Sermons

Sujet 16: L’Evangile de Jean

[PARTIE 5-1] Le Seigneur visite la piscine de Béthesda (Jean 5:1-9)

Le Seigneur visite la piscine de Béthesda
(Jean 5:1-9)
«Après cela, il y eut une fête des Juifs, et Jésus monta à Jérusalem. Or, à Jérusalem, près de la porte des brebis, il y a une piscine qui s’appelle en hébreu Béthesda, et qui a cinq portiques. Sous ces portiques étaient couchés en grand nombre des malades, des aveugles, des boiteux, des paralytiques, qui attendaient le mouvement de l’eau; car un ange descendait de temps en temps dans la piscine, et agitait l’eau; et celui qui y descendait le premier après que l’eau avait été agitée était guéri, quelle que fût sa maladie. Là se trouvait un homme malade depuis trente-huit ans. Jésus, l’ayant vu couché, et sachant qu’il était malade depuis longtemps, lui dit: Veux-tu être guéri? Le malade lui répondit: Seigneur, je n’ai personne pour me jeter dans la piscine quand l’eau est agitée, et, pendant que j’y vais, un autre descend avant moi. Lève-toi, lui dit Jésus, prends ton lit, et marche. Aussitôt cet homme fut guéri; il prit son lit, et marcha.»
 

Comment avez-vous été cette semaine? Dans le passage biblique de ce jour, Jésus a été visité la piscine de Bethesda. Le nom de la piscine, ‘Bethesda’ signifie ‘la maison de la miséricorde.’ Près de la piscine de Bethesda, qui est près de la Porte des Brebis à Jérusalem, une multitude de malades se rassemblaient là-bas, attendant que l’eau soit agitée. 
Selon la légende, de temps en temps, un ange descendait à là piscine de Bethesda et agitait l’eau, et ainsi, il est dit que celui qui entrait dans l’eau le premier après que l’eau ait été agitée était guéri, quelle qu’ait été sa maladie. C’est pourquoi de nombreuses personnes ayant diverses maladies attendaient que l’eau de la piscine de Bethesda fût agitée. À cet endroit, il y avait un homme malade, qui était alité depuis 38 ans, et qui attendait que l’eau soit agitée.
Cet homme souffrant d’une infirmité depuis 38 ans fit cette réflexion: «Même si l’eau devait être agitée, je ne peux pas entrer, et même si je devais faire de mon mieux, il est évident que d’autres personnes entreraient avant moi», et sans aucun espoir, il était juste couché se lamentant au sujet de sa misérable vie. Comme il ne pouvait même pas bouger, il était évident que d’autres malades, tels que les boiteux, les aveugles, les paralytiques, qui attendaient que l’eau bouge, plongeraient avant lui. De cette façon, il n’y avait aucun espoir, mais à cause d’un seul brin d’espoir que peut-être, il pourrait recevoir la grâce de Dieu, il venait au bord de la piscine tous les jours, porté sur un lit et attendait. Cela faisait 38 ans, qu’il avait fait sa première apparition.
 

Un jour, Jésus-Christ vint à la piscine de Béthesda
 
Réfléchissons d’abord un instant. Si nous devions rechercher un certain bonheur humain, dirions-nous que tout vient par nos efforts? Est-ce que tout le monde devient riche en vivant avec diligence? D’où viennent nos bénédictions? De qui est le pouvoir dont dépendent les bénédictions d’un individu? Si l’on offre des prières de repentance au nom de Jésus-Christ, reçoit-on un nettoyage complet de tous les péchés, une fois pour toutes? Tout d’abord, en ce qui concerne des choses telles que recevoir la rémission des péchés, vivre dans le bonheur, et vivre avec la bénédiction de Dieu, nous devons réfléchir afin de voir si elles dépendent de nos efforts ou de la puissance de Dieu. La Bible dit, «Si l’Éternel ne bâtit la maison, Ceux qui la bâtissent travaillent en vain; Si l’Éternel ne garde la ville, Celui qui la garde veille en vain» (Psaume 127:1). 
Près de la piscine de Bethesda, une multitude de personnes malades était étendue ici et là par petits groupes. Jésus est venu à la piscine de Bethesda, et à qui a-t-Il accordé la grâce du salut? C’était au malade qui souffrait d’une infirmité depuis 38 ans. Jésus parla à l’homme malade qui était alité depuis 38 ans, incapable de se déplacer. «Veux-tu être guéri?» «Oui, mais je n’ai personne pour me plonger dans la piscine». L’homme malade d’une infirmité depuis 38 ans a avoué qu’il ne pouvait rien faire par lui-même. Alors, Jésus, voyant l’espoir à l’intérieur de son cœur, a dit: «Lève-toi, prends ton lit et marche.» 
Aussitôt, l’homme malade d’une infirmité depuis 38 ans se tint debout, pris son lit sur ses épaules, et commença à marcher. En ce temps là, il y avait beaucoup de personnes malades près de la piscine, mais ce n’est qu’à l’homme malade d’une infirmité depuis 38 ans que Jésus a demandé de se lever. Ils doivent tous avoir été envieux. Ces gens ne pouvaient qu’être stupéfaits parce qu’ils ne savaient pas comment l’homme qui souffrait d’une infirmité depuis 38 ans pouvait être guéri, alors même qu’il n’avait pas plongé dans la piscine de Bethesda. Ils croyaient que seul celui qui plonge le premier dans la piscine lorsque l’eau était agitée pouvait être guéri. 
Ils essayaient de soigner leur maladie par la foi qu’ils avaient reçue. Mais, un homme nommé Jésus vint et dit à l’homme malade d’une infirmité depuis 38 ans, et n’ayant aucune chance prévisible de guérison : «Veux-tu être guéri?» Et comme l’homme malade dit: «Oui, je veux être guéri», par la seule expression, «Lève-toi, prends ton lit et marche», toute l’infirmité était complètement guérie. Et c’était quelque chose de vraiment surprenant. Par l’expression unique des paroles de Jésus: «Lève-toi, prends ton lit et marche», l’homme malade a été en mesure de se lever et de marcher.
En ce qui nous concerne, recevoir le salut est similaire. Recevoir la rémission de nos péchés ne dépend pas de nos propres efforts. Alors, de qui cela dépend-il? La purification de nos péchés dépend entièrement de notre Seigneur. Elle dépend uniquement de la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, qui est la Parole du salut qui nous est donnée par le Fils de Dieu.
Quant aux malades assis au bord de la piscine de Bethesda, ils ne s’appuyaient que sur leur propre capacité pour être guéris de leurs maladies. Parmi eux, un aveugle aurait pu penser, «Je suis aveugle, mais, mon ouïe est meilleure que celle de ceux qui voient. Donc, je peux entendre le bruit de l’eau en mouvement plus finement que quiconque. Je peux mesurer la distance par toute sorte de son. Je peux entrer en premier dans la piscine.» Une personne boiteuse aurait pu penser, «C’est vrai je boite, mais l’une de mes jambes est plus forte que la jambe de quiconque. J’ai aussi de bons yeux ainsi que des bonnes oreilles. Même si je devais sauter sur une jambe, j’entrerai dans la piscine en premier! Peu importe la méthode, tout ce que je dois faire c’est de plonger dans cette piscine rapidement.»
Sur place, il y avait probablement un invalide. Cette personne devait s’être convaincue, «C’est vrai, je ne peux pas me tenir debout, mais j’ai deux bras forts. Je peux aller dans la piscine plus vite que quiconque, avec ces bras.» De cette façon, la personne devait être venue au bord de la piscine, jour après jour. Une personne malade et squelettique devait avoir pensé, «C’est vrai, je n’ai pas de force, mais j’ai un esprit lucide. Donc, je suis venu ici plus tôt que quiconque, et ai pris ma place le plus près de la piscine. Quand l’eau bougera, tout ce que j’ai à faire, c’est de rouler sur moi-même une fois, et je serai le premier.» Ce qui est commun à toutes ces personnes ayant une maladie à la piscine de Bethesda est qu’elles s’accrochaient à leur propre volonté, ‘Je peux le faire’, en s’appuyant sur leurs propres capacités.
Mais, si nous devions y réfléchir encore, en tant qu’êtres humains, pouvons-nous recevoir la bénédiction de Dieu par nos propres efforts? La réponse serait, ‘jamais’. Qu’est-ce que les Écritures, qui sont la Parole de Dieu nous disent? Peu importe combien nous y mettons de nos efforts et à quel point nous nous exerçons, nous ne pouvons pas recevoir la rémission des péchés par notre puissance. La Bible nous dit, «Toute grâce excellente et tout don parfait descendent d’en haut, du Père des lumières, chez lequel il n’y a ni changement ni ombre de variation» (Jacques 1:17). Les gens reçoivent le salut du péché seulement en dépendant de la grâce de salut de Dieu. Par conséquent, si nous voulons réellement recevoir la bénédiction de Dieu, nous devons rechercher ces bénédictions dans l’évangile de l’eau et de l’Esprit que Dieu nous a donné. Pourquoi? C’est parce que nous devons d’abord recevoir le pardon de nos péchés et ensuite devenir Ses enfants dans le but de recevoir toutes les bénédictions de Dieu.
 

C’était le jour du sabbat que l’homme infirme depuis 38 ans fut guéri

Quand l’homme malade qui avait été sur un lit pendant 38 ans s’est levé, les gens auraient dû remercier Jésus, et Lui rendre grâces. Et, tout en félicitant la personne d’être guérie, ils auraient pu lui demander: «Qui est-ce qui t’a guéri d’une infirmité de 38 ans?» De même que l’homme guéri a dit: «Jésus m’a guéri», ils auraient dû remercier Jésus et Lui demander de guérir aussi leurs propres infirmités.
Mais les pharisiens et les scribes lui dirent: «Pourquoi te lèves-tu le Jour du Sabbat? Cela fait 38 ans que tu es couché sur un lit, alors pourquoi te lèves-tu le Jour du Sabbat? Il y a six autres jours dans une semaine, mais pourquoi devrais-tu te lever le Jour du Sabbat, après avoir été malade pendant 38 ans? Est-il juste pour toi de recevoir la guérison, de prendre ton lit et de marcher en ce saint jour du Sabbat?» A cause de cet événement, d’un homme malade qui reçu une guérison à la piscine de Bethesda, il y eut une discussion sur la question suivante : Est-il correct ou incorrect de guérir le Jour du Sabbat?
Par une telle réaction des pharisiens et des scribes, nous sommes en mesure de savoir combien ils étaient liés par un formalisme religieux. Quoi qu’il en soit, qu’une personne ait été guérie le Jour du Sabbat ou un autre jour, si un miracle est survenu pendant qu’on mange ou pas, si une personne a reçu la guérison dans la salle de bain ou pas, ce qui importe, c’est que l’infirmité d’un homme alité depuis 38 ans ait été guérie. N’est-ce pas ainsi? Oui, effectivement. Tout a été réglé quand un homme malade d’une infirmité depuis 38 ans a rencontré Jésus, et a reçu la guérison par Ses paroles. Pourtant, en ce qui concerne cet événement, quelle nécessité y avait-il pour quelqu’un de dire: «Pourquoi marches-tu le Jour du Sabbat? Qui est-ce qui t’a guéri?»
«Ils lui demandèrent: Qui est l’homme qui t’a dit: Prends ton lit, et marche? Mais celui qui avait été guéri ne savait pas qui c’était; car Jésus avait disparu de la foule qui était en ce lieu. Depuis, Jésus le trouva dans le temple, et lui dit: Voici, tu as été guéri; ne pèche plus, de peur qu’il ne t’arrive quelque chose de pire. Cet homme s’en alla, et annonça aux Juifs que c’était Jésus qui l’avait guéri» (Jean 5:12-15).
A cause de cette œuvre, les chefs religieux de l’époque ont commencé à persécuter Jésus. Jésus dit: «Mon Père agit jusqu’à présent; moi aussi, j’agis.» Jésus avait appelé Dieu, Son Père. A cause de ces mots, les Juifs ont essayé de tuer Jésus. «Quoi? Es-tu en train de dire que Dieu le Père est Ton Père? Si oui, veux-tu dire que Tu es le Fils de Dieu?» Parce que, cette fois, Jésus, qui avait, selon eux, violé le sabbat, avait appelé Dieu, Son Père, ils ont commencé à persécuter Jésus encore plus. Sans aucune inquiétude, Jésus dit: «Car le Père aime le Fils, et lui montre tout ce qu’il fait; et il lui montrera des oeuvres plus grandes que celles-ci, afin que vous soyez dans l’étonnement. Car, comme le Père ressuscite les morts et donne la vie, ainsi le Fils donne la vie à qui il veut» (Jean 5:20-21).
Pour faire honneur à la volonté de Son Père, Jésus a fait l’œuvre de ressusciter les morts. Jésus sauve et donne la vie à ceux à qui Il veut la donner. Notre Seigneur est venu sur la terre, et a fait l’œuvre d’un ministère de guérison. Et toutes les œuvres de guérison montrent qu’Il est venu faire l’œuvre de guérison des infirmités de l’âme de chacun. Si vous reconnaissez que votre Seigneur est le Sauveur et si vous croyez en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, le Seigneur va nettoyer tous vos péchés. Le Seigneur donne la rémission des péchés et la vie éternelle à ceux dont les âmes étaient mortes à cause des péchés. De même que Dieu le Père a sauvé des gens et donné la vie éternelle, notre Seigneur Jésus-Christ est venu sur la terre et a sauvé ceux qu’Il voulait, en leur donnant la rémission des péchés. Et, pour ce faire, Il devait nettoyer tous les péchés du monde.
Les Juifs n’ont pas cru dans leurs cœurs que Jésus était le Fils de Dieu. Mais, Jésus est essentiellement le Fils de Dieu, et Il est notre Sauveur. En plus, pour nous qui croyons en Jésus, Il est le vrai Dieu. Il est Dieu et le Fils de Dieu. En connaissant Jésus et en croyant en Lui, nous recevons la grâce du salut, et nous sommes en mesure de recevoir la rémission de tous les péchés.
Nous croyons que Jésus est le Fils de Dieu et le Sauveur qui a donné à tous les êtres humains, la rémission des péchés pour les sauver de leurs péchés. Nous croyons que Jésus nous a sauvés du péché et de la mort. Nous croyons que Jésus est venu sur la terre, dans la chair de l’homme et a effacé tous les péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Afin de sauver les pécheurs, comme l’homme malade d’une infirmité depuis 38 ans, Jésus est venu dans ce monde, a reçu Son baptême à l’âge de 30 ans, et a complètement pris tous les péchés de chaque être humain en ce moment-là. Et puis, il a reçu le jugement du péché à notre place en versant Son sang sur la Croix. Ce faisant, le Seigneur a effacé tous nos péchés. Nous, qui sommes comme l’homme qui souffrait d’une infirmité depuis 38 ans, avons reçu la grâce du salut en croyant en Jésus, qui est le Fils de Dieu et le véritable Dieu pour nous, autant qu’Il est notre Sauveur.
Ceux qui croient en Jésus-Christ, le Fils de Dieu, ont reçu le salut, non seulement d’une valeur de 38 ans de péchés, mais aussi d’une valeur de tous les péchés de toute la durée de leur vie. La réalité est que toute personne qui reconnaît qu’elle se dirige inéluctablement vers l’enfer à cause de ses péchés, et qui ensuite croit en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, reçoit la rémission des péchés. Quiconque croit au fait que Jésus a pris sur Lui tous ses péchés en recevant le baptême au Jourdain, recevra le salut de ses péchés, obtiendra la vie éternelle, sera sauvé du jugement effroyable de Dieu.
Quand notre Seigneur Jésus-Christ est venu sur cette terre, Il est venu comme une humble personne avec rien du tout dont Il pouvait se vanter. Notre Sauveur Jésus est né dans une étable pour animaux. Joseph et Marie, les parents de Jésus selon la chair, n’étaient pas riches, et Jésus n’avait fréquenté aucune école. Et, au moment où Jésus-Christ est né sur cette terre, la nation d’Israël était une colonie de l’Empire romain. Jésus était comme une racine sortie d’une terre desséchée. Il était très mince, et Son physique n’était pas impressionnant. Il a été très peu attrayant en apparence. Ainsi, les gens de ces jours là pouvaient mépriser et rejeter Jésus et même détourner leurs visages de Lui (Esaïe 53:2-3).
Pourtant, Jésus a pris sur Lui tous les péchés du monde en recevant le baptême de Jean-Baptiste, au moment où Il a atteint l’âge de 30 ans. Il a effacé les péchés de tout le peuple en les prenant sur Lui une fois pour toutes. Il a guéri toutes les maladies en disant, «Recevez la guérison car c’est Ma volonté», et en faisant le miracle de cinq pains et de deux poissons, Il a nourri plus de cinq mille personnes, et il y eut quelques restes.
Notre Seigneur a donné la rémission des péchés à quiconque L’a rencontré. C’est pourquoi Il a dit à une femme qui avait été surprise en flagrant délit d’adultère, «Femme, Moi non plus je ne te condamne pas. Tu as reçu la rémission de tes péchés.» Afin de lapider la femme qui avait été surprise en flagrant délit d’adultère, les religieux tenaient des pierres dans leurs mains. Notre Seigneur déclara aux Scribes et aux Pharisiens qui étaient les représentants de ces religieux. «Que Celui qui est sans péché parmi vous, lance le premier la pierre». Même ceux qui ne croyaient pas en Jésus, étant convaincus par leur conscience, s’en allèrent, l’un après l’autre, en commençant par le plus ancien, jusqu’au plus jeune. Ils ont jeté les pierres une par une et sont partis.
À la femme prise en flagrant délit d’adultère, Jésus déclara alors, «Femme, Moi non plus je ne te condamne pas, va et ne pèche plus. Et, suis-moi. Ceux qui Me suivent ne marchent pas dans les ténèbres, mais ils ont la lumière de la vie.» Ceux qui croient en Jésus, c’est-à-dire, ceux qui croient que Jésus les a sauvés de tous les péchés par le baptême qu’Il a reçu et par le Sang, jamais ne redeviennent pécheurs. Ils vivent à jamais comme des justes.
Jésus a porté sur Lui tous les péchés de l’humanité par Son baptême, et Il est mort sur la Croix, pour les péchés de l’humanité. Ainsi, Il a sauvé toute l’humanité du péché. Jésus n’a jamais commis de péché après être venu sur cette terre. Bien qu’il ne puisse y avoir en Lui aucun péché qu’Il ait commis Lui-même, Il a pris sur Lui tous les péchés de l’humanité par le baptême qu’Il a reçu, et ainsi, Il devait mourir sur la Croix à cause de ces péchés. Jésus est devenu le Sauveur de ceux qui croient, le Sauveur de toute l’humanité, en prenant sur Lui-même tous les péchés que toute personne née dans ce monde commet tout au long de sa vie, en mourant sur la Croix, et en ressuscitant des morts.
Au moment où Jésus a reçu la peine de mort, il y avait un criminel et odieux hors la loi nommé Barabbas dans la prison de Ponce Pilate. Comme nous, il devait aller en enfer. À l’époque, Barabbas était dans le couloir de la mort, certain d’être crucifié en face de tout le peuple. Mais, il a été libéré à cause de Jésus. Ce fait montre que Jésus a dû recevoir le baptême et être crucifié pour sauver d’odieux pécheurs comme celui-là. Si Jésus-Christ n’était pas venu dans ce monde, nous qui sommes comme Barabbas n’aurions jamais échappé à la mort. Jésus nous a donné la vie, nous les odieux et les hors la loi, en mourant sur la Croix à notre place, tout en portant les péchés de toute l’humanité à travers Son baptême. 
En mourant sur la Croix, Jésus a dit: «Tout est accompli» (Jean 19:30). Chers croyants, en croyant en qui, serons-nous, vous et moi, en mesure de recevoir le salut du péché? En croyant en quelle sorte de grand homme, serons-nous, vous et moi, en mesure de recevoir le salut du péché? Chers croyants, nous avons été en mesure de recevoir le salut du péché par notre foi parce que Jésus-Christ est venu sur cette terre et a effectué l’excellent travail. Nous avons été en mesure de recevoir le salut du péché en croyant en Jésus-Christ parce que notre Seigneur a pris sur Lui tous les péchés que vous et moi allons commettre tout au long de notre vie, une fois pour toutes, en recevant Son baptême. Vous et moi avons reçu le salut du péché en croyant en la Parole donnée par Jésus-Christ, en l’œuvre de salut que Jésus-Christ a accomplie, et aux ministères de l’eau et du sang. Jésus-Christ nous a sauvés de tous les péchés ainsi. Jésus-Christ a aussi le pouvoir tel que celui de Dieu le Père, et Il a donné la vie à ceux à qui Il a voulu la donner. Et, Il a permis que ceux qui croient en Jésus-Christ aient la vie éternelle. Alléluia!
 


Quel genre d’ère est ce temps et cet âge?


Il s’agit d’une époque où une personne peut entendre la voix du Fils de Dieu le Père. Le Seigneur a dit: «En vérité, en vérité, je vous le dis, l’heure vient, et elle est déjà venue, où les morts entendront la voix du Fils de Dieu; et ceux qui l’auront entendue vivront. Car, comme le Père a la vie en lui-même, ainsi il a donné au Fils d’avoir la vie en lui-même. Et il lui a donné le pouvoir de juger, parce qu’il est Fils de l’homme. Ne vous étonnez pas de cela; car l’heure vient où tous ceux qui sont dans les sépulcres entendront sa voix, et en sortiront» (Jean 5:25-28). 
Chers croyants, avez-vous reçu la rémission de tous les péchés en écoutant l’Évangile de Jésus-Christ? Ceux qui entendront la voix du Fils de Dieu vivront. Il n’est pas vrai que l’on obtienne le salut en faisant quelque chose de bien ou en vivant de façon vertueuse. Nous devons croire au fait que la rémission des péchés dépend entièrement de Jésus qui nous a sauvés de tous les péchés, et non pas de nos bonnes actions. Il est impossible pour une personne de recevoir le salut, en essayant de gagner la première place dans le respect de la loi. C’est parce que la ligne de qualification que Dieu a tracé avec la loi est quelque chose que les humains ne peuvent jamais atteindre. 
Nous ne recevons le salut qu’en écoutant la voix du Fils de Dieu: Nous ne recevons le salut qu’en croyant en la Vérité qui dit que Jésus-Christ a pris sur Lui tous les péchés, les vôtres et les miens, que nous commettrons tout au long de notre vie, et nous recevons le salut en croyant dans nos cœurs en l’œuvre accomplie par le Seigneur à travers le baptême qu’Il a reçu dans le Jourdain, et nous recevons le salut de la destruction en croyant au fait que Jésus a reçu, à notre place, tout le jugement à la Croix, c’est-à-dire, le fait qu’Il a reçu le jugement que nous aurions dû recevoir. On peut recevoir le salut, la rémission des péchés, en ayant la foi après avoir entendu la Parole de la Vérité de la part des serviteurs de Dieu.
 


Comment les gens reçoivent-ils le salut de leurs péchés, de nos jours? 


Il est dit: «La foi vient de ce qu’on entend, et ce qu’on entend vient de la parole de Christ» (Romains 10:17). Vous devez connaître et croire en cette Parole. Nous avons été en mesure de recevoir le salut du péché en écoutant et en croyant en la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, qui dit que Jésus-Christ a effacé tous nos péchés. La voie par laquelle toute l’humanité doit recevoir le Salut est d’écouter la voix du Fils de Dieu, c’est la Parole du Seigneur. La voix du Fils de Dieu est inscrite dans les Ecritures de la Bible. C’est vrai que quiconque croit en cette Parole a entendu et accepté la voix de Dieu, a obtenu la vie éternelle pour avoir reçu la rémission du péché.
En croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, vous et moi avons reçu le salut du péché. Tout le monde sur cette terre doit entendre la Parole de Dieu, afin de recevoir le salut des péchés. Si quelqu’un entend et croit à la Parole de Dieu, cette personne reçoit le salut du péché et elle est née de nouveau pour avoir reçu la vie éternelle. Tout comme Lazare est sorti vivant, emballé dans un vêtement de cadavre, quand notre Seigneur est allé à la tombe de Lazare et lui a dit: «Lazare, sort», les âmes de ceux qui entendent et croient en l’évangile de l’eau et l’Esprit aussi ne meurent pas, mais vivent éternellement.
Notre Seigneur est Dieu. Notre Seigneur est le Maître de la vie. «Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre. La terre était informe et vide: il y avait des ténèbres à la surface de l’abîme, et l’esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux» (Genèse 1:1-2). Notre Seigneur est le Dieu de la Parole. Dieu dit: «Que la lumière soit» et la lumière fut. Ce Dieu Tout puissant qui a créé l’univers et toutes les choses avec Sa Parole n’est personne d’autre que notre Seigneur. En descendant sur cette terre et en recevant Son baptême au Jourdain, ce Seigneur a sauvé tous les descendants d’Adam de tous les péchés, des mauvaises ruses de Satan le Diable, et de la mort qu’Il a apportée. 
Quand Jésus a reçu Son baptême, Il a dit à Jean-Baptiste, «Laisse faire maintenant, car il est convenable que nous accomplissions ainsi tout ce qui est juste» (Matthieu 3:15). Ici, la phrase, «Laisse faire maintenant», est ‘οϋτως γάρ’ (hoo’-tos gar) en grec, ce qui signifie ‘juste de cette façon’, ‘le plus approprié’ et ‘il n’y a pas d’autre moyen en dehors de cela.’ Si Jésus voulait effacer les péchés de tous les hommes, Il devait venir sur cette terre et recevoir le baptême de Jean-Baptiste, qui est le représentant de toute l’humanité. Cela signifie que Jésus a dû recevoir le baptême, afin de prendre sur Lui, de la façon la plus appropriée, les péchés de toute l’humanité, de la manière la plus adaptée. Et l’ayant fait, Il a été capable de faire toute l’œuvre de justice pour le monde. Et ainsi, les péchés de tous les hommes ont été effacés des tablettes de leurs cœurs.
 


Nous devons entendre la voix de Dieu par l’évangile de l’eau et de l’Esprit


Vous devez croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, afin de recevoir la rémission des péchés, pour que votre âme vienne à la vie, et que vous obteniez la vie éternelle. Quiconque croit en l’évangile de l’eau et de l’Esprit arrive à recevoir le salut du péché. C’est seulement en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, que les gens peuvent devenir enfants de Dieu, être en vie après avoir reçu le salut, et gagner la vie éternelle.
Les gens ne connaissent pas très bien les choses de l’Esprit. Quelles sont les choses de l’Esprit? Pour les gens, il y a des choses de la chair et des choses de l’Esprit. Et, tandis que les choses de la chair doivent commettre des péchés, les choses de l’Esprit ont pour rôle de sauver des vies. Les choses de l’Esprit sont les œuvres de Dieu, permettant aux gens, peu importe qui ils sont, d’entendre la voix de Dieu et de recevoir le salut par la foi. Le Seigneur a dit: «Et l’affection de la chair, c’est la mort, tandis que l’affection de l’esprit, c’est la vie et la paix» (Romains 8:6). Vous et moi devons entendre la voix de Dieu et faire les choses de l’Esprit. 
Tout comme vous et moi honorons et révérons Dieu le Père, vous et moi devons honorer et révérer Jésus Christ. Et nous devons servir Jésus-Christ et respecter et propager Sa Parole. En propageant l’évangile de l’eau et de l’Esprit, tous ceux qui sont morts une fois écrasés par leurs propres péchés reviennent à la vie. Lorsque nous prêchons l’évangile par lequel Jésus-Christ nous a sauvés, tout le monde doit entendre ce témoignage avec ses oreilles et croire avec son cœur. Et à ce moment là, les âmes qui étaient mortes reviennent à la vie.
Chers croyants, même maintenant, il y a de nombreux esprits enfermés en prison. Nous ne devons pas penser que seuls ceux qui ont commis des péchés de la chair et qui ont été jugés selon les lois du monde sont emprisonnés. Même parmi les esprits qui se pavanent sur de larges routes, comme si de rien n’était, il y a des esprits qui sont retenus dans la prison de leurs péchés. Si quelqu’un a un péché, il est enfermé dans la prison du péché, de sorte que la personne ne peut éviter la punition pour le péché.
Même à cet instant, la chair de quelqu’un peut se pavaner dans l’insouciance, mais son âme est dans l’agonie, enfermée dans la prison du péché. Et, il y a beaucoup de ces personnes qui attendent le jour où elles seront libérées de la prison. Elles n’attendent que l’annonce du salut de Jésus. Pour tous ceux-là, nous devons répandre cette merveilleuse et joyeuse nouvelle du salut accompli par Jésus-Christ. Tous ceux qui écoutent la voix de Dieu viennent à la vie sans faute.
Chers croyants, nous avons été libérés de la prison du péché et nous avons gagné la vie éternelle parce que vous et moi croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Avons-nous eu une telle grâce parce que nous avions quelque chose dont on peut nous féliciter un tout petit peu? Non, ce n’est pas le cas. Peu importe à quel point j’y pense, je ne peux pas trouver même un peu de bonté en nous qui avons reçu la rémission des péchés et en ceux qui n’ont pas encore reçu la rémission des péchés. Même ainsi, notre Dieu est venu sur cette terre et nous a sauvés ; vous et moi sommes pleins de défauts et pas du tout attrayants. Par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, Jésus a sauvé les esprits qui sont dans la prison du péché, et leur a permis d’obtenir la liberté (1 Pierre 3:19).
Un frère dans un établissement correctionnel m’envoie habituellement des lettres, et chaque fois que je lis ses lettres, je réalise quelle grande bénédiction est-ce de vivre avec une liberté de la chair. Nous pouvons aller où nous voulons, mais ceux qui sont emprisonnés ne peuvent même pas aller dans un endroit qui leur tienne à cœur en dépit de leur désir de s’y rendre. «Cher pasteur, comment allez-vous? Les oiseaux sont venus et se sont placés sur une branche visible à travers les barreaux de la fenêtre. Ils ont chanté pendant un moment, puis se sont éloignés. Quand une personne peut vivre libre comme ces oiseaux, le monde extérieur paraît si beau.» Pendant que je lis les mots de sa lettre, je parviens à réaliser que cette liberté dont nous jouissons sans aucune pensée, est en fait une très grande bénédiction. Ce que cela signifie, c’est que la liberté dont nous jouissons si justement, est une si grande bénédiction pour ceux qui sont derrière les barreaux.
Il existe d’innombrables personnes dont les esprits sont dans la prison du péché du fait de n’avoir pas reçu la rémission des péchés. Parce qu’ils n’ont pas de liberté spirituelle, ils brûlent sincèrement du désir de recevoir la rémission des péchés. Nous devons comprendre et être reconnaissants du fait que, nous qui ne pouvons éviter de commettre des péchés, avons reçu le salut de tous les péchés. Le fait que j’ai reçu le salut et la liberté, étant libéré de la prison du péché en croyant en Jésus qui m’a sauvé par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, c’est quelque chose pour lequel je suis si reconnaissant et qui semble vraiment merveilleux pour moi. Notre Seigneur a dit: «Car le Père aime le Fils, et lui montre tout ce qu’il fait; et il lui montrera des oeuvres plus grandes que celles-ci, afin que vous soyez dans l’étonnement» (Jean 5:20). Et parce que Notre Seigneur a accompli cette grande œuvre de salut, peu importe combien je réfléchis à ce sujet, c’est juste quelque chose de tellement merveilleux. Ce que je veux dire, c’est comment nos péchés, les vôtres et les miens pouvaient-ils s’en aller?
Le Seigneur a dit: «Non, il n’y a sur la terre point d’homme juste qui fasse le bien et qui ne pèche jamais» (Ecclésiaste 7:20). Faisons-nous toujours de bonnes actions simplement parce que nous sommes justes? Juste parce que nous sommes justes, ne commettons-nous aucun péché? Même si nous ne péchons pas tout le temps, nous ne faisons pas toujours de bonnes actions et il y a des moments où nous faisons le mal. Il y a des moments où nous tourmentons, harcelons, luttons, haïssons, sommes jaloux. Malgré tout cela, nous sommes des justes. Nous n’avons pas de péché. Cela est si merveilleux. Le fait qu’Il nous a parfaitement purifiés, nous qui étions supposés aller en enfer à cause des péchés, est merveilleux, et le fait que nous qui ne pouvions pas nous arrêter de pécher vivons, tout en faisant l’œuvre de justice de Dieu, à cause du Seigneur, est également merveilleux. Toutes les œuvres que notre Seigneur a faites pour nous sont vraiment merveilleuses, mais par dessus tout, le fait que Dieu ait donné aux gens la rémission des péchés, est la chose la plus merveilleuse.
Dieu a créé les cieux et la terre avec Sa Parole. C’est exactement ce qui est une œuvre merveilleuse. Dieu nous a fait naître dans la chair, et nous a fait également naître de nouveau d’esprit. L’œuvre qui a fait de nous des justes, et nous prenant comme les enfants de Dieu en effaçant tous nos péchés est exactement l’œuvre la plus merveilleuse. Il n’y a pas d’autre œuvre plus merveilleuse que ces œuvres accomplies par le Seigneur. Croyez-vous en l’évangile de l’eau et de l’Esprit par lequel le Seigneur nous a sauvés, vous et moi? L’œuvre par laquelle Dieu a effacé nos péchés est tellement merveilleuse que, peu importe combien je réfléchis, je ne peux pas mesurer toute l’oeuvre que Jéhovah a faite pour moi. C’est parce qu’il est vraiment impossible pour nous de devenir justes si nous regardons seulement à notre propre chair.
 

Avez-vous l’assurance de ne plus pécher?

Non, vous ne l’avez pas. Avez-vous l’assurance de ne pas faire d’œuvre charnelle? Non, vous ne l’avez pas. Bien que l’on continue à commettre des péchés tous les jours, le fait que Jésus nous ait sauvés parfaitement en effaçant tous ces péchés montre la très grande puissance de Dieu. C’est vrai que Dieu Lui-même est venu sur la terre, et a fait les choses de l’Esprit. Quand j’ai lu ce passage dans la Bible, «Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre», j’ai commencé à penser: «A partir du moment où Dieu a créé les êtres humains, Il doit avoir eu l’intention de les faire naître dans la chair d’abord, et ensuite, les faire naître de nouveau dans l’esprit, après quoi, Il placerait le Saint-Esprit dans leurs cœurs afin de les faire ressusciter comme des êtres qui ne mourront plus jamais pour toute l’éternité. Il doit avoir voulu faire de nous Ses enfants sans péché, en nous sauvant grâce à l’évangile de l’eau et de l’Esprit pour nous faire vivre avec Lui pour toujours au Ciel. C’était là l’intention de Dieu.»
Je crois en cette bonne intention du Seigneur. La raison pour laquelle Dieu a fait les cieux, la terre, et nous, était de nous permettre de naître d’abord sur cette terre dans la chair, et ensuite de nous faire naître de nouveau en croyant au salut de Jésus-Christ, tout comme les nymphes deviennent des cigales et que les chenilles deviennent des papillons. En donnant l’évangile de l’eau et de l’Esprit, le Seigneur a permis que tous ceux qui croient en Lui deviennent de justes fils de Dieu. Tout comme les libellules flottent dans l’air après avoir passé par la métamorphose, Dieu a permis aux êtres humains de vivre avec Dieu dans le Ciel pour toujours en les faisant devenir des enfants de Dieu qui sont nés de nouveau par l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Je crois en cela. Nous avons vu, entendu et cru en une telle oeuvre merveilleuse accomplie par Dieu. Même si je ne sais pas quand, ce monde prendra fin dans un avenir proche. Quand notre Seigneur reviendra, ceux qui sont dans la tombe entendront Sa voix. Tout comme Jésus a appelé Lazare pour qu’il sorte de la tombe, notre Seigneur fera appel à toute la race humaine, pour qu’elle sorte de sa tombe. Tout comme Il a dit: «Ceux qui auront fait le bien ressusciteront pour la vie, mais ceux qui auront fait le mal ressusciteront pour le jugement», à ce moment là, tout le monde sortira de la tombe. Au moment où ils seront revenus à la vie, ceux qui ont reçu la rémission des péchés par la foi, en écoutant et en croyant à la voix de Dieu, vont ressusciter pour la vie éternelle et vivront éternellement dans le bonheur avec Dieu. En revanche, ceux qui n’auront pas cru en l’évangile de l’eau et de l’Esprit de Dieu qui nous a sauvés, ressusciteront pour le jugement et seront renvoyés dans le lac de feu. Quand les enfants de Dieu vivront dans le monde du bonheur éternel, les enfants de la colère devront faire face à la douleur éternelle de la punition du lac de feu.
Notre Seigneur nous a sauvés vous et moi. Notre Seigneur a sauvé tous les êtres humains dans le monde entier. Notre Seigneur veut que tous les gens entendent la voix de Dieu, Il veut alors que nous répandions la Parole de Dieu très loin. Ce n’est que lorsque nous faisons les choses de l’Esprit et que nous continuons à vivre avec des pensées spirituelles pour le reste de notre vie, que la Parole de Dieu peut être propagée très loin.
Nous rendons gloire à Dieu qui nous a sauvés, vous et moi, de tous les péchés. Bien que nous soyons pleins de défauts, nous sommes ceux qui ont reçu la grâce de Dieu et qui ont acquis la vie éternelle. Nous ne savons pas combien de temps nous allons encore vivre, mais je souhaite que nous puissions nous investir dans l’œuvre spirituelle. Permettons que tous les gens entendent la voix de Dieu. Continuons à répandre l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
Lors de la récente réunion de réveil à l’église de Daejeon, quelques âmes sont venues, ont entendu la Parole, et ont reçu la rémission des péchés. Tout comme l’homme qui souffrait d’une infirmité depuis 38 ans entendit la voix de Jésus et fut guéri une fois pour toutes, toute personne qui se rend compte de son imperfection et cherche Dieu, entendra l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et recevra la rémission des péchés. Pour ces personnes, nous ne pouvons jamais arrêter l’œuvre de propagation de la voix de Dieu.
L’œuvre que le Seigneur a faite pour nous sauver du péché, est précisément ce qui est la plus merveilleuse œuvre de Dieu. Le Seigneur est venu sur la terre, à la ressemblance de la chair de l’homme, a reçu le baptême, est mort sur la Croix pour vous et moi, et a été ressuscité. C’est l’œuvre la plus merveilleuse. Quand le Seigneur est venu sur cette terre, à la ressemblance de l’homme, Il est né dans une mangeoire. Et, notre Seigneur a reçu Son baptême à l’âge de trente ans et a reçu le jugement à la Croix afin de sauver nos abominables vies. Ceci est l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Cet Evangile est l’Evangile de la Vérité qui nous a sauvés de la prison, de la tombe, du jugement, des péchés, et de la malédiction. Chers croyants, croyez-vous cela?
Avant que nous ne naissions de nouveau, nous avons tous été malades comme cet homme qui avait eu une infirmité pendant 38 ans. Mais, Dieu nous a sauvés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. A notre Seigneur qui nous a sauvés, nous rendons grâce. Nous sommes vraiment reconnaissants au Seigneur qui nous a permis d’entendre et de croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit pour que nous soyons libérés de la prison du péché et soyons guéris de l’infirmité des péchés qui nous a empêchés de nous tenir debout. 
N’oublions pas ces pensées de reconnaissance, et répandons l’évangile de l’eau et de l’Esprit, jusqu’à la fin.