Sermons

Sujet 16: L’Evangile de Jean

[PARTIE 6-2] En quoi ces pains et ces poissons sont-ils utiles à beaucoup de gens? (Jean 6:1-15)

En quoi ces pains et ces poissons sont-ils utiles à beaucoup de gens?
( Jean 6:1-15 )
«Après cela, Jésus s’en alla de l’autre côté de la mer de Galilée, de Tibériade. Une grande foule le suivait, parce qu’elle voyait les miracles qu’il opérait sur les malades. Jésus monta sur la montagne, et là il s’assit avec ses disciples. Or, la Pâque était proche, la fête des Juifs. Ayant levé les yeux, et voyant qu’une grande foule venait à lui, Jésus dit à Philippe: Où achèterons-nous des pains, pour que ces gens aient à manger? Il disait cela pour l’éprouver, car il savait ce qu’il allait faire. Philippe lui répondit: Les pains qu’on aurait pour deux cents deniers ne suffiraient pas pour que chacun en reçût un peu. Un de ses disciples, André, frère de Simon Pierre, lui dit: Il y a ici un jeune garçon qui a cinq pains d’orge et deux poissons; mais qu’est-ce que cela pour tant de gens? Jésus dit: Faites-les asseoir. Il y avait dans ce lieu beaucoup d’herbe. Ils s’assirent donc, au nombre d’environ cinq mille hommes. Jésus prit les pains, rendit grâces, et les distribua à ceux qui étaient assis; il leur donna de même des poissons, autant qu’ils en voulurent. Lorsqu’ils furent rassasiés, il dit à ses disciples: Ramassez les morceaux qui restent, afin que rien ne se perde. Ils les ramassèrent donc, et ils remplirent douze paniers avec les morceaux qui restèrent des cinq pains d’orge, après que tous eurent mangé. Ces gens, ayant vu le miracle que Jésus avait fait, disaient: Celui-ci est vraiment le prophète qui doit venir dans le monde. Et Jésus, sachant qu’ils allaient venir l’enlever pour le faire roi, se retira de nouveau sur la montagne, lui seul.»
 

Jean chapitre six traite du pain de vie dans son ensemble.
Il est écrit dans le texte des Ecritures d’aujourd’hui que lorsque Jésus est allé de l’autre côté du lac de Tibériade, une grande foule l’a suivi. La raison pour laquelle tant de gens suivaient Jésus est qu’ils avaient vu les signes qu’il a faits pour ceux qui étaient malades. Quand Jésus est allé sur la montagne et s’est assis avec Ses disciples, Il a vu cette grande foule venir vers Lui, et ainsi Il dit à Philippe: «Où achèterons-nous des pains, pour que ces gens aient à manger?» Philippe lui répondit alors: «Les pains qu’on aurait pour deux cents deniers ne suffiraient pas pour que chacun en reçût un peu».
Un autre disciple, André, dit à Jésus: «Il y a ici un jeune garçon qui a cinq pains d’orge et deux poissons; mais qu’est-ce que cela pour tant de gens?» Philippe et André ont seulement dit à Jésus quelle était la situation réelle. Mais Jésus dit à Ses disciples de faire asseoir toutes ces personnes sur l’herbe. Il a ensuite pris les cinq pains et les deux poissons de l’enfant, les a bénis, et les a distribués à tous ceux qui étaient assis là. Il y avait plus de 5,000 hommes seuls qui ont mangé le pain et les poissons à ce moment-là, sans compter les femmes et les enfants (Matthieu 14:21, Marc 6:44).
A cause de ce miracle, les gens se sont réunis et ont essayé de faire de Jésus leur roi. Le peuple d’Israël vivait sous la domination coloniale de Rome à ce moment-là, et bien qu’ils labouraient les terres, ils avaient très peu pour survivre, puisque la majeure partie de leur récolte servait à payer le recouvrement des impôts pour l’Empire Romain. Donc, il était plus que possible qu’ils essaient de faire de Jésus leur roi. Puisqu’ils pouvaient à peine se nourrir eux-mêmes pour survivre, et n’avaient pas d’argent pour obtenir des traitements quand ils tombaient malades, c’est pourquoi ils suivaient si étroitement Jésus, qui les guérissait de leurs maladies.
 
 

Le pain mentionné dans Jean chapitre six désigne la chair de Jésus 

 
La chair de Jésus signifie que Jésus a pris nos péchés sur Son corps en recevant Son baptême, a donné Son corps pour être crucifié, a versé Son sang jusqu’à la mort, et est ressuscité des morts, devenant ainsi notre véritable Sauveur. En prenant nos péchés sur Son propre corps, et en portant la condamnation de ces péchés, une fois pour toutes, Jésus nous a sauvés parfaitement de tous nos péchés. Le corps de Jésus est le pain de vie.
Et le sang de Jésus est la vraie boisson. D’un certain point de vue, la Bible peut sembler n’être rien de plus qu’un dossier historique du peuple d’Israël, mais en réalité, c’est la Parole de Dieu qui parle de la chair et du sang de Jésus que Dieu nous a donné pour apporter la vie à la race humaine tout entière. Chaque chapitre de la Bible contient la Parole de vie que Dieu veut nous adresser. Donc si quelqu’un a la connaissance précise de ce que la Parole de Dieu nous dit de Lui, il peut être sauvé de tous ses péchés. 
André dit à Jésus: «Il y a ici un jeune garçon qui a cinq pains d’orge et deux poissons; mais qu’est-ce que cela pour tant de gens?» Les deux petits poissons ici font référence à l’Eglise de Dieu. À l’instar de ces poissons, l’Eglise de Dieu est aussi peu impressionnante dans son aspect extérieur. Néanmoins, elle est l’Eglise de Dieu qui adresse maintenant la prédication de l’évangile de l’eau et de l’Esprit à toute personne vivant sur cette terre. Grâce à l’évangile de l’eau et de l’Esprit que nous répandons maintenant, beaucoup de personnes dans cette tranche d’âge sont en mesure de manger la chair de Jésus et boire Son sang. Parce que nous partageons ce véritable évangile avec l’ensemble de la population du monde, sur plus de 6 milliards de personnes vivant dans ce monde, ceux qui croient en cet évangile reçoivent la rémission de leurs péchés. Pour le moment, l’Eglise de Dieu est un petit rassemblement en nombre. Certaines personnes peuvent se poser la question de savoir quel niveau pourrait être atteint grâce à un si petit nombre de ministres et de saints, et de quelques collègues dispersés dans le monde entier, mais parce que le Seigneur Dieu est chef et titulaire de l’Eglise, et travaille avec elle, Il sauve tout le monde de ses péchés. Notre Seigneur a donné le pain de vie à ceux d’entre nous qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
 


Jésus dit que la chair de Son corps est le pain de vie pour nous


Lorsque nous participons à la Sainte Cène, nous prenons le pain et le vin, le pain ici symbolise le corps de Jésus, tandis que le vin représente le sang de Jésus sur la Croix. Jésus nous a dit de nous souvenir de Lui par le pain et le vin de la Communion (Luc 22:19). Pourquoi? Parce que notre Seigneur a pris sur Lui tous les péchés de ce monde, en recevant le baptême sur Son corps, et en versant Son sang sur la Croix pour nous. Puisque notre Seigneur a pris nos péchés sur Son corps à travers Son baptême, ils ont été transférés sur Jésus-Christ, et c’est de cette manière que nos péchés ont pu être emportés par les eaux. Quand Jésus nous a dit de manger Sa chair et boire Son sang, il nous dit de croire en la Vérité selon laquelle Il a pris sur Lui nos péchés par le baptême, a donné Son corps sur la Croix en versant Son sang, est passé de la mort à la résurrection, et a ainsi effacé tous nos péchés, une fois pour toutes. Donc, considérant cela, que ce serait-il passé si Jésus n’avait pas pris nos péchés en recevant le baptême sur Son corps? Nous n’aurions jamais pu effacer nos péchés. C’est pourquoi nous devons recevoir la rémission de nos péchés par la foi, en mangeant la chair de Jésus et en buvant Son sang. 
Lorsque nous sommes trop occupés par nos propres affaires, nous avons tendance à oublier combien nous devrions être reconnaissants de ce que le Seigneur nous a sauvés du péché. En d’autres termes, même si nous devrions en effet être reconnaissants au-delà des paroles de ce que le Seigneur nous a sauvés par Sa chair et Son sang, quand nos âmes sont sombres, nous ne pouvons ressentir cette grâce. Et par conséquent, nous perdons notre gratitude pour Dieu et Sa grâce, tout comme l’église d’Éphèse a été réprimandé pour avoir perdu son premier amour, en dépit du fait qu’elle ait travaillé et travaillé sans relâche pour Dieu (Apocalypse 2:1-4). Cependant, lorsque nous nous libérons pendant un moment des affaires qui se sont emparées de nous, et méditons sur Dieu, nous pouvons voir à quel point nous devons être reconnaissants pour la grâce de Dieu. Quand je pense à la façon dont le Seigneur est venu sur la terre, comment Il fut baptisé pour prendre mes péchés une fois pour toutes, comment Il a porté ces péchés sur la Croix en étant crucifié et a été condamné pour eux, comment Il est mort et ressuscité de la mort, et comment Il a ainsi fait de moi un homme sans péché, je suis débordé de gratitude. Quand je suis plongé dans mon travail, j’ai trop à faire avec ce qui est juste en face de moi et j’ai peu de temps pour être reconnaissant. Mais, quand je m’adresse à Dieu une fois de plus, je suis tellement reconnaissant de ce qu’Il a sauvé quelqu’un comme moi.
Les pensées spirituelles et charnelles sont souvent brouillées dans nos esprits, et nous mettent dans la confusion. Toutefois, quand on pense à ce que Dieu a fait pour nous, notre cœur est rempli de gratitude. Nous devons une fois de plus nous rappeler que nous n’aurions jamais pu devenir sans péché devant Dieu par nous-mêmes, parce que nous sommes trop insuffisants et faibles. 
Jésus-Christ est le Dieu qui nous a crée. Jésus est le Créateur qui nous a faits, ainsi que l’univers tout entier et, par conséquent, Il est le Maître de l’univers. Jésus est le Sauveur qui, au moment où l’humanité qui a été faite à l’image de Dieu est tombée dans le péché et donc destinée à l’enfer, est né sur cette terre incarné dans la chair de l’homme à travers le corps de la Vierge Marie pour sauver Son peuple de ses péchés, a pris sur Lui les péchés du monde, en recevant le baptême sur Son corps, a été condamné pour eux sur la Croix, est mort; est ressuscité, et a réellement et complètement sauvé l’homme du péché. Je ne peux pas assez remercier Dieu quand je pense à l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
Quand les gens se tiennent devant leur mort et destruction, ils deviennent très honnêtes. Si je suppose que je suis sur le point de mourir dès maintenant à cette même heure, je mets de côté toutes les affaires de ce monde pour ne penser qu’à ma relation avec Dieu. Et même dans mon dernier souffle, je serais complètement dans la paix et la joie d’avoir mangé la chair de Jésus et d’avoir bu Son sang de mon vivant. 
Il n’y a pas longtemps, le dimanche de Pâques, nous avons remercié le Seigneur de nous avoir donné la vie éternelle. Après avoir été baptisé par Jean-Baptiste et être mort sur la Croix, notre Seigneur est ressuscité et a retrouvé la vie. Parce que la résurrection du Seigneur est notre propre résurrection, à vous et moi qui croyons en Son évangile, tout comme le Seigneur est ressuscité des morts, nos corps seront transformés et nous ressusciterons aussi dans de nouveaux corps qui ne mourront jamais. En d’autres termes, tout comme le Seigneur est ressuscité, nous les croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit ressusciterons aussi des morts. En effet, nous croyons en la résurrection du Seigneur, et nous croyons que nous aussi ressusciterons.
Quand on approche de Pâques, même les pasteurs qui ne sont pas nés de nouveau prêchent: «Puisque Jésus est mort sur la Croix et est sorti du tombeau, vous devez aussi vivre avec l’espoir de la résurrection.» La question, cependant, est de savoir s’ils croient réellement ou non en la résurrection de Jésus. Autrement dit, sont-ils vraiment certains qu’ils ressusciteront eux-mêmes au Jour du Seigneur? Ils n’en sont pas sûrs. Même s’ils disent de leurs lèvres: «Oui, je crois.», ils ont des doutes dans leurs cœurs, se demandant: «Cela se produira-t-il vraiment?»
Avant que je ne sois né de nouveau, ma pensée ne comprenait pas le sens de la résurrection. Je me demandais: «Comment Jésus a-t-il pu revenir de la mort? Comment un homme mort peut-il revenir à la vie?» Cependant, parce que le Seigneur qui a pris les péchés du monde par Son baptême est le Dieu Tout-puissant Lui-même, c’était entièrement possible pour Lui de ressusciter d’entre les morts. Le Seigneur dit que tout comme Il est ressuscité d’entre les morts, nous aussi revivrons. Il nous a dit: «Ceux qui mangent Ma chair et boivent Mon sang, je les ressusciterai au dernier jour. Ceux qui croient en Moi recevront la vie éternelle.»
C’est effectivement vrai. Alors que Pâques approche, les prédicateurs qui ne sont pas nés de nouveau parlent de choses inappropriées, mais nous devons réaliser que le Seigneur nous a ressuscités pour vivre de nouveau en nous donnant une vie nouvelle, le croire, et Lui rendre grâces de tout cœur. Après avoir accompli l’œuvre du Seigneur, nous irons et nous tiendrons en Sa présence. 
Qu’arrivera-t-il à ce corps lorsque nous serons devant Dieu? Ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit croient qu’ils vivront de nouveau. Ceux qui ne croient pas en cet évangile, cependant, ne pourront pas participer à la première résurrection (Apocalypse 20:5-6). Comment ceux, qui n’ont pas mangé la chair ni bu le sang de Jésus en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, pourraient-ils espérer et croire en la résurrection de Jésus et la leur? Les gens trouvent impossible de croire de tout cœur qu’ils seront ressuscités précisément parce qu’ils ne savent pas que Jésus a pris les péchés du monde sur Lui en étant baptisé par Jean-Baptiste, a versé Son sang jusqu’à mourir sur la Croix, et est ressuscité des morts. 
Parce que Jésus est fondamentalement Dieu Lui-même, Il a pu nous sauver en venant sur cette terre dans la chair d’un homme, prenant sur Lui vos péchés et les miens en étant baptisé par Jean-Baptiste, mourant à la Croix, et ressuscitant d’entre les morts. Si Jésus n’avait été qu’un homme, cela aurait été impossible, mais Il a accompli cela parce qu’Il est Dieu. Il n’y a pas un seul homme, parmi la création de Dieu, qui ne soit né dans ce monde sans péché. Tous les humains sont nés pécheurs. 
Cependant, parce que Jésus est le Fils de Dieu le Père, parce qu’Il est Celui qui a créé l’univers entier par sa Parole, et parce que c’est la volonté de Dieu de nous sauver du péché, Christ est venu sur terre en obéissance à la volonté du Père, et nous a effectivement sauvés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Notre Seigneur nous a ressuscités, nous qui croyons en la vérité de la mort spirituelle et physique. C’est parce que Jésus est votre Sauveur et mon Sauveur qu’Il a accompli tout cela pour nous. C’est pourquoi dans nos cœurs nous avons foi en Dieu avec une profonde gratitude.
Nous devons saisir et croire que Jésus est Dieu (1 Jean 5:20). Si Jésus était une simple créature, personne ne serait sauvé. Imaginons que quelqu’un de vertueux et respecté dans ce monde prenne vos péchés et les miens et meure pour nous. Pourrions-nous être sauvés? Non, nous ne serions pas sauvés. C’est parce qu’il n’y a personne qui ne commette pas de péché, et même si cette personne prenait nos péchés et mourrait à notre place, elle ne pourrait sauver aucun pécheur, puisqu’elle est elle-même pécheresse.
C’est parce que seul le Dieu Tout-puissant peut nous sauver du péché qu’Il est venu Lui-même sur terre nous délivrer. C’est pour cela que notre Seigneur, qui est Dieu, a pris les péchés du monde sur Lui en étant baptisé, effaçant ainsi nos péchés. C’est aussi parce que Jésus est Dieu que le Seigneur a été condamné pour nos péchés et mourut sur la Croix à notre place, et c’est à cause de Sa puissance qu’Il a pu ressusciter d’entre les morts. C’est ainsi que Jésus nous a sauvés vous et moi. Et c’est pourquoi nous rendons grâces à Dieu en croyant en Jésus. 
Il y a beaucoup de gens dans ce monde qui mènent des vies religieuses selon leurs pensées. Leur vie religieuse est vide. S’appuyant sur le passage des Ecritures d’aujourd’hui, ils prêchent ceci: «Comment les pains et les poissons ont-ils pu se multiplier? Un enfant a offert son repas à Jésus sans hésiter, les adultes ont été touchés et ont aussi donné ce qu’ils avaient apporté, et tout a été rassemblé et partagé, il y en avait assez pour tout le monde et il restait encore douze paniers de restes. Donc offrons aussi même de petites sommes pour aider les pauvres. Chaque petite chose aide, et nous devrions donc faire un don pour les pauvres.» Mais cela change la Bible en un système éthique aux normes humaines. 
Le repas que l’enfant amena consistait en cinq pains et deux poissons. Il avait sûrement reçu cela de ses parents, qui voulaient lui donner de quoi manger lorsqu’il est parti. Mais l’enfant a offert ce petit repas au Seigneur. Le Seigneur l’a béni et a accompli le miracle des pains et des poissons. Un tel miracle ne se produit pas lorsque nous bénissons un repas. Chacun sait que c’est impossible. Au lieu de considérer que cela vient de la Bible, imaginez que vous le fassiez vous-même, et pensez y. Si vous priiez sur ce repas et dites: «Que Dieu le bénisse», ce repas se multiplierait-il soudainement pour nourrir tous les gens réunis et qu’il en reste douze panier pleins? Non! Un tel miracle ne peut se faire par nous-mêmes. Seul Jésus a pu le faire. 
Maintenant, nous répandons l’évangile de Vérité dans le monde entier. Il y a énormément de gens dans ce monde qui prêchent leur propre évangile. Ceux qui prêchent l’évangile de l’eau et de l’Esprit sont peu nombreux et dispersés. Il n’y a pas d’autre évangile de Vérité que celui de l’eau et de l’Esprit. C’est cet évangile de l’eau et de l’Esprit que nous croyons et prêchons, et cet évangile que nous répandons est la Parole de Dieu qui est capable de sauver tout le monde. L’évangile de l’eau et de l’Esprit est béni, c’est le pain de vie qui permet à l’humanité d’être purifiée de ses péchés et de recevoir une vie nouvelle. Certains ont entendu l’évangile de l’eau et de l’Esprit récemment, alors que d’autres sont nés de nouveau en croyant en cet évangile il y a longtemps. Mais nous savons tous également que cet évangile de l’eau et de l’Esprit est le seul évangile de Vérité. 
L’évangile de l’eau et de l’Esprit est la Vérité selon laquelle le Seigneur a effacé tous nos péchés par Son baptême et Son sang sur la Croix: en venant sur terre, en prenant les péchés du monde par Son baptême, versant Son sang en mourant sur la Croix, et en ressuscitant des morts, notre Seigneur est devenu notre Sauveur. Les cinq pains du passage des Ecritures symbolisent le salut de la grâce que le Seigneur a répandue sur nous, et cela implique l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Dans la Bible, le nombre cinq désigne la grâce et la bénédiction de Dieu. 
Mes chers croyants, dans l’évangile de l’eau et de l’Esprit que nous croyons, il y a la bénédiction du salut, la bénédiction de la vie éternelle, et la bénédiction de la vie nouvelle. C’est un évangile merveilleux. C’est cet évangile que nous croyons, et c’est cet évangile que nous prêchons dans le monde au travers de nos livres. En ce moment même, des gens du monde entier envoient leur témoignage de salut, nous disant qu’ils ont reçu la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Il y a beaucoup de missionnaires et de pasteurs parmi eux. Mes chers croyants, ces gens disent-ils qu’ils sont nés de nouveau seulement parce qu’ils n’avaient pas cru en Jésus jusqu’alors, ou qu’ils ont cru moins que nous? Non. Ce qui s’est passé c’est qu’ils croyaient un faux évangile, et c’est maintenant qu’ils ont trouvé l’évangile de l’eau et de l’Esprit prêché par l’Eglise de Dieu et y ont cru. C’est pour cela qu’ils demeurent dans la grâce de Dieu à partir de maintenant. 
Notre Seigneur a promis d’envoyer la pluie de la première et de l’arrière saison selon leur temps (Joël 2:23). Au temps de l’Eglise Primitive, quand les apôtres prêchaient l’évangile de l’eau et de l’Esprit, Dieu envoyait la pluie de la première saison, et maintenant, Il couvre la planète de la pluie de l’arrière saison. Cette pluie tombe sur le monde au travers de nos livres imprimés et e-books, et par Internet. En d’autres termes, en se nourrissant de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, les gens étanchent leur faim spirituelle et reçoivent la vie éternelle. Quand notre Seigneur vint sur cette terre, Il offrit Son corps pour nous, pris nos péchés sur Son corps en étant baptisé, effaça tous nos péchés en étant condamné sur la Croix, et ressuscita d’entre les morts. Nous devons manger le pain de vie qu’Il nous a donné. A ceux qui croient en l’évangile que Jésus nous a donné, Il a donné le salut et la vie éternelle.
Notre Seigneur dit: «Quiconque mange le pain que je lui donnerai n’aura plus faim.» Il dit aussi: «Celui qui boira de l'eau que je lui donnerai n'aura jamais soif, et l'eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d'eau qui jaillira jusque dans la vie éternelle» (Jean 4:14). Peu importe les choses charnelles qu’ont les gens, ils ont soif et faim spirituellement. Ils peuvent boire, chanter, danser dans ce monde, mais leurs cœurs sont pleins de tristesse. Ils peuvent avoir du plaisir aujourd’hui, manger de la gastronomie fine, s’enivrer, et jouir de plaisirs de la terre, mais demain arrive et leurs cœurs sont toujours vides. La réalité de l’existence humaine est que les cœurs, les passions, les pensées, et les corps ont soif de quelque chose. Cependant, comme le Seigneur a pris tous nos péchés par Son baptême, Sa mort sur la Croix, Sa résurrection, a porté la condamnation, et nous a purifiés, ceux qui croient en Jésus comme leur Sauveur ont de la joie dans leur cœur. Ils sont fermes, et remercient Dieu pour leur salut. 
Mes chers croyants, notre Seigneur nous a commandé de prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Dans le monde entier, il n’y a pas beaucoup de ministres ou de saints qui le prêchent. Leur nombre est semblable au repas de l’enfant du passage des Ecritures. Mais ce repas a suffi à nourrir tous ces gens et qu’il y ait des restes. C’est la puissance et la bénédiction de Dieu. 
Maintenant, vous et moi répandons l’évangile de l’eau et de l’Esprit dans le monde entier. C’est parce que l’Eglise de Dieu croit en cet évangile et le prêche dans le monde que la bénédiction de Dieu agit. Peu importe la distance qui nous sépare de quelqu’un, s’il croit en l’évangile de l’eau et de l’Esprit de tout cœur, il peut être purifié de ses péchés et devenir un enfant de Dieu sans péché. Et il recevra toute bénédiction spirituelle des Cieux, résolvant les problèmes de son âme, mais aussi de sa chair. Nous croyons que Dieu nous bénit quand notre foi grandit. Une œuvre comme celle décrite dans le passage d’aujourd’hui est unique jusqu’à ce jour. Donc, un ministre qui prêche l’évangile de l’eau et de l’Esprit est un ministre compétent devant Dieu. Les saints qui se rassemblent dans l’Eglise de Dieu qui prêche l’évangile de l’eau et de l’Esprit sont purs et saints. Et cette Eglise qui proclame l’évangile de l’eau et de l’Esprit est la vraie Eglise de Dieu. 
Bien qu’il y ait beaucoup d’églises de Dieu autoproclamées dans ce monde, la question est de savoir s’ils prêchent l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Ceux qui se vantent de la taille de leur bâtiment, du nombre de leur assemblée, ou de la popularité de leur pasteur s’attachent à des choses inutiles. Peu importe que leurs pasteurs soient renommés ou connus, tout ce qu’ils font c’est se faire payer plus cher et acclamer leur propre nom. C’est le but de ces pasteurs. Peu importe les différents noms qu’ils se donnent, ils n’ont aucune puissance spirituelle. 
Qu’en est-il de vous? Croyez-vous en l’évangile de l’eau et de l’Esprit? Cet évangile de l’eau et de l’Esprit est comme un mystère, pour que ceux dont le cœur n’est pas droit ne le perçoivent même pas, ni ne comprennent ce qui est prophétisé en Esaïe 6:9. Cependant, pour ceux qui cherchent la Vérité, la Bible révèle cet évangile à chaque chapitre, pour qu’ils le trouvent. En d’autres termes, bien que les pécheurs chrétiens parlent de l’évangile du sang de la Croix seul, Dieu parle continuellement de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Cet évangile de l’eau et de l’Esprit consiste en le baptême de Jésus et le sang qu’Il versa à la Croix. Si Jésus n’avait pas été baptisé par Jean-Baptiste, Il n’aurait pas pris nos péchés, et il n’aurait pas été nécessaire qu’Il soit crucifié.
S’il n’y a que le sang de la Croix et la résurrection de Jésus dans l’évangile du christianisme d’aujourd’hui, comment peut-on recevoir la rémission des péchés? C’est parce que le Seigneur est venu sur terre, a pris les péchés du monde par le baptême de Jean-Baptiste, les a portés à la Croix, et fut condamné que nous avons été purifiés de nos péchés. Si le Seigneur n’avait pas été baptisé par Jean-Baptiste, Il n’aurait pas pu porter ces péchés du monde. 
Aujourd’hui, en dehors de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, tout évangile composé du seul sang de la Croix est corrompu. Combien est-il corrompu? Vous pouvez penser que ça ne fait pas une grande différence de laisser le baptême de Jésus de côté, mais selon l’évangile que vous croyez, les conséquences sont d’une différence énorme.
Au temps de l’Eglise Primitive, les apôtres prêchaient l’évangile de l’eau et de l’Esprit. L’apôtre Pierre dit: «Cette eau était une figure du baptême,…, et qui maintenant vous sauve» (1 Pierre 3:21). Paul aussi prêcha l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Il dit: «vous tous, qui avez été baptisés en Christ, vous avez revêtu Christ» (Galates 3:27). L’apôtre Jean a aussi rendu témoignage de l’évangile de l’eau et de l’Esprit en 1 Jean chapitre cinq. Chaque apôtre croyait ceci: «Quand Jésus fut baptisé par Jean-Baptiste, Il prit mes péchés, et en versant Son sang à mort sur la Croix, Il a payé pour tout les péchés qu’Il portait.» Donc, quiconque croit seulement en le sang de la Croix plutôt qu’en l’évangile de l’eau et de l’Esprit croit au christianisme comme une religion. Si c’est le cas, il reste pécheur tout en croyant en Jésus comme son Sauveur.
Alors, comment pouvez-vous effacer les péchés de vos cœurs? Quand Jésus fut baptisé par Jean-Baptiste, Il dit: «Laisse faire maintenant, car il est convenable que nous accomplissions ainsi tout ce qui est juste» (Matthieu 3:15). «Ce qui est juste» c’est ce que le Seigneur a accompli par le baptême, donc prendre les péchés du monde et les expier une fois pour toutes. Jésus vint accomplir cette œuvre qui parfait la justice de Dieu, et Il accomplit cette œuvre en étant baptisé par Jean-Baptiste.
Qu’est-ce que cela signifie pour nous, que Jésus ait été baptisé par Jean-Baptiste? Qu’en étant baptisé par Jean-Baptiste, Jésus a pris tous nos péchés et les a effacés une fois pour toutes. S’il y a du péché dans votre cœur, et que vous voulez l’effacer, comment ferez-vous? Vous devez croire que Jésus a effacé tous vos péchés en étant baptisé par Jean-Baptiste. Vous devez réaliser et croire qu’au moment où Jésus a été baptisé par Jean-Baptiste, vos péchés ont été transférés sur Jésus. Autrement, vous ne pourrez jamais effacer vos péchés.
Comment pourrions-nous effacer nos péchés nous-mêmes? Pourrions-nous le faire par des prières de repentance? Pourrions-nous les effacer si nous vivions comme des chrétiens vertueux qui font de bonnes œuvres? Pourriez-vous aller au Royaume des Cieux si vous vous sacrifiez pour l’évangile de Jésus?
Comme le dit un cantique: «♫Le combat ne me sauvera pas ♫Bien que mon visage ait été plein de larmes ♫Cela n’a pas calmé mes peurs ♫Cela n’a pas lavé mes péchés», vos péchés ne disparaissent pas même si vous pleurez. La vraie rémission du péché arrive lorsque nous croyons en ce que Jésus a fait pour nous. Ce n’est pas en faisant quelque chose nous même, mais nous sommes sauvés de tous nos péchés quand nous croyons en l’évangile de l’eau et de l’Esprit que Jésus, par amour, vint dans ce monde expier nos péchés; qu’Il a pris nos péchés sur Lui par le baptême de Jean-Baptiste; qu’Il est mort sur la Croix et ressuscité d’entre les morts, et qu’Il nous a sauvés. En d’autres termes, nous sommes sauvés en écoutant l’évangile de l’eau et de l’Esprit de tout cœur et en croyant de tout cœur. Personne ne peut être sauvé par ses actes. 
Si quelqu’un se reconnaît tel qu’il ait face à la Parole de Dieu, il peut facilement réaliser qu’il est lié au péché toute sa vie, de sa naissance à sa mort. Si quelqu’un pense autrement, c’est parce qu’il se défend et se surestime. Toute vie humaine est une série de péchés, du départ à la fin. Comme Jésus le dit: «Quiconque regarde une femme pour la convoiter a déjà commis un adultère avec elle dans son cœur.» (Matthieu 5:28). Combien de péché l’humanité commet-elle avec ses pensées, paroles, yeux, et actes? Dès que quelqu’un est né, il dit: «Donne moi ceci, donne moi cela». Et c’est parce que tous sont nés avec le péché dans leurs cœurs qu’ils pratiquent le mal. Mais cela signifie-t-il que les gens s’améliorent en vieillissant? Non, au contraire, c’est pire à mesure qu’ils vieillissent. Ils commettent plus de péchés encore, et se condamnent. Personne n’apprend comment commettre un péché, mais tout le monde s’y attache.
Quand j’étais jeune, moi aussi je pensais que j’étais un bon garçon, obéissant à mes parents et bon. Les voisins avaient une haute opinion de moi, fier de mon image de piété filiale. Je pensais donc: «Je dois être vraiment vertueux!» Cependant, quand j’ai grandi et atteint la puberté, j’ai commencé à pécher selon mon âge. J’ai commis tant de péchés que j’ai entendu des gens dire: «Ta mère t’a-t-elle appris cela?» Je me trompais moi-même, pensant: «Je ne suis pas du genre à commettre ce genre de péché et pourtant je le fais. C’était une erreur! Je ne suis pas ce genre de personne, pas du tout!» Grandissant et commettant des péchés, j’étais d’abord surpris, puis les autres étaient surpris. Et moi aussi j’étais choqué du péché des gens. 
Après un temps, quand j’ai grandi et suis devenu jeune homme, je réalisais: «l’humanité est un tas de pécheurs par nature». Après, j’ai eu une maladie qui a failli me tuer, et cette expérience m’a conduit à croire en Jésus. Cependant, les péchés de mon cœur n’ont pas disparu, mais me tourmentaient. Voyant que je ne pouvais éviter de pécher tout en croyant en Jésus, j’étais déçu en moi-même et j’ai même essayé de me suicider une fois.
Néanmoins, le Seigneur vint me rencontrer avec l’évangile de l’eau et de l’Esprit. A ce moment là, lorsque j’ai cru en l’évangile véritable, tous les péchés qui étaient dans mon cœur ont complètement disparu. Avant d’avoir trouvé l’évangile de l’eau et de l’Esprit, j’avais beaucoup de péchés dans mon cœur même si je croyais en Jésus. Bien qu’en ces temps je disais aux gens: «Croyez en Jésus et soyez purifiés de vos péchés. Faites des prières de repentance pour effacer vos péchés.», j’avais moi-même des péchés. A ce moment là, j’étudiais la théologie et servais aussi, mais mes péchés étaient inscrits dans mon cœur. Les péchés de l’humanité sont inscrits sur les tablettes des consciences (Jérémie 17:1). C’est ainsi que l’on réalise les péchés que l’on commet devant Dieu. 
Pensez-vous que vous pouvez vivre vertueusement si vous essayez et faites attention? C’est très difficile. En fait, c’est impossible. Alors que vous pouvez prétendre être bon, il est impossible de vivre une vie parfaitement vertueuse devant Dieu. Tout le monde pèche jusqu’à sa mort. C’est précisément pourquoi Jésus est venu sur cette terre a pris vos péchés et les miens en étant baptisé, cela en vue de les effacer. C’est parce que notre Seigneur a ôté nos péchés par Son baptême que les péchés de nos cœurs ont été effacés. Le problème, cependant, c’est que la plupart des gens sont inconscients de ce fait. Croire en Jésus comme le Sauveur c’est croire que Jésus nous a sauvés en venant sur la terre, prenant nos péchés par le baptême, étant crucifié à mort, et ressuscitant d’entre les morts. 
C’est pour cela que la Bible dit que l’on ne peut voir le Royaume de Dieu et y entrer que lorsque l’on est né de nouveau d’eau et d’Esprit (Jean 3:3-5). Dieu n’a pu nous sauver vous et moi qu’en venant sur cette terre dans la chair d’un homme, prenant les péchés par le baptême de Jean-Baptiste, les effaçant en étant condamné, et ressuscitant d’entre les morts. C’est pour cela que notre Seigneur nous a sauvés de cette manière. C’est en réalisant ce fait et en croyant que vous et moi sommes sauvés. 
«Bien que je sois une personne pécheresse, et bien que je ne puisse que pécher toute ma vie, pour sauver quelqu’un comme moi, le Seigneur est venu sur terre, a été baptisé, est mort sur la Croix, est ressuscité d’entre les morts, et m’a sauvé. Il est mon Sauveur. Parce que tous mes péchés ont été transférés sur le Seigneur quand Il fut baptisé, je n’ai pas de péché. Parce que le Seigneur a été condamné pour mes péchés à la Croix et versa Son sang, il n’y a plus de condamnation pour moi.» La vraie foi c’est de saisir l’évangile de l’eau et de l’Esprit et d’y croire comme ceci. 
Le fait d’aller à chaque réunion d’église sans en manquer une, de faire des œuvres de charité chrétienne volontaires ou autres bonnes œuvres, de donner sa dîme, et propager l’évangile, ne signifie pas que votre foi est bonne. Quiconque vient à l’église doit d’abord être remis de ses péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Mettre en avant son dévouement et ses mérites sans même recevoir la rémission des péchés, comme si l’on aidait l’église, n’est pas la bonne foi. Si quelqu’un a du péché dans son cœur, il ira en enfer. Donc, quelqu’un qui n’a pas reçu la rémission des péchés doit d’abord croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit donné par Jésus et être expié de ses péchés. 
Que pourrait faire une telle personne pour aider Dieu? Qui aide qui, quand on est dans un trou si profond? La première chose que l’on doit faire devant Dieu c’est recevoir le salut de Dieu et être remis de ses péchés, pour atteindre une vie nouvelle. C’est seulement après que l’on peut essayer de résoudre ses problèmes spirituels et physiques avec l’aide du Seigneur. Cela n’a aucun sens que quelqu’un qui n’a pas résolu son plus grand problème essaie de proposer ses services ou de faire de bonnes œuvres dans l’Eglise de Dieu. 
Le problème avec les chrétiens aujourd’hui c’est qu’ils essaient d’aider Dieu par eux-mêmes. C’est pour cela que beaucoup d’églises ne font que construire de plus grands bâtiments et de plus hautes tours, plutôt que de conduire les gens à la rédemption du péché. Il y a tant d’églises qui ressemblent à des palaces. Un tel phénomène est pernicieux.
Mes chers croyants, quel genre d’église est la vraie Eglise de Dieu? Une église n’est pas seulement un bâtiment. L’assemblée des saints qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit et répandent cet évangile est la véritable Eglise de Dieu. Même s’ils sont rassemblés et adorent dans un endroit en ruines, si les gens connaissent et croient vraiment l’évangile de l’eau et de l’Esprit, alors cet endroit est la merveilleuse Eglise de Dieu. 
Quand vous venez dans l’Eglise de Dieu, l’Eglise vous offre sa communion, résout les problèmes de vos pensées par la Parole, vous conduit, et prie pour vous. Cela sauve votre âme. Aussi, l’Eglise de Dieu conseille parfois les saints dans leurs problèmes charnels, et les conduits dans la vie quotidienne. Est-ce l’Eglise de Dieu, s’il n’y a pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit? Non, pas du tout.
L’Eglise de Dieu vous permet de manger la chair de Jésus et de boire Son sang par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et elle vous conduit ainsi sur la voie bénie de la purification de tous vos péchés. Que la bénédiction de Dieu soit avec chacun de vous qui avez mangé la chair de Jésus et bu Son sang.