Sermons

Sujet 16: L’Evangile de Jean

[PARTIE 3-6] Œuvrons spirituellement par la foi (Jean 3:16-17)

Œuvrons spirituellement par la foi
(Jean 3:16-17)
«Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle. Dieu, en effet, n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu’il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui.»
 

Il est si difficile pour les êtres humains de vivre dans ce monde. Lutter contre le rapide changement environnemental est déjà assez difficile, et beaucoup de personnes ont péri des récentes vagues de chaleur. Chaque été, nous entendons des nouvelles sur le nombre de personnes qui n’ont pas survécu aux vagues de chaleur torride et ont péri. Les températures dans mon pays au cours de l’été ont également étaient si élevées que c’était comme si je vivais dans un climat tropical, et prendre simplement sa respiration était un dur labeur. Le monde n’a cependant pas encore vu les pires vagues de chaleur, et ainsi mon coeur est déterminé à propager l’évangile de l’eau et de l’Esprit à chacun, dans le monde aussi vite que possible. 
Le monde est désormais tombé malade. Au Botswana, un pays d’Afrique australe, près de 40% de la population seraient séropositifs. Les crises des pays voisins sont presque les mêmes. La situation est si mauvaise que la survie même de ces pays est maintenant en doute. ONUSIDA, le programme commun des Nations Unies sur le VIH, a annoncé que l’espérance de vie au Botswana n’est pas plus de 39 ans. Si le taux d’infection au VIH de ce pays ne diminue pas, plus des deux tiers des adolescents n’atteindront pas un proche avenir. 
C’est dans un monde aussi difficile que vous et moi vivons maintenant. Pour quelle raison devrions-nous vivre, et qu’elle est le but de notre vie? Nous, les nés de nouveau justes qui croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit devons savoir clairement qu’elle est le but de notre vie. 
Il y a tellement de choses pour nous à faire dans ce monde, et pourtant il y a également tant de difficultés auxquelles nous sommes confrontés. Luttez-vous aussi? Pour quel but vivez-vous? Les gens de ce monde commencent à s’éloigner de leur convoitise de la chair et commencent à penser à leurs âmes seulement quand ils sont près de la mort, et c’est seulement alors qu’ils désirent être lavés de leurs péchés, afin de devenir sans péché devant la présence de Dieu. Parce que beaucoup de gens essaient de prendre soin de leurs âmes uniquement lorsque leur mort est imminente, ils sont incapables de recevoir le vrai salut et la rémission de leurs péchés, et donc en fin de compte, ils finissent par aller en enfer. 
Vous et moi avons le devoir de vivre pour les nombreuses âmes qui n’ont pas encore accepté l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Nous faisons toutes ces œuvres de service pour répandre l’évangile de l’eau et de l’Esprit pour elles de toutes les façons possibles. En agissant ainsi, notre situation n’a pas d’importance. Dans le monde entier, il y a beaucoup de gens qui attendent que nous leur tendions la main. Dans les pays sous-développés, il existe d’innombrables âmes qui meurent à cause de leur ignorance de la bonne nouvelle. Ces gens ont désespérément besoin de la Parole de Dieu, et nous devons tout faire pour qu’ils puissent aussi croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui peut sauver et renouveler leurs âmes. Bien qu’ils soient aux prises avec la faim et les maladies, je sais qu’ils veulent que leurs âmes soient remplies d’abondantes bénédictions de Dieu tout comme nous. Ils nous appellent pour être sauvés. 
Les gens de certains pays développés, en revanche, sont fiers de leur gloire passée. Ils sont fiers des réalisations de leurs ancêtres, se vantent de leurs grands châteaux, des artistes de renom, et de l’héritage culturel laissé pour le monde. Mais le fait est que leurs âmes, elles aussi, sont également mortes spirituellement. Nous devons aller vers eux aussi pour partager nos livres d’évangile. Nous devons partager nos livres qui contiennent l’évangile de l’eau et de l’Esprit avec tous, dans le monde entier. Il y a en effet beaucoup à faire pour nous, car nous devons répandre l’évangile de l’eau et de l’Esprit pour eux, afin qu’ils puissent connaître et croire en Jésus, recevoir la rémission de leurs péchés, et entrer dans le Royaume de Dieu.
 


Quel est le but de notre vie en ces temps et à cette époque?


«Dans quel but devons-nous vivre?» Cette question est quelque chose que nous tous devons prendre en considération au moins une fois. Les êtres humains sont fondamentalement si faibles qu’ils ne peuvent même pas survivre à travers des vagues de chaleur un peu plus intense. La propagation de l’évangile de l’eau et de l’Esprit pour ces êtres est devenue notre but dans la vie. Et cela signifie que nous avons été autorisés par Dieu à recevoir de Lui la force et de vivre une vie digne et fructueuse. Pour les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui ont reçu la rémission du péché, ils vivent désormais dans ce but de l’œuvre spirituel, et c’est quelque chose qui les rend grandement fiers. 
Ce serait une vie honteuse si je devais mener ma vie simplement à manger et à boire, en essayant d’avoir quelque subsistance pour ma propre survie. L’argent ne peut pas être le but de notre vie. Nous en avons seulement besoin pour survivre dans la chair afin de servir l’Évangile de l’eau et de l’Esprit. Ainsi, ceux qui maintenant ont reçu la rémission de leurs péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit doivent vivre pour le salut des autres âmes. Il est clair comme du cristal que, à moins que quelqu’un soit remis de ses péchés, celui-ci est lié à l’enfer. Par conséquent, nous ne devrions pas manquer de répondre au désir de Dieu, qui nous a d’abord fait naître de nouveau par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, afin que nous puissions aider les autres à préparer leur prochaine vie pour le Ciel plutôt que pour l’enfer. Si au contraire, nous vivions pour notre chair, même après avoir reçu la rémission de nos péchés, et que nous ne répandions pas l’Évangile pour le reste de nos vies, alors nous serions comme les bêtes qui périssent (Psaume 49:20). Vous devez vous rendre compte ici que, lorsque les justes nés de nouveau ne vivent pas pour la justice de Dieu, ils n’ont aucune raison d’être. 
Notre but dans la vie est de répandre l’évangile de l’eau et de l’esprit aux autres, afin qu’ils puissent recevoir la rémission de leurs péchés. Le Seigneur nous a dit que la vie sur cette terre ne dure qu’un moment, et tout ce qui reste après est le jugement. C’est pourquoi nous devons faire les œuvres spirituelles qui sauvent les âmes. Il est écrit: «Celui qui dit qu’il demeure en lui doit marcher aussi comme il a marché lui-même» (1 Jean 2:6). Si vous êtes en effet devenu un juste enfant de Dieu en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, il est seulement bon pour vous de vivre pour les autres âmes, tout comme Jésus-Christ l’a fait. 
Nos pensées, nos esprits et notre objectif doivent être clair et larges. Cependant, la plupart des gens vivent des vies humbles et sans espoir à cause de leurs petites aspirations et de leurs esprits étroits. Qu’est-ce qui serait plus triste que d’avoir rien fait qui soit digne d’être mentionné sur leurs pierres tombales autre que l’année de leur naissance et celle de leur mort? La réalité est que toute personne qui n’est pas née de nouveau sur cette terre est comme cela. Le né de nouveau qui ne vit pas pour l’Evangile est également comme cela. Vous ne voulez pas finir comme ces gens-là, pour laisser une pierre tombale qui dit seulement que vous êtes né en telle année, puis êtes né de nouveau en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, mais ensuite avez seulement vécu pour vous nourrir vous-même?
Nous ne servons pas parce que nous voulons être connus par quelqu’un sur la route, mais nous servons, parce que nous ne voulons pas mener le genre de vie dont nous ne serions pas fiers. Pour nous qui sommes nés de nouveau d’eau et d’Esprit nous devrions pouvoir lire sur nos pierres tombales: «Cet homme est né en telle année, il est né de nouveau en telle année, et jusqu’au moment où il est décédé, il a prêché l’Evangile à de nombreuses personnes et a sauvé d’innombrables âmes, et il demeure ici.» Alors seulement, nous avons mené véritablement des vies dignes. 
Que la vie soit un motif de fierté ou de honte dépend de la façon dont on décide de vivre sa vie. D’un côté, il y a ceux qui vivent pour les plaisirs immédiats de la chair, et d’autre part, il y a ceux qui pensent à leur avenir et se demandent comment ils peuvent vivre une vie digne et utile. La façon dont quelqu’un finit sa vie dépend de la façon dont il a décidé de vivre sa vie. 
La vie de l’homme, après tout, ne dure que 70-80 ans, peut-être 90-100 ans si nous vivons longtemps. Tout le monde doit inévitablement mourir comme cela, car il est donné à l’homme de naître une fois et de mourir une fois. Mais une fois que nous sommes nés, nous devons rencontrer le Seigneur, recevoir la rémission de tous nos péchés, et vivre notre vie à répandre l’Evangile à tous dans le monde entier. Avec quel empressement les gens attendent-ils notre aide? 
Avez-vous déjà vu le Carnaval de Rio de Janeiro, au Brésil? La Samba Brésilienne est célèbre dans le monde entier. Quel étourdissante, somptueuse, et danse vivante est-ce? Mais regardant la magnificence de cette Samba, soudain je me suis rendu compte de la vacuité de la vie, parce qu’à mes yeux, ces personnes liées à la mort secouent leur corps avec ferveur dans leur danse cherchant désespérément à oublier leurs souffrances temporairement. Quand j’ai pensé combien elles ont travaillé dur pendant une année entière juste pour profiter des réjouissances durant la période du Carnaval, et combien elles ont vécu seulement pour manger et boire comme ça, elles m’ont semblé si pitoyable. Quand j’ai vu les dommages qui se cachent derrière la scintillante splendeur, mon cœur a été convaincu de répandre d’abord l’Évangile à ces personnes au Brésil. 
Quand on regarde les gens, il y a ceux qui attirent notre compassion, et puis il y a ceux qui ne le font pas. Ceux qui semblent très bien dans leur apparence extérieur, et sont bien vêtus, n’attirent pas notre compassion. Mais ceux qui demeurent toujours dans la tristesse et dans la misère, et qui en dépit de cela recherchent et s’efforcent à vivre leur vie dans la vraie joie attirent notre compassion. C’est dans cet objectif de répandre l’Évangile à ces pauvres gens que nous avons publié nos livres dans toutes les langues. Ces livres sont envoyés dans tous les pays pour témoigner de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et de ce fait, il a surgi de nombreux partenaires ayant la même foi que la nôtre dans le monde. Voilà comment nous avons pu rencontrer ceux qui recherchent la Vérité. 
Dieu nous a confié le travail qui permet aux gens de croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit et de recevoir la rémission de leurs péchés. C’est tout simplement une joie de voir les gens recevoir la rémission des péchés et rendre grâces à Dieu. C’est donc volontiers et avec joie que nous faisons de notre mieux pour mener à bien ce travail devant Dieu. Ce travail est quelque chose que nous faisons tout simplement parce que Dieu nous a commandé de le faire, et il est intéressant à cause de la profonde joie que l’on retrouve dans le partage de l’Évangile avec les autres, il n’y a rien que nous exigeons d’eux. Nous sommes simplement heureux de ce travail qui permet à des âmes mourantes d’être sauvées. Qu’est-ce qui est plus grand que cela, que de permettre au mourant de recevoir la rémission de leurs péchés et la vie éternelle? Les gens peuvent ne pas le réaliser, mais faire ce travail qui sauve les autres âmes est la plus grande joie dans le monde. 
Quand ceux qui ont reçu la rémission de leurs péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit seront interrogés sur la plus mémorable et intéressante chose qui s’est produite dans toute leur vie, ils diront probablement que la plus grande joie pour eux est le fait qu’ils aient rencontré l’évangile. C’est absolument une abondante et débordante bénédiction d’être sauvé. Si vous étiez interrogé sur votre lit de mort, et que l’on vous demande: «Comme votre chair s’est dégradée maintenant devant Dieu, quelle est l’événement le plus significatif qui s’est produit dans votre vie sur cette terre, le cas échéant?» Comment répondriez-vous à cette question? Ne diriez-vous pas que le moment le plus intéressant, était lorsque vous avez reçu la rémission de vos péchés? «Que j’ai rencontré le Seigneur, ai cru en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ai été remis de tous les péchés dans mon coeur, est l’événement le plus significatif. C’est l’événement le plus intéressant de ma vie, que mon cœur ait reçu la rémission de tous mes péchés et que j’ai vécu pour répandre l’Evangile.» Ceci est ce que vous vous répondriez. 
Même si nos circonstances et nos situations peuvent se détériorer de jour en jour, nous continuerons toujours à propager l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Il ne s’agit pas de fanfaronner pour montrer aux autres comment nous travaillons dur, mais nous travaillons de bon cœur pour atteindre chaque personne dans le monde entier. C’est parce que nous diffusons l’évangile de l’eau et de l’Esprit que ceux qui l’ont par la suite entendu et cru sont désormais capables de vivre leur vie libres de tous leurs péchés. Compte tenu de cela, nous faisons en effet quelque chose qui est profondément utile. 
Il n’y a personne dans ce monde qui soit plus grand que nous, les nés de nouveau, qui servent et répandent cet évangile. Ceux sur cette terre qui se vantent eux-mêmes ne sont rien. Ceux qui sont arrogants et vantards s’apparentent à des porcs avec des boucles d’oreilles en or à leurs oreilles et une bague de diamants à leur sabot. Est-ce qu’un porc se transforme en un homme juste parce qu’il porte un anneau de diamant sur le nez? Non, il reste rien de plus qu’un cochon. Comme il est écrit: «Un anneau d’or au nez d’un pourceau, C’est une femme belle et dépourvue de sens.» (Proverbes 11:22), une vie qui est en dehors de la volonté de Dieu ne peut pas être quelque chose, mais est sans valeur. Ceux qui ont été remis de tous leurs péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, qui ont embrassé chacun dans ce monde entier dans leurs cœurs, et qui vivent leur vie pour eux comme témoins de l’Evangile, ceux-ci sont le peuple le plus admirable sur cette terre.
Vous et moi faisons actuellement ce travail. Par notre littérature, nous répandons l’Evangile dans le monde entier. C’est parce que vous et moi, les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, sommes unis à l’Eglise de Dieu, que nous faisons différentes œuvres dans le seul but de répandre l’Évangile dans le monde entier. Nous tous devons faire cela ensemble. Vous pouvez ne pas avoir conçu la couverture de nos livres, édité nos livres ou les traduire, mais l’Evangile pourra être répandu seulement à cause de vous, qui avez prié pour ce ministère, donné des offrandes, rempli votre rôle à l’abri des regards, et avez servi dans les coulisses. Nous avons tous fait cela ensemble.
Mes chers croyants, ces livres que nous avons faits ensemble, sont en train de faire leur chemin dans tous les coins du monde. Ces dernières années, nous avons traduit nos livres, non seulement dans les principales langues, mais également dans de nombreuses langues tribales. Bientôt, même les personnes vivant dans les pays obscurs que nous n’avons jamais vus ou dont nous n’avons jamais entendu parler enverront des lettres qui confirment la même foi que la notre. En particulier, de nombreux ministres et théologiens nous enverront leurs lettres qui proclament la même foi que la nôtre. 
Il y a beaucoup de pasteurs célèbres dans le monde entier, mais en réalité, peu prêchent l’Évangile de l’eau et de l’Esprit. Comment puis-je savoir cela? Nous pouvons trouver cela à l’aide d’Internet. Avant de publier notre premier livre, certains membres de notre personnel ont surfé sur Internet pour savoir si quelqu’un d’autre avait la même foi que la nôtre. Mais, malheureusement, nous n’avons trouvé aucun pasteur qui prêchait l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Un autre élément de preuve indiquant que peu de gens connaissent l’évangile de l’eau et de l’Esprit, c’est que parmi les nombreux commentaires que nous avons reçus, aucun n’a jamais dit: «J’ai reçu le même évangile de l’eau et de l’Esprit avant que je tombe sur ce livre. Je suis tellement heureux de rencontrer ma famille de foi!» 
Aussi, j’ai écrit sur la couverture intérieure de mon premier livre, «C’est le premier livre de notre temps à prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit en stricte conformité avec les Écritures.» En cela, je voulais dire qu’il n’y en eu personne qui ait prêché l’évangile de l’eau et de l’Esprit, depuis la fin de l’ère apostolique jusqu’à mon premier livre. Il a été prouvé que ce n’est pas une annonce exagérée. De nombreux pasteurs n’ont pas pu cacher leur étonnement, et ont témoigné: «J’ai lu beaucoup de livres chrétiens, mais je n’ai jamais su que le baptême de Jésus revêtait une telle importance. Je ne savais pas que l’évangile de l’eau et de l’Esprit est si béni.»
Lorsque nous étions sur le point d’imprimer mon premier livre, j’ai dit: «Bientôt, nos pasteurs et nos frères et sœurs seront invités dans le monde entier.» Qu’est-il réellement arrivé à ce jour? Réellement, y a-t-il eu beaucoup de gens dans le monde qui nous ont invités? 
De nombreux pasteurs et théologiens ont publié des livres chrétiens, les commercialisant sur internet, tels que sur Amazon.com. Comme j’ai parcouru leurs livres sur Internet, j’ai pu déplorer le fait que tous ont écrit leurs livres pleins de leurs propres pensées afin d’effectuer une démonstration de leurs connaissances limitées. Pour propager la foi chrétienne dans un livre, il est seulement bon pour le livre de détenir la Vérité, qui est l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui vous permet de recevoir la rémission des péchés à travers la Parole de Dieu. L’évangile de l’eau et de l’Esprit est la Vérité qui a été révélée en premier durant l’âge apostolique. 
Mes chers croyants, d’innombrables chrétiens disent qu’ils n’ont pas de péché, même s’ils ne croient qu’au sang de Jésus sur la Croix. Ils ont conservé leurs péchés de tous les jours, parce qu’ils commettent le péché tous les jours, et ils n’ont pas d’autre recours que de prier tous les jours pour se repentir. Ces gens, eux aussi, croient en la résurrection de Jésus, en Sa naissance, et au fait que Jésus est le Fils de Dieu, mais ils ne savent pas comment Jésus a accepté leurs péchés, et ils considèrent étrange et inexact qu’Il ait accepté les péchés du monde quand Il a été baptisé. Voilà comment la plupart des chrétiens sont.
Mes chers croyants, croire et prêcher seulement le sang de la Croix n’est que répandre une religion. Or, malgré cela, peu prêchent réellement l’évangile de l’eau et de l’Esprit en dehors de nous. C’est pourquoi, prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit est tellement correct, et ceux qui font ce travail sont si précieux. Nous prêcherons cet Évangile à chacun dans ce monde entier. Comme l’Apôtre Paul a dit: «Je me dois aux Grecs et aux barbares, aux savants et aux ignorants.» (Romains 1:14), nous devons prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit à tous dans le monde entier. Nous sommes les gens remarquables qui ont l’évangile de puissance pour réaliser cela. Nous prêchons maintenant ce merveilleux évangile. C’est pourquoi nous pensons honnêtement aux œuvres spirituelles et à faire ces œuvres de Dieu, peu importe que le temps soit chaud et les circonstances difficiles, et si les pensées du monde surgissent ou non dans notre esprit. 
Le passage des Écritures que nous lisons aujourd’hui dit: «Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique» (Jean 3:16). Mes chers croyants, Dieu notre Père nous a dit qu’Il a envoyé Son Fils unique afin de sauver chacun de nous. Le mot «donné» ici signifie que Dieu a envoyé son Fils sur cette terre, et Lui a fait sauver chacun en acceptant tous les péchés de ce monde par Son baptême, et fait aussi que Son Fils soit crucifié pour tous ces péchés. Dieu a sauvé chacun dans ce monde en envoyant Son Fils unique. Parce que Jésus-Christ a effacé tous les péchés de chacun, tous ceux qui croient en ce Jésus qui est venu sur cette terre, a été baptisé, est mort sur la Croix, et est ressuscité des morts comme leur Sauveur, sont des gens sans péché qui ont été sauvés. Ils sont devenus le peuple de Dieu, ils sont devenus les justes, et ils ont reçu la vie éternelle. 
Dieu nous a déjà sauvés, vous et moi, de tous nos péchés. Par conséquent, nous ne sommes pas liés par nos péchés que Jésus a déjà effacés, mais nous devrions penser aux œuvres spirituelles à l’avenir. Nous devrions réfléchir à ce que Dieu a fait pour nous sauver nous les humains, pour sauver, vous et moi de nos péchés, et nous prêcherons cela à autant de gens que possible. 
La deuxième partie de Jean 3:16: «Que celui qui croit en Lui ne périsse pas mais ait la vie éternelle.» Mes chers croyants, quand vous croyez que Dieu le Père vous a sauvés en envoyant Son Fils unique sur cette terre, alors vous recevez la vie éternelle. Voulez-vous recevoir cette vie éternelle? Voulez-vous avoir la vie éternelle? Avec cette vie éternelle, voulez-vous vivre heureux pour toujours? Avez-vous horreur de la mort? Si la réponse à ces questions est «oui», alors croyez en notre Seigneur. Le Seigneur n’a pas seulement effacé nos péchés, mais également tous les péchés de tous les gens de ce monde. Notre Seigneur Lui-même a effacé tous les péchés que nous avons commis dans nos chairs lubriques, et Il nous a donné la rémission des péchés et la vie éternelle. 
Maintenant, nous sommes capables de faire des œuvres spirituelles car nous avons reçu la vie éternelle et la rémission de nos péchés par la foi en notre Seigneur. Et nous pouvons aussi conduire chacun à recevoir cette rémission des péchés, et nous pouvons continuer à faire le travail qui sauve les âmes. 
Notre Seigneur a dit dans Jean 3:17: «Car Dieu n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour juger le monde, mais pour que le monde soit sauvé par Lui.» Dieu n’a pas envoyé Jésus pour nous condamner. Pourquoi, alors, a-t-Il envoyé Son Fils? Dieu déclare clairement ici qu’Il a envoyé Jésus afin que le monde soit sauvé par Lui. 
Mes chers croyants, Jésus a été envoyé sur la terre par Dieu le Père pour sauver chaque personne de ce monde du péché. Tous les gens de ce monde attendent leur salut. Ils se demandent en eux-mêmes, «Comment puis-je être sauvé?» Ils sont désireux du salut de Dieu. 
Nos livres, portant la Vérité immuable appelée l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ont désormais atteint et frappé à la porte de tous ceux qui aspirent à être sauvés dans chaque coin et recoin du monde. Parmi ceux qui ont été touchés par la Vérité par le biais de notre livre, les pasteurs, en particulier, ont réagi très positivement. Tout comme il faut un certain temps pour savoir si un médicament est bon ou mauvais, si nous continuons à faire l’œuvre de Dieu et à attendre un peu plus longtemps, encore plus nombreux et meilleurs seront les fruits qui naîtront. 
Un pasteur en Inde nous a écrit un jour que de trop nombreux livres chrétiens sans fondement venaient dans son pays. C’est dans ce climat qu’il venait de recevoir et de lire mon premier livre, et il a témoigné que ce livre était véritablement comme l’eau potable. Disant que ce livre était un bon livre, il nous a dit qu’il voulait traduire nos livres dans sa langue tribale et les partager avec les gens parlant le Tamil. Alors, il a traduit nos livres en langue tamile, et nous avons volontiers financé le coût de la publication. Cela est une chose merveilleuse, car même si nous-mêmes ne sortons pas dans les champs de mission, si nos collaborateurs y travaillent en notre nom, les gens peuvent continuer à recevoir la rémission du péché. 
Dans chaque endroit où nos livres entrent, l’évangile de l’eau et de l’Esprit entre aussi, et partout où cet évangile de l’eau et de l’Esprit entre, les gens reçoivent la rémission des péchés. Si quelqu’un lit simplement un de nos livres, l’ouvrage produira plus de résultat positif que ma semaine de travail. C’est pourquoi j’aime prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit à travers la littérature. 
Certaines personnes se demandent parfois, «l’évangile de l’eau et de l’Esprit peut-il se propager par les livres?» Je crois que cela se peut sûrement. Peu importe la façon dont nous pourrions être faillibles, la Vérité de l’eau et de l’Esprit est en effet répandue lorsque nous continuons à publier nos livres dans le monde entier. Si nos livres sont répandus dans le monde entier, ils peuvent très bien devenir des bestsellers dans ce monde. Ils n’ont pas été annoncés assez bien, mais je suis sûr que quand ils seront connus plus largement, ils pourraient effectivement suivre le record de la Bible comme le plus consistant des bestsellers de l’histoire de l’humanité. En effet, grâce à nos livres, les gens sont sauvés chaque jour par le biais de l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Notre Seigneur est venu sur cette terre, a été baptisé, et a versé Son sang pour nous. Il est écrit dans la Parole que Dieu le Père n’a pas envoyé Son Fils unique pour juger le monde mais pour le sauver, et Jésus a précisément accompli la Parole. C’est pourquoi Jésus a été baptisé, et par ce baptême Il a accepté tous les péchés de notre vie entière. Cela signifie essentiellement qu’Il a donné le salut à l’humanité entière. C’est pour sauver l’humanité, que le Seigneur est venu sur cette terre. 
Nous devons prêcher ce que notre Seigneur a fait pour nous, quand Il vint dans le monde, jusqu’aux extrémités de la terre. C’est le but principal de notre travail spirituel. Cependant, vous et moi poursuivons beaucoup de choses de la chair. S’agit-il d’un péché selon la chair ou pas? C’est clairement un péché. Je ne veux pas dire ici que je suggère que nous décidions de ne jamais commettre quelque péché que ce soit, mais que nous devrions admettre, devant Dieu, ce qui est péché comme tel. Pour nous, suivre la chair est un péché, mais notre Seigneur a effacé tous les péchés et nous a confié le travail de propagation de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Par conséquent, en plaçant notre foi en cet Évangile, nous pouvons renoncer à notre chair et faire les œuvres spirituelles. 
Le Seigneur nous a donné l’étonnant évangile de l’eau et de l’Esprit. Et en croyant en cet évangile, nous avons reçu la rémission de nos péchés. Il me donne une telle joie que nos vies ne sont pas le genre de vie qui suit la chair, mais elles sont des vies spirituelles. Je suis heureux que nos vies soient consacrées à ne pas faire des œuvres charnelles, mais à continuer à faire des œuvres spirituelles. Nous devons tous devenir ceux qui font des œuvres spirituelles par la foi, et tous dans nos cœurs devons désirer faire ces œuvres spirituelles par la foi. Vous et moi sommes tous capables de faire des oeuvres spirituelles. Avec la puissance de Dieu, nous pouvons amener chacun à être sauvé. C’est parce que notre Seigneur nous a déjà sauvés de tous nos péchés, et Il nous a également bénis pour faire des œuvres spirituelles. Pour faire ces œuvres, nous devons vivre par la foi. Et nous devons vivre dans le but de propager l’évangile de l’eau et de l’Esprit dans le monde entier.
Nous sommes des êtres mortels, comme il est écrit: «Et comme il est réservé aux hommes de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement» (Hébreux 9:27). Mais, il y a un autre passage d’espoir qui dit: «Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en Lui ne périsse pas mais ait la vie éternelle.» Cela signifie que Dieu nous a déjà donné Son salut et la vie éternelle. Nous n’essayions donc pas de prendre soin uniquement de notre seule chair, ni de poursuivre uniquement notre seule propre cupidité égoïste, mais nous vivons maintenant dans le but de proclamer la justice de Dieu dans le monde entier.
Certaines personnes croient sans aucun doute que c’est pour leur propre famille et leur propre chair qu’ils doivent vivre. La réalité, cependant, est que leurs vies ne sont pas pour quelqu’un d’autre, mais pour eux-mêmes. Néanmoins, Dieu nous a enseigné la façon de vivre, le genre de vie qui est digne de Son éloge, et il est bon pour nous de suivre cela. Ça me rend si heureux de penser que nos cœurs ont reçu la rémission du péché en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et que nous sommes capables de vivre notre vie en prêchant l’évangile de l’eau et de l’Esprit, de sorte que nos familles puissent aussi recevoir la rémission des péchés en entendant et en croyant en cette Vérité, et, en faisant un pas de plus vers une nouvelle étape, de sorte que chacun, dans le monde entier puissent être sauvé - je ne pense pas que quelque chose d’autre pourrait nous rendre aussi heureux que cela. 
Tout le monde doit aller à la recherche de son bonheur, et a le droit de vivre sa vie pour une cause louable. J’espère très sincèrement et prie pour vous tous que ce soit dans votre vie spirituelle que vous trouviez cette vocation. Bien que nous soyons sans force et faillibles, maintenant que nous avons accepté notre salut donné par Dieu, nous devons vivre pour notre Seigneur. Et au lieu de servir notre chair seulement pour son propre bien, nous devons mener nos vies, dans le but de permettre aux autres âmes d’être sauvées aussi. C’est ainsi que nous pouvons déposer des trésors dans le Royaume des Cieux, tel qu’il est écrit dans la Parole de Dieu. 
Comme les êtres humains peuvent vivre seulement 70 à 80 ans ou 90 à100 ans au plus, qu’est-ce qui reste à la fin? Si nous n’aspirons pas à la vie éternelle, il n’y a rien d’autre dans notre existence, que manger, travailler, dormir, aller aux toilettes, et puis mourir. Au lieu de rétrécir nos esprits, nous devrions laisser nos coeurs et nos esprits devenir toujours plus larges et courageux, et vivre pour servir l’Evangile, afin que notre vie ne soit pas vaine. Nous devons vivre pour ce qui est juste, et ensuite aller dans la présence de notre Seigneur. 
C’est mon espoir et ma prière que vous et moi continuions à être bénis dans nos vies, à la fois dans le corps et dans l’esprit. Il n’y a pas d’autre moyen d’être béni à la fois dans le corps et dans l’esprit, si ce n’est de vivre pour le Seigneur faisant les œuvres spirituelles et ensuite de se retrouver face à face avec le Seigneur. Je remercie Dieu pour le salut qu’Il nous a donné.