Sermons

Sujet 16: L’Evangile de Jean

[PARTIE 4-10] La Parole de Jésus est la Parole de Dieu (Jean 4:46-54)

La Parole de Jésus est la Parole de Dieu
(Jean 4:46-54)
«Il retourna donc à Cana en Galilée, où il avait changé l’eau en vin. Il y avait à Capernaüm un officier du roi, dont le fils était malade. Ayant appris que Jésus était venu de Judée en Galilée, il alla vers lui, et le pria de descendre et de guérir son fils, qui était près de mourir. Jésus lui dit: Si vous ne voyez des miracles et des prodiges, vous ne croyez point. L’officier du roi lui dit: Seigneur, descends avant que mon enfant meure. Va, lui dit Jésus, ton fils vit. Et cet homme crut à la parole que Jésus lui avait dite, et il s’en alla. Comme déjà il descendait, ses serviteurs venant à sa rencontre, lui apportèrent cette nouvelle: Ton enfant vit. Il leur demanda à quelle heure il s’était trouvé mieux; et ils lui dirent: Hier, à la septième heure, la fièvre l’a quitté. Le père reconnut que c’était à cette heure-là que Jésus lui avait dit: Ton fils vit. Et il crut, lui et toute sa maison. Jésus fit encore ce second miracle lorsqu’il fut venu de Judée en Galilée.»
 

Comment allez-vous, bien chers croyants? C’est une très douce journée de printemps. Bien que la température extérieure ne soit pas si chaude, il y a eu un moment où nous n’avons plus eu besoin d’allumer la cheminée à cause du froid. C’est vraiment fantastique que le printemps soit arrivé. Avec l’annonce d’un splendide printemps, je pense qu’il est temps pour nous de changer les rideaux intérieurs de l’édifice de notre Eglise. Nous avons juste chanté à l’unisson un chant de louange intitulé, «Ceci est le monde de mon Père» dans nos cantiques. Quand j’ai écouté ce chant de louange, je me suis senti comme si nous étions en train de faire un service de prière en plein air. Pendant que nous chantons des louanges au Seigneur, je souhaite que nous ayons une sensation de printemps, et que nous renouvelions encore plus nos vêtements de foi dans nos cœurs, tout comme la nature change ses vêtements. Fondamentalement, il n’y a pas de changement dans la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit dans nos cœurs, mais comme les tenues changent avec le changement de saisons, il est nécessaire pour nous de renouveler nos cœurs et les alentours de l’Église de Dieu.
 

La guérison du fils d’un officier du roi

Pendant que nous lisons le passage biblique de ce jour, nous voyons qu’un officier du roi ayant un fils qui souffrait d’une maladie grave a rendu visite à Jésus et L’a imploré. Ayant entendu que Jésus était en route pour la région de Galilée, en provenance de la Judée, il attendait l’arrivée de Jésus. Peu après, Jésus est arrivé là, et cet officier a rendu visite à Jésus, et l’a supplié de guérir la maladie de son fils, en disant: «Descends ici guérir mon fils.» Alors, Jésus le blâma en disant: «Si vous ne voyez des miracles et des prodiges, vous ne croyez point» (Jean 4:48). L’officier du roi implora Jésus de venir avant que son enfant ne meure. Alors Jésus a guéri l’enfant avec sa Parole.
Il est dit dans la Bible: «Va, lui dit Jésus, «ton fils vit.» Alors, l’officier crut les paroles que Jésus lui avait adressées. Et comme il s’en allait, ses serviteurs le rencontrèrent et lui dirent: «Ton fils vit!» Puis il leur demanda l’heure à laquelle il s’était trouvé mieux. Et ils lui dirent: «Hier, à la septième heure, la fièvre le quitta.» Alors le père reconnut que c’était à cette heure-là que Jésus lui avait dit: Ton fils vit.» Et il a lui-même cru, et toute sa maison. Ceci est le deuxième miracle que fit Jésus quand Il était sorti de la Judée pour la Galilée» (Jean 4:50-54). 
Ce signe a été rendu possible par la Parole de Jésus et la foi du père de cet enfant. En tant que tel, même si nos yeux de chair n’ont pas pu voir Jésus quand Il a reçu le baptême de Jean-Baptiste, lorsque nous entendons la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit des prédicateurs de l’évangile, nous pouvons alors voir avec nos yeux de la foi, que nos péchés ont été complètement effacés en écoutant et en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Le récit que nous lisons aujourd’hui nous fait réfléchir à ce qu’est la vraie foi devant Dieu. En d’autres termes, ce récit de guérison nous fait réfléchir afin de voir si les paroles de l’évangile de l’eau et de l’Esprit que Jésus nous a témoigné sont vrais ou non. Le passage biblique de ce jour nous dit que l’évangile de l’eau et de l’Esprit auquel nous croyons est la vérité effective.
 

Beaucoup de gens ont tendance à croire en Dieu après L’avoir vu de leurs propres yeux

Au lieu de rencontrer Dieu à travers l’évangile de l’eau et de l’Esprit, les gens essaient de voir le Dieu Saint avec les yeux de la chair. Cependant, puisque que Dieu est plus grand que toute la création et l’univers tout entier, nous ne pouvons pas le voir avec les yeux de la chair. Nous ne sommes en mesure de Le rencontrer que grâce à l’évangile de l’eau et de l’Esprit par la foi en la Parole écrite de Dieu. Dieu parle à chacun d’entre nous par la Parole de Dieu. Et c’est pourquoi nous ne sommes vraiment en mesure de voir Dieu qu’en regardant avec les yeux de la foi en la Parole de Dieu. Si nous essayons de rencontrer Dieu avec les péchés encore en nous, nous ne serons pas en mesure d’aller près de Lui à cause de Sa sainteté, et nous ne pourront que nous éloigner de Lui. Le Dieu Trinitaire est parfait, tout-puissant, saint, et sans péché, de sorte que nous ne pouvons jamais être en mesure de Le rencontrer sans la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Cela est ainsi d’autant plus que Dieu n’est pas comme nous qui avons été créés. Parce que Dieu sait tout sur nous et est l’Etre Spirituel, il est vrai que nous ne pouvons ni Le voir avec nos yeux de la chair, ni entendre Sa voix sans l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
Quelle est la bonne foi? La foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit est la bonne foi. Tout comme le père d’un homme malade a aidé son fils à guérir de sa maladie en croyant à la parole de Jésus, nous pourrions guérir de toutes les maladies de nos péchés par la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. C’est vraiment la foi de la nouvelle naissance. Tout comme la foi de l’officier du roi qui a cru en la Parole prononcée par Jésus, nous devons aussi devenir un croyant en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit que Jésus a donnée.
 


Rencontrez Dieu par Sa sainte Parole


Comment pouvons-nous, vous et moi, croire en la Parole de Dieu en tant que Parole de Vérité? Comment pouvons-nous rencontrer l’évangile de l’eau et de l’Esprit? C’est possible par notre foi qui croit en la Parole de l’eau et de l’Esprit, qui est la Parole de la grâce de Dieu, et qui est la seule voie. Cela veut dire qu’il n’y a pas d’autre moyen pour nous de rencontrer le Dieu Saint en dehors de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Il y a longtemps, Dieu a révélé Sa volonté dans le cœur de Ses serviteurs en leur donnant Ses propres Paroles, et à travers eux, Il avait dit et accompli Sa Providence envers l’humanité toute entière.
Tous les passages de la Bible sont la Parole de Dieu que les serviteurs de Dieu ont écrite en la recevant de Dieu par le Saint-Esprit. C’est pourquoi les paroles de la Bible que nous avons maintenant sont la Parole du Dieu Saint. Il est vrai que la Sainte Parole de Dieu est entre nos mains, maintenant même, parce que les serviteurs de Dieu ont entendu et écrit la Parole de Dieu. Voilà comment l’Ancien et le Nouveau Testament ont vu le jour.
Dans l’ancien temps, lorsque les Écritures furent données, le papier n’était pas aussi connu, et les techniques d’impression n’étaient pas aussi développées. Ainsi, les gens dans le passé utilisaient du papier fabriqué en broyant les tiges de certaines plantes avec de la pierre, les mouillant en les trempant dans l’eau, les retirant de l’eau, les rendant plats, et les séchant. Pour préserver la Parole de Dieu, les scribes écrivaient la Parole de Dieu sur des papiers fabriqués de cette manière ou alors sur des peaux de bêtes. Les serviteurs de Dieu conservaient les transcriptions manuscrites afin de bien préserver la Parole de Dieu. Puisque la Bible aurait disparu si l’original pourrissait ou se perdait, ils ont gardé les transcriptions manuscrites en copiant la Parole de Dieu sans cesse. Et ils avaient besoin d’un endroit pour garder les rouleaux de peaux de bête ou de papiers qui contenaient les écrits de la Parole de Dieu. Incidemment, les copies de la Bible qui avaient été conservées de cette manière ont été retrouvées à différents endroits, en particulier autour de la Mer Morte.
Parmi de nombreuses découvertes des manuscrits des Saintes Ecritures dans le siècle dernier, la découverte des Manuscrits de la Mer Morte est le plus merveilleuse. Au printemps de 1947, un berger Bédouin, parcourant les falaises qui bordent la mer Morte à la recherche d’une brebis perdue (ou à la rechercher d’un trésor, dépendant de la personne qui raconte l’histoire), tomba sur une grotte où se trouvaient des pots remplis de manuscrits. Voici comment l’histoire se raconte : Ce berger avait perdu une brebis qu’il élevait, alors il devait aller à sa recherche. Il y avait beaucoup de grottes, appelées plus tard grottes de Qumrân, et le berger se mit à jeter des pierres dans les grottes pour voir si la brebis y était. Si la brebis était à l’intérieur de la grotte, elle serait frappée par la pierre et le cri de la brebis serait entendu, sinon, aucun son ne serait entendu. Alors, il jeta une pierre, mais au lieu d’un cri de brebis, c’est le son du brisement d’un pot qui se fit entendre. Et ainsi, le berger alla dans la grotte, et là, il trouva un pot brisé dans lequel il y avait quelques rouleaux de peaux de brebis. Même aux yeux du berger, ces objets ont semblé très précieux. Et il est rentré au village, se vantant de sa trouvaille.
La première de ces découvertes est parvenue aux chercheurs en 1948, lorsque le Bédouin a vendu sept des parchemins à un cordonnier revendeur d’antiquités. Il a, à son tour, vendu trois de ces parchemins à l’Université Hébreu, et quatre à un monastère de l’Église orthodoxe syrienne. Les quatre derniers parchemins ont été amenés à l’Ecole Américaine des Recherches Orientales où ils ont reçu l’attention des chercheurs américains et européens. Ils ont pris le parchemin fait de peau de brebis, et l’ont étudié attentivement. Et, ils ont constaté que c’était la Parole de Dieu, écrite pendant l’ère de l’Ancien Testament.
En outre, il est dit que certains autres manuscrits de la Bible ont même été trouvés dans le sable creusé par un chariot élévateur pendant des travaux d’irrigation dans la région du Moyen-Orient. Cette Parole de Dieu qui a été écrite sur du papier fait à base de roseaux broyés, a été enterré dans du sable sec afin que le papier ne se décompose pas. Cela a été si bien préservé que cela a vu la lumière du jour pendant notre ère. Après l’examen attentif par les archéologues, cela a été identifié comme étant la Parole de l’Ancien Testament. Dieu nous l’a fait parvenir à nous aujourd’hui, en la cachant pendant des milliers d’années dans une grotte ou dans du sable sec.
Dans le passé, les serviteurs de Dieu écrivaient la Parole de Dieu pour la préserver, mais comme ils étaient persécutés, ils ont dû cacher les parchemins contenant la Parole de Dieu dans le sable sec ou dans la grotte. La Parole de Dieu a été scellé dans des bocaux pour empêcher la circulation de l’air. Par conséquent, même si ces manuscrits originaux ont été considérablement endommagés pendant une longue période de temps, certains des manuscrits de la Bible ont été soigneusement restaurés, et ils ont montré que les Écritures ont été transmises sûrement et entièrement jusqu’à ce jour. La Parole de Dieu, ayant été ainsi écrite et conservée, a été faite en un seul livre, et nous pouvons désormais l’apporter là où nous voulons, et la lire quand nous le voulons.
En lisant la Parole de Dieu, qui avait été écrite pendant plus de mille cinq cents ans, nous avons fini par être en mesure de recevoir les bénédictions de Dieu. Vous et moi pouvons aujourd’hui tourner les pages de la Parole de Dieu, une par une, comme je suis entrain de le faire devant vous, et réaliser la volonté de Dieu correctement grâce au labeur des serviteurs de Dieu et à l’œuvre de Dieu. Plus tard, 66 livres des Écritures ont été retenus comme les livres du Canon par le Saint-Esprit. En d’autres termes, ils ont pu constituer la Sainte Bible. Mais, si les Écritures devaient être mises sur des parchemins, leur taille serait énorme. Cependant, Dieu a permis l’avancement des technologies d’impression, de sorte que nous puissions avoir toute la Bible comme un livre. Bien sûr, il y a eu perte de quelques morceaux de parchemins. Ainsi Donc, parmi les versets dans la Bible, il existe des écrits indiquant que certains versets ne sont pas là. C’est parce que les parchemins étaient tellement vieux qu’il y avait certaines parties qu’il était tout à fait impossible de déchiffrer.
Aujourd’hui, de quelle manière, pouvons-nous, vous et moi, croire en Dieu? Peut-on croire en Dieu en regardant à travers les yeux de la chair? Si non, avons-nous été capables de croire en écoutant la voix de Dieu avec nos oreilles? Il ne s’agit pas de cela, mais plutôt, en écoutant de nos oreilles et en croyant dans nos cœurs la parole écrite de Dieu, nous avons aujourd’hui été en mesure d’acquérir une véritable foi devant Dieu, et aussi, nous avons été en mesure d’avoir ce genre de foi et d’être approuvés de Dieu par notre foi. Aujourd’hui, comment avons-nous, vous et moi, été en mesure d’acquérir la vraie foi? Les serviteurs de Dieu ont documenté les choses que Dieu a dites, et nous avons été en mesure de rencontrer Dieu en croyant en la Parole écrite, qui, aujourd’hui, a été placée aussi bien entre vos mains que les miennes. De même que le malade a pu être guéri de la maladie et a pu rencontrer le Seigneur grâce à la foi de son père dans le passage biblique de ce jour, nous avons pu également rencontrer le Seigneur en croyant en la parole écrite de Dieu.
Si nous regardons le livre de la Genèse chapitre 1, versets 1-3, il est dit: «Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre. La terre était informe et vide: il y avait des ténèbres à la surface de l’abîme, et l’esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux. Dieu dit: Que la lumière soit! Et la lumière fut.» Les gens qui ont lu ce passage ont pu croire en lui, en disant: Hélas, Ce monde existe parce que Dieu l’a créé.» En croyant en la Parole de Dieu, les gens ont pu croire que Dieu existe et qu’Il a créé toutes choses. Lorsque nous croyons en la Parole, nous avons l’occasion d’acquérir une véritable foi et une véritable croyance.
Jésus n’a pas seulement créé les cieux et la terre, mais Il est aussi venu comme notre Sauveur. Nous sommes en mesure de connaître la vérité réelle du salut à travers la Parole de Dieu, car elle prophétise la venue du Messie et déclare que le Sauveur Jésus a exactement réalisé toutes les prophéties. Jésus, qui est Dieu, est venu comme un être humain et a dit qu’Il sera avec les humains. Et aussi, Dieu a dit,
«Je mettrai inimitié
entre toi et la femme,
entre ta postérité et sa postérité:
celle-ci t’écrasera la tête,
et tu lui blesseras le talon» (Genèse 3:15). Ici, le terme «sa postérité» fait précisément référence à Jésus. En croyant à toutes ces paroles, nous devenons capables de croire en Jésus comme notre Sauveur. Jésus est Dieu par essence, et même s’Il est Dieu, Il est né sur cette terre à travers la chair humaine afin d’effacer tous les péchés du monde. Par conséquent, nous reconnaissons que Jésus est le Fils de Dieu et de notre Sauveur en croyant en sa Parole.
Pourquoi certaines personnes portent-elles une croix pendant sur un collier? Le Sauveur, qui est Dieu, afin de sauver les gens du péché, est venu comme un homme, a pris sur Lui les péchés des hommes en recevant le baptême de Jean-Baptiste, et nous a sauvés une fois pour toutes en mourant à la Croix pour nous. Ainsi, la Croix pourrait signifier la mort, mais parce que cela peut être aussi un symbole d’amour, les gens portent des colliers avec la Croix comme pendentif.
Nous rencontrons Jésus et croyons en Lui par la Parole de Dieu. La seule façon pour nous de rencontrer Dieu dans notre vie est en rencontrant Jésus, notre Sauveur, par la foi en la Parole de Dieu. Si c’est vrai que nous rencontrons Dieu en croyant en la Parole de Dieu, alors comment peut-on recevoir la rémission de nos péchés? La vérité se trouve dans la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Il est écrit: «Mais Jésus répondit et lui dit: ‘Laisse faire maintenant, car il est convenable que nous accomplissions ainsi tout ce qui est juste. Et Jean ne lui résista plus. Dès que Jésus eut été baptisé, il sortit de l’eau. Et voici, les cieux s’ouvrirent, et il vit l’Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui. Et voici, une voix fit entendre des cieux ces paroles: Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toute mon affection» (Matthieu 3:15-17).
Pour recevoir la rémission des péchés, il faut d’abord croire que Jésus a ôté tous les péchés du monde quand Il vint sur cette terre et reçut le baptême de Jean-Baptiste. Et nous devons croire que Jésus est Dieu Lui-même, en nous appuyant sur la Parole: «Voici, la vierge sera enceinte, elle enfantera un fils, et on lui donnera le nom d’Emmanuel, ce qui signifie Dieu avec nous» (Matthieu 1:23). En croyant en la Parole qui dit que Jésus a effacé tous nos péchés à travers le baptême reçu de Jean-Baptiste, après Son arrivée sur cette terre, nous avons été en mesure de croire que nos péchés ont été transférés sur Jésus. En croyant en cette Parole de l’eau et de l’Esprit, nous sommes en mesure de croire qu’Il nous a sauvés en prenant sur Son corps les péchés du monde, en mourant sur la Croix, et en ressuscitant des morts; le fait est que Jésus soit monté au Ciel, après avoir Lui-même témoigné pendant 40 jours après Sa résurrection, le fait est qu’Il reviendra sur la terre, pour nous vêtir de la gloire éternelle, nous qui sommes nés de nouveau ; et le fait est qu’Il réprimandera ceux qui n’auront pas cru par de très sévères punitions. Comment pouvons-nous rencontrer Dieu? En croyant en la Parole de Dieu, nous arrivons à Le rencontrer et à croire en Lui. En d’autres termes, nous recevons la rémission des péchés et acquérons une véritable foi en croyant en la Parole.
Ici, parce que le père d’un enfant malade a cru à la Parole de Jésus, le fils a été guéri de la maladie, et son problème a été résolu. Comment pouvons-nous avoir une vraie foi? Pour que vous et moi, naissions vraiment de nouveau de tous péchés, il a fallu croire en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Une personne de foi est quelqu’un qui a la foi de croire en l’œuvre de salut de Dieu avec son cœur se tenant sur la Parole de Dieu. C’est précisément cela qui est la foi qui croit en la Vérité du salut. La Bible dit que croire en la Parole de Dieu est la vraie foi.
En fait, chaque expérience de rencontre avec Dieu, de rencontre avec la Vérité, ou d’obtention de la rémission des péchés est un grand miracle. C’est un fait que nous commettons effectivement des péchés, et c’est également un fait que Jésus nous a sauvés en venant sur cette terre, en recevant le baptême de Jean-Baptiste, en mourant sur la Croix, et en ressuscitant des morts. Donc, nous pouvons recevoir la rémission des péchés, en plaçant notre foi en ces faits. Nous devons donc recevoir la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Ce n’est qu’en recevant la rémission des péchés, que nous pouvons avoir la paix dans nos cœurs et que chaque question de la chair peut aller bien.
J’ai dit que la vraie foi implique de croire en la Parole de Vérité de Dieu. Il est dit: «Or la foi est une ferme assurance des choses qu’on espère, une démonstration de celles qu’on ne voit pas. Pour l’avoir possédée, les anciens ont obtenu un témoignage favorable» (Hébreux 11:1-2). Se référant à la vraie foi, il est dit: «Or la foi est une ferme assurance des choses qu’on espère, une démonstration de celles qu’on ne voit pas» (Hébreux 11:1), mais quelles choses espérons-nous? Vivre notre vie de foi en connaissant Celui qui nous a créés? Nous savons que le Créateur de toutes choses vie. Puisque la foi est la ferme assurance des choses qu’on espère, nous croyons que Celui qui vit a fait pour nous ce que nous avons espéré et demandé. De même que nos problèmes sont vrais, le fait qu’Il nous a créés est aussi vrai, le fait qu’Il a effacé nos péchés est vrai, et le fait que nous respirons en ce moment même est aussi vrai. Et ce que nous espérons sera véritablement réalisé par notre foi.
Comment peut-on vérifier le fait que nous soyons en vie? Prenons les paroles d’un chercheur qui a étudié les micro-organismes pendant 40 ans. Il était un biologiste qui a étudié les micro-organismes qui ne pouvaient être vus à l’œil nu, sans l’aide d’un microscope. Lorsque les gens lui demandaient: «Quelle est la preuve que les micro-organismes, qui ne peuvent être vus à l’œil nu, sont en vie?» il répondait, «les micro-organismes ont de nombreuses difficultés en raison de nombreux problèmes. Le fait qu’ils passent par beaucoup de difficultés est la preuve qu’ils sont en vie.» Parce que les micro-organismes étaient en vie, ils devaient avoir des moments d’angoisse, et parce qu’ils étaient en vie, ils devaient avoir des soucis. En outre, parce qu’ils étaient en vie, ils devaient passer par la souffrance. Ceux qui sont en vie interagissent sans cesse avec leur environnement. C’était la preuve que les micro-organismes invisibles étaient vivants. Tout comme l’a dit ce scientifique, la preuve que nous sommes en vie réside dans le fait que nous passons par la souffrance, l’angoisse et des difficultés. Le philosophe français Descartes a dit: «Cogito, Ergo sum» ce qui veut dire, «je pense, donc je suis.» Sa déclaration peut être appliquée comme une logique qui prouve l’existence de tous les êtres vivants.
Parce que vous et moi sommes en vie et avons une âme, nous devons nous préoccuper de notre mortalité. En outre, nous nous soucions très souvent des problèmes qui concernent nos besoins de base parce que nous avons des corps. Et nous ne nous inquiétons pas seulement de ce monde, mais aussi du monde à venir, parce que vous et moi avons une âme. On pourrait se demander, «Qu’arrivera-t-il quand je mourrais? Qu’advient-il aux personnes qui pèchent? Et si j’allais en enfer après avoir ainsi péché? Qu’advient-il s’il y a le Juge?» Et, le fait que nous pensons de telles choses est en soi la preuve que nous sommes vivants et que Dieu existe. C’est la preuve que vous avez été créés, conformément à la volonté de Dieu et que vous êtes en vie. Et ainsi, le fait que les gens s’inquiètent de leurs péchés peut aussi être la preuve que leurs problèmes de péchés doivent être résolus. Nous les humains devons résoudre tous ces problèmes pendant que nous vivons sur cette terre, et la façon de régler tous ces problèmes est de croire en la Parole de Vérité prononcée par Jésus. En croyant en la Parole de Dieu, qui a été donnée pendant des milliers d’années par Dieu, le problème du péché de chacun peut être résolu.
 


En quoi ces écrits de la Bible sont-ils la Parole de Dieu? 


Il y a des gens qui pensent que les textes de la Bible ne sont que des mots écrits de mains d’homme. Mais, même si cette Bible a été écrite pendant plus de mille cinq cents ans et par plus de 40 personnes, tous les livres, de la Genèse à l’Apocalypse constituent la Bible, la Parole de Dieu. 
La Bible est le seul livre qui explique clairement le travail de la Création de Dieu. Aucun autre livre n’ose du tout s’attaquer à ce problème. Il est écrit: «Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre… Puis Dieu dit: ‘Que la lumière soit’; et la lumière fut» (Genèse 1:1,3). A ce titre, la Parole de Dieu témoigne que Dieu a créé les cieux et la terre et tout ce qui s’y trouve et Il contrôle et les gère encore. À commencer par le Pentateuque, la Bible affirme que la Loi de Dieu a été donnée à la nation d’Israël et à tous les hommes. En outre, tous les livres de la Bible prophétisent et témoignent de Jésus. Même pour les 2004 ans de l’époque du Nouveau Testament, de qui parle-t-il? Il parle de Jésus qui est monté au Ciel, après avoir effacé tous les péchés de l’humanité. 
Si quelqu’un veut connaître l’authenticité de la Bible, les Saintes Écritures, nous pouvons en parler en examinant des événements actuels, ainsi que l’histoire du monde. Plus de 40 auteurs ont écrit ces Textes de la Bible pendant environ mille cinq cents ans. Or, de qui parlent-ils? Ils parlent indubitablement de Jésus. Dans ce livre que nous appelons «la Bible» il y a des renseignements sur la volonté de Dieu et l’état de péché des hommes, le chemin du salut et le jugement des pécheurs, et aussi, la bénédiction de ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Les enseignements de la Bible sont saints, et ses remontrances sont profondes. Il n’y a pas de tromperie dans ses travaux, et les décisions de la Bible ne changent pas. 
La Bible est la Vérité qui nous permet de retrouver la vie éternelle du Ciel, ainsi que la Vérité qui ferme les portes de l’enfer. Le plus grand thème de la Bible est Jésus et Son salut, c’est la vérité de l’Évangile de l’eau et de l’Esprit. La Bible est le plan de la gloire de Dieu et la révélation de l’amour de Dieu. La Bible doit être gardée dans nos pensées et devenir les règles et le règlement du coeur. Quand nos pas reçoivent les directives de la Bible, nous devons surement rencontrer l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
Bien chers croyants, les philosophies du monde et les normes sont toutes changeantes. Nous avons souvent eu l’occasion de voir des philosophies actuelles et en plein épanouissement être rejetées en bloc par un léger changement du courant de l’époque. Toutefois, la Parole de Dieu ne varie pas et ne change pas avec le temps.
Bien chers croyants, vous devez savoir que les Ecritures de la Bible sont la Parole de Vérité de Dieu. Vous devez savoir et croire que les Ecritures de la Bible sont véritablement la Parole de Dieu. Les paroles des hommes ne cessent de changer avec le temps, n’est-ce pas? Elles manquent de crédibilité durable et d’authenticité. Et, elles manquent de continuité. Mais, qu’en est-il de la Bible? Tous les livres de la Bible ont une unité absolue, de l’intégrité et de la continuité. Au cours des mille cinq cents ans, les écrivains de la Bible ont écrit la Parole de Dieu, inspirés par le Saint-Esprit. Pourtant, les 66 livres de la Bible que vous et moi lisons aujourd’hui, à commencer par le chapitre 1 du livre de la Genèse jusqu’à la fin de l’Apocalypse, parlent de Jésus de façon consistante, de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, du ciel et de l’enfer, et de la vie éternelle. Comment cela a-t-il été possible? C’est parce que le véritable Auteur de tous les livres de la Bible est Dieu Lui-même, et non pas les différents écrivains.
Vous ne savez pas combien je révise pendant que je travaille sur la littérature. En ce qui concerne le contenu du sermon, je dois faire des révisions pour passer d’un style familier utilisé dans le sermon pour un style littéraire, ou alors d’un style littéraire vers un style familier. Mais, après avoir fini tout cela, je trouve de plus en plus de choses à réviser. Bien que je ne devrais pas avoir de telles idées, j’ai pensé, «Si c’est le cas, la Parole de Dieu ne devrait-elle pas avoir plusieurs choses à réviser?» Toutefois, la conclusion est que, il n’y a rien à réviser dans les 66 livres de la Bible. Dans la version coréenne de la Bible, il y a des choses qui ne cadrent pas avec les règles de grammaire, mais si nous examinons le texte original de la Bible, il n’y a pas une seule chose à revoir. Si je m’exprimais dans le langage de tous les jours, je dirai: «Qui pourrait écrire de manière parfaite?» Même si un impeccable érudit l’avait écrite de façon impeccable, il y aurait toujours quelque chose à réviser, mais la Parole de Dieu n’a rien à réviser pour toute l’éternité. Juste en regardant cette seule chose, je ne peux que m’agenouiller devant la Bible et l’accepter en disant: «Dieu seul a raison.»
Si nous ne croyons pas en la Parole de Dieu, comment pourrions-nous rencontrer le Dieu Saint, et comment pourrions-nous être en mesure de croire en Dieu? Si seulement nous pouvions entendre et comprendre la Parole de Dieu, tout le monde pourrait rencontrer l’évangile de l’eau et l’Esprit et obtenir la vie éternelle à travers la Parole de Dieu. Il est dit que, par le passé, il y avait un écrivain qui a écrit un roman intitulé «Quo Vadis». Il ne croyait pas en Jésus et en l’authenticité de la Bible. Il était plutôt certain que toutes les histoires de la Bible n’étaient que de la fiction. Alors, il les a étudiées sous plusieurs perspectives pour prouver leur fausseté. Cependant, plus il étudiait, plus il avait confiance en la Parole de Dieu. En fin de compte, il se mit sur ses genoux et déclara: «Oh, mon Dieu, tu es le seul Dieu qui existe réellement, et Jésus était le véritable Etre qui est venu sur la terre pour nous sauver, nous l’humanité, de tous nos péchés!»
Comme lui, de nombreux archéologues, dans le passé, avaient des doutes, et se disaient que, «Jésus n’était pas une personne réelle.» Disant qu’ils allaient prouver que Jésus n’est pas une personne réelle, ils ont entrepris de prouver toutes les faussetés de la Bible, en se servant de l’archéologie. Ils ont recherché les noms des lieux donnés par la Bible, se sont rendus vers ces régions, ont fait des fouilles pour confirmer l’inconsistance entre la réalité et les déclarations de la Bible. Ils se disaient: «Il est écrit que le feu est tombé du ciel à Sodome et Gomorrhe. Les murs de Jéricho étaient si infaillibles, ainsi de suite. Tout cela est-il vrai?» Alors, ils sont allés à la région de Jéricho, ont fait des investigations eux-mêmes, et ont creusé les choses. Mais de toutes les investigations faites là-bas, ils ont découvert que tout était exactement tel que disent les Textes de la Bible. Parce que le mur de Jéricho était construit en double, un côté du mur derrière un autre, il ne pouvait pas facilement céder à quelque armée qui l’attaquerait et essaierait de le détruire. La raison en était que, si le mur extérieur s’écroulait, il restait encore le mur intérieur.
En outre, il est dit que tout le monde était mort parce que le feu était venu sur la terre de Sodome, et les archéologues sont allés voir si c’était exact. Il est dit que la preuve d’un feu tombé du ciel et des gens brûlés a effectivement été trouvée sur la terre de Sodome et Gomorrhe. Ils ont essayé de prouver, grâce à des fouilles archéologiques, que Jésus était à l’origine une personne fictive, mais rien ne s’est passé selon leurs plans. Au contraire, ils se sont finalement agenouillés devant Dieu, en disant: «Jésus, tu es vraiment Dieu. Tu es le Sauveur de l’humanité, Tu es Celui qui nous a sauvés de nos péchés.» Ils se sont abandonnés à Dieu, et par la foi, ils ont ensuite été utilisés par Dieu.
Les Textes de la Bible sont-ils la Parole de Dieu ou pas? Ils sont la Parole de Dieu. Beaucoup de personnes de nos jours ont fait d’innombrables défis pour prouver que les Textes de la Bible sont des récits fabriqués. Toutefois, personne n’a été capable de prouver qu’ils sont faux. Au contraire, elles se sont toutes soumises aux Textes de la Bible. Certains archéologues ont développé leurs théories à travers les noms de lieux ou les événements de l’époque, comme indiqué dans la Bible. N’eût été la Bible, il n’y aurait pas eu de développement en archéologie. Il est difficile de trouver des documents anciens. Il se raconte qu’il y a eut des documents et des codes de lois dans le passé, mais ils n’existent que sous forme d’écrits dans certains documents se trouvant dans un nombre limité de régions. Pourtant, l’histoire du monde peut être trouvée à l’intérieur de cette Bible. C’est pourquoi, parmi les archéologues, ceux qui ont le plus d’autorité sont ceux qui croient en Dieu.
On raconte que l’histoire de l’Orient est vieille d’environ 5000 ans, mais les peuples de l’Orient ont surtout cru aux superstitions. Ils ont cru que les serpents ou les dragons leur donneraient beaucoup d’enfants et les rendraient prospères. C’est pourquoi, quand on va dans un temple bouddhiste, on peut voir de nombreuses décorations aux formes de dragons sur le toit et des coins saillants. C’est pour cela que l’Orient, malgré sa longue histoire, a été occupé par le monde occidental. Bien sûr, l’Orient a un peu plus de profondeur dans les dimensions de l’esprit, mais le fait que son peuple ait cru au Diable, sans rien savoir de Dieu, a été le facteur fondamental dans le retard de toute la civilisation. Même si l’histoire de l’Occident est plus courte que celle de l’Orient, la raison pour laquelle l’Orient n’a pu dépasser l’Occident réside dans le fait fondamental que le peuple de l’Orient ne connaissait pas Dieu.
J’ai fait la connaissance et cru en l’évangile de l’eau et de l’Esprit par la Parole de Dieu. J’ai connu l’évangile de l’eau et de l’Esprit par la Parole de Dieu. Il est dit que Jésus a reçu le baptême de Jean-Baptiste. Et, avant de recevoir le baptême, Jésus a dit: «Car il est convenable que nous accomplissions ainsi tout ce qui est juste» (Matthieu 3:15). Tout ce qui est juste? Je languissais de trouver le sens fondamental de l’expression, ‘tout ce qui est juste’ et ‘Car… ainsi.’
Tout d’abord, je me suis rendu compte que l’expression ‘Car… ainsi’ est ‘οϋτως γάρ’ en grec, et signifie ‘seulement de cette façon’, ‘le plus adapté’ ou ‘il n’y a pas d’autre méthode en dehors de cela.’ Cette parole montre que Jésus a pris les péchés de l’humanité sur Lui-même de manière irréversible et de la façon la plus adéquate à travers le baptême qu’Il a reçu de Jean-Baptiste. A travers ces paroles, j’ai pu réaliser la vérité que Jésus devait recevoir le baptême de Jean-Baptiste, pour accomplir toute la justice. En recevant ce baptême, Jésus a totalement achevé la volonté de Dieu le Père. Il est mentionné dans les Écritures de la Bible que Jésus a achevé l’œuvre qui nous sauve pleinement de tous les péchés en prenant entièrement sur Lui nos péchés à travers le baptême qu’il a reçu de Jean-Baptiste. En regardant ces mots, tous mes doutes ont pris fin, et j’ai pu rencontrer la vérité et devenir exempte de péché.
Même lorsque nous examinons le passage biblique de ce jour, nous en venons à penser, «Hélas, il y a eu un père dont le fils était malade. Reconnaissant Jésus qui a le pouvoir de guérir les malades, il Lui a demandé de venir rapidement dans sa maison, car son enfant était malade. Étant donné que ce ne serait plus la peine après la mort de l’enfant, il Lui a demandé de venir avant qu’il ne meure. Mais Jésus, sans venir, dit que son fils était vivant. Il rentra à la maison, croyant en ces paroles parce que Jésus les avait dites. Et par une telle foi son fils est resté en vie ! En outre, l’ensemble du ménage a eu la bénédiction de croire en Jésus!» Comme cela, nous avons pris conscience du fait qu’il est correct de croire en Jésus à travers la Parole de Dieu. Cela est-il ainsi, ou non? Oui, c’est ainsi. Nous avons été en mesure de connaître la vérité à travers la Parole de Dieu.
Jésus a d’abord parlé de la justice de Dieu à Ses serviteurs et leur a permis de s’en souvenir. Pourquoi Jésus parle d’abord d’elle à Ses serviteurs au lieu d’en parler Lui-même à tous pour que tout le monde entende? Parce que les gens n’écouteraient pas et ne croiraient pas en la justice de Dieu s’Il devait leur en parler, c’est pour cela qu’Il en parle à travers des serviteurs de Dieu. Si tout le monde pouvait écouter et croire en la Parole de Dieu chaque fois qu’il ou qu’elle entend, quel besoin y aurait-il d’avoir des serviteurs de Dieu?
En dépit de n’avoir pas vu Dieu, ceux qui croient véritablement en Dieu doivent croire en la Parole de Dieu. Dieu a œuvré à travers la Parole, nous disant de croire en Dieu de façon authentique. En outre, parce que les gens ne croient pas même si Dieu parle, Dieu a fait que Ses serviteurs écrivent Sa Parole et a permis que des gens les écoutent chaque fois qu’ils prêchent cette Parole de Dieu. Et s’il y a une personne têtue qui ne croit toujours pas en Lui, Il a permis qu’il Le connaisse grâce à toutes les choses qu’il y a dans la nature. Quand le printemps arrive, la première chose qui germe parmi les plantes est la noble armoise. Cette plante surgit du sol en un court laps de temps. Quand elle apparaît, elle dit à la personne obstinée, «Regarde. Dieu existe-Il ou pas? Crois en l’existence de Dieu, toi, l’insensé.» Ensuite, les pissenlits, une autre herbe de printemps, surgit d’un sol glacial et dit: «Croyez en Dieu.»
La Bible dit: «En effet, les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité, se voient comme à l'œil, depuis la création du monde, quand on les considère dans ses ouvrages. Ils sont donc inexcusables,» (Romains 1:20). En d’autres termes, Dieu révèle Sa volonté, Sa puissance éternelle et Sa Divinité à travers la Création. Ces pins également indiquent l’existence de Dieu. Les œillets rouges que nous mettons sur notre poitrine à l’occasion de la Journée des parents indiquent également l’existence de Dieu. Les gens peuvent faire un tapage sur l’ingénierie génétique ou l’ingénierie de la vie, mais cela n’est juste que la production des choses par le biais de la modification en se plaçant sur une fondation posée par Dieu. Ce n’est pas une création ex nihilo. Le clonage humain est aussi fondé sur un cadre de base constitué de la vie créée par Dieu.
Chaque fois que nous nous penchons sur toutes les créations dans la nature, nous arrivons à voir le Dieu vivant. Ainsi, nous remettons nos péchés devant Dieu, le Créateur de toutes choses, et parvenons à la foi en revenant devant Lui. Bien que la Parole que nous comprenons ne soit pas vaste, l’essentiel est que nous ayons foi en la Parole. Précisément c’est cela la vraie foi. 
Quel genre de personne a la foi la plus appropriée et la plus pieuse dans ce monde? La personne qui croit à la Parole de Dieu a la foi la plus pieuse. A une personne qui ne croit en Jésus que par la Parole de Dieu, Jésus fait l’éloge suivante, «Je vous le dis en vérité, même en Israël je n’ai pas trouvé une aussi grande foi!» (Matthieu 8:10). Mais qu’en est-il de notre foi? Ne devrions-nous pas posséder une telle foi? Devons-nous posséder la foi qui croit à la Parole? 
Si nous ne croyons pas à la Parole de Dieu, nous allons pâlir de honte. Ne pas croire à la Parole est comparable à être une bête ignorante qui périt. Si nous croyons à la Parole de Dieu telle qu’elle est, nous ne souffrirons pas la honte en nous accrochant à cette Parole, en acceptant la Parole de Dieu, en gardant la Parole de Dieu dans nos têtes, et en croyant à la Parole de Dieu. Si nous croyons à la Parole de Dieu, nous deviendrons glorieux. Si nous croyons à la Parole de Dieu, nous recevrons la rémission des péchés, et si nous croyons à la Parole de Dieu, alors nous croyons selon la volonté du Créateur, nous connaissant nous-mêmes, connaissant Dieu, connaissant les autres, et connaissant toute la sagesse cachée dans Sa Création. 
La meilleure foi est la foi qui croit à la Parole de Dieu. Le meilleur sermon est de prêcher ayant foi en la Parole de Dieu. Bien chers croyants, croyez-vous cela? Moi aussi, je le crois.
Alleluia!