Sermons

Sujet 16: L’Evangile de Jean

[PARTIE 6-7] Vivre selon l’Esprit (Jean 6:26-40)

Vivre selon l’Esprit
( Jean 6:26-40 )
«Jésus leur répondit: En vérité, en vérité, je vous le dis, vous me cherchez, non parce que vous avez vu des miracles, mais parce que vous avez mangé des pains et que vous avez été rassasiés. Travaillez, non pour la nourriture qui périt, mais pour celle qui subsiste pour la vie éternelle, et que le Fils de l’homme vous donnera; car c’est lui que le Père, que Dieu a marqué de son sceau. Ils lui dirent: Que devons-nous faire, pour faire les œuvres de Dieu? Jésus leur répondit: L’œuvre de Dieu, c’est que vous croyiez en celui qu’il a envoyé. Quel miracle fais-tu donc, lui dirent-ils, afin que nous le voyions, et que nous croyions en toi? Que fais-tu? Nos pères ont mangé la manne dans le désert, selon ce qui est écrit: Il leur donna le pain du ciel à manger. Jésus leur dit: En vérité, en vérité, je vous le dis, Moïse ne vous a pas donné le pain du ciel, mais mon Père vous donne le vrai pain du ciel; car le pain de Dieu, c’est celui qui descend du ciel et qui donne la vie au monde. Ils lui dirent: Seigneur, donne-nous toujours ce pain. Jésus leur dit: Je suis le pain de vie. Celui qui vient à moi n’aura jamais faim, et celui qui croit en moi n’aura jamais soif. Mais, je vous l’ai dit, vous m’avez vu, et vous ne croyez point. Tous ceux que le Père me donne viendront à moi, et je ne mettrai pas dehors celui qui vient à moi; car je suis descendu du ciel pour faire, non ma volonté, mais la volonté de celui qui m’a envoyé. Or, la volonté de celui qui m’a envoyé, c’est que je ne perde rien de tout ce qu’il m’a donné, mais que je le ressuscite au dernier jour. La volonté de mon Père, c’est que quiconque voit le Fils et croit en lui ait la vie éternelle; et je le ressusciterai au dernier jour.»
 

La Vérité que nous devons connaître

Avant de commencer, regardons quelques passages de la Bible. Romains 8:5 déclare: «Ceux, en effet, qui vivent selon la chair, s'affectionnent aux choses de la chair, tandis que ceux qui vivent selon l'esprit s'affectionnent aux choses de l'esprit». Plus loin, Romains 8:12-14 dit: «Ainsi donc, frères, nous ne sommes pas redevables à la chair, pour vivre selon la chair. Car si vous vivez selon la chair vous mourrez; mais si par l’Esprit vous mettez à mort les œuvres du corps, vous vivrez. Car ceux qui sont conduits par l’Esprit de Dieu sont fils de Dieu.»
Notre Seigneur nous a permis d’être sauvés de tous nos péchés. Notre Dieu est venu sur cette terre comme notre Sauveur et nous a permis d’être sauvés de tous nos péchés. Sachant très bien à quel point nous sommes vraiment faibles, notre Seigneur vint sur cette terre et prit tous les péchés de l’humanité entière en étant baptisé à l’âge de 30 ans. Et Il a porté les péchés du monde sur la Croix, a été crucifié et a versé Son sang, et a de ce fait été maudit et condamné pour nos péchés. Ainsi, comme Jésus nous a permis d’être sauvés du péché par l’évangile de l’eau et l’Esprit, Il est devenu notre véritable Sauveur. Lorsque nous vivons dans ce monde, nous avons tant d’insuffisances et de faiblesses, et pourtant, notre Seigneur vint sur cette terre pour devenir notre Sauveur, a été baptisé, est mort sur la Croix, est ressuscité des morts, et nous a ainsi tous sauvés.
Nous les humains devons vivre en faisant confiance à Dieu. Bien que vivant sur cette terre, nous ne pouvons que tomber constamment et nous abandonner au désespoir, car nous sommes trop faibles. C’est la raison pour laquelle nous devons vivre selon notre foi en Dieu. Pouvoir mener encore notre vie en ce monde est rendu possible par notre foi en Dieu. Si nous ne Lui faisons pas confiance, nous ne pouvons tout simplement pas survivre. C’est en plaçant notre foi en Dieu que nous pouvons réussir dans nos entreprises et vivre notre vie quotidienne avec droiture jusqu’au jour où le Seigneur nous appellera. Et c’est par notre foi en Dieu que nous avons été libérés de tous nos péchés, sauvés, bénis, et protégés par Dieu dans nos vies. 
Il est écrit: «Or sans la foi il est impossible de lui être agréable» (Hébreux 11:6). Tout comme Dieu l’a dit, une personne sans foi ne peut pas vraiment lui plaire, mais celui qui sait qu’il est faible et insuffisant, et qui s’appuie sur l’évangile de l’eau et du sang, est reconnaissant et croit en cela, peut atteindre la paix. En outre, la grâce est donnée par Dieu à ces personnes qui connaissent les limites de leur force humaine, reconnaissent leur impuissance, se fient à Dieu pour Lui demander Son aide, Lui font confiance et Le suivent. Une telle personne vit une vie qui est remplie de la grâce de Dieu. 
Nous les êtres humains devons vivre en croyant en Dieu. En d’autres termes, nous les êtres humains ne pouvons être sauvés à moins que nous ne croyions en Dieu. C’est pourquoi Dieu est venu sur cette terre pour devenir notre véritable Sauveur. C’est pour devenir notre Pasteur que le Seigneur est venu sur cette terre et nous a permis de sauver les âmes perdues. Lorsque nous étions errants dans le désert, Dieu Lui-même est venu à nous et nous a conduits dans de verts pâturages auprès des eaux. Nous devons donc croire en Dieu. Et c’est en mettant notre foi en Lui que nous pouvons mener notre vie dans ce monde désolé. 
Certains chrétiens pensent que croire en Jésus est une chose, et la vie en société en est une autre. Ils pensent que leur vie sociale est mieux dirigée par leurs propres forces. Ces pensées, cependant, ne sont rien de plus qu’un simple produit de l’ignorance. Ce n’est que par la foi que nous recevons la rémission de nos péchés et devenons enfants de Dieu. De même que nous sommes sauvés par la foi, c’est aussi par la foi que nous devons vivre dans la société.
 

Mes chers croyants, regardez ce Psaume

Comme on le voit dans les Psaumes, après que David soit devenu roi, il a mené d’innombrables guerres. Il était quelqu’un qui croyait en Dieu. Comme il est écrit: «Avec toi je me précipite sur une troupe en armes, avec mon Dieu je franchis une muraille» (2 Samuel 22:30), c’est par sa foi en Dieu qu’il a franchi les murs et gagné ses guerres. Par sa foi en Dieu, il a prié et a demandé, puis il a obtenu des réponses à ses prières et l’a suivi en conséquence. Chaque fois que les prophètes de Dieu lui ont donné des instructions, David estimait que leur parole était la Parole de Dieu, et il a mené ses guerres, a conquis toutes les nations autour d’Israël, étant élevé et reconnu de tous. Dans les Psaumes de la Bible, nous pouvons voir que David a bien vécu par la foi. 
De même, marcher par l’Esprit tout en vivant dans ce monde est aussi rendu possible en faisant confiance à Dieu. Chacun de nous doit toujours vivre en croyant en Dieu, ne jamais perdre sa foi en Lui. Je vous exhorte tous à vivre par la foi sans faille. C’est mon espoir sincère pour chacun d’entre vous que vous ayez vraiment foi en Dieu tout comme le roi David. 
Nous devons vivre avec foi, même si elle est aussi petite qu’une graine de moutarde. Même si vous n’avez même pas cette foi aussi petite qu’une graine de moutarde, je continue de vous exhorter à faire confiance à Dieu, garder Sa Parole par la foi, et à accepter les conseils des serviteurs de Dieu, son Église, et de vos prédécesseurs dans la foi. Vous devriez vous tenir sur la Parole de Dieu avec votre cœur prêt à dire, «Bien que je n’aie pas la foi, si la Parole de Dieu le dit, c’est juste.» Ensuite, cela permettra à votre foi de se transformer en une graine de moutarde, faisant des œuvres découlant de la vie en vous, et la puissance de la Parole de Dieu viendra à vous. C’est ainsi que la foi se développe. 
Mes chers croyants, vivons par la foi en Dieu. Notre Seigneur a dit dans Romains 8:5, «Ceux, en effet, qui vivent selon la chair, s'affectionnent aux choses de la chair, tandis que ceux qui vivent selon l'esprit s'affectionnent aux choses de l'esprit.» Le Seigneur nous enseigne la leçon que ceux qui vivent pour la chair cherchent seulement les choses qui plaisent à la chair. Et Il nous enseigne également que ceux qui vivent selon l’Esprit fixent leurs esprits sur le salut des autres âmes. 
Nous sommes tous les débiteurs de Dieu pour Son amour. C’est la raison pour laquelle nous avons à rembourser l’amour de Dieu. Nous sommes très endettés de l’amour de Dieu et de Sa grâce du salut. Si Dieu ne nous avait pas sauvés à travers l’évangile de l’eau et de l’Esprit, nous n’aurions pas eu le choix devant Lui que d’être jetés en enfer. Pourtant, par l’Évangile de l’eau et de l’Esprit, notre Seigneur nous a sauvés, nous qui étions tous liés à l’enfer. En venant sur cette terre, étant baptisé, et versant Son sang sur la Croix, notre Seigneur nous a sauvé, vous et moi, de tous nos péchés. Jésus a pris tous les péchés du monde par Son baptême, afin que nous puissions être rachetés de tous nos péchés. Il est mort sur la Croix afin que nous puissions être délivrés de la condamnation et, ce faisant, Il nous a sauvés de tous les péchés. 
Nous sommes tous redevables de l’amour de Dieu et de Son salut. Bien sûr, nous ne sommes pas capables de rembourser toutes nos dettes envers Lui pour Son amour, mais nous devrions au moins vivre de la façon dont Il veut que nous vivions. Bien que nous soyons des gens nés de nouveau, parce que nous avons encore la chair, nous commettons parfois des actes pécheurs. Toutefois, notre statut reste celui d’enfants de Dieu nés de nouveau. Si vous croyez que Jésus est venu sur cette terre et a effacé tous les péchés que vous commettrez jusqu’au jour de votre décès, vous devez réaliser que vous êtes une personne née de nouveau en Dieu, et conduit par l’Esprit. 
Il est écrit dans Romains 7:5-6, «Car, lorsque nous étions dans la chair, les passions des péchés provoquées par la loi agissaient dans nos membres, de sorte que nous portions des fruits pour la mort. Mais maintenant, nous avons été dégagés de la loi, étant morts à cette loi sous laquelle nous étions retenus, de sorte que nous servons dans un esprit nouveau, et non selon la lettre qui a vieilli.» Avant d’être nés de nouveau, le péché était à l’œuvre dans notre corps. Et il nous a fait porter le fruit de la mort, comme Dieu nous enseigne ici. Toutefois, l’Apôtre Paul dit aussi que maintenant nous en sommes venus à servir l’œuvre du salut des âmes par le Saint-Esprit, car nous sommes morts à la Loi et à la chair, et nous devons le réaliser. 
Ceux qui suivent Dieu doivent savoir que leur chair ainsi que la Loi sont déjà mortes avec Jésus. Ils doivent comprendre cela, croire et le vivre. Qu’est ce que cela signifie, que notre chair soit déjà morte? Cela veut dire ceci: Nous pécherons tous jusqu’au jour où nous mourons, mais comme notre Seigneur a été baptisé, qu’Il a pris tous les péchés du monde, commis dans notre chair, et que quand Il a porté ces péchés sur la Croix a été crucifié pour nous et à la place du monde entier, notre chair aussi est morte. La mort de Jésus n’est autre que votre mort et la mienne. Quand Jésus a été crucifié et que sa chair est morte, notre chair aussi est morte. 
Par conséquent, tous les chrétiens doivent croire en Jésus, en Son baptême, en Sa mort sur la Croix et en Sa résurrection. Vous devez croire que lorsque Jésus fut baptisé, tous vos péchés ont été transférés sur Lui. Jésus a pris tous les péchés du monde, y compris tous les péchés que vous commettrez à l’avenir jusqu’au jour de votre décès, et a été crucifié et est mort sur la Croix pour vous. C’est ce que vous devez croire. C’est par la foi que nous ne sommes pas vaincus par la chair, ni ne périssons, mais que nous sommes sauvés. 
Nous sommes morts à la Loi de Dieu également. Nous sommes morts à la Loi. Cependant, qu’est-ce que la Loi demande? Comme il est écrit: «Le salaire du péché c’est la mort», ce que la Loi exige de nous n’est autre que la mort. Par le biais de Son baptême, notre Seigneur a pris tous les péchés que nous commettons en infraction à la Loi. C’est pourquoi Jésus a dû être crucifié. Maintenant, si nous sommes morts à la Loi, nous sommes également morts à notre chair, mais vivants pour Dieu, c’est ce que nous devons croire. Nous devons tous croire que nos âmes ont été sauvées par la foi, et que nos corps seront ressuscités.
 


Aujourd’hui, lisons Jean 6


Dans le passage des Ecritures d’aujourd’hui, Jésus a dit: «Travaillez, non pour la nourriture qui périt, mais pour celle qui subsiste pour la vie éternelle, et que le Fils de l’homme vous donnera; car c’est lui que le Père, que Dieu a marqué de son sceau» (Jean 6:27). Notre Seigneur nous enseigne à ne pas travailler pour des denrées périssables, mais à faire ce qui apporte la vie éternelle. 
Ce passage de l’Ecriture continue par les versets 28 et 29, disant: «Ils lui dirent: Que devons-nous faire, pour faire les œuvres de Dieu? Jésus leur répondit: L’œuvre de Dieu, c’est que vous croyiez en celui qu’il a envoyé.» Essentiellement, dans ce passage, Jésus dit que croire en Dieu est de faire les œuvres de Dieu. Les gens œuvrent pour deux choses différentes. Ils travaillent pour la nourriture qui périt, et ils travaillent également pour le pain de vie éternelle. C’est pour ces deux choses qu’ils œuvrent. Et Il dit clairement que nous ne devons pas travailler pour la nourriture qui périt, mais pour la vie éternelle. 
Quand notre Seigneur a accompli le miracle des cinq pains et des deux poissons de l’autre côté de la mer de Tibériade, avec cette petite quantité de nourriture qui a été suffisante pour un seul repas, Il a nourri tant de gens que la Bible dit: «Les hommes assis, au nombre d’environ cinq mille» (Jean 6:10). Ainsi, des multitudes ont suivi Jésus, mais leur but en le suivant était d’obtenir seulement le pain de la chair. Ils ont suivi Jésus, en d’autres termes, afin d’être nourris pour le dîner, maintenant qu’ils avaient été nourris pour le déjeuner. 
Bien sûr, nous avons tous besoin du pain de la chair aussi. Toutefois, ce que notre Seigneur dit ici c’est: «Ne travaillez pas pour la nourriture qui périt, mais pour la nourriture qui subsiste pour la vie éternelle» (Jean 6:27). Qu’arrive-t-il lorsque nous croyons en notre Seigneur? Nous recevons la vie. Notre Seigneur a dit: «Je suis le pain de vie» (Jean 6:35). En effet, en renonçant à Son corps, notre Seigneur nous a donné la vie éternelle. 
Il est écrit, «l’œuvre de Dieu, c’est de croire en celui qu’Il a envoyé» (Jean 6:29). Alors nous devrions tous travailler, nous devrions faire ce qui nous apporte le salut, et porter ce salut aux autres. Comment, dès lors, pouvons-nous faire cette œuvre de salut et la partager avec les autres? Nous pouvons le faire en mangeant et en partageant le pain de l’Esprit, en croyant que Jésus est le pain de vie. 
Et nous devons aussi réaliser que Dieu ne rejette pas celui qui vient à Jésus. Notre Seigneur a dit qu’Il est le pain de vie: «Croyez en moi. Je suis le Fils de Dieu, le Créateur qui a fait l’univers tout entier, et j’ai porté tous vos péchés sur Mon propre corps. Croyez que je suis le Sauveur qui a pris tous vos péchés sur Mon corps. J’ai pris les péchés du monde en étant baptisé, et j’ai été condamné sur la Croix. Je suis ressuscité des morts, et je vous ai permis d’être sauvés. Si vous croyez vraiment que je suis Dieu qui vous permet d’atteindre la vie, d’être sauvés et de recevoir la rémission de vos péchés, vous mangez le pain de vie, recevez la nourriture qui ne périt pas, et atteignez le salut éternel.» C’est ce que notre Seigneur a dit. 
En fait, Dieu notre Père nous a permis d’être sauvés en envoyant son Fils sur cette terre. Croire en Jésus, le Fils de Dieu le Père et notre Sauveur, nous amène à recevoir la rémission de nos péchés et la vie éternelle, et à avoir la nourriture qui ne périt jamais. Recevoir la vie éternelle, la rémission des péchés, et ce salut, est la volonté de Dieu, c’est ce que le Père veut pour nous. 
Comment notre Seigneur nous a-t-Il sauvés, en venant sur cette terre? Comment est-il devenu notre pain de vie? Quel type de pain devrions-nous manger, pour atteindre la vie? 
Hier, j’ai parlé de l’empereur Qin Shi qui a essayé de trouver l’élixir de vie. Aujourd’hui, nous entendons que les enfants peuvent grandir davantage quand on leur injecte de nouvelles hormones de croissance, et nous avons également entendu parler de la mise en place de nouvelles hormones qui dynamisent les personnes âgées, mais nous n’avons pas entendu parler de ce qui peut apporter la vie éternelle. S’il y avait une sorte de pain qui pouvait vous faire vivre pour toujours et ne jamais mourir, ne mangeriez-vous pas de ce pain? Bien sûr que si. C’est parce que tout le monde veut vivre, de même que l’empereur Qin Shi recherchait l’élixir d’immortalité. 
Lorsque l’empereur Qin Shi a entendu qu’il pouvait ne pas vieillir et maintenir sa jeunesse s’il buvait des extraits de certaines plantes, il a envoyé ses serviteurs dans le monde entier pour les chercher. Ainsi, plusieurs de ses hommes ont voyagé partout dans le monde et ont ramené les meilleures herbes qu’ils pouvaient trouver. L’empereur a continué à manger ces herbes, mais, en fin de compte, il est mort de toute façon. 
Toutefois, il y a un vrai pain d’immortalité sur cette terre. Ce pain est le corps de Jésus. Manger le corps de Jésus c’est recevoir la vie éternelle. Manger la chair de Jésus c’est obtenir la vie éternelle. 
Jésus a renoncé à Son corps pour nous. Au cours de la dernière Cène la nuit de la Pâque, Jésus a réuni tous ses disciples, a rompu le pain et le leur donna. Et Il dit: «Ceci est mon corps». Jésus a dit que Son corps est le pain de la vie éternelle. Pourquoi Jésus a-t-il dit cela? C’est parce qu’Il a pris tous les péchés de ce monde sur Son corps quand il est venu sur cette terre. Le Seigneur Lui-même s’est identifié comme l’Alpha et l’Oméga. Cela signifie qu’Il a créé l’univers tout entier et qu’Il jugera le monde pour une vie nouvelle et éternelle dans le monde à venir. Pour nous sauver et pour montrer à ce monde Son amour et Sa justice, Il a pris tous les péchés de tout le monde sur cette planète sur Son corps une fois pour toutes. C’est pourquoi Il peut dire que Son corps est le pain de vie. 
Regardons à Matthieu chapitre trois. Nous voyons ici que Jésus commence sa vie publique, et la première chose qu’il fait c’est de recevoir le baptême de Jean-Baptiste. Dans Matthieu 3:15, il est écrit: «Jésus lui répondit: Laisse faire maintenant, car il est convenable que nous accomplissions ainsi tout ce qui est juste.» Pourquoi le Seigneur a-t-il été baptisé par Jean-Baptiste? Et pourquoi a-t-il dit: «il convient que nous accomplissions ainsi tout ce qui est juste»?
Tout au long de Jean chapitre six, Jésus dit: «Si quelqu’un mange Ma chair, il n’aura jamais faim. Ma chair est une vraie nourriture, et Mon sang est un vrai breuvage. Toute personne qui ne mange pas Ma chair et ne boit pas Mon sang ne recevra pas la vie éternelle.» Pourquoi Jésus dit-il cela? Pourquoi est-ce que notre Seigneur dit que Son corps est le pain de vie? C’est parce que quand Jésus est venu sur cette terre, Il a pris tous les péchés du monde en étant baptisé par Jean-Baptiste, le plus grand de tous ceux qui sont nés de femmes. C’est parce que Jésus a pris les péchés du monde en recevant le baptême sur Son corps qu’il a dit que toute justice a été accomplie, et que Son corps est devenu le pain de vie.
 


Le Seigneur a été baptisé pour prendre nos péchés


Quand exactement Jésus a-t-il pris les péchés que vous commettez tout au long de votre vie, tous les péchés de ma vie, et tous les péchés de tous les gens de ce monde? Il a pris les péchés du monde quand Il a été baptisé. Comme Il dit: «Car il convient que nous accomplissions ainsi tout ce qui est juste» (Matthieu 3:15), c’est en étant baptisé par Jean-Baptiste que Jésus nous a rendus purs. Jean-Baptiste a rempli son devoir de Souverain Sacrificateur en transférant les péchés de l’humanité sur Jésus par Son baptême. Tout comme le Souverain Sacrificateur transférait les péchés annuels du peuple dans l’Ancien Testament en posant ses mains sur la tête du bouc émissaire, Jésus est venu sur cette terre comme l’Agneau du sacrifice et fut baptisé pour sauver les pécheurs. Il a accompli tout ce qui est juste par Son baptême, en disant: «Il convient que nous accomplissions ainsi tout ce qui est juste» (Matthieu 3:15).
A cause du péché, personne ne peut éviter la mort. Mais tout le monde veut vivre longtemps et rester jeune. Plus encore, chacun désire entrer dans le Royaume de Dieu comme une personne juste sans péché. Cependant, à cause du péché nous devions mourir, à cause du péché nous devions être condamnés, à cause du péché nous devions être maudits, à cause du péché rien ne devait bien se passer pour nous, à cause du péché nous ne pouvions pas nous approcher de Dieu, et à cause du péché nous ne pouvions éviter l’enfer. 
Pourtant, pour sauver des personnes comme nous, le Seigneur a été baptisé. En prenant tous les péchés du monde par Son baptême, Jésus a accompli toute justice. Il a accepté tous les péchés sur Son corps en étant baptisé, et ce corps de Jésus est devenu le pain de vie pour nous tous. Par conséquent, le salut éternel apporte une nouvelle vie à ceux qui croient que tous leurs péchés ont été transférés sur Jésus. Le baptême de Jésus constitue le salut qui apporte la vie. C’est en croyant en l’évangile de l’eau et l’Esprit que nous recevons la rémission de nos péchés. 
Comment pouvons-nous croire en Dieu et Jésus et recevoir la rémission de nos péchés? Nous avons la rémission de nos péchés par la foi en ce que Jésus est venu Lui-même sur cette terre pour sauver les pécheurs, a pris sur Lui tous nos péchés en étant baptisé, et a été condamné comme l’Agneau de Dieu qui portait les péchés du monde. C’est en étant baptisé et en mourant sur la Croix que Jésus nous a sauvé, par Son propre corps et Son sang. Par conséquent, quiconque croit en ce Jésus de tout son cœur peut atteindre une vie nouvelle, recevoir la rémission du péché, être rendu juste, devenir enfant de Dieu, et entrer dans le Royaume de Dieu. 
Mes chers croyants, qu’est-ce que le Seigneur essaie de nous dire en Jean chapitre six? Il nous dit de travailler pour le pain qui nous permet de vivre éternellement. Quel genre de travail devons-nous faire? Nous devons faire ce qui apporte la vie éternelle. C’est pour recevoir la vie éternelle que nous devons croire en Jésus et le suivre. 
Et après avoir reçu la rémission de nos péchés, nous devons faire le travail qui consiste à partager la vie éternelle. Dieu dit que seules les personnes qui sont nées de nouveau par l’Évangile de l’eau et de l’Esprit peuvent faire l’œuvre de partage de cette vie. Comme Jésus a dit que croire en Celui que Dieu a envoyé c’est faire l’œuvre de Dieu, croire est une œuvre. Croire en Lui n’est pas négligeable. Croire est aussi une œuvre. 
Mes chers croyants, quelle que soit la façon par laquelle le Seigneur a permis que vous naissiez de nouveau par l’eau et le sang, cela ne sert à rien si vous ne croyez pas cette Vérité. Même si Jésus vous a sauvé en venant sur cette terre, étant baptisé, prenant les péchés du monde, et mourant sur la Croix, si vous n’avez pas foi en cette Vérité, alors vous ne pourrez pas recevoir la vie éternelle. Si vous ne croyez pas, la Parole de Dieu est inutile pour vous. 
Mes chers croyants, si vous parlez avec des mots qui sont justes, mais ne croyez pas vraiment de tout votre cœur, votre foi n’est bonne à rien. En effet, la Bible dit que c’est en croyant du cœur qu’on parvient à la justice, et que c’est en confessant de la bouche que l’on obtient le salut. La Parole de Dieu proclame que vous recevez la vie éternelle en croyant avec le cœur que Jésus a pris sur Lui tous vos péchés en étant baptisé. C’est en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit selon la Parole de Dieu que nous sommes remis de tous nos péchés. C’est vraiment ce que Paul entend par le passage, «Car c'est en croyant du cœur qu'on parvient à la justice, et c'est en confessant de la bouche qu'on parvient au salut» (Romains 10:10). 
Mes chers croyants, pourquoi Jésus est-il venu sur cette terre? Il est venu pour nous sauver vous et moi du péché. Pourquoi Jésus a-t-il été baptisé? Il a été baptisé pour prendre tous nos péchés à vous et moi. Pourquoi Jésus est-il allé à la Croix et a-t-il été crucifié? Il a été crucifié parce qu’il avait pris tous nos péchés. Pourquoi Jésus est-il ressuscité d’entre les morts? Pour que nous, qui sommes morts à cause du péché, revenions à la vie. En prenant tous nos péchés par Son baptême, Sa mort sur la Croix, et Sa résurrection, Jésus a donné une nouvelle vie à tous ceux qui croient en Lui, offrant la vie éternelle et la justice pour le salut éternel. Vous devez croire que c’est pour la rémission de tous vos péchés devant Dieu que Jésus est ressuscité. Mes chers croyants, vous devez comprendre cela avec votre tête et croire en cette Vérité avec votre cœur. 
Pourquoi Jésus a-t-il été baptisé? Parce que dans l’Ancien Testament, le péché était transféré sur un animal sacrificiel par l’imposition des mains, Jésus est venu sur cette terre et a été baptisé de la même manière que dans l’Ancien Testament. Notre Seigneur Lui-même a précisé qu’Il ne mettrait point dehors ceux qui viennent à Lui. Le Seigneur n’a jamais rejeté Ses croyants. 
Le Seigneur est le pain de vie. Pour ceux qui croient que le Seigneur a porté tous les péchés du monde sur Son corps en étant baptisé, et qu’Il est mort sur la Croix et ressuscité d’entre les morts pour revenir à la vie, notre Seigneur est le pain de vie. En croyant avec le cœur en le baptême de Jésus et en Son sang sur la Croix, nous pouvons manger ce pain. Et celui qui mange ce pain est sauvé et reçoit la vie. 
Nous devons prendre en considération ce pourquoi nous devrions vivre le reste de nos vies. Nous devons réfléchir à comment nous devrions vivre, si nous devons vivre selon l’œuvre de l’Esprit qui sauve les âmes, ou pour notre propre chair. Toute personne qui est née de nouveau en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit doit croire qu’elle est morte à la chair et la Loi, et que, par conséquent, elle est maintenant devenue un ouvrier dont le devoir est de sauver les âmes. Nous avons tous besoin de croire en cela. Par cette foi, nous devons suivre l’Esprit, pas la chair. Puisque nous qui avons reçu la rémission du péché n’avons plus rien à voir avec le péché, nous devons travailler à sauver d’autres âmes. Plutôt que de travailler pour la nourriture qui périt, nous devons faire l’œuvre de l’Esprit qui permet aux autres de ne plus avoir soif et leur apporte la vie éternelle. Nous devons suivre l’Esprit. 
Très souvent, nous sommes liés par nous-mêmes, même après avoir reçu la rémission de nos péchés, mais comment devons-nous vivre? Qu’est-ce que notre Seigneur nous a dit aujourd’hui? Nous dit-il de suivre la chair? Ou dit-il de suivre l’Esprit? Il nous dit de suivre l’Esprit. Même si nous suivons souvent la chair, nous sommes encore des enfants de Dieu nés de nouveau. Peu importent nos insuffisances personnelles, si nous avons la foi qui nous a permis d’être sauvés, et la foi en la Parole de Dieu, alors nous sommes encore de ceux qui suivent l’Esprit. Alors, soyons conscients du fait que nous sommes le peuple de Dieu, ceux qui suivent l’Esprit, peu importent nos insuffisances. 
Est-il bon pour nous de suivre la chair ou l’Esprit? Bien que parfois nous suivions la chair, il est bon pour nous de suivre l’Esprit, ce qui permet d’atteindre d’autres vies. Dieu nous dit à chaque instant, malgré nos insuffisances, que nous ne sommes pas des personnes de la chair, mais des gens de l’Esprit. Lorsque nous prêchons l’Evangile et suivons l’Esprit, d’autres peuvent recevoir la rémission du péché et atteindre la vie éternelle. C’est là que réside la raison pour laquelle nous devons suivre l’Esprit. Mais que se passerait-il si nous suivions la chair? Si nous suivons la chair, aucune nouvelle vie ne peut être sauvée à travers nous. Les gens ne seront pas sauvés, en d’autres termes. Si nous travaillons selon l’Esprit, d’autres recevront la vie. C’est pourquoi nous devons suivre l’Esprit. 
Certaines âmes ont été sauvées grâce à ce renouveau. Bien que vous et moi soyons plein de lacunes, nous avons travaillé d’arrache-pied car nous suivons l’Esprit. Nous avons fait de nombreux sacrifices pour sauver les âmes, et nous avons subi de nombreuses insultes pour les diriger. Donc, de ce fait, beaucoup d’âmes ont été sauvées à ce jour. Bien que vous et moi ayons peut être été insuffisants, beaucoup d’âmes ont reçu la rémission du péché en écoutant l’Évangile de notre part. 
Mes chers croyants, nous ne devons pas oublier ce que notre Seigneur a dit, «Travaillez, non pour la nourriture qui périt, mais pour la nourriture qui subsiste pour la vie éternelle» (Jean 6:27). Nous devons œuvrer pour la nourriture qui dure pour la vie éternelle. Bien que nous ne soyons pas suffisants, nous devons encore suivre l’Esprit. Nous devons suivre l’Esprit de toutes nos forces. Chacun de nous doit se dire à lui-même: «Peu importe combien je peux être insuffisant, je suis une personne qui est capable de suivre l’Esprit. Je suis quelqu’un qui peut sauver les autres. Le Seigneur a mis la chair et la Loi à mort, et j’ai été ramené à la vie, je suis donc capable de suivre l’Esprit.» Nous devons nous le dire à nous-mêmes. Et nous devons nous dire à nous-mêmes: «Je dois suivre l’Esprit.» Peu importe combien nous pouvons être insuffisants, nous avons encore besoin de fixer notre objectif. Nous devons faire l’œuvre de l’Esprit. 
Bien que vous soyez insuffisant, en aucun cas cela ne signifie que vous n’êtes pas le peuple de l’Esprit de Dieu et Ses enfants. Parce que nous croyons en l’évangile de l’eau et l’Esprit, nous sommes enfants de Dieu en dépit de nos insuffisances, ce qui est important est de savoir si oui ou non nous sommes capables de suivre l’Esprit, et si nous sommes qualifiés pour le faire. En bref, ceux qui sont nés de nouveau d’eau et d’Esprit sont qualifiés pour suivre l’Esprit. Nous sommes les enfants de Dieu qui peuvent le suivre par la foi, et qui peuvent œuvrer pour sauver les âmes par la foi. Mes chers croyants, j’exhorte chacun d’entre vous à avoir la foi. 
Et je vous exhorte à suivre l’Esprit. Ouvrons nos cœurs et sachons que si nous sommes insuffisants, Dieu nous a bénis pour pouvoir suivre l’Esprit. Mes chers croyants, quelle que soit votre insuffisance, sachez que vous êtes capable de suivre l’Esprit, et gardez cette foi. Ainsi, Dieu portera de nombreux fruits à travers vous. 
Chaque fois que nous tenons des réunions de réveil, nous voyons beaucoup d’âmes sauvées du péché. Cela aurait-il été possible si chacun d’entre vous avait travaillé individuellement? N’auriez-vous pas trop de lacunes, individuellement? Seriez-vous en mesure de suivre le Seigneur par votre propre capacité individuelle? Non, mais quelle que soit votre insuffisance, êtes-vous des gens de l’Esprit ou des gens du péché? Vous êtes des gens de l’Esprit. Ceux qui ont le Saint-Esprit sont des personnes de l’Esprit. Lorsque les gens de l’Esprit se réunissent et mettent leurs forces en commun pour suivre l’Esprit, l’œuvre du salut s’accomplit, quel que soit le manque de chacun d’entre eux. C’est le pouvoir que Dieu a conféré à son Eglise. Sachant cela, nous ne devons jamais tomber dans le désespoir à cause de nos insuffisances, et nous devons suivre le Seigneur dans la foi, unis au sein de Son Eglise. 
Mes chers croyants, la foi n’est pas de la théorie: pour recevoir la rémission de nos péchés en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit, suivre le Seigneur après être nés de nouveau d’eau et d’Esprit, et vivre par la foi et porter les fruits de la foi, la foi ne peut pas être seulement hypothétique. Tous les aspects de notre foi doivent être réels et véritables. Ce que le Seigneur nous dit c’est de suivre l’Esprit, pas la chair. Nous devons suivre l’Esprit par la foi. Bien que nous ayons souvent trébuché, nous pouvons nous relever, essuyer la poussière de nous-mêmes, et suivre le Seigneur. C’est quelque chose que seuls les justes peuvent faire. Aucun pécheur ne peut le faire. 
Mes chers croyants, je vous exhorte tous à avoir une foi authentique. Croyez que Dieu vous a permis d’être parfaitement sauvés. Avez-vous la foi? Et si vous avez été sauvés par l’évangile de l’eau et de l’Esprit, croyez que vous êtes capable de suivre l’Esprit. Croyez que vous pouvez faire l’œuvre de Dieu si vous œuvrez en croyant en l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Toute personne qui est sauvée devrait suivre l’Esprit par la foi avec un cœur uni aux autres.