Sermons

Sujet 16: L’Evangile de Jean

[PARTIE-5-2] Nous ne devons pas revenir au Judaïsme (Jean 5:10-29)

Nous ne devons pas revenir au Judaïsme
(Jean 5:10-29)
«C’était un jour de sabbat. Les Juifs dirent donc à celui qui avait été guéri: C’est le sabbat; il ne t’est pas permis d’emporter ton lit. Il leur répondit: Celui qui m’a guéri m’a dit: Prends ton lit, et marche. Ils lui demandèrent: Qui est l’homme qui t’a dit: Prends ton lit, et marche? Mais celui qui avait été guéri ne savait pas qui c’était; car Jésus avait disparu de la foule qui était en ce lieu. Depuis, Jésus le trouva dans le temple, et lui dit: Voici, tu as été guéri; ne pèche plus, de peur qu’il ne t’arrive quelque chose de pire. Cet homme s’en alla, et annonça aux Juifs que c’était Jésus qui l’avait guéri. C’est pourquoi les Juifs poursuivaient Jésus, parce qu’il faisait ces choses le jour du sabbat. Mais Jésus leur répondit: Mon Père agit jusqu’à présent; moi aussi, j’agis. A cause de cela, les Juifs cherchaient encore plus à le faire mourir, non seulement parce qu’il violait le sabbat, mais parce qu’il appelait Dieu son propre Père, se faisant lui-même égal à Dieu. Jésus reprit donc la parole, et leur dit: En vérité, en vérité, je vous le dis, le Fils ne peut rien faire de lui-même, il ne fait que ce qu’il voit faire au Père; et tout ce que le Père fait, le Fils aussi le fait pareillement. Car le Père aime le Fils, et lui montre tout ce qu’il fait; et il lui montrera des oeuvres plus grandes que celles-ci, afin que vous soyez dans l’étonnement. Car, comme le Père ressuscite les morts et donne la vie, ainsi le Fils donne la vie à qui il veut. Le Père ne juge personne, mais il a remis tout jugement au Fils, afin que tous honorent le Fils comme ils honorent le Père. Celui qui n’honore pas le Fils n’honore pas le Père qui l’a envoyé. En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole, et qui croit à celui qui m’a envoyé, a la vie éternelle et ne vient point en jugement, mais il est passé de la mort à la vie. En vérité, en vérité, je vous le dis, l’heure vient, et elle est déjà venue, où les morts entendront la voix du Fils de Dieu; et ceux qui l’auront entendue vivront. Car, comme le Père a la vie en lui-même, ainsi il a donné au Fils d’avoir la vie en lui-même. Et il lui a donné le pouvoir de juger, parce qu’il est Fils de l’homme. Ne vous étonnez pas de cela; car l’heure vient où tous ceux qui sont dans les sépulcres entendront sa voix, et en sortiront. Ceux qui auront fait le bien ressusciteront pour la vie, mais ceux qui auront fait le mal ressusciteront pour le jugement.»
 

Un homme qui souffrait d’une infirmité depuis trente-huit ans

Dans le précédent passage du texte biblique d’aujourd’hui, il y a une histoire au sujet de Jésus qui guérit un homme ayant souffert d’une infirmité pendant 38 ans. Et Jésus dit à l’homme guéri: «Voici, tu as été guéri; ne pèche plus, de peur qu’il ne t’arrive quelque chose de pire» (Jean 5:14). Je crois que nous qui sommes ici aujourd’hui savons ce que les paroles de Jésus signifient quand Il dit de ne plus pécher, de peur qu’il ne nous arrive quelque chose de pire. 
Par Sa parole, Jésus nous dit de ne plus tomber dans une fausse foi. Si nous avons reçu la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous devons toujours faire attention aux faux enseignants. Nous devons toujours être prudent et nous méfier d’eux, car ils disent que même si une personne a reçu le pardon de ses péchés, elle doit continuer à recevoir la rémission des péchés en offrant des prières de repentance. 
Notre rémission des péchés vient de notre foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, qui efface les péchés du cœur. Jésus a pris sur Lui chaque péché de ce monde, et les a effacés complètement pour toujours. Jésus est la vraie vigne. En vérité, Jésus a guéri un homme qui avait une infirmité depuis 38 ans une fois pour toutes par Sa Parole. De même, Il a également réglé le problème des péchés de tout le monde entier dans le fleuve Jourdain et à la Croix, une fois pour toutes. 
Parmi les nombreuses personnes qui croient en Jésus, il y a celles qui ont reçu la rémission de leurs péchés, une fois pour toutes, et il y a celles qui ne l’ont pas reçue. Les personnes qui ont reçu la rémission des péchés, une fois pour toutes, en croyant à l’évangile de l’eau et de l’Esprit donné par le Seigneur continuent à mener une vie de foi avec bonheur parce qu’elles sont reconnaissantes pour la rémission des péchés que Jésus leur a donnée. De plus, elles ne s’inquiètent jamais du jugement de leurs péchés et de l’enfer. Et elles continuent à vivre joyeusement avec un cœur sans péché.
 


La différence entre les religieux et les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit


Ce dont les personnes nées de nouveau en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit doivent se méfier, c’est de revenir à la doctrine chrétienne de ceux qui ne sont pas encore nés de nouveau. Les communautés chrétiennes de ce monde sont remplies de faux prophètes. En plus, tout comme Ismaël a persécuté Isaac, il existe des cas où ceux qui ne sont pas nés de nouveau persécutent ceux qui sont nés de nouveau par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Ceux qui ne sont pas nés de nouveau considèrent les doctrines de leurs confessions respectives plus importantes que la Parole de la Vérité, et continuent ainsi à persécuter ceux qui croient en l’Evangile de l’eau et de l’Esprit.
Dans le monde actuel, il y a beaucoup d’hypocrites qui considèrent que la doctrine du sabbat est plus importante que l’évangile de l’eau et de l’Esprit, qui est la Parole de Dieu, tout comme ceux qui avaient dit que Jésus avait mal fait de guérir, le Jour du Sabbat, l’homme qui avait souffert d’une infirmité pendant 38 ans. Ils ont dit que c’était, pour l’homme malade un péché de se lever et de marcher le Jour du Sabbat. La doctrine chrétienne est-elle plus importante pour vous? Si non, la foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit est-elle plus importante pour vous? Pour nous, la rémission des péchés qui peut être atteinte, une fois pour toutes, en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, est plus importante que les doctrines chrétiennes. Il en est ainsi parce que, peu importe la façon dont une personne se conforme aux doctrines, s’il y a un péché dans son cœur devant le Seigneur, il est difficile pour elle de prier, elle ne manquera pas de recevoir le jugement, d’aller en enfer, et de souffrir la destruction. Si une personne reçoit la rémission des péchés en croyant à la Parole de vérité du Seigneur, elle ira au Ciel, le royaume du Seigneur, en dépit de ses propres défauts.
Les gens de foi qui ont foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit ne considèrent pas les doctrines chrétiennes comme quelque chose d’important. Par contre, ils considèrent la foi en la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit importante. Par conséquent, nous devons nous assurer sans défaillance, par la Parole de la vérité objective, que nous avons reçu la rémission de nos péchés en croyant en Jésus, que nous sommes prêts à aller au ciel, à tout moment, que la Parole de la nouvelle naissance réside dans nos cœurs comme élément de preuve, et que la preuve que nous avons reçu le salut est véritablement la Parole de Dieu, qui a effacé nos propres péchés. En plus, nous devons être dirigés par la Parole, au lieu d’être liés par les doctrines.
Cette histoire parlant de Jésus-Christ qui guérit un homme malade d’une infirmité de 38 ans, implique précisément que chaque pécheur peut recevoir la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Le jour où Jésus a guéri l’homme qui avait souffert d’une infirmité pendant 38 ans était le jour du Sabbat, et voici les paroles que Jésus a dites quand Il a guéri le malade, «Prends ton lit et marche» (Jean 5:11). Là, cet homme reçut la guérison de l’infirmité, se leva de son lit, et marcha.
Cependant, les Juifs étaient plus intéressés par le fait que Jésus n’ait pas observé le sabbat que par le fait qu’un pécheur soit sauvé de ses péchés. Parce que les Juifs considéraient que l’observation de l’ordonnance du Sabbat était très importante, le fait que Jésus ait guéri l’homme qui avait été malade pendant 38 ans créa donc un grand problème pour les Juifs. A travers les Livres de l’Ancien Testament, les Juifs avaient également cru que le Messie viendrait, mais ils n’avaient jamais imaginé que Jésus était ce Messie même qui devait venir. Pour cette raison, en accord avec les lois de l’Ancien Testament, ils ne travaillaient pas du tout le Jour du Sabbat (le Jour du Sabbat partait du coucher du soleil vendredi au coucher du soleil samedi), et ils servaient Dieu tout en se reposant confortablement, interdisant tout travail, quel que soit le travail physique que cela pouvait être.
Toutefois, dans le Nouveau Testament, Jésus, le Maître du Sabbat, a accordé la rémission des péchés à tous les hommes en prenant à Son compte les péchés de tout le peuple, en recevant le baptême et en versant Son sang sur la Croix. C’est cela la paix que le Seigneur nous a donnée. Le Seigneur a donné à tous les pécheurs du repos en venant sur la terre de Lui-même. Jésus a apporté le salut de tous les péchés à tous les pécheurs. Ainsi, le Seigneur est devenu le Maître du Sabbat.
Jésus a donné le véritable repos de paix dans le cœur des pécheurs en nous donnant la rémission des péchés. Le Seigneur a donné le vrai repos à ceux qui croient en la Vérité qui dit que le Seigneur a effacé les péchés du monde par l’évangile de l’eau et l’Esprit. Jésus est devenu le Sauveur et le Seigneur qui a sauvé tous les pécheurs de tous les péchés. Par conséquent, le Seigneur Lui-même est le Maître du Sabbat qui a donné le repos de tous ceux qui croient en Lui. Le Seigneur Lui-même est le vrai Sauveur des pécheurs, le Maître du repos, et le Maître du Sabbat. Le Jour du Sabbat existe dans ce monde pour manifester le Seigneur qui nous a donné le véritable repos, c’est-à-dire la rémission des péchés.
Le Jour du sabbat, Jésus a guéri un homme malade. Les Juifs qui ne connaissaient pas le véritable salut de Jésus ont dit que Jésus était un homme qui avait violé la loi de Dieu et que la personne qui avait été guérie de sa maladie chronique était aussi un homme qui avait violé la loi de Dieu. Et ainsi, les Juifs ont mis Jésus sur une liste comme une cible pour la persécution. Si Jésus avait guéri l’infirmité de cet homme un autre jour que le Jour du Sabbat, ils n’auraient pas été en mesure de considérer cet événement comme un problème, mais Jésus est devenu une cible de persécution, car Il a guéri l’infirmité le Jour du Sabbat des Juifs. Et l’homme malade qui a été guéri aussi est devenu un problème. Pour eux, Jésus était considéré comme un pécheur.
Mais Jésus a donné le véritable repos à l’homme malade le Jour du Sabbat. À l’homme, Jésus a dit: «Prends ton lit et marche.» En fait, selon Jésus, le fait pour ce malade d’être libéré de l’infirmité est plus important que le fait d’observer le Jour du Sabbat. Jésus a donné à l’homme malade d’une infirmité depuis 38 ans un véritable sabbat spirituel, le jour où son cœur a reçu un réel repos en recevant la rémission des péchés. Pour un homme malade d’une infirmité pendant 38 ans, l’observation du statut du Sabbat, garder une journée sainte du coucher du soleil le vendredi jusqu’au coucher du soleil le samedi par habitude, pouvait-il être si important? Ou bien, était-il plus important pour lui de se lever de son lit, sur lequel il avait passé 38 ans, après avoir reçu la guérison en écoutant et en croyant à la Parole du Seigneur? Le jour où il fut guéri était-il plus important?
Avez-vous le Jour du Sabbat dans vos cœurs? Le Jour du Sabbat ne se réfère pas véritablement à une journée de la semaine. Le vrai Jour du Sabbat implique le salut de tous les péchés qui est atteint en croyant en la Parole de la rémission des péchés avec le coeur. Une personne qui a reçu la rémission de tous les péchés, une fois pour toutes a le vrai repos. Parmi ceux qui croient en Jésus, il y a ceux qui ont le vrai repos dans leurs cœurs, et il y a ceux qui vont à l’église, sans repos véritable. Nous devrions jouir du vrai repos en acceptant le Seigneur dans nos cœurs, par la réception de la rémission de tous nos péchés, en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Le vrai Sabbat réside dans la foi au Seigneur qui nous sauve de tous péchés. 
Ce malade a été en mesure de se lever du lit, où il est resté couché pendant 38 ans, ayant acquis ce pouvoir en croyant en la Parole de Jésus telle qu’elle est. La Parole de Jésus rétabli l’homme malade dans sa santé. L’homme malade qui avait été malade pendant 38 ans s’est levé de son lit et a marché une fois pour toutes, au moment où il a entendu la Parole du Seigneur, et il a témoigné aux autres le fait que son infirmité avait été guéri grâce à Jésus. 
Bien chers croyants, le principal centre d’intérêt de ce passage se trouve dans l’incident où des Juifs qui prétendent croire en Dieu, accusent Jésus d’avoir guéri une infirmité le Jour du Sabbat, et le malade qui a eu une infirmité pendant 38 ans mais a été guéri en croyant en la Parole de Jésus. La revendication des Juifs est que, comment quelqu’un pourrait-il faire le travail qui consiste à guérir une infirmité, ou à se lever d’un lit de malade et à marcher le Jour du Sabbat. Selon les lois juives, tout devait s’arrêter le Jour du Sabbat. Ils ont prétendu que l’homme malade, et Jésus devaient se reposer le Jour du Sabbat. Alors, ils se sont juste acharnés sur ce fait et ont demandé sans cesse pourquoi l’Homme devait guérir une infirmité et pourquoi le malade devait se lever et se mettre à marcher. 
Cependant, chers croyants, si vous et moi étions malades, ne serait-il pas plus important pour nous de trouver la guérison d’une infirmité, indépendamment du jour de la semaine où la guérison a lieu, que ce soit le Jour du Sabbat ou d’autres jours de la Semaine? Une personne ayant un esprit normal ne penserait-elle pas comme cela? Quel que soit le jour de la semaine où la guérison a eu lieu, tout ce qui importe c’est que l’on soit guéri, alors quelle loi dit qu’on ne doit pas recevoir la guérison le Jour du Sabbat? Bien sûr, il est dit dans l’Ancien Testament, «Souviens-toi du jour du repos, pour le sanctifier. Tu travailleras six jours, et tu feras tout ton ouvrage. Mais le septième jour est le jour du repos de l’Éternel, ton Dieu: tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bétail, ni l’étranger qui est dans tes portes» (Exode 20:8-10). Mais nous devons reconnaître que Dieu nous a dit de garder le Sabbat en fonction de ce statut parce que Dieu avait une certaine intention.
 


Dieu nous a donné le vrai repos

 
Si nous regardons le livre de la Genèse à partir du chapitre 2, verset 1, il est dit: «Ainsi furent achevés les cieux et la terre, et toute leur armée. Dieu acheva au septième jour son oeuvre, qu’il avait faite: et il se reposa au septième jour de toute son oeuvre, qu’il avait faite. Dieu bénit le septième jour, et il le sanctifia, parce qu’en ce jour il se reposa de toute son oeuvre qu’il avait créée en la faisant» (Genèse 2:1-3). 
Si nous regardons attentivement ce passage, il est dit que Dieu a créé toutes choses des cieux et de la terre en six jours, et que Dieu a mis fin à l’activité de création le septième jour et Il S’est reposé, c’est-à-dire qu’Il s’est relaxé confortablement. Cela signifie que Dieu n’a pas travaillé le septième jour. Et puis, il est dit qu’Il bénit le septième jour et le sanctifia. 
Ce passage veut dire que Dieu nous a donné le repos de Dieu afin que les pécheurs reçoivent la rémission des péchés du Seigneur et leur permettre de se reposer confortablement dans leur corps et dans leur esprit. C’est pourquoi Dieu a sanctifié le Jour du Sabbat et l’a béni. Cela signifie que le septième jour, après avoir créé toutes les choses du ciel et de la terre Lui-même, Dieu a effacé les péchés de toute l’humanité à travers Jésus, afin que les gens puissent se reposer confortablement, et qu’Il nous a donné le Royaume des cieux. Notre Dieu nous a donné le Jour du Sabbat exactement comme Il nous a donné la rémission des péchés. Cela veut dire que, sachant que Satan le Diable trompe et dérange ceux qui étaient tombés dans le péché, notre Dieu a effacé tous les péchés de ce monde avec Son propre corps, et Il leur a permis de jouir du repos dans le corps et dans l’esprit. Précisément, c’est l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui a donné le vrai repos et la rémission des péchés à tous les hommes. 
Les gens pensent communément que Dieu a établi le Jour du Sabbat pour qu’ils observent l’intervalle de temps et la date exacts du Sabbat. Alors, que pensez-vous que Dieu veut dire quand Il nous dit de garder le Sabbat? Je sais qu’Il veut nous dire de croire au fait que le Seigneur a effacé nos péchés, et de garder la foi en cela. Cela ne signifie pas que nous devons garder la date du sabbat par amour pour la formalité. 
Nous ne pouvons pas parfaitement garder le Jour du Sabbat littéralement considéré. Cependant, nous sommes en mesure de le garder spirituellement dans l’évangile de l’eau et de l’Esprit. En Corée, en particulier dans la province de Gangwon, il y a de nombreuses églises Adventistes. L’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, les Adventistes du Septième Jour, et l’Église chrétienne de l’Avent, sont tous de la même dénomination. Ces personnes travaillent le Jour du Seigneur, mais du coucher du soleil le vendredi jusqu’au coucher du soleil le samedi, ils ne travaillent pas. Toutefois, étant donné que la Terre tourne, il y a donc un décalage horaire entre la Corée et d’autres régions comme l’Amérique et l’Europe. Si c’est le jour en Corée, il pourrait faire nuit là-bas. Ainsi, bien que ce soit le Jour du Sabbat ici en Corée, il se pourrait que ce ne soit pas le Jour du Sabbat là-bas. Si un adventiste devait prendre un vol pour les Etats-Unis dans la matinée du lendemain du sabbat afin de garder le jour saint, il ne pourrait pas s’empêcher de le violer pendant qu’il se trouve dans l’avion à cause du décalage horaire. Il est en train de voyager le Jour du Sabbat même.
Où pouvons-nous donc trouver la raison pour laquelle le Seigneur, le Maître du vrai repos, a donné le Jour du Sabbat? D’où vient le vrai repos que le Seigneur a donné aux pécheurs? La raison de l’existence du Jour du Sabbat réside dans Sa volonté de nous faire connaître Son salut par la rémission des péchés. En d’autres termes, Dieu déclare à travers la loi du Jour du Sabbat que le Seigneur a sauvé tous les pécheurs à travers Son baptême et l’effusion de Son sang.
Cependant, les gens ont conservé la loi du Jour du Sabbat littéralement comme la raison de l’existence du Jour du Sabbat. Ce n’était pas la véritable intention du Seigneur en nous donnant le Jour du Sabbat. Notre Seigneur nous a donné le Sabbat pour nous aider à garder l’évangile de la rémission des péchés, qui nous a sauvés de tous nos péchés. Dieu n’accorde pas d’importance à la date du Sabbat.
Dieu a créé le jour du Sabbat, dans l’Ancien Testament pour dire, «je remettrai tous vos péchés.» Le mot «sabbat», est «Shabbat» en hébreu, qui signifie «le jour de repos.» Et il signifie, «J’ai effacé tous vos péchés. Je vous ai sauvés de vos péchés pour que vous puissiez vous reposer confortablement. Je vous ai pris à la maison comme Mes enfants. En résolvant le problème du péché qui vous empêche de vous reposer, Je vous ai donné le repos véritable.» Ce que Dieu a voulu nous faire comprendre quand Il nous a dit de garder le Sabbat était donc que nous ne redevenions plus jamais pécheurs, en nous laissant tromper par le Diable, et que nous jouissions du repos comme des gens sans péché, car nous sommes devenus sans péché à cause de notre Seigneur qui a effacé tous nos péchés. Cela signifie aussi que nous ne devons jamais être trompés par Satan.
Il y a des gens dans cette époque du Nouveau Testament qui insistent sur l’observation littérale du Jour du Sabbat. Ils considèrent la Journée si importante qu’ils vont jusqu’à penser que si une personne ne garde pas le Jour du Sabbat, sa foi ne peut pas être considérée comme une foi, et que sa croyance en Jésus ne peut pas être adéquate, et que l’observation du Jour du Sabbat est indispensable au salut. Toutes ces personnes mettent leur foi dans le Jour du Sabbat lui-même, et non pas en la Parole de Vérité donnée par Jésus. Durant l’époque des Apôtres, il y avait des chrétiens dans l’Eglise qui prétendaient avoir été les membres du Judaïsme orthodoxe. Ils insistaient sur le fait qu’ils devaient garder le jour du Sabbat comme pivot de leur croyance, et par conséquent, ils étaient contre le salut par la foi en Jésus, afin de s’accrocher à la loi du sabbat. Mais leur idée était totalement erronée.
Jésus a guéri un homme malade, qui avait été sur son lit pendant 38 ans, par Sa Parole. Juste comme le Seigneur a dit: «Prends ton lit et marche» (Jean 5:11), le malade qui avait une infirmité depuis 38 ans a été guéri et s’en est allé. La maladie a été guérie grâce à une seule Parole de Vérité du Seigneur. La Parole de notre Seigneur a un tel pouvoir. Notre Seigneur a sauvé les pécheurs, une fois pour toutes en effaçant tous leurs péchés avec la puissance de Sa Parole (Hébreux 1:3).
 

Maintenant, lève-toi et marche
 
Le fait que l’homme malade ait été guéri d’une infirmité de 38 ans, implique que l’homme pouvait recevoir la rémission des péchés en croyant en Jésus et en entendant l’évangile de Vérité après avoir vécu comme un pécheur pendant 38 ans. Peu importe l’âge d’un pécheur et la profondeur de son péché, un cœur peut parvenir à jouir du repos en recevant la rémission des péchés une fois pour toutes en écoutant l’évangile de Vérité de l’eau et de l’Esprit par lequel le Seigneur a effacé tous les péchés du monde. Le Seigneur est le Sauveur de tous les pécheurs, et Il est Celui qui donne la grâce du salut à chacun d’entre eux. 
La rémission de tous les péchés des pécheurs devient une réalité à l’instant où l’on entend et croit en la Parole de Dieu, et le repos vient ensuite dans le cœur. L’infirmité de l’homme malade pendant 38 ans a été guérie à l’instant même où Il a entendu et cru à la Parole du Seigneur. Est-ce que le fait qu’une personne malade reçoive la guérison le Jour du Sabbat devient un péché simplement parce que les Juifs ont essayé de garder leur doctrine sur le Jour du Sabbat? L’homme malade qui avait une infirmité depuis 38 ans en est venu à se lever, à marcher, et à courir. Pourtant, est-il un péché devant Dieu, de recevoir la guérison le Jour du Sabbat? L’homme malade que le Seigneur a rencontré n’était plus un patient. Je demande alors si une personne doit rester sur le lit simplement parce que le jour de la guérison est le Jour du Sabbat? Dieu serait-Il heureux de voir cela? Cela n’était pas vraiment la volonté de Dieu. Où est dans la Bible la loi qui dit qu’une personne du judaïsme ne doit pas recevoir la guérison et ne doit pas se lever le Jour du Sabbat? Cela est-il alors dans l’une des doctrines chrétiennes? Les doctrines chrétiennes sont des doctrines établies par les êtres humains. Elles ont été fabriquées par des gens, de leur propre initiative, afin de chercher la justification de leurs propres intérêts.
Pendant tout ce temps, de nombreuses personnes ont parlé de l’observation de la Loi de Dieu. Mais, le véritable sens de la doctrine du Sabbat est que nous croyions et gardions la Vérité du salut que le Seigneur nous a donné par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Il ne l’a pas donnée pour que nous puissions garder littéralement le Jour du Sabbat, mais plutôt, Il l’a donnée pour que nous puissions garder dans nos cœurs le fait que le Seigneur nous a donné le salut en nous délivrant des péchés du monde. Nous devons donc croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit de Dieu qui nous a donné la rémission des péchés et un vrai repos dans nos cœurs, et nous devons chérir la Vérité de cet évangile dans nos cœurs. En d’autres termes, cela signifie que les justes qui sont nés de nouveau en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit doivent croire que le Seigneur a effacé tous leurs péchés et défendre leur foi. Notre Seigneur a clairement dit aux pécheurs, «J’ai pris sur moi tous vos péchés et vous ai sauvés de tous péchés.» Nous croyons que le Seigneur nous a donné le vrai repos.
Nous devons trouver le but du Jour du Sabbat que notre Seigneur a établi. Le Seigneur nous a donné le Sabbat, afin de nous donner le repos et la paix dans nos cœurs pour l’éternité en effaçant tous nos péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Nous devons connaître la raison pour laquelle le Seigneur nous a sauvés, et nous devons y croire avec nos cœurs.
Dans le passage de ce jour, les gens du judaïsme prétendent qu’il ne faut pas guérir les malades le Jour du Sabbat et que, même si la maladie était guérie, la personne guérie devrait rester au lit pendant cette journée parce que le judaïsme insistait sur le fait que l’observation littérale de la loi était très importante. Si nous étions tombés dans le judaïsme, nous aurions probablement cru ainsi. De nombreuses confessions chrétiennes aujourd’hui, ont aussi une telle foi erronée.
Il y a aussi des gens qui disent: «Vous dites que Jésus a effacé les péchés du monde en les portant sur Lui à travers le baptême, mais il n’a ôté que le péché originel. En ce qui concerne les péchés de tous les jours, on obtient le pardon en offrant des prières de repentance chaque jour.» Cela est-il  une bonne foi? Le Seigneur a nettoyé tous les péchés de toute l’humanité une fois pour toutes par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. La foi qui dit qu’on reçoit la rémission des péchés que l’on commet au cours de la vie en offrant des prières de repentance tous les jours est une foi fabriquée par la sagesse humaine. Mais, les confessions chrétiennes de ce monde continuent à penser couramment que les gens doivent recevoir le pardon du péché en suppliant chaque jour parce qu’ils continuent à pécher sur une base quotidienne. Les prières de repentance ressemblent aux actes d’autocritique dans les sociétés communistes. Cela n’est pas différent du judaïsme montré dans le passage biblique de ce jour.
Jadis, j’ai cru en Jésus comme le Sauveur sans connaître la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit donné par Jésus-Christ. Toutefois, j’ai reçu la rémission de tous les péchés, une fois pour toutes en écoutant et en connaissant précisément l’évangile de l’eau et de l’Esprit, qui est la Parole de Vérité, et par la foi que j’ai eue en croyant en elle. Je suis sûr que vous avez également connu les mêmes grâces par le Seigneur. Alors, nous ne devons plus demeurer dans le formalisme du judaïsme d’aujourd’hui, après avoir reçu la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Bien que nous ayons reçu la rémission des péchés, si nous offrons des prières de repentance nuit et jour, en disant quelque chose du genre, «Cher Dieu, j’ai encore péché. S’il te plaît pardonne-moi. J’ai complètement déjà reçu la rémission des péchés, mais s’il te plaît pardonne-moi pour ces péchés, mon Dieu. S’il te plaît pardonne-moi une fois de plus », alors, cela veut dire que nous n’avons pas la foi qui est correcte.
Si nous devions essayer d’effacer les péchés de tous les jours en offrant des prières de repentance, même après avoir cru en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ce serait comme trahir Jésus. Une telle foi est semblable à la foi que les adeptes du bouddhisme ou du paganisme possèdent. Une personne qui a reçu la rémission de tous les péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit ne cherche pas à recevoir le nettoyage des péchés à travers des prières de repentance. Si un pécheur a reçu la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, alors ce pécheur doit quitter avec indignation son ancienne foi qui lui faisait offrir des prières de repentance, et commencer une nouvelle vie de foi. Nous devons croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, venir à l’église de Dieu, partager la communion avec les justes qui croient en Jésus correctement, partager la liberté avec les justes, remercier et louer Dieu, et servir l’Evangile qui nous permet de retourner la gloire à Dieu.
Si nous devions dire au quotidien que nous sommes pécheurs, même après avoir cru en Jésus, quelle raison y aurait-il à croire en Jésus comme Sauveur? Les personnes qui croient en Jésus comme Sauveur deviennent les justes qui ont reçu la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Mais, si un homme reste sans aucun doute un pécheur, même après avoir cru en Jésus, alors cela signifie qu’il ne connaît pas le salut de la vérité et qu’il a une croyance erronée. Il n’y a aucun besoin de faire que le Seigneur soit mécontent de nous, en ne connaissant pas l’évangile de Vérité. Dans la Bible, le Seigneur a dit: «Après avoir reçu la rémission des péchés, prends ton lit et marche», et il est également écrit dans la Bible,  
«C’est pourquoi,
Sortez du milieu d’eux,
Et séparez-vous, dit le Seigneur;
Ne touchez pas à ce qui est impur,
Et je vous accueillerai» (2 Corinthiens 6:17).
L’Apôtre Paul appartenait au judaïsme avant d’avoir reçu la rémission des péchés. L’Apôtre Paul, qui avait été comme ça, a rencontré Jésus sur le chemin de Damas. Le Seigneur lui dit: «Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu? Ne serait-Il pas dur pour toi de regimber contre les aiguillons. Pourquoi Me persécutes-tu?»
«Qui es-tu, Seigneur?»
«Je suis Jésus que tu persécutes».
«Si c’est le cas, tu dois être le Fils de Dieu, notre Sauveur».
Avant de rencontrer Jésus, le nom de l’Apôtre Paul était Saul, mais après avoir rencontré Jésus, son nom est devenu Paul alors qu’il était en route pour sa première mission. Quand Paul était Saul, il a reçu un grand choc, à l’instant où il a rencontré le Seigneur ressuscité. Et il est parvenu à une conclusion, se disant, «Je connais des choses de façon incorrecte, et j’ai cru de façon erronée.» Paul a pu reconnaître qu’il avait eu une foi qui était totalement erronée.
Les gens du judaïsme avaient une foi si incorrecte qu’ils se sont mis à persécuter ceux qui avaient une foi correcte en Jésus. Alors, selon vous, qui sont les équivalents de ces premiers chrétiens juifs dans la communauté chrétienne actuelle? La foi du judaïsme est semblable à la foi en la doctrine du sabbat de nos jours, qui affirme que les gens doivent garder le Sabbat pour recevoir le salut. Par conséquent, aujourd’hui, les chrétiens qui ont des péchés dans leurs cœurs sont équivalents aux premiers juifs chrétiens qui ne croyaient pas en Jésus comme leur parfait Sauveur. Parce que le judaïsme est une religion de la loi qui n’avait pas la foi en Jésus, Dieu a terriblement méprisé le judaïsme. C’est pourquoi Jésus fait référence au judaïsme en le considérant comme «la synagogue de Satan» (Apocalypse 3:9).
Si vous voulez croire en Jésus, vous devez croire que Jésus est le Sauveur en Vérité, qui a effacé, tous vos péchés. Parce que beaucoup de gens croient en Jésus sans Le connaître correctement, ils ne sont pas en mesure de recevoir la rémission des péchés par eux-mêmes. Ils affirment que même s’ils étaient en mesure de recevoir la rémission du péché originel, leurs péchés personnels seraient toujours dans leurs coeurs. C’est pourquoi ils continuent d’offrir des prières de repentance, et ils pensent que les prières de repentance et le fait d’essayer de se sanctifier eux-mêmes sont inévitables afin qu’ils puissent être pardonnés de leurs péchés tous les jours. Telle est la foi du faux christianisme.
 


L’expiation parfaite de Dieu


Laissez-moi vous raconter une histoire. Il y avait un vieil homme vivant seul après avoir envoyé ses enfants en ville. Cet homme était très vieux et ne pouvait pas travailler. Sa seule joie était l’alcool. Il aimait tellement l’alcool qu’il ne pouvait pas vivre sans lui, pas même un jour. Et ainsi, il buvait de l’alcool constamment. Mais, quelqu’un qui vit en campagne pouvait-il être riche? Parce qu’il buvait toujours, il avait beaucoup de factures impayées. Un jour, pendant qu’il buvait encore sans payer l’addition, la propriétaire de la taverne hurla sur son dos, lui demandant quand il paierait ses factures. Alors, le fils, qui était venu rendre visite à son père après un long moment, vit son père, à ce moment même en train d’être saisi par le collet et être humilié par la propriétaire de la taverne. Le fils en devint très surpris.
«Hé, madame. Pourquoi saisissez-vous le col de mon père? Pourquoi humiliez-vous mon père dans la rue de cette façon?» Juste à ce moment, saisissant l’occasion, la propriétaire de la taverne déclara: «Ne faut-il pas qu’il paye ses factures avant de boire? Il ne paie jamais ses factures. Pourtant, aujourd’hui encore, il vient avec tous ses amis du quartier, achète des boissons à souhait, et essaie d’ajouter cela aux factures impayées. C’est la raison pour laquelle je l’humilie en le saisissant par le col. Si vous êtes son fils, payez ses factures. Savez-vous combien ses factures font?»
Le fils, qui avait grandement réussi dans la vie, fut désolé dans son coeur après avoir entendu ces paroles. Il dit: «Combien font les factures? Lâchez le col de mon père et dites combien elles font. Père, s’il te plaît, va à la maison. Je suis ton fils. J’irai à la maison aussitôt que j’aurais pris soin de cela. Alors, combien font les factures?»
Dans les zones agricoles en Corée, les factures d’alcool sont généralement payées avec du riz, et la propriétaire déclara que les factures faisaient 200 sacs de riz en paille. Pour un paysan ordinaire, 200 sacs de riz en paille ne feraient-ils pas environ dix ans de travaux agricoles? Le carnet des débits était rempli de minuscules écritures indiquant en quels mois et en quels jours le père avait bu à crédit. Le père, qui est de bon coeur invitait les passants en disant: «Hé, venez, entrez», et leur achetait de la boisson chaque jour. Chers croyants, essayez d’imaginer à quel point la facture avait grossi.
Pourtant, ce fils l’a payée entièrement. Il demanda, «Combien valent 200 sacs de riz en paille?» et paya les factures avec une grande aisance. Ensuite, le fils dit à la propriétaire, «Regrouper les amis du quartier et boire de l’alcool avec eux est la dernière joie que mon père a dans sa vieillesse. Alors, quand mon père vient ici avec des amis de quartier, servez-lui de l’alcool sans qu’il ne paye», et il donna à l’avance une énorme somme d’argent à la propriétaire.
Après cela, même si le père devait rassembler des voisins pour boire de l’alcool, cela serait-il consigné dans le livre de comptes? Cela ne pourrait plus être facturé. N’y aura-t-il pas de factures dans le cœur chaque fois qu’il boit de l’alcool, lui qui ne connaissait pas ce fait? Il en aura. Mais plus tard, le fils dit au père. «Je n’ai pas dit cela à mon père de peur qu’il ne boive trop. Mais le temps est venu de lui dire la vérité parce qu’il a un lourd fardeau sur le cœur en raison de la taille croissante de la facture. Donc, je dois lui dire que j’ai donné à l’avance, une énorme somme d’argent pour les factures avenir. Je dois également lui dire de ne pas trop boire de l’alcool, mais de ne boire qu’un tout petit peu. Maintenant, je dois lui dire que j’ai confié à la propriétaire de la taverne une somme de 200 millions de Won (200,000 $ US).»
Pensant ainsi, le fils appela son père et lui demanda: «Est-ce que tu as bu beaucoup d’alcool ces jours-ci?» 
«Hé fils, j’ai encore bu pour 5 mois, alors je suis inquiet. Je pense que je vais encore souffrir. D’une certaine façon, je pense que je vais me faire saisir de nouveau par le col.» 
«Ne t’inquiète pas, père. J’ai donné une grosse somme d’argent à l’avance afin que tu puisses boire toute ta vie. Mais, essaye de ne pas trop boire à la fois.» 
«Vraiment? Combien as-tu donné?» 
«Eh bien, j’ai confié à la propriétaire de la taverne une somme de 200 millions de Won.» 
«Non, vraiment? 200 millions de Won?» 
Sachant que son père continuerait à boire, le fils a confié à la propriétaire une somme d’argent suffisante pour couvrir les frais de toute une vie de consommation d’alcool. En fait, le père était un débiteur dans son cœur, quand il n’était pas au courant du fait que son fils avait donné à la propriétaire 200 millions de Won à l’avance. Mais en vérité, il n’avait plus jamais été un débiteur. Pendant 5 mois, ce père se disait, «Je suis endetté. Je suis endetté», dans son cœur, et c’est pourquoi, à chaque fois qu’il passait par la taverne, il baissait sa tête. Mais maintenant, son père n’était plus endetté.
 
 
Telle est notre rémission du péché

Le pardon des péchés que le Seigneur nous donné est précisément comme ça. Sachant que nous les êtres humains, nous allons pécher toute notre vie durant, Dieu le Père a envoyé le Seigneur prendre tous les péchés du monde à l’avance, et Lui a fait recevoir le jugement de tous les péchés à la Croix une fois pour toutes. En faisant ainsi, Il S’est assuré que nos cœurs ne demeurent pas enchainés par les péchés. Nous sommes reconnaissants à notre Dieu le Père de nous avoir libérés des péchés en envoyant Jésus-Christ. Le Seigneur nous a libérés, nous qui croyons en Lui, de tous nos péchés. Chers croyants, est-ce ainsi? Croyez-vous en Jésus comme votre Sauveur? Jésus a-t-Il pris sur Lui tous vos péchés? Vos péchés ont tous été transférés sur Jésus. Chers croyants, Jésus a reçu le jugement sur la Croix, ayant porté tous vos péchés, ainsi que les miens, en recevant le baptême de Jean-Baptiste. Et puis, Il est mort après avoir dit que tout était accompli. Le Seigneur a accompli notre salut. Le Seigneur nous a sauvés de tous les péchés, afin que nous n’ayons rien pour lequel nous puissions recevoir le jugement.
Les Juifs disaient aussi qu’ils croyaient en Dieu. Mais ils disaient que l’on ne devait ni guérir les malades ni se lever du lit de malade le jour du sabbat. Les Adventistes disent que l’on devrait garder le Sabbat parfaitement pour être sauvé. Toutefois, de telles notions viennent de leur mauvaise compréhension de la Parole de la Bible. Et, ces notions ne sont que des doctrines fabriquées par des hommes. Ce ne sont pas les lois établies par Dieu. Dieu nous dit que tous les pécheurs, à tout moment, peuvent recevoir le salut et la libération de tous les péchés, en croyant en Jésus. Dieu est en train de dire: «À tout moment, recevez la bénédiction du salut dans votre cœur et recevez la liberté de votre cœur. Après cela, en répandant l’Evangile à votre famille, conduisez votre famille à recevoir la rémission des péchés et à devenir enfants de Dieu.» Ceci est l’essence du salut de Dieu. Chers croyants, voilà l’amour de Dieu.
Si vous avez reçu la rémission des péchés en écoutant l’évangile de l’eau et de l’Esprit, alors il doit y avoir eu une Eglise qui vous a prêché cet évangile. L’église qui fournit l’évangile de la Vérité effective est la véritable église, et chaque église n’est pas l’Eglise de Dieu. Est-ce que les gens croient en Jésus aujourd’hui correctement? Non. Lorsque nous demandons: «Avez-vous reçu le pardon de vos péchés?» Ou «Etes-vous sûr d’entrer au Paradis?» de nombreux chrétiens répondent «Nous saurons lorsque nous arriverons là-bas.» 
«Alors avez-vous des péchés?» 
«Comment peut-il ne pas y avoir du péché dans le cœur de quelqu’un? Bien sûr, j’ai des péchés, parce que je commets les péchés tous les jours.» 
«Ce n’est pas le cas. Celui qui croit en Jésus correctement peut n’avoir aucun péché dans son cœur. Comment pourriez-vous alors avoir du péché? N’avez-vous pas reçu la rémission des péchés, au début de votre foi en Jésus? Si vous avez reçu la rémission des péchés, comment pourrait-il y avoir des péchés?»
«Même ainsi, j’ai des péchés. Je suis encore faillible et commets des péchés tous les jours, alors comment peut-il n’y avoir aucun péché?»
«Alors, pourquoi croyez-vous en Jésus? Jésus a-t-Il enlevé tous vos péchés?»
«Il les a enlevés.»
«Dans ce cas, vous ne devriez pas avoir des péchés.»
«Il y en a. Parce que je commets sans cesse des péchés, j’ai des péchés.»
Ainsi, leurs paroles se contredisent. Dans un premier temps, ils disent que Jésus a enlevé tous leurs péchés, mais quand on leur pose davantage de questions, il y a des gens qui reviennent à la charge en demandant comment il peut n’y avoir aucun péché. La conversation avec un tel chrétien continue ainsi :
«Si Jésus a ôté tous les péchés, alors je n’ai pas de péché, mais je suis encore un pécheur. Jésus n’a ôté que mes péchés originels, et Il n’a pas ôté mes propres péchés.»
«Comment pouvez-vous alors recevoir la rémission de vos propres péchés?»
«Nous recevons la rémission de nos propres péchés en faisant des prières de repentance tous les jours.»
Il y a beaucoup de chrétiens qui ont une telle foi. Jésus a pris tous les péchés du monde dans le fleuve Jourdain. Pourtant, comment peut-il y avoir des péchés dans une personne? Il ne peut y avoir aucun péché dans le cœur de ceux qui croient que Jésus a pris sur Lui tous les péchés du monde en recevant le baptême dans le Jourdain.
Chaque fois que les bouddhistes coréens réalisent leurs péchés, ils chantent en appelant leurs dieux et déesses, «Namu Amitabul kwanseum Bosal.» Comme ça, si un pécheur chrétien offre des prières de repentance tous les jours, cela signifie que la personne n’a pas encore reçu le salut de ses propres péchés. Après avoir cru en Jésus, si la foi de quelqu’un devait s’écrouler pour avoir commis un péché du fait de sa faillibilité humaine, alors la foi de la personne ne serait pas une vraie foi. Ce n’est pas la foi, mais plutôt un autre comportement religieux auquel on croit, afin de compter sur Dieu.
 


Nous sommes des hommes faillibles devant Dieu


Nous avons reçu la rémission des péchés en croyant en Jésus, qui a effacé tous les péchés de l’humanité qui est limitée dans chaque aspect. Bien que nous soyons limités, Dieu est tout-puissant et illimité. C’est pourquoi Dieu a effacé tous nos péchés et nous a parfaitement sauvés de tous ces péchés que nous commettons à cause de nos limites. Croire en cela est la vraie foi. 
Cet homme, qui croyait en Dieu et désirait ardemment son aide, a reçu la guérison d’une infirmité de 38 ans après avoir rencontré Jésus. Cela signifie qu’il a reçu le pardon des péchés, une fois pour toutes. Le Seigneur nous parle de la parfaite rémission des péchés à travers l’histoire de cette personne qui a souffert d’une infirmité pendant 38 ans: il se leva de son lit et marcha après avoir été guéri de sa maladie chronique. 
Après avoir reçu la rémission des péchés, nous ne devons jamais être avec ceux qui n’ont pas reçu la rémission des péchés. Cela signifie que nous ne devons pas mener une vie de foi avec eux. Nous pouvons faire d’autres choses ensemble, mais nous ne pouvons pas partager la vie de foi avec eux. Vous rendez-vous compte de cela? Chers croyants, les justes et les pécheurs ne peuvent pas bien vivre ensemble. Ceux qui possèdent une foi qui prétend avoir des péchés en dépit de croire en Jésus, et nous qui avons reçu le parfait pardon de nos péchés, ne pouvons pas être ensemble. 
Dans Jean chapitre 5 versets 14-15, il est dit: «Depuis, Jésus le trouva dans le temple, et lui dit: Voici, tu as été guéri; ne pèche plus, de peur qu’il ne t’arrive quelque chose de pire. Cet homme s’en alla, et annonça aux Juifs que c’était Jésus qui l’avait guéri.» Jésus a dit: «Voici, tu as été guéri; ne pèche plus, de peur qu’il ne t’arrive quelque chose de pire» (Jean 5:14). Chers croyants, que pensez-vous que ces mots signifient? Pourquoi Jésus a-t-il dit, «Voici, tu as été guéri; ne pèche plus, de peur qu’il ne t’arrive quelque chose de pire» après la guérison de cet homme qui avait été malade pendant 38 ans? 
L’infirmité de la chair qui avait frappé cet homme et l’avait maintenu sur le lit pendant 38 ans provenait du péché. Parce que notre Jésus avait absout les péchés de cet homme, cet homme a été libéré de l’infirmité. Jésus lui dit alors, «Ne pèche plus, de peur qu’il ne t’arrive quelque chose de pire» (Jean 5:14). Jésus ne le dit pas parce qu’Il pense que nous ne commettrons plus de péchés.
Chers croyants, notre Dieu nous a sauvés en effaçant parfaitement tous nos péchés. Alors, devons-nous essayer de recevoir de nouveau la rémission des péchés s’il nous arrivait de commettre de péchés après avoir reçu la rémission des péchés? Il n’en est rien. Tout ce que nous avons à faire, c’est de confirmer que nous avons reçu le pardon des péchés, même de ces péchés, par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Si vous faites cela, l’évangile de vérité va purifier vos cœurs. Vous et moi devons devenir des croyants, en la rémission des péchés une fois pour toutes donnée par le Seigneur, et nous ne devons pas aller en enfer en tombant dans l’incrédulité. Au lieu de cela, nous devons nous souvenir de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et nous devons ruminer le fait que nous avons reçu la rémission de tous les péchés, même pour les péchés que nous commettons tous les jours à cause de nos faiblesses. Je vous souhaite de vivre avec une telle foi.
Chers croyants, le Seigneur a consigné dans la Bible le passage suivant: «Voici, tu as été guéri; ne pèche plus, de peur qu’il ne t’arrive quelque chose de pire» (Jean 5:14). Jésus qui a guéri un homme étant alité 38 ans a dit cela. Sans aucun doute, notre Seigneur a guéri un homme qui était malade depuis 38 ans. Jésus parle sûrement de la rémission des péchés à travers ce ministère de guérison. Ainsi, Dieu explique le Royaume de Dieu et les choses spirituelles à l’aide de la réalité des choses de cette terre.
Quelqu’un a demandé en retour, «j’ai reçu la rémission des péchés, alors ne puis-je donc pas me balader étant complètement nu?» Comme je lui ai dit, «Malgré que j’ai eu des péchés dans le passé, je suis maintenant sans aucun péché par la foi en Jésus», Il a poursuivi en disant: «Alors, il n’y a aucun problème si vous marchez complètement nu.» Mais, c’était une déclaration pleine d’ignorance. La personne pouvait penser que tout le monde avait de telles pensées. Est-ce que la personne voulait signifier qu’elle marcherait nue si elle était sans péché?
Chers croyants, une personne qui a reçu la rémission des péchés peut avoir vécu une vie au bord du désordre extrême dans le passé, mais à partir du moment où elle reçoit la rémission des péchés, la personne ne sera pas en mesure de le faire. Parce qu’il y a l’Esprit Saint à l’intérieur de ceux qui ont reçu la rémission des péchés en croyant à l’évangile de l’eau et l’Esprit donné par Jésus, ils ont encore plus de mépris pour les péchés. Parce que le Saint-Esprit qui est dans le cœur de ceux qui ont reçu le pardon de leurs péchés ressent une gêne dans des endroits crasseux, Il ne peut pas demeurer sur de crasseux péchés. Comprenez-vous cela?
Chers croyants, voulez-vous aller dans un endroit où vous pouvez danser avec votre amant d’un soir? Si vos coeurs ne se sentent pas gênés, alors allez-y; toutefois, si vous deviez aller dans un tel lieu, alors le Saint-Esprit en vous se sentirait mal à l’aise. Chers croyants, si vous avez reçu la rémission des péchés, vos cœurs se sentent mal à l’aise, même quand vous commettez des péchés en raison de vos faiblesses. En raison de la gêne, vous n’êtes pas en mesure de continuer à le faire.
Ici, notre Seigneur dit à la personne guérie, «Tu as reçu la rémission des péchés, alors, ne tombe plus dans une telle incrédulité.» De peur que de pires choses ne t’arrivent, Il nous conseille de ne pas tomber dans de fausses croyances. Quelle sorte de péché serait pire que celui-là? Cela signifie que le né de nouveau ne doit pas revenir dans une Eglise qui ne prêche pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Cela m’attriste que de nombreuses personnes retournent dans des Églises de pécheurs, après avoir fréquenté l’Eglise de Dieu pour un certain temps, quand elles ont reçu la rémission des péchés de Son Eglise. Leurs pasteurs leur souhaitent la bienvenue et leur disent qu’ils doivent recevoir la rémission des péchés tous les jours en offrant des prières de repentance et de se sanctifiés chaque jour parce que les gens commettent des péchés de tous les jours. Si l’on devait revenir à une vie de foi qui soit sous la direction de tels pasteurs, une plus sévère maladie atteindrait notre vie de foi qui en arriverait à sa fin. Retourner à sa vieille foi ne serait pas différent que trahir Jésus.
Dieu le Père, par l’intermédiaire de Son Fils, a complètement effacé tous nos péchés. Car Dieu nous a tellement aimé au point de sacrifier Son Fils, qu’Il a effacé tous nos péchés complètement. Chers croyants, après avoir reçu le pardon de vos péchés, si vous deviez aller vers des personnes trompeuses qui disent que l’on doit recevoir la rémission des péchés chaque jour et mener une vie de foi aux côtés de telles personnes, on périrait en peu de temps.
«Cher Jésus, j’ai aussi péché aujourd’hui. S’il te plaît, pardonne-moi. Jésus a lavé tous mes péchés, mais j’ai encore péché. S’il te plaît, pardonne-moi.» N’est-il pas illogique de demander pardon une fois de plus, malgré le fait qu’Il a payé toutes vos dettes? Chers croyants, il est certainement étrange de rembourser une dette qui a déjà été payé. Grâce à notre foi en Jésus, nous avons reçu la rémission de tous les péchés. Nous avons reçu la rémission des péchés pour tous les péchés que nous commettons tout au long de notre vie. Et oui, demander l’absolution des péchés de nouveau en offrant des prières de repentance est quelque chose d’anormal. 
 

Beaucoup d’hopitaux psychiatriques se construisent de nos jours 

Dans un pavillon de malades mentaux anonymes, un certain malade mental aurait traîné partout, sur le plancher, une brosse à dents attachée à une corde. Le médecin en charge du patient a vu cela et lui a demandé: «Pourquoi traînez-vous ce chien partout?» Le patient a répondu: «Eh bien, ce n’est pas un chien. C’est une brosse à dents.» Pendant que le médecin s’en alla se disant, eh bien, ce malade semble retrouver sa mémoire, le malade quant à lui aurait dit dans le dos du médecin: «Quel homme stupide, Je l’ai vraiment eu, Comment ceci peut-il être une brosse à dents, c’est bien un chien.» Et, il aurait continué à traîner la brosse à dents partout.
Chers croyants, aujourd’hui encore, une personne qui a déjà reçu la rémission des péchés en croyant ne présenterait-elle pas les mêmes symptômes que ce malade mental en essayant de recevoir à nouveau la rémission des péchés? Les personnes qui ont reçu la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit ont reçu la rémission de tous les péchés qu’ils auront à commettre tout au long de leur vie. Alors, comment peut-on dire, «S’il Te plaît, pardonne-moi pour tous ces péchés», une fois de plus? 
Jésus a porté tous nos péchés, a versé Son sang, et Il est mort sur cette Croix odieuse et horrible. Il a dû être cloué sur des artères et a versé tout le sang de Son corps parce qu’Il a reçu le baptême dans le but de sauver les pécheurs. Jésus, qui n’avait même pas commis un seul péché, a dû prendre sur Lui tous nos péchés en recevant le baptême, a reçu le jugement en versant Son sang étant crucifié, et est mort en conséquence par amour pour nous. Et pourtant, devons-nous rendre la mort de Jésus-Christ vaine? Doit-on rendre la vérité du salut de Jésus-Christ vaine? Chers croyants, nous ne devons pas croire de manière à rendre l’œuvre de Jésus vaine.
Chers croyants, vous ne savez pas à quel point le Seigneur nous aime. Par conséquent, nous ne devons pas trahir le Seigneur. Cela signifie que nous ne devons pas trahir notre Dieu. Le Seigneur a effacé tous nos péchés afin de nous emmener au Ciel. Le Seigneur a complètement effacé nos péchés, afin de nous libérer de tous les péchés et de nous donner la paix dans nos cœurs. Et pourtant, chers croyants, devons-nous trahir une telle volonté du Seigneur, le salut du Seigneur? Il ne faut jamais le faire.
Il y a un dicton aux Etats-Unis qui déclare: «Une fois marine, toujours marine.» Le fait est qu’une fois que nous avons reçu la rémission des péchés, la rémission des péchés demeure pour toujours. Assurément, nous avons reçu le pardon de nos péchés par l’eau et l’Esprit. Nous avons reçu la rémission des péchés à travers la Parole du baptême de Jésus et le Saint-Esprit, c’est l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Ceux qui croient à cet évangile sont sans péché. Ceux qui savent qu’ils sont sans péché sont ceux qui ont la preuve que le Saint-Esprit réside déjà dans leurs cœurs.
Il est écrit: «C’est pourquoi je vous déclare que nul, s’il parle par l’Esprit de Dieu, ne dit: Jésus est anathème! Et que nul ne peut dire: Jésus est le Seigneur! si ce n’est par le Saint Esprit» (1 Corinthiens 12:3). Sans croire au baptême et au sang de Jésus, on ne peut pas dire que Jésus est Seigneur, que je suis juste, ou que je suis sans péché. Nous pouvons dire que nous sommes sans péché par le Saint-Esprit et en croyant à la Parole de Dieu.
Chers croyants, après avoir reçu le salut, y aurait-il encore des péchés? Non, il n’y en a pas. Si vous avez vraiment reçu le salut en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, il ne devrait y avoir aucune sorte de péché resté dans votre cœur. Toutefois, si vous avez faussement reçu la grâce du salut, vous êtes un pécheur, même après avoir cru en Jésus, et de surcroît, vous vivrez comme un pécheur tout au long de votre vie. Si c’est votre cas, vous devriez recevoir la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Dans Jean chapitre 5 verset 18, il est dit: «A cause de cela, les Juifs cherchaient encore plus à le faire mourir, non seulement parce qu’il violait le sabbat, mais parce qu’il appelait Dieu son propre Père, se faisant lui-même égal à Dieu.» Les Juifs voulaient tuer Jésus. Pourquoi voulaient-ils faire cela? C’est parce que Jésus avait violé le Sabbat. Ils ont essayé de Le tuer parce que Jésus avait non seulement violé leur loi religieuse, mais aussi, avait essayé d’être égal à Dieu en disant que Dieu était Son vrai Père. 
Chers croyants, ceux qui mènent une vie de foi, ayant reçu le salut en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit aujourd’hui sont dans la même situation que Jésus dans ce passage. Chers croyants, violons-nous ou ne violons-nous pas les lois des chrétiens de ce monde? Nous croyons en la Parole de Dieu, pas en leurs doctrines. Nous croyons en Dieu et appartenons à Dieu, pas aux gens de ce monde. Tout comme Jésus a dit que Dieu est Son vrai Père et avait Lui-même considéré être l’égale de Dieu, nous aussi appelons Dieu, Père, comme enfants de Dieu. C’est la raison pour laquelle les gens nous persécutent et nous attaquent. Mais, nous ne sommes pas de ceux qui se font attaquer facilement, car nous avons l’épée de la Parole de Vérité. 
Il y a un dicton coréen qui déclare, «Même un petit chien de sang mêlé peut être courageux dans sa maison.» Néanmoins, quand un chien domestique aboie, «Qui êtes-vous? Je devrais vous mordre. Arf!» Il replie sa queue entre les pattes et s’enfuit en gémissant. Il y a aussi un proverbe qui dit que le chien aboie, la caravane passe. 
Nous demandons à un Chrétien qui se comporte comme ce chien: «Est-ce que vous croyez en Jésus? Avez-vous un péché?» 
«Bien sûr, j’en ai.» 
«Si c’est le cas, vous irez en enfer. La Parole dit que le salaire du péché, c’est la mort.» 
«Dans ce cas, je devrai aller à l’enfer. N’est-ce pas la même chose pour vous?» 
«Eh bien, n’avez-vous pas de péché?» 
«J’ai reçu la rémission des péchés, de sorte que je n’ai pas de péché». 
«Alors, voulez-vous dire que vous ne commettez plus de péché?» 
«Non, je commets des péchés tous les jours.» 
«Si vous commettez des péchés, alors, comment pourriez-vous être sans péché?» 
«Alors, avez-vous un péché?» 
«J’ai bien sûr des péchés.» 
«Avez-vous reçu le pardon de vos péchés, ou ne l’avez-vous pas reçu?» 
«Je l’ai reçu.» 
«Vous avez des péchés, alors comment pourriez-vous être un enfant de Dieu? Vous avez des péchés parce que vous croyez juste en la mort de Jésus sur la Croix et parce que vous ne croyez pas que vos péchés ont été transférés sur Jésus à travers Son baptême. Si Jésus n’avait pas pris vos péchés, à quoi cela vous servirait, même s’Il devait mourir cent fois sur la Croix?»
Chers croyants, si une certaine chose n’a pas de relation avec vous, elle ne vous est d’aucune utilité. Supposons que des gens qui n’ont aucune relation avec vous gagnent des millions et des milliards de dollars par hasard. A quoi cela vous servira-t-il donc? Croyez-vous en Jésus, ou ne croyez-vous pas? Maintenant, s’il y a des péchés dans votre cœur, en quoi Jésus vous préoccuperait-Il. D’autres personnes, après avoir reçu la rémission des péchés, pourraient aller au ciel, mais de quelle utilité cela vous serait-il, si vous-même vous n’obtenez pas l’entrée au ciel? N’est-ce pas ainsi? Et donc, nous devons recevoir la rémission des péchés, en écoutant l’Évangile effectif en en croyant en lui dans nos coeurs. Chers croyants, les péchés qui sont dans les cœurs doivent partir pour que vous puissiez entrer au Ciel.
Nous voyageons parfois. Nous voyageons pour l’étranger, autant que nous dans notre pays, et quand vous arrivez dans un avion ou un train pour votre voyage, ce dont vous aurez besoin c’est un billet. Tant que vous avez un billet, il importe peu que vous soyez mal habillé ou même en loques. Si vous avez un ticket, vous pouvez loger dans un hôtel, et même si vous ne portez pas une cravate, vous pouvez embarquer dans un avion. Mais, quelle que soit votre importance, si vous n’avez pas de billet vous serez mis dehors. Même si vous êtes un mendiant, aussi longtemps que vous achetez un billet au guichet et que vous passez par le contrôle des billets, personne ne peut vous mettre dehors. Mais, même si vous êtes un homme de classe, vous serez repoussé si vous n’avez pas de billet.
Chers croyants, même si vous avez eu foi en Jésus pendant une longue période, vous êtes pécheur si vous avez des péchés dans votre cœur. Toutefois, même si vous avez cru en Jésus, juste pour une journée, vous serez juste si vous avez reçu la rémission des péchés dans votre cœur. La personne juste a le billet d’avoir reçu la rémission des péchés dans son cœur, mais un pécheur n’a pas encore le même billet. Quel genre de billet nous permettra d’entrer au Ciel? Le billet pour moi est de recevoir la rémission des péchés en croyant au fait que tous mes péchés ont été transmis sur Jésus quand Jean-Baptiste Le baptisa, et que Jésus a pleinement reçu le jugement qui m’était réservé en mourant sur la Croix et en versant Son sang. Pouvez-vous comprendre cela?
Quand Jésus était sur cette terre, Jésus a effectivement appelé Dieu Son vrai père. L’enfant d’un être humain n’est-il pas un être humain? C’est un être humain. Un chiot est-il un chien ou ne l’est-il pas? Il l’est effectivement. Après cette considération, les gens arrivent à la conclusion que si Dieu est le vrai Père de Jésus, alors, Jésus doit aussi être Dieu.
Les Témoins de Jéhovah disent que Jésus est le Fils de Dieu, mais Il n’est pas Dieu. C’est pourquoi j’ai dit ces choses: j’ai demandé à un membre des Témoins de Jéhovah, «Croyez-vous que Dieu est le Père de Jésus? Si oui, croyez-vous que Jésus est le Fils de Dieu? Si oui, puisque le Père est Dieu, n’est-il pas vrai que Son Fils est Dieu?» Mais alors, le témoin de Jéhovah a dit: «La divinité de Jésus est légèrement différente.» Donc, je lui ai encore demandé : «Dans la cour de ma maison, il y a deux chiens. L’un d’eux est un mâle, et l’autre est une femelle, ils ont eu des chiots. Sont-ils des chiens ou ne le sont-ils pas? Ce sont des chiens. Sont-ils des petits chiens ou pas? Ils sont tous des chiens. Alors, la seule différence est que l’un est le père et l’autre est le fils. N’est-ce pas le cas?» Puis, il a dit: «Ils sont du même genre.» Je lui ai encore demandé: «Jésus n’est-il pas Dieu?» Il était à court de mots.
Chers croyants, vous vous rendrez sûrement compte que les paroles des Témoins de Jéhovah ne sont pas logiques. Maintenant, nous avons ici des parents et leurs enfants. Si les parents sont des êtres humains, leur enfant est-il aussi un être humain, ou pas? L’enfant est un être humain. Cela n’est-il pas vrai que le Fils de Dieu est Dieu et non pas un être humain? Jésus est venu sous la forme d’un être humain, mais il est certain qu’Il était le Dieu tout-puissant. Il n’y a aucune raison pour nous de ne pas croire en Jésus comme Dieu.
Jésus est Dieu. «Car, comme le Père ressuscite les morts et donne la vie, ainsi le Fils donne la vie à qui il veut. Le Père ne juge personne, mais il a remis tout jugement au Fils, afin que tous honorent le Fils comme ils honorent le Père. Celui qui n’honore pas le Fils n’honore pas le Père qui l’a envoyé» (Jean 5:21-23).
Dieu le Père a envoyé Son Fils Jésus sur cette terre, pour nous sauver. De plus, Il a remis tout le pouvoir de tout juger à Son Fils. Jésus a effectivement créé toutes choses du ciel et de la terre. La Bible dit avec certitude que Dieu le Père a tout supervisé et que Son Fils a créé avec la Parole. Aussi, Dieu dit qu’Il a remis le pouvoir de juger à Son Fils, ainsi que la capacité de donner le salut.
Si c’est le cas, les paroles du Témoin de Jéhovah sont quelque chose d’illogique. «Je crois en Dieu le Père. Qui plus est, je crois que le Fils de Dieu le Père, Jésus, est aussi Dieu, notre Sauveur et notre Créateur, et je crois qu’Il est devenu notre Sauveur. » Lorsque je lui ai dit cela, le Témoin de Jéhovah écarquilla ses yeux, et il dit: «Il n’y a qu’un seul Dieu, alors comment pourrait-il y avoir deux Dieux alors qu’il ne peut y avoir qu’un seul Dieu?»
Dieu est trinité: le Père et le Fils et le Saint-Esprit. Notre Dieu est en trois personnes, mais tous les trois sont le même Dieu. L’Esprit Saint est Dieu. Le Fils de Dieu est aussi Dieu, et Dieu le Père est Dieu. Pour nous, ces trois entités divines sont le même Dieu, mais c’est juste que Dieu est divisé en trois personnes, le Père, le Fils et le Saint-Esprit.
Si oui ou non Jésus est Dieu est une question véritablement importante. Et, la réponse à cette question est que Jésus est Dieu. Lorsque j’ai dit au Témoin de Jéhovah, «Je crois au Fils de Dieu et au Père. Ils sont le même Dieu. Je crois ainsi», il a finalement dit que Jésus n’était pas Dieu. Il a fourni des preuves que Jésus n’est pas Dieu, et j’ai fourni des preuves que Jésus est Dieu. Mais, avec sa bouche grande ouverte devant moi, il n’était pas en mesure d’en dire plus. Quel est l’objectif des Témoins de Jéhovah? Ils veulent nous faire croire en Dieu seulement et pas en Jésus. Et ils veulent nous faire aller vers les maisons des autres 3 jours par semaine, pour leur dire cela. Ce qu’ils font n’est pas différent d’aller dire partout que Jésus n’est pas le Sauveur qui a effacé tous les péchés.
Je vous dis clairement que je crois que Jésus est mon Sauveur, et que Jésus est mon Dieu. En plus, je crois que le Père de Jésus est aussi mon Dieu le Père. Toutefois, parmi ceux qui croient en Jésus, il y a beaucoup de personnes qui haïssent celui ou celle qui professe qu’il ou qu’elle est devenu(e) une personne juste simplement en croyant en Jésus. Ceux qui sont nés de nouveau en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit sont les justes. Ils appellent Dieu le Père, Père. Dieu appelle ceux qui croient en Dieu et en l’évangile de l’eau et de l’Esprit les justes. Vous et moi sommes effectivement devenus des justes en recevant la rémission des péchés en croyant en Jésus et en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Les religieux du monde sont pécheurs, même après avoir cru en Jésus pendant 100 ans, nous devenons justes seulement au moment où nous avons commencé à croire en Jésus et en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. C’est pourquoi ils nous persécutent, tout en étant surpris. De même que Jésus a reçu la persécution en disant que Dieu le Père est Son Père, nous obtenons des regards de haine des gens, parce que nous sommes aussi des enfants de Dieu.
Alors, pourquoi les gens agissent-ils ainsi? C’est parce que de mauvais esprits sont en eux, mais le Saint-Esprit est en ceux qui ont reçu la rémission des péchés. Ils ne nous aiment pas parce qu’un mauvais esprit et le Saint-Esprit ne peuvent devenir un. Mais, nous sommes tolérants et non pas hostiles à leur égard. Nous prions, et si les gens ne savent pas, nous les enseignons. C’est parce que les gens reçoivent la rémission des péchés quand ils entendent cet évangile de Vérité que nous prêchons.
Chers croyants, maintenant, grâce à notre foi en Jésus Christ, nous avons pu avoir Dieu comme notre Père. Nous sommes devenus Ses enfants. Nous sommes devenus participants de la nature divine (1 Pierre 1:4). En termes simples, nous sommes devenus des fils de Dieu. Pour parler plus clairement, nous sommes devenus des dieux (Jean 10:34-35). Pouvez-vous comprendre cela? Le jour où nous revivrons après la mort de notre chair, nous le deviendrons. 
Il est dit dans l’Évangile de Jean, chapitre 5 versets 24-25: «En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole, et qui croit à celui qui m’a envoyé, a la vie éternelle et ne vient point en jugement, mais il est passé de la mort à la vie. En vérité, en vérité, je vous le dis, l’heure vient, et elle est déjà venue, où les morts entendront la voix du Fils de Dieu; et ceux qui l’auront entendue vivront.» 
Que signifient ces paroles? «L’heure vient, et elle est déjà venue, où les morts entendront la voix du Fils de Dieu» (Jean 5:25). Nous étions des âmes qui étaient mortes à cause de nos péchés. Dans la Première Épître de Pierre, il est dit que l’évangile a été prêché aux esprits en prison, et les esprits en prison se réfèrent à ceux qui sont encore liés par les péchés. 
Ici, Jésus nous dit clairement. «L’heure vient, et elle est déjà venue, où les morts entendront la voix du Fils de Dieu» (Jean 5:25). Chers croyants, avant de recevoir la rémission des péchés, nous étions morts. Mais, nous avons entendu la Parole qui dit que le Fils de Dieu a complètement effacé tous nos péchés. Chers croyants, à ce moment-là, notre âme est-elle devenue vivante ou pas? Nous sommes devenus vivants par la Parole du Fils de Dieu. 
Dans l’Evangile de Jean, chapitre 5 versets 26-29, il est dit: «Car, comme le Père a la vie en lui-même, ainsi il a donné au Fils d’avoir la vie en lui-même. Et il lui a donné le pouvoir de juger, parce qu’il est Fils de l’homme. Ne vous étonnez pas de cela; car l’heure vient où tous ceux qui sont dans les sépulcres entendront sa voix, et en sortiront. Ceux qui auront fait le bien ressusciteront pour la vie, mais ceux qui auront fait le mal ressusciteront pour le jugement.» 
Dieu a emprisonné tous les gens sur cette terre. Cela signifie qu’Il a emprisonnées les âmes des gens. Certains disent que les âmes des gens se baladent sur cette terre, mais en réalité, ce ne sont pas les âmes de nos ancêtres. Plutôt, c’est Satan, le Diable et ses subordonnés qui apparaissent au nom de nos ancêtres. Satan est le Diable. C’est pourquoi nous devons nous tenir contre lui en disant: «Je te commande au nom de Jésus. Éloigne-toi de moi, Satan!» Chaque fois que nous sommes tentés par lui. Si nous nous tenons contre lui, Satan ne pourra plus roder. Mais, si nous laissons Satan seul, il ira ici et là, faisant tout ce qu’il veut. Nous devons dire: «Nous te commandons au nom de Jésus, va-t-en Satan!» Satan n’aime pas et craint le nom de «Jésus», car le nom de Jésus est précisément de Dieu. Satan ne peut craindre que Jésus, qui est devenu le Sauveur. 
Lorsque ce monde touchera à sa fin, Dieu ramènera ceux qui sont dans les tombes à la vie «Ceux qui auront fait le bien ressusciteront pour la vie» (Jean 5:29). Cela signifie que Dieu ramènera la chair de ceux qui ont reçu le pardon de leurs péchés à la vie afin de leur donner la vie éternelle. Après cela, il est dit: «ceux qui auront fait le mal ressusciteront pour le jugement» (Jean 5:29). Jugement! Chers croyants, si quelqu’un meurt sans croire en Jésus, et sans avoir reçu la rémission des péchés, cette personne ne sera pas en mesure d’éviter le jugement. Par conséquent, nous devons croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, recevoir la rémission des péchés, et propager l’Évangile en vivant sur cette terre. En agissant de la sorte, aucun mauvais esprit, quel qu’il soit, ne peut nous faire du mal. Tout ce que nous avons à faire c’est de nous tenir contre les mauvais esprits, car les choses s’aggraveraient pour nous, si nous devions les craindre. «Je te commande au nom de Jésus. Va-t-en Satan. Cher Seigneur, garde-moi en sécurité.» Ainsi, c’est seulement quand nous chassons tout ce qui attaque nos cœurs, que notre Seigneur, Sa Parole, Sa paix et Sa tranquillité commencent à guider nos cœurs. Comprenez-vous cela? 
Après avoir reçu la rémission des péchés, nous ne devons jamais revenir au judaïsme. Maintenant, il est juste de vivre selon la volonté de Dieu, séparé de la congrégation des pécheurs. Maintenant, il est juste pour vous de revenir à l’Eglise que Dieu a mise en place et de passer le reste de la vie à vivre fidèlement votre foi.