Kazania

Sujet 16: L’Evangile de Jean

[PARTIE 3-4] Nous devons naître de nouveau en croyant en l’Evangile de l’Eau et de l’Esprit (Jean 3:1-15)

Nous devons naître de nouveau en croyant en l’Evangile de l’Eau et de l’Esprit
(Jean 3:1-15)
«Mais il y eut un homme d’entre les pharisiens, nommé Nicodème, un chef des Juifs, qui vint, lui, auprès de Jésus, de nuit, et lui dit: Rabbi, nous savons que tu es un docteur venu de Dieu; car personne ne peut faire ces miracles que tu fais, si Dieu n’est avec lui. Jésus lui répondit: En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu. Nicodème lui dit: Comment un homme peut-il naître quand il est vieux? Peut-il rentrer dans le sein de sa mère et naître? Jésus répondit: En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît d’eau et d’Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu. Ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né de l’Esprit est Esprit. Ne t’étonne pas que je t’aie dit: Il faut que vous naissiez de nouveau. Le vent souffle où il veut, et tu en entends le bruit; mais tu ne sais d’où il vient, ni où il va. Il en est ainsi de tout homme qui est né de l’Esprit. Nicodème lui dit: Comment cela peut-il se faire? Jésus lui répondit: Tu es le docteur d’Israël, et tu ne sais pas ces choses! En vérité, en vérité, je te le dis, nous disons ce que nous savons, et nous rendons témoignage de ce que nous avons vu; et vous ne recevez pas notre témoignage. Si vous ne croyez pas quand je vous ai parlé des choses terrestres, comment croirez-vous quand je vous parlerai des choses célestes? Personne n’est monté au ciel, si ce n’est celui qui est descendu du ciel, le Fils de l’homme qui est dans le ciel. Et comme Moïse éleva le serpent dans le désert, il faut de même que le Fils de l’homme soit élevé, afin que quiconque croit en lui ait la vie éternelle.»
 

Il y a des gens dans ce monde qui veulent naître de nouveau en croyant en Jésus. En outre il y a tant de gens qui ont investi des efforts dans la vie religieuse sous diverses formes et couleurs pour naître de nouveau de leurs péchés. Certains essaient de naître de nouveau émotionnellement, pensant qu’une personne reçoit la purification des péchés si elle offre des prières de repentance. Certains Chrétiens pensent que faire d’importants dons d’argent leur permet de naître de nouveau et, par conséquent, offrent une somme d’argent, tandis que d’autres, pensant que l’implantation de nombreuses églises les amèneront à être approuvés par Dieu, passent leur temps à construire des bâtiments d’église.
Certains chrétiens se sont consacrés à l’œuvre missionnaire, pensant qu’une personne peut naître de nouveau à travers le bénévolat et la formation missionnaire. Ainsi, ils essaient d’amener Jésus à toutes les nations en investissant leur propre corps, brûlant de passion pour l’œuvre missionnaire, quel que soit le danger. De telles personnes vivent en offrant leur vie entière à Dieu. Toutes ces personnes mènent une vie de foi avec la pensée qu’elles vont un jour naître de nouveau. Elles pensent que Dieu les fera naître de nouveau un jour, car elles vivent elles-mêmes pour Dieu. Toutefois, cette pensée n’est pas correcte.
Cependant, pensez-vous que seuls ces genres de personnes existent dans ce monde? Outre cela, la manière de naître de nouveau de tous ses péchés continue à exister. Les gens ont tendance à penser qu’ils recevront la grâce de la nouvelle naissance s’ils offrent beaucoup de choses matérielles, un grand nombre de services, et sont fidèles jusqu’à la mort. Les gens peuvent se dire : «Si je continue à bien agir devant Dieu, je vais naître de nouveau à un moment que je ne connais pas», mais bien que leurs pensées puissent être ainsi, la promesse de Dieu ne l’est pas. Que peut-on faire, puisque les pensées de Dieu sont différentes de celles des hommes? Les pensées de Dieu sont très différentes de la pensée humaine: Il nous dit qu’une personne ne peut naître de nouveau qu’en croyant sûrement à l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Naître de nouveau n’est pas possible par quelque autre moyen que ce soit, si ce n’est en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Comme notre Seigneur l’a dit, si l’on veut naître de nouveau de l’état de pécheur, ce n’est possible que par la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Même si nous offrions des lingots d’or à Dieu, sans l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous ne pouvons pas véritablement naître de nouveau. Dieu nous dit que, même les bonnes œuvres, les sacrifices, le dévouement, ou les choses matérielles d’une personne ne pourront pas la faire naître de nouveau. Peu importe la sueur et les efforts d’une personne pour Dieu, elle ne peut pas recevoir le salut de tous les péchés qu’elle a commis. L’âme d’un humain ne peut pas échapper aux péchés par des actions charnelles.
Comme le Seigneur a dit: «Le vent souffle où il veut, et tu en entends le bruit; mais tu ne sais d’où il vient, ni où il va» (Jean 3:8), les gens pourraient penser que la nouvelle naissance est un processus dont on ne connaît pas l’accomplissement, et que Dieu seul connaît. Cependant, c’est une pensée qui vient de l’ignorance de la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit que le Seigneur nous a donné. Dieu sait tout de nous. Dieu sait si l’on est né de nouveau du péché en croyant à l’évangile de l’eau et de l’Esprit ou pas. Dieu a prévu et a permis aux gens de naître de nouveau par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Toutefois, ceux qui n’ont pas encore réussi à sortir de leurs péchés ont un problème, car ils ne connaissent pas la vérité au sujet de la nouvelle naissance par la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Mais, malgré tout, ces gens continuent à espérer un heureux hasard, pensant qu’ils naîtront de nouveau un jour.
Quand les gens entendent les paroles de l’évangile de l’eau et de l’Esprit pour la première fois, il leur arrive de les rejeter, en disant: «Les paroles sont vraies, mais elles sont différentes de ce que nous avons appris jusqu’à présent. Alors, qu’en est-il des paroles que nous avons entendues jusqu’à présent?» Toutefois, après avoir entendu l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ils vont dire: «Oh? Mes péchés sont véritablement effacés. Est-ce que cela signifie que j’ai reçu le salut de tous mes péchés? Ah! Ces paroles sont l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui me fait naître nouveau de tous mes péchés.» Et leur bonheur est visible. Pourtant, il n’y a pas beaucoup de gens qui saisissent et comprennent l’évangile de l’eau et de l’Esprit une fois pour toutes, après l’avoir entendu pour la première fois. Ainsi, certaines personnes cherchent un autre moyen, en dehors de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, par lequel obtenir la conviction du salut de tous les péchés.
Par conséquent, de nombreux chrétiens sont enclins à penser que «naître de nouveau», «recevoir le salut», et «recevoir la rémission des péchés» sont différents. Si je demandais à quelqu’un «Etes-vous né de nouveau?» Il pourrait répondre en disant qu’il est né de nouveau. Si je demandais alors «Avez-vous donc reçu la rémission des péchés? Et, par conséquent, n’avez-vous pas de péché?» il pourrait répondre: «Je suis né de nouveau, mais je n’ai pas reçu la rémission des péchés, et j’ai donc des péchés.» Ce serait une réponse plutôt comique.
Est-ce que cela a un sens qu’une personne née de nouveau et ayant reçu le salut de péchés ait encore des péchés? Si une personne a reçu le salut de péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, c’est un fait que la personne est née de nouveau et est devenue juste. Donc, tous ces mots «naître de nouveau», «recevoir le salut,» et «recevoir la rémission des péchés» représentent la même chose. En effet, l’expression naître de nouveau signifie devenir une nouvelle personne en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Recevoir le salut des péchés signifie qu’une personne ayant eu des péchés, devient quelqu’un qui n’a rien à voir avec le péché. Toutes ces expressions ne diffèrent que par leur apparence, et si nous cherchions leurs significations, elles seraient égales. Une personne qui avait des péchés, et qui reçoit la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit vient de naître de nouveau. La nouvelle naissance signifie que j’étais un pécheur dans le passé, mais aujourd’hui, ayant reçu la purification des péchés, je suis devenu une nouvelle personne, une personne juste. Quand nous sommes sortis de l’utérus de notre mère, nous étions pécheurs, mais nous sommes nés de nouveau en écoutant l’évangile de l’eau et de l’Esprit, en faisant sa connaissance, et en croyant en lui dans nos coeurs. Cela signifie que, bien que nos corps et nos apparences extérieures restent les mêmes, notre intérieur est né de nouveau en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Qui est celui qui déplace le vent? C’est Dieu. Qui soulève le vent, crée des hautes et basses pressions atmosphériques, les changements de circulation de l’air et de l’eau, agite toute la création, et élève les vents avec énergie, dans cette atmosphère de la terre dans l’univers? C’est Jésus. C’est pourquoi, si nous voulons naître de nouveau, nous devons écouter et croire dans nos coeurs en l’évangile de vérité de l’eau et de l’Esprit. Pour ce faire, nous devons croire, dans nos cœurs, la vérité du salut qui est venue par l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
La vérité par laquelle Dieu nous sauve des péchés est l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Certains chrétiens disent qu’ils ont reçu le Saint-Esprit pendant qu’ils faisaient des prières, mais ce n’est pas le véritable Saint-Esprit. Le Saint-Esprit est l’Esprit qui entre dans les coeurs de ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Jésus a enlevé tous nos péchés alors qu’Il recevait le baptême de Jean-Baptiste, et a reçu le jugement de nos péchés sur la Croix. Ainsi, parce que les péchés n’existent plus dans nos cœurs, nous recevons le Saint-Esprit de Dieu comme un don. C’est vrai que l’Esprit Saint ne peut entrer que dans les coeurs de ceux qui ont reçu la rémission des péchés.
Dans Genèse chapitre 1 verset 2, il est dit: «La terre était informe et vide: il y avait des ténèbres à la surface de l’abîme, et l’esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux.» Dieu plane sur la surface des eaux. Le Saint-Esprit n’a pas été en mesure d’entrer dans nos cœurs parce que nos cœurs étaient dans le désordre, remplis d’obscurité. Dieu a dit, «Que la lumière soit», et la lumière fut. Ainsi, quand nous croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, il est possible que le Saint-Esprit entre dans nos cœurs et soit avec nous. C’est pourquoi Dieu habite avec nous par notre foi en l’Évangile de l’eau et de l’Esprit que Jésus nous a donné. Ainsi, par la nouvelle naissance en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous pouvons être unis avec Dieu.
S’agissant de naître de nouveau de ses péchés, le Seigneur dit à Nicodème: «Si une personne doit naître de nouveau, elle doit croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit». Puis, Nicodème a demandé, «Alors, comment une personne peut naître de nouveau par l’eau et l’Esprit? Est-ce qu’il faut rentrer dans le ventre de sa mère et sortir une fois de plus?». Nicodème avait perçu la nouvelle naissance comme étant le retour dans le sein de sa mère, puis une nouvelle sortie de l’utérus. C’est pour cela qu’il n’a pas compris. Comment la mère de Nicodème ferait-elle entrer son fils dans son sein alors que son fils pourrait être plus grand qu’elle-même? Le Seigneur a réprimandé Nicodème en disant, «Tu es le maître d’Israël et un rabbin israélien. Pourtant, tu ne sais pas ces choses?»
En fait, de nos jours dans le christianisme, de nombreux ministres qui ne sont pas nés de nouveau essayent de diriger les gens. En d’autres termes, il y a beaucoup de dirigeants chrétiens comme Nicodème le pharisien. Le titre «maître d’Israël» est généralement accordé à un membre du Sanhédrin, le conseil des soixante et onze juifs qui constituaient les sages de la Cour suprême et l’organe législatif en Judée à la période romaine. Nicodème était l’un des membres du conseil. En outre, religieusement, il était un pharisien. D’un point de vue séculier, il était membre du Sanhédrin et chef religieux. Ainsi, il était connu, avait une réputation morale, et était honoré, mais il ne connaissait pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Durant ces jours, dans la nation d’Israël, il y avait des rabbins. Dans la nation, les rabbins avaient un statut encore plus élevé. Ces rabbins enseignaient Israël dans des lieux tels que les synagogues. En d’autres termes, ils étaient les maîtres respectés de la nation d’Israël. Même s’ils étaient suffisamment érudits pour enseigner les autres, ils ne connaissaient rien au sujet de la nouvelle naissance. Ainsi, même à notre époque, il y a beaucoup de faux enseignants comme Nicodème. Même à l’heure actuelle, à l’intérieur de la Chrétienté, il y a beaucoup de dirigeants chrétiens qui règnent sur les communautés chrétiennes sans connaître l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
La nouvelle naissance n’est pas provoquée par certains actes vertueux de la part d’une personne. Les gens doivent savoir que l’on ne peut naître de nouveau que par la foi. Une personne est véritablement née de nouveau lorsqu’elle se rend compte et croit en l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui vient de Dieu. Jésus dit à Nicodème, et à nous, «Si vous ne croyez pas quand je vous ai parlé des choses terrestres, comment croirez-vous quand je vous parlerai des choses célestes?» (Jean 3:12) Les gens ne réalisent pas que Jésus dit à chacun de nous de naître de nouveau de ses péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Ainsi, si les gens ne croient pas lorsque Jésus leur dit des choses terrestres, comment peuvent-ils comprendre quand Il leur parlera des choses célestes ou de la vie de foi, après être né de nouveau par l’évangile de l’eau et de l’Esprit?
Le Seigneur nous a sauvés de tous les péchés, en recevant le baptême de Jean-Baptiste sur Son corps, en mourant sur la Croix, et en ressuscitant d’entre les morts. Enfin, notre Seigneur a expliqué à Nicodème, à l’aide de la Parole de l’Ancien Testament. «Personne n’est monté au ciel, si ce n’est celui qui est descendu du ciel, le Fils de l’homme qui est dans le ciel. Et comme Moïse éleva le serpent dans le désert, il faut de même que le Fils de l’homme soit élevé, afin que quiconque croit en lui ait la vie éternelle» (Jean 3:13-15). De même que Moïse avait élevé le serpent d’airain dans le désert, ainsi fallait-il que le Fils de l’homme fût élevé. Et Dieu donne la vie éternelle à ceux qui croient en Jésus, qui a été élevé, tout comme le serpent d’airain.
Quand notre Seigneur disait: «Et comme Moïse éleva le serpent dans le désert, il faut de même que le Fils de l’homme soit élevé,» notre Seigneur parlait de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Notre Seigneur est mort après avoir dit: «Tout est accompli!» (Jean 19:30). C’est parce que notre Seigneur a pris sur Lui les péchés du monde afin d’être crucifié et d’être élevé. Celui qui était sans péché n’aurait jamais pu être pendu au bois de la malédiction. C’est pourquoi notre Seigneur a pris sur Lui tous les péchés de l’humanité, une fois pour toutes en recevant le baptême par Jean-Baptiste avant d’être pendu sur la Croix. Il a fait cela dans le but de verser Son sang sur la Croix, comme salaire de tous les péchés de l’humanité afin que ceux qui croient en Jésus comme leur Sauveur soient nés de nouveau d’eau et d’Esprit. Alors, le Seigneur a enseigné cela à Nicodème à travers les Écritures. 
Comme Nicodème était bien instruit dans l’Ancien Testament, Jésus lui dit: «Et comme Moïse éleva le serpent dans le désert, il faut de même que le Fils de l’homme soit élevé, afin que quiconque croit en lui ait la vie éternelle.» Par ce passage, Jésus lui disait qu’Il a sauvé tous les êtres humains en recevant le baptême de Jean-Baptiste et en mourant sur la Croix. En d’autres termes, Jésus parlait exactement du salut par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et Nicodème a compris.
Le récit des serpents brûlants de Nombres chapitre 21 est le suivant: les enfant d’Israël, vivant dans le désert, se sont découragés sur le chemin, et par conséquent, ont commencé à parler contre Dieu et Moïse à cause des lourdes difficultés de leur parcours. Alors, Dieu a envoyé des serpents brûlants pour les tuer. Ceux qui étaient mordus par les serpents brûlants enflaient instantanément, et mouraient avec de la mousse dans la bouche, après avoir crié à l’agonie pendant un certain temps. Dès qu’il vit le peuple d’Israël mourant dans la douleur, après avoir été mordu par les serpents, Moïse, le chef des Israélites, pria Dieu. Quand il pria, «Mon Dieu, sauve ce peuple!» Dieu dit: «Ces gens ont tellement parlé contre Moi que Je suis venu Moi-même leur donner une punition.» Moïse supplia de nouveau Dieu en disant, «Malgré cela, s’il Te plaît, sauve ce peuple ô Dieu». «Eh bien, si tu veux sauver ces gens, fixe un serpent d’airain sur une perche, et élève-le devant eux. Et dis au peuple que quiconque le regardera vivra.»
Moïse a prononcé ces paroles exactement comme Dieu lui avait dit de les transmettre au peuple d’Israël. Et en effet, celui qui regardait le serpent d’airain accroché à un poteau était guéri du poison. Tout comme le serpent d’airain a été élevé sur une perche, notre Seigneur Jésus a pris sur Lui la malédiction de tous les péchés pour nous en recevant le baptême et en étant pendu au bois des maudits. Dans la Bible, le serpent représente Satan le Diable. Afin de nous sauver, nous qui n’avions d’autre choix que de mourir et de recevoir la malédiction du péché injecté par Satan le Diable, notre Seigneur Jésus est venu sur cette terre, a pris sur Lui tous les péchés de l’humanité, et a donné la vie éternelle à quiconque croit en Son baptême et au sang versé, de même que tous ceux qui avaient regardé le serpent accroché au poteau étaient sauvés. Il a ainsi accordé la grâce de naître de nouveau à tous ceux qui ont cru. C’est vrai que Dieu a fait que notre Seigneur prenne sur Lui toute la malédiction des péchés de ce monde. 
Il est écrit: «Si l’on fait mourir un homme qui a commis un crime digne de mort, et que tu l’aies pendu à un bois, son cadavre ne passera point la nuit sur le bois; mais tu l’enterreras le jour même, car celui qui est pendu est un objet de malédiction auprès de Dieu, et tu ne souilleras point le pays que l’Éternel, ton Dieu, te donne pour héritage» (Deutéronome 21:22-23). Paul a également proclamé: «Christ nous a rachetés de la malédiction de la loi, étant devenu malédiction pour nous-car il est écrit: Maudit est quiconque est pendu au bois» (Galates 3:13). Jésus a pris sur Lui toutes nos malédictions en étant baptisé et en étant pendu au bois de la Croix. 
En recevant le baptême, en mourant sur la Croix, et en ressuscitant des morts, Jésus a sauvé tous les pécheurs de façon suffisante. Le Seigneur a dit que personne n’est monté au ciel, en dehors de celui qui est descendu du ciel, c’est-à-dire, le Fils de l’homme. C’est la réalité que notre Seigneur a ouvert les portes du ciel par l’évangile de vérité de l’eau et de l’Esprit. «Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie. Nul ne vient au Père que par moi» (Jean 14:6). Puisque notre Seigneur a ouvert les portes du Ciel pour la première fois en prenant sur Lui tous les péchés de l’humanité et en étant pendu à la croix, quiconque croit en Jésus comme son Sauveur peut entrer dans le Royaume des Cieux par une telle foi. Le Seigneur nous a sauvés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
Il est écrit, «Et comme Moïse éleva le serpent dans le désert, ainsi faut-il que le Fils de l’homme soit élevé» (Jean 3:14). Pour quelle raison notre Seigneur devrait-Il être pendu sur la Croix? A-t-Il péché comme nous? Est-Il faible comme nous? Est-Il imparfait comme nous? Il n’en est rien. Pourtant, notre Seigneur a dû être pendu à la croix, le bois de la malédiction. Son acte juste consistait à nous sauver vous et moi de tous les péchés. Car Il avait personnellement pris sur Lui tous les péchés de tous les humains à travers le monde, ainsi que les vôtres et les miens, au Jourdain, afin de nous sauver tous, Il pouvait payer pour tous nos péchés en étant crucifié. Et Il a permis à ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit de recevoir le salut. Dieu nous a fait naître de nouveau par l’eau et le sang du Seigneur (1 Jean 5:3-7). 
On peut naître de nouveau d’eau et d’Esprit lorsque l’on croit à l’évangile du baptême de Jésus et de Son sang sur la Croix (Jean 3:5). Les nés de nouveau deviennent les enfants de Dieu. L’eau dans Jean 3:5 se réfère au baptême que Jésus a reçu, et l’Esprit renvoie à la vérité selon laquelle Jésus, qui est Dieu, a sauvé l’humanité tout entière en venant sur cette terre en chair, en prenant tous les péchés de l’humanité par le baptême, et en recevant la punition des péchés de l’humanité sur la Croix. Le Seigneur nous a sauvés par le baptême qu’Il a reçu et le sang de la Croix. Notre Seigneur nous a sauvés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Seuls ceux qui sont nés de nouveau d’eau et d’Esprit peuvent entrer dans le Royaume de Dieu, c’est exactement ce que signifient ces paroles. Notre Seigneur nous a sauvés vous et moi de tous les péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Chers croyants, croyez-vous cela? 
Être né de nouveau d’eau et d’Esprit c’est être nettoyé de tous nos péchés en croyant au baptême que Jésus a reçu et au sang de la Croix. Jésus est le Dieu véritable et la vie éternelle (1 Jean 5:20). Et Lui qui est Dieu et le Sauveur, est venu sur cette terre en chair, a pris les péchés de l’humanité tout entière en recevant le baptême de Jean-Baptiste, a reçu la malédiction en donnant sa chair sur la Croix, a effacé tous les péchés du monde en ressuscitant des morts en trois jours, et a permis à ceux qui croient en Lui d’entrer dans le Royaume de Dieu. C’est pourquoi il est dit que notre Seigneur est devenu le grand sacrificateur du Ciel. 
Le Seigneur a dit: «Je suis la porte des brebis» (Jean 10:7). Qui se tient à la porte du Ciel? Notre Seigneur est là. Qui ouvre la porte? Notre Seigneur l’ouvre. Pour passer par la porte du ciel, il faut croire au salut que Jésus a accompli par Son baptême et Son sang. Ceux qui croient à l’évangile de l’eau et de l’Esprit sont autorisés à passer par la porte, mais ceux qui ne sont pas nés de nouveau, en rejetant la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ne sont pas autorisés à passer. Ceux qui rejettent la divinité de Jésus, ou l’eau qui implique le baptême de Jésus, ne peuvent ni naître de nouveau, ni passer par la porte du Ciel. Cependant, le ciel est accordé à ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et ils peuvent jouir éternellement des bénédictions et du bonheur qui s’y trouvent. Ce n’est rien d’autre que la puissance de l’évangile de l’eau et l’Esprit. 
Tout comme le serpent d’airain qui a été pendu sur une perche, après avoir reçu le baptême de Jean-Baptiste, notre Seigneur a reçu le jugement de tous les péchés en étant pendu sur la Croix. C’est l’évangile de vérité de l’eau et de l’Esprit. Croire en cette vérité nous mène au salut des péchés et à la nouvelle naissance. Cet évangile est le salut, la vérité par laquelle l’humanité peut recevoir la rémission des péchés. 
Chers croyants, voyez-vous maintenant ce qu’est la nouvelle naissance par l’eau et l’Esprit? La nouvelle naissance, naître de nouveau, renaître, devenir une nouvelle personne, être sauvé des péchés, et devenir une personne sans péché après avoir eu des péchés - tous ces éléments font partie de la notion même de ce qui est accordé à quiconque croit en l’Evangile de Jésus, Son baptême et Son sang à la Croix. En d’autres termes, les gens qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit sont exactement ceux qui croient en l’évangile du baptême et du sang de la Croix que Jésus nous a donné. 
Pourtant, les gens du monde d’aujourd’hui croient en Jésus sans connaître ce sujet. Que cela est déplorable! Ils sont tellement hypocrites dans leur foi en Jésus qu’il est vraiment désolant de voir leurs efforts pathétiques. Comme Nicodème, des théologiens, des ministres et des laïcs de nos jours ne connaissent rien de la nouvelle naissance d’eau et d’Esprit. Dans un monde séculier, Nicodème était si grand ! Pourtant, il ne comprenait pas la Parole de Jésus. Dans la chair, il aurait pu être un grand homme, mais spirituellement, il était un homme aveugle. 
Dans Jean 3:1-21, Jésus converse avec Nicodème. Jésus a enseigné ces paroles afin d’ouvrir les yeux d’un aveugle spirituel. C’est alors seulement que Nicodème a perçu la Vérité, et a dit: «Ah! Je savais que Jésus n’était pas un homme ordinaire, et c’est vrai.» Après cet événement, Nicodème a été capable d’ouvrir les yeux spirituels et de posséder une vraie foi. Alors, Nicodème est devenu une personne née de nouveau, ayant entendu la Parole de Jésus. Et ainsi, lorsque Jésus est mort sur la Croix, Nicodème est venu embaumer Son corps avec un mélange de myrrhe et d’aloès d’environ 100 livres. Puis, Nicodème et Joseph d’Arimathée placèrent le corps de Jésus dans une tombe où personne n’avait encore été déposé (Jean 19:38-41). 
Chers croyants, naître de nouveau c’est parfaire le salut par la foi au baptême de Jésus et en Son sang. Grâce à la foi au baptême que Jésus a reçu et en Son sang à la Croix, nous naissons de nouveau. Jésus nous a permis de naître de nouveau, et en outre, Il a permis à tous les peuples du monde de naître de nouveau. Comment? Par la foi qui croit en l’eau, le sang, et l’Esprit: l’eau signifie le baptême que Jésus a reçu de Jean-Baptiste, le sang renvoie à Sa mort sur la Croix, et l’Esprit dit que Jésus est le vrai Dieu qui vint dans le monde comme l’Agneau. En bref, Jésus nous fait naître de nouveau lorsque nous croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
Dans l’Evangile de Jean, chapitre 1 versets 1-3, il est dit: «Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. Elle était au commencement avec Dieu. Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans elle.» Qui est-ce? C’est Jésus, qui nous a sauvés par le baptême qu’Il a Lui-même reçu et le sang qu’Il a versé sur la Croix. Jésus nous a permis de naître de nouveau par le salut qu’Il a accompli en venant sur cette terre en chair, en recevant le baptême, en mourant sur la Croix et en ressuscitant des morts. 
Une fois, une personne a répondu frénétiquement, disant: «L’eau est juste de l’eau et une montagne est juste une montagne,» lorsqu’il lui a été dit que l’eau de Jésus était un antitype qui nous sauve (1 Pierre 3:21). Au lieu de raisonner comme cela, il est plus sage d’écouter attentivement la Parole et ensuite de croire en la Parole si elle est avérée. Si la vérité sur la nouvelle naissance par l’eau et l’Esprit n’est pas entendue de la bouche de ceux qui l’ont crue, de qui devrait-on entendre cette vérité? Les nés de nouveau qui peuvent enseigner la vérité disant que Jésus nous a sauvés de tous les péchés en recevant le baptême de Jean-Baptiste sont très rares. 
«Afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle» (Jean 3:15). En croyant en la vérité, vous et moi avons reçu la vie éternelle et sommes nés de nouveau. Nous sommes nés de nouveau en croyant au Seigneur. Celui qui croit que notre Seigneur a sauvé les pécheurs par l’eau et l’Esprit peut naître de nouveau. C’est la vérité. Donc, si vous ne croyez pas à l’eau et au sang de Jésus, vous ne pouvez pas jouir de leurs grands effets. Ce n’est que lorsque vous croyez en la Parole de Dieu que vous êtes en mesure de profiter de tous les bénédictions qu’elle promet. Ce salut, qui a été accompli par la venue du Seigneur sur cette terre, Son baptême, Sa mort sur la Croix, et Sa résurrection d’entre les morts, est vraiment l’œuvre de Jésus. C’est la vérité claire par laquelle nous pouvons vivre une vie éternelle, naître de nouveau, et recevoir le salut, pour autant que nous croyions. C’est pourquoi notre Seigneur a dit à Nicodème: «Si vous ne croyez pas quand je vous ai parlé des choses terrestres, comment croirez-vous quand je vous parlerai des choses célestes?» (Jean 3:12). 
Chers croyants, quel est l’œuvre que Dieu a accomplie? L’œuvre que Dieu faite, c’est le salut par Jésus, qui a été accompli par Son baptême et Sa crucifixion. Il a pris tous les péchés du monde par le baptême qu’il a reçu, et a reçu le jugement à notre place en étant pendu sur la Croix et en versant Son sang. La création de l’univers et tout ce qu’il contient est aussi une œuvre de Dieu, mais celui qui a fait le travail de purification des péchés de nos âmes c’est précisément Jésus, notre Sauveur. L’évangile par lequel Jésus nous a sauvés de tous les péchés du monde est l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Ainsi, l’œuvre de Dieu, qui nous a sauvés par l’eau et l’Esprit de tous les péchés du monde et de Satan le Diable, est le salut que Jésus a accompli. La grâce du salut est telle que tout ce que nous avons à faire est de croire en l’eau et au sang du Seigneur.
Il y a deux sortes de grâces: la grâce commune et la grâce spéciale. La grâce commune du Seigneur fait référence à la grâce de Dieu dans laquelle Il nous a donné le soleil, l’air, l’ensemble de la création, la nature, les plantes, et la nourriture. Il s’agit d’une grâce accordée universellement à tous, aux justes aussi bien qu’aux pécheurs. Toutefois, la grâce spéciale est précisément l’oeuvre pour laquelle Jésus est venu sur cette terre en chair, a reçu le baptême de Jean-Baptiste, a pris les péchés du monde, et a effacé tous ces péchés en étant pendu sur la Croix. C’est vrai que nous devons recevoir cette grâce spéciale afin de naître de nouveau par l’eau et l’Esprit et recevoir le salut. Chers croyants, croyez-vous cela?
Chaque fois que je donne un sermon, y a-t-il jamais eu un moment où je ne prêche pas sur le baptême de Jésus et sur le sang de la Croix? Jamais. Jésus a sauvé chacun d’entre nous par Sa grâce spéciale. Quelle que soit la partie de la Bible que j’ouvre, même si j’ouvre le Livre de la Genèse, et même le livre de l’Apocalypse, la conclusion est toujours la même. C’est parce que c’est l’œuvre finale que Jésus, qui est Dieu, a faite. Dans le passé, avant de naître de nouveau, j’ai vécu comme si j’étais un ange de lumière, étant véritablement trompé par l’ange de lumière. Quand les gens toussaient du sang, je nettoyais le sang. Lorsque des blessures suintaient de pus, je l’extrayais par succion avec ma bouche. Même si je n’étais pas né de nouveau à l’époque, j’étais une bonne personne, débordante de ce genre d’amour. Ainsi, les bonnes sœurs et les prêtres Catholiques ne pouvaient s’empêcher de me faire des compliments, et ils m’ont conseillé d’aller à un séminaire Catholique. J’ai su plus tard qu’ils l’avaient fait parce que l’ange de lumière nous avait tous trompés, eux et moi. En effet, les faux anges sont puissants. Sans même savoir que les faux anges sont enclins à les tromper, les gens parlent des expériences paranormales comme si c’étaient de grands signes de Dieu. Fait surprenant, il y a beaucoup de gens qui croient aux tromperies des faux anges, qui affirment que tous les péchés ont disparu après avoir fait des prières de repentance, et qui disent qu’une certaine personne malade a été guérie après avoir reçu la prière par l’imposition des mains. Ce sont tous des menteurs. Ces gens sont comme Nicodème, avant de naître de nouveau.
Par la Parole de puissance, le Seigneur a éliminé tous les péchés (Hébreux 1:3). Lorsque nous croyons au Seigneur qui nous a sauvés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous pouvons recevoir la grâce spéciale de Dieu. Les faux miracles et signes qui ont lieu de par le monde aussi bien que les théories et les doctrines des pensées humaines ne sont rien. Croyez juste en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, en ce que Dieu nous a sauvés par la grâce spéciale. Par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, le Seigneur nous a transformés en des gens qui ont été sauvés des péchés et qui n’ont plus rien à voir avec le péché. Croyez-vous cela? L’êtes-vous devenu? Oui. C’est ce qu’est le salut par l’eau et l’Esprit. C’est l’Evangile qui nous permet de naître de nouveau par l’eau et l’Esprit. Je rends vraiment grâce au Seigneur qui nous a permis de recevoir le salut. 
Je vais terminer ici. Il est vraiment désolant de voir que tant de gens dans le monde ne connaissent pas la nouvelle naissance d’eau et d’Esprit. Maintenant, il y a tant de personnes qui croient en Jésus, mais il ne s’est écoulé que 500 ans depuis l’explosion de la Réforme. Savez-vous ce que cela signifie? S’il vous plaît, ne dites pas que votre dénomination a 2000 ans d’histoire. Nous, qui avons désormais l’évangile de l’eau et de l’Esprit pouvons dire que nous avons la tradition de la foi d’il y a 2000 ans. C’est parce que nous sommes ceux qui ont la même foi que les Apôtres. 
En regardant l’histoire du protestantisme à travers le monde, elle n’a que 500 ans, depuis la Réforme. Pourtant, qu’elle ait 500 ou 1000 ans, les gens ne connaissent pas la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Dans ce monde, cependant, parmi les dirigeants célèbres de chaque dénomination chrétienne, ceux qui ont reçu la grâce spéciale de la nouvelle naissance par l’évangile de l’eau et de l’Esprit sont très rares dans la chrétienté actuelle. 
Nous devons donc croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit que les gens ont cru au temps des Apôtres, et continuer à vivre pour la diffusion de l’évangile dans le monde entier par la foi. Nous devons nous rendre compte que la diffusion de cet évangile à ceux qui ne connaissent pas encore l’évangile de l’eau et de l’Esprit est l’objectif de notre vie, et mener nos vies en mettant tous nos coeurs à cet ouvrage. 
Prêcher l’évangile de l’eau et de l’esprit est devenu une gloire dans nos vies.