Sermões

Sujet 16: L’Evangile de Jean

[PARTIE 4-2] En quoi nos coeurs trouvent-ils satisfaction? (Jean 4:10-24)

En quoi nos coeurs trouvent-ils satisfaction?
(Jean 4:10-24)
«Jésus lui répondit: Si tu connaissais le don de Dieu et qui est celui qui te dit: Donne-moi à boire! Tu lui aurais toi-même demandé à boire, et il t’aurait donné de l’eau vive. Seigneur, lui dit la femme, tu n’as rien pour puiser, et le puits est profond; d’où aurais-tu donc cette eau vive? Es-tu plus grand que notre père Jacob, qui nous a donné ce puits, et qui en a bu lui-même, ainsi que ses fils et ses troupeaux? Jésus lui répondit: Quiconque boit de cette eau aura encore soif; mais celui qui boira de l’eau que je lui donnerai n’aura jamais soif, et l’eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d’eau qui jaillira jusque dans la vie éternelle. La femme lui dit: Seigneur, donne-moi cette eau, afin que je n’aie plus soif, et que je ne vienne plus puiser ici. Va, lui dit Jésus, appelle ton mari, et viens ici. La femme répondit: Je n’ai point de mari. Jésus lui dit: Tu as eu raison de dire: Je n’ai point de mari. Car tu as eu cinq maris, et celui que tu as maintenant n’est pas ton mari. En cela tu as dit vrai. Seigneur, lui dit la femme, je vois que tu es prophète. Nos pères ont adoré sur cette montagne; et vous dites, vous, que le lieu où il faut adorer est à Jérusalem. Femme, lui dit Jésus, crois-moi, l’heure vient où ce ne sera ni sur cette montagne ni à Jérusalem que vous adorerez le Père. Vous adorez ce que vous ne connaissez pas; nous, nous adorons ce que nous connaissons, car le salut vient des Juifs. Mais l’heure vient, et elle est déjà venue, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité; car ce sont là les adorateurs que le Père demande. Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l’adorent, l’adorent en esprit et en vérité.»
 
 
Dans le passage Biblique de ce jour, nous voyons une femme Samaritaine qui n’avait aucune satisfaction dans son cœur. Cette femme Samaritaine avait eu cinq maris en dehors de celui qu’elle avait en ce moment là, cependant, elle n’était toujours pas satisfaite. Dans son cœur, elle était spirituellement assoiffée et vide, et honteuse même devant les gens de ce monde. Du fait qu’elle vivait en cachette, elle avait besoin de l’eau de la vie éternelle que seul le Seigneur pouvait donner. 
Quand Jésus était assis au bord du puits, la Samaritaine est venue puiser de l’eau. Pour avoir une communion avec elle, Jésus a commencé à lui parler, disant: «Donne-moi à boire». La femme était stupéfaite à cela, car un Juif lui demandait à boire, bien qu’elle soit une Samaritaine déshonorée. Tout ceci parce qu’à cette époque, les Samaritains étaient méprisés par les Juifs. Leurs ancêtres étaient des Israélites, mais de sang mêlé, à cause des multiples invasions dont a souffert Israël, c’est ainsi qu’ils étaient méprisés par les Juifs, bien que partageant partiellement le même sang. Alors quand un jeune homme Juif demandait à boire à une Samaritaine en dépit de cela, elle ne pouvait pas s’empêcher de soupçonner qu’il se moquait d’elle.
Alors elle dit, «Vous les Juifs, vous nous méprisez tellement! Comment peux-tu, toi qui es Juif, me demander à boire?» La Samaritaine demandait à Jésus comment Il pouvait lui demander à boire alors qu’Il était un Juif et elle, une Samaritaine. Jésus lui dit: «Si tu connaissais le don de Dieu et qui est celui qui te dit: Donne-moi à boire! Tu lui aurais toi-même demandé à boire, et il t’aurait donné de l’eau vive» (Jean 4:10). La femme dit alors: «Seigneur, tu n’as rien pour puiser, et le puits est profond; d’où aurais-tu donc cette eau vive?» (Jean 4:11) Cette femme ne pouvait tout simplement pas comprendre ce que Jésus lui disait. Toutefois, dès que Jésus lui a dit: «Quiconque boit de cette eau aura encore soif; mais celui qui boira de l’eau que je lui donnerai n’aura jamais soif, et l’eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d’eau qui jaillira jusque dans la vie éternelle» (Jean 4:13-14), la femme dit: «Seigneur, donne-moi de cette eau» ensuite, notre Seigneur lui dit, «Va, appelle ton mari et viens ici.» Elle répondit immédiatement: «Je n’ai pas de mari». Jésus lui dit: «Tu as eu raison de dire: Je n’ai point de mari. Car tu as eu cinq maris, et celui que tu as maintenant n’est pas ton mari». Stupéfaite par cela, la femme Lui dit: «Comment connais-tu ma vie? Tu es donc un prophète.»
Le puits dans lequel cette femme puisait de l’eau était un puits creusé par ses ancêtres et dont ses ancêtres avaient bu l’eau, et la montagne où cette femme adorait est le Mont Gerizim où ses ancêtres ont adoré aussi. En termes de ligne de foi, cette femme était quelqu’un de fier de l’orthodoxie de ses ancêtres. C’est pourquoi la femme a évoqué l’orthodoxie de sa religion à Jésus. Que lui a-t-elle dit? Elle a dit: «Nos pères ont adoré sur cette montagne; et vous dites, vous, que le lieu où il faut adorer est à Jérusalem» (Jean 4:20). Cette femme considérait que le lieu d’adoration était très important. Elle était en d’autres termes en train d’argumenter sur la question du lieu du culte, c’est-à-dire, l’endroit le plus orthodoxe où l’adoration devait avoir lieu.
Mais Jésus lui dit: «Mais l’heure vient, et elle est déjà venue, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité; car ce sont là les adorateurs que le Père demande. Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l’adorent, l’adorent en esprit et en vérité» (Jean 4:23-24). Même si elle voulait que son orthodoxie religieuse soit approuvée par Jésus, Jésus lui a dit: «Dieu cherche des personnes qui L’adorent en esprit et en vérité».
 
 

Pour être purifiés de nos péchés, que devons-nous faire et que devons-nous croire?


Quand Jésus a rencontré la femme, c’était environ la sixième heure, heure juive (Jean 4:6). Dans le système horaire actuel, il était environ 12 heures, c’est-à-dire midi. Sur la terre de Palestine, cette heure de la journée était si torride que tout le monde faisait une sieste. La femme était venue puiser de l’eau à cette heure pour essayer d’éviter les regards indiscrets des autres. Elle avait tellement honte d’elle-même que, même pour étancher la soif de sa chair, elle devait rester loin des regards. Pour étancher la soif de son âme, elle avait vécu avec cinq maris en dehors de l’homme de ce moment là, mais elle n’avait pas encore de satisfaction. Notre Seigneur était venu là pour rencontrer cette femme dont le cœur n’avait aucune satisfaction. Et Il lui a appris la véritable raison pour laquelle sa vie n’avait pas de satisfaction, et a résolu ce problème pour elle en lui donnant sa solution.
Elle s’était aveuglement appuyée sur sa ligne religieuse et la foi traditionnelle de sa communauté en vain. Toutefois, lorsque Jésus lui a dit exactement son passé et son présent, cette femme a pu se rendre compte que l’homme qui lui parlait était le Messie, c’est-à-dire le Sauveur Jésus dont on parle dans l’Ancien Testament. Aujourd’hui, les chrétiens qui n’ont pas rencontré Jésus ont tendance à compter sur leurs dénominations respectives en les déifiant. Toutefois, aucune confession chrétienne n’est Dieu Lui-même, d’ailleurs, aucune d’entre elles ne peut apporter la vraie vie. Des gens essaient plusieurs dénominations dans le but de recevoir la vraie vie pour leurs âmes, mais il n’y a pas de dénomination dans ce monde qui apporte la vraie vie. Seule la Parole de Dieu apporte la vraie vie à l’humanité. Alors, quoique les gens clament que leur propre dénomination est la meilleure, ils ne peuvent pas prétendre que la dénomination elle-même a résolu et ôté le problème du péché de chacun de leurs cœurs, qu’elle a permis à leurs cœurs d’être remis de leurs péchés, ou alors leur a permis de recevoir la véritable rémission du péché.
Aucune religion de ce monde ne peut résoudre le problème du péché, même pour un seul homme. Aujourd’hui, les chrétiens qui mènent une vie de foi sectaire et religieuse ne croient vraiment pas en la Parole de Jésus, mais ils croient au contraire en leurs propres pensées, et c’est pourquoi ils échouent dans leurs vies de foi. C’est parce qu’ils ne dispensent que des enseignements de leurs propres dénominations, et des doctrines qui sont incapables de résoudre le problème du péché de leurs cœurs et ils continuent à vivre comme des pécheurs, peu importe combien ils entendent de tels enseignement. En d’autres termes, ces religieux ne peuvent pas être lavés de leurs péchés, et leurs cœurs continuent d’avoir soif, car ils ne croient pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
La Samaritaine avait honnêtement dit à Jésus qu’elle n’avait pas de mari. En effet, la femme n’avait pas un véritable mari. Dire qu’elle n’avait pas de véritable mari ne signifie pas seulement qu’elle n’avait pas de mari en termes charnels, mais qu’elle n’avait pas rencontré le vrai Sauveur en termes spirituels. Autrement dit, il n’y avait pas de vrai Sauveur qui satisfaisait son cœur.
Toutes ceux qui vivent dans ce monde poursuivent uniquement le plaisir, essayant de trouver de la véritable satisfaction pour leurs cœurs, de sorte qu’ils recherchent tous la convoitise de la chair, la convoitise des yeux et l’orgueil de la vie (1 Jean 2:16). Mais ils ne peuvent pas trouver une véritable satisfaction avec les choses du monde. Quelqu’un peut-il être satisfait en poursuivant les choses de la chair? Non! Quand nous passons devant de beaux paysages ou alors poursuivons la convoitise de notre chair, nous ne pouvons trouver satisfaction que pour une courte période. Mais nos cœurs ne peuvent vraiment pas être satisfaits de ces choses. Ce n’est que dans la grâce de Dieu qui se trouve dans l’évangile de l’eau et de l’Esprit que nos cœurs peuvent trouver la satisfaction. C’est seulement par la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit donné par Jésus que le cœur de tout le monde peut trouver une véritable satisfaction. C’est pourquoi tous ceux qui ne croient pas en l’Évangile continuent de ressentir la soif dans leurs cœurs. 
Si les cœurs des gens pouvaient être rafraîchis, joyeux et heureux grâce aux choses du monde, ils n’auraient eu aucun besoin de chercher Jésus. A moins qu’ils ne rencontrent Jésus et ne placent leur foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, leurs vies sont vouées à être vides. Peu importe à quel point un individu peut être riche, et combien idéale est sa situation actuelle, s’il a du péché dans son cœur, il ne pourra être satisfait par rien d’autre de ce monde et n’aura qu’un sentiment de vide. Mes chers croyants, tandis que celui qui a du péché dans son cœur ne peut atteindre une paix véritable, celui qui reçoit la rémission de ses péchés, peut atteindre cette paix véritable. Vous devriez comprendre ici que la Samaritaine n’a pas eu de satisfaction, même après avoir vécu avec cinq hommes, l’un après l’autre, essayant de rechercher et de jouir de la convoitise de la chair, de l’orgueil de la vie, de la convoitise des yeux, de la richesse, de la gloire, des splendeurs et des plaisirs charnels. Mais tous ceux qui vivent dans ce monde, peu importe à quel point leurs vies peuvent être fatiguées, tristes, et tourmentées, peuvent toujours recevoir la véritable rémission de leurs péchés et la véritable joie s’ils rencontrent l’évangile de l’eau et de l’Esprit donné par le Seigneur. Quiconque croit en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit donné par notre Seigneur aura une vraie satisfaction dans son cœur.
Beaucoup de gens essaient de trouver de la satisfaction dans les choses de la chair. Mais aucune satisfaction ne peut être atteinte par des choses de ce monde. Ils pensent que leur manque de satisfaction provient de leur manque de possessions matérielles, ils poursuivent et deviennent possesseurs des choses matérielles, mais ils découvrent qu’ils ne peuvent toujours pas être satisfaits par ces choses. C’est seulement en croyant en la parole de l’évangile de Vérité de l’eau et de l’Esprit donné par le Seigneur que tout le monde peut atteindre la véritable satisfaction. Ce qui résout le problème du péché dans les cœurs des hommes c’est la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Pour chaque personne, si le problème du péché du cœur est résolu, alors elle peut avoir la véritable satisfaction dans son cœur et atteindre la véritable joie, même si elle a peu de possessions matérielles et si ses circonstances sont loin d’être idéales. D’autre part, cependant, si quelqu’un ne rencontre pas le Seigneur, et n’est donc pas en mesure de recevoir la vraie rémission des péchés dans son cœur, alors il n’y aura pas de réelle satisfaction dans son cœur. C’est parce que les gens n’ont pas de satisfaction dans leurs cœurs qu’ils vont et viennent de religion en religion, de dénomination en dénomination. Les hommes du monde essayent tout pour avoir de la satisfaction, de la fréquentation des boîtes de nuit à l’accumulation des richesses, mais par de tels efforts, leurs cœurs ne peuvent pas atteindre la véritable satisfaction. Si vous n’avez pas reçu la vraie rémission des péchés dans votre cœur en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, vous ne pourrez jamais atteindre la vraie satisfaction à partir des choses du monde.
Pour que chacun trouve de la véritable satisfaction pour son cœur, il doit croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit et recevoir la rémission des péchés dans son cœur. Si vous croyez en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, vous pouvez réaliser qui Jésus est, ce qu’est Sa rémission du péché, et comment Il a effacé vos péchés ; vous pourrez découvrir le vrai salut qui a vraiment effacé vos péchés; Et vous pourrez jouir de la vraie joie. Sans croire en ce véritable évangile, toute autre chose est complètement inutile, peu importe avec quelle ardeur vous pouvez prier Dieu, invoquer Son nom, susciter toutes sortes de rackets, jeûner, ou tomber, comme une bûche, en extase.
Même si vous avez parlé en langues, eu des visions, ou rencontré Jésus dans vos rêves, cela ne signifie pas que vous avez vraiment rencontré Jésus. Toute personne qui a le péché dans son cœur n’a pas encore rencontré Jésus. S’il y a du péché dans votre cœur, alors vous n’êtes pas en Christ, la Bible dit: «Il n’y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus Christ.» (Romains 8:1). Votre manque de satisfaction malgré votre profession de foi en Jésus est dû au fait que vous ne croyez pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
Quand on demande à certaines personnes: «Comment allez-vous?» Elles répondent: «Eh bien, je suis en vie, mais seulement parce que je ne suis pas mort.» Lorsqu’on leur demande: «Que faites-vous pour vivre?» elles répondent juste: «Rien. Je vis seulement», lorsqu’on leur demande : «Pourquoi vivez-vous?» elles disent: «Parce que je ne suis pas mort», et lorsqu’on leur demande : «Pourquoi mangez-vous?» elles répondent : «Pour que je ne meure pas. Je mange de la nourriture parce qu’elle est là.» Plusieurs personnes mènent des vies aussi insignifiantes que cela. 
Mes chers croyants, à moins que nous n’ayons l’évangile de l’eau et de l’Esprit donné par le Seigneur dans nos cœurs, il ne peut y avoir de satisfaction pour nous non plus. Quand notre chair est fatiguée, déçue, et anxieuse, il est tout naturel pour nous de nous plaindre des difficultés. Néanmoins, nous pouvons encore vivre satisfaits, parce que le Seigneur a résolu le problème du péché dans nos cœurs par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Tous nos problèmes charnels sont de peu de conséquences, car nous pouvons les surmonter par la foi. En revanche, même si ces problèmes superficiels sont tous résolus, si nous ne parvenons pas à résoudre le problème de nos péchés et continuons à avoir soif, alors il ne peut du tout y avoir aucune satisfaction. 
Tous les philosophes de ce monde se sont posé cette question: «Qui suis-je? Que suis-je? D’où est-ce que je viens, et où est-ce que je vais?» Mais eux aussi, ne sont pas parvenus à trouver une solution à ces problèmes de la vie, avant de s’éteindre. Les célèbres personnes que vous connaissez se sont tous efforcés de résoudre ces problèmes ; qui ils sont, d’où ils viennent et où ils vont, mais à la fin, ils sont partis pour l’autre monde sans avoir résolu un seul de ces problèmes, même pas le problème de leurs péchés.
Connaissez-vous vous-même? Vous devez réaliser que vous êtes un être humain créé à l’image et à la ressemblance de Dieu. Les êtres humains peuvent vivre comme des enfants de Dieu seulement lorsque leurs cœurs sont lavés du péché en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Comment de simples mortels peuvent entrer dans le Royaume des Cieux? Ce n’est que par la nouvelle naissance d’eau et d’Esprit que les gens peuvent entrer au Paradis (Jean 3:5). Pour qu’un être humain, peu importe qui il est, entre dans le Royaume des Cieux, il faut qu’il reçoive la rémission de ses péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, avec son cœur. Votre cœur est vide et confus car il a encore le péché. Ceux qui marchent selon la chair disent que tout ce dont ils ont besoin c’est de résoudre eux-mêmes leur problème d’habillement, de nutrition et de logement, mais ils doivent comprendre parfaitement qu’il reste encore le problème de leur âme, même lorsque les besoins fondamentaux sont satisfaits. 
Je languissais moi-même d’être lavé des péchés de mon cœur, beaucoup plus que d’avoir la richesse et la splendeur de ce monde, car à cette époque, j’étais moi-même, perdu spirituellement. Avant de rencontrer l’évangile de l’eau et de l’Esprit, la vie était si dure pour moi que je n’avais pas de véritable satisfaction. Mon plus grand souhait était d’avoir le problème de mes péchés résolu dans mon cœur. Par conséquent, je languissais, avec tout mon cœur, de connaître la Vérité qui résoudrait ce problème de péché. À ce moment, j’étais vraiment comme la femme Samaritaine. Quand je me levais le matin et voyais le soleil, j’avais honte de moi-même et je me sentais déprimé. Comme Job dans la Bible, je souhaitais souvent que le soleil ne se lève pas. Je voulais que le monde reste plutôt sombre.
Voilà comment j’étais, et pourtant, comme cette Samaritaine, j’ai rencontré notre Seigneur et j’ai pu connaître l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Ensuite, j’ai eu les réponses à toutes les questions du ministère du Seigneur une fois pour toutes. J’ai pu comprendre toutes les œuvres de salut que le Seigneur a accomplies pour moi: Pourquoi le Seigneur a été baptisé, comment Il a enlevé les péchés du monde, comment Il est mort sur la Croix, est ressuscité des morts, et est monté au Ciel; et ce qui se passera quand Il reviendra.
Depuis que j’ai pris conscience de la gravité de tous les péchés dans mon cœur, j’ai cherché la vérité de la nouvelle naissance, et depuis que j’ai cru en la Vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, j’ai trouvé satisfaction, même quand je ne bois pas, ne chante pas et ne danse pas. Et je me suis rendu compte que mon cœur ne pouvait pas être satisfait des choses de la chair. Je peux encore parfois être vexé, mais peu importe comment je pourrais être fatigué maintenant, mon nouvel être ne peut être comparé à l’ancien être que j’étais avant de naître de nouveau. De même, les souffrances auxquelles j’avais fait face avant de naître de nouveau ne peuvent être comparées à mes souffrances actuelles. Depuis que je suis né de nouveau en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, peu importe comment je peux être fatigué, c’est seulement à cause de la faiblesse de ma chair que je peux être fatigué, ce n’est plus jamais parce que je me préoccupe de l’imminence de l’enfer. C’est pourquoi je suis toujours joyeux dans ma vie. Je vous implore aussi tous d’accepter par la foi la véritable rémission des péchés dans vos cœurs.
Il existe d’innombrables églises vues par les yeux. Mais nous pouvons comprendre que la plupart d’entre elles ne sont pas l’Eglise de Dieu. Pour discerner cela, nous avons besoin de voir si le prédicateur de l’église a reçu la rémission des péchés ou non devant le Seigneur. C’est seulement quand il est quelqu’un qui a résolu son problème de péché devant Dieu, qu’il devient un serviteur de Dieu, pouvant résoudre le problème du péché pour les cœurs de ceux de sa congrégation. Ceux qui prêchent la Parole de Dieu sans avoir résolu leur propre problème de péché devant Dieu ne sont ni les serviteurs de Dieu, ni Son peuple. Le simple fait de fréquenter une méga-église de ce monde, ne signifie pas que vous pouvez réellement rencontrer l’évangile de l’eau et l’Esprit. Ce que vous devez comprendre est que, seules les Eglises qui prêchent l’évangile de l’eau et de l’Esprit appartiennent à la véritable Eglise de Dieu.
Beaucoup de gens essaient maintenant de résoudre leur problème de péché, même s’ils fréquentent les églises où il n’y a pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Bien sûr, nous essayons de présenter le véritable évangile de l’eau et de l’Esprit, même à de telles personnes. Cependant, elles doivent comprendre que parce que leur foi est d’ordre éthique, qu’il est difficile pour elles de rencontrer l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Aujourd’hui, ces gens croient littéralement que quand ils sont frappés sur la joue droite, ils devraient présenter l’autre joue. Qui pourra jamais vivre comme cela, étant donné que tous les êtres humains sont fondamentalement des tas de péchés? Après tout, n’est-ce pas la raison pour laquelle Jésus est venu pour nous? En tant que chrétien professant croire en Jésus, vous devriez vous demander si vous n’êtes pas une personne dont les convictions sont uniquement axées sur l’éthique. Ces gens sont dans l’impossibilité de rencontrer l’évangile de l’eau et de l’Esprit, précisément parce qu’ils cherchent à agir comme s’ils étaient meilleurs que Jésus. Je dis cela parce que par une telle foi morale, il est difficile de rencontrer le Seigneur qui est venu par l’eau et l’Esprit. Vous devez d’abord reconnaître votre nature pécheresse telle qu’elle est, parce que c’est seulement les pécheurs qui peuvent trouver cet évangile de l’eau et de l’Esprit.
Chacun doit se rendre compte qu’il devrait être lavé de tous ses péchés et naître de nouveau en croyant à la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Aujourd’hui, les chrétiens qui professent leur foi en Jésus tout en conservant leurs péchés vivent leur vie de foi devant Dieu de façon éthique. Si le problème du péché n’est pas réglé dans leurs cœurs, même après avoir fréquenté l’église et donné des offrandes, ils devraient rencontrer l’évangile de l’eau et de l’Esprit et y croire. A moins qu’ils ne fassent cela, ils seront des fraudeurs spirituels.
Si vous venez à l’Eglise de Dieu et voulez donner des offrandes, vous devriez d’abord recevoir la rémission des péchés dans votre cœur en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit avant de donner des offrandes. Lorsque nous donnons des offrandes à Dieu, nous devons vraiment les donner tout à fait par notre propre volonté. Chaque aspect de notre vie de foi doit absolument être dirigé par Dieu. Nous devons vivre notre foi, de tout cœur, en mettant notre foi dans la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Quand on essaie de naître de nouveau de tous ses péchés, peut-on y parvenir en faisant quelque chose par soi-même? Vous ne devez pas penser comme cela. Comment pourrait-on être lavé de ses péchés par ses actions vertueuses? Si quelqu’un essaie de naître de nouveau de ses péchés par ses oeuvres, il est un pharisien et un imposteur. J’implore chacun de vous à naître véritablement de nouveau en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit que le Seigneur Jésus nous a donné. Rencontrez la vérité, qui enseigne que Jésus a résolu le problème de vos péchés, une fois pour toutes grâce à l’eau, le sang et l’Esprit. Croyez en cette Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit et naissez de nouveau de vos péchés. Confirmez avec la Parole de vérité comment Jésus a effacé tous vos péchés, et naissez de nouveau en croyant en cela. Rien d’autre que l’évangile de l’eau et l’Esprit dont parle la Bible est la Vérité même de la nouvelle naissance.
Mes chers croyants, le fait que beaucoup de chrétiens d’aujourd’hui pensent qu’ils doivent être sanctifiés, en fréquentant l’église, en arrêtant de fumer et de boire, et en ne péchant pas, signifie qu’ils sont tombés dans leurs propres pensées au demeurant dénuées de tout fondement. Entretenir une notion aussi absurde, c’est juste construire des doctrines chrétiennes l’une après l’autre. Croire que l’on peut atteindre progressivement sa sanctification en ne commettant pas de péché n’est rien de plus qu’une ruse de Satan. Le fait que beaucoup de chrétiens s’assoient calmement et disent amen, alléluia pendant le culte, et continuent néanmoins à mener une vie qui dévie de la Parole de Dieu, une fois sortis de l’Eglise, est dû au fait qu’ils ne sont pas encore nés de nouveau d’eau et d’Esprit. Ce n’est pas en vivant une vie de sanctification que l’on peut être libéré de ses péchés. La seule façon pour nous de naître vraiment de nouveau de nos péchés est de croire que Jésus a effacé tous nos péchés à travers l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Ce n’est absolument pas en vivant de façon vertueuse que nous pouvons devenir sans péché.
Ceux qui sont riches de leur propre justice, ne pourront jamais entrer au Ciel. Il est encore plus difficile pour un riche d’entrer dans le Royaume des Cieux qu’à un chameau de passer par le trou d’une aiguille. Il est impossible pour quiconque de naître de nouveau de ses péchés par ses propres actes vertueux. C’est pourquoi le Seigneur a dit: «Aux hommes cela est impossible, mais à Dieu tout est possible» (Matthieu 19:26). Nous devons comprendre que c’est notre Seigneur qui a effacé tous nos péchés à travers l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Vous devez savoir comment Dieu a effacé vos péchés. C’est alors seulement que nous pourrons réellement découvrir la vérité de la nouvelle naissance. Vous devez avoir une vraie foi en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. En croyant en cet évangile de l’eau et de l’Esprit, j’ai été libéré de tous mes péchés. Avez-vous également été libérés du péché en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit? Si vous avez en effet été libérés du péché en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, alors vous êtes bien une personne heureuse, peu importe à quel point votre vie peut être dure. 
Dans la Parole de Dieu que nous lisons aujourd’hui, apparaît une Samaritaine. Quand Jésus a demandé à cette femme à boire, elle était étonnée parce que ce n’était pas courant pour un Juif de s’associer à un Samaritain quelconque. Alors, elle lui demanda: «Comment se fait-il que tu me demandes à boire, à moi, une femme samaritaine, toi qui es Juif?» Mais Jésus lui dit: «Si tu me connaissais, moi qui te demande de l’eau, je t’aurais donné de l’eau vive.» Ainsi, en conversant avec Jésus, elle a fini par reconnaître qu’Il était le vrai Sauveur. En effet, Jésus est vraiment le Sauveur de toute l’humanité. Depuis des milliers d’années, Dieu avait promis à l’humanité qu’Il enverrait le Sauveur pour tous les hommes, et ce Sauveur n’est personne d’autre que Jésus. La Samaritaine du passage biblique d’aujourd’hui n’a pas d’abord reconnu Jésus, mais plus tard, elle a réalisé qu’Il était le Sauveur.
Mes chers croyants, qui est Celui qui nous donne la véritable eau de la vie éternelle? Qui est Celui qui désaltère véritablement nos cœurs assoiffés pour toujours? N’est-ce pas notre Seigneur Jésus? Avez-vous été sauvés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit qu’Il nous a donné? Notre-Seigneur est le Sauveur qui nous a délivrés de tous les péchés de ce monde par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Celui qui nous a donné de l’eau vive, à nous qui vivons sur cette planète n’est pas un homme, mais le Sauveur de l’humanité. Jésus est le Sauveur, qui a véritablement étanché la soif de nos cœurs et résolu aussi bien nos problèmes charnels que nos problèmes spirituels. Notre Seigneur ne nous donne pas la vie éternelle à travers le matériel de ce monde. Vivant dans ce monde qui ressemble à un désert, chacun d’entre nous est allé chercher Jésus pour puiser de l’eau vive, car nous avons été spirituellement assoiffés, et à ce moment-là, Jésus nous a rencontrés à travers l’évangile de l’eau et l’Esprit. 
Lorsque nous étions confrontés à des difficultés dans ce monde, et quand nos cœurs avaient besoin du salut de Dieu ce qui était absolument nécessaire pour nous était l’évangile de l’eau et l’Esprit. Seul notre Seigneur a résolu tous nos péchés à travers l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et Lui seul nous a donné la vraie vie. Lorsque nous étions fatigués et n’avions aucune satisfaction à cause de nos péchés, quand nous luttions dans ce monde qui ressemble à un désert à cause de nos péchés, et quand nous étions en train de mourir à cause de nombreux problèmes de péché, notre Seigneur nous a donné, à travers la Parole de l’Evangile de l’eau et de l’Esprit, l’eau vive qui a permis que nous n’ayons plus jamais soif. Notre Seigneur est devenu le Maître de l’eau vive qui nous permet de ne plus jamais avoir soif. 
Est-ce un être humain qui a lavé nos péchés? Ou est-ce quelque chose de matériel? Est-ce les doctrines chrétiennes de ce monde? Non! C’est seulement Jésus qui a résolu tous les problèmes de notre vie, et Lui seul est le véritable Sauveur qui nous a donné l’évangile de l’eau et de l’Esprit. C’est parce que Jésus seul est notre véritable Sauveur qu’Il a abandonné Sa gloire et est arrivé sur cette terre, a mis tous nos péchés sur Son propre corps à travers Son baptême, et a été crucifié pour l’effusion de Son sang, et nous a ainsi sauvés. Il est devenu le Bon Pasteur, qui nous donne toutes les bénédictions dont nous avons besoin pour vivre dans ce monde, qui nous fortifie quand nos cœurs sont troublés et fatigués, et qui résout tous les problèmes de nos cœurs. 
Grâce à l’évangile de l’eau et de l’Esprit, Jésus a résolu le problème du péché, qu’il nous était impossible de résoudre par nous-mêmes, et nous a donné la vie éternelle. Notre Seigneur est le Dieu qui a permis que toi et moi, qui croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, buvions la vraie eau de la vie éternelle. Notre Seigneur nous a permis d’atteindre la rémission des péchés et la vie éternelle, Il a donné aux croyants de l’évangile de l’eau et de l’Esprit la bénédiction de devenir des enfants de Dieu, et a comblé tous nos besoins pour continuer à vivre dans ce monde. En vérité, le don du salut que Dieu nous a donné est si grand et si large qu’on ne peut le sonder. 
Encore une fois donc, nous en venons à penser à notre Seigneur. Si nous n’avions pas eu le Seigneur, comment pourrions-nous vivre dans ce monde qui ressemble à un désert? N’eût été notre Seigneur, nous serions morts de soif spirituelle dans ce monde il y a longtemps. Nous étions tous obligés de vivre étant tellement assoiffés et sans aucune satisfaction. 
Sachant pleinement ce qui nous manque pendant que nous vivons dans ce monde, notre Seigneur a pourvu à nos besoins lorsque nous avons prié. Dieu nous a toujours bénis, nous qui vivons dans ce monde qui ressemble à un désert. Et il a résolu non seulement le problème de nos péchés, mais aussi beaucoup d’autres problèmes. Nous avons besoin de Lui pour demander la grâce pour toutes ces bénédictions, et nous avons besoin de vivre par la foi. C’est quand nos cœurs demandent à Dieu Sa grâce que nous pouvons enfin goûter à la profondeur de Sa grâce. 
Est-ce que votre cœur désire maintenant demander à Dieu Son aide? Tout comme c’est par la grâce du Seigneur que nous avons vécu jusque-là, c’est aussi par la grâce du Seigneur que nous pouvons continuer à mener notre vie. De même que notre Seigneur a donné de l’eau vive à la Samaritaine et a résolu tous ses problèmes, je crois que Dieu va nous revêtir de toutes les bénédictions dont nous avons besoin pour vivre dans ce monde, et je Le remercie par la foi.
Jésus a dit à cette femme, «Quiconque boit de cette eau aura encore soif; mais celui qui boira de l’eau que je lui donnerai n’aura jamais soif, et l’eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d’eau qui jaillira jusque dans la vie éternelle.» La femme dit à Jésus: «Donne-moi cette eau, afin que je n’aie plus soif, et que je ne vienne plus puiser ici» (Jean 4:15). Cette femme avait tellement honte d’elle-même qu’elle n’osait pas sortir durant la journée. Mais elle avait encore besoin d’eau tous les jours. Donc, elle devait aller puiser de l’eau sous le soleil brûlant, quand tout le monde se reposait. Compte tenu de cela, a quel point sa vie devait être ennuyeuse? Comme elle ne pouvait pas vivre sans eau pour faire la cuisine, faire la lessive et se baigner, elle devait aller puiser de l’eau tous les jours. Pourtant, la Samaritaine ne pouvait puiser de l’eau que sous le soleil brûlant. Alors, à quel point elle pouvait être heureuse quand le Seigneur lui a dit qu’Il lui donnerait une fontaine d’eau qui jaillirait jusque dans la vie éternelle? La femme demanda à Jésus: «S’il y a une telle eau, donne-la moi juste une fois.»
Mes chers croyants, nous aussi, buvons de l’eau tous les jours, mais nous redevenons assoiffés sans cesse. S’il existe une telle eau qui puisse étancher notre soif une fois pour toutes, nous permettant de ne plus jamais avoir soif juste en la buvant une seule fois, ne Le supplierons-nous pas de nous donner cette eau? Jésus dit à la femme: «Appelle ton mari, et viens ici» (Jean 4:16). La femme Lui répondit alors: «Je n’ai pas de mari» (Jean 4:17). Faisant mieux que ce qu’elle a déclaré, Jésus lui dit alors: «Tu as eu raison de dire: Je n’ai point de mari. Car tu as eu cinq maris, et celui que tu as maintenant n’est pas ton mari. En cela tu as dit vrai» (Jean 4:18). La femme dit alors: «C’est tellement vrai! Comment as-Tu su que j’ai été une telle femme? Seigneur! J’ai maintenant l’impression que Tu es un prophète!» Cette femme pensait maintenant que Jésus était un prophète, le genre de personne qui sait tout ce qui s’est passé avant et ce qui arrivera dans l’avenir. Donc, au début, la femme pensait que Jésus était un tel prophète, mais en continuant la conversation avec Lui, elle a réalisé que Jésus était bien le Messie. 
C’est une petite chose que cette femme ait vécu avec pas moins de cinq hommes, jusqu’à ce moment là? Peut-être que ce n’est pas une grosse affaire, mais en Corée, cela aurait probablement établi un nouveau record. Les Coréens ordinaires ne changent pas de conjoints aussi souvent. Le problème de cette femme était que sa propre conscience était liée par ses grands péchés. Mais Jésus dit ces choses parce qu’Il voulait non seulement exposer tous les problèmes de péché de cette femme, mais aussi les résoudre. 
A partir des Écritures de l’Ancien et du Nouveau Testaments, nous arrivons à savoir qui est le Sauveur. Nous réalisons que l’Agneau sacrificiel dont il est question dans l’Ancien Testament, c’est Jésus, et qu’en venant sur cette terre et en étant baptisé par Jean-Baptiste, Jésus a ôté tous les péchés, non seulement de cette femme, mais aussi du Monde entier. Par quel biais notre Seigneur a-t-Il résolu le problème de tous les péchés de l’humanité? Il a résolu tous nos problèmes grâce à l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Mes chers croyants, pourquoi ne pouvions-nous pas être bénis par Dieu par le passé, mais menions des vies maudites? C’est en raison des péchés qui étaient dans nos cœurs. Il y avait une barrière du péché entre Dieu et nous, et c’est la raison pour laquelle nous avions des vies maudites. Il n’y avait pas d’autre barrière entre Dieu et nous, mais c’est la barrière du péché, qui nous empêchait de l’atteindre.
Quand notre Seigneur est venu sur la terre, Il a résolu ce problème de nos péchés, une fois pour toutes. Comment l’a-t-Il résolu? Notre Seigneur a résolu le problème de tous nos péchés et de la condamnation en étant baptisé par Jean-Baptiste dans le Jourdain, recevant ainsi tous les péchés de ce monde, une fois pour toutes, sur Son corps, les portant jusqu’à la Croix, y versant Son sang et ressuscitant d’entre les morts. Pendant que nous menons nos vies, nous devons entendre la parole de la vie éternelle qui dit que notre Seigneur a résolu tous nos problèmes de péché et croire en elle. C’est par notre foi en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit que nous pouvons jouir de la vie éternelle et atteindre le vrai bonheur. 
Mes chers croyants, tout comme notre Seigneur a donné à cette femme la rémission du péché et de l’eau de la vie éternelle, c’est ainsi qu’Il nous les a données. Cette femme avait eu pas moins de cinq maris, hormis celui qu’elle avait à ce moment là et avec qui elle n’était pas légalement mariée. Pourquoi cette femme passait-elle par tant de maris? C’est parce qu’elle essayait de trouver son bonheur en son mari. Tout comme elle, les gens essaient de trouver le bonheur aux mauvais endroits, en pensant qu’ils seraient heureux s’ils avaient beaucoup d’argent, la célébrité, le pouvoir, des connaissances, ou le divertissement. Spirituellement parlant, nous devons réaliser que nous aussi, avons vécu avec cinq maris. Nous avons tous couru après ces choses tout en péchant jusqu’à ce que nous ayons rencontré le véritable Epoux, Jésus. Nous ne pouvions pas éviter de pécher dans ce monde jusqu’au jour où nous mourons, et nous étions destinés à l’enfer pour les péchés que nous avons commis. En dépit de cela, toutefois, notre Seigneur a résolu le problème de tous nos péchés par Son baptême dans le Jourdain et Son sang sur la Croix. Alors, à quel point nous sommes reconnaissants et redevables au Seigneur pour cela? Parce que notre Seigneur est tout-puissant et parce qu’Il nous aime, Il a résolu tous nos problèmes de péché, ne laissant rien derrière. 
N’eut été notre Seigneur, comment pourrions-nous désaltérer la soif de nos coeurs pour toujours? Comme notre Seigneur a résolu le problème du péché dans nos cœurs, la soif de nos cœurs peut désormais être entièrement étanchée en croyant à l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
 
 

En général, quand les gens reconnaissent leurs péchés, ils ont tendance à ne reconnaître que les péchés extérieurs


En général, les gens ne considèrent que les péchés qui sont exposés à l’extérieur, et ils ne considèrent pas que les péchés qu’ils commettent avec leurs cœurs soient des péchés. Donc ils essaient, de toutes leurs forces, de ne pas commettre des péchés par leurs actes, mais ils sont tous tenus de continuer à commettre le péché. La loi de ce monde souligne seulement les péchés que les gens commettent avec leurs actes, et ne punit que ces péchés révélés. Mais la Loi de Dieu pointe à la fois les péchés exposés et les péchés non exposés, et la condamnation suit tous les péchés. Ceux qui ne connaissent pas la loi de Dieu ou ne la reconnaissent pas correctement prétendent souvent : «Je n’ai pas de péché.» Ce qui est encore pire, c’est que même parmi ceux qui fréquentent l’église, nombreux sont ceux qui ne reconnaissent pas les péchés de leur coeurs. Ils pensent donc qu’ils ne seraient pas condamnés pour leurs péchés. Le problème, c’est qu’il y a beaucoup trop de personnes de ce genre. 
Tout le monde ne peut que commettre d’innombrables péchés avec le temps en vivant dans ce monde. Vous devez comprendre que ceux qui semblent corrects dans leurs actes commettent en fait plus de péchés que la Samaritaine. Alors que tout le monde ne se comporte pas comme un voleur dans ses actes, chacun vole de très nombreuses fois avec sa pensée et avec son cœur. Même si les gens peuvent ne pas avoir commis le meurtre par leurs actes, dans leurs cœurs et leurs pensées toutefois, ils ont tué plusieurs fois. La réalité est que, d’innombrables personnes trouvent difficile d’admettre leur véritable nature de pécheurs, et elles ne savent pas qu’elles doivent être condamnées pour leurs péchés. 
Cependant, parce que Dieu voit tout l’intérieur du cœur humain, Il dit qu’il s’y trouve de très nombreux péchés. C’est pourquoi Il dit: «Le coeur est tortueux par-dessus tout, et il est méchant: Qui peut le connaître? Moi, l’Éternel, j’éprouve le coeur, je sonde les reins, Pour rendre à chacun selon ses voies, selon le fruit de ses oeuvres» (Jérémie 17:9-10). 
Les gens qui ne sont pas encore nés de nouveau ont besoin de labourer profondément les champs de leurs cœurs et connaître les péchés qui s’y cachent. Ils doivent se rendre compte qu’il y a de très nombreux péchés dans leurs cœurs, et que Dieu les condamnera pour tous ces péchés. Quand ils reconnaissent ainsi clairement qu’ils sont tenus d’aller en enfer comme condamnation de leurs péchés, ils peuvent alors se rendre compte de la nécessité de croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
 
 

La fonction de la loi de Dieu


La Loi que Dieu nous a donnée laboure nos cœurs, expose les péchés qui étaient en eux, et, de plus, devient notre tuteur qui nous amène au Sauveur. Ainsi, la Bible dit dans Romains 3:20 «Car nul ne sera justifié devant lui par les oeuvres de la loi, puisque c’est par la loi que vient la connaissance du péché.» 
Dans la loi de Dieu, il y a 613 commandements et ordonnances de choses à faire et à ne pas faire. Cette loi de Dieu exige la perfection de nous tous. Donc, la Loi de Dieu ne peut être respectée que lorsque nous l’observons dans son intégralité, à 100/100. Ne garder que 10, 50 ou 80% de la loi c’est manquer totalement de la respecter. Si quelqu’un a transgressé la Loi de Dieu, même une seule fois dans sa vie entière, alors cela signifie qu’il l’a transgressée entièrement. La Bible dit: «Car quiconque observe toute la loi, mais pèche contre un seul commandement, devient coupable de tous. En effet, celui qui a dit: Tu ne commettras point d’adultère, a dit aussi: Tu ne tueras point. Or, si tu ne commets point d’adultère, mais que tu commettes un meurtre, tu deviens transgresseur de la loi» (Jacques 2:10-11). Comme il est dit ici, si nous ne parvenons pas à garder un seul point de la loi, alors nous sommes coupables envers toute la loi. Transgresser un seul commandement de la loi, en d’autres termes, c’est transgresser toute la Loi. 
Transgressons-nous donc la Loi quelques rares fois pendant notre vie? Non, ce n’est pas le cas. Parce que notre nature fondamentale est pécheresse, nous ne pouvons nous empêcher de transgresser la Loi, de façon répétée, et de très nombreuses fois. Le septième des Dix Commandements dit: «Tu ne commettras point d’adultère.» Sommes-nous capables d’observer ce commandement de Dieu? Pour que nous puissions garder ce commandement de Dieu, chaque fois que nous voyons une femme, nous ne devrions pas avoir de pensées lubriques dans nos cœurs. Mais sommes-nous capables de cela, sommes-nous capables de ne pas commettre le péché dans notre cœur? Jésus a dit, «Vous avez appris qu’il a été dit: Tu ne commettras point d’adultère. Mais moi, je vous dis que quiconque regarde une femme pour la convoiter a déjà commis un adultère avec elle dans son coeur» (Matthieu 5:27-28). Cela signifie que chaque fois que nous regardons une femme et avons des pensés de convoitise envers elle, nous sommes effectivement en train de transgresser le septième commandement qui parle de l’adultère. Transgresser le commandement de Dieu c’est pécher, et la condamnation à cela est la destruction. 
Chaque fois que nous voyons une femme de nos yeux et la convoitons, nous accumulons des péchés un par un. Si vous êtes fidèles, vous savez que c’est méchant de commettre l’adultère, et vous essayez de ne pas commettre ce péché. Beaucoup de gens ont l’adultère en horreur et le considère comme sale, et ils ont du mépris pour ceux qui le commettent. Mais en réalité, ne commettons-nous pas tous l’adultère? Plus nous nous rappelons le commandement qui nous demande de ne pas commettre l’adultère, plus nous constatons que nous sommes réellement en train de le commettre. En outre, plus nous essayons de garder le commandement, plus nous nous rendons compte que nous sommes tout simplement incapables de le faire. Compte tenu du fait que l’adultère est inhérent à notre nature, n’est-il pas vrai que nous ne pouvons pas nous empêcher d’avoir des pensées de convoitise lorsque nous voyons une femme? Le commandement contre l’adultère nous enseigne donc que l’immoralité sexuelle est un péché, et que nous commettons la fornication d’innombrables fois. Ainsi, la loi éveille notre attention sur le fait que nous sommes tout simplement incapables de garder les commandements de Dieu. 
Il est écrit: «Car c’est du dedans, c’est du coeur des hommes, que sortent les mauvaises pensées, les adultères, les impudicités, les meurtres, les vols, les cupidités, les méchancetés, la fraude, le dérèglement, le regard envieux, la calomnie, l’orgueil, la folie. Toutes ces choses mauvaises sortent du dedans, et souillent l’homme» (Marc 7:21-23). Comme cela, les commandements de Dieu nous renseignent sur les douze péchés qui sont à l’intérieur de nous, et la loi nous enseigne aussi que nous transgressons toutes les ordonnances de la Loi de Dieu régulièrement sur une base quotidienne. Chaque péché spécifié par la loi, en outre, parle de la condamnation du péché. Il ne fait aucun doute que nous sommes vraiment des tas de péchés qui laissent derrière eux une traînée de péchés qui nous enverront en enfer. Nous devons reconnaître ce fait à notre douleur, et par le biais de la Loi de Dieu, nous devons bien comprendre que nous sommes effectivement des pécheurs.
 
 
Tous les hommes sont confus, ne se connaissant pas eux-mêmes  véritablement

Oublier, dit-on, n’est que trop humain. Beaucoup de gens vivent dans l’illusion, en oubliant qu’ils sont pécheurs, empilant d’innombrables péchés devant Dieu, et se disant à eux-mêmes: «Je ne suis pas si mauvais que ça» ; «Je pense que je suis assez décent» ; «Je suis meilleur que les autres» ; «Au moins, je ne suis pas une prostituée» ; «Je ne suis pas un assassin» ; «Je ne suis pas un voleur» ; et ainsi de suite. Ayant ainsi oublié le fait que la condamnation éternelle de l’enfer les attend, ils passent leurs vies à poursuivre leurs seuls plaisirs charnels, obsédés de satisfaire leurs désirs hédonistes avant qu’ils ne deviennent trop vieux. 
Si vous dites à une fille chique: «Spirituellement parlant, vous êtes une prostituée», Va-t-elle l’admettre volontiers? Si vous dites à un monsieur de bonne classe: «Bibliquement parlant, vous avez commis d’innombrables adultères», va-t-il le reconnaître honnêtement? Loin de là, il sera extrêmement choqué et va ‘péter les plombs’ sur vous. Il va protester violemment en disant: «De quoi diable parlez-vous?» Comment répondriez-vous si vous étiez à leur place? Si vous connaissez la Loi correctement, vous devez admettre, en disant: «Oui, vous avez raison. Je n’aime pas l’admettre, mais aux yeux de Dieu, je suis comme une prostituée.» Si, en revanche, vous ne connaissez pas la Loi de Dieu correctement, vous allez alors rouspéter furieusement et vous vous mettrez en colère, en disant: «Je ne suis pas comme cette prostituée!» 
En vérité, nous devons être en mesure de voir notre être spirituel comme étant semblable à une prostituée devant Dieu. Quand nous nous tournons vers Luc chapitre sept, on peut noter qu’une femme pécheresse, une ex-prostituée, qui était venue à Jésus en sachant très bien qu’elle avait beaucoup trop de péchés, a en fait été remise de tous ses péchés. Pourquoi est-ce que cette femme est venue à Jésus? Cette femme savait qu’elle était une infâme pécheresse dans sa ville, et qu’elle était excessivement une grande pécheresse devant Dieu. C’est pourquoi elle est venue à Jésus malgré sa honte. Bien que la femme n’ait pas dit avec ses mots qui elle était, elle a toutefois admis devant Jésus qu’elle avait été une grande pécheresse, et que Jésus était Celui qui la sauverait de tous ses péchés. Alors Jésus, connaissant le coeur de cette femme, lui dit: «Ta foi t’a sauvée, va en paix» (Luc 7:50). 
Lorsque la femme a rencontré Jésus, qui est venu sur la terre pour elle et qui l’a sauvée, non seulement de son péché d’adultère, mais aussi de tous les péchés qu’elle a commis devant Dieu, elle a été submergée de joie. C’est pourquoi elle a pleuré devant les pieds de Jésus, les a mouillés de ses larmes, les a essuyés avec ses cheveux, les a embrassés et a répandu du parfum sur eux. La chambre fut remplie de la senteur du parfum. Elle a fait ces choses parce qu’elle voulait louer le salut de Jésus dans le monde entier par ses actes de foi. Tous ces actes étaient pour la diffusion de l’évangile de l’eau et de l’Esprit dans le monde entier. Alors Jésus a félicité sa foi en disant: «Je vous le dis en vérité, partout où la bonne nouvelle sera prêchée, dans le monde entier, on racontera aussi en mémoire de cette femme ce qu’elle a fait» (Marc 14:9). Cette femme avait effectivement été dans l’obscurité totale à cause de ses péchés, et, par conséquent, c’est seulement en trouvant Jésus qu’elle pouvait être sauvée de tous ses péchés.
 
 
Comment étaient nos veritables êtres devant le Seigneur?

Devant Dieu, nous avons été des semences de péchés excessivement corrompues. N’était-ce pas le cas? Tous les jours, nous avons laissé une traînée de péchés de convoitise, et nous étions destinés à être condamnés par Dieu. N’est-ce pas vrai? On ne peut pas du tout nier que nous étions fondamentalement des semences corrompues et d’infâmes pécheurs.
Cependant, certaines personnes se connaissent elles-mêmes, mais d’autres pas. Ce, à quoi nous devons accorder une attention particulière ici, c’est le fait que, l’ex-prostituée a rencontré Jésus et a reçu la rémission de ses péchés, mais les pharisiens n’étaient pas en mesure d’être lavés de leurs péchés, même s’ils étaient assis à table avec le Sauveur. Nous avons vraiment besoin de nous concentrer sur les conséquences de ces deux types de prise de conscience vis-à-vis du péché. Grâce à la Loi de Dieu, nous devons nous rendre compte à quel point nous étions tous pécheurs devant Dieu. Vous devez comprendre que c’est seulement ceux dont les champs des cœurs sont labourés en profondeur, et qui savent qu’ils sont entièrement des monceaux de péchés devant Dieu, qui sont en mesure de venir devant l’évangile de l’eau et de l’Esprit et être lavés de tous leurs péchés.
Êtes-vous capable de garder la Loi de Dieu à la perfection par vos actes? Vous ne pouvez jamais l’observer parfaitement. Nous devrions nous rendre compte que nous sommes tout simplement incapables d’observer la Loi de Dieu, et que nous sommes des pécheurs qui ne peuvent pas s’arrêter de pécher à cause de la nature pécheresse de nos coeurs héritée de nos ancêtres. Etes-vous entièrement ou partiellement un pécheur devant Dieu? Nous avons tous été entièrement des pécheurs qui ne pouvaient pas résoudre eux-mêmes le problème de leurs péchés. Admettez-vous que devant Dieu, chacun d’entre nous était un grand pécheur, destiné à être condamné à l’enfer pour ses péchés? Si vous admettez cela, vous devez aller par la foi à Jésus qui est venu par l’eau et l’Esprit, et croire en la vérité qui enseigne que le Seigneur nous a sauvés de tous nos péchés. L’ensemble de l’humanité à travers le monde entier doit croire en Jésus comme son Sauveur et être sauvée de tous ses péchés.
Mes chers croyants, parce qu’il y a l’adultère dans nos cœurs, nous sommes fondamentalement incapables de ne pas commettre la fornication, et parce que nous avons des désirs meurtriers dans nos cœurs comme notre nature de base, nous ne pouvons éviter de commettre un meurtre dans nos cœurs. C’est parce que tous les êtres humains ont la cupidité qu’ils ne peuvent éviter le vol, et c’est parce qu’ils ont aussi des coeurs trompeurs qu’ils ne peuvent pas s’empêcher de mentir. Nous sommes tous liés à commettre le péché tous les jours, car nous avons douze types de péchés dans nos cœurs. Par conséquent, quand nous nous voyons à travers le miroir de la Loi de Dieu, nous pouvons tous nous rendre compte que nous sommes effectivement tenus de transgresser la Loi de Dieu, tous les jours. 
Mes chers croyants, nous sommes incapables d’observer la moindre ordonnance de la Loi de Dieu. Nos vies sont telles que nous sommes tous tenus de transgresser toutes les ordonnances de la loi à maintes reprises et sans cesse tout au long de notre vie entière. Compte tenu de cela, comment pourrions-nous alors discuter le nombre de péchés accumulés devant Dieu, comment savoir s’il est grand ou petit? Qui pourrait lancer une pierre à la femme qui a été prise en flagrant délit d’adultère? Aucune personne qui ait péché ne pourra jamais le faire. Lorsque vous avez commis tant de péchés, qui soient comme des nuages épais dans le ciel, comment pouvez-vous ne pas être condamné pour vos péchés? Toute personne qui a péché ne peut échapper à son destin, mais crie tristement comme un âne solitaire et hurle comme une brebis perdue toute sa vie durant. Mais pourrait-elle être sauvée de tous ses péchés en faisant ainsi? Chacun d’entre nous doit comprendre que là où il n’y a pas de parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, il ne peut y avoir de rémission des péchés.
 
 
Les péchés inscrits sur les tablettes du coeur de chacun!

Où sont donc écrits tous les péchés que les gens commettent? La Bible dit: «Le péché de Juda est écrit avec un burin de fer, Avec une pointe de diamant; Il est gravé sur la table de leur coeur, Et sur les cornes de vos autels» (Jérémie 17:1). Tous les péchés de chacun sont écrits sur la tablette de son cœur et sur les cornes de l’autel. Ici, les cornes de l’autel font référence aux livres des oeuvres, c’est-à-dire les livres du jugement dont il est question dans Apocalypse 20, qui sont ouverts en face de Dieu. Cela signifie que Dieu enregistre tous nos péchés, indépendamment du fait que nous nous en souvenons ou non, que nous en soyons conscients ou non. Il nous dit que nous devons enlever tous les péchés écrits sur les tablettes de nos cœurs et dans les livres des oeuvres, et que nous devons recevoir la rémission de nos péchés. S’il existe toujours un quelconque péché en vous, même un tant soit peu, alors à cause de ce péché, vous porterez la condamnation du péché.
Comment, alors, les péchés de toute notre vie qui sont écrits sur les tablettes de notre cœur et sur les Livres des œuvres pourraient-ils être effacés? Il est écrit: «Quand tu te laverais avec du nitre, Quand tu emploierais beaucoup de potasse, Ton iniquité resterait marquée devant moi, Dit le Seigneur, l’Éternel» (Jérémie 2:22). En d’autres termes, aucun savon de tous les enseignements religieux, quels qu’ils soient, et aucune prière de repentance que ce soit, adressée à Dieu pour demander le pardon, ne pourront vous laver de vos péchés. Il existe un hymne qui se chante ainsi, 
«♬ Pleurer ne va pas me sauver! 
Même si mon visage baigne dans les larmes, ♪
♬ Cela ne pourra dissiper mes craintes, 
Ne pourra pas laver les péchés des années! ♪
♬ Pleurer ne me sauvera pas.» 
Mes chers croyants, vous devez réaliser que vous ne pourrez jamais laver vos péchés en pleurant sur vos péchés, en versant vos larmes et en demandant à Dieu de vous pardonner. Se contenter juste de demander à Jésus de pardonner vos péchés, c’est semblable à enfiler un vêtement d’hypocrisie. N’est-ce pas le cas? 
Comment pouvons-nous alors être pardonnés de tous nos péchés et être sauvés de tous? Tout d’abord, nous devons reconnaître que nous sommes de grands pécheurs devant être condamnés par Dieu pour nos péchés, et nous devons reconnaître la Parole de Dieu. Nous devons d’abord reconnaître notre péché, en confessant: «Seigneur, je suis tenu d’aller en enfer pour mes péchés. Je suis complètement un monceau de péchés. A moins que Tu ne me sauves, je ne pourrai empêcher d’être jeté en enfer», une fois cela fait, nous devons croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, avec le cœur. Nous devons confesser: «Seigneur, du jour où je suis né jusqu’au jour de ma mort, je ne pourrai m’empêcher de pécher dans mes pensées et dans mes actes. S’il Te plaît sauve-moi de tous mes péchés. J’ai transgressé Ta Loi.» Après avoir ainsi admis notre véritable nature, nous devons entendre et croire en l’évangile du baptême, du sang, et de l’Esprit que Jésus nous a donné. C’est lorsque nous faisons cela que nous pouvons être remis de tous les péchés commis depuis le jour de notre naissance et que nous commettrons jusqu’au jour de notre mort.
Jusqu’à ce que la Samaritaine ait rencontré Jésus, il n’y avait pas de prophète qui pouvait étancher la soif de son âme. Alors, elle avait toujours eu soif dans son cœur. Incapable de rencontrer ce Seigneur, et cherchant toutefois la satisfaction, elle s’est mise à suivre les arts, la musique, l’alcool ou des plaisirs. Comme cette Samaritaine, tout le monde sur cette terre vit dans la poursuite de la convoitise de la chair, la convoitise des yeux et l’orgueil de la vie. Puisque les gens ne connaissent pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit, leurs cœurs sont vides, et pourtant, même jusqu’à présent, ils n’ont pas encore rencontré les serviteurs de Dieu, qui peuvent résoudre ce problème pour eux avec l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Votre esprit peut-il vraiment être satisfait lorsque vous suivez ce monde? Quelqu’un peut-il trouver une véritable satisfaction à travers les habitants de cette terre ou à travers ses beaux paysages? Les choses de la terre peuvent apporter quelque satisfaction temporaire à quelqu’un, mais aucune d’entre elles ne peut sauver pour toujours son âme de ses péchés. 
C’est quand chacun rencontre et croit en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit donné par le Seigneur qu’il fait lui-même l’expérience de l’eau vive qui coule comme un fleuve dans son cœur, et qu’il est en mesure de recevoir toutes les bénédictions de Dieu. Pourtant, en dépit de cela, beaucoup de personnes continuent de ne pas écouter la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Vous devez toutefois croire avec le coeur en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, en la rémission des péchés que le Seigneur vous a donné, et par là recevoir le don du Saint-Esprit.
La Samaritaine s’est efforcée de trouver la satisfaction auprès de ses maris terrestres, mais il n’y avait pas de véritable satisfaction pour elle. Ce n’était pas parce qu’elle n’avait pas assez de biens matériels qu’elle n’avait pas de satisfaction. À l’instar de cette femme, vous aussi, sans doute n’avez pas trouvé le véritable sens de la vie avant de connaître Jésus, le Maître de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. N’est-ce pas le cas? 
En Corée, il y a une chanson intitulée «La chasse aux baleines.» Ses paroles sont les suivantes: ♪ «Même si je bois, même si je chante, même si je danse; ♪ Mon cœur n’est rempli que de tristesse.» ♪ Il y a un autre chant populaire coréen intitulé «Vagabond», et cette chanson dit: «♪ La vie est un voyage, d’où vient-elle, où va-t-elle, ♪ je ne sais pas. Elle flotte juste sans but. ♪ Sur ce chemin qui passe en vain, à mesure que le temps passe, n’ayons pas d’affection ni d’attachement. ♪ La vie est un voyage, d’où vient-elle, où va-t-elle?»
Si nous n’arrivons pas à rencontrer Jésus qui est venu par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, alors notre vie ne trouvera pas de satisfaction, peu importe la manière dont nous pourrions boire, chanter et danser, tout comme le disent ces chants du monde. L’existence de chacun est comme un voyageur qui séjourne dans ce monde pour un peu de temps et disparaît. D’où vient-elle et où va-t-elle? D’innombrables personnes flottent effectivement sans but vers leur propre destruction à mesure que le temps passe. 
La Bible dit: «Et comme il est réservé aux hommes de mourir une seul fois, après quoi vient le jugement» (Hébreux 9:27). Aucune vie n’aboutit à rien si les gens ne reçoivent pas la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit donné par Jésus. Tous les philosophes de ce monde ont lutté toute leur vie avec ces questions de base au sujet de la vie: «Qui suis-je? Que suis-je? D’où suis-je venu? Où vais-je?» Pourtant, ils ont tous péri sans pouvoir trouver la réponse jusqu’à la fin. Bien que ces philosophes aient essayé d’aborder cette question, cherchant à savoir d’où ils venaient, et où ils allaient, ils ont péri sans trouver de solution à ce problème en fin de compte. Vous, en revanche, devez résoudre le problème de vos péchés en connaissant et en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et venir devant la présence de Dieu. En croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, vous devez avoir votre problème résolu devant Dieu, recevoir l’Esprit Saint, et trouver la voie pour entrer dans le Royaume des Cieux. 
Tout le monde a été fait à l’image et à la ressemblance de Dieu. Par conséquent, tout le monde doit être lavé et purifié de tous les péchés de son cœur, et chacun doit aussi recevoir le Saint-Esprit comme le don de la rémission des péchés. Ce n’est que lorsque les gens savent cela qu’ils peuvent vivre dans la bénédiction de Dieu. C’est par l’évangile de l’eau et de l’Esprit que vous pouvez savoir si vous êtes un pécheur ou une personne juste. 
Votre cœur est vide car il n’y a que le péché qui y habite. Tout le monde dit que tout va bien s’il peut se nourrir, s’habiller, et se trouver un logement lui-même ; mais la réalité est que, même lorsque ces besoins fondamentaux sont satisfaits, l’âme d’un être humain est toujours stérile, car elle demeure maudite à cause de ses péchés. Mais lorsque vous croyez en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, tous vos péchés disparaissent de votre cœur, et vous êtes rempli de bonheur. Par conséquent, vous devez rencontrer le Seigneur à travers l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Ne devez-vous pas faire cela? Recherchez l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Et rencontrez votre Sauveur en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Mettez de côté toutes vos croyances erronées du passé et rebâtissez votre foi à partir de zéro en croyant à la vérité! 
Si vous n’avez toujours pas encore été sauvé de tous vos péchés et vivez encore comme le plus misérable de tous, et pourtant, en dépit de cela, vous pensez en vous-même que vous croyez en Dieu correctement, alors vous êtes tout simplement dans l’erreur. Si, en dépit de clamer que vous servez Dieu, vous n’avez pas encore résolu le problème des péchés de votre cœur et n’avez toujours pas reçu le Saint-Esprit comme don, vous devez comprendre que vous êtes actuellement tenu devant la porte de la mort. N’êtes-vous pas, par hasard, un tel chrétien? Ne voulez-vous pas rencontrer Jésus à travers l’évangile de l’eau et de l’Esprit? Alors, vous devez connaître l’évangile de l’eau et de l’Esprit trouvé dans les Ecritures, en avoir la confirmation avec les yeux de votre cœur, et croire en ce véritable évangile. 
Vous devez être remis de vos péchés, recevoir le Saint-Esprit, et naître de nouveau. Mais vous ne devez pas essayer d’y parvenir par vous-même grâce à vos actes. Si vous êtes une telle personne, alors il est clair que vous êtes bien un insensé qui a bâti sa maison sur du sable. Comment quelqu’un pourrait-il naître de nouveau par ses actes vertueux? Essayer d’être sauvé de vos péchés par vos actes n’est rien d’autre qu’un produit de vos propres pensées. Par ailleurs, ceux qui vous encouragent à le faire ne sont pas les vrais bergers. Ils ne sont rien de plus que des serviteurs de l’enfer qui conduisent des gens à la destruction, car ils sont incapables de prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui lave les péchés des gens. 
Aujourd’hui, il y a des églises qui approuveraient quelqu’un comme juste s’il arrêtait de fumer, de boire, essayait de ne pas commettre le péché, et de vivre vertueusement. Toutefois, ces lieux d’enseignement de l’éthique chrétienne ne sont pas l’Eglise de Dieu. L’Eglise de Dieu est l’endroit où l’évangile de l’eau et de l’Esprit est enseigné, afin que les personnes dont les actes sont imparfaits, reçoivent la rémission de leurs péchés, et c’est là où ils sont en mesure de naître de nouveau. L’Eglise de Dieu n’est pas un endroit qui ne vous enseigne que l’hypocrisie. La vraie Eglise de Dieu est le lieu où Ses serviteurs vous prêchent la Parole de Dieu et l’évangile de l’eau et de l’Esprit, de sorte que vous puissiez recevoir la rémission de vos péchés. 
Pensez-vous encore que tout va bien si vous allez juste à l’église, sans connaître l’évangile de l’eau et de l’Esprit? Croyez-vous seulement aux doctrines du christianisme, et faites-vous semblant d’être humble, alors que vous n’avez pas la foi du tout? De nombreux chrétiens siègent dans leurs églises et crient sans cesse amen et alléluia, mais quiconque a le péché dans son cœur, ne peut être un saint de Dieu. Ceux qui pensent comme ça ne sont que de faux chrétiens. Ils sont sur le chemin de la perdition, et marchent sur la voie large. 
Vos péchés ont-ils été effacés une fois pour toutes en croyant au baptême que Jésus a reçu de Jean-Baptiste et au sang qu’Il a versé à la Croix? Et avez-vous reçu le don du Saint-Esprit aussi? Seul l’évangile de l’eau et de l’Esprit peut vous rendre libre de tous vos péchés et vous permettre de naître de nouveau, tel qu’il est écrit : «Vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira» (Jean 8:32). Je vous supplie tous d’écouter attentivement l’évangile de l’eau et de l’Esprit et de l’apprendre. 
Demandez-vous si vous connaissez vraiment et si vous croyez en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Pour être lavé de vos péchés maintenant, croyez en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Vous aussi, vous naîtrez de nouveau de tous vos péchés à travers cette foi. Vous aussi, vous serez remis de tous vos péchés et recevrez la vie éternelle à travers cet évangile de l’eau et de l’Esprit donné par Jésus. 
C’est maintenant le temps pour vous de trouver et de rencontrer Jésus à travers l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Si maintenant vous croyez en ce véritable Evangile, vous allez sûrement recevoir la rémission éternelle du péché. 
Je demande à Dieu que par le biais de l’évangile de l’eau et l’Esprit, Il vous accorde la bénédiction de boire de l’eau vive.