Sermons

Sujet 16: L’Evangile de Jean

[PARTIE 4-9] Beaucoup plus ont cru à cause de la propre  Parole de Jésus (Jean 4:27-42)

(Jean 4:27-42)
“Là-dessus arrivèrent ses disciples, qui furent étonnés de ce qu'il parlait avec une femme. Toutefois aucun ne dit: Que demandes-tu? ou: De quoi parles-tu avec elle? Alors la femme, ayant laissé sa cruche, s'en alla dans la ville, et dit aux gens: Venez voir un homme qui m'a dit tout ce que j'ai fait; ne serait-ce point le Christ? Ils sortirent de la ville, et ils vinrent vers lui. Pendant ce temps, les disciples le pressaient de manger, disant: Rabbi, mange. Mais il leur dit: J'ai à manger une nourriture que vous ne connaissez pas.  Les disciples se disaient donc les uns aux autres: Quelqu'un lui aurait-il apporté à manger? Jésus leur dit: Ma nourriture est de faire la volonté de celui qui m'a envoyé, et d'accomplir son oeuvre. Ne dites-vous pas qu'il y a encore quatre mois jusqu'à la moisson? Voici, je vous le dis, levez les yeux, et regardez les champs qui déjà blanchissent pour la moisson. Celui qui moissonne reçoit un salaire, et amasse des fruits pour la vie éternelle, afin que celui qui sème et celui qui moissonne se réjouissent ensemble. Car en ceci ce qu'on dit est vrai: Autre est celui qui sème, et autre celui qui moissonne. Je vous ai envoyés moissonner ce que vous n'avez pas travaillé; d'autres ont travaillé, et vous êtes entrés dans leur travail. Plusieurs Samaritains de cette ville crurent en Jésus à cause de cette déclaration formelle de la femme: Il m'a dit tout ce que j'ai fait. Aussi, quand les Samaritains vinrent le trouver, ils le prièrent de rester auprès d'eux. Et il resta là deux jours. Un beaucoup plus grand nombre crurent à cause de sa parole; et ils disaient à la femme: Ce n'est plus à cause de ce que tu as dit que nous croyons; car nous l'avons entendu nous-mêmes, et nous savons qu'il est vraiment le Sauveur du monde.’”


Aujourd’hui, je voudrais partager la Parole de l’Évangile de Jean chapitre 4 versets 27-42 avec vous. Le Seigneur, qui venait de Judée et entrait en Samarie, a rencontré une femme au puits. Qui était cette femme Samaritaine que le Seigneur a rencontrée là? Elle n’était pas satisfaite même si elle avait eu cinq maris auparavant, et elle n’était même pas satisfaite du sixième mari qu’elle avait désormais et elle menait une vie corrompue. Elle avait soif spirituellement et ne pouvait pas trouver de satisfaction dans la vie même si elle essayait dur.
Cette femme a finalement rencontré Jésus le Sauveur. Elle a révélé son être même devant Jésus. Elle a finalement vu combien elle était souillée et a réalisé quel genre de personne elle était devant la présence de Dieu, et désirait l’eau qui ferait qu’elle n’ait plus jamais soif. Notre Seigneur Jésus a donné l’eau qui coule éternellement à cette femme qui sentait toujours la faim et la soif. 


Avez-vous soif spirituellement?


Qui est Jésus? Est-il une figure historique qui apparaît dans les livres de biographies, ou est-Il un prophète comme Elie? Sinon, est-Il le fruit d’une imagination créé par les humains? Ce n’est clairement pas le cas. Jésus est le Fils de Dieu, le Sauveur de l’humanité, et Il est le Dieu Tout Puissant qui nous donne le salut.
Regardez Jean 4:29 qui dit: “Venez voir un homme qui m’a dit tout ce que j’ai fait. Ne serait-ce point le Christ.” Et la Parole de Jean 1:1 “Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu.” La Parole de Dieu nous dit que Jésus sait tout de nous parce que Jésus est Dieu et Il est notre Seigneur et notre Créateur. C’est notre Seigneur et Créateur qui nous a faits et nous parle plus précisément à notre sujet. Lui seul sait tout de nous.
C’est pour cela que Matthieu 10:30 dit qu’Il connaît même le nombre de cheveux sur notre tête. Savez-vous combien de cheveux vous avez? Pouvez-vous les compter? Non, vous ne pouvez pas. Cependant, notre Seigneur sait même cela. Jésus, qui a créé toute l’humanité, sait tout de nous comme Il connaît les circonstances et la carrière passée de cette femme Samaritaine. Jésus, qui sait tout de nous, a parlé de cette manière à la femme Samaritaine de toutes les choses qu’elle avait faites jusqu’à ce moment là. Il lui a parlé des circonstances qui sont qu’elle avait toujours soif spirituellement dans son coeur et ne pouvait pas être satisfaite dans ce monde. Il l’a aussi éclairée sur le fait qu’elle devait boire l’eau de la vie éternelle pour étancher sa soif spirituelle.
Les Juifs et les Samaritains avaient de mauvaises relations entre eux à ce moment là et ils ne se parlaient même pas. Mais Jésus aimait les humains au delà des liens raciaux. Comme Il dit que quiconque Le connaît et croit en Lui reçoit la vie éternelle, le Seigneur a donné la lumière du salut à cette simple femme Samaritaine qui voulait obtenir de Lui une vie nouvelle. Mais Jésus n’a pas donné à la femme une eau qui ferait qu’elle n’ait plus soif dès le départ. Avant de lui donner l’eau, Il lui a dit d’aller chercher son mari. Le Seigneur était-il curieux du visage de son mari? Non. Il lui a dit cela pour que la femme Samaritaine réalise son propre état. Mais cette femme Lui a juste dit qu’elle n’avait pas de mari et a évité de répondre en détail.
C’était embarrassant pour elle de dire de sa propre bouche à un étranger qu’elle avait eu plusieurs maris parce qu’elle ne savait pas exactement qui était Jésus à ce moment là. Mais Jésus n’est pas seulement passé superficiellement, et lui a dit franchement quel était son passé: “Tu as bien dit “je n’ai pas de mari,” car tu as eu cinq maris, et celui avec qui tu es maintenant n’est pas ton mari, en cela tu as dit vrai.” Après avoir entendu cela, la femme a finalement réalisé que Jésus n’était pas une personne ordinaire. Ainsi, avant que le Seigneur ne donne à la femme le pain de vie et l’eau de la vie éternelle, le Seigneur a rappelé à la femme “Tu es pécheresse. Tu ne peux pas obtenir la satisfaction spirituelle à cause de ton péché.”
C’est la même chose pour vous et moi aussi. Nous devons d’abord reconnaître le fait que nous sommes pécheurs comme cette femme pour recevoir la rémission des péchés dans la présence de Dieu et recevoir l’eau de la vie éternelle. Nous devons savoir que nous sommes un tas de péché pour recevoir le vrai salut en croyant au Seigneur, qui est venu par l’évangile de l’eau et de l’Esprit comme le Sauveur.
Les disciples de Jésus sont rentrés avec de la nourriture au moment où le Seigneur avait une conversation avec la femme Samaritaine. Ils ont donné la nourriture au Seigneur, mais le Seigneur a dit: “J’ai une nourriture à manger que vous ne connaissez pas,” et n’en a pas mangé. Avec cela, les disciples ont pensé qu’une autre personne avait apporté quelque chose pour qu’Il mange déjà. Mais Jésus dit aux disciples qui avaient ce genre de pensées: “Ma nourriture est de faire la volonté de Celui qui M’a envoyé, et d’accomplir Son oeuvre.” Il a essayé d’éclairer Ses disciples sur la vérité que “la nourriture spirituelle pour la personne qui a reçu le salut c’est de prêcher l’évangile.” Maintenant que Jésus a donné le salut à la femme Samaritaine et qu’elle a eu la nourriture de Jésus pour la rassasier, Il a dit aux disciples de se dépêcher et de chercher la nourriture spirituelle, pas seulement la nourriture de la chair.
Quand sommes-nous rassasiés, nous les justes qui sont nés de nouveau? Bien sûr, notre estomac est plein physiquement quand nous mangeons beaucoup de bonne nourriture. Mais toute la bonne nourriture que nous mangeons est digérée en quelques heures et se décharge de notre corps sous la forme d’excréments. Les gens qui prêchent l’évangile savent probablement ce qu’est la vraie plénitude spirituelle. Qu’avez-vous ressenti au moment où vous avez partagé l’évangile de l’eau et de l’Esprit avec une personne qui luttait avec le problème du péché, et avez vu la personne recevoir le salut et avoir l’espérance du Royaume éternel des Cieux? Ne vous êtes vous pas senti fier, joyeux, et satisfait? C’est vrai. Comme le Seigneur nous l’a dit ici, la satisfaction qui vient quand nous prêchons l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui nous est confié donne parfaitement une grande joie et du bonheur, plus que la satisfaction que nous ressentons quand nous mangeons de la nourriture pour notre chair.
Le Seigneur Tout puissant a aussi ressenti de la satisfaction en faisant l’oeuvre du salut. Les disciples avaient faim physiquement, mais notre Seigneur a prêché l’évangile comme cela parce que notre Seigneur avait toujours faim spirituellement. Il était finalement rassasié quand la vraie nourriture était produite dans Son coeur au moment où Il remplissait le devoir que le Père Lui avait confié. Nous, les justes qui suivons le Seigneur, sommes pareils. Nous avons une profonde satisfaction dans nos coeurs quand nous fabriquons les livres d’évangélisation et faisons des expositions de livres et d’autres oeuvres du Seigneur pour prêcher l’évangile. Je sens aussi beaucoup ces choses. Je ne m’inquiète pas beaucoup, même s’il n’y a rien à manger dans le réfrigérateur et que nous n’avons plus de dépenses pour le quotidien. Bien sûr, il n’y a rien de mal à avoir beaucoup de nourriture. Bien que je n’aie rien, je suis si heureux et mon estomac se sent plein quand je rencontre une âme qui a du péché et partage l’évangile avec elle. Je suis si heureux quand la personne reçoit la rémission des péchés et quand je la vois devenir un enfant de Dieu juste.
Plus nous travaillons pour le Seigneur, plus nous sommes rassasiés spirituellement. Comme une vache a plusieurs estomacs, chaque juste a deux estomacs; l’estomac physique et l’estomac spirituel. L’estomac spirituel se sent rempli seulement quand nous faisons l’oeuvre du Seigneur. Mais beaucoup de gens ne savent pas ce fait et essaient seulement de remplir leur estomac physique. Ces gens peuvent me demander pourquoi je fais un tel cas de cela, mais j’ai toujours très faim spirituellement.
Donc, je veux établir l’Église de Dieu en Chine et y partager l’évangile du Seigneur. Ils disent que les portes de la Corée du Nord pourraient s’ouvrir l’an prochain aussi. Je prévois d’imprimer beaucoup de livres pour eux à l’avance et les leur partager à ce moment là. Je veux les distribuer aux gens de Corée du Nord. Les gens qui rencontrent notre évangile peuvent prier en dialecte régional, “Notre Père Céleste merci.” Ce serait bien d’entendre ces prières de Corée du Nord. Je suis déjà rassasié spirituellement rien qu’à y penser. Je désire sincèrement que ce jour vienne.
Le Seigneur a témoigné à la femme Samaritaine et s’est senti rassasié dans son estomac spirituel. C’est pour cela qu’Il n’a rien mangé quand les disciples ont apporté la nourriture pour Sa chair. Il a dit: “Mon coeur est plein quand je fais fidèlement l’oeuvre que le Père m’a commandée,” et a fait réaliser aux disciples que la faim spirituelle est plus importante que la faim physique. Nous, les justes, devons être comme cela aussi. Nous devons aussi atteindre la nourriture spirituelle en faisant l’oeuvre du Seigneur comme notre Seigneur a reçu la satisfaction dans Son coeur pour avoir fait l’oeuvre de Dieu. 
Dieu nous a donné le Saint Esprit quand nous avons reçu le salut du péché. Ce Saint Esprit sent la satisfaction et la plénitude seulement quand nous avons de la nourriture spirituelle. Cela signifie que nous sommes très heureux et satisfaits quand nous faisons l’oeuvre de Dieu et servons le Seigneur fidèlement. C’est la nourriture spirituelle que les gens de ce monde ne pourront jamais comprendre. Les gens du monde sont satisfaits quand ils mangent du pain pour la chair, mais nous, les justes, sommes pleins et satisfaits quand nous faisons le travail spirituel. C’est parce que le Seigneur du salut est dans nos coeurs. Le Seigneur qui est dans nos coeurs est heureux et satisfait quand nous faisons l’oeuvre du Seigneur parce que le Seigneur, qui a vécu dans ce monde pendant 33 ans, vit maintenant dans nos coeurs comme le Saint Esprit, et parce que le Seigneur est révélé dans nos coeurs quand nous recevons la rémission des péchés. 


Êtes-vous riche spirituellement?


Par contre, comment sont les gens qui ne font pas l’oeuvre du Seigneur? Vous pouvez dire qu’ils sont très pauvres spirituellement parce qu’ils ne reçoivent pas de nourriture spirituelle du tout. Ils n’ont pas la joie ni la satisfaction peu importe ce qu’ils font. Ils vivent chaque jour dans les liens de ces choses qui vont périr. 
Galates 6:8 dit “Celui qui sème pour la chair moissonnera de la chair la corruption, mais celui qui sème pour l’Esprit moissonnera de l’Esprit la vie éternelle.” Les gens qui ne font pas l’oeuvre du Seigneur et cherchent seulement la nourriture pour la chair moissonneront la corruption de leur chair (Galates 6:8). Mais les gens qui font l’oeuvre du Seigneur par le Saint Esprit sont différents. Ils reçoivent une âme née de nouveau qui ne périra pas comme fruit. 
C’est pour cela que le coeur d’une personne qui sert le Seigneur est très riche. Son coeur est riche et la bénédiction du Seigneur s’accumule parce qu’il se tient toujours du côté de Dieu, et donc sa chair devient naturellement riche. Peut être que c’est le secret pour devenir riche. Il est difficile de devenir riche même quand vous achetez des tickets de loterie chaque semaine. Mais nous pouvons devenir riches spirituellement et matériellement si nous faisons l’oeuvre du Seigneur fidèlement. Nous sommes abondamment bénis spirituellement et matériellement quand nous servons le Seigneur fidèlement. 
Quelle satisfaction y a-t-il dans un bâtiment d’église, peu importe qu’il soit énorme? Le bâtiment énorme et magnifique ne peut pas nous donner la satisfaction si c’est un bâtiment d’église qui ne prêche pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit aux âmes méchantes, et partage le pain du coeur avec les gens. Il est plus béni et satisfaisant d’avoir une âme qui croit en l’évangile de l’eau et de l’Esprit et reçoit la rémission des péchés que de construire 100 énormes bâtiments d’église.
Quand les gens obtiennent le salut par notre prédication de l’évangile, le Saint Esprit dans nos coeurs est heureux parce que la volonté du Seigneur est accomplie. La rémission des péchés d’une âme est une chose dont on se réjouit, non seulement nous, mais aussi au Ciel. Les Écritures disent: “Je vous dis que de même il y aura plus de joie dans le ciel pour un pécheur qui se repent que pour quatre vingt dix neuf justes qui n’ont pas besoin de repentance” (Luc 15:7). Le salut d’un pécheur est plus recherché dans le Ciel que quatre vingt dix neuf justes. C’est la volonté, l’espoir du Seigneur, et la chose avec laquelle le Saint Esprit dans nos coeurs est le plus heureux. La joie vient dans nos coeurs parce que c’est ce qui rend le Seigneur heureux. Aussi, la raison pour laquelle nos coeurs sont si frustrés et blessés et pleins de compassion quand nous rencontrons des gens qui vont contre l’évangile c’est parce que c’est l’oeuvre que notre Seigneur qui est dans nos coeurs ne veut pas.
Actes 2:38-39 dit: “Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé dans le nom de Jésus Christ pour la rémission des péchés; et vous recevrez le don du Saint Esprit. Car la promesse et pour vous et pour vos enfants, et pour tous ceux qui sont au loin, en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera.” Cela signifie que le Saint Esprit demeure dans le coeur comme don lorsque nous comprenons et croyons que Jésus Christ a pris tous nos péchés sur Lui en recevant le baptême. Comment des gens qui ont reçu le Saint Esprit dans leur coeur devraient-ils vivre? Ils deviennent heureux grâce au Saint Esprit. Ils mènent une vie de vraie bénédiction et de bonheur.
Acceptez-vous maintenant que tous vos péchés ont été transférés sur Jésus Christ quand Il est venu dans ce monde et a reçu le baptême? Ceux qui croient cela ont déjà reçu le Saint Esprit. Notre Seigneur a pris tous nos péchés en recevant le baptême au Jourdain et a souffert du jugement pour ces péchés à la Croix. Nous avons reçu la rémission parfaite des péchés en croyant en ce fait. Nous avons reçu la rémission des péchés parce que nos péchés ont été transférés sur le Seigneur et qu’Il est mort pour nous, parce qu’Il a reçu le jugement pour nous. Croyez cela. Vous recevrez le précieux Saint Esprit du Seigneur en don au moment où vous recevrez la rémission des péchés.
Le Saint Esprit ne se révèle pas en vous juste parce que vous criez fort “Seigneur! Saint Esprit!” Comme certaines personnes le disent. Le Saint Esprit est l’Esprit Divin. Le Saint Esprit est Dieu et l’Esprit de Jésus Christ. Dieu le Père, Jésus, et le Saint Esprit sont tous le même Dieu. Ce Saint Esprit ne va pas et ne vient pas lorsque vous Lui dites bienvenue. Le Saint Esprit est l’Etre précieux qui demeure dans le coeur de ceux qui croient que le Seigneur les a sauvés entièrement du problème des péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit; le coeur des gens qui ont reçu la rémission des péchés en croyant cette Vérité. Le Seigneur met le sceau du Saint Esprit dans le coeur des gens qui ont reçu la rémission des péchés. Le Saint Esprit peut venir dans ce coeur parfaitement et demeurer là parce qu’il n’y a pas de péché dans ce coeur. Le Saint Esprit peut demeurer sans être secoué parce qu’il n’y a pas de péché.
Cependant, ce Saint Esprit ne peut pas aller dans le coeur des gens qui ont encore du péché. Les gens qui croient en Jésus faussement comprennent à tort que le Saint Esprit entre et sorte de leur coeur. Cependant, ce n’est absolument pas comme cela. Le Saint Esprit ne peut pas demeurer dans le coeur quand il y a du péché, et c’est impossible que le Saint Esprit entre dans ce coeur. Le Saint Esprit ne vient pas quand vous Lui dites de venir et ne sort pas quand vous Lui dites de partir. Le Saint Esprit n’est pas notre serviteur. Le Saint Esprit est le don que le Seigneur donne avec la vie éternelle aux gens qui ont reçu la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Le Saint Esprit est le don de Dieu. Le Saint Esprit vient comme un don de Dieu dans le cœur des gens qui ont reçu la purification des péchés. Donc, nous devons recevoir la rémission des péchés parfaitement en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Le Saint Esprit peut demeurer en nous seulement si nous savons et croyons au fait que notre Seigneur a expié tous nos péchés. C’est une si grande grâce et une telle bénédiction de recevoir la rémission des péchés parce que nous avons reçu le don précieux du Seigneur. Les Écritures disent qu’il n’y a pas de condamnation pour ceux qui ont l’Esprit de Christ et qu’il y a une condamnation pour ceux qui n’ont pas l’Esprit de Christ.
Cependant, il y a beaucoup de gens qui croient au Seigneur sans recevoir le Saint Esprit dans leur coeur. Il y a aussi beaucoup de chrétiens qui sont trompés et beaucoup qui croient de façon erronée. Ils disent qu’ils parlent en langues et murmurent des mots que l’on ne peut pas comprendre. Cependant, le Saint Esprit ne fait pas une chose pareille. Le Saint Esprit n’est pas un être qui dit des paroles qu’Il ne peut pas comprendre.
Notre Seigneur est venu dans ce monde et a expié tous les péchés des âmes et a donné le Saint Esprit comme don pour les coeurs de cette manière. Le Seigneur veut que nous répandions cette Vérité au monde tout comme le Seigneur a personnellement donné cette Vérité à la femme Samaritaine, parce que c’est le vrai pain de vie. Vous et moi devons remplir nos âmes de la nourriture spirituelle que le Seigneur nous a donnée en partageant l’évangile de l’eau et de l’Esprit dans le monde entier plutôt que de rechercher de la nourriture physique.
Regardons de nouveau au passage des Écritures d’aujourd’hui. Jean 4:35-38 dit: “ Ne dites-vous pas qu'il y a encore quatre mois jusqu'à la moisson? Voici, je vous le dis, levez les yeux, et regardez les champs qui déjà blanchissent pour la moisson. Celui qui moissonne reçoit un salaire, et amasse des fruits pour la vie éternelle, afin que celui qui sème et celui qui moissonne se réjouissent ensemble. Car en ceci ce qu'on dit est vrai: Autre est celui qui sème, et autre celui qui moissonne. Je vous ai envoyés moissonner ce que vous n'avez pas travaillé; d'autres ont travaillé, et vous êtes entrés dans leur travail.”
Le Seigneur dit cela aux gens qui prêchent l’évangile. Regardons à la signification plus en détail. Il y a un grand champ dans lequel les gens ont planté. Les gens ont pensé que cela prendrait au moins quatre mois avant de moissonner, mais il était déjà temps de moissonner quand ils ont ouvert les yeux et regardé le champ.
Qu’est ce que cela signifie? Quand nous allons prêcher l’évangile, il y a des moments où nous choisissons un jour pour prêcher l’évangile et sauver les âmes selon notre propre pensée plutôt que demander à Dieu d’abord. Nous faisons un jugement nous-mêmes et disons “Cette personne n’est pas encore prête. Je pense que je dois attendre encore un peu.” En dépit du fait que la personne attente d’être moissonnée. Le paiement a déjà été fait pour la moisson et ils ont juste besoin d’être rassemblés, mais on a pensé d’une perspective charnelle et décidé qu’il fallait laisser passer encore un peu plus de temps. Par conséquent, ils n’ont pas pu moissonner.
Dieu a planifié le salut de l’humanité dans l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Il a mis Son plan en action par Jésus Christ, et le Saint Esprit a garanti cela. Dieu a promis ce salut en inscrivant ce salut tout au long des Écritures.
Cependant, nous n’avons rien fait. Les serviteurs de Dieu qui ont vécu dans les générations précédentes ont essayé de protéger la Bible qui est la Parole de Dieu. Pendant les 1600 années durant lesquelles les Écritures ont été écrites, beaucoup ont essayé de détruire les Écritures, et il y a même un roi en Israël qui a brûlé la Parole de Dieu. Mais les serviteurs de Dieu ont entendu la voix de Dieu et l’ont écrit puis transmis aux Israélites. Ils ont travaillé dur pour protéger la Parole de Dieu. Nous qui vivons dans ce monde maintenant n’avons pas fait grand chose en comparaison à cela. Nous avons reçu le salut pour rien. 


Maintenant il est temps que nous fassions quelque chose pour le Seigneur 


Faire l’oeuvre de Dieu n’est pas une chose difficile. Nous devons nous assembler dans l’oeuvre que le Seigneur a faite. Nous devons juste partager l’évangile de l’eau et de l’Esprit a beaucoup d’âmes autour de nous, trouver les âmes qui veulent porter du fruit, et les moissonner. Alors celui qui moissonne et celui qui a fait tout le dur labeur se réjouiront ensemble. Le Seigneur a dit: “D’autres ont travaillé dur pour cela, et toi tu as participé à leur travail.” Il n’y a pas grand chose à faire qui soit spécial. Tout ce que nous devons faire c’est simplement prêcher l’oeuvre que Jésus et les prophètes ont déjà faite. Je veux que vous sachiez que c’est notre nourriture spirituelle et notre mission. 
Qu’est-ce que l’évangile de vérité? Le mot grec pour “évangile” est “euaggelion” qui signifie “la bonne nouvelle.” Alors, quelle est la bonne nouvelle pour nous? C’est que le Seigneur a expié tous les péchés du monde. Nous devons juste prêcher la bonne nouvelle que le Seigneur a accomplie il y a longtemps. Le Seigneur a dit: “Et celui qui moissonne reçoit son salaire, et amasse du fruit pour la vie éternelle, pour que celui qui sème et celui qui moissonne se réjouissent ensemble” (Jean 4:36). Comme le dit cette Parole, nous avons déjà reçu le paiement. Donc, nous serons vraiment des gens heureux si nous faisons l’oeuvre de rassembler la moisson du travail que Dieu a fait par la foi. 
Regardez-moi et voyez combien je suis heureux. Je suis vraiment un être béni parce que j’ai vraiment reçu la rémission des péchés par le Seigneur, et je dois juste faire l’oeuvre de partager cette expérience. Ainsi, nous jouissons d’un grand bonheur et devenons spirituellement rassasiés quand nous moissonnons l’oeuvre que le Seigneur a faite à Sa place. Le Seigneur, qui a beaucoup d’amour, se réjouit de notre moisson et nous dit que nous avons bien travaillé même si c’est l’oeuvre qu’Il a déjà faite.
Nous aurions dû faire des prières de repentance chaque jour si nous devions recevoir la rémission des péchés par ces prières. Cependant, c’est un salut si imparfait. Comment pouvons-nous, êtres humains insuffisants, nous rappeler dans chaque détail du mal que nous avons commis? Il y a probablement plus de péchés que nous avons oubliés et que nous ne pouvons même pas nous souvenir. De plus, nous aurions dû aller en enfer à cause de cela avec regrets si nous ne nous étions pas repentis des péchés que nous aurions oubliés. Quelle chose imparfaite et terrible! Cependant, Dieu ne nous a pas sauvés comme cela.
Regardons à la Parole de Jean 4:39-42: “Plusieurs Samaritains de cette ville crurent en Jésus à cause de cette déclaration formelle de la femme: Il m'a dit tout ce que j'ai fait. Aussi, quand les Samaritains vinrent le trouver, ils le prièrent de rester auprès d'eux. Et il resta là deux jours. Un beaucoup plus grand nombre crurent à cause de sa parole; et ils disaient à la femme: Ce n'est plus à cause de ce que tu as dit que nous croyons; car nous l'avons entendu nous-mêmes, et nous savons qu'il est vraiment le Sauveur du monde.’”
Nous devons comprendre quelle Parole importante le Seigneur donne ici. La Parole dit que la femme Samaritaine qui a reçu le salut du Seigneur a jeté l’eau et est parti dans son village. Elle a dit aux autres: “Regardez, tous! Il y a une personne qui m’a tout dit. Il est le Sauveur. Venez et voyez!” Elle a rassemblé les gens comme cela et les a amenés au Seigneur. Puis le Seigneur leur a parlé personnellement et beaucoup de gens ont cru à Sa Parole et ont reçu la rémission des péchés. La femme Samaritaine a fait l’oeuvre de rassembler les gens et de les amener dans la présence du Seigneur, et ces Samaritains ont reçu le salut par la Parole que le Seigneur leur a donnée personnellement.
Je sais que c’est ainsi que nous devons être aussi. Nous devons aussi amener des âmes qui n’ont pas reçu le salut dans la présence du Seigneur. Nous devons les faire venir écouter Sa Parole. Beaucoup de gens recevront le salut par la Parole du Seigneur si nous faisons cela. Nous ne pouvons pas sauver les âmes peu importe combien nous parlons bien et peu importe combien nous sommes convaincants.
Nous ne pouvons pas prêcher l’évangile correctement avec notre propre sagesse charnelle. D’autres âmes reçoivent la vraie rémission du péché et le salut par la Parole que nous disons seulement avec la Parole écrite. Regardons au verset 42. Il dit: “et ils disaient à la femme: Ce n'est plus à cause de ce que tu as dit que nous croyons; car nous l'avons entendu nous-mêmes, et nous savons qu'il est vraiment le Sauveur du monde.”
La femme Samaritaine a réalisé que le Seigneur était le Sauveur de ce monde en entendant la Parole de notre Seigneur personnellement. Pouvons-nous prêcher l’évangile en parlant bien ou par la réputation d’une dénomination quand nous prêchons l’évangile du Seigneur? Non. C’est possible seulement par la Parole du Seigneur qui est venue par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Nous devons d’abord développer de bonnes relations humaines puis partager l’évangile de l’eau et de l’Esprit avec la Parole de Dieu. Alors, nous pouvons dire: “Voyez! La parole dit qu’Il a porté les péchés du monde. Regardez! N’est-il pas dit qu’il convient que toute justice soit accomplie au Jourdain? Toute justice ne signifie-t-il pas expier tous les péchés?”
Nous recevons la rémission des péchés dans nos coeurs quand nous écoutons la Parole de Dieu avec foi, qui est venue par l’évangile de l’eau et le l’Esprit. Les péchés disparaissent. Pourquoi? C’est parce que l’évangile de l’eau et de l’Esprit est la Parole de Dieu. Nous recevons la rémission des péchés quand nous rencontrons cette Parole avec foi parce que l’oeuvre du salut que le Seigneur a accomplie est déjà inscrite dans la Parole de Dieu, et parce que la Parole est une Parole avec tant de puissance.
Donc, nous devons juste faire l’oeuvre qui partage cette Parole de Dieu avec foi. Nous n’expions pas les péchés maintenant. Nous prêchons la Parole de l’eau et de l’Esprit qui dit que le Seigneur a déjà expié les péchés de tous les gens il y a longtemps. La puissance du mauvais esprit part quand les gens écoutent la Parole au sujet de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Cela réorganise clairement l’esprit qui est confus. La Parole avec puissance amène l’ordre spirituel. Je dis que cela nous fait comprendre la vraie Vérité du salut et Sa justice.
Donc, nous devons toujours prêcher la Parole de Dieu quand nous prêchons l’évangile de l’eau et de l’Esprit aux gens. C’est alors seulement que les gens peuvent vraiment recevoir la rémission des péchés, et nous devenons les ouvriers de justice alors que nous prêchons l’évangile de l’eau et de l’Esprit avec la Parole de Dieu.
Comment avons-nous cru en la justice du Seigneur? Avons-nous cru à travers les doctrines du christianisme? Nous avons cru seulement par la Parole du Seigneur de l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui est marquée dans la Parole. C’est la Parole de Vérité qui ne change jamais. Les gens qui prêchent et croient la Parole de Dieu qui est la même maintenant qu’elle ne l’était il y a longtemps ont reçu la rémission des péchés. Les gens ne peuvent pas recevoir la vraie rémission des péchés dans leur coeur par les doctrines du christianisme qui prévalent de nos jours. Il est impossible de naître de nouveau par la foi qui croit selon son propre coeur. Nous pouvons recevoir la rémission des péchés seulement en croyant en la Parole de Dieu qui est venue par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et nous pouvons partager la rémission des péchés aux autres seulement quand nous partageons l’évangile avec la Parole. Nous devons connaître la méthode pour prêcher l’évangile clairement.
Sentez-vous la pression pour prêcher parce que vous ne parlez pas bien? Que vous parliez bien ou pas n’est pas un facteur important. Que les âmes reçoivent la rémission des péchés ou non dépend de la façon dont je connais la Parole de Dieu et combien j’y crois, et combien je témoigne correctement de cette Parole. La chose importante en prêchant c’est si je comprends correctement la Parole et crois correctement. C’est exactement là que cela se décide.
Aujourd’hui, nous apprenons la méthode pour témoigner et quelle vraie satisfaction il y a dans nos coeurs à travers l’évangile de Jean chapitre 4. Il y a de la satisfaction quand nous faisons l’oeuvre du Seigneur et Le servons de tout coeur. Nous pouvons témoigner de la bénédiction de la rémission des péchés aux autres âmes quand nous témoignons avec la Parole écrite; non avec nos propres paroles. Nous devons devenir de telles personnes.
Débarrassez-vous de la pensée que “je ne peux pas partager l’évangile parce que cela ne fait pas longtemps que je suis né de nouveau.” Quand vous partagez simplement la Parole qui vous a donné la rémission des péchés telle qu’elle est, la personne qui l’entend reçoit aussi la rémission des péchés en fonction et naturellement. Quand une personne vous attaque et que vous n’avez rien à répondre, alors il vous suffit de revenir à l’Église de Dieu et d’apprendre. Alors il y a un temps où vous serez capable de partager la Parole du Seigneur parfaitement, et la personne qui entendra votre témoignage recevra la rémission des péchés tout comme vous et moi. Cependant, nous ne pouvons pas partager la vraie rémission des péchés si nous ne comprenons pas la Parole correctement.
Certaines personnes pensent que “les péchés du monde” dont parle la Parole: “Voici! L’Agneau de Dieu qui ôte les péchés du monde!” sont seulement les péchés que nous avons commis jusqu’à présent. D’autres disent que le Seigneur a pris juste notre péché originel mais n’a pas pris nos péchés personnels. Mais, quelle est la vérité? La vérité c’est que notre Seigneur a pris tous nos péchés entièrement. Nous ne sommes plus des pécheurs.
Donc, la plupart des chrétiens sont pécheurs indépendamment de leur croyance s’ils ne comprennent pas la vraie signification du baptême de Jésus. Ils ne peuvent qu’être pécheurs même s’ils ont cru pendant 100 ans. Il y a tant de gens étranges. Certains disent qu’ils sont encore des pécheurs alors qu’ils ont cru depuis qu’ils étaient dans le ventre de leur mère.
Qu’est ce que cela signifie? C’est la preuve qu’ils n’ont pas encore reçu la rémission des péchés s’ils disent qu’ils sont encore pécheurs. Ils auraient reçu la rémission des péchés et auraient été rassasiés spirituellement s’ils avaient cru correctement. Aussi, nous devons comprendre la Parole de Dieu correctement. Il y a aura un réveil spirituel dans les âmes des autres personnes seulement quand nous partagerons l’évangile en comprenant correctement la Parole de Dieu. Je veux que vous vous rappeliez ceci. Alléluia!