Sermons

Sujet 16: L’Evangile de Jean

[PARTIE 4-3] L’eau vive débordante qui donne la vie éternelle (Jean 4:3-26)

L’eau vive débordante qui donne la vie éternelle
( Jean 4:3-26 )
“ Alors il quitta la Judée, et retourna en Galilée. Comme il fallait qu'il passât par la Samarie, il arriva dans une ville de Samarie, nommée Sychar, près du champ que Jacob avait donné à Joseph, son fils. Là se trouvait le puits de Jacob. Jésus, fatigué du voyage, était assis au bord du puits. C'était environ la sixième heure. Une femme de Samarie vint puiser de l'eau. Jésus lui dit: Donne-moi à boire. Car ses disciples étaient allés à la ville pour acheter des vivres. La femme samaritaine lui dit: Comment toi, qui es Juif, me demandes-tu à boire, à moi qui suis une femme samaritaine? -Les Juifs, en effet, n'ont pas de relations avec les Samaritains. - Jésus lui répondit: Si tu connaissais le don de Dieu et qui est celui qui te dit: Donne-moi à boire! Tu lui aurais toi-même demandé à boire, et il t'aurait donné de l'eau vive.  Seigneur, lui dit la femme, tu n'as rien pour puiser, et le puits est profond; d'où aurais-tu donc cette eau vive? Es-tu plus grand que notre père Jacob, qui nous a donné ce puits, et qui en a bu lui-même, ainsi que ses fils et ses troupeaux? Jésus lui répondit: Quiconque boit de cette eau aura encore soif; mais celui qui boira de l'eau que je lui donnerai n'aura jamais soif, et l'eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d'eau qui jaillira jusque dans la vie éternelle. La femme lui dit: Seigneur, donne-moi cette eau, afin que je n'aie plus soif, et que je ne vienne plus puiser ici.  Va, lui dit Jésus, appelle ton mari, et viens ici. La femme répondit: Je n'ai point de mari. Jésus lui dit: Tu as eu raison de dire: Je n'ai point de mari. Car tu as eu cinq maris, et celui que tu as maintenant n'est pas ton mari. En cela tu as dit vrai. Seigneur, lui dit la femme, je vois que tu es prophète. Nos pères ont adoré sur cette montagne; et vous dites, vous, que le lieu où il faut adorer est à Jérusalem.  Femme, lui dit Jésus, crois-moi, l'heure vient où ce ne sera ni sur cette montagne ni à Jérusalem que vous adorerez le Père. Vous adorez ce que vous ne connaissez pas; nous, nous adorons ce que nous connaissons, car le salut vient des Juifs. Mais l'heure vient, et elle est déjà venue, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité; car ce sont là les adorateurs que le Père demande. Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l'adorent l'adorent en esprit et en vérité. La femme lui dit: Je sais que le Messie doit venir (celui qu'on appelle Christ); quand il sera venu, il nous annoncera toutes choses. Jésus lui dit: Je le suis, moi qui te parle.”
 

J’essaie de prêcher peu de temps aujourd’hui. Ma voix est enrouée pour avoir parlé à la Conférence de Formation Nathanaël; elle s’est affaiblie parce que j’ai beaucoup crié quand je suis allé à la pêche. Je sais que ce n’est pas agréable à écouter, mais j’espère que vous allez me comprendre. Nous avons bien aménagé la salle, n’est-ce pas? Nous l’avons bien fait, de sorte que les saints dans la salle puissent me voir sans problème. Avez-vous bien dîné ce soir? Je n’ai pas eu le temps d’échauffer ma voix pour le sermon. Nous sommes tous très occupés aujourd’hui. Le temps semble s’envoler; aujourd’hui sera fini avant que nous ne le sachions.
Certaines personnes ont pu entendre la Parole de Jean 4 de nombreuses fois. Jésus a traversé un village appelé Samarie, et il est dit qu’il y avait le puits de Jacob là. Une femme Samaritaine est venue puiser de l’eau quand Jésus était assis au puits parce qu’Il était fatigué de la route, et Il lui a demandé de Lui donner un peu d’eau. Mais la relation entre les Juifs et les Samaritains à l’époque était hostile. Puisque les Juifs pensaient que les Samaritains étaient un peuple sale, la femme Samaritaine ne pouvait pas comprendre pourquoi Jésus qui était Juif lui demandait de l’eau.
Donc, Jésus dit à la femme qui doutait: “Si tu connaissais le don de Dieu, et qui est celui qui te dit: Donne moi à boire ! tu Lui aurais demandé toi-même à boire, et Il t’aurait donné de l’eau vive” (Jean 4:10). Et Il continua en disant ces paroles que la femme ne pouvait pas comprendre: “Quiconque boit de cette eau aura encore soif, mais celui qui boira de l’eau que je lui donnerai n’aura jamais soif. Et l’eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d’eau vive qui jaillira jusque dans la vie éternelle” (Jean 4:13-14). Il est parlé de l’eau potable et de l’eau éternelle ici.
Puis, Jésus a parlé des maris de cette femme. La femme savait que Jésus n’était pas un homme ordinaire et lui dit: “Seigneur, je vois que Tu es un prophète. Nos pères ont adoré sur cette montagne, et vous dites vous que le lieu où il faut adorer est  à Jérusalem” (Jean 4:19-20).
Comme je l’ai mentionné précédemment, les Juifs et les Samaritains n’étaient pas en bons termes. Les Samaritains et les Juifs se querellaient particulièrement sur la question du lieu pour adorer, et puisque les Juifs méprisaient les Samaritains, les Samaritains étaient exclus de l’adoration au Temple de Jérusalem. Donc, ils ont construit leur propre temple sur le Mont Gerizim qui était loin de Jérusalem. Les Juifs pensaient que le vrai sacrifice pouvait seulement être offert dans le Temple à Jérusalem et ils méprisaient les Samaritains qui adoraient sur le Mont Gerizim. Donc, la femme Samaritaine doutait de Jésus qui était venu jusqu’en Samarie, à plus forte raison.
Jésus savait cela et dit: “Femme, crois-moi, l’heure vient où ce ne sera ni sur cette montagne, ni à Jérusalem, que vous adorerez le Père. Vous adorez ce que vous ne connaissez pas; nous adorons ce que nous connaissons, car le salut vient des Juifs. Mais l’heure vient, et elle est déjà venue, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité; car ce sont là les adorateurs que le Père demande. Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui L’adorent, L’adorent en esprit et en vérité” (Jean 4:21-24). Il lui a fait réaliser que le lieu d’adoration n’était pas important.
La chose importante c’est la façon d’adorer Dieu, et Jésus dit que le temps de L’adorer en esprit et en vérité vient. Puisque les Samaritains servaient aussi Dieu, ils savaient que le Messie allait venir. Donc, la femme disait qu’elle aussi savait que le Messie devait venir, et Jésus a montré qu’Il était le Messie.
 


Notre vrai Sauveur

 
Chers croyants, quand est le temps pour nous d’adorer en esprit et en vérité? Qu’est ce que l’eau vive que nous buvons pour avoir la vie éternelle? Tout comme Il a donné à la Samaritaine l’eau qui donne la vie éternelle, Dieu nous a donné l’eau vive jaillissante qui donne la vie éternelle. Le Seigneur lui a dit, elle qui croyait en Dieu selon ses propres pensées, qu’Il lui donnerait de l’eau vive jaillissante de la vie éternelle et que l’heure viendrait où elle L’adorerait en esprit et en vérité.
Qu’est-ce que cela signifie que Dieu nous ait donné la même eau vive jaillissante qui donne la vie éternelle? Cela signifie qu’Il a résolu notre problème de péché. Le Ciel est un endroit où l’on ne peut pas aller même si l’on a le plus petit péché. Mais puisque notre Seigneur a résolu tous nos problèmes de péchés par Sa mort sur la Croix, nous pouvons aller au Ciel. La Parole de Dieu de l’évangile de l’eau et de l’Esprit est devenue l’eau jaillissante en nous qui donne la vie éternelle et a permis à nos âmes d’aller au Ciel.
Il n’y a aucune sorte d’eau dans ce monde qui puisse abreuver nos âmes. Si nous laissons de côté nos pensées puisqu’elles sont mauvaises et sans bénéfice, mais faisons attention à ce que Dieu nous dit, la source d’eau qui fait que nous n’ayons plus jamais soif déborde dans notre coeur pour nous donner la vie éternelle. Cette eau dont Dieu parle, et rien d’autre, nous fait recevoir la rémission des péchés, et toutes les Paroles qu’Il a dites deviennent l’eau vive qui fait que nous n’ayons plus soif et nous donne la vie éternelle. Quand nous croyons en Dieu dans nos coeurs, nos coeurs sont immergés dans Sa Parole, et nous sommes rafraîchis, riches, et prospères. Nous devenons prospères par l’eau qui fait que nous n’ayons plus jamais soif. 
Nous, les saints, sommes souvent pris par nos pensées, donc nous suivons Dieu selon elles. Il y a tant de saints qui sont liés par leurs propres pensées qu’ils ne peuvent boire de l’eau vive mais boivent une eau amère. Notre âme doit avoir la source d’eau vive qui donne la vie éternelle comme fondation de vie en nous en croyant dans nos coeurs la Parole de Dieu qui n’est pas mélangée à nos pensées ou idées spirituelles. Si l’on ne sait pas ce qu’est la vie par la foi et ce qu’est la vie spirituelle dans la joie après avoir reçu la rémission des péchés, nous boirons de l’eau souillée demain même si nous avons bu de l’eau pure aujourd’hui. N’y a-t-il pas des moments où vous vous ennuyez de croire en Jésus parce que vous avez de l’eau souillée par vos pensées, parce que votre corps est allé dans le monde, et parce que vos pensées aussi sont allées vers de la saleté? S’il y a des moments comme cela, vous n’adorez pas dans la présence de Dieu en esprit et en vérité. Plutôt, vous jugez Dieu et condamnez avec vos pensées l’eau pure qui jaillit pour donner la vie éternelle. Donc, frères et sœurs! J’espère que vous mettez vos pensées de côté.
J’ai donné ce sermon au dernier camp de formation de disciples, et je continuerai à le donner jusqu’à ce que ce soit imprimé dans vos coeurs et vos esprits. C’est parce que nos coeurs sont attachés au monde et changent qu’ils sont irrités, et que la Parole que nous avons entendu hier devient une simple théorie en un rien de temps si nous suivons nos pensées. Si quelqu’un croit au Seigneur et reçoit la rémission des péchés mais pense: “C’est bien de recevoir la rémission des péchés”, cela devient une simple théorie qui n’est pas la foi, et il n’y a pas de joie dans son coeur. C’est ce qui se passe quand ceux qui sont nés de nouveau avancent avec leurs pensées charnelles. Mais si vous croyez dans votre coeur et donnez vraiment la louange quand vous lisez la Parole et l’écoutez, à l’exception des moments où vous devez penser aux choses de ce monde, le Saint Esprit en vous déborde de joie comme une fontaine dans votre coeur.
Pourquoi les gens ne vivent-ils pas leur foi? C’est parce qu’ils vont à la chapelle en apportant juste leur Bible sans être nés de nouveau. Ce sont des anges du dimanche. Ce jour là seulement, ils ne disent rien de mal et résistent bien. Mais quand ils sortent de l’église et vivent dans le monde, ils retournent à leur vraie nature. Nous ne devons pas devenir ce genre d’anges du dimanche. 
Frères et soeurs, nous devons mettre de côté nos pensées chaque jour quand nous allons dans la présence du Seigneur. N’est-ce pas la première chose qui vient des pensées de l’homme que les mauvaises pensées? Les pensées des humains sont si mauvaises que les gens vont même à l’église pour des raisons égoïstes. Quand quelqu’un pense à la foi cognitivement, il calcule le positif et le négatif de la vie d’église. S’il y a du négatif, il dit “Quoi? Qu’est ce que c’est!” et il s’énerve et s’assure qu’il ne perde rien du tout, et il juge l’autre personne en disant: “Quel est son problème?” et toutes sortes de guerres et de disputes éclatent dans son coeur. La paix de son coeur est brisée en un rien de temps. 
Jésus a dit: “Si quelqu’un veut venir après moi, qu’il renonce à lui-même, prenne sa croix, et me suive.” La première chose c’est renoncer à soi. Je ne suis pas certain du nombre de fois que j’ai dit cela aux frères et soeurs de l’Église de Chuncheon jusqu’à présent. Il dit de renoncer à vous-même et de prendre votre croix pour suivre le Seigneur chaque jour. Vous devez renoncer à vous-même chaque jour. Même si vous avez mis vos pensées de côté et vous êtes installé dans la grâce hier, des pensées charnelles viennent de nouveau quand vous vous réveillez aujourd’hui. Nous sommes le peuple qui suit Dieu. La foi c’est regarder au Seigneur et Le chercher; nous devons renoncer à nous-mêmes quand nous nous levons et Le suivons pour avoir la plénitude du Saint Esprit dans nos coeurs, et la Parole vient en nous et demeure dans nos coeurs. La Parole doit trouver de la place dans nos coeurs pour devenir la source jaillissante qui donne la vie éternelle. Si nous sommes pris dans nos pensées, l’enfer revient vers nous.”
“Mais l’heure vient, et elle est déjà venue, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité; car ce sont les adorateurs que le Père demande” (Jean 4:23). Le Seigneur nous a dit qu’Il cherche ce genre de personne. Il nous dit cela, à nous qui sommes nés de nouveau. Il dit “L’heure est venue” et maintenant c’est le temps de renoncer à vous-mêmes et de naître de nouveau en croyant en la Parole de l’eau et de l’Esprit. En d’autres termes, quand nous renonçons à nos pensées de la chair, pensons et croyons à la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit que Dieu a répandue sur nous pour éliminer nos péchés, et adorons dans la foi en étant reconnaissants pour le don du salut, nous adorons en esprit et en vérité.
Certaines personnes adorent Dieu en esprit et en vérité et d’autres ont des pensées inutiles de la chair pendant l’adoration puis partent. Frères et sœurs, j’espère que nous sommes reconnaissants pour l’évangile de l’eau et de l’Esprit que Dieu nous a donné et nous immergeons dedans au lieu de demander quelque chose de visible de Sa part. Nous avons la paix et la vraie joie dans nos coeurs quand nous faisons cela. C’est la vraie clé pour mener une vie de foi correcte.
L’eau vive qui continue de jaillir dans nos coeurs vient quand, après être nés de nouveau, nous n’acceptons pas nos propres pensées et croyons seulement en la justice de Dieu. Quand nous acceptons seulement la justice de Dieu, cela devient la source jaillissante dans nos coeurs. Si nous acceptons nos propres pensées, l’eau qui jaillissait s’assèche; notre âme est souillée; et notre foi ne peut pas être vraie mais devient juste une théorie. C’est pour cela que nous vivons nos vies spirituelles en théorie seulement. Les gens qui ne croient pas que le Seigneur donnera une réponse lorsqu’ils prient n’attendent pas la réponse à leur prière même s’ils prient Dieu. Même s’ils sont nés de nouveau, leur foi ne fleurit pas dans leur coeur parce qu’ils suivent le Seigneur avec leurs propres pensées et portent des jugements sur la Parole selon les standards de leurs propres pensées. 
Cependant, les gens de foi renoncent à leurs propres pensées. Nous ne souffrirons pas de perte en croyant la Parole de Dieu. Si nous croyons la Parole de Dieu, cette Parole devient l’eau vive pour nous. La Parole de Dieu nous donne force, richesse, et bénédictions. Cette Parole de Dieu c’est Dieu Lui-même pour nous. Il n’y a pas de perte que nous puissions subir en ayant la Parole de Dieu dans nos coeurs. Il n’y a pas de perte à subir quand nous servons Dieu dans nos coeurs et Le suivons par la foi.
Saints bien aimés, Dieu cherche des gens qui L’adorent en esprit et en vérité. Donc, allons-nous devant Lui en esprit et en vérité? Ou, allons-nous devant Lui avec des pensées charnelles? Frères et sœurs, révérez-vous vraiment Dieu en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit au plus profond de votre coeur? Ou dites-vous que vous Le révérez seulement par force parce que vous avez essayé de comprendre Son salut par des pensées charnelles et n’avez pas pu? Dieu cherche encore des gens qui L’adorent en esprit et en vérité.
Frères et sœurs, venez-vous dans la présence de Dieu pour L’adorer en croyant en la justice de notre Dieu dans vos coeurs? Frères et sœurs, inspectez la justice de Dieu dans votre coeur une fois de plus pour la confirmer s’il vous plaît. Croyez-vous vraiment? Je vous dis d’encourager votre coeur qui a cru en la justice de Dieu et de vérifier si vous êtes sûr que c’est juste et que vous y croyez encore. J’espère que vous venez toujours vers Dieu en croyant en Sa justice quand vous venez devant Lui. Alors, une force et une joie surprenantes viendront. C’est la puissance de l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui jaillit pour toujours pour donner la vie éternelle.
Au contraire, même si nous qui sommes nés de nouveau et croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous devenons vides au moment où nous revenons aux pensées de la chair après avoir vécu par la direction de l’Esprit. Si nous supprimons nos pensées de la chair, nous avons l’eau spirituelle. Nous devons couvrir le puits de nos coeurs. Notre Seigneur nous a demandé de nous assurer que la saleté et la poussière n’y entrent pas. Et Il a fait l’évangile de l’eau et de l’Esprit pour que nous puissions enlever la saleté quand elle entre dans nos coeurs.
Cher croyant! Suivez s’il vous plaît le Seigneur de tout coeur par la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Croyez et allez devant le Seigneur. Renoncez à vos pensées charnelles. Si vous allez dans la présence de Dieu avec vos pensées charnelles, votre coeur sera mal à l’aise. Si vous suivez vos pensées charnelles, vous découvrez rapidement que vous allez sur la mauvaise voie même si cela semble bon au départ. Frères et sœurs, comprenez-vous? Vos pensez charnelles sont si dangereuses.
La femme Samaritaine a dit: “Je sais que le Messie doit venir. Quand Il viendra, Il nous dira toute chose.” Tout comme notre Seigneur a dit alors: “Je le suis, moi qui te parle”, Il est le Seigneur qui nous donne l’évangile de l’eau et de l’Esprit, notre Rédempteur, et l’Eau de la vie éternelle. Il n’y a rien dont nous ayons besoin d’autre. Nous avons seulement besoin de Jésus Christ qui est venu par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Alors que nous méditons Sa Parole par la foi dans notre coeur, le Seigneur demeure dans notre coeur et fait jaillir l’eau qui sature notre coeur et donne la vie éternelle. Le Seigneur nous a déjà donné l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Il a donné la source jaillissante d’eau qui donne la vie éternelle. Et alors qu’il y a des gens qui permettent qu’elle continue à jaillir, il y a des gens qui ont des problèmes parce qu’ils la bloquent par leurs pensées charnelles. Si nous croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, sa puissance est amenée dans nos coeurs et appliquée dans nos vies. Si nous ne croyons pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit mais le bloquons par nos pensées et calculons seulement si nous faisons ceci ou cela, même s’il y a une source d’eau, cela devient de l’eau impropre, et le Seigneur ne peut pas s’occuper de nos vies et nos vies ne peuvent pas devenir abondantes. Cela se produit parce que nos pensées charnelles ont obstrué la Vérité.
Si vous voulez une vie abondante, vous ne pouvez pas faire obstacle à la volonté de Dieu avec vos pensées charnelles. Notre Seigneur est déjà venu en nous comme la fontaine de vie qui jaillit de la vie éternelle par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Tout comme c’est écrit en Actes 3:19, nous recevons le Saint Esprit comme don au moment où nous recevons la rémission de nos péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Si nous avançons en croyant la Parole de Dieu, Il nous donne le pouvoir de tout faire et le pouvoir de Le suivre même si nous ne faisons rien que croire. Cela ne nous arrive pas en faisant quelque chose de force. 
Nos pensées charnelles sont nos ennemies. Nos ennemis sont nos propres pensées charnelles. Ces ennemis ne viennent pas une seule fois; ils viennent à nous chaque jour. Notre Seigneur nous a donné l’eau vive jaillissante qui donne la vie éternelle. Je suis reconnaissant au delà de toute description aujourd’hui, demain, et pour toujours, de ce que le Seigneur soit devenu le Seigneur de mon salut, ait éliminé tous mes péchés une fois pour toutes par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, soit devenu mon Berger, soit devenu mon Refuge, et mon Dieu. Il n’y a rien de différent qui soutienne ma foi aujourd’hui ou demain. Je suis reconnaissant au delà de toute description de ce que notre Seigneur soit le Dieu qui a complètement éliminé tous mes péchés, complètement expié toutes mes fautes, et que ce Dieu me conduise et m’arrose toujours pour que je ne sèche jamais.
Le Seigneur vient dans nos coeurs par l’évangile de l’eau et de l’Esprit et ne repart jamais. Il n’a pas rendu nos coeurs secs comme une feuille séchée qui craque avec le temps. Il arrose toujours nos coeurs, met la joie dans nos coeurs, et fait que la fleur de la joie fleurisse. Après que notre Seigneur soit venu vers nous, Il est en nous comme l’eau vive qui ne sèche jamais. Frères et sœurs, le croyez-vous?
Soyez reconnaissant et donnez la louange au Seigneur. Alors, vos vies deviendront prospères et riches. J’espère que vous mettez de côté vos pensées. Les pensées de l’homme sont comme des excréments. Comprenez-vous?
Louons le Seigneur qui est venu vers nous et est devenu l’eau vive jaillissante du salut et gardons cette eau de la justice de Dieu et adorons le Seigneur. Et j’espère que vous prêchez l’évangile et vivez une vie prospère en priant pour votre vie dans la présence du Seigneur. Alléluia!