté de Dieu. Bien que vous soyez insuffisants, vous devez vivre comme ceci.» Vous et moi devons également écouter la réprimande de Paul.
Par le livre de Galates, qui précise combien la foi des circoncisionistes est fausse, nous devons exposer la foi fausse des chrétiens d’aujourd’hui qui arguent du fait que la rémission du péché est reçue par des prières de repentance. Et prenant les leçons de Galates à cœur, nous devons faire attention à ne pas tomber dans une foi si légaliste. Si nous ne faisons pas attention à l’avertissement de Paul, il est possible que nous devenions également comme les circoncisionistes. Cependant, si seulement nous suivons les désirs de l’Esprit-Saint, alors peu importe nos insuffisances, nous pouvons porter le fruit de l’Esprit-Saint grâce à son aide. Tout cela est possible si nous suivons le désir de l’esprit.
L’apôtre Paul dit, «ceux qui sont en Christ ont crucifié la chair avec ses passions et désirs» (Galates 5:24). Si nous voulons suivre les désirs de l’esprit, nous devons d’abord crucifier les désirs et les passions de notre chair. Mes chers croyants, les passions et les désirs de notre chair n’ont-ils pas été crucifiés quand Jésus-Christ a été crucifié? À ce moment, nous, aussi, sommes morts avec Jésus-Christ. Vous pouvez nier ceci, mais nous sommes en fait tous morts à ce moment-là. Puisque le Seigneur nous a sauvés en prenant nos péchés par son baptême, mourant sur la croix, et ressuscitant des morts, nos vieilles vies ont été crucifiées et nous sommes ressuscités avec lui dans une nouvelle vie. Que vous et moi le croyions ou pas, le Seigneur a déjà tué les passions et les désirs de notre chair. Et le Seigneur nous a ramenés à la vie, mais ce n’est pas nos corps qu’il a ressuscités, c’est nos esprits. Et Il ressuscitera même nos corps quand Il reviendra.
Ce qui est important maintenant c’est que vous acceptiez ceci dans votre cœur. Tout comme nous croyons en l’évangile de l’eau et de l’esprit, il est indispensable que nous acceptions également par la foi la mort de notre vieil homme, et notre résurrection avec Jésus-Christ. Ceux qui croient en cette vérité peuvent vraiment vivre sagement et justement devant Dieu selon le désir de l’esprit.
Croyez-vous que votre vieil homme a été déjà crucifié avec Christ, et que votre esprit est ressuscité avec Jésus-Christ? La mort de notre vieil homme signifie la mort de nos désirs et passions avec Christ. Et cela signifie que nous avons maintenant de nouvelles passions. Ce n’est autre que la passion pour l’amour de Dieu, pour la vérité du salut que Dieu nous a donnée, et pour porter le fruit de l’esprit. Le désir de servir l’évangile de l’eau et de l’esprit, de sorte que d’autres puissent également connaître l’amour de Dieu, est l’apogée du désir de l’Esprit-Saint. Nous pouvons nous rendre compte que les nouveaux désirs ont en effet pris naissance dans nos cœurs, et ce sont les désirs de l’Esprit-Saint. J’espère sincèrement que vous et moi marchions par de tels désirs.
Nous qui sommes nés de nouveau par l’évangile de l’eau et de l’esprit devons vivre dans la foi. Je me réjouis de vivre dans la foi en l’évangile de l’eau et de l’esprit. Je suis vraiment reconnaissant à Dieu qu’il ait permis que vous et moi vivions une telle vie. Nos associés outre-mer, et tous les serviteurs de Dieu et les frères et sœurs en Corée aussi, tous partagent cette joie et cette gratitude.
Les circoncisionistes ont argué du fait qu’indépendamment de la foi en l’évangile de l’eau et de l’esprit, les chrétiens devaient être circoncis et garder le sabbat, et à cause d’eux, l’Eglise Primitive a fini par disparaître complètement de l’histoire. Tout comme ces circoncisionistes qui ont jeté les églises de Galatie dans la confusion et les ont menées à la destruction étaient extrêmement mal orientés, ceux qui, de nos jours, répandent les œuvres de la chair arguant du fait que la rémission du péché est reçue par des prières de repentance sont également mal orientés. Il n’y a aucune garantie que nous ne deviendrons pas comme les circoncisionistes qui ont surgi dans les églises de Galatie. Même si nous nous opposons à l’évangile de l’eau et de l’esprit, si nous suivons les désirs et les passions de notre chair, c’est ce qui se produira.
Ainsi, nous devons maintenant avoir un nouveau désir - c’est le désir de l’Esprit-Saint. Le désir de l’esprit est un désir saint. Pour satisfaire Dieu et partager sa joie, nous devons faire ce que Dieu nous a commandés de faire, à savoir répandre l’évangile partout dans le monde. Le Seigneur a dit qu’il ferait de nous ses disciples et répandrait l’évangile de l’eau et l’esprit jusqu’à l’extrémité de la terre, et ainsi, nous répandrons en effet cet évangile véritable au monde entier par obéissance. Je crois que c’est la vie appropriée pour nous tous. Je crois qu’il est juste pour nous de faire l’œuvre de Dieu, de servir l’évangile de l’eau et l’esprit, et de prêcher cet évangile dans tout le monde. Je crois que la vie qui est vécue par un tel désir de l’esprit est une vie véritablement digne et appropriée. Le croyez-vous aussi?
Dieu nous a donné de nouveaux désirs. Nous avons maintenant de nouveaux désirs. Nous devrions vivre dans ce monde avec de tels désirs et une telle passion de l’amour. Vous et moi devons vivre comme ceci. Nous devons vivre de cette façon jusqu’à la fin. Une fois né, chacun devra mourir et se tenir avant Dieu un jour. Quand nous nous tiendrons devant le trône du jugement de Dieu, nous voudrons l’entendre dire, «c’est bien, bon et fidèle serviteur».
Dieu dit que ceux qui, même après être sauvés par la foi en l’évangile de l’eau et de l’esprit, vivent selon la convoitise de leur chair et ne servent pas l’évangile sont plus mauvais que ceux qui n’ont pas reçu la rémission de leurs péchés. Ils feront face au jugement bien plus sévère (Matthieu 25:14-30, Luc 12:47-48). Nous devons garder cela à l’esprit.
La convoitise de la chair ne connaît pas d’âge ; que l’on soit jeune ou vieux, la convoitise charnelle surgit dans chaque esprit. Quand les convoitises de la chair vous remuent, il y a une chose à laquelle vous devez penser d’abord, et c’est l’évangile de l’eau et de l’esprit. Vous devez admettre que vous êtes une personne si faible, et que vos passions et désirs ont été déjà crucifiés avec le Seigneur, parce qu’il vous a sauvé par son baptême et sa mort sur la croix. Et vous devez vous consacrer au travail du service de l’évangile.
Travailler pour servir cet évangile de l’eau et de l’esprit est la chose la plus bénie. Vous et moi devons avoir le désir de l’esprit et marcher selon lui. Le Seigneur dit: «cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu; et toutes ces choses vous seront données par-dessus» (Matthieu 6:33). Si nous cherchons sa justice dans nos vies, le Seigneur comblera chacun de nos besoins. Nous croyons que le Seigneur pourvoira aux besoins de notre chair en son temps.
Nous devons prêcher l’évangile de l’eau et de l’esprit chaque jour. Si nous ne le faisons pas, il n’y a aucun moyen pour que tout le monde connaisse cet évangile véritable. Puisque la plupart des chrétiens ne comprennent pas ce dont parle la Bible alors qu’ils professent croire en Jésus, un trop grand nombre d’entre eux peuvent s’égarer. Jusqu’au jour où nous mourrons, nous devons prêcher cet évangile en long et en large.
Comme vous et moi, ceux qui servent l’évangile de l’eau et de l’esprit sont les personnes qui suivent le désir de l’esprit. Ainsi, je suis reconnaissant à Dieu. Je suis si reconnaissant à Dieu. Bien que ma santé soit très faible et que mon corps ait peu de force, je n’abandonnerai jamais l’œuvre qui m’est confiée. Je ne peux pas simplement abandonner cette œuvre précieuse, parce que Dieu me l’a confiée. Je veux mener à bien l’œuvre de Dieu jusqu’au moment où je rendrai mon dernier souffle, et je veux finir chaque œuvre qui m’a été confiée, parce que je ne veux pas que cela soit empêché ou retenu.
Aujourd’hui, nous avons téléchargé un nouvel e-book sur notre site Web. Et rien qu’aujourd’hui, nous avons eu plus de 5000 visiteurs sur notre site. Le nombre de visiteurs a augmenté comme cela lorsque nous avons téléchargé un autre e-book gratuit. Les acheteurs sont susceptibles de fréquenter les magasins qui montrent une variété de nouvelles marchandises. Si quelqu’un ouvre un grand magasin, annonce beaucoup, mais ne garnit pas le magasin de bons produits, les clients qui sont venus une première fois ne reviendront plus. En revanche, si le magasin est sans arrêt mis à niveau avec des produits neufs et variés, les gens continueront à venir au magasin et feront du bouche à oreille. Nous continuerons à fournir du pain spirituel frais au travers de notre site Web.
Ces personnes qui découvrent l’évangile de l’eau et l’esprit par notre site Web ne peuvent pas nous rencontrer personnellement, mais ils nous connaissent par nos livres, et ainsi ils n’ont aucun autre choix que de compter sur notre ministère de littérature. C’est pourquoi par nos livres, nous devons fournir les solutions concrètes à tous les problèmes qu’ils peuvent rencontrer, qu’ils soient spirituels ou autres. «Avant, je pensais également que la rémission du péché s’obtenait en faisait des prières de repentance, mais maintenant que j’ai lu ce livre, je me rends compte que les avocats des prières de repentance sont tout à fait mauvais. J’ai pensé que la différence entre ma foi et la leur était minime, mais maintenant que j’en sais plus, je vois qu’il y a une différence énorme.» Si les gens peuvent réaliser cela à la lecture de ce livre, alors nous avons réussi. C’est seulement quand ils saisissent cela qu’ils peuvent aussi répandre l’évangile de l’eau et l’esprit à d’autres.
N’auront-ils pas aussi le désir de l’esprit et voudront le suivre? C’est une chose merveilleuse que leurs cœurs embrassent les désirs de Dieu. Leurs esprits désireront répandre l’évangile, rendre témoignage de la foi, et rencontrer et être en communion avec les personnes justes. Quand ces désirs de l’Esprit-Saint jaillissent en eux, nous pouvons servir l’évangile de l’eau et l’esprit avec eux, et ainsi plus je sers cet évangile, plus je suis rempli de joie.
Mes chers croyants, n’avez-vous pas maintenant la réponse claire à la question sur la façon dont vous devriez vivre? Comment devrions-nous vivre maintenant? Nous devrions vivre selon le désir de l’Esprit-Saint. C’est la chose la plus heureuse et la plus merveilleuse qui soit.
Mes chers croyants, il est maintenant l’heure de se réveiller du sommeil. Il est temps pour ceux qui sont endormis dans cet âge de se réveiller maintenant. Tant de désastres terrifiants arriveront. Si nous devions être frappés par des désastres inattendus, nous serions considérablement choqués. Récemment, une neige inopinément épaisse a jeté notre pays entier dans la confusion totale. À fin mars de cette année, nous avons eu les chutes de neige les plus importantes en 100 ans, qui ont dévasté beaucoup d’endroits en Corée. Perdant toutes leurs propriétés, attristés et le cœur endurci, et délaissés devant le désastre, certains ont même abandonné leurs vies. Hier, la province de Chungchung a été déclarée comme secteur sinistré. Imaginez que vous voyagiez sur la route. Imaginez alors que des chutes de neige importantes s’abattent sur la route, vous bloquant dans votre voiture pendant 24 heures sans aucune nourriture. C’est ce qui s’appelle un désastre. Nous ne pouvons pas faire autrement que subir des dommages de tels désastres. Et le problème c’est qu’ils tendent à devenir plus grands et plus fréquents.
Il ne passera pas longtemps d’ici que nous allions et nous tenions devant Dieu, et j’espère et prie que nous, les derniers coureurs de l’évangile, courrons davantage et atteindrons la ligne d’arrivée dans la gloire. La ligne d’arrivée n’est pas trop lointaine. Si vous croyez que Jésus ne viendra pas de si tôt, et essayez d’avoir du plaisir sur votre chemin et de commettre des péchés dans votre vie en restant loin, obtenant des plaisirs hédonistes et les recherchant dans ce monde, alors au jour du Seigneur, quand les pestes descendront sur le monde, votre chair mourra sûrement avec votre esprit. Par conséquent, nous devrions tous disposer notre foi pour faire face au dernier jour, et plutôt que de tomber dans le monde, nous devrions vivre pour la justice de Dieu et nous tenir dans sa présence. Si nous sommes captivés par le parfum du monde dans nos vies, nous abandonnerons le Seigneur même s’il ne nous abandonne pas. Ainsi, ne soyons pas souillés par le péché, mais vivons avec la foi immaculée et pure selon les désirs de l’esprit, de sorte que nos cœurs ne soient pas corrompus pour finir par abandonner le Seigneur par nous mêmes.
Il y a beaucoup de gens qui ont quitté l’Eglise de Dieu et ne peuvent pas y retourner maintenant. Ils ne peuvent pas revenir parce qu’ils aiment le monde davantage que le Seigneur. Pendant que leurs cœurs sont souillés par tant de maux, ils ne peuvent pas hériter de l’église pure. Vous devez garder cela à l’esprit. La Bible nous dit: «souvenez-vous de la femme de Lot» (Luc 17:32). En fait, ce n’est pas l’épouse de Lot seulement, mais Lot lui-même aussi qui ont été détruits corps et esprit pour avoir aimé le monde et suivi les désirs de la chair. Même si vous n’avez pas éprouvé ce genre de tragédie, vous devez connaître la fin d’une telle vie par la foi en la Parole de Dieu. Nous devrions tirer une leçon importante à la vue du nombre de personnes justes qui ont péri comme ceci devant nous pour avoir suivi les désirs de la chair.
Par conséquent, nous ne devons pas envier quelqu’un, ni être vaniteux. Pourquoi les gens sont-ils vaniteux? Parce qu’ils ne peuvent pas rejeter les passions et les désirs de leur chair, et ne veulent pas vivre selon les désirs de l’esprit. Dieu nous a tout dit. Il nous a dit de croire en la Parole que nous avons entendue, d’obéir par la foi, et de la mettre pratique par nos actes dans nos vies.
Maintenant nous ne pouvons pas dire dans l’église de Dieu, «je ne pouvais pas suivre la volonté du Seigneur parce que je ne l’ai pas connue.» Spirituellement parlant, l’Eglise de Dieu à laquelle nous appartenons a déjà 2000 ans d’histoire, ayant commencé par l’Eglise Primitive. Les sermons qui ont été prêchés dans l’église ont été édités dans des livres, et maintenant, indépendamment des livres qui établissent la base de l’évangile, nous éditons des livres pour la croissance spirituelle des âmes qui sont déjà nées de nouveau. Pendant que tous ces livres sont traduits et édités dans une douzaine de langues partout dans le monde, le nombre total de nos titres dépasse maintenant les 200.
Nous devons continuer d’écouter la Parole que nous avons déjà entendue, et nous devons méditer et tirer les enseignements de l’église par la foi. Et nous devons agir selon cette foi, obéir avec nos actes, et suivre le Seigneur en union avec les serviteurs de Dieu et nos prédécesseurs de la foi. C’est tout ce que nous devons faire. Alors nous ne nous disputerons pas entre nous et ne serons pas vaniteux.
Qu’est-ce qu’être vaniteux, se provoquer et s’envier les uns les autres? C’est essayer de s’exalter. Pourquoi les circoncisionistes ont-ils préconisé la circoncision dans les églises de Galatie? «Vous et moi avons été également sauvés par la foi en le même évangile de l’eau et de l’esprit, mais il y a une seule chose qui m’élève au-dessus de vous. En regardant de plus près, je vois que vous ne connaissez pas très bien la circoncision. Vous ne réalisez pas la condition de l’Ancien Testament qui consiste à être physiquement circoncis pour devenir descendant d’Abraham et pour s’unir au peuple de Dieu.» Pensant comme cela, les circoncisionistes ont élevé leur circoncision physique, et ont essayé de supprimer ceux qui avaient reçu la rémission du péché avant eux, disant: «avez-vous été circoncis? Je vois que non. Recevez la circoncision. Si vous êtes maintenant circoncis, vous êtes mon proche. Vous serez avec moi.» Ils ont recouru à cela parce qu’ils ne pouvaient rejeter les convoitises de leur chair et essayaient de s’exalter.
Qu’y a-t-il de bon à s’exalter, quand ce que nous devrions réellement faire c’est de rejeter les désirs de notre chair? Si on est exalté, cela signifie qu’il faut servir encore plus. Est-ce que ce n’est pas le cas? C’est pourquoi certains disent, «je préfère rester un laïque.» Pourquoi disent-ils cela? C’est parce qu’ils ne veulent pas servir. Quand ils regardent de près, ils voient que les laïques dans l’église ne sont pas repris trop durement même lorsqu’ils ne servent pas beaucoup l’évangile.
Les serviteurs de Dieu ne reprennent pas les laïques durement non plus. Cependant, ils reprennent les ouvriers durement. C’est pourquoi certains disent qu’ils veulent rester des laïques. Mais c’est une notion erronée. Chacun qui est né de nouveau par la foi en l’évangile de l’eau et de l’esprit doit servir Dieu et cet évangile véritable. Laïques ou ministres, chacun doit servir d’ouvrier. C’est une grande erreur que de penser qu’il est correct que les laïques mènent leur vie de foi de la façon qui leur semble juste et ne servent pas le Seigneur. Chaque personne née de nouveau est inévitablement destinée à servir le Seigneur pour sa part.
D’une certaine façon, il peut être bien plus difficile de mener une vie de foi comme laïques. Ceci parce qu’ils ne vivent pas entièrement pour le Seigneur, mais en même temps, ils ne vivent pas entièrement dans le monde non plus. Ainsi, ne devraient-ils pas alors réussir dans l’église et dans le monde aussi? Ceci peut être plus dur pour eux. Quelqu’un qui est entièrement fidèle à un seul maître peut gagner sa notoriété, être recommandé et béni s’il est fidèle à ce seul maître, et ainsi cela peut sembler plus facile.
Quoi qu’il en soit, chacun doit être un serviteur de Dieu au moins dans son cœur. Bien que nous soyons les enfants de Dieu, nous devons également devenir ses serviteurs. Nous sommes nés de nouveau d’eau et d’esprit, et nous devons donc vivre dans la foi avec le cœur des ouvriers de Dieu. N’importe combien quelqu’un pourrait nous dévaluer, ne nous laissons jamais secouer mais vivons dans les désirs de l’esprit. Vivre comme ceci est ce qu’il y a de plus béni et c’est avoir la foi la plus pure qui soit.