Sermons

Sujet 18: Genèse

[PARTIE 2-4] Dieu bénit et sanctifia le sabbat (Genèse 2:1-3)

(Genèse 2:1-3)
“ Ainsi furent achevés les cieux et la terre, et toute leur armée. Dieu acheva au septième jour son œuvre, qu'il avait faite: et il se reposa au septième jour de toute son œuvre, qu'il avait faite. Dieu bénit le septième jour, et il le sanctifia, parce qu’en ce jour il se reposa de toute son œuvre qu'il avait créée en la faisant.”
 

Dieu a travaillé sur Sa création jusqu’au sixième jour, puis après avoir tout accompli, Il se reposa le septième jour. Il se reposa parce qu’Il avait accompli tout ce qu’Il voulait. Donc, Il bénit ce jour et le sanctifia. Quand l’œuvre du jour est accomplie, nous nous reposons aussi le soir. De même, Dieu se reposa après avoir fait tout l’univers et l’humanité, parce qu’Il avait accompli tous Ses plans. 
Dieu a fait toute chose jusqu’au sixième jour et s’est reposé le septième. Sur la base de l’interprétation évolutionniste de la strate géologique, des gens nient que Dieu ait fait les cieux et la terre en six jours, mais ces six jours sont en fonction du temps de Dieu, différent de six jours tel que le conçoit l’humanité sur la base de la rotation terrestre. Nous devons toujours interpréter la Parole de la Bible dans la perspective de Dieu.  
Dieu a-t-il vraiment accompli toute chose le septième jour et s’est reposé? Oui. Notre Dieu a tout accompli selon Son plan par Jésus-Christ. Dieu a aussi accompli notre salut en Jésus-Christ. Quand la Bible nous dit ici que Dieu s’est reposé, cela signifie qu’Il a accompli tout ce qui était dans Son plan. Donc, le concept biblique pour le sabbat signifie de jouir du repos dans nos cœurs, qui augmente en croyant que le Seigneur a expié tous nos péchés et a accompli notre salut. 
Pour jouir du repos dans nos cœurs, il doit d’abord ne pas y avoir de péché dans nos cœurs. Pour accomplir cela, nous devons croire que Jésus-Christ a expié tous nos péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. En d’autres termes, nos cœurs trouvent du repos en croyant que tous les péchés de nos cœurs ont été transférés sur Jésus-Christ quand il fut baptisé, et qu’Il porta le châtiment de nos péchés en mourant à la Croix. Le repos se réfère à la condition où nos cœurs ont été sanctifiés, ont reçu la bénédiction de Dieu, et ont trouvé la paix.
La Bible révèle le domaine spirituel de Dieu par les affaires du monde visible. Donc, le passage des Écritures d’aujourd’hui ne peut pas être compris si on regarde seulement d’un point de vue charnel. Autrement dit, interpréter la Bible en des termes charnels conduira à la ruine. La Bible dit: “La lettre tue, mais l’Esprit vivifie” (2 Corinthiens 3:6). Ce passage signifie que si quelqu’un interprète seulement la Bible littéralement par la lettre, il arrivera à la mort spirituelle. Par exemple, en Genèse chapitre un, Dieu fit l’homme et la femme et leur dit de régner sur l’univers et tout ce qu’il contient, mais lorsqu’on regarde en Éphésiens 5:22-32, nous voyons que c’était la promesse de Dieu de sauver beaucoup de gens par Jésus-Christ et par l’Église de Dieu. Donc, ne serions-nous pas perdus si nous devions interpréter ce passage d’Éphésiens en des termes charnels seulement?
Pour les Juifs, le sabbat dure du coucher du soleil du vendredi au coucher du soleil le samedi. Si quelqu’un voulait littéralement sanctifier le sabbat, alors il ne devrait rien faire du tout pendant ce temps. Mais Jésus lui-même guérit des maladies pendant le sabbat. Les Juifs de l’époque ont dénoncé Jésus en disant: “Tu te dis Fils de Dieu, mais comment peux-tu briser le sabbat?” Jésus leur répondit: “Le sabbat a été fait pour l’homme, et non l’homme pour le sabbat”, et il dit aussi “Le Fils de l'homme est maître même du sabbat” (Marc 2:28). En d’autres termes, quand nous comparons l’Ancien Testament et le Nouveau Testament, ce n’est pas en gardant quelques lois qu’on est béni. Et le fait que quelqu’un ne fasse rien le Jour du Seigneur ne signifie pas qu’il observe fidèlement le sabbat. 
Quand la Bible dit: “Dieu acheva au septième jour son œuvre, qu'il avait faite: et il se reposa au septième jour de toute son œuvre, qu'il avait faite. Dieu bénit le septième jour, et il le sanctifia” cela signifie que la bénédiction du salut de Dieu a été répandue sur nous, et nous avons maintenant trouvé le vrai repos dans nos cœurs. Cela nous dit que Dieu nous a donné le vrai sabbat en nous garantissant la rémission des péchés. La vraie intention de Dieu en établissant le sabbat était de nous commander de croire en la vérité selon laquelle le Seigneur a expié tous nos péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et qu’Il a donné le vrai repos aux croyants; cependant, le problème c’est que les légalistes insistent encore sur le jour et l’heure exacts du sabbat jusqu’à ce jour, allant jusqu’à ne rien vendre ni acheter pendant ce temps pour garder le sabbat de toute leur force. C’est pour cela que le Seigneur les a repris sévèrement en disant: “Conducteurs aveugles! qui coulez le moucheron, et qui avalez le chameau” (Matthieu 23:24).
Quand le Protestantisme a été introduit pour la première fois en Corée, il était lourdement influencé par des missionnaires Presbytériens Américains. Ils ont fondé un séminaire à Pyongyang (la plus grande ville de Corée du nord à l’époque), et produit beaucoup de pasteurs. Ces gens mettaient leur vie en règle pour garder le Jour du Sabbat par la Loi. Donc quand la Corée fut placée sous la loi coloniale japonaise, pour briser le Christianisme en Corée, ces dirigeants Japonais forcèrent délibérément les chrétiens Coréens à travailler le Jour du Seigneur et à aller dans leurs temples, et par conséquent beaucoup de chrétiens Coréens durant ce temps affreux furent martyrs pour avoir refusé de le faire. Quand la Corée fut libérée en 1945, ses églises étaient dans une controverse par rapport aux pasteurs qui étaient allés ou non dans les temples sous la loi coloniale japonaise. Beaucoup ont cherché à rebâtir l’église basée sur la foi des martyrs qui avaient refusé d’aller dans les temples et défendaient leur foi, et ces gens furent appelés les “Jaegunpa” c’est à dire “le rassemblement des reconstructeurs”. 
Après avoir été libérés de la loi coloniale japonaise, la Corée fut divisée en deux états séparés comme résultat des politiques puissants, amenant à la fondation de deux gouvernements séparés fermement opposés l’un à l’autre: la Corée du Nord et la Corée du Sud. Quand la Guerre de Corée prit fin en 1950, des événements similaires se produisirent. Pendant l’état du début de la guerre, quand les troupes Nord Coréennes occupaient la majorité de la Corée du Sud, ils assemblaient les gens le Jour du Seigneur et les obligeaient à nettoyer les quartiers. Un jeune chrétien du nom de Chudal Bae a refusé d’obéir à cet ordre, insistant sur le fait qu’il ne pouvait pas travailler pendant le sabbat, et fut fusillé pour cela. Plus tard, les chrétiens coréens ont loué la foi de Bae pour son martyr au jeune âge de 25 ans, pour sanctifier le sabbat, et sa dénomination l’honora en lui conférant un diaconat posthume. 
Si l’humanité devait garder le sabbat par son jour et heure exacts, tout le monde pourrait-il le sanctifier parfaitement? Tout le monde peut-il vraiment ne faire aucune œuvre et ne commettre aucun péché que ce soit durant le sabbat, et passer tout le jour à garder son cœur et son corps saints? Non, c’est vraiment impossible. Dieu nous a-t-il dit de garder le sabbat de cette façon? Non, le vrai sens du sabbat est un appel à croire que Dieu a remis tous nos péchés. Dieu a tout planifié en Jésus-Christ avant de créer les cieux et la terre. Puisque Dieu avait planifié la rémission de tous nos péchés, et qu’Il a effectivement accompli ce plan en Jésus-Christ, les péchés de tout le monde ont déjà disparu aux yeux de Dieu. Connaître cela, y croire, recevoir la rémission des péchés, et garder cette foi dans nos cœurs – c’est exactement ce que Dieu voulait lorsqu’il nous a dit d’observer le sabbat. 
Cependant, les chrétiens qui ne sont pas nés de nouveau sont complètement dans l’erreur, et ils essayent donc de sanctifier le sabbat à la lettre. Certains insistent que le sabbat doit être gardé littéralement, disant: “Nous devons aller à la montagne et cultiver nos propres champs. Nous ne pouvons observer le sabbat que si nous avons nos propres champs. Comment pourrions-nous garder le sabbat si nous travaillons pour quelqu’un d’autre? Dieu nous a aussi dit de ne pas voler, mais comment garder ce commandement? Si nous vivons à l’écart de cette méchante société, nous pourrons éviter de voler, et aussi garder le sabbat.” Donc un certain groupe, issu de l’Église Adventiste du Septième jour, est effectivement allé dans les montagnes et y a bâti une communauté, vivant de la culture pour leurs besoins. Cependant, quand nous entendons le témoignage des gens qui ont quitté cette dénomination, ils disent que tout cela n’est que paroles, et qu’aucun d’entre eux ne respecte vraiment le sabbat. Alors que les légalistes eux-mêmes ne peuvent pas garder la Loi, le fait qu’ils essaient suffit à leur faire se sentir supérieurs et fiers. Si quelqu’un se méprend sur la Bible de la sorte, cela aura des conséquences désastreuses. L’ignorance spirituelle conduit à la mort certaine.
Les Adventistes clament que le sabbat dure du coucher du soleil vendredi au coucher du soleil samedi, et ils dénoncent tout autre chrétien qui observe le Jour du Seigneur comme pratiquant l’iniquité. Jésus fut crucifié un vendredi après midi à trois heures. Comme le sabbat devait commencer peu après, les disciples qui gardaient le sabbat dirent que le corps de Jésus soit emmené et déposé dans Sa tombe rapidement. Et lorsque le premier jour après le sabbat tomba, Jésus vainquit la mort et ressuscita d’entre les morts (Matthieu 28:1). C’est pour cela que nous l’appelons le Jour du Seigneur en souvenir de Sa résurrection, et nous le prenons comme jour de repos. Nous nous rappelons et gardons le Jour du Seigneur parce que c’est le jour où le Seigneur a expié tous nos péchés et a triomphé, et parce que c’est aussi le jour où l’Église est née (Actes 2:1). Si vous rencontrez des Adventistes, vous devriez leur expliquer cela.
Quand nous regardons dans l’Ancien Testament, beaucoup de passages disent que Dieu nous bénira si nous gardons le sabbat, mais si nous regardons dans le Nouveau Testament, nous voyons que Jésus lui même a travaillé pendant le sabbat. Et le Seigneur dit aussi: “Le sabbat a été fait pour l'homme, et non l'homme pour le sabbat,” (Marc 2:27). Garder notre rémission des péchés c’est jouir du vrai repos, et le sens spirituel du sabbat est de recevoir la rémission des péchés de Dieu, devenir Ses enfants, recevoir Sa bénédiction, et adorer Sa gloire dans la foi. 
Donc, les enseignements de toute dénomination qui cherche à garder le sabbat littéralement sont faux. Parmi ces dénominations qui insistent sur le statut du sabbat se trouvent les Adventistes, les Presbytériens, l’Église de la Sainteté, et les Baptistes; et parmi eux, le prototype est l’Église Adventiste du Septième Jour. Maintenant même, ses membres essayent de garder le sabbat à la lettre. Donc ils sont souvent indépendants, puisqu’il leur est difficile de travailler pour quelqu’un, puisqu’ils devraient travailler le samedi. Pendant un temps, je faisais partie de  la branche “Koshin” de l’Église Presbytérienne de Corée, et cette dénomination donne aussi une grande importance au Jour du Seigneur de façon légaliste. Ses membres n’achètent rien le Jour du Seigneur, et ils ne cousent même pas les pantalons, le tout pour garder le Jour du Seigneur comme le sabbat. Ils s’éloignent de tout travail ménager parce qu’ils pensent que Dieu leur a dit de ne faire aucun travail le Jour du Seigneur.
Chers croyants, vous devez vous rappeler le sens spirituel du sabbat. Quiconque croit en Dieu doit garder le “sabbat spirituel”. Y a-t-il un jour où le vrai repos est venu dans nos cœurs, à vous et moi? Oui, il y a eu un jour comme cela. Même si nous ne nous rappelons pas exactement quel mois et quel jour c’était, il y a eu un jour où nous avons reçu la rémission de nos péchés. Quel passage de la Bible a complètement expié nos péchés? Tous nos péchés furent transférés sur Jésus quand il fut baptisé, n’est-ce pas? Cela m’a valu tant de souffrance et de difficultés pour trouver cette vérité incroyable. Quand j’étais au séminaire, personne ne m’a enseigné cette vérité de l’eau et de l’Esprit, bien que j’aie souvent posé cette question aux professeurs. Il y avait du péché dans mon cœur à l’époque.
Un jour, dans une réunion de réveil, j’ai demandé à un certain frère de m’expliquer l’évangile auquel il croyait. Il m’expliqua l’évangile selon ce qu’il comprenait. Il commença à expliquer le système sacrificiel de Lévitique, puis, en arrivant à Matthieu chapitre trois, il me demanda de lire le passage décrivant le baptême de Jésus. Je lus le passage et à ce moment précis, toutes mes questions trouvèrent leur réponse en un instant, et je vis comment l’Ancien et le Nouveau Testament étaient reliés juste sous mes yeux. Je lui ai dit: “C’est bon. Tu peux t’arrêter.”
J’ai enfin réalisé la vérité que je recherchais tant à connaître. En lisant Matthieu 3:13-17, je saisis l’évangile de l’eau et de l’Esprit et reçus la rémission de mes péchés dans mon cœur. À ce moment précis, une grande paix et le repos vinrent dans mon cœur. Depuis lors, j’ai pleinement cru en cet évangile de l’eau et de l’Esprit, et je l’ai toujours prêché depuis. À chaque fois que je prêchais l’évangile aux autres, je leur faisais réaliser les péchés de leur cœur en les montrant clairement, puis je leur expliquais le sens du baptême de Jésus. 
Pour tout un chacun, ce n’est que lorsqu’on rencontre le Seigneur par l’évangile de l’eau et de l’Esprit qu’on peut trouver la vraie paix. Bien que ceux qui clament être sans péchés en croyant seulement au sang de la Croix professent suivre le Seigneur, ils n’ont pas de repos, ni aucun fruit. Ils ne trouvent pas de repos dans le Seigneur, mais dans les enseignements de leur propre dénomination. Ils disent qu’ils ont reçu la rémission des péchés seulement par le sang de la Croix, mais comment leurs péchés pourraient-ils avoir disparu si Jésus ne les avait pas pris par le baptême? C’est parce que Jésus a pris tous les péchés par Son baptême qu’il n’y a plus de péché; comment pourrait-il ne pas y avoir de péché en croyant au sang de la Croix seul? Si le baptême de Jésus est écarté, on ne peut comprendre la Bible, que ce soit l’Ancien Testament ou le Nouveau Testament.
Sans comprendre le baptême de Jésus, nous ne pouvons pas comprendre la Bible, ni ne pouvons recevoir la vraie rémission des péchés. Une certaine sœur m’a dit une fois que son mari disait être sans péché sans même connaître le baptême de Jésus. Pensant que c’était une déclaration assez bizarre, la sœur demanda au mari: “Chéri, es-tu réellement sans péché?”
“Oui. Je n’ai pas de péché.”
“Mais comment est-ce possible?”
“Pourquoi aurais-je des péchés, si Jésus les a tous enlevés à la Croix?”
Donc la sœur demanda: “Qu’en est-il si tu commets un péché demain? Serais-tu toujours sans péché?” Le mari dit finalement: “Chérie, en réalité, j’aurais alors à nouveau des péchés.” La femme expliqua alors à son mari toute la Vérité de l’évangile accompli par le baptême de Jésus et Son sang à la Croix. Le mari l’écouta attentivement, et il fut alors vraiment et parfaitement remis de tous ses péchés. Si nous ne croyons pas que Jésus a pris nos péchés par Son baptême, aucun de nous ne peut dire être sans péché, car nous commettons tous des péchés chaque jour. 
Observer le sabbat que Dieu nous a donné signifie réellement que nous devons garder la Vérité de la rémission des péchés que Dieu nous a donnée. Le fait que Dieu se soit reposé au septième jour implique que Dieu nous a donné le salut parfait. Ce n’est pas en faisant des prières de repentance fanatiquement que nous avons reçu la rémission des péchés. Après tout, avons-nous fait des prières de repentance? Avons-nous jeûné et prié? Quelqu’un a-t-il été emprisonné pour avoir été en campagne contre les idoles? Non, nous n’avons fait aucune de ces choses, mais nous avons cru en la Parole de Dieu, et nous avons bien reçu la rémission des péchés. Parce que Dieu Lui-même a expié nos péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous sommes devenus des gens sans péché par la foi. C’est seulement parce que nous avons trouvé et cru en l’évangile parfait, la vérité de l’évangile par laquelle Dieu a expié tous nos péchés, que nous n’avons pas de péché. Si nous croyons différemment en un demi évangile qui ne peut pas nous assurer du fait que Dieu a effectivement éradiqué tous nos péchés, alors cette foi va inévitablement changer, peu importe avec quelle ferveur nous avons pu croire en Dieu ou combien nous avons pu essayer de toutes nos forces. 
Genèse chapitre un explique le plan général de Dieu pour nous, et le chapitre deux explique ce que Dieu a fait pour le salut de l’humanité. A partir de là dans la suite, Dieu entre dans des détails spécifiques pour élaborer ce qu’est Son Église, comment Satan a fait tomber l’homme, comment Dieu a prévu d’éradiquer tous nos péchés, et comment nous devrions croire en Dieu. Donc sans comprendre Genèse chapitre un, nous ne pouvons pas comprendre le reste du Livre. Par contre, si nous assurons une bonne compréhension du chapitre un, alors nous pouvons comprendre le plan général de Dieu, et donc nous pouvons aussi comprendre et croire les chapitres deux et trois. 
Les trois premiers chapitres de la Genèse peuvent être définis comme un plan général de la Bible entière. Le premier jour de la Création, Dieu parle de la rémission des péchés; le second jour, du discernement spirituel; le troisième jour, comment, dans la chair, nous ne pouvons pas porter le fruit de la justice; le quatrième jour, comment devenir serviteurs de Dieu; et le cinquième jour, sur la vie par la foi. Le sixième jour, Dieu nous a dit qu’Il a créé l’humanité à son image. Le fait que Dieu fasse l’homme et la femme ce jour là signifie qu’il se réjouissait du fait d’avoir bâti Son Église et accompli toute l’œuvre du salut par Jésus-Christ. Et le septième jour, Dieu dit qu’Il se reposa, car Il avait tout accompli selon ses intentions. Puisque Dieu avait fini de faire l’univers et tout ce qu’il contient, faisant tout cela selon Ses intentions, Il nous donna la paix. C’est pour cela que Dieu nous dit: “En lui Dieu nous a élus avant la fondation du monde, pour que nous soyons saints et irrépréhensibles devant lui” (Éphésiens 1:4).
En fait, si vous aviez appris sans arrêt jusque là, vous auriez appris toute la Bible. Cette vérité ne peut pas être apprise en allant au séminaire. La parole de Dieu est quelque chose qui ne peut pas être compris par quelqu’un qui n’est pas vraiment né de nouveau. C’est pour cela que même parmi les professeurs en théologie, il n’y a personne qui puisse enseigner cette vérité. Donc ceux qui sont nés de nouveau par l’évangile de l’eau et de l’Esprit ne sont intimidés par personne, même s’ils devaient rencontrer des gens qui se présentent comme de grands théologiens. Peu importe depuis combien de temps ces gens sont des professeurs en théologie, ils ne connaissent absolument rien. Quand on leur demande d’ouvrir la Bible et de parler, ils ne peuvent rien dire de valable. 
Quand les gens ne reçoivent pas la rémission des péchés par la Parole de Vérité, ils essaient d’apprendre la Parole de Dieu en étudiant la théologie. Mais la Bible ne peut pas s’apprendre par des efforts scolaires du monde. Même s’il y a beaucoup de livres chrétiens, il n’y a pas un seul livre qui explique exactement le vrai évangile. Donc alors que beaucoup d’étudiants ont étudié dur et laissé beaucoup d’œuvres écrites, leurs conclusions ne sont autres qu’un enseignement humaniste, nous disant de vivre vertueusement, de faire des prières de repentance, et de recevoir le Saint-Esprit. 
Il est donc inévitable que le christianisme d’aujourd’hui commence son fort déclin. En Europe, le christianisme avait prospéré pendant des centaines d’années, mais en très peu de temps il a terriblement reculé. Dans le cas Britannique, qui était l’une des forteresses du christianisme dans le monde, il est dit que les chrétiens qui fréquentent régulièrement une église ne représentent maintenant que moins de 5 pour cent de la population. Plus ou moins le même phénomène se poursuit dans pratiquement tous les pays dits chrétiens, où toute la population avait cru en Jésus-Christ il y a à peine un siècle auparavant. 
La même chose se passe en Corée. Pendant un temps, le nombre de chrétiens s’étendait radicalement comme si c’était un feu, mais maintenant cela décline chaque année. Cela arrive parce que les chrétiens croient sans connaître la vérité. S’ils avaient cru en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, le christianisme n’aurait pas décliné ainsi. En dépit de cela, les chrétiens dans le monde entier qui étaient en train de s’affaiblir lisent nos livres, et par là découvrent la Vérité dans un étonnement absolu, réalisant l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et restaurant leur vraie foi. 
Le livre de la Genèse nous montre le plan de Dieu pour le salut. Dieu ne nous a pas donné le sabbat sans raison. Il voulait nous donner la vérité du salut qui nous a délivrés de tous nos péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Quand et où cette vérité du salut de l’expiation de nos péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit a-t-elle été complètement oubliée? Le vrai évangile a disparu quand les doctrines et enseignements humains, venant des propres pensées et connaissances charnelles, ont commencé à être reconnus et ont couvert la vérité de la Parole de Dieu. 
Donc, ceux qui n’ont pas encore goûté le vrai repos en Jésus-Christ à cause des péchés de leur cœur doivent se détourner de leur voie et croire en la Parole de la Vérité dès que possible. Ce n’est que lorsqu’ils croient en la Parole de Dieu, plutôt que de penser avec arrogance à leur propre mérite et par leur fierté, qu’ils pourront trouver le vrai repos dans leur cœur et garder ce repos dans leur vie. 
En nous donnant le sabbat, et en nous bénissant vraiment ce jour, Dieu a permis à tout le monde de connaître Sa Parole correctement, d’atteindre le vrai salut et de garder le sabbat. Nous devons devenir des gens qui observent le sabbat avec la vraie foi.