Sermons

Sujet 16: L’Evangile de Jean

[PARTIE 6-5] Travaillez pour la nourriture qui subsiste pour la vie éternelle (Jean 6:16-40)

( Jean 6:16-40 )
«Quand le soir fut venu, ses disciples descendirent au bord de la mer. Étant montés dans une barque, ils traversaient la mer pour se rendre à Capernaüm. Il faisait déjà nuit, et Jésus ne les avait pas encore rejoints. Il soufflait un grand vent, et la mer était agitée. Après avoir ramé environ vingt-cinq ou trente stades, ils virent Jésus marchant sur la mer et s’approchant de la barque. Et ils eurent peur. Mais Jésus leur dit: C’est moi; n’ayez pas peur! Ils voulaient donc le prendre dans la barque, et aussitôt la barque aborda au lieu où ils allaient. La foule qui était restée de l’autre côté de la mer avait remarqué qu’il ne se trouvait là qu’une seule barque, et que Jésus n’était pas monté dans cette barque avec ses disciples, mais qu’ils étaient partis seuls. Le lendemain, comme d’autres barques étaient arrivées de Tibériade près du lieu où ils avaient mangé le pain après que le Seigneur eut rendu grâces, les gens de la foule, ayant vu que ni Jésus ni ses disciples n’étaient là, montèrent eux-mêmes dans ces barques et allèrent à Capernaüm à la recherche de Jésus. Et l’ayant trouvé au delà de la mer, ils lui dirent: Rabbi, quand es-tu venu ici? Jésus leur répondit: En vérité, en vérité, je vous le dis, vous me cherchez, non parce que vous avez vu des miracles, mais parce que vous avez mangé des pains et que vous avez été rassasiés. Travaillez, non pour la nourriture qui périt, mais pour celle qui subsiste pour la vie éternelle, et que le Fils de l’homme vous donnera; car c’est lui que le Père, que Dieu a marqué de son sceau. Ils lui dirent: Que devons-nous faire, pour faire les œuvres de Dieu? Jésus leur répondit: L’œuvre de Dieu, c’est que vous croyiez en celui qu’il a envoyé. Quel miracle fais-tu donc, lui dirent-ils, afin que nous le voyions, et que nous croyions en toi? Que fais-tu? Nos pères ont mangé la manne dans le désert, selon ce qui est écrit: Il leur donna le pain du ciel à manger. Jésus leur dit: En vérité, en vérité, je vous le dis, Moïse ne vous a pas donné le pain du ciel, mais mon Père vous donne le vrai pain du ciel; car le pain de Dieu, c’est celui qui descend du ciel et qui donne la vie au monde. Ils lui dirent: Seigneur, donne-nous toujours ce pain. Jésus leur dit: Je suis le pain de vie. Celui qui vient à moi n’aura jamais faim, et celui qui croit en moi n’aura jamais soif. Mais, je vous l’ai dit, vous m’avez vu, et vous ne croyez point. Tous ceux que le Père me donne viendront à moi, et je ne mettrai pas dehors celui qui vient à moi; car je suis descendu du ciel pour faire, non ma volonté, mais la volonté de celui qui m’a envoyé. Or, la volonté de celui qui m’a envoyé, c’est que je ne perde rien de tout ce qu’il m’a donné, mais que je le ressuscite au dernier jour. La volonté de mon Père, c’est que quiconque voit le Fils et croit en lui ait la vie éternelle; et je le ressusciterai au dernier jour.»
 

Aujourd’hui, je voudrais vous parler du pain de vie mentionné dans Jean 6:16-40. Il est écrit avant le passage d’aujourd’hui dans les Ecritures que le Seigneur a nourri plus de 5,000 personnes en bénissant cinq pains et deux poissons, et qu’il restait encore douze paniers de surplus. Comme notre Seigneur avait guéri beaucoup de malades, une multitude Le suivait. Des hommes et des femmes, jeunes et vieux, beaucoup de gens suivaient Jésus pour être guéris de leur maladie physique et calmer leur faim. Comme on dit aujourd’hui, Jésus avait désormais un fan club. 
 

Travaillez pour la nourriture qui subsiste pour la vie éternelle

Après avoir miraculeusement nourri plus de 5,000 personnes, Jésus fit la traversée pour se rendre à Capernaüm. Alors que les gens voulaient qu’Il soit leur roi, Jésus s’en alla seul à la montagne pour prier, et pendant ce temps Ses disciples sont repartis par eux-mêmes. Après que les disciples aient navigué pendant environ trois ou quatre miles, une tempête se leva. Alors que Jésus marchait sur l’eau vers la barque et monta auprès de Ses disciples, ils atteignirent leur destination.
Le jour suivant, les gens de l’autre rive virent qu’il n’y avait qu’une seule barque, et ils se précipitèrent en cherchant Jésus, pensant: «Jésus a dû partir quelque part par la mer.» Quand ils ont retrouvé Jésus, ils lui dirent: «Rabbi, où étais tu? Quand es-tu venu ici?» Jésus leur dit alors: «En vérité, en vérité, je vous le dis, vous me cherchez, non parce que vous avez vu des miracles, mais parce que vous avez mangé des pains et que vous avez été rassasiés. Travaillez, non pour la nourriture qui périt, mais pour celle qui subsiste pour la vie éternelle, et que le Fils de l’homme vous donnera; car c’est lui que le Père, que Dieu a marqué de son sceau» (Jean 6:26-27).
Jésus savait qu’ils venaient vers Lui parce qu’ils avaient mangé le pain de la chair, et c’est pour cela qu’il leur dit: «Travaillez, non pour la nourriture qui périt, mais pour celle qui subsiste pour la vie éternelle, et que le Fils de l’homme vous donnera.» Le Fils de Dieu vint sur terre dans la chair et dit que Lui-même donnerait le pain de la vie éternelle aux gens. C’est pour cela qu’Il dit: «Ne travaillez pas pour la nourriture qui périt. Travaillez plutôt pour la nourriture qui vous fera vivre pour toujours, et Moi-même je vous donnerai cette nourriture». De même, à propos de Lui-même, Jésus dit: «c’est lui que le Père, que Dieu a marqué de son sceau.» Cela signifie que Dieu le Père a décidé de donner le pain de vie à toute personne à travers Jésus.
Les gens qui cherchaient Jésus était surpris par ce qu’Il disait, parce qu’ils étaient intéressés seulement aux affaires charnelles. Ils pensaient que le Seigneur les bénirait et les nourrirait encore une fois avec des pains et du poisson, mais Jésus les reprit disant: «Vous cherchez seulement la nourriture qui périt! Travaillez pour le pain de la vie éternelle.» Il leur dit ensuite qu’Il leur donnerait ce pain. Les gens qui Le suivaient ne pouvaient que Lui demander des détails. Ils dirent à Jésus: «Tu nous dis de travailler pour le pain de la vie éternelle, mais que devons-nous faire pour faire l’œuvre de Dieu?» Jésus leur répondit alors et dit: «L’œuvre de Dieu, c’est que vous croyiez en Celui qu’Il a envoyé.»
Mes chers croyants, vous devez garder à l’esprit que croire en Celui que Dieu a envoyé c’est faire l’œuvre de Dieu. Parce que Jésus Lui-même est Celui que le Père a envoyé, Celui qui a expié les péchés du monde, et Celui qui donne la vie éternelle, c’est l’œuvre de Dieu de croire en Celui que Dieu a envoyé. Croire en Jésus c’est faire l’œuvre de Dieu, et c’est le chemin de la vie éternelle. Par contre, faire des bonnes œuvres aveuglement, prier, ou servir les autres ne signifie pas nécessairement que vous faites l’œuvre de Dieu. Les gens ne le savaient pas, et quand le Seigneur leur dit de travailler pour la nourriture qui subsiste pour la vie éternelle, ils Lui demandèrent: «Que devons-nous faire? Nous voulons aussi faire l’œuvre de Dieu.» Ils entendirent alors le Seigneur dire : «L’œuvre de Dieu, c’est que vous croyiez en Celui qu’Il a envoyé.» En d’autres termes, notre Seigneur voulait qu’ils reçoivent vraiment le pain de la vie éternelle en croyant en Lui. Ainsi, Jésus dit explicitement: «Si vous croyez en Moi, vous recevrez la vie éternelle. Je suis venu pour vous donner le pain de la vie éternelle.»
La multitude demanda de nouveau: «Quel signe feras-tu, pour que nous croyions en Toi? Quelle œuvre feras-tu? Sur quelle base te croirons-nous? Quelle œuvre miraculeuse feras-tu? Comme nous le savons, nos pères ont mangé de la manne dans le désert, comme il est écrit: «Il leur donna le pain du ciel pour nourriture». Peux-tu vraiment faire ce genre de miracle?» En d’autres termes, quand Jésus leur dit: «L’œuvre de Dieu, c’est que vous croyiez en Celui qu’Il a envoyé», ils Lui demandèrent en retour: «Peux-tu nous donner un signe?» Et notre Seigneur leur dit: «En vérité je vous le dis, Moïse ne vous a pas donné le pain du ciel, mais mon Père vous donne le vrai pain du ciel. Car le pain de Dieu, c’est Celui qui descend du ciel et donne la vie au monde.» Autrement dit, Jésus dit ceci: «Ce n’est pas Moïse qui vous a donné le pain du ciel, mais c’est Dieu. Quand Moïse a prié, Dieu a envoyé la manne, et c’était le pain de la chair. Cependant, seul mon Père vous donne le vrai pain du ciel, et le pain de Dieu c’est Celui qui descend des Cieux et donne la vie au monde.» Donc ce passage signifie que Jésus Lui-même est le pain du Ciel, le vrai pain éternel que Dieu le Père envoya pour donner la vie à l’humanité. 
Les gens dirent alors à Jésus: «Donne nous ce pain» et le Seigneur dit: «Je suis le pain de vie. Celui qui vient à moi n’aura jamais faim, et celui qui croit en moi n’aura jamais soif.»
Ici, je voudrais partager la Parole avec vous au sujet du pain de vie. Parlant de Lui-même, le Seigneur dit: «Je suis le pain de vie.» Comme le Seigneur Lui-même est le pain de vie, quand quelqu’un mange ce pain de vie par la foi, il reçoit la vie éternelle. Et Jésus dit: «Celui qui vient à moi n’aura jamais faim, et celui qui croit en moi n’aura jamais soif.» Nous réalisons que Jésus Lui-même est le pain de vie pour nous. Notre Seigneur Lui-même est le vrai pain qui est descendu dans ce monde. Il est le vrai pain qui, lorsque les gens le mangent, permet de recevoir la vie éternelle. Le Seigneur parle de Lui-même par l’analogie au pain pour expliquer qu’Il est venu dans ce monde pour donner la vie éternelle aux hommes. Pour ce faire, Il a été incarné en homme, baptisé par Jean-Baptiste pour prendre les péchés de l’humanité sur Son propre Corps, a effacé tous nos péchés par Son baptême, et a porté les péchés du monde sur la Croix pour prendre toute leur condamnation. 
 


Jésus est le pain de vie


Ceux qui ont mangé la manne sont tous morts, comme tous ceux qui ont mangé un élixir de vie sont morts. Cependant, ceux qui croient au Seigneur de tout cœur recevront la vie éternelle. Dieu le Père donne la vie éternelle à quiconque croit au Seigneur qui vint dans ce monde, fut baptisé pour prendre les péchés et les expier, fut crucifié et versa Son sang jusqu’à la mort pour la condamnation de ces péchés, et ressuscita d’entre les morts. En d’autres termes, notre Seigneur dit que ceux qui croient fidèlement en Lui, qui nous a donné la vie à vous et moi, auront une vie nouvelle et éternelle, et boiront l’eau de la vie éternelle pour ne plus jamais avoir soif. 
En faisant le miracle des cinq pains et deux poissons, le Seigneur a nourri plus de 5,000 personnes. Ils étaient rassasiés, mais seulement pour un temps. Maintenant, ils devaient recevoir la vie éternelle en croyant de tout cœur en Jésus-Christ qui se proclamait Lui-même comme étant le vrai pain de vie. C’était une erreur que de suivre le Seigneur pour autre chose, pour obtenir de la nourriture qui périt—c’est-à-dire pour des signes et des miracles, pour la guérison des maladies, ou pour la prospérité matérielle. Notre Seigneur dit: «Tous ceux que le Père me donne viendront à moi, et je ne mettrai pas dehors celui qui vient à moi» (Jean 6:37). Qui sont ceux que le Père donne au Seigneur? Ce ne sont pas ceux qui cherchent les choses de la chair, mais ceux qui veulent que leur âme soit sauvée du péché et qui veulent devenir les enfants de Dieu—c’est-à-dire ceux qui désirent la vie éternelle. 
Même si notre Seigneur est venu dans ce monde comme le vrai pain de vie, beaucoup de gens sont encore incapables d’obtenir la vie, car ils ne connaissent pas Jésus ni ne croient en Lui correctement. En d’autres termes, beaucoup de gens, même s’ils croient en Jésus avec ferveur, sont néanmoins incapables de recevoir la vie éternelle, parce qu’ils croient en Lui de façon erronée. Ils croient et suivent Jésus seulement pour devenir riches, pour conduire une belle voiture, pour être célèbres, mais nous ne devons pas suivre le Seigneur pour ces raisons. C’est une erreur que de croire en Jésus et Le suivre seulement pour une question de religion.
Les gens que Dieu le Père envoie vers le Seigneur sont ceux dont l’esprit est vraiment pauvre et qui cherchent les choses spirituelles. Ce ne sont pas ceux qui s’accrochent à la richesse du monde, à leur image, ou leur richesse, mais ce sont ceux qui savent qu’ils sont destinés à l’enfer à cause de leurs péchés, et qui désirent vraiment recevoir la rémission de leurs péchés. Ce sont ces gens que Dieu envoie vers le Seigneur pour qu’ils reçoivent la rémission des péchés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
Mes chers croyants, la destruction viendra bientôt sur ce monde. Que les gens y croient ou pas, la promesse de Dieu s’accomplira. Vous verrez le monde s’écrouler de vos propres yeux si vous vivez encore un peu de temps. Vraiment, ce monde disparaîtra. Et seul le Royaume de Dieu subsistera pour toujours. Je suis vraiment reconnaissant de ce que je vis maintenant par la foi en la Vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et de ce que le Seigneur a expié tous mes péchés. 
Pour effacer nos péchés, le Seigneur les a pris en étant baptisé par Jean et a payé le prix en versant Son sang à la Croix, nous rendant purs. C’est parce que Dieu a fait de nous, qui avons reçu la vie éternelle, Ses ouvriers et nous a permis d’entrer et de vivre dans Son Royaume que je suis si reconnaissant et joyeux. Le Seigneur nous a vraiment donné le pain qui ne périt pas. Parce que le Seigneur ne nous a pas donné le pain qui disparaît, mais le pain qui durera toujours dans l’éternité, je ne peux que rendre grâces à Dieu pour le vrai salut des péchés qu’Il nous a donné. 
 

Tout en ce monde n’est en fait rien

Il est écrit: «N’aimez point le monde, ni les choses qui sont dans le monde. Si quelqu’un aime le monde, l’amour du Père n’est point en lui; car tout ce qui est dans le monde, la convoitise de la chair, la convoitise des yeux, et l’orgueil de la vie, ne vient point du Père, mais vient du monde» (1 Jean 2:15-16). Laquelle de ces choses du monde, telles que la popularité, la santé, la puissance, le plaisir, ou la connaissance, est plus précieuse que la vie éternelle? Ce qui est bien plus important que toutes ces choses, c’est la vie éternelle. La vie éternelle est un don de Dieu que l’on ne peut recevoir qu’en étant purifié des péchés qui souillent le cœur. Tout comme Dieu le Père a promis qu’Il effacerait nos péchés par Son Fils, et comme le Fils a dit qu’Il deviendrait le pain de vie, Jésus-Christ, le vrai pain envoyé du ciel, prit tous nos péchés à vous et moi sur Lui par le baptême, fut condamné pour nos péchés en étant crucifié, et nous a donné la vie en ressuscitant d’entre les morts. 
Quand je dis que ce qui est dans ce monde n’est rien, beaucoup de gens pensent que c’est un non-sens. Pourtant, en comparaison aux bénédictions célestes qui nous permettent d’effacer les péchés de nos cœurs, de devenir les enfants de Dieu sans péchés, et de vivre dans Son Royaume, les choses de ce monde ne sont vraiment rien. 
Qu’est-ce que la vie? Chacun est né de la poussière pour revenir à la poussière—voilà la vie. La vie n’est qu’un court voyage. En d’autres termes, la vie ne représente pas grand-chose même quand elle a du succès. Tout comme un voyageur rentre chez lui à la fin du voyage, la vie n’est pas pour toujours. Nous vivons sur terre un peu de temps comme voyageurs, et nous devons aller dans notre maison éternelle. Notre vraie maison est quelque part. La destination de notre vie est ailleurs. 
Donc, ceux qui pensent qu’ils vivront pour toujours sur terre et insistent sur ce qui est sur terre cherchent une nourriture qui périra. Quand ces gens entendent Jésus leur dire: «Je vous donnerai le pain de vie», ils pensent: «De quoi parle-t-Il? Du pain c’est du pain, qu’est ce que ce pain de vie?»
Mes chers croyants, vous devez comprendre que le pain de vie n’est autre que Jésus. Jésus est le pain de la vie éternelle, le pain de la rémission des péchés, et le pain du salut. C’est pour cela que Jésus dit: «Je suis le pain de vie. Je vous donnerai ce pain de vie. Je suis descendu du ciel non pour faire Ma propre volonté, mais la volonté de Celui qui M’a envoyé.» C’est pour enseigner cela que Jésus a fait le miracle des cinq pains et des deux poissons, et a nourri beaucoup de gens avec le pain de la chair d’abord. 
Jésus est le pain de vie. Donc, ceux qui professent croire en Jésus alors qu’ils ne savent pas comment Il est devenu notre pain de vie sont dans l’erreur, car ils cherchent la présence de Jésus non pour le vrai pain qui vient du ciel, mais ils demandent seulement le pain de la terre. En d’autres termes, beaucoup de chrétiens demandent encore le pain périssable que la foule de Jean 6 a goûté seulement pour un moment au travers du miracle des cinq pains et des deux poissons. 
Mes chers croyants, vous devez connaître et croire en Jésus comme votre Sauveur pour recevoir la rémission de vos péchés, devenir enfant de Dieu, et entrer dans Son royaume pour jouir de la vie éternelle qui ne finit pas. Ceux qui veulent croire en Jésus comme leur Sauveur doivent confesser les péchés de leur cœur, croire en Jésus, et être purifiés de tous leurs péchés. Ils doivent croire en Jésus pour devenir enfants de Dieu et entrer dans Son Royaume pour l’éternité. Par contre, il est complètement erroné de croire en Jésus seulement pour une question de vie religieuse. 
 


Jésus dit: «Tous ceux que le Père me donne viendront à Moi»

 
Qui sont ceux que le Père envoie vers Jésus-Christ? Ce sont ceux qui cherchent les choses du Ciel. Dieu n’envoie personne de ceux qui cherchent les choses de la terre. 
Nous tenons nos réunions de réveil. Même si nous avons ouvert la voie pour que ceux qui cherchent les choses du Ciel viennent à cette réunion, peu sont venus. Cela montre combien les gens ont mis les choses du ciel en arrière pour chercher les choses de la terre. En d’autres termes, les gens cherchent Jésus pour devenir riches, pour être guéris de leurs maladies, pour acheter une maison, ou trouver une bonne épouse. Ces gens ne peuvent pas venir dans notre Eglise comme cela. Et le Père n’envoie pas ce genre de personnes vers Jésus qui donne la vie éternelle qui se trouve dans l’évangile de Vérité. Dieu les envoie dans les églises où les chrétiens pécheurs se retrouvent.
Chacun sait s’il a du péché ou non dans son cœur, et s’il est lié à l’enfer ou non. Vous savez vous même si vous voulez croire en Jésus dans le but spirituel de la rémission de vos péchés, ou dans le but charnel de la prospérité dans le monde. Si vous regardez dans votre cœur, vous réalisez si vous suivez ce qui est spirituel ou ce qui est charnel. En dépit de cela, beaucoup de gens trompent leur propre conscience et se moquent de Dieu. Dieu excite Sa colère contre ces gens. Il dit: «ceux d’entre vous qui recherchent seulement le pain de la chair, je les attends, la fournaise est prête. Ne vous inquiétez pas du feu, je l’entretiens, je suis très patient.»
Ceux qui ne sont pas nés de nouveau cherchent les choses de la chair, et ils sont capables de le justifier. Cependant, ce qui est clair c’est que la motivation pour devenir chrétien doit être spirituelle. Jésus vint dans ce monde comme le Sauveur qui nous délivre de nos péchés (Matthieu 1:21). Cela signifie que Jésus est Celui qui nous a sauvés de tous nos péchés, et non quelqu’un qui nous rend riches, prospères, ou en bonne santé. Nous croyons en Jésus pour recevoir la rémission des péchés, devenir justes, devenir enfant de Dieu, et entrer et vivre dans Son Royaume. Vous ne devez pas croire en Jésus seulement pour recevoir les bénédictions de la terre, considérant le christianisme comme l’une des religions du monde. Si c’est pour cela que vous avez cru en Jésus, il vaudrait mieux pour vous ne pas croire en Lui du tout et faire autre chose.
La Bible dit que Dieu a établi que les humains naissent une fois et meurent une fois, et qu’après cela vienne le jugement (Hébreux 9:27). Mes chers croyants, notre Seigneur nous connaît très bien. En général, les gens vivent dans le monde environ 80 ans, puis ils montent devant Dieu. Bientôt, vous finirez aussi votre voyage sur la terre et irez à la maison éternelle. Je suis certain que vous voulez vraiment trouver et recevoir la nourriture qui ne périt jamais alors que vous vivez sur terre, et ainsi entrer dans le Royaume de Dieu. Pour ce— c'est-à-dire être purifié des péchés de vos cœurs—vous devez rechercher la Vérité. Si vous avez des péchés, pour répondre à la question: «comment puis-je effacer mes péchés?», vous devez venir à Dieu en toute honnêteté. En d’autres termes, vous devez venir à Dieu en toute honnêteté, pour le salut de votre âme, sans rien ajouter à votre relation avec Dieu. Un pécheur doit exclure tous ses désirs charnels tels que le désir de popularité ou d’argent, et penser plutôt à ce qu’il doit faire pour briser le mur de péché qui se tient entre lui et Dieu. 
Il y a une seule façon d’être approuvé par Dieu comme une personne parfaite: vous devez être purifié de vos péchés pour être juste. Comment, alors, pouvez-vous être purifié de vos péchés? Pourriez-vous être purifié de vos péchés en vivant vertueusement et en essayant de vous tenir loin du péché? Non, ce n’est pas possible. Que devez-vous faire alors? Comme notre Seigneur le dit dans le passage des Ecritures d’aujourd’hui, la rémission des péchés nous est donnée par le Seigneur Lui-même. Parce que c’est Jésus-Christ le Fils de Dieu qui nous garantit la vraie rémission des péchés, nous donne la vie éternelle, et fait de nous des enfants de Dieu, nous devons croire en Jésus, le vrai pain de Dieu venu du ciel. 
Croyez-vous que le pain de vie du Ciel c’est Jésus-Christ? Réalisez-vous et croyez-vous en ce que Jésus-Christ a fait pour vous et moi en venant sur la terre? C’est pour devenir notre pain que Jésus a été baptisé par Jean-Baptiste. Jésus a pris nos péchés en étant baptisé, porta les péchés du monde à la Croix, et versa Son sang pour mourir. Et c’est pour donner la vie éternelle à l’humanité que le Seigneur est ressuscité. Tout cela était prévu dans le Ciel avant même la création. Nous devons prendre part à cette providence de Dieu en croyant en Jésus-Christ. Nous devons croire en la Vérité du salut, absolument. Ceux qui croient reçoivent la rémission des péchés, ont la vie éternelle, et mangent le vrai pain qui est venu du ciel. C’est là le miracle que Dieu a démontré en venant sur cette terre. 
Les gens ont demandé à Jésus: «comme il est écrit, Moïse a fait descendre la manne du ciel, et nous avons mangé. Quel est ton signe par lequel nous croirons en Toi?» Le plus grand miracle dans ce monde c’est la puissance du Seigneur qui a expié nos péchés écarlates une fois pour toutes. Le fait que le Seigneur soit né sur cette terre dans la chair d’un homme, ait été baptisé à 30 ans, crucifié, ressuscité d’entre les morts et nous ait sauvés—c’est là le plus grand des miracles et des signes. 
Quand la Vérité du salut est démontrée si clairement, comment pouvez-vous ne pas y croire? Notre Seigneur a-t-Il seulement été crucifié quand Il est venu sur terre? N’a-t-il pas aussi pris vos péchés et les miens en étant baptisé? C’est parce que Jésus a été baptisé que nos péchés ont disparu. Bien que Jésus Lui-même ait démontré ce fait, les gens ne le savent toujours pas et n’y croient pas. Même s’ils croient seulement en le sang de la Croix, ils sont prompts à prétendre qu’ils croient en Jésus. Essayer d’effacer les péchés quotidiens en faisant des prières de repentance c’est comme demander à Jésus de continuer d’expier ces péchés, même si Jésus a déjà expié tous les péchés. 
Vous et moi ne devrions jamais le faire, mais plutôt, nous devons manger le pain venu du Ciel par la foi. C’est seulement quand nous mangeons ce pain du ciel par la foi que nous ne sommes plus des croyants qui demandent par erreur toujours plus. Quand le pain du ciel descend, nous devons le manger par la foi, et en dépit de cela, beaucoup de gens essaient d’obtenir le salut en faisant leur propre pain et en l’offrant à Dieu. Le pain de la terre est rassis en un jour ou deux, moisissant et remplissant la pièce de cette odeur. Par contre, le vrai pain qui vient du ciel est le pain de la vie éternelle qui ne s’use ni ne rassit. 
Jésus, qui nous a donné le pain de la vie éternelle, vit pour toujours. Et Il a expié tous nos péchés pour nous donner la vraie vie. Nous devons manger le pain qui est descendu du ciel avec nos cœurs en y croyant dans nos cœurs. Nous devons manger et croire en le pain du Seigneur avec nos cœurs, sinon si nous mangeons le pain de notre propre création, cela ne deviendra pas du pain de vie. 
De quoi les pécheurs ont-ils besoin? N’ont-ils pas besoin que leur cœur soit purifié du péché, devenir purs et enfants de Dieu, et se préparer au monde à venir? Chacun a besoin de la foi qui le prépare au monde à venir. Peu importe comment les gens vivent dans le monde présent. Après tout, la vie sur terre est éphémère. Que les gens vivent bien ou non, leur vie est courte. Toutes les choses de cette terre ne sont que momentanées. 
L’humanité doit réellement manger le pain qui vint du ciel. Ce pain doit être mangé avec son cœur, non par les bonnes œuvres ou des actes de sacrifice. On ne doit pas non plus essayer de l’acheter avec de l’argent. Ce pain qui vient du ciel est le pain qui ne périt pas, qui efface le péché, et donne la vie éternelle à ceux qui le mangent par la foi. Pourquoi quelqu’un essaierait-il d’acheter ce pain avec de l’argent ou de l’obtenir par de bonnes œuvres? En dépit de cela, ceux qui ignorent la Vérité de l’évangile de l’eau et de l’Esprit et n’apprécient pas sa valeur agissent de la sorte.
Matthieu chapitre 13 dit que le Royaume des Cieux est comme un homme à la recherche de perles précieuses. Il est dit que lorsqu’il trouve une perle de grand prix, il vend tout ce qu’il a pour acheter cette perle (Matthieu 13:45-46). Mes chers croyants, même si vous devez tout abandonner, vous devez croire et suivre Jésus-Christ, le vrai pain venu du ciel. Ne trouvez-vous pas cette Parole digne de foi, cette Vérité du salut du Seigneur par Sa venue sur la terre, Son baptême, Sa mort sur la Croix, et Sa résurrection extraordinaire? N’est-ce pas digne de confiance, de foi, de partage et de vie consacrée?
L’évangile de l’eau et de l’Esprit est le pain qui est venu du ciel. C’est le pain précieux, le pain qui ne périt ni ne disparaît. A cause de ce pain, nous pouvons être dans la joie, remercier Dieu, et vivre une vie spirituelle. Mes chers croyants, être réconforté dans nos souffrances et être satisfait même dans la pauvreté vient de ce que nous avons mangé le pain du ciel et obtenu la vie éternelle. L’évangile de l’eau et de l’Esprit donne la joie et la satisfaction. 
Ainsi, ceux qui ont trouvé la Vérité de la vie éternelle l’achètent même s’ils doivent abandonner tout ce qu’ils ont. Personne n’a jamais rencontré Jésus sans avoir sacrifié ce qu’il a. Si vous voulez croire en l’évangile de l’eau et de l’Esprit et recevoir la rémission de vos péchés, vous devez mettre de côté tout ce que vous connaissiez auparavant. Vous devez comprendre que ce qui n’est pas l’évangile de l’eau et de l’Esprit n’est rien, comme des ordures. Pouvez-vous comparer l’évangile de l’eau et de l’Esprit à quelque chose que vous connaissiez auparavant? Les choses de ce monde ne sont que des ordures en comparaison de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Quelles choses du monde pouvez-vous comparer au Seigneur? Tout ce qui est dans ce monde disparaîtra, car tout périra en son temps. 
Le Seigneur est venu sur terre pour nous donner le pain de vie qui ne périra pas ni ne se corrompra. Il est le pain de vie venu du ciel. En devenant le pain de vie, le Seigneur a expié tous nos péchés, à vous et moi. En étant baptisé, Il a pris les péchés du monde et a effacé nos péchés. Parce que le Seigneur a pris les péchés du monde par Son baptême, quiconque croit a effacé ses péchés. Qu’en est-il de vous? Avez-vous effacé les péchés de vos cœurs? Je sais que vous avez effacé tous ses péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
Mes chers croyants, pensez-vous que n’importe qui peut croire en Jésus-Christ, le pain de vie? Non, nous ne pouvons croire que s’Il nous rencontre. Alors, qui le Seigneur rencontre- t-Il? Il rencontre ceux dont le cœur répond aux désirs de Dieu. Ces gens, que Dieu juge dignes reçoivent Sa permission et Il leur dit: «Tu mérites de croire en Mon Fils. Tu es qualifié pour croire en Mon Fils», ce sont ceux qui sont pauvre en esprit, qui ont faim de justice, et qui sont lassés de leurs péchés. Dieu juge les autres en disant: «Vous n’êtes pas qualifiés pour croire en Mon Fils.»
Pour donner la vie éternelle à vous et à moi, Jésus nous a sauvés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Notre Seigneur dit: «Quiconque mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle, et je le ressusciterai au dernier jour» (Jean 6:54). Ce qui nous ressuscitera au dernier jour c’est cette foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. 
Mes chers croyants, croire au Seigneur comme votre Sauveur est une bénédiction merveilleuse. Vous avez reçu l’évangile de l’eau et de l’Esprit pour croire au Seigneur comme votre Sauveur. Pensez-vous que vous pouvez échanger cette foi pour autre chose? Pensez-vous qu’il y ait quelque chose de plus précieux que cela? Le Seigneur Lui-même est devenu le pain de vie et nous a dit de venir et d’en manger. Il dit: «Si vous me mangez par la foi, vous aurez la rémission des péchés et la vie éternelle. Votre vie éternelle sera garantie. J’ai tout préparé pour vous.» Nous devons vraiment comprendre que Jésus est le pain de vie. Croyant en Lui, nous devons manger ce pain de vie. 
En ce temps, beaucoup de chrétiens professent croire en Jésus. Mais combien croient vraiment en Jésus comme le vrai pain de vie? Combien de gens viennent à l’église pour croire en Jésus-Christ comme leur Sauveur et leur vrai pain? Très peu. Le problème c’est que la plupart des chrétiens croient en Jésus à leur façon, sans savoir ce qu’ils devraient chercher. Le plus important pour un chrétien c’est la rémission des péchés. La foi commence par la rémission des péchés, et c’est seulement quand la foi commence ainsi que vous pouvez avoir la bénédiction du ciel. Etes-vous vraiment rempli spirituellement quand vous restez à la surface de la Parole en laissant de côté l’indispensable?
Le premier bouton pour allumer votre vie de foi c’est de connaître et de croire en la Vérité selon laquelle le Seigneur est devenu le pain du salut pour vous et moi. Pour expier nos péchés, le Seigneur a été baptisé, a versé Son sang à la Croix et ressuscita d’entre les morts. Parce que le Seigneur a accompli notre salut, Il nous a permis d’être sauvés si seulement nous croyons en Lui. C’est le message central que le Seigneur nous donne au travers du passage des Ecritures d’aujourd’hui. 
Et le Seigneur dit: «Je ne mettrai point dehors celui qui vient à moi» (Jean 6:37). Tous ceux qui viennent vers le Seigneur pour la rémission de leurs péchés trouveront l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et en croyant en cet évangile de tout leur cœur, ils seront remis de leurs péchés. Quand nous venons et nous tenons dans la présence du Seigneur, nous devons le faire dans un but spirituel. Nous devons venir à Dieu pour le salut de notre âme et ses bénéfices. Quiconque vient au Seigneur dans un autre but se détourne de la vie éternelle, car il ne croit pas en la Vérité de l’évangile de tout son cœur. Même s’il semble identique extérieurement que quelqu’un suive le Seigneur dans un but spirituel ou dans un but charnel, les conséquences sont très différentes. 
Jésus-Christ, le vrai pain du ciel, nous a sauvés de tout péché par Son baptême et Son sang à la croix. Ainsi, le Seigneur nous a donné une vie nouvelle, et nous a permis de vivre avec Lui pour toujours, de ne pas connaître la mort. Maintenant, croyant que quiconque a foi en cet évangile a reçu la rémission de ses péchés, et croyant que nous vivrons de nouveau au dernier jour, nous devons accomplir tout ce que Dieu nous a confié. Dans ce temps où de grandes tribulations sont imminentes, nous devons avoir de l’espérance, et nous devons croire en cet évangile de tout cœur. 
Vivons tous par la foi et allons vers le Seigneur pour le voir face à face.