Sermons

Sujet 16: L’Evangile de Jean

[PARTIE 4-7] L’eau vive qui étanche la soif pour toujours (Jean 4:13-26, 39-42)

L’eau vive qui étanche la soif pour toujours
(Jean 4:13-26, 39-42)
«Jésus lui répondit: Quiconque boit de cette eau aura encore soif; mais celui qui boira de l’eau que je lui donnerai n’aura jamais soif, et l’eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d’eau qui jaillira jusque dans la vie éternelle. La femme lui dit: Seigneur, donne-moi cette eau, afin que je n’aie plus soif, et que je ne vienne plus puiser ici. Va, lui dit Jésus, appelle ton mari, et viens ici. La femme répondit: Je n’ai point de mari. Jésus lui dit: Tu as eu raison de dire: Je n’ai point de mari. Car tu as eu cinq maris, et celui que tu as maintenant n’est pas ton mari. En cela tu as dit vrai. Seigneur, lui dit la femme, je vois que tu es prophète. Nos pères ont adoré sur cette montagne; et vous dites, vous, que le lieu où il faut adorer est à Jérusalem. Femme, lui dit Jésus, crois-moi, l’heure vient où ce ne sera ni sur cette montagne ni à Jérusalem que vous adorerez le Père. Vous adorez ce que vous ne connaissez pas; nous, nous adorons ce que nous connaissons, car le salut vient des Juifs. Mais l’heure vient, et elle est déjà venue, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité; car ce sont là les adorateurs que le Père demande. Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l’adorent, l’adorent en esprit et en vérité. La femme lui dit: Je sais que le Messie doit venir (celui qu’on appelle Christ); quand il sera venu, il nous annoncera toutes choses. Jésus lui dit: Je le suis, moi qui te parle. Plusieurs Samaritains de cette ville crurent en Jésus à cause de cette déclaration formelle de la femme: Il m’a dit tout ce que j’ai fait. Aussi, quand les Samaritains vinrent le trouver, ils le prièrent de rester auprès d’eux. Et il resta là deux jours. Un beaucoup plus grand nombre crurent à cause de sa parole; et ils disaient à la femme: Ce n’est plus à cause de ce que tu as dit que nous croyons; car nous l’avons entendu nous-mêmes, et nous savons qu’il est vraiment le Sauveur du monde.»
 

La femme de Sychar 

 Une femme vivait à Sychar, une ville de Samarie, elle avait eu cinq maris. Afin de ne pas être boudée par les villageois, cette femme se rendait au puits de Jacob pour puiser de l’eau avec une cruche sur sa tête à midi, au moment où tout le monde faisait une sieste. Un jour, aux environs de midi, elle est venue puiser de l’eau comme d’habitude, mais Jésus était là assis près du puits. Comme elle se mettait près du puits pour puiser de l’eau, Jésus lui demanda: «Femme, donne-moi à boire.» En regardant cet homme, elle s’est rendue compte qu’il avait l’apparence d’un Juif. L’habillement des Juifs se composait d’un vêtement semblable à une couverture enroulée autour du corps, puis jetée par dessus l’épaule. Jésus avait sur Lui un tel vêtement de Juif. Cette femme demanda alors à Jésus: «Comment oses-Tu, Toi qui es Juif, me demander à moi qui suis une Samaritaine, de Te donner de l’eau?» Cette femme avait dit ces paroles, parce que les Juifs et les Samaritains, bien qu’appartenant tous deux à la nation d’Israël, étaient divisés dans leurs cœurs. Cette femme avait dit ces paroles, parce que les Juifs considéraient que les Samaritains, qui étaient de sang mêlé, étaient des êtres inférieurs, les traitaient avec mépris et les ignoraient.
Puis, Jésus parla de l’eau vive en disant: «Si tu connaissais le don de Dieu et qui est celui qui te dit: Donne-moi à boire! Tu lui aurais toi-même demandé à boire, et il t’aurait donné de l’eau vive» (Jean 4:10). Et la femme dit à Jésus: «Tu n’as rien pour puiser, et le puits est profond; d’où aurais-tu donc cette eau vive? Es-tu plus grand que notre père Jacob, qui nous a donné ce puits, et qui en a bu lui-même, ainsi que ses fils et ses troupeaux?» (Jean 4:11-12) Jésus répondit et dit: «Quiconque boit de cette eau aura encore soif; mais celui qui boira de l’eau que je lui donnerai n’aura jamais soif, et l’eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d’eau qui jaillira jusque dans la vie éternelle» (Jean 4:13-14). Ensuite, la femme dit: «Seigneur, donne-moi cette eau, afin que je n’aie plus soif, et que je ne vienne plus puiser ici» (Jean 4:15).
Alors, Jésus a changé subitement de sujet de conversation, en disant: «Va, appelle ton mari, et viens ici.» La femme répondit: «Je n’ai pas de mari.» Et Jésus dit à la femme: «Tu as eu raison de dire: Je n’ai point de mari. Car tu as eu cinq maris, et celui que tu as maintenant n’est pas ton mari. En cela tu as dit vrai.» Etonnée, la femme dit à Jésus: «Seigneur, je vois que tu es prophète.» Ce qu’elle voulait dire par ces mots c’est: «Comment sais-Tu que j’ai eu cinq maris? Tu as une étonnante capacité à connaître même le passé des gens. Pour cela, Tu es probablement un prophète.» Cette femme avait dit: «Tu es un prophète,» parce que Jésus connaissait bien sa vie passée.
Pour conclure, cette femme est née de nouveau en rencontrant Jésus au puits. Cette femme a reconnu que Jésus était le Messie, et en croyant en Jésus dans son cœur, elle a pu recevoir la rémission des péchés.
 

Comment étions-nous, vous et moi?

Tout comme cette femme, vous et moi avons vécu dans ce monde avec de nombreux maris qui ne sont pas nos véritables maris. Pourquoi les femmes cherchent à se marier? C’est parce qu’elles pensent qu’elles ne seront heureuses que si elles vivent avec leurs maris respectifs. Alors, de quels genres étaient nos maris? Généralement, notre premier mari était l’argent. Nous avons pensé que si nous avions de l’argent, tout serait pris en charge. Toutefois, l’argent ne peut pas nous amener la rémission des péchés dans nos cœurs et la vie éternelle. Nous avons aussi pensé que les honneurs de notre siècle étaient notre deuxième mari. Avec le rêve de progresser dans le monde et de devenir célèbres en étudiant vraiment très dur pour l’obtention d’un doctorat ou d’un poste dans le gouvernement, et avec la pensée que nous voudrions vivre pour une fois avec de véritables honneurs; nous avons pensé à de tels honneurs comme notre mari spirituel. Toutefois, de tels honneurs, non seulement ne viennent pas facilement, mais aussi, ne peuvent ni durer, ni donner la vie éternelle.
Pensant que le plaisir était la meilleure chose, il y eut des moments où nous avons poursuivi les plaisirs. Et il y eut des moments où nous avons poursuivi le pouvoir séculier. Toutefois, l’argent, les honneurs, le plaisir, le pouvoir, etc., toutes ces choses n’ont pas pu apporter de solutions aux problèmes de nos cœurs. Et ainsi, nous avons essayé de quitter le monde et d’embrasser la religion, et même, nous avons essayé de faire preuve de profondeur dans la religion en pensant que cela comblerait le vide de nos cœurs. Mais, nous n’avons pas pu l’acquérir. Ayant essayé de faire quelque chose de bien par nous-mêmes, nous appuyant sur les religions du monde, nous avons été des membres fanatiques de ces dernières avec beaucoup de vains désirs.
Nous avons vécu avec le premier mari qui s’appelle ‘l’argent’, mais nous n’avons pas pu recevoir la rémission des péchés et la paix à l’intérieure de nos âmes avec cet argent. Et parce que le cœur a continué à se sentir non soulagé, vide, et en faillite, nous avons dû quitter le premier mari appelé ‘argent’. Il y a eu le deuxième mari, ‘les honneurs’. Nous avons été mariés à lui. Pourtant, ce mari aussi n’a pas pu nous donner la satisfaction réelle dans nos cœurs. Après cela, nous avons vécu avec un mari appelé ‘le plaisir.’ Nous avons aussi vécu avec un mari appelé ‘le pouvoir’, ‘les religions mondaines’, et enfin ‘la réalisation de notre propre ego’. Mais, ils ont tous été vains. Ils ne pouvaient pas donner une véritable satisfaction.
Cependant, le Seigneur a dit: «Mais celui qui boira de l’eau que je lui donnerai n’aura jamais soif, et l’eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d’eau qui jaillira jusque dans la vie éternelle» (Jean 4:14). Nous sommes en mesure de rencontrer la vérité de l’eau vive spirituelle et l’évangile de l’eau et de l’Esprit par la foi. De plus, en rencontrant le Seigneur, nous recevons l’eau vive, qui nous permet de ne plus jamais avoir soif. Notre Seigneur nous a donné la satisfaction éternelle en nous permettant de recevoir la rémission des péchés. Notre Seigneur nous a donné à vous et moi, qui croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, de l’eau vive qui nous permettra de ne plus jamais avoir soif. L’eau vive ne peut être trouvée dans les doctrines religieuses de ce monde. Désormais, même vous et moi sommes parvenus à la rémission des péchés en rencontrant la Vérité qui nous fait ne plus jamais être spirituellement assoiffés.
Chers croyants, quelle est cette fontaine d’eau qui jaillit jusque dans la vie éternelle dans nos cœurs? Notre Seigneur a dit qu’Il nous donnerait une fontaine d’eau qui jaillit jusque dans la vie éternelle, alors quelle est cette eau? Nous devrions connaître l’eau vive par laquelle nous pourrions acquérir la vie éternelle.
Très chers croyants, tandis que nous vivons dans ce monde, après avoir reçu la rémission des péchés, connaissant et croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous devons souvent et encore contempler le fait que notre Seigneur ait effacé tous nos péchés. Par la foi au fait que notre Seigneur a effacé nos péchés, une fois pour toutes en venant dans ce monde et en portant nos péchés, en recevant Son baptême de Jean-Baptiste, nous devons continuer à vivre en ruminent toujours le fait que nous n’avons plus de péché dans nos cœurs. En croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous devons non seulement savoir que nous n’avons plus de péché devant Dieu, mais aussi, nous devons savoir que nous n’avons plus réellement de péché dans nos cœurs et en être reconnaissants à Dieu. Grâce à notre Seigneur, nous pouvons pleinement savoir et croire: «Je n’ai pas de péchés. Je suis une personne juste. Ayant reçu la rémission des péchés, je n’ai pas de péché dans mon cœur.»
Chaque fois que nous pensons devant notre Seigneur au fait qu’Il a effacé tous les péchés de nos cœurs par la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous sommes en fait en train de boire de l’eau de la vie éternelle que le Seigneur nous a donnée. Le fait de boire de l’eau vive qui nous fait ne plus jamais avoir soif signifie précisément que, les péchés de nos cœurs disparaissent véritablement lorsque nous croyons et reconnaissons dans nos cœurs que, notre Seigneur nous a sauvés en effaçant nos péchés, une fois pour toutes, par la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Et nous devons savoir que c’est précisément cette foi qui est la consommation de l’eau de la vie éternelle.
Les gens qui n’ont pas reçu la rémission des péchés par la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit dans leurs cœurs ne peuvent pas dire qu’il n’y a pas de péché dans leurs cœurs. Et parce qu’ils n’ont pas reçu la grâce d’être sans péché dans leurs cœurs, ils ne connaissent pas le vrai salut. En outre, ils continuent d’être dans l’agonie à cause des péchés commis au cours de leur vie, et ils ne parviennent pas à avoir l’assurance d’être devenus des gens qui n’ont complètement rien à voir avec les péchés et qui ont reçu la libération de tous les péchés. Seuls vous et moi qui croyons véritablement en l’évangile de l’eau et de l’Esprit parvenons vraiment à connaître l’expérience qu’il n’y a plus de péché dans nos cœurs et à jouir de la paix véritable.
Lorsque nous réfléchissons sur l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous arrivons à comprendre: «Quelle grande et profonde grâce du salut cela est, le fait qu’il n’y ait pas de péchés dans mon cœur, car ils ont tous été transférés sur Jésus-Christ». Chers croyants, ce n’est pas quelque chose que tout le monde ressent. Pour les gens qui n’ont pas encore reçu la purification des péchés donnée par Dieu à travers l’évangile de l’eau et de l’Esprit, il n’y a que des soupirs, des lamentations, et du chagrin. Parce qu’ils n’ont pas encore pris part avec le moindre morceau de l’Evangile authentique, ils ne connaissent pas le vrai sens de la bénédiction de la rémission des péchés.
Même si nous avons reçu le pardon de nos péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, parfois nous nous lamentons sur notre homme extérieur, en disant: «Misérable que je suis! Qui me délivrera du corps de cette mort?...» (Romains 7:24). Il y a des moments où on se décourage pour certaines circonstances, ou pour de tels environnements et difficultés quand ils sont imminents. Mais, nous avons une véritable paix dans nos cœurs, car il y a l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui nous permet de ne jamais avoir soif et parce que nous croyons en cet évangile. Puisque nous avons reçu le pardon de nos péchés, une fois pour toutes en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous sommes en mesure de vivre notre foi au quotidien en ruminant la rémission des péchés qui déborde comme un fleuve dans nos cœurs.
Même quand nous nous trouvons dans une situation très difficile, nous pouvons avoir de la joie et de la paix dans nos cœurs en méditant sur le fait que nous sommes devenus des justes devant Dieu ; que nous sommes sans péchés, parce que tous nos péchés ont été transférés sur notre Seigneur, Jésus-Christ, par le baptême qu’Il a reçu. Nous ne pouvons que remercier Dieu à cause de la joie qui déborde de nos cœurs tous les jours parce qu’il n’y a pas un seul péché à l’intérieur de nous. Maintenant, même pas un seul de nos péchés est dans nos cœurs, parce que tous ont été transférés sur Jésus, sans exception, quand Il a reçu le baptême. Nous sommes ceux qui continuent à boire de l’eau vive de la vie éternelle pendant que nous continuons à vivre dans ce monde, après avoir reçu la rémission des péchés que notre Seigneur nous a donnée.
Notre Seigneur a dit: «Celui qui boira de l’eau que je lui donnerai n’aura jamais soif, et l’eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d’eau qui jaillira jusque dans la vie éternelle» (Jean 4:14). En croyant en ce passage, nous pouvons confesser: «Seigneur, je sais que je suis devenu une personne sans péché. J’ai reçu le salut qui m’a permis de devenir une personne sans péché, pour avoir reçu la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.» Il est vrai que nous buvons de l’eau de la vie éternelle, jour après jour, en ruminant l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Vous et moi buvons l’eau de la vie éternelle tous les jours en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Très chers croyants, je suis absolument certain que vous et moi sommes sans péché parce que notre Seigneur Jésus-Christ nous a donné la rémission des péchés et le don de l’Esprit par l’intermédiaire de notre foi en l’évangile de l’eau, du sang, et de l’Esprit. Cette rémission des péchés donnée par le biais de l’évangile de l’eau et de l’Esprit est une bénédiction que Dieu nous a donnée. C’est un cadeau spécial de Dieu pour nous.
 


Le temps où nous mourrions de soif


Les gens qui n’ont pas reçu le pardon de leurs péchés n’ont pas la paix dans leurs cœurs, et ils n’ont pas la source d’eau de la vie éternelle qui jaillit du plus profond de leurs âmes. Parce qu’ils n’ont pas de l’eau qui donne la vie, leurs cœurs se sentent toujours lourds, haletants de faim et de soif, et de plus, bouillants de colère comme un volcan en éruption. Leurs cœurs sont comme ceux des serviteurs de Satan, les fils de l’enfer. Ce n’est pas parce que ce monde est comme l’enfer, mais plutôt, c’est parce que leurs cœurs pécheurs leur font se sentir comme en enfer.
Cependant, qu’en est-il des gens qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit? Chaque fois que nous avons eu soif, dans la vie, notre Seigneur nous a donné la source d’eau qui jaillit jusque dans la vie éternelle par la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. «Tu n’as pas de péché. Tu es une personne juste sans péché. Tu es une personne qui n’a pas de péché dans son cœur.» Cela signifie que le Seigneur donne lieu à de telles sensations rafraîchissantes dans nos cœurs.
C’est effectivement vrai. C’est parce qu’il y a eu le baptême que Jésus-Christ a reçu de Jean-Baptiste et le sang de la Croix. Cet évangile rafraîchit nos cœurs après nous avoir rendus sans péché dans nos cœurs. Notre Seigneur a effacé tous nos péchés. Ainsi, résidant dans nos cœurs sous la forme de l’Esprit Saint, Il nous dit: «Tu n’a pas de péché. Tu es une personne sans péché.» Désormais, vous et moi sommes capables de continuer à vivre avec la paix dans nos cœurs.
Bien que nous ayons la paix, il y a des moments où d’énormes raz-de-marée assourdissants se lèvent dans nos cœurs à cause de nombreux événements critiques. Il existe de nombreuses occasions où nos cœurs tombent dans la confusion. Il y a des moments où nos cœurs se retournent violement et tombent comme un tsunami dans un océan, mais s’il vous plaît soyez conscients du fait qu’il y a vraiment aussi de l’eau vive qui jaillit du fond de l’océan. Par exemple, certains Polynésiens plongent au fond de la mer et boivent de l’eau fraîche que produit la source qui s’y trouve. C’est un mystère qu’ils puissent aller à la mer et boire de l’eau douce. Mais leurs ancêtres avaient trouvé l’immense source d’eau douce au fond de la mer peu profonde. Et oui, les Polynésiens continuent à vivre en se rendant à ce point d’eau pendant qu’ils plongent au fond de la mer et en revenant de là après avoir but de l’eau de source à satiété.
L’évangile de l’eau et de l’Esprit qui est à l’intérieur de votre cœur, ainsi que du mien, est un évangile qui est précisément comme cela. Pour ceux qui ont reçu la rémission des péchés à travers l’évangile de l’eau et de l’Esprit, l’eau de la vie éternelle et la paix, que notre Seigneur nous a données par la Parole de Vérité, humidifient nos cœurs, font que nos cœurs se sentent rafraîchis, font que de la joie germe dans nos cœurs, et font que la Parole de Dieu grandisse sans cesse et sans fin, même dans de telles vagues. Même lorsque nous faisons face à des difficultés et à la confusion, l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui nous rend justement capables de surmonter ces difficultés auxquelles nous sommes confrontés tous les jours fait grandir notre foi. L’évangile de l’eau et l’Esprit est le don de Dieu donné à chaque pécheur. Celui qui croit que le Seigneur a sauvé tous les êtres humains des péchés du monde par Son baptême et par Son sang sur la Croix peut devenir sans péché et parfait une fois pour toutes. Dans votre cœur, ainsi que dans le mien, l’eau de la vie éternelle jaillit continuellement avec l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Cette source d’eau jaillit dans nos cœurs, afin que nous qui n’avons plus jamais soif nous souvenons que nous n’avons pas de péché. Chaque fois que nous regardons dans nos cœurs, nous confirmons que nous n’avons pas de péché dans nos cœurs, mais aussi, chaque fois que l’Esprit Saint dit: «Vous n’avez pas de péché», dans la Parole de Dieu, nous sommes en fait en train de boire cette eau donnée par Dieu, qui nous permet de ne plus jamais avoir soif.
Les gens se sentent rafraîchis seulement au moment où ils boivent de l’eau du plaisir, mais très peu de temps après, ils demandent une autre boisson à cause de la soif. L’eau du pouvoir est comme cela, et l’eau des honneurs est aussi comme cela. Ils se sentent rafraichis juste à l’instant où ils acquièrent le pouvoir ou les honneurs. Ce genre de choses plaît aux gens pour un moment bref, et les gens jouissent d’un grand pouvoir dans leurs cœurs pour un peu temps. Après une courte période, il n’y a plus rien. Donc, ils doivent poursuivre quelque chose d’encore plus grand pour rafraîchir leurs cœurs. Alors, ils essaient d’avoir beaucoup plus d’argent, d’honneur, de plaisir et de pouvoir. Mais, de telles choses ne suffisent pas encore, alors, que se passe-t-il? Les gens commencent à boire de l’eau dans un endroit appelé religion.
Quand quelqu’un entre dans une certaine religion mondaine, les dirigeants de cette religion lui font d’abord une toilette extérieure. Et ils disent: «Pour nettoyer la saleté de votre cœur, faites des prières de repentance et faites de bonnes actions tous les jours, tout comme l’on pourrait nettoyer cet objet sale tous les jours pour le rendre propre. Alors, la soif de votre cœur sera étanchée, et vous serez guéri de la maladie mortelle du péché.» C’est cela la foi que les religions enseignent. Ainsi, lorsque les gens approchent de la religion, ils ont tendance à se concentrer sur le repentir de leurs fautes, la culture de la vertu, et le respect de la Loi elle-même. Lorsque quelqu’un fait de bonnes actions et des choses semblables, dans une vie religieuse qui est de ce monde, la personne se sent un peu rafraîchie dans son cœur. Mais quand elle dépose le balai du nettoyage et se relâche un peu, le cœur se sent encore vide.
Même au sein des communautés chrétiennes, c’est vrai que les gens qui ne sont pas nés de nouveau du péché parce qu’ils ne croient pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit mènent simplement une vie religieuse. Ils vont à l’église, chantent devant Dieu, à gorges déployées, «Saint, Saint, Saint! ♪ Seigneur Dieu tout puissant! ♪ Tôt dans la matinée notre chanson montera à Toi» font des offrandes financières, font des prières de repentance, écoutent les sermons du pasteur qui dit : « Vivons dans la sainteté. Puisque nous croyons en Jésus, vivons en faisant des bonnes œuvres.» Quand ils boivent de l’eau de la religion pendant environ une heure, ils confessent, «C’est vraiment cela. Amen! Amen! En avant frères, Amen !», pendant qu’ils écoutent, mais dès que la célébration se termine, la réalité est que rien ne reste dans leurs cœurs.
Ceux qui ne sont pas nés de nouveau boivent l’eau de la religion, mais ensuite, ils se sentent de nouveau vides. Ils continuent en se protégeant eux-mêmes, se disant: «Je vais me rendre heureux moi-même. Il n’y a personne en qui je dois croire. Il n’y a que moi.» Nul ne peut s’offrir une véritable satisfaction, plutôt, on en arrive à sentir de la déception.
Rien dans ce monde ne peut faire que nos cœurs se sentent rafraîchis. Toutefois, grâce à notre Seigneur Dieu, vous et moi qui avons reçu la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit obtenons une sensation de fraîcheur dans nos cœurs. Il y a une sensation de fraîcheur, car nous avons reçu la rémission des péchés du Seigneur en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. En vérité, notre Seigneur permet toujours à la source d’eau de nos coeurs de jaillir comme la rivière coule dans le jardin d’Eden. Le Seigneur fait couler la rivière de la paix et la rivière de la bénédiction de Dieu dans nos cœurs. Si nous n’arrivons pas à jouir de la paix et de la satisfaction d’en haut, c’est parce que nos cœurs ont beaucoup été absorbés par les affaires du monde et parce que nous sommes trop occupés à cause de ces choses.
Mais, dans des moments calmes, nous ressentons l’amour du Seigneur à chaque fois que nous ruminons ce qu’Il a fait pour nous. En outre, même dans une mer houleuse et de nombreuses difficultés, nous disons un grand merci à notre Seigneur qui nous donne une source d’eau vive qui jaillit dans nos coeurs. Pour cela, nous devons être reconnaissants devant Dieu. Nous sommes reconnaissants du fait que la paix règne dans nos cœurs et qu’il n’y a pas de péchés dans nos cœurs. Nous sommes vraiment reconnaissants pour cela. C’est précisément grâce à l’eau vive de la vie éternelle. Comprenez-vous cela? Très chers croyants, bien sûr, il est naturel de vous sentir rafraîchis et d’avoir le sens de la stabilité, parce que vous avez reçu la rémission des péchés, mais vous devez savoir que c’est le Seigneur qui nous a donné quelque chose d’aussi naturel que cela.
Notre Seigneur donne de l’eau de la vie éternelle à nous qui avons reçu la rémission des péchés. Cette eau nous permet de ruminer la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et chaque fois que nous ruminons cette eau de la vie éternelle, nous nous sentons rafraîchis dans nos cœurs. Dieu fait que Sa Parole soit prêchée par la bouche de Ses serviteurs qui se tiennent aux pupitres de Son Eglise. Quand la foi qui vient de Dieu vous atteint, à travers Sa Parole, notre Seigneur asperge l’eau de la vie éternelle dans vos cœurs, et les humidifie ainsi.
D’autre part, si quelqu’un qui a reçu la rémission des péchés n’est pas uni à l’Eglise de Dieu pour écouter la Parole, la source spirituelle d’eau sera coupée dans son coeur. Il aurait dû creuser profondément dans le sol de son cœur, mais il a cessé de creuser aussitôt que l’eau a jailli. Ainsi, bien que de l’eau ait jaillit, elle a été coupée parce que le sable et le gravier ont glissé et se sont accumulés au fond. Ainsi, il a de nouveau faim et soif dans son cœur, parce que cette source d’eau ne jaillit plus, en dépit d’avoir reçu la rémission des péchés. Lorsque cela se produit, la personne meurt spirituellement.
Bien que nous ayons reçu la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, s’il nous arrivait d’adorer Dieu devant un pasteur qui ne connaît pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et d’écouter les paroles de ce pasteur, au lieu de nous sentir rafraîchis dans les cœurs, nos cœurs se sentiraient plutôt étouffés. Il est préférable de ne pas du tout écouter les sermons de ces pasteurs. Lorsque vous écoutez un pasteur qui ne connaît pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ce que le Saint-Esprit qui est dans votre coeur dit c’est : «Non, non. C’est un mensonge. Une fraude. Une pure fraude.» Le Saint-Esprit qui est en vous dit de telles choses.
Même si vous avez reçu la rémission des péchés, il y a des moments où vous ne vous sentez pas rafraîchis dans vos cœurs. Même si vous n’êtes pas des jeunes saints, vous ne pouvez que sentir la faim et la soif si vous n’écoutez pas la Parole de Dieu fréquemment. La voie fiable pour avoir une foi remplie de l’Esprit, n’est rien d’autre que le fait d’écouter la Parole de Dieu le plus souvent, bien qu’étant Ses serviteurs. Cet Esprit Saint qui est à l’intérieur de nous donne la source d’eau qui jaillit jusque dans la vie éternelle, tout en exprimant Son accord en disant: «Ces paroles sont correctes», après avoir écouté les paroles de quelqu’un qui prêche la Parole de Dieu. Et c’est pourquoi nous devons être à l’écoute de la Parole de Dieu aussi souvent que nous le pouvons. Cela signifie que lorsque nous écoutons la Parole de Dieu, le Saint-Esprit opère en nous pour que nous percevions ce que Dieu nous dit.
Cette Samaritaine n’avait pas eu de satisfaction dans sa religion. Elle a dit: «Nos pères ont adoré sur cette montagne; et vous dites, vous, que le lieu où il faut adorer est à Jérusalem» (Jean 4:20). À l’instar de cette femme, les chrétiens pensent que la secte à laquelle ils appartiennent est la meilleure. Les Samaritains pensaient que la secte samaritaine était la meilleure, et les Pharisiens insistaient sur le fait que la secte des Pharisiens était la meilleure. Cependant, qu’est-ce que notre Seigneur dit à la femme? Il a dit: «Ni sur cette montagne, ni à Jérusalem, l’heure est venue, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité.»
Il a également dit, «Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l’adorent, l’adorent en esprit et en vérité» (Jean 4:24). Dieu est Esprit. Il est l’Esprit qui est sacré. Le Saint-Esprit est l’Esprit qui est sacré. Il a dit que ceux qui adorent ce Dieu Saint doivent l’adorer en esprit et en vérité. Chers croyants, cela signifie que Dieu le Père ne reçoit l’adoration et ne partage la communion avec nous que lorsque nous adorons Dieu avec la foi des vrais adorateurs qui ont reçu la rémission des péchés et le Saint-Esprit comme don. Telle est la véritable adoration devant Dieu.
Nous offrons de l’adoration à Dieu et nous Lui rendons grâce par la foi. Nous confessons notre foi qui croit en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, en disant : «Notre Dieu nous a sauvés de nos péchés par l’eau et le sang.» En croyant en Dieu qui dit: «En effet, pour vous, j’ai complètement effacé tous vos péchés par le baptême de Mon Fils et par Son sang sur la Croix», nous arrivons à offrir la véritable adoration. Puisqu’Il nous aime, Dieu a complètement effacé nos péchés par l’eau et le sang, et a fait de nous des personnes sans péché. Nous devons pleinement recevoir le pardon de nos péchés devant Dieu en croyant en l’évangile de l’eau et du sang de Jésus-Christ, et ensuite, nous devons louer, remercier, et donner la gloire à notre Dieu. L’adoration que nous offrons à Dieu après avoir reçu la purification des péchés par la connaissance et la croyance en l’évangile de l’eau et de l’Esprit est la véritable adoration spirituelle dont il est question.
Nous sommes très heureux que notre Dieu nous ait donné une eau aussi rafraîchissante. Chers croyants, j’espère que vous vous rendez compte que Dieu a placé cette eau rafraîchissante de la vie éternelle dans votre cœur qui est sans péché. Et, j’espère que vous allez y croire. Et, j’espère que vous remerciez vraiment le Seigneur. Où est la preuve que le Seigneur a réellement effacé vos péchés ainsi que les miens? C’est précisément dans cette eau.
Le fait que vous et moi n’ayons pas de péché dans nos cœurs est la preuve finale et décisive pour notre salut. Bien sûr, la Parole de Dieu est la preuve décisive: Il doit y avoir la Parole du salut pour la réception de la rémission des péchés. Nous devons non seulement connaître la Parole, mais aussi, avoir la conviction que le Saint-Esprit est à l’intérieur de nous et que nos consciences sont sans péchés. Nous recevons la vraie rémission des péchés seulement lorsque nous croyons fermement qu’il n’y a pas de péché dans nos cœurs.
Nous avons reçu quelque chose de très précieux, c’est l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Mais il y a de nombreuses occasions où nous ne ressentons pas la préciosité de cet évangile authentique. Il y a tout simplement trop de moments où nous le ressentons à peine. Notre homme intérieur est fréquemment en conflit avec notre homme extérieur. Il y a de nombreux moments où quelque chose de spirituel entre en conflit avec quelque chose de physique à cause de nos devoirs complexes. Chers croyants, je souhaite que vous ayez la communion avec le Saint-Esprit qui habite en vous et la Parole de Dieu qui est venue en vous. Très chers croyants, nous sommes en mesure de jouir de la paix dans nos cœurs grâce à l’évangile de l’eau et de l’Esprit que notre Seigneur nous a donné. J’espère que vous allez certainement vous souvenir de l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
 


Notre Seigneur est le Maître de l’évangile de l’eau et de l’Esprit 


Après avoir rencontré Jésus, cette Samaritaine a laissé sa cruche à côté du puits, s’en est allée dans la ville, et a témoigné qu’elle avait rencontré le Messie. En conséquence, un grand réveil a commencé, tel qu’il est écrit au verset 39: «Plusieurs Samaritains de cette ville crurent en Jésus à cause de cette déclaration formelle de la femme: Il m’a dit tout ce que j’ai fait». Elle a dû déclarer: «J’ai rencontré le Sauveur qui délivrera la nation d’Israël de tous les péchés, de toutes les dures épreuves et de la tribulation. Il est venu et je L’ai rencontré. Il m’a dit tout ce que j’ai fait.»
Ici, nous devons prêter attention à son témoignage: «Il m’a dit tout ce que j’ai fait.» Chers croyants, Jésus sait-Il tout de vous, ou pas? Il sait tout. Jésus sait parfaitement quel type de péché nous commettons et quels genres de péchés sont dans nos cœurs. Il a écrit les péchés que nous avons commis dans ce monde, dans nos cœurs, c’est-à-dire, sur la tablette de nos cœurs (Jérémie 17:1). Par conséquent, nous ne pouvons pas Le tromper. «Vous avez commis ce péché à tel endroit et à tel instant.» Puisque chaque péché est écrit sur la tablette de nos cœurs, nous ne pouvons que reconnaitre chacun d’eux véridiquement.
Nous étions des gens qui osent dire qu’ils ne peuvent pas se souvenir de leurs péchés passés, n’eut été l’existence de ce qui est enregistré sur les tablettes de nos cœurs. Notre Seigneur sait même parfaitement que de tels attributs sont en nous. C’est la raison pour laquelle il les a écrits au fond de nous, dans nos cœurs, afin que nous ne puissions jamais être en mesure de les nier. Nos péchés sont écrits avec une pointe de diamant. Ainsi, il ne peut y avoir aucune excuse, et quelqu’un ne peut pas dire qu’il n’y a pas de péché. Si nous confessons nos péchés devant Dieu, Il nous rencontre alors avec Son amour et Son parfait salut. Notre Seigneur nous parle: «Oui, il y a des péchés dans votre cœur, alors vous aurez sincèrement besoin du Seigneur, votre Sauveur. J’ai effacé tous vos péchés par Mon baptême et Mon sang sur la Croix. J’ai effacé vos péchés ainsi.» Vous devez d’abord vous reconnaître comme un pécheur condamné à l’enfer, puis le Seigneur vous rencontra avec l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Tel est le processus à suivre pour recevoir la rémission des péchés par la foi.
Cette Samaritaine s’est rendue dans la ville et a témoigné de Jésus-Christ. Et, par l’intermédiaire du témoignage effectué par cette Samaritaine, de nombreuses personnes ont pu recevoir le salut. Cela signifie que beaucoup de gens ont pu croire en Jésus.
Il n’y a pas de meilleure stratégie pour la prédication de l’évangile du salut, que le témoignage d’une personne qui a reçu la rémission des péchés. Il n’y a pas de meilleure méthode pour la prédication évangélique qu’un témoignage qui dit comment notre Seigneur m’a sauvé, comment j’étais avant de rencontrer le Seigneur, et comment je suis devenu une personne sans péché en recevant la rémission des péchés. Si vous voulez vraiment parler à une personne de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, alors, commencez une conversation avec la personne en lui disant comment vous avez rencontré le Seigneur, au lieu de simplement lui dire de venir à votre Eglise: «Je souffrais de tels et tels tourments et du péché, et mon cœur se sentait vide. Mais, notre Seigneur a effacé tous mes péchés, et m’a sauvé en Se rendant sur cette terre, recevant le baptême, et versant Son sang sur la Croix. En recevant le baptême, Jésus a enlevé tous les péchés du monde. Et ainsi, Il m’a sauvé de tous mes péchés. Car Il m’a donné de l’eau de la vie éternelle, mon cœur se sent maintenant rafraîchi.» Nous devons être capables de donner un témoignage du salut en disant comme cela.
Des gens sont venus devant Jésus pour avoir entendu le témoignage de cette femme samaritaine, mais maintenant, après avoir entendu et vérifié cela directement des Paroles de Jésus, ils ont pu recevoir la rémission des péchés en croyant à la Parole dite par Jésus Lui-même. Chers croyants, ceux qui ont vraiment rencontré le Seigneur doivent répandre l’Évangile de l’eau et de l’Esprit, en donnant leurs témoignages de salut aux autres.
Notre Seigneur est Celui qui vous a sauvés. Il est toujours doux et bon de parler, à n’importe quel moment, du fait que le Seigneur vous a sauvés par l’eau et le sang. En outre, nous devons témoigner de notre salut dans le but de sauver une âme en répandant l’Evangile. Témoigner de notre salut, ce n’est pas nous vanter de nous-mêmes, c’est vanter l’amour sacrificiel de Jésus-Christ. En agissant de la sorte, vous pouvez retourner la gloire à Dieu seul. Ceux qui sont nés de nouveau d’eau et d’Esprit doivent répandre l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Tout comme cette Samaritaine avait laissé sa cruche et s’en était d’abord allée répandre l’Evangile, seulement, après quoi elle est rentrée à son travail de routine, nous devons aussi répandre l’évangile de l’eau et de l’Esprit avec la plus grande priorité. Nous devons répandre le nom de notre Seigneur, qui nous a donné de l’eau de la vie éternelle. Nous sommes en mesure de diffuser cela parce que nous l’avons déjà reçu.
Quand nous vivions dans ce monde, avant de rencontrer le Seigneur, nous nous étions toujours sentis vides. Et oui, dans le passé, nous chantions fréquemment une chanson intitulée «La chasse aux baleines», qui commençait par les paroles suivantes: «♪ Je bois de la bière, chante, et danse. ♪ Mais il n’y a que de la tristesse dans mon cœur.» J’ai réfléchi à la signification de ces paroles. Et nous chantions aussi une chanson populaire qui disait: «Assis face à face avec un petit feu de joie … La vie ne laisse que des cendres derrière la fumée ♪.» J’ai réfléchi à la signification de ma vie, en me servant des paroles de cette chanson. Elle nous dit qu’il ne restera que des cendres à la fin d’une vie. Elle disait qu’il ne restera rien de la vie. J’ai pensé que la vie était semblable à cette petite flamme qui brûle pendant un certain temps et qui ne laisse que des cendres qui finiront par disparaître complètement après avoir été emportées par le vent. Ayant ressenti à partir des lyrics de la pop coréenne que ma vie était exactement ainsi, j’ai vécu complètement chagriné.
Ainsi, j’ai pensé que je devais me fixer un objectif, avoir une vision, et poursuivre quelque chose, tel que les paroles disent: «Je bois de la bière, chantent, et danse. ♪ Mais il n’y a que de la tristesse dans mon cœur. Allons à la Mer Orientale. ♪ Partons pour la chasse à la baleine.» Je pensais que je devais aller dans un endroit éloigné et vaste pour attraper une baleine. Je pensais que je devais faire quelque chose, étant né dans ce monde comme un homme. En ce temps là, le président Park Chung Hee était au pouvoir, et le Mouvement du Nouveau Village ayant pour slogan ‘Lendemain meilleur’ était à son apogée. A cette époque, les gens se réveillaient tôt le matin, et tout se passait comme si c’était un péché de se réveiller tard. Quand je me réveillais tard dans la matinée, juste parce que je m’étais couché tard la nuit précédente, alors que tous les gens du quartier nettoyaient la route avec les balais en chantant ‘Lendemain meilleur’, je me sentais tellement désolé vis-à-vis de nos voisins. En regardant à l’extérieur, je pouvais voir les adultes et les enfants du quartier balayer la cour et la route dans mon village, et j’avais honte de moi-même. Je me sentais gêné de devenir un pécheur au début de la journée.
Il doit y avoir un plan dans le cœur de chacun pour lequel il vit, et les gens peuvent trouver une raison de vivre, quelle qu’elle soit, seulement s’il y a quelque chose que les gens languissent de faire dans ce monde. S’il n’y avait rien à faire, pourquoi une personne poursuivrait-elle un rêve? Il n’y a que de la tristesse dans les cœurs des hommes, même s’ils passent tout leur temps à boire de la bière, à chanter et à danser. Quand il n’y a que de la tristesse dans nos cœurs, que peut-on faire? Y aurait-il de la satisfaction dans le cœur de quelqu’un s’il s’amassait des richesses?
Chers croyants, même quand j’étais jeune, j’ai eu des sommes d’argent assez importantes. Je dépensais donc beaucoup d’argent. Quand j’étais jeune, pendant que d’autres dépensaient environ 5 Won par jour (à peu près l’équivalent de 5 cents en devise américaine au milieu des années 1960), je dépensais environ 50 Won. À l’époque, 5 Won étaient suffisants pour la journée d’un enfant: 2 Won permettaient d’aller à la salle de cinéma de Myongsung où on pouvait voir 2 films avec un ticket. Après le film, on pouvait acheter et manger 6 boules caramélisées pour 2 Won, et aussi, il y avait une collation appelée petit pain de chrysanthème, dont un sachet pouvait être acheté à 1 ou 2 Won. Avec 5 Won, on pouvait donc passer toute la journée. À cette époque, je dépensais 50 Won par jour, donc j’avais beaucoup à dépenser.
Pourtant, en dépit de tout cela, il n’y avait aucune satisfaction en moi. Beaucoup d’argent m’était donné, mais même si je dépensais plus qu’il n’en fallait, et dépensais plus encore, je ne trouvais aucune satisfaction. Ne sachant pas où dépenser cet argent, j’allais ici et là, et même dans les clubs de danse où l’on frottait les pieds au sol en secouant le corps, tout en portant des chaussures huppées, un pantalon à pattes d’éléphants et ayant une permanente. J’ai grandi à Busan, la plus grande ville portuaire de Corée. Si Myong-dong était la Mecque de la mode à Séoul, en Corée, il y avait Nampo-dong à Busan, la deuxième plus grande ville de Corée. Les pubs du Campus de Nampo-dong étaient vraiment célèbres. En ces jours-là, seuls les étudiants excentriques s’y retrouvaient pour danser. Cependant, même à travers la danse, le chant et le jeu, il n’y avait que le vide dans mon cœur.
Quand je me réveillais le matin, seule la tristesse pressait mon cœur. Il n’y avait rien à gagner dans une telle vie. Absolument rien. Il aurait été bien si la joie de la boisson et des chants de la nuit précédente avaient durés jusqu’au matin, mais tout cela, loin de se préserver, prenait fin instantanément. Lorsque j’ouvrais les yeux le matin, je devais trouver quelque chose de nouveau à faire ce jour-là. Quelque chose de nouveau. Et oui, je me promenais ici et là avec mes amis pour trouver un lieu d’amusement, et je dépensais beaucoup d’argent. Mais, rien de significatif ne restait de tout cela.
Ainsi, à la fin, je pensais même à mourir. «Devrais-je me suicider? Continuer à vivre dans ce monde n’a plus aucun sens pour moi. Je ne suis d’aucune utilité pour les autres, alors je pense que c’est mieux que je m’en aille, au lieu de vivre comme ça.» A ce moment là, j’ai commencé sérieusement à me demander, «Dois-je devenir un moine bouddhiste? Un prêtre catholique?» Une fois, j’avais rassemblé mes amis et leur ai dit: «Hé, je crois que ce monde n’a pas besoin de nous, de vous et de moi. Il vaudrait mieux qu’on aille au fond de cette montagne avec les têtes rasées. Allons juste sonner le gong bouddhiste, alors nous passerons à trépas après avoir mené une vie tranquille.» Cependant, en pensant à la vie dans la montagne, j’ai compris que je ne pouvais pas faire cela à cause de mon tempérament. Alors, j’ai abandonné l’idée d’aller à la montagne vivre comme un moine bouddhiste.
J’ai vu des prêtres et des religieuses se déplacer discrètement en offrant des services bénévoles, alors une pensée m’a traversé l’esprit: «Eh bien, ma vie serait utile si je devais vivre comme ça». Mais, en regardant mon être misérable, j’ai su que je n’avais pas le profile adapté. Donc, n’étant même pas en mesure d’en parler, je vivais juste en gémissant à l’intérieur.
Il n’y avait aucune satisfaction dans la vie. Il n’y avait aucune satisfaction dans les études, et il n’y avait aucune satisfaction dans la lecture des bandes dessinées, peu importe combien je les lisais. J’étais fou de la bande dessinée, et j’aimais lire les bandes dessinées étant couché sur mon lit. J’avais lu une pile de bandes dessinées plus haute que moi-même en position assise. Puisque je les lisais toute la nuit durant, mes parents me disaient : «Hé fils, éteins la lampe. Tu gaspilles de l’huile.» Mais, je lisais finalement ces bandes dessinées en allumant une petite lampe à pétrole que j’amenais dans mon lit, sans me soucier du danger d’incendie. Les avez-vous aussi beaucoup lues? Je pense que les jeunes d’aujourd’hui en lisent davantage. A mon époque, il n’y avait pas autant d’auteurs de bandes dessinées, de sorte qu’il n’y en avait pas de nombreuses variétés. Mais aujourd’hui, il y en a tellement.
Alors, le Seigneur est venu à ma rencontre. Il ne m’a pas rencontré parfaitement à ce moment là. Après avoir cru en Jésus pendant 10 ans, j’ai cru à l’évangile de l’eau et de l’Esprit et j’ai reçu la rémission des péchés. La première fois que j’ai cru en Jésus, il m’était très difficile de mener une vie de foi. Il est difficile de l’exprimer entièrement avec des mots.
Chers croyants, avez-vous également reçu la rémission des péchés, après avoir cru en Jésus pendant plusieurs années? Il pourrait y avoir des frères et sœurs qui aient rencontré Jésus-Christ totalement à travers l’évangile de l’eau et de l’Esprit dès le début de leur vie de foi. Ces saints sont bénis, car ils ont reçu la rémission des péchés, ayant rencontré la Vérité à l’instant même où ils ont cru en Jésus. Il faut savoir que vous qui avez reçu la rémission des péchés après avoir cru en Jésus pendant longtemps êtes aussi bénis.
N’y a-t-il pas de très nombreuses personnes dont les cœurs se sentent vides pour n’avoir pas encore reçu la rémission des péchés? Quand leurs cœurs se sentent autant vides, ils vont aux retraites de prière dans une montagne. Après un jeûne de prière de 3 jours ou une semaine, ne mangeant pas et ne buvant que de l’eau conservée dans une bouilloire, les jambes deviennent tremblantes et les yeux commencent à sembler creux. Après environ 3 jours de jeûne et de prière, on commence à voir une marmite de soupe aux nouilles flottant dans le ciel, un œuf se mettant au dessus de la marmite, de la vapeur s’en échappant. «Cela est certainement le ciel, sans aucun doute, mais comment peut-il y avoir une marmite de soupe aux nouilles là-haut dans ce lieu?» Et la chose étrange est que la marmite de soupe aux nouilles était sens dessus dessous. Le fait est que les gens ne sont plus eux-mêmes. Les gens qui croient en Jésus sans connaître l’évangile de l’eau et de l’Esprit doivent continuer à passer par ce genre d’épreuve. 
«♬Pleurer ne va pas me sauver! Même si mon visage baigne dans les larmes, ♪ Cela ne pourra dissiper mes craintes, ne pourra pas laver mes péchés de toutes ces années! ♪ Pleurer ne me sauvera pas». Très chers croyants, quelle que soit la façon dont on fait des prières de repentance, pleure et crie, les péchés commis ne sont pas nettoyés. C’est si angoissant que les péchés ne disparaissent pas. Que c’est angoissant de faire 40 jours de jeûne pour effacer les péchés. Procéder de cette façon ne fait pas disparaître les péchés, mais les gens le font si ardemment parce qu’avoir les péchés est plus douloureux que cela. Rester sans manger pendant dix jours, cherchant à offrir un jeûne et des prières. Un visage déjà amaigri deviendra encore plus squelettique. Ô combien une telle personne souhaiterait alors une délicieuse nourriture qu’elle aime ! Tout au long du jeûne, on se dit, «Dès que le jeûne, sera terminée, je vais manger une soupe aux flocons de farine, du ramyon, et du pain grillé.» À ce moment-là, les gens veulent tellement manger ces choses qu’ils sont sur le point de s’affoler.
Disons que le jeûne devait s’achever à minuit ce soir. Puisque je devais observer le temps, j’avais l’habitude de regarder frénétiquement les aiguilles de l’horloge. Bien qu’il semble que 30 minutes se soient écoulées, en regardant l’horloge, je voyais que 5 minutes seulement s’étaient écoulées. Alors, je disais: «Il y a encore 25 minutes. Oh, zut! Qu’est-ce qui fait que le temps passe si lentement?» Ainsi, en essayant de passer le temps, je réveillais à dessein la personne proche de moi qui était aussi dans le jeûne, et lui demandais: «Essaie de te réveiller. Où vivais-tu avant de venir ici? Pourquoi fais-tu un jeûne?» Je lui demandais ceci et cela, et après avoir pleinement posé des questions, je constatais que 10 minutes seulement s’étaient écoulées. J’étais alors presque sur le point de perdre la raison. Le temps passait si lentement le dernier jour où le jeûne se terminait. Si lentement que je passais les 10 minutes suivante à me demander, «Que dois-je manger après?» Après cela, c’était déjà 5 minutes avant minuit, et parce que je ne pouvais rien faire d’autre, je ne pouvais que regarder l’horloge. «1 seconde 2 secondes 3 secondes 4 secondes … oui, 1 minute est passée.» Recommence. 2 minutes, 3 minutes, et enfin, il reste 1 minute 30 secondes. Et cela se terminait. Je finissais sans problème. Sans me soucier d’avoir reçu une réponse à ma prière et le pardon de mes péchés devant Dieu par le jeûne, j’avais l’habitude de me précipiter sur la nourriture que je voulais manger pendant tous ces jours, tout en accordant une plus grande signification au fait que j’avais terminé la semaine de jeûne et de prières.
Une grande signification était accordée au fait que j’avais douloureusement enduré la période de jeûne, de prière, en dépit de la faim. Certaines personnes, qui n’étaient pas capables d’endurer le jeûne, sortaient chaque soir pour aller manger. En outre, en buvant de l’eau contenue dans la bouilloire, je remarquais une odeur de riz cuit venant de l’eau. Et quand je regardais au fond, j’y trouvais du riz cuit.
La méthode du jeûne varie d’une dénomination à une autre. Généralement, les légalistes ne boivent que de l’eau pendant une semaine. Après avoir terminé le jeûne jusqu’au point de risquer la mort, il ne reste qu’un sentiment d’accomplissement, et rien de plus. «♪ Père, j’étends mes mains vers Toi, ♪ Aucune autre aide, je sais; ♪ Si Tu Te retires de moi, ♪ Ah! Où irais-je?» A ce moment, les larmes coulent à cause de la faim, mais malgré des larmes versées en récitant un tel hymne, il y avait encore des péchés dans mon cœur. Il y n’avait que du vide dans mon cœur. Ainsi, je me sentais toujours triste.
Toutefois, j’ai rencontré le Seigneur. J’ai entendu l’Evangile. Comme vous l’avez entendu, lorsque Jésus a reçu le baptême, tous mes péchés ont été transférés sur Lui, et par la mort de Jésus sur la Croix, Il a reçu tout le jugement à ma place. Le monde a changé à partir du moment où je suis devenu conscient du texte qui dit que les péchés de ce monde ont disparu à jamais.
Les gens parlent du salut approximativement. Parce que j’avais cherché et j’étais assoiffé de la Parole de la rémission des péchés, j’étais en mesure de comprendre dix fois plus quand quelqu’un me donnait seulement un petit indice. Et puis, j’ai étudié et examiné l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Et le résultat fut que l’évangile de l’eau et de l’Esprit est un évangile qui est très clair. 
L’évangile de l’eau et de l’Esprit que Jésus nous a donné est la source d’eau pour la vie après la mort, telle qu’elle était décrite dans les mots suivants: «L’eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d’eau qui jaillira jusque dans la vie éternelle.» Cet évangile de l’eau et de l’Esprit m’a donné de l’eau de la vie éternelle. Au moment où j’ai eu la confirmation de cet évangile, tous les péchés de mon cœur ont disparu, et la source d’eau a jailli de mon cœur. L’évangile de l’eau et de l’Esprit est l’Évangile que vous et moi avons reçu. 
Très chers croyants, croyez-vous que cet évangile de l’eau et de l’Esprit n’est rien? Pensez-vous qu’il est simplement un évangile? Non, absolument pas! Il y avait beaucoup de Samaritains qui vivaient à Sychar, mais seule cette femme vivant dans la ville de Sychar a rencontré le Seigneur. Et parce que cette femme avait répandu l’Evangile, quelques personnes ont réussi à rencontrer le Seigneur. Quelques personnes de la terre de Galilée avaient rencontré le Seigneur, et quelques personnes de la ville de Sychar aussi. Seulement une personne sur mille, une personne sur dix mille a pu recevoir la rémission des péchés. Si nous regardons les faits, c’est un salut très rare. 
Très chers croyants, cet évangile de l’eau et de l’Esprit est quelque chose de très précieux. Nous avons rencontré le Seigneur de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Cela signifie que nous avons bu de la source d’eau qui jaillit jusque dans la vie éternelle par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Je suis éternellement reconnaissant pour le fait que mon âme a eu le bonheur et la satisfaction du Seigneur par l’intermédiaire de notre évangile de l’eau et de l’Esprit.
Alleluia!