Sermons

Sujet 16: L’Evangile de Jean

[PARTIE 3-7] Notre Seigneur vint dans ce Monde pour nous sauver Des péchés du monde (Jean 3:14-21)

Notre Seigneur vint dans ce Monde pour nous sauver Des péchés du monde
(Jean 3:14-21) 
«Et comme Moïse éleva le serpent dans le désert, il faut de même que le Fils de l’homme soit élevé, afin que quiconque croit en lui ait la vie éternelle. Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle. Dieu, en effet, n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu’il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui. Celui qui croit en lui n’est point jugé; mais celui qui ne croit pas est déjà jugé, parce qu’il n’a pas cru au nom du Fils unique de Dieu. Et ce jugement c’est que, la lumière étant venue dans le monde, les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière, parce que leurs oeuvres étaient mauvaises. Car quiconque fait le mal hait la lumière, et ne vient point à la lumière, de peur que ses oeuvres ne soient dévoilées; mais celui qui agit selon la vérité vient à la lumière, afin que ses oeuvres soient manifestées, parce qu’elles sont faites en Dieu.»
 

Qu’avait Dieu le Père à l’esprit, quand Il nous a envoyé Son fils unique? C’est Son amour profond pour nous tous. Il n’y a aucun doute que Dieu le Père nous aime. Nul ne donnerait son propre fils bien-aimé pour quelqu’un qu’il hait. C’est parce que Dieu le Père nous a aimés qu’Il a donné Son bien-aimé Fils unique. 
Quand je médite sur la Parole de la Bible, je pense profondément à la façon dont Dieu a du se sentir en envoyant Son Fils dans le monde. Et à travers la Parole de Dieu, j’ai réalisé la grandeur de Son amour pour nous, et les mots ne peuvent pas Le remercier pour cet amour. Si Dieu n’avait pas d’amour pour nous dans Son cœur, comment le Seigneur Lui-même serait-Il venu sur cette terre accomplir Ses œuvres de salut? S’Il ne nous avait pas aimés, quel sens Son sacrifice aurait-il eu? C’est fondamentalement parce que Dieu nous aime que les oeuvres de salut accomplies, peuvent toucher nos coeurs, et nous en sommes extrêmement reconnaissants. Le fait même qu’il y ait de l’amour pour nous dans le cœur de Dieu nous amène à Le remercier plus profondément. Et nous pouvons aussi expérimenter l’amour de Dieu dans toute sa profondeur. 
Jean 3:16 décrit très bien l’amour spécial de Dieu pour nous. Parce que Dieu le Père nous aime, Il nous a donné Jésus, Son Fils unique. Et Dieu a révélé Son amour pour nous et pas seulement en paroles, mais Il nous a montré cet amour dans Ses actes. Voyez vous-même quel genre d’amour Dieu nous a donné. Jésus a accepté tous nos péchés par le baptême qu’Il a reçu de Jean-Baptiste, et en étant crucifié, Il a mis fin à la condamnation des péchés de ce monde. Et Il est ressuscité en trois jours, est monté dans le Royaume des Cieux, et nous a promis qu’Il reviendrait sur cette terre. Avoir reçu cet étonnant amour par lequel Dieu le Père nous a donné son Fils, l’amour par lequel Jésus s’est sacrifié Lui-même, est si fort que les mots ne peuvent pas décrire toute notre gratitude. L’œuvre de l’évangile de l’eau et de l’Esprit a été initiée par Dieu qui nous a aimés. C’était vraiment parce que Dieu nous a aimés qu’Il a pu nous envoyer Son Fils unique, mettre nos péchés sur ce Fils unique, Le crucifier, et Le ressusciter, et Dieu le Père L’enverra à nouveau sur cette terre pour Sa seconde venue.
 

Qu’est-ce qui a une vraie valeur pour les hommes?

Qu’est-ce qui est précieux pour les êtres humains? Ce n’est ni l’argent, ni la gloire, ni aucun pouvoir. Ce qui est le plus nécessaire et le plus précieux pour l’humanité, c’est la vie éternelle et l’amour de Dieu. Si nous avons accepté l’amour de Dieu dans nos coeurs, nous pouvons persévérer et endurer les difficultés, et nous pouvons également L’attendre. Et dans cet amour, nous pouvons jouir du véritable repos, et recevoir de nouvelles forces et de la paix. D’où viennent ces bénédictions? Elles coulent de ce coeur de Dieu qui nous aime.
C’est en demeurant dans cet amour de Dieu que nous vivons tous notre vie de foi dans la paix. Lorsque nous sommes fatigués et las de nos luttes, nous sommes fortifiés par l’amour de Dieu. En d’autres termes, c’est Son amour qui nous conforte le plus en tout temps, de bonheur et de tristesse. C’est l’amour de Dieu qui nous a établis dans le cœur du Seigneur et qui nous a fait y demeurer. C’est quand nous savons et croyons que Dieu nous aime excessivement, que nos cœurs peuvent recevoir de nouvelles forces pendant que nous vivons. La source de la force qui nous permet de continuer à vivre spirituellement dans ce monde est cet amour de Dieu le Père pour nous. Parce que Dieu nous aime, nous recevons la force de continuer, jour après jour, aujourd’hui et demain, et c’est par cette force que nous menons réellement nos vies. 
Si Dieu n’avait pas d’amour pour nous dans Son cœur, notre vie elle-même serait inexistante. Si Dieu détournait Son visage de nous ou ne s’intéressait pas à nous, cela même signifierait notre mort spirituelle. Si l’on s’accroche à quelqu’un qui ne s’intéresse pas à nous, et dont le coeur nous a complètement quittés, alors nos coeurs perdent toutes forces. Pendant que nous vivons, nous ne devrions jamais oublier que Dieu nous a créés, nous a sauvés de tous nos péchés, et nous protège toujours. Si jamais nous avons l’impression que Dieu nous a abandonnés, alors nous finirons comme un cerf-volant dont le cordon est cassé. C’est parce que nous croyons en l’amour de Dieu que nous pouvons aussi avoir foi en Lui. Nos vies de foi dépendent entièrement du fait que nous ayons reçu ou non l’amour de Dieu pour nous. C’est parce que nous savons et croyons que Dieu a un cœur fondamentalement aimant pour nous que nous pouvons poursuivre notre vie en Lui faisant confiance et en Le suivant. C’est en croyant en Son amour que nous vivons spirituellement dans ce monde jour après jour. Du fait même que nous vivons spirituellement dans ce monde, nous pouvons réaliser à quel point Dieu nous aime. L’amour de Dieu qui est dans Son cœur est ce qui nous permet de vivre spirituellement. Que nous vivions aujourd’hui par l’amour de Dieu Lui-même prouve qu’Il nous aime excessivement de tout Son coeur. Et ceux qui connaissent et croient cela sont ceux qui sont véritablement heureux.
 
 

Nous vivons en nous nourrissant du coeur d’amour de Dieu


C’est grâce à l’amour de Dieu que nous jouissons de tous Ses bienfaits dans nos vies. C’est en raison du cœur aimant de Dieu le Père que nous vivons aujourd’hui. Le croyez-vous? Et notre Seigneur, avec Son cœur aimable pour nous, nous garde comme la prunelle de Ses yeux. Nous sommes tant aimés par Dieu dans nos vies.
Y a-t-il quelque chose d’excellent dans vos capacités? Vous pouvez avoir des mérites et gagner de la puissance dans ce monde par elles, mais cela ne peut pas remplir le vide fondamental de votre âme. Il y a probablement eu des moments où votre vie a semblé tout à fait vide et dénuée de sens. À certains égards, on peut dire que c’est au moment où nos vies n’avaient rien d’extraordinaire et étaient sans espoir et fastidieuses, que nous avons été sauvés grâce à l’évangile de l’eau et de l’Esprit que Dieu nous a donné. Lorsque nous étions fatigués et las de nos péchés, et lorsque nous en avions assez d’un vide qui n’avait jamais été rempli, peu importe la manière dont nous avons vécu, notre Seigneur est venu nous rencontrer à travers l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Cet évangile de l’eau et de l’Esprit est la lumière du salut de Jésus, qui a enlevé tous nos péchés, notre vide, nos larmes, nos insuffisances, nos faiblesses et nos iniquités. 
Lorsque nous réfléchissons vraiment à la raison pour laquelle nous vivons, nous ne pouvons nier le fait que c’est en raison de l’amour du Seigneur que nous vivons. C’est parce que nous savons et croyons que Jésus a aussi de l’amour pour nous dans Son cœur. Peu importent les bonnes actions que nous pourrions faire devant Dieu, et peu importe à quel point Il pourrait nous bénir matériellement, nous donner la santé et tout ce qui est bon, si fondamentalement, Il n’avait pas un cœur aimable pour nous, toutes ces choses ne seraient rien de plus que du matériel qui passera. Ceux qui ont reçu la rémission des péchés et sont spirituellement devenus des enfants de Dieu ne sont pas satisfaits de tout ce matériel qui est dépourvus de l’amour de Dieu. 
C’est du cœur aimable de Dieu le Père que nous puisons la force de poursuivre notre vie. La raison pour laquelle Dieu nous a donné Son Fils unique est aussi ce cœur aimable qu’Il a pour nous. Dieu nous a tant aimés qu’Il nous a donné Son Fils unique, afin que nous ne périssions pas. Et Dieu nous aime tellement que non seulement Il nous a donné Son Fils unique, mais Il a aussi achevé l’oeuvre qui sauve toutes les âmes. 
A travers le passage biblique d’aujourd’hui, on peut voir et apprécier le cœur de Dieu envers nous. Pour répéter ce que Dieu a fait pour nous parce qu’Il nous a aimés, nous savons qu’Il nous a faits parce qu’Il nous a aimés, et Il a également envoyé Son Fils pour nous sauver, et nous savons que Jésus, Dieu Lui-même, a renoncé à Son propre corps et S’est sacrifié Lui-même parce qu’Il nous a aimés. Lorsque nous recevons une lettre, nous ne lisons pas juste ce qui y est écrit, mais nous lisons le coeur même de l’auteur qui se cache dans ces mots, et c’est ce coeur qui nous plaît, attire notre gratitude et nous meut. De même, c’est quand nous voyons le cœur d’amour de Dieu enfoui et retenu dans Sa Parole que nous sommes inspirés. Quand nous lisons la Bible, nous pouvons tous nous rendre compte que Dieu nous a tant aimés qu’Il nous a envoyé Son Fils unique Jésus. Dieu le Père, notre Seigneur, et Dieu le Saint-Esprit nous aiment tous tellement. Nos coeurs ont fondu devant l’amour excessif de Dieu, et à travers l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous sommes devenus sans péché et menons notre vie avec Dieu comme Ses propres enfants.
 


Le Seigneur n’est pas venu nous condamner!


Il est écrit dans Jean 3:17-18, «Dieu, en effet, n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu’il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui. Celui qui croit en lui n’est point jugé; mais celui qui ne croit pas est déjà jugé, parce qu’il n’a pas cru au nom du Fils unique de Dieu.» Celui qui croit à cet amour de Dieu est sauvé en acceptant et en croyant à tous les ministères de ce Fils Jésus, que Dieu le Père a envoyé pour nous délivrer de nos péchés. Toutefois, celui qui ne sait pas que Dieu le Père a un cœur d’amour pour lui ne peut pas accepter Jésus. Et cette personne ne peut pas accepter le véritable salut que Jésus a accompli à travers l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Celui qui ne croit pas au cœur de Dieu ne peut pas croire en Jésus. Ce n’est que lorsque nous croyons que Dieu le Père nous aime de tout Son cœur que nous pouvons accepter toutes ces choses que Jésus, que Dieu a envoyé pour nous sauver, a faites pour nous, c’est alors seulement que nous qui croyons ainsi pouvons être sauvés. 
Jésus a continué aux versets 19-21 de ce passage: «Et ce jugement c’est que, la lumière étant venue dans le monde, les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière, parce que leurs oeuvres étaient mauvaises. Car quiconque fait le mal hait la lumière, et ne vient point à la lumière, de peur que ses oeuvres ne soient dévoilées; mais celui qui agit selon la vérité vient à la lumière, afin que ses oeuvres soient manifestées, parce qu’elles sont faites en Dieu».
En d’autres termes, c’est essentiellement parce que Dieu nous aime qu’Il nous a sauvés. Nous devons croire que Dieu nous a toujours aimés, à la fois avant et après notre salut. Si nous ne connaissons pas cet amour, alors nous sommes tenus de trahir le Seigneur, et notre foi est tenue de trébucher. Dieu a fait de nous, qui avons été sauvés grâce à l’évangile de l’eau et de l’Esprit, Ses propres enfants, et de ce fait, Il peut désormais librement nous accorder Ses bénédictions et Sa grâce. Mes chers croyants, croyez-vous en cet amour de Dieu? 
Il est écrit, «La lettre tue, mais l’Esprit vivifie» (2 Corinthiens 3:6). Si vous prenez une approche littérale de la Parole de Dieu, on pourrait imaginer que la Bible dit tellement de choses étranges, puisqu’elle dit à certains endroits, «Vous allez sûrement mourir», alors qu’elle dit aussi dans d’autres endroits, «Vous allez sûrement vivre.» Toutefois, lorsque nous saisissons le cœur de Dieu caché dans la lettre, nous pouvons également savoir pourquoi Il dit ce genre de choses. Pour nous, connaître le cœur aimable de Dieu est d’une importance critique.
Entre nos frères et sœurs, et entre les serviteurs de Dieu et Ses saints, nous devons être capables de nous apprécier les uns les autres. Si nous n’apprécions pas nos cœurs les uns les autres, et notre relation n’étant qu’hypocrite et superficielle, alors il est plutôt évident que nous ne serons heureux que lorsque nous entendrons des compliments et que nous nous haïrons les uns les autres, si ce que nous entendons est même légèrement décevant ou désagréable. Quand Dieu Lui-même est venu sur cette terre et est volontairement devenu notre propitiation en se faisant baptisé, en versant Son sang jusqu’à la mort, et quand Il nous a tant aimés et continue de nous aimer autant, si quelqu’un ne peut pas croire, ou interprète mal ou comprend mal ceci, alors sa foi ne peut pas être la foi authentique. Si nous ne cultivons pas l’amour de Dieu dans nos coeurs, les pensées charnelles sont tenues d’en émerger, nous faisant penser que Dieu nous déteste, nous repousse et nous méprise, et nous allons finalement nous éloigner de Lui. Par conséquent, nous devons connaître le cœur de Dieu, nous devons connaître les cœurs les uns les autres, étant Ses saints, et nous devons connaître les coeurs de Ses serviteurs. Lorsque nous apprécions ainsi le cœur des uns et des autres, nous pouvons avoir une communion véritable et nous aimer les uns les autres, alors un nouvel espoir et une nouvelle force jaillissent, et de nouvelles bénédictions nous sont accordées d’en haut.
Quand est-ce que ceux qui ne sont pas sauvés tombent dans le désespoir? Ils tombent dans le désespoir quand ils ne savent pas que Dieu les aime. C’est l’unique véritable raison pour laquelle ils demeurent perdus. Jésus a été baptisé et est mort pour nous parce que Son cœur désirait que Ses enfants soient libérés de leurs péchés, de sorte que leur séparation d’avec Dieu cesse et qu’ils fassent un avec Dieu. C’est parce que les gens ne sont pas conscients de cela que les portes de leurs cœurs restent fermées, et ils restent incapables de croire, et donc incapables d’être sauvés. En revanche, celui qui sait que Jéhovah l’aime, et croit en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, est en mesure de croire et d’accepter tout ce que ce Dieu lui a commandé de croire.
 

Connaître le coeur de Dieu nous est d’une importance capitale

Dieu aime tous ceux qui sont nés de nouveau en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Est-ce que vous le croyez, chers croyants? Savez-vous cela? Dieu a tant aimé l’humanité, qu’Il est venu sur cette terre, dans la chair, a été baptisé par Jean-Baptiste, et a versé Son sang sur la croix. Pourrait-on se détourner de cet amour de Jésus, qui nous a donné l’évangile de l’eau et de l’Esprit pour sauver l’humanité de tous ses péchés, et dire que nous ne le connaissons pas? Si vous ne réalisez pas cet amour, vous ne pouvez pas être sauvé, votre vie elle-même restera misérable, et seule la mort vous attendra. Et tous ceux qui ont été sauvés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit doivent apprécier et comprendre l’amour de Dieu encore plus profondément une fois qu’ils sont sauvés. C’est quand ils connaissent et croient au cœur de Dieu qu’ils peuvent répandre l’Évangile dans l’obéissance et l’union avec la Parole de Dieu, et ils peuvent s’attendre à ce que toutes les promesses du Seigneur s’accomplissent. 
Les nés de nouveau, frères et sœurs dans la foi, doivent se faire confiance les uns les autres. En outre, il doit y avoir un véritable amour dans la relation entre les serviteurs de Dieu et leurs frères et sœurs dans la foi. L’amour qui existe entre ceux qui sont nés de nouveau est tel que même s’ils peuvent ne pas s’aimer les uns les autres à titre temporaire, il ne peut y avoir de véritable haine dans leurs coeurs. Ils ne réprimandent que les erreurs, les actes, et la pensée qui les empêchent de recevoir les bénédictions de Dieu, et ils ont seulement de la pitié et de la compassion pour ceux dont la foi est faible - c’est tout ce qu’il y a dans leurs cœurs; ils ne contiennent aucune haine fondamentale. Ceux qui sont nés de nouveau d’eau et d’Esprit connaissent le véritable amour de Dieu, car ils ont été remis de tant d’iniquités, et par conséquent, ils ne sont habités d’aucune haine fondamentale, ni d’intention malicieuse de nuire à autrui, cependant, étant donné qu’il est toujours possible qu’ils soient attirés vers leur chair momentanément, et qu’ils fassent des erreurs de temps en temps, il est impératif qu’ils se souviennent du cœur de Dieu, réalisent la profondeur de leur rémission des péchés, et cultivent l’amour de Dieu dans leur cœur plus profondément encore.
Bien sûr, il pourrait y avoir quelques cas de conflit, même dans l’Eglise de Dieu. C’est parce que nous n’apprécions pas les cœurs les uns des autres que des malentendus surgissent, et c’est à cause de ces conflits et malentendus que s’ensuit la jalousie. Notre vraie et belle relation que nous avons les uns avec les autres disparaîtrait et nous serions incapables de servir l’Évangile en union les uns avec les autres. Dans des cas comme celui-ci, nous devons être en communion pour résoudre les problèmes avec une conversation dans un esprit large en Christ. Essayez d’écouter plutôt que d’insister sur votre propre justice, car il est écrit: «Ainsi, que tout homme soit prompt à écouter, lent à parler, lent à se mettre en colère;» (Jacques 1:19). Nous devrions arriver à une solution selon Dieu plutôt que simplement essayer de satisfaire chacune des parties dans la perspective humaine.
Dieu est amour. Il est écrit dans la Bible, «Et cet amour consiste, non point en ce que nous avons aimé Dieu, mais en ce qu’il nous a aimés et a envoyé son Fils comme victime expiatoire pour nos péchés» (1 Jean 4:10). Parce que Dieu nous aime, Il nous a sauvés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et sous la forme du Saint-Esprit, Il est venu dans les cœurs de tous ceux qui ont accepté cet amour de Dieu par la foi. Puisque Jésus est maintenant venu en nous et habite en nous par l’Esprit Saint, alors que nous, les nés de nouveau, nous haïssons l’injustice et le péché, nous n’avons pas de haine pour les gens eux-mêmes. De tels cœurs sont ceux des saints et serviteurs de Dieu qui sont nés de nouveau d’eau et d’Esprit. Nous savons très bien que c’est précisément parce que l’amour de Dieu est dans nos cœurs. 
Quelle est la vérité la plus indispensable à connaître pour notre vie? Nous devons savoir que Dieu a un cœur aimable pour nous. C’est lorsque vous vous rendez compte de cela que vous trouvez l’énergie et la joie pour continuer votre vie de foi. Si nous ne reconnaissons pas cette vérité, et regardons seulement nos circonstances charnellement, alors nous ne pouvons avoir aucune foi, et tout sera fatigant et agaçant pour nous. 
Dieu nous aime à jamais de tout Son cœur. C’est parce que cet amour est définitif que nous continuons notre vie de foi dans le bonheur et l’espérance. C’est parce que Dieu le Père a un cœur aimable envers nous que nous menons notre vie de foi dans la joie. Si Dieu le Père n’avait eu aucun amour pour nous dans Son cœur, nous ne pourrions pas être sauvés, et ne pourrions mener nos précieuses vies pour Son œuvre de justice. L’amour de notre Seigneur est pleinement révélé dans l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Il nous a transformés et nous a délivrés de la fatalité qui destinait nos vies à ne pas être différentes de celles des bêtes. 
Aujourd’hui, nous pouvons vivre notre foi comme des enfants de Dieu, Le servir et Le suivre, nous rassembler pour nos rencontres, et prêcher l’évangile au monde, parce que nous croyons que dans le coeur de Dieu le Père, il y a un amour infaillible pour nous. C’est en raison de cet amour de Dieu le Père que nous sommes maintenant en vie, et que nous menons aussi nos vies. Dans les jours à venir aussi, grâce à l’amour de Dieu le Père, nous continuerons à vivre notre foi pour toujours. Pendant que nous vivons, nous ne devrions jamais oublier que notre existence et notre salut mêmes sont dus à l’amour du cœur de Dieu le Père envers nous, et nous devrions nous rappeler que c’est parce qu’Il a ce cœur aimable pour nous que nous avons reçu la rémission de nos péchés. Bien qu’il ne soit pas nouveau pour nous que l’existence même de ce monde et du Royaume de Dieu est due au cœur aimable de Dieu le Père pour nous, nous vivons nous-mêmes grâce à cet amour, et la Vérité elle-même existe aussi grâce à cet amour. Nous sommes donc reconnaissants tous les jours du fait que nous vivons dans l’amour de Dieu le Père. Rendons alors grâces pour l’amour de Dieu qui nous a été donné librement. Unissons-nous dans cet amour de Dieu comme les justes qui ont reçu la rémission des péchés. Et nous menerons nos vies donnant gloire au Seigneur jusqu’au jour où l’évangile de l’eau et de l’Esprit sera répandu dans le monde entier.
 


Dieu nous a tant aimés!


«Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle. Dieu, en effet, n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu’il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui» (Jean 3:16-17). Ce passage nous dit le dessein de Dieu en nous envoyant Son Fils Jésus. Notre existence était telle que nous ne pouvions que commettre le péché dans ce monde, et nous étions destinés à aller en enfer pour nos péchés. Or, malgré cela, Jésus, dont le nom signifie Sauveur, nous aime tellement qu’il nous a sauvés du péché du monde. En croyant en Jésus, nous ne sommes pas seulement sauvés de nos péchés, mais nous sommes aussi sauvés du jugement de Dieu, ainsi que des pièges et des oppressions du Diable. Et nous sommes également délivrés de la malédiction de la loi. 
«Pour que le monde soit sauvé par lui» (Jean 3:17). C’est par Jésus que nous avons été sauvés de nos péchés. Et le mot «monde» renvoie ici à la race humaine toute entière. Plus exactement, ce monde comprend vous et moi. L’évangile de l’eau et de l’Esprit est le salut qui délivre tous les gens de ce monde, comme vous et moi, du péché et de toute sa condamnation. Jésus est venu dans ce monde pour nous sauver de toutes les malédictions et des oppressions du Diable. Il n’est pas venu pour condamner, mais au contraire, Il est venu pour nous sauver de tous nos péchés, selon qu’il est écrit, «Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en Lui ne périsse pas mais qu’il ait la vie éternelle» (Jean 3:16). Jésus Lui-même a dit qu’Il a été envoyé sur cette terre pour sauver le monde du péché. Ce n’est pas le monde dans son sens physique que notre Seigneur a sauvé, mais Il a sauvé les êtres humains, qui ont été faits à la ressemblance de Dieu, du péché du monde.
Ayant créé l’ensemble de la race humaine, Dieu leur a commandé de régner sur tout ce qui est sur cette planète. Par ‘ce monde’, Il faisait référence à des gens comme vous et moi, et en particulier, Il a parlé de vous et moi qui connaissons Jésus correctement et croyons en Lui correctement. Et pour nous dire exactement à quel point Dieu nous aime et comment Il nous a sauvés, Il nous a dit, à travers de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, qu’Il a aimé le monde. Il nous a tellement aimés qu’Il nous a sauvés de toutes nos malédictions, de la destruction, et de la condamnation du péché en Se donnant Lui-même à nous comme notre propitiation. Dieu nous a, en effet, parfaitement sauvés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
De quel état de péché avons-nous été sauvés? Je demande, en d’autres termes, de quel état toutes les personnes qui vivent sur cette terre, y compris vous et moi, ont-elles été sauvées? De quel état Dieu nous a-t-Il sauvés? Nous sommes tellement faillibles, faibles, et pleins de fautes que nous sommes liés au péché jusqu’au jour où nous mourons, et nous ne pouvons éviter d’aller en enfer à cause des ces péchés. C’est précisément l’état duquel notre Dieu nous a sauvés. En nous envoyant Son Fils, Dieu nous a sauvés de tous nos péchés à travers l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Pouvez-vous maintenant voir cet amour de Dieu, ce fait qu’Il nous aime tant?
Vous et moi commettons d’innombrables péchés tout au long de notre vie, comme la brume épaisse et des nuages sombres, et pourtant, parce que Dieu a aimé même des gens comme nous, Il nous a délivrés de tous nos péchés en envoyant Son Fils unique Jésus. Dieu le Père a pris les péchés de l’humanité qui étaient sur nous comme des nuages épais, a condamné Son Fils à notre place, et ce faisant, Il nous a sauvés, nous tous qui croyons en Lui, de notre condamnation et des malédictions du péché. Par conséquent, par la phrase: «Dieu a tant aimé le monde», nous pouvons mesurer à quel point Dieu nous a aimés.
Nous devons nous souvenir de cette Parole, que Dieu nous a tant aimés qu’Il a envoyé Son Fils unique, et a sauvé les gens du monde entier de tous leurs péchés, de la condamnation, de la destruction, des malédictions du Diable et des malédictions de la Loi. Alors, comment pourrions-nous jamais oublier ce passage, «Dieu a tant aimé le monde», alors qu’il signifie que Dieu nous a aimés et nous as sauvés plus énergiquement et plus abondamment que les péchés que nous commettons? Et puisque la raison pour laquelle nous pouvons vivre notre vie est que, Dieu a envoyé Son Fils unique sur la terre, afin que nous puissions ne pas périr pour nos péchés, comment pourrions-nous l’ignorer et faire semblant de ne pas le remarquer? 
En vérité, notre Seigneur n’est pas venu sur la terre pour condamner le monde. Jésus n’est pas venu pour condamner nos fautes, mais pour nous sauver, nous qui étions tombés dans le péché et la faiblesse, de toutes nos malédictions. Nous devons connaître cet amour de Dieu. C’est pour nous sauver de nos péchés que Jésus le Fils de Dieu est venu sur cette terre. Nous devons tous nous rendre compte et croire que Jésus est venu sur cette terre, non pas pour nous condamner pour nos péchés, ni pour nous juger pour nos fautes, mais précisément, au contraire, pour résoudre le problème de nos péchés. Ce Jésus, qui est venu sur cette terre pour prendre sur Lui nos péchés, a été condamné à notre place, et nous a sauvés de nos péchés, nous aime vraiment tous.
Ceci n’est-il pas, par-dessus tout, le véritable amour de Dieu? Devant cet amour agapè, devant ce véritable amour authentique du Dieu tout-puissant qui aime les faibles sans condition, de quoi d’autre aurions-nous à jamais besoin? Il voulait nous sauver à tout prix, juste parce qu’Il nous aime tellement, et puisque nous étions les objets de Son amour, Il nous a aimés simplement et parce qu’Il nous a aimés, ce véritable amour qui n’a pas de condition autre que l’amour lui-même, est l’amour même de Dieu. Aimer sans condition, et aimer sans récompense, c’est là l’amour agapè dont Dieu nous aime.
Mes chers croyants, l’amour n’a pas de condition, et l’amour doit être pur. Pourtant, l’amour que l’on trouve dans les relations humaines est conditionnel sans exception. Seul l’amour de Dieu est inconditionnel. Même l’amour entre parents et enfants, que nous admirons le plus, est toujours conditionnel à certains égards. Bien sûr, par rapport à l’amitié ou l’amour romantique entre les sexes opposés, l’amour parental est un peu plus grand et plus profond, mais par rapport à l’amour que Dieu a envers nous, Lui qui a créé l’univers et l’humanité, ce n’est rien.
Dieu nous a créés dans le but de faire de nous Son propre peuple. Parce que Dieu nous a créés à Son image avec amour dès le commencement, Dieu a donné Son amour inconditionnel pour nous, car nous pouvions être aimés par Lui. C’est pourquoi il est évident que Dieu nous a sauvés, et qu’il est si certain qu’Il est venu sur la terre dans le but de nous sauver. C’est si étonnant que notre Seigneur soit venu nous sauver, et c’est si merveilleux qu’Il nous ait sauvés, vous et moi, à travers l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Si vous vous mettez à Sa place, et pensez à la façon dont vous allez payer n’importe quel prix et endurer quoi que ce soit par amour pour quelqu’un, vous pourrez alors réaliser à quel point l’amour de Dieu est grand. 
Mes chers croyants, quand quelqu’un aime une autre personne, il agit selon son amour, non pas parce que cela est exigé, mais simplement parce qu’il aime, parce qu’il n’y a pas de crainte dans l’amour. Nous ne sommes pas tous capables de cet amour à 100 pour cent, mais l’humanité n’est pas totalement dépourvue de ce type d’amour, et certains de ses aspects peuvent encore être trouvés. Dans certains cas, quand un tel amour est trouvé, il est perçu comme un bel amour, mais quand vous vous rendez compte de l’amour de Dieu, vous pouvez imaginer à quel point cet amour est vraiment beau et parfait.
Parce que Dieu est parfait, Il est capable d’avoir l’amour parfait. En fait, seul Dieu peut nous aimer parfaitement, parce qu’Il est différent de nous les humains. L’une des nombreuses différences entre Dieu et nous, c’est qu’Il n’a absolument aucune insuffisance que ce soit, une fois qu’Il décide de nous aimer, Il peut nous aimer à la perfection. Bien que nous puissions nous-mêmes nous égarer, ou Le trahir, ou apporter des déceptions à Son cœur, Dieu nous aime toujours parfaitement, et Il est dépourvu de quelque insuffisance que ce soit, car Dieu Lui-même est parfait. Dieu nous aime donc parfaitement. Qu’Il ait effacé tous nos péchés une fois pour toutes en nous envoyant Son Fils, c’est précisément cela l’amour parfait de Dieu. 
Il n’y a rien que Dieu ne puisse pas faire, et ce Dieu nous aime tous. Le fait que Dieu ait tant aimé le monde signifie que Dieu nous a effectivement aimés, vous et moi. Est-ce que vous savez tous que Dieu vous aime? Y aurait-il par hasard, quelqu’un qui ne sait pas que Dieu l’aime? Il y a en effet des gens comme ça. Mes chers croyants, avant d’avoir rencontré Jésus, nous ne savions pas à quel point Dieu nous avait aimés. Mais une fois que nous avons connu l’amour de Dieu, et que nous L’avons aimé nous-mêmes, nous avons alors pu réfléchir au sujet de nous-mêmes, et nous rendre compte de nos véritables êtres, et comprendre pourquoi nous nous étions sentis aussi misérables tout le temps. La vraie raison était que nous n’avions pas répondu à l’amour de Dieu. 
Il est écrit dans la Bible, «Car l’amour est plus fort que la mort, la jalousie aussi cruelle que la tombe» (Cantique des Cantiques 8:6). Mes chers croyants, Dieu nous aime parfaitement afin que nous acceptions Son amour avec gratitude. Mais si nous rejetons cet amour, Son amour se transforme en haine et devient très cruel. Dieu a aimé tout le monde. Il nous aime encore tous. Notre Dieu nous aime tellement qu’Il nous a tous sauvés. C’est juste que certains d’entre nous ne réalisent pas cela. 
Puisque Dieu vous aime encore, même maintenant, Il frappe à la porte de votre coeur, en disant: «Je t’aime. Je t’ai aimé. Je t’ai tant aimé. As-tu fait quelque chose de mal? Est-ce que ta conscience est troublée? As-tu quelque chose qui te condamne? J’ai pris toutes ces choses sur Moi-même, et J’ai été condamné à ta place. Est-ce que ton coeur est troublé? Qu’est-ce qui te trouble tant? J’ai également pris les causes mêmes de ces troubles. Ne te rends-tu pas compte que je t’ai aimé? Je t’ai tant aimé que J’ai permis à ton coeur d’être réellement joyeux et heureux. Si tu es encore en souffrance et n’as pas de joie, en dépit de ce que J’ai fait pour toi, alors tu ne connais pas la Vérité. Je veux que tu connaisses la Vérité.»
Jean 3:18 dit: «Celui qui croit en lui n’est point jugé; mais celui qui ne croit pas est déjà jugé, parce qu’il n’a pas cru au nom du Fils unique de Dieu». Examinons ce passage. Ici, «Lui» se réfère à Jésus. Cela signifie que quiconque croit en Jésus n’est pas condamné, quelles que soient les fautes qu’il ait pu faire et combien de péchés il ait pu commettre dans ce monde. La raison est que Jésus est son Sauveur, et il croit que Jésus a effacé tous ses péchés, par conséquent, il n’est pas condamné. Cependant, Jésus dit aussi ici que celui qui ne croit pas est déjà condamné, parce qu’il n’a pas cru au nom du Fils unique de Dieu. 
En d’autres termes, certaines personnes sont condamnées parce qu’elles ne croient pas au nom du Fils unique de Dieu. Quel est le nom de ce Fils unique de Dieu? C’est Jésus. Comme il est dit ici que l’on est condamné parce qu’on ne croit pas au nom du Fils unique de Dieu, de toute évidence, le nom de ce Fils unique n’est pas le même que le nom de quelque être humain. Nulle part il est dit que l’on est condamné parce qu’on ne croit pas au nom de Monsieur ou de Madame Dupont. De même, on n’est pas condamné pour n’avoir pas cru au nom du président de son pays. Pour n’avoir pas cru au nom de qui, alors, Jésus a dit ici que l’on est condamné? Il a dit que c’est pour n’avoir pas cru au nom du Fils unique de Dieu que l’on est condamné.
Qu’est-ce qui est donc significatif au sujet du nom du Fils unique pour que nous soyons condamnés si nous ne croyons pas à ce nom? Au nom du Fils unique, c’est-à-dire, au nom de Jésus, il y a l’autorité de Dieu. Quand Dieu le Père a envoyé Son Fils sur cette terre, Il a commandé que le nom de Son Fils soit Jésus. Le nom de Jésus signifie «le Sauveur», selon ce qui est écrit: «Il sauvera son peuple de ses péchés» (Matthieu 1:21). Au nom de Jésus, il y a le pouvoir de nous sauver de tous nos péchés. 
Le nom «Jésus» signifie qu’Il est Celui qui sauvera Son peuple de tous Ses péchés. Ce nom est donc un nom très puissant. Il est le nom même qui peut libérer les pécheurs sans faillir. Le nom «Jésus» signifie qu’Il sauvera Son peuple de ses péchés (Matthieu 1:21), et par conséquent, Jésus est le Dieu Tout-Puissant du salut, et le Sauveur de toute l’humanité. Par conséquent, ne pas croire au nom de Jésus consiste à ne pas croire au Sauveur même, et c’est pourquoi l’on est condamné. 
 


Jésus le Seul Sauveur


Dieu a dit qu’il n’y a qu’un seul nom sous le ciel qui peut nous sauver (Actes 4:12). Cela signifie que tout le monde sous le ciel ne peut être sauvé que s’il croit en ce Jésus, et que celui qui ne croit pas en Jésus ne peut pas être sauvé. Si quelqu’un veut être sauvé de ses péchés et être délivré de sa vanité, de la vacuité, de la destruction, et de la malédiction, il doit croire en Jésus seul, et il doit croire que ce n’est que ce Jésus qui l’a sauvé. En d’autres termes, nous pouvons être sauvés si nous croyons seulement au nom de Jésus et réalisons: «Jésus, le Dieu Tout-Puissant est vraiment mon Sauveur! Il m’a sauvé! Il m’a parfaitement sauvé en me donnant Son amour parfait! Voilà comment Il m’a sauvé!» D’autre part, si l’on ne croit pas en Jésus, alors l’on est déjà pécheur. Celui qui ne croit pas est pécheur et est condamné en conséquence. Jésus a utilisé le mot «condamner» ici, et ce mot est utilisé lorsque l’on est reconnu coupable et que la condamnation est prononcée. Et c’est parce que l’on ne croit pas en Jésus qu’on est condamné pour son péché.
Nous les humains sommes tous pareils. Nous sommes tous nés dans ce monde identiques, nous commettons tous le péché tous les jours de la même façon, nous luttons tous pour pourvoir à nos besoins quotidiens, nous loger, nous habiller et nous nourrir, et nous finirons tous par mourir et retourner à la poussière. Cependant, bien que tous les êtres humains commettent le péché de la même façon, il y a ceux qui ont le péché, et puis il y a ceux qui n’ont pas de péché. Selon qu’il est écrit: «Il n’y a point de juste, pas même un seul» (Romains 3:10), tout le monde commet le péché, mais il y a toujours ceux qui sont devenus justes en croyant en Jésus. 
En même temps, toutefois, alors que les chrétiens croient en Jésus, certains sont sauvés de leurs péchés et d’autres ne le sont pas. La raison en est que ces derniers, bien qu’ils invoquent le nom du Fils unique, ne connaissent pas ou ne croient pas vraiment au salut que Jésus leur a apporté. C’est pourquoi beaucoup de chrétiens qui ne croient pas en la vérité conservent leurs péchés dans leurs cœurs, même s’ils invoquent tous le nom de Jésus.
Les péchés qui sont dans les cœurs des hommes sont écrits sur la tablette de leurs cœurs (Jérémie 17:1). C’est pourquoi ils sont condamnés pour leurs péchés, comme le dit la Bible, «Le salaire du péché, c’est la mort» (Romains 6:23). Comme le salaire du péché doit être payé uniquement par la vie elle-même, le pécheur doit être condamné à la mort éternelle, c’est-à-dire qu’il doit souffrir la seconde mort. En d’autres termes, les pécheurs doivent être jetés en enfer. C’est ce que ce passage signifie en disant: «Celui qui croit en lui n’est point jugé; mais celui qui ne croit pas est déjà jugé, parce qu’il n’a pas cru au nom du Fils unique de Dieu» (Jean 3:18). 
Jésus le Fils de Dieu est l’Unique et seul Dieu. Il y a toutes sortes de créatures dans l’univers, mais Jésus n’est pas une créature. Lui seul est le Fils unique de Dieu, et Lui seul est le Seigneur de la création qui a fait l’univers et tout ce qu’il contient, y compris vous et moi. Il est le Créateur. Nous utilisons ce terme «Créateur» pour faire référence à un être divin qui a créé le monde, et ce Créateur n’est personne d’autre que Jésus.
Nous, les créatures que Jésus a faites, avons été trompées par Satan et avons péché. Pour nous sauver, ce Créateur, Jésus, est venu volontairement comme un homme. Bien que Jésus pouvait vaincre Satan plus que suffisamment par Sa puissance, car Il est le Dieu de la Vérité et le Dieu juste et équitable, Il a pris les péchés de Ses bien-aimés par Son baptême, a été condamné à leur place, et les a ainsi sauvés à la perfection totale. Jésus est le Dieu qui est mort pour nous sauver d’entre les mains de Son ennemi. 
La population de ce monde est de plus de 6 milliards. En dehors des 6 milliards de personnes vivantes à l’heure actuelle, combien d’autres personnes ont vécu et sont mortes avant? Puisqu’il doit y avoir eu beaucoup plus de 6 milliards de gens qui sont nés et sont morts depuis le commencement jusqu’à maintenant, il m’est arrivé de me demander où tous ces morts ont été enterrés. Un très grand nombre de gens sont nés et sont morts jour après jour, et la plupart des morts ont été enterrés dans le sol, mais nous ne voyons que très peu de tombes, que ce soit dans les cimetières publics ou privés. J’ai été une fois très intrigué par cela.
Mes chers croyants, une fois que nous sommes nés, nous devons revêtir l’amour de Dieu, être sauvés, devenir justes, et vivre heureux sur cette terre, et quand nous passerons au prochain monde, nous devrons vivre heureux pour toujours dans le plus beau Royaume, le Ciel. Pourtant, les innombrables personnes qui naissent et meurent dans ce monde portent encore plusieurs péchés dans leurs cœurs. Même les soi-disant «chrétiens» qui prétendent croire en Dieu et en Son Fils Jésus ont encore du péché. Pourquoi est-ce que ces chrétiens subissent la mort pour leurs péchés, même s’ils insistent sur le fait qu’ils croient en Jésus comme le Sauveur qui les a délivrés de tous leurs péchés? C’est une énigme.
Le fait qu’ils soient torturés par leurs péchés, alors même que Jésus, qui a sauvé l’humanité est à leur disposition, vient de ce qu’ils ne croient pas vraiment au nom du Fils unique. Tous ces gens doivent croire au seul Sauveur qui est venu sauver l’humanité et a accompli Son salut parfait. Quiconque croit en l’unique Sauveur, Jésus le Tout-Puissant qui est venu pour sauver l’humanité en enlevant tous ses péchés, n’a plus aucun péché. Jésus a été baptisé pour prendre les péchés du monde, a été crucifié et condamné sur la Croix à la place de l’être humain, et a payé le salaire du péché, à sa place. Ces personnes qui croient en Jésus sont maintenant sans péché, car tous leurs péchés ont été transférés sur Jésus, ils n’ont rien qui puisse les condamner, car Jésus a porté toute leur condamnation, et quoiqu’ils soient clairement nés dans ce monde comme pécheurs, ils sont aujourd’hui des justes qui n’ont pas de péché.
Cependant, Dieu a également dit clairement que ceux qui ne croient pas au nom du Fils unique, qui est Jésus, qui a parfaitement effacé tous leurs péchés que ceux-ci restent pécheurs, et qu’ils sont déjà condamnés. Toute personne qui a le péché dans son cœur est déjà condamnée à la destruction comme un pécheur. 
Même si l’on croit en Jésus, s’il y a encore du péché dans son cœur, alors il est déjà déterminé devant Dieu que l’on soit condamné à l’enfer. C’est pourquoi il est si incorrect de conserver du péché, tout en professant croire en Jésus. C’est parce que cette personne ne croit pas en la puissance du nom de Jésus qu’elle a encore tous ses péchés intacts. Chacun d’entre nous doit donc être absolument sûr de croire en Jésus comme son Sauveur. Mes chers croyants, croyez-vous que Jésus a pris tous nos péchés et les a effacés à travers Son baptême? Tout au long de votre vie dans ce monde, combien de péchés commettez-vous? Est-ce que votre vie est une satisfaction? N’est-il pas vrai que vous n’êtes jamais satisfaits, peu importe ce que vous faites? Même si vous buvez, chantez et dansez partout, n’y a-t-il pas que de la tristesse qui demeure dans votre cœur? Les pécheurs ne peuvent trouver aucune satisfaction dans leurs coeurs. A moins que nous ne croyons au puissant nom du Fils unique, et que nous rencontrions ce Jésus qui a effacé tous nos péchés, nous ne pouvons pas connaître de satisfaction; nos cœurs restent vides et nos pensées toutes confuses, et lorsque nous regardons le ciel, il est beau et propre, mais quand nous regardons nos cœurs et nos actes, nous ne pouvons lever nos visages à cause de la honte. Lorsque nous voyons les yeux pétillants des enfants innocents et entendons leurs voix innocentes, ils sont si purs que le contraste est encore plus fort devant nos coeurs sales.
Aucun pécheur n’a de satisfaction dans sa vie. C’est pourquoi tout le monde doit croire en Jésus. Le nom de Jésus, le Fils unique est si grand et si puissant qu’il a effacé tous nos péchés. Si nous l’entendons, l’apprenons et le comprenons à travers la Parole, alors en revêtant l’amour de Dieu, nous devenons Ses enfants sans péché, qui ne sont pas condamnés, nous sommes transformés en justes, et alors que nous vivons sur cette terre aussi, nous aurons beaucoup de paix, de joie et de bonheur dans nos coeurs.
Quelqu’un parmi vous aurait-il vécu en vain, n’étant pas en mesure de rencontrer Jésus? Même aujourd’hui, il n’est pas trop tard. Voyons ce que dit Jean 3:19. «Et ce jugement c’est que, la lumière étant venue dans le monde, les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière, parce que leurs oeuvres étaient mauvaises.» Dieu nous a dit ici pourquoi les pécheurs ont le péché. Leur condamnation est due au fait que, même si la lumière est venue dans le monde, ils ont préféré les ténèbres à la lumière, parce que leurs œuvres étaient mauvaises. Dieu est la lumière. L’attribut le plus important de toutes les lumières, que nous parlions de la lumière du soleil, de la lumière des étoiles, d’une lumière électrique, ou même de la lueur d’une luciole, est qu’elles éclairent pour éliminer l’obscurité. C’est la Vérité qui est la vraie lumière. Le fait que Dieu nous ait sauvés est la vraie lumière. Le salut de Dieu est la lumière véritable, qui a illuminé nos âmes qui ont été noircies par nos péchés. Le Fils unique Jésus, a véritablement pris nos péchés, a véritablement été condamné pour nos péchés, et nous a véritablement sauvés de nos péchés.
 

N’avez-vous pas ignoré la volonté de Jésus?

Pourquoi, alors, les humains ont-ils encore des péchés? Pourquoi les êtres humains sont-ils si maudits? Pourquoi leurs vies sont-elles si misérables? Pourquoi la vie est-elle si difficile, et pourquoi n’y a-t-il pas de satisfaction dans nos cœurs? Pourquoi la vie n’est-elle pas ce qu’elle est censée être, pourquoi ne pouvons-nous pas vivre comme des êtres humains, et pourquoi notre vie est-elle si triste et solitaire? C’est parce que nous-nous cachons loin de la face de Jésus, même si ce Jésus qui est la lumière, est venu dans ce monde et nous a sauvés.
Qu’est-ce que Dieu nous dit? «Nés pécheurs, et vous péchez jusqu’à votre mort. Voilà ce que vous êtes. Vous êtes donc des pécheurs. Mais je suis venu pour vous sauver, car j’ai eu compassion de vous. J’ai pris vos péchés, j’ai été condamné pour eux, et je les ai tous effacés. Croyez en Moi et soyez sauvés. Si vous croyez en Moi, vous deviendrez justes, si vous croyez en Moi, vous deviendrez Mes enfants, et si vous croyez en Moi, vos cœurs deviendront sans péché.» La vie est si misérable, précisément parce que les gens ne croient pas en cette Parole de Vérité que Jésus nous a donnée, car ils ont peur que leurs péchés soient révélés. 
C’est pourquoi nous devons nous abandonner à cette Parole de Dieu. Quand la Parole nous dépouille, et révèle notre vraie nature, ceux qui reconnaissent cela sont sauvés par Dieu. Et même quand Dieu leur adresse des propos injurieux, disant: «Vous commettez toutes sortes de péché parce que vous êtes nés pécheurs, vous êtes de sales et honteux êtres humains», ils le reconnaissent en admettant: «Oui, Seigneur, je suis un insensé et un idiot.» Si le Seigneur dit: «Vous êtes une graine de malfaiteurs», alors nous devrions répondre comme suit: «Oui, Tu as raison. Ma nature est telle que je ne peux que faire du mal. Comme je l’ai hérité de mes parents, tout ce que j’ai jamais pu faire c’est le mal. Et tout au long de ma vie, j’ai été un hypocrite. Je fais tout simplement semblant d’être bon, alors qu’en fait je ne peux pas du tout vraiment faire le bien. À chaque occasion, je vole, à chaque occasion, je pèche, à chaque occasion, je fais du mal, et à chaque occasion, je pose des actes égoïstes.» De même que la Bible nous dit dans Marc qu’il y a douze sortes de péché dans le cœur de l’homme, il y a en effet de nombreux péchés dans le cœur de l’humanité. Dans ce passage de Marc 7:21-22, Dieu a dit, «Car c’est du dedans, c’est du coeur des hommes, que sortent les mauvaises pensées, les adultères, les impudicités, les meurtres, les vols, les cupidités, les méchancetés, la fraude, le dérèglement, le regard envieux, la calomnie, l’orgueil, la folie.»
Avez-vous un tel cœur oui ou non? Bien sûr que vous l’avez. Vous et moi sommes identiques et sommes nés avec un tel coeur. Est-ce parce qu’on nous a appris à poser des actes méchants que nous faisons ces choses? Non, certainement pas. Vous a-t-on enseigné à la maternelle: «Tu es si beau, en grandissant, deviens un voleur»? Lorsque vous êtes passé à l’école primaire, vous a-t-on enseigné: «Tu es si beau, en grandissant, deviens un escroc»? Loin de là, vous avez probablement entendu parler vos enseignants disant à d’innombrables occasions: «Vous êtes né sur cette terre avec un dessein particulier. Vous devez grandir pour utiliser toutes vos potentialités et contribuer au développement de la société.» Je suis sûr que vous avez tous entendu cela à plusieurs reprises.
Vos grands-parents vous ont aussi dit, «Grandis et sois un pilier de cette nation.» Même s’ils ont beaucoup misé sur vous et vous ont demandé de devenir un pilier de la nation, comment vous êtes-vous finalement révélé? Nous avons tous grandi avec de tels enseignements. Nous avons reçu une éducation publique et une éducation familiale pour construire notre personnalité et devenir de bonnes personnes. Même jusqu’à ce que nous soyons diplômés de l’université et du lycée, nous avons toujours été éduqués pour devenir des personnes qui aident les autres. Quand tout votre apprentissage était terminé, et que vous étiez sur le point de vous marier, on vous a dit: «Soyez patient. Soyez gentil avec votre conjoint. Respectez votre belle-famille. Endurez toutes choses, et vous pourrez réellement fonder une famille. La patience est la principale raison qui peut sauver votre mariage.» Combien de fois vous a-t-on servi de tels enseignements? 
On nous a enseigné à être vertueux, patients, et de bonnes personnes, mais comment sommes-nous devenus? Combien de péchés avons-nous commis? Quand nous étions jeunes, nous n’avons pas commis trop de péchés, tout simplement parce que beaucoup de ces méfaits étaient au-delà de notre faculté immature, mais une fois que nous avons grandi, n’avons-nous pas développé nos propres compétences, et n’avons-nous pas, dès lors, laissé libre cours à toutes sortes de péchés? Nous volions de l’argent des poches de notre mère pour acheter des biscuits, nous gardions de l’argent qui était censé régler les frais de scolarité et le dépensions pour nous-mêmes, nous faisions tout notre possible pour rendre nos parents misérables, comme si leur bonheur était notre misère, et quand nos parents enduraient beaucoup d’ennuis pour nous mettre à l’école, de la maternelle et à l’université, pour nous éduquer, nous ne faisions exactement que ce qu’ils nous disaient de ne pas faire. Nous savions tous que nous étions censés vivre vertueusement, mais nous avons continué à pécher, de sorte que nous devrions avoir honte de nous-mêmes à chaque fois que nous voyions le ciel bleu et clair. C’est ainsi que précisément sont nos vies.
En d’autres termes, Dieu nous dit: «Vous êtes méchants. Vous commettez le péché tout le temps. Vous êtes si misérables. Vous méritez d’être jetés en enfer.» Quand Dieu parle ainsi, nous devrions nous-mêmes l’admettre et demander Sa miséricorde, en disant: «Oui, Seigneur, Tu as raison. C’est cela que je suis, dès le commencement. Vas-tu juste me laisser comme ça?» Dieu va ensuite nous amener une heureuse nouvelle, nous disant, «J’ai eu tant de compassion pour vous que J’ai envoyé Mon Fils. Parce que J’ai voulu vous sauver grâce à Mon Fils Jésus, Je l’ai envoyé sur la terre pour vous délivrer.»
Il y a deux choses que Dieu nous dit ici. Tout d’abord, Il nous parle de nos péchés. Il nous explique quel genre de graine nous sommes, quels types de péchés et quel nombre de péchés nous commettons, comment nous mourrons, et où nous sommes envoyés, condamnés par Dieu, après notre mort. Deuxièmement, Dieu nous dit: «J’ai envoyé Mon Fils sur cette terre. Pour vous sauver de vos péchés, J’ai envoyé Mon Fils, et Je Lui ai transmis vos péchés et Lui ai fait prendre sur Lui tous ces péchés du monde. En Lui faisant porter les péchés du monde et en Le faisant mourir sur la Croix, et en amenant la condamnation que vous méritiez sur Mon Fils, j’ai fait de vous des personnes sans péché. Vous devez, par conséquent, tous croire en Mon Fils et être sauvés!» 
Cependant, les méchants ne l’acceptent pas. Peu importe la façon dont on leur dit: «Croyez en Jésus, Il a effacé vos péchés avec l’évangile de l’eau et de l’Esprit», ils refusent toujours de croire et, de plus, ils disent «Je préfère croire en mes propres poings.» Mais il est si stupide et inutile d’élever leurs poings qui ne sont que de la taille d’une tomate, de retrousser leurs manches, de rejeter Dieu, et de croire plutôt à leur propre force. 
Les humains sont de tels êtres faibles. Peu importe à quel point un être humain peut être grand et fort, une fois qu’il a un rhume, il est facilement affaibli. C’est parce que Dieu nous connaît si bien qu’Il a dit: «Parce que vous allez être jetés en enfer si vous avez le péché, j’ai passé tous vos péchés sur Mon Fils, et je L’ai fait condamner à votre place. Si vous croyez en ce Fils, vous serez sauvés et deviendrez justes. A présent, Je ne condamnerai plus personne de vous s’il croit.» Or, malgré cela, les êtres humains sont si méchants qu’ils croient encore à leurs propres poings ou aux religions du monde.
Il suffit de considérer Mike Tyson, l’ex-poids lourd et champion de boxe qui était célèbre pour ses poings de fer. A son match anticipé de retour sur le ring contre Evander Holyfield en 1997, Tyson a mordu l’oreille de son adversaire quand il s’est senti battu. Il pensait qu’il était imbattable, et pourtant, quand il a découvert le contraire, il a fini par mordre l’oreille de son adversaire. N’est-ce pas là, après tout, ce que sont les êtres humains?
Mes chers croyants, à quel point les êtres humains sont méchants? Vous et moi sommes aussi ce genre de personnes qui mordraient les autres et les blesseraient quand ils sont acculés. Nous aussi, nous sommes tous méchants. Devant la Parole de Dieu, nous ne devons jamais nier notre méchanceté. Ne sommes-nous pas des voleurs? Nous sommes en effet des voleurs. Ne sommes-nous pas des meurtriers? Nous sommes en effet des meurtriers. Quand nous haïssons quelqu’un, qu’est-ce que nous pensons de lui? Est-ce que nous lui souhaitons du bien? Non, bien sûr que non. Nous sommes nombreux à penser intérieurement: «Je souhaite qu’il voyage et tombe quelque part et meurt d’un traumatisme crânien. Ou quand il est au volant, peut-être sa voiture tombera d’une falaise et il mourra dans un incendie.»
Quand la méchanceté monte dans nos cœurs, que se passe-t-il? Si vous remuez les eaux usées, toutes sortes de choses sales tourbillonnent; de même, quand la méchanceté de l’humanité est un tant soit peu agitée, tous types de péchés sont produits. Quand nous revenons à nos sens, nous dissimulons notre méchanceté avec notre bonté apparente, prétendant être quelqu’un que nous ne sommes pas. Lorsque la personne que nous avons diffamé quelques instant plutôt apparaît devant nous, nous changeons nos couleurs immédiatement et, faisant semblant d’être très amicaux, nous disons sans vergogne: «Comment allez-vous?» Lorsque nous regardons les enfants à l’école du dimanche, nous voyons que eux aussi sont comme ça: ils s’accrochent à nous, si nous sommes gentils avec eux même un tout petit peu, et pourtant, ils se mettent à bouder en un rien de temps si nous leur disons une chose même légèrement désagréable. C’est à ce point que les êtres humains sont méchants.
Lorsque vous étiez jeune, saviez-vous que vous étiez méchant? Vous n’avez probablement pas réalisé cela, n’est-ce pas? Un célèbre poète coréen a écrit qu’il ne voulait pas avoir même un seul brin de honte quand il levait les yeux vers le ciel. N’avez-vous pas vécu avec cette aspiration aussi? De plus, vous avez probablement pensé que vous viviez vertueusement comme ça, et pensiez de vous-même que vous étiez une bonne personne. Mais qu’est ce qui s’est passé à mesure que vous avez pris de l’âge? Quelle vertu, si jamais il y’en a, pourriez-vous trouver encore en vous-même? C’est par pure ignorance que les gens disent que la nature humaine est fondamentalement bonne. Loin de là, il n’y a rien de bon en nous, et notre nature est fondamentalement extrêmement mauvaise. Lorsqu’ils sont suffisamment affamés, et qu’il n’y a rien d’autre à manger, les êtres humains sont même prêts à manger leurs propres enfants (2 Rois 6:26-29).
Il n’y a pas de limite aux atrocités humaines. Il suffit de regarder ce qui s’est passé pendant la Deuxième Guerre mondiale. Toutes sortes d’atrocités ont été commises, du génocide de 6 millions de Juifs à l’ensemble des expériences médicales qui ont été effectuées sur les vivants. D’innombrables personnes ont été torturées, mutilées et tuées juste à cause de leur appartenance ethnique, simplement parce qu’elles étaient différentes de l’agresseur. Et la race humaine n’est pas devenue meilleure, même maintenant. Ces atrocités se poursuivent sans relâche dans de nombreux coins du monde. 
Pensez-vous que les femmes sont quelque peu différentes des hommes, qu’elles sont dociles comme des brebis? Loin de là, les femmes également, sont aussi méchantes que les hommes. Il y a longtemps, je n’avais pas réalisé cela, au point que quand je voyais des écolières, je me disais: «Elles ont l’air si innocentes et pures, alors pourquoi suis-je si sale? Les gens comme moi ne doivent pas être dans ce monde. Je dois juste aller à la montagne pour être un moine et me séparer de la société.» Cependant, sur mon parcours, j’ai finalement compris que les femmes étaient aussi méchantes que les hommes. Je les avais admirées tout simplement parce que je ne connaissais pas ce fait. Il suffit de jeter un œil sur ce qui se passe quand les femmes se disputent. Elles se tirent les cheveux les unes les autres, elles se donnent des coups de pied, et elles se maudissent les unes les autres, comme si il n’y a pas de lendemain. Il n’y a pas de différence de sexe ou d’âge à la méchanceté de l’homme, les hommes et les femmes, les vieux et les jeunes, de la même façon, sont clairement mauvais.
Puisque la Parole de Dieu est infaillible, nous devons la reconnaître avec un oui et croire en elle. Dieu nous a créés, et par conséquent, Il sait tout sur le genre de graine que nous sommes. Nous lever pour argumenter contre Dieu et refuser Sa Parole en Lui disant non, n’est de notre part, rien d’autre que du mal. En fait, la raison pour laquelle les gens ne peuvent pas recevoir la rémission des péchés, ni être bénis, ni devenir justes, est qu’ils se cachent, car ils craignent que leurs péchés soient révélés, et qu’ils refusent intentionnellement d’écouter la Parole de Dieu choisissant plutôt de L’ignorer. C’est précisément la raison pour laquelle ils ne peuvent pas être guéris de la méchanceté de leurs cœurs. 
Lorsqu’un médecin a diagnostiqué la maladie dont souffre son patient et lui prescrit un traitement, le malade doit suivre l’ordonnance s’il veut être guéri. Si le médecin est quelque peu bon, le patient doit écouter et suivre ce que dit le médecin; si le patient n’écoute pas le médecin, il ne peut tout simplement pas être guéri. De même, si nous voulons être guéris de la maladie du péché dans nos cœurs, nous devons nous présenter devant Jésus, et nous devons être guéris en croyant en l’évangile de Vérité, l’évangile de l’eau et de l’Esprit que Jésus nous a donné.
 

Pratiquez-vous et croyez-vous en la vérité? 

Jean 3:21 dit, «Mais celui qui agit selon la vérité vient à la lumière, afin que ses oeuvres soient manifestées, parce qu’elles sont faites en Dieu.» En d’autres termes, Dieu sait tout sur nous. Il n’y a rien que Dieu ne connaît pas sur nous. Ce passage où Dieu dit que celui qui agit selon la vérité vient à la lumière est réellement la vérité. Puisque Dieu Lui-même, qui nous a créés et connaît tout à notre sujet, l’a dit, cela ne peut être que la vérité infaillible. Dieu a dit qu’Il nous sauverait en envoyant Son Fils unique et en transférant nos péchés sur Lui, Dieu nous a dit qu’Il donnerait le ciel à tous ceux qui croient en Lui ; Dieu nous a dit comment le prochain et le monde actuel vont se dérouler, et Dieu nous a dit ce qui arrivera à Ses croyants et ce qui adviendra aux incroyants.
D’abord, au verset 20, il est écrit: «Car quiconque fait le mal hait la lumière, et ne vient point à la lumière» (Jean 3:20). Nous devons reconnaître la Parole de Dieu et la suivre. Toute personne qui aime Dieu doit Le reconnaître. Dieu a dit qu’Il a réellement créé l’univers, qu’Il nous a créés vous et moi, et règne également dans le monde à venir. Lorsque nous entendons Sa Parole, si nous pouvions juste hocher nos têtes et l’accepter, nous recevrions alors la rémission de nos péchés, et par cela, Dieu effacerait tous nos péchés. Tout comme nous croyons que Dieu a créé l’univers pour nous bénir, c’est Dieu qui apporte le bonheur à nos vies. Chaque fois que nous entendons Sa Parole, il n’y a rien que nous puissions faire d’autre, que de dire: «Oui.»
«Mais celui qui agit selon la vérité vient à la lumière, afin que ses oeuvres soient manifestées, parce qu’elles sont faites en Dieu» (Jean 3:21). Ceux qui ont reçu la rémission de leurs péchés n’ont rien d’autre à faire que de dire simplement oui à la Parole de Vérité et croire en Elle. «Père, Ta Parole est la Vérité, et tout comme Tu me l’a fait remarquer, c’est en fait ce que je suis. Et pour moi, qui étais ainsi lié à l’enfer, Tu as envoyé Ton Fils unique, et Tu m’as sauvé en condamnant Ton Fils. Maintenant, il n’y a plus de péché dans le monde, car Jésus les a tous enlevés. Tu m’as ainsi sauvé. Puisque Jésus a pris tous mes péchés, je n’ai donc plus de péché. Je crois, Seigneur!» C’est tout ce que nous pouvons dire. Tout ce que Dieu donne librement, nous n’avons pas d’autre choix que de le recevoir avec reconnaissance. C’est tout ce que nous devrions faire devant Lui. 
Si je vous disais que quand j’étais petit, je suivais ma mère partout et je prenais soin de la cuisine, n’allez-vous pas simplement supposer que ce que je dis est vrai, puisque vous ne m’avez jamais vu faire cela? Si vous me connaissez comme un honnête homme qui ne peut dire que ce qui est vrai, vous auriez encore plus raison de croire qu’il eut un temps où, faire la vaisselle était pour moi une seconde nature, que j’allumais le réchaud quand ma mère lavait le riz, que je balayais la cour lorsque ma mère lavait le sol, et que j’étais un gentil homme de famille. J’ai arrêté toutes ces choses quand mes parents sont décédés, mais j’aimais tellement faire la cuisine et le nettoyage que, pendant très longtemps, j’ai fait beaucoup de travaux domestiques, à tel point que j’ai senti que c’était ma vocation. Donc je sais comment les femmes se sentent. Je sais très bien comment elles se sentent quand la maison est toute rangée et nettoyée, de haut en bas, quand elles ont achevé le nettoyage et que, même la serpillière est propre. Il est tout à fait possible que celui qui a nettoyé la salle se sente plus heureux que celui qui entre dans une salle propre. Bien sûr, si elle avait nettoyé la salle pour une personne qu’elle aime, et qu’il se sente heureux dans la pièce, alors elle était encore plus heureuse.
J’aime tellement faire toutes ces choses, mais je n’ai plus le temps de les faire. Si je n’étais pas en train de diffuser l’évangile, c’est ce que je voudrais faire. J’aime toujours préparer la nourriture pour mes connaissances. Je suis très doué dans ces choses. Cela semble-t-il difficile à croire? Il y a longtemps de cela, j’ai effectivement fait toutes ces choses. Mais puisque vous ne m’avez pas vu faire tout cela, tout ce que vous pouvez faire, c’est simplement croire. Ce que vos yeux ont vu est facile à croire. Ce qui n’a pas été vu est très difficile à croire, mais si vous savez qui je suis, alors vous croirez mes paroles, même si vous n’avez réellement jamais vu ce que j’ai fait. 
Croire en l’évangile par lequel Dieu a effacé vos péchés est aussi comme cela. Avez-vous vraiment vu Jésus accepter tous vos péchés quand Il a été baptisé? C’était le devoir divin pour Jésus d’accepter tous nos péchés et de les mettre sur Lui-même. Le fait pour Lui d’accepter tous nos péchés et d’être condamné pour eux est l’amour inconditionnel qu’Il a pour nous. Mais avons-nous vu cela? Non, c’est uniquement écrit dans la Bible. Tout ce que Dieu nous a dit, est-il simplement un mensonge, ou bien, est-ce la vérité? C’est la Vérité. Quand Dieu nous dit de croire, est-il correct de refuser de croire en Sa Parole juste parce que nous n’avons pas vu? Absolument pas! 
Puisque la Parole de Dieu est tout à fait vraie, le fait que nous n’ayons pas vu de nos yeux signifie que nous n’avons pas d’autre choix que d’y croire. Avons-nous vu quand Dieu a créé l’univers et tout ce qui s’y trouve? C’est parce que nous n’avons pas vu que, par l’intermédiaire d’environ 40 hommes de foi, sur environ 1,600 ans, Dieu a écrit Sa Parole disant: «Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre», et Il a conservé cela jusqu’à ce jour, de sorte que nous puissions être en mesure de le lire. Il n’y a rien d’autre que nous puissions faire que de croire en cela.
Si Dieu nous dit que nous sommes méchants, il faut juste le croire, autrement, comment ferions-nous pour réaliser cela? Si vous vous dites : «En fait, je crois que je suis néanmoins un peu bon», vous êtes en train de dire quelque chose d’insensé. Vous devez plutôt vous dire : «la Parole de Dieu a vraiment raison. Je n’ai rien d’autre que la méchanceté.» C’est parce que nous croyons en Dieu que nous sommes sauvés en croyant véritablement, «J’étais ce type de graine dès le commencement, mais le Seigneur m’a sauvé grâce à l’évangile de l’eau et de l’Esprit.» Mes chers croyants, croyez-vous vraiment en Dieu? Croyez-vous en Lui, je vous supplie tous. Il n’y a rien d’autre à faire que de croire en sa Parole. L’évangile de l’eau et de l’Esprit, que Dieu t’a donné n’est-il pas vrai? Bien entendu, il est vrai. 
Qu’est-ce que les gens du monde vous disent? Ils vous disent tous de vivre vertueusement. Qu’en est-il des faux pasteurs qui tentent de vous escroquer au nom de Jésus? Ils vous mettent assis et vous disent de ne pas commettre de péché. Ceci, mes chers croyants, c’est ce que disent les voleurs et les escrocs. Péchons-nous parce que nous voulons effectivement pécher? Arrêtons-nous de pécher juste parce qu’on nous a demandé de ne pas pécher? Non, nous commettons le péché chaque fois que nos circonstances le permettent, parce que nos cœurs désirent fondamentalement commettre le péché: si quelqu’un ne commet pas le péché, parce qu’on demande de ne pas le commettre, alors il n’est pas un être humain. 
A cause de nos insuffisances, combien de péchés commettons-nous avec nos cœurs, nos esprits et nos actes, même quand nous ne nous en rendons pas compte? Ce serait merveilleux si nous pouvions en quelque sorte contrôler toutes ces choses, mais puisque nous sommes seulement des humains, nous sommes toujours faillibles et incapables de nous contrôler nous-mêmes, nous péchons tout le temps. Précisément parce que Dieu sait très bien que nous ne pouvons pas éviter de pécher, Il nous dit d’être sauvés en croyant en Son Fils Jésus. C’est pourquoi nous devrions atteindre le salut en croyant en Jésus de tous nos cœurs. Est-ce que vous comprenez maintenant?
Concluons ici notre discussion d’aujourd’hui, mais si le Seigneur me permet, je continuerai à partager ce passage de l’Ecriture en détail. Nous avons été sauvés en croyant en Jésus, le seul Sauveur de l’humanité. Je donne toute ma gratitude au Seigneur qui nous a sauvés de tous nos péchés à travers l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Alléluia!