Sermons

Sujet 16: L’Evangile de Jean

[PARTIE 6-4] Travailler pour la nourriture de la vie éternelle (Jean 6:16-40)

Travailler pour la nourriture de la vie éternelle
(Jean 6:16-40)
«Quand le soir fut venu, ses disciples descendirent au bord de la mer. Étant montés dans une barque, ils traversaient la mer pour se rendre à Capernaüm. Il faisait déjà nuit, et Jésus ne les avait pas encore rejoints. Il soufflait un grand vent, et la mer était agitée. Après avoir ramé environ vingt-cinq ou trente stades, ils virent Jésus marchant sur la mer et s’approchant de la barque. Et ils eurent peur. Mais Jésus leur dit: C’est moi; n’ayez pas peur! Ils voulaient donc le prendre dans la barque, et aussitôt la barque aborda au lieu où ils allaient. La foule qui était restée de l’autre côté de la mer avait remarqué qu’il ne se trouvait là qu’une seule barque, et que Jésus n’était pas monté dans cette barque avec ses disciples, mais qu’ils étaient partis seuls. Le lendemain, comme d’autres barques étaient arrivées de Tibériade près du lieu où ils avaient mangé le pain après que le Seigneur eut rendu grâces, les gens de la foule, ayant vu que ni Jésus ni ses disciples n’étaient là, montèrent eux-mêmes dans ces barques et allèrent à Capernaüm à la recherche de Jésus. Et l’ayant trouvé au delà de la mer, ils lui dirent: Rabbi, quand es-tu venu ici? Jésus leur répondit: En vérité, en vérité, je vous le dis, vous me cherchez, non parce que vous avez vu des miracles, mais parce que vous avez mangé des pains et que vous avez été rassasiés. Travaillez, non pour la nourriture qui périt, mais pour celle qui subsiste pour la vie éternelle, et que le Fils de l’homme vous donnera; car c’est lui que le Père, que Dieu a marqué de son sceau. Ils lui dirent: Que devons-nous faire, pour faire les oeuvres de Dieu? Jésus leur répondit: L’oeuvre de Dieu, c’est que vous croyiez en celui qu’il a envoyé. Quel miracle fais-tu donc, lui dirent-ils, afin que nous le voyions, et que nous croyions en toi? Que fais-tu? Nos pères ont mangé la manne dans le désert, selon ce qui est écrit: Il leur donna le pain du ciel à manger. Jésus leur dit: En vérité, en vérité, je vous le dis, Moïse ne vous a pas donné le pain du ciel, mais mon Père vous donne le vrai pain du ciel; car le pain de Dieu, c’est celui qui descend du ciel et qui donne la vie au monde. Ils lui dirent: Seigneur, donne-nous toujours ce pain. Jésus leur dit: Je suis le pain de vie. Celui qui vient à moi n’aura jamais faim, et celui qui croit en moi n’aura jamais soif. Mais, je vous l’ai dit, vous m’avez vu, et vous ne croyez point. Tous ceux que le Père me donne viendront à moi, et je ne mettrai pas dehors celui qui vient à moi; car je suis descendu du ciel pour faire, non ma volonté, mais la volonté de celui qui m’a envoyé. Or, la volonté de celui qui m’a envoyé, c’est que je ne perde rien de tout ce qu’il m’a donné, mais que je le ressuscite au dernier jour. La volonté de mon Père, c’est que quiconque voit le Fils et croit en lui ait la vie éternelle; et je le ressusciterai au dernier jour.»
 

Par ce passage de l’Écriture, Jean 6:16-40, je voudrais vous parler du pain de vie. Avant ce passage, le Seigneur avait nourri plus de 5000 personnes en bénissant seulement cinq pains d’orge et deux poissons, et il restait encore douze paniers de nourriture. Comme Jésus a guéri beaucoup de malades pendant qu’Il était sur cette terre, des foules Le suivaient partout. En d’autres termes, Jésus avait désormais un fan club. 
Avec son fan club qui croissait, Jésus était la véritable superstar de cette époque. Il avait d’innombrables fans, des enfants aux adultes, hommes et femmes. Des multitudes le suivaient parce qu’elles pouvaient trouver de la nourriture pour nourrir leur chair, et aussi parce qu’elles voulaient être guéries de leurs maladies. Alors, par compassion pour eux, le Seigneur les a guéri de leurs maladies et leur a donné à manger. C’est pourquoi beaucoup de gens suivaient Jésus.
Un jour, ses disciples naviguaient vers Capharnaüm avant Lui. Il était en prière dans la montagne à ce moment, planifiant de rencontrer Ses disciples à Capharnaüm après. Alors que les disciples naviguaient, une tempête survint et les menaça, mais comme Jésus marchait sur l’eau vers eux et les a protégés de la tempête, ils ont réussi à atteindre leur destination en toute sécurité.
Pendant ce temps, les gens étaient à la recherche de Jésus, mais ils ne pouvaient pas Le trouver, car ils ne s’étaient pas rendu compte qu’Il avait traversé pour Capernaüm. Alors Ils L’ont demandé et L’ont cherché partout. Quand ils L’ont trouvé, ils Lui ont dit qu’ils avaient été à Sa recherche, et Lui ont demandé: «Rabbi, étais-tu ici? Quand es-tu venu ici?» Jésus leur dit alors des choses spirituelles.
Il est écrit dans Jean 6:26-27: «En vérité, en vérité, je vous le dis, vous me cherchez, non parce que vous avez vu des miracles, mais parce que vous avez mangé des pains et que vous avez été rassasiés. Travaillez, non pour la nourriture qui périt, mais pour celle qui subsiste pour la vie éternelle, et que le Fils de l’homme vous donnera; car c’est lui que le Père, que Dieu a marqué de son sceau.»
Jésus savait que les gens qui Le suivaient étaient encore venus Le chercher juste pour avoir de la nourriture pour leur chair, et ainsi Il leur a dit: «Travaillez, non pour la nourriture qui périt, mais pour celle qui subsiste pour la vie éternelle.» Notre Seigneur est venu sur la terre, comme le Fils de Dieu né de la chair de l’homme, et Il a dit aux gens qu’Il leur donnerait personnellement de la nourriture impérissable. Ainsi, le Seigneur leur a dit de ne pas œuvrer pour la nourriture périssable, mais pour la nourriture qui dure pour la vie éternelle, et Il leur a dit qu’Il leur donnerait Lui-même cette nourriture impérissable. Et se référant à Lui-même, Jésus a dit que Dieu le Père a mis Son sceau sur Lui, le Fils de Dieu. En d’autres termes, Jésus leur dit que Dieu le Père a décidé de donner le pain de la vie éternelle à tous, mais seulement par le Seigneur.
 


Aux chrétiens de nos jours qui ne cherchent que des bénédictions charnelles

 
Les gens à l’époque étaient intrigués par les déclarations de Jésus, car ils étaient plus intéressés par le pain de la chair. Ils pensaient que le Seigneur aurait compassion d’eux et une fois de plus, bénirait de la nourriture pour les nourrir avec du poisson et du pain, mais le Seigneur leur a dit d’œuvrer pour la nourriture de la vie éternelle. Donc ils ne pouvaient pas s’empêcher d’être déçus. De plus, Jésus a dit qu’Il allait donner Lui-même le pain qui dure pour la vie éternelle, et ainsi, ces gens qui Le suivaient partout ne pouvaient pas s’empêcher de Lui demander davantage de détails. Alors ils demandèrent à Jésus: «Seigneur, Tu nous a dit d’œuvrer pour la nourriture qui dure pour la vie éternelle, mais que devons donc nous faire pour faire l’œuvre de Dieu?» Le Seigneur leur répondit alors, «L’oeuvre de Dieu, c’est que vous croyiez en celui qu’il a envoyé»
Le Seigneur a dit de croire en Celui que Dieu a envoyé, c’est cela l’œuvre de Dieu. En d’autres termes, puisque Jésus a été envoyé sur la terre par Dieu le Père, et qu’Il est Celui qui devait effacer les péchés des gens et leur donner la vie éternelle, Jésus a dit que l’œuvre de Dieu c’est de croire en Celui qu’Il a envoyé. Croire en Celui que Dieu a envoyé, c’est cela l’œuvre de Dieu. Toutefois, ceux qui écoutaient ce que Jésus disait étaient intrigués par Ses déclarations, puisque Jésus leur avait dit d’œuvrer pour la nourriture qui dure pour la vie éternelle, et c’est pourquoi ils Lui ont demandé ce qu’ils devaient faire. Jésus leur dit que croire en Celui que Dieu a envoyé, c’est cela l’œuvre de Dieu.
Notre Seigneur voulait sincèrement que les gens obtiennent le pain de la vie éternelle en croyant en Lui. Alors le Seigneur dit de manière très explicite: «Si vous croyez en moi, vous recevrez la vie éternelle. Je viens vous donner le pain de la vie éternelle.» Toute la multitude Lui demanda alors à l’unisson: «Quel signe feras-tu, afin que nous puissions voir et croire en toi? Qu’est-ce que tu es en train de faire sur cette terre? Que fais-tu pour que nous le voyions, afin que nous puissions croire? Quels sont les signes et les miracles que tu vas faire? Comme nous le savons, nos ancêtres ont mangé la manne dans le désert, car il est écrit, ‘Il leur donna le pain du ciel à manger.’ Peux-tu faire de telles choses? Tu dis que croire en Celui que Dieu a envoyé du ciel c’est cela l’œuvre de Dieu, mais peux-tu vraiment effectuer de telles œuvres miraculeuses?»
Alors, notre Seigneur leur a dit: «En vérité, en vérité, je vous le dis, Moïse ne vous a pas donné le pain du ciel, mais mon Père vous donne le vrai pain du ciel; car le pain de Dieu, c’est celui qui descend du ciel et qui donne la vie au monde» (Jean 6:32-33). En d’autres termes, Jésus disait: «Ce n’est pas Moïse qui vous a donné le pain du ciel. Moïse ne vous a donné que la nourriture de la chair. Dieu a fait tomber la manne quand Moïse a prié, mais c’était le pain de la chair. Seul mon Père vous donne le vrai pain du ciel, et le pain de Dieu, c’est Celui qui descend du ciel et donne la vie au monde.» Cela veut dire que Jésus Lui-même est le pain vivant venu ciel, que Dieu le Père a envoyé pour donner la vie aux gens. Jésus a dit qu’Il était le pain de la vie éternelle.
Ils ont alors dit à Jésus: «Donne-nous toujours ce pain». Le Seigneur leur dit: «Je suis le pain de vie. Celui qui vient à moi n’aura jamais faim, et celui qui croit en moi n’aura jamais soif» (Jean 6:35). Nul autre que notre Seigneur est le pain de vie même. Donc, aujourd’hui, je voudrais vous parler de ce pain de vie. Jésus a dit que c’est Lui-même qui est le pain de vie. Puisque Jésus est le pain de vie, Il nous dit de manger le pain de vie par la foi. Si vous mangez la chair de Jésus et buvez Son sang en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, alors, vous recevrez la rémission de vos péchés et la vie éternelle. C’est pourquoi le Seigneur a dit: «Celui qui vient à moi n’aura jamais faim, et celui qui croit en moi n’aura jamais soif.» Jésus a dit toutes ces choses en référence à Lui-même.
 


Le corps de Jésus est devenu notre pain de vie

 
Ce que nous pouvons comprendre maintenant est que Jésus est devenu le pain de vie pour nous. Le Seigneur est le véritable pain de la vie. Jésus est le vrai pain de vie qui, en nous faisant manger Sa chair, nous a permis d’obtenir la vraie vie. Le fait qu’Il se soit décrit comme ce pain signifie qu’Il est venu sur la terre, incarnée en un être humain, a accepté tous les péchés de l’humanité sur Son corps, en recevant Son baptême de Jean-Baptiste, et a effacé tous nos péchés. Alors le Seigneur dit qu’Il a effacé nos péchés en étant baptisé, et que, parce qu’Il a également porté la condamnation de nos péchés, Il est devenu notre Sauveur. 
Le Seigneur dit qu’Il est le pain de vie. Jésus est devenu le pain de vie pour nous tous. Tous ceux qui ont mangé la manne sont morts, et tous ceux qui ont bu l’élixir de longue vie dans ce monde sont aussi décédés. Cependant, le Seigneur a délivré du péché et de la mort tous ceux qui croient qu’Il est venu sur la terre, incarné en un être humain, a été baptisé par Jean-Baptiste pour prendre sur Lui nos péchés, et les a tous effacés sur la Croix. Jésus est le Seigneur qui vous a donné la vraie vie, à vous et moi, en étant crucifié et en versant Son sang sur la Croix, en portant la condamnation de nos péchés à notre place, et en ressuscitant des morts. Par conséquent, ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit aujourd’hui, ont reçu une vie nouvelle, une vie éternelle, et ils ont obtenu l’eau de la vie éternelle pour ne plus jamais avoir soif. Le Seigneur nous a parlé de l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Dans Jean chapitre six, le Seigneur avait fait le miracle de cinq pains et deux poissons, nourrissant plus de 5000 personnes. Il a nourri toutes ces personnes avec uniquement cinq pains d’orge et deux petits poissons, et Il leur a sauvé la vie physique. Ce miracle préfigure la façon dont tout le monde est sauvé du péché en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit que l’Eglise de Dieu a maintenant et auquel elle croit. Désormais, toute personne qui croit en l’évangile de l’eau et de l’Esprit doit recevoir la véritable vie éternelle. L’évangile de l’eau et de l’Esprit, est de Jésus-Christ qui est le vrai pain de la vie. Notre Seigneur nous a sauvés une fois pour toutes, en venant sur cette terre, en étant baptisé par Jean-Baptiste, en mourant sur la Croix, et en ressuscitant des morts.
Les gens peuvent désormais recevoir la vie éternelle en croyant en Jésus-Christ, qui est devenu le vrai pain de vie. De nombreux chrétiens sont convaincus de nos jours qu’ils sont devenus le peuple de Dieu juste parce qu’ils ont vu de faux signes et miracles, et qu’ils ont été guéris des maladies de leur chair. Mais cela est une foi profondément erronée. Ils pensent que leur prospérité et leur réussite sont le résultat de leur foi en Jésus, et en raison de cela, ils sont convaincus que le Seigneur a fait d’eux Ses enfants et leur donné la vie éternelle. De telles croyances sont un égarement. 
Le Seigneur dit dans Jean 6:37: «Tous ceux que le Père me donne viendront à moi, et je ne mettrai pas dehors celui qui vient à moi». Qui sont donc ces gens que Dieu a véritablement envoyés à Jésus-Christ? Ils sont ceux qui suivent ce qui est éternel et spirituel, plutôt que ce qui est charnel et périssable. Pourtant, alors même que notre Seigneur est venu sur la terre, comme le vrai pain de vie, de nombreuses personnes ne sont toujours pas en mesure d’obtenir la vraie vie éternelle, car, non seulement elles ne connaissent pas Jésus, mais aussi elles ne croient pas en Lui correctement. Il y a tellement de personnes qui croient en Jésus en vain de cette façon. 
Cependant, Dieu le Père, envoie au Seigneur ceux qui sont vraiment pauvres en esprit, et qui cherchent les choses spirituelles, plutôt que les choses charnelles. Dieu ne conduit pas au Seigneur, ceux qui sont obsédés par la richesse matérielle ou la renommée de ce monde. Dieu conduira ceux qui sont véritablement désolés devant Dieu pour leurs péchés, qui savent qu’ils sont condamnés pour l’enfer à cause de ces péchés, et qui souhaitent être remis de ces péchés par Dieu. Jésus a dit: «Tous ceux que le Père me donne viendront à moi.» Qui donc Dieu le Père envoie-t-Il à Jésus? Ils ne sont pas ceux qui cherchent seulement des choses de la terre. Ils ne sont pas non plus ceux qui suivent Jésus pour gagner quelque bénéfice matériel de Lui. Ils sont ceux qui veulent briser le mur du péché qui les sépare de Dieu, pour être lavés de leurs péchés, et recevoir la rémission des péchés de Dieu, et venir dans sa présence. C’est de telles personnes que Dieu envoie à notre Seigneur.
Dieu envoie à Son Fils ceux qui aspirent profondément à la bénédiction d’en haut. Ces gens qui aspirent réellement à voir le problème de leurs péchés résolu et recevoir la grâce de Dieu, peuvent en effet venir au Seigneur ; ils sont reconnaissants et se réjouissent du fait que le Seigneur a ôté tous leurs péchés en étant baptisé par Jean-Baptiste quand Il vint sur cette terre, et ils chérissent le plus cela. Ces gens ne mettent pas leurs cœurs sur les choses du monde, une fois qu’ils reçoivent la rémission des péchés, mais plutôt, ils sont toujours reconnaissants au Seigneur et se réjouissent qu’Il a effacé leurs péchés avec la vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, qu’Il a fait d’eux des enfants et des co-ouvriers de Dieu, et qu’Il leur a permis d’entrer dans le Royaume pour y vivre.
Nous ne devrions jamais suivre Jésus pour tout autre but, pour essayer de devenir riches, conduire une voiture de luxe, ou pour devenir célèbres. Nous ne devons pas croire en Jésus et Le suivre purement pour des raisons de religion. C’est extrêmement mauvais.
Mes chers croyants, la fin du monde arrivera bientôt. Peu importe si vous le croyez ou non, la destruction viendra sûrement. Si vous vivez un peu plus longtemps, vous verrez cela avec vos yeux, vous en serez les témoins par la télévision, et en ressentirez le réalisme. Ce qu’il y a sur cette terre n’est en réalité rien. Des choses telles que votre renommée, votre richesse, vos enfants et vous-même ne sont pas si importantes. Ce qu’il y a de plus important que ces choses, c’est que vous devez laver ces péchés qui sont dans votre cœur devant Dieu. Dieu le Père a dit qu’Il laverait nos péchés par Son Fils. A cause de cette promesse, le Seigneur a dit qu’Il allait devenir le pain de vie pour nous. Jésus-Christ, le vrai pain qui est descendu du ciel, a pris sur Lui vos péchés ainsi que les miens en étant baptisé, et en portant la condamnation du péché étant crucifié, et en ressuscitant des morts. Il nous a ainsi donné la véritable vie éternelle.
Mes chers croyants, même si cela peut sembler plutôt absurde de dire que tout ce qui est dans ce monde ne signifie rien, si vous le comparez à cette bénédiction qui a permis que vous ayez la rémission des péchés de vos cœurs, que vous deveniez des gens sans péché, que vous soyez transformés en enfants de Dieu, et que vous entriez vivre pour toujours dans Son Royaume, alors tout ce qui se trouve dans ce monde n’est en fait rien. Qu’est-ce que représente chaque existence humaine devant Dieu? Tous les êtres humains ont été faits de la poussière, nés à cause de Dieu, et ils retourneront à Lui. Il y a une chanson en Corée, qui se chante ainsi : «♫ La vie est un voyage. D’où venons-nous, et où allons-nous? ♪ Sur ce chemin errant comme des nuages qui s’en vont, qu’il n’y ait aucun lien qui fasse trainer.♫» Comme le dit cette chanson, la vie est comme un voyage. Comme un voyageur va vers un pays étranger, et rentre à la maison à la fin de son voyage, tout le monde est ici, dans ce monde juste pour un court moment, et tout le monde doit retourner à Dieu en fin de compte. Toutes nos vies, la vôtre et la mienne également, sont comme cela devant Dieu.
Cependant, ce monde est rempli de tant de gens qui se cramponnent seulement aux choses du monde et cherchent la nourriture qui va périr, en pensant qu’ils vivront pour toujours sur cette terre. Puisque le Seigneur a dit: «Je vais vous donner le pain de vie», et Il S’est décrit Lui-même comme étant le pain de vie pour ce monde, ces personnes acceptent simplement ce passage en termes charnels, en se disant à eux-mêmes, «Combien j’aurais voulu manger de ce pain.» 
Nous devons comprendre que ce pain n’est rien d’autre que la chair de Jésus et Son sang. La chair et le sang de Jésus c’est le pain de vie, le pain de la vie éternelle, le pain vivant, et le pain de la rémission des péchés. C’est pour enseigner et parler de cette leçon que Jésus a nourri d’innombrables personnes en faisant le miracle de cinq pains et deux poissons. C’est pour enseigner cela qu’Il est personnellement intervenu dans de tels événements historiques et a fait des miracles. Donc, en définitive, Jésus disait qu’Il était le pain de vie, et qu’Il le donnerait à chacun d’entre nous. Et Il l’a fait pour accomplir la volonté du Père. Les versets 38-39 disent: «Car je suis descendu du ciel pour faire, non ma volonté, mais la volonté de celui qui m’a envoyé. Or, la volonté de celui qui m’a envoyé, c’est que je ne perde rien de tout ce qu’il m’a donné, mais que je le ressuscite au dernier jour». Jésus est le pain de vie. 
Je crois que la plupart des chrétiens qui professent la foi en Jésus aujourd’hui sont trop stupides. À l’instar des personnes citées dans ce passage biblique, même aujourd’hui, ils cherchent le pain de la chair au lieu du pain de la vie éternelle. Jésus avait dit à la population rassemblée autour de Lui qu’ils devraient demander le pain qui est descendu du ciel. Pourtant, malgré cela, ils étaient juste en train de demander le pain de la terre. Ayant goûté le pain de la chair à travers le miracle des cinq pains et deux poissons, ils ont continué à demander ce genre de pain.
Mes chers croyants, quand nous croyons en Jésus, c’est-à-dire, lorsque nous voulons réellement croire en Lui, nous devons reconnaître et croire en Jésus comme notre Sauveur, dans le but de devenir enfants de Dieu et entrer dans Son Royaume pour jouir de la vie éternelle. Tout au moins, tous ceux qui veulent croire en Jésus comme leur Sauveur doivent le faire afin d’être lavés de tous les péchés de leurs coeurs. Vous aussi devez croire en Jésus dans le but de devenir enfants de Dieu et entrer dans Son Royaume pour y vivre éternellement. Si vous croyez en Jésus dans le but d’obtenir et de manger le pain de la chair, alors vous croyez en Jésus seulement comme une question de religion, et votre foi est une chose complètement imparfaite. 
Le Seigneur a dit: «Tous ceux que le Père me donne viendront à moi» (Jean 6:37). Quelles sortes de personnes le Père a-t-Il envoyées à Jésus-Christ? Ce sont ceux qui cherchent les choses du ciel. Nous sommes en train de tenir une réunion de réveil. Parmi les gens présents, ceux qui cherchent les choses du Ciel ne sont pas déçus par cette réunion de réveil. En revanche, ceux qui cherchent les choses de la terre ne viennent même pas ici. Ils pensent que s’ils croient en Jésus, ils gagneront une voiture de luxe, deviendront riches, guérirons de leurs maladies, achèteront une maison, trouveront un bon mari ou une bonne épouse, ou alors feront un grand exploit dans leurs entreprises. C’est le genre de Jésus qu’ils suivent. Ils mènent une vie de foi erronée. De telles personnes ne peuvent pas venir de nos jours à l’Eglise de Dieu, même si elles le veulent. Même si elles veulent venir à l’Eglise de Dieu, Dieu le Père ne les y envoie pas. Ceux qui cherchent les choses de la terre ne peuvent jamais rencontrer le Seigneur. 
De telles personnes disent qu’elles ont du péché, même si elles croient en Jésus. Ces chrétiens savent eux-mêmes qu’ils seront condamnés par Dieu pour leurs péchés. Tout le monde sait s’il existe du péché dans son cœur ou pas. Les gens savent qu’ils devront faire face à la condamnation de Dieu à cause de leurs péchés. Nous devons réaliser si nous voulons vraiment croire en Jésus qui est venu par l’évangile de l’eau et de l’Esprit comme notre Sauveur, ou bien si nous cherchons à croire en Lui pour des fins charnelles. Est-ce que vous savez vous-même si vous êtes à la recherche des choses de la chair, ou êtes-vous ignorants de cela? Bien sûr, vous savez. Vous-même savez très bien si vous êtes à la recherche des choses spirituelles ou des choses charnelles. Tout le monde peut se connaître lui-même. Si vous pensez juste un peu plus profondément, vous pouvez vous connaître vous-même. 
Parce que chacun a à la fois un corps et une âme, si quelqu’un est piégé dans sa propre chair, il est plus que capable de se rationaliser lui-même. Toutefois, nous croyons en Jésus, afin de recevoir la rémission des péchés dans nos cœurs, pour devenir des enfants de Dieu et des gens sans péché, et entrer et vivre dans Son Royaume. Vous ne devez jamais croire en Jésus pour obtenir une sorte de bénédiction terrestre, c’est comme si vous languissez d’avoir la bénédiction de cette terre tout en professant le bouddhisme, certains esprits de la montagne, le confucianisme, ou le chamanisme. Si c’est pour cette raison que vous croyez en Jésus, vous feriez mieux de penser à autre chose que la foi chrétienne.
Jésus est le Sauveur qui nous a sauvés des péchés du monde. La Bible dit, «Il sauvera son peuple de ses péchés» (Matthieu 1:21). Cela signifie que Jésus est le Sauveur qui nous sauve des péchés du monde, et non pas quelqu’un qui va nous rendre matériellement riches et charnellement prospères et en bonne santé. La Bible dit: «Et comme il est réservé aux hommes de mourir une seul fois, après quoi vient le jugement» (Hébreux 9:27).
Mes chers croyants, le Seigneur nous connaît trop bien. Il connaît la façon dont nous allons temporairement vivre dans ce monde comme des éphémères et retourner à Lui. Alors, pendant que l’on vit encore sur cette terre, chacun doit chercher à obtenir le pain de la vie éternelle qui ne périt pas, et tout le monde doit manger ce pain et laver les péchés de son coeur, mais comment pouvez-vous laver vos péchés? Pour trouver la réponse à cette question, vous devez seulement penser uniquement à la façon dont vous pouvez être réconcilié avec Dieu, sans associer toute autre chose comme la gloire ou l’argent dans votre relation avec Dieu.
Pour aller à Dieu, pour être approuvé par Lui, et pour être entier devant Sa présence, que devons-nous faire? Nous devons recevoir la rémission des péchés. Pourrions-nous alors être lavés de nos péchés si nous nous efforçons nous-mêmes? Non, ce n’est pas possible. Que devons-nous faire alors? Le Seigneur dit qu’Il nous donnera le pain de vie. En d’autres termes, Jésus-Christ qui est venu comme le Fils de Dieu nous donnera la rémission de nos péchés, la vie éternelle, et la bénédiction de devenir enfants de Dieu. Vous devez donc manger le vrai pain qui est descendu du ciel par la foi.
 


Le pain venu du ciel pour la rémission de nos péchés, c’est Jésus Christ

 
Qu’est-ce que Jésus-Christ a fait pour vous et moi quand Il est arrivé sur cette terre? Pour nous nourrir avec le pain du ciel, Jésus a pris sur Lui nos péchés en étant baptisé par Jean-Baptiste. Il a porté vos péchés et les miens en étant baptisé par Jean-Baptiste. C’est pour devenir le vrai pain de vie pour vous et moi que Jésus a reçu le baptême sur Son propre corps. En recevant ainsi ce baptême donné par Jean- Baptiste, Jésus S’est approprié nos péchés et les a portés, et Il a été crucifié et a versé Son sang sur la Croix. Et trois jours après avoir été crucifié à mort, Il est ressuscité des morts.
Le Seigneur est en train de dire: «Je suis descendu du ciel pour vous, J’ai pris sur Moi-même vos péchés en étant baptisé, J’ai été crucifié à mort et j’ai versé Mon sang pour être condamné pour ces péchés, et Je suis ressorti de la tombe pour vous donner la vie éternelle.» Nous devons croire en ce Jésus-Christ, qui a porté tous les péchés de l’humanité en étant baptisé par Jean-Baptiste, ce Jésus qui a été condamné pour ces péchés en versant Son sang sur la Croix, et qui nous a donné la vie éternelle et la rémission des péchés en ressuscitant des morts. Nous devons croire infailliblement en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et en Jésus-Christ. Alors seulement nous pourrons vraiment recevoir la rémission des péchés et obtenir la vie éternelle.
C’est cela ‘manger par la foi’ le vrai pain descendu du Ciel. Ce fut le miracle même que Jésus Se soit manifesté sur cette terre. Cela même est véritablement un miracle. Les gens ont demandé à Jésus: «Moïse a fait descendre la manne du ciel, et ainsi nos ancêtres l’ont mangée. Alors, quel signe feras-Tu pour que nous croyions en Toi?»
Quelle est la preuve qui nous permet de croire au Seigneur comme notre vrai Sauveur? Quel est le vrai miracle? Le fait même que le Seigneur nous ait sauvés en venant sur la terre, incarnée en un être humain, se soit baptisé à l’âge de 30 ans, soit mort sur la Croix, soit ressuscité des morts, constitue un miracle. Pourtant, même si la vérité est si visible, les gens ne peuvent toujours pas y croire.
J’espère que vous ne connaissez pas seulement le fait que le Seigneur ait été crucifié à mort quand Il vint sur cette terre. Jésus a pris sur Lui vos péchés et les miens, une fois pour toutes, en étant baptisé par Jean-Baptiste. Nous devons croire en cette réalité. Ce n’est qu’alors que nous devenons justes quand nos péchés sont effacés. Si des gens ne croient qu’au sang de la Croix, même après que nous leur avons montré ce fait, pensent-ils alors réellement croire correctement en Jésus? Ils essaient d’être lavés de leurs péchés en offrant des prières de repentance, et tous les jours ils demandent seulement des choses de la chair, en disant au Seigneur: «Donne-moi de plus en plus!»
Nous devons manger par la foi le pain qui est descendu du ciel. Si le pain est descendu du ciel, les gens doivent juste le manger par la foi. Si vous essayez d’être sauvé en offrant quelque chose à Dieu, alors vous vous trompez sérieusement. Le pain de cette terre va finir par moisir et pourrira un ou deux jours plus tard. Cela ne prend que quelques jours pour que le pain de la terre commence à sentir mauvais. En revanche, le pain qui est descendu du ciel est éternel, car c’est Jésus Lui-même. Ce pain ne devient jamais mauvais et ne moisit pas. Jésus est le pain de la vie éternelle. Il est le Dieu vivant, éternellement. Il est le Dieu Sauveur qui a effacé nos péchés pour l’éternité. Il est Celui qui nous a donné la véritable vie. Nous devons manger le pain qui est descendu du Ciel en croyant en lui dans nos cœurs. Nous devons manger le pain de vie en croyant de tout coeur en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, plutôt qu’en croyant en une fausse foi fabriquée par nous-mêmes. Cela signifie que nous ne devrions pas essayer de fabriquer nous-mêmes le pain de vie.
 

De quoi avons-nous vraiment besoin?
 
N’avons-nous pas besoin de la foi qui nous permet de laver les péchés de nos coeurs, afin de devenir des gens sans péché, de devenir des enfants de Dieu, de recevoir la vie éternelle, et de préparer notre avenir radieux dans le monde à venir? Nous avons besoin de ce genre de foi pour préparer le prochain monde. Il y a un proverbe en Corée qui dit: «C’est mieux de vivre dans ce monde que dans le monde avenir, même si vous roulez dans du fumier.» Cependant, seuls ceux qui ne croient pas au prochain monde s’accorderaient à ce dicton. Indépendamment de la façon dont nous pouvons vivre dans ce monde, notre vie est éphémère. Nous avons eu un bon repas aujourd’hui, mais cela aussi est momentané. La nourriture de la chair est telle que, peu importe la façon dont vous mangez, elle passe entièrement en une journée. 
Ce que nous devons comprendre, c’est que les choses de la terre sont éphémères. Nous devons manger par la foi le pain descendu du ciel. Nous ne devrions pas essayer de manger le pain de vie en l’acquérant par nos actes méritoires. Il ne faut pas non plus essayer d’acheter le pain de vie avec de l’argent. Le pain qui est descendu du ciel est le pain qui pour toujours ne périt pas, et qui efface le péché. Celui qui mange ce pain recevra la vie éternelle. Pourtant, malgré cela, beaucoup de chrétiens s’efforcent aujourd’hui de recevoir la rémission des péchés en offrant des prières de repentance. Beaucoup trop de gens ne connaissent pas la valeur de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
Jésus a dit dans une de Ses paraboles que quand un commerçant a trouvé une perle inestimable, il vend tout ce qu’il possède a achète cette perle. Mes chers croyants, comme ce marchand, nous devons garder l’évangile de vérité, même si nous devons sacrifier tout dans nos vies. Nous devons croire en l’incroyable vérité du salut, que Jésus-Christ, le vrai pain de vie qui est descendu du Ciel, nous a sauvés du péché en venant sur cette terre, en se faisant baptiser par Jean-Baptiste, en mourant sur la Croix, et en ressuscitant des morts. Cette foi n’est-elle pas digne qu’on s’y accroche et qu’on la défende? Bien sûr que si! 
Parce que le pain qui est descendu du ciel est le plus précieux pain de vie, nous qui avons mangé de ce pain pouvons sourire et toujours remercier Dieu. Nous qui croyons en l’évangile de l’eau et l’Esprit pouvons mener une vie spirituelle tout le temps. Nous pouvons toujours sourire. Même dans notre souffrance, nous pouvons encore trouver le confort, et alors même que nous n’avons rien dans ce monde, nous pouvons encore trouver une réelle satisfaction. Nous sommes en mesure d’être réellement satisfaits dans le corps et l’esprit. Et c’est entièrement à cause de Jésus que nous avons une véritable joie et de la satisfaction. 
Aujourd’hui, parmi ceux qui ont rencontré le Seigneur, il y a des gens qui ne placent pas toute leur foi en Jésus. Si nous voulons recevoir la rémission des péchés de Dieu, être lavés de nos péchés, et avoir la foi d’entrer dans le Ciel en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit que le Seigneur nous a donné, alors il faut vendre tout ce que nous avons et tout parier sur Jésus Christ. Pour ce faire, nous devons rejeter toutes les connaissances imparfaites que nous avons accumulées jusqu’à présent. Nous devons nous rendre compte, «Ce que j’ai connu jusqu’à présent n’est rien. Ce genre de connaissances est comme des ordures.» 
Il y a une grande différence entre l’évangile de l’eau et de l’Esprit et ce que vous avez pu connaître jusqu’à présent. Mais votre connaissance est-elle comparable à l’évangile de l’eau et de l’Esprit? Toute connaissance erronée en dehors de l’évangile de l’eau et de l’Esprit n’est même pas digne d’être comparée à la connaissance de la vérité. Qu’y a-t-il à comparer? Ces connaissances vont toutes périr et disparaître, et elles seront corrompues avec le temps. 
Notre Seigneur est venu sur cette terre pour devenir le pain de vie pour nous. Et en se faisant baptiser par Jean-Baptiste, Il a porté nos péchés, et Il les a effacés une fois pour toutes. C’est parce que Jésus a pris sur Lui tous nos péchés, une fois pour toutes en se faisant baptiser que les péchés de mon cœur et de votre cœur ont été ôtés, et c’est ainsi que ceux qui croient en cet évangile de l’eau et de l’Esprit ont obtenu la rémission de leurs péchés.
Et vous alors? Les péchés de votre coeur ont-ils été ôtés? Mes chers croyants, nous ne devons pas croire en Jésus-Christ selon nos propres pensées, mais nous devons croire en Lui par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Ce n’est qu’à ce moment que notre foi sera bonne devant Dieu. C’est alors seulement que Dieu le Père nous dira: «Vous êtes qualifiés pour croire en Mon Fils.» C’est sur ces personnes que Dieu fait descendre la pluie de l’évangile de l’eau et de l’Esprit et donne Ses bénédictions. C’est à ceux qui ont faim de justice, qui sont pauvres en esprit, et qui se lamentent sur leurs péchés que Dieu donne l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Pour tous les autres, Dieu le Père dit qu’ils ne sont pas qualifiés pour croire en Son Fils. 
Jésus a fait cela pour aucune autre raison que celle de nous donner la vie éternelle, à vous et moi. Le Seigneur a dit: «Or, la volonté de celui qui m’a envoyé, c’est que je ne perde rien de tout ce qu’il m’a donné, mais que je le ressuscite au dernier jour» (Jean 6:39). 
Mes chers croyants, c’est une merveilleuse bénédiction que nous croyons au Seigneur comme notre Sauveur, et que nous croyons en Jésus-Christ qui est venu par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Contre quoi pourrions-nous échanger Jésus? Pensez-vous qu’il y ait quelque chose de plus précieux que Jésus? Quand nous avons Jésus, qui est devenu le pain de vie, à nos côtés, pourrions-nous compter sur quelque chose de ce monde? En devenant le pain de vie pour nous, Jésus nous a donné, à vous et à moi, la rémission des péchés et la vie éternelle. Il est maintenant en train de dire que celui qui mange Sa chair et boit Son sang aura son avenir garanti. Il dit: «J’ai tout préparé pour vous dans le Ciel.» Nous devons vraiment comprendre Jésus-Christ qui est devenu notre pain de vie, et nous devons croire en Lui de tous nos cœurs. Par la foi, nous devons manger Jésus comme le vrai pain de vie.
Il y a beaucoup de personnes qui vivent dans cet âge. Mais combien d’entre elles parviennent à croire en Jésus qui est notre Sauveur et notre vrai pain de vie? Il n’y en a pas beaucoup. En Corée seulement, d’innombrables personnes professent la foi en Jésus, et pourtant, juste un petit nombre d’entre elles en fait viennent au Seigneur pour recevoir de Lui la vie éternelle.
Quand il s’agit de croire en Jésus, ce qui est le plus important, c’est la rémission des péchés. C’est à partir de là que commence notre foi, et seulement alors, nous pourrons recevoir toutes les bénédictions spirituelles qui appartiennent au Ciel. Toutefois, les dirigeants chrétiens ont aujourd’hui mis de côté la question la plus importante, qui est la vie éternelle, et enseignent plutôt des leçons charnelles, en disant: «Jésus a multiplié les pains et les poissons. Il est le Seigneur qui nous permet de prospérer. Si nous suivons le Seigneur, nous ne serons plus du tout dans le manque. Si nous sommes fidèles au Seigneur, la fête de la prospérité ne finira jamais. Amen. Alléluia!»
Le Seigneur est devenu le vrai pain du salut pour nous. Ce fait doit être l’axe central de notre foi. Pour vous et moi, et pour effacer vos péchés et les miens, Jésus a pris sur Lui nos péchés en se faisant baptiser, a versé Son sang sur la Croix, est ressuscité des morts, et est de fait devenu notre Sauveur. Le Seigneur a accompli tout, de sorte que nous soyons en mesure d’atteindre notre salut, si seulement nous connaissons cette vérité et que nous y croyons. Tel est l’essentiel du message que le Seigneur est en train de nous donner à travers ce passage de l’Ecriture de ce jour. 
Dans le chapitre six de Jean, Jésus nous dit de manger Sa chair et de boire Son sang. J’ai exposé sur ce sujet plus en détail dans un autre volume intitulé «Mangez ma chair et buvez mon sang.» De même que le Seigneur a dit: «Que je ne perde rien de tout ce qu’il m’a donné, mais que je le ressuscite au dernier jour» tous ceux qui vont vers le Seigneur pour recevoir la rémission des péchés l’obtiendront effectivement. Mais ceux qui vont au Seigneur pour tout autre but, seront tous abandonnés. 
Mes chers croyants, quoique la foi spirituelle et la foi charnelle puissent se ressembler dans leurs apparences extérieures, il y a une énorme différence. Même si tous les chrétiens peuvent sembler croire en Jésus extérieurement, le but d’une foi spirituellement orientée est fondamentalement différent de celle d’une foi charnellement orientée, et donc, il y a une énorme différence entre ces deux types de foi. 
Quoi qu’il en soit, nous devons connaître et croire en Jésus-Christ, qui constitue le vrai pain qui est descendu du Ciel. Et nous devons également nous rendre compte et croire que parce qu’Il nous a donné une nouvelle vie, notre âme et notre corps seront ressuscités et vivront avec le Seigneur pour toujours. En ce moment où la Grande Tribulation est imminente, ceux qui croient en cela servent l’Evangile par la foi et vivent chaque jour dans l’espérance. Je rends grâce à Dieu, car je crois que je vais en effet être ressuscité au dernier jour et vivre éternellement.
Toute personne qui croit en l’évangile de l’eau et de l’Esprit a obtenu la vraie vie éternelle et a reçu la rémission du péché. Je rends grâce au Seigneur pour nous avoir donné du pain spirituel, afin que nous puissions vivre éternellement. Amen.