Sermons

Sujet 16: L’Evangile de Jean

[PARTIE 4-1] Le Seigneur résout tous nos problèmes (Jean 4:3-19)

Le Seigneur résout tous nos problèmes
(Jean 4:3-19)
«Alors il quitta la Judée, et retourna en Galilée. Comme il fallait qu’il passât par la Samarie, il arriva dans une ville de Samarie, nommée Sychar, près du champ que Jacob avait donné à Joseph, son fils. Là se trouvait le puits de Jacob. Jésus, fatigué du voyage, était assis au bord du puits. C’était environ la sixième heure. Une femme de Samarie vint puiser de l’eau. Jésus lui dit: Donne-moi à boire. Car ses disciples étaient allés à la ville pour acheter des vivres. La femme samaritaine lui dit: Comment toi, qui es Juif, me demandes-tu à boire, à moi qui suis une femme samaritaine? - Les Juifs, en effet, n’ont pas de relations avec les Samaritains. - Jésus lui répondit: Si tu connaissais le don de Dieu et qui est celui qui te dit: Donne-moi à boire! Tu lui aurais toi-même demandé à boire, et il t’aurait donné de l’eau vive. Seigneur, lui dit la femme, tu n’as rien pour puiser, et le puits est profond; d’où aurais-tu donc cette eau vive? Es-tu plus grand que notre père Jacob, qui nous a donné ce puits, et qui en a bu lui-même, ainsi que ses fils et ses troupeaux? Jésus lui répondit: Quiconque boit de cette eau aura encore soif; mais celui qui boira de l’eau que je lui donnerai n’aura jamais soif, et l’eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d’eau qui jaillira jusque dans la vie éternelle. La femme lui dit: Seigneur, donne-moi cette eau, afin que je n’aie plus soif, et que je ne vienne plus puiser ici. Va, lui dit Jésus, appelle ton mari, et viens ici. La femme répondit: Je n’ai point de mari. Jésus lui dit: Tu as eu raison de dire: Je n’ai point de mari. Car tu as eu cinq maris, et celui que tu as maintenant n’est pas ton mari. En cela tu as dit vrai. Seigneur, lui dit la femme, je vois que tu es prophète.»
 

Le coeur qui connaît ses imperfections est le cœur qui trouve la grâce de Dieu. Pendant que nous vivons dans ce monde, nous avons parfois le sentiment d’avoir besoin de l’aide de Dieu à cause de nos imperfections. Un tel cœur, mérite vraiment de recevoir la grâce de Dieu, et il en fait l’expérience en Son temps. Ceux qui connaissent leurs imperfections et ont besoin de l’aide de Dieu, en vivant dans ce monde, sont bien plus bénis que ceux qui ne réalisent ni leurs fautes, ni le besoin de recevoir de l’aide de Dieu. Nous sommes de ceux qui ne peuvent pas vivre sans la grâce de Dieu, tous les jours, et par conséquent, nous avons besoin de Sa grâce, jour après jour. Quoi que nous fassions, nous avons besoin de l’aide de Dieu dans notre vie et pour tout, que ce soit pour répandre l’Evangile dans le monde entier ou en Corée. Je crois que ce besoin de l’aide de Dieu est, en soi, une bénédiction, et c’est effectivement ce qui nous permet de revêtir la bénédiction de Dieu.
Cette journée est passée si vite que je peux à peine m’en souvenir. Le Pasteur Shin est venu me voir hier, et nous avons passé toute cette journée à travailler sur notre ministère de littérature. J’étais trop occupé pour réaliser le coucher du soleil, et au moment où je suis arrivé à l’église pour le service d’adoration, il faisait déjà nuit. Les journées sont devenues plutôt courtes. Il semblerait que l’hiver est en train de s’approcher. A mesure que l’hiver approche, mon cœur désire encore plus la grâce du Seigneur, car il reste encore plus de choses à faire cette année. Mon désir sincère est aussi que je devienne un homme qui n’oublie jamais ses imperfections toute sa vie durant, et qui recherche toujours et véritablement l’aide de Dieu. Je ne veux pas devenir un homme qui soit dans l’abondance excessive et qui soit prospère par lui-même, au point de ne plus avoir besoin de l’aide de Dieu. Je préférerais être un homme dont le cœur et le corps sont pleins d’imperfections, et qui a donc constamment besoin de l’aide de Dieu. Je veux vivre tous les jours sous l’ombre de Dieu, demandant Son aide.
 

La femme qui a rencontré Jésus

Le passage biblique de ce jour décrit une femme Samaritaine qui a rencontré Jésus. Jésus a demandé à cette femme un peu d’eau, mais la femme L’a rabroué, disant: «C’est étrange. Pourquoi, toi qui es un Juif, me demandes de l’eau à moi qui suis une Samaritaine?» Jésus lui dit alors: «Si tu connaissais le don de Dieu et qui est celui qui te dit: Donne-moi à boire !, tu lui aurais toi-même demandé à boire, et il t’aurait donné de l’eau vive.» La femme a posé de nombreuses questions absurdes, et finalement, elle a pu reconnaître l’identité de Jésus. Elle a pu réaliser que Jésus était le vrai prophète, et qu’Il n’est personne d’autre que le Sauveur même que Dieu avait prophétisé, dans l’Ancien Testament, d’envoyer en Israël et dans le monde. Ainsi, la femme a pu reconnaître et croire en Jésus comme son Sauveur. Et elle est également allée parler de ce Sauveur à d’autres personnes.
En lisant ce passage maintenant, nous sommes amenés à nous demander: «Qui est-ce qui nous donne vraiment de l’eau vive?» Qui nous donne cette eau qui désaltère nos cœurs, qui est vivant, et qui nous fait ne plus jamais avoir soif? N’est-ce pas Dieu? N’est-ce pas Jésus qui nous a sauvés du péché? Pendant que nous réfléchissons à ces questions, nous croyons que ce n’est ni un homme, ni aucune substance matérielle sur cette terre, qui nous donne de l’eau vive, mais c’est Jésus, le Tout-Puissant qui est vraiment puissant. Qui va désaltérer nos cœurs, nous apporter la tranquillité d’esprit, et résoudre les problèmes de nos cœurs, tant dans l’esprit que dans le corps?
La Samaritaine avait eu soif aussi longtemps qu’elle était dans ce monde qui ressemble à un désert, et elle devait aller puiser de l’eau chaque fois. Cependant, notre Seigneur a dit à cette femme, «Si tu connaissais le don de Dieu et qui est celui qui te dit: Donne-moi à boire! Tu lui aurais toi-même demandé à boire, et il t’aurait donné de l’eau vive.» En fin de compte, la femme a pu reconnaître l’identité de Jésus. Et ainsi, elle a été remise de tous ses péchés, et a reçu de l’eau vive dans son cœur.
Je crois que seul notre Seigneur est capable de nous donner de l’eau vive. Chaque fois que nous rencontrons des difficultés, chaque fois que nos cœurs sont fatigués, et chaque fois que nous avons des besoins pour nos cœurs, il n’y a personne d’autre que Jésus, notre Sauveur, qui pourvoit véritablement à tous nos besoins spirituels et physiques et résout tous nos problèmes. Seul Le Seigneur a absous tous les péchés de nos cœurs, et Lui seul peut nous donner la vraie paix, à vous et moi. Lorsque nous étions fatigués de nos péchés, malheureux et tourmentés par eux, lorsque nous souffrions avec plusieurs problèmes et lorsque nous nous battions pour nos vies dans ce monde qui ressemble à un désert, ce n’est personne d’autre que notre Seigneur qui nous a donné de l’eau vive. Seul notre Seigneur nous a donné de l’eau vive.
Mes chers croyants, qui a résolu tous nos problèmes, les vôtres aussi bien que les miens? Est-ce un homme, une quelconque religion, ou la richesse de ce monde? Non, ce n’est rien de ces choses. Jésus seul a résolu tous les problèmes que nous rencontrons dans notre vie. Car Il est le Dieu tout-puissant, et parce qu’Il nous aime vraiment, Il est en mesure de résoudre nos problèmes. Par amour pour nous, Jésus a momentanément abandonné Sa gloire et Son autorité pour venir sur la terre, afin de résoudre tous tes problèmes de péché ainsi que les miens. C’est Jésus qui, heureusement, a résolu non seulement le problème de nos péchés, mais aussi, tous nos problèmes spirituels et physiques.
Le Seigneur nous a permis d’avoir l’eau vive du ciel qui ne peut être atteinte à partir de n’importe quel homme. Il nous a permis de recevoir la rémission des péchés et la vie éternelle de Dieu, Il nous a bénis pour devenir enfants de Dieu, et Il nous a donné tout ce dont nous avons besoin pour vivre dans ce monde. Nous avons en effet reçu tant de bénédictions de notre Seigneur que nous ne pouvons même pas les compter toutes. Je me demande comment nous aurions pu vivre dans ce monde qui ressemble à un désert, si ce n’était grâce au Seigneur. Sans le Seigneur, la vie dans ce monde serait tellement déshydratante. En effet, sans le Seigneur, notre vie serait trop sèche et peu satisfaisante.
Les gens risquent leur vie simplement pour accumuler de la richesse. Mais devient-on heureux juste parce qu’on est riche? Le roi Salomon, qui avait joui de toutes sortes de richesses et de splendeur, avait fait la confession suivante:
«Celui qui aime l’argent n’est pas rassasié par l’argent,
et celui qui aime les richesses n’en profite pas.
C’est encore là une vanité.
Quand le bien abonde, ceux qui le mangent abondent;
Et quel avantage en revient-il à son possesseur,
Sinon qu’il le voit de ses yeux?» (Ecclésiaste 5:9-10)
En effet, la richesse n’a pas de profit, en dehors du fait que l’œil la voit. J’ai passé quelques temps aujourd’hui à la recherche d’une maison à louer, étant donné que je souhaite déménager bientôt. Je pense que, pendant que nous vivons dans ce monde, que nous vivions dans un palais ou que nous vivions dans une cabane en décrépitude, tout dépend de tout ce que Dieu permet. J’ai regardé la maison de l’extérieur, sans y entrer, mais de toute façon, l’agent immobilier a dit que l’intérieur de la maison était aussi beau, étant donné que la maison venait d’être construite. Son propriétaire a construit la maison avec de l’argent emprunté, afin d’y vivre. Mais maintenant qu’elle est construite, il ne peut pas se permettre d’y habiter, car, il a maintenant une dette supplémentaire de 100,000$ vis-à-vis du constructeur, en dehors du prêt bancaire. Alors, on m’a dit que, bien que le propriétaire ait élégamment construit la maison pour lui-même, il ne pouvait pas y vivre, mais devait plutôt la mettre en location. Il avait construit une maison pittoresque pour y vivre avec ses bien-aimés, mais comme il ne pouvait pas payer tout l’argent qu’il devait, le constructeur en était pratiquement le propriétaire désormais.
Je me suis rendu compte que, à moins que Dieu ne le permette, même le propriétaire de la maison ne pouvait pas vivre dans la maison qu’il avait fait construire pour lui-même. Bien que le propriétaire ait construit la maison pour y vivre heureux, puisque Dieu ne l’avait pas permis, il était malheureusement contraint de la mettre en vente pour régler la situation. Je me moque de savoir si ma maison est grande ou petite, si je peux simplement reposer mon corps, et si je peux continuer à diffuser l’évangile de l’eau et de l’Esprit, alors je suis satisfait. La plupart des maisons, de nos jours, peuvent être achetées avec seulement une somme allant de 200,000 à 300,000 $ américains. La maison que j’ai vue aujourd’hui, pourrait également être achetée avec seulement 300,000 $. En fait, même si je n’avais pas 300,000 $, si j’avais seulement 100,000 $ en espèces, alors j’aurais pu facilement acheter la maison. Si j’avais accepté d’assumer la responsabilité du prêt bancaire que le propriétaire de la maison avait pris, alors j’aurais pu devenir son propriétaire. Mais quelle est l’utilité de posséder la maison? J’aurais eu à lutter, juste pour rembourser le prêt bancaire.
Même si vous n’avez pas beaucoup de richesses, si vous n’avez aucune dette, alors vous êtes une personne très riche. Avez-vous saisi cela? En ces jours, être sans dette à lui seul signifie que vous êtes riche. Il y a longtemps, vivait un mendiant sous un pont avec son fils. Un jour, un gros incendie est survenu sur le fleuve. Alors, le père a dit au fils: «Fils, tu devrais me remercier du fait que nous ne possédions rien, car nous n’avons rien dont nous pouvons nous soucier devant un feu comme celui-ci.» Il n’y avait rien sous le pont qui aurait pu prendre feu. Et comme ils vivaient sous le grand pont qui faisait office de toit au-dessus de leurs têtes, ils n’avaient rien à craindre, même quand il pleuvait abondamment. Il n’y avait rien à voler, ni aucune taxe à payer. Donc d’une certaine manière, une telle vie peut effectivement être une vie heureuse. S’ils ont faim, ils ont juste besoin de sortir avec une boîte de conserve pour mendier de la nourriture, et manger ce qu’ils auront obtenu. Le père pourrait pu dire au fils, «Que veux-tu manger? Du poulet? Tiens prends, cette cuisse de poulet. Veux-tu aussi quelques fruits? J’en ai eu aussi!» Vous pouvez imaginer comment la boîte de conserver pouvait contenir plusieurs sortes d’aliments. Puisqu’à l’époque en Corée, les gens avaient l’habitude de donner généreusement aux mendiants, alors s’ils allaient vers une centaine de maisons, ils avaient une centaine de plats différents à manger. C’est la raison pour laquelle le menu du mendiant est le plus savoureux.
Peu importe si vous êtes riche ou pauvre, une vie heureuse est celle qui demande l’aide de Dieu et revêt Sa grâce. Je crois que les gens heureux sont ceux qui vivent dans la grâce de Dieu, Lui demandent Sa grâce, et vivent revêtus de cette grâce. Il est préférable pour nous de manquer d’un certains nombre de choses que d’avoir tout en abondance pendant qu’on est dans ce monde.
Lorsque nous vivons dans un monde qui est comme un désert, Dieu permet que de l’eau vive soit dans nos cœurs. Le Seigneur résout tous nos problèmes. En d’autres termes, lorsque nous demandons au Seigneur Sa grâce, en disant: «Seigneur, j’ai vraiment besoin de Ta grâce. S’il Te plaît accorde-la moi. J’ai besoin de Ton aide», nous pouvons finalement goûter la grâce de Dieu. Il est bon que nous ayons un tel cœur qui demande à Dieu Son aide. Bien que nous ayons vécu par la grâce de Dieu jusqu’à présent, mon espérance la plus sincère est que nous continuions à vivre par la grâce du Seigneur dans les jours à venir. Je sais et je crois que, de même que le Seigneur Jésus a donné à cette femme Samaritaine de l’eau vive, et a ainsi résolu tous ses problèmes, Il va également nous revêtir de toutes les grâces et bénédictions dont nous avons besoin pour vivre dans ce monde.
Notre Dieu est si puissant, et Il ne nous a pas seulement sauvés du péché, mais Il est aussi devenu notre berger et notre Père. Parce que Dieu accorde Sa grâce à tout ce que nous faisons, nous ne pouvons que Le remercier, et nous ne pouvons que croire en ce Dieu. Nous croyons vraiment en Lui et Le remercions. Nous Lui rendons en effet toutes nos actions de grâces. Nous remercions notre Seigneur, car Il nous comblera de tout ce dont nous avons besoin et dont nous manquons dans nos vies. Puisque le Seigneur est puissant, et qu’Il connaît tous nos besoins, et parce que nous sommes Ses enfants et Son peuple, nous croyons que le Seigneur sera avec nous et nous aidera jusqu’à la fin du monde.
  


Jésus nous a donné une source d’eau qui jaillit jusque dans vie éternelle
 

Jésus a dit à la Samaritaine: «Celui qui boira de l’eau que je lui donnerai n’aura jamais soif.» Le Seigneur a dit aussi: «l’eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d’eau qui jaillira jusque dans la vie éternelle». La femme dit à Jésus: «Seigneur, donne-moi cette eau, afin que je n’aie plus soif, et que je ne vienne plus puiser ici.» Comme cette femme a rencontré Jésus, son désir sincère, à l’intérieur d’elle, a également été révélé. Son cœur a été complètement retourné. À cause de sa honte, cette femme n’était pas en mesure de venir puiser de l’eau fraîche durant la matinée, mais elle ne pouvait venir que pendant la mi-journée, quand il faisait chaud. Donc, sa vie était misérable. Pourtant, même si elle avait mené une vie aussi épuisante chaque jour, Jésus lui a dit qu’il y avait une source d’eau qui, une fois qu’elle l’aura bue, jaillira pour toujours dans la vie éternelle. Stupéfaite par cette déclaration, la femme demanda à Jésus: «S’il y a une telle eau, donne- la moi juste une fois!»
Nous devenons assoiffés chaque fois, même si nous buvons tous les jours. Alors, combien merveilleux ce serait s’il y avait de l’eau qui nous fasse ne plus jamais avoir soif, en la buvant une seule fois? Ne seriez-vous pas étonné, s’il y avait une telle eau qui vous fasse ne plus jamais avoir soif et désaltère votre gorge et tout votre corps juste en la buvant seulement une fois? Ne feriez-vous pas aussi tout ce qui est possible pour vous procurer cette eau, en disant: «Permettez-moi de boire cette eau une seule fois! Peu importe ce qui arrivera plus tard, permettez-moi d’essayer cette eau une seule fois!» C’est ainsi que la Samaritaine a été stupéfaite, et a demandé au Seigneur de lui donner cette eau.
Jésus lui dit alors: «Appelle ton mari.» La femme pensa alors en elle-même, «Oh, c’est juste ma chance. De tous ceux que je connais, pour quelle raison veut-Il voir mon mari?» Alors, elle Lui dit, «Même si je vis avec un homme, il n’est pas mon mari. Je n’ai pas de mari.» Jésus dit alors: «Tu as raison de dire: Je n’ai point de mari, car tu as eu cinq maris et celui que tu as maintenant n’est pas ton mari; en cela tu as dit vrai». «Wow, tu as raison. Comment le sais-tu? Monsieur, j’ai l’impression que tu es un prophète.»
Au début, cette femme a pensé que Jésus était un prophète. Un prophète est quelqu’un qui connaît les choses du passé, du présent et du futur. Ainsi, la femme pensait que Jésus était un prophète. Toutefois, après avoir continué à parler avec Lui, elle a finalement pu comprendre que Jésus était le vrai Messie. La femme a reconnu que Jésus était le Messie de l’humanité, le Sauveur qui avait été prophétisé dans l’Ancien Testament, du Livre de la Genèse jusqu’à sa rencontre avec le Seigneur. Cette femme était si heureuse de reconnaître et de croire en Jésus qu’elle a laissé son vase, est allée dans son village, et a témoigné ainsi: «J’ai rencontré le Messie!» Grâce à elle, beaucoup de gens ont pu croire en Jésus.
Il n’y a en fait rien que notre Seigneur ignore à notre sujet. Il sait tout sur nous. Y a-t-il quelque chose que le Seigneur ne connaît pas de chacun de nous? Non, il sait tout sur nous. Jésus sait tout sur ma vie. Il sait ce qu’il adviendra de ma vie à l’avenir, ce qui est arrivé dans le passé, et ce qui se passe maintenant. Jésus ne connaitrait-Il pas nos péchés? Quand Jésus a dit à la femme Samaritaine, «Je te donnerai de l’eau vive qui fera que tu n’aies plus jamais soif», la femme a tellement été heureuse qu’elle a dit: «Donne-la moi! Je vais la boire!» Mais le Seigneur lui a dit: «Amène ton mari.»
Cet échange implique que, pour que nous atteignions la vie éternelle, devenions des enfants de Dieu, soyons transformés en justes, le plus grand obstacle n’est autre que le problème du péché. Donc, en soulignant le problème du péché de cette femme, Jésus lui permis de soumettre son problème de péché au Seigneur, et par la résolution de ce problème de péché, Il l’a revêtue de l’habit du salut qui fait d’elle une femme juste et un enfant de Dieu.
Quand Dieu nous donne de l’eau vive, Il résout d’abord le problème de nos péchés et nous donne ensuite Son eau vive. C’est la raison pour laquelle Jésus a tout d’abord exposé le problème du péché de la femme Samaritaine et ensuite l’a totalement résolu. Le Seigneur lui a accordé Sa grâce. Il ne S’est pas soucié de la façon dont la femme menait sa vie ou encore quelle genre de femme elle était, Il a simplement résolu tous ses problèmes. La femme avait vécu avec au moins cinq hommes. Cela est-il négligeable de quelque façon? Non, c’est un gros problème. En Corée, elle pourrait très bien avoir établi un nouveau record. Aucune femme en Corée ne peut avoir autant de maris. Pourtant, malgré cela, Jésus a non seulement exposé le problème du péché de cette femme, mais également, Il l’a totalement résolu.
Lorsque nous poursuivons la lecture du passage biblique d’aujourd’hui, nous voyons que Jésus Lui-même S’est fait connaître. Alors, quand la femme a reconnu qui Jésus était, elle s’est rendue compte que, tout comme l’agneau de l’expiation de l’Ancien Testament avait accepté le péché à travers l’imposition des mains, Jésus est venu sur la terre, comme le Sauveur de ce monde et a porté tous ses péchés en Se faisant baptiser. Le Seigneur a résolu le problème de tous vos péchés ainsi que des miens.
Pourquoi avons-nous vécu des vies maudites, incapables de recevoir les bénédictions de Dieu? C’était totalement à cause des péchés qui étaient dans nos cœurs. Rien d’autre n’importe devant Dieu. Le mur qui nous sépare de Dieu n’est pas nos insuffisances ou toute autre chose, mais c’est le problème de nos péchés. C’est pourquoi le Seigneur est venu sur la terre, a accepté les péchés du monde, en se faisant baptiser dans le Jourdain, et a complètement résolu ce problème du péché sur la Croix.
Ainsi, puisque le Seigneur a résolu le problème de tous vos péchés et des miens, en croyant en cela, nous avons reçu la rémission des péchés. La Samaritaine languissait de voir Jésus lui donner de l’eau vive de la vie éternelle, et d’ailleurs notre Seigneur lui a donné cette eau vive. Il a donné l’eau vive, non seulement à cette femme, mais à vous et à moi aussi.
Cette femme est-elle la seule personne vivant avec cinq hommes? N’avons-nous pas aussi vécu avec cinq conjoints? Spirituellement parlant, les époux signifient ici les valeurs de ce monde qui sont censées nous rendre heureux. Par exemple, la richesse, le pouvoir, le prestige, la religion, le plaisir, et ainsi de suite. On ne peut pas s’empêcher de commettre le péché, courant après ces choses jusqu’au jour où nous mourons, et nous ne pouvons pas éviter d’être jetés en enfer à cause de nos péchés.
Pourtant, notre Seigneur a effacé tous ces péchés. En se faisant baptiser et en mourant sur la Croix, Jésus a effacé tous les péchés. Parce que Dieu est tout-puissant, et parce qu’Il nous aime, Il nous a accordé Sa grâce et a résolu tous nos problèmes, sans aucune exception. Ce faisant, le Seigneur a étanché la soif du cœur de la Samaritaine, et Il a également étanché la soif de ton cœur et du mien.
 
 
Comment pouvions-nous étancher notre soif sans le Seigneur?
 
C’est parce que le Seigneur a résolu le problème de nos péchés, que la soif de nos cœurs peut être entièrement étanchée, s’Il ne l’avait pas fait, nous n’aurions alors pas d’autre choix que de mourir sous le poids constant du péché. En outre, nous étions destinés à mourir, non seulement sous le poids de nos péchés, mais aussi sous le poids de nos soucis, les oppressions de Satan, et même les sombres réalités de la vie de ce monde. Pourtant, parce que notre Seigneur est puissant, Il a résolu le problème non seulement de nos péchés, mais aussi tout autre problème. Et même aujourd’hui, Il est en train de résoudre nos problèmes.
Chaque fois que nous sommes confrontés à un problème, le Seigneur accorde Sa grâce. Lorsque les choses tournent mal, le Seigneur les corrige pour assurer le succès. Dieu accorde également Sa grâce pour ce que nous ne pouvons pas atteindre par nos propres efforts. En nous donnant Sa bénédiction à chaque instant, Dieu permet que nous réalisions ce qui est impossible.
Nous savons que Dieu nous a accordé Sa grâce du salut. Donc, nous sommes, de tout cœur, reconnaissants au Seigneur. Nous savons que le Seigneur en Qui nous croyons est tout-puissant, qu’Il a effacé nos péchés, et nous accorde Sa grâce pour tout ce dont nous avons besoin pour vivre. Par hasard, votre cœur a-t-il un problème, manque-t-il de quelque chose ou a-t-il besoin d’une chose quelconque? Alors, soumettez ces problèmes à Dieu et demandez-Lui de les résoudre. Prier, c’est ce que vous faites pour soumettre vos problèmes à Dieu.
Lorsque vous allez à l’hôpital, il faut d’abord présenter votre carte de santé, n’est-ce pas? Comme cela, vous devez d’abord présenter vos problèmes à Dieu. Lorsque vous soumettez votre demande à Dieu, en disant: «Seigneur, c’est ce dont j’ai besoin», alors ce problème sera résolu tôt ou tard. Dieu va s’occuper de ce problème lorsque vous en avez réellement besoin. Nous avons un tel privilège de soumettre nos problèmes à Dieu le Tout-Puissant de quelque façon que ce soit. Aujourd’hui, le passage biblique m’oblige à réfléchir à combien puissant notre Seigneur est, et quel merveilleux privilège nous avons d’être sauvés. Je reconnais et je crois que c’est notre bonheur d’avoir rencontré le Seigneur, et que c’est notre privilège en tant que chrétiens, que le Seigneur nous donne de l’eau vive tous les jours, et que nous sommes capables de la boire tous les jours. Croyez-vous également de cette façon?
Notre Seigneur accorde Sa grâce pour tout ce dont vous avez besoin dans votre vie en fonction de Son temps. Je vous conseille de croire en cela aussi. O combien puissant et magnifique notre Seigneur est! Dieu est le Seigneur qui donne Sa grâce pour tout ce que nous faisons, à chacune de nos pensées et à chacune de nos aspirations. Il est écrit: «Et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos cœurs et vos pensées en Jésus Christ.» (Philippiens 4:7). Nous devrions prier et remercier Dieu d’être devenus Ses enfants. Et nous devons rendre grâce au Seigneur qui nous donne cette eau vive, à vous et à moi, tous les jours, le Seigneur qui résout tous nos problèmes et qui a déjà porté le fardeau de tous nos péchés. En effet, nous n’avons pas d’autre choix que de remercier Dieu. Je suis sûr que même dans les jours à venir, nous continuerons à vivre par la grâce du Seigneur.
Croyez-vous aussi cela? Avez-vous aussi besoin de la grâce de Dieu tous les jours? Avez-vous des besoins? Ne vous manque-t-il pas quelque chose? Si c’est le cas, alors vous êtes une personne très heureuse. Pourquoi? Vous et moi sommes heureux, parce que tous nos besoins et lacunes seront comblés et complétés par le Seigneur Tout-puissant. Croyez-vous en cela? Je vous conseille de le croire.
Moi aussi, je le crois. Je crois que si j’ai besoin de quelque chose, Dieu me comblera et m’accordera Sa grâce. Et je crois que le Seigneur agira identiquement envers vous. Je ne savais pas au début que le fait d’être sauvé était si étonnant et merveilleux. La première fois que j’ai entendu l’évangile de l’eau et de l’Esprit et reçu mon salut, je pensais que seul le problème du péché était réglé. Toutefois, en vivant dans ce monde après avoir reçu la rémission des péchés, je me suis rendu compte que j’avais beaucoup de besoins, et que j’avais beaucoup de choses qui manquaient. Et j’ai pu comprendre que notre Seigneur nous accorde Sa grâce jour après jour, pourvoit à nos besoins quand c’est nécessaire, nous accorde de vivre par la foi, nous permet de vivre différemment de ceux du monde, et nous permet de choisir de recevoir de Dieu, de l’eau vive chaque jour. Ainsi, plus le temps s’écoule après avoir reçu la rémission de mes péchés, plus je suis reconnaissant au Seigneur. Je suis reconnaissant, car Il est le Seigneur qui va résoudre nos problèmes.
Mes chers croyants, avez-vous reçu la rémission des péchés? C’est une grosse affaire d’avoir reçu la rémission du péché. C’est formidable. Puisque vous avez reçu la rémission du péché, vous êtes devenus enfants de Dieu et Son peuple béni. Mes chers croyants, même s’il peut y avoir beaucoup de problèmes après avoir reçu la rémission de vos péchés, je vous conseille de suivre le Seigneur. Je vous conseille de suivre le Seigneur avec votre cœur uni avec les frères et sœurs de l’Eglise de Dieu, de lire Sa Parole, et aussi de prier. Si vous ne savez pas quoi faire, alors, suivez juste ceux qui sont devant vous. Soyez dirigés par eux, soyez en communion fraternelle avec eux, soyez gouvernés par eux et suivez le Seigneur. Vous allez ainsi vivre une vie très bénie. Je ne peux pas assez remercier Dieu quand je pense à la façon dont nous sommes devenus enfants de Dieu, avons reçu la vie éternelle, et avons atteint l’eau vive chaque jour, juste parce que nous avons tous reçu cette unique chose : la rémission des péchés.
En vivant dans ce monde en chair, nous avons de nombreux besoins à la fois pour nos corps et nos esprits, et nous avons aussi besoin de l’aide de Dieu pour de nombreuses choses. Cependant, parce que nous sommes devenus enfants de Dieu, nous avons revêtu cette grâce où Dieu nous aide. Même maintenant, nous en sommes revêtus. Nous avons revêtu la grâce de Dieu pour toujours. Les mots ne peuvent exprimer à quel point je suis reconnaissant. Au Dieu qui nous donne l’eau vive de tous les jours, au Seigneur qui résout nos problèmes tous les jours, rendons grâce par la foi, et suivons le Seigneur avec diligence par la foi.
 


Jésus donne la rémission des péchés et la vie éternelle par la Parole de la Bible
 

Le livre le plus lu dans le monde entier est la Bible, la Parole de Dieu. Cette Bible est la Vérité, car c’est la Parole de Dieu. La Bible est l’entrepôt de la Vérité profonde, si bien qu’il n’y a presque aucun sujet qui ne soit pas traité dans la Parole de Dieu. Il est dit de Shakespeare, le célèbre géant de la littérature que nous connaissons très bien, qu’il a lu la Bible plus de 200 fois. Ses écrits vantent des expressions extrêmement précises et puissantes, mais il est dit que tous ses écrits en fait émulaient le pouvoir expressif de la Parole de Dieu. Bien que Shakespeare ait découvert de bonnes expressions dans la Bible, nous devrions découvrir dans la Bible l’Evangile béni qui nous permet de naître de nouveau. Nous devrions donc recevoir la vie éternelle offerte par le Seigneur.
Cette Bible est la Parole de Dieu qui rend témoignage de Jésus. Elle enseigne la Vérité qui permet à quiconque de recevoir le Saint-Esprit en croyant au merveilleux évangile de l’eau et de l’Esprit. La Parole de la Bible écrit sur le mystère du beau salut que Jésus a donné à l’humanité. Cette Bible décrit la façon dont le monde a été créé au début, qui est Dieu le Père, qui est Son Fils Jésus, et ce que Jésus a fait pour l’humanité.
Genèse 1:1-3 écrit aussi au sujet de Jésus. Il est également écrit dans la Genèse, «Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance.» Nous pouvons voir ici que Dieu est le Dieu trinitaire, le Père, le Fils et le Saint-Esprit. Le fait que Dieu a dit, quand Il a créé l’humanité, «Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance», manifeste qu’Il est le Dieu Trinitaire. En d’autres termes, ce que le Dieu trinitaire a fait est différent dans chaque manifestation de la Divinité, Dieu le Père a prévu tous les aspects de ce salut, Jésus a accompli le plan de Salut du Père et a témoigné de Lui, et le Saint-Esprit est en train de témoigner de ce que le Fils a fait.
Cette Bible dit depuis le début que c’est Jésus notre Sauveur, qui a créé le monde et l’univers tout entier. Jésus est le Souverain Sacrificateur du Royaume des cieux, le Prophète de l’humanité entière, et le Roi des rois. Jésus tient simultanément les trois fonctions de Souverain Sacrificateur, de Prophète et de Roi. Jésus est le Fils de Dieu et le Sauveur de l’humanité qui est venu la délivrer de Satan, du péché, de la destruction, et du jugement, et détruire l’œuvre de Satan. Il n’y a aucune histoire dans la Bible qui soit aussi belle que le merveilleux évangile de l’eau et de l’esprit que Dieu nous a donné.
Cependant, les Juifs pensaient que Moïse était plus grand que Jésus. C’était l’ignorance et la stupidité qui provenaient de leur manque de foi en Jésus. Même maintenant, niant que Jésus est le Fils de Dieu, ils attendent toujours le Messie qui doit venir. Toutefois, la Bible entière montre que Jésus est déjà venu, et qu’Il reviendra. Dans Jean 5:46, Jésus dit: «Car si vous croyiez Moïse, vous me croiriez aussi, parce qu’il a écrit de moi»
Moïse a écrit la Bible. Il a reçu la Loi de Dieu, l’a écrite, et Il a aussi écrit au sujet du système sacrificiel du Tabernacle, dans les détails. La Parole de la Bible est devenue le fondement de notre foi. Par Moïse, Dieu a donné le système sacrificiel pour laver tous les péchés de chaque personne qui vit dans ce monde.
Le Livre du Lévitique, que nous connaissons très bien, décrit et montre clairement quel genre de sacrifice doit être offert par l’homme afin de recevoir la rémission des péchés de Dieu. Il dit que si quelqu’un du peuple commet un péché devant Dieu et veut sacrifier une offrande à Jéhovah pour recevoir la rémission de ce péché, alors il doit apporter un animal sans tache. Et selon ce système sacrificiel, le pécheur doit infailliblement poser ses deux mains sur la tête de l’animal. Ayant ainsi passé tous ses péchés sur l’animal sacrificiel, il devait ensuite le tuer à sa place, versant ainsi son sang. Il remettait ensuite ce sang à un sacrificateur ordinaire, qui à son tour le mettait sur les cornes de l’autel des holocaustes, versait le reste par terre, coupait la chair de l’animal sacrificiel, la mettait sur l’autel des holocaustes avec la graisse extraite des entrailles de l’animal, et les brûlait avec le feu pour les offrir à Dieu. La Bible dit qu’il a été établi que tout le peuple recevrait la rémission de leurs péchés quand le sacrificateur faisait toutes ces choses pour eux. Et Dieu a aussi créé le Jour des Expiations, le dixième jour du septième mois, afin d’effacer les péchés annuels des Israélites. Ce système sacrificiel est une loi que Dieu a donnée par Moïse.
 

 
Pour quel but croyons-nous en Jésus?
 

Le but pour lequel nous croyons en Jésus est de recevoir la rémission de nos péchés. Quand Jésus est venu sur la terre pour la première fois, Il n’est pas venu dans Sa majesté comme les rois de ce monde. Au contraire, Il a abandonné la gloire du ciel et est venu à l’instar d’une plante sortie d’une terre desséchée. Même si Jésus est venu sur la terre, incarné dans un corps qui n’avait rien à désirer, Il n’est pas juste un homme ordinaire, mais Il est Dieu Lui-même. Parce que Jésus est venu sur la terre, dans l’humilité, de nombreuses personnes de cette époque ne L’ont pas reçu. Elles étaient donc exclues de Son merveilleux salut. La plupart des Israélites n’ont pas cru en la Parole de la Bible. Puisqu’ils étaient plus intéressés par la gloire de leur chair que par le salut offert par Jésus, ils n’ont pas cru au merveilleux évangile de l’eau et de l’Esprit avec le désir de l’atteindre.
 
 
Moïse est le représentant de la loi dans l’Ancien Testament
 
Moïse a reçu la loi de Dieu, et il a relayé Ses commandements clairement au peuple. Dieu a donné pas moins de 613 lois et les commandements à l’humanité. Cette Loi est composée des statuts qui doivent être gardés envers Dieu, et des normes divines de la vie, qui sont indispensables pour que les êtres humains vivent en harmonie les uns avec les autres. Moïse a clairement relayé la Loi de Dieu au peuple. Pourtant, malgré cela, les gens ne se rendent pas compte de leurs péchés, même après avoir reçu la Loi de Dieu.
Dieu a enseigné la méthode de la rémission des péchés à travers le système sacrificiel dans la Bible. Dans l’Ancien Testament, pour qu’un pécheur reçoive la rémission de ses péchés, il devait les transférer sur son animal sacrificiel en posant infailliblement ses mains sur sa tête. Et il devait verser son sang et le mettre sur les cornes de l’autel des holocaustes. Voilà comment Dieu avait établi la loi du salut, et comment Il avait décidé de bénir toute l’humanité en la délivrant du péché.
Les péchés de l’humanité devaient être transmis sur la tête de l’animal sacrificiel par l’imposition des mains. Et Dieu a dit que si quelqu’un croyait en Sa parole conformément à la loi établie par Lui, il serait sauvé de tous ses péchés. Malgré cela, le peuple d’Israël est toujours dans l’attente de son Superman de Sauveur, même maintenant. Mais Jésus, un dirigeant plus puissant que Moïse, est venu à eux et est déjà monté au ciel. Il est déjà venu aussi bien pour le peuple d’Israël que pour les païens, et est rentré au Ciel.
Mais ils ne croient pas en Jésus. Ce Messie est si sage que pour accomplir l’œuvre parfaite du salut, Il est venu sur la terre, en silence, a reçu le baptême donné par Jean-Baptiste, a ainsi porté les péchés de ce monde, a porté la condamnation des péchés de l’humanité en étant crucifié, et a ainsi sauvé la race humaine toute entière. Après avoir été baptisé par Jean-Baptiste, Jésus a versé Son sang sur la Croix, et juste avant de mourir, Il a témoigné qu’Il avait totalement achevé le salut du péché, en disant: «Tout est accompli!» (Jean 19:30) Il est ensuite ressuscité des morts, et étant monté au ciel, Il S’est assis à la droite du trône de Dieu le Père.
Dans un village en Israël appelé Bethléem, Jésus, le Sauveur des pécheurs est né. Dans l’apparence, il semble qu’Il soit venu comme quelqu’un de plus modeste qu’une personne ordinaire. Tant de gens n’ont pas cru que Jésus était le Messie. Cependant, nous sommes maintenant en mesure de reconnaître Jésus, qui est venu par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et nous pouvons aussi croire en Lui. Si seulement nous examinons ce Jésus de plus près, nous pouvons voir qu’Il est le Fils de Dieu, le Créateur et le Sauveur de l’humanité. Nous pouvons reconnaître clairement que Jésus est Dieu Lui-même, et nous pouvons également Le rencontrer par la foi.
  


Quel merveilleux évangile tout pécheur doit-il croire?
 

Afin d’être pardonné de ses péchés, chacun doit croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit que Jésus accompli à travers le baptême qu’Il a reçu de Jean et Sa mort sur la Croix. Tout le monde doit croire en ce merveilleux évangile de l’eau et de l’Esprit. Pourtant, malgré cela, trop de gens font une faute irrévocable en refusant de reconnaître la Vérité qui montre que le baptême que Jésus a reçu de Jean-Baptiste et Son sang versé à la Croix constituent leur salut. Ils comprennent et croient que Jésus a sauvé l’humanité tout simplement en versant Son sang sur la Croix.
Mais quelle compréhension erronée ! Jésus était l’Agneau de Dieu qui a effacé les péchés du monde une fois pour toutes. En se faisant baptiser par Jean-Baptiste, Il a accepté tous les péchés et les imperfections de ce monde, et avec le sang qu’Il a versé, étant crucifié à la Croix, Il a effacé tous les péchés. Pourtant, beaucoup de gens ont manqué de Le reconnaître comme leur Sauveur.
Jésus nous traite toujours délicatement. Dans cette Bible figure la Parole bénie, le merveilleux Évangile qui permet à chacun de naître de nouveau d’eau et d’Esprit. Tous ceux qui veulent croire en Jésus doivent croire en Jésus le Fils de Dieu qui est venu par la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et recevoir ainsi la rémission de leurs péchés.
La Parole de la Bible est la maison du trésor de l’Evangile merveilleux qui nous permet de recevoir la rémission du péché et le Saint-Esprit. Croyons donc tous en l’évangile de l’eau et de l’Esprit donné par le Seigneur, et recevons tous la véritable rémission de nos péchés, la vie éternelle, et l’eau vive.