Preken

Sujet 15: Galates

[PARTIE 5-7] Ne vivez pas pour la gloire vaine, mais recherchez la gloire du Royaume de Dieu (Galates 5:16-26)

Ne vivez pas pour la gloire vaine, mais recherchez la gloire du Royaume de Dieu
(Galates 5:16-26)
«Je dis donc : Marchez selon l’Esprit, et vous n’accomplirez pas les désirs de la chair. Car la chair a des désirs contraires à ceux de l’Esprit, et l’Esprit en a de contraires à ceux de la chair ; ils sont opposés entre eux, afin que vous ne fassiez point ce que vous voudriez. Si vous êtes conduits par l’Esprit, vous n’êtes point sous la loi. Or, les œuvres de la chair sont manifestes, ce sont l’impudicité, l’impureté, la dissolution, l’idolâtrie, la magie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes, l’envie, l’ivrognerie, les excès de table, et les choses semblables. Je vous dis d’avance, comme je l’ai déjà dit, que ceux qui commettent de telles choses n’hériteront point le royaume de Dieu. Mais le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance ; la loi n’est pas contre ces choses. Ceux qui sont à Jésus-Christ ont crucifié la chair avec ses passions et ses désirs. Si nous vivons par l’Esprit, marchons aussi selon l’Esprit. Ne cherchons pas une vaine gloire, en nous provoquant les uns les autres, en nous portant envie les uns aux autres.»
 


L’exhortation de Paul aux saints


Lorsque nous regardons Galates, nous pouvons voir qu’il y avait certains domaines dans lesquels l’apôtre Paul a particulièrement lutté. Influencés par la foi des circoncisionistes, il y avait beaucoup de gens dans les églises de Galatie qui étaient trompés par l’enseignement faux selon lequel on devait croire en Jésus-Christ comme sauveur et recevoir la circoncision pour être sauvé. Il y a eu des ennuis parce que l’évangile de l’eau et de l’esprit a été perverti par les circoncisionistes qui ont enseigné que recevoir la circoncision physique était la bonne chose à faire. L’apôtre Paul a mis en avant ses efforts pour corriger exhaustivement la foi de ceux qui se sont trompés. Ainsi, il a averti les circoncisionistes en disant, «N’enseignez pas cela. Vous serez maudits par Dieu si vous croyez cela et en témoignez».
Si nous regardons la composition des églises de Galatie, nous voyons que les Juifs et les Gentils ont ensemble crus en Jésus-Christ comme leur sauveur. Les chrétiens Juifs ont toujours pensé et ont cru qu’il était juste de garder la loi même après avoir accepté Jésus comme leur sauveur, parce qu’ils gardaient à l’esprit que Jésus était également un Juif. Puisqu’ils ont cru qu’ils devaient recevoir la circoncision de la chair même après avoir cru en Jésus, ils ont naturellement enseigné que les Gentils devaient aussi recevoir la circoncision physique comme les Juifs. Leur foi était un facteur crucial dans la corruption de masse de l’évangile de l’eau et de l’esprit. Ainsi, leur foi était un mélange. En raison de leur foi légaliste, un évangile confus et impur a été créé. Nous devrions nous rappeler une fois de plus pourquoi l’évangile a été corrompu.
Les églises primitives ont souffert d’une grande confusion spirituelle à cause des circoncisionistes. Ainsi, si nous commençons à lire à partir de Galates 5:16, l’apôtre Paul a voulu parler aux saints des églises de Galatie au sujet de ce que signifiait marcher dans l’Esprit-Saint. Paul a dit, «Je dis donc: Marchez selon l’Esprit, et vous n’accomplirez pas les désirs de la chair. Car la chair a des désirs contraires à ceux de l’Esprit, et l’Esprit en a de contraires à ceux de la chair ; ils sont opposés entre eux, afin que vous ne fassiez pas ce que vous voudriez» (Galates 5:16-17). Ceci nous parle de croire en l’évangile de l’eau et de l’esprit selon la volonté de Dieu ou d’exiger et suivre la circoncision de la chair. Naturellement, les saints de Galatie auraient dû croire en l’évangile de l’eau et de l’esprit et suivre le Seigneur. Cependant, au lieu de croire en l’évangile de l’eau et de l’esprit, les saints de Galatie sont venus pour préconiser la circoncision physique afin d’éviter la persécution de beaucoup de chrétiens Juifs.
Par conséquent, marcher dans l’esprit pour un saint signifie croire en l’évangile de l’eau et de l’esprit donné par Dieu et suivre notre Seigneur. Par contre, vivre selon la chair c’est essayer d’éviter la persécution en recevant la circoncision dans la chair tout en rejetant la vérité de l’évangile de l’eau et de l’esprit.
Le juste a le désir de servir et suivre l’évangile de l’eau et de l’esprit. Il veut être conduit par l’Esprit-Saint. Mais, en même temps, il a le désir d’éviter la persécution due à sa foi en Jésus-Christ et de vivre en suivant les convoitises de la chair. Il y a quelques personnes nées de nouveau qui ont défié l’amour de Dieu en suivant l’avarice de leur chair. Par conséquent, il est écrit: «Car la chair a des désirs contraires à ceux de l’Esprit, et l’Esprit en a de contraires à ceux de la chair ; ils sont opposés entre eux, afin que vous ne fassiez pas ce que vous voudriez». Maintenant, les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit devraient vivre leur vie selon la volonté de notre Seigneur suivant les conseils de l’Esprit-Saint, ce qui plaît à Dieu.
 

Qui règne sur votre vie?

Paul dit: «Si vous êtes conduits par l’Esprit, vous n’êtes point sous la loi» (Galates 5:18). L’Esprit-Saint est dans le cœur des saints quand ils croient en l’évangile de l’eau et de l’esprit. Paul a voulu dire que ceux qui ont reçu l’Esprit-Saint par la foi en cet évangile vrai ne sont plus sous la loi de la colère de Dieu et sont exempts de la malédiction de Dieu. Nous devons savoir que l’Esprit-Saint demeure dans le cœur du juste et accomplit la volonté de notre Seigneur avec notre plein accord seulement avec la Parole d’évangile de l’eau et de l’esprit. Ainsi, nous devons connaître la volonté de notre Seigneur qui nous invite à répandre l’évangile de l’eau et de l’Esprit dans le monde entier selon le désir de l’Esprit-Saint. 
Puis, pouvons-nous mener une vie qui s’intéresse à suivre l’évangile saint de l’eau et de l’esprit et mener une vie digne? Oui, nous le pouvons. Il est possible que nous menions une vie remplie de l’Esprit où nous recevons d’abord notre salut par la foi en l’évangile de l’eau et de l’esprit. En outre, l’apôtre Paul a défini «la vie de marche dans l’Esprit-Saint» comme suit: «Ceux qui sont en Christ ont crucifié la chair avec ses passions et désirs» (Galates 5:24). C’est-à-dire que Paul affirme que les personnes appartenant à Christ ont crucifié toutes leurs émotions et leur avarice par la foi en l’évangile de l’eau et de l’esprit. C’est-à-dire que pour vivre selon l’Esprit-Saint, nous devons nous rendre compte que notre vieil homme naturel est mort et disparu car il a été crucifié à la croix avec Jésus-Christ. Et nous devons nous rendre compte que nous sommes vraiment devenus de nouvelles créatures parce que nous avons été ramenés à une vie nouvelle par la résurrection de Jésus-Christ. L’apôtre Paul a déclaré que nous pouvons vivre selon le désir de l’Esprit-Saint par notre foi en Jésus-Christ parce que Jésus-Christ a rétabli nos esprits morts par la vérité de l’évangile de l’eau et de l’esprit. Par conséquent, nous qui croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit pouvons espérer que nous avons été déjà crucifiés avec Jésus-Christ tout comme nous sommes ressuscités. 
L’apôtre Paul dit: «Ne cherchons pas une vaine gloire, en nous provoquant les uns les autres, en nous portant envie les uns aux autres» (Galates 5:26). Il y a des gens parmi nous qui vivent selon les convoitises de la chair en dépit de leur foi en la vérité d’évangile de l’eau et de l’Esprit. De telles personnes cherchent la gloire de leur propre chair, combattant et contestant. Paul n’a pas voulu vivre pour la gloire de sa chair, qui est vanité. Si nous possédons maintenant un cœur comme celui de l’apôtre Paul, nous pouvons vivre des vies remplies de l’Esprit. Par conséquent, pour continuer à vivre de telles vies, ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’esprit doivent maintenant toujours servir la justice de Dieu en suivant l’Esprit-Saint.
Même si nous avons reçu la rémission de tous nos péchés par notre foi en l’évangile de l’eau et de l’esprit, nous devons posséder la foi qui croit que nous sommes morts avec Jésus-Christ et ressuscité avec lui. Si nous avons une telle foi, nous pouvons toujours vivre avec l’aide de l’Esprit-Saint car nos passions et désirs de la chair ont été également crucifiés avec notre chair par la foi.
Cependant, la réalité est qu’il y a les gens qui suivent les convoitises de leur chair même parmi ceux qui ont reçu la rémission du péché. Tout comme des saints et des serviteurs dans les églises dans Galatie ont vécu pour la gloire de leur propre chair, il y a beaucoup de gens parmi les chrétiens nés de nouveau en ce monde qui cherchent la gloire et l’avarice vaines pour leur chair. Toutes ces personnes vivent selon les désirs de leur chair. Par conséquent, dans les églises de Galatie, il y avait une tendance parmi les saints circoncis de dire, «je suis meilleur que vous, incirconcis.» En outre, en maintenant le saint sabbat, ils ont cru que leur spiritualité était à un plus haut niveau. Ce qui est devenu un problème spirituel pour ces personnes c’est qu’elles ne pouvaient pas vivre selon la volonté de l’Esprit-Saint parce qu’elles vivaient selon les convoitises de leur chair.
Pour quoi les serviteurs de Dieu auto proclamés vivent-ils? Ils vivent pour la gloire de leur chair au lieu de chercher le désir de l’Esprit-Saint par la foi en l’évangile de l’eau et de l’esprit. Par conséquent, la plupart des chrétiens aujourd’hui vivent à la recherche de la gloire de leur chair. Même nous nés de nouveau cherchons notre propre satisfaction égoïste de manière erronée. Ainsi, si nous les chrétiens nés de nouveau ne devons pas chercher la gloire vaine, nous devons savoir et croire qu’en notre Seigneur notre vieil homme est mort avec Jésus-Christ et que nous sommes de nouvelles créations par l’union à sa résurrection. Maintenant nous devons également nous rendre compte que nous sommes devenus la possession de Dieu par notre foi en l’évangile de l’eau et de l’esprit et que nous pouvons accomplir les œuvres de Dieu en étant unis à cet évangile vrai dans son église. 
Nous pouvons rendre grâces à Dieu parce que nous avons reçu la rémission de nos péchés par notre foi en l’évangile de l’eau et de l’esprit. Nous sommes des gens incapables de porter l’œuvre que Dieu nous a confiée. Par conséquent, nous ne devrions pas vivre nos vies en cherchant des gloires vaines. Ni critiquer nos frères et sœurs. Qui pourrions-nous critiquer alors que nous ne pouvons pas nous-mêmes mener à bien les œuvres que Dieu nous a confiées? Si nous nous élevions dans la chair, abstraction faite des œuvres qui nous sont confiées, quel bien cela ferait-il? Au lieu de la dispute à cause des désirs de notre chair, le juste désire que l’œuvre de Dieu s’accomplisse davantage. Ceux qui vivent pour la gloire de la chair ne peuvent pas être reconnue pour leur foi devant Dieu. Maintenant, nous n’avons plus aucune raison d’être en concurrence pour de vaines gloires.
Maintenant, nous devons croire la vérité d’évangile de l’eau et de l’Esprit devant Dieu. En outre, nous devons vivre dans la foi sans oublier que nous sommes devenus de nouvelles créations par la mort et la résurrection avec Jésus-Christ. Puisque nous avons reçu la rémission du péché par la foi en l’évangile de l’eau et de l’esprit, nous avons été récompensés par des occasions de servir l’évangile de Dieu. Quand Dieu nous confie certaines parties de son œuvre, nous pouvons effectuer ces œuvres avec reconnaissance. En faisant son œuvre, il est inutile de penser: «je suis meilleur que ce frère mais plus mauvais que l’ouvrier.» 
Nous sommes tous devenus enfants de Dieu par notre foi en la vérité d’évangile de l’eau et de l’esprit. Par conséquent, nous devenons tous les enfants égaux de Dieu par notre foi en l’évangile de l’eau et de l’esprit. Nous sommes tous des ouvriers égaux de la justice de Dieu, bien que nous puissions avoir différents domaines dans le service de l’évangile de l’eau et de l’esprit. Nous, en tant que soldats du Seigneur, sommes des serviteurs de Dieu effectuant ses œuvres pour réaliser la volonté de Dieu sur son ordre. Les prédécesseurs dans la foi n’existent pas pour revendiquer leur prestige ou pour vanter leurs désirs de la chair. Il ne nous reste qu’à décider si nous allons faire l’œuvre de Dieu loyalement pendant que nous sommes dans ce monde. 
 


Notre foi doit être comme celle de Paul


La Bible dit: «Mais le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance ; la loi n’est pas contre ces choses» (Galates 5:22-23). Puisque nous avons tous reçu la rémission du péché par notre foi en Jésus-Christ qui est venu par l’eau et l’esprit dans nos cœurs, nous devons suivre l’Esprit-Saint. Pour avoir une telle foi, chacun doit mourir et ressusciter avec Jésus-Christ par sa foi en l’évangile de l’eau et de l’esprit. 
Les âmes des personnes qui sont en Christ ont une foi très pure. Ils croient vraiment que leur vieil homme est mort dans l’évangile de l’eau et de l’esprit et ils vivent pour la proclamation de l’évangile. En fait, d’apparence forte et dure, ils sont très doux à l’intérieur. C’est parce que la personne intérieure de celui qui est né de nouveau est morte et ressuscitée avec Christ par sa foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit indépendamment de son apparence extérieure. Par conséquent, son âme est rendue douce comme agneau par l’Esprit-Saint. Ainsi, ceux qui sont morts et ressuscités avec Jésus-Christ par la foi obéissent à la volonté de Dieu même s’ils ne sont pas raffinés. Le juste ne revendique pas sa propre droiture. 
Ceux qui ont reçu la rémission du péché dans leur cœur par la foi en Jésus-Christ qui est venu par l’évangile de l’eau et de l’esprit n’ont aucun péché. Cependant, beaucoup parmi ceux qui sont nés de nouveau ne se sont pas encore unis à la mort et à la résurrection de Jésus-Christ par la foi. Ces personnes n’ont pas trouvé les conseils de l’Esprit-Saint, et par conséquent ne prennent pas part à l’assemblée des justes. Tout ce qu’ils cherchent dans l’église de Dieu est une occasion de soutenir leurs positions. Les caractéristiques de telles personnes sont qu’elles ne désirent pas se développer intérieurement devant Dieu, mais elles veulent exposer leur propre justice extérieurement. Elles font de leur mieux pour réussir dans leur chair. L’apôtre Paul a dit à leur sujet qu’elles cherchent la gloire charnelle en vain.
Bien que nous ayons reçu la rémission du péché par la foi en l’évangile de l’eau et de l’esprit, si nous n’avons pas la foi en ce que nous sommes morts et ramenés à une nouvelle vie avec Jésus, nous ne pouvons pas être conduits par l’Esprit-Saint. Puisque Jésus a emporté tous nos péchés par son baptême, nous avons également été crucifiés sur la croix quand Jésus a été crucifié sur la croix. Quand les deux pieds et mains de Jésus ont été percés par les clous, nos mains et pieds aussi ont été cloués. Par conséquent, notre vieil homme est mort en Jésus-Christ, et nous avons été ressuscités avec Jésus-Christ. Notre Seigneur nous a rétablis, nous qui étions morts, esprit et corps en nous ressuscitant des morts. Nous devons vivre devant Dieu avec la foi en ce fait. Nous sommes tous nés de nouveau comme nouvelles créations devant Dieu. Maintenant, les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit ne cherchent pas la gloire de leur propre chair. Ils essayent de faire la volonté de Dieu et sont joyeux quand sa volonté est faite. Par contre, ils sont attristés quand la volonté de Dieu n’est pas réalisée en ce monde. 
Nous devons avoir le fruit de l’Esprit-Saint en nous par l’évangile de l’eau et de l’esprit. Il est écrit: «Mais le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance ; la loi n’est pas contre ces choses» (Galates 5:22-23).
Mes chers croyants, savez-vous que Dieu est amour? Dieu a dit que nous serions pleins de joie, si nous nous aimons les uns les autres et servons la justice de Dieu. Ainsi, les chrétiens nés de nouveau sont joyeux dans l’évangile de l’eau et de l’esprit quand ils en rencontrent d’autres. La joie signifie abondance de joie qui vient de Jésus-Christ. La paix et la réconciliation avec l’ennemi. Les justes se querellent parfois, mais ils sont égaux devant la justice de Dieu. Et, ils mettent toujours leur confiance dans l’évangile de l’eau et de l’esprit donné par Christ.
D’ailleurs, les croyants en l’évangile de l’eau et de l’esprit supportent toujours tous les ennuis pour réaliser la justice de Dieu. Ils peuvent supporter parce que l’Esprit-Saint le leur permet. Nos personnes extérieures ont des réactions rapides, mais que diriez-vous de nos personnes intérieures? Si l’Esprit-Saint n’insuffle pas la colère dans nos cœurs, notre personne extérieure ne peut pas être fâchée. Je peux supporter des difficultés que je n’aurais pas pu supporter dans le passé, par la puissance de l’Esprit-Saint. Nous qui croyons en l’évangile de l’eau et de l’esprit ne pouvons pas nous fâcher parce que notre être intérieur n’est pas fâché, malgré le fait que notre être extérieur peut se fâcher. Avant que nous ne soyons nés de nouveau par notre foi en l’évangile de l’eau et de l’esprit, nous nous fâchions toutes les fois que notre personne extérieure était fâchée. Cependant, la différence est que nous sommes maintenant calmes tant que notre être intérieur n’est pas fâché.
 

Pour qui vivons-nous?

L’Esprit-Saint demeure à l’intérieur des cœurs de ceux qui sont morts et ressuscité avec Jésus-Christ. Ceux qui ont l’Esprit-Saint en eux ont le fruit de l’Esprit-Saint. Nous portons le fruit de l’Esprit-Saint non parce que nous voulons mais parce que l’Esprit-Saint est dans nos cœurs. Il n’y a aucune autre condition. L’Esprit-Saint réside dans nos cœurs et persuade nos pensées et cœurs de sorte que nous portions le fruit de l’Esprit-Saint. Par conséquent, l’apôtre Paul dit: «Si nous vivons par l’Esprit, marchons aussi selon l’Esprit. Ne cherchons pas une vaine gloire, en nous provoquant les uns les autres, en nous portant envie les uns aux autres» (Galates 5:25-26). Notre Seigneur nous a dit, aux justes, de ne pas nous battre pour nous élever, ni nous porter envie. 
En fait, il n’y a pas parmi les justes de meilleur ou de plus mauvais. Nous sommes tous à la même mesure. La seule différence est l’œuvre que Dieu a confiée à chacun de nous. Nous sommes heureux quand nous accomplissons la charge qui nous est assignée, mais cela ne détermine pas notre statut. Naturellement, il y a un ordre et certaines positions dans l’église de Dieu. Cependant, c’est simplement nécessaire en vue de l’unité. Dieu vous a confié certaines charges à vous tout comme il m’a nommé pour d’autres. Tout ce que nous devons faire c’est accomplir cette charge afin de réaliser la volonté de Dieu. Chacun fait sa part pour accomplir le bien ensemble, comme il est écrit: «toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein» (Romains 8:28). Personne n’essaye de régner sur un autre. 
Est-ce que, chers ouvriers, je peux régner sur vous et vous inciter à m’obéir? Comment est-ce que je pourrais faire de vous les serviteurs d’un homme, alors que vous êtes sûrement des serviteurs de Dieu avec une charge confiée? Je ne peux pas faire une telle chose. Puisque chacun de nous avons une charge en servant notre Seigneur, il est juste que tous y soient fidèles. C’est ainsi que nous travaillons ensemble devant Dieu. Personne ne peut régner au-dessus d’une autre personne dans l’église de Dieu. Puisque Satan essaye de mener quelques croyants religieux jeunes à la mort en émiettant leur foi, nous les prédécesseurs dans la foi avons parfois le contrôle sur eux pour qu’ils ne soient pas trompés par le diable. Votre charge et ma charge ont une importance égale devant Dieu. Nous ne sommes pas dans un rapport hiérarchique d’aucune sorte. Notre but est de réaliser la justice de Dieu en nous unissant et en faisant chacun son devoir loyalement, et il n’y a aucun autre but. Ceux qui vivent selon l’Esprit-Saint font et suivent la volonté de Dieu en Christ. Que peut-il y avoir d’autre? Rien.
Après que j’aie rencontré le Seigneur pour la première fois, j’ai remarqué que personne ne prêchait l’évangile de l’eau et de l’esprit. Quand j’ai commencé à vous prêcher cette vérité d’évangile la première fois, j’ai également dit: «il n’y a personne en ce monde en ce moment qui connaisse et partage l’évangile de l’eau et de l’esprit. Comme je l’ai vérifié dans le monde chrétien, il n’y a certainement aucun théologien qui connaisse et partage l’évangile de l’eau et de l’esprit.» Toujours, j’espérais qu’il pourrait y avoir quelqu’un qui soit né de nouveau d’eau et d’esprit bien que cette personne puisse ne pas être un théologien. J’espérais sincèrement et disais: «peut-être individuellement ou dans un petit groupe, quelqu’un partage-t-il l’évangile de l’eau et de l’esprit.» Cependant, en tous cas par ma recherche sur l’Internet, il n’y avait personne qui prêchait l’évangile de l’eau et de l’esprit. J’étais certain qu’il n’y avait pas un seul individu en ce monde qui partageait l’évangile de l’eau et de l’esprit. Naturellement, il peut y avoir quelques individus qui prêchent cet évangile vrai, cependant quel utilité y a t il si un individu connaît seulement l’évangile de l’eau et de l’esprit mais ne le partage pas avec d’autres?
Ainsi, ma conscience a de ce fait porté un fardeau très lourd. Si quelqu’un d’autre partageait l’évangile de l’eau et de l’esprit, je pourrais me soulager de ce devoir, «même si je ne le fais pas, quelqu’un d’autre le fera.» Cependant, il n’y a pas eu une personne après l’église primitive qui ait partagé l’évangile de l’eau et de l’esprit. Si personne ne partage l’évangile de l’eau et de l’esprit, nous n’avons pas d’autre choix que d’accepter cette charge. Par conséquent, je me suis rendu compte que vous et moi devons prêcher l’évangile de l’eau et de l’esprit. Ne pas prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit en dépit de le connaître c’est désobéir à la volonté de Dieu. Ainsi, vous et moi répandons cet évangile. Y a-t-il quelqu’un qui prêche cette vérité en Allemagne? Ou, en Angleterre ou en France? Vous pouvez vous rappeler de la Tour Eiffel et du beau paysage des rives de la Seine quand vous entendez le mot «France.» Toujours est-il qu’il n’y a personne qui connaisse l’évangile de l’eau et de l’esprit si vous regardez à l’intérieur du pays.
Tout comme je sentais l’urgence de partager l’évangile de l’eau et de l’esprit dans le monde entier lorsque je l’ai connu, vous accomplissez l’œuvre de Dieu parce qu’elle vous a été confiée. Par conséquent, nous ne cherchons pas des gloires vaines. Je ne pense pas qu’il y ait de différences parmi tous nos ouvriers dans l’église de Dieu, que ce soient des prédicateurs, leurs épouses, des ouvriers, des frères, ou des sœurs. Chaque serviteur de Dieu qui fait partie de la charge est précieux. Des pasteurs aux enfants de l’école du dimanche, je crois que Dieu a confié une charge à chacun de nous.
Notre Seigneur a dit, «On demandera beaucoup à qui l’on a beaucoup donné, et on exigera davantage de celui à qui l’on a beaucoup confié» (Luc 12:48). Le plus élevé devrait servir l’inférieur dans l’église de Dieu. Ainsi, il n’y a pas un seul qui soit haut ou bas parmi nous. Nous sommes simplement fidèles aux tâches que Dieu nous a confiées. Notre but à tous est de réaliser la volonté de Dieu, et nous sommes destinés à vivre à cette fin devant Dieu. Par conséquent, les chefs ne sont pas plus hauts ou inférieurs à leurs croyants subordonnés. En outre, les ministres ordonnés ne sont pas en position plus élevée que des évangélistes et des évangélistes que des frères et des sœurs. Dire que quelqu’un est à un statut plus élevé veut seulement dire que plus de charges lui sont désignées. C’est réellement vrai. Par conséquent, il n’y a aucun besoin d’élever la position de quelqu’un. Nous devons seulement réaliser que l’œuvre de Dieu est tout ce qui importe et nous devons réellement l’accomplir. C’est ce que l’apôtre Paul dit ici.
 

Les deux désirs qui habitent un saint

Il y a deux cœurs dans nos cœurs ; le cœur de Dieu et le cœur de notre chair. Ils sont contraires l’un à l’autre, de sorte que vous ne fassiez pas les choses que vous voudriez. Aussi, si nous sommes conduits par l’Esprit-Saint, nous ne sommes plus sous la loi. Si l’Esprit-Saint demeure en nous, nous pouvons être conduits par Dieu indépendamment de nos faiblesses, grâce à l’Esprit-Saint. Bien que nous puissions être insuffisants d’une perspective humaine, nous pouvons être conduits par l’Esprit-Saint si nous identifions le dirigeant et nous soumettons à la Parole de Dieu qu’il prêche. Ceux qui sont conduits par l’Esprit-Saint ne sont pas sous la malédiction, mais sont morts et ramenés à une nouvelle vie avec Jésus-Christ.
Nous devons savoir que vous et moi sommes les enfants et serviteurs de Dieu. En outre, nous devons pouvoir distinguer les œuvres de la chair et le fruit de l’Esprit-Saint. Nous devons savoir que le Seigneur nous a dit d’effectuer ses œuvres selon le discernement de la différence entre les deux.
Galates 5:19-21 dit: «Or, les œuvres de la chair sont manifestes, ce sont l’impudicité, l’impureté, la dissolution, l’idolâtrie, la magie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes, l’envie, l’ivrognerie, les excès de table, et les choses semblables. Je vous dis d’avance, comme je l’ai déjà dit, que ceux qui commettent de telles choses n’hériteront point le royaume de Dieu». 
Les œuvres de la chair sont évidentes. Ceux qui n’ont pas l’Esprit-Saint sont enclins à accomplir les œuvres de la chair. Ils vivent pour des choses mauvaises, dégoûtantes, et la sensualité. En outre, ils servent autre chose que Dieu, pratiquent le mal, se font des ennemis, amènent la division, sont envieux et colériques, et sont séparés de l’église de Dieu au lieu de s’unir à elle. Ce sont les œuvres de la chair. Les œuvres de la chair proviennent de l’incrédulité vis-à-vis de Dieu et de sa Parole.
Qu’aime notre chair? Elle aime l’adultère, l’impureté, la convoitise, le mal, se faire des ennemis, la jalousie, les conflits, former des clans, la division, l’hérésie, l’ivresse, et les orgies. Le passage des Ecritures d’aujourd’hui indique que les œuvres de la chair sont évidentes. Notre vie de la chair n’est-elle pas généralement comme cela? Est-elle ainsi ou non? Oui.
Cependant, que diriez-vous du fruit de l’Esprit-Saint? C’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la fidélité, l’humilité, et la maîtrise de soi. Ces deux choses sont complètement différentes. Maintenant, les œuvres de la chair se lient à nos cœurs pour le mal, changeant des pensées malpropres en actions, et cherchant seulement de telles choses.
Par contre, le fruit de l’Esprit-Saint nous encourage à aimer, être joyeux, être paisibles dans nos cœurs, ne pas nous faire des ennemis, à être patient, et à montrer de la bienveillance. Un cœur pur, un cœur fidèle, un cœur doux, et un cœur contenu sont le fruit de l’Esprit-Saint.
Puisque les œuvres de la chair et du fruit de l’Esprit-Saint sont les résultats provenant de deux genres différents de fois, ils sortent de différents cœurs. Le fruit de l’Esprit-Saint vient de la foi en Jésus-Christ qui est venu par l’évangile de l’eau et de l’esprit. Au contraire, les œuvres de la chair sont de la foi mensongère. Les fruits de la chair sont les œuvres des contrats de chair et de mal. Etre divisé, former des clans, établir des hérésies, combattre, s’enivrer, faire des ennemis de Dieu, faire trébucher les autres par des supercheries, adorer des idoles, servir d’autres dieux ; ce sont des œuvres de la chair. Et c’est évidemment différent du fruit de l’Esprit-Saint. 
Naturellement, quelques saints nés de nouveau pourraient se disputer, former des clans dans l’église de Dieu, faire des hérésies, et également s’enivrer. C’est parce qu’ils suivent leur chair au lieu des conseils de l’Esprit-Saint. Si nous avons vraiment reçu la rémission du péché, nous devrions porter le fruit de l’Esprit-Saint. Cependant, n’y a-t-il pas un bon nombre de gens qui suivent les convoitises de leur chair? Dieu déteste beaucoup que nous suivions les convoitises de notre chair. Au moins, les chrétiens nés de nouveau qui croient en Jésus-Christ comme leur sauveur doivent être ceux qui sont morts et ressuscités avec Jésus-Christ selon le passage de bible, «ceux qui sont en Christ ont crucifié la chair avec ses passions et ses désirs» (Galates 5:24). Nous devons posséder une telle foi. Nous ne devrions pas simplement parler de cela mais mourir et revenir à la vie, étant unis à Jésus-Christ dans nos cœurs.
Il y a un sérieux problème si nous ne sommes pas morts et ressuscités en union avec Jésus-Christ. Ceux qui ne sont pas morts et ressuscités avec Jésus-Christ ne peuvent pas porter le fruit de l’Esprit-Saint. C’est parce qu’ils ne peuvent pas discerner les conseils de l’Esprit-Saint malgré le fait que l’Esprit-Saint les conduise de l’intérieur de leurs cœurs. Nous pensons de manière erronée que nous faisons du bien parce que nos cœurs sont bons. Cependant, c’est l’Esprit-Saint qui met un bon cœur à l’intérieur de nous. Il n’y a que le cœur de chair qui crée le mal à l’intérieur de nos cœurs. Mais l’Esprit-Saint qui crée le bon cœur est élevé et réside de nos cœurs parce que nous sommes nés de nouveau par l’évangile de l’eau et de l’esprit. Vous et moi sommes des êtres fondamentalement incapables de créer ou posséder de bons cœurs. Puisque l’Esprit-Saint est avec nous, nous servons notre Seigneur, sommes fidèles à Dieu, accomplissons les œuvres de Dieu, et suivons notre Seigneur. Sans l’Esprit-Saint, ce serait impossible.
 

Nous devons nous éloigner d’une vie vaine

«Ne cherchons pas une vaine gloire, en nous provoquant les uns les autres, en nous portant envie les uns aux autres» (Galates 5:26). Nous devons prendre cette Parole dans nos cœurs. Ceux qui essayent de s’élever après être nés de nouveau suivent encore les désirs de leur chair. Ces personnes sont très mauvaises.
Chers croyants, pensez à ceci pendant une seconde. Il est écrit en Proverbes 18:1, «Celui qui se tient à l’écart cherche ce qui lui plaît, Il s’irrite contre tout ce qui est sage». Actuellement, nous sommes dans l’église de Dieu, chacun fait sa part en servant l’évangile. Combien cet évangile est précieux! Si vous deviez vous opposer à l’église de Dieu et la laisser, pourriez-vous effectuer les œuvres de l’évangile que vous exécutez maintenant? Vous ne pourriez pas le faire. Il n’y a pas une personne qui puisse servir le Seigneur indépendamment de l’église de Dieu. Il n’y a pas une personne qui puisse être fidèle à Dieu indépendamment de l’église. N’importe combien on essaie, c’est impossible. Sans l’église de Dieu, vous ne pouvez pas vivre par vous-même et êtes absolument incapable de servir le Seigneur.
Maintenant, pensons à ceci. Employons les expressions conditionnelles pour cette pensée. Nous servons le Seigneur avec de l’argent que nous avons gagné dans les entreprises que l’église de Dieu gère. Serait-il possible qu’un saint serve toujours de la même manière, s’il devait partir de l’église et servir l’évangile par lui même? Est-ce qu’une telle personne pourrait vivre correctement pour le Seigneur comme but de sa vie, portant les fruits de l’Esprit-Saint loin de l’église de Dieu, comme il faisait quand il était dans l’église? Il ne pourrait pas vivre ainsi. Il trouverait bien des excuses pour ne pas vivre ainsi. Il ne vivrait pas aussi loyalement qu’il vit maintenant dans l’église de Dieu. Il ne travaillerait pas aussi diligemment qu’il le fait maintenant. 
Ainsi, c’est une grande bénédiction que nous servions chacun notre propre part dans l’église de Dieu en ce moment. Indépendamment de nos positions, qu’en serait-il du service de quelqu’un après être parti de l’église du Seigneur? Personne ne peut le servir loin de son église. Ainsi, nous disons que partir de l’église de Dieu c’est chercher des gloires vaines ; gloires de sa propre chair.
Nous devons comprendre le cœur de l’apôtre Paul. «Vous dites que nous devons croire en Jésus-Christ tout en observant le jour de sabbat et les mois et les saisons spéciaux avec la circoncision de votre foi légaliste. Avez-vous pensé que je ne connaîtrais vraiment pas vos intentions de vous élever dans l’église? Si vous continuez à agir ainsi, vous serez séparés de l’église de Dieu. Puis, vous ne pourrez pas servir le Seigneur. Ce serait chercher des gloires vaines.» C’est précisément ce que l’apôtre Paul nous dit.
Nous devons nous rendre compte que c’est une grande bénédiction d’être dans l’église de Dieu. Bien que vous ne puissiez pas écouter soigneusement, c’est certain que vous ne pourrez pas faire du bien si vous deviez partir de l’église de Dieu ou si l’on vous interdisait d’aller à l’église. Il est impossible de faire le bien hors de son église. Je ne vous menace pas. Je sais que je ne pourrais pas faire le bien loin de l’église. Comment est-ce que je peux faire du bien loin de l’église de Dieu? Qu’est-ce que je peux faire par moi même? Même si je voulais éditer un livre, quelqu’un doit le dactylographier et l’imprimer pour que je l’édite sur papier. Même lorsque nous martelons un clou dans le mur, c’est plus facile si quelqu’un tient le clou pour moi. Les œuvres exigent la coopération, et le faire seul est beaucoup plus difficile. Qu’y a-t-il de plus précieux que de servir l’évangile vrai? Comment est-ce que je pourrais porter l’œuvre du service de l’évangile par moi même? Le cœur des désirs de la chair fonctionne de moins en moins. Cependant, au moment où nous partons de l’église de Dieu, nous cessons d’effectuer les œuvres justes. Nous sommes paralysés sans pouvoir rien faire.
Ne pas pouvoir effectuer les œuvres justes après que nous ayons reçu la rémission du péché est une malédiction. La Genèse rapporte que Caïn a erré autour de la terre loin de Dieu même après avoir reçu une marque de protection. Caïn n’a eu aucun endroit où aller ni aucun but dans la vie. Il s’est trouvé partout comme un pèlerin, ne pouvant pas s’établir à un endroit. En outre, il a tremblé à la crainte que ses ennemis puissent le tuer. Nous ne pouvons pas faire autrement que vivre la même vie que Caïn si nous partons de l’église de Dieu pour satisfaire les convoitises de notre propre chair.
Chers croyants, nous devons comprendre ce pour quoi nous devrions vivre après que nous soyons nés de nouveau. Nous ne devrions pas chercher les gloires vaines d’abord. Nous portons le fruit de l’Esprit – de l’amour, de la joie, de la paix, de la patience, de la bonté, qualité, fidélité, douceur, et maîtrise de soi - quand nous sommes conduits par l’Esprit-Saint et par notre Seigneur, quand nous sommes avec l’église, et quand nous croyons en l’évangile de l’eau et de l’esprit. Si nous partons de l’église et ne sommes pas conduits par Dieu, nous suivons l’adultère, la fornication, l’impureté, l’obscénité, l’idolâtrie, la sorcellerie, la haine, les controverses, les jalousies, les accès de colère, les ambitions égoïstes, les dissensions, les hérésies, l’envie, les meurtres, l’ivresse, et les orgies.
Vous et moi devenons ainsi au moment même où nous partons de l’église de Dieu. Vous devez rendre grâces à Dieu du fait que vous êtes maintenant à l’intérieur de l’église. Nous devons également rendre grâces pour le fait que notre Seigneur nous a délivrés, nous a placés dans son église, et nous a confié à chacun une charge dans l’église. Notre foi se développe quand nous travaillons pour le Seigneur dans la foi tout en étant reconnaissants pour ces bénédictions dans nos cœurs. Nous n’exécutons pas notre charge parce que quelqu’un nous dit de le faire. Au lieu de cela, nous réalisons que: «j’étais une personne qui ne pouvait pas faire autrement qu’avoir des contrats mauvais durant toute ma vie entière. Combien je suis reconnaissant de ce qu’il m’a rendu capable de vivre pour les autres! Qui pourrait faire ceci excepté Dieu? Où serait-ce possible en dehors de son église?» Nous devenons ainsi reconnaissants pour l’éternité. Vous et moi devenir les gens qui savent être reconnaissants par la foi. Paul nous dit cela maintenant.
L’apôtre Paul a souffert le martyre après qu’il ait écrit ses épîtres à chacune des églises. C’est-à-dire qu’il a offert sa vie à la justice pour garder sa foi. Pendant l’église primitive, quand l’apôtre Paul travaillait, le culte des idoles était répandu. L’empereur romain qui a régné sur Israël a fini par se proclamer dieu. Il a commandé à des personnes de le servir et de croire en lui comme s’il était un dieu. Mais, il y a des gens qui ont désobéi et n’ont pas cru en lui. Ces gens étaient des chrétiens qui ont cru en Dieu seul. Des chrétiens qui n’ont pas cédé à l’empereur romain ont été considérés comme des traîtres. Par conséquent, l’empereur romain a persécuté les chrétiens et a tué ceux qui ne se rendaient pas. Ainsi, les premiers chrétiens ont souffert le martyre. Ils plaçaient les têtes des chrétiens sur une plateforme ronde de pierre pour qu’ils ne bougent pas, et les décapitaient avec une hache. Et lorsque la tête tombait tout le sang s’écoulait. C’est la manière dont des chrétiens fidèles sont morts. Dans 2 Timothée, l’apôtre Paul dit: «j’ai combattu le bon combat, j’ai terminé la course, j’ai gardé la foi» (2 Timothée 4:7). Il savait qu’il serait exécuté bientôt. Il est effectivement mort comme cela.
De nos jours, vous et moi servons cet évangile de l’eau et de l’esprit. Pourquoi chercherions-nous alors de vaines gloires? Devrions-nous être jaloux les uns des autres et nous combattre? Vous et moi devons respecter chacun dans la tâche qui lui est désignée, nous considérer comme il se doit, et être reconnaissants. Le fait que vous fassiez ce que je ne peux pas faire et que je fasse ce que vous ne pouvez pas coopère à faire du bien et servir Dieu est quelque chose pour quoi nous devons être reconnaissants. Nous sommes très reconnaissants de ce que nous sommes collègues, et pouvons marcher ensemble jusqu’à la fin.
 


Vivons maintenant unis les uns aux autres et reconnaissants au Seigneur


Nous devons vivre dans la foi qui reconnaît et accepte que tous soient égaux comme serviteurs de notre Seigneur. Si nous avons cette foi dans nos cœurs, les querelles entre nous disparaissent naturellement. Le temps est trop précieux pour le gaspiller à critiquer et se blâmer. C’est notre bénédiction de prêcher l’évangile ensemble dans le monde entier selon les désirs de l’Esprit-Saint en ces temps difficiles.
Je ne dis pas ceci pour m’élever au-dessus de vous. Je ne règnerai pas sur vous. L’ordre de l’église de Dieu a été établi comme ceci pour servir notre Seigneur ensemble. Dieu m’a nommé comme dirigeant parce qu’il faut un berger pour guider les brebis. Je suis parfois fâché à cause de ceux qui servent seulement leur chair et non l’évangile. Je crois que si l’évangile est vrai, nous devons le croire et le partager. Puis, il est normal que je combatte les hérésies. 
Comme l’apôtre Paul a admis qu’il était le plus mauvais de tous les pécheurs, vous et moi sommes également des chefs parmi des pécheurs. Tout comme l’apôtre Paul était reconnaissant devant Dieu parce qu’il l’a nommé pour faire l’œuvre de la justice le considérant comme fidèle, je sens la même chose. Je ne veux pas régner mais que nous travaillons ensemble pour partager l’évangile de l’eau et de l’esprit. Je souhaite que vous le sachiez.
J’avertis ceux qui négligent de servir l’évangile de l’eau et de l’Esprit sans discerner l’esprit de la chair. J’ai combattu jusqu’ici contre ce qui n’est pas la vérité. Dieu m’a élevé parce que j’ai combattu le bon combat contre le mensonge quand personne n’était de mon côté. C’est pourquoi je suis à ma position actuelle et non parce que je suis meilleur que vous ne l’êtes. 
Si nous devions nous juger par nos propres qualités, nos frères plus âgés seront beaucoup plus doués que je ne le suis. Si nous devions juger par notre grandir, vous êtes beaucoup plus grand que je ne le suis. Si nous devions juger par notre poids, beaucoup parmi vous pèsent plus que moi. De façon générale, beaucoup parmi vous sont plus doués que je ne le suis dans la chair. Toutefois, ces choses ne sont rien devant Dieu parce que nous n’effectuons pas les œuvres de Dieu avec notre chair. Je suis faible et déficient. En dépit de cela, Dieu m’a nommé pour une certaine charge. Dieu m’a employé parce que je me suis offert pour la gloire de Dieu au lieu de chercher des gloires vaines. 
J’ai dit que je répandrais l’évangile dans le monde entier par la littérature chrétienne. Pourquoi? Il n’y a aucune manière plus sûre de répandre l’évangile dans le monde entier que cette méthode. Si un livre est livré dans un pays, il ne finit pas simplement comme livre simple. Un seul volume ne partage pas seulement l’évangile à une personne mais à d’autres autour de cette personne aussi. Si la personne qui a reçu ce livre le lit et le passe à un voisin et que ce voisin fait la même chose, ce livre atteindra beaucoup de gens. Bien que le livre puisse rester dans la main du destinataire original, cette personne partagerait alors l’évangile oralement puisqu’elle aurait reçu la rémission du péché. C’est pourquoi nous partageons l’évangile par des publications. 
Pendant les jours de l’église primitive, Dieu a permis à des personnes de naître de nouveau par la même méthode. C’est ainsi que nous avons la bible aujourd’hui. Comment aurions-nous connu l’évangile de l’eau et de l’esprit, si la bible n’existait pas maintenant? Aurions-nous connu les paroles de Paul pour ne pas chercher des gloires vaines?
Nous croyons au Seigneur et le servons ensemble devant Dieu. Je fais ceci devant vous, et vice-versa. Quand nous connaissons le cœur de l’apôtre Paul, nous pouvons porter le fruit de l’Esprit-Saint. Dans Galates, le passage des Ecritures d’aujourd’hui nous donne le message central: «Cherchez le fruit de l’Esprit-Saint. Allez où l’Esprit-Saint vous conduit. Si vous suivez l’Esprit-Saint qui vous conduit, vous ne serez pas sous la loi. Ne cherchez pas les gloires vaines mais cherchez la gloire de Dieu. Vivez pour la gloire de Dieu, et accomplissez l’œuvre de Dieu en coopération les uns avec les autres. N’ayez pas une foi légaliste mais la foi vraie dans l’évangile de l’eau et de l’esprit. Vivez en cherchant la gloire de Dieu. Rassemblez vous pour faites cela.» L’apôtre Paul nous parle en ces termes.
Nous devons savoir cela en vivant notre vie. Nous devons vivre dans la foi vraie, ne pas chercher à être respecté dans la chair et à traiter nos frères et sœurs comme inférieurs. Vous et moi sommes morts et ressuscités par la foi. Vous et moi devons être reconnaissants jusqu’à la fin pour les œuvres que Dieu nous a confiées. Nous devons être fidèles à la charge qui nous est assignée. Nous devons rencontrer Dieu après lui avoir renvoyé toute la gloire dans nos vies.
Je crois que Dieu délivrera les âmes de beaucoup de gens de tous leurs péchés au travers de nous.