Sermons

Sujet 13: L’Evangile de Matthieu

[PARTIE 9-4] Les ouvriers de Dieu (Matthieu 9:35-38)

Les ouvriers de Dieu
(Matthieu 9:35-38)
“Jésus parcourait toutes les villes et les villages, enseignant dans les synagogues, prêchant la bonne nouvelle du royaume, et guérissant toute maladie et toute infirmité. Voyant la foule, il fut ému de compassion pour elle, parce qu’elle était languissante et abattue, comme des brebis qui n’ont point de berger. Alors il dit à ses disciples: La moisson est grande, mais il y a peu d’ouvriers. Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers dans sa moisson.”
 
 
Chacun de nous, qui sommes devenus justes, prions Dieu et faisons Son œuvre. Alors prions-Le: “Seigneur, la moisson est grande, mais il y a peu d’ouvriers. Veuille lever Tes ouvriers qui peuvent répandre Ton évangile.” Commençons effectivement notre leçon biblique d’aujourd’hui en priant ensemble.
“Cher Seigneur, le temps des tribulations a déjà commencé, et beaucoup de pécheurs sont perdus et marchent dans leur péché. Seigneur, nous demandons que Tu rendes chacun de nous capable de prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit qui peut sauver toutes ces âmes perdues de leurs péchés. Cher Seigneur, lève Tes ouvriers qui peuvent sauver ces âmes et leur témoigner de Ton évangile. Nous demandons que Tu trouve ces ouvriers et les lèves pour nous.”
“Notre Père, nous prions que Tu nous donnes la force de sauver les pécheurs. Bien que nous soyons un petit nombre, que cette année soit une année où nous témoignons de Ta vraie Parole d’évangile en ces temps de la fin, et nous Te demandons d’agir parmi les justes afin que beaucoup de serviteurs de Ta justice se lèvent pour rendre témoignage à Ton évangile. Lève ces ouvriers pour nous et envoie-les vers nous. Nous prions que Tu continue de sauver des âmes, et de les oindre comme Tes ouvriers. Aux justes qui sont déjà nés de nouveau, inspire leur cœur à Te servir et fais d’eux Tes ouvriers, de sorte que par Tes serviteurs, Ton évangile soit proclamé à tous dans le monde entier, Ta Parole soit annoncée, et que Ta volonté soit faite aussi.”
 
 

Seuls les justes peuvent devenir serviteurs de Dieu

 
Qui parmi les justes peut devenir ouvrier de Dieu? Premièrement, ce sont ceux qui croient en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, la Parole de notre Seigneur, et dont l’âme est née de nouveau par cet évangile, qui peuvent devenir ouvriers de l’évangile de Dieu. Ceux qui peuvent répandre l’évangile de l’eau et de l’Esprit aux autres sont les justes qui sont nés de nouveau en croyant au Seigneur et au vrai évangile. Eux seuls peuvent prêcher l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Nous pouvons vérifier cette vérité en Actes 1:8, qui déclare: “Mais vous recevrez une puissance, le Saint Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre.”
C’est seulement quand quelqu’un reçoit la rémission de ses péchés et que le Saint Esprit vient dans son cœur en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit qu’il peut devenir ouvrier de Dieu. Quand nous croyons vraiment en la parfaite Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit et sommes donc remis de tous nos péchés, nous recevons le don du Saint-Esprit dans nos cœurs (Actes 2:38). Si quelqu’un peut témoigner de ce que ses péchés ont été effacés et de ce qu’il n’a plus de péché dans son cœur, c’est la preuve du fait que le Saint Esprit est venu dans son cœur. C’est parce que le Saint Esprit dans nos cœurs rend témoignage que nous sommes devenus purs en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Notre Seigneur dit: “Vous serez Mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre.” Cela signifie qu’Il fera des croyants en l’évangile de l’eau et de l’Esprit Ses témoins pour le monde entier. Donc, quand les justes renoncent à eux-mêmes, se confient en Dieu et Lui obéissent, le Seigneur Lui-même leur confie Son œuvre. Parce que le Saint Esprit demeure en ceux qui sont nés de nouveau et qui ont reçu la rémission des péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, le Saint Esprit dans leur cœur les conduit pas à pas. Donc les justes qui ont été remis de leurs péchés prêchent l’évangile de l’eau et de l’Esprit chaque fois qu’ils en ont l’occasion.
Si vous avez l’occasion de prêcher l’évangile à quelqu’un, bien sûr, vous serez nerveux ou aurez peur. Mais c’est finalement le Saint Esprit qui agit dans votre vie. Le Saint Esprit vous donne les mots justes à dire au bon moment: “Car ce n’est pas toi qui parles, mais l’Esprit de ton Père qui parle par toi” (Matthieu 10:20). Donc, il est bon pour nous que nous fassions confiance au Saint Esprit pour prêcher avec force l’évangile par la foi en toute occasion, et pour faire l’œuvre de notre Seigneur. Ayons confiance en le fait que le Saint Esprit agit effectivement dans nos cœurs!
Par contre, quelqu’un qui ne croit pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit n’est pas qualifié pour devenir ouvrier de Dieu. Pourquoi? Parce que les pécheurs ne peuvent rendre témoignage de la justice de Dieu, et parce que personne ne peut être purifié de ses péchés si ce n’est par cet évangile de l’eau et de l’Esprit, car le Seigneur prit tous nos péchés par le baptême qu’Il reçut. Ainsi, tous ces pécheurs dont les cœurs ont gardé leurs péchés ne peuvent être utilisés par le Saint Esprit comme Ses instruments.
Si quelqu’un clame être devenu ouvrier de Dieu sans même croire en la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, il est quelqu’un qui est devenu un ouvrier par lui-même – et donc un factice – et n’a pas réellement été appelé par Dieu à devenir Son véritable ouvrier. Peu importe combien ces pécheurs font l’œuvre de Dieu – pour être plus exact, pensent faire Son œuvre – tout est en vain.
Nous voyons beaucoup de gens autour de nous. Il y a beaucoup de pécheurs sur cette terre qui souffrent de ces illusions. L’une de leurs caractéristiques c’est que même s’ils sont conscients de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, ils sont encore consacrés à toutes les autres choses qu’ils font. Cela dit, j’espère parfois que nos saints nés de nouveau soient aussi dévoués au vrai évangile que ces gens le sont.
 
 
La deuxième qualité pour être ouvrier de Dieu: aimer l’évangile de l’eau et de l’Esprit
 
Je vous ai dit que la première qualité des ouvriers de Dieu est de croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. En d’autres termes, seuls les justes peuvent être appelés Ses ouvriers. Mais vous devez savoir que tous ceux qui sont nés de nouveau sont appelés comme Ses ouvriers. Parmi les justes, ce ne sont que ceux qui ont de la compassion pour les âmes des pécheurs et dont le cœur désire les sauver qui peuvent devenir les ouvriers de l’évangile de Dieu. Ils ne sont peut être pas doués, ni n’ont rien de remarquable, mais les justes dont le cœur désire que les âmes soient sauvées sont qualifiés pour être ouvriers de Dieu.
Parmi les justes, ceux qui aiment les autres âmes, même s’ils n’ont pas de puissance eux-mêmes, désirent que les autres soient sauvés; et parce que ces âmes doivent être sauvées, ils relèvent le défi en dépit de leurs insuffisances, et sont désireux de tout faire pour sauver ces âmes. Ce sont précisément ces justes, qui aiment les âmes, qui sont qualifiés pour devenir ouvriers de Dieu.
Y-a-t-il, cependant, quelqu’un qui dise: “Oui, j’ai ce cœur, mais je suis trop insuffisant pour devenir ouvrier de Dieu”? Ce n’est pas une raison de vous disqualifier; quoi qu’il vous manque, cela peut être comblé par la foi et enseigné par l’Eglise de Dieu.
Mes chers croyants, les justes qui ont ce cœur qui aime l’évangile de l’eau et de l’Esprit et les âmes doivent être formés en toute chose, dans l’art de s’occuper d’une âme, et dans la connaissance de la Parole. Si seulement notre cœur désire servir l’évangile de Dieu et le répandre, tout ce que nous avons à faire c’est recevoir les capacités par la foi. Donc, ce dont vous avez besoin pour devenir Ses ouvriers c’est un cœur qui désire servir l’évangile de l’eau et de l’Esprit, qui aime les âmes, et qui veut se consacrer à Dieu. C’est seulement quand notre cœur désire servir l’évangile que nous pouvons travailler pour Dieu dans toute sa diversité.
Ce n’est pas facile de sauver une vie, spirituellement ou physiquement, et une bonne discipline de foi est donc réellement nécessaire. Avant qu’un docteur ne devienne spécialiste, il doit passer par une période de formation intensive comme interne. De la même façon, avant qu’un juste ne devienne un ouvrier expert de Dieu, il devrait passer par un temps d’apprentissage. Mes chers croyants, nous devons nous discipliner jusqu’à ce que nous devenions des experts en prédication de l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
Quand les âmes rencontrent des ouvriers internes, ils deviennent fréquemment l’objet de recherches pour l’annonce de l’évangile. Aussi, il arrive souvent que quelqu’un qui est sur le point de recevoir la rémission des péchés soit empêché de le faire, et finisse par rentrer chez lui avec un cœur brisé, parce que la personne qui lui a témoigné de l’évangile n’était pas assez formée. Ce point est particulièrement soulevé dans le cadre de la formation donnée dans notre Ecole de Mission qui appartient à l’Eglise de Dieu. Quand les gens rencontrent des ouvriers de Dieu immatures, il est possible que ceux qui étaient sur le point de recevoir la rémission du péché ne le puissent pas. Même ceux qui ont ouvert la porte de leur cœur risquent de la refermer.
J’ai dit que ceux dont le cœur aime les autres âmes sont qualifiés pour devenir ouvriers de l’évangile de Dieu. Mais ils doivent être pleins de la Parole de Dieu pour servir l’évangile et conduire des âmes. Les ouvriers de Dieu peuvent être en communion spirituelle avec ceux qu’ils essaient de sauver seulement quand ils écoutent suffisamment la Parole de Dieu et ont eux-mêmes la connaissance spirituelle de la Parole et une foi forte.
Cependant, cette formation ne peut se faire par soi-même. Nous devons être dans l’Eglise de Dieu et écouter la Parole spirituelle que le Saint Esprit adresse à Ses ouvriers par l’Eglise. Peu importe la connaissance que peut acquérir quelqu’un de la Parole de Dieu par lui-même, cela ne peut pas devenir une épée spirituelle en soi. C’est seulement quand nous entendons et apprenons la Parole par l’Eglise de Dieu que notre connaissance de la Parole peut devenir une arme spirituelle. C’est alors qu’au moment où nous touchons les autres avec cette épée spirituelle qu’ils sont sauvés de leurs péchés et guéris de la maladie spirituelle du péché.
La question ici est de savoir si nous avons ou non un amour brûlant pour l’évangile de l’eau et de l’Esprit dans nos cœurs. Même si nous ne sommes pas particulièrement doués, tout ce dont nous avons besoin pour devenir ouvriers de Dieu c’est un cœur qui aime l’évangile. Donc la question à poser est la suivante: Nos cœurs aiment-ils les autres âmes, ou aiment-ils le monde? C’est le juste qui a ce cœur d’amour pour les autres âmes qui est qualifié pour devenir ouvrier de l’évangile de l’eau et de l’Esprit.
 
 
Maintenant même, Dieu cherche des ouvriers dans Sa moisson
 
Maintenant même, à cet instant, Dieu cherche des ouvriers à envoyer dans Sa moisson pour les âmes perdues. Vous n’avez pas besoin d’être expert en théologie et en doctrine. Vous n’avez pas besoin d’être bon en affaires de ce monde non plus. Si vous enseignez l’évangile de l’eau et de l’Esprit comme il faut aux pécheurs qui n’ont pas encore reçu la rémission de leurs péchés, vous prenez la victoire, par la Parole de Dieu, sur le plan méchant de Satan qui emprisonne ces pécheurs; et si vous aidez ces âmes à recevoir la rémission des péchés en entendant et croyant cette Parole de Vérité de l’évangile de Dieu, vous êtes effectivement un bon ouvrier de Dieu. Dieu cherche de ces ouvriers pour moissonner maintenant. Vous n’avez même pas besoin de bien savoir nourrir les âmes. Dieu Lui-même, par les responsables de Son Eglise, s’occupera de nourrir les âmes.
Dans le film “Superman”, il y a un certain Jack qui résout tous les problèmes difficiles lui-même. Mais Dieu n’a pas besoin d’un tel super ouvrier solitaire. Plutôt, Dieu cherche beaucoup d’ouvriers qui soient fidèles à leur appel, prêchent l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et vivent par la foi.
Les responsables de l’Eglise, qui sont vos bergers, et les ouvriers de l’évangile ont des tâches différentes qui leur sont assignées à chacun. Tout ce que les ouvriers doivent faire c’est être fidèles à la tâche qui leur est assignée, mais les responsables doivent faire davantage, car ils doivent aussi diriger les ouvriers.
En disant que la moisson est grande mais qu’il y a trop peu d’ouvriers, Dieu nous dit de Le prier d’envoyer plus d’ouvriers. Ayant dit cela, notre Seigneur poursuit: “Vous qui priez devriez aller.” Ceux qui prient Dieu d’envoyer Ses ouvriers demandent cela précisément parce que leur cœur désire faire l’œuvre de Dieu. Ils prient pour cela parce qu’ils ont compassion des âmes perdues. C’est pour cela que notre Dieu nous dit que nous qui prions pour cela devrions aller nous-mêmes comme Ses ouvriers. C’est ce que Dieu nous dit.
Ce que nous devons réaliser ici c’est que les ouvriers de Dieu ne tombent pas du ciel. Premièrement, nous devons prier Dieu de nous envoyer des ouvriers, puis, nous-mêmes qui prions pour cela, devons aller comme ouvriers. Dieu confiera alors des âmes à Ses ouvriers pour la moisson.
 
 
Cette époque a surtout besoin d’ouvriers de Dieu
 
Cette époque a surtout besoin d’ouvriers de Dieu. Nous devons prier Dieu et Lui demander de nous envoyer Ses ouvriers. Et nous-mêmes, qui prions, devons aller comme Ses ouvriers aussi. Dire amen à la fin de nos prières n’est pas la fin de tout.
Mes chers croyants, les justes qui prient pour cela doivent aller dans les champs comme ouvriers de Dieu. C’est parce que le désir de nos cœurs se porte vers l’œuvre de Dieu que nous avons prié, et c’est parce que nous connaissons Son œuvre que nous avons prié pour cette mission. Ceux dont la foi précède celle des autres ne prient pas seulement mais vont eux-mêmes dans les champs pour faire l’œuvre de Dieu. Et alors qu’ils font vraiment l’œuvre de Dieu, ils gagnent encore d’autres ouvriers pour Dieu. Mes chers croyants, cette époque a désespérément besoin d’ouvriers de Dieu. Il y a encore beaucoup de gens dans l’Eglise de Dieu qui sont plus que qualifié pour devenir Ses ouvriers.
Mes chers croyants, prions Dieu: “Seigneur, sauve ces âmes s’il te plaît. Elles doivent être sauvées de leurs péchés avant qu’il ne soit trop tard, avant Ton retour. Délivre-les des mains des menteurs, Seigneur. Tout comme Tu m’as sauvé, sauve ces âmes aussi.” C’est ainsi que nous devrions tous prier. Et nous-mêmes devons devenir les ouvriers de Dieu et aller dans Ses champs de mission.
Dieu veut que nous allions et proclamions l’évangile de l’eau et de l’Esprit. L’œuvre de Dieu se fera-t-elle si nous nous asseyons sans rien faire? Ne vous asseyez pas seulement en pensant chaque jour à ce que vous pourriez faire, mais levez vous au nom de Jésus Christ et allez dans le champ. C’est la façon de devenir ouvrier de Dieu. Il y a encore beaucoup de justes hommes et femmes dans le monde qui sont appelés à devenir ouvriers de Dieu.
Dieu nous dit de prier de nous envoyer Ses ouvriers et d’aller nous-mêmes. Le croyez-vous? Amen. Ne venez pas avec des excuses, disant que vous êtes trop insuffisant pour y aller, ou quelque autre excuse que vous ayez trouvé pour rester assis. Quoi qu’il vous manque peut être comblé par l’apprentissage. Ce qui est vraiment important c’est que vous aimiez l’évangile de l’eau et de l’Esprit et soyez capables de voir la condition des autres âmes, et que vous croyiez en la venue des temps de la fin et de la tribulation prophétisée dans la Parole de Dieu – ce sont ceux qui ont cette foi dont on a besoin. Et ce sont eux qui doivent se lever comme ouvriers de Dieu. Les sages ouvriers de Dieu doivent se lever. Dans les temps de la fin aussi nous avons besoin d’ouvriers qui puissent conduire le peuple et le nourrir avec le pain de vie correspondant aux temps.
 
 
Au temps de Noé, tous ne buvaient et ne mangeaient que pour périr à la fin 
 
Tous les pécheurs sont sur la voie de la perdition. C’est notre responsabilité de les délivrer des menteurs. Nous avons besoin d’ouvriers qui peuvent conduire ces âmes à la rémission des péchés en prêchant le vrai évangile et en les nourrissant avec la Parole de Dieu qui correspond aux temps.
Fixerez-vous vos pensées sur les choses de cette terre qui périront, comme si vous alliez vivre des millions d’années? Ce monde ne durera pas toujours.
Il y a quelques années, un tremblement de terre dévasta la ville Japonaise de Kobe. Comme ses résidents avaient bâti leurs maisons et vivaient leur vie, aucun d’eux ne s’attendait à être frappé par un désastre d’une telle magnitude. Ils avaient décoré leurs maisons, planté des arbres autour de la ville, et soigné le paysage, espérant vivre heureux pour toutes les années à venir. Mais le tremblement de terre frappa et la ville de Kobe fut dévastée en un clin d’œil.
Quelle est la garantie que votre propre maison ne sera pas frappée d’un tremblement de terre comme celui de Kobe? Ne pensez pas que vous êtes à l’abri parce que cela ne s’est pas encore produit. Nous sommes soumis aux mêmes conditions. Ne pensez pas non plus que le risque d’une guerre nucléaire est écarté parce que la Guerre Froide a cessé. Au contraire, c’est plus près de nous que jamais. Ce que j’essaie de vous dire c’est de ne pas être complaisant et auto suffisant au point d’ignorer ces dangers et y rester complètement insensible, comme si vous étiez devenus des cochons satisfaits. Plutôt, comme des Socrate affamés, vous devez savoir d’où vous venez et où vous allez, pourquoi vous vivez, et dans quel but vous devriez vivre, et vous devez vivre en vous préparant à vous tenir devant Dieu.
Mes chers croyants, ne plaçons pas nos espoirs sur cette terre, comme si nous allions y vivre des millions d’années. Si les justes ont de quoi manger et boire, si leurs besoins de base sont pourvus, alors vous, comme homme ou femme juste qui vivez à la limite des temps de la fin, devriez être parmi les premiers en tant qu’ouvriers de l’évangile. Si vous croyez réellement en Ses avertissements à propos des Derniers Jours, alors vous devez vous lever et travailler pour Dieu, tout comme Noé construisit l’arche du salut. Nous avons besoin d’ouvriers de Dieu qui travaillent avec nous et se tiennent du côté de Dieu et non des gens du monde qui se moquent et rient de nous.
Dans notre Eglise, il y a beaucoup d’ouvriers. Dieu nous en a envoyé beaucoup. J’ai toujours prié Dieu de nous envoyer des ouvriers, et Dieu a répondu à mes prières et nous a effectivement envoyé beaucoup d’ouvriers. Mes chers croyants, il est temps que vous répondiez à l’appel de Dieu. Dieu vous appelle comme Ses ouvriers. Répondez humblement à Son appel disant: “Oui, Seigneur. Bien que je ne sois pas doué et bien trop insuffisant, je veux aller par obéissance. Envoie-moi Seigneur.” Ce sont ces ouvriers que Dieu appelle.
Y-a-t-il quelqu’un parmi les justes qui pense qu’il ne peut pas devenir ouvrier de Dieu à cause de ses faiblesses? Aimez-vous le Seigneur de tout votre cœur? Et aimez-vous l’évangile de l’eau et de l’Esprit? Croyez-vous que ce temps approche celui de la Grande Tribulation? Alors vous devez répondre à l’appel de Dieu.
Beaucoup d’ouvriers qui peuvent consacrer leur vie entière à servir le Seigneur, et qui peuvent Le servir aussi avec leurs possessions matérielles, doivent se lever. Mes chers croyants, ne voulez-vous pas travailler avec l’Eglise de Dieu? Vos cœurs désirent-ils faire l’œuvre de Dieu avec Son Eglise? Alors faisons l’œuvre de Dieu ensemble. Cette œuvre du Seigneur n’est jamais en vain. Si nous travaillions seulement un peu, nous consacrions seulement un peu au Seigneur, si nous essayions seulement un peu, nous pourrions gagner, par la foi, beaucoup d’âmes qui sont de loin plus précieuses que le monde entier. Et quand ces âmes grandissent et prêchent elles-mêmes aux autres âmes, encore plus d’âmes seront gagnées. Ces œuvres spirituelles vous amènent bien plus de satisfaction, de milliers de manières, que toute œuvre terrestre.
Devant Dieu, les serviteurs les plus sages dans les derniers jours, les saints les plus sages dans les derniers temps de tribulations, ne sont autres que ceux qui prêchent l’évangile de l’eau et de l’Esprit à tout être humain, qui fut créé à la ressemblance de Dieu. Et ils sont ceux qui nourrissent les âmes de nourriture spirituelle. Ils les nourrissent de la Parole de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, la Parole qui nourrit, et la Parole de vérité. Ce sont ces saints qui sont sages. Et notre Seigneur recherche ces saints en ces temps de la fin.
Particulièrement à cette époque et en ces temps, où la venue de notre Seigneur est proche, notre Seigneur cherche ces âmes. Dieu cherche des ouvriers qui répondent à Son appel. Quand notre Seigneur reviendra et verra les ouvriers qui font Son œuvre fidèlement, Il nous appellera “bons et fidèles serviteurs”, nous confiera plus d’œuvres, nous donnera de grandes récompenses, et répandra Sa grâce sur nous.
Cependant, si quelqu’un dit, tout en sachant que la fin est proche: “Mais cela va prendre du temps jusqu’à ce que le Seigneur revienne. Les gens disent tout le temps que le retour du Seigneur est imminent, mais cela ne s’est pas encore produit, alors je suis sur que Son retour est reporté”, et si il se charge avec ses amis de boire et manger, même si le Seigneur est proche, quand le Seigneur reviendra effectivement, Il appellera ces mauvais serviteurs et leur donnera leur part avec les hypocrites. Le Seigneur dit: “Il en sera de même à la fin du monde. Les anges viendront séparer les méchants d’avec les justes, et ils les jetteront dans la fournaise ardente, où il y aura des pleurs et des grincements de dents” (Matthieu 13:49-50). Il séparera les méchants des justes et les jettera hors du Royaume de Dieu.
Ce ne sont pas seulement mes propres paroles, mais c’est la Parole de Dieu. Regardons en Matthieu 24:44-51 pour le voir: “C’est pourquoi, vous aussi, tenez-vous prêts, car le Fils de l’homme viendra à l’heure où vous n’y penserez pas. Quel est donc le serviteur fidèle et prudent, que son maître a établi sur ses gens, pour leur donner la nourriture au temps convenable? Heureux ce serviteur, que son maître, à son arrivée, trouvera faisant ainsi! Je vous le dis en vérité, il l’établira sur tous ses biens. Mais, si c’est un méchant serviteur, qui dise en lui-même: Mon maître tarde à venir, s’il se met à battre ses compagnons, s’il mange et boit avec les ivrognes, le maître de ce serviteur viendra le jour où il ne s’y attend pas et à l’heure qu’il ne connaît pas, il le mettra en pièces, et lui donnera sa part avec les hypocrites: c’est là qu’il y aura des pleurs et des grincements de dents.”
Notre Seigneur qualifie de “serviteur fidèle et prudent” ceux qui donnent à Son peuple de la nourriture spirituelle en temps voulu alors que le Seigneur l’a établi sur Sa maison. Bénis sont les serviteurs dont le Maître, quand Il vient, les trouve en train de nourrir les gens avec la Parole de Dieu. Le Seigneur donnera les Cieux à ces serviteurs bons et fidèles.
Par contre, Il qualifie de méchant serviteur celui qui ne croit pas en Sa venue imminente, et ne craint donc pas son Maître, qui commence à frapper ceux qui le suivent, et à manger et boire avec les ivrognes. Mais le Seigneur viendra un jour où il ne pensera pas à Lui et à une heure où il n’en sera pas conscient, et le coupera en deux en lui donnant sa part avec les hypocrites. Et le méchant serviteur sera jeté dans les ténèbres; il y aura des pleurs et des grincements de dents.
Il n’y a personne qui soit pire devant notre Dieu que ceux qui, même s’ils sont nés de nouveau, ne s’occupent pas des autres âmes, mais jouent avec le monde, mangent et boivent, et sont intoxiqués par lui. Ceux qui ne vivent pas pour l’évangile même s’ils ont reçu la rémission du péché sont pires que ceux qui n’ont pas reçu la rémission des péchés. Le Seigneur les coupera en deux. Il leur dira: “Sortez d’ici! Je n’ai pas besoin de vous. Vous allez être jetés en enfer. Des gens comme vous ne peuvent pas vivre avec Moi.” Il les rejettera tous.
Mes chers chrétiens, une fois que les pécheurs reçoivent la rémission des péchés et deviennent justes, il y a une raison pour laquelle ceux qui sont récemment nés de nouveau vivent pour cet évangile de l’eau et de l’Esprit. Croyez-vous que le temps de la Grande Tribulation est proche de nous? Si vous le croyez, alors vous devez savoir que beaucoup d’autres ouvriers se lèveront et laisseront les choses du monde de côté. Ce sont ces gens qui deviendront ouvriers de Dieu. C’est pour devenir des serviteurs sages devant Dieu qu’ils croient que les temps de la fin approchent, rejettent les choses du monde, renoncent à eux-mêmes, et viennent devant le Seigneur.
Mais je ne dis pas ici que vous devriez distribuer toutes vos affaires maintenant. Parmi ceux qui sont nés de nouveau, seuls ceux qui veulent consacrer leur vie entière à l’œuvre de Dieu doivent le faire. Si les justes croient vraiment en la Parole, ils croient que se sera le début du désastre quand la famine et les tremblements de terre abonderont, quand les nations se lèveront contre les nations et les états feront la guerre aux autres. Et s’ils croient vraiment en Sa venue imminente, ils voudront volontairement devenir les ouvriers de Dieu qui répandent l’évangile en ces derniers temps.
Avez-vous cette foi? Alors vous devriez laisser vos connexions du monde. Cherchez conseil auprès de vos conducteurs spirituels et quittez vos attaches du monde. Mais vous devez le faire par la foi, “car ce qui n’est pas conviction est péché” (Romains 14:23).
Mes chers croyants, même si vos cœurs désirent vivre pour le Seigneur, et que vous avez des biens matériels et des corps en bonne santé pour le faire, résistez-vous toujours, disant: “Mais j’ai toujours besoin de mes possessions matérielles, d’autant plus que les temps de la fin approchent, car je dois me préparer pour ces temps.” Mais vous ne pourrez jamais jouir de toutes vos possessions matérielles. Mettez de côté pour votre usage, et donnez le reste au Seigneur.
Vous pouvez vous étonner: “Je pensais que le Révérend Jong ne dirait jamais une chose pareille. Comment peut-il dire cela?” Mais mes chers croyants, je vous encourage à donner vos trésors au Seigneur. Dieu les recevra avec joie. Et Il les utilisera comme Ses instruments précieux. Ordinairement, ce n’est pas quelque chose que je vous dis. Mais si vous me demandez de vous dire honnêtement ce qui est dans mon cœur, alors je dirai: “Séparez-vous de ce qui vous attache au monde”. Mais j’ajouterai aussi une condition importante ici, à savoir que seuls ceux qui veulent servir le Seigneur devraient le faire.
Ceux d’entre vous qui avez un emploi, travaillez diligemment. Les justes qui ne vont pas dans les champs de mission comme ouvriers de l’évangile à plein temps devraient travailler diligemment dans leur emploi et soutenir le ministère avec leur produit. Vous devriez soutenir l’Eglise avec autant d’aide matérielle que possible pour qu’elle puisse répandre l’évangile. Soyez fidèles à cet effort dans toute votre vie, comme il est écrit: “A celui qui est fidèle jusqu’à la mort, je lui donnerai la couronne de la vie” (Apocalypse 2:10).
Et ceux qui veulent consacrer leur vie entièrement à leur ministère et qui vivent pleinement pour cet évangile, laissez les diacres s’occuper des besoins matériels, et consacrez-vous entièrement à répandre la Parole et à prêcher l’évangile. Si vous voulez être de ces ouvriers, consultez vos conducteurs spirituels, et si possible laissez vos affaires de ce monde. Quand je parle de “vos conducteurs spirituels”, je suis certain que vous ne les confondez pas avec les pasteurs de ce monde qui ne croient pas en l’évangile de l’eau et de l’Esprit et ne sont pas nés de nouveau.
Si vous me demandez: “Comment devrais-je vivre?” c’est ce que je vous dirai honnêtement, car cela vous serai très bénéfique. Et je crois que ce sont ces gens qui seront utilisés par le Seigneur, et qu’ils sont ceux qui portent le plus de fruit et qui vivent le plus fidèlement en ces temps de la fin.
C’est la Parole de Dieu que je crois et en qui je me confie. Je ne peux me confier en moi-même. Je ne me confie jamais en moi-même, mais je renonce à moi-même.
Mes chers croyants, cette époque n’est-elle pas le temps des tribulations? C’est effectivement cela. Cela signifie que nous nous approchons de la fin inévitable du monde. Nous devons vivre selon ces temps. Nous, les saints nés de nouveau devons nous ajuster au temps.
Tout le monde dit qu’on est entré dans le temps de la globalisation. Mais jeter vos vieux acquis n’est pas s’ajuster à ce nouvel âge de globalisation. Maintenant que la protection de l’environnement concerne tout le monde, séparer vos ordures entre les déchets et ce qui est recyclable n’est pas vivre une vie nouvelle. C’est seulement quand vous vivez pour l’évangile que vous devenez des gens nouveaux qui correspondent à ce temps nouveau. Quand les temps changent et le temps de la tribulation arrive, nous ne devons pas placer nos cœurs dans ce monde comme avant, comme si nous allions vivre des millions d’années.
Nous devons devenir des ouvriers qui moissonnent. Il est temps de laisser ce qui vous attache au monde. Je le répète, je ne dis pas ici que tout le monde doit le faire. Plutôt, j’encourage ceux qui aiment vraiment les autres âmes et veulent consacrer leur vie entière à l’œuvre du Seigneur à se défaire de leurs relations du monde. Et si vous le faites et servez le Seigneur, vos vies porteront plus de fruit et seront plus dignes que jamais.
Mes chers croyants, ne vous inquiétez pas pour vos enfants. Vos enfants n’auront pas faim parce que vous servez le Seigneur. Ne vous inquiétez de rien. Permettez-moi d’éclairer ceci: je ne vous dis pas de rejeter vos enfants et vos maisons. Plutôt, je vous dis de servir d’abord l’évangile et de vous occuper de l’Eglise de Dieu. Je vous dis, en d’autres termes, de vivre pour l’évangile en ces temps de tribulations jusqu’au jour du retour de notre Seigneur. Notre Seigneur nous exhorte aussi disant: “Cherchez premièrement le royaume de Dieu et Sa justice, et toutes ces choses vous seront données par dessus” (Matthieu 6:33). Je crois que si vous pensez vraiment que nous entrons dans le temps des tribulations, beaucoup d’ouvriers se lèveront parmi vous.
Dieu cherche des serviteurs fidèles et sages. Il cherche des ouvriers qui prêchent fidèlement l’évangile. Jésus dit: “La moisson est grande, mais il y a peu d’ouvriers.” C’est pour cela que le Seigneur nous dit de Le prier d’envoyer des serviteurs, et que nous-mêmes, qui avons prié pour cela, allions dans les champs de la moisson.
Je rends grâces à notre Dieu. Je rends grâces au Seigneur des justes qui nous permet de discerner les temps, nous enseigne et nous conduit tous, afin que nous servions l’évangile en ces temps de la fin. Prions Dieu de nous envoyer Ses ouvriers. Demandons-Lui de nous permettre de travailler avec Lui.
Prions Dieu sans cesse de nous envoyer ces ouvriers, et faisons Son œuvre par la foi. Alléluia!