Sermons

Sujet 18: Genèse

[PARTIE 1-11] Que doivent faire les Serviteurs de Dieu qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit? (Genèse 1:14-19)

 Que doivent faire les Serviteurs de Dieu qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit?
(Genèse 1:14-19)
«Dieu dit: Qu’il y ait des luminaires dans l’étendue du ciel, pour séparer le jour d’avec la nuit; que ce soient des signes pour marquer les époques, les jours et les années; et qu’ils servent de luminaires dans l’étendue du ciel, pour éclairer la terre. Et cela fut ainsi. Dieu fit les deux grands luminaires, le plus grand luminaire pour présider au jour, et le plus petit luminaire pour présider à la nuit; il fit aussi les étoiles. Dieu les plaça dans l’étendue du ciel, pour éclairer la terre, pour présider au jour et à la nuit, et pour séparer la lumière d’avec les ténèbres. Dieu vit que cela était bon. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le quatrième jour.»
 
 

Le discernement et le tri des âmes des gens sont le début de l’œuvre de Dieu

 
Qu’est-ce que Dieu a fait au travers de Ses serviteurs le quatrième jour de la création des cieux et de la terre? Il a séparé Son peuple des autres. Dieu le Père a envoyé Jésus Christ sur cette terre afin de sauver chacun de tous péchés. Dieu lève Ses serviteurs pour les utiliser comme Ses instruments pour effacer les péchés des gens. C’est pour sauver les âmes que Dieu a donné l’évangile de l’eau et de l’Esprit et lève Ses serviteurs qui prêchent cet évangile. A cette fin, Dieu nourrit Ses serviteurs, les modèle correctement, et alors les utilise.
Les serviteurs de Dieu doivent vivre leur appel qui les oblige à discerner les enfants de lumière des enfants des ténèbres sur cette terre, et prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Quand les serviteurs de Dieu travaillent à Son œuvre, ils doivent examiner et discerner si oui ou non les gens ont reçu la rémission du péché.
Si l’appel des prêcheurs de l’évangile en ce monde est de prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit, alors ils doivent pleinement savoir comment accomplir cette œuvre. Par conséquent, le ministère d’évangéliste doit d’abord commencer par discerner si les âmes devant soi ont été sauvées du péché ou non. Si l’on est incapable de discerner les âmes, alors tout ce travail est en vain, et donc on doit d’abord déterminer si oui ou non une certaine âme est sauvée ou non, et alors prêcher la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit aux pécheurs. Après cela, il faut alors nourrir ces âmes et faire croître leur foi. Un évangéliste a également le devoir de prêcher la Parole de Vérité de Dieu étape par étape pour ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Seuls ceux qui ont entendu l’évangile de l’eau et de l’Esprit, étant correctement nourris pas des évangélistes peuvent répandre cet évangile aux autres âmes.
La première chose qu’un évangéliste doit faire quand il rencontre les gens est de déterminé et de savoir s’ils font partis du peuple de Dieu ou non. Bien que beaucoup en ce monde se disent évangélistes, peu réellement connaisse l’évangile de l’eau et de l’Esprit. C’est la raison pour laquelle l’évangile de l’eau et de l’Esprit doit être prêché en premier aux chrétiens qui professent croire en Jésus.
Nous voyons que certains prêcheurs sont incapables de discerner si une âme a été sauvée ou non, parce qu’ils ne connaissent pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Chaque prêcheur doit donc en premier connaître l’évangile de l’eau et de l’Esprit lui-même. Et il doit lui-même devenir un croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Aucun évangéliste ne devrait être ambigu lorsqu’il s’agit de discerner celui qui est sauvé de celui qui n’est pas sauvé.
L’aveugle spirituel ne peut pas discerner si quelqu’un a été sauvé ou non. Un véritable témoin, en d’autres termes, devrait être en mesure de discerner si cette âme croit en l’évangile de l’eau et de l’Esprit ou non. Lorsque les serviteurs de Dieu ne parviennent pas à répandre l’évangile, c’est à cause de leur manque de capacité à discerner les âmes des gens qu’ils ne parviennent pas à ce ministère. Un véritable témoin de l’évangile devrait d’abord examiner, si les gens croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et alors semer les graines de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Pourtant, malgré cela, trop de témoins prêchent l’évangile de l’eau et de l’Esprit sans d’abord examiner l’état de l’âme correctement, et c’est ce qui explique tant d’échec.
Comme tel, la première chose qu’un évangéliste doit faire est de discerner spirituellement si une âme est une âme juste ou une âme qui a toujours du péché. Et si cette âme ne sait toujours pas qu’elle a du péché, alors l’évangéliste doit lui enseigner qu’elle sera condamnée par Dieu pour ses péchés. Les témoins qui sont droits devant Dieu doivent savoir comment déterminer si l’âme des gens appartient à la lumière ou aux ténèbres, puis témoigner de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Parfois, quand nous témoignons, certaines personnes prétendent être sans péché, même si elles ne se rendent pas compte de la raison pour laquelle Jésus a été baptisé.
La spécificité de ces personnes est qu’elles se décrivent elles-mêmes comme les soi-disant évangéliques. Ces personnes prétendent aveuglement ne pas avoir de péché, même si elles ne connaissent pas correctement le mystère du baptême que Jésus a reçu de Jean – c’est-à-dire – la Vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Mes amis croyants, bien qu’ils prétendent, sans connaître l’évangile de l’eau et de l’Esprit: «Je suis sans péché parce que je crois en Jésus,» Cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas de péché dans leurs cœurs. Quand les gens affirment aveuglement qu’il n’y a pas de péché aussi longtemps qu’ils croient en Jésus comme leur Sauveur, même s’ils ne connaissent pas la Vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ils se leurrent tout simplement. Quelqu’un peut professer croire en Jésus comme Son sauveur, mais s’il a du péché dans son cœur, alors il est toujours pécheur, et dans de telles conditions, prétendre n’avoir aucun péché est trompé Dieu et les gens, n’est-ce pas le cas?
Est-ce que tous les chrétiens connaissent l’évangile de l’eau et de l’Esprit? Non, tous les chrétiens ne connaissent pas cet évangile. Il y a encore beaucoup trop de chrétiens qui professent croire en Jésus bien qu’ils ne connaissent pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Si c’est le cas, alors nous devrions en premier déterminer spirituellement parlant, que de tels chrétiens sont toujours pécheurs. Les soi-disant évangéliques sont également ce type de personnes. C’est la raison pour laquelle des Evangélistes doivent être conscients spirituellement.
Un témoin qui croit en l’évangile de l’eau et de l’Esprit devant Dieu sait vivre par la foi. Si un prédicateur ne sait pas conduire correctement la congrégation par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, son ministère est voué à l’échec. C’est par les témoins qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit que Dieu sépare la lumière des ténèbres. C’est parce que nous ministre croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, que nous sommes en mesure de mener notre ministère correctement. Le genre de ministère qui est droit devant Dieu est celui qui sépare les justes des pécheurs, et prêche l’évangile de l’eau et de l’Esprit, la Vérité du salut.
Vous devriez maintenant être en mesure de comprendre que seuls les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit peuvent accomplir leur ministère en vrais témoins. C’est parce que ceux qui ont été rendus justes devant Dieu sont ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit devant Lui, et parce que les pécheurs sont ceux qui ne croient pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. En fin de compte, un prédicateur ne doit jamais négliger de séparer les justes des pécheurs, et prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Comme cela, lorsqu’un prédicateur rencontre quelqu’un, la première étape de son ministère est de discerner correctement si oui ou non cette personne est clairement née de nouveau par la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Si nous devions aller sur un champ de bataille et nous battre, comment pourrions-nous mener cette guerre si nous ne pouvons même pas distinguer si la personne qui est juste devant nous, est un soldat de notre camp ou un ennemi? Pour être en mesure d’attaquer avec la Parole de Vérité et de sauver quelqu’un, nous devons savoir clairement si cette personne devant nos yeux, est un ennemi spirituel qui n’a toujours pas reçu la rémission de ses péchés.
Un prédicateur doit connaître la Vérité du salut quand il s’engage dans son combat spirituel. Quand il libère ainsi un pécheur et le délivre du piège du péché, c’est alors seulement qu’il est un véritable serviteur de Dieu. En d’autres termes, les véritables témoins devant Dieu doivent apporter le véritable salut aux pécheurs par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Dieu nous montre Son plan à travers la Parole de Sa création. Il a en particulier fait le travail de séparer certaines choses au début de Sa création: Il a séparé les cieux de la terre, la lumière des ténèbres, les eaux au-dessus du firmament des eaux de la terre, et la terre sèche de la mer. Encore une fois, le quatrième jour de Sa création, Dieu a placé deux lumières dans le firmament et a séparé le jour de la nuit.
Alors quand un prédicateur œuvre pour les âmes, c’est la volonté de Dieu pour lui qu’il discerne si ces âmes ont été sauvées ou non. Quand un évangéliste sépare les âmes, il ne devrait pas séparer en se basant sur son propre standard charnel, mais basé sur l’évangile de Vérité de l’eau et de l’Esprit donné par Jésus Christ.
C’est une bénédiction pour nous de séparer les nés de nouveau de ceux qui ne sont pas nés de nouveau, basés sur l’évangile de l’eau et de l’Esprit, la Vérité du salut donné par Dieu. L’Eglise de Dieu doit s’acquitter de cette tâche de séparer les sauvés des non sauvés correctement. L’œuvre de Dieu doit commencer par cette œuvre de séparation. Le royaume de Dieu ne peut être construit seulement si les prédicateurs qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, sont capable d’avoir le discernement spirituel qui sépare la lumière des ténèbres. De tels prédicateurs peuvent remplir le ministère de Dieu en tant qu’ouvriers de Jésus Christ. En tant que tel, lorsqu’un prédicateur ne peut pas séparer la lumière des ténèbres, il ne peut pas remplir son ministère correctement.
Parmi ceux qui ont reçu la rémission de leurs péchés, nombreux sont ceux qui ont ce genre de cœur, ils disent: «Quand tant de gens croient en Jésus comme leur sauveur, comment puis-je me résoudre à leur dire moi-même qu’ils ne sont pas nés de nouveau?» Tout particulièrement, quand l’évangile crut par les évangéliques se rapproche étroitement de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, mais finalement n’est pas le parfait évangile et qu’ainsi ils se sentent plutôt mal à l’aise pour s’appeler juste, parce qu’il y a toujours des péchés dans leurs cœurs. En d’autres termes, l’évangile de l’eau et de l’Esprit que nous croyons est bibliquement différent de leur foi.
Il est clairement impossible pour des témoins qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit de comprendre et de tolérer ceux qui ne sont pas nés de nouveau, même s’ils essaient de le faire. En fin de compte, les justes sont séparés des pécheurs. Peu importe combien les véritables témoins peuvent essayer de parvenir à un accord et essayer de collaborer avec ceux qui travaillent dans des organisations missionnaires de renommée mondiale, puisque ces gens ne croient pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ils ne peuvent pas être approuvés. Parce qu’ils ne reconnaissent pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit, finalement ils sont séparés de nous.
En fin de compte, la lumière et les ténèbres ne peuvent pas coexister. Lorsque vous allumez la lumière chez vous, l’obscurité s’en va sans faute, et lorsque vous éteignez la lumière, l’obscurité revient infailliblement. Il est impossible pour la lumière et les ténèbres de coexister dans une pièce. Quand la lumière est allumée les ténèbres disparaissent. Donc, même si nous les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, essayons à travailler de concert avec les évangéliques d’aujourd’hui pour un certain temps, dans un certain but, nous ne pouvons à la fin que déclarer notre séparation d’avec eux.
 
 
Certaines personnes disent aussi: «J’ai reçu la rémission de mes péchés, je suis le récepteur maintenant, et je la recevrai dans le futur»
 
Il y a quelque temps, j’ai rencontré un missionnaire appartenant à une organisation internationale de mission et j’avais une communion avec lui, mais l’évangile qu’il croyait été complètement différent de l’évangile de l’eau et de l’Esprit que je croyais. Je lui ai dit que la rémission du péché venait tout d’un coup en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Mais il a dit que ce n’était pas le cas. Ce missionnaire dit: «J’ai reçu la rémission de mes péchés, je suis le récepteur maintenant, et je la recevrai dans le futur.» La plupart des chrétiens comprennent et croient ainsi. Cependant, si on y réfléchit un peu plus profondément, nous pouvons voir que cela est contradictoire. Une telle foi est le produit de la doctrine chrétienne d’aujourd’hui de la sanctification progressive. De nos jours les leaders chrétiens dans le monde entier pensent de cette façon, et donc que peuvent prêcher de tels leaders?
J’ai moi-même rencontré beaucoup d’évangéliques qui prétendent n’avoir aucun péché. Mais ils disent que nos péchés n’ont pas été transférés sur Jésus par le baptême qu’Il a reçu de Jean Baptiste. Ainsi, je leur dit: «Alors, montrez-moi la preuve que ce n’est pas vrai, que les péchés du monde n’ont pas été transféré sur Jésus par le baptême qu’Il a reçu de Jean. Je vais vous prouver avec la Parole de Dieu que nos péchés ont bien été transférés sur Jésus par Son baptême.» Ils sont tous partis sans dire un mot. En fin de compte, à moins que ceux que nous croisons se soumettent à l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ils seront tous séparés de nous sans exception.
Ainsi les évangéliques croient seulement être sans péché, et ils ne croient pas en la Vérité du baptême de Jésus par Jean. Il est donc clair qu’ils sont pécheurs devant Dieu. Pendant un temps, j’ai essayé d’être gracieux et amical avec eux, mais j’ai vu comment ils ont refusés de croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit jusqu’à la fin, et non seulement cela, ils ont même été contre nous. Ils nous ont détestés parce que nous brillons de la lumière de la Vérité par la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Mes chers croyants, vous devez comprendre que l’imposition des mains sur la tête de l’animal sacrificiel de l’Ancien Testament est la même chose que le baptême que Jésus a reçu à l’époque du Nouveau Testament, et vous devez croire en cela. En somme, vous devez comprendre l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et y croire avec le cœur. Ce n’est pas juste par le sang de Jésus seul que vous pouvez recevoir la rémission de vos péchés. La rémission de vos péchés est obtenue par le baptême de Jésus et Son sang sur la Croix, par ces deux vérités spirituelles.
A l’époque de l’Ancien Testament aussi, il y avait la circoncision et le sang de l’agneau Pascal. (Exode 12:3-7; 43-49).
De même dans le Nouveau Testament, il y a le baptême de Jésus et Son sang sur la Croix. 1 Jean 5:6-8 dit que Jésus n’est pas venu seulement par l’eau, mais par l’eau, le sang et l’Esprit. Le Saint Esprit témoigne que Jésus est Dieu, et l’eau et le sang témoignent du baptême Jésus et de Sa Croix. La Bible apporte le témoignage que c’est par l’évangile de l’eau et de l’Esprit que notre salut a été accompli. Comme Jésus Christ est venu sur cette terre dans la chair, Il a prit nos péchés par Son baptême comme Il l’avait promis dans Sa Parole. Dans le Nouveau Testament, le lavage du péché témoigne du baptême que Jésus a reçu. Le sang précieux que Jésus a versé pour nous, nous dit que Jésus Christ a porté la condamnation du péché quand Il est venu sur cette terre incarné dans la chair.
Le baptême de Jésus avait été promis dans le système sacrificiel de l’Ancien Testament. Ce baptême que Jésus a reçu n’était pas un événement soudain et accidentel, mais il a été accompli selon la promesse de Dieu qui avait été révélé depuis l’époque de l’Ancien Testament. Personne ne peut fournir aucune preuve montrant que le baptême que Jésus Christ a reçu de Jean Baptiste n’est pas la preuve du salut. Donc, c’est seulement une question naturelle pour nous d’être séparés d’eux. C’est parce que notre foi est différente de la leur que nous sommes distingués d’eux. En d’autres termes, nous avons été séparés d’eux parce que nous sommes maintenant devenus lumière, puisque Dieu nous a donné l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Comment vient la tombée de la nuit sur cette planète? La nuit tombe quand le soleil se trouve de l’autre coté de la planète, n’est-ce pas? Lorsque le jour se lève c’est également à cause du soleil. Alors qu’est-ce qui détermine le jour et la nuit? C’est entièrement la lumière du soleil. Mes amis croyants, même si nous croyons en Jésus, ce n’est pas de notre propre volonté que nous cherchons à être séparés de ceux que ne sont pas nés de nouveau, mais c’est Jésus Christ qui nous sépare d’eux. Il est évidemment très difficile de supporter que de bonnes relations humaines se brisent à cause de la Vérité. Cependant, devant la Parole de Dieu, ce qui doit être séparé doit être clairement séparé.
Quand les enfants jouent à la marelle, ils tracent des lignes sur le sol. Après avoir joué un certain temps, les lignes ont tendance à s’effacer. Alors les enfants refont les lignes de nouveau pour les rendre plus claires. Ils répètent cela tout au long du jeu, retraçant les lignes à nouveau parce qu’elles disparaissent.
De même, après avoir cru en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous devons également tirer une ligne de démarcation encore et encore. Même après avoir reçu la rémission de nos péchés par la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous devons encore tracer une ligne de démarcation jour après jour. Sinon, nous sommes amenés à tomber dans toute confusion. Pour beaucoup de personnes, il faut plusieurs années pour juste tracer la ligne du salut assurant qu’ils ont bien reçu la rémission de leurs péchés par la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Qu’en pensez-vous? Après avoir reçu la rémission de vos péchés combien d’années cela vous a-t-il pris pour tracer une ligne une fois pour toute. Ce sont ceux qui ont tracés cette ligne de salut clairement qui seront vraiment capables de faire l’œuvre de Dieu. C’est par ces gens qui peuvent faire cette œuvre que peut se répandre l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
 
 

Nous devons tracer la ligne du salut jour après jour par la foi en l’Evangile de l’Eau et de l’Esprit

 
Quand Jésus Christ demeure en nous et que nous brillons de Sa lumière, le jour est séparé de la nuit par Jésus Christ. En d’autres termes, ceux qui ont accepté l’évangile de l’eau et de l’Esprit dans leurs cœurs sont distingués comme justes de ceux qui ont refusés de l’accepter, et qui demeurent pécheurs. Dieu et Ses serviteurs font cette séparation. C’est pourquoi nous, qui sommes serviteurs de Dieu, devons être capables de faire clairement la séparation. Comprenez-vous cela maintenant? Nous ne pouvons pas avoir une attitude charitable de tolérance, comme si nous étions des voisins au bon cœur de la porte d’à coté, ne se souciant pas comment quelqu’un croit. Il faut tracer une ligne de démarcation entre ceux qui sont sauvés et ceux qui ne le sont pas, peu importe ce que les autres disent de nous. Cette limite du salut ne doit pas être déplacée. Dieu dit: «Ne déplace pas la borne ancienne, que tes pères ont posée.» (Proverbe 22:28), mais quand on regarde l’histoire du christianisme, le point de repère a déjà été supprimé et la frontière a disparu.
Par quoi confirmons-nous la limite du salut? Elle est déterminé par si oui ou non quelqu’un croit en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Cependant, depuis l’Edit de Milan publié en l’an 313, le christianisme nationalisé et sécularisé a établi un statut: «Celui qui met les pieds dans l’église et croit en Jésus sera baptisé.» Et à supprimer le point de repère que Dieu avait établi par les pères de la foi. Pour cette raison, l’histoire du christianisme dès lors, s’est déplacée dans une direction qui n’avait rien à voir avec la volonté de Dieu et la Vérité, et aujourd’hui le christianisme se tient finalement contre Dieu en Son nom.
Si les gens a cette époque avaient clairement délimités le salut avec l’évangile de Vérité et l’avait gardé, les chrétiens d’aujourd’hui se trouveraient tous dans la parfaite Vérité. Combien merveilleux cela serait alors? Cependant, l’empereur Constantin a cherché à utiliser le christianisme pour s’emparer du pouvoir et stabiliser son règne, et ainsi il a aboli l’autorité de séparation de l’église et a fait accepter n’importe qui, peu importe ce qu’il croyait.
Mes amis croyants, si nous ne faisons pas la séparation, nous sommes liés à être corrompus. Puisque la Vérité se dilue peu à peu, à la fin, rien ne peut être fait pour prévenir la corruption. C’est la raison pour laquelle vous devez tracer une ligne claire dans vos cœurs, et vous devez également tracer cette ligne pour les autres. Après avoir reçu la rémission de nos péchés par la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous les serviteurs de Dieu, traçons cette ligne de salut chaque jour.
En regardant à mes sermons passés que j’ai organisés pour les éditer dans un livre, j’ai découvert qu’il n’y avait pas un sermon qui n’avait pas parlé du baptême de Jésus et de Son sang. Un élément commun à tous mes sermons est qu’ils parlent tous du baptême de Jésus et de Son sang. Pourtant, malgré cela, bien que j’aie tracé une ligne de salut à plusieurs reprises avec le baptême de Jésus Christ, certaines personnes n’ont toujours pas tracé la ligne de salut clairement, et de façon occasionnelle, il y en a certains qui ont quitté l’église de Dieu. Bien que j’aie tracé la ligne de salut tant de fois dans l’église de Dieu, certaines personnes n’ont toujours pas cru en le baptême de Jésus avec leurs cœurs.
Ces gens-là, dans leurs pensées, ne croient pas que le baptême que Jésus Christ a reçu de Jean Baptiste est un élément nécessaire à leur salut, en dépit du fait que leurs dirigeants aient clairement tracé une ligne de salut avec l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et malgré le fait que cette ligne ait été tracée sur la base de la Parole de Dieu. Ces gens disent: «Comment une si petite organisation de mission peut-elle avoir raison sur tout? Même les églises avec une longue histoire n’enseignent pas de telles doctrines. Il y a tellement de grands chrétiens dans les principales églises, comment se peut-il que tous ces gens ne soient pas sauvés?» Non seulement cela, mais je les ai vu réellement s’opposer à l’évangile. Ils ne peuvent pas séparer ce qui est la réelle Vérité. C’est parce qu’ils ne croient pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit qu’ils ne peuvent pas discerner l’esprit de la chair.
Après avoir entendu l’évangile de Vérité, beaucoup de gens disent: «je ne pense pas que quelqu’un soit sauvé seulement s’il croit en l’eau et le sang. Je crois que quelqu’un est sauvé même s’il croit juste en le sang de Jésus.» Cela parce que beaucoup de dénominations chrétiennes ont mal compris et ont cru tout ce temps que le salut pouvait être atteint juste en croyant en le sang de la Croix. C’est la raison pour laquelle nous devons garder la ligne de salut que Dieu a établi dans nos cœurs par Ses serviteurs, et chaque fois qu’elle commence à s’estomper, il faut la redessiner encore et encore.
Cependant, chaque fois que votre chair est trop faible ou que vos cœurs ne sont pas établis, par hasard, vous commettez un péché et, par conséquent, vous devez réaliser que vos péchés ont été transférés sur Jésus Christ, en plaçant votre foi dans le baptême qu’Il a reçu. Quand tous ces péchés ont-ils été transférés sur Jésus Christ? N’ont-ils pas été transférés lorsque Jésus fut baptisé par Jean Baptiste dans le Jourdain? Si ce n’était pas par le baptême que Jésus a reçu de Jean Baptiste, les péchés du monde n’auraient pas pu être effacés. C’est par ce baptême que Jésus Christ a reçu de Jean Baptiste que tous nos péchés ont été effacés et que la justice de Dieu a été accomplie. S’il n’y avait pas eu le baptême de Jésus Christ, il n’y aurait pas eu d’autre moyen pour Jésus Christ de prendre les péchés du monde, peu importe avec quelle ardeur Il aurait voulu cela. Nous devons tracer cette ligne du salut clairement avec l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Mes amis croyants, «Christ» dont le nom signifie «l’Oint» (Jean 1:14; Daniel 9:25). Dans l’Ancien Testament, c’était les rois, les prêtres, et les prophètes qui étaient oints. Jésus Christ est notre Sauveur, le Haut Prêtre qui a effacé nos péchés, et le Prophète qui nous enseigne la réelle Vérité. Enlever un seul de ces trois titres est défié Dieu.
Quand nous prêchons: «Jésus Christ est notre Sauveur. Il nous a sauvés par Son baptême et Son sang.» Certaines personnes disent: «C’est juste l’essentiel de la foi, rien de très profond. Au lieu de tels connaissances élémentaires, enseignez nous quelque chose de plus spirituel.»
Cependant, ces personnes doivent se rendre compte que, en fait elles se tiennent contre Dieu et porte atteinte à l’Eglise, le corps de Jésus Christ. Bien sûr, il est important de connaître Dieu plus profondément. Toutefois, cela n’est possible que lorsque nous grandissons dans l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Ce n’est que dans l’évangile de l’eau et de l’Esprit que nous pouvons remplir notre rôle en tant que prophète et en apprendre davantage sur la Vérité de Dieu. Parce que Dieu nous a rejoints à travers cet évangile de l’eau et de l’Esprit, et parce que Dieu est devenu notre Dieu, par cet évangile, Il va aussi nous enseigner sur les choses qui vont venir.
 
 

Que devons-nous faire en premier pour gagner notre bataille spirituelle?

 
Dans le passage des Ecritures d’aujourd’hui, Dieu dit: «Qu’il y ait des luminaires dans l’étendue du ciel, pour séparer le jour d’avec la nuit. Que ce soit des signes et des saisons, des jours et des années.» En d’autres termes, Dieu dit qu’Il sépare clairement les justes des pécheurs par Jésus Christ. Ce point est indispensable.
Supposons que la guerre ai éclaté. Lorsque les troupes ennemies sont loin, nous leur tirons dessus avec des fusils, mais une fois qu’ils s’approchent trop près de nos fusils pour être d’une grande utilité, nous entrons dans un combat corps à corps. Nous avons mis les baïonnettes et chargé les troupes ennemies, les poignardant avec les baïonnettes et les assommant avec nos fusils, particulièrement concentrés pour gagner la bataille, peu importe comment.
Mais que faire si les troupes ennemies portent des uniformes semblables aux nôtres? Comment pouvons-nous alors être en mesure de les distinguer de nos propres troupes? Comment pouvons-nous combattre quelqu’un si nous ne sommes même pas surs si c’est un ennemi ou un homme à nous? Nous ne pouvons pas faire cela. C’est la raison pour laquelle nos uniformes doivent être clairement distingués des uniformes des troupes ennemies. Dans un champ de bataille, les soldats regardent à l’uniforme, et s’il est différent, alors ils chargent avec leur baïonnette, sans se poser de questions. Ils ne prennent même pas la peine de regarder au rang, ils combattent juste si l’uniforme est différent. A ce moment là, si notre propre soldat porte l’uniforme ennemi, alors nous finirons par poignarder un soldat de notre propre camp. En d’autres termes, notre guerre spirituelle doit être menée sous la claire condition où Dieu a séparé les gens sauvés des gens perdus.
La Parole de Jésus Christ est la seule Vérité. Sa Parole est la lumière et la Vérité pour cette terre. Les pensées ou les paroles humaines ne sont pas la Vérité. Qu’est-ce que la Vérité nous dit? Elle dit que la lumière est dans le firmament pour séparer le jour de la nuit. Cela a commandé au jour d’être séparé de la nuit; c’est seulement correct pour ceux qui ont reçu la rémission de leurs péchés d’être séparés de ceux qui ne l’ont pas reçu. Tout comme il existe le jour et la nuit en ce monde, Dieu nous commande de séparer clairement tous les gens entre ceux qui ont reçu la rémission de leurs péchés de ceux qui ne l’ont pas reçu. Si nous sommes vraiment les disciples de Jésus Christ, en d’autres termes, Dieu commande que nous fassions cette œuvre de Dieu qui sépare. Comprenez-vous cela maintenant?
Une dernière chose que nous devons comprendre, c’est que Jésus Christ est le Maître de l’histoire, l’histoire de ce monde va être amenée à sa conclusion par Lui. Dieu dit: «Qu’il y ait des luminaires dans l’étendue du ciel, pour séparer le jour d’avec la nuit; que ce soit des signes et des saisons, des jours et des années.» Peu importe à quels points les progrès scientifiques de ce monde peuvent avancer et comment la race humaine avec prétention pourrait défier Dieu, ce monde sera clairement conduit à sa fin par Jésus Christ qui a créé les cieux et la terre. Ceci est la Vérité parlée de Dieu.
Par qui sont le début et la fin de tout, les signes et les saisons, les jours et les années et toutes choses accomplies dans ce monde? C’est par Jésus Christ que tout commence, se déroule et se termine. Quand Jésus Christ reviendra sur cette terre comme le Seigneur qui revient, ce monde prendra fin.
Lorsque le Seigneur est venu la première fois sur cette terre, Il a effacé tous nos péchés, puis Il est monté au Ciel. Mais Il va revenir dans un proche avenir. Quand Il retournera, cela marquera la fin du premier monde et le début du second monde. Comprenez-vous cela? A ce moment là, le Royaume Millénaire sera mis en place. Qui règne sur le début et la fin de l’histoire? Qui a le pouvoir de régner sur tout cela? Jésus Christ a cette autorité. C’est ce que dit clairement la Parole de Dieu.
Ce monde peut changer mais la Parole de Jésus Christ est immuable. Aucune Parole que Jésus Christ nous a parlé n’a jamais disparu, mais cela a été tout accompli. Dieu dit: «Car, je vous le dis en vérité, tant que le ciel et la terre ne passeront point, il ne disparaîtra pas de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre, jusqu’à ce que tout soit arrivé.» (Matthieu 5:18). Dit autrement, Dieu accomplit toute chose avec Sa Parole parlée. Il accomplit cela dans chaque iota et chaque trait de lettre.
Mes amis croyants, tout le monde doit croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit avant qu’il ne retourne à la poussière. Comme nous avons tous été crées à partir d’une poignée de poussière, ainsi nous retournerons tous à la poussière. C’est parce que lorsque Dieu nous a créés, Il nous a crées avec une poignée de poussière et Sa Parole. La Vérité immuable ne disparait jamais. Peu importe à quel point la science peut progresser, peu importe le soin que nous pourrions apporter à surveiller notre alimentation, et peu importe combien la science peut produire de nouveau médicaments révolutionnaires, quand nous mourrons nous ne sommes pas plus qu’une poignée de poussière.
Nous ne pouvons pas changer ce que Dieu a fait, du début à la fin. Nous devons croire en le fait que le Seigneur nous a sauvés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Et Ses témoins doivent savoir ce qu’ils sont censés faire sur cette terre, et ils doivent s’acquitter de cette tâche par la foi. Amen!